Département du Nord

Département du Nord

Département du Nord

NORD LE MENSUEL DES NORDISTES / / 15 MARS 2019 NUMÉRIQUE, TOUS CONNECTÉS !

Département du Nord

N°15 - Mars 2019 Magazine distribué gratuitement aux Nordistes. Pour être ajouté à la liste de diffusion, contactez-nous : 03 59 73 85 29 - diffusionnord@lenord.fr Tirage : 1 195 740 exemplaires. Tous droits de reproduction réservés • ISSN : 2557-3276 (imprimé) 2557-4280 (en ligne). Dépôt légal : mars 2019. Directrice de la publication : Valérie Menault • Rédacteur en chef : Pierre-François Decourcelle • Responsables de création : Magda Guennadi, Pierre-Loïc Malhaprez • Rédaction : Perrine Delporte-Lénart, Gaëlle Leplat, Isabelle Quilbé Da Silva, Arnaud Raes • Secrétariat de rédaction : Emmanuelle Lemaître • Conception graphique et réalisation : Barbara Brassart, Coralie Lambriquet, Joan Ryckeboer • Photographes: Dominique Lampla, Philippe Houzé, Cédric Arnould - Photothèque du Département du Nord • Service iconographique: Barbara Bonny • Photogravure: Angelini • Impression: Lenglet Imprimeurs Contact rédaction : magazine@lenord.fr - 03 59 73 83 50 51, rue Gustave-Delory 59047 Lille Cedex Couverture : Photo © P.

Houzé bit.ly/59secondes Les Archives départementales du Nord réservent encore bien des surprises, à l'image de ce sac en toile de jute, découvert récemment et scellé depuis... 1730 !

Il renferme l'historique d'un procès fleuve entamé en 1625 devant le Parlement de Flandres. L'affaire, une succession contestée, est allée à l'époque jusqu'en cassation devant le Conseil du Roi. La valeur de ce sac tient à sa conservation : il pourrait donc n'être jamais ouvert. D'autres sources permettent en effet de dresser la chronologie de cette affaire. SUIVEZ-NOUS SUR youtube/NordMonDepartement ET EN VIDÉO AVEC @departement59 P. Houzé

Département du Nord

Jean-René LECERF Président du Département du Nord ÉDITO J’ai fait un rêve. C’était un samedi et la police se consacrait à poursuivre les délinquants, les pompiers à éteindre les incendies et secourir les personnes en danger, les ronds-points assuraient la fluidité de la circulation et Paris, comme les grandes villes, séduisait des foules de touristes amoureux de notre patrimoine historique, culturel et paysager.

La France était redevenue la Grande Nation que nous ont léguée des siècles de monarchie, la révolution française, les soldats de l’an 2, les grognards de Bonaparte, les poilus de 14-18 et l’homme du 18 juin, ce « petit Lillois de Paris ». Les réveils sont parfois difficiles mais si le grand débat et la consultation populaire qui devrait le conclure nous permettaient de bâtir une unité renouvelée de notre Nation et de réinstaller liberté, égalité et fraternité à leur juste place, c’est-à-dire la toute première, ce temps de sévères turbulences n’aura pas été perdu. Apprenons à réconcilier « sens de l’ordre et de l’État » avec « générosité et progrès social » comme nous y invitait déjà le Général de Gaulle.

Le Nord n’enfilera pas de gilet jaune mais il souhaite à son tour alimenter ce débat démocratique. Comment nous comparer par exemple avec Paris, ville-département ? Nous avons certes 400 000 habitants de plus mais tant de moyens en moins. Paris encaisse annuellement 1,25 milliard de droits de mutation quand nous nous contentons d’un peu plus de 300 millions. Est-il équitable, par exemple, que la répartition du nombre sans cesse croissant de mineurs étrangers isolés ne dépende que de l’importance de la population de moins de 19 ans dans chaque département, favorisant les territoires âgés et riches au détriment de ceux qui cumulent, comme nous, jeunesse et pauvreté ?

En plaidant pour notre département du Nord, c’est d’abord pour tous ceux qui y vivent que je réclamerai toujours justice. 07 DOSSIER Numérique, tous connectés ! L’égalité, une ardente obligation. On en parle Libre expression Le Nord comme on l’aime 360° Nord Agenda Ils font le Nord 04 14 15 16 18 19

Département du Nord

Le Département s’est engagé aux côtés de l’État dans le Plan national de prévention et de lutte contre la pauvreté, le 18 décembre dernier. Département le plus peuplé, le Nord a été le premier à signer un tel engagement.«50millionsd’euros,prisenchargeà50%parleDépartement, vont être consacrés sur trois ans à la lutte contre la pauvreté », a commenté Jean-René Lecerf, président du Département du Nord.

Ce plan prévoit notamment un volet prévention pour lequel le Nord va lancer plusieurs dispositifs à l’attention des enfants, des jeunes et des familles.Ainsi,huitMaisonsdesParentsverrontlejour.Lieuxd’écouteet d’échanges, elles permettront de lutter contre l’isolement des familles et derenforcerl’apprentissagedelaparentalité.Pourprévenirledécrochage des jeunes, 30 postes d’Acteurs de Liaison Sociale en Environnement Scolaire seront créés dans les collèges du Bassin minier et de l’Avesnois, et s'ajouteront aux 50 existants.

Concernant l'Aide sociale à l'enfance, 45 places d’hébergement supplémentaires permettront d’apporter une réponse plus adaptée aux situations les plus complexes.

Et pour que les jeunes confiés au Départementbénéficientd’untremplinversleurvied’adulte,desmesures d’aide au logement, d’accès à la formation, et d’accompagnement vers l’emploi seront proposées. lenord.fr/planpauvrete Savez-vous comment on remplace un pont ? Nous vous proposons de découvrir en accéléré le film de la rénovation du pont de Warlaing, l'un des 1 134 entretenus par la voirie départementale.

Commentez et partagez vos coups de cœur avec #ViveLeNord. Cet hiver, ce cri de ralliement s'est même invité sur le manteau neigeux qui a recouvert le département. À découvrir sur notre Instagram en suivant @departement59 Découvrez en vidéo le portrait de deux jeunes accompagnés par l'Aide so- ciale à l'enfance. Majeurs depuis peu, ils sont encore accompagnés par le Département grâce au dispositif EVA, Entrer dans la Vie Adulte.

Portraits LUTTE CONTRE LA PAUVRETÉ Le Département joue la carte de la jeunesse D. Lampla 30 postes seront créés dans les collèges, comme ici à Lourches, pour lutter conte le décrochage scolaire.

4 I ON EN PARLE On refait le pont ! Un # pour le Nord

Département du Nord

MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 5 LE BUDGET DU DÉPARTEMENT DU NORD EN UN COUP D’OEIL Le Département poursuit ses investissements en 2019 Malgré un contexte national toujours incertain pour les Départements, le budget primitif 2019 adopté le 5 février dernier sanctuarise un haut niveau d’investissement pour les territoires du département. « Cela représente 240 millions d’euros qui permettront d’améliorer concrètement le cadre de vie des habitants, à travers les travaux de voirie, le déploiement de la fibre notamment, ou encore grâce au soutien des projets des communes », note Christian Poiret, premier vice-président en charge des finances et de l’aménagement du territoire.

En matière de solidarités humaines, les allocations individuelles de solidarité (PCH, APA, RSA) représentent toujours une part importante des dépenses départementales avec près d’un milliard d’euros. La moitié seulement de cette somme est compenséeparl’État.Onnoteraaussidanscebudgetune hausse de 4% des crédits alloués aux politiques dédiées à l’Enfance et à la jeunesse. Côté recettes, la fiscalité reste inchangée : après la baisse appliquée en 2018, le Nord reste le Département qui pratique le taux de taxe foncière le plus bas dans la Région Hauts-de-France.

BUDGET Un budget de plus de 3,5 milliards d’euros en 2019, soit 2,7 milliards d'euros hors dette et péréquation, répartis de la manière suivante (en millions d'euros) : 1 Retour à l’emploi et Insertion (dont RSA) 2 Personnes âgées (dont APA) 3 Personnes en situation de handicap (dont PCH) 4 Enfance, Jeunesse et Familles 5 Prévention santé 6 Collèges et Éducation (bâtiments et fonctionnement quotidien) 7 Aménagement du territoire (soutien aux communes et projets stratégiques co-financés) 8 Voirie 9 Cadre de vie (ruralité, habitat, environnement, espaces naturels, sport, tourisme) 10 Culture 11 SDIS 12 Finances et moyens généraux (assemblée, bâtiments hors collèges, e-administration, coopération transfrontalière, affaires générales…) 13 Ressources humaines 693,9 320 370,3 465,1 5,4 142 47,3 74 29,2 18,6 94,5 77,9 388 25,4% 14,2% 11,7% 13,6% 17,1% 5,2% 0,2% 1,7% 2,7% 3,5% 2,9% 1,1% 0,7%

Département du Nord

6 I ON EN PARLE ÉDUCATION Chut, après la cantine, on lit ! Exit les téléphones dans les collèges, place aux livres ! Au collège du Lazaro de Marcq-en-Barœul, depuis la rentrée, un quart d’heure de lecture a été instauré après le déjeuner. Le calme, chaque jour, est impressionnant et les effets sont réels : des jeunes plus apaisés, moins de retards et davantage defacilitéàlalecture…C’estdevenuunrituelincontournable pour les élèves comme pour les professeurs. Et pour ceux qui oublieraient leur bouquin, des livres sont fournis par le CDI (Centre de documentation et d’Information). lenord.fr/lecture-lazaro VOIRIE Tout roule pour le contournement du Cateau-Cambrésis 16 mois après sa mise en service, le contournement du Cateau-Cambrésis est devenu incontournable : avec plus de 4 000 véhicules/jour, il remplit pleinement sa mission qui était de détourner le trafic routier, et notamment les poids-lourds (environ 800 par jour !) du centre-ville.

Effet induit, la pollution mesurée par le Département a nettement baissé, toujours en centre-ville, que ce soit pour le NO2 (dioxyde d’azote) ou le benzène. Cette nouvelle voirie a également permis aux riverains de retrouver une certaine quiétude en sécurisant la traversée de la ville. lenord.fr/contournementlecateau ESPACES NATURELS Des tondeuses écologiques sur la Dune du Perroquet Le Département a réintroduit fin 2018 une centaine de lapins sur la dune du Perroquet à Bray-Dunes. Ces ani- maux vont entretenir de façon écologique cet Espace naturel du Conservatoire du littoral, géré par le Département du Nord.

Cette opération s'inscrit dans le cadre du programme européen Life+ Nature et a été menée à bien grâce au concours de la Fédération des chasseurs du Nord. Les élèves du lycée agricole de Dunkerque ont éga- lement été mis à contribution : ils ont confectionné une dizaine de garennes, l'habitat des lapins constitué de bran- chages et de sable.

J. Pilch C. Arnould D. Lampla

Département du Nord

iStock / P. Houzé / D. Lampla / C. Arnould LE CHANTIER La fibre optique Les territoires ruraux seront entièrement raccordés d'ici fin 2021. LE CHIFFRE 1159 communes en dehors des grandes agglomérations sont concernées par ce chantier dans le Nord et le Pas-de-Calais. L’INNOVATION Tu Captes ? Une application mobile pour tester le réseau 4G de vos opérateurs et détecter les zones blanches. NUMÉRIQUE, TOUS CONNECTÉS ! DOSSIER

Département du Nord

8 I DOSSIER NUMÉRIQUE, TOUS CONNECTÉS ! Le Département participe, via le syndicat mixte « La fibre numérique 59-62 », à la mise en œuvre du plus ambitieux projet d’infrastructure numérique en France.

Son objectif : permettre à tous les Nordistes d’accéder à l’internet très haut débit, en priorité dans les zones rurales. À Winnezeele, petite commune rurale de Flandre intérieure, on dénombre 1 300 habitants… et plusieurs "zones blanches". Alors autant dire qu’ici, la fibre est attendue avec impatience. « L’arrivée de la fibre va permettre à tous les habitants d’avoir une connexion digne de ce nom. C’est désormais une nécessité dans la vie quotidienne, ne serait-ce que pour les démarches administratives comme la déclaration de revenus », explique Anne Vanpeene, maire du village et conseillère départementale.

Qui souligne aussi qu’à l’heure de la dématérialisation, beaucoup de mairies commencent à souffrir du manque de débit internet pour la réception et l’envoi des dossiers. DANS LE NORD, LA FRACTURE NUMÉRIQUE N’AURA PAS LIEU ! Du smartphone à la télé connectée en passant par les ordinateurs et les tablettes, chaque foyer dispose en moyenne de sept écrans connectés. Or, la fibre optique, dont les fils sont plus fins qu’un cheveu, a une puissance quasiment illimitée. Ce qui permet, entre autres, d’accéder à l’internet très haut débit Dans le Nord-Pas-de-Calais, le déploiement représente un investissement de 850 millions d’euros financés à 80% par des fonds privés.

Un montant inférieur à ce qui avait été prévu initialement ! Pour le citoyen, l'éli- gibilité à la fibre n’induit pas de charges sup- plémentaires, indépendamment de l'offre com- merciale qu'il choisira pour son abonnement. Combien ça coûte ?

prises installées pour le déploiement de la fibre dans le Nord et le Pas-de-Calais 700 000 Fin 2018, 70 personnes éloignées de l'emploi ont travaillé sur le projet pour un total de 84 148 heures d'insertion.

Département du Nord

MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 9 dans des conditions de fonctionnement optimales. Son déploiement constitue donc un enjeu majeur pour le développement, l’attractivité et le rayonnement économique d’un territoire. Un enjeu majeur pour les territoires PourLucMonnet,vice-présidentdusyndicatmixte59-62, « amener la fibre dans tout le Nord et le Pas-de-Calais en un temps record est un enjeu d’aménagement du territoire extraordinaire.

Cela contribue à la compétitivité des entreprises et facilite le maintien de l’emploi en milieu rural ou encore le développement du télétravail ». Et pour tout un chacun, c’est un véritable confort. La famille de Christophe Adamczyck, dont le domicile de Bachy est raccordé depuis l’automne 2018, apprécie : « Dans un même foyer, la fibre permet aux différents utilisateurs d’écrans de se connecter simultanément pour un usage personnel, professionnel ou de loisirs ».

En 2019, le déploiement se poursuit un peu partout dans le Nord. Eppe-Sauvage, Gussignies, La Gorgue, Boeschepe ou encore Wylder sont quelques-unes des communes qui devraient être connectées au réseau fibre cette année*. Pour savoir quand votre commune sera raccordée au très haut débit : • rendez-vous sur www.lafibrenumerique5962.fr • entrez le nom de votre commune • confirmez le nom de votre commune en cliquant sur le nom en majuscules qui s’affiche juste en dessous de l’espace de saisie. L’année prévisionnelle de déploiement s’affichera alors en rouge.

*selon un calendrier prévisionnel pouvant être soumis à des aléas de chantier.

Et dans ma commune ? QUI AGIT SUR MA COMMUNE ? Commune... Quand ma commune sera-t-elle raccordée au très haut débit ? nom de votre commune Plus d’information sur le déploiement ici. Le déploiement intégral de la fibre va s’étaler sur cinq ans, une durée particulièrement courte pour une révolution technologique de cette ampleur.

Priorité aux communes rurales Dans les 1 159 communes du Nord et du Pas-de-Calais situées en dehors des principales agglomérations, la mise en œuvre du projet avance bien. Elle est organisée par le syndicat mixte 59-62 et sur le terrain, c’est Axione, filiale du groupe Bouygues construction, qui est à la manœuvre dans le cadre des réseaux d’initiative publique portés par les collectivités territoriales. Au fur et à mesure du déploiement, des réunions publiques d’information sont organisées sur les territoires, afin de répondre à toutes les questions des habitants. Avec un objectif : la fibre pour tous en zone rurale dès la fin 2021 ! www.lafibrenumerique5962.fr

Département du Nord

10 I DOSSIER NUMERIQUE, TOUS CONNECTES ! Tu captes quelque chose ? Non rien. J’ai pas de réseau ! On a tous été confronté à ce problème unjour:pasderéseau...Afindetesterle niveau de connexion à un réseau de té- léphonie mobile, la Région Hauts-de- France a lancé l’application Tu Captes ? encollaborationaveclescinqDéparte- ments du Nord, du Pas-de-Calais, de l’Aisne, de la Somme et de l’Oise. Concrètement, l’application mesure en tempsréellacouvertureetlaqualitédes réseaux, débit, réception, envoi de don- nées, réception vidéo, streaming, etc. L’objectif est d’identifier de façon pré- cise les zones mal couvertes, ou pas couvertes du tout, par les opérateurs de téléphonie mobile et de faire ainsi remonter l’information, tant à ces opérateurs qu’à l’ARCEP, Autorité de régulation des communications élec- troniques et des Postes, dont les don- nées sont parfois plus optimistes que la réalité du terrain.

Pour Christian Poiret, vice-président du Département du Nord en charge de l’Aménagement du territoire, « Le sud du département est particulière- ment concerné par les zones blanches. Cette application collaborative est utile quand il s’agit d’appeler les services de secours, par exemple. Elle permet aussi d’apporter une information fiable aux opérateurs sur les endroits où proposer l'installation de nouvelles antennes. » Cette application pour smartphone est téléchargeable gratuitement dans Play Store (Androïd) et App Store (Apple).

Avec "Tu Captes ?", on peut savoir en 2 minutes le niveau de débit du secteur dans lequel on se trouve. TU CAPTES ? L’APPLI ANTI-ZONES BLANCHES

MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 11 UN ACCOMPAGNEMENT 2.0 POUR ALLER VERS L’EMPLOI Le Département met en place un nouveau dispositif en direction des 25-29 ans allocataires du RSA. Un challenge ouvert aux étudiants de toute la France, fin 2018, a permis d’envisager de nouvelles manières de les sensibiliser. L’objectif ? Proposer un accompagnement adapté et innovant vers l’apprentissage et l’emploi. La cible du Département ? Les 25-29 appelés NEET (ni en emploi, ni en formation et ne suivant pas d'études mais pouvant être diplômés).

Pour eux, l’équipe lauréate a proposé une communication décalée, dans laquelle le numérique est incontournable, avec la possibilité de créer "lesitequivachangertalife.com", une plateforme pour faire connaître les actions que le Département met en place cette année, notamment des ateliers collectifs et du coaching personnalisé. Pour inciter les jeunes à s’inscrire, une campagne d'affichage avec des slogans tels que "Trouve ton job depuis ton bain" ou "Trouve ta voie depuis ton lit" et par le biais des réseaux sociaux a été proposée : « Le point commun des jeunes est d’utiliser internet quotidiennement », expliquent Sabrine Souri, Jessica Miceli et Julie Ledure, élèves à l’EDC Paris.

Ce challenge a permis de faire émerger d’autres idées parmi les quatre équipes finalistes, comme s’appuyer sur des influenceurs, une application ludique, un site avec des tutos pour la réalisation d’un CV ou d’une lettre de motivation, ou un jeu vidéo 2.0 pour inciter les jeunes diplômés à devenir auto-entrepreneurs… Des idées qui pourront nourrir ce nouveau dispositif appelé IEJ (Initiative pour l’Emploi des Jeunes), mis en place avec le soutien de la Région. L’IEJ bénéficie d’une équipe dédiée composée de coachs et d’une personne chargée d’animer les réseaux sociaux.

lenord.fr/trouvetonjob Les lauréates du challenge ont séduit le jury avec leur idée de campagne d'affichage au ton décalé. Trouve ton job depuis ton bain. lesitequivachangertalife

12 I DOSSIER NUMERIQUE, TOUS CONNECTES ! COURS DE LANGUES ON-LINE POUR LES COLLÉGIENS DE WALLERS L’apprentissage de l’anglais se fait avec des camarades italiens, espagnols ou encore allemands. Au collège Jean Moulin, les cours de langues sont devenus beaucoup plus animés et interactifs grâce à l’initiative d’une professeure qui a inscrit ses classes sur la plateforme européenne eTwinning, un réseau social européen de langues.

Expérience concluante ! « Nice to meet you ! » Chaque semaine en cours d’an- glais, les élèves de 4ème section européenne du collège Jean-Moulin de Wallers prennent plaisir à retrouver leurs camarades espagnols de l’autre côté de l’écran d’ordina- teur. Grâce à l’initiative de leur professeure d’anglais, leur cours de langue a bien changé. « Nous utilisons la plate- forme eTwinning pour travailler l’anglais sous forme de jeux, de visio-conférences. En ce moment, nous travaillons sur un projet de livre commun avec une dizaine de nationalités ou encoresurunepiècedeShakespeare »,expliqueJoëlleHoel, professeure à l’initiative de la démarche.

Véritable com- munauté d’apprentissage européenne, cette plateforme permet à plus d’une quarantaine de nationalités de com- muniquer et de monter des projets communs. « Nous avons reçu des labels nationaux et européens d’eTwinning pour notre travail de collaboration franco-espagnole », ajoute Josefina Gaspard son homologue espagnole. Et les élèves sont ravis : « On échange avec d’autres nationalités et on travaille notre culture anglo-saxonne », se réjouit Enzo. Cette pratique innovante est possible grâce à l’installa- tion d’outils numériques dans les collèges et au déploie- ment du haut débit par le Département.

De quoi former en s’amusant de futurs citoyens européens ! ¡Hola!

Hi! Hallo! Ciao!

MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 13 Une nouvelle étape de la dématérialisation sera franchie d’ici la fin de l’année 2019 avec la création d’un nouveau portail. Cet outil permettra aux usagers non seulement de recevoir des alertes SMS concernant l’état d’avancée de leur dossier, mais aussi d’envoyer des pièces justificatives de manière dématérialisée. Un portail unique DES DÉLAIS DE TRAITEMENT RÉDUITS À LA MDPH Depuis quatre ans, la Maison Dé- partementale des Personnes Han- dicapées du Nord a mis en place la dématérialisation des dossiers.

Avec des résultats concrets. Grâceàladématérialisation,lesprocé- dures ont été allégées, puisqu’elle per- met d’accuser réception des dossiers sous 10 à 15 jours au lieu de trois mois auparavant. « Cela évite aussi de demander plusieurs fois des pièces et de répondre plus rapidement aux demandesdesusagers,quecesoitautélé- phone ou quand ils viennent à l’accueil, car nous avons accès à l’ensemble du dossier », explique-t-on à la MDPH. Même si des accueils physiques existent également à Dunkerque et Valenciennes, les dossiers sont récep- tionnés quotidiennement, archivés Grâce à la dématérialisation, les télé-opératrices ont accès au dossier des usagers.

« Les outils numériques nous offrent de formidables perspec- tives pour déployer une administration plus moderne et plus en phase avec ses usagers les plus connectés. Nous consacrons d’ailleurs 1 million d’euros supplémentaires à ces nouveaux e-services dans le budget 2019 ».

BRUNO FICHEUX Vice-président en charge de l’Innovation lenord.fr/innovation numériquement, enregistrés au siège situé à Villeneuve d’Ascq. Que l’on soit à Fourmies, Bergues, Aulnoy- lez-Valenciennes ou Roubaix, le temps de traitement des dossiers est ainsi le même pour chacun des 260 000 bénéficiaires. Les dossiers sont ensuite étudiés, selon leur complexité, par des équipes pluri- disciplinaires pour répondre au mieux aux 230 000 demandes qui sont enregistrées chaque année. 03 59 73 73 73 mdph.lenord.fr

Luc Monnet / Olivier Henno Co-présidents du Groupe Union pour le Nord Claudine Deroeux Conseillère départementale de Saint-Amand-les-Eaux Didier Manier Président du Groupe socialiste, radical et citoyen GROUPE UNION POUR LE NORD GROUPE COMMUNISTE, RÉPUBLICAIN, CITOYEN ET APPARENTÉS GROUPE SOCIALISTE, RADICAL ET CITOYEN 14 I LIBRE EXPRESSION Un département tourné vers son avenir Le Département du Nord mène de grands projets structurants qui seront l'avenir de l'attractivité nor- diste avec le déploiement du très haut débit sur tout le territoire, le financement du Canal Seine Nord-Europe, le renforcement du métro lillois, la construction du contournement Nord de Valen- ciennes et du contournement de Maubeuge ou encore la participa- tion aux projets structurants des communes et intercommunalités.

Pour rendre notre Nord de plus en plus attractif pour les habitants du Département du Nord et les entre- prises, le Département du Nord se mobilise pour développer le très haut débit sur l'ensemble du terri- toire, via la fibre optique.

Le Département du Nord est un acteur majeur de l'installation de la fibre.Cetinvestissementstructurel vise à créer un aménagement nu- mérique du territoire équilibré qui permettra à tous les nordistes de bénéficier du très haut débit dans des conditions optimales. L'internet à très haut débit dans les territoires ruraux sera acces- sible à tous d'ici fin 2021. Que l'on se trouve dans une petite com- mune des Flandres, du Douaisis, du Valenciennois, de l'Avesnois, du Cambrésis ou de la Pévèle, chaque foyer pourra bénéficier de ce service. Dès aujourd'hui de nombreux foyers sont déjà raccor- dables.

Nous faisons ces investissements car notre grand projet, celui qui transcende tous lesautres, c'est de permettre à tous les nordistes d'avoir un emploi ! Très haut débit : quand le Nord lançait des projets d’avenir… En décembre 2013, la majorité départementale de gauche s’était engagée dans le déploiement du très haut débit sur l’ensemble du département. Cela faisait partie des grands projets structurants au même titre que la réalisation du Canal Seine Nord Europe, le dou- blement du métro de Lille ou les contournements de Valenciennes et du Cateau-Cambrésis. Le syndicat mixte La Fibre Nu- mérique 59/62, alors présidé par Patrick Kanner, avait été créé afin d’équiper en fibre optique l’en- semble des territoires d’ici 2021.

L’enjeu était d’investir dans les zones non couvertes par les opé- rateurs privés afin d’éviter une nouvelle fracture numérique. Les engagements sont aujourd’hui tenus avec 7 835 raccordements réalisés dans 108 communes du Nord desservies en fibre optique. 122 000 prises sont éligibles à la fibre optique dans le Nord Pas-de- Calais. En 2019, le déploiement devrait atteindre un volume record de 150 000 prises.

À travers ses investissements, le Département concourt à la soli- darité territoriale qu’il s’agisse de très haut débit, d’infrastructures, d’équipements publics, de routes ou de collèges. Malheureusement, le montant de l’investissement dé- cidéparlamajoritédedroitedepuis 2015 ne permet plus le lancement de grands chantiers de ce type. Le Nord était en 2018 l’avant-dernier département de France avec un taux d’investissement de seule- ment 96 € par habitant. Pourtant, préparerl’avenirdesterritoiresnor- distes devrait être une priorité de la majorité départementale qu’elle soit de gauche ou de droite… Pour un numérique au service de la soli- darité L’explosion du numérique est de- venue une réalité quotidienne.

Comme tous les progrès tech- niques, cette avancée présente de grandes potentialités mais porte, engermes,desrisquesdedérives.À travers le « collège numérique », le Département poursuit sa politique en faveur du raccordement des col- lèges du Nord au Haut Débit. Ce développement des infrastructures est à saluer mais ne peut pas s’exo- nérer d’un travail autour des usages deces nouveauxoutils.

Dans une société où les thèses complotistes infusent toujours plus, où la confiance dans les mé- dias s’effrite, où les « infox » ont la peau dure, il est vital d’apprendre aux plus jeunes à trier le flot d’in- formations déversées sur la toile. Le Département en a la possibili- té, par exemple, en mobilisant le Projet Éducatif Départemental du Collégien qui propose un axe sur la citoyenneté.

Le tout numérique ne va pas sans poser question. De fortes inégali- tés d’accès et d’appropriation de- meurent.L’expressionde«fracture numérique»estsouventemployée àceteffet.Dansnosservicespublics départementaux, et notamment en ce qui concerne l’Allocation Per- sonnalisée d’Autonomie (APA) ou la Prestation de Compensation du Handicap (PCH), nous nous de- vonsdeveilleràgarantirlaprésence physique et téléphonique d’inter- locuteurs pour les usagers.

Ceux-ci doivent pouvoir continuer à consti- tuerleursdossiersenformatpapier. Attention de ne pas laisser sur le bord de la route celles et ceux qui ne sont pas équipés ou qui ne mai- trisent pas les outils 2.0

LE NORD, TERRE DE COULONNEUX Connaissez-vous beaucoup d’athlètes de haut niveau capables de traverser l’Hexagone en une journée, avec pour motivation principale celle de retrouver leur conjoint ? Pour les voir, il suffit de lever les yeux vers le ciel entre mi-avril et mi-août : ce sont les pigeons voya- geurs ! Dans la région qui compte la plus importante fédé- ration colombophile du pays en nombre d’adhérents, 5 500 "coulonneux" élèvent, sélectionnent et dressent des pigeons voyageurs pour les faire participer à des compétitions (courses de vitesse, de demi-fond, fond et grand-fond). Entraînés dès l’âge de trois mois, les oiseaux peuvent voler jusqu’à 120 km/h si les vents sont favorables et retrouver leur pigeonnier à plus de 800 km du lieu où ils ont été lâchés.

Des aptitudes déconcer- tantes qui gardent encore leur part de mystère, faisant ainsi tout le charme du loisir qui passionne les colom- bophiles. En témoigne Jean-Jacques Dupuis, président de la fédération nationale : « Lorsqu’on aperçoit son pigeon arriver très haut dans le ciel et piquer droit vers son pigeonnier après tant de kilomètres, c’est magique. Et à chaque fois, on a le cœur qui bat un peu plus fort ». www.colombophiliefr.com MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 15 Sylvie Dufranne, coulonneuse à Berlaimont : la colombophilie est aussi une affaire de femmes.

P. Houzé

Il ne passe pas inaperçu. Place de la République à Lille, l’Hôtel de Préfecture, haut lieu historique du pouvoir abrite l’hémicycle départe- mental. L’architecte Charles Marteau est à l’origine du bâtiment, inauguré en 1872 pour accueillir le Préfet et les réunions de l’assemblée dépar- tementale. De prime abord, ce qui frappe quand on entre dans la salle, c’est l’im- posante verrière zénithale (2) qui éclaire les débats (3). Ornée de motifs végétaux, elle est datée de 1920 et classée monument historique. Son vitrail, réalisé par une célèbre maison parisienne, Haussaire fils et Lardeur, vaut le détour (1).

Autour de la verrière, dans les voussures, on découvre douze blasons repré- sentant les chefs-lieux d’arrondis- sements (4) ainsi que les communes importantes du département. Ils témoignent d’une vie municipale intense des anciennes provinces de Flandre et du Hainaut.

De part et d’autre de la salle, deux portraits se font face : le maréchal de Villars et le baron Louis de Warenghien, premier président du Conseil général qui veille sur les 82 conseillers dépar- tementaux actuels. Dans les angles, des niches semi-circulaires sont surmontées de tribunes, aujourd’hui destinées à accueillir le public et la presse. lenord.fr/hemicycle C. Arnould 16 I 360° NORD L'HÉMICYLE, CŒUR DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL L’ HÉMICYCLE CŒUR DU CONSEIL DÉPARTEMENTAL

En dehors des séances plénières, des visites groupées de l'hémicycle peuvent être organisées par le biais de vos conseillers départementaux.

Renseignements au 03 59 73 83 43 MARS 2019 MAGAZINE LE NORD I 17

18 I AGENDA 18 I AGENDA lenord.fr/agenda AGENDA C M J CM MJ CJ CMJ N AFFICHE A3 Orchidées Vaucelle-2.pdf 1 05/02/2019 15:18 Création : Département du Nord - DIRCOM (JR) - iStock - 2019 Abbaye de Vaucelles Exposition Internationale d’Orchidées 14 ➔ 18 . 03 . 2019 Abbaye de Vaucelles 59258 Les-Rues-Des-Vignes Tél : 03 27 78 50 65 abbayedevaucelles.com Tarif : 7€ Gratuit jusque 16 ans Autoroute A26 – Sortie 9 Masnières à 12km au sud de Cambrai et 24km au nord de Saint-Quentin AFFICHE EXPO DES ORCHIDEES VAUCELLES-110219.indd 1 12/02/2019 15:52 Affiche Dep'Art-40x60mm.indd 1 07/02/2019 16:05 EXPO Corps et en corps Qu’est-ce que peut un corps ? Comment occupe-t-il l’espace ? Comment communique-t-il ?

Voilà les questions autour des- quelles l'expo invite à l'enfant à expérimenter et explorer tout en s’amusant. Avec lui, venez vivre une expérience immersive dans le monde du mouvement et de l’expression corporelle. Séances et ateliers animés pour les enfants de 2 à 7 ans accompagnés. EXPO La créativité demande du courage Le musée Matisse a donné carte blanche aux étudiants des écoles d’art amateurs et professionnelles des Hauts-de-France pour créer une exposition collaborative à partir de la citation « la créativité demande du courage ».

Les étudiants ont été invités à déployer leur talent créateur pour proposer une vision singulière.

Quel regard porte la jeune génération sur le maître de la couleur ? Affronter, dompter, critiquer, sublimer, contempler : d’un siècle à l’autre, quel est l’héritage des maîtres anciens sur les artistes de demain ? Que signifie le métier d’artiste et celui d’enseignant à l’heure de l’art 2.0 ? Les peintures, sculptures, vidéos, dessins, estampes, céramiques, design de son et réalité augmentée d’une sélection de lauréats parmi 100 participants sont présentés au public.

Une opération parrainée par la galerie d’art - SMAGGHE, Paris Le Cateau-Cambrésis Jusqu’au 29 septembre 2019 Musée Matisse 03 59 73 38 00 museematisse.lenord.fr PASS CULTURE DEP’ART La culture en illimité Valable un an, ce nouveau pass culture donne un accès illimité aux expositions permanentes et temporaires de 6 lieux culturels emblématiques du Nord : le musée de Flandre, la maison natale Charles de Gaulle, le Forum départemental des Sciences, le forum antique de Bavay, le MusVerre et le musée Matisse. Disponible à l’accueil des sites. EXPO Exposition internationale d’orchidées Pour la 29ème année, producteurs et amateurs présenteront une diversité exceptionnelle d'orchidées dans le majestueux écrin des voûtes de l'abbaye.

Un rendez-vous incontournable pour tous les curieux de nature et tous les amoureux de ces plantes extraordinaires.

Tarif adulte : 7 € - Gratuit pour les moins de 16 ans. EXPO Curieux antiquaires L’exposition retrace les débuts de l’archéologie à Bavay. Aux XVIIIe et XIXe siècles, les antiquaires étaient des précurseurs de l’archéologie qui se passionnaient pour la collection d’objets antiques et s’intéressaient à leur passé pour raconter notre Histoire. Découvrez ces érudits hauts en couleur et pénétrez au cœur du passé antique de Bavay avec les yeux de ces amateurs éclairés. Ouvert tous les jours sauf le mardi. T : + 33 (0)3 59 73 38 00 museematisse.fr Fb : musee.departemental.matisse CARTE BLANCHE AUX ÉTUDIANTS DES ÉCOLES D’ART DES HAUTS-DE-FRANCE 09.03.19 > 29.09.19 Photo : Vitalii Nesterchuk/Shutterstock.com.

Conception graphique : Eric Langer Bavay Jusqu’au 27 août 2019 Forum antique, musée archéo- logique du Département du Nord 03 59 73 15 50 forumantique.lenord.fr Les Rues des Vignes Du 14 au 18 mars Abbaye de Vaucelles 03 27 78 50 65 abbayedevaucelles.com Villeneuve d’Ascq Jusqu’au 8 mars 2020 Forum départemental des Sciences 03 59 73 96 00 forumdepartementaldes sciences.fr Cassel, Lille, Villeneuve d’Ascq, Bavay, Sars-Poteries et Le Cateau-Cambrésis lenord.fr/dep-art

ILS FONT LE NORD Paraît-il, parole d’expert, qu’il existe autant d’apicultures que d’apicul- teurs… Jean-Yves Coget, fondateur d’Abeilles en Pévèle fait partie de ceux qui se distinguent pour leur combat. Son credo : combler la dispa- rition naturelle des abeilles qui est de l’ordre de 30% chaque année. Impos- sible diront certains et pourtant, en quatreans,sonassociationaimplanté pas moins de 230 ruches dans le département… soit plus d’un million de nouvelles abeilles nordistes ! Et il ne compte pas s’arrêter là. Retraité passionné, il est tombé dans l’apicul- ture par « coup de foudre ».

Fasciné par l’insecte autant que par son utilité pour la biodiversité, il a fondé Abeilles en Pévèle en 2015 avec pour mission de développer et de réim- planter l’abeille noire, abeille ances- trale de notre région. « Elle est plus petite et plus douce que les autres et ne pique quasiment pas ». Dans sa démarche vertueuse, l’association a ouvert un rucher école et des ruchers communautaires pour permettre aux novices de se perfectionner. En partenariat avec le Département, trois ruchers ont été installés en Pévèle-Carembault l’an passé. Douze nouveaux ouvriront également au printemps sur des Espaces Naturels du Nord « pour que perdure l’abeille, maillon essentiel de la chaîne de polli- nisation.

» L'HOMME AU MILLION D'ABEILLES Retrouvez sur Facebook le reportage complet sur Abeilles en Pévèle P. Houzé

Brasserie 3 MONTS SAS