Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine

 
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
Présentation BRGM Mayotte
                                             Connaissances Géologiques risques naturel et
                                                            ressource en eau souterraine

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
Sommaire

    1. Le Bureau de Recherches Géologiques et
           Minières

    2. La Géologie de Mayotte
    3. Les Ressources en Eau de Mayotte
    4. Les Risques Naturels à Mayotte
    + focus Essaim sismique

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8

                                                >2
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
1. Le Bureau de
  Recherches
  Géologiques et
  Minières

                   >3
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
1. Le BRGM
>   Le BRGM est l'établissement public de référence dans les
    applications des sciences de la Terre pour gérer les
    ressources et les risques du sol et du sous sol (Service
    géologique français)

>   2 objectifs :
     • Comprendre les phénomènes géologiques et les risques associés, développer des
          méthodologies et des techniques nouvelles, produire et diffuser des données de qualité

     •    Développer les outils nécessaires à la gestion du sol, du sous-sol et des ressources, à la
          prévention des risques naturels et des pollutions.

>   5 Missions :
     • Recherche scientifique
     • Appui aux politiques publiques
     • Coopération internationale
     • Sécurité minière
     • Formation
 Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8

                                                                                                       >4
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
1. Le BRGM
>    Le BRGM Mayotte
      • Implanté depuis 13 ans à Kawéni
      • 1 directeur / 1 secrétaire
      • 3 ingénieurs : 2 hydrogéologues et 1 géologue risque
      • Acteur du développement et de l’aménagement du territoire à travers des projets portants
           sur :
              –    La connaissance géologique : carte géologique, guide …
              –    Les risques naturels : aléa mouvement de terrain, sismique. Expertises …
              –    L’eau : prospection eau souterraine, protection des captages …
              –    Les matériaux : recherche de gisements, schéma des carrières …
              –    Le littoral : courantologie, Atlas des plages …
              –    L’énergie : Géothermie
       •   Nos principaux partenaires : Préfecture (SGAR, SIDPC), Conseil général, DEAL, DAAF,
           ARS, SIEAM, SMIAM, SIM, Parc Naturel Marin, Secteur privé,…

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                                         >6
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
INFRASTRUCTURES GEOLOGIQUES                                                                                                                                                                  LITTORAL
> Carte géologique : cartographie géologique et campagne de géophysique héliportée (GéoMayotte)
> Patrimoine : Réalisation d’un livret guide « Les curiosités géologiques de Mayotte » accompagné
  d’aménagements sur le terrain

                                                                                                                                                                           > Étude morphodynamique du littoral de Mayotte
                                                                                                                                                                           > Atlas des plages
                                                                                                                                                                           > Courantologie, vulnérabilité du littoral
                                                                                                                                                                           > Cartographie Recul du trait de Cote (RTC)

                                       RISQUES NATURELS                                                                                                                    > Cartographie de la submersion marine ( CYCLOREF)

                                                                                                                                                                                                                         ENERGIE

 > Atlas des aléas naturels, PPR multi-aléas
 > Études retour d’expérience post évènement
 > Caractérisation Aléas liquéfaction, expertise                                                                                                                           > Géothermie : Étude du potentiel géothermique de Mayotte
 > PGRI, SDPRN                                                                                                                                                             > Etude de préfaisabilité d’une Station de Transfert d’Energie par Turbinage

                                                           EAU
                                                                                       Pompage de longue durée forage de Kwalé 1

                                                                                                                                                                                        DIFFUSION DE L’INFORMATION ENVIRONNEMENTALE
                                                                                                          Temps (mn)
                                                                0   50000     100000         150000          200000         250000   300000   350000   400000
                                                           0                                                                                               70

                                                                                  Débit moyen (moyenne antérieure sur 5j)
                                                           2                                                                                               60

                                                           4                                                                                               50
                                                                                                                                                                Q (m3/h)

                                                           6                                                                                               40

                                                                                                                                                                                                   > BD du Sous-Sol (BSS)
                                                   s (m)

                                                                            Rabattements
                                                           8                                                                                               30

                                                           10                                                                                              20
                                                                                                                                                                                                   > BD des Mouvements de terrain (BD-MVT)
                                                           12                                                                                              10

 > Synthèses hydrogéologiques                              14                                                                                              0
                                                                                                                                                                                                   > BD IHR
 > Convention SIEAM/BRGM (connaissance, exploration AEP et agricole, protection et suivi de la                                                                                                     > Portail interopérable (Infoterre.brgm.fr)
   ressource)
 > Réseau de surveillance de la qualité des eaux continentales de Mayotte (DCE)
 > Mise en place d’un réseau DCE piézométrique
 > Étude hydrogéologique des aires d’alimentation de captages                                                                                                                                                   DECHETS, POLLUTION
                                                                                                                                                                           > Inventaire des sites de stockage de déchets inertes
                                                                                                                                                                           > Assistance à maîtrise d’ouvrage
                                               MATERIAUX
                                                                                                                                                                           > Formations, modélisation
                                                                                                                                                                           > Tierces expertises

      > Schéma départemental des carrières
      > Valorisation des minéraux argileux
      > Recherche de gisements pour granulats

                                                                                                                                                                                     Présentation du BRGM Mayotte – Version 2017
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
2. La Géologie de
                                             Mayotte

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                       >7
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
2. La géologie de Mayotte : Histoire géologique
 >     Formation de l’océan indien : -180 Ma
        •    Eclatement du mégacontinent Gondwana
 >     Détachement de Madagascar de l’Afrique : -60 Ma
        •    Fragilisation de la croute terrestre

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8               >8
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
>
9

    2. La géologie de Mayotte : Histoire géologique
    Le cadre géodynamique des Comores

                                                 Déplacement et rotation de
                                                 Madagascar vers le Sud par
                                                 jeu des failles transformantes
                                                 (ride de Davie) = Création du
                                                 canal du mozambique

    Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Présentation BRGM Mayotte - Connaissances Géologiques risques naturel et ressource en eau souterraine
>
1
0   Chronologie du volcanisme dans l’archipel

                      -7 ka ?                             -1,49 Ma                     -7,7 Ma (10 à 15 ?)
     Mayotte

                                                -480 ka                        -5 Ma
     Mohéli

                                      -360 ka                        -3,9 Ma
     Anjouan

     Grande             -10 ka   -130 ka
     Comore

      Mayotte est l’île la plus vieille de l’archipel
      Volcanisme souvent contemporain entre les îles
2 . La géologie de Mayot t e : Hist oire                    20 km

géologique
La partie visible de l’Iceberg
Campagne Bathymay de
reconnaissance des reliefs
sous-marins
(Marion Dufresne 2004)

Altitude totale : 4 500 m        Diamètre : 110 km
Superficie totale : 10 500 km²   Superficie émergée : 4 %
Volume : 25 000 km³              Masse : 62 000 Gt
2. La géologie de Mayotte : Histoire géologique
 >   -7Ma émergence de 2 Volcans =>3 Ma de volcanisme en
     continue
     •   Mise en place de grandes coulées et de dômes : Bénara, Saziley,
         choungui
     •   Un 3ème volcan apparaît au nord à Mtsamboro

 >   Affaissement de l’île de -4 Ma à -2 Ma
     •   Erosion des volcans primitifs de Grande Terre
     •   Affaissement du volcan de Mtsamboro

                                                                           > 10
2. La géologie de Mayotte : Histoire géologique
>    Activité volcanique explosive et apparition du lagon : - 500 000
     ans
       •   Mise en place des cratères de Kaweni et Petite Terre (Dziani, Moya)
       •   Mayotte continue de s’affaisser lentement tandis que les coraux à la recherche
           d’oxygène et de lumière forme la barrière récifale (100m en 1Ma)
       •   Dernière trace d’activité volcanique il y a 4 000 ans !

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                                  > 11
>
1
4   2. La géologie de Mayotte : Conclusion

    >   Histoire géologique de Mayotte et des Comores en
        général dominée par un volcanisme de type point
        « point chaud » atypique. Marqué par le
        déplacement de la lithosphère océanique
        (distension NW-SE) et de l’activité du panache
        mantellique. Actuellement : hypothèses
        controversées, mécanismes de point chaud ou
        réactivation magmatiques d’anciennes fractures
        lithosphériques- nature des plaques ?

    >   Histoire géologique rythmée à grande échelle par
        les évènements volcaniques mais aussi à plus petite
        échelle par les variations eustatiques (niveau marin)
        et climatiques.

    >   Processus géologiques actuels dominés par la
        subsidence, l’érosion des reliefs et la construction
        du récif carbonaté.

    Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
2. La géologie de Mayotte : La carte géologique
>    GéoMayotte : Première cartographie du sous sol en outre mer
     par géophysique aéroportée
      • Mesure de la résistivité des roches roche à partir d’un hélicoptère
      • 3 000 km de ligne de vol
      • 110 000 sondages

                    Modèle 3 D de la géologie de Mayot t e
                    jusqu’à 2 0 0 m de prof ondeur !

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                    > 12
2. La géologie de Mayotte : La carte géologique

>   GéoMayotte : Mise à jour de la
    carte géologique en 2013
     • Echelle 1/25 000
     • Croisement de la géophysique et des
         levés de terrain
     •   Une carte des formations superficielles
         utile à l’aménagement, la gestion des
         risques …

                                                   > 13
>
1
7
    2. La géologie de Mayotte
           Quand le volcanisme s’arrête, l’altération prend le dessus
    Sol organique

    Saprolite 2 (isaltérite fines)

    Saprolite 1 (isaltérites – horizon feuilleté)

    Horizon fissuré / niveau à boules

    Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
>
1
8
    2. La géologie de Mayotte
      Quand le volcanisme s’arrête, l’altération prend le dessus
Orgues
                                                       basat iques

                                         Alt érat ion en boule

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Les padzas

 Phénomène nat urel amplif ié par
 les prat iques ant hropiques

  L’érosion des sols : un vraie
  problémat ique à Mayot t e

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Dyke

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Neck = aiguille de lave visqueuse

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Cône de scorie                     = alt ernance coulées et project ions
 pyroclast iques
 Type st rombolien
                                                                  cendre=> blocs

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
Le Dziani Dzaha = Maar –
                                       roche riche en silice => gaz
                                       emprisonné libérés violement
                                       => Erupt ion explosive =>
                                       ef f ondrement

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
2. La géologie de Mayotte : Le patrimoine
géologique
>     Guide des curiosités géologiques
       • Histoire géologique de l’île
       • Roches et minéraux de l’île
       • 23 sites géologiques remarquables
       • Lexique et vocabulaire Shimaoré

>     Inventaire du patrimoine géologique
       • 60 sites remarquables
       • Quelques sites d’intérêt national voir international

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                      > 14
3. La ressource en
                                             eau

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                   > 15
3. Les ressources en eau : Le contexte socio-économique
> Département le plus densément peuplé de France avec 682 ha/km²
> Population x 3 depuis 1987
> Peu d’industrie consommatrice d’eau
> Agriculture extensive peu consommatrice d’eau
       L’ Alimentation en eau potable est la principale pression sur la ressource
       en eau de Mayotte
  >   Consommation = 105 l/j/ha (2014)
  >   8 millions de m3 produit par an (2015)
  >   Consommation moyenne : 26000 m3/j
  >   Evolution croissante des consommation
      +8,4 en 2015, 9,7% en 2016
  >   Eau potable produite à partir :
       • 77% Eaux superficielles (2 retenues et
          13 captages)
       • 20 % Eaux souterraines (21 forages)
       • 2 à 3% désalinisation (1 usine Petite
          Terre)
                                                                                > 16
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 2
 d
 M
 8
 i
 a     3. Les ressources en eau :                                                                            Le contexte socio-économique
 2
 y
 2
 o
 tn
                                                     Analyse prospective des besoins
  to                                  50000
   v
   e
   e
                                      45000
                                      40000
                                                                                                                             >    Augmentation
   m
                                      35000
                                                                                                                                  importante des
   b
   r                                  30000                                                                                       besoins en eau
                               m3/j

   e                                  25000
   2
                                      20000
   0
   1                                  15000
                                                                                                                             >    Ressources
   8                                  10000                                                                                       davantage sollicitées
                                          5000                                                                                    (surtout les eaux
                                             0
                                              2000   2005       2010       2015     2020     2025    2030        2035             souterraines)

                                    25                                                                                       >    Eaux de rivière
                                                                                                                                  exploitées au
          FORAGE D'EAU POTABLE EN

                                    20                                                                                            maximum
                                                                                                                        21
               EXPLOITATION

                                    15                                                                  18
                                                                                              17

                                    10                                                                                       Mise en fonctionnement fin
                                                                                                                             2017 de 3 nouveaux ouvrages
                                      5                                8
                                                                                   9                                         + étude sur 3 anciens forages
                                                            7
                                                 2
                                      0
                                           1990-1991 1999-2000 2006-2007          2008     2009-2010 2016-2017      2018

       Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                                                                                            >2
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 2
 d
 M
 9
 i
 a     3. Les ressources en eau : Apports en eau
 2
 y
 2
 o
 tn                                                            >       Climat de type tropical
  to                                                                   humide avec alternance
   v
   e
   e                                                                   d’une saison sèche et
   m
   b
                                                                       d’une humide
   r
   e
   2
   0
                                                               >       Pluviométrie forte
   1                                                                   (supérieure à 2000mm/an
   8
                                                                       au dessus de Combani)
                                                                       Précipitations moyennes
                                                                       annuelles de 1350 à 1500
                                                                       mm.

                                                               >       Inégale. Il pleut davantage
                                                                       au nord et en altitude
                                                                       qu’au sud et en bord de
                                                                       plage

                 Pluie efficace entre 300 et 500 mm/an soit entre 90 et 150
                 million de m3
                 = eau disponible pour les rivières et les nappes
                 Et donc la product ion d’eau pot able             !
                                                                                                     >2
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 0
 i
 a     3. Les ressources en eau : Apports en eau - Cycle de l’eau
 2
 y
 2
 o
 tn
        Cheminement des eaux météoritiques
  to
   v
   e
   e
        >    Système de coulées basaltiques emboitées & dômes
   m
   b
             phonolithes
   r
   e
   2
        >    Altération
   0
   1
             détruit les
   8         reliefs

        >    Importance
             du cycle de
             l’eau

       Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 1
 i
 a     3. Les ressources en eau : Apports en eau - Cycle de l’eau
 2
 y
 2
 o
 tn
  to
   v
   e   >   Saison des pluies =
   e       activité hydrologique
   m
   b       importante = période
   r
   e
           infiltration et
   2       alimentation des
   0
   1       nappes
   8

       >   Saison sèche = étiage
           = soutien des rivières
           par les sources (eau
           souterraine)

           L’eau des nappes
           alimente les
           rivières en saison
           sèche
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 2
 i
 a     Bilan hydrique
 2
 y
 2
 o
 tn
  to         Exemple : Estimation des parts
   v
   e       d’eau infiltrées et ruisselées dans le
   e          secteur Centre-Sud de l’île de
   m                      Mayotte.
   b
   r
   e
   2          Pour une Pmoy de 1350 mm
   0
   1
   8

          RU                        100 mm                              200 mm
          Peff                                                         331 mm/an
                                   431 mm/an
        moyenne
           % de
       ruissellemen      60%         70%            80%      60%         70%          80%
             t
         Quantité
          d’eau
                        261 mm      301 mm      345 mm      201 mm      231 mm      265 mm
        participant
            au         49 Mm3/an   57 Mm3/an   65 Mm3/an   37 Mm3/an   44 Mm3/an   50 Mm3/an
       ruissellemen
             t
         Quantité
          d’eau         170 mm      130 mm      86 mm       130 mm      100 mm       66 mm

       participant à   32 Mm3/an   24 Mm3/an   16 Mm3/an   25 Mm3/an   19 Mm3/an   12,5 Mm3/an
        la recharge
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 3
 i
 a     3. Les ressources en eau : Types d’approvisionnement
 2
 y
 2
 o
 tn
                                   > Les prises d’eau en
  to
   v
   e
                                     rivière
   e
   m
   b
                                   > Les retenues
   r
   e
   2
                                   > Les forages
   0
   1
   8
                                   > L’usine de dessalement
                                     de Pamandzi

                                                              >2
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 4
 i
 a     3. Les ressources en eau : Types d’approvisionnement
 2
 y
 2
 o
 tn
                                   > Les prises d’eau en
  to
   v
   e
                      Forage AEP
                                     rivière
   e
   m
   b
   r
                                   > Les forages
   e
   2
   0
                                   > L’usine de dessalement
   1
   8
                                     de Pamandzi

                                                              >2
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 5
 i
 a     3. Les ressources en eau : EAUX de SURFACE
 2
 y
 2
 o
 tn
  to
   v
   e
   e
   m
                                              > Bassins versants
   b
   r                                            plus importants
   e
   2
   0
                                                au nord.
   1
   8                                          > Pas beaucoup de
                                                cours d’eau
                                                pérennes au Sud
                                                et pas en Petite
                                                terre
                                              > Retenues
                                                collinaires au
                                                nord et au centre

                            Combani 1,5Mm3 dzoumogné : 2Mm3

                                                                    >2
3. Les ressources en eau : EAUX de SURFACE
>   Mayotte compte une 40aine de rivière pérennes

>   Le suivi des débits des principaux cours d’eau est assuré par la DEAL

>   Caractère saisonnier très marqué :
     •    Etiage de septembre à novembre : faibles débits de quelques l/s. cours d’eau à sec dans le sud
     •    Régime torrentiel en saison des pluies. Temps de réponse entre 3 et 6h de l’amont à l’exutoire

         Conséquences sur la product ion
         d’eau pot able :
         En saison des pluies :
                   Eaux t urbides  problèmes de qualit é.
                            Trait ement dif f icile et coût eux.
         En saison sèche :
             Consommat ion > capacit é de product ion.
             Nécessit é d’exploit er une aut re ressource
             ( ret enue collinaire + f orages)

                                                                                                           > 18
jS
 e
 G
 >
 u
 R
 3
 d
 M
 7
 i
 a     3. Les ressources en eau
 2
 y
 2
 o
 tn
  to
   v
   e
   e
   m
   b
   r
   e
   2
   0
   1
   8

                                  >   5 usines de potabilisation
                                      (Mamoudzou, Bouyouni,
                                      Miréréni, M’tsangamouji
                                      et Ourovéni)
                                  >   Usine de Petite terre
                                  >   Pas d’usine dans le Sud,
                                      travaux interconnexions
                                      récents

                                                                   >2
>
3
8
    3 Ressource en eau souterraine- EAUX SOUTERRAINES
      > Mayotte est une île volcanique à la géologie très complexe
                 •    Succession d’épisodes volcaniques plus ou moins longs
                 •    Mille feuilles de roches « dures » et altérées (argiles)
         >     Les cibles hydrogéologiques sont des roches fracturées dans
               lesquelles l’eau circule en profondeur

         >     Les méthodes d’auscultation géophysiques permettent d’identifier
               le degré d’altération des roches en profondeur
         >     Méthode moins coûteuse que le forage car non destructive
         >     Améliore les probabilités de réussite des forages
                     Ne certifie pas la présence d’eau ! Nécessité
                     de confirmer par forage

    Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8
3. Les ressources en eau : EAUX SOUTERRAINES
Etudes Hydrogéologiques menées
>   Etudes et caractérisation des ressources en eau souterraine pour l’amélioration de
    la compréhension du fonctionnement hydrogéologique relativement récentes :
    travaux menés entre 2000 et 2012

>   L’observation de la répartition spatiale des sources et du niveau d’eau dans les
    forages et les puits met en évidence la présence d’eau souterraine depuis le
    niveau de la mer jusqu’à 300m d’altitude

>   Quels types de roches sont susceptibles de contenir l’eau qui s’est infiltrée depuis
    la surface ?
     •   Les roches poreuses : les argiles d’altération et les formations volcano-sédimentaires
     •   Les roches fracturées : les laves !
>   3 types d’aquifère à rechercher sur Mayotte

                                                                                                  > 19
Système aquifère d’une paléovallée enterrée

m NGM   100
          0
   -100
   -200
               0                  1000                2000                3000           4000     5000
                       Recharge et circulation
                       d’eau souterraine supposée             Altérites
                   Colluvions                                 Laves massives récentes aquifères
                   Sable de plages
                                                              Bouclier ancien imperméable
                   et dépôts coralliens

                                 Nappes d’altitudes sur substratum imperméable

         400
 m NGM

         200
          0
        -200
                   0               1000                2000                3000           4000    5000

                           Colluvions                                 Sources

                           Sable de plages et dépôts                  Recharge et circulation
                           coralliens                                 d’eau souterraine
                           Laves massives récentes aquifères          supposée

                           Laves altérées anciennes imperméable
Système aquifère des dépôts volcano-sédimentaires et des nappes d’altitudes peu épaisses

        400
m NGM

        200
         0
    -200
              0               1000              2000              3000              4000
                    Sable de plages et dépôts
                    coralliens                             Sources
                    Dépôts volcano-sédimentaires aquifères
                                                           Recharge et circulation
                    Intrusion salines au sein des dépôts   d’eau souterraine
                    volcano-sédimentaires                  supposée
                    Laves massives récentes aquifères      Circulation d’eau
                                                           souterraine possible mais
                    Bouclier ancien imperméable            non démontrée
>
4
2
    3. Les ressources en eau : Les outils de prospection géophysique
       > La tomographie électrique est une méthode géophysique qui
          permet d’obtenir la distribution de la résistivité des roches en
          profondeur,
      >   Le principe de base de la prospection électrique est d’injecter dans
          le sol un courant électrique d’intensité I entre deux électrodes A et
          B et de mesurer la différence de potentiel ΔV induite entre une autre
          paire d’électrodes M et N
      >   A partir de la valeur du courant injecté I, de la mesure de la
          différence de potentiel ΔV et de l’écartement entre les différentes
          électrodes, on peut déterminer la résistivité électrique apparente du
          sous-sol
      >   La profondeur d’investigation est fonction de l’écartement des
          électrode injectant le courant. Elle dépend aussi de la nature des
          terrains rencontrés.
>
1
1
    Exemple de résultats
    >   Zone 1 et 2 : PASSI KÉLI

                                   Cibles :
                                   Le résistant R1-R1’ par un forage d’au moins 150m de
                                   profondeur
jN
 e
 o
 >
 u
 m
 4
 d
 4
 i
 u       3. Les ressources en eau : Les outils de prospection par forage
 2
 s
 2
 e
 rn
  o
  v
  iv
   e
   c
         > Historique prospection forage
   m
   e
   b
   é     >   Première campagne de forage de reconnaissance en 1990-1991 (18 ouvrages),
   r
   m         depuis 5 campagnes de recherche et d’exploitation des eaux souterraines ont été
   e         menées :
   t2
    t0
             > 1ère campagne (1999-2000) : réalisation de 14 ouvrages dont 9 ont été équipés en
     1
     e          forages d’exploitation ;
     8
     u       > 2ème campagne (2001-2003) : réalisation de 10 ouvrages dont 7 ont été équipés en
     r          forages d’exploitation;
             > 3ème campagne (2004) :réalisation de 3 ouvrages dont 2 ont été équipés en forages
                d’exploitation;
              > 4ème campagne (2005-2006) : réalisation de 4 ouvrages, aucun ne s’étant révélé
                                                                                       productif ;
             > 5 campagne (2011-2013), a vu la réalisation de 8 forages dont 6 ont été équipés
                 ème

                en forages d’exploitation.

         >   le SIEAM et le BRGM ont signé une convention relative à l’appui scientifique et
             technique pour la réalisation d’une 6ème campagne de 10 forages. En
             complément, une convention a également été signée entre le SIEAM et le BRGM
             pour préciser l’implantation de ces 10 ouvrages

         >   L’implantation a été faite par le biais de méthodes de géophysique électrique.

                             >    => 6ème campagne de forage en 2018-2019.

                                                                                                     >2
j
e
>
u
4
d
5
i   3. Les ressources en eau : Réalisation de forages
2
2
n                                  Profondeur moyenne des forages : 120 m
o
v                                  Variabilités techniques en fonction des horizons
e                                  géologiques et/ou aléas rencontrés
m
b
r
                                   Durée des travaux pour un forage : 1 à 1,5 mois
e
2
0
1
8
4. Les Risques Naturels

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8               > 25
4. Les risques naturels : Qu’est-ce qu’un risque ?

                                             >   Risque = Aléa x Enjeu
                                                 •   Aléa : phénomène naturel
                                                 •   Enjeu : biens et personnes
                                                     potentiellement exposées

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                        > 26
4. Les risques naturels : Les phénomènes naturels

                                             >   Mayotte exposée à 6 des 8 aléas
                                                 majeurs

                                                 •   Mouvements de terrain

                                                 •   Inondations

                                                 •   Séismes

                                                 •   Tsunamis

                                                 •   Feux de forêts

                                                 •   Cyclone

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                   > 27
4. Les risques naturels : Mouvements de terrain
                          >   Phénomènes distingués
                              •   Chutes de blocs / éboulements /
                                  effondrements
                              •   Glissements de terrain
                              •   Coulées
                              •   Erosion de berge
                          >   Causes
                              •   Défrichements non maitrisés
                              •   Mauvaise maitrise des eaux de
                                  ruissellement
                              •   Terrassements anthropiques

                                                                    > 28
4. Les risques naturels : Mouvements de terrain

                                             >   Cartographie d’aléas

                                                 •   Portée réglementaire  régi les
                                                     constructions
                                                 •   Aléa fort = inconstructible
                                                 •   Aléa moyen = constructible avec
                                                     prescriptions (étude de sol,
                                                     ancrage des fondations …)

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                             > 29
4. Les risques naturels : Inondations

                             >   3 types :
                                  •   Débordement de cours d’eau
                                  •   Ruissellement urbain
                                  •   Submersion marine d’origine
                                      cyclonique
                             >   Causes :
                                  •   Réseau hydrographique dense et
                                      encaissé + relief accidenté 
                                      concentration rapide des eaux de
                                      ruissellement
                                  •   Imperméabilisation des sols liée aux
                                      aménagements
                                  •   Sous-dimensionnement et mauvais
                                      entretien des ouvrages hydrauliques
                    >   Cartographie d’aléas

                        •   Portée réglementaire 
                            régi les constructions

                                                                         > 30
4. Les risques naturels : Séismes
                       >   Sismicité de la zone liée à la
                           déformation distensive de
                           l’Afrique de l’Est

                       >   Mayotte en zone de sismicité 3
                           (modérée)
                            •   Depuis le décret n° 2010-1255 du
                                22/10/2010
                            •   Règles de constructions normalisées
                                applicable aux bâtiments recevant du
                                public
                            •   2 sismographes (Kawéni et
                                Glorieuses)

                                                                       > 31
4. Les risques naturels : Cyclones
>    Phénomène destructeur à l’origine de plusieurs phénomènes :
       •   Vents violents à l’origine de dégâts sur les habitations légères
       •   Précipitations à l’origine de la saturation des sols entrainant des coulées de boue
           et glissements de terrain ainsi que des inondations
       •   Houles extrêmes combinées à une augmentation du niveau marin

                                             >   Forte démographie
                                                 •   Augmentation des enjeux
                                                 •   Pression foncière importante
                                             >   Culture du risque peu développée
                                                 •   Besoin d’éducation de la population
                                             >   Risque cyclonique prépondérant
                                                 •   Dernier épisode important : Kamisy (1984), un
                                                     phénomène identique dans le contexte actuel
                                                     causerait selon les estimations environ 7 000
                                                     victimes.

Format ion Guide Pays 2 3 novembre 2 0 1 8                                                       > 32
Merci …
          > 33
Essaim sismique de Mayot t e 1 0 mai 2 0 1 8 au…
            ?

Journées DAT
13 Novembre 2018
>
5
6   Activité sismique de la ride de Davies

      Tectonique en extension du canal du Mozambique NW-SE
KA_ CAB
Stations sismiques                             KA_ MOIN
                                               KA_ SBC
disponibles à moins de 1400 km                 KA_ DEMB
BRGM seul opérat eur local disposant
de données sismologiques sur place
                                                                     RA_ YTMZ
                                                                     AM_ RAE5 5
                  GE_KIBK                                            ED_ MCHI

                                                          En début de crise (réseau
                                                          accéléro BRGM):
                                                          YTMZ        à 50 km
                                      GE_SBV              (réseaux internationaux)
                                                          ABPO        à 650 km
                                                          VOI         à 1000 km
                                                          KIBK        à 1300 km
                                  II_ABPO                 Complément stations du
                                                          Karthala le 30 mai;
                                 GE_VOI                   des stations MCHI et RAE55
                                                          vers 27 Juin
Séismes du 10 mai au 30 Octobre

                                    Du 1 0 mai au 3 0 Oct obre
                                    0h

                                    Ont ét é dénombrés
                                        •   1 1 0 7 seismes de
                                            magnit ude supérieure
                                            ou égale à 3 .5
                                        •    3 6 7 de magnit ude
                                            supérieure ou égale à
                                            4 .0
                                        •    1 0 4 de magnit ude
                                            supérieure ou égale à
                                            4 .5
                                        •      2 5 de magnit ude
                                            supérieure ou égale à
                                            5 .0

                            Max 5 .9 le 1 5 mai 2 0 1 8
                            1 8 h4 8
Evolution temporelle   Séisme max de la crise
                       1 5 mai 2 0 1 8 Mw gcmt = 5 .9

                                             D. Bert il, A. Roullé, A.
                                             Lemoine, E.
                                             Maisonhaut e, A.
                                             Colombain
Evolution temporelle à partir des temps S-P sur
                                                                    D. Bert il, A. Roullé, A.
YTMZ                                                                Lemoine, E. Maisonhaut e,
                                                                    A. Colombain

(Données indépendantes des incertitudes de localisation et des calages
GPS)

                                              >   Du 10 au 15 mai: 5.0-5.5 sec
                                              >   Du 15 mai au 9 Juin: 5.6 à 6.3 sec
                                              >   Du 10 au 26 Juin: > à 6.5 sec
                                              >   Après 26 Juin: entre 5.5 et 6.0
                                              >   Apparition en Aout de S-P < 4.5 sec
Mécanismes au foyer (Mai-Juin 2018) Hypothèse
origine volcanique
                               >   6 mécanismes au
                                   foyer (GCMT,
                                   GFZ), tous en
                                   décrochement
                               >   Aucun
                                   mécanisme pour
                                   la période Juillet -
                                   Octobre

                                   De nouvelles
                                   données ( GPS)
                                   laissent penser à
                                   une origine
                                   volcanique des
                                   signaux observés
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler