ROMÉO VACHON, UN VRAI PIONNIER DE L'AVIATION

 
~   Société d'histoire de Saint-Hubert

ROMÉO VACHON, UN VRAI
PIONNIER DE L'AVIATION
Société d'histoire de Saint-Hubert
1145 Rocheleau
Saint-Hubert
J3Y 4T1

Exécutif:

Monique Martin,                 Présidente
Marie-Berthe Ledoux,            Vice-présidente
Suzanne Morin,                  Secrétaire
Micheline Hébert,               Trésorière
Nicole Pagé,                    Directrice

Photo de la couverture

Roméo Vachon lors de la première distribution de courrier
par la voie des airs, entre la civilisation et la Basse- Côte-
Nord.
(25 décembre 1927)

La diffusion de cette brochure est sous la responsabilité
exclusive de la Société d'histoire de Saint-Hubert.

Dépôt légal deuxième trimestre 1993
Bibliothèque Nationale du Québec
Bibliothèque Nationale du Canada
ISBN 2-9802933-0-X

Membre de la Fédération des Sociétés d'histoire du Québec
ROMÉO VACHON
:·'JAt
         PIONNIER DE L')

             MICHELINE HÉ
ROMÉO VACHON, UN VRAI
PIONNIER DE L'AVIATION

    MICHELINE HÉBERT
Avant-prOpl
         a Société d'histoire de Sain

Li       de présenter cette brochure
         Vachon pionnier de l'aviatiol
Parler de Roméo Vachon, c'est re
l'aviation canadienne. Ce pilote québl
avait pour l'aviation une passion et
possibilités pour l'avenir. Homme c
intelligent, il alliait les qualités esse
pilotes de cette époque.

Grâce à Roméo Vachon, le courrier a
éloignées, et jeter les bases de l'avié
de l'aéroport de Saint-Hubert, ce qui é
site, le premier aéroport du Cana
assuré une présence canadienne frai
pement de l'aviation civile pendant p
À Ilexemple de ces hommes, qui les r
vie, pour conquérir les cieux; aujoui
hommes et femmes rêvent de conr
raie jusqu'aux confins de l'univers.
Hommage à Roméo Vaohon
Ce pilote intrépide
Qui traça les jalons
À la jeunesse avide.

Sincères remerciements à Micheline
che et son intéressante présentatiol

Monique Martin, prés'idente
Société d'histoire de Saint-Hubert.
Avant-propos
        a Société d'histoire de Saint-Hubert est heureuse
        de présenter cette brochure en hommage à Roméo
        Vachon pionnier de l'aviation au Canada.
Parler de Roméo Vachon, c'est retrouver les débuts de
l'aviation canadienne. Ce pilote québécois natif de la Beauce
avait pour l'aviation une passion et croyait à ses grandes
possibilités pour l'avenir. Homme courageux, intrépide et
intelligent, il alliait les qualités essentielles aux valeureux
pilotes de cette époque.

Grâce à Roméo Vachon, le courrier a pu rejoindre les régions
éloignées, et jeter les bases de raviation civile en partance
de l'aéroport de Saint-Hubert, ce qui a contribué à faire de ce
site, le premier aéroport du Canada. Roméo Vachon a
assuré une présence canadienne française dans le dévelop-
pement de l'aviation civile pendant près de trois décennies.
À l'exemple de ces hommes, qui les premiers ont risqué leur
vie, pour conquérir les cieux; aujourd'hui des astronautes,
hommes et femmes rêvent de connaître l'immensité sidé-
rale jusqu1aux confins de l'univers.
Hommage à Roméo Vachon
Ce pilote intrépide
Qui traça les jalons
À la jeunesse avide.

Sincères remerciements à Micheline Hébert pour sa recher-
che et son intéressante présentation.

Monique Martin, présidente
Société d'histoire de Saint-Hubert.
7
                       Biographie
         oseph, Pierre, Roméo Vachon, pionnier de l'aviation

J
  .Y
     • • commerciale et de l'aéropostale au Canada, fut le
  , ); premier Canadien français à recevoir le brevet de
    )' pilote commercial. Il est intéressant de noter qu'il a
obtenu, "sans difficulté", le premier brevet rédigé en fran-
çais, au Canada.
Roméo Vachon naquit à Sainte-Marie, comté de Beauce, le
29 juin 1898. Il manifesta tout jeune, un penchant très vif
pour la mécanique. Afin de satisfaire cette passion, Roméo
a servi en qualité de mécanicien dans la Marine Royale
Canadienne, pendant la première guerre mondiale. En
1920, il décida de devenir aviateur, c1est allors qu'il s'enrôla
dans le Corps d'Aviation Canadien, comme ajusteur. Il
gagna vite la confiance de ses chefs, on le considérait
comme un artiste. Lorsque les pilotes s'envolaient, ils étaient
tranquilles si Vachon avait vérifié le moteur. Avec ses qua-
lités, il obtint facilement le grade de sergent de section.
Puis ayant quitté l'aviation militaire, il compléta son appren-
tissage de pilote à Daytona (Ohio) et au Lac-à-Ia-Tortue
(Québec), en 1923.
Pour la Laurentide Air Service, il survola, à partir de Lac-à-
la-Tortue, toute la région de la Côte-Nord, une région inhos-
pitalière pratiquement inconnue à l'époque. Roméo Vachon
y effectua des relevés forestiers. Chaque voyage était long,
pénible et même dangereux. Il passa à Ilemploi de l'Ontario
Provincial Air Service en 1924, lorsque celui-ci fut fondé.
Clest également en 1924, qu'il épousa Georgette Tremblay
de Lac-à-Ia-Tortue. Ils eurent quatre enfants. Georgette
Vachon a toujours encouragé et aidé son mari tout au long
de sa carrière, elle avait pour lui une grande admiration.
8

    GEORGETIE ET ROMÉO VACHON EN 1925
ROMÉO VACHON VÉRIFIANT UN MOTEUR H52L (1920)
10

                     Facteur Volant

     D ~Yi2~~~~~~~e~n~;i~~~i~~:~~ié~!r~~i~;:;;:~~
              loge, Vachon assura la livraison du courrier sur
                                                                   Vacho
                                                                   de tou
                                                                   facilite
                                                                   en pie
     la Côte-Nord du Golfe Saint-Laurent, de l'embouchure          feutre
     du fjord Saguenay jusqu'au détroit de Belle-Isle. Ce          ment 1
     trajet était d'environ 700 milles (1126 km) et effectué à     moteu
     une altitude de 300 à 900 pieds, (91.44 mètres à 274.32       dont a
     mètres), selon les caprices de la température.                surde
                                                                   rigourl
     La même année, le jour de Noël, Roméo Vachon décol-
     lait de la base du lac Sainte-Agnès avec 753 livres           Là où
     (341.5 kg.) de courrier à bord. Il s'envolait vers Sept-      moteu
     Iles, qui n'était alors qu'un petit village de pêcheurs et    geant
     de trappeurs. Il fut accueilli par un postillon avec son      sa cal
     traîneau à un chien.                                          milles
                                                                   Sablor
     C'était la première liaison aéropostale de l'histoire de
     Sept-Iles. Il y avait dans ces sacs des lettres de sou-       Aujour
     haits, des cartes de Noël', courrier important pour les       Côte-t
     habitants de Sept-Iles.                                       jets m
                                                                   tantes
     La plupart du temps, le courrier postall était jeté du haut   des m
     des airs, aussi près que possible des bureaux de poste,       ou sur
     sur une aire désignée par un mât et un drapeau.               Les pi
                                                                   leur rê
Il

teur Volant
le 1927, lors de l'établissement de     Vachon volait alors à vue; il ne disposait ni de radio, ni
Transcontinental Airways, sans le       de tous ces instruments sophistiqués qui de nos jours
dent et avec une régularité d'hor-      facilitent considérablement la navigation aérienne. Seul
 assura la livraison du courrier sur    en plein ciel, dans son habitacle mal chauffé, botté de
e Saint-Laurent, de l'embouchure        feutre et bardé de fourrure, il devait surveiller attentive-
usqu'au détroit de Belle-Isle. Ce       ment la côte et prêter l'oreille aux toussotements du
700 milles (1126 km) et effectué à      moteur de son monoplan Fairchild, équipé de skis et
900 pieds, (91.44 mètres à 274.32       dont on ne connaissait pas encore les performances
lprices de la température.              sur de longs parcours, dans des conditions climatiques
                                        rigoureuses.
ur de Noël, Roméo Vachon décol-
lC Sainte-AQinès avec 753 livres        Là où Roméo Vachon a innové, c'est en recouvrant le
er à bord. Il s'envolait vers Sept-     moteur de son avion d'une feuille de métal, le proté-
qu'un petit village de pêcheurs et      geant ainsi du froid et augmentant considérablement
ccueilli par un postillon avec son      sa capacité de vol. C'est ainsi qu'il a parcouru 750
                                        mililes (1207 km) à vol d'oiseau, Montréal jusqu'à Blanc-
                                        Sablon.
3.ison aéropostale de l'histoire de
lans ces sacs des lettres de sou-       Aujourd'hui, l'aviation a pris un tout autre visage sur la
 Noël, courrier important pour les      Côte-Nord, dont le ciel est constamment sillonné de
!s.                                     jets modernes et puissants. Pourtant certaines cons-
                                        tantes demeurent encore, et pour les localités isolées
le courrier postal était jeté du haut   des moyennes et basses côtes, l'avion monté sur skis
ue possible des bureaux de poste,       ou sur flotteurs, demeure le seul lien avec l'extérieur.
e par un mât et un drapeau.             Les pilotes continuent de remplir consciencieusement
                                        leur rôlle de "facteur volant".
12

     General View of St. Hubert Alrport showing Post Office and euatoms Office St, Hubert Airport near Montreal, Canada

                                                                                ~\
                                                                                    '\

         Une vue de l'aéroport de Saint-Hubert, montrant le
                  bureau de poste et la douane.

                                                                                                                          1
                                                                                                                          J
13

Ilreal, Canada

[nt le

                 DEUX PILOTES COURAGEUX
                 VACHON ET MCLEARIE (1921)
Roméo Vachon au service de la Canadian        ......
                                                            ~
           Transcontinental Airways (1928) Avion Stearman

Q)(J)                     a.o.3Q)-:IJ
"CCD                      ""'
                          _.l CD Q). C CD 0
"C""'l                    CD - _. >< en 3
 CD ::5.                  o
                          _
15

Roméo Vachon, COF, MCAHF, BSW, MOP, inaugura
le service sur la Côte-Nord à Sept-Îles, Anticosti,
aux Îles-de-Ia-Madeleine en 1927 et Rimouski le 5
mai 1928. L'Aéroport de Saint-Hubert était un poste
de livraison postale important. Roméo Vachon fut
directeur de l'aéroport de Saint-Hubert.

Service de l'aéropostale de la Côte-Nord. Avion
appelé "Dragon Flly" fabriqué par De Havilland.
16

                                                             v
                                                             Von Hun
                                                             Fitzmauri
                                                             Le "Brerr
                                                             L'équipa~
                                                             ses possi
                                                             Un trajet (
                                                             ment au-(
                                                             bonne ca
                                                             A cause
                                                             rapideme
                                                             pour effet
                                                             nombreu
                                                             possible,r
                                                             commanc
                                                             c'était l'îlE
     (1932) Roméo Vachon ne transportait pas que du          pointe nOI
     courrier ou des vivres aux régions éloilgnées de la     posa son i
     Côte-Nord. Les malades bénéficiaient de ses servi-      larité de lé
     ces. II' arrivait souvent qu'il ra.menait des malades   tordue et 1
     afin qu1ils aient des soins appropriés.                 étaient le
                                                             L'avion SE
                                                             américain
                                                             de l'avion
                                                             Boston.
17
                                                    Roméo Vachon, un héros

                                     : ..  lv achon entra dans la I~gende au mois d'avril.1928.

                                     V   \/t
                                         ..1
                                              Le 26 mars 1928,I'avlon, le Junkers W.33L Imma-
                                              triculé 0-1167 "Bremen", quitta Berlin avec les
                                              commandants, F. Koehl et Spinder et un passager,
                                     Von Hunfeld. Ils gagnèrent l'Irlande où le commandant
                                     Fitzmaurice prit la place du second pilote.
                                     Le "Bremen" décolla de Dublin le 12 avril 1928 à 5:38h.
                                     L'équipage décida de suivre la route du nord en raison de
                                     ses possibilités d'atterrissage.
                                     Un trajlet direct jlusqu'à New-York devait se dérouler entière-
                                     ment au-dessus des flots; l'équipage comptait miser sur la
                                     bonne carte.
                                     A cause d'une tempête de neige, le "Bremen" se trouva
                                     rapidement dans des conditions de vol difficiles, qui eurent
                                     pour effet de dérégler les instruments de bord. Koehllutta de
                                     nombreuses heures pour tenir le plus longtemps
                                     possible,mais l'avion dériva à cause des vents violents. Les
                                     commandants Koehl et Fitzmaurice aperçurent la terre,
                                     c'était l'île Greenly, dans le détroit de Belle-Isle, entre la
 hon ne transportait pas que du      pointe nord de Terre-Neuve et la côte du Labrador. Le pilote
Ires aux régions éloignées de la     posa son appareil sur la surface gelée d'un petit lac, l'irrégu-
llades bénéficiaient de ses servi-   larité de la glace fit sauter le train d'atterrissage, l'hélice fut
vent qu1il ramenait des malades      tordue et le Bremen s'arrêta. Les seuls habitants de ce lieu
!s soi ns appropriés.                étaient le gardien, sa femme et leurs enfants.
                                     L'avion se trouvait à 200 km. de New-York. Sur la côte
                                     américaine, de nombreux journalistes attendaient l'arrivée
                                     de l'avion allemand, qui devait se poser à New-York ou à
                                     Boston.
18
     Les reporters et Iles photographes étaient en alerte, non pas
     pour opérer un sauvetage, mais pour obtenir des photos et
     des interviews.
     Comme l'avion s'était posé à la limite même de la frontière
     du Québec et du territoire de Terre-Neuve, le gouvernement
     canadien se sentait responsable. Celui-ci alerta la compa-
     gnie "Transcontinental A,irways," qui avait à son service des
     pilotes spécialistes du vol en région difficile. La compagnie
     accepta de mettre deux appareils à la disposition du gouver-
     nement canadien. Les pilotes ne pouvaient être que Roméo
     Vachon et Duke Schiller.
     Avec son avion Fairchild, Roméo Vachon ne put gagner l'île
     Greenly, une tempête de neige l'en empêcha. Il finit par se
     rendre à Sept-îles où il fut de nouveau bloqué par une
     tempête, tandis que Duke Schiller réussit à atteindre l'île
     Greenly et ramena Fitzmaurice à Sept-Iles, le 17 avril.
     Duke Schiller retourna de nouveau à l'île de Greenly, afin de
     porter secours à Koehl et Von Hunefeld. À cause de la
     mauvaise température, ill se vit obligé de rester à Greenly, les
     glaces fondaient et il était impossible à Schiller de revenir.
     C'est alors qu'on confia la mission de sauvetage à Roméo
     Vachon. Celui-ci arriva à l'île Greenly et il essaya de remettre
     le Bremen sur ses roues et de redresser l'hélice, ce fut peine
                                                                         Roméo Vachon le 14 avril 1928,
     perdue. Une tentative de décollage dans la neige provoqua
                                                                         sur l'île de Greenly où il a été
     de nouveaux dégâts, l'avion dut être abandonné. Quand à
                                                                         dépannage de la machine allemé
     l'équipage allemand, il fut ramené à la Malbaie par Roméo
                                                                         Le Bremen a été démantelé, et a
     Vachon.
                                                                         au musée Ford.
     Vachon était un pilote dans l'âme. L'affaire du "Bremen",
     n'était qu'un épisode de sa vie d'aviateur. Il reprit son travail
     simplement.
19
lotographes étaient en alerte, non pas
~tage, mais pour obtenir des photos et

t posé à la limite même de la frontière
oire de Terre-Neuve, le gouvernement
esponsable. Celui-ci alerta la compa-
11 Airways," qui avait à son service des
J vol en région difficile. La compagnie
JX appareils à la disposition du gouver-
s pilotes ne pouvaient être que Roméo
11er.

lild, Roméo Vachon ne put gagner l'île
~ de neige l'en empêcha. Il finit par se
ù il fut de nouveau bloqué par une
 Duke Schiller réussit à atteindre l'île
Itzmaurice à Sept--Iles, le 17 avril.

3. de nouveau à l'île de ~reenly, afin de
ehl et Von Hunefeld. A cause de la
e, il sevitobligé de rester à Greenly, les
 était impossible à Schiller de revenir.
fia la mission de sauvetage à Roméo
a à l'île Greenly et il essaya de remettre
 es et de redresser l'hélice, ce fut peine
                                              Roméo Vachon le 14 avril 1928, près du "Bremen"
! die décollage dans la neige provoqua
                                              sur l'île de Greenly où il a été appelé à aider au
  l'avion dut être abandonné. Quand à
                                              dépannage de la machine allemande.
 il fut ramené à la Malbaie par Roméo
                                              Le Bremen a été démantelé, et amené à New-York,
                                              au musée Ford.
:e dans l'âme. L'affaire du "Bremen",
de sa vie d'aviateur. Il reprit son travail
Conclus'ion
20
                                                            R       n 1932, Roméo Vachon en!
                                                               [;;/ Ca~adian Airway~ L~mited. ,11
                                                             ;,'    SUrintendant de dIstrict et gel!
                                                            subsidiaire de la Québec Airways.
                                                            surintendant adjoint de la division de 1
                                                            Au début de la guerre de 1939-45, il CI
                                                            tion du plan de formation aérienne
                                                            (B.C.A.T.P.). Il fut en 1944 l'un des pre
                                                            Commission des Transports Aériens E
                                                            survenue à Ottawa, le 17 décembre 1
                                                            Il disparut trop tôt, sans connaître :Ies
                                                            la conquête de l'espace intersidéral,
                                                            s'élever jusqu'aux astres.
                                                            Joseph, Pierre, Roméo Vachon restE
                                                            l'aviation, un valeureux pionnier. En fé
                                                            de ce que fût sa vie, on ne peut que Il
                                                                        Curtiss "Canuck" JN4
                                                                             Roméo Vachon 1!

     Lorsque Roméo Vachon se vit décerner le trophée
     Mckee, la revue "Canadian Aviation" écrivit à son
     sujet: "II possède ce rare ensemble de qualités qui
     en fait un habile pilote, un mécanicien des plus
     compétents et un administrateur de tout premier
     ordre, en plus de quoi il est parfaitement bilingue,
     ce qui est un précieux atout dans la région qu'il
     parcourt. " (1937)
Conclusion
                                                                                                              21
                                         E..........   n 1932, Roméo Vachon entra au service de la
                                              r. i     Canadlan Alrways Llmlted. " fut promu en 1934
                                         ..!.. ,.. . / surintendant de district et gérant de l'organisation
                                        subsidiaire de la Québec Airways. Il devint en 1944,
                                        surintendant adjoint de la division de Ilest d'Air Canada.
                                        Au début de la guerre de 1939-45, il contribua à l'organisa-
                                        tion du plan de formation aérienne du Commonwealth
                                        (B.C.A.T.P.). Il fut en 1944 l'un des premiers membres de la
                                        Commission des Transports Aériens et ce, jusqu'à sa mort
                                        survenue à Ottawa, le 17 décembre 1954.
                                         Il disparut trop tôt, sans connaître Iles avions à réactions et
                                         la conquête de l'espace intersidéral, le secret de pouvoir
                                         s'élever jusqu'aux astres.
                                        Joseph, Pierre, Roméo Vachon restera dans l'histoire de
                                        llaviation, un valeureux pionnier. En faisant un court survol
                                        de ce que fût sa vie, on ne peut que le croire.
                                                          Curtiss "Canuck" JN4 "Jenny"
                                                               Roméo Vachon 1920

                                     / ""'"
'achon se vit décerner le trophée
Canadian Avialtion" écrivit à son
 ce rare ensemble de qualités qui
 pilote, un mécanicien des plus
, administrateur de tout premier
quoi il est parfaitement bilingue,
!cieux atout dans la région qu'il                ..
                                                          ~~
22

     ;.;,
            1•   Arc

            2. Mé
                 Do

            3.   SOI
                 Sai
23

                    Bibliographie

1. Archives de la Société d1histoire de Saint-Hubert.

2. Mémoires de madame Georgette Vachon.
    Documents inédits.

3. Source des illustrations, la Société d'histoire de
    Saint-Hubert.
Table des matlières

Préface ------------------------------------------------       2
Avant-propos -----------------------------------------         5
Biograph ie -------------------------------------------        7
Photos -------------------------------------------------       8
Facteur volant -----------..---------------------------       10
Photos -------------------------------------------------      12
Roméo, un héros -----------------------------------           17
Co nc 1us ion -------------------------------------------     21
Rem erc iements --------------------------------------        22
Bi b 1iog ra phi e ----------------------------------------   23

                                                                        ~

                                                                   ROMEOVACHl
                                                                     1898 - 1954
2
 5
 7
 8
10
12
17
21
22
23

     ROMÉO VACHON
       1898 - 1954
hlPRESSIO:\: (;HAt:IJ":r)ETt~ DE PRoUT   &   n'IlITSEl" CAVAD.4-
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler