LIVRET DE L'ÉTUDIANT MASTER HUMANITÉS NUMÉRIQUES - Parcours Humanités et monde numérique Parcours Éditions numériques - Année universitaire ...

 
LIVRET DE L'ÉTUDIANT MASTER HUMANITÉS NUMÉRIQUES - Parcours Humanités et monde numérique Parcours Éditions numériques - Année universitaire ...
UFR des Lettres et Sciences humaines
Département Humanités
Département Lettres modernes

                                 MASTER HUMANITÉS NUMÉRIQUES

                                  Parcours Humanités et monde numérique
                                        Parcours Éditions numériques

                                       LIVRET DE L’ÉTUDIANT

                                         Année universitaire 2020-2021
1

Document de travail
2

      Nous souhaitons la bienvenue à tous les étudiantes et les étudiants qui commencent
cette année leurs études au sein du Master Humanités numériques, dans l’un des deux
parcours « Humanités et Monde Numérique » ou « Éditions numériques ».

      Le livret que vous avez entre les mains est destiné à vous donner les informations
indispensables sur le déroulement et l’organisation des enseignements que vous suivrez. Ce
ne sera pas cependant votre seul interlocuteur : dès la semaine de rentrée, et tout au long de
l’année universitaire, nous aurons avec vous des échanges fréquents et variés, sous forme
de réunions d’information ou d’entretiens individuels. Vous pouvez également vous
tourner vers notre secrétaire ou nous contacter directement, en cas de besoin.

       Nous vous souhaitons, à toutes et tous, une excellente année universitaire.

Directrices du Master :

Responsable du parcours Humanités et monde numérique

Mélanie Lucciano : ​melanie.lucciano@univ-rouen.fr

Responsable du parcours Éditions numériques

Laurence Macé : ​laurence.mace-delvento@univ-rouen.fr

Secrétariat​ : ​Bastien Dubois   bastien.dubois1@univ-rouen.fr

Bureau F303 (bâtiment Robespierre) ​☎​ : 02.32.76.94.01

Site web (carnet Hypothèses) : ​https://mhnurouen.hypotheses.org/
3

                                      Première année
                                      Semestre 1 (S1)

UE 1. Cultures numériques 1

Séminaire Anthropologie et épistémologie du numérique

Nom de l’enseignant : Peppe Cavallari

La notion anthropologique autour de laquelle sera articulé le cours est celle de l’habiter, et
cela sur la base de trois hypothèses de travail :
a) habiter est ce qu’il y a de plus propre à l’être humain
b) l’habitat est une organisation technique
c) les techniques avec lesquelles l’homme habite le monde aujourd’hui sont les techniques
numériques

Cours I-II
Introduction à la philosophie de la technique et aux théories de l’habiter
(concepts clé : usage, corps, techniques du corps, gestuelle, perception, interface)

Cours III-V
L’organisation spatiale à l’époque du numérique
(concept clé : espace public, espace privé, ville numérique, géolocalisation, hyper-lieux)

Cours VI-VIII
Vivre en temps réel
(concepts clé : direct, enregistrement, synchronie, attention, protocoles de présence)

Cours IX-X
Le monde en tant que texte
(concepts clé : éditorialisation, hypertexte, écriture participative, image conversationnelle)

Bibliographie essentielle

Cavallari Peppe, ​Performativité de l’être-en-ligne. Pour une phénoménologie de la présence numérique​,
thèse de doctorat en Philosophie et en Sciences de l’information et de la communication,
UTC-UdeM 2018, disponible en ligne.

Courmont Antoine, Patrick Le Galès (dir.), ​Gouverner la ville numérique, ​Paris, PUF, 2019.

Doueihi Milad, ​Pour un humanisme numérique, ​Paris, Seuil, 2011.
4

Mauss Marcel, « Les techniques du corps », ​Sociologie et anthropologie,​ Paris, PUF, 1936.

Paquot Thierry, Lussault Michel, Younès Chris (dir.), ​Habiter, le propre de l’humain. Villes,
territoires et philosophie,​ Paris, La Découverte, 2007.

Simondon Gilbert, ​Du mode d’existence des objets techniques,​ Paris, Aubier, 1958.

Vandendorpe Christian, ​Du papyrus à l’hypertexte​, Paris, La Découverte, 1999.

Vial Stéphane, ​L’Être et l’écran​, Paris, PUF, 2013.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 2. Méthodologie et outils numériques 1

    1) Approche de l’outil numérique

Nom des enseignants : Benoît Roux et Julien Dehut

Ce cours se propose de présenter quelques outils mis à disposition pour la communauté
scientifique en SHS (B. Roux) ; et d’interroger par la pratique notre moyen d’interagir avec
les ordinateurs, et donc d’en questionner certains prérequis, notamment l’interface
graphique : en ce sens, nous examinerons les langages HTML, CSS, mais aussi le Shell dans
la perspective d’approfondir nos connaissances des systèmes d’exploitation et de remettre
en question nos flux de production informationnels et documentaires (J. Dehut).

Mots clefs : API, awk, BibTeX, cat, curl, grep, Huma-Num, Omeka, Pandoc, sed, Zotero.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit continu (100%). Organisation d’une épreuve écrite terminale pour les étudiants
salariés.
Rattrapage​ : écrit (100%).
5

    2) Bases de données
Nom de l’enseignant : Julien Dehut
Présentation
Le point commun entre une requête dans un moteur de recherche, la réservation d’un billet
de train, la consultation de la disponibilité d’un ouvrage ou même notre gestion
quotidienne de courriels est que toutes ces opérations sous-entendent bien souvent
l’utilisation de bases de données.
Au-delà de ces quelques exemples triviaux, l’utilisation de bases de données s’est également
imposée dans l’élaboration de connaissances. Dès qu’un grand nombre d’informations rend
l’analyse de celles-ci difficile, le recours à ces outils en permet une consultation, une analyse
et une présentation plus aisées. Ainsi un projet emblématique comme celui de The Venice
Time Machine qui repose sur la numérisation d’un fonds très important, a pour objectif la
mise à disposition d’une telle base de données de façon à permettre l’exploitation de ces
informations par les chercheurs. Il devient ainsi possible d’étudier de manière systématique
la mobilité sociale à Venise à l’époque moderne par exemple.
Ce cours se propose donc d’examiner quelques-unes des fonctionnalités de ces bases de
données à travers notamment le Structured Query Language (SQL).

Bibliographie
Ed Folsom, « Database as Genre: The Epic Transformation of Archives. » ​PMLA,​ vol.
122, no. 5, 2007, pp. 1571–1579.
Lev Manovich, « Database as Symbolic Form », ​Convergence,​ 1 juin 1999, vol. 5, no 2, p.
80-99.
Stephen Ramsay, « Databases », in ​A Companion to Digital Humanities​, John Wiley & Sons,
Ltd, 2007, p. 177-197.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit continu (100%). Organisation d’une épreuve écrite terminale pour les étudiants
salariés.
Rattrapage​ : écrit (100%).
6

    3) Anglais professionnel
Nom de l’enseignant : James Underhill

Dans ce cours, je propose de découvrir avec les étudiants les ressources numériques en
anglais qui pourraient leur être utiles à la fois dans leurs recherches et dans leurs vies
professionnelles. Il s’agit d’aborder :
    -       les sites proposant des vidéoconférences en anglais (Youtube, Ted Talks, Rouen
            Ethnolinguistics Project, Gresham College Lectures, ​https://www.gresham.ac.uk/​)

    -       les textes numérisés (www.gutenberg.org et books should be free)

    -       les audiobooks (​https://librivox.org/​)

    -       les émissions liées aux humanités et à la sociologie (In Our Time, Thinking
            Allowed, Word of Mouth)

    -       les corpus en ligne (COCA, British National Corpus, Leipzig Wortschatz)

    -       les dictionnaires, encyclopédies en ligne (Britannica, Stanford Encyclopedia of
            Philosophy, https://plato.stanford.edu/)
Nous aborderons également la rédaction en anglais avec des phrases clés, et un travail
d’intonation et de rythme.

Modalités d’évaluation​ :

Modalités de contrôle, au moins deux courts travaux, écrit ou/et oral
Écrit continu (50%) + Oral continu (50%). Évaluation écrite terminale pour les étudiants
salariés.
Rattrapage​ : Écrit (50%) + Oral (50%).

    4) Insertion professionnelle

Enseignantes : Mélanie Lucciano et Laurence Macé

Les projets de recherche des étudiantes et des étudiants seront retravaillés dans le cadre
d’entretiens personnalisés avec les directrices du Master en fonction de leur parcours.
7

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal​ (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 3. Droit du numérique 1

    1) Droit de la propriété intellectuelle
       Nom de l’enseignante : Aurélie Levrel

Descriptif du cours
Le cours de droit de la propriété intellectuelle inclura l’étude :
    ● du droit d’auteur composé de la propriété littéraire et artistique ainsi que les droits
         voisins du droit d’auteur (le droit des artistes-interprètes, le droit des producteurs
         de phonogrammes et vidéogrammes, le droit de la communication audiovisuelle et
         le droit des producteurs de bases de données) ;
    ● de la propriété industrielle (le droit des marques, le droit des brevets, le droit des
         dessins et modèles). Seront étudiés les grands principes du droit d’auteur ainsi que
         les évolutions jurisprudentielles récentes.

Objectif pédagogique
L’objectif pédagogique pour les étudiants est de :
    ● cerner les contours du droit de la propriété intellectuelle ;
    ● acquérir des connaissances en la matière pour susciter des réflexes leur permettant
         d’identifier et de résoudre les problématiques pratiques auxquelles ils pourront être
         confrontés dans leur vie professionnelle.

Mots clefs
Droit d’auteur/ droits voisins/ marque/ brevet/ dessins/ contrefaçon

Bibliographie
Frédéric Pollaud-Dulian, ​Le Droit d’auteur,​ Corpus de droit privé, Economica, 2014.
Christophe Caron, ​Droit d’auteur et droits voisins,​ Lexis Nexis, 2015.
Jean-Michel Bruguière et Michel Vivant, ​Droit d’auteur et droits voisins​, Précis Dalloz, 2015.
Pierre Sirinelli et Alexandra Bensamoun, ​Les exceptions au droit d’auteur​, Dalloz, 2012.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%) ​composé d’une dissertation et d’un cas pratique au choix
Rattrapage​ : écrit (100%).
8

    2) Droit du logiciel libre
       Nom de l’enseignante : Aurélie Levrel

Descriptif du cours
Le cours de droit du logiciel libre comportera la description et l’évolution du mouvement
des Creative Commons (du logiciel libre à l’open source), les principes essentiels de
protection du logiciel par le droit d’auteur, les aménagements au principe de protection
d’un point de vue théorique et la mise en oeuvre pratique à travers l’étude d’exemples de
licences libres.

Objectif pédagogique
L’objectif pédagogique pour les étudiants est :
    ● de comprendre les principes de protection du logiciel par le droit d’auteur ;
    ● d’appréhender les exceptions et aménagements à ces principes et l’étendue des
         droits pouvant être conférés par les licences libres.

Mots clefs
Droit d’auteur/ licence d’utilisation/ code

Bibliographie
François Pellegrini et Sébastien Canevet, ​Droit des logiciels : logiciels privatifs et logiciels libres,​
Presses Universitaires de France, coll. « Hors Collection », 2013.
Richard Stallman et Joshua Gay, ​Free software, free society, Selected essays of Richard
Stallman,​ Create Space, 2009.
Jean-Michel Bruguière et Michel Vivant,​ Droit d’auteur et droits voisins,​ Dalloz, 2015.
Benjamin Jean, ​Option Libre​, Framabook, 2012.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%) ​composé d’une dissertation et d’un cas pratique au choix
Rattrapage​ : écrit (100%).

    3) Numérique et économie du livre
       Enseignant : François Bessire

L’économie du livre numérique est paradoxale. Tout le monde s’accorde sur le fait que le
numérique introduit une révolution dans le livre et en constitue l’avenir, et pourtant il ne
représente que 6,79 % du chiffre d’affaires de l’édition en France en 2017. Entre la
résistance des acteurs de l’édition et l’absence de normes, le marché du livre numérique
reste très étroit, en France plus qu’ailleurs, où le livre bénéficie d’un soutien particulier de
l’État.
Le cours, qui s’appuie sur une expérience concrète de la production et de la vente de livres
numériques depuis 2009, se propose de fournir des éléments de réflexion pour penser cette
économie, et au-delà l’avenir du livre et des savoirs.
9

Pour commencer
    -    Syndicat national de l’édition, ​Synthèse des chiffres de l’édition (2018-2019)​,
         https://www.sne.fr/document/synthese-des-chiffres-de-ledition-2018-2019​.
    -    Bertrand Legendre, ​Ce que le numérique fait aux livres​, Grenoble, Presses universitaires de
         Grenoble, 2019.

Modalités d’évaluation
Contrôle continu (exposé oral et interventions ponctuelles : 50 %) + écrit terminal (note de
synthèse sur dossier ou développement synthétique à partir d’un document en 2 heures : 50
%).
Rattrapage : écrit (note de synthèse : 100 %).

UE 4 Humanités 1

    1) Séminaire : Antiquité et humanisme
       Nom de l’enseignant : Philippe Brunet

  Ce séminaire questionnera l’histoire de l’humanisme : la place faite à l’homme dans la
connaissance du monde chez les Grecs, de Pythagore à Théon de Smyrne, d’Hippocrate à
Galien ; les définitions de l’​hūmānitās chez Cicéron et Aulu-Gelle ; l’histoire de l’étude des
Anciens chez les Modernes, dans leur allégeance humaniste, de Descartes à Cassirer chez
les philosophes ; astronomes, architectes et poètes de la Renaissance à l’hellénisme de
Chénier et Hölderlin. Une place sera faite aussi aux postures anti-humanistes (nazisme,
Heidegger), dont est tributaire une bonne partie de la pensée et de la littérature
contemporaines.

Indications bibliographiques données en cours.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

    2) Langue 2

Les étudiants se rendront aux secrétariats des langues concernés pour trouver un cours adapté à leur niveau,
et en fonction des contraintes horaires.

Les langues proposées sont : latin; grec ancien; allemand; espagnol; italien; chinois
10

    3) Langue 3 OU Séminaire

Les étudiants ont le choix entre l’étude d’une troisième langue (parmi celles proposées en langue 2) ou bien
un séminaire

La littérature à l’heure de la mondialisation

Enseignant : Philippe Brunet

 On s’interroge, à partir du ​Cygne de Baudelaire et d’​Un cœur simple de Flaubert, sur le regard
européen, étrangement tourné vers l’ailleurs. On lira, contradictoirement, les textes
d’Armand Robin (​Fragments​, éd. F. Morvan, Gallimard 1994) et les traductions d’André
Markowicz (​Ombres de Chine​, éd. Inculte 2015), et, à partir d’une réflexion de Derek Walcott,
Café Martinique,​ trad. B. Dunner, éd du Rocher 2004 sur deux écrivains insulaires, Saint
John Perse et Césaire, on ira sonder la phrase du normalien Aimé Césaire (​Cahier d’un retour
au pays natal​, 1e éd. 1939, édition courante Présence Africaine), et la recherche d’une
vocalité polyphonique chez Edouard Glissant (​Tout-monde,​ 1e éd. 1983, éd. courante Folio).

Modalités d’évaluation​ :
Écrit continu : fiche de lecture avec établissement d’une grille d’analyse + recherches
personnelle dans un mini dossier ​(50%) + Écrit terminal intégrant les éléments du cours et
la recherche personnelle (50%)​.
Rattrapage​ : écrit (100%).

Bibliographie indicative générale​ :

Jean-François Bayart, ​Les Études postcoloniales, un carnaval académique,​ Paris, Karthala, «
Disputatio », 2010, 126 p.

Guillaume Bridet, « Littérature mondiale et littératures nationales entre cases noires et
blanches (ou case grise) », ​Littératures,​ 68 | 2013, 79-94 ; [En ligne], 68 | 2013, mis en ligne
le 29 novembre 2013, consulté le 13 juin 2017. URL : ​http://litteratures.revues.org/94​ ;
DOI : 10.4000/litteratures.94

Pascale Casanova, ​La République mondiale des Lettres,​ Paris, Seuil, « Points essais », 2008
[1999], 510 p. ; CR par Marielle Macé dans « La critique est un sport de combat », ​Revue
internationale des idées et des livres (n° 9, janvier-février 2009), repris dans ​Acta Fabula​, mars
2009 (vol. 10, n°3), ​http://www.fabula.org/revue/document4929.php​ .

Didier Coste, « Le Mondial de littérature », ​Acta Fabula,​ automne 2005 (vol. 6, n°3),
http://www.fabula.org/revue/document1096.php

David Damrosch, ​What is World Literature​, Princeton University Press, 2003, 324 p.
11

Jérôme David, ​Spectres de Goethe. Les métamorphoses de la « littérature mondiale »​, Les Prairies
ordinaires, coll. « Essais », 2012, 320 p. ; CR par Sarah Al-Matary et Blaise Wilfert-Portal,
« Comment écrire une histoire mondiale de la littérature ? », ​Lectures [En ligne], Les notes
critiques, 2013, mis en ligne le 29 septembre 2013, consulté le 13 juin 2017. URL :
http://lectures.revues.org/12316

Gayatri Chakravorty Spivak, ​Death of a Discipline,​ New York, Columbia University Press,
2003, XII-128 p.

Michel Le Bris et Jean Rouaud dir., ​Pour une littérature-monde​, Gallimard, NRF, 2007, 237 p.
CR par Blaise Wilfert-Portal, « La littérature française dans la mondialisation », ​La Vie des
idées   ,​     1er      juillet    2008.        ISSN         :      2105-3030.     URL       :
http://www.laviedesidees.fr/La-litterature-francaise-dans-la.html

Franco Moretti, ​Graphes, cartes et arbres. Modèles abstraits pour une autre histoire de la littérature,​
traduction d’Étienne Dobenesque, préface de Laurent Jeanpierre, Paris, Les Prairies
Ordinaires, « Penser / Croiser », 2008, 144 p. ; CR par Marc Escola « Voir de loin.
Extension du domaine de l’histoire littéraire », Acta fabula, juin 2008 (vol. 9, n°6),
http://www.fabula.org/revue/document4291.php

Véronique Porra, « Malaise dans la littérature-monde (en français) : de la reprise des
discours aux paradoxes de l’énonciation », ​Recherches & Travaux​, 76 | 2010, 109-129

Christophe Pradeau et Tiphaine Samoyault dir., ​Où est la littérature mondiale ?​, Saint-Denis,
Presses Universitaires de Vincennes, « Écrits et savoirs », 2005, 155 p.

Roland Robertson, « Glocalization : Time-Space and Homogeneity-Heterogeneity », in
                                                      ​ lobal Modernities,​ London, SAGE
Mike Featherstone, Scott Lash, Roland Robertson dir., G
Publication, 1995, p. 25-44.
12

UE 5 : Enseignements d’orientation

Les étudiants, en fonction du parcours qu’ils ont choisi, suivront l’un des deux ensembles de cours
correspondant à leur orientation.

Orientation Humanités et monde numérique
UE 5.1. HMN Cultures numériques 2 (Un cours obligatoire, 1 choix
parmi 2)

    1) Séminaire obligatoire : Technologie et liberté
       Nom de l’enseignant : Anne Vial-Logeay

Sous l’effet du numérique, le règne annoncé des ​big data nous présente comme la proie
toute désignée des GAFAM, dont les pratiques douteuses mises en évidence notamment
par le fondateur du Center for Humane Technology Tristan Harris, visent à capter notre
attention. Ainsi serions-nous devenus des objets d’étude et de surveillance, dont les désirs
et instincts sont flattés par les réseaux sociaux. Ces individus faibles ont-ils encore quelque
avenir devant eux autre que comme créatures moutonnières facilement dirigeables ? Ce
cours sera l’occasion d’examiner plus attentivement quelques domaines dans lesquelles la
technologie et plus spécifiquement le numérique, modifient nos vies, et l’impact qu’ils
peuvent avoir.

INDICATIONS BIBLIOGRAPHIQUES

Alloing C., Pierre J., ​Le web affectif. Une économie numérique des émotions,​ INA Éditions, 2017.

Cardon, Dominique , ​Qu’est-ce que le Digital Labor? I​ NA 2015.

Casilli, Antonio, ​En attendant les robots​, Seuil, 2019.

Courmont, A., Le Galès, P., ​Gouverner la ville numérique,​ Puf, 2019.

Ellul, J., ​La Technique ou l’enjeu du siècle,​ Paris, 1954.

Foucault, M., ​Surveiller et punir​, Paris, Gallimard, 1975.

Gray, Mary L., Suri, S., ​Ghost Work : how to stop Silicon Valley from building a new global underclass
2019.

Grinbaum, Alexei, ​Les Robots et le mal,​ Desclée de Brouwer, 2019.

Harris, Tristan,​ ​https://www.tristanharris.com/essays
13

Loveluck, B., ​Réseaux, libertés et contrôle. Une généalogie politique d’Internet, Paris, Armand Colin,
2015.

Serres, Michel, ​Petite Poucette,​ Le Pommier, 2012.

Lectures conseillées : Damasio, ​La Zone du dehors, ​Montaigne ​Essais,​ Platon ​République ,
Virgile ​Géorgiques​, Zola ​Au Bonheur des dames​ …

Modalités de contrôle des connaissances​ :

Contrôle continu 50 % ; examen terminal écrit 50 %. Session de rattrapage : examen écrit
100%.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit continu fiche de lecture critique + mini dossier ​(50%) + Écrit terminal (50%)​.
Rattrapage​ : écrit (100%).

   2) Séminaire (en choix) : Histoire des supports de lecture
« Les livres avant le livre : supports de la lecture et de l'écriture avant l’imprimerie. »

Enseignant : Marc Deramaix

Descriptif

Pour comprendre ce que fut le livre avant l'invention de l'imprimerie et depuis l'Antiquité
gréco-romaine, on s'attachera d'abord à l'apprentissage de la lecture et de l'écriture dans les
écoles (Enseignement élémentaire : organisation, lecture, écriture, mémorisation, dictée ;
Instruments d'écriture et méthodes) pour passer ensuite aux formes anciennes du livre
(Supports archaïques de l'écriture : supports variés, tablettes cirées, papyrus, parchemin ; Le
rouleau ou ​uolumen :​ définition, préparation avant emploi et instrument d'écriture, aspect
d'un rouleau, conservation et transport, rangement après lecture ; le livret ou ​codex ​:
définition, fabrication ; autres formes du livre antique : palimpsestes et autres réutilisations,
livres illustrés, cartes et plans). Les étudiants disposeront d'un livret qui leur fournira à la
fois des renseignements biographiques sur les auteurs cités et les personnes évoquées dans
le cours et des reproductions qui illustrent tous les aspects du cours.

Objectif pédagogique ​: saisir les enjeux de l'histoire des formes du livre (dont le livre imprimé
hérite) dans le développement et la transmission de la civilisation antique et médiévale.

Bibliographie​ ​: fournie à la rentrée

Mots-clés​: lecture, écriture, supports de l'écrit, histoire du livre, Antiquité, Moyen Âge.
14

Modalités d’évaluation​ :

Écrit continu (50%) + écrit terminal sur le cours et les documents (50%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

OU

    3) Séminaire (en choix): de l’Antiquité au numérique 1

Enseignante : Clara Auvray-Assayas

En lien étroit avec le projet de recherche “e-gesta” le séminaire a pour but d'élaborer avec
les étudiants un protocole d'édition numérique spécialement conçu pour un texte antique
laissé inachevé, le ​Timaeus de Cicéron. Il s'agira de définir de nouvelles fonctionnalités de
l'outil numérique pour répondre aux usages et aux pratiques du lecteur d'aujourd'hui et
pour rendre accessibles les recherches les plus récentes en histoire, histoire des manuscrits,
génétique des textes, nécessaires à la compréhension de l'oeuvre inachevée.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit continu (50%) + écrit terminal (50%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 5.2 HMN Littératures et civilisations anciennes

    1) Littérature et civilisation grecques
       Enseignant: Philippe Brunet

        (mutualisation avec le Master MEEF)

Lecture de l’​Odyssée d’Homère : L’Etranger chez les Prétendants, ou Ulysse au bercail
(textes des chants 17-18-19). On s’interrogera sur l’hospitalité et l’accueil de l’Autre dans la
civilisation grecque à partir d’Homère et de l’épopée. Texte grec et traduction fournis.
Toutes traductions existantes bienvenues.
15

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

    2) Littérature et civilisation latines
       Enseignant: Marc Deramaix

(mutualisation avec le Master MEEF)

Le séminaire s’intéressera ce semestre à la IVe géorgique de Virgile, qui a pour objet les
abeilles. Ce sera l’occasion de s’arrêter en particulier à deux épisodes : celui de la Cité des
abeilles puis celui où Virgile réinvente le mythe d’Orphée et d’Eurydice en le liant
intimement au problème philosophique du désir humain, qui chez lui conduit à la mort
tandis que les abeilles sont censées ne pas connaître de sexualité. La Cité des abeilles est en
effet l’occasion d’une réflexion sur la société romaine, sur les guerres civiles de la seconde
moitié du Ier siècle avant notre ère qui mirent fin à la République en inventant le rôle du
Prince dans le sillage de la réflexion politique et philosophique de Cicéron. Le mythe
d’Orphée et d’Eurydice, quant à lui, tel que Virgile l’a remanié, interroge sur la nature du
désir. Dans l’un et l’autre cas, Virgile réfléchit et écrit en poète-philosophe disciple de
l’école épicurienne du maître grec Siron établi au bord du Golfe de Naples mais aussi en
lecteur assidu de Lucrèce et en proche de l’empereur Auguste.

Nous lirons ensemble, en traduction, les passages retenus et nous les commenterons au fur
et à mesure. Les étudiants seront invités à présenter au séminaire de courts exposés sur des
sujets proposés et en rapport avec, par exemple, les sources philosophiques, littéraires ou
agronomiques de Virgile.

Les étudiants devront avoir une connaissance précise de la IVe géorgique, en traduction,
ainsi qu’une connaissance générale du recueil des ​Géorgiques​ (I à IV).

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).
16

Orientation Éditions numériques

UE 5.1 EN: Cultures numériques 2
    1) Séminaire : Histoire des supports de lecture
« Les livres avant le livre : supports de la lecture et de l'écriture avant l’imprimerie. »
Enseignant : Marc Deramaix
Mutualisé avec “Humanités et monde numérique”. Voir descriptif ci-dessus.

    2) Séminaire: de l’Antiquité au numérique 1

Enseignante : Clara Auvray-Assayas

Mutualisé avec “Humanités et monde numérique”. Voir descriptif ci-dessus.

UE 5. 2 EN: Méthodologie et outils 2
Publication assistée par ordinateur

  De la réception du manuscrit à la publication de l’ouvrage. Organisation,
techniques et suivi éditorial

Nom de l’enseignant : Benoît Roux

Descriptif

Les étapes qui président à la publication d’un texte sont aussi diverses que décisives. Lors
de ce cours, les étudiants pourront mesurer les enjeux de la préparation de copie, de la
correction et de la relecture d’un manuscrit. Quelles sont les méthodes à adopter pour
traquer efficacement les coquilles ortho-typographiques​ ​? Par quels moyens vérifier les
informations (bibliographiques, etc.) présentes dans un texte​ ​? Comment normaliser son
contenu en fonction des contraintes de support (et de temps)​ ​? Comment améliorer sa
lisibilité​ ​? Mais ce sont aussi les dimensions techniques de l’édition qui seront abordées.
Quels sont les outils indispensables (correcteurs, etc.)​ ​? Comment traiter un projet éditorial
avec un logiciel de PAO​ ​? Quelques aspects du contexte éditorial seront enfin évoqués.
Comment établir un dialogue constructif avec l’auteur, le traducteur, les prestataires,
l’éditeur, l’imprimeur ou le maquettiste​ ​?

Objectifs pédagogiques – Au terme des 21 h, les étudiants seront capables de mettre en œuvre
les processus abordés pour mener à bien un projet éditorial simple.
17

Mots-clés ​: édition​ ​; pratiques éditoriales​ ​; chaîne éditoriale​ ​; copy-editing ;
ortho-typographie​ ​; corrections​ ​; gestion bibliographique​ ​; normes éditoriales​ ​; PAO.

Bibliographie
Outils :
    • Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale.​ Paris : Imprimerie
         nationale, 2002. ​[BU LSHS PRO 686.22 LEX | Pôle L. Modernes 020 IMP]
    •   The Chicago Manual of Style. 16th​ edition.​ Chicago : The University of Chicago Press,
        2010. ​[BU LSHS Mag. XB8434]
    •   C​OLLIGNON​, Jean-Pierre. ​La Ponctuation, art et finesse.​ Paris : Eole, 1988. ​[Pôle
        Descilac 411 COL]

    •   G​REVISSE Maurice, G​OOSSE André. ​Le Bon usage. Grammaire française.​ Bruxelles :
        De Boeck-Duculot, 2011. ​[BU LSHS 445 GRE]

Conseils de lecture (pour le plaisir) :
   • Souvenirs de la maison des mots​. Paris : Éditions 13 bis, 2011.
    •   M​IGDAL​, Bruno. ​Petits bonheurs de l’édition​. Paris : Éditions de la Différence, 2012.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit continu (50%) + écrit terminal (50%)
Rattrapage​ : écrit (100%).
18

                                    Première année
                                    Semestre 2 (S2)

UE 1. Cultures numériques 3

Séminaire: Écritures numériques et éditorialisation
Enseignant : Côme Saignol

  Le numérique est en train de remodeler l’ensemble du processus de production du savoir,
de validation des contenus et de diffusion des connaissances. Sont en cause : l’émergence
de nouveaux outils et de nouvelles pratiques d’écriture et de lecture, mais aussi un
changement plus global que l’on pourrait qualifier de culturel. C’est à partir de cette
hypothèse que nous proposerons une réflexion sur les enjeux de l’édition à l’époque du
numérique en développant une analyse théorique des environnements techniques (le
réseau, les serveurs, les plateformes, les systèmes de gestion de contenu, les algorithmes des
moteurs de recherche), des structures et des formats (l’hypertexte, le multimédia, les
métadonnées) et enfin des pratiques de lecture/écriture/édition (l’annotation, les
commentaires, les recommandations via les réseaux sociaux).
L’enseignement interrogera cette année la mise en tension de deux concepts propres aux
écritures numériques : celui d’hypertexte renvoyant à un mode de structuration des textes
autant qu’à une pratique de lecture fondé sur la circulation ; et celui d’éditorialisation,
entendu comme l’ensemble des dynamiques qui produisent et structurent l’espace
numérique.
Outre leur recontextualisation dans leur tradition critique, il s’agira de comprendre, d’une
part, comment les récentes expériences en édition hypertextuelle publient et sont diffusées
sur le web ; et, d’autre part, quelles sont les nouvelles possibilités offertes par cette
structure. Ainsi, nous étudieront comment se forment les interactions des actions
individuelles et collectives dans un environnement numérique particulier, mais aussi
comment le champ des nouvelles humanités numériques s’inscrit dans ce débat.

BIBLIOGRAPHIE INDICATIVE
OUVRAGES

DOUEIHI Milad, ​La grande conversion numérique ; suivi de ​Rêveries d’un promeneur numérique,​
trad. par CHEMLA Paul, Paris, Éd. du Seuil, coll. « Points. Série Essais », 2011.
DOUEIHI Milad, ​Pour un humanisme numérique,​ Paris, Seuil, 2011.
ERTZSCHEID Olivier, ​Les enjeux cognitifs et stylistiques de l’organisation hypertextuelle : le Lieu,
Le Lien, Le Livre​, thèse de l’Université Toulouse le Mirail – Toulouse II, 2002.
https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00006260
EBERLE-SINATRA Michael, et MARCELLO Vitali-Rosati, ​Pratiques de l’édition numérique,​
2014. http://parcoursnumeriques-pum.ca/pratiques.
VANDENDORPE Christian, ​Du papyrus à l’hypertexte : essai sur les mutations du texte et de la
lecture,​ Paris, La Découverte, 1999. ​http://vandendorpe.org/papyrus/PapyrusenLigne.pdf​.
19

ARTICLES
BACHIMONT Bruno, « Nouvelles tendances applicatives : de l’indexation à
l’éditorialisation », dans ​L’indexation multimédia,​ Lavoisier, Paris, Patrick Gros, 2007.
BERNERS-LEE Tim, « Information Management: A Proposal », 1989.
https://www.w3.org/History/1989/proposal.html.
BRIAN Eric, « L’ancêtre de l’hypertexte », ​Les Cahiers de Science et Vie​, no 47, octobre 1998,
p. 28-38.
BUSH Vannevar, « As we may think », ​Atlantic Magazine,​                                    1945.
http://www.theatlantic.com/magazine/archive/1945/07/as-we-may-think/303881/.
SCHNAPP               Jeffrey,         «        Knowledge             Design          »,    2011.
http://jeffreyschnapp.com/wp-content/uploads/2011/06/HH_lectures_Schnapp_01.pdf.
VITALI-ROSATI Marcello, « Qu’est-ce que L’éditorialisation? », ​Sens Public,​ 18 mars 2016.
https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/handle/1866/16068.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE2 Méthodologie et outils 3
    1) Anglais professionnel
Enseignant : Arthur Desrues
Dans ce cours entièrement en anglais, les étudiants aborderont plusieurs thématiques en
lien avec les humanités numériques (« AI and Digital Humanities », « Communities and
Crowdsourcing », « Historical Projects », « Games, interactivity and the humanities » ...) à
travers l’étude critique de sites et de projets variés. Le vocabulaire et les connaissances
acquis permettront aux étudiants de gagner en aisance pour produire de manière
bi-hebdomadaire une réflexion écrite et orale (en ligne et en cours) en anglais sur les
humanités numériques.

Évaluation :
Écrit 50% ; oral 50%.
Rattrapage: écrit (100%).
20

    2) Connaissance des formats et encodage
Enseignant : Guillaume Quéruel
Descriptif
La diversité des sources manipulées dans le cadre de projets relevant des humanités
numériques poussent l’ingénieur à questionner les formats et standards d’encodage
pertinents au regard des données traitées. La convergence numérique au sein des SHS et les
injonctions institutionnelles à la mise à disposition des données de la recherche, de manière
liée et interopérable, poussent les communautés disciplinaires à élaborer elles-mêmes
standards et vocabulaires de description dédiés.
L’objectif de ce cours consistera en un tour d’horizon de ces divers standards et formats
d’encodage de données (EAD, TEI…) et de métadonnées. Nous nous attarderons
spécifiquement sur le cas du XML-TEI, aujourd’hui central dans l’édition scientifique de
sources anciennes et la recherche sur les textes patrimoniaux et corpus d'auteur. Nous
verrons également comment servir ces sources encodées sur le Web et nous aborderons
succinctement, en guise de conclusion, les formats du web sémantique.

Points d’attention​ :
● notion de communauté d’usage et pratiques disciplinaires
● balisage de la structure logique de document
● balisage de la structure physique
● balisage sémantique
● Notions de schéma XML, construction d'un schéma définissant la grammaire du langage
de balisage
● Transformation vers un visuel HTML avec XSLT et CSS
● Initiation au RDF et aux ontologies.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).
21

    3) Méthodologie de la recherche
        Enseignant : Côme Saignol
L’enseignement se donne pour objectif de former les étudiantes et étudiants à la maîtrise
d’une démarche et d’une réflexion propre à la recherche littéraire. Il ne s’agit donc pas
d’une initiation aux traditions critiques en littérature, bien que l’enseignement y fera allusion
de manière localisée. Le parcours proposé couvre ainsi les différentes étapes de la
recherche: on partira tout d’abord d’une présentation large des modalités de la recherche
documentaire ; puis, on apprendra à formuler une problématique de recherche ; avant
d’interroger la spécificité de l’écriture scientifique pour structurer et transmettre ses idées.

La maîtrise d’un logiciel de traitement de texte classique (Word, LibreOffice) est considéré
comme un pré-requis de cet enseignement et ne fera pas l’objet de développement
particulier. Les séances seront rythmées par des exercices pratiques de synthèse et
d’écriture, ce qui permettra d’avoir à l’issue de cours toutes les connaissances pour réussir
un premier travail de recherche.

Programme des séances

        1.    Découvrir et gérer des ressources documentaires

        2.    Comment ficher des textes scientifiques ?

        3.    Formuler une problématique de recherche

        4.    L’argumentation dans un mémoire

        5.    Nouveaux outils pour l’écriture scientifique : Zettlr

        6.    La recherche dans la vraie vie : Intégrité scientifique & Science ouverte

        7.    Correction de l’évaluation

Bibliographie indicative

E​CO Umberto, ​Comment écrire sa thèse ?,​ trad. par C​ANTAGREL Laurent, Paris, Flammarion,
coll. « Champs. Essais », 2018.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).
22

    4) Projet tutoré
Enseignantes : Mélanie Lucciano et Laurence Macé
En complément du cours du S1 “Insertion professionnelle” et en lien avec le cours de
“Méthodologie de la recherche”, le cours proposera des éléments pratiques relatifs aux
débouchés professionnels du master (en abordant la question de la conception de CV, des
lettres de motivation…) au stage et au mémoire de recherche (attendus sur la rédaction du
mémoire, gestion des sources etc.).

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 3 Droit du numérique 2
    1) Droit pénal du numérique

Enseignante : Aurélie Levrel

Descriptif du cours
Le cours de droit pénal du numérique démontrera comment le droit pénal a dû s’adapter au
nouvel environnement d’internet et aux nombreuses spécificités qu’il présente. Certaines
infractions déjà prévues par les textes ont été adaptées à internet (usurpation d’identité
numérique, atteinte au secret des correspondances…), d’autres ont été spécifiquement
créées pour s’adapter à l’environnement informatique (atteintes aux systèmes automatisés
de données, obligation de retrait des contenus signalés comme illicites…).

Objectifs pédagogiques
L’objectif pédagogique pour les étudiants est :
    ● d’acquérir des connaissances en droit pénal et procédure pénale appliqués au
          numérique ;
    ● d’appréhender les nouveaux enjeux de la répression pénale en matière informatique.

Mots clefs
Cybercriminalité/ Cyberterrorisme/ données personnelles/ identité/ systèmes de
traitement automatisé

Bibliographie
23

Hubert Bitan, ​Droit et expertise du numérique : Créations immatérielles – Données personnelles –
E-réputation – Droit à l’oubli neutralité – Responsabilité civile et pénale, Collection Lamy Axe droit,
Wolters Kluwer, 2015.
Frédéric Debove et François Falletti, ​Précis de droit pénal et de procédure pénale,​ Presses
Universitaires de France, 2016.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%) composé d’une dissertation et d’un cas pratique au choix.
Rattrapage​ : écrit (100%).

    2) Droit de l’image

Enseignant : Aurélie Levrel

Descriptif

Le cours traitera non seulement des spécificités du droit de l’image en termes de propriété
intellectuelle, mais aussi du droit ​à l’image​, droit exclusif détenu par les personnes
apparaissant sur des photos ou des vidéos.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).
24

UE 4 Enseignements d’orientation

Les étudiants, en fonction du parcours qu’ils ont choisi, suivront l’un des deux ensembles de cours
correspondant à leur orientation, dans la continuité du premier semestre.

Orientation Humanités et monde numérique

UE 4.1 HMN Cultures numériques 4
    1)   Séminaire: De l’Antiquité au numérique 2

Enseignante : Clara Auvray-Assayas

Cf.​ semestre 1

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

    2) Séminaire: Histoire de l’édition
Enseignante : Laurence Macé

Descriptif
  À travers l’étude historique des évolutions du livre et de l’édition depuis l’invention de
l’imprimerie jusqu’au 21e siècle, le cours vise à donner aux étudiants les moyens de saisir les
enjeux et les opportunités des mutations en cours sur les plans technique, économique et
culturel.

Objectif pédagogique ​: acquérir une culture générale relative à la matérialité du livre, à sa
conception, à sa commercialisation.

Bibliographie indicative

Frédéric Barbier, ​Histoire du livre​, Armand Colin, 2000, rééd. 2006.
Roger Chartier, Henri-Jean Martin, ​Histoire de l’édition française,​ Fayard, 1989-1991.
Henri-Jean Martin, ​Livre, pouvoirs et société à Paris au XVIIe siècle,​ Droz, 2 vol., 1999.
Roger Chartier, ​La main de l’auteur et l’esprit de l’imprimeur,​ Gallimard, coll. Folio Histoire,
2015.
Elisabeth Parinet, ​Une histoire de l’édition à l’époque contemporaine​, Points Seuil, 2004.
Jean-Yves Mollier, ​Une autre histoire de l’édition française,​ La Fabrique, 2015.
François Bon, ​Après le livre,​ Seuil, 2011.
25

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

    3) Séminaire: Littérature et multimédia
Enseignant: Tony Gheeraert

La rencontre de la littérature avec les sciences informatiques induit des bouleversements
qui dépassent la simple question de la diffusion ou de la « numérisation » ​des livres : les
possibilités offertes par les nouvelles technologies, et en particulier l'intégration du texte à
des univers d'images et de sons, entraînent de nouvelles pratiques de création, de lecture, et
d'analyse d'œuvres multimodales aux facettes diverses. Fiction interactive,
hyperfiction, transmedia storytelling, narrative design, autant de formes émergentes d'une
cyberlittérature dont on commence seulement à explorer les infinies possibilités. Des
écritures expérimentales ou collaboratives, aux récits grandioses éclatés sur plusieurs
plates-formes médiatiques (livres, cinéma, jeux vidéos...), le numérique offre mille nouvelles
façons de décliner un plaisir vieux comme l'humanité : celui de raconter des histoires.

En première année, nous aborderons l’essentiel de ces questions à travers l’étude de jeux
vidéos à caractère narratif, en nous demandant en particulier si l’interactivité ludique entre
en conflit avec le principe d’une narration complexe. Le cours fera appel à des exemples de
jeux anciens (​Adventure​) ou récents (​Détroit​), émanant des studios triple-A (Quantic Dreams,
Telltale Games) ou d’équipes plus modestes (Giant Sparrow) voire de créateurs
indépendants (​Intimate, Infinite)​

Le cours fera appel à des ressources en ligne situées ou recensées sur la plate-forme
pédagogique de l'établissement (UniversiTICE).

Bibliographie sélective

Arsenault, Dominique, ​Jeux et enjeux du récit vidéoludique : la narration dans le jeu vidéo,​
Université de Montréal, 2006.

Barnabé, Fanny, ​Narration et jeu vidéo. Pour une exploration des univers fictionnels,​ Université de
Liège, 2012.

Bogost, Ian, « Video Games Are Better Without Stories », ​The Atlantic,​ n° du 25 avril 2017.

Djaouti, Damien, ​Narration et interaction. Relations en milieu vidéoludique,​ Université
Toulouse-Le-Mirail, 2007.

Frasca, Gonzalo, « Ludology meets narratology : Similitude and differences between
(video)games and narrative », in ​Parnasso,​ 3, Helsinki, 1999.

Jull, Jesper, « Game Telling Stories? », in ​Game Studies​, 1, 2001.
26

Marti, Marc , « La narrativité vidéoludique : une question narratologique », ​Les Cahiers de
Narratologie. Analyse et théorie narratives,​ 27, 2014, url : ​http://narratologie.revues.org/7009

Murray, Janet, ​Hamlet on the Holodeck,​ Cambridge, MIT Press, 1998. Nouvelle édition revue
en 2017.

Modalités d’évaluation​ :
Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 4. 2. HMN Humanités 2

    1) Langue 2

Les étudiants se rendront aux secrétariats des langues concernés pour trouver un cours adapté à leur niveau,
et en fonction des contraintes horaires.

Les langues proposées sont: latin; grec ancien; allemand; espagnol; italien; chinois

Il s’agit de la poursuite de la langue étudiée au premier semestre.

    2) Langue 3 ou séminaire (un choix parmi 2)

En fonction des choix effectués au premier semestre, les étudiants suivent SOIT l’enseignement d’une
troisième langue SOIT un séminaire de recherche.

Langue 3

Les étudiants se rendront aux secrétariats des langues concernés pour trouver un cours adapté à leur niveau,
et en fonction des contraintes horaires.

Les langues proposées sont: latin; grec ancien; allemand; espagnol; italien; chinois
27

Séminaires proposés:

Outil numérique et didactique des études littéraires

Cours mutualisé avec Editions numériques. Voir descriptif ci-dessous.

OU

Edition génétique

Cours mutualisé avec Editions numériques. Voir descriptif ci-dessous.

Orientation Éditions numériques
UE 4.1 EN Cultures numériques 4
    1) Outil numérique et didactique des études littéraires

Enseignantes: Anne Cordier et Jeanne Chiron

Questionner les études littéraires au prisme des humanités numériques, c’est
nécessairement interroger d’une part les enjeux politiques et culturels que sous-tend cette
approche, mais aussi les enjeux cognitifs que suppose l’appréhension (à la fois en terme de
réception et en terme de production et de diffusion) du texte littéraire dit numérique. Que
devient le texte littéraire lorsqu’il est aussi énonciation éditoriale à l’écran ? En quoi les
modèles d’analyse des textes littéraires sont-ils profondément questionnés par les outils
numériques à disposition, et comment s’emparer de ces outils pour faire œuvre efficace de
médiation ?

Le cours proposera de discuter collectivement ces éléments à travers les apports de la
recherche, partageant témoignages d’acteurs et actrices engagé·es dans des dispositifs
littéraires numériques et retours d’expériences sur les situations de médiations des savoirs
par le numérique.

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).
28

    2) Littérature et multimédia

Cours mutualisé avec l’orientation HMN. Voir le descriptif ci-dessus.

UE 4.2. Méthodologie et outils 4
    1) Traitement de l’image

Nom de l’enseignant : Philippe Brunet

Dans une histoire générale du cadrage et du montage englobant les relativement récents
développements du montage virtuel, ce cours s'intéresse au montage vidéo et à sa mise en
pratique dans la scénarisation du drame antique. Le logiciel utilisé sur plate-forme Apple est
Final Cut Pro, auquel les étudiants ont la possibilité de s’initier en classe.

Lectures de base, avant et après le numérique :

S. Mikhaïlovitch Eisenstein, ​Leçons de mise en scène ​Femis 1989

P. Bonitzer, ​Peinture et cinéma. Décadrages​, Éditions de l'étoile 1988

A. Bazin,​ Qu'est-ce que le cinéma ?​ ed. du cerf 1975

D. Villain, ​Le montage au cinéma​, Cahiers du cinéma 1991

A. Jurgenson et Sophie Brunet, ​Pratique du montage​, Le bord de l’eau 2014

Modalités d’évaluation​ :

Écrit terminal (100%).
Rattrapage​ : écrit (100%).

UE 4.3. EN Humanités 3
    1) Langue 2

Les étudiants se rendront aux secrétariats des langues concernés pour trouver un cours adapté à leur niveau,
et en fonction des contraintes horaires.

Les langues proposées sont: latin; grec ancien; allemand; espagnol; italien; chinois

Il s’agit de la poursuite de la langue étudiée au premier semestre.
Vous pouvez aussi lire