RappoRt d'activites - DG Digital Transformation

 
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Rapport d‘activites
                                                                                                             2010

                                                                           Fedict Rapport d’activités 2010
Fedict | Rue Marie-Thérèse 1/3 | 1000 Bruxelles | www.fedict.belgique.be
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 3

                                             Table de
                                             matières

Préface                                 4

Une organisation en mouvement           9
1. Vers un Service public fédéral ICT   12
2. Vers une coupole à trois entités     18

Les activités en 2010                   37
1. Fedict                               40
2. Fedict Shared Services               66
3. Fedict Select                        68
4. Services de support                  70

Gestion des performances et moyens      79

Conclusion                              87
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 4

                                         Luc Van den Bossche a été ministre de tutelle de Fedict
                                         du 11 mai 2001 au 12 juin 2003.
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 5

Préface
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 6

                                           Préface

                                                     Chers lecteurs,

                                                     C’est avec beaucoup d’enthousiasme et de fierté      afin de renforcer l’efficacité et la rapidité de la procédure de
                                                     que je vous présente notre Rapport d’activités       sélection dans un monde ICT qui évolue à toute vitesse. La
                                                     2010. Enthousiasme car, en 2010, nous avons          demande accrue de collaborateurs ICT adéquats témoigne
                                                     continué à bâtir un e-government efficace.           bien entendu de l’importance croissante de l’e-government.
                                                     Et fierté, car nous pouvons placer ce rapport        En 2008, nous avons également intégré Fedict Shared
                                                     sous le signe de notre dixième anniversaire.         Services afin d’encore élargir notre prestation de services.
                                                     Dix années de Fedict, synonymes de dix années        Fedict Shared Services fournit des services logistiques comme
                                                     d’innovation. Une histoire de changement             le soutien des helpdesks locaux et des applications serveurs
                                                     permanent, d’innovation continue.                    comme la messagerie, les sauvegardes et le monitoring.

                                         D’abord et avant tout, d’un point de vue organisationnel.        L’intégration de Fedict Select et Fedict Shared Services
                                         Tant le nombre de collaborateurs que la prestation de            poursuit un seul et même objectif : une prestation de services
                                         services de Fedict ont connu une évolution spectaculaire au      de l’administration à ses clients qui soit rapide, transparente,
                                         cours de ces dix ans. Au moment de notre création en 2001,       conviviale en termes d’utilisation, concrète, efficace et fiable.
                                         nous étions 8 collaborateurs. Fin 2010, ce chiffre était passé   Pour y parvenir, nos tâches principales ont elles aussi évolué
                                         à 76. Nombre de ces nouveaux collaborateurs sont détachés        dans une large mesure. Pendant les premières années de notre
                                         par Fedict Select, l’ASBL qui s’occupe du recrutement du         existence, nous avons posé les bases de l’e-government :
                                         personnel ICT spécialisé. Fedict a intégré cette ASBL en 2006    les fondements techniques. Avec le concept des ‘sources
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010    p. 7

                                                                                                                                       Préface de Jan Deprest,
                                                                                                                                       Président du Comité de direction

authentiques’, tous les services publics gèrent leurs propres       Depuis la mise en production de ces fondements techniques
données spécifiques. Chaque service responsable veille à            en 2003, nous nous sommes de plus en plus concentrés sur
ce que ses sources authentiques soient justes, complètes et         des applications et des services d’e-government concrets.
précises. Étant donné qu’il fallait pouvoir échanger les données    En collaboration avec différents partenaires, nous avons, ces
issues des sources authentiques, les instances devaient être        dernières années, conçu de nombreux services et applications
reliées entre elles. La solution fut apportée par FedMAN, un        innovants en vue d’améliorer la facilité d’utilisation pour les
réseau puissant et sécurisé via lequel les instances publiques      clients de l’administration. Et 2010 n’a pas fait exception à la
peuvent échanger des informations électroniquement. Le              règle : nous avons lancé de nouveaux services et applications,
FSB veille à ce que cet échange de données se déroule de            et optimisé et étendu les applications et services existants. Le
façon structurée. Une fois le travail en coulisse terminé, il       présent Rapport d’activités 2010 vous dit tout ce qu’il y a lieu
nous restait encore à concevoir une plate-forme sur laquelle        de savoir à ce propos.
les utilisateurs pourraient consulter les divers services. Nous
avons donc créé www.belgium.be, le site portail rassemblant         Bonne lecture !
en un seul lieu toutes les informations et tous les services de
l’administration fédérale. Un système efficace de gestion de        Jan Deprest,
l’identité et de l’accès garantit que les utilisateurs n’accèdent   Président du Comité de direction
qu’aux informations et services les concernant. Le token
fédéral et la carte d’identité électronique (eID) jouent un rôle
crucial dans ce contexte.
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 8

                                         Peter Vanvelthoven a été ministre de tutelle de Fedict
                                         du 17 octobre 2005 au 20 décembre 2007.
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 9

Une organisation
en mouvement
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010       p. 10

                 2001                          2002                                2003                             2004                                   2005

                 Création de Fedict             Fedict est
                 p.13                           opérationnel                       Informatisation                  Informatisation                        Région de l’innovation et
                                                                                   de l’Etat                        de la société                          de la connaissance ICT

                                                                                  L’approche de Fedict se concentre sur ces trois domaines imbriqués p.16

                                              La société évolue à un rythme effréné. Une évolution portée   L’administration, le principal prestataire de services du pays,
                                              par un meilleur enseignement, la croissance économique        n’échappe pas à la règle. Au contraire, elle doit prendre l’ini-
                                              et le progrès technologique, impliquant que les gens aient    tiative de s’adapter aux nouvelles attentes. Cette prise de
                                              d’autres attentes de la part des prestataires de services     conscience augmente fin du vingtième siècle et l’administra-
                                              aujourd’hui qu’il y a une vingtaine d’années. Ils demandent   tion est réorganisée en fonction de ses clients. Dans la pre-
                                              une plus grande interaction et attendent un service de qua-   mière partie de ce chapitre, ‘Vers un Service public fédéral
                                              lité, répondant à leurs besoins et leurs souhaits.            ICT’, nous aborderons cette réforme plus en détail. À partir
                                                                                                            de la page 12, nous verrons pourquoi nous avons besoin d’un
                                                                                                            Service public fédéral ICT, quelles sont ses tâches, quelles
                                                                                                            valeurs il vise et à quels domaines il s’adresse.
RappoRt d'activites - DG Digital Transformation
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 11

  2006                                  2007                              2008                                 2009                                     2010

 Intégration de                          Fonctionnement                   Intégration des ICT Shared Services
 l’ASBL E-gov                            matriciel                        p.26
 p.30                                    p.23
                                                                          Les ICT Shared Services deviennent
                                                                          les Fedict Shared Services
                                                                          p.26

                                                                          L’ASBL E-gov devient
                                                                          Fedict Select
                                                                          p.30

Fedict mène ses activités dans un environnement en perpé-          D’un point de vue organisationnel, les étapes-clés sont 2006
tuelle évolution. Dans ce contexte, il est logique que le SPF se   et, surtout, 2008. En 2006, Fedict intègre l’ASBL E-gov, en
remette constamment en question et continue d’innover. Cet         2008, les ‘ICT Shared Services’. Depuis lors, Fedict se posi-
esprit innovant ne s’exprime pas uniquement dans les pro-          tionne comme une organisation coupole chapeautant trois
grammes, les projets et les services, mais aussi dans la struc-    entités : Fedict, l’ASBL E-gov et ICT Shared Services. Pour
ture organisationnelle et le fonctionnement. L’innovation          diffuser ce positionnement de manière uniforme, tant le
n’est cependant pas un but en soi ; elle est induite par les       nom que l’identité graphique sont harmonisés : l’ASBL E-gov
objectifs auxquels l’organisation aspire. Fedict innove dans       devient Fedict Select, et ICT Shared Services devient Fedict
le but de pouvoir mieux accomplir sa mission et en vue de          Shared Services. Dans la seconde partie de ce premier cha-
développements futurs.                                             pitre, ‘Vers une coupole à trois entités’, nous nous pen-
                                                                   cherons sur l’évolution de l’organisation et sur les trois
                                                                   entités. Vous trouverez toutes les informations à ce sujet à
                                                                   partir de la page 18.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 12

                                          Modernisation de la fonction publique
                                          En 2001, l’administration fédérale belge, sous la direction
  1.                                      du ministre Luc Van den Bossche, est réformée en profon-
                                          deur. Cette réforme Copernic doit faire de l’administration
  Vers un Service                         un meilleur prestataire de services, mais aussi un meilleur
                                          employeur.

  public fédéral                          La modernisation repose sur quatre piliers :

  ICT                                     ■■ Une nouvelle structure des services publics, où les            ■■ Une politique du personnel moderne, mettant l’accent
                                             ministères fédéraux traditionnels sont scindés ou regrou-         sur le développement des compétences et les perspectives
                                             pés pour devenir des services publics fédéraux. Dix SPF           de carrière des collaborateurs.
                                             verticaux sont responsables d’un domaine politique spéci-      ■■ De meilleures méthodes de travail, en investissant
                                             fique, tandis que quatre SPF horizontaux offrent des ser-         mieux dans l’humain, l’infrastructure, les systèmes et les
                                             vices qui concernent tous les SPF. Ils soutiennent et accom-      processus. L’e-government met l’accent sur une presta-
                                             pagnent les autres SPF sur la base de leurs compétences           tion de services améliorée et une utilisation plus efficace
                                             et connaissances.                                                 des informations publiques. Il définit l’orientation straté-
                                          ■■ Une nouvelle culture de management, où les hauts                  gique de la façon dont l’administration se modernise elle-
                                             fonctionnaires reçoivent un mandat de six ans, où chaque          même et dont elle réforme ses processus, en mettant en
                                             SPF a plus d’autonomie et de contrôle quant à son budget          place de nouvelles technologies de l’information et de la
                                             et où la communication bidirectionnelle entre le manage-          communication. Dans cette perspective, l’e-government
                                             ment et les collaborateurs joue un rôle central.                  est traité de manière bien plus large que la seule ‘version
                                                                                                               électronique des services administratifs existants’. Il place
                                                                                                               les citoyens et les entreprises au centre de ses préoccupa-
                                                                                                               tions et est donc l’incarnation de la réforme Copernic sous
                                                                                                               toutes ses facettes.
Fedict Rapport d’activités 2010               p. 13

Création de Fedict le 11 mai 2001                                 Vision
L’e-government est donc essentiel à la modernisation de           En étroite concertation avec le ministre responsable de l’in-
l’administration. Un des quatre services publics horizontaux      formatisation, Fedict entend permettre à l’administration de
à voir le jour lors de la réforme Copernic se concentrera donc    fournir des services à ses clients, et ce, de manière rapide,
spécifiquement sur ce domaine stratégique. La principale          transparente, conviviale, concrète, efficace et fiable.
mission de Fedict, le Service public fédéral ICT, est donc de
‘développer et suivre une stratégie commune en matière
d’e-government’.

En se basant sur cette stratégie, Fedict s’efforce de créer une
administration virtuelle unique pour tous les clients, en res-                                                       L’origine du nom de la Réforme Copernic
pectant la vie privée du client ainsi que la spécificité et les
                                                                                                                     L’administration s’est inspirée de Nicolas Copernic, le père de
compétences de chaque service public concerné. Les clients                                                           l’astronomie moderne, pour le nom de sa réforme. La théorie
ne s’intéressent en effet pas à la complexité des institutions                                                       révolutionnaire de l’héliocentrisme symbolise à merveille la
publiques ni à la manière dont les différents services publics                                                       modernisation radicale de l’administration. En effet, à l’image
collaborent. Ils veulent trouver une solution à leurs problèmes                                                      de Copernic qui plaçait le soleil au centre de l’univers, et non la
via un seul point de contact et sans trop de formalités admi-                                                        terre, l’administration prend également conscience que c’est le
nistratives.                                                                                                         citoyen qui est au centre de la société, et pas l’administration
                                                                                                                     elle-même.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 14

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Valeurs
                                          Innovation, loyauté, intégrité, proactivité, orientation vers les
                                          résultats, collégialité et orientation vers les clients sont les
                                          valeurs-clés de Fedict. Elles reflètent le mode de pensée et
                                          d’action de l’organisation et indiquent comment Fedict sou-
                                          haite être considéré. Les collaborateurs de Fedict utilisent ces
                                          valeurs comme normes professionnelles.

                                          ■■ L’innovation fait référence aux dispositions créatives de        ■■ L’orientation vers les résultats part du principe que
                                             Fedict. L’organisation se sert de ses compétences pour              toute personne faisant appel aux services de Fedict est
                                             rechercher et mettre en œuvre de nouvelles technologies,            considérée comme un client qui a droit à un produit de
                                             approches et solutions. Le but est de construire un avenir          qualité.
                                             qui apporte un enrichissement à la communauté.                   ■■ La collégialité permet de créer une atmosphère de travail
                                          ■■ La loyauté signifie que Fedict entend parler de manière             où l’esprit d’équipe, la collaboration, la communication
                                             univoque dans le cadre de l’interprétation et de l’applica-         ouverte, le soutien mutuel et l’investissement dans le suc-
                                             tion des décisions politiques ainsi que dans ses contacts           cès d’autrui occupent une place centrale.
                                             journaliers avec les partenaires, clients et fournisseurs.       ■■ L’orientation vers les clients signifie que Fedict vise une
                                          ■■ L’intégrité implique que la fiabilité fasse partie intégrante       solution optimale pour tous les clients.
                                             de la déontologie.
                                          ■■ La proactivité signifie que Fedict, sans vouloir revendi-
                                             quer la propriété de certains processus, propose des amé-
                                             liorations et innovations relatives, d’une part, aux services
                                             fournis à la communauté et, d’autre part, à la communi-
                                             cation avec cette dernière.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 15

Les valeurs de Fedict
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 16

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Trois domaines liés
                                          Fedict cible son approche sur trois domaines connexes :          L’informatisation de la société stimule l’utilisation de l’ICT
                                          l’informatisation de l’Etat, l’informatisation de la société     et d’Internet en général et des applications d’e-government
                                          et le développement d’une région de l’innovation et de la        en particulier. La politique de Fedict en la matière comprend
                                          connaissance ICT.                                                six aspects :

                                          L’informatisation de l’Etat englobe l’offre de services rela-    ■■ réduire la fracture numérique, étant donné que l’accès au
                                          tifs aux fondements d’e-government ainsi que l’introduction         monde digital crée davantage d’opportunités sociales et
                                          d’applications et de services d’e-government et leur inté-          apporte une prospérité accrue ;
                                          gration dans différents processus administratifs. Fedict réa-    ■■ se baser sur l’intérêt des utilisateurs, et non sur les possi-
                                          lise des projets en collaboration avec différentes instances        bilités technologiques ;
                                          publiques. L’encadrement actif et la sécurité de l’information   ■■ ne pas recourir à l’interventionnisme mais mener des
                                          constituent les fers de lance majeurs de sa mission.                campagnes visant à stimuler le marché afin de favoriser
                                                                                                              l’usage des technologies de l’information et de la com-
                                                                                                              munication ;
                                                                                                           ■■ collaborer avec le secteur privé pour les campagnes pré-
                                                                                                              citées ;
                                                                                                           ■■ stimuler le secteur ICT belge en incorporant des produits
                                                                                                              belges dans des campagnes et en promouvant sur la
                                                                                                              scène internationale des réalisations qui ont remporté un
                                                                                                              vif succès ;
                                                                                                           ■■ combiner des campagnes nationales générales à des
                                                                                                              actions ciblées afin d’approfondir l’argumentation pour
                                                                                                              un groupe cible spécifique.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 17

Le développement de la Belgique en tant que région
ICT poursuit deux objectifs : aider les entreprises ICT belges   Principes de base de l’e-government
à décrocher de nouveaux marchés à l’étranger et susciter
                                                                 n   	Ce sont les clients (citoyens et entreprises), et non
l’intérêt de sociétés étrangères afin qu’elles investissent          l’Administration, qui occupent une place centrale.
en Belgique. L’objectif central est le développement d’une
                                                                 n 	Les formalités administratives doivent être réduites au
société de la connaissance belge. Fedict soutient et accélère
                                                                     minimum : les informations déjà présentes ne peuvent
ce développement en mettant en place des projets et des
                                                                     plus être redemandées par l’Administration.
services liés aux nouvelles technologies et en communiquant
ces initiatives par différents canaux.                           n   	La sécurisation, l’intégrité et la confidentialité des
                                                                     informations doivent être garanties.

                                                                 n   L’Administration est transparente : elle sait clairement qui
                                                                     dispose de quelles informations et à quelle fin.

                                                                 n   L’efficacité, la fiabilité et la disponibilité sont les
                                                                     maîtres-mots quand il s’agit d’évoquer les applications
                                                                     d’e-government.

                                                                 n   L’e-government tient compte de la fracture numérique
                                                                     et prévoit des actions afin de la réduire.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 18

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Fedict, une histoire d’évolution permanente
                                          Après sa création en 2001, Fedict se consacre à la défini-         tutions publiques fédérales également. L’ASBL recrutant elle-
  2.                                      tion, la mise en œuvre et l’entretien des fondements de l’e-
                                          government, l’infrastructure de base pour l’e-government.
                                                                                                             même les candidats adéquats et les détachant ensuite dans
                                                                                                             les diverses institutions publiques, la procédure de sélection
  Vers une                                Pour travailler de façon encore plus orientée client, Fedict
                                          traduit ces fondements en services aux clients, concrétisés
                                                                                                             est fortement accélérée dans ce marché en évolution rapide.

  coupole à                               dans un catalogue de services. Après avoir développé et dif-
                                          fusé cette offre de services, Fedict commence à stimuler la
                                                                                                             Fedict se remet constamment en question d’un point de vue
                                                                                                             organisationnel. En 2007, cela conduit à une nouvelle struc-

  trois entités                           demande. En effet, l’informatisation de l’Etat ne peut être
                                          un succès que si elle s’accompagne de l’informatisation
                                                                                                             ture interne : une structure matricielle où les projets et ser-
                                                                                                             vices sont regroupés dans des programmes horizontaux, sou-
                                          de la société. Dans ce cadre, les premières initiatives prises     tenus par des ‘competence pools’ verticaux. Un ‘competence
                                          concernent surtout le lancement d’actions et de projets au         pool’ est un groupe de collaborateurs disposant de com-
                                          niveau national, mais, très vite, elles s’étendent à l’échelle     pétences spécifiques correspondantes. En outre, Fedict ne
                                          internationale. Fedict positionne la Belgique comme région         répond plus aux besoins de ses clients de manière purement
                                          de l’innovation et de la connaissance ICT à l’étranger. La         technique. Aujourd’hui, le service travaille également dans
                                          sécurisation des systèmes et du transfert d’informations dans      une perspective holistique et de processus. Afin d’assurer la
                                          le cadre de l’e-government étant essentielle, en 2005, Fedict      poursuite du succès de l’e-government, le SPF considère qu’il
                                          initie un nouveau service qui se concentre sur l’ Information      est essentiel d’utiliser une approche de bout en bout (‘end-
                                          Security (Infosec).                                                to-end’) pour la gestion des processus d’administration entre
                                                                                                             les différents services publics (perspective transversale).
                                          Pour continuer à réaliser ses objectifs ambitieux, l’administra-
                                          tion fédérale a besoin de personnel ICT compétent. Depuis          En 2008, pour encore améliorer son service, Fedict intègre
                                          l’intégration de l’ASBL E-gov en 2006, Fedict peut répondre        ICT Shared Services, le service offrant des services ICT opéra-
                                          beaucoup plus efficacement à ces besoins en personnel.             tionnels et spécifiques aux services publics fédéraux horizon-
                                          L’ASBL E-gov s’occupe de recruter des collaborateurs ICT           taux (SPF Personnel et Organisation, SPF Budget et Contrôle
                                          spécialisés. D’abord pour Fedict, ensuite pour d’autres insti-     de la gestion, SPF Chancellerie du Premier Ministre et Fedict).
Fedict Rapport d’activités 2010     p. 19

Depuis lors, Fedict se positionne comme une organisation         Les services de support offrent leur expertise aux trois
coupole chapeautant trois entités : Fedict, l’ASBL E-gov et      entités et aux autres services.
ICT Shared Services. Pour diffuser ce positionnement de
manière uniforme, tant le nom que l’identité graphique des                                                Ministre
trois entités sont harmonisés : l’ASBL E-gov et ICT Shared               Cellule stratégique
Services sont respectivement rebaptisés Fedict Select et
Fedict Shared Services.                                                                                  Président

Fedict aujourd’hui
Fedict se positionne comme une organisation coupole cha-                                                                   FEDICT    FEDICT
peautant trois entités – exerçant chacune une activité princi-               POOL DE COMPETENCES

pale (‘core business’) – et dix services de support.                Gestion des      Architecture          Analyse de      SHARED    SELECT
                                                                   programmes,       du système,       l’information &    SERVICES
                                                                    des projets      standards &          des activités
                                                                   & des donneés       support
Les entités se concentrent sur des tâches majeures spé-
cifiques:                                                                                               Marcom
                                                                                                         FMSO
■■ Fedict fournit des services ‘end-to-end’ intégrés en                                             Service juridique
   matière d’e-government et offre des services concernant                                     Relations internationales
   les fondements.
                                                                                                      Procurement
■■ Les Fedict Shared Services offrent des services ICT opé-
                                                                                                      Service Desk
   rationnels et spécifiques aux services publics fédéraux
                                                                                                        Infosec
   horizontaux.
                                                                                                         B&CG
■■ Fedict Select se charge de la sélection et du recrutement                                                                                  Fedict se positionne comme une organisation
                                                                                                          P&O
   de profils ICT pour les institutions publiques fédérales.                                                                                  coupole chapeautant 3 entités et 10 services
                                                                                               Secrétariat et Logistique
                                                                                                                                              de support.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 20

                                          Une organisation
                                          en mouvement
                                          2.1 L’entité Fedict
                                                                                 Ministre                            Le chemin parcouru
                                                                                                                     Depuis sa création, Fedict adopte une approche ascendante
                                                 Cellule stratégique                                                 (bottom-up) : sa prestation de services consistait initialement
                                                                                                                     à créer les fondements de l’e-government. Ces fondements
                                                                                Président
                                                                                                                     forment les bases du développement des applications
                                                                                                                     d’e-government :

                                                                                                   FEDICT   FEDICT   ■■ l’environnement de réseau, avec FedMAN (Federal
                                                     POOL DE COMPETENCES                                                Metropolitan Area Network), le réseau à grande vitesse de
                                            Gestion des     Architecture
                                                                                 Analyse de      SHARED     SELECT      l’Administration fédérale ;
                                           programmes,
                                             des projets
                                                            du système,
                                                            standards &
                                                                              l’information &   SERVICES             ■■ l’environnement de transaction, avec le FSB (Federal
                                                                                des activités
                                           & des donneés      support
                                                                                                                        Service Bus), la plateforme qui, sur la base de services web,
                                                                                                                        rationalise efficacement les flux d’informations entre les
                                                                               Marcom                                   sources authentiques (Registre national, Banque Carrefour
                                                                                FMSO                                    des Entreprises et Banque Carrefour de la Sécurité Sociale)
                                                                           Service juridique                            et les applications d’e-government pour les citoyens,
                                                                                                                        entreprises et collaborateurs des services publics ;
                                                                       Relations internationales
                                                                                                                     ■■ l’environnement d’accès et d’application auquel appar-
                                                                             Procurement                                tient le portail fédéral, y compris les différentes compo-
                                                                             Service Desk                               santes permettant la communication entre les diverses
                                                                                Infosec                                 applications ;
                                                                                 B&CG                                ■■ l’environnement de sécurisation avec pour compo-
                                                                                                                        santes essentielles la gestion des utilisateurs (‘user mana-
                                                                                 P&O
                                                                                                                        gement‘), le token fédéral et – surtout – l’eID ;
                                                                       Secrétariat et Logistique
Fedict Rapport d’activités 2010         p. 21

■■ les environnements d’informations avec les sources
   authentiques comme le Registre national, la Banque Car-
   refour des Entreprises (BCE) et la Banque Carrefour de la
   Sécurité Sociale (BCSS).

Depuis, le SPF se concentre davantage sur les différents
aspects du support ICT, sur le développement d’applications
d’e-government et sur la promotion internationale de la
Belgique en tant que région de l’innovation et de la connais-
sance ICT. Au fil des ans, Fedict s’est davantage basé sur les
demandes et besoins de ses clients : citoyens, autres services
publics et entreprises. Cette évolution est allée de pair avec
un important glissement : l’accent auparavant mis sur le
développement des fondements et du support technique a
été déplacé sur les services

                                                                                      Les fondements de Fedict
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 22

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Missions principales                                                Parties prenantes
                                          La mission de Fedict comporte six aspects :                         ■■ Les clients de Fedict sont les fonctionnaires et les entre-
                                          ■■ développer et soutenir une stratégie commune en matière             prises, et, indirectement, les citoyens.
                                             d’e-government, et assurer le suivi de son exécution ;           ■■ Les fournisseurs sont des organisations publiques telles
                                          ■■ promouvoir et veiller à l’homogénéité et à la cohérence de          que la Smals et BELNET d’une part, et des entreprises pri-
                                             la politique, conformément à cette stratégie commune ;              vées d’autre part.
                                          ■■ assister les services publics fédéraux lors de la mise en        ■■ Les partenaires comptent d’autres services publics et des
                                             œuvre de la stratégie commune ;                                     entreprises privées.
                                          ■■ développer les normes, les standards et l’architecture de        ■■ Les collaborateurs de Fedict disposent de connaissances
                                             base nécessaires pour une mise en œuvre efficace des                professionnelles approfondies, de bonnes aptitudes com-
                                             technologies de l’information et de la communication à              municatives ainsi que de capacités de management ou de
                                             l’appui de la stratégie, et assurer le suivi du respect de ces      la capacité à les développer.
                                             normes et standards ;                                            ■■ Pour Fedict, l’opinion publique se manifeste principa-
                                          ■■ développer des projets et des services qui englobent l’en-          lement par le biais des canaux suivants : le parlement,
                                             semble des services publics fédéraux et qui soutiennent la          la presse, les organisations de consommateurs et panels
                                             stratégie commune ;                                                 d’utilisateurs, les organisations patronales et les syndicats
                                          ■■ gérer la collaboration de l’Administration fédérale avec            ainsi que le monde académique et scientifique.
                                             d’autres autorités en matière d’e-government et de tech-         ■■ Les décideurs politiques et la réglementation du parle-
                                             nologies de l’information et de la communication.                   ment et du government font autorité.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 23

                       Fournisseurs                             ■■ Le CP PPSM (Programme, Project and Service Manage-
                                                                   ment) se charge de la gestion des programmes, des pro-
          Clients                          Partenaires             jets et des services.
                                                                ■■ Le CP SASS (System Architecture, Standards and Support)
                                                                   se concentre sur l’architecture du système, les standards
                                                                   et le support.
   Politique &                               Collaborateurs     ■■ CP IBA est spécialisé dans l’analyse de l’information et du
 Réglementation                                                    business.

                         Opinion                                Fedict gère et fournit des services ‘end-to-end’ intégrés en
                         publique                               matière d’e-government et offre des services concernant les
                                                                fondements génériques. Le fonctionnement de Fedict repose
               Les parties prenantes de Fedict
                                                                sur des programmes bien définis – les domaines d’activité à
                                                                proprement parler de l’organisation – qui comprennent les
Structure et fonctionnement                                     projets et services de Fedict. Ils sont fixés – tout comme les
En tant qu’entité, Fedict s’est développé autour de trois       moyens – dans le Master Plan (schéma directeur). Les pro-
domaines de compétence, qui, par le passé, constituaient les    grammes sont sponsorisés par un ‘Senior Responsible Owner ‘
quatre Directions générales. Vu l’évolution des compétences     (SRO). Le SRO est un membre du Comité de direction ou le
au sein de Fedict, ces quatre Directions générales sont deve-   président en sa qualité de ‘business sponsor’.
nues trois ‘pools de compétences’ (‘competence pools ‘).
Ces ‘competence pools’ (CP) font appel à des collaborateurs
disposant du profil adéquat pour réaliser des tâches spéci-
fiques, et prévoient les formations et encadrements appro-
priés si nécessaire. Les ‘competence pools’ sont dirigées par
un directeur général.
Fedict Rapport d’activités 2010         p. 24

                                                Une organisation
                                                en mouvement

                                                L’organisation interne de Fedict repose sur une structure                                      Le fonctionnement de Fedict se situe à trois niveaux :
                                                matricielle, dans laquelle les ‘competence pools’ apportent                                   ■■ Le niveau stratégique : président et Comité de
                                                l’expertise et les compétences nécessaires aux programmes.                                       direction
                                                Dans cette approche modernisée, les ‘competence pools’ ne                                      Le Comité de direction et son président traduisent la poli-
                                                sont pas isolés mais collaborent à des projets communs dans                                    tique du ministre et de sa Cellule stratégique en objectifs
                                                le cadre des programmes.                                                                       stratégiques et opérationnels, en programmes et autres
                                                                                                                                               activités. Le pilotage stratégique veille à ce que les activités
                                                     CP PPSM                CP SASS                 CP IBA
                                                                                                                                               des trois entités de Fedict soient alignées sur les objectifs
                                                                                                                                               stratégiques. En cas de conflit entre la stratégie et la mis-
                                                    Responsable            Responsable            Responsable
                                                  des compétences        des compétences        des compétences                                sion, le Comité de direction s’efforcera de faire apporter
                                                & de la méthodologie   & de la méthodologie   & de la méthodologie
                                                   en matière de            en matière             en matière                                  – via le président et la Cellule stratégique – les adaptations
                                                       gestion            d’architecture            d’analyse
                                                  des programmes                                 et des activités                              nécessaires à la stratégie.
                                                                                                                                              ■■ Le niveau tactique : Opera
                                                  Programme Applications en ligne                                        Responsable des
                                  SRO    PMT
                                                                                                                     résultats du programme      Les membres du Comité de direction et le président de
                                                                                                                                                 Fedict occupent chacun, outre leur fonction de directeur
                                                  Programme Identification et sécurisation                               Responsable des
                                  SRO    PMT
                                                                                                                     résultats du programme      général, de directeur d’encadrement et de président, éga-
                                                                                                                         Responsable des         lement le rôle de ‘Senior Responsible Owner’ (SRO) des
                                  SRO    PMT      Programme Echange de données
                                                                                                                     résultats du programme
                                                                                                                                                 initiatives de Fedict. Ensemble, ils constituent ‘Opera’, à
                                  SRO    PMT      Programme Infrastructure                                               Responsable des         savoir ‘OPportunity, Evaluation and Recommendation of
                                                                                                                     résultats du programme
                                                                                                                                                 Actions’. Opera étudie les opportunités, gère le catalogue
                                                  Programme E-society                                                    Responsable des
Les différents programmes de      SRO    PMT
                                                                                                                     résultats du programme      des services offerts, coordonne les activités et signale les
 Fedict sont soutenus par les                                                                                            Responsable des
                                                                                                                                                 problèmes épineux ainsi que les risques qui peuvent se
                                  SRO    PMT      Programme Sécurité de l’information
           ‘competence pools’.                                                                                       résultats du programme      manifester dans les programmes. Au cours des réunions
                                                                                                                                                 d’Opera, toutes les missions de Fedict sont mutuellement
                                                                   PRODUCTION SUPPORT
Fedict Rapport d’activités 2010        p. 25

   harmonisées afin d’obtenir un rendement maximal des
   moyens disponibles en fonction des objectifs stratégiques
   et opérationnels définis.
■■ Le niveau opérationnel : les ‘Programme Manage-
   ment Teams’
   Les ‘Programme Management Teams’ (PMT) assurent
   le pilotage et le suivi opérationnels des initiatives par
   programme. Une PMT se compose d’un programme
   manager, d’un programme service manager, d’un pro-
   gramme business analyst et d’un programme architect.
   Un programme est un ensemble de projets et services. Les
   ‘project managers’ (gestionnaires de projets) sont respon-
   sables des projets, et les ‘service managers’ (gestionnaires
   de services) sont responsables des services.

                                                                                       Un programme consiste
                                                                                       en un ensemble de
                                                                                       projets et services.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 26

                                          Une organisation
                                          en mouvement
                                          2.2 L’entité Fedict Shared Services

                                                                                Ministre                             Le chemin parcouru
                                                                                                                     Les quatre services publics fédéraux horizontaux (SPF
                                                 Cellule stratégique                                                 Personnel & Organisation, SPF Budget & Contrôle de la ges-
                                                                                Président                            tion, SPF Chancellerie du Premier Ministre, ainsi que Fedict)
                                                                                                                     sont des organisations relativement petites qui offrent des
                                                                                                                     services communs à tous les autres SPF. En 2003, il a dès
                                                                                                                     lors été décidé de mettre en œuvre une politique ICT unique
                                                                                                  FEDICT    FEDICT   et commune, tant en ce qui concerne la stratégie que le
                                                      POOL DE COMPETENCES
                                                                                                                     développement, l’implémentation et le support opérationnel
                                             Gestion des    Architecture          Analyse de      SHARED    SELECT
                                            programmes,     du système,       l’information &    SERVICES            des solutions ICT. Cette stratégie commune s’est traduite en
                                             des projets    standards &          des activités                       une prestation de services commune, appelée ICT Shared
                                            & des donneés     support
                                                                                                                     Services. Après leur création, un premier ‘Management Plan‘
                                                                               Marcom                                a été établi en 2004 afin de définir une vision et un cadre de
                                                                                FMSO                                 travail général. Les ICT Shared Services ont été implémentés
                                                                                                                     avec succès et sont devenus un pilier important dans l’éla-
                                                                           Service juridique
                                                                                                                     boration d’un e-government efficace. Fin 2008, l’entité ICT
                                                                   Relations internationales
                                                                                                                     Shared Services a été intégrée à part entière dans le hol-
                                                                             Procurement
                                                                                                                     ding Fedict et a été rebaptisée Fedict Shared Services. Dans
                                                                             Service Desk                            la coupole de Fedict, les Fedict Shared Services se chargent
                                                                               Infosec                               de fournir des services ICT opérationnels et spécifiques aux
                                                                                B&CG                                 services publics fédéraux horizontaux.
                                                                                 P&O
                                                                   Secrétariat et Logistique
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 27

Étapes-clés des Fedict Shared Services

    2003 n  Création des ICT Shared Services

    2004 n  premier Plan de management des ICT Shared Services

    2008 n  Intégration des ICT Shared Services à Fedict, rebaptisés par la suite
		          ‘Fedict Shared Services’
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 28

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Missions principales                                                 Parties prenantes
                                          Fedict Shared Services se charge des tâches suivantes :              ■■ Les clients des Fedict Shared Services sont les diverses ins-
                                          ■■ fournir des services ICT opérationnels et spécifiques aux            titutions publiques fédérales et Cellules stratégiques.
                                             institutions publiques fédérales qui y ont eu recours afin        ■■ Les collaborateurs sont tant des employés des Fedict
                                             de les aider à réaliser leurs objectifs stratégiques ; l’accent      Shared Services et des collaborateurs externes (consul-
                                             est mis sur le support opérationnel sur la base de SLA (Ser-         tants) que des collaborateurs employés par les clients mais
                                             vice Level Agreements) mesurables ;                                  dirigés par le directeur d’encadrement des Fedict Shared
                                          ■■ offrir à d’autres institutions publiques fédérales des ser-          Services.
                                             vices et une infrastructure ICT opérationnels de haute            ■■ Pour les autres parties prenantes, comme les fournis-
                                             qualité à des conditions conformes au marché ;                       seurs, les partenaires, l’opinion publique, les décideurs
                                          ■■ intégrer et optimiser la prestation de services opération-           politiques et régulateurs, les Fedict Shared Services s’ins-
                                             nels nécessaire et le support des solutions, services et             crivent entièrement dans le contexte général de Fedict.
                                             infrastructure ICT de Fedict dans les services fournis aux
                                             clients (si possible et pour autant que cela s’inscrive dans
                                             leur stratégie et réponde à leurs besoins).
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 29

                                                        Structure et fonctionnement
                                                        Les services ICT opérationnels et spécifiques sont identifiés,
                                                        élaborés et exploités par une organisation virtuelle dont les
                                                        collaborateurs travaillent auprès des clients des Fedict Shared
                   Fournisseurs                         Services. Avec la plupart des clients, des protocoles d’accord
                                                        sont signés afin de définir les prestations sous forme de
      Clients                          Partenaires      ‘Service Level Agreements’. Les collaborateurs, tout comme
                                                        le budget, dépendent fonctionnellement des Fedict Shared
                                                        Services. Les collaborateurs sont fonctionnellement dirigés
                                                        par la structure de management et sur la base d’un proto-
  Politique &                          Collaborateurs   cole d’accord aves les clients. Les collaborateurs qui sont
Réglementation                                          employés au sein de Fedict ou recrutés par Fedict Select sont
                                                        dirigés tant fonctionnellement que hiérarchiquement par le
                    Opinion                             directeur d’encadrement des Fedict Shared Services.
                    publique
                                                        Par ailleurs, les Fedict Shared Services peuvent faire appel aux
                                                        compétences disponibles au sein de Fedict et à ses services
                                                        de support. L’expérience et l’expertise étendues et supplé-
                                                        mentaires sont bénéfiques pour la qualité de la prestation
                                                        de services.
   Les parties prenantes de Fedict Shared Services
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 30

                                          Une organisation
                                          en mouvement
                                          2.3 L’entité Fedict Select

                                                                                Ministre                             Le chemin parcouru
                                                                                                                     La loi du 17 juillet 2001 permet aux services publics fédéraux
                                                 Cellule stratégique                                                 de s’associer pour des activités relatives à la gestion et à la
                                                                                Président                            sécurisation d’informations. L’ASBL E-gov a été créée pour
                                                                                                                     trouver plus rapidement des collaborateurs pour les fonc-
                                                                                                                     tions dans ces deux domaines. En 2002, l’ASBL E-gov était
                                                                                                                     opérationnelle et a commencé à recruter des collaborateurs
                                                                                                  FEDICT    FEDICT
                                                                                                                     IT spécialisés pour Fedict. Un an plus tard, ces services étaient
                                                      POOL DE COMPETENCES
                                                                                                                     également proposés aux autres membres de l’ASBL, à savoir
                                             Gestion des    Architecture          Analyse de      SHARED    SELECT
                                            programmes,     du système,       l’information &    SERVICES            les services publics fédéraux et les institutions fédérales
                                             des projets    standards &          des activités                       n’appartenant pas au secteur de la Sécurité sociale. En 2006,
                                            & des donneés     support
                                                                                                                     l’ASBL E-gov a été intégrée à Fedict. Fin 2008, Fedict a intégré
                                                                               Marcom                                les ICT Shared Services et se positionne depuis comme une
                                                                                FMSO                                 organisation coupole chapeautant trois entités. Afin d’ac-
                                                                           Service juridique                         centuer la relation entre les différentes entités, le nom et le
                                                                                                                     ‘look and feel’ de ces entités ont été adaptés. L’ASBL E-gov
                                                                   Relations internationales
                                                                                                                     est devenue Fedict Select.
                                                                             Procurement
                                                                             Service Desk
                                                                               Infosec
                                                                                B&CG
                                                                                 P&O
                                                                   Secrétariat et Logistique
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 31

Étapes-clés de l’histoire de Fedict Select

    2001 n  Loi du 17 juillet 2001

 n Création de l’ASBL E-gov

    2002 n  Activation de l’ASBL E-gov : recrutement pour Fedict

    2003 n  Début du recrutement pour les autres membres

    2006 n  Intégration de l’ASBL E-gov à Fedict

    2008 n  ‘Fedict Select’ devient l’appellation publique de l’ASBL E- gov
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 32

                                          Une organisation
                                          en mouvement

                                          Missions principales                                             Parties prenantes
                                          Fedict Select se concentre sur les tâches suivantes :            Le fonctionnement de Fedict Select est déterminé par plu-
                                          ■■ à la demande des membres, rechercher, recruter et mettre      sieurs parties prenantes : les membres, les fournisseurs, les
                                             à disposition des profils ICT compétents afin que ces         collaborateurs, l’opinion publique et les décideurs politiques.
                                             membres puissent réaliser leurs mission et vision ;
                                          ■■ implémenter, suivre et améliorer en permanence des pro-       ■■ Les membres de Fedict Select sont les services publics fédé-
                                             cessus effectifs, efficaces et transparents en matière de        raux et les institutions fédérales n’appartenant pas au secteur
                                             recrutement, d’administration des ressources humaines et         de la sécurité sociale.
                                             de comptabilité ;                                             ■■ Fedict Select fait appel à des fournisseurs afin de garantir
                                          ■■ surveiller et favoriser l’homogénéité et la cohérence de la      la prestation de services. Des consultants soutiennent l’ASBL
                                             politique de recrutement pour tous les membres ;                 dans la procédure de sélection.
                                          ■■ gérer la collaboration avec les membres à l’égard des         ■■ Fedict Select désire attirer les meilleures forces de travail.
                                             recrutements dans le domaine de l’ICT et définir la colla-       Elles se caractérisent principalement par des connaissances
                                             boration avec Fedict Select en tant qu’employeur légal des       professionnelles ICT approfondies, de bonnes aptitudes com-
                                             collaborateurs détachés.                                         municatives ainsi que de capacités de management ou la
                                                                                                              capacité à les développer.
                                                                                                           ■■ L’opinion publique influence les activités de Fedict Select.
                                                                                                              Fedict Select se positionne proactivement sur le marché du
                                                                                                              recrutement ICT en tant qu’employeur reconnu et valable
                                                                                                              pour des professionnels spécialisés dans le domaine de l’ICT,
                                                                                                              notamment par le biais de campagnes de recrutement.
                                                                                                           ■■ Les décideurs politiques exercent un impact sur Fedict
                                                                                                              Select étant donné que celui-ci trouve son origine dans la loi
                                                                                                              du 17 juillet 2001 et est soumis à la législation sur les ASBL.
                                                                                                              Fedict travaille avec ses membres sur la base de modalités
                                                                                                              spéciales de collaboration.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 33

                                                        Structure et fonctionnement
                                                        Fedict Select est une association sans but lucratif. L’ASBL ne
                                                        peut fournir des services qu’à ses membres et uniquement à
                                                        leur demande. Fedict Select les aide et les accompagne dans
                   Membres                              les tâches de recrutement de collaborateurs spécialisés en ICT.
                                                        Pour répondre rapidement et efficacement aux demandes et
Fournisseurs                         Opinion publique   besoins des membres, Fedict Select engage elle-même les col-
                                                        laborateurs et les détache ensuite dans l’institution publique
                                                        concernée. Les membres intègrent les employés de Fedict
                                                        Select dans leur organisation et dans leur politique RH. Cela
                                                        implique notamment que toutes les activités financières et
                                                        en matière de ressources humaines (promotions, évaluations,
Collaborateurs                     Politique
                                                        formations…) sont, dans la mesure du possible, également
                                                        appliquées aux collaborateurs détachés. Outre le processus
                                                        de sélection et de recrutement, Fedict Select se charge de
                                                        l’administration du personnel (y compris les relations avec
                                                        les syndicats, l’administration juridique et la comptabilité).
                                                        Pour ces deux dernières tâches, Fedict Select fait appel aux
                                                        services de support de la coupole Fedict. Il peut également
                                                        utiliser les compétences des différents ‘competence pools’ et
       Les parties prenantes de Fedict Select           services de support.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 34

                                          Une organisation
                                          en mouvement
                                          2.4 Services de support

                                                                               Ministre
                                                                                                                    Les services de support offrent leur expertise aux trois entités
                                                Cellule stratégique                                                 et aux autres services. Il s’agit de : Marcom (Marketing-
                                                                               Président                            communication), FMSO (Fedict Management Support Office),
                                                                                                                    Service juridique, Relations internationales, Procurement,
                                                                                                                    Service Desk, Infosec, Budget et Contrôle de la gestion,
                                                                                                                    Personnel et Organisation ainsi que Secrétariat et Logistique.
                                                                                                 FEDICT    FEDICT
                                                     POOL DE COMPETENCES
                                            Gestion des    Architecture          Analyse de      SHARED    SELECT
                                           programmes,     du système,       l’information &    SERVICES
                                            des projets    standards &          des activités
                                           & des donneés     support

                                                                              Marcom
                                                                               FMSO
                                                                          Service juridique
                                                                  Relations internationales
                                                                            Procurement
                                                                            Service Desk
                                                                              Infosec
                                                                               B&CG
                                                                                P&O
                                                                  Secrétariat et Logistique
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 35

Marcom assure la communication interne et externe de               Procurement organise les marchés publics et en supervise
Fedict, y compris les traductions le cas échéant.                  l’exécution.

FMSO supervise le fonctionnement opérationnel de l’orga-           Le Service Desk est le point de contact central pour les
nisation pour formuler des avis au niveau projet, service et       clients de Fedict qui souhaitent des renseignements ou
management. Ce service élabore les standards de gouver-            cherchent de l’aide en cas de problèmes techniques liés aux
nance en concertation avec les équipes responsables, les           services de Fedict.
publie et veille à ce qu’ils soient ancrés dans l’organisation.
                                                                   Infosec offre une expertise et un support dans le domaine de
Le service juridique assure l’encadrement légal adéquat des        la sécurité de l’information.
projets et services de Fedict relatifs à l’ICT et contribue à la
prise de décisions juridiques correctes ainsi qu’à la réglemen-    Le service Budget et Contrôle de la gestion contrôle les
tation en matière d’e-government.                                  moyens de fonctionnement, les budgets relatifs aux projets
                                                                   ainsi que les ressources humaines disponibles au sein de
Le département des relations internationales positionne            Fedict.
la Belgique comme une région de la connaissance ICT sur la
carte du monde en partageant son expertise dans le domaine         Le service Personnel et Organisation gère les activités de
de l’e-government à l’échelle mondiale et en participant acti-     ressources de l’organisation.
vement à des organisations et des projets internationaux.
                                                                   Le service Secrétariat et Logistique fournit un support
                                                                   professionnel au président, aux directeurs généraux et à leur
                                                                   service respectif.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 36

                                          Inge Vervotte a été ministre de tutelle de Fedict
                                          du 20 décembre 2007 au 20 mars 2008.
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 37

             Les activités
Gestion des performances
et moyens en 2010
Fedict Rapport d’activités 2010         p. 38

                                                  Tijdslijn
                 2002                                 2004
                                                                                                               2006                                           2007
                 2003                                 2005

                 FedMAN et services de réseau                 kids-ID                                          Campagne ‘Internet pour tous ‘                 eID-middleware
                 connexes                                     p.60                                                                                            p.58
                                                                                                               FedMAN II
                 p.56
                                                              Campagne Pécéphobie                                                                             QuickInstall
                                                                                                               Carte géographique interactive
                 Universal Messaging Engine                                                                                                                   p.58
                                                                                                               applications eID
                 (UME)
                                                                                                               E-Tendering
                 Federal Authentication Service
                 (FAS)                                                                                         La quatrième voie
                 P.48
                                                                                                               Gestions des mandats
                 Token fédéral et eID
                                                                                                               e-guichet
                 P.57
                                                                                                               p.46
                 Portail fédéral
                                                                                                               Police-on-web
                 www.belgium.be
                                                                                                               Service e-payment
                 Tax-on-web
                                                                                                               P.44
                 Digiflow
                 P.53
                 Banque Carrefour des
                 Entreprises (BCE)

                                                  Depuis sa création en 2001, Fedict est à l’origine de bien          tionnés à côté d’une application ou d’un service, vous pouvez
                                                  des applications et des services d’e-government innovants.          découvrir les efforts fournis par Fedict dans ce domaine au
                                                  Les applications et services lancés ces dernières années conti-     cours de 2010.
                                                  nuent d’évoluer. Y compris en 2010. Grâce aux renvois men-
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 39

 2008                                                            2009                                                      2010

 Propre centre de données                                        MyBelgium                                                 eBirth
 p.56                                                                                                                      p.45
                                                                 Directive européenne sur les
 Federal Service Bus (FSB)                                       services                                                  FAS+
  p.52                                                                                                                     p.48
                                                                 Aline
 Environ de portail fédéral
                                                                 Fortar
 p.40
                                                                 CERT.be
 Nouvelle version BCE
                                                                 p.64
 Nouvelle version                                                Administration des rôles
 www.belgium.be                                                  p.50
 eDepot                                                          Start2Surf
 p.53
 BuildIT
 p.62
 Avis d’absence

                                                                          ■■ Applications en ligne (Front Office) p.40
                                                                          ■■ Identification et sécurisation (Identity and Access Management - IAM) p.48
Fedict regroupe ses projets et services dans des programmes.              ■■ Échange de données (Application Integration Middleware - AIM) p.52
Aux pages suivantes, vous retrouverez les projets, classés par            ■■ Infrastructure p.56
programme :                                                               ■■ E-society p.60
                                                                          ■■ Infosec p.64
Fedict Rapport d’activités 2010   p. 40

                                          Les activités
                                          en 2010
                                          1.1 Applications en ligne

                                          Le programme ‘Applications en ligne’ rassemble tous               un ‘Software as a Service’ (SaaS), ce qui implique que Fedict
  1.                                      les projets et services dotés d’une application en ligne
                                          pour les citoyens, les entreprises et les agents de l’Etat.
                                                                                                            se charge de tout le volet exploitation de la solution. En
                                                                                                            outre, Fedict conseille et accompagne le service public dans
  Les activités                           Avec ‘Applications en ligne’, chaque utilisateur peut
                                          accéder facilement et efficacement aux informations
                                                                                                            la spécification, le développement, la rédaction et le lance-
                                                                                                            ment du site. La gestion rédactionnelle du site est assurée

  de Fedict                               qui le concernent.                                                par les collaborateurs du service public.

                                          Environnement de portail fédéral                                  EN 2010, Fedict a réalisé une migration technique impor-
                                          En mai 2008, Fedict a lancé, simultanément au nouveau por-        tante au sein de son WCMS. Alors que les sites tournaient
                                          tail fédéral, un système de gestion de contenu web (WCMS)         initialement dans une architecture basée sur un série de ser-
                                          flexible auquel les services publics fédéraux peuvent recourir    veurs physiques fixes, ils ont été migrés mi-2010 vers un envi-
                                          pour l’implémentation de leurs sites web publics. Grâce à         ronnement virtualisé et en clusters. Cette migration permet
                                          la réutilisation d’une plateforme technique commune et            d’améliorer encore la disponibilité et la performance des sites
                                          des services connexes, les services publics évitent les coûts     web, mais offre aussi des possibilités d’élargissement plus
                                          et l’effort administratif liés à un parcours d’exploitation et    rapides et plus vastes vers des sites web plus nombreux et
                                          de développement spécifique, tout en pouvant malgré tout          plus grands. Dans le cadre de cette migration, les serveurs
                                          créer un site web sur mesure. Fedict leur offre également la      d’application Java, sur lesquels tournent les sites web, ont
                                          possibilité d’intégrer un moteur de recherche dans leur site      également été remplacés par la version la plus récente.
                                          web. Il peut s’agir d’une version standard ou d’une version
                                          spécifiquement adaptée à leurs besoins. Fedict propose éga-
                                          lement un service permettant de collecter et d’analyser les
                                          statistiques de visite de leur site web. Ainsi, les SPF peuvent
                                          voir dans quelle mesure leurs objectifs en termes de commu-
                                          nication web sont atteints. Fedict propose le WCMS comme
Vous pouvez aussi lire