PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

Décembre 2019 - N°59 les PLAN HIVERNAL L’HIVER S’INSTALLE p.16

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

LES ULIS MAG / BP 43 91940 Les Ulis - Tél. 01 69 29 34 19 / Directrice de la publication : Françoise Marhuenda / Directeur adjoint : Loïc Bayard / Rédactrice en chef : Emmanuelle Wimart / Rédactrice en chef adjointe : Nadia Tounee / Journaliste : Manon Préget / Graphiste : Bruno Duguet / Photos et rédaction : direction de la communication (sauf mention et photos libres de droit) - Freepik - Susanne Jutzeler - Pexels - Adobe Stock / Distribution : mairie des Ulis - Téléchargeable sur www.lesulis.fr / Régie publicitaire : HSP - 01 55 69 31 00 / Imprimerie : Imprimerie RAS - 6 avenue des Tissonvilliers - 95400 Villiers-le-Bel, imprimé à 11600 exemplaires © Mairie des Ulis - Décembre 2019 - Tous droits réservés - Ce magazine est imprimé sur du papier issu de forêts gérées durablement.

101e ANNIVERSAIRE DE L’ARMISTICE DU 11 NOVEMBRE 1918 Pour cette commémoration, les Ulissiens, la chorale de l’Éveil Musical, les nouveaux membres du CMJ, les jeunes sapeurspompiers et l’ARAC se sont réunis devant la Pierre de la Liberté pour déposer des gerbes de fleurs et célébrer cette date historique.

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 En cette fin d’année, je souhaite à toutes et à tous de bonnes fêtes et je veux avoir une pensée particulière pour les personnes pour qui cette période est difficile. J’espère que ces quelques semaines seront l’opportunité pour chacun de resserrer les liens avec ses proches, mais aussi avec ses connaissances, ses voisins et tout simplement son prochain, par exemple en prenant des nouvelles d’une personne qu’on sait isolée. Aux Ulis, des événements festifs et conviviaux vous sont proposés. Contes du vent d’hiver à la médiathèque, fêtes de fin d’année dans les Maison Pour Tous, Saveurs d’hiver, Aqua Fun à la piscine, Concert du nouvel an à l’Espace culturel Boris Vian..., j’espère vous y voir nombreux !

L’esprit des fêtes, c’est aussi tout le travail accompli par les bénévoles lors des actions de solidarité, comme la Grande Vente solidaire de Noël organisée par Emmaüs et le Téléthon porté par un collectif d’associations ulissiennes. Je les en remercie ! Se retrouver dans notre ville, c’est enfin l’objectif recherché dans la réouverture du Radazik et du Cinéma J. Prévert. Ces équipements ont pour but de créer de l’animation au centreville et de diffuser la culture. Inauguration ouverte à tous, le 20 décembre prochain ! Nous en profiterons pour inaugurer en même temps, l’œuvre d’art monumentale actuellement en cours d’installation sur le rond-point du Berry.

Félicitations à Yan Pohu, artiste ulissien, qui a mis tout son cœur dans cette création !

  • Bonne fin d’année à toutes et à tous ! Au plaisir de vous rencontrer... [
  • Planning des permanences du Maire P. 29 Françoise Marhuenda Maire des Ulis Vice-présidente de la Communauté Paris-Saclay Vice-présidente du Département de l’Essonne L’esprit des fêtes, c’est aussi tout le travail accompli par les bénévoles lors des actions de solidarité
PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 4 | INSTANTS CHOISIS 31/10 | Aqu’Halloween Parcours de la peur, voyages à dos de dragon ou encore chasses au trésor... Pour célébrer Halloween, les sorcières, fantômes et monstres en tout genre étaient nombreux à la piscine.

5/11, 7/11 et 14/11 | Remise des dictionnaires Tous les élèves de CM1 ont reçu leur dictionnaire offert par la Ville. Ils pourront y découvrir les nouveaux mots de l’édition 2020 comme « ubérisation » ou encore « locavorisme ».

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 6/11 | Fatoumata Diawara De nombreux Ulissiens se sont déplacés à l’Espace culturel Boris Vian pour un concert mêlant jazz, funk et folk. 8/11 | Cérémonie Coup de Pouce Quelques élèves de CP ont signé la charte du projet « Coup de Pouce ». Un projet pour offrir à chaque enfant, dès son plus jeune âge, les atouts indispensables pour réussir à l’école et ainsi limiter le décrochage scolaire.

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 6 | INSTANTS CHOISIS 15/11 | Vernissage « Qualité Street » La Maison Pour Tous de Courdimanche a accueilli les nombreux curieux venus découvrir ou redécouvrir l’art urbain à travers les œuvres de sept artistes ulissiens.

16/11 et 18/11 | Bus de Noël Le bus de Noël d’Emmaüs et de Transdev – Les Cars d’Orsay s’est installé deux fois dans notre commune pour collecter des jouets au profit des enfants de familles en difficultés. Merci à tous les généreux donateurs et à « Calins matins crèches ». Grâce aux bacs mis à disposition des parents et des professionnels dans sept crèches, c’est une voiture remplie de dons qui s’est arrêtée Place de la Liberté.

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 23/11 | Médailles du travail Médailles d’argent, vermeil, or ou grand or. Plusieurs Ulissiens ont reçu une médaille d’honneur du travail pour récompenser leur investissement pendant 20, 30, 35 ou 40 ans, lors d’une cérémonie dans la salle du Conseil. 24/11 | Broc’ à maman Donner une seconde vie aux vêtements, jouets et accessoires des enfants devenus grands, c’était l’objectif de la Broc’ à maman organisée au gymnase de Courdimanche. Tous les bénéfices de la journée ont été reversés à l’association Chats Ulissiens.

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

agence Essonne Ouest 4, rue Angibout - 91460 MARCOUSSIS 09 82 31 91 01 LES MENUS SERVICES 90x55.qxp_Mise en page 1 29/09/2017 12:06 Page1 Vous souhaitez réserver un VTC pour votre trajet ? Faites appel à KS PRESTIGE ! KS PRESTIGE est une entreprise qui offre tout type de service de transport de personne.

Nous proposons une large gamme de prestations. Tarif fixe sans surprise, devis immédiat, toute distance. 06 11 67 87 68 ©Marko/Fotolia KS PRESTIGE 90x55.indd 2 19/06/2019 11:11 STPEE 90x120.qxp_Mise en page 1 13/02/2018 09:14 Page1 LES ULIS MAG_DECEMBRE 2019.indd 2 LES ULIS MAG_DECEMBRE 2019.indd 2 19/11/2019 10:54 19/11/2019 10:54

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 CMJ | 9 Quelques semaines après leur intronisation, une partie des nouveaux membres du Conseil Municipal des Jeunes s’est réunie pour une première commission de travail à CitéJeunes des Bergères. Après la cohésion de groupe, place à la création de projets. Le samedi 9 novembre, quatorze des membres du Conseil Municipal des Jeunes se sont retrouvés pour commencer l’élaboration de leurs futurs projets. Chaque membre a eu la possibilité de proposer, partager et valoriser son idée. L’objectif de cette première commission était de sélectionner les premiers projets et de constituer les groupes de travail.

Évènements et écologie Après le vote, c’est finalement quatre premiers projets qui ont été retenus : une semaine de rencontres liée aux sports et aux mangas, un repas géant pour goûter des plats venus de tous les pays, un concert solidaire au Radazik (sur le principe d’une entrée contre une denrée) et une sensibilisation à l’écologie grâce à des ramassages de déchets. Des projets qui s’organiseront en deux temps :
  • Phase 1 : de l’idée au pré-projet Jusqu’au mois de février, les jeunes conseillers, par groupe de quatre, penseront leur projet, accompagnés des animateurs.

Phase 2 : du pré-projet au projet Après la validation des pré-projets, ils travailleront en collaboration avec les services de la Mairie afin de les mettre en place. Dans les prochaines semaines, les autres membres du Conseil Municipal des Jeunes se réuniront pour voter, eux-aussi, des projets qui pourraient résonner auprès de la population ulissienne et qui verront le jour à partir de septembre 2020. LE AU TRAVAIL

PLAN HIVERNAL - L'HIVER S'INSTALLE

ulis mag’ - N°59 10 | ACTU ALERTE Consommation de protoxyde d’azote L’inhalation de protoxyde d’azote, aussi appelé « gaz hilarant », se répand et se banalise chez les adolescents et les jeunes adultes.

Légal, bon marché et festif, le « proto », qui n’est pas vécu comme une drogue, est pourtant très dangereux pour la santé. Pour lutter contre ce fléau, le Maire des Ulis a signé un arrêté municipal interdisant, depuis le 1er novembre, la détention et l’utilisation de cartouches de gaz sur l’espace public ainsi que la vente aux mineurs.

Le protoxyde d’azote est un gaz « comburant* », incolore, d’odeur et de saveur légèrement sucrées que l’on retrouve dans les cartouches pour siphon à chantilly ou dans les aérosols d’air sec. Malgré sa dangerosité, on observe depuis plusieurs mois une augmentation de son usage auprès des adolescents et des jeunes adultes qui le transfèrent dans des ballons de baudruche et l’inhalent par la bouche jusqu’à provoquer un fou rire. Quels sont les risques ?

Ces effets euphorisants peuvent laisser penser que ce gaz n’est pas nocif, pourtant sa prise comporte de nombreux risques pour la santé : brûlures par le froid, nausées, vomissements, maux de tête, maux de ventre, diarrhées, somnolences, vertiges ou encore asphyxies.

À forte dose, l’inhalation peut également conduire à des troubles neurologiques (troubles de la mémoire...), psychiques (troubles de l’humeur, hallucinations, idées suicidaires...), d’érections et des ralentissements ou irrégularités du rythme cardiaque.

Mieux vaut prévenir que guérir Pour alerter et informer les jeunes sur les dangers du protoxyde d’azote, des interventions ont été faites dans les deux collèges de la ville par le Major Rougier, de la Police nationale, et par deux infirmières du Centre Municipal de Santé. Le lycée, également touché, a fait circuler un tract de sensibilisation pour les élèves et leurs parents. [ Renseignements : drogues-info-service.fr Centre Municipal de Santé : 01 70 56 50 03 Oppelia : 01 69 32 22 22. Association qui apporte une aide aux enfants, adolescents et adultes, ainsi qu’à leur entourage, qui rencontrent des difficultés sur le plan social, médico-social ou sanitaire, liées notamment à l’usage de substances psychotropes ou engagés dans des conduites à risques.

Un gaz ou un mélange de gaz capable de provoquer ou de favoriser la combustion d’autres matières, d’avantage que l’air seul ne pourrait le faire.

  • ulis mag’ - N°59 ACTU | 11 Retour sur les travaux du CENTRE-VILLE
  • Création de la rue du Hurepoix Une nouvelle rue entre l’avenue des Champs Lasniers et la rue des Millepertuis permet l’accès aux nouveaux logements et au parking souterrain.
  • Deux bâtiments de logements Les 123 habitations (les ilots J1 et J2) sont en cours de livraison depuis le début du mois de novembre et proposent des appartements du studio au F5.
  • Ouverture d’un parking public Un parking souterrain ouvrira au printemps 2020 avec 25 places neuves et 40 places rénovées. L’entrée se fera rue du Hurepoix et sa sortie rue des Millepertuis.
  • Installation de commerces Ce sont trois commerces qui viendront s’installer avenue des Champs Lasniers : le salon « Jesuina et Corine Coiffure » (actuellement situé sur la dalle), un laboratoire médical et une banque.
  • Rond-point du Berry Des travaux sont en cours sur le rond-point du Berry afin de poser un socle pour surélever l’œuvre de Yan Pohu, artiste ulissien, appelée « Le Reflet ». La pose d’une partie de l’œuvre entrainera des difficultés de circulation mercredi 4 et jeudi 5 décembre (hors intempéries et aléas de chantier). [ Renseignements sur lesulis.fr LE ?

SAVIEZVOUS LA VILLE EST TOUJOURS À LA RECHERCHE D’UNE BRASSERIE ! [ Renseignements auprès du service Urbanisme Foncier et Développement Économique au 01 69 29 34 21 Depuis plusieurs mois, le centre-ville de la commune est en travaux. Des travaux en plusieurs phases qui auront permis la création de logements et qui entraîneront l’ouverture de places de parking supplémentaires et l’installation de commerces.

12 | ACTU ulis mag’ - N°59 RÉCOMPENSER LES ACTIONS ÉCO-CITOYENNES CONCERTS DU NOUVEL AN 2020 Le prix « Action pour la planète , organisé par le Département de l’Essonne, revient pour une cinquième édition.

Cette année encore l’objectif reste le même : mettre en lumière l’inventivité des Essonniens en matière de développement durable. Ce prix, ouvert à tous les Essonniens depuis le 18 novembre et jusqu’au 19 janvier 2020, vise à valoriser et récompenser les pratiques et l’inventivité des habitants en faveur de la transition énergie-climat, d’amélioration de l’environnement et du cadre de vie. Comment participer ?

  • Être un groupe d’au moins deux personnes, peu importe l’âge (citoyens, établissement scolaire ou association sans salarié...).
  • Mener une action « éco-citoyenne* », en Essonne, depuis moins de deux ans ou en cours de réalisation au lancement du concours. Après le dépôt des dossiers, dix actions seront présélectionnées par un jury puis proposées à un vote citoyen sur internet pour être récompensées. Le gagnant remportera 1 500 e.

Une action qui contribue à améliorer le cadre de vie et la qualité de l’environnement et/ou consommer responsable et/ou favoriser le « vivre ensemble ».

essonne.fr actionplanete.essonne.fr Infoset inscriptionsur Impression CD91- MDD 538 - Papier 100% PEFC - Conception : CD91/DCI - Photo © Getty images.- Oct. 2019 Consommationresponsable,préservation delanature,économied'énergie, lienentre lespersonnesetlesgénérations... Associations, établissements scolaires, citoyens...

PARTICIPEZ AU PRIX ACTION POUR LA PLANÈTE Du 18 nov. 2019 au 19 janv. 2020 Gagnez jusqu’à 1 500 € 5 édition e [ Renseignements : actionplanete.essonne.fr Mission développement durable du Conseil départemental de l’Essonne : 01 60 91 94 41 ou essonne21@cd91.fr Proposés par la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, ils auront lieu dans trois communes différentes :
  • À 11h à l’Opéra de Massy.
  • À 15h au Théâtre de Longjumeau.
  • À 18h à l’Espace culturel Boris Vian. Autour de l’Orchestre de l’Opéra de Massy et du chœur de l’Atelier, venez profiter d’une programmation surprise sur le thème « Contes et légendes » dirigée par les chefs d’orchestre Dominique Rouits et Constantin Rouits.

[ Réservez vos places à la billetterie au donjon* ou au 01 69 29 34 91 jusqu’au vendredi 15 décembre (dans la limite des places disponibles) et sur paris-saclay.com. *Aux horaires d’ouverture : du mardi au vendredi de 10h à 12h et de 13h30 à 17h30. Venez commencer l’année en musique grâce à trois concerts symphoniques gratuits, le mercredi 1er janvier.

ulis mag’ - N°59 ACTU | 13 OUVERTURE LIDL APRÈS 6 MOIS DE TRAVAUX, LE NOUVEAU MAGASIN LIDL DE 1 682M2 , OUVRIRA SES PORTES LE 11 DÉCEMBRE, AVENUE DU CAP HORN, AU CŒUR DE COURTABŒUF. DON DU SANG L’Établissement Français du Sang (EFS) vous donne rendez-vous mardi 17 décembre de 16h à 20h pour une collecte de sang à la salle du Luberon, 9 rue du Vaucluse.

SÉCURITÉ & SANTÉ LA TÉLÉASSISTANCE DU DÉPARTEMENT DEVIENT GRATUITE Le Département de l’Essonne l’a annoncé en octobre dernier : les personnes âgées, fragilisées ou en situation de handicap n’auront plus à payer les 7,14 e de prestation initiale. Ce dispositif leur permet de contacter les secours en cas de besoin grâce à un boîtier transmetteur branché sur un bracelet ou un pendentif et ainsi vivre à domicile en toute tranquillité.

[ Renseignements : essonne.fr/teleassistance ou auprès de la Direction des personnes âgées et handicapées, service médicosocial, du Conseil départemental de l’Essonne au 01 60 91 95 18 RETRAITE AUGMENTATION DE LA RETRAITE DU COMBATTANT ET DES PENSIONS DE GUERRE Si vous êtes bénéficiaire de la retraite du combattant, d’une pension militaire d’invalidité ou d’une rente mutualiste d’ancien combattant, sachez que le point d’indice servant au calcul des aides a été revalorisé. À compter du 1er janvier 2020, il passe à 14,57 e. [ Renseignements : La Mutuelle Familiale au 09 88 81 00 16 ou mutuarac@mutuelle-familiale.fr TOUS À L’EAU Depuis la rentrée de septembre, les enfants de 6 à 8 ans atteints de handicap mental peuvent profiter de deux séances de natation par semaine.

Des cours enseignés par un maître-nageur certifié* qui leur permettent de se familiariser avec l’eau et, par la suite, de s’y déplacer en toute sécurité. Il n’est pas toujours facile pour les parents d’enfants porteurs d’un handicap mental de se rendre à la piscine. Il est pourtant essentiel, comme pour tous, qu’ils sachent nager ou au moins éviter la noyade. C’est dans ce but que deux séances par semaine de « handi-natation » ont été mises en place à la piscine des Ulis. Sous l’impulsion d’un maître-nageur certifié, les enfants, par groupe de six, découvrent pendant 45 minutes les plaisirs de l’eau.

Le déroulement des cours Chaque semaine, les enfants sont accueillis par l’éducatrice au niveau du pédiluve. Les premières semaines ont été consacrées à l’appréhension du milieu et à l’apprentissage du souffle sous l’eau dans la pataugeoire. Aujourd’hui, ils évoluent dans le bassin à vagues, grâce à un espace délimité, et équipés de ceintures et de frites. L’éducatrice, toujours présente à leurs côtés dans l’eau, leur apprend grâce à des jeux à se déplacer, à sauter et à chercher des anneaux. Au printemps prochain, ils entameront la dernière phase d’apprentissage : le déplacement sans équipement et dans le grand bassin.

Un dispositif qui séduit les parents et les enfants. [ Renseignements : 01 69 07 45 96 * L’éducatrice détient un Certificat de Qualification Handisport (CQH) qui lui permet un encadrement en faveur d’un public en situation de handicap en toute sécurité.

ulis mag’ - N°59 14 | ACTU (PARENTHÈSE) un dispositif pour lutter contre le décrochage scolaire HOMMAGE à Elisabeth Peltier Elisabeth Peltier, conseillère municipale déléguée aux Affaires scolaires, nous a quittés à l’âge de 71 ans. Élue depuis 2015, Elisabeth Peltier avait à cœur de remplir sa mission dans un domaine qu’elle connaissait bien. Arrivée à la Mairie des Ulis en 1991 en tant qu’agent d’état civil, elle a ensuite travaillé au service Enfance pendant plus de 10 ans.

Malgré sa maladie, elle est restée présente en mairie tant pour les évènements que pour les Conseils municipaux, ainsi que lors des différentes réunions de travail.

Elisabeth a marqué son entourage par sa grande gentillesse, sa joie de vivre et son sourire. Toutes nos condoléances à ses proches. Permettre la prise en charge des élèves temporairement exclus de leur établissement scolaire pour faire de cette période un temps utile pour l’adolescent, c’est l’objectif du dispositif Parenthèse. Un partenariat engagé, signé le 8 novembre dernier, entre la Mairie et les deux collèges de la commune.

L’exclusion temporaire est une sanction prévue par la circulaire du 27 mai 2014 portant sur l’application de la règle, des mesures de prévention et de sanctions au sein des établissements. Elle rappelle également la nécessaire portée éducative de la sanction. C’est dans ce cadre que la Ville (via le CLSPD* et la direction de la Politique éducative) et l’Éducation nationale ont mis en place le dispositif Parenthèse.

Ce dispositif est proposé, depuis la signature de la convention, aux collégiens exclus temporairement et à leur famille. Il vise en priorité les premières exclusions et permet d’accueillir jusqu’à cinq adolescents pour une période de trois à cinq jours.

Dans un délai de trois jours après le prononcé de la sanction, ils commencent le programme, accompagnés par une équipe de trois personnes (un responsable et deux animateurs).

Tout au long de cette parenthèse, les élèves sont guidés lors de différents temps : travail scolaire, ateliers éducatifs ou encore groupes de parole. Les objectifs :
  • Maintenir le lien avec la scolarité et minimiser l’impact de l’exclusion sur le décrochage.
  • Développer les motivations, l’estime et la confiance en soi des élèves et les accompagner dans la compréhension de la sanction.
  • Réinvestir les élèves positivement dans leur scolarité, gage d’un retour durable dans l’établissement.

Autant de mesures visant à donner une dimension éducative à la sanction et pour que l’exclusion ne soit plus un temps mort pour l’élève.

[ Renseignements : 06 08 63 42 72 *Conseil Local de Sécurité et de Prévention de la Délinquance Signature de la convention de partenariat entre le Maire et les deux principaux des collèges de la ville.

ulis mag’ - N°59 ACTU | 15 Sport et Jeunesse : direction VACANCES ! Les vacances de fin d’année approchent à grands pas ! Pour en profiter, de nombreuses activités et sorties seront proposées, du 23 décembre au 3 janvier, par la direction Jeunesse et Sports sur la thématique « Saveurs d’hiver, solidarités et festivités ». Les enfants de 6 à 10 ans pourront s’initier à différents sports collaboratifs, comme le tchoukball ou le flag rugby, lors de mini stages les 23, 24, 26, 30, 31 décembre et le 3 janvier de 10h à 12h. Deux jours seront également consacrés aux sports avec le « défi la tête et les jambes », les vendredis 27 décembre et 3 janvier.

Les adolescents de 11 à 17 ans auront rendezvous à CitéJeunes. Les 30 et 31 décembre de 15h à 17h, ils auront le choix entre un circuit training ou un futsal. Ils pourront également profiter de stages de dessins manga, de peintures street art ou encore une formation aux premiers secours (PSC1). Quatre sorties (participation financière de 2 e) seront organisées : deux à la patinoire les jeudis après-midi et deux au cinéma les vendredis après-midi. Pour les adultes et les familles qui souhaiteraient profiter de la piscine, pour une entrée achetée des animations seront proposées comme de l’aqua bike, l’aqua fit ou encore le lud’aqua. Les vendredis de 14h à 17h, l’entrée sera à 1 e.€ [ Renseignements :
  • Inscriptions des 6-10 ans : le samedi 7 décembre de 14h à 17h à la piscine.

Inscriptions pour les sorties payantes au Point d’Informations Jeunesse : les samedis 7 et 14 décembre et les mercredis 11 et 18 décembre de 10h à 12h et de 14h à 18h. Programme complet sur lesulis.fr Piscine : 01 69 07 45 96 CitéJeunes : 01 69 07 55 73 EAJE : DES PARENTS IMPLIQUÉS Accueillir les enfants et les parents pour garantir un bon relationnel avec les familles, c’est l’un des rôles des équipes des EAJE . Chaque établissement décline le degré d’implication des parents, grâce à des échanges individuels journaliers ou des rencontres plus spécifiques (premier contact, bilans...) et des ateliers plus conviviaux (coussins à histoires, évènements festifs...).

Pour aller encore plus loin, les familles sont régulièrement conviées à des « cafés des parents » ou des « goûters des parents » sans la présence de leurs enfants. Ces moments permettent aux parents d’échanger et de proposer des idées afin d’améliorer le quotidien des enfants au sein des structures. Des réunions sont également proposées sur des thématiques plus précises pour poursuivre ces échanges.

Il est donc essentiel pour les EAJE que les familles participent. Les équipes et les enfants comptent sur vous ! * Établissement d’Accueil du Jeune Enfant. Engagé dans la coéducation, les EAJE* sont des lieux de partages et de rencontres avec les enfants mais aussi entre les parents.

Au quotidien, les professionnels favorisent l’implication des familles à participer à la vie de la structure.

ulis mag’ - N°59 16 | DOSSIER En France, l’hiver commence officiellement le dimanche 22 décembre. Mais depuis plusieurs semaines, il s’installe déjà doucement et entraine avec lui la baisse des températures. Pour se préparer, de nombreux plans sont mis en place sur la commune, et plus largement sur la région, pour faciliter au maximum votre quotidien. Mais comment s’organisent les services de la ville ? Qui déneige les routes ? Comment sécuriser son habitation ? Éléments de réponse dans ce dossier. Plan hivernal L’HIVER S’INSTALLE

ulis mag’ - N°59 DOSSIER | 17 LES 4 SAISONS Si les saisons telles que nous les connaissons débutent avec les équinoxes (printemps et automne) et les solstices (été et hiver), en météorologie, elles débutent plus tôt et correspondent à des périodes de trois mois pleins.

Printemps : du 1er mars au 31 mai (mars, avril et mai). Eté : du 1er juin au 31 août (juin, juillet et août). Automne : du 1er septembre au 30 novembre (septembre, octobre et novembre). Hiver : du 1er décembre au 28 ou 29 février (décembre, janvier et février). LE ?

SAVIEZVOUS Conditions de circulation difficiles, risques de chutes d’arbres, conduits bloqués. Avec l’apparition des premières neiges, il faut s’organiser. En 2014, pour anticiper et gérer efficacement les conséquences d’un épisode de neige ou de verglas, le Plan Neige ou Verglas en Île-de-France (PNVIF) a été créé. Il s’applique sur l’ensemble du territoire francilien et permet une large communication afin de faire connaître aux habitants les mesures prises et celles préconisées. Le plan d’activation Le PNVIF est activé depuis le 18 novembre et le restera jusqu’au 16 mars. Il permet de limiter les incidents et les conséquences d’un éventuel épisode neigeux ou de verglas dans la région.

Une cellule d’urgence peut ainsi être déployée à tout moment et permettre d’apporter rapidement une assistance aux usagers en difficulté, tout en fluidifiant le trafic routier.

Il existe trois niveaux d’alerte, tous émis par Météo France, qui permettent de se préparer et appellent à modifier les comportements sur les routes et en dehors :
  • Niveau 1 : « Veille annuelle » C’est le niveau de vigilance activé automatiquement, chaque année et en permanence de mi-novembre à mi-mars, pour permettre un suivi en continu tout au long de la période hivernale.
  • Niveau 2 : « Veille renforcée » Quand la vigilance jaune est émise, elle annonce un risque de chutes de neige ou de verglas. Ce niveau d’alerte permet à l’ensemble des acteurs de se préparer à passer rapidement, si c’est nécessaire, au niveau 3.

Niveau 3 : « Ouverture de la cellule de crise » Elle est ouverte en cas d’intempéries, de neige ou de verglas, sur au moins deux départements de la région, impliquant des risques de perturbations routières. La circulation des véhicules de plus de 7,5 tonnes est alors interdite en Île-de-France. Les habitants sont invités à limiter au maximum leurs déplacements en voiture et à privilégier les transports en commun.

Si vous devez impérativement sortir, il est nécessaire d’adapter votre habillement, en couvrant les parties du corps les plus sensibles au froid comme les pieds, les mains, le cou et la tête.

Si vous prenez votre voiture, renseignez-vous sur la météo, la praticité des routes et vérifiez l’état de bon fonctionnement général de votre véhicule. Partez toujours avec une couverture, un téléphone, une boisson chaude et de la nourriture au cas où vous seriez bloqué par la neige.

ulis mag’ - N°59 18 | DOSSIER Face à l’arrivée du gel et des premières chutes de neige, la commune en lien avec la Communauté d’agglomération Paris-Saclay, qui détient la compétence voirie, se préparent. Aux Ulis, depuis le début du mois de novembre, des briefings ont été instaurés afin de gérer au mieux cette période dite de viabilité hivernale : entretien et vérification du matériel, réapprovisionnement de sel et de sable.

Le Plan Neige de la commune a été activé le 18 novembre dernier et le restera jusqu’au 13 mars. Il permet de réduire au maximum l’impact du mauvais temps sur vos trajets.

Durant toute la période du Plan Neige (qui peut être prolongée si nécessaire), les agents sont répartis par groupes, de jour ou de nuit, et par zones. Lors des alertes, les six agents de permanence sont de sortie dès que cela est nécessaire : vérification de l’état et du traitement des routes, consultation des alertes météo... Des données qu’ils reçoivent quotidiennement de Météo France et qui leur permettent de connaître, tous les jours et presque heure par heure, la température extérieure, la température au sol et les points de rosée*. À 8h, les équipes se retrouvent pour partager les informations de la nuit et donner le relais aux équipes de jour et ainsi faciliter le roulement.

Comment s’organise le dégagement des voies ? La commune dispose de moyens spécifiques en cas d’épisodes neigeux ou de gel. En cas d’alerte neige (et même en pleine nuit), le déneigement et le salage sont lancés. Les équipes traitent en premier les axes prioritaires et les colonnes vertébrales des résidences. En moyenne, et selon les conditions météorologiques, il faut entre 4h et 4h30 aux équipes pour effectuer ce circuit. Une fois ces axes sécurisés, les agents ont besoin de 4h supplémentaires pour les axes secondaires.

Quand faut-il saler ? Le salage préventif n’est pas toujours efficace dans certaines conditions climatiques.

Parfois, le simple passage des véhicules ou le déneigement suffit à sécuriser les routes. Le salage n’est utilisé qu’avec une neige « humide », pas dans le but de la faire fondre mais plutôt d’éviter que le trafic ne la rende compacte et donc glissante. Pour limiter les risques d’endommagement d’équipements ou de revêtements, les agents techniques peuvent utiliser du sable à la place du sel dans certains lieux de la ville. Moins corrosif (le sel a tendance à abimer la chaussée) son utilisation reste exceptionnelle car il est plus difficile à faire disparaître et obstrue les réseaux d’eaux pluviales.

Le déneigement est un travail collectif Si les agents du Centre Technique Municipal s’occupent des rues de la commune, c’est l’Union Technique Départementale qui a la charge des voies départementales. Pour toutes les voies privées, c’est aux propriétaires d’en assurer la sécurisation.

Les riverains sont tenus, par un arrêté municipal, de déneiger devant leur habitation que ce soit pour les propriétaires et les locataires d’une maison individuelle, pour les gestionnaires d’immeubles ou pour les commerçants. Ils doivent également réaliser la liaison de l’entrée de leur magasin ou de leur hall d’immeuble jusqu’à l’axe traité par la ville. [ Le Centre Technique Municipal (01 69 29 34 80) estàvotredispositionpourrecevoirvosremarques et vous informer sur le passage des saleuses. * La température au sol permet de savoir, s’il y a de la neige et si elle va tenir. Les points de rosée permettent de savoir si les routes vont geler donc devenir glissantes et dangereuses.

CODE DE LA ROUTE « Le dépassement des engins de service hivernal en action sur la chaussée est interdit à tout véhicule », article R414-17 du Code de la route. À défaut de respecter cette réglementation, et quelque soit la route empruntée, vous encourez une amende de 90 € ainsi qu’une suspension de permis de trois ans maximum. LE ? SAVIEZVOUS On s’organise en ville

Photo prise à l’école élémentaire de Courdimanche. CHIFFRES EN CAS CHIFFRES EN CAS D’EPISODE NEIGEUX D’EPISODE NEIGEUX UNE CENTAINE D’AGENTS PRÈS DE 150 TONNES DE SEL DISPONIBLES AU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL 1 FRAISE À NEIGE 2 CAMIONS AVEC ÉPANDEUR DE SEL ET LAME DE DÉNEIGEMENT 1 PORTE OUTIL AVEC LAME DE DÉNEIGEMENT 2 TRACTEURS AVEC REMORQUE ET LAME DE DÉNEIGEMENT 1 PETIT CAMION AVEC REMORQUE 1 CHARGEUR PRÈS DE 27 TONNES DE SABLE DISPONIBLES AU CENTRE TECHNIQUE MUNICIPAL (POUR LES SURFACES NE PERMETTANT PAS LE SALAGE)

ulis mag’ - N°59 DOSSIER | 21 TOUS solidaires Pour détecter, prévenir et limiter les effets sanitaires et sociaux liés aux températures hivernales, il existe le Plan Grand Froid. Ce dispositif intergouvernemental définit les actions à mettre en œuvre aux niveaux local et national en portant une attention particulière aux populations vulnérables. On parle de grand froid lorsque les températures deviennent inférieures aux normales de saison et sont caractérisées par leur persistance (au moins deux jours), leur intensité et leur étendue géographique. C’est Météo France qui donne l’alerte en fonction de l’état et des prévisions des températures ressenties. Il existe trois niveaux de vigilance :
  • Jaune : « Temps froid » Il est activé par le préfet du département dès que la température est positive en journée mais tombe entre 0° et -5° la nuit.
  • Orange : « Grand froid » Mis en place par les préfectures dès que les températures sont négatives en journée et tombent entre -5° et -10° la nuit.
  • Rouge : « Froid extrême » Lancé par la préfecture de police quand les températures tombent en dessous de -10° la nuit. Les mesures du Plan Grand Froid Le déclenchement de l’alerte permet l’ouverture d’un millier de places d’hébergement d’urgence, en plus de celles déjà ouvertes pour l’hiver. Les équipes du 115, du SAMU social et des maraudes sont renforcées. Les hôpitaux et toutes les structures de santé se préparent à l’accueil de personnes nécessitant des soins suite à la vague de froid. Encore plus, durant cette période, il est important d’être attentifs aux autres et de protéger les personnes sensibles : enfants, personnes âgées, personnes travaillant en extérieur ou dans des locaux ouverts, personnes sans domicile fixe ou vivant dans un logement insalubre ou encore personnes présentant des pathologies à risque. En cas de symptômes (Mal à la tête, envie de vomir, malaise...) 15 SAMU NUMÉRO D’URGENCE EUROPÉEN POMPIERS 18 112 BRASERO ATTENTION DANGER 18 18 Incolore et inodore, ce gaz est indétectable. Il se diffuse rapidement dans l’atmosphère pour former, avec l’air, un mélange très toxique pour l’homme. Pour prévenir des risques d’intoxications au monoxyde de carbone, des gestes simples sont recommandés :
  • Avant l’hiver, faites vérifier vos installations de chauffage et vos conduits de fumée par un professionnel qualifié.
  • Aérez au moins 10 minutes par jour, même si les températures sont basses, sans oublier d’éteindre ou de baisser les appareils de chauffage à proximité des fenêtres.
  • Ne faites jamais fonctionner les chauffages d’appoint en continu.
  • N’utilisez jamais pour vous chauffer des appareils non destinés à cet usage : barbecue, brasero, cuisinière...
  • Si vous devez installer des groupes électrogènes, placez-les toujours à l’extérieur des bâtiments.
  • N’obstruez jamais les grilles de ventilation, même par grand froid.

Si un appareil de chauffage ou de cuisson est en marche à votre domicile et que vous avez mal à la tête, envie de vomir ou si vous vous sentez mal, c’est peut-être le signe qu’il y a du monoxyde de carbone chez vous.

Ouvrez les fenêtres et les portes, arrêtez les appareils de chauffage et de cuisson et sortez de chez vous avant d’appeler les urgences en composant le 15 ou le 18. *Formule chimique pour le monoxyde de carbone. Parmi les dangers liés au froid, on retrouve les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, ou au CO*. Chaque année, ce gaz est responsable de milliers d’intoxications et d’une centaine de décès en France.

Attention au monoxyde de carbone !

  • 22 | ACTU PROFITEZ-EN ! Il reste des places ! Il reste des places dans les groupes de remise en forme à la piscine.
  • Aqua Training : lundi soir de 19h à 19h45
  • Aqua Bike : jeudi et vendredi de 12h30 à 13h15
  • Aqua Gym du midi : les lundis, mardis, mercredis et jeudis.
  • Aqua Gym du soir : jeudi de 19h à 19h45 [ Renseignements : 01 69 07 45 96 EDITION COLIBRI - Tél. 02 51 47 70 10 JOUEZ avec vos commerçants Du 14 au 31 décembre, les commerçants des Ulis s’associent pour célébrer les fêtes de fin d’année et vous faire gagner de nombreux cadeaux.

Depuis 1996, l’Association des Commerçants et Artisans du cœur de la Ville des Ulis (ACAVU) a la volonté d’animer les commerces de la commune en mettant en place des jeux et des animations. Pour cette fin d’année, ils reviennent avec leur traditionnel jeu à gratter. Pour participer, rien de plus simple. Des tickets sont disponibles chez vos commerçants, membre de l’ACAVU*. Grattez-les et découvrez si vous avez gagné. Chaque commerce aura un ticket gagnant vous offrant une soirée chez Michou à Paris pour deux personnes.

Une affiche sera installée dans la vitrine des commerçants participants.

L’AQUAFUN EST DE RETOUR Après le succès de l’Aqu’Halloween en octobre dernier, la piscine vous attend toujours plus nombreux pour la nouvelle édition de l’Aquafun, le samedi 7 décembre de 14h30 à 17h30. Au programme : des animations à destination des familles, des parcours aquatique, du trampoline, de la slackline ou encore des défis aquatiques. [ Renseignements : 01 69 07 45 96 - Entrée tarif piscine. ulis mag’ - N°59

ulis mag’ - N°59 MPT | 23 Voyagez depuis LES ULIS « Initiatives HABITANTS » Le mois dernier, les Maisons Pour Tous lançaient un appel pour récolter vos mots, vos sentiments et vos souvenirs de voyage. L’objectif était simple : créer une exposition participative appelée « Escales autour du monde » pour achever cette année 2019 sous le signe du voyage, de la transmission et du partage. Décorations, sculptures, instruments, photos, tissus... La Maison Pour Tous des Amonts a été envahie de vos souvenirs de voyages, de vos découvertes. Du cirque de Gavarnie à Pretoria en passant par le 12e arrondissement de Paris, il ne reste plus qu’à se laisser porter pour un voyage au fil de vos récits.

Toujours dans le cadre de l’exposition et pour vous remercier, les MPT se réunissent et organisent deux soirées festives :
  • Le vendredi 13 décembre à partir de 19h30. Pour le vernissage de l’exposition « Escales autour du monde », une soirée d’inauguration aura lieu sous les couleurs du Cameroun, grâce à l’association Kawa World Music et soutenue par le Conseil Citoyen, avec des chants, de la culture et de la gastronomie.

Le vendredi 20 décembre dès 18h30. Pour terminer l’année, les équipes des MPT vous proposent une soirée « Escales en fête ! » avec défilés, contes et témoignages autour d’un repas partagé.

[ Sur inscription. « Escales autour du monde » du 6 au 27 décembre à la Maison Pour Tous des Amonts. Ils s’appellent Grace, Catherine, Diagana, Sylvie, Marine ou encore Djamila. Tout au long de l’année, ils vous ont accompagnés, le temps d’une séance ou plus, dans des ateliers éco, cuisine ou dans des visites d’exposition. Tous les mois, dans la programmation des Maisons Pour Tous, retrouvez la rubrique « Transmission et Partage » qui relaye ces initiatives habitants. Ce mois-ci, Jean-Claude, ancien joaillier, vous propose de créer vos cartes de vœux, Isabelle et Claire, un duo d’amies, vous apprennent à fabriquer des livres en tissus pour les tout-petits et Didier vous accompagne au pinceau pour découvrir la peinture.

Si vous aussi, vous souhaitez rejoindre les équipes, les portes des Maisons Pour Tous vous attendent, grandes ouvertes ! [ Ateliers Recycl’Art avec Jean-Claude les mercredis 3, 11 et 18 décembre de 10h à 11h30 à la Maison Pour Tous des Amonts. FERMETURES DES MPT pour les vacances de fin d’année La Maison Pour Tous de Courdimanche fermera ses portes du samedi 23 au vendredi 29 décembre inclus et le mercredi 1er janvier 2020. La Maison Pour Tous des Amonts fermera ses portes du jeudi 28 décembre au dimanche 5 janvier inclus. La réouverture est prévue pour le lundi 6 janvier à 13h30.

ulis mag’ - N°59 24 | PORTRAIT Yan Pohu grandit dans une ferme, entouré de nature et d’animaux.

Depuis son plus jeune âge, il développe un amour pour la création en fabriquant des sculptures. « Je faisais des petits personnages avec du fil de fer, des allumettes ou des bouchons. Tout ce qui me tombait sous la main pouvait me servir. J’ai toujours eu cette vision des choses ». En quittant le lycée en seconde, il décide de suivre un CAP et un BEP pour apprendre les métiers de la métallurgie. Mais Yan Pohu est un homme qui n’aime pas s’ennuyer, qui a toujours besoin d’apprendre. Après avoir fait le tour du monde lorsqu’il était dans la marine, avoir été chaudronniersoudeur, avoir travaillé dans l’aviation, dans le nucléaire ou encore dans le gaz, il y a 12 ans, il décide de quitter le monde industriel.

Un nouveau souffle Il trouve un poste comme serrurier au Centre Technique Municipal des Ulis. Un nouveau métier qui lui permet de retrouver de l’énergie. « Avant, pour gagner ma vie, je travaillais tard le soir, je devais faire des heures supplémentaires. Quand je rentrais chez moi, j’étais épuisé, j’allais directement me coucher ». Désormais, les Ulis est sa maison et le samedi devient son jour de création. « Je vidais toute la cuisine pour faire de la place, même les membres de ma famille. Ils avaient seulement accès au frigo et aux plaques de cuissons ». Les sculptures deviennent de plus en plus nombreuses.

Les samedis ne lui suffisent plus, le moindre temps libre devient un moment d’évasion dans ses créations.

La reconnaissance Un jour, il décide de s’inscrire au salon des artistes amateurs organisé chaque année dans les Maisons Pour Tous. « Il y avait le concours de la plus belle sculpture. J’ai gagné une première fois, puis une deuxième, puis une troisième. Et c’est comme ça que je me suis fait remarquer ». Mais ses créations prennent de plus en plus de place. C’est en demandant un local à la ville qu’il trouve enfin son refuge. Un atelier libre et en mauvais état qu’il décide de retaper lui-même. « J’ai tout refait : peinture, tableau électrique, installation d’une réserve d’eau. J’ai aménagé ce local et l’aventure a vraiment commencé ».

Avec l’incroyable hauteur sous plafond du local, les œuvres de Yan Pohu deviennent plus hautes, plus grandes et pour cela, il utilise tous les matériaux qu’il connait. « Je mets en pratique ce que j’ai appris durant mes formations : la métallurgie, la plasturgie et la taxidermie ». Un assemblage de savoir-faire et de souvenirs d’enfance. « C’est ma vie depuis tout petit qui se retrouve ici. Mon passé, mes voyages, je les retrouve dans mes sculptures, cela m’apporte beaucoup de chaleur ». La plume On pourrait dire de Yan Pohu que c’est un artiste, mais jamais devant lui. « Je ne suis pas un artiste, je trouve ce mot prétentieux.

Je suis plus un opportuniste. J’assemble des pièces les unes avec les autres. Je farfouille partout pour trouver la matière nécessaire à mes œuvres, des chasseurs m’appellent pour m’apporter des restes... ». Mais, il n’y a pas que la sculpture dans sa vie. C’est également un amoureux des mots, de la poésie. « Cela me permet de me vider la tête. Je ne pense pas que l’on soit intellectuel ou manuel. Moi je suis un mélange des deux, j’ai besoin des deux ». Alors Yan Pohu est peut-être un opportuniste mais un opportuniste de talent.

[ Renseignements : 06 41 99 19 29 Venez rencontrer Yan Pohu lors de l’inauguration de son œuvre le vendredi 20 décembre à 18h au centre-ville. YAN POHU Yan Pohu n’est plus un homme que l’on présente. À 52 ans, cet Ulissien originaire de Haute-Loire s’apprête à inaugurer, le 20 décembre prochain, sa nouvelle sculpture appelée « Le Reflet ». Deux ans de travail pour une œuvre monumentale symbolisant la diversité de la ville, qui prendra place au cœur de la ville, sur le rond-point du Berry. Je ne suis pas un artiste

Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler