RAPPORT SUR LE FONCTIONNEMENT PEDAGOGIQUE - 2017-2018 L. Tazdaït Chef d'établissement EREA J. Brel Hôpital Raymond Poincaré 104, boulevard Raymond ...

 
RAPPORT SUR LE FONCTIONNEMENT PEDAGOGIQUE - 2017-2018 L. Tazdaït Chef d'établissement EREA J. Brel Hôpital Raymond Poincaré 104, boulevard Raymond ...
RAPPORT SUR LE FONCTIONNEMENT
                 PEDAGOGIQUE
                   2017-2018

                                              L. Tazdaït

                                         Chef d'établissement
                                              EREA J. Brel
                                      Hôpital Raymond Poincaré
                                   104, boulevard Raymond Poincaré
                                            92380 Garches
                                          Tel: 01 47 10 92 50
                                          Fax: 01 47 10 92 45

Rédacteur:

M. Liès Tazdaït (chef d'établissement)
Sommaire
1       Rappel des axes du nouveau projet d’établissement 2017-2021 et du contrat d’objectifs .....................................................3
2       Indicateurs de contexte ...........................................................................................................................................................5
    2.1         La structure en 2017-2018 .............................................................................................................................................5
    2.2         Les postes du second degré ............................................................................................................................................6
    2.3         Les postes spécifiques ....................................................................................................................................................7
    2.4         Ressources complémentaires : Les personnels soignants ............................................................................................12
    2.5         Les effectifs ..................................................................................................................................................................13
    Évolutions des effectifs (dans les classes) .................................................................................................................................13
    2.6         Les profils d’élèves accueillis ......................................................................................................................................14
    2.7         Les départements d’origine des élèves .........................................................................................................................14
3       Les orientations .....................................................................................................................................................................15
4       Les besoins éducatifs particuliers .........................................................................................................................................19
5       L’ouverture culturelle et sportive..........................................................................................................................................23
    5.1         Les séjours ....................................................................................................................................................................23
    5.2         Les sorties et projets et culturels .................................................................................................................................23
    5.3      Les sorties sportives En partenariat avec le Conseil Départemental des Hauts de Seine (équitation, golf, course
    d'orientation), la Mairie de Garches (natation) et une association sportive (tennis). ................................................................24
    5.4         Le partenariat avec la médiathèque de l’hôpital ..........................................................................................................24

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                                               Page 2 sur 25
2017-2018
1      Rappel des axes du nouveau projet d’établissement 2017-
        2021 et du contrat d’objectifs
 Ce rapport sur le fonctionnement pédagogique rend compte de la mise en œuvre du projet d’établissement et du contrat
 d’objectifs. Elaboré sur plus d’un an, durant des réunions et conseils pédagogiques, le nouveau projet d’établissement 2017-
 2021 a été présenté en commission permanente le 23 mars 2017 et adopté au Conseil d’Administration du 27 avril 2017.

           Schématisation du projet d’établissement

                                             •Enseignements adaptés à l’É.R.E.A., ainsi que dans ses classes particulières : en classe
       AXE 1                                 Tremplin, au chevet et lors du dispositif « école ouverte » (selon les groupes de besoins).
INDIVIDUALISATION                            •Classes externalisées permettant l’inclusion progressive en primaire et en collège : classes
 ET ADAPTATION                               Pasteur et Zola, selon les besoins.
                                             •Des Livrets Scolaires Uniques semestriels, conçus par cycle.
                                             •Un Projet Pédagogique Individualisé (volet pédagogique du P.P.S.), remis aux parents avec
                                             les Livrets.
                                             •Programme d’actions culturelles, artistiques, scientifiques et sportives pérenne et révisé à
                                             chaque début d’année scolaire, adapté selon les compétences de chacun.

                                             •Veille pédagogique, 3 jeudis par période : formations institutionnelles, partage de pratiques
                                             pédagogiques (outils, méthodes, supports…), interventions de partenaires.
                                             •Veille technologique : heure T.I.C.E. (formation enseignants et A.E.S.H. hebdomadaire
                                             interne à l’établissement), c’est-à-dire une heure dédiée à l’utilisation d’outils et de logiciels
                                             innovants (V.N.I., tablettes, logiciels…).
       AXE 2
                                             •Ateliers expérimentaux répondant aux besoins spécifiques des élèves : métacognition (Cogito
EXPÉRIMENTATION
                                             « pour mieux apprendre »), ateliers d’expérimentation et de recherches à partir d’une
                                             imprimante 3-D, ateliers dans les classes avec des stagiaires de l’I.N.S.-H.E.A., la Web Radio
                                             (pour les élèves polyhandicapés-avec retour vocal…).
                                             •Organisations pédagogiques répondant aux besoins éducatifs particuliers des élèves (groupe
                                             de besoins très spécifiques, travail avec les rééducateurs dans la classe et dans la préparation
                                             des séances…)

                                             •Connaître le champ des possibles en terme d’orientation grâce à des échanges ritualisés
                                             enseignants/enseignant itinérant-conseiller d’orientation.
        AXE 3                                •L’orientation se construit, pour tout élève, en R.M.P. (Réunion Medico-Pédagogique), en
     ORIENTATION                             prenant en compte l’avis éclairé des enseignants du 2nd degré et de l’enseignant N-1, et assurer
                                             les realtions extérieures avec la MDPH ou les CDO
                                             •Suivi N+1 et N+2 par enseignant itinérant-conseiller d’orientation.
                                             •Poursuivre les réunions d’orientation et tous les échanges favorisant le choix dans
                                             l’orientation scolaire.

                                             •Partenariat avec les familles (réunions les samedis, remises des Livrets et P.P.I., site,
                                             utilisation Pronote-cahier de texte numérique, téléphone portable de l’É.R.E.A., carnet de
                                             correspondance…).
                                             •Partenariat avec l’A.P.-H.P. (réunions d’étage, R.M.P. professionnelles, R.M.P. familles…)
        AXE 4                                •Partenariat avec le C.R.T.L.A. (ateliers et –dans la mesure du possible-enseignant détaché au
     PARTENARIAT                             C.R.T.L.A. pour des bilans scolaires).
      ET IDENTITÉ                            •Partenariat avec la médiathèque de l’A.P.-H.P. (projets communs, emprunts de livres…).
                                             •Partenariat avec l’I.N.S.-H.E.A. (accueil de stagiaires, convention pérenne quant à des
                                             expérimentations pédagogiques…).
                                             •Partenariats culturels et sportifs (installations sportives de Garches et du département,
                                             Domaine de Saint-Cloud, Cité de la céramique…).
                                             •Mécénats.
                                             •Réunion hebdomadaire des enseignants les jeudis de 16 h 45 à 18 h 00 (P.L.C. inclus dans la
                                             limite des H.S.E.).

 Rapport sur le fonctionnement pédagogique                   Page 3 sur 25
 2017-2018
En cohérence avec les axes du projet d’établissement, le contrat d’objectifs définit les objectifs à atteindre par l’établissement.

          Contrat d’objectifs :

A- Assurer une continuité des apprentissages pour un public de patients-élèves en situation de handicap ou atteint d’une
maladie invalidante (axe1 du projet d’établissement – Individualisation et adaptation)
Modalités de mise en œuvre
        ●Pédagogie différenciée (tout en respectant les programmes nationaux)
        ●Rééducations (orthophonie, ergothérapie, kinésithérapie…) en lien direct avec les activités scolaires
        ●Activités scolaires valorisantes permettant l’acquisition du Socle Commun des Connaissances, des Compétences et
        de Culture
        ●Utilisation d’un matériel informatique prothétique quand cela est nécessaire
        ●Mise en place du volet pédagogique des PPS (constats, objectifs, adaptations…), le Projet Pédagogique Individualisé

B- Orientation et suivi de scolarité pour les élèves sortis de l’EREA (axe 3 du projet d’établissement- Orientation)
Modalités de mise en œuvre
        ●Présentation auprès de l’établissement d’accueil du dossier de l’élève (juin ou septembre)
        ●Contact téléphonique ou réunion avec l’enseignant en charge de l’élève
        ●Aide à la mise en place des adaptations travaillées à l’EREA
        ●Prêt de matériel (ordinateurs avec logiciels) en attendant le prêt ou le financement MDPH
        ●Participation aux Equipes de Suivi de Scolarisation

Ce rapport du fonctionnement pédagogique de l’année scolaire 2017-2018 répond en tout point à l’actuel projet
d’établissement, 2017-2021. A ce stade, aucune harmonisation ou autre ajustement n’apparaissent nécessaires.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                   Page 4 sur 25
2017-2018
2     Indicateurs de contexte
2.1       La structure en 2017-2018

                   NIVEAUX                         Enseignants                      ORS                EFFECTIFS   POSTES
CYCLE 1            PS                              C. Dubost                        24h +3 H               6                 1
                   PS/MS                           E. Mazéris                       24h +3 H               7                 1
                   MS/GS                           D. Sarrailhé                     24h +3 H               7                 1
CYCLE 2            CP/CE1                          J. Trubuil                       24h +3 H               6                 1
                   CE1                             A.Yassa                          24h +3 H               8                 1
                   CE1/CE2                         C. Beucher                       24h +3 H               8                 1
                   CE2                             D. Vuillemin                     24H +3H                8                 1
CYCLES 3 et 4      CE2/CM1                         V. Lopez                         24H+3H                 7                 1
                   CM1/CM2                         G.Marie                          24H +3H                7                 1
                   CM2                             C.Issart                         24H +3H                8                 1
                   Pasteur                         D. Moulin                        24H +3H                6                 1

                   Zola                            F. Plessiet/M. Dutertre (B.D.)   24H+3H                 3                1
                                                                                    24H (dont 12h au
                   Tremplin                        J. M. Montagne                   tremplin)+3H          4                  1
                                                                                                          85                13
                   Chevet                          M.L. Michelin-Brachet            24H+3                                    1
                   CRTLA                           C. Bouzit                        24H+3                                    1
                   Enseignant référent numérique   J.M. Montagne                    10H (ens.ref)
                   Enseignante itinérante          M.Martin                         21H                                      1
                   Adjointe                        C. Maffray                       44H                                      1
                                                                                                                            17
                   PLC Technologie                 C.Lefur/B.Godart                 15H/18H                                  2
                   PLC Arts Visuels                A. Delorme                       18H                                      1
                   PLC Musique                     A.Barre                          15H                                      1
                   PLC EPS                         C.Kosnikowski                    18H                                      1
                   PLC Anglais                     M. Nicolle                       6H                                       1
                                                                                                                            23

Depuis 2014, le poste de professeur des écoles, maître E (enseignant spécialisé chargé des aides spécialisées à dominante
pédagogique), n’est pas pourvu. Il a été officiellement fermé en juillet 2017 (cela explique le 17+1 du tableau qui suit).

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                           Page 5 sur 25
2017-2018
ÉVOLUTION DES POSTES D’ENSEIGNANTS 1er degré

          Années
                                                                   1er degré
         scolaires
        2011-2012                                                      19

        2012-2013                                                      19

        2013-2014                                                      18

        2014-2015                                                   17 (+1)

        2015-2016                                                   17 (+1)

        2016-2017                                                   17 (+1)
        2017-2018
                                                                       17

Cette équipe de 17 enseignants du premier degré comporte onze professeurs ayant obtenu une spécialisation
(CAPPAIS/CAPA-SH/CAPPEI).Ces personnels assurent soit des enseignements adaptés en classe soit des missions
particulières (voir page 7) répondant au fonctionnement particulier de l’EREA J. Brel.

2.2 Les postes du second degré
Les enseignants du premier degré reçoivent l’appui de professeurs du second degré dans certaines matières (enseignants du
second degré en Technologie, Arts Visuels, Musique, EPS, Anglais). Ces enseignants interviennent également auprès des
patients des services pédiatriques ne pouvant pas être scolarisés à l'EREA (intervention au chevet).

                                       ÉVOLUTION DES POSTES D’ENSEIGNANTS P.L.C.
           Années
                                                                       P.L.C
          scolaires
         2011-2012                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2012-2013                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2013-2014                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2014-2015                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2015-2016                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2016-2017                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

         2017-2018                                            6 dont 1 c.s.r. (L.V.1)

La ressource de ces enseignants est intrinsèque à l’identité de l’EPLE en ce qu’il a de réactif face aux hospitalisations. Ainsi,
les enseignements au chevet permettent tout au long de l’année d’assurer des cours aux enfants et adolescents hospitalisés
(avec, par ailleurs, l’intervention de professeurs certifiés ou agrégés de l’EREA Toulouse Lautrec- Vaucresson). Ces
Rapport sur le fonctionnement pédagogique                   Page 6 sur 25
2017-2018
enseignants du second degré apportent une technicité disciplinaire qui permet de construire des projets très ambitieux :
chorales pour chaque cycle, partenariats artistiques et culturels ambitieux (opéra, artistes…), expérimentation numérique pour
répondre aux besoins éducatifs particuliers des élèves ou encore des activités sportives en plein air variées (piscine, golf,
équitation, course d’orientation, tennis ou VTT).

2.3 Les postes spécifiques
L’enseignant au chevet :

L’enseignant au chevet intervient dans tous les services de pédiatrie (Letulle 3, Brézin 1 et Brézin 3). En effet, certains patients
ne peuvent pas être accompagnés dans les murs de l’EREA. Cet enseignant assure alors la continuité des enseignements.

Missions d’enseignement :

     •    Elaboration des bilans scolaires des patients à la demande de la direction de l’EREA sur avis de l’équipe médicale.
     •    En veillant à la bonne installation des élèves en situation de handicap en liaison avec les personnels médicaux et de
          rééducation, réalisation du projet individuel de l’élève-patient avec la confection d’un emploi-du-temps.
     •    Recherche des différentes adaptations informatiques (physiques et logicielles, donc prothétiques) d’aide à la scolarité
          (possibilité de mise à disposition d’ordinateurs et ipads).
     •    Enseignement individuel au chevet ou par regroupements pédagogiques (salle dédiée des services ou au chevet).

Missions de coordination :

     •    Prendre contact avec les établissements scolaires d’origine, assurer la sortie avec l’établissement scolaire d’accueil.
     •    Dialoguer avec les parents, partenaire premier de l’enseignant.
     •    Représenter l’Education nationale dans les réunions médicales dans le cadre du projet global du patient-élève.
     •    Etablir les besoins d’enseignants du second degré et les accueillir au besoin.
     •    Mettre en place les dossiers SAPAD au besoin.
     •    Inscrire aux examens chaque fois que cela est possible.

                              Candidats inscrits au DNB session 2018         2
                              Obtention                                      2

Missions de remplacement :

     •    Prise en charge de la classe Tremplin (regroupement d’élèves -souvent adolescents- en situation de handicap très
          lourd) en cas d’absence du professeur référent.

Bilan du nombre d’élèves ayant bénéficié des services de l’enseignant au chevet :

2015/2016                                                    Letulle 3/ Brézin 1/Brézin 3
1er degré                                                    67
2nd degré                                                    42
TOTAL                                                        109
2016/2017                                                    Letulle 3/ Brézin 1/Brézin 3
1er degré                                                    54
2nd degré                                                    36
TOTAL                                                        100
2017/2018                                                    Letulle 3/ Brézin 1/Brézin 3
1er degré                                                    39
2nd degré                                                    42
TOTAL                                                        81

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                   Page 7 sur 25
2017-2018
Sur les trois dernières années, la prise en charge des enseignements au chevet est assez stable. La légère baisse du total des
prises en charge en 2017/2018 s’explique essentiellement par la réorganisation des services pédiatriques et par ailleurs par une
petite baisse d’activité d’un service pédiatrique. L’enseignant a par ailleurs dû assister à davantage de réunions de synthèse
dans les différents services afin de coordonner les projets des patients-élèves.

L’enseignant en lien avec le Centre de Référence des Troubles du Langage et des Apprentissages:

Une enseignant participe activement aux activités du C.R.T.L.A.

Missions en lien avec le CRTLA :
    • Participation aux bilans multidisciplinaires du CRTLA
        - En amont : un entretien téléphonique avec l’enseignant de l’élève (ou une prise de contact par courriel) pour mettre à
        jour des informations pédagogiques, prendre connaissance de l’évolution de l’élève au regard des dernières
        observations pédagogiques renseignées, être à l’écoute des questionnements de l’enseignant, transmettre des
        ressources pédagogiques et des premières pistes d’adaptations via le site de ressources.
        - Au cours du bilan : une rencontre avec l’enfant, qui facilite la prise de parole à travers une situation de jeu et des
        exercices adaptés en fonction des données recueillies lors de l’entretien préalable avec l’enseignant, pour évaluer
        l’expression orale ; prendre des indices sur le comportement, les stratégies, le raisonnement logique, la fatigabilité de
        l’élève ; lui faire prendre conscience de ses points forts ; compléter les observations sur les compétences disciplinaires
        renseignées et repérer les principaux besoins particuliers ainsi que des méthodes et outils pour apprendre. Au terme de
        cette rencontre, un entretien avec les parents vise à compléter les observations, renseigner sur les activités proposées
        lors de la rencontre, mettre en évidence des comportements éducatifs de bon sens et informer sur les troubles des
        apprentissages par le biais du site de ressources.
        - En aval : participation à la synthèse multidisciplinaire avec le médecin et les partenaires participant au bilan
        (neuropsychologue, orthophoniste, ergothérapeute), au cours de laquelle sont rapportées les observations émergeant
        de l’entretien avec l’enseignant, de la rencontre avec l’enfant et de l’entretien avec ses parents. Un contact
        téléphonique est pris avec l’enseignant pour délivrer un retour de la synthèse multidisciplinaire, avec transmission
        d’un courriel contenant le compte rendu de la rencontre pédagogique pour donner des pistes d’adaptations, ainsi que
        des références et de liens Internet de ressources si nécessaire.
    • Participation aux ateliers sur les fonctions exécutives
        Des ateliers ont été mis en place depuis six ans avec des partenaires neuropsychologues du CRTLA, avec pour
        objectif de transférer les compétences travaillées par les élèves dans le cadre de la classe et des apprentissages
        scolaires. Ces ateliers hebdomadaires nécessitent un important travail de préparation avec les enseignants des classes
        concernées pour identifier les stratégies travaillées.

Missions en lien avec l’EREA :

     •    Observations des élèves potentiellement entrants à l’EREA Jacques Brel
          Des journées d’observation, programmées par les médecins du pôle de pédiatrie, permettent aux élèves
          potentiellement entrants à la rentrée suivante de visiter l’établissement. Dans ce cadre sont organisées une rencontre
          individuelle avec l’élève, la rédaction d’un recueil de compétences observées (comprenant les observations de
          l’enseignant de l’EREA qui accueille l’élève durant ces journées) et la participation aux réunions de synthèse des
          observations en partenariat avec le CRTLA.
     •    Mise en place d’ateliers « pour mieux apprendre »
          L’objectif principal de ces ateliers sera de proposer des adaptations pour des élèves de cycle 3 souffrant de difficultés
          exécutives et d’élaborer des stratégies d’apprentissage efficaces.
     •    Remplacements d’enseignants de l’EREA (collègues absents ou participant aux réunions médico-pédagogiques).

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                   Page 8 sur 25
2017-2018
Missions de ressources :

     •    Animation d’un site de ressources : publication de billets (généralités sur les troubles, outils et supports pour
          lesenseignants, actualité en lien avec les troubles des apprentissages, ressources pour les parents, etc.), mise à jour des
          textes officiels et des liens, réponses aux courriels postés via le site.
     •    En concertation avec les enseignants de l’EREA, aide à l’évaluation des compétences des élèves, mise à disposition
          et/ou présentation de documents sur les difficultés liées au langage et aux apprentissages, informations sur des
          aménagements spécifiques.
     •    Proposition d’interventions à l’INS-HEA.

L’enseignant itinérant / conseiller en orientation :

Poste essentiel de l’établissement, l’enseignant itinérant/conseiller d’orientation assure les suivis de chaque patient-élève afin
de permettre un retour accompagné de chaque patient-élève.

Missions en tant qu’enseignante itinérante et conseillère d’orientation :

      Avec les familles
     • Informer les parents lors de la réunion annuelle de sensibilisation aux orientations.
     • Accompagner les parents dans la démarche d’orientation (RDV, échanges etc.).
     Au sein de l’EREA
     • Préparer les orientations avec les enseignants.
     • Assister aux réunions d’équipe concernant les élèves inscrits en 1° année ou année de sortie (préparer la sortie).
     • Préparer le matériel pédagogique adapté si besoin.
     • Etablir le dossier à transmettre à la future équipe pédagogique, en consultant les divers partenaires (réunir la
         documentation pédagogique, établir fiche synthèse, etc.).
     • Mettre en place les stages d’immersion (passage CM2 /6°).
     • Participer aux commissions de recrutement des élèves sur les dispositifs Pasteur Zola.
     • Participer au conseil pédagogique de l’EREA.
     A l’adresse des partenaires extérieurs
     • Prendre contact avec les organismes extérieurs (CDO, CDOEA, EREF, ULIS, écoles, etc).
     • Participer aux commissions d’affectation sur invitation.
     • Transmettre aux partenaires extérieurs les documents pédagogiques (GEVASCO, PPI, etc.).
     • Présenter les élèves et leur scolarité à l’EREA aux futurs établissements.
     • Suivre les élèves sur 2 ans avec une vigilance sur les élèves orientés avec des réserves de l’équipe pédagogique.
     • Assister aux ESS à l’invitation des enseignants référents de tous les départements.

Missions en tant qu’enseignante évaluatrice :

     •    Evaluer les élèves sortants pour les orientations : SEGPA, Pasteur, Zola, ordinaire, afin de cibler une orientation
          adaptée avec l’enseignant et l’équipe de direction
     •    Evaluer les élèves entrants sauf CRTLA

Missions en tant que remplaçante :

     •    Remplacer les enseignants absents en tenant compte des RDV de la mission d’itinérance.

L'enseignant Référent numérique :

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                    Page 9 sur 25
2017-2018
Missions afin de développer et faciliter l’utilisation pédagogique du numérique par les enseignants dans leur activité
d’enseignement

     •    En veillant à l’autonomie des élèves en situation de handicap en liaison avec les personnels médicaux et de
          rééducation,
     •    En recherchant et maintenant une bonne connaissance des différentes adaptations informatiques (prothétiques) d’aide
          à la scolarité,
     •    En veillant à la bonne diffusion auprès des enseignants de l’information sur le numérique,
     •    En accompagnant les enseignants dans les usages du numérique au service des apprentissages, notamment dans la
          prise en main des nouveaux outils ou techniques, (heure hebdomadaire d’accompagnement et de soutien)
     •    En prenant en compte leurs besoins de formation,
     •    En favorisant l’émergence de projets pédagogiques intégrant le numérique et en aidant à leur élaboration,
     •    En assurant une veille numérique personnelle et collective au travers des visites de manifestations TICE, des échanges
          au sein du réseau des PRN (Personnes ressources au numériques et référents numériques), des recherches dans la
          presse spécialisée et l’étude de tutoriels.
     •    En mettant en place et en favorisant l’utilisation de l’outil pédagogique et de communication interne ou avec les
          familles : « EDT-PRONOTE » (Présences ; Remplacements ; Cahier de textes et devoirs ; Bulletin de compétences ;
          Livret scolaire ; Messagerie interne ; diffusion de données textes)
     •    En formant les personnels susceptibles d’utiliser les outils de communication de l’établissement (Pronote, Courriel
          professionnel, stockage et mutualisation de documents pédagogiques)

Missions afin d’assurer dans la durée un rôle de coordination et de conseil pour l’établissement

     •    en apportant son expertise au chef d’établissement pour les formations internes et les actions à déployer, dans le but
          de développer les usages pédagogiques du numérique,
     •    en assurant la liaison avec les partenaires institutionnels (Dane*, réseau des référents numériques).

          * Site de la délégation académique au numérique éducatif de l'académie de Versailles. Numérique, projets,
          formations, expérimentations pédagogiques, usages…

Missions relatives au fonctionnement optimal du parc matériel et logiciel dans le cadre des usages pédagogiques du numérique

     •    En installant le matériel et les logiciels du réseau pédagogique au sein de l’établissement,
     •    En assurant l’administration du réseau pédagogique de l’établissement et du matériel (une attention particulière sera
          portée au serveur pédagogique ainsi qu’aux dispositifs de sécurité et de sauvegarde des données),
     •    En assurant la maintenance du réseau pédagogique et du matériel de l’établissement en relation avec l’assistance
          académique, Dane et DSI, (interventions sur les réseaux administratifs et pédagogiques),
     •    En assurant avec la gestionnaire de l’établissement le suivi de l’inventaire et la gestion des commandes,
     •    En assurant le pilotage des interventions du technicien informatique de lycée (TIL) en relation avec les services de la
          Région et la Dane ; et du technicien de la société NDSI qui intervient dans le cadre de la maintenance.
     •    En maintenant une veille technique et logicielle propice au meilleur fonctionnement des réseaux (débit, antivirus,
          sécurités, filtrage…)
     •    En participant aux réunions de bassin à destination des référents numériques,
     •    En communiquant avec les référents numériques des établissements voisins accueillant des publics semblables ou
          rencontrant des problématiques similaires (EREA Toulouse Lautrec, …)
     •    En participant aux manifestations numériques proposées par les conseillers de bassin (ÉDUCATICE - INTERTICE).

Enseignant en classe externalisée

L’EREA J. Brel s’est doté de deux classes externalisées, l’une en primaire (école Pasteur A de Garches) et l’autre en collège
(6ème du collège E. Zola de Suresnes).
Ces dispositifs internes à l’établissement, validés par des conventions adoptées en C.A. et soumises à la signature du
D.A.S.E.N. (ordres de missions des enseignants), permettent à certains élèves d’appréhender progressivement les rythmes et
les apprentissages d’une classe ordinaire tout en bénéficiant des séances orthophoniques dans l’école ou l’établissement

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                  Page 10 sur 25
2017-2018
scolaire. Le public accueilli est, en majorité, issu des patients-élèves inscrits par le C.R.T.L.A. L’objectif premier de ces deux
dispositifs est de bénéficier de cette classe « sas », tendant vers une inclusion maximale pendant un an pour, ensuite, reprendre
une scolarité ordinaire.
Les enseignants de ces deux dispositifs ont plusieurs missions :

Missions d'enseignement

     •    En amont de la scolarisation en classe externalisée :
           Évaluation des compétences des élèves, en complément des enseignants de l'EREA. Rédaction d'un document
           synthétique pour chaque élève susceptible de rejoindre le dispositif. Visite de l’école ou du collège.
     •    Pendant la scolarisation en classe externalisée :
           En concertation avec le professeur principal de la classe, des temps d'enseignement avec les élèves du dispositif sont
           fixés par l'emploi du temps hebdomadaire dans une salle dédiée (en individuel ou en petit groupe). En fonction des
           matières et des besoins des élèves, cet accompagnement individualisé est mis à profit pour anticiper certaines
           difficultés en amont des apprentissages, pour renforcer certains apprentissages, pour développer des stratégies visant
           l'autonomie et une meilleure connaissance de soi. Quelle que soit la modalité de travail, ces temps permettent d'aider
           l'élève à percevoir ses points forts et ses points faibles, à optimiser ses propres stratégies d'apprentissage et en
           particulier l'utilisation d'outils, à renforcer la confiance et l'estime de soi, à soutenir l'organisation. La répartition des
           temps d'accompagnement individualisé peut être revue à tout moment de l’année.
           En concertation avec les enseignants concernés, des temps d'enseignement avec les élèves du dispositif peuvent être
           proposés en réponse à une demande particulière : en classe auprès d'un des élèves en plus de l'enseignant de la
           matière, dans la salle du dispositif en cas d'absence d'un des enseignants de la classe.

Missions de coordination

     •    Construction et diffusion d'un emploi du temps individualisé pour chaque élève du dispositif. La répartition des temps
          d'accompagnement individualisé et des séances de rééducation engendre des dispenses dans certaines matières.
     •    Collaboration avec l'ensemble des enseignants de la classe d'inclusion pour des échanges sur les besoins particuliers
          des élèves du dispositif, pour la mise en place des adaptations nécessaires, pour l'ajustement de la quantité et de la
          difficulté des tâches proposées, pour l'adaptation du travail scolaire à faire à la maison. En respectant les choix
          individuels, ce partenariat, le plus souvent mis en place de manière informelle, est essentiel pour un accompagnement
          pertinent.
     •    Collaboration avec le professeur principal de la classe d'accueil et partenariat avec l'orthophoniste. Concertation
          bimensuelle d'une heure.
     •    Partenariat avec les familles. Il permet, en particulier par l'échange de courriers électroniques, de transmettre
          rapidement des informations nécessaires aux meilleurs ajustements possibles (de la famille et de l'équipe des
          enseignants). Rencontres à l’école ou au collège (réunion parents/professeurs en septembre) et à l'EREA (remise des
          PPI en janvier et juin).
     •    Collaboration avec les équipes de direction (école/collège et EREA) : participation aux conseils de classes (collège),
          RMP (EREA) et concertations proposées sur l'évolution du dispositif (école/collège et EREA).
     •    Partenariat possible avec les équipes susceptibles d'accueillir les élèves au terme de la scolarisation dans le dispositif.
          Suivi du bon déroulement de l’orientation post-classe externalisée.

Missions de ressource

     •    En lien avec le travail engagé par les différents partenaires, mise à disposition d'informations sur les troubles des
          apprentissages et les contournements envisageables.
     •    En concertation avec l'équipe de direction et les enseignants des classes, aide à l'évaluation de compétences d'élèves
          de hors dispositif.
     •    Proposition d'ateliers pour les élèves (hors dispositif) concernés par un PPRE.

L’adjoint pédagogique :

à Les missions
Accueil :
    - De l’élève et des familles

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                     Page 11 sur 25
2017-2018
- Des stagiaires, des partenaires et délégations officielles
Organisation de la scolarité :
     -
         Avec les enseignants
     o Emplois du temps des élèves (professeurs du 2nd degré, enseignant CRTA, enseignant TICE, « adaptation en fonction
         des impondérables »)
     o Mouvements d’effectifs
     -
         Avec les AESH
     o Dans les classes
     o Dans les services généraux
     o Lors des sorties et classes transplantées
   - Avec les services de l’hôpital
     o Plages bloquées pour les apprentissages
     o Fluctuations des rééducations
     o Sorties scolaires et classes transplantées
Partenariat autour du projet de l’élève :
       • Mise en place du projet avec la mise en place de réunions
     -
         Avec les médecins (réunions de présentation)
     -
         Avec les partenaires travaillant autour de l’enfant (réunions médico-pédagogiques professionnelles)
     -
         Avec les familles (réunions médico-pédagogiques des familles)
       • Consolidation du projet à travers le dialogue avec les familles
Constitution d’un dossier « élève » avec :
     -
         Le PPS
     -
         Les comptes rendus de réunions
     -
         Les livrets scolaires
Réunions internes :
     -
         Réunions de Direction hebdomadaires
     -
         Réunions avec les personnels TICE de l’établissement
     -
         Conseils pédagogiques
     -
         Conseils d’Administration
Accompagnement « à la sortie » :
     -
         Réunions d’orientation
     -
         Constitution des dossiers d’orientation (formulaire MDPH-GEVA sco)
     -
         Matériel adapté pédagogique
     -
         Coordination avec l’enseignant itinérant
à Les actions menées
Accueil de :
     -
         24 nouveaux élèves et leur famille
     -
         6 stagiaires de 3ème
     -
         1 stagiaire de 2nde
     -
         1 stagiaire de L2 Sciences de l’éducation
Constitution de :
     -
         35 dossiers d’orientation
Organisation de :
     -
         12 Réunions Médico-Pédagogiques entre professionnels
     -
         21 Réunions Médico-Pédagogiques avec les familles
     -
         5 semaines d’observation pour 24 élèves susceptibles d’intégrer l’EREA
Participation à :
     -
         Une centaine de réunions d’étage et synthèses

2.4 Ressources complémentaires : Les personnels soignants
Deux infirmières et un aide-soignant sont présents toute l'année à l'EREA du lundi au vendredi, le mercredi après-midi à
l’accueil loisirs « aquarelles » et pendant les vacances scolaires.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                Page 12 sur 25
2017-2018
Missions liées à la sécurité

         •   Sur les trajets et déplacements par l'ascenseur nécessitant la présence d'un soignant pour tout enfant trachéo-ventilé ou
             sous traction (halo)
         •   Surveillance des récréations
         •   Accompagnement aux toilettes pour les enfants à mobilité réduite
         •   Rôle lors des P.P.M.S. ou des exercices incendie.

 Missions liées à la continuité des soins

         •   Interface entre les différents services (Brézin 3, Brézin 4 et Letulle)
         •   Veille à la communication quant aux informations médicales partagées (P.A.I., allergies…)
         •   Gestion des soins à la demande (aspirations trachéales, changes…)
         •   Vérification des machines de ventilation, installation des patients-élèves (ex : chariot plat)
         •   Administration des traitements (voie orale, sonde ou gastrostomie) sur prescription médicale, soins d’hygiène et de
             confort

 Gestion des urgences

         •   En cas de problème santé observé en classe afin d'en informer le plus rapidement le service responsable de l'enfant.
         •   Protocoles de service pour gestion des crises d'asthme, convulsion...
         •   Gestion et déclaration d'incidents ou accidents survenant dans l’établissement scolaire

 2.5 Les effectifs

  Évolutions des effectifs (dans les classes)
             2004/05   2005/06   2006/07   2007/08   2008/09   2009/10    2010/11   2011/12   2012/13   2013/14   2014/15   2015/16   2016/17   2017/18

Cycle 1        11        16        13        12        9         17          10       19        16        20        18        20        24        20

Cycle 2        36        22        24        21        24        25          29       42        32        34        27        24        30        30

Cycle 3        18        30        32        29        32        30          35       28        26        23        32        32        19        22

 6ème                                                                                                                                   3         3

Cycle 4        2         7         3         2                   9           2

Tremplin       8         6         5         2         5         8           3        5         4         6         9         4         8         4

Pasteur        6         7         9         8         7         9           6        4         7         6         4         5         5         6

 Total         81        92        86        73        77        98          85       95        85        89        90        85        89        85

 (Ce tableau ne comptabilise pas le suivi des enfants au chevet - plus d’une centaine par an. Voir page 7)

 Le nombre total d’élèves-patients scolarisés reste stable depuis la création de l’EREA (en 1993) comme le montrent ces
 données sur les quatorze dernières années. Seul l’accueil des élèves de maternelle a une tendance à la hausse.

 Rapport sur le fonctionnement pédagogique                               Page 13 sur 25
 2017-2018
2.6 Les profils d’élèves accueillis

                                                42,50%

                                                                      Troubles du langage et
                                                                      des apprentissages
                                                                      42,5%
                                                                      Services de neurologie et
                                                                      réanimation pédiatrique
                                                                      57,5%
                57,50%

Nous distinguons deux profils d’élèves patients : les élèves ayant des troubles des apprentissages et du langage (dyslexie,
dysphasie, dyspraxie…Troubles sévères très souvent associés) et les élèves hospitalisés des services de neurologie et
réanimation pédiatriques (services appelés à l’hôpital par les lieux Brézin 1, Brézin 3 premier et deuxième étages ainsi que
l’étage 3 du bâtiment Letulle). Au sein de ces services majoritaires en terme de scolarisation (57%), on notera depuis 4 ans le
niveau élevé des élèves de cycle 1 ( vingt élèves patients au cycle 1 en moyenne).Ces élèves patients suivent souvent un
programme de prise en charge rééducative précoce.

2.7 Les départements d’origine des élèves

                   Paris
                   3,5%          Autres 7%             Yvelines
                                                        45%
           Val d'Oise
             10%
                                                                           Yvelines 45%
                                                                           Hauts-de-Seine 34%
                                                                           Val d'Oise 10,5%
                                                                           Paris 3,5%
                                                                           Autres 7%

                   Hauts-de-Seine
                       34%

Depuis quatre années, nous constatons une hausse des élèves habitant dans les Hauts de Seine (27%, 29% ,34%et 34%)) et le
Val d’Oise (6%, 8% ,10et 10%), ainsi qu’une diminution des élèves originaires des Yvelines (58%, 53%, 52% et 45%).Le
poste correspondant à « autres » départements inclut des élèves-patients de Corse, du Vaucluse, l’Oise, la Marne, le Val de
Marne ou la Seine-et-Marne.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                 Page 14 sur 25
2017-2018
3     Les orientations

Tableau récapitulatif des sorties entre juillet 2014 et juillet 2018 en fonction des types
                                     d’orientation.

                                            2013/2014   %     2014/2015    %     2015/2016   %     2016/2017   %     2017/2018   %
Circuit ordinaire école                        3        15        4        14       3        11       5        18       2         7
Ecole ULIS                                     4        20       10        36       4        14       4        14       4        14
Collège ordinaire                              2        10        2         7       4        14       6        22       6        20
collège avec petit effectif                    2        10        1         4       0         0       0         0       1         4
Unité Locale d’Inclusion
                                               3        15       5         17       5        18       1         3       4        14
Scolaire (ULIS collège)
Section d’Enseignement Général
                                               2        10       1         4        2         7       6        21       3        10
Adapté (SEGPA)
EREA ERPD
                                               2        10       4         14       8        29       3        12       1         4
Instituts d’Education Motrice
                                               2        10       1         4        2         7       4        14       8        27
(IEM)
             TOTAL                             20       100      28       100       28       100      29       100      29       100

Ce tableau concerne les orientations des élèves-patients ayant passé au moins une année scolaire à l’EREA J. Brel.
Il ne prend pas en compte les sorties d’élèves-patients vers un dispositif à dominante médicale (autre hôpital, IME…)

Commentaire du tableau général :
Cette comparaison sur 5 exercices met en évidence l’augmentation des sortants en milieu scolaire ordinaire (avec PPS).
Le pourcentage des élèves sortants de l’EREA J. Brel vers une classe ordinaire s’élève à 31% en 2018 (collège ordinaire, école
ordinaire et collège avec dispositif particulier « petit effectif »).
Depuis deux ans le dispositif Zola (collège E.Zola à Suresnes) explique cette augmentation en collège ordinaire.
Pour autant, les orientations étant un projet individuel, tenant compte à la fois des troubles spécifiques à chaque enfant, mais
aussi de la durée de son séjour, et de son investissement durant ce dernier, il n’est pas possible de se fixer par avance un
objectif en termes de pourcentage à atteindre.

On note une hausse des orientations en I.E.M. Celle-ci concerne des élèves-patients de cycle 1 hospitalisés pour un programme
de prise en charge rééducative précoce, programme arrivé à terme pour huit d’entre-eux.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                       Page 15 sur 25
2017-2018
Tableau sur l’orientation en ordinaire

                Juillet    Dont       Juillet   Dont      Juillet   Dont        Juillet   Dont      Dont    Juillet   Dont      Dont
                2014       Pasteur    2015      Pasteur   2016      Pasteur     2017      Pasteur   Zola    2018      Pasteur   Zola
                           2014                 2015                2016                  2017      2017              2018      2018
Nombre          5          1          7         2         6         3           7         1         2       9         0         3
d’élèves
orientés en
ordinaire
Nombre          20         5          28        5         28        5           29        5         3       29        5         3
total
d’élèves
sortis
     %          25%        20%        25%       40%       21,4%     60%         24%       20%       66,6%   31%       0%        100%
d’ordinaire

Le pourcentage de sorties en ordinaire continue à progresser en 2018.
Le dispositif Zola et les différentes adaptations ou prises en charge (AESH, ordinateur, Plan d’Accompagnement
Personnalisé…) favorisent les orientations en ordinaire. La sensibilisation et les formations des équipes de l’ordinaire sur les
élèves « DYS » contribuent largement à la progression de ces orientations en ordinaire.

Notons que depuis deux années une volonté d’utiliser le bénéfice des dispositifs Pasteur et Zola s’est affichée en promouvant le
plus possible les inclusions tout en gardant constante la rééducation orthophonique.
C’est ainsi que s’est mise en place une commission réunissant tant les directeurs et enseignants principaux des structures
d’accueil (Pasteur et Zola) que des enseignants et direction de l’EREA, ceci afin d’étudier précisément pour chaque élève
l’éventuel bénéfice d’un tel projet.

Enfin, notons que le dispositif en primaire (Pasteur) n’atteint pas son objectif de retour en ordinateur malgré la mis en place
d’une commission de recrutement exigeante. L’une des pistes d’explication serait la moyenne d’inclusion que trop progressive
et rarement totale au troisième trimestre. Le dispositif Zola donne satisfaction quant à son objectif (les élèves sont totalement
inclus dès le premier jour de l’année scolaire).

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                      Page 16 sur 25
2017-2018
Tableau sur l’orientation selon le degré

Commentaire graphe et tableau :
Au vu de ce tableau on note un vieillissement possible des élèves sortants. Les facteurs pouvant concourir à une sortie en 2°D
sont la prise en charge plus tardive des élèves dans leur cursus scolaire, ainsi que l’orientation après 2 années sur l’EREA vers
un CM2 sur le dispositif Pasteur, ce qui implique 3 ans et une sortie vers le 2°D au lieu du 1°D.

S’agissant du nombre d’élèves suivis, c'est-à-dire des élèves sortis l’année considérée, mais aussi ceux sortis l’année N+1,
voire N+2 lorsque la situation scolaire est charnière (orientation, ou réorientation) et/ou que l’équipe pédagogique accueillante
sollicite l’EREA pour un échange autour du projet de l’élève ; il est important de constater que là aussi rien ne peut être
prédéterminé.

Le suivi s’effectue à la fois prise de contact avec déplacement dans l’établissement d’accueil, dans la participation aux ESS
(Equipe de Suivi de Scolarisation), mais aussi par téléphone ou email. Ceci de manière rythmée en fonction de chaque profil
d’élève et type d’orientation.
Une orientation en ULIS nécessitera une vigilance moins accrue qu’une orientation en ordinaire puisque l’équipe est
spécialisée et bénéficie de pôle de ressources pédagogiques.

Selon les situations scolaires individuelles le suivi de certains élèves amène l’EREA à « réactiver » (de façon ponctuelle et à la
demande des autres partenaires), un suivi mis en veille.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                  Page 17 sur 25
2017-2018
Répartition des départements dans la population d’élèves
                                          sortis de 2014 à 2018

Commentaire :
Le département d’origine n’est pas une donnée Education Nationale puisque le recrutement des élèves est d’abord une décision
médicale en lien avec les parents et leur enfant.
Néanmoins, nous pouvons constater que le département des Yvelines est très représenté chaque année devant les hauts-de
seine, et que le nombre de patients/élèves du Val d’Oise tend à augmenter depuis 2015.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique               Page 18 sur 25
2017-2018
4     Les besoins éducatifs particuliers
Le PPS-volet pédagogique (ou PPI : Projet Pédagogique Individualisé)
Définit les modalités de déroulement de la scolarité et les actions pédagogiques, répondant aux besoins particuliers de l'élève.
Il est élaboré par l'équipe pluridisciplinaire des enseignants, qui évalue les compétences, les besoins et les mesures mises en
œuvre dans le cadre du parcours de formation, en s'appuyant notamment sur les observations réalisées par l'équipe de suivi de
la scolarisation et la prise en compte des informations transmises par les personnes ayant une connaissance de l’enfant, dans le
cadre des réunions d’équipe (RMP, RE) et particulièrement celles émanant de la famille.
L'équipe de suivi facilite la mise en œuvre et assure le suivi du PPS, procède, au moins une fois par an, à l'évaluation de ce
projet et de sa mise en œuvre, propose les aménagements nécessaires à la garantie de la continuité du parcours de scolarisation.

Les réunions entre professionnels :
Ces réunions permettent d'inscrire les objectifs pédagogiques dans le projet global de l'élève-patient.
RE : Réunions d'Etage visant à faire le point entre les RMP sur l'évolution de l'enfant. Elles concernent surtout le médical.
RMP : Réunions Médico Pédagogiques accueillant tous les partenaires travaillant autour de l'enfant.
RMP famille : Réunions Médico Pédagogiques accueillant tous les partenaires travaillant autour de l'enfant en présence des
représentants légaux du patient-élève.

Les aménagements pédagogiques et matériels
Les évaluations :
Mises en place par l’enseignant, elles constituent un outil permettant de définir des objectifs pédagogiques inscrits dans le PPS
et susceptibles de renseigner l’enseignant sur les compétences de l’élève, dans le cadre du socle commun de connaissances, de
compétences et de culture. Elles sont un moyen efficace de mettre en œuvre des stratégies pédagogiques opérantes qui
fournissent des repères pour comprendre les types d'erreurs commises par l’élève afin de le soutenir dans ses progrès,
d’augmenter sa motivation et sa confiance en lui.
La mise en œuvre
La qualité de l’accueil et de l’environnement scolaire permettra à l’élève de s’adapter au rythme commun, d’ajuster au mieux
ses conduites et ses difficultés. Des adaptations sont nécessaires tant sur le plan pédagogique que sur le plan technique.
L’enseignant va devoir :
- S’appuyer sur le Projet Pédagogique Individualisé (PPI)
L’élève pourra ainsi s’adapter et apprendra à contourner ses faiblesses, ceci lui permettra alors de connaître des réussites sur le
plan scolaire, et ainsi de favoriser son estime de soi.
- Adapter et s’adapter (pratiques de classe, les situations proposées)
- Différencier
- Évaluer (rechercher les potentialités) pour ajuster ce qu’il va proposer à l’élève
- S’appuyer sur les compétences des élèves en leur permettant de continuer leurs acquisitions. Cela implique des
aménagements spécifiques

Les aménagements spatiaux et matériels

     •    Installation des élèves
     •    Utilisation :
               o De supports ciblés (cahiers, agendas, trieurs...)
               o Spécifique du tableau, du TNI ou VNI
               o De codes couleurs

     •    Fournir des photocopies pour privilégier l’apprentissage et le sens donné
     •    Apprendre à utiliser le surligneur
     •    Favoriser l’utilisation de caches ou règles de lecture
     •    Utilisation du matériel informatique dans ses différentes fonctions :

→ fonction supplétive : suppléé directement ou indirectement une fonction déficitaire chez l'enfant à l'aide de dispositifs
d'entrée/sortie adaptés.

Rapport sur le fonctionnement pédagogique                  Page 19 sur 25
2017-2018
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler