DU 1ER AU 5 AVRIL 2019 - NORMANDIE PROGR AMME ET INSCRIPTIONS WWW.LASEMAINEEXTRAORDINAIRE.COM

 
DIAPOSITIVES SUIVANTES
DU 1ER AU 5 AVRIL 2019 - NORMANDIE PROGR AMME ET INSCRIPTIONS WWW.LASEMAINEEXTRAORDINAIRE.COM
DESSINONS LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE DE DEMAIN
DU 1ER AU 5 AVRIL 2019
NORMANDIE PWWW.LASEMAINEEXTRAORDINAIRE.COM
            RO G R A M M E E T I N S C R I P T I O N S
DU 1ER AU 5 AVRIL 2019 - NORMANDIE PROGR AMME ET INSCRIPTIONS WWW.LASEMAINEEXTRAORDINAIRE.COM
Ce projet reçoit le soutien de
EDITO
‘‘      Nous avons une ambition.

Celle d’une société solidaire, émancipatrice et inclusive où chaque
différence vient nourrir le monde que nous construisons.

Un monde pour toutes et pour tous.

Aux PEP, nous avons fait de cette ambition inclusive une priorité.

Nous accompagnons aujourd’hui plus d’un million d’enfants, adolescents,
adultes et leurs familles.

Parce qu’ils et elles déploient des trésors d’énergie pour y parvenir, nous
souhaitons valoriser ce mouvement inclusif à travers une semaine [extra]
ordinaire.

Cette semaine [extra]ordinaire permettra aux personnes d’horizons
divers de se rencontrer pour des moments de partage et de découverte.

A travers des dizaines d’actions menées sur l’ensemble de la Normandie
(activités sportives, artistiques et culturelles), les PEP 76 s’engagent à faire
reconnaître le droit à chacun de vivre au cœur de la cité.

La journée de la société inclusive, point d’orgue de cette semaine [extra]
ordinaire, verra se rencontrer plus de 500 actrices et acteurs éducatifs, de
santé, des mondes associatifs et institutionnels qui font de leur combat
quotidien cette ambition inclusive.

Parce qu’elles et ils ont tous un rêve.

Faire que ces semaines [extra]ordinaires deviennent tout à fait ordinaire.»

                               Didier DETALMINIL, Président des PEP 76

                         —3—
LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE OUTIL
  La société inclusive, dit Charles GARDOU, est une société sans privilèges, exclusivités et exclusions. Une société est
  inclusive lorsqu’elle porte un respect et une attention égale à tous les citoyens. Les attentes et les projets de vie des
  personnes se trouvent au cœur des décisions qui peuvent être prises les concernant, et toute forme d’inégalité et
  d’injustice est combattue.

  L’INCLUSION N’EST PAS L’INTÉGRATION                             les coopérations entre les professionnels en intégrant
                                                                  l’expertise parentale. Il s’agit notamment d’organiser le
  Pour nous, la notion d’inclusion va beaucoup plus loin
                                                                  transfert de compétences entre le milieu spécialisé et le
  que celle d’intégration et propose une inversion majeure
                                                                  milieu ordinaire, par exemple, mais également entre le
  dans la prise en compte de la différence. L’intégration
                                                                  secteur de la petite enfance et l’école afin de garantir un
  consiste à demander à l’individu de s’adapter à la norme
                                                                  parcours de vie inclusif et sans rupture.
  dominante. L’inclusion se conçoit, elle, comme l’adaptation
  d’un système (éducatif, scolaire, social…), afin de permettre   Les dispositifs innovants développés par le réseau PEP,
  à chaque personne d’y trouver sa place telle qu’elle est, et    ont montré l’efficience de ces approches territorialisées.
  de participer pleinement aux décisions qui la concernent.       A travers le déploiement de pôles ressources et de dispositifs
                                                                  itinérants, le réseau PEP promeut cette dynamique sur
  Notre combat est de faire reconnaître toutes les différences    l’ensemble du territoire.
  comme des richesses pour la société toute entière. Partout
  en France, nous œuvrons en faveur d’une école de la
  République véritablement inclusive et d’une éducation
  globale qui permette de lutter contre les déterminismes
  sociaux et de favoriser l’émancipation, l’enrichissement et
  l’épanouissement de chaque individu.
  Bien au-delà des situations de handicap ou de dépendance,

        ‘‘
                «Une société inclusive,
                c’est une société sans
         privilèges, exclusivités et
         exclusions ».
         Charles GARDOU

  les problématiques de l’inclusion concernent la société
  toute entière, que nous appelons à évoluer vers un modèle
  plus ouvert, solidaire, démocratique et fraternel. Car chacun
  peut potentiellement être concerné demain, directement
  ou via un proche. L’inclusion, c’est l’affaire de tous.

  Si l’accompagnement d’enfants en situation de handicap
  se «désinstitutionnalise» doucement, sous l’impulsion de
  plusieurs réformes portées par les associations, la société
  inclusive n’est pas encore advenue. L’enjeu est de dépasser
  l’écueil du « tout spécialisé » pour proposer le déploiement
  de dispositifs intégrés d’appui à l’inclusion et de renforcer

     EXCLUSION                       SÉGRÉGATION                  INTÉGRATION                 SOCIÉTÉ INCLUSIVE

                                                   —4—
DE LUTTE POUR L’ÉGALITÉ
  LA «SOCIÉTÉ INCLUSIVE» PEU CONNUE                                                                                LE BAROMÈTRE DE LA
     Avez -vous déjà entendu l’expression « société inclusive » ?

     En %
                                             Oui et je vois bien
                                              de quoi il s’agit                                                    SOCIÉTÉ INCLUSIVE
                                                                                                                     Les PEP, avec l’institut de sondage Kantar
                                                 11                                                                  Public met en place chaque année le
                                                    (-2)
                                                                                                                     Baromètre PEP de la Société Inclusive.
                                                                                                                     En effet, nous jugeons fondamental de
                                                                                                                     connaître l’état de l’opinion sur cette
                                                                                Oui mais je ne
                                                                 29           vois pas vraiment                      thématique afin d’affiner nos propositions
                                                                (+1)           de quoi il s’agit                     de transformation sociale et promouvoir
  Non              60                                                                                                le concept de société inclusive. L’édition
                    (+1)                                                                                             2017 a été réalisée six mois après l’élection
                                                                                                                     présidentielle auprès d’un échantillon
                                                                                                                     représentatif de 2602 personnes.
                                                                                  OUI
                                                18-24 ans : 48%                  40% (-1)                            Retrouvez le dernier Baromètre sur notre site.
                                                    PCS + : 46%
  Baromètre de la société incusive réalisé par la FGPEP et Kantar, 6 mois après l’élection
  présidentielle de 2017 échantillon représentatif de 2602 personnes.

  UNE SOCIÉTÉ JUGÉE INÉGALITAIRE.
  Depuis maintenant 4 ans, les PEP et Kantar (ex TNS-SOFRES) dressent, chaque année, un état des lieux des inégalités : le
  baromètre de la société inclusive. La quatrième vague de cette enquête, réalisée six mois après l’élection présidentielle,
  dressait le bilan d’une société française perçue comme inégalitaire par ses citoyens.
  Parmi les inégalités citées en priorité : l’emploi, le logement et l’accès aux soins. Dans ce contexte, les Français semblent
  partager une vision pessimiste des possibilités d’accomplissement personnel : seulement un quart des français pense qu’il
  est possible aujourd’hui pour chaque individu de trouver la place qu’il mérite dans la société et de réaliser ce qu’il souhaite
  dans la vie.
  La société inclusive, parce qu’elle s’intéresse à toutes les singularités, vise à réduire ces inégalités. Elle oeuvre à la promotion
  d’une société solidaire, construite par tous et pour tous et toutes.

  3 FRANÇAIS SUR 4 JUGENT LA SOCIÉTÉ TRÈS INÉGALITAIRE
                     Diriez-vous que la société française est…
                     En %                                Sans opinion               Très inégalitaire               Plutôt inégalitaire                   Plutôt égalitaire                  Très égalitaire

                                       EST Inégalitaire                                                                                                                                 EST Egalitaire

                                               76%                        4             22                                 54                                   18         2                  20%
                                                  (-1)                                                                                                                                           (-1)

                                                                         (+2)           (-3) (                              +2) (                                -1)       (=)
                            65 ans et plus : 83%

                     Baromètre de la société incusive réalisé par la FGPEP et Kantar, 6 mois après l’élection présidentielle de 2017 échantillon représentatif de 2602 personnes, stratifié par régions et catégories
                     d’agglomération.

                                                                                                 —5—
LA SEMAINE
[EXTRA]ORDINAIRE
DU 1ER AU 5 AVRIL 2019

                                               DEC 2018
                                             AVRIL 2019          UN CONCOURS CRÉATIF POUR
                                                                 INVENTER LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE
                                                                 Organisation d’un concours de créations (dessins,
                                                                 videos, photos) à destination des écoles maternelles,
                                                                 écoles élémentaires et classes de 6e de Seine-Maritime
                                                                 pour les inviter à dessiner l’école et la société inclusive
                                                                 de demain
                                                                 EN PARTENARIAT AVEC L’ÉDUCATION NATIONALE
                                                                 ET LES PEP DE LA MANCHE

                                                                 MARS 2019
                                                                 AVRIL 2019
          DIFFUSION DE 6 FILMS POUR
       SENSIBILISER LE GRAND PUBLIC
     Diffusion de 6 films (1 min) pour les salles de cinéma et
             versions longues (2 min) sur les réseaux sociaux
         EN PARTENARIAT AVEC MIL SABORS PRODUCTIONS ET
                              L’OMNIA REPUBLIQUE ROUEN

                                              DU 1er AU 4
                                              AVRIL 2019         UNE SEMAINE D’ACTIONS POUR
                                                                 PROMOUVOIR LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE
                                                                 Des actions portées sur l’ensemble de la Normandie :
                                                                 rencontres sportives, culturelles, débats, expositions autour
                                                                 de la société inclusive.

                                               —6—
MERCREDI 3                 LA COURSE [EXTRA]ORDINAIRE
                                                     AVRIL 2019                Chaque matin, un.e enfant parcourt entre 3 et 5 km pour se
                                                                               rendre à l’école.
                                                                               Chaque matin, un.e enfant en situation de handicap parcourt
                                                                               entre 10 et 30km pour se rendre dans une école adaptée.
                                                                               Ensemble, parcourons ces kilomètres qui séparent les
                                                                               enfants en situation de handicap de leur école de quartier.

                                                                               En relais ou en solo, en courant ou en rando, que
                                                                               l’on soit élève, éducatrice, enseignant, parent et tout
                                                                               simplement citoyen, venons affirmer le droit de chaque
                                                                               enfant d’être scolarisé.e au plus près de son domicile.
                                                                               La course [extra]ordinaire sera l’occasion, sur un parcours
                             OUVERT A TOUS                                     accessible et respectueux de la singularité de chacun.e, de faire
                                                                               reconnaître la société inclusive comme une utopie concrète.

                                                                                          3 COURSES POUR TOUS

                                                                               L’APRÈS-MIDI
                                                                               Atelier musique - Atelier arts créatifs au kilomètre.
                                                                               Démonstration basket fauteuil avec le club de Rouen, zumba,
                                                                               escrime adaptée…

                                                                               14H30 - LES 1 KM
                                                                               Parcours de 1,2 km pour tous, entièrement accessible pour
                                                                               permettre à tous d’y participer : en marchant, en courant, en
                                                                               roller, en fauteuil roulant. GRATUIT

                                                                               15H30 - LES 2,5 KM
                                                                               Parcours de 2,4 km pour tous, entièrement accessible pour
                                                                               permettre à tous d’y participer : en marchant, en courant, en
                                                                               roller, en fauteuil roulant. GRATUIT

                                                                               17H30 - LES 6KM
                                                                               Course solidaire de 5,4 km. La course est libre pour tous les
                                                                               participants. Une particiation de 5€ (ou plus) est demandée au
                                                                               profit des actions de sensibilisation à la société inclusive des
                                                                               PEP 76.

CINE-DÉBAT AVEC L’OMNIA REPUBLIQUE
       Projection du film d’Agnès FOUILLEUX suivie d’un débat             JEUDI 4 AVRIL 2019
« Plus d’autonomie, de coopération, d’égalité, de relation avec les       20H
   autres et avec la nature, voilà ce que proposent les pédagogies
         actives. Inventées il y a plus d’un siècle par des pionniers,
     Montessori et Freinet en tête, elles remettent en question un
                         modèle dominant façonné par l’histoire ».

                                       Tarif Réduit pour tous : 5,50€
                  Gratuit (sur réservation) pour les salarié.s des PEP   —7—
         et les familles accompagnées par les établissements PEP.
VENDREDI 5 AVRIL 2019
LES RENCONTRES DÉPARTEMENTALES DES
ACTRICES ET ACTEURS DE LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE
9H00 - ACCUEIL DES PARTICIPANTS
Accueil et café de bienvenue

9H30 - LA SOCIÉTÉ INCLUSIVE, UNE UTOPIE CONCRÈTE
Conférences introductives de la journée. Intervenants à confirmer.

11H30 - PROJECTION DU FILM ‘ISSUE’ DE SECOURS
« Issue de secours » est un film réalisé avec les 12 apprenants du pôle alphabétisation « Français Langue d’Intégration » des centres
sociaux PEP 28 de LUCE. Ce court-métrage relate l’histoire chaotique et émouvante des migrants souhaitant connaitre des horizons plus
harmonieux, même si cela passe par une traversée hautement périlleuse…

14H30 - TABLES RONDES ET ATELIERS
Les nouvelles technologies au service           Rencontres avec les acteurs de l’emploi          Autodétermination des personnes
du soins                                        inclusif                                         Intervenants à confirmer
Laurent PANNIER pour leur projet de réalité      Léo à table, entreprise d’insertion
augmentée,                                       ARAMIS
Laura ROUSSEL, Infirmière du service            CAP EMPLOI ESAT IMPRO
d’oncologie pour le robot qui aide aux
soins
                                                Le sport, comme levier d’inclusion
Intervenants à confirmer
                                                Pauline     DELHAIZE,       Fondatrice      de
                                                l’association « les enfants de la balle »
Quels     partenariats     entre       les
                                                Christophe CORNILLEAU, CRJS
établissements spécialisés et les écoles ?
                                                Intervenants à confirmer
Intervenants à confirmer

16H00 - TABLES RONDES ET ATELIERS
Quand la culture se rend accessible             Transculturalité et inclusion : regards          Parents, quels regards sur la société
Jean-Gabriel GUYANT, Responsable du             sur l’exil                                       inclusive ?
service culturel sur le Curieux Printemps       Assocation Thérapsy qui accompagne les           Intervenants à confirmer
Amandine      DEROUT,      FRAC       Haute     personnes en exil
Normandie                                       Mustafa AZZOURI, Journaliste et Réfugié
Fabrice DEPERROIS, Les Plastiqueurs             politique syrien
                                                Intervenants à confirmer
Rendre la vie affective et sexuelle
accessible                                      Penser     l’accessibilité    des      espaces
Intervenants à confirmer                        publics
                                                Maude DUPUIS, Polymorphe
                                                Stéphane PLANTROU
                                                ARTEFACT, Architecte
                                                Hélène KLEIN, adjointe à la ville de Rouen
17H00 - CONCLUSIONS
17H30 - FIN DE LA JOURNÉE

                                           INSCRIPTIONS—ET
                                                        8—
                                                           PROGRAMME SUR
                                         WWWW.LASEMAINEEXTRAORDINAIRE.COM
LES PEP 76 AU SERVICE
         D’UNE SOCIÉTÉ INCLUSIVE

Le Pôle Éducatif, Pédagogique et de Soins Spécialisés (PEP2S) de Eu (76) est venu prendre le relai de l’IME de Rieux depuis le 1er Septembre 2017.

               L’Association Départementale des Pupilles de l’Enseignement Public de la Seine Maritime (PEP 76) est une association « loi
               1901 », à but non lucratif, créée en 1916.

               Forte de ses 100 ans, elle inscrit son action sur le département seinomarin, est membre de l’Association Régionale
               « PEP Normandie » et de la Fédération Générale des PEP qui compte aujourd’hui près de 23 800 salariés pour un budget de 900
               millions d’euros en 2016.

               Revendiquant son appartenance au secteur privé non lucratif et plus largement à l’Economie Sociale et Solidaire, l’association
               affirme et met en action les valeurs historiques des PEP : Laïcité, Solidarité, Egalité, Citoyenneté.

               En 2018, les PEP 76 œuvrent principalement dans deux secteurs d’activité.
               Le secteur des Politiques Educatives Vacances, Loisirs et Culture (PEVLC) :
               • classes de découvertes ;
               • séjours collectifs de vacances enfants, adolescents, familles.

               Le secteur des Politiques Educatives et Sociales de Proximité (PESP) : En cours de développement

               Le secteur des Politiques Sociales, Médico-sociales et de Santé (PSM2S) par la gestion de 11 établissements et services,
               implantés sur 20 lieux du territoire seinomarin.

               • Dispositif ITEP l’Eclaircie (ITEP & SESSAD) : Barentin, Rouen Droite, Rouen Gauche, Elbeuf, Dieppe ;
               • Centre Beethoven : CAMSP (Rouen), CRA (Rouen), SESSAD Rouen, Dieppe ;
               • Pôle Educatif Pédagogique et de Soins Spécialisés de la Busine (IME & SESSAD) : Eu ;
               • Etablissement Médico-Educatif Colette Yver (IEM et SESSAD) : Rouen et son agglomération ;
               • CMPP Sévigné : Rouen, Canteleu, Le Houlme, Maromme, Barentin/Pavilly ;
               • CMPP Pauline Kergomard : Le Havre.

               Outre les adhérents et les bénévoles du Conseil d’Administration, l’association compte aujourd’hui près de 350 salariés pour un
               budget annuel de 18 millions d’euros principalement financé par l’Agence Régionale de Santé de Normandie.

                                                                                                                    —9—
Le mouvement PEP, c’est :

                    100 ans d’expérience
            pour accompagner toutes les personnes
               au service d’une société inclusive

               Un réseau associatif national
            acteur majeur de l’Éducation Populaire
             et de l’Économie Sociale et Solidaire

                  Trois domaines d’action
                  • le social et le médico-social
            • les politiques éducatives de proximité
                     • l’éducation et les loisirs

          Le réseau PEP en quelques chiffres...
     • 23 000 salariés • 8 000 bénévoles • 25 000 adhérents
              • 1 300 000 personnes accompagnées
• Près de 2 millions d’euros versés pour des actions de solidarité
       • 100 centres de vacances et classes de découvertes
      • Plus de 1 200 établissements, services et dispositifs

                 En Seine-Maritime, c’est :

    Plus de 3 000 enfants, adolescents et familles
     accompagnés chaque année dans nos établissements
                    Plus de 350 salariés
               engagés au service des personnes

       LES PEP SONT RECONNUES D’UTILITÉ PUBLIQUE
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler