L'évaluation en filière bilingue francophone en Russie - Fiches pratiques pour une génération bilingue Octobre 2014

 
L’évaluation en filière bilingue francophone en Russie

    Fiches pratiques pour une génération bilingue

                                        Octobre 2014

  Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Ce dossier est constitué de fiches destinées à clarifier le travail des équipes
pédagogiques et les tâches des élèves.

Il pourra servir de référence à tous les acteurs du réseau bilingue russe (chefs
d’établissements, professeurs, élèves, voire parents). Il s’agit de suggestions et
de propositions de gestion qu’il convient d’aménager et d’améliorer au sein de
chaque établissement.

                                          Sommaire des fiches

Fiches présentation

       Fiche 1 – Le projet pourquoi ?

       Fiche 2 – Le projet, pour qui ?

       Fiches 3 – Le projet, comment ?

Fiches organisation

       Fiche 4 – L’équipe des professeurs

       Fiche 5 – Le projet dans l’organisation de la classe

       Fiche 6 – L’échéancier

       Fiche 7 – L’information : recherche et recueil

       Fiche 8 – L’information : traitement

       Fiche 9 – La production finale

Fiches évaluation

       Fiche 10 – L’attestation de réussite de l’Ambassade de France en Russie

       Fiche 11 – L’évaluation du projet en classe de 10ème

       Fiche 12 – Le contrôle continu en classe de 11ème

         Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 1

                                       Le projet, pourquoi ?

A la fin de l’enseignement secondaire, l’adolescent est devenu un jeune adulte. Qu’il continue
ou non ses études, il lui faut :

            o    être autonome dans sa pratique au quotidien ;
            o    être capable d’exercer des responsabilités, de prendre des initiatives ;
            o    savoir maîtriser, organiser, utiliser et synthétiser ses connaissances,
            o    savoir chercher, trouver et traiter des informations nouvelles ;
            o    pouvoir évaluer une situation, un résultat et s’évaluer soi-même ;
            o    être capable de s’intégrer dans une équipe pour pouvoir y travailler.

Ces capacités se préparent progressivement dans la vie de l’enfant et de l’adolescent,
notamment au sein des établissements scolaires. C’est dans cette perspective que l’évaluation
en filière bilingue francophone s’axe autour d’un projet de groupe.

                                                                                                                Fiche présentation
Le projet de groupe qui réunit les élèves de 10ème des filières bilingues francophones en Russie
vise alors trois objectifs principaux :

            o   favoriser la maîtrise de la langue française ;
            o   utiliser la langue française pour travailler dans d’autres disciplines scolaires ;
            o   développer des compétences et savoirs utiles et exploitables à l’université mais
                aussi dans le monde professionnel.

Le projet de groupe permet une approche dynamique de la langue française :

            o   il renforce l’efficacité des apprentissages en disciplines non linguistiques (DNL)
                et en français ;
            o   il constitue la première épreuve pour l’obtention de l’attestation de réussite
                délivrée par l’Ambassade de France en Russie ;
            o   il favorisera l’intégration des élèves dans une filière à double diplôme franco-
                russe ou dans une université française.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 2

                                        Le projet, pour qui ?

Le projet s’adresse aux élèves et professeurs de tous les établissements qui ont signé la charte
de l’enseignement bilingue francophone de Russie.

        Le temps fort se déroule durant la classe de 10ème.

C’est pendant cette année que les élèves, accompagnés par leurs professeurs, travaillent sur
une thématique pour laquelle :

    -   ils effectuent des recherches ;
    -   ils réalisent une production qu’ils présentent en équipe (épreuve orale, fête de la
        francophonie, etc.).

Les élèves sont évalués individuellement à l’écrit et à l’oral. Les professeurs impliqués dans le
projet doivent également évaluer, en contrôle continu, l’implication et le sérieux de chaque
élève.

Tous les élèves inscrits en filière bilingue sont impliqués dans le projet et se présentent à

                                                                                                                Fiche présentation
l’épreuve. Les différentes notes obtenues et additionnées constituent un premier pas vers
l’obtention de l’attestation de réussite de l’Ambassade de France en Russie.

Afin de préparer le travail à réaliser en classe de 10ème, il est souhaitable, dès la classe de 8ème,
de découvrir la bibliothèque de l’école ou une médiathèque de la ville lors d’initiation à la
recherche documentaire ou d’activités spécifiques.
On peut aussi demander aux élèves de réaliser, en classe de 9ème, de courts dossiers
thématiques, en français, dans les différentes DNL, sur des sujets en relation avec le
programme de la discipline.

La préparation du projet en 10ème est ainsi précédée de deux années d’études au cours
desquelles des compétences d’un type nouveau sont travaillées : travail en
bibliothèque/médiathèque, autonomie de l’apprenant, notamment dans ses recherches,
culture de l’initiative individuelle, développement de la capacité à raisonner, problématiser et
argumenter.

Dans le cadre du projet, le rôle du professeur est le suivant :
   - contribuer à poser, analyser et résoudre des problèmes ;
   - communiquer des réponses argumentées ;
   - transmettre des savoir-faire pour que les élèves soient capables de lire et traiter un
        document.

Le projet de 10ème constitue de cette manière une excellente préparation au DELF.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 3

                                       Le projet, comment ?

        Constitution des équipes

Dans le cadre du projet, les élèves travaillent en équipe de deux ou trois personnes. Il est
préférable de laisser les élèves constituer leur groupe. Mais, pour assurer un certain équilibre,
on veillera :

    -   aux compétences et technologies à disposition dans chaque groupe ;
    -   aux niveaux linguistiques.

Il importe de prendre le temps de constituer les équipes car leur composition est définitive
durant toute l’année scolaire.

        Choix du thème

Une thématique est annoncée en début d’année scolaire par la coopération éducative de
l’Ambassade de France, choisie en concertation avec la commission bilingue. La thématique de
réflexion est commune à l’ensemble des établissements. La thématique proposée est
suffisamment large pour couvrir différents champs de recherche et pour croiser les points de
vue disciplinaires. Elle doit également permettre aux élèves d’exploiter des connaissances
acquises dans le cadre scolaire ou non.

                                                                                                                Fiche présentation
Le choix du thème, par équipe, doit être le fruit d’une réflexion sérieuse et aboutie entre
professeurs et élèves. Les élèves doivent prendre conscience qu’ils vont travailler une année
scolaire sur un même sujet. Le thème choisi doit donc leur appartenir.

Le choix des thèmes reste sous contrôle de l’équipe enseignante. Plusieurs séances de remue-
méninges permettront de faire émerger l’ensemble des idées émanant de la thématique
commune.

Pour bien choisir un thème, il convient de savoir restreindre la thématique commune à un point
de vue particulier, notamment dans l’espace et dans le temps. On évitera, par exemple, les
thèmes axés sur une présentation chronologique trop large (type du Moyen-Age à nos jours).
Aussi, pour qu’un thème soit correctement traité, l’équipe enseignante facilitera la
(re)formulation de celui-ci, afin d’éviter tout hors-sujet. Un intitulé clair et concis est preuve de
maîtrise dans la recherche et dans les objectifs.

        La problématisation

Pour éviter la compilation ou une simple description, pour utiliser les connaissances acquises ou
en cours d’acquisition, il faut « problématiser » son sujet, c’est-à-dire l’aborder par une
question à résoudre.

Problématiser son thème, c’est questionner et interroger son sujet pour :

            donner du sens aux connaissances accumulées et apporter une réponse ;
            ne pas viser l’exhaustivité de la réponse fournie (le domaine de recherche doit
             rester réaliste et réalisable. Le travail attendu n’est pas une thèse universitaire) ;
            aboutir à une argumentation avec les disciplines en jeu (l’objectif est de dépasser
             la simple opinion pour être capable de justifier son point de vue).

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 4

                                      L’équipe de professeurs

        Une nécessité pédagogique

Il est indispensable qu’une concertation s’établisse entre les professeurs pour :

    -   s’approprier le projet qui renouvelle les pratiques professionnelles et pédagogiques ;
    -   assumer le caractère pluridisciplinaire de ce projet.

La concertation doit s’exercer au quotidien tant au cours de conversations informelles que dans
le cadre de réunions de professeurs.

        Relations avec les élèves

Le principe de transparence doit guider le rapport aux élèves. Ils doivent être informés, en
temps voulu, sur tous les aspects du projet. Il importe que le schéma d’évaluation soit
clairement présenté en début d’année scolaire. Au regard des élèves, la cohérence du projet
dépend en partie de la qualité de concertation des professeurs.

        D’autres liens à entretenir

Le caractère novateur du projet entraîne la nécessité de sa présentation et de son explication à

                                                                                                                 Fiche organisation
divers partenaires, extérieurs à la classe :

    -   l’équipe de direction de l’établissement scolaire (pour faciliter le déroulement du
        projet) ;
    -   les professeurs russes des disciplines en jeu dans le projet (pour un appui disciplinaire,
        méthodique et documentaire) ;
    -   les élèves de la section bilingue francophone (notamment les 9ème) ;
    -   les parents d’élèves.

        Structuration de l’équipe

    Le responsable de la section bilingue

Choisi par la direction de l’établissement, il assure les liens privilégiés avec :

    -   l’équipe de direction de l’école ;
    -   la coopération éducative de l’Ambassade de France ;
    -   l’équipe pédagogique impliquée dans la filière bilingue francophone ;
    -   les élèves de la filière ;
    -   les parents d’élèves.

Il anime l’équipe de professeurs et coordonne le suivi du projet. Il réunit l’équipe du projet
autant que de besoin et diffuse l’ensemble des informations reçues par l’Ambassade à la
direction de l’établissement et aux collègues professeurs.

        Le(s) professeur(s) de français

En classe de 10ème bilingue, le professeur de français fait des choix pédagogiques adaptés et liés
aux objectifs du projet. A ce titre, l’enseignant ne travaille pas uniquement sur l’acquisition des

           Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
compétences linguistiques (au moins du niveau B1 du CECRL) mais aussi sur des savoir-faire et
savoir-être.

Le professeur de français apprend aux élèves à argumenter et à dégager une problématique et
des questionnements en lien avec le sujet choisi. Il contribue en cela à l’élaboration du projet au
cours de ses différentes étapes.

        Le(s) professeur(s) de DNL / le(s) professeur(s) de discipline(s)

Un lien fort doit se créer entre le professeur de DNL de la filière bilingue (généralement un
professeur de français) et le professeur russe de la discipline correspondante. Ils sont les
garants du travail lié aux disciplines dans le cadre du projet. Les professeurs russes spécialistes
des disciplines en jeu peuvent être invités à prendre part à des sessions du projet. Ils peuvent
apporter, en russe, des éléments du programme scolaire en lien avec les thèmes choisis par les
élèves.

        Le bibliothécaire – le professeur documentaliste

Elle doit être une personne ressource par excellence et faciliter le recueil et le traitement
d’informations dans ou hors la bibliothèque. Ce professeur peut donner des conseils dans
l’acquisition de compétences à faire des recherches. Si l’établissement ne dispose pas de
bibliothèque, le responsable de la filière bilingue pourra envisager une coopération avec la
médiathèque de la ville, la bibliothèque universitaire ou de l’Alliance française par exemple.

                                                                                                                Fiche organisation
        Nouvel aspect du métier d’enseignant

Dans le cadre du projet, l’enseignement n’est plus un face-à-face élèves-professeurs ; les élèves
travaillent en équipe et s’entraident. Le professeur encadre, devient une personne-ressource et
suit les travaux en veillant à leur progression. Il permet et suscite la prise d’initiatives des
élèves, valide leurs hypothèses, choix et résultats.

Pour assurer une bonne coordination du projet, un carnet de bord des professeurs peut être
initié. Il permet de garder la mémoire de l’équipe de travail. Ce document peut aussi témoigner
de l’engagement de l’équipe pédagogique et être un faire-valoir auprès de la direction de
l’établissement.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 5

                        Le projet dans l’organisation de la classe

Les classes de 10ème impliquées dans le projet ont besoin d’un aménagement d’emploi du temps
ou de bénéficier d’heures optionnelles supplémentaires (estimation à 40 heures de
consultation sur l’année scolaire).

Il peut être judicieux d’organiser ces consultations en heures couplées, ce qui offre davantage
de liberté dans le travail en équipe des élèves.

Il importe que le chef d’établissement facilite alors l’organisation de ces heures dédiées au
projet.

Lors de ces séances, le professeur peut :

    -   faire un bilan avec chaque groupe (d’où l’importance du carnet de bord professeurs) ;
    -   aborder un point méthodologique en lien avec les étapes de travail prévu dans
        l’échéancier ;
    -   assister les élèves dans leur approche des documents sélectionnés ;
    -   inviter un professeur russe des disciplines concernées ;
    -   organiser une séance de travail hors les murs (musée, exposition, etc.).

                                                                                                                Fiche organisation
Les séances de consultation peuvent se dérouler en classe entière, par convocation de groupes,
à la bibliothèque de l’établissement scolaire, en salle de classe, dans le laboratoire
informatique.

Des cours de français et de DNL peuvent être consacrés au projet en fonction des étapes et des
objectifs langagiers et/ou disciplinaires.

Ces rendez-vous doivent fédérer et être source de motivation tant pour les élèves que pour les
équipes enseignantes.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 6

                                              L’échéancier

Dans la gestion de projet et du travail en équipe, il existe un impératif : avoir finalisé son travail
avant une échéance incontournable (date des examens). La gestion du temps conditionne en
partie la réussite.

L’échéancier permet de clarifier les différentes étapes de travail du projet. Il doit être distribué
aux élèves et peut être affiché en classe.

        Comment réaliser son échéancier ?

En premier lieu, on repère les différentes étapes de travail à réaliser durant le projet :

    -   constitution des équipes, choix du thème, interrogation des sujets ;
    -   acquisition de connaissances dans le cadre des cours ;
    -   recherche documentaire / problématisation ;
    -   traitement de l’information ;
    -   choix du produit final ;
    -   conception du produit ;

                                                                                                                Fiche organisation
    -   rédaction de la note personnelle ;
    -   présentation dans l’établissement ;
    -   envoi des notes personnelles pour correction ;
    -   préparation à la soutenance orale ;
    -   correction des notes personnelles // envoi des notes de contrôle continu ;
    -   soutenance orale et présentation des produits ;
    -   annonce des résultats.

        On compte alors à rebours

Pour établir le calendrier (dates et durées), il faut donc commencer par la fin pour tenir compte
de la date incontournable de l’envoi et présentation des travaux.

Le calendrier ci-dessous est un exemple :

    -   Soutenance orale et envoi des notes personnelles (avril – mai)
    -   Rédaction de la note personnelle (mars – avril)
    -   Présentation dans l’établissement (mars)
    -   Conception et réalisation du produit final (février - avril)
    -   Traitement de l’information (décembre – février)
    -   Recherche documentaire et problématisation (octobre – décembre)
    -   Acquisition des connaissances (toute l’année scolaire)
    -   Constitution des équipes, choix des thèmes et interrogation des sujets (septembre)

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Les durées mentionnées sont indicatives. Il convient d’étaler le travail sur toute l’année scolaire
pour disposer des réserves de temps nécessaires.

                                Sept.    Oct.     Nov.     Déc. Janv. Fév. Mars Avr. Mai
                      Mois

     Etapes
     Constitution des
     groupes / choix des
     sous-thèmes
     Recherche
     documentaire /
     problématisation
     Traitement de
     l’information
     Choix du produit
     final
     Conception et
     finalisation du
     produit final
     Présentation dans

                                                                                                                Fiche organisation
     l’établissement
     (semaine de la
     francophonie)
     Rédaction de la note
     personnelle
     Préparation de la
     soutenance orale
     Soutenance orale et
     présentation des
     produits finaux
     Annonce des
     résultats

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 7

                                L’information : recherche et recueil
Pour travailler et se familiariser avec le thème choisi, il convient :
   - de faire appel aux outils méthodologiques des disciplines concernées ;
   - d’utiliser des connaissances déjà acquises, notamment en DNL ;
   - de rechercher et de recueillir des informations nouvelles.

Pour trouver des informations précises sur son sujet, il convient de savoir l’interroger. On se référera
aux techniques de recherche documentaire1 à privilégier dans les deux voies royales que sont :

                  l’Internet ;
                  les bibliothèques de l’école, de la ville, des Alliances françaises et même des
                   universités.

        D’autres sources

Les deux sources précédentes ne peuvent répondre à toutes les interrogations, notamment pour des
recherches plus localisées. On peut alors encourager les élèves à prendre des initiatives pour trouver

                                                                                                                   Fiche réalisation
de l’information auprès de musées, d’instituts locaux, d’entreprises, d’associations ou organisations
concernés par le sujet (en France et/ou en Russie).

On pourra également inviter les élèves à créer de l’information en réalisant des interviews, des
enquêtes, des sondages à exploiter et à intégrer à la réflexion.

        L’importance du portfolio

Pour suivre l’évolution du travail des élèves mais aussi observer le cheminement de leur réflexion, il
est demandé aux équipes de se constituer un portfolio documentaire avec les règles suivantes :

                  référencer chaque source ;
                  reconnaître la pertinence réelle de la source (intérêt par rapport au sujet et
                   problématique étudiés) ;
                  classifier et structurer les informations (pour mieux les utiliser) ;
                  savoir s’arrêter car le travail demandé ne doit pas être exhaustif.

Ce portfolio devra être présenté le jour de l’examen oral.

Le portfolio est la mémoire du chemin parcouru par le groupe d’élèves. Il doit donc être rempli
régulièrement, à chaque séance de travail et pour chaque nouveau document jugé pertinent. On
pourra présenter les éléments suivants :

    -   description du travail de chaque séance, qu’elle soit à l’école ou hors les murs ;
    -   documents trouvés et utilisés : mots-clés, descriptions, références, etc. ;
    -   traitement des informations : sélection, analyses, etc. ;
    -   difficultés rencontrées, réflexions, observations, etc. ;
    -   bilan à chaque passage d’étape de l’échéancier ;
    -   glossaire (termes difficiles et sigles) ;
    -   bibliographie finale.
1
  Documentation transmise au séminaire bilingue de Voronej – novembre 2013 – disponible sur le site de
l’Institut français de Russie http://www.institutfrancais.ru/fr/russie/actualites/ressources-innovantes-nouveau-
cadre-travail-bilingue-en-russie
           Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Un modèle de portfolio peut être présenté et analysé en début d’année scolaire.

On conservera les portfolios des promotions précédentes pour les générations à venir.

Le portfolio est un outil de travail que les élèves doivent s’approprier et personnaliser. Certains
préféreront rédiger, d’autres présenter sous forme de tableaux, de cartes mentales. Il n’y a pas de
mauvaise méthode mais l’équipe de professeurs veille et aide les élèves à structurer leur outil.
L’objectif du portfolio est de pouvoir faire des aller-retours dans l’évolution et la construction du
projet.

                                                                                                                Fiche réalisation

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 8

                                          L’information : traitement
Lors de recherches sur Internet, il importe de prêter attention à la validité et à la fiabilité de la
source. L’appui de l’équipe enseignante est ici très précieux2. On sera attentif notamment à la nature
du document trouvé (document officiel ? Commentaire ? Interprétation ? Point de vue engagé ?,
etc.). Un document doit être recadré dans son contexte et être traité pour ce qu’il est.

Le traitement de l’information permet d’analyser le problème posé par les élèves. On veille donc à
croiser les sources sur le sujet pour définir :

    -   l’actualité d’un document (les faits ou les points de vue présentés sont-ils obsolètes ?) ;
    -   la possible controverse de l’information (des experts peuvent avoir des points de vue
        divergents).

Les comparaisons et confrontations de points de vue sont analysées et aident à l’élaboration d’un
plan et au choix de la présentation. On définit alors la priorité et la place de l’information dans le
projet (en introduction ? En illustration ? En conclusion ?).

                                                                                                                   Fiche réalisation
Les documents en langue maternelle peuvent être intégrés à l’analyse. Les données jugées
pertinentes peuvent être traduites, sous contrôle d’un enseignant et si cela s’avère nécessaire. Les
comparaisons d’études sont riches d’enseignements. Apporter des documents russes, français et
même d’autres origines sur le thème et comparer les points de vue s’inscrit véritablement dans
l’enseignement bilingue et interculturel.

Un schéma de rappel :

                                                               Règles à
                                                              respecter

                                                                                      Différents
                                        Evaluation
                                                                                        outils

                          Utilisation                                                               Esprit
                          réfélchie                                                                critique
                                                        D.E.B.U.S.Q.U.E.R
                                                          l'information

                              Questions                                                      Bookmark
                              préalables                                                      organisé

                                                 Syntaxe de                   URL
                                                 recherche                significative

2
  Documentation transmise au séminaire bilingue de Voronej – novembre 2013 – disponible sur le site de
l’Institut français de Russie http://www.institutfrancais.ru/fr/russie/actualites/ressources-innovantes-nouveau-
cadre-travail-bilingue-en-russie
           Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 9

                                           La production finale

        Sa nécessité

Pour marquer la finalité de la démarche d’apprentissage, pour montrer que l’on a su parvenir au
terme du projet, que l’on a été capable de maîtriser le sujet et l’emploi du temps, il importe que les
élèves réalisent une production, réponse finale à une année de réflexion et de projet.

        Sa réalisation

La phase de conception de la production est importante puisque les équipes doivent opérer à des
choix, à partir de leur problématique, des documents recueillis. La production finale est pensée et
structurée selon un plan, un synopsis, un scénario.

La forme de la production pourra être variée :

                                                                                                                Fiche
                 support papier (dossier, journal, magazine, exposition de photos, brochure,
                  affiches, etc.) ;

                                                                                                                   Fiche
                 mise en scène (émission radio ou télé, film, théâtre, publicité, etc.) ;
                 support en ligne, virtuel (blog, site, diaporama, etc.).

                                                                                                                      réalisation
Les compétences et appétences des membres de l’équipe peuvent s’exprimer dans la concrétisation

                                                                                                                         réalisation
de la production finale. C’est la phase la plus exaltante pour les élèves. Il importe qu’ils puissent
associer apprentissage, créativité et plaisir.

        Sa cohérence

Les enseignants veillent à ce que la production soit cohérente avec le sujet et la problématique
soulevée. En effet, il convient d’éviter le hors-sujet, il faut alors apprendre à se restreindre pour
mieux cibler son travail.

On peut prévoir des phases de concertations élèves-professeurs mais aussi entre les équipes. Chacun
peut porter un regard extérieur et neuf sur les projets, donner de nouvelles pistes de réalisation. Le
sentiment d’entraide s’instaure alors au sein du groupe-classe. Il importe nécessairement de « se
donner de la marge » dans la réalisation.

        Sa présentation

Pour préparer l’oral de l’examen, il est utile de prévoir des présentations des projets et productions
dans le cadre d’événements de l’école (fête de la Francophonie, portes ouvertes, fête de la dernière
cloche, etc.) mais aussi devant les parents et les élèves des classes de 9ème. Ces moments festifs
permettent à la classe de s’unir pour présenter un travail unique où chacun a un rôle à jouer. Pour
ces opérations, les élèves peuvent faire preuve d’imagination et d’initiatives. Il s’agit d’exercices de
répétition mais aussi d’opérations de communication.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Pour la présentation orale de l’examen, l’improvisation est à bannir, tout comme la récitation. La
présentation doit avoir un « timing » précis et les temps de parole se veulent équilibrés entre les
membres de l’équipe. La présentation orale commune révèle à la fois la matière de l’étude et la
démarche du travail. Les élèves, à travers leur production finale, insistent sur :

   -   l’intérêt de la problématique et du thème ;
   -   les recherches entreprises et les initiatives spécifiques ;
   -   les choix effectués et les réponses apportées.

La présentation individuelle complète la collective pour rappeler le point de vue de chacun sur la
méthodologie de travail, les apports des élèves et leurs compétences particulières.

                                                                                                               Fiche réalisation

         Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 10

           L’attestation de réussite de l’Ambassade de France en Russie

L’attestion de réussite de l’Ambassade de France en Russie couronne le parcours en filière bilingue.
Pour l’obtenir, les élèves doivent :

    -   suivre quatre années d’enseignement propre au programme bilingue (8ème-11ème) ;
    -   passer avec succès l’épreuve du projet en classe de 10ème ;
    -   assurer un contrôle continu satisfaisant en classe de 11ème.

Les services de l’Ambassade de France en Russie valorisent les élèves ayant validé le parcours
bilingue et obtenu une certification de langue française comme le DELF Junior.

Pour rappel, l’attestation de réussite remise par l’Ambassade de France en Russie permet à son
titulaire d’être dispensé de test de contrôle des connaissances de français pour une inscription en
premier cycle universitaire français, conformément à l’article 16 du décret n°71-376 du 13 mai 1971
relatif à l’inscription des étudiants dans les universités et les établissements publics à caractère

                                                                                                                Fiche évaluation
scientifique et culturel indépendants des universités modifié.

Cette attestation de réussite permet à l’élève de valoriser son parcours bilingue, les connaissances et
méthodologies de travail acquises durant quatre années. En aucun cas cette attestation ne remplace
ou ne représente un DELF. Le DELF est un diplôme délivré par le ministère français de l’éducation
nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche. Ce diplôme sanctionne la maîtrise des

                                                                                                                        Fiche examen
quatre compétences langagières. Il est valable sans limitation de durée.

Pour assurer une cohérence entre l’attestation de réussite de l’Ambassade de France en Russie et les
droits qu’elle ouvre, il est attendu que les élèves lauréats de section bilingue atteignent le niveau B2
du CECRL en classe de 11ème.

L’attestation de réussite est transmise aux établissements par les services de l’Ambassade de France
à la fin de l’année scolaire de 11ème. Les responsables des filières bilingues transmettent auparavant
une synthèse du contrôle continu de chaque élève (classe de 11ème), avec mention des titulaires d’un
DELF.

Les élèves de 11ème qui déposent un dossier d’inscription en université française auprès de Campus
France pourront disposer de leur attestation de réussite à la mi-janvier de l’année scolaire en cours
(accord préalable entre les services de l’Ambassade de France et le responsable de la section
bilingue).

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 11

                             L’évaluation du projet en classe de 10ème

Les élèves de 10ème classe des filières bilingues francophones de Russie sont invités à réfléchir, une
année scolaire durant, sur un thème générique. En groupe, ils doivent :

    -   définir un sujet les intéressant et en lien avec la thématique générale ;
    -   élaborer un questionnement autour du sujet choisi et défini ;
    -   mettre en œuvre une recherche documentaire efficace ;
    -   analyser les documents recueillis pour élaborer une réponse à leur problématique ;
    -   transmettre leurs connaissances et leur point de vue sur le sujet via une production finale.

Le projet, bien que réalisé en groupe, permet une notation individuelle.

Une note unique, par élève, sur 20 points est attribuée, selon la répartition suivante :

                                                                                                                          Fiche évaluation
                                                             20 points

                            10 points                                                      10 points
                       contrôle et travail                                             présentation du
                           continus                                                         projet

                                                                            4 points
                                             4 points                                                      6 points
            6 points                                                      pertinence et
                                        contrôle continu à                                               entretien oral
        Note individuelle                                                cohérence de la
                                             l'année                                                       individuel
                                                                           production

    -   10 points de contrôle et travail continus

                      Chaque élève rédige une note personnelle de deux pages maximum dans laquelle
                       il revient sur le choix de son thème et l’intérêt de la problématique élaborée.
                       Telle une autoévaluation, l’élève évoque son implication dans le groupe, les
                       tâches qu’il a réalisées et son point de vue sur le sujet. La note écrite sera
                       transmise au jury avant l’examen oral.

                      Le professeur responsable de la classe attribue, en concertation avec l’ensemble
                       de l’équipe enseignante impliquée dans le projet, une note de contrôle continu.
                       Elle permet de déterminer l’implication et la qualité de la démarche de chaque
                       élève. Elle permet aussi de mettre en avant les éléments moteurs de chaque
                       groupe.

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
-   10 points pour la présentation du projet

Le projet et la production finale sont présentés lors de l’épreuve orale en fin d’année scolaire. L’oral
se déroule en deux temps : une présentation de la production finale et du projet en groupe, suivie
d’entretiens individuels :

                     l’équipe présente ensemble son projet et sa production finale. Elle doit veiller à
                      organiser de façon logique et cohérente sa démarche et chaque élève devra y
                      avoir un temps de parole (7 à 10 minutes au total) ;

                     chaque élève de l’équipe s’entretient ensuite individuellement avec le jury, sur
                      une notion disciplinaire évoquée dans le projet mais aussi sur sa contribution au
                      groupe.

        Grilles d’évaluation en vigueur dans le cadre du projet

Contrôle continu annuel (4 points)

                                                                                                                          Fiche évaluation
Note attribuée par l'équipe enseignante de l'établissement, impliquée dans le projet

   Critères                                                                                                      Points
                                                                                                                   0
  Recherche documentaire                                                                                          0.5
1 Richesse, variété, qualité du traitement et de l'exploitation des documents
                                                                                                                   1
                                                                                                                  1.5

                                                                                                                   0
  Portfolio                                                                                                       0.5
2 Référencement des sources, classification et structuration des informations, compte-
  rendu des recherches documentaire                                                                                1
                                                                                                                  1.5

                                                                                                                   0
  Implication dans le projet
3 Présence aux séances dédiées au projet et aux cours de la section bilingue,                                     0.5
  investissement et contribution de l'élève dans l'ensemble du travail du groupe
                                                                                                                   1

   Total                                                                                                          /4

           Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Note individuelle (6 points)

La note individuelle est complémentaire de la production du groupe. Elle représente un bilan du
travail effectué et doit expliquer :

    -    le choix du sujet ;
    -    le choix de la problématique ;
    -    le type de production ;
    -    la démarche du groupe ;
    -    la démarche individuelle ;
    -    les acquis sur le plan des méthodes ;
    -    les acquis disciplinaires.

    Critères                                                                                               Points
        Cohérence de construction de la note individuelle                                                         0
        La note s’appuiera sur la structure et schéma proposés dans la fiche « structure
                                                                                                                  0.5
        de la note individuelle ».
1       Le contenu est organisé en parties distinctes : introduction (rappel du sujet du                          1
        projet et des motivations), démarche collective et investissement personnel
                                                                                                                  1.5

                                                                                                                        Fiche évaluation
        dans le projet, conclusion (point de vue personnel sur le sujet, acquis et
        rétroaction)                                                                                              2
2      Qualité et pertinence de la restitution de la démarche
                                                                                                                  0
       L’objectif de la note individuelle est de positionner le travail individuel au sein
       d’un effort collectif.                                                                                     0.5
       On veillera à retrouver des éléments d’analyse sur :                                                       1
         - le choix du sujet du groupe,
         - la problématique élaborée par le groupe,                                                               1.5
         - le choix de la production finale,                                                                      2
         - la méthodologie de travail et les moyens mis en œuvre,
         - l’apport individuel                                                                                    2.5
         - point de vue personnel sur le sujet,                                                                   3
         - rétroaction sur les difficultés et les nouveaux acquis.
3   Qualité de l'expression écrite
                                                                                                                  0
    Etendue et maîtrise du vocabulaire (utilisation d’un vocabulaire approprié même
    si des lacunes lexicales subsistent encore).                                                                  0.5
    Degré d’élaboration des phrases et morphosyntaxe (utilisation appropriée de                                   1
    constructions variées et courantes. Toutefois, des erreurs peuvent encore se
    produire.)
                                                                                                                  /6
    Total

            Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Présentation du projet (10 points répartis en deux sections)

L’oral se déroule en deux temps :

    -   présentation du projet en groupe (7 à 10 minutes) ;
    -   entretien individuel avec chaque membre du groupe (au moins 5 minutes).

L’évaluation de ces deux parties complémentaires s’opère de la façon suivante :

        Cohérence et pertinence de la présentation              Points       Entretien oral individuel          Points
        de groupe et du produit réalisé
                                                                          Réactivité face aux questions           0
        Gestion de la présentation en groupe                       0      du jury                                0.5
        Répartition de la parole, suivi d'un plan,               0.5      Capacité à confirmer,
        annonce de la problématique, présentation                         nuancer et préciser ses idées,          1
1                                                                  1
        de la démarche de travail et du produit final                     capacité à réagir aux                  1.5
                                                                 1.5      arguments d'autrui pour
                                                                          défendre sa position                    2
                                                                   2

                                                                                                                         Fiche évaluation
                                                                          Développement du sujet                  0
                                                                          Capacité à présenter et
                                                                                                                 0.5
                                                                          développer son sujet (faits,
                                                                          idées), appui sur les                   1
                                                                   0      connaissances disciplinaires
                                                                                                                 1.5
        Qualité du produit réalisé                               0.5      en jeu
        Inventivité, esthétique, adéquation entre la                                                              2
2                                                                  1
        forme choisie et le sujet traité                                                                          0
                                                                 1.5      Qualité de l'expression orale
                                                                                                                 0.5
                                                                          Richesse et pertinence du
                                                                   2      lexique, correction                     1
                                                                          morphosyntaxique, maîtrise
                                                                                                                 1.5
                                                                          du système phonologique
                                                                                                                  2

Total
                                                                  /4                                             /6

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Consigne de rédaction pour la note écrite individuelle

    -   1 note individuelle écrite par membre du groupe
    -   2 pages A4 maximum
    -   Taille 12 Times New Roman, interligne 1.15

Organisation de la note individuelle

    1. Introduction

    -   Présentation du thème général, commun à toutes les sections bilingues francophones de
        Russie
    -   Présentation du thème choisi et du questionnement inhérent (problématique), élaboré par
        le groupe. Expliquer/justifier le choix et les motivations
    -   Présentation de la production.
        Expliquer/justifier le choix et les motivations

    2. Développement

    -   Le travail de groupe et le choix méthodologique

                                                                                                                Fiche évaluation
            o Calendrier et échéancier
            o Partage des tâches
            o Mise en valeur de compétences de chaque membre
    -   Démarche et investissement personnel
            o Réalisation(s) et contribution(s) personnelle(s)
            o Difficultés rencontrées et solutions de remédiation
            o Compétences travaillées et développées
    -   Production
            o Choix et motivations
            o Objectifs et attentes
            o Réalisation, concrétisation du produit

    3. Conclusion

    -   Réponse personnelle à la problématique, au questionnement élaboré par le groupe
    -   Rétroaction sur le travail de groupe et en projet (positionnement, compétences, savoir-faire,
        savoir-être acquis, etc.)

          Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Fiche 12

                              Le contrôle continu en classe de 11ème

Puisque le cursus bilingue s’échelonne de la 8ème à la 11ème, il importe que les élèves soient évalués
jusqu’en fin de parcours.

Pour ne pas surcharger l’année de 11ème, il convient de procéder à un contrôle continu. Il est à la
discrétion de chaque établissement.

Les moyennes obtenues en français et en DNL sur l’année de 11ème sont communiquées par le
responsable de la section bilingue aux services de l’Ambassade de France. Ces moyennes (notées sur
5) s’ajoutent à la validation du projet réalisé en 10ème. La moyenne ainsi obtenue permet à chaque
élève d’obtenir l’attestation.

Pour récompenser et mettre en valeur les élèves qui sont réellement engagés dans le travail
demandé en section bilingue, des mentions sont attribuées et notifiées sur les attestations de
l’Ambassade de France :

                                                                                                                    Fiche évaluation
  Projet réussi en          Moyennes en 11ème                      DELF                           Mention
       10ème
                                                                                             Excellent avec les
          x                      Entre 4 et 5                       B2
                                                                                            félicitations du jury
          x                      Entre 4 et 5                       B1                            Très bien
          x                      Entre 4 et 5                        -                               Bien

                                                                                                                            Fiche évaluation
          x                     Entre 3.5 et 4                       -                           Satisfaisant
          x                     Moins de 3.5                         -                        Pas de mention

Si l’élève ne réussit pas l’épreuve de 10ème ou s’il n’y participe pas, il ne peut prétendre à l’attestation.

           Réalisé par Hélène BUISSON – Attachée de coopération pour le français – Institut français de Russie
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler