Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population cana-dienne plus âgée et ce que nous devons faire à ce sujet - Ryerson University

 
Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population cana-dienne plus âgée et ce que nous devons faire à ce sujet - Ryerson University
Le fardeau sous-estimé
de la grippe chez
la population cana-
dienne plus âgée
et ce que nous
devons faire
à ce sujet

               $
               $
               $

Février 2018
Le fardeau sous-estimé de la grippe
chez la population canadienne plus
âgée et ce que nous devons faire
à ce sujet.

Auteurs :
Dr. Samir Sinha, Julie Dunning, Ivy Wong,
Michael Nicin et Stephanie Woodward.
(version imprimée)

Copyright © National Institute on Ageing at
Ryerson University, Ryerson University,
Toronto

ISBN 978-1-926769-83-7
ISSN 2561-4827 (imprimé)
ISSN 2561-4835 (en ligne)
Cette page a été intentionnellement laissée en blanc.
Série sur
l’immunisation du
National Institute
on Ageing

                     Citation suggérée :
                     National Institute on Ageing. (2018). Le fardeau
                     sous-estimé de la grippe chez la population
                     canadienne plus âgée et ce que nous devons faire
                     à ce sujet. Toronto, ON : Livre blanc du National
                     Institute on Ageing.

                     Adresse postale :

                     National Institute on Ageing
                     Ted Rogers School of Management
                     350 Victoria St.
                     Toronto (Ontario)
                     M5B 2K3
                     Canada
Table des matières
Contents

  02                             04                             05
  À propos du National           Auteurs                        Résumé
  Institute on Ageing            et examinateurs

                                                                16
  07                             14                             Le vaccin contre la
                                                                grippe – encore notre
  Historique                     Vaccination – Une réussite     meilleure défense
  et contexte                    pour la santé publique         contre la grippe

  24                             25                             31
  Autres moyens                  Politiques de vaccination      Taux de vaccination
  de prévention                  au Canada                      au Canada

  34                             36                             41
  Politiques en matière de       Taux de vaccination pour
  vaccination contre la grippe   les fournisseurs de soins de
  des fournisseurs de soins de   santé et les établissements    Réticence à la
  santé au Canada                de soins de santé              vaccination

  45                             53
  Recommandations
  fondées sur les faits          Références
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

À propos du
National Institute
on Ageing
Le National Institute on Ageing (NIA) est un             Le NIA est également la demeure universitaire
nouveau centre de politique et de recherche              de la Stratégie nationale sur les aînés (SNA), un
de l’Université Ryerson, à Toronto. Le NIA               document de politique évolutif fondé sur les
se consacre à l’amélioration du vieillissement           faits rédigé conjointement par un groupe
réussi pendant toute la vie. Son mandat est              d’éminents chercheurs, des experts en
unique : il examine les questions liées                  politiques et des organisations d’intervenants
au vieillissement selon un large éventail                des quatre coins du Canada, et publié en
de perspectives importantes, y compris celles            octobre 2015. La SNA énonce les quatre piliers
associées au bien-être financier, physique,              qui guident le travail du NIA afin de faire
psychologique et social.                                 progresser les connaissances et de formuler les
                                                         politiques par l’entremise de recherche fondée
Le NIA met également l’accent sur la direction           sur les faits en matière de vieillissement au
de recherches interdisciplinaires afin de mieux          Canada, à savoir : des citoyens autonomes,
comprendre les problèmes qui peuvent mener               productifs et engagés; des vies actives et en
à l’élaboration d’idées réalisables fondées sur les      santé; des soins plus près du domicile; et un
faits, qui peuvent apporter une contribution             soutien pour les soignants.
significative à l’élaboration des politiques, des
pratiques et des produits innovants qui seront
requis pour aborder les multiples défis et
occasions présentés par l’ère de maturité du
Canada. Le NIA s’engage à fournir un leadership
national en matière de promotion d’une
approche collaborative qui cherche également
à établir constamment des partenariats
municipaux, provinciaux, fédéraux et
internationaux avec d’autres centres
universitaires et des organisations liées au
vieillissement.

À propos du National Institute on Ageing                                                                 02
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Au cours de la prochaine année, le NIA se penchera
sur les immunisations pour adultes dans le cadre de
son pilier « Vies actives et en santé », encourageant
ainsi l’éducation et le soutien afin que les Canadiens
et les responsables politiques et décideurs du pays
puissent mieux comprendre et favoriser les
politiques et les activités qui offrent un meilleur
soutien au bien-être, à la prévention et au
vieillissement en bonne santé de façon générale.

                                 STRATÉGIE NATIONALE SUR LES AÎNÉS

                CITOYENS INDÉPEN-                   VIES                   SOINS PLUS PRÈS             SOUTIEN POUR
                DANTS, PRODUCTIFS                ACTIVES ET                 DU DOMICILE                LES SOIGNANTS
                    ET MOTIVÉS                    EN SANTÉ                         Procure
                                                                                                      Reconnaît et soutient
                                                                           des soins intégrés, de
                      Permet aux             Aide les Canadiens                                        la famille et les amis
                                                                            haute qualité et axés
                  Canadiens plus âgés         à mener des vies                                       de Canadiens plus âgés
                                                                           sur la personne le plus
                     de rester des           actives et en santé                                        qui fournissent des
                                                                              près possible du
                       membres               le plus longtemps                                        soins non rémunérés
                                                                            domicile, fournis par
                    indépendants,                 possible.                                               à leurs proches.
                                                                            des prestataires qui
                     productifs et                                              possèdent les
                    engagés de nos                                          connaissances et les
                    communautés.                                                compétences
                                                                              nécessaires pour
                                                                              s'occuper d’elles.

                    LES QUATRE PILIERS QUI APPUIENT UNE STRATÉGIE NATIONALE SUR LES AÎNÉS

              ACCÈS                     ÉQUITÉ                     CHOIX                    VALEUR              QUALITÉ

   LES CINQ PRINCIPES FONDAMENTAUX QUI SONT À LA BASE D’UNE STRATÉGIE NATIONALE SUR LES AÎNÉS

À propos du National Institute on Ageing                                                                                        03
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Auteurs et examinateurs
La recherche de fond pour le présent rapport             Colin Busby – Codirecteur de la recherche,
a été effectuée par Julie Dunning (analyste en           Institut C.D. Howe.
politiques du NIA). Le rapport a été rédigé par
le D r Samir Sinha (directeur du Service de              D re Janet McElhaney – Chaire de recherche sur
gériatrie, Sinai Health System et Réseau                 la santé des personnes âgées de l’Association
universitaire de santé; professeur agrégé de             des bénévoles d’HSN; vice-présidente chargée
médecine, Médecine familiale et communautaire,           de la recherche et directrice scientifique, Institut
Politiques, gestion et évaluation de la santé,           de recherches d’Horizon Santé-Nord, École de
Université de Toronto; coprésident du conseil            médecine du Nord de l’Ontario.
d’administration du NIA), Julie Dunning, Ivy
Wong (conseillère principale en politiques du            D r Jacob Udell – Division cardiovasculaire,
NIA), Stephanie Woodward (ancienne directrice            Hôpital Women’s College et Peter Munk Cardiac
générale du NIA) et Michael Nicin (directeur             Centre, Hôpital Toronto General; professeur
général du NIA). Ce rapport a été révisé par Allan       adjoint de médecine, Université de Toronto.
McKee (agent des communications du NIA).
                                                         D r Jeff Kwong – Spécialiste principal en sciences
Examinateurs experts                                     fondamentales, Institut de recherche en services
Nous remercions sincèrement nos examinateurs             de santé (IRSS); scientifique, Santé publique
experts pour leurs commentaires et conseils              Ontario; médecin de famille, Équipe Santé
réfléchis concernant le contenu et les                   familiale de Toronto Western; professeur adjoint
recommandations finales du présent rapport               de médecine familiale et communautaire, École
Toute opinion ou erreur dans le présent rapport          de santé publique Dalla Lana, Université de
appartient exclusivement au NIA.                         Toronto.

D r Michael Gardam – Directeur médical,                  Déni de responsabilité : Le NIA a préparé le
Prévention et contrôle des infections, Hôpital           présent document afin de résumer des
Women’s College, et professeur agrégé de                 renseignements généraux concernant le fardeau
médecine, Université de Toronto.                         de la grippe et les bienfaits du vaccin contre
                                                         la grippe, ainsi que pour fournir des
D re Allison McGeer – Directrice médicale,               recommandations fondées sur les faits
Prévention et contrôle des infections, Sinai             permettant d’appuyer la vaccination contre la
Health System, et professeure de médecine de             grippe. Les travaux du NIA sont guidés par les
laboratoire et de pathobiologie, École de santé          données probantes existantes. Le présent
publique Dalla Lana, Université de Toronto.              document peut être reproduit sans permission
                                                         à des fins non commerciales, à condition de
                                                         reconnaître le NIA.

Auteurs et examinateurs                                                                                    04
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Résumé                                                   Il est probable que les conséquences négatives
                                                         de la grippe soient sous-estimées, car il est
                                                         difficile d’établir avec exactitude l’étendue et le
Bien que le Canada recommande un objectif de
                                                         degré selon lesquels la grippe affecte d’autres
80 % en matière de vaccin contre la grippe 1,
                                                         complications en matière de santé, y compris la
seulement 60 % environ des Canadiens plus
                                                         mortalité globale. Par exemple, lorsque le décès
âgés (et 29 % des Canadiens en général)
                                                         est attribuable à une complication ou à un
reçoivent le vaccin contre la grippe chaque
                                                         problème sous-jacent aggravé par la grippe, on
année 2, taux inférieur à celui d’autres pays
                                                         ne comprend pas nécessairement qu’il s’agit
développés, par exemple la Nouvelle-Zélande,
                                                         d’une conséquence directe de la grippe. En
les États-Unis et le Royaume-Uni. 3 Pire encore
                                                         dépit du fait qu’il ne s’agit pas d’une maladie
est le fait que les taux de vaccination chez les
                                                         mineure, les idées fausses concernant la gravité
Canadiens plus âgés connaissent également un
                                                         de la grippe persistent, bon nombre de
déclin depuis une dizaine d’années. 4
                                                         personnes en ignorant souvent les symptômes
                                                         en se disant que « ce n’est qu’un rhume ».
Au cours des deux prochaines décennies, le
nombre de Canadiens âgés de plus de 65 ans
                                                         En général, la vaccination est la meilleure façon
devrait doubler. 5 Les taux de grippe pourraient
                                                         de prévenir la grippe. Toutefois, les adultes plus
également augmenter pendant cette période
                                                         âgés et les personne souffrant d'une maladie
parce que les personnes âgées de plus de
                                                         chronique ont une réaction moins vigoureuse
65 ans, ainsi que celles qui souffrent problèmes
                                                         à la vaccination. Une des façons les plus
de santé chroniques, sont affectées par la grippe
                                                         importantes de réduire le taux de grippe chez
de façon disproportionnée. Par conséquent,
                                                         cette population est la vaccination répandue
nous prévoyons que des conséquences graves
                                                         contre la grippe ou l’immunité collective,
de la grippe deviendront plus prévalentes.
                                                         c’est-à-dire qu’une proportion suffisante de la
Malgré cela, nous ne comprenons pas encore
                                                         population est vaccinée pour permettre de
complètement le fardeau de la grippe chez les
                                                         réduire pour tout le monde le risque d’être
personnes infectées par le virus, bien que la
                                                         infecté.
grippe et les complications associées aient des
répercussions importantes sur le système de
                                                         Venant compliquer le problème est le fait que
santé canadien et la société en général.
                                                         les établissements et les fournisseurs de soins
                                                         de santé canadiens ont des politiques et des
Au Canada, la grippe contribue à
                                                         résultats incohérents et inadéquats en matière
12 200 hospitalisations et 3 500 décès en
                                                         de vaccination qui contribuent également à une
moyenne par an. 6 La grippe et la pneumonie se
                                                         faible vaccination chez les fournisseurs de soins.
classent au 7 e rang parmi les causes de décès au
                                                         Pendant la saison grippale 2016-2017,
Canada 7, et représentent la principale cause de
                                                         seulement 53 % des fournisseurs de soins de
décès attribuables aux maladies pouvant être
                                                         santé dans les hôpitaux ont été vaccinés contre
prévenues par la vaccination. 8
                                                         la grippe. 9

Résumé                                                                                                        05
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Le vaccin contre la grippe est donc victime              5. Fournir de l’éducation et du soutien cliniques
d’un décalage entre la politique et la pratique.            aux fournisseurs de soins primaires et aux
L’efficacité variable du vaccin d’une année                 pharmaciens pour leur permettre
à l’autre et l’exigence de se faire vacciner                d'administrer les vaccins
annuellement soulèvent des défis uniques en              6. Un financement universel pour les vaccins
matière de politiques et de communication en                contre la grippe doit être en place afin que
ce qui concerne le vaccin contre la grippe,                 ceux-ci soient accessibles par tous les
comparativement aux autres vaccins.                         Canadiens
                                                         7. Recommander fortement le vaccin contre
Le présent livre blanc fournira un sommaire                 la grippe pour tous les fournisseurs de soins
concis des preuves scientifiques actuelles afin             de santé et le rendre obligatoire pour les
de guider les solutions futures en matière de               fournisseurs de soins et les résidents de
politiques. La mise en valeur de ces                        maisons de soins de longue durée
constatations créera une meilleure appréciation          8. Développer de meilleures déclarations
des avantages du vaccin contre la grippe et                 obligatoires des taux de vaccination contre
d’autres mesures de prévention de la grippe,                la grippe
ainsi que les complications souvent liées à la
grippe, mais qui lui sont rarement attribuées,
comme la perte fonctionnelle et la mortalité              Tandis que
toutes causes confondues.
                                                          le Canada
Le rapport présente les huit recommandations
fondées sur les faits suivantes afin de soutenir          recommande que
les approches des politiques et des pratiques
des autorités sanitaires et des organisations             80 % des adultes se
                                                                            10
dans le but d’appuyer la prévention de la grippe
et le vaccin contre la grippe partout au Canada :         fassent vacciner ,
1. Améliorer les pratiques de prévention de la            seulement 29 % des
   grippe de façon plus générale
2. Faire la promotion d’un programme de                   Canadiens âgés de
                                                                         11
   vaccination fondée sur la vie entière qui
   inclut les adultes plus âgéss                          12 ans et plus , 62 %
3. Continuer à travailler au développement de
   meilleurs vaccins contre la grippe                     des adultes plus
                                                               12
4. Inclure le vaccin contre la grippe dans les
   lignes directrices cliniques pour les adultes          âgés et environ 50 %
   plus âgés et pour le traitement des maladies
   chroniques                                             des travailleurs de la
                                                          santé sont vaccinés
                                                                            13
                                                          contre la grippe.

 Résumé                                                                                                  06
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Historique et contexte

Pourquoi la grippe est-elle un problème de société important?

Chaque année, les épidémies de grippe causent un milliard de cas de grippe, entre 3 et 5 millions
de cas de maladies graves liées à la grippe, et entraînent entre 250 000 et 500 000 décès
à l’échelle mondiale. 14 La grippe, combinée à toutes les causes de pneumonie, se classe au
7 e rang parmi les causes de décès au Canada i, 15 et représente la principale cause de décès
attribuables aux maladies pouvant être prévenues par la vaccination. 16

                  ce  r                                                   Dix principales causes
                                     e
              Can
     1                           aqu
                                                                                                   17
                              di                                                 de décès (2013)
                      ie   car
                  lad                                    s
                                                     oie
     2        M a                                  v
                                          s des
                                        e          s
                                    iqu ieure
                 C              o n                         lles
     3        AV
                  l a
                         s c hr infér
                      die oires             a c c ide
                                                      n t e

              Ma pirat               u res
     4         re   s             s s
                          s / ble
                         t
                 c i den
              Ac
     5
                  b ète                   nie
              Dia                 mo
     6                 e   tp
                               neu
                   ppe                    er
              Gri                  eim
 7                   die
                           d’A
                                lzh
                  ala
 8
              M
                       e
               u i cid                s
 9            S
                      ie   s r é nal
                                     e

                a lad
10            M

i
    En 2013

Historique et contexte                                                                                  07
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

                                                        Au Canada

                                                 Le nombre de cas de grippe atteint un sommet
                                                pendant notre saison grippale, qui va de novembre
                                               à mars. 18

                                            On affirme que la grippe cause en moyenne 12 200
                                           hospitalisations par an. 19

                                         On affirme que la grippe cause en moyenne 3 500
                                        décès des suites de la grippe par an. 20

Bien que la plupart des Canadiens ne considèrent         la complication. 26 La grippe a également des
pas que la grippe présente une menace grave              répercussions économiques importantes sur la
(peut-être parce que la plupart des cas sont             productivité au travail, 27 entraînant une perte
légers 21), elle peut provoquer des maladies graves      d'environ 1,5 million de jours de travail par an. 28
qui entraînent l’hospitalisation ou la mort, et elle
peut être particulièrement dangereuse pour les
jeunes enfants et les adultes âgés de plus de            La grippe a également des
65 ans. 22 C’est parce que ces populations
                                                         répercussions économiques
                                                         importantes sur la
présentent un risque accru de complications
secondaires comme la pneumonie. 23 Les adultes

                                                         productivité au travail, 27
plus âgés, en particulier, présentent un risque
plus élevé, car leurs troubles médicaux
chroniques sous-jacents risquent de s’aggraver. 24
                                                         entraînant une perte
Il est également difficile d’évaluer le fardeau          d'environ 1,5 million de
                                                         jours de travail par an. 28
de la grippe, parce qu’il est fréquent que les
complications qui lui sont associées et ses effets
d’exacerbation ne soient pas liés à la grippe ou
à la maladie semblable à la grippe initiale. 25 De
plus, il est difficile de déterminer si la mortalité
est associée à la grippe, parce qu’une personne
qui consulte un médecin ne subit pas toujours
un test pour la grippe. De plus, les personnes
qui consultent un médecin le font parfois
spécifiquement pour une complication secondaire
ou une exacerbation d’un problème préexistant,
et il est possible que ces visites ne soient jamais
attribuées à la grippe, en dépit de son rôle dans

Historique et contexte                                                                                      08
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Les infections respiratoires (y compris la                                   Les infections respiratoires

grippe, les rhumes et autres) se classent au                                 (y compris la grippe, les
                                                                             rhumes et autres) se classent
deuxième rang au Canada en matière de coûts                                  au deuxième rang au Canada
                                                                             en matière de coûts indirects,
indirects, pour un total de 2,8 milliards de                                 pour un total de 2,8 milliards
                                       29                                    de dollars pendant la seule
dollars pendant la seule année 2008.                                         année 2008. 29

               En quoi consiste la grippe?
              Comment agit-elle?
                                               La grippe, aussi appelée influenza, est                39.5º

                                              causée par deux types de virus en constante
                                mutation – le virus grippal A et le virus grippal B, 30 et
                               infecte typiquement le nez, la gorge et les poumons. 31
                              Sa contagiosité est à son paroxysme lorsque vous présentez
                             des symptômes comme la toux, les éternuements ou tout ce
                            qui pourrait projeter le virus dans l’air. On pense que la
                           grippe peut également se répandre si l’on touche des
                          poignées de porte, des téléphones, des télécommandes, ou
                         les mains d’une personne atteinte de grippe. 32

                        Le virus de la grippe peut subir des mutations
                       (changements) très rapidement : c’est pourquoi de
                      nouvelles souches émergent constamment pendant la
                     saison grippale. 33

                  Parmi les symptômes de la grippe, on peut citer une fièvre
                 supérieure à 38 °C, des douleurs musculaires, des frissons
                ou de la transpiration, des maux de tête, une toux sèche et
               persistante, la congestion nasale et des maux de gorge. 34

Historique et contexte                                                                                        09
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Populations présentant un risque plus élevé de contracter la grippe

Le Comité consultatif national de l’immunisation (CCNI) du Canada et Santé publique Ontario (SPO)
considèrent que les personnes atteintes de maladies chroniques présentent un risque plus élevé de
complications liées à la grippe, y compris l’hospitalisation et la mort.

                       Les personnes souffrant des
                      maladies chroniques suivantes sont
                     considérées comme présentant un
                   risque plus élevé               Troubles cardiaques ou pulmonaires (y compris
                                                       l’asthme et la bronchopneumopathie chronique
                                                     obstructive)
                                                    Diabète
                                                  Maladies qui compromettent le système
                                                immunitaire, particulièrement le cancer
                                               Maladies rénales
                                             Démence
                                            Antécédents d’AVC
                                          Troubles sanguins
                                         Troubles neurologiques et neurodéveloppementaux
                                       Obésité morbide (indice de masse corporelle
                                      [IMC] > 40). 35, 36

                          Autres groupes qui présentent un risque
                                                            37
                         accru de complications de la grippe             Personnes âgées de plus de 65 ans
                                                                        Enfants âgés de moins de 5 ans
                                                                      Femmes enceintes
                                                                     Autochtones
                                                                    Résidents de maisons de soins de
                                                                    longue durée

Historique et contexte                                                                                       10
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

En Ontario, plus de 65 %                                 de diabète sont plus susceptibles d’être

des personnes atteintes                                  hospitalisées et de mourir. 46 Il est possible que
                                                         le diabète affaiblisse le système immunitaire et

d’une complication directe                               fasse en sorte qu’il est plus difficile de lutter

de l’influenza déclarée
                                                         contre les infections, en plus de rendre plus
                                                         difficile le contrôle de la glycémie. 47

présentaient un ou plusieurs                             Les maladies pulmonaires chroniques, les

facteurs de risque médical
                                                         maladies neuromusculaires, le cancer et les
                                                         maladies rénales sont également associés à un

sous-jacents. 38                                         risque accru de décès des suites de la grippe. 48
                                                         Les personnes atteintes de maladies pulmonaires
                                                         chroniques ou de bronchopneumopathie
En Ontario, plus de 65 % des personnes atteintes         chronique obstructive, et qui contractent
d’une complication directe de l’influenza                également la grippe, sont vulnérables
déclarée présentaient un ou plusieurs facteurs           respectivement à un risque accru de décès,
de risque médical sous-jacents. 38 Selon les             d’hospitalisation et d’admission à une unité de
études de recherche, les patients atteints d’une         soins intensifs. 49
maladie cardiovasculaire présentaient un risque
accru d’événements indésirables associés à une           Le fardeau disproportionné de la grippe pour
infection par la grippe, y compris la pneumonie,         les personnes âgées de plus de 65 ans
les crises cardiaques, les hospitalisations et la
mort. 39,40,41 On pense également que certains des       Au Canada, la prévalence de complications de
coûts associés au traitement des maladies                la grippe en présence de troubles médicaux
cardiaques en général pourraient être                    à risque élevé (p. ex., maladies cardiaques,
attribuables à une augmentation du nombre                maladies pulmonaires, diabète, cancer ou
d’hospitalisations provoquées par les                    maladies rénales) ii augmente considérablement
complications cardiovasculaires qui surviennent          avec l’âge. Environ 30 % des personnes âgées de
pendant la saison grippale. 42                           20 à 64 ans présentent un de ces troubles
                                                         médicaux : ce chiffre passe à environ 53 % des
L’obésité, définie comme ayant un indice de              personnes âgées de plus de 50 ans et
masse corporelle (IMC) supérieur à 30, est               à plus de 70 % des personnes âgées de plus de
associée à un risque accru de complications              65 ans. 50
attribuables à la grippe, y compris des
hospitalisations pour des problèmes
respiratoires. 43 Cette association était la plus
forte avec les problèmes respiratoires
comprenant la pneumonie et la grippe, d’autres
maladies respiratoires aiguës et les maladies
pulmonaires chroniques. 44

Les personnes souffrant de diabète sont
également considérées comme présentant un
risque accru de complications liées à la grippe. 45
Il a été démontré que les personnes atteintes
                                                         ii
                                                              Selon les recommandations du CCNI
Historique et contexte                                                                                    11
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

  La présence de maladies chroniques augmente
  la probabilité de complications associées à la                En ce qui concerne les
  grippe, y compris une augmentation du nombre
                                                                personnes hospitalisées
                                                                en raison d’une grippe, plus
  d’hospitalisations et des taux de mortalité plus
  élevés. 56 En ce qui concerne les personnes

                                                                de 65 % présentaient un
  hospitalisées en raison d’une grippe, plus de
  65 % présentaient un trouble sous-jacent, tandis
  qu’environ 85 % des personnes décédées des
  suites d’une complication présentaient des
                                                                trouble sous-jacent, tandis
  facteurs de risque sous-jacents. 57                           qu’environ 85 % des
                                                                personnes décédées des
                                                                suites d’une complication
                                                                présentaient des facteurs
                                                                de risque sous-jacents. 57
    Pourquoi les adultes plus âgés sont-ils
   particulièrement vulnérables à la grippe?
 Introduisons ici le concept
d’immunosénescence.                                              Le fonctionnement du système
                                        immunitaire des adultes plus âgés diminue naturellement au
                                       fur et à mesure qu’ils vieillissent, et ils sont plus susceptibles
                                      de contracter la grippe et moins susceptibles de bien réagir
                                     au vaccin. 51

                                     L’immunosénescence fait référence aux changements qui se
                                    produisent dans le système immunitaire lors du vieillissement,
                                   ce qui entraîne un risque accru de maladies infectieuses et une
                                  diminution de la protection conférée par la vaccination. 52
                                 On a tenté de mieux aborder le manque d’efficacité chez les
                                adultes âgés de plus de 65 ans, y compris par l’utilisation de
                               nouveaux vaccins qui ont été développés pour tenir compte de
                              changements de la fonction immunitaire. 53 Une autre façon
                             d’augmenter la protection des personnes âgées de plus de
                            65 ans est indirecte, à savoir par l’immunité collective (c.-à-d.
                           en vaccinant ceux qui les entourent). 54

  Historique et contexte                                                                                    12
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

                                                          Les taux de complications les plus élevés ont été            En fait, il a été démontré que des séjours
                                                          signalés chez les personnes âgées de plus de                 prolongés à l’hôpital pouvaient entraîner une
                                                          70 ans qui avaient un trouble sous-jacent. 58                « cascade de dépendance », l’immobilité menant
                                                                                                                       à de mauvais résultats, y compris une perte
                                                          La grippe augmente le risque d’hospitalisation               fonctionnelle importante qui dans certains cas,
                                                          chez les adultes plus âgés, ce qui peut avoir                exige que les patients plus âgés reçoivent des
                                                          des effets dévastateurs sur leur santé Toute                 soins de réadaptation supplémentaires ou
                                                          hospitalisation (attribuable à la grippe ou en               aillent dans une maison de soins de longue
                                                          général) peut avoir de graves répercussions sur              durée. 61 Le déclin de l’autonomie et des
                                                          la capacité d’un adulte plus âgé à vivre de façon            capacités fonctionnelles chez les patients plus
                                                          indépendante, car le déclin fonctionnel peut                 âgés pendant leur séjour à l’hôpital peut être
                                                          être très rapide pendant un séjour à l’hôpital. 59           exacerbé par la grippe. Il a été démontré que
                                                          Les études ont constaté qu’à la sortie de                    la grippe pouvait affecter la capacité d’une
                                                          l’hôpital, un tiers ou moins des adultes plus âgés           personne à s’adonner aux activités de la vie
                                                          voient leur capacité d'effectuer les activités               quotidienne, en plus de causer une perte de
                                                          quotidiennes réduite. 60                                     poids, des plaies de pression et des infections. 62

                                                                                                                          Figure 1 : Prévalence de certains troubles
POURCENTAGE DE PERSONNES ATTEINTES D’UN TROUBLE MÉDICAL

                                                                                                                                           médicaux en fonction de l’âge
                                                          100

                                                          90

                                                          80

                                                          70

                                                          60

                                                          50

                                                          40

                                                          30

                                                          20

                                                          10

                                                          0
                                                                    20-29     30-39   40-49   50-54      55-59       60-64         65-69    70-74     75-79   80-84   85+
                                                                                                           GROUPES D’ÂGE

                                                               Diabètes       BPCO            Asthme                Au moins un trouble cardiovasculaire

                                                               Immunocompromis                Au moins un trouble à risque élevé

                                                          Historique et contexte                                                                                            13
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Vaccination – Une
réussite pour la
santé publique
Il est ironique de constater que certains des               C’est parce que les vaccins sont efficaces que l’on
défis associés à l’amélioration des taux de                 a oublié à quel point de nombreuses maladies
vaccination contre la grippe peuvent être                   autrefois courantes pouvaient être graves. C’est
attribuables à la réussite des vaccinations en              particulièrement vrai dans le cas de maladies qui
général en matière de santé publique. On                    ont été complètement ou presque complètement
estime qu’à l’échelle mondiale, les vaccins                 éradiquées. Toutefois, les voyages plus fréquents
permettent de prévenir entre 2 et 3 millions                autour du globe signifient que certaines maladies
de décès par année. 63                                      autrefois éradiquées pourraient revenir au
                                                            Canada, car elles ne sont qu’à « quelques heures

On estime qu’à l’échelle                                    d’avion » (p. ex., la polio). 64

mondiale, les vaccins
permettent de prévenir
entre 2 et 3 millions de
                  63
décès par année.

                  Éradication de la variole
                 grâce à la vaccination
                                                            La variole était une maladie infectieuse qui
                                                            causait des vésicules rouges et douloureuses,
                                    dont les épidémies causaient la mort de millions de personnes
                                   dans le monde entier, y compris plus de 3 000 Canadiens par
                                  an. 65 Le vaccin contre la variole a été le premier à être utilisé
                                 à grande échelle, et en 1979, la variole a été la première
                                maladie infectieuse humaine à être éradiquée. 66 La variole était
                               plus facile à cibler parce qu’elle présentait des caractéristiques
                              cliniques très distinctives, qui étaient bien reconnues et
                             craintes. 67 La variole est la seule infection humaine à avoir été
                            éradiquée. 68

Vaccination – Une réussite pour la santé publique                                                           14
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Comment agissent les vaccins?

En général, les vaccins utilisent une minuscule          Celle-ci est présente lorsque le nombre de
quantité de bactéries, de virus ou de toxines            personnes dans la communauté qui sont
morts ou affaiblis. Cela aide l’organisme à créer        immunisées contre une maladie est suffisant pour
des « anticorps », qui sont analogues à des              réduire globalement le risque de contracter cette
souvenirs dans le système immunitaire. 69,70 Les         maladie pour tout le monde. 74 La vaccination
vaccins ne causent pas la maladie elle-même              vous empêche de tomber malade si vous êtes
parce que le virus qu’ils utilisent est trop faible      exposé au virus de la grippe, ce qui protège
pour causer des méfaits, mais il est suffisamment        d’autres personnes par la suite parce que vous
fort pour causer une réaction du système                 êtes moins susceptible de répandre le virus. 75
immunitaire qui contribuera à le protéger contre
une infection ultérieure. 71 Les humains                 L’importance particulière de l’immunité
acquièrent naturellement une immunité lors               collective découle du fait qu’elle protège les
d’une infection par la grippe, mais parce que le         groupes vulnérables qui ne peuvent pas être
virus change rapidement, une infection                   immunisés, comme les nouveau-nés (qui ne
antérieure ne permet généralement pas de                 peuvent pas recevoir de vaccins avant l’âge
prévenir ou de réduire la gravité d’une infection        de 6 mois), les patients atteints de cancer qui
future par la grippe. 72 Certains vaccins protègent      subissent des traitements de chimiothérapie,
contre une seule maladie avec une seule                  les adultes plus âgés qui sont plus susceptibles
injection (p. ex., vaccin contre la grippe), tandis      à l’immunosénescence, et d’autres personnes
que d’autres couvrent plusieurs maladies avec            qui ne peuvent pas être immunisées pour des
une seule injection (p. ex., rougeole, oreillons et      raisons médicales. 76
rubéole). 73

Immunité collective

Les vaccins ne sont pas uniquement un
mécanisme de protection individuelle : ils
peuvent également aider toute une population
grâce à l’« immunité collective ».

Vaccination – Une réussite pour la santé publique                                                       15
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Le vaccin contre la
grippe – encore notre                                                La vaccination est la meilleure défense contre
meilleure défense contre                                             la grippe. 83 Les agences de santé publique du

la grippe
                                                                     monde entier recommandent le vaccin contre la
                                                                     grippe comme défense clé contre cette maladie.
                                                                     L’Organisation mondiale de la Santé (OMS)

La vaccination est la
                                                                     recommande que les femmes enceintes, les
                                                                     enfants âgés de 6 à 23 mois, les adultes plus

meilleure défense contre
                                                                     âgés et les personnes atteintes de maladies
                                                                     chroniques soient des groupes prioritaires pour

la grippe. 83                                                        la vaccination. 84

       Comment le vaccin contre la grippe
      arrive-t-il aux fournisseurs au Canada?
                                                           Premièrement, l’Organisation mondiale
                                  de la Santé (OMS) détermine le virus qui est le plus susceptible de
                                 causer des infections pendant la prochaine saison. 77 Ensuite, l’OMS
                                distribue les souches et les réactifs aux fabricants du vaccin contre la
                               grippe et surveille constamment la qualité du vaccin produit à des
                              fins de distribution. 78

                          Les fabricants du vaccin contre la grippe en Amérique du Nord et en
                         Europe participent à des vérifications et des processus de sécurité
                        avant que leur vaccin soit distribué. 79 Le gouvernement du Canada
                       achète des doses du vaccin contre la grippe pour les provinces et les
                      territoires par l’entremise de Services publics et Approvisionnement
                     Canada. 80 L’Agence de santé publique du Canada (ASPC) participe
                    à la coordination de la distribution des vaccins et travaille avec un
                   comité fédéral-provincial-territorial (FPT ) pour régler les problèmes
                  d’approvisionnement en vaccins. 81 L’ASPC effectue une surveillance
                 pour tout effet indésirable associé au vaccin. 82

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                                      16
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Il recommande également que les fournisseurs             Pourquoi faut-il recevoir un vaccin contre la
de soins de santé (FSS) se fassent vacciner, car ils     grippe tous les ans?
sont des sources potentielles d’infection par la
grippe 85 et sont plus susceptibles d’être en            Le vaccin contre la grippe diffère des autres
contact avec des personnes qui présentent un             vaccinations parce que les virus en circulation
risque plus élevé, comme les nouveau-nés, les            connaissent des mutations d’une saison à l’autre
personnes plus âgées et les personnes souffrant          (et même pendant la saison). Cela signifie que
de maladies chroniques. Les FSS et les personnes         chaque année, un nouveau vaccin doit être créé
qui vivent avec des enfants présentent                   pour la prochaine saison grippale. 88 L’efficacité
également un risque accru de contracter la               du vaccin contre la grippe dépend de la mesure
grippe. 86 Les FSS peuvent contracter des                dans laquelle l’Organisation mondiale de la
infections asymptomatiques ou très légèrement            Santé, qui sélectionne les souches de vaccins,
symptomatiques, ce qui présente un problème              parvient à prédire les virus qui seront présents
particulier parce qu’ils ne paraissent pas malades,      pendant la saison, ainsi que de la mesure dans
mais peuvent tout de même transmettre                    laquelle le virus de la grippe subit des mutations
l’infection aux personnes vulnérables (p. ex.,           pendant les six mois nécessaires à la production
personnes âgées fragiles) dont ils prennent              des vaccins. Dans l’ensemble, le vaccin contre la
soin. 87                                                 grippe atteint une efficacité d’environ 60 % chez
                                                         les adultes en bonne santé. 89 Toutefois, cette
                                                         efficacité varie considérablement d’une année
                                                         à l’autre, ainsi que pour différentes souches. Par
                                                         exemple, il a été déterminé que l’efficacité du
                                                         vaccin a varié de 10 % à 60 % entre 2004-2005 et
                                                         2016-2017. 90

                                                         De plus, l’efficacité du vaccin s’estompe avec le
                                                         temps. Il a été démontré que plus longtemps le
                                                         vaccin contre la grippe a été administré, moins il
                                                         sera efficace. 91

Le vaccin contre la grippe – encore notre                                                                17
meilleure défense contre la grippe
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

                        Comment agit le vaccin
                       contre la grippe
                                                   Les virus de la grippe sont recouverts de
                            protéines appelées « hémagglutinines », qui ont une tête et une
                           projection. Si la tête de l’hémagglutinine s’agrippe à une cellule
                          humaine, elle peut permettre au virus de la grippe de se répandre en
                         se reproduisant. Le vaccin contre la grippe utilise une version morte
                        ou affaiblie du virus de la grippe pour inciter le système immunitaire
                       à produire des anticorps, qui sont des molécules en forme de Y. 92
                      Les anticorps se lient à la tête de l’hémagglutinine, ce qui l’empêche
                     d’infecter nos cellules. 93 C’est la tête de l’hémagglutinine qui change
                    chaque année, et c’est ce qui est visé par les vaccins. 94 Cela signifie
                   que les anticorps que notre organisme a produits l’an dernier après
                  avoir reçu le vaccin contre la grippe (ou après avoir été infecté par le
                 virus de la grippe) ne sont peut-être plus efficaces, ce qui peut faire en
                sorte que les souches de grippe de cette année sont encore
               susceptibles de nous rendre malades. 95

                                      Le virus de la grippe est une sphère
                                      recouverte de nombreuses protéines
                                      appelées hémagglutinines, qui
                                      ressemblent à des sucettes.

                                                                                   96

       Le vaccin contre la grippe incite notre
       organisme à produire des anticorps, qui
       empêchent la tête de l’hémagglutinine
       de s’agripper à nos cellules et préviennent
       ainsi les maladies.

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                       18
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Les différents types de vaccins contre
la grippe

Le vaccin contre la grippe – Comment est-il                          La plupart des vaccins contre la grippe sont
fabriqué?                                                            conçus pour offrir une protection contre trois
                                                                     virus : un virus grippal A (H1N1), un virus grippal
Chaque année, les scientifiques effectuent des                       A (H3N2) et un virus grippal B. 98 C’est ce que l’on
recherches exhaustives afin de déterminer les                        appelle des vaccins « trivalents ». Il existe
souches de grippe qui sont les plus probables                        également des vaccins contre la grippe
lors de la prochaine saison grippale. Le vaccin                      « quadrivalents », conçus pour offrir une
est alors formulé afin d’offrir une protection                       protection contre quatre virus de la grippe
contre ces souches. 97                                               différents. 99

       Vaccins contre la grippe                                            Vaccin contre la grippe
     inactivés (IIV)          Dans ce                                    inactivé, avec adjuvant        Ces vaccins
                                vaccin, le                                                             comprennent un
          virus de la grippe a été tué : il                                  adjuvant, c’est-à-dire une substance
         existe des versions trivalentes                                    présente pour susciter une réaction
        (qui protègent contre trois                                        immunitaire plus forte chez le
       souches de la grippe) et                                           bénéficiaire du vaccin. 101 Ce type de
      quadrivalentes (qui protègent                                      vaccin s’adresse aux personnes âgées
     contre quatre souches de la                                        de 65 ans ou plus. 102
    grippe). 100

          Vaccin contre la grippe                                               Vaccin vivant atténué
        inactivé, à forte dose                                                 contre la grippe
                                     Le vaccin contre
          la grippe à forte dose contient les trois                                 Ce vaccin est fabriqué à partir
         souches de grippe qui sont prédites pour                                  de virus de la grippe affaibli. Il
        la prochaine saison grippale. 103 Ce vaccin                               est administré par l’entremise
       contient quatre fois la dose du vaccin                                    d’un vaporisateur nasal et est
      contre la grippe standard. Ce vaccin                                      approuvé pour les personnes
     s’adresse aux personnes âgées de 65 ans                                   âgées de 2 à 59 ans. 105
    ou plus. 104

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                                            19
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

                      Constatations
                    nouvelles et émergentes
                                                       Le vaccin contre la grippe à forte dose
                                                      encourage l’organisme à susciter une réaction
                             plus forte : c’est pourquoi il est offert aux personnes âgées de plus de
                            65 ans, qui ont tendance à avoir une réaction moins forte au vaccin
                           contre la grippe. 106 Bien que des études se poursuivent concernant
                         l’efficacité de ce vaccin contre la grippe, une étude récente, publiée
                        en 2014 a constaté que l’efficacité du vaccin à forte dose était
                       supérieure de 24,2 % à celle du vaccin standard chez les personnes
                      âgées de plus de 65 ans. 107a Lors d’une étude récente menée aux
                     États-Unis, il a été démontré que le vaccin à forte dose permettait de
                    réduire le nombre d’admissions à l’hôpital pour des problèmes
                   respiratoires chez les personnes âgées de plus de 65 ans. 107b

                Le Manitoba finance le vaccin pour les personnes âgées de plus de
               65 ans qui vivent dans des maisons de soins de longue durée. 109
              L’Ontario a récemment annoncé qu’à compter de la saison grippale
             2018-2019, la province subventionnerait le vaccin contre la grippe
            à forte dose pour tous les Ontariens âgés de plus de 65 ans. 108

Le vaccin contre la grippe – encore notre                                                               20
meilleure défense contre la grippe
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Pleins feux sur la recherche actuelle sur le
vaccin contre la grippe au Canada

INVESTED – INfluenza Vaccine to Effectively                          formulations du vaccin contre la grippe, à savoir
Stop cardio Thoracic Events and                                      le vaccin contre la grippe quadrivalent standard
Decompensated heart failure Trial (Essai sur un                      ou le vaccin contre la grippe trivalent à dose
vaccin contre la grippe permettant d’arrêter de                      élevée, est la plus efficace pour réduire les décès
façon efficace les événements cardiothoraciques                      et les admissions à l’hôpital associées aux
et la défaillance cardiaque décompensée) 110                         maladies cardiaques ou pulmonaires.

La grippe peut entraîner de nombreuses                               L’essai INVESTED fait appel à des personnes
complications chez les personnes atteintes                           âgées de plus de 18 ans, qui présentent au
d’une maladie cardiaque, voire la mort Il a été                      moins un facteur de risque pour les maladies
démontré que la mort des suites de la grippe est                     cardiaques et qui soit ont eu une crise cardiaque
plus courante chez les personnes atteintes d’une                     (au cours de la dernière année), soit ont déjà été
maladie cardiaque que chez les personnes                             hospitalisés en raison d’une défaillance
atteintes de toute autre maladie chronique. Les                      cardiaque (au cours des deux dernières années).
personnes atteintes d’une maladie cardiaque qui                      L’essai affectera aléatoirement les patients au
contractent ensuite la grippe sont plus                              groupe recevant le vaccin quadrivalent standard
susceptibles de subir une crise cardiaque. Les                       (ou la forme trivalente à forte dose), ou au
personnes atteintes de défaillance cardiaque                         groupe recevant la forme à forte dose du
sont plus susceptibles d’être hospitalisées. Il                      vaccin. iii Il s’agit d’un vaccin trivalent à forte
a été démontré que le vaccin contre la grippe                        dose actuellement offert aux personnes âgées
permettait de réduire le risque d’événements                         de plus de 65 ans, mais qui est considéré comme
cardiaques majeurs. 111 De plus, certaines                           étant expérimental pour toute personne âgée de
preuves indiquent déjà que le vaccin à forte                         moins de 65 ans.
dose peut réduire la probabilité d’une infection
par la grippe chez les personnes atteintes d’une                     Pour obtenir de plus amples renseignements sur
maladie cardiaque.                                                   l’essai INVESTED, veuillez consulter
                                                                     http://www.investedtrial.org/.
L’essai INVESTED, qui a lieu aux États-Unis et au
Canada, cherche à déterminer laquelle des deux

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                                         21
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Le vaccin contre la grippe à l’échelle internationale                 Seuls 59 % des pays membres de l’OMS ont
                                                                      déclaré avoir une politique nationale en matière

Le taux de vaccination contre                                         d’immunisation contre la grippe (en 2014). 116
                                                                      Dans les pays qui avaient mis en place une
la grippe au Canada iv pour les                                       politique nationale, les politiques ciblaient des

adultes âgés de plus de
                                                                      groupes à risque spécifiques (selon la définition
                                                                      de l’OMS), y compris les femmes enceintes, les

65 ans est inférieur à celui
                                                                      jeunes enfants, les personnes atteintes de
                                                                      maladies chroniques, les adultes plus âgés et les

d’autres pays développés                                              travailleurs de la santé. 117 Les pays à revenu
                                                                      élevé ou moyen supérieur étaient plus
                                                                      susceptibles d’avoir une politique nationale. 118
Le taux de vaccination contre la grippe au
                                                                      De plus, ces pays étaient plus susceptibles
Canadaiv pour les adultes âgés de plus de
                                                                      d’avoir mis en place des politiques nationales
65 ans est inférieur à celui d’autres pays
                                                                      relatives à d’autres vaccins. 119
développés, comme la Nouvelle-Zélande, les
États-Unis, et le Royaume-Uni, et est inférieur de
près de 20 % à celui de la Corée du Sud, qui a
atteint les taux de vaccination les plus élevés. 112
Il est important de noter qu'en dehors de la
Corée du Sud, aucun pays n’a atteint le taux de
vaccination contre la grippe visé par
l’Organisation mondiale de la Santé (OMS),
à savoir 75 % pour les adultes plus âgés. 113 Bien
que le Canada compte parmi les 10 principaux
pays de l’OCDE, son taux connaît une
diminution considérable comparativement
à celui d’autres pays de l’OCDE. 114

 L’indicateur de l’OCDE pour la grippe fait
iv

référence aux taux de vaccination chez les
personnes âgées, défini comme le nombre de
personnes âgées de plus de 65 ans qui ont été
vaccinées contre la grippe dans un pays donné

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                                         22
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

  Figure 2 : % de la population âgée de plus de 65 ans et plus
  qui a reçu un vaccin, pays de l’OCDE115

80

70

60

50

40

30

20

10

 0             um nis
                              e

                              e

                            lie

                            da
                              e

                              e
                            de
                 Ho ie
                              e

                           de
               slo ie

                  Ca e
                           ne
                 Le ie

                 No rie

                  at e
                            ce

                              e
                              g

                              k

                              s
                   Irl li

                              i
                            al

                              l
                           ni

             xe nd

                         Un
                          èg

                          èd
                          qu

                          aë
                          gn

                          Ba

                           d

                          ré
                          ar
                          ur

                            i
                         an
                        én
                           n

                       Ch
                       I ta

                       ug

                       an

                       na
                       an

                       an

                         U
                      ag

                      an
                      ng
                       to
                      to

                     Co
                      m

                     Isr
                    bo
                     rv

                     Su

                      s-
         Lu Isla
                     va

                    pa

                     e-
                     s-
                    tu
        iq lov

                    Fr
                    rt
                   nl
                     t

                   m

                   él
                  Es

                  ne

       uv ay
                 m

                 Es
                 Li

               Po

                -Z
                Fi
                le
                 S

                P

              Ét
             Da
            Al

             le

           ya
          ue

          el

        Ro
      bl

   No
   pu
Ré

Le vaccin contre la grippe – encore notre meilleure défense contre la grippe                       23
Livre blanc du NIA : Le fardeau sous-estimé de la grippe chez la population canadienne plus âgée

Autres moyens deprévention
Prevention

À elle seule, l’immunisation
                                                         Des médicaments antiviraux peuvent également
                                                         être utilisés pour contrôler les cas de grippe.

ne suffit pas.
                                                         L’Association pour la microbiologie médicale
                                                         et l’infectiologie Canada (AMMI Canada)
                                                         recommande que le traitement avec des
À elle seule, l’immunisation ne suffit pas. En plus      antiviraux commence le plus tôt possible après
du vaccin contre la grippe, d’autres mesures             l’apparition de symptômes, les effets étant
importantes peuvent être prises pour éviter la           meilleurs si la prise commence dans les
propagation de la grippe. Elles comprennent,             12 heures (comparativement à 48 heures). 121
notamment :
                                                         AMMI appuie également l’utilisation sélective
      Se laver les mains régulièrement et à fond         d’antiviraux à des fins prophylactiques, par
                                                         exemple en les utilisant pour protéger les
      Tousser dans sa manche                             groupes à risque élevé qui ne peuvent pas être
                                                         vaccinés. 122 Le ministère de la Santé et des Soins
      Éviter de se toucher le visage avec les mains      de longue durée de l’Ontario recommande que
                                                         les résidents de maisons de soins de longue
      Désinfecter les surfaces régulièrement             durée, leurs familles, leurs soignants officiels et
      touchées (p. ex., poignées de porte)               les visiteurs reçoivent de l’information sur les
                                                         politiques et les recommandations en matière
      Renforcer son système immunitaire (p. ex.,         de vaccination, y compris sur l’hygiène
      en mangeant bien et en pratiquant des              appropriée. 123 Certaines politiques
      activités physiques                                recommandent le port du masque pour
                                                         contrôler la propagation de la grippe,
      Éviter les interactions avec les personnes         particulièrement par les personnes qui
      qui se sentent malades 120                         présentent une infection asymptomatique et
                                                         pour protéger les personnes non vaccinées. 124
Toutes ces mesures contribueront à prévenir la
propagation non seulement de la grippe, mais
également d’autres infections et maladies.

Autres moyens de prévention                                                                 24
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler