GUIDE POUR L'ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES CENTRES DE FORMATION EN BRETAGNE - JUILLET 2018

 
GUIDE POUR L'ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES CENTRES DE FORMATION EN BRETAGNE - JUILLET 2018
GUIDE POUR L’ACCUEIL DES PERSONNES
        ~

HANDICAPÉES DANS LES CENTRES DE FORMATION
                               EN BRETAGNE

                                  JUILLET 2018
GUIDE POUR L'ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES CENTRES DE FORMATION EN BRETAGNE - JUILLET 2018
Sommaire

   ► Contexte et enjeux ◄ .................................................................................................. 4
   Les objectifs de la PRFPH ......................................................................................................................... 5
   L’animation de la PRFPH.......................................................................................................................... 5
   Un travail en réseau en vue de la création d’un guide-repère pour mieux accueillir les personnes
   handicapées dans les organismes de formation ..................................................................................... 5
   ► Les différentes déficiences et leurs incidences en situation de formation◄.................. 7
   Déficience motrice .................................................................................................................................. 8
   Déficience auditive .................................................................................................................................. 9
   Déficience visuelle ................................................................................................................................... 9
   Maladie invalidante ............................................................................................................................... 10
   Troubles psychiques .............................................................................................................................. 10
   Déficience intellectuelle ........................................................................................................................ 11
   Déficience cognitive ............................................................................................................................. 12
   ► Points de repères pour l’accueil des personnes handicapées en formation ◄ ............ 13
   Etape 1 – Préparer l’entrée en formation ........................................................................ 14
   Les étapes clés de la préparation à l’entrée en formation ................................................................... 14
          1.     Analyser la situation de la personne ..................................................................................... 14
          2.     Vérifier l’adéquation Handicap – Projet ................................................................................ 17
          3.     Anticiper les aménagements / les compensations................................................................ 18
          4.     Aborder la question du handicap .......................................................................................... 20
   Etape 2 – Sécuriser le parcours de formation ................................................................... 21
   Mettre en œuvre des moyens de compensation .................................................................................. 21
          1.     Rappel – Définition de la notion de compensation du handicap .......................................... 21
          2.     Les limites de la compensation ............................................................................................. 21
   Mettre en œuvre les aménagements nécessaires ................................................................................ 21
          1.     Rappel – Définition de l’aménagement raisonnable ............................................................. 21
          2.     Les adaptations pédagogiques .............................................................................................. 22
   Assurer le suivi renforcé du stagiaire tout au long de la formation ...................................................... 24
   Accompagner l’entreprise à l’accueil du stagiaire handicapé ............................................................... 26
          1.     Prospecter les entreprises pouvant accueillir des stagiaires handicapés ............................. 26
          2.     Anticiper et faciliter l’arrivée du stagiaire ............................................................................. 27
          3.     Accompagner le stagiaire pendant son stage ....................................................................... 28

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••                             2 / 52
GUIDE POUR L'ACCUEIL DES PERSONNES HANDICAPÉES DANS LES CENTRES DE FORMATION EN BRETAGNE - JUILLET 2018
Etape 3 – Préparer la fin de formation ............................................................................. 29
   Aborder le handicap avec l’entreprise .................................................................................................. 29
          1.      Sensibiliser les entreprises à l’accueil de personnes handicapées ....................................... 29
          2.      Anticiper la recherche de contrat.......................................................................................... 30
   Préparer le passage des épreuves et examens ..................................................................................... 31
          1.      Examens, les types d’aménagements possibles .................................................................... 31
          2.      Les démarches ....................................................................................................................... 32
   Faire le relais avec le prescripteur / référent ........................................................................................ 34
          1.      Comment faire le relais à la fin de la formation ? ................................................................. 34
          2.      Pourquoi laisser une trace du déroulement de la formation ? ............................................. 35
   ► Outils, mesures, aides financières ◄ ......................................................................... 36
          1.      Les outils d’appui à la validation du projet ........................................................................... 37
          2.      Les prestations visant la compensation du handicap............................................................ 40
          3.      Les aides financières de l’Agefiph ......................................................................................... 41
   ► Panorama des acteurs ◄............................................................................................ 43
   Région .................................................................................................................................................... 44
   Agefiph .................................................................................................................................................. 45
   Cap Emploi ............................................................................................................................................. 46
   Pôle Emploi et Missions locales............................................................................................................. 47
   MDPH / MDA – Maisons Départementales des Personnes Handicapées / Maison Départementale de
   l’Autonomie ........................................................................................................................................... 47
   SPRO-EP / Service Public de l’Orientation et de l’Evolution Professionnelle ........................................ 48
   Comète France ...................................................................................................................................... 49
   Centres de réadaptation professionnelle.............................................................................................. 49
   SAVS et Samsah ..................................................................................................................................... 51
   PRFPH Bretagne – Politique Régionale de Formation des Personnes Handicapées ............................. 52

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••                                 3 / 52
► Contexte et enjeux ◄

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   4 / 52
Les objectifs de la PRFPH1
   La politique régionale de formation des personnes handicapées s’inscrit dans le cadre de la loi
   handicap du 11 février 2005 qui pose les principes d’accessibilité des personnes en situation de
   handicap à la vie en société et dans celui de la loi formation du 5 mars 2014.
   Cette loi réaffirme le rôle des Régions dans l’accès à la formation professionnelle des personnes en
   situation de handicap.

   Dans la continuité des partenariats et des actions engagées depuis 2006, la Région Bretagne et
   l’Agefiph soutiennent le développement de la Politique Régionale de Formation des Personnes
   Handicapées (PRFPH) en Bretagne afin de :
       ► Accompagner les organismes de formation et CFA dans une démarche de progrès pour
           l’accueil du public en situation de handicap
       ► Animer le réseau des adhérents à la démarche, en y associant l’ensemble des acteurs
           concourant à la formation des personnes en situation de handicap
       ► Professionnaliser l’ensemble des acteurs (membres du SPRO, organismes de formation et
           CFA) pour favoriser l’accès à la formation des demandeurs d’emploi et apprentis en situation
           de handicap

   L’animation de la PRFPH
   L’animation de la PRFPH propose :
        Une charte de progrès pour les organismes de formation afin d’afficher leur engagement en
          faveur de l’accueil des personnes en situation de handicap
        Un appui méthodologique afin d’être accompagné dans la démarche de progrès en faveur de
          l’accueil du public handicapé
        Un appui conseil, une veille juridique et règlementaire sur les obligations des organismes de
          formation en matière d’accessibilité, d’aménagement et d’adaptation des formations
        Des ressources documentaires sur la thématique handicap et formation
        Un programme de professionnalisation articulé de la manière suivante :
               o Un module de base sur l’approche globale du handicap afin d’appréhender sur une
                   journée les fondamentaux sur la thématique handicap et formation.
               o Des modules thématiques sur l’accessibilité des formations, les adaptations
                   pédagogiques, la relation aux employeurs, des handicaps spécifiques (les troubles
                   psychiques, les troubles dys, les troubles du spectre autistique, etc.)

   Un travail en réseau en vue de la création d’un guide-repère pour
   mieux accueillir les personnes handicapées dans les organismes de
   formation
   Des groupes de travail se sont réunis tout au long de l’année 2018 en vue de réaliser un guide pour
   les prescripteurs et les organismes de formation. L’objectif est de favoriser le dialogue et de donner
   des points de repères pour sécuriser et accompagner les parcours des personnes en situation de
   handicap dans les organismes de formation de la région Bretagne.

   1
       Voire la page PRFH sur le site www.seformerenbretagne.fr

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   5 / 52
Trois groupes se sont réunis et ont travaillé en complémentarité sur les différents temps de
   formation :
        Groupe 1 sur l’amont de la formation dans l’Ouest (Morlaix)
        Groupe 2 sur le déroulement de la formation dans le Sud (Lorient et Vannes)
        Groupe 3 sur la sortie de formation dans l’Est (Rennes)

   Ces travaux ont permis d’identifier
        Les problématiques rencontrées dans l’orientation et l’accueil du public en situation de
           handicap en formation en Bretagne
        Les pratiques mises en place ou souhaitées
        Les besoins en matière de professionnalisation

   Ce guide est le résultat des travaux issus des ateliers. Et nous remercions l’ensemble des participants
   pour leurs contributions.
   Il ne vise pas l’exhaustivité, notamment dans ses parties « 0utils, mesures, aides financières » et
   « Panorama des acteurs ». Le parti de privilégier les dispositifs et acteurs régionaux spécifiques au
   handicap a été retenu.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   6 / 52
► Les différentes déficiences et leurs
   incidences en situation de formation◄

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   7 / 52
Définition du handicap
   Dans son article 2, la loi du 11 février 2005 nous propose la définition du handicap suivante :
   « Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de
   participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’une
   altération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles,
   mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

                                 Déficience motrice
                                 Atteinte de la capacité du corps ou d’une partie du corps à se mouvoir.

   Cette capacité peut concerner, entre autres : le déplacement, la posture, l’action sur le monde
   extérieur, la communication, la perception du monde extérieur, l’alimentation.

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Accès aux locaux, aux lieux de vie, etc.
        Environnement de travail/formation (poste de travail, espaces collectifs, …)
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Fatigabilité
        Soins médicaux fréquents
        Résistance aux changements ou aux modifications de l’environnement
        Manque d’autonomie
        Etc.

   Quelques chiffres
       Moins de 5 % des personnes en situation de handicap moteur utilisent un fauteuil roulant !
         (source : Agefiph)
       En France, plus de huit millions de personnes sont touchées par une déficience motrice, de la
         moins perceptible (rhumatisme, arthrose) à la plus visible (amputation de membres
         supérieurs et/ou inférieurs, hémiplégie, paraplégie, tétraplégie) (source : Agefiph)
       30 % des déficiences motrices sont accidentelles (source : Agefiph)

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   8 / 52
Déficience auditive
                                 Dégradation définitive de l’audition entraînant une diminution ou une
                                 perte des capacités auditives.

   Cette déficience comporte plusieurs degrés :
        Déficience légère (perte de 20 à 40 décibels), les sons faibles ne sont plus perçus.
        Déficience moyenne (perte de 40 à 70 décibels) de nombreux sons de l’environnement
           sonore sont difficilement perçus.
        Déficience sévère (perte de 70 à 90 décibels) de nombreux sons de l’environnement ne sont
           plus perçus.
   Déficience auditive profonde (perte supérieure à 90 décibels) la totalité des sons de l’environnement
   sonore n’est plus perçue.

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Environnement de travail/formation (poste de travail, espaces collectifs, …)
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Accessibilité à la communication sonore (téléphone, alarme, …)
        Accessibilité au savoir et à l’information, y compris informelle

                                 Déficience visuelle
                                 Peut être de naissance ou acquise suite à une maladie ou un traumatisme.
                                 Diminution ou perte de la capacité visuelle après correction.

   Il y a plusieurs degrés de déficience, de la malvoyance à la cécité totale, et plusieurs manières de mal
   voir (perte de la vision centrale, tâches noires, vision floue, forte sensibilité à la lumière, mauvaises
   appréciations des distances, des couleurs…).

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Accès aux locaux, aux lieux de vie, etc.
        Environnement de travail/formation (poste de travail, espaces collectifs, …)
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Accessibilité au savoir et à l’information, y compris informelle
        Exploitation et l’écriture de support papier
        Utilisation d’outils en tout ou en partie visuels (photocopieurs, ordinateur, etc.)
        Résistance aux changements ou aux modifications de l’environnement
        Manque d’autonomie
        Etc.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 •••   9 / 52
Maladie invalidante
                                Maladie chronique et/ou évolutive entraînant des déficiences plus ou
                                moins importantes, momentanées, permanentes ou évolutives.

   Maladies respiratoires, digestives, parasitaires, infectieuses : déficience cardiaque, diabète, cancer,
   hépatite, asthme, épilepsie, SEP (Sclérose en plaques), allergie, VIH (Sida)….

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Accès aux locaux, aux lieux de vie, etc.
        Environnement de travail/formation (poste de travail, espaces collectifs, …)
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Fatigabilité
        Soins médicaux fréquents
        Etc.

                                Troubles psychiques
                                Conséquence de maladies chroniques mentales survenues au cours de
                                l'existence, souvent à l'adolescence ou au début de l'âge adulte.

   Psychoses, schizophrénies, troubles bipolaires, dépressions sévères, troubles obsessionnels
   compulsifs, personnalité borderline, etc…

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Fatigabilité
        Soins médicaux fréquents
        Capacité de concentration perturbée
        Difficultés de mémorisation
        Difficultés d’assimilation et d’attention
        Résistance aux changements ou aux modifications de l’environnement
        Difficulté dans la prise d’initiative
        Manque d’autonomie
        Etc.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 10 / 52
Déficience intellectuelle
                                Limitation significative, persistante et durable des capacités intellectuelles
                                d’une personne par rapport à l’ensemble des personnes du même âge

   Cela peut se traduire par :
        un retard mental léger (difficultés à acquérir la lecture, l’écriture, les notions de logique
           mathématique et à maintenir les acquis),
        un retard mental modéré (possibilités très limitées d’acquérir la lecture, l’écriture, les
           notions de logique mathématique),
        un retard mental grave ou profond (impossibilité ou presque d’accéder au langage).

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Accès aux locaux, au poste, aux lieux de vie, etc.
        Intégration au collectif (collègues, …)
        Accessibilité au savoir et à l’information, y compris informelle
        Difficultés de mémorisation
        Difficultés d’assimilation et d’attention
        Résistance aux changements ou aux modifications de l’environnement
        Difficulté dans la prise d’initiative
        Manque d’autonomie
        Etc.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 11 / 52
Déficience cognitive
                                Le handicap cognitif est la conséquence de dysfonctionnements des
                                fonctions cognitives.

   Les processus cérébraux par lesquels l’être humain acquiert l’information, la traite, la communique
   et s’en sert pour agir, sont altérés. Les fonctions cognitives incluent l’attention, la mémoire,
   l’adaptation au changement, le langage oral et écrit, le calcul, la représentation dans l’espace et le
   temps, la perception, les gestes, le raisonnement, les capacités à interagir avec autrui.

   La déficience cognitive n’implique pas de déficience intellectuelle mais des difficultés à mobiliser ses
   capacités. La déficience cognitive se manifeste notamment pour des personnes atteinte de troubles
   envahissants du développement (TED) tels que les troubles du déficit d’attention (TDA) ou les
   troubles du spectre autistique (TSA), des personnes atteintes de troubles Dys (dyslexie, dyspraxie,
   dyscalculie, dysorthographie, etc.), elle peut affecter des personnes qui ont subi une lésion cérébrale
   (traumatisme crânien, accident vasculaire cérébral ou tumeur). La déficience cognitive peut
   également être un trouble associé à un autre handicap, notamment certaines maladies invalidantes
   (dont l’épilepsie) ou psychique.

   Les incidences potentielles en situation de formation
        Emotivité et sensibilité au stress supérieures à la moyenne
        Difficultés pour comprendre les codes sociaux et les émotions d’autrui
        Capacités d’analyse réduites ou difficiles à mobiliser
        Difficultés de repérage spatio-temporel
        Difficultés de traitement de l’information
        Difficultés face à l’imprévu ou à l’inconnu
        Manque d’autonomie …

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 12 / 52
► Points de repères pour l’accueil des
   personnes handicapées en formation ◄

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 13 / 52
Etape 1 – Préparer l’entrée en formation
   Les étapes clés de la préparation à l’entrée en formation

       1. Analyser la situation de la personne

                                                    Prescripteur

                         Acceptation du                                      Référent du
                            handicap                                          parcours

                                  Reconnaissance                     Difficultés
                                   du handicap                      particulières

   Le questionnement pour mieux appréhender la situation de la personne peut passer par cinq points :

     ► Est-ce qu’il y a un prescripteur ?
   La prescription (via une fiche de liaison notamment) n’est pas obligatoire pour qu’une personne
   handicapée s’oriente vers un centre de formation. Elle devient même de moins en moins fréquente,
   notamment sur les dispositifs de formation qualifiante, la priorité étant donnée à l’autonomisation
   des personnes dans leur parcours.

   Quand elle existe, la prise de contact avec le prescripteur peut s’avérer utile afin :
    D’investiguer d’éventuelles contraintes de la personne, que celles-ci relèvent du champ médical,
      social, professionnel, personnel (organisation familiale, mobilité, …)
    De disposer d’éléments sur le parcours antérieur (parcours professionnel, prestations/formations
      réalisées, …)
    D’échanger sur des éléments complémentaires non mentionnés dans la fiche de prescription
      (attentes non exprimées dans la fiche de prescription vis-à-vis de la formation, besoins non
      exprimés, points de vigilance …)

                                    A noter :
                                     Le prescripteur de la formation n’est pas forcément le référent privilégié de la
••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 14 / 52
                                       personne pour les questions relevant de sa problématique de santé.
                                     La prescription ne s’impose pas à l’organisme de formation
► Est-ce qu’il y a un référent du parcours ?
   Lorsque le candidat a pris contact de sa propre initiative avec votre centre, le questionnement d’une
   éventuelle structure intervenant en soutien de ses démarches peut permettre d’identifier un
   référent, qui a pu accompagner la personne dans son parcours vers l’emploi, en prenant en compte
   la dimension handicap.

   Il peut s’agir de :
    Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH),
    Centres de bilan,
    Organismes de formation de droit commun ou spécialisés comme les Centres de Rééducation
        Professionnelle (CRP),
    Cap emploi,
    Missions locales,
    Centre d’Information et d’Orientation (CIO),
    Conseil en Evolution Professionnelle, …
    Etc. …

   Ce référent peut être un interlocuteur privilégié sur la question du handicap, des contraintes et
   besoins éventuellement identifiés. Il peut avoir connaissance des démarches déjà réalisées par la
   personne.

   Comment enclencher le contact avec le référent de parcours de la personne :
       Demander à la personne ce qui l’a amenée à choisir la formation que vous dispensez et si elle
        a été accompagnée dans le positionnement sur la formation (en entretien ou sur un
        formulaire d’inscription)
       Si le handicap est mentionné, demander s’il y a un référent de parcours, s’il y a déjà eu des
        mesures ou prestations suivies autour du projet professionnel et du handicap
       Demander à la personne si elle a en sa possession des bilans de prestations et si elle accepte
        de vous les communiquer, et/ou si vous pouvez prendre contact avec le référent de
        parcours.

                      Bon à savoir :
                 L’inscription en formation peut faire suite à des prestations d’élaboration de projet qui
                 ont inclus un travail sur le handicap. Si tel est le cas, les bilans de ces prestations seront
                 précieux pour valider l’entrée en formation et l’adéquation du projet avec le handicap et
                 pour mettre en place les aménagements éventuels.

                                    A noter :
                                     Le lien avec le référent ne peut se faire sans l’accord de la personne.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 15 / 52
► Est-ce qu’il y a des difficultés particulières ?
   L’identification de difficultés particulières ou des besoins particuliers peut se faire par différents
   moyens :
    Formulaire d’accueil
    Exploration du parcours antérieur (questionnement sur son histoire scolaire, les éventuelles
       ruptures de parcours voire les problèmes de compatibilité emploi-handicap, réalisation de
       prestations spécialisées, …)
    Résultats à des tests écrits et/ou numériques
    Demande d’aménagement lors des concours (par exemple pour les formations pour les métiers
       du secteur sanitaire et social accessibles par concours)

   L’identification d’une problématique de santé et/ou d’un handicap dès la phase d’accueil permettra :
    D’adapter la formation
    De mettre en place les aménagements et moyens de compensation ad hoc
    De s’assurer de la faisabilité du projet de formation

      ► Est-ce qu’il y a une reconnaissance administrative du handicap ?
   La question de l’obtention d’une reconnaissance en raison de problématiques de santé ou de
   handicap peut se poser tout au long du parcours de formation.

   Lors de l’accueil, il est possible de demander l’existence d’une reconnaissance sur le formulaire
   d’inscription par exemple, ce qui permet de connaitre l’existence d’un handicap et de pousser plus
   loin les investigations.

   La reconnaissance administrative du handicap va également être nécessaire pour accéder à un
   certain nombre d’aides et mesures liées au handicap pendant la formation ou à la sortie :
        Aides et prestations de l’Agefiph, ou du FIPHFP
        Suivi par Cap emploi
        Etc.

   Il est ainsi possible que vous repériez des personnes non reconnues, mais dont le handicap est
   suffisamment fort pour impacter leur parcours de formation et vers l’emploi. Vous pourriez dans ce
   cas être les précurseurs d’une démarche de reconnaissance administrative.

                                       Points de vigilance :
                                      ●    Même titulaire d’un titre de reconnaissance du handicap, la personne n’a pas
                                           l’obligation de vous en faire part, ou d’en avertir l’ensemble des intervenants
                                           dans son parcours de formation (administration du centre de formation,
                                           formateurs, stagiaires, employeurs pour les terrains de stage, etc.). Mais si elle
                                           ne le mentionne pas, elle ne pourra faire valoir ses droits à compensation de
                                           son handicap.
                                      ●    Attention aux informations demandées sur le formulaire d’inscription ou la
                                           lettre de motivation. Ces documents ne sont pas confidentiels et vont circuler
                                           entre plusieurs personnes dans le centre de formation. Il est recommandé de
                                           ne demander que l’existence d’une reconnaissance administrative du handicap
                                           (RQTH, pension d’invalidité, etc.)

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 16 / 52
Plusieurs organismes délivrent une reconnaissance administrative du handicap :

        ► Est-ce que le handicap est accepté ?
   Selon la personne, plusieurs stratégies peuvent être développées. Ainsi la personne peut :
    Masquer son handicap ou en nier les conséquences
    Mettre en avant son handicap, exiger des avantages, droits particuliers, ou être dans un
       processus de victimisation
    Savoir qu’elle a un handicap, mais ne pas en connaitre toutes les incidences
    Connaître les incidences de son handicap, en parler avec aisance, et savoir ce dont elle a besoin

   Ces stratégies vont avoir un impact sur :
    Les modes de compensation (les stratégies pour compenser les difficultés rencontrées)
    L’appropriation des aides techniques et financières (je suis handicapé donc j’ai des droits
       légitimes ou non – victimisation, réparation …)
    Les capacités à se mobiliser

        2. Vérifier l’adéquation Handicap – Projet
   Au cours de l’entretien, le handicap ne doit pas devenir le sujet de conversation principal.
   En effet, il n’est pas nécessaire de connaître tous les détails relatifs à la situation personnelle du
   candidat mais il est essentiel de pouvoir mesurer l’adéquation entre le métier pour lequel la
   personne va être formée et le handicap.
   Une bonne connaissance des conditions d’exercice du métier va permettre de cibler les questions
   relatives aux contraintes de la personne handicapée (ses contre-indications médicales).

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 17 / 52
A ce stade, le questionnement sur la réalisation de prestations amenant au projet de formation sera
   un plus :
        Prestations d’élaboration et de validation de projets avec une spécificité handicap
           (formations courtes Agefiph, stage de pré-orientation professionnelle, prestation de la
           Sécurité Sociale, etc.)
        PMSMP (période de mise en situation dans le milieu professionnel) réalisée sur le métier visé
           par la formation
        Prestations d’élaboration de projets sans visée handicap (bilan de compétences, prestations
           Pôle emploi, Région, etc.)
        Etc.

        3. Anticiper les aménagements / les compensations
   Anticiper les aménagements et compensations à mettre en œuvre permettra de sécuriser le parcours
   de formation.

        ► Aménagement / Compensation, quelques points de repères.

   Aménagement
   Les formations de droit commun doivent être accessibles à tous, moyennant la mise en œuvre
   d’aménagements raisonnables.

   Le décret n°2006-26 du 9 janvier 2006 relatif à « la formation professionnelle des personnes
   handicapées ou présentant un trouble de santé invalidant » précise que les aménagements peuvent
   porter sur :
    Un accueil à temps partiel ou discontinu
    Une durée adaptée de formation
    Des adaptations individuelles ou collectives
    Des adaptations des méthodes et des supports pédagogiques
    L’aménagement des règles générales de l’évaluation des connaissances et des compétences
       acquises au cours de la formation

   Un aménagement va impliquer un/des changements dans l’organisation.

                     A noter :
                     ●  La mise en place d’aménagement pour un stagiaire handicapé relève des
                        obligations de l’organisme de formation.

   Compensation
   La compensation du handicap vise, par l’entremise d’aides techniques, humaines, organisationnelles,
   etc…, à neutraliser les effets d’une situation de handicap afin que la personne en situation de
   handicap puisse réaliser les mêmes actions ou participer au même niveau que tout un chacun.

   C’est apporter des réponses individualisées et adaptées permettant de supprimer ou au moins de
   réduire les difficultés rencontrées afin de rendre les situations accessibles aux personnes
   handicapées.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 18 / 52
Les moyens de compensation vont ainsi s’attacher directement à la personne (et non à l’organisme
   de formation).

        ► Quatre grandes typologies d’aménagement et de compensation
   Quatre grandes typologies d’aménagement et de compensation peuvent être mobilisées

                              •organisation du                                             •accompagnement
                               temps de                                                     personnalisé ...
                               formation, des
                               activités ...

                                                    Organisation-
                                                                           Humaine
                                                        nelle

                                                      Formation           Technique

                              •Mise à niveau                                                •ergonomie,
                               professionnelle                                               matériel adapté,
                               préalable à                                                   traducteur en LSF
                               l'entrée en                                                   ...
                               formation ...

                               Illustrations :
                                     Des temps de formation à domicile, ou dans un lieu spécifique du centre de
                                        formation (bureau, salle individuelle, etc.) peuvent être des aménagements
                                        organisationnels pour une personne présentant des troubles du spectre
                                        autistique, ou d’autres troubles cognitifs, ayant besoin d’être isolée du groupe
                                        sur certains moments de la formation
                                     La présence d’un preneur de notes, d’un auxiliaire de vie scolaire, est un
                                        aménagement humain possible
                                     Des sièges assis-debout ou ergonomiques, du matériel spécifique, comme une
                                        plage braille, sont des aménagements techniques
                                     Un temps préparatoire avant une entrée en formation, des dispenses de
                                        certaines parties de formation (épreuves de langues étrangères pour des
                                        personnes déficientes auditives par exemple et sous réserve de l’avis de
                                        l’autorité certificatrice), sont des aménagements de formation. Citons
                                        également le cas d’une personne présentant des troubles dyslexiques sévères
                                        qui a été orientée vers une formation professionnalisante (financée par Pôle
                                        emploi) dans le domaine de la sécurité, plutôt que diplômante (financée par la
                                        Région Bretagne), afin d’éviter les épreuves écrites.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 19 / 52
4. Aborder la question du handicap
   La question du handicap est délicate pour tout professionnel, il est ainsi préférable de l’aborder de
   manière factuelle. Quelques pistes pour vous aider :
    Questionner la personne sur ses limitations/contraintes et non sous l’angle de la pathologie, de
       la maladie
    Resituer le discours dans un contexte professionnel afin d’aborder le handicap sous l’aspect des
       difficultés liées à la formation et à l’exercice du futur métier
    Préciser les contraintes liées à la formation / au stage afin que la personne prenne conscience de
       possibles futures difficultés.

                                      A noter :
                                       Même si le candidat est reconnu bénéficiaire de l’obligation d’emploi, il peut ne
                                          pas avoir appréhendé toutes les contre-indications inhérentes à son handicap
                                       Même si le candidat évoque spontanément son statut, cela ne présume pas
                                          qu’il détienne toutes les réponses aux questions que vous vous posez
                                          (aménagement nécessaire, technique de compensation à mobiliser, etc …)

           Point de vigilance :
             ● Même   si elle vous en parle librement, les informations concernant la santé
              et le handicap de la personne doivent rester confidentielles. Ce que vous
              notez par écrit doit être factuel et ne concerner que les aménagements, les
              contre-indications, les problématiques rencontrées.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 20 / 52
Etape 2 – Sécuriser le parcours de
   formation
   Mettre en œuvre des moyens de compensation

        1. Rappel – Définition de la notion de compensation du handicap
   Pour rappel, la compensation du handicap vise, par l’entremise d’aides techniques, humaines,
   organisationnelles, etc., à neutraliser les effets d’une situation de handicap afin que la personne en
   situation de handicap puisse réaliser les mêmes actions ou participer au même niveau que tout un
   chacun.
   Les moyens de compensation vont s’attacher directement à la personne (et non à l’organisme de
   formation).

        2. Les limites de la compensation
       Même bien adaptée, aucune compensation n’est neutre et l’emploi d’aides techniques,
        humaines, organisationnelles, etc., ne fera jamais disparaître complètement une situation de
        handicap.
       L’environnement de travail est en constante évolution, la mise en place d’une mesure de
        compensation à un moment donné peu perdre en efficacité en fonction des changements.
       Certaines situations de handicap ne peuvent pas être compensées. Les techniques de
        compensation de la déficience visuelle pour accéder à l’univers bureautique sont très
        performantes, mais il est encore illusoire de penser qu’une personne atteinte de cécité puisse
        travailler sur des logiciels de graphismes, par exemple.

   Mettre en œuvre les aménagements nécessaires

        1. Rappel – Définition de l’aménagement raisonnable
   Les formations de droit commun doivent donc être accessibles à tous, moyennant la mise en œuvre
   d’aménagements raisonnables (Cf. p.18 pour une définition de l’aménagement raisonnable).

   Un aménagement va impliquer un/des changements dans l’organisation.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 21 / 52
2. Les adaptations pédagogiques
     Les quatre grands types d’adaptations pédagogiques

              Les rythmes
              •Rythme sur la journée, la semaine, la totalité de la formation
              •Besoin de pauses
              •Gestion des absences

              Contenus, supports, méthodologie, outils
              •Accessibilité des supports
              •Choix des méthodes adaptées aux capacités des stagiaires

              Evaluation
              •Accessibilité des supports d’évaluation
              •Adaptation du temps
              •Aides humaines
              •Evaluation au cours de la formation
              •Examen final

              Environnement matériel et social
              •Accessibilité des locaux (à l’externe et dans les locaux)
              •Matériel adapté
              •Equipe/groupe sensibilité

     Avant la mise en œuvre des aménagements vous devrez questionner les besoins à couvrir en passant
     en revue les quatre grands types d’adaptations suivantes.

        ►Aménagements des rythmes

                  Les questionnements                                       Points de vigilance, limites

 Les rythmes d’apprentissage
      Quelle doit être la durée globale de la                     Même en aménageant les rythmes, veiller
       formation ?                                                  au respect de la ponctualité sur ce qui est
      Possibilité de temps plein ?                                 établi
      Quelle doit être la durée des séquences                     Aménagements doivent rester soutenables
       pédagogiques ?                                               pour le groupe
      Doit-on augmenter les temps de pause ou                     Comment avertir le groupe pour éviter des
       la durée des pauses ?                                        incompréhensions
      Doit-on aménager les rythmes d’acquisition                  Difficulté d’aménager et d’individualiser sur
       des connaissances ?                                          certains programmes très tendus

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 22 / 52
Les questionnements                                        Points de vigilance, limites

 Les gestions des absences
        Comment gérer les absences prévues et                        Impact des absences sur la rémunération
         régulières pour raison de santé ?                            Impact des absences sur l’acquisition des
        Comment gérer les absences non prévues ?                      compétences
        Comment rattraper les modules?

         ►Adaptation des modalités pédagogiques, contenus, supports, outils

                    Les questionnements                                        Points de vigilance, limites
         Les capacités de concentration de la                         Veillez à ce que les aménagements et
          personne sont-elles altérées du fait de son                   adaptations ne perturbent pas la bonne
          handicap ?                                                    gestion du groupe
         Les capacités d’appréhension de concepts                     Rester vigilant sur la pertinence des
          théoriques sont-elles altérées du fait du                     adaptions mises en œuvre
          handicap ?                                                   Veillez à ce que les aménagements et
         Les supports et outils prévus sont-ils tous                   adaptations permettent l’acquisition des
          accessibles à la personne ?                                   compétences prévues dans la formation
         Les modalités pédagogiques conviennent-                      S’assurer de l’adhésion de l’ensemble de
          elles ?                                                       l’équipe pédagogique aux solutions
         La personne aura-t-elle besoin d’un                           proposées
          accompagnement spécifique pendant la
          formation et/ou pendant la période en
          entreprise

         ►L’évaluation des connaissances et compétences

                    Les questionnements                                        Points de vigilance, limites

     Evaluation de l’acquisition des compétences en cours de formation
         La nature des aménagements demande-t-                        Comment réagir si l’on s’aperçoit d’une trop
          elle   de    vérifier   l’acquisition   des                   grande difficulté dans l’acquisition des
          compétences en cours de formation ?                           compétences en cours de formation ?
         Les conséquences du handicap (sur la
          concentration, sur les capacités cognitives,
          etc.) demandent-elles de s’assurer de la
          bonne acquisition des compétences ?
         Les supports et outils d’évaluation déjà

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 23 / 52
existants sont-ils accessibles ?
                  Les questionnements                                       Points de vigilance, limites

   Evaluation à la fin de la formation - Examen
    Le handicap de la personne aura-t-il une                        Les démarches administratives pour
       incidence sur la passation des examens ?                       demander les aménagements ont-elles été
    Y-a-t-il une réglementation particulière                         effectuées en temps et en heure ?
       pour l’acquisition du titre ou diplôme visé ?                 Est-il nécessaire de préparer la personne ?
    Est-il possible d’adapter les référentiels du
       titre ?
    Est-il possible de ne passer qu’une partie du
       titre ou diplôme visé ?

       ►L’aménagement de l’environnement de la formation

                    Les questionnements                                       Points de vigilance, limites
       Comment la personne accède au centre de                      Si certaines parties du centre ne sont pas
        formation et au terrain de stage ?                            accessibles, veillez à ne pas casser la
       Au sein du centre, la personne a-t-elle accès                 dynamique du groupe en isolant la
        à l’ensemble des lieux pédagogiques (salles                   personne notamment dans les temps extra-
        de cours, bibliothèque, centres ressources,                   formation
        etc.)                                                        Le financement et la durée de certains
       Au sein du centre la personne a-t-elle accès                  travaux de mise en accessibilité
        à l’ensemble des lieux de vie (sanitaires,
        espaces de restauration, etc.)

   Assurer le suivi renforcé du stagiaire tout au long de la formation
   La mise en en place d’un suivi renforcé du stagiaire handicapé au cours de formation permettra :
    D’anticiper d’éventuelles difficultés en centre ou lors de stages/de l’alternance en entreprise
    D’éviter toute rupture de formation
    De mieux préparer la passation des épreuves et examens (aménagements éventuels)
    D’assurer le bon déroulement et les ajustements éventuels des aménagements ou moyen de
       compensation mis en place.

   Comment assurer un suivi renforcé :
    Disposer d’une personne dédiée à cet accompagnement. L’idéal est que cette personne soit le
      référent handicap du centre de formation, mais cela peut également être le référent ou
      coordonnateur pédagogique de la formation, le chargé d’accueil ou de suivi des stagiaires du
      centre lorsqu’il existe.
    La personne en charge de ce suivi devra avoir un minimum de connaissance sur le handicap
      (manifestation et incidences du handicap en formation, partenaires et relais à mobiliser ou
      solliciter, etc.), ou devra pouvoir s’appuyer sur une personne dans le centre qui dispose de ces
      connaissances.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 24 / 52
Le suivi renforcé peut se décliner de plusieurs manières :
    Points réguliers avec le stagiaire, combiné à une possibilité de solliciter la personne référente en
       dehors de ses points. La fréquence de ces points peut varier dans le temps en fonction des
       situations, des besoins et des périodes de la formation. Par exemple, il est possible de faire un
       point hebdomadaire en début de formation et plus espacé par la suite, d’en renforcer la
       fréquence au moment de la préparation des examens, etc.
    Points avec l’équipe pédagogique, pour s’assurer du bon suivi ou des difficultés éventuelles du
       stagiaire. Comme avec le stagiaire, une attention particulière devra être apportée au début de la
       formation et lors des évaluations.

   Les domaines sur lesquels peut porter le suivi :
    Un suivi pédagogique : le stagiaire rencontre-t-il des difficultés particulières dans la formation,
       sur certaines matières ?
   Exemple : difficultés à réaliser des travaux en groupe, problèmes de concentration, écrits difficiles,
   manque d’organisation dans son travail, dans la gestion du matériel. Ces évènements peuvent être
   des indices d’une situation de handicap rencontrée par la personne.
   Une difficulté à réaliser des travaux en groupe peut être détectée pour des personnes présentant des
   troubles cognitifs (troubles dys, troubles du spectre autistique, etc.) ou pour des personnes souffrant
   de déficience sensorielle, visuelle ou auditive.
   Un manque d’organisation dans la gestion du matériel peut être révélateur de difficultés de repérage
   dans le temps et/ou dans l’espace, signes de troubles cognitifs ou de déficience intellectuelle.
       Un suivi « social » : sans ingérence dans sa vie privée, le stagiaire rencontre-t-il des difficultés
        particulières qui peuvent impacter le suivi de la formation ?
   Exemple : problème de transport, d’hébergement, etc.
   Il ne s’agit pas de régler ces problèmes, mais de pouvoir prendre en compte leurs impacts sur le suivi
   de la formation, en termes de fatigue, de retards et d’accompagner la personne dans une recherche
   de résolution des problématiques repérées : relais vers des services sociaux, vers la sphère familiale,
   etc.

                       Illustration : Un centre de formation accueille une personne présentant des troubles du
                       spectre autistique. Des aménagements ont été prévus dès le démarrage de la formation,
                       comprenant un suivi hebdomadaire avec la référente handicap du centre. Au fur et à
                       mesure de l’avancée de la formation, une grande fatigue chez le stagiaire est apparue. Les
                       entretiens avec la référente ont pu mettre en évidence l’origine de cette fatigue : une
                       grande difficulté à s’organiser dans un logement autonome pour le stagiaire, du fait de ses
                       troubles. C’était en effet la première fois que le stagiaire vivait seul. Les temps et l’énergie
                       consacrée à la réalisation de tâches simples comme le lavage de la vaisselle ou la gestion
                       des vêtements étaient tellement conséquents qu’ils engendraient une fatigue extrême
                       fragilisant la poursuite de la formation. Un relais vers la sphère familiale a permis de trouver
                       des solutions.

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 25 / 52
Bon à savoir : les préalables pour un suivi des stagiaires en situation de handicap
                                   pendant
                                    la formation :
                                     Une information/sensibilisation de l’ensemble de l’équipe pédagogique au handicap
                                       peut aider à l’identification de toute problématique en cours de formation. Des
                                       informations ciblées selon le type de handicap peuvent être précieuses (exemple des
                                       troubles Dys)
                                     L’identification par le stagiaire d’un référent handicap, qu’il pourra interpeller en cas
                                       de besoins, peut permettre de lever des freins au bon apprentissage (responsable de
                                       la formation, référent handicap du centre …)

   Accompagner l’entreprise à l’accueil du stagiaire handicapé
   La période de stage ou d’alternance peut être une situation délicate pour le stagiaire, source de
   stress, perte de repères, nécessité d’anticiper d’éventuels aménagements. Il en est de même pour
   l’entreprise qui accueille une personne handicapée.
   La mise en place d’un accompagnement spécifique avec l’entreprise, vous et éventuellement le
   prescripteur et/ou référent sera gage de réussite. Quelques conseils peuvent faciliter cette étape du
   parcours de formation.

             1. Prospecter les entreprises pouvant accueillir des stagiaires
                handicapés
   Même s’il convient de favoriser et développer l’autonomie des personnes handicapées, comme des
   autres stagiaires, dans la recherche de stage, il n’est pas interdit de les accompagner, notamment
   lorsque le handicap peut constituer un frein.
   Pour faciliter cette étape pour les personnes en situation de handicap il est important de pouvoir
   s’appuyer sur un réseau d’employeurs en capacité d’accueillir des personnes en situation de
   handicap.
   Ce réseau pourra être mis à disposition des personnes handicapées qui feront leur démarche de
   recherche de stage de manière plus sécurisée.
   Les relais à mobiliser pour prospecter des employeurs :
            La Chambre de commerce qui dispose d’une liste d’entreprises actualisée, et notamment des
             nouvelles entreprises installées sur le territoire… mais aussi les chambres des métiers et les
             chambres d’agriculture
            Les branches professionnelles
            Le site Emploi Store de Pôle emploi
            Les opérateurs spécialisés comme Cap emploi ou les réseaux d’employeurs (Medef, CPME,
             notamment) qui mènent des actions de sensibilisation
            Les Centres de gestion de la fonction publique territoriale, pour les collectivités locales
   Les arguments pouvant aider à l’accueil de stagiaires handicapés chez un employeur :
            Un des moyens de répondre à son obligation légale

••• Guide pour l’accueil du public en situation de handicap dans les centres de formation en Bretagne – juillet 2018 ••• 26 / 52
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler