Les résultats au 5 janvier 2021

 
Les résultats au 5 janvier 2021
Paris, le 17 février 2021

                                         Communiqué de presse

               OTB : une évolution modérée des tarifs bancaires en 2021

L’Observatoire des tarifs bancaires (OTB) a publié son étude annuelle sur les évolutions des lignes tarifaires
pour l’année 2021, en se basant sur le document d’information tarifaire (DIT).

Les résultats au 5 janvier 2021
Les tendances observables pour l’année 2021 (comparaison des tarifs entre le 31 décembre 2020 et
le 5 janvier 2021) sont les suivantes :

    •   2 tarifs en baisse :
            - abonnement à des services de banques à distance (internet, téléphone fixe, sms, etc.) :
                 - 0,93 % (- 1 centime),
            - abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par SMS – coût
                 forfaitaire : - 1,94 % (- 35 centimes) ;
    •   8 tarifs en hausse :
            - cotisation à une offre d’assurance perte ou vol des moyens de paiement : 0,29 %
                 (+ 7 centimes),
            - fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit différé) : 0,56 %
                 (+ 23 centimes),
            - fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit immédiat) : 0,99 %
                 (+ 40 centimes),
            - retrait d’espèces (cas de retrait en euros dans la zone euro à un distributeur automatique d’un
                 autre établissement avec une carte de paiement internationale) – 1er retrait payant : 1,01 %
                 (+ 1 centime),
            - virement (cas d’un virement occasionnel) en agence : 1,25 % (+ 5 centimes),
            - tenue de compte (actif) : 1,53 % (+ 32 centimes),
            - fourniture d’une carte de débit (carte de paiement à autorisation systématique) : 3,14 %
                 (+ 92 centimes) lié à un changement de produit,
            - abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par sms – coût
                 unitaire : 12 % (+ 3 centimes) lié à un changement de panel ;

    •   4 lignes sont stables : la commission d’intervention, les frais de mise en place d’un mandat de
        prélèvement SEPA ainsi que les frais par paiement d’un prélèvement SEPA et le virement par
        internet (qui sont tous les 2 gratuits).

                                                                                                              1
Les hausses constatées entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021 sont très modérées, s’échelonnant
pour l’essentiel entre 0,29 % et 1,53 % (entre 1 et 40 centimes) et les deux hausses de tarifs plus conséquentes
sont dues à des changements de produit ou de panel :

    •   la hausse de 3,14 % de la carte de paiement à autorisation systématique est due, pour l’essentiel,
        au lancement par 26 établissements d’une nouvelle génération de carte à autorisation
        systématique, la carte à contrôle de solde quasi-systématique, qui offre davantage de possibilités
        et la rend désormais utilisable dans différents automates (péages, pompe à essence etc.).
        Le lancement de cette nouvelle offre s’est généralement accompagné d’une augmentation de la
        cotisation annuelle et constitue la principale cause de l’augmentation de la cotisation moyenne de
        ce type de carte entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021. Hors de ce nouveau produit, la
        hausse est de 0,28 % ;

    •   la hausse de 12 % de l’abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par
        sms – coût unitaire s’explique pour l’essentiel par l’abandon de cette facturation par
        12 établissements, appartenant au même groupe mutualiste, au profit d’une facturation forfaitaire.
        Un seul établissement régional a augmenté son tarif à hauteur de 3,70 % (soit 0,01 euro) et aucun
        établissement n’a appliqué de baisses.

Concernant l’évolution des tarifications entre le 31 décembre 2019 et le 31 décembre 2020, on observe les
tendances suivantes : 4 baisses, 6 hausses et 4 stabilités : si quatre hausses sont très modérées, variant entre
0,13 % et 0,76 %, deux sont proches de 4 % (3,96 % pour la tenue de compte actif et 4,5 % pour le virement
occasionnel en agence). Et la plus forte baisse concerne les frais de mise en place d’un mandat de
prélèvement SEPA (- 8,47 %).

Méthodologie
Afin de faciliter la comparabilité des tarifs bancaires dans l’Union européenne, les établissements sont
désormais tenus de publier un document d’information des tarifs (DIT) doté d’un contenu normé des
principaux frais et services bancaires ainsi qu’une « liste des services les plus représentatifs rattachés à un
compte de paiement ». Au 5 janvier 2021, 94 établissements sur 109 ont conservé l’extrait standard des
tarifs (EST) auquel les consommateurs français sont habitués en parallèle, au sein de leur plaquette tarifaire,
en sus du DIT.
Sémaphore Conseil a collecté pour le compte du CCSF les données tarifaires brutes et non pondérées de
chaque établissement, des 14 principaux produits et services bancaires figurant dans le DIT. Les données
collectées sont celles qui étaient applicables au 5 janvier 2021 et disponibles sur les sites internet des
établissements au plus tard le 15 janvier 2021.

Le périmètre
Pour la présente étude, au 5 janvier 2021, le panel de l’OTB reste stable, à 109 unités, avec la même
ventilation : 101 banques à réseau et 8 banques en ligne (101 versus 8), représentant plus de 98 % des parts
de marchés de comptes courants de particuliers.
À noter : le panel de l’OTB a changé avec la suppression d’e.LCL et de L’agence en ligne de BNP Paribas
au 31 décembre 2020 remplacés par Hello Bank! et Ma French Bank ( « Nouveau panel »).

                                                                                                              2
Vous trouverez l’intégralité de l’étude en annexe et sur le site internet https://www.ccsfin.fr

  Le CCSF est une instance de concertation, créée par la loi, et chargée de proposer des
  mesures destinées à améliorer les relations entre les établissements financiers et leurs clients.
  Les représentants des entreprises du secteur financier (banques, assurances, sociétés
  financières) et de leurs clientèles y siègent à parité. Des personnalités qualifiées, des
  parlementaires et des représentants des organisations syndicales complètent sa composition.

  L’Observatoire des tarifs bancaires est composé, au sein du CCSF, à parité de représentants
  des banques et des organisations de consommateurs.

Contact presse :
Anne Carrère, responsable de la Communication et des Affaires publiques Tél : 01.42.92.25.09
                                                                                                      3
Observatoire des tarifs bancaires
           Étude sur les tarifs bancaires
           au 5 janvier 2021

1| Méthodologie                                                 Sémaphore Conseil a donc collecté pour le compte
                                                                 du CCSF les données tarifaires brutes présentées
                                                                 dans les quatre premières rubriques (soit l’équivalent
1|1 Le document                                                 de l’EST) du DIT publié par chaque établissement sur
     d’information tarifaire (DIT)                               son site internet. Les données collectées sont celles
                                                                 qui étaient applicables au 5 janvier 2021 et disponibles
Au 5 janvier 2021 comme au 31 décembre 2020, la                  sur les sites internet des établissements au plus tard
totalité des établissements du panel (109 établis-               le 15 janvier 2021.
sements) présentaient un document d’information
tarifaire (DIT) sur leur site internet et en permettaient le
téléchargement en format pdf.                                    1|2 Périmètre de l’Observatoire
                                                                      des tarifs bancaires (OTB)
En parallèle, au 5 janvier 2021, 94 établissements (tout              et point d’attention méthodologique
comme au 31 décembre 2020) ont conservé au sein de
leur plaquette tarifaire, l’extrait standard des tarifs (EST).   Périmètre de l’OTB
Ils sont donc 15 établissements à ne plus présenter d’EST
(Boursorama Banque, Hello bank!, ING, Axa Banque,                Lors de l’étude initiale en juillet 2011, 126 acteurs étaient
Banque Courtois, Banque Kolb, Banque Laydernier,                 intégrés à l’échantillon. Depuis, le panel de l’OTB a connu
Banque Nuger, Banque Rhône-Alpes, BanqueTarneaud,                des modifications pour tenir compte de fusions entre
BNP Paribas, Crédit du Nord, HSBC, Société générale et           établissements régionaux de groupes bancaires mutua-
la Société marseillaise de crédit).                              listes et de la montée en puissance des banques en ligne.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                1
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
Lors de la publication de l’étude de l’Observatoire des        des tarifs à l’unité, hors offre groupée de services et hors
    tarifs bancaires diffusée en février 2020, le panel avait      promotion ou tarif spécifique à une partie de la clientèle.
    été modifié avec :

    • la suppression de deux agences en ligne, e.LCL
    et L’agence en ligne de BNP Paribas à compter du               2| Les résultats
    5 janvier 2020 inclus, les tarifs de ces deux agences étant
    cependant conservés sur les années précédentes ;               Les tendances observables en ce début d’année 2021
                                                                   (comparaison des tarifs entre le 31 décembre 2020 et
    • l’ajout de deux autres banques en ligne, Hello bank! et      le 5 janvier 2021) sont les suivantes :
    Ma French Bank : pour suivre la méthodologie déployée
    par le CCSF depuis le lancement de l’OTB en 2011, les          • 2 baisses ;
    tarifs de ces deux établissements avaient été intégrés         • 8 hausses ;
    avec une reprise d’historique (depuis le 5 janvier 2014 pour   • 4 stabilités dont 2 lignes tarifaires restent gratuites :
    Hello bank! et le 31 décembre 2019 pour Ma French Bank).       le prélèvement (par unité) et les virements par internet.

    En tenant compte de ces changements structurels,               Dans le détail :
    le panel de l’OTB au 31 décembre 2020 était donc               • les 2 baisses concernent, en ordre croissant :
    composé de 109 établissements contre 111 établisse-
    ments au 31 décembre 2019. Ces 109 établissements              – abonnement à des services de banques à distance
    se répartissaient de la façon suivante :                       (internet, téléphone fixe, sms, etc.) : - 0,93 % (- 1 centime),

    • 101 banques à réseau ;                                       – abonnement à des produits offrant des alertes sur la
    • 8 banques en ligne.                                          situation du compte par SMS – coût forfaitaire : - 1,94 %
                                                                   (- 35 centimes) ;
    Pour cette présente étude au 5 janvier 2021, le panel
    de l’OTB reste stable, à 109 unités, avec la même              • les 8 hausses concernent, en ordre croissant :
    ventilation entre banques à réseau et banques en ligne
    (101 versus 8).                                                – cotisation à une offre d’assurance perte ou vol des
                                                                   moyens de paiement : 0,29 % (+ 7 centimes),

    1|3 Nature des données tarifaires                              – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement
                                                                   internationale à débit différé) : 0,56 % (+ 23 centimes),
    Les données tarifaires présentées dans cette étude sont
    des données brutes et non pondérées par la part de marché      – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement
    de chaque établissement. Les données relevées sont             internationale à débit immédiat) : 0,99 % (+ 40 centimes),

2    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
     ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
– retrait d’espèces (cas de retrait en euro dans la        • 4 stabilités dont 2 lignes tarifaires restent gratuites : le
zone euro à un distributeur automatique d’un autre         prélèvement (par unité) et les virements par internet.
établissement avec une carte de paiement internatio-
nale) – premier retrait payant : 1,01 % (+ 1 centime),     Dans le détail :

– virement (cas d’un virement occasionnel) en agence :     • les 4 baisses concernent, en ordre croissant :
1,25 % (+ 5 centimes)
                                                           – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement
– tenue de compte (actif) : 1,53 % (+ 32 centimes),        internationale à débit différé) : - 0,74 %,

– fourniture d’une carte de débit (carte de paiement à     – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement à
autorisation systématique) : 3,14 % 1 (+ 92 centimes),     autorisation systématique) : - 0,88 %,

– abonnement à des produits offrant des alertes sur        – abonnement à des produits offrant des alertes sur la
la situation du compte par sms - coût unitaire : 12 % 2    situation du compte par sms - coût unitaire : - 3,85 %,
(+ 3 centimes) ;
                                                           – prélèvement (frais de mise en place d’un mandat de
• les lignes restées stables, dont 2 restent gratuites     prélèvement SEPA) : - 8,47 % ;
(le prélèvement à l’unité et les virements par
internet), sont :                                          • les 6 hausses concernent, en ordre croissant :

– commission d’intervention,                               – commission d’intervention : 0,13 % (+ 1 centime),

– virement (cas d’un virement occasionnel) par internet,
                                                           1 Deux réseaux mutualistes ont déployé à partir de 2020 une nouvelle
– prélèvement (frais par paiement d’un prélèvement         offre de carte à autorisation quasi systématique. Cette offre se substitue
                                                           à la précédente dans ces établissements, l’ancienne carte n’étant plus
SEPA),
                                                           commercialisée. Cette nouvelle carte offre un service accru et peut être
                                                           utilisée dans des terminaux de paiement électronique qui n’acceptent
– prélèvement (frais de mise en place d’un mandat de       pas habituellement les cartes à autorisation systématique : les péages
                                                           autoroutiers, de nombreux parkings ou encore les stations essence
prélèvement SEPA).                                         équipées de bornes de paiement. Le lancement de cette nouvelle offre
                                                           s’est généralement accompagné d’une augmentation de la cotisation
                                                           annuelle et constitue la principale cause de l’augmentation de la
Les tendances observables entre le 31 décembre             cotisation moyenne de ce type de carte entre le 31 décembre 2020 et
2019 et le 31 décembre 2020 sont les suivantes :           le 5 janvier 2021.
                                                           2 Douze établissements d’un groupe mutualiste ont abandonné
                                                           la tarification à l’unité pour passer au début 2021 à la tarification
• 4 baisses ;                                              forfaitaire. La moyenne a augmenté de 12 % passant de 0,25 euro
• 6 hausses ;                                              à 0,28 euro soit une augmentation de 0,03 euro.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                       3
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
– cotisation à une offre d’assurance perte ou vol des          31 décembre 2019 et le 31 décembre 2020 (suppres-
    moyens de paiement : 0,28 % (+7 centimes),                     sion d’e.LCL et de L’agence en ligne de BNP Paribas au
                                                                   31 décembre 2020). Afin de pouvoir calculer des varia-
    – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement           tions sur un panel d’établissements stable entre les
    internationale à débit immédiat) : 0,48 % (+ 20 centimes),     31 décembre 2019 et 2020, une moyenne « Nouveau
                                                                   panel » a été calculée au 31 décembre 2019 en éliminant
    – abonnement à des produits offrant des alertes sur la         ces deux établissements. C’est cette moyenne qui a été
    situation du compte par SMS – coût forfaitaire : 0,76 %        utilisée pour déterminer les évolutions entre ces deux
    (+ 14 centimes),                                               dates. La moyenne « Ancien panel » (intégrant e.LCL et
                                                                   L’agence en ligne BNP Paribas) est cependant présentée
    – tenue de compte (actif) : 3,96 %, (+ 79 centimes),           pour information dans le tableau ci-contre).

    – virement (cas d’un virement occasionnel) en agence :
    4,50 % (+ 19 centimes) ;                                       2|1 Tenue de compte

    • les lignes étant restées stables dont 2 restent gratuites    Au 5 janvier 2021, 12 établissements affichaient une
    (le prélèvement (par unité) et les virements par internet) :   gratuité totale de la tenue de compte dont 6 banques en
                                                                   ligne. Seules deux banques en ligne du panel prélèvent
    – abonnement à des services de banques à distance              des frais annuels de tenue de compte à hauteur respec-
    (internet, téléphone fixe, sms, etc.),                         tivement de 24 euros et de 36 euros, soit un niveau
                                                                   supérieur à la moyenne des frais annuels de tenue
    – virement (cas d’un virement occasionnel) par internet,       compte facturés par les banques à réseau du panel à
                                                                   cette même date. Une banque à réseau a abandonné la
    – prélèvement (frais par paiement d’un prélèvement             gratuité de la tenue de compte en 2021 pour facturer ce
    SEPA),                                                         service à hauteur de 24 euros par an.

    – retrait d’espèces (cas de retrait en euro dans la            Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le niveau
    zone euro à un distributeur automatique d’un autre             moyen des frais annuels de tenue de compte est
    établissement avec une carte de paiement internatio-           passé de 20,74 euros à 21,06 euros soit une hausse
    nale) – premier retrait payant.                                de 1,53 % (+ 0,32 euro). 91 établissements n’ont pas fait
                                                                   varier leur tarif, un l’a baissé de 40 % (soit - 9,60 euros)
                                                                   et 17 l’ont augmenté. Un établissement a augmenté les
    Tableau des résultats                                          frais annuels de tenue de compte de 25 % (soit + 6 euros
                                                                   par an), 6 établissements ont réalisé une hausse
    Point d’attention : le nombre d’établissements                 comprise en 9,09 % et 16 % (soit une hausse comprise
    inclus dans le panel de l’OTB a changé entre le                entre 1,20 euro et 2,40 euros) et 9 établissements ont

4    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
     ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
T1 Tableau des résultats
                  Liste des services                           Prix moyen     Prix moyen                                               Évolution             Prix moyen              Évolution
                                                                     au            au                                                31 déc. 2019 -               au               31 déc. 2020 -
                                                              31 déc. 2019 * 31 déc. 2020                                            31 déc. 2020            5 janv. 2021           5 janv. 2021
   Tenue de compte (actif)                      Ancien panel     19,86 €/an    20,74 €/an                                                    3,96 %           21,06 €/an                  1,53 %
                                                Nouveau panel    19,95 €/an
 Abonnement à des services de banques à Ancien panel           0,58 €/an a)   0,60 €/an a)                                                 0,00 % a)          0,59 €/an a)            - 0,93 % a)
 distance (internet, téléphone fixe, sms, etc.) Nouveau panel 0,60 €/an a)
    Abonnement à des produits offrant des
    alertes sur la situation du compte par SMS
         Coût forfaitaire                       Ancien panel        17,81 €        17,87 €                                                    0,76 %               17,52 €              - 1,94 %
                                                Nouveau panel       17,73 €
         Coût unitaire                                               0,26 €         0,25 €                                                  - 3,85 %                0,28 €              12,00 %
 Commission d’intervention (coût unitaire) Ancien panel              7,47 €         7,47 €                                                    0,13 %                 7,47 €               0,00 %
                                                Nouveau panel        7,46 €
 Virement (cas d’un virement occasionnel)
         En agence                              Ancien panel         4,12 €         4,31 €                                                   4,50 %                 4,36 €                1,25 %
                                                Nouveau panel        4,12 €
         Par internet                                                0,00 €         0,00 €                                                   0,00 %                 0,00 €                0,00 %
Prélèvement (frais par paiement                                     0,00 €         0,00 €                                                   0,00 %                 0,00 €                0,00 %
    d’un prélèvement SEPA)
 Prélèvement (frais de mise en place d’un      Ancien panel         0,54 €         0,51 €                                                  - 8,47 %                0,51 €                0,00 %
  mandat de prélèvement SEPA)                   Nouveau panel        0,55 €
  Fourniture d’une carte de débit (carte de    Ancien panel  41,02 €/an b)  41,15 €/an b)                                                 0,48 % b)        41,55 €/an b)               0,99 % b)
   paiement internationale à débit immédiat) Nouveau panel 40,95 €/an b)
    Fourniture d’une carte de débit (carte de   Ancien panel  41,97 €/an b)  41,57 €/an b)                                               - 0,74 % b)        41,80 €/an b)               0,56 % b)
    paiement internationale à débit différé)    Nouveau panel 41,88 €/an b)
   Fourniture d’une carte de débit (carte de   Ancien panel       29,67 €        29,31 €                                                   - 0,88 %          30,23 €/an                3,14 % c)
    paiement à autorisation systématique)       Nouveau panel      29,57 €
    Retrait d’espèces (cas de retrait en euros
    dans la zone euro à un distributeur
    automatique d’un autre établissement avec
    une carte de paiement internationale)
       Nombre de retraits gratuits par mois     Ancien panel           3,48           3,41                                                           –                 3,36                       –
                                                Nouveau panel          3,49
       1er retrait payant                       Ancien panel         0,99 €         0,99 €                                                   0,00 %                 1,00 €                1,01 %
                                                Nouveau panel        0,99 €
    Cotisation à une offre d’assurance perte ou Ancien panel   24,73 €/an    24,69 €/an c)                                                   0,28 %            24,76 €/an                 0,29 %
    vol des moyens de paiement                  Nouveau panel 24,62 €/an
Notes :
*	En raison des changements de périmètre du panel réalisés entre le 31 décembre 2019 et le 31 décembre 2020 et des impacts produits, les données présentées au 31 décembre 2019 ne
    sont pas comparables avec celles publiées par le CCSF le 26 février 2020.
a) Hors impact produits : deux établissements régionaux appartenant au même groupe ont, en fin 2020, modifié le service basculant d’un modèle payant à la gratuité. Au 5 janvier 2021, ils sont
    repassés à un modèle payant. Par conséquent, les périmètres « produits » 2019, 2020 et 2021 ne sont pas comparables sur cette ligne tarifaire. La moyenne de l’abonnement à des services
    de banques à distance au 31 décembre 2019 tenant compte de ces deux établissements ressort à 1,27 euro, celle du 31 décembre 2020 à 0,58 euro et celle du 5 janvier 2021 à 1,02 euro.
b) Une banque en ligne a remplacé, en janvier 2020 ses cartes de paiement internationales (débit immédiat et différé) par une nouvelle carte dont les services sont plus riches et dont la cotisation
    annuelle, hors offre groupée de services, est de 100 euros alors que l’ancienne était proposée gratuitement.
c) Cette hausse tient compte des nouvelles cartes de à autorisation quasi systématique. Hors ce nouveau produit, la hausse est de 0,28 %.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                                                                                        5
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
G1 
       Coût annuel – tenue de compte au 5 janvier 2021
    (en euros)
        80

        70

        60

        50

        40

        30

        20

        10

         0

                 Banques à réseau
                 Banques en ligne
    Note : Chaque point de graphique représente un tarif dans un établissement. Tous les graphiques de dispersion sont construits sur le même modèle.
    Source : Sémaphore Conseil.

    augmenté leur tarif de moins de 5 % (soit une hausse                                             la hausse est comprise entre 1,18 % et 7,14 % (soit
    comprise entre 0,15 euro et 0,95 euro) et une banque a                                           de 0,20 euro à 2 euros). Les deux seuls établissements
    abandonné la gratuité.                                                                           ayant baissé leur tarif, l’ont fait respectivement à hauteur
                                                                                                     de 25 % (passage de 24 euros à 18 euros) et de 3,23 %
    Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant                                               (passage de 24,80 euros à 24 euros).
    compte du nouveau panel 3, les frais annuels moyens
    de la tenue de compte ont augmenté de 3,96 %                                                     En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, la majorité
    (+ 0,79 euro), passant de 19,95 euros à 20,74 euros.                                             des établissements bancaires facturant ce service
                                                                                                     est positionnée entre 10 euros par an et 30 euros
    80 établissements n’ont pas fait varier leur tarif,                                              par an. Le coût annuel minimum hors gratuité s’élève
    27 établissements ont augmenté leur tarif et 2 l’ont                                             à 10,65 euros (un établissement) et le coût annuel
    baissé. Parmi les augmentations les plus impor-                                                  maximum à 71,80 euros (2 établissements régionaux
    tantes, deux établissements ont augmenté leur tarif                                              de taille modeste et appartenant au même groupe).
    de 50 % (passage de 24 euros à 36 euros et passage
    de 16 euros à 24 euros) et un établissement de 40 %
    (passage de 15 euros à 21 euros). Dans 15 établisse-
                                                                                                     3 Au 31 décembre 2019, e.LCL et L’agence en ligne de BNP Paribas
    ments, la hausse est comprise entre 10 % et 33,33 %                                              ont été exclues pour permettre une stabilité du panel par rapport
    (soit de 1,20 euro à 4 euros). Dans 9 établissements,                                            au 31 décembre 2020.

6    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
     ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
2|2 Abonnement à des services                                  l’abonnement à un service de banques à distance par
     de banques à distance                                      internet est resté parfaitement stable à 0,60 euro 4.

Au 5 janvier 2021, 105 établissements sur 109 prati-            Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009 et
quaient la gratuité sur ce service.Toutes les banques en        le 5 janvier 2021, le tarif annuel moyen de l’abonnement
ligne appliquant encore cette année la gratuité.                à des services de banques à distance enregistre une
                                                                baisse de - 92,87 %.
Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le prix
annuel moyen des services de banques à distance                 En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, une
affiche une baisse de - 0,93 % passant de 0,60 euro             écrasante majorité d’établissements applique la gratuité
à 0,59 euro. Cette évolution est uniquement due au              sur les outils de gestion des comptes sur internet (105
passage à la gratuité d’un établissement mutualiste qui,        sur 109). Le coût annuel minimum hors gratuité s’élève à
jusqu’au 31 décembre 2020, pratiquait une tarification à la
connexion (avec une franchise de 2 connexions par an) et        4 Deux établissements régionaux de petite taille appartenant à un
qui était exclu des calculs de moyenne (car le seul à prati-    même groupe n’ont pas été pris en compte dans le calcul des variations
                                                                des prix annuels moyens en raison d’une modification du service qu’ils
quer cela sur le panel) et qui a été réintégré dans le panel.   présentaient dans leur DIT au 31 décembre 2020 et au 5 janvier 2021 :
                                                                au 31 décembre 2020, le service présenté était devenu gratuit mais avec
                                                                une gamme de services moins importante qu’au 31 décembre 2019.
Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant              Au 5 janvier 2021, ils présentaient de nouveau un service payant mais
compte du nouveau panel, le coût moyen annuel de                disposant de services élargis.

G2 
   Coût annuel – abonnement à des services de banques à distance (internet, téléphone fixe, sms, etc.) au 5 janvier 2021
(en euros)
    60

    50

    40

    30

    20

    10

     0

             Banques à réseau
             Banques en ligne
Source : Sémaphore Conseil.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                         7
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
12 euros (un établissement) et le coût annuel maximum          établissements régionaux d’un même groupe mutua-
    à 51,12 euros (un établissement). Toutes les banques           liste qui facturaient auparavant ce service à hauteur de
    en ligne pratiquent, encore cette année, la gratuité pour      15 euros et 22,80 euros. 4 établissements ont quant
    ce service.                                                    à eux augmenté leur tarif, les augmentations oscillant
                                                                   entre 1,19 % (+ 0,36 euro) et 63 % (un seul établisse-
                                                                   ment régional – passage de 12 euros par an à 19,56 euros
    2|3 Abonnement à des produits offrant des alertes             par an). Aucun établissement n’a fait varier son tarif à la
         sur la situation du compte par SMS                        baisse. Enfin, il est à noter que 12 entités régionales d’un
                                                                   même groupe ont adopté le modèle de tarification forfai-
    Coût forfaitaire                                               taire (à 18 euros par an) en lieu et place d’une facturation
                                                                   à l’unité de chaque alerte SMS.
    Au 5 janvier 2021, 21 établissements affichaient la
    gratuité dont 7 banques en ligne.                              Entre le 31 décembre 2019 et le 31 décembre 2020, en
                                                                   tenant compte du nouveau panel, le coût de l’abon-
    Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le forfait              nement à des produits offrant des alertes sur la situa-
    annuel moyen a enregistré une baisse de - 1,94 %,              tion du compte par SMS a connu une augmentation
    passant de 17,87 euros à 17,52 euros. Cette baisse             de 0,76 %, passant de 17,73 euros à 17,87 euros par an.
    s’explique par le passage à la gratuité dans deux              Cette hausse s’explique essentiellement par l’abandon

    G3 
       Coût forfaitaire annuel – abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par SMS
       au 5 janvier 2021
    (en euros)
         40

         35

         30

         25

         20

         15

         10

          5

          0

                 Banques à réseau
                 Banques en ligne

    Source : Sémaphore Conseil.

8    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
     ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
de la gratuité par un établissement qui s’est positionné        Coût unitaire
au 31 décembre 2020 sur un forfait de 9,60 euros par an,
tarif qui reste néanmoins bien inférieur à la moyenne du        Au 5 janvier 2021, aucune gratuité n’est constatée
panel à cette date. Un seul établissement a fait baisser        comme c’est d’ailleurs systématiquement le cas
son tarif (- 1,2 % soit une baisse - 0,30 euro) et 5 l’ont      depuis la création de l’OTB. Ce mode de tarification
augmenté. Dans ce cas, les hausses gravitent entre              ne concerne que 21 établissements sur 109.
0,8 % (soit 0,24 euro) et 4,2 % (soit 1,20 euro).
                                                                Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, un seul
Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009                établissement régional a augmenté son tarif à hauteur
et le 5 janvier 2021, la baisse est très conséquente            de 3,70 % (soit 0,01 euro) et aucun établissement n’a
(- 32,28 %), le tarif moyen annuel passant de 25,87 euros       appliqué de baisses. Entre ces deux dates, le coût moyen
à 17,52 euros au début 2021.                                    par SMS a augmenté de 12 %, passant de 0,25 euro
                                                                à 0,28 euro. Cette hausse s’explique essentiellement
En termes de dispersion, la majorité des établissements         par l’abandon de ce modèle de facturation par 12 établis-
bancaires facture ce service entre 0 euro et 25 euros.          sements pratiquant un tarif inferieur à la moyenne et
Le coût annuel minimum hors gratuité au 5 janvier 2021          appartenant au même groupe mutualiste au profit d’une
s’élève à 9,12 euros (un établissement) et le coût annuel       facturation forfaitaire. Auparavant, ces établissements
maximum à 36 euros (8 établissements).                          facturaient chaque alerte au prix de 0,20 euro.

G4 
   Coût unitaire – abonnement à des produits offrant des alertes sur la situation du compte par SMS au 5 janvier 2021
(en euros)
    0,80

    0,70

    0,60

    0,50

    0,40

    0,30

    0,20

    0,10

    0,00

             Banques à réseau
             Banques en ligne
Source : Sémaphore Conseil.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                           9
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, ce tarif a              2|4 Commission d’intervention
     enregistré une baisse de 3,85 % (0,26 euro à 0,25 euro).
     Aucun établissement n’a modifié son tarif pendant                Commission d’intervention (à l’unité)
     cette période, deux établissements ayant, en revanche,
     abandonné ce modèle de tarification unitaire au profit           Au 5 janvier 2021, 7 banques en ligne ne facturaient
     d’une tarification forfaitaire et deux autres banques            pas la commission d’intervention, seule une s’étant
     régionales de taille modeste ayant intégré ce service            positionnée sur un modèle payant et ayant calé son tarif
     jusqu’à présent absent de leur DIT.                              au plafond légal de 8 euros.

     Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009 et              Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le tarif moyen
     le 5 janvier 2021, le tarif unitaire a augmenté de 12,94 %       des commissions d’intervention est resté stable à
     passant de 0,25 euro en 2009 à 0,28 euro au début 2021.          7,47 euros, aucun établissement n’ayant fait varier son
                                                                      tarif sur cette période.
     En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, la majorité
     des établissements bancaires facture ce service                  Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant
     entre 0,20 euro et 0,30 euro. Le coût minimum s’élève            compte du nouveau panel, le prix moyen de la commis-
     à 0,20 euro (7 établissements) et le coût maximum                sion d’intervention affiche une augmentation de 0,13 %
     à 0,75 euro (un établissement).                                  (passage de 7,46 euros à 7,47 euros). Cette évolution

     G5 
        Coût unitaire – commission d’intervention au 5 janvier 2021
     (en euros)
          9

          8

          7

          6

          5

          4

          3

          2
          1

          0

                  Banques à réseau
                  Banques en ligne
     Source : Sémaphore Conseil.

10    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
      ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
s’explique par des hausses tarifaires observées chez         Plafond mensuel des commissions d’intervention
deux établissements, la première dans un établissement
mutualiste régional qui a fait passer cette commission       Au 5 janvier 2021, tous les établissements facturant
de 7 euros à 8 euros (+ 14,29 %) et la seconde, égale-       les commissions d’intervention (soit 102 établisse-
ment dans un établissement mutualiste régional dont le       ments sur 109) affichaient un plafond mensuel, ce
niveau de la commission a crû de 7,65 euros à 7,70 euros     dernier étant calé au plafond légal de 80 euros hormis
(+ 0,65 %).                                                  un établissement appliquant un plafond de 30 euros.

Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009             Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le plafond
et le 5 janvier 2021, le tarif unitaire des commissions      mensuel moyen est passé de 79,46 euros à 79,51 euros,
d’intervention affiche une baisse de - 10,60 % (passage      soit une hausse de 0,06 %.
de 8,36 euros à 7,47 euros).
                                                             Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en
En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, on               tenant compte du nouveau panel, le plafond mensuel
constate que la majorité des établissements bancaires        moyen a baissé de - 0,50 %, passant de 79,86 euros
(100 établissements sur 109) facture ce service 8 euros      à 79,46 euros. Les variations sur les deux périodes
(le plafond légal). Le coût minimum hors gratuité s’élève    sont dues à un seul établissement qui a modifié chaque
à 6,90 euros (un établissement).                             année son plafond mensuel, passant de 70 euros au

G6 
   Plafond mensuel – commission d’intervention au 5 janvier 2021
(en euros)
    80

    70

    60

    50

    40

    30

    20

             Banques à réseau
             Banques en ligne
Source : Sémaphore Conseil.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                     11
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
31 décembre 2019 à 25 euros au 31 décembre 2020                et 32 euros (3 établissements). Un bloc de 6 banques
     puis à 30 euros au 5 janvier 2021.                             se positionne entre ces bornes, leur plafond journalier
                                                                    étant fixé 24 euros.
     Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009 et le
     5 janvier 2021, le plafond mensuel moyen est passé de
     191,96 euros à 79,51 euros. À noter : l’instauration du        2|5 Virement (cas d’un virement occasionnel)
     plafond légal de 80 euros à compter du 1er janvier 2014
     qui a engendré une rapide convergence de ce plafond            Virements en ligne
     vers celui prévu par la loi.
                                                                    Au 5 janvier 2021, 108 établissements affichaient la
     Plafond journalier des commissions d’intervention              gratuité, seul un établissement régional affichant un tarif
                                                                    de 0,30 euro, stable depuis le 5 janvier 2016.
     Au 5 janvier 2021, seuls 11 établissements proposaient
     un plafond journalier sur les commissions d’interven-          Virements en agence
     tion, le montant moyen de ce plafond s’élevant à 25,15 euros
     (stable entre le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021).       Au 5 janvier 2021, aucune banque à réseau ne propo-
                                                                    sait la gratuité sur les virements en agence, les
     En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, ce plafond         8 banques en ligne composant ce panel n’affichant
     journalier gravite entre 16 euros (un établissement)           naturellement pas ce tarif.

     G7 
        Plafond journalier – commission d’intervention au 5 janvier 2021
     (en euros)
         35
         33
         31
         29
         27
         25
         23
         21
         19
         17
         15

                  Banques à réseau
                  Banques en ligne
     Source : Sémaphore Conseil.

12    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
      ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
G8 
   Coût unitaire – virement occasionnel externe SEPA en agence au 5 janvier 2021
(en euros)
     9

     8

     7

     6

     5

     4

     3

     2

     1

     0

             Banques à réseau
             Banques en ligne
Source : Sémaphore Conseil.

Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le coût                43 (39,45 % du panel) ont fait évoluer leur tarif à la
moyen d’un virement occasionnel externe réalisé en            hausse, entre 1,20 % et 40 % soit une augmentation
agence a augmenté de 1,25 %, passant de 4,31 euros            comprise entre 0,05 euro et 2 euros 5. Aucun membre
à 4,36 euros. 82 établissements n’ont pas fait varier         du panel n’a opéré de baisse de tarif.
ce tarif, 19 établissements l’ayant augmenté entre
ces deux dates. Les augmentations gravitent entre             Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009
1,20 % (un seul établissement) et 25 % (trois établis-        et le 5 janvier 2021, on constate une augmenta-
sements d’un même groupe mutualiste), soit une                tion de 24,86 % de ce tarif qui passe de 3,46 euros
fourchette d’augmentation comprise entre 0,05 euro            à 4,32 euros.
et 1 euro. Aucune baisse de tarif n’a été constatée sur
cette période.                                                En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, il apparaît
                                                              que la grande majorité des établissements du panel
Entre le 31 décembre 2019 et le 31 décembre 2020,             facture ce service entre 3,50 euros et 5 euros. Le coût
en tenant compte du nouveau panel, le tarif moyen             minimum ressort à 3,30 euros (un établissement) tandis
du virement externe occasionnel réalisé en agence a           que le coût maximal s’affiche à 8 euros (huit établisse-
connu une hausse de 4,50 % passant de 4,12 euros              ments, tous membres du même groupe).
à 4,31 euros. Sur les 101 établissements affichant un
tarif, 58 établissements n’ont pas fait varier ce tarif,      5 Dont 12 établissements ont augmenté ce tarif entre 1 et 2 euros.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                  13
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
2|6 Prélèvement (frais de mise en place                      Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, aucune
          d’un mandat de prélèvement SEPA                          modification tarifaire n’a été observée, le coût moyen
          et frais par paiement                                    de ce service restant fixé à 0,51 euro.
          d’un prélèvement SEPA)
                                                                   Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant
     Frais par paiement d’un prélèvement SEPA                      compte du nouveau panel, le coût moyen de la mise
                                                                   en place d’un mandat de prélèvement SEPA a baissé de
     Au 5 janvier 2021, les 109 établissements du panel,           - 8,47 %, passant de 0,55 euro à 0,51 euro. Cette baisse est
     soit la totalité, affichaient ce tarif et pratiquaient la     due uniquement au passage à la gratuité d’un établissement
     gratuité, tout comme au 31 décembre 2020 et au                qui facturait précédemment ce service à 5,10 euros. Aucune
     31 décembre 2019.                                             autre évolution tarifaire n’est à noter sur cette période.

     Frais de mise en place d’un mandat                            Sur la longue période, du 31 décembre 2009 au 5 janvier
     de prélèvement SEPA :                                         2021, le coût moyen affiche une baisse importante,
                                                                   proche de - 90 %, passant de 4,86 euros à 0,51 euro.
     Au 5 janvier 2021, 102 établissements sur 109
     pratiquaient la gratuité, dont les 8 banques                  En termes de dispersion, hormis les 102 cas de gratuité
     en ligne.                                                     de ce service, le coût minimum s’élève à 3,90 euros

     G9 
        Coût unitaire – frais de mise en place d’un mandat de prélèvement SEPA au 5 janvier 2021
     (en euros)
         14

         12

         10

          8

          6

          4

          2

          0

                  Banques à réseau
                  Banques en ligne
     Source : Sémaphore Conseil.

14    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
      ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
(un établissement) et le coût maximum à 12 euros                41,55 euros 6. 60 établissements n’ont pas fait varier
(2 établissements de taille modeste, filiales d’une             leur tarif. 47 établissements du panel ont augmenté leur
banque mutualiste régionale).                                   tarif, ces hausses étant comprises entre 1 % et 4,88 %
                                                                (soit entre 0,40 euro et 1,50 euro). Aucun établissement
                                                                n’a fait baisser ce tarif.
2|7 Fourniture d’une carte de débit
     (carte de paiement internationale                          Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant
     à débit immédiat)                                          compte du nouveau panel, la moyenne de la cotisa-
                                                                tion annuelle d’une carte de paiement internationale
Au 5 janvier 2021, 108 établissements affichaient un            à débit immédiat a enregistré une hausse de 0,48 %,
tarif, un seul établissement, une banque en ligne, ne           la cotisation annuelle moyenne passant de 40,95 euros
proposant pas ce service. 7 banques proposaient la              à 41,15 euros 7. 63 établissements n’ont pas fait varier
gratuité dont 6 banques en ligne.                               leur tarif. 39 établissements ont augmenté leur tarif,
                                                                6 L’année 2020 a été marquée par le remplacement, dans une banque
Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, la moyenne               en ligne, d’une carte proposée gratuitement par une autre carte au
                                                                contenu plus riche et facturée à 100 euros (hors offre groupée de
de la cotisation annuelle d’une carte de paiement               services). Cet établissement a donc été exclu du panel sur l’ensemble
internationale à débit immédiat a enregistré                    de la période.
une hausse de 0,99 %, passant de 41,15 euros à                  7 Idem.

G10 
    Coût annuel – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit immédiat) au 5 janvier 2021
(en euros)
    120

    100

      80

      60

      40

      20

       0

             Banques à réseau
             Banques en ligne
Source : Sémaphore Conseil.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                                       15
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
les hausses étant comprises entre 1,19 % et 6,98 % (soit          2|8 Fourniture d’une carte de débit (carte
     entre 0,50 euro et 3 euros). 4 établissements ont, quant à             de paiement internationale à débit différé)
     eux, fait varier leur cotisation à la baisse, comprise entre
     - 1,12 % et - 9,90 % (soit entre 0,50 euro et 5 euros).           Au 5 janvier 2021, 108 établissements affichaient un
     Notons enfin qu’une banque en ligne est passée à la               tarif, un seul établissement, une banque en ligne, ne
     gratuité au 31 décembre 2020 alors qu’elle facturait              proposant pas ce service. 7 banques proposaient la
     auparavant cette carte à hauteur de 24 euros par an.              gratuité dont 6 banques en ligne.

     Sur la longue période, du 31 décembre 2009 au 5 janvier           Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, la cotisation
     2021, la cotisation annuelle moyenne des cartes de                annuelle moyenne des cartes de paiement internatio-
     paiement internationales à débit immédiat a augmenté de           nales à débit différé a enregistré une hausse modérée de
     19,47 %, passant de 34,78 euros au 31 décembre 2009 à             0,56 % passant de 41,57 euros à 41,80 euros 8. 80 établis-
     41,55 euros (cf. note de bas de page n° 6) au 5 janvier 2021.     sements n’ont pas fait varier leur tarif. 25 établisse-
                                                                       ments ont augmenté leur tarif, ces hausses étant
     En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, toutes les            comprises, pour 24 d’entre eux, entre 1 % et 4,88 %
     banques à réseau sauf une (100 sur 101) facturent ce service      8 L’année 2020 a été marquée par le remplacement, dans une banque
     entre 39 euros et 55 euros. Le coût annuel minimum hors           en ligne, d’une carte proposée gratuitement par une autre carte au
                                                                       contenu plus riche mais facturée à 100 euros (hors offre groupée de
     gratuité s’élève à 39 euros (un établissement) et le coût         services). Cet établissement a donc été exclu du panel sur l’ensemble
     annuel maximum à 100 euros (une banque en ligne).                 de la période.

     G11 
         Coût annuel – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement internationale à débit différé) au 5 janvier 2021
     (en euros)
         120

         100

          80

          60

          40

          20

            0

                  Banques à réseau
                  Banques en ligne
     Source : Sémaphore Conseil.

16    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
      ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
(soit entre 0,40 euro et 2 euros). Le 25e établissement      39,50 euros et 56 euros (100 sur 108). Le coût annuel
a augmenté sa cotisation de manière bien plus impor-         minimum hors gratuité s’élève à 39,50 euros (un
tante (hausse de 22,86 %) soit, en valeur, une hausse        établissement) et le coût annuel maximum à 56 euros
de 8 euros. 2 établissements ont, quant à eux, baissé        (un établissement).
leur tarif de - 2,33 % et 4,55 % (soit des baisses respec-
tives de - 1 euro et - 2 euros).
                                                             2|9 Fourniture d’une carte de débit (carte
Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant                de paiement à autorisation systématique)
compte du nouveau panel, la cotisation annuelle
moyenne des cartes de paiement internationales à débit       Au 5 janvier 2021, cette ligne tarifaire était présentée
différé est passée de 41,88 euros à 41,57 euros soit une     de façon systématique par tous les établissements du
baisse de - 0,74 %. 79 établissements n’ont pas modifié      panel hormis une banque en ligne qui ne dispose pas
leur tarif. 13 établissements ont augmenté leur tarif, ces   de ce type de carte. 8 banques proposaient la gratuité
hausses étant comprises entre 1,06 % et 8,64 % (soit         dont 7 banques en ligne et une banque à réseau.
entre 0,50 euro et 3,50 euros). 14 établissements ont
baissé leur tarif, ces baisses oscillant entre - 2,20 % et   Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, la cotisation
- 9,90 % (soit entre - 1 euro et - 5 euros). Notons enfin    annuelle moyenne a enregistré une hausse de 3,14 % par
qu’une banque en ligne est passée à la gratuité au           rapport au 31 décembre 2020, passant de 29,31 euros à
31 décembre 2020 alors qu’elle facturait auparavant          30,23 euros. Cette hausse est due pour l’essentiel au lance-
cette carte à hauteur de 24 euros.                           ment par 26 établissements d’une nouvelle génération de
                                                             carte à autorisation systématique : la carte à contrôle de
Sur la longue période, entre le 31 décembre 2009             solde quasi-systématique (cf. encadré).
et le 5 janvier 2021, la cotisation moyenne de ce type
de carte ressort en baisse de - 3,21 %, passant de           Au total, 80 établissements n’ont pas fait varier leurs
43,14 euros à 41,80 euros. La différence des cotisations     tarifs et 26 établissements les ont augmentés :
moyennes des cartes à débit immédiat et celles des
cartes à débit différé ne cesse de s’amoindrir sur toute     • concernant la carte à autorisation quasi-systéma-
la période, passant de 8,36 euros au 31 décembre 2009        tique : 15 établissements ont augmenté leurs tarifs
à 0,25 euro au 5 janvier 2021. La convergence totale         (entre + 1,05 % et + 52,76 %) alors que 2 les ont baissés
ou l’égalité parfaite des cotisations des cartes à débit     (- 9,52 % et - 13,64 %, soit - 4 euros et - 6 euros) et
immédiat et différé est désormais une réalité dans près      9 établissements n’ont pas modifié la cotisation de leur
de la moitié des banques du panel (53 sur 108 disposant      carte à la suite de cette modification de produit ;
d’une offre).
                                                             • parmi les établissements qui ont conservé la carte à
En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, la majorité      autorisation systématique, 11 d’entre eux ont augmenté
des établissements bancaires facture ce service entre        leur tarif entre 0,91 % et 11,43 % (soit une hausse

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                           17
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
La carte à contrôle de solde quasi-systématique

      Deux réseaux mutualistes appartenant au même groupe bancaire ont déployé à partir de 2020 mais surtout au
      début 2021 une offre avec une carte à contrôle de solde quasi-systématique, la commercialisation de l’ancienne
      offre s’arrêtant en parallèle. Cette nouvelle offre se démarque de la précédente par le fait qu’elle peut être utilisée
      dans des terminaux de paiement électronique qui n’acceptent pas habituellement les cartes à autorisation
      systématique : les péages autoroutiers, de nombreux parkings ou encore les stations essence équipées de bornes
      de paiement. Dans ce cas, le contrôle du solde du compte n’est pas réalisé et la transaction peut être effectuée a).
      Le lancement de cette nouvelle offre s’est généralement accompagné d’une augmentation de la cotisation
      annuelle et constitue la principale cause de l’augmentation de la cotisation moyenne de ce type de carte entre
      le 31 décembre 2020 et le 5 janvier 2021.
      a) Dans la limite des plafonds périodiques de paiement fixés par la banque du client.

     de 0,15 euro à 2 euros). Hors des cartes à autorisa-                                     Au 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant
     tion quasi-systématique, la moyenne de la cotisation                                     compte du nouveau panel, la moyenne de la cotisation
     annuelle de la carte à autorisation systématique passe                                   annuelle des cartes de paiement à autorisation systé-
     de 26,35 euros au 31 décembre 2020 à 26,42 euros                                         matique a enregistré une baisse de - 0,88 %, la cotisation
     au 5 janvier 2021, soit une hausse de 0,28 %.                                            annuelle moyenne passant de 29,57 euros à 29,31 euros.

     G12 
         Coût annuel – fourniture d’une carte de débit (carte de paiement à autorisation systématique) au 5 janvier 2021
     (en euros)
          60

          50

          40

          30

          20

          10

           0

                  Banques à réseau
                  Banques en ligne
     Source : Sémaphore Conseil.

18    OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES
      ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
74 établissements n’ont pas fait varier leur tarif. 25 établis-   mois. Il est important de noter que bon nombre d’établis-
sements ont augmenté leur tarif, les hausses gravitant            sements proposent des conditions spécifiques sur leurs
entre 1,06 % et 51,72 % (soit entre 0,35 euro et 15 euros)        cartes de retrait et de paiement plus haut de gamme
(cf. note de bas de page n° 6). 9 établissements ont, quant       (Visa Premier/Gold Mastercard et Infinite/Platinum) qui
à eux, fait varier leur cotisation à la baisse, cette dernière    ne sont pas prises en compte dans la présente étude.
oscillant entre - 1,12 % et - 46,90 % (soit entre 0,50 euro       Cette dernière ne s’attache qu’à analyser les conditions
et 15 euros) (cf. note de bas de page n° 6). Notons enfin         proposées aux cartes dédiées au grand public (Visa/
qu’une banque en ligne est passée à la gratuité au                Mastercard à débit immédiat ou différé ou carte à autori-
31 décembre 2020 alors qu’elle facturait auparavant cette         sation systématique lorsque l’établissement ne propose
carte à hauteur de 24 euros par an.                               pas de Visa/Mastercard à débit immédiat ou différé).

Sur la longue période, du 31 décembre 2009                        Nombre de retraits déplacés gratuits par mois
au 5 janvier 2021, la cotisation annuelle moyenne
des cartes de paiement à autorisation systéma-                    Au 5 janvier 2021, 12 établissements proposent une
tique a augmenté de 9,18 %, passant de 27,69 euros                gratuité illimitée des retraits déplacés dont les 8 banques
au 31 décembre 2009 à 30,23 euros.                                en ligne du panel. 97 établissements proposent une
                                                                  gratuité limitée des retraits déplacés.
En termes de dispersion, au 5 janvier 2021, la
majorité des tarifs de ce service se situe entre 16 euros         Du 31 décembre 2020 au 5 janvier 2021, le nombre
et 47,90 euros (99 sur 108 établissements, une banque             moyen de retraits déplacés gratuits par mois
en ligne ne disposant pas de cette offre dans sa gamme).          ressortait en baisse de - 1,51 % passant de 3,41 à
Le coût annuel minimum hors gratuité s’élève à 16 euros           3,36 retraits. 90 établissements n’ont pas fait varier le
(deux établissements) et le coût annuel maximum                   nombre de retraits déplacés gratuits, 6 établissements
à 55 euros (un établissement).                                    ayant en revanche supprimé un retrait gratuit par mois
                                                                  et un établissement en ayant ajouté un.

2|10 Retrait d’espèces (cas de retrait en euros                  Du 31 décembre 2019 au 31 décembre 2020, en tenant
      dans la zone euro à un distributeur                         compte du nouveau panel, le nombre moyen de retraits
      automatique d’un autre établissement                        déplacés gratuits par mois a affiché une baisse de 2,21 %,
      avec une carte de paiement internationale)                  passant de 3,49 à 3,41. 88 établissements n’ont pas fait
                                                                  varier le nombre de retraits gratuits, 6 établissements ont
Les retraits en euros au DAB dans l’établissement                 supprimé un retrait gratuit et 3 établissements ont ajouté
teneur de compte sont toujours gratuits. En revanche,             une limite de retraits déplacés alors qu’ils pratiquaient,
les retraits en euros dans les DAB d’un autre établisse-          pour deux d’entre eux, la gratuité et que le dernier factu-
ment « les retraits déplacés » peuvent être tarifés après         rait auparavant tout retrait réalisé en dehors de son
un certain nombre de retraits gratuits dans un même               réseau de distributeurs automatiques de billets.

OBSERVATOIRE DES TARIFS BANCAIRES                                                                                               19
ÉTUDE SUR LES TARIFS BANCAIRES AU 5 JANVIER 2021
Vous pouvez aussi lire