PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre

 
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
PARCOURSUP
Premiers bilans 2018
 et perspectives 2019
                -
CFVU du 12 novembre 2018

                   Christophe Bréchet
                        VP CFVU
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Réunion publique de restitution
     (mercredi 7 novembre 2018)
La réunion publique de restitution qui avait été annoncée à la
communauté universitaire n’a pas pu se tenir du fait d’un groupe
d’étudiants (dont Ansel Burgaud, élu à la CFVU).

Cette restitution devait être un moment fort de l’analyse de la
première campagne Parcoursup, fondée sur les données produites
aux niveaux national, régional et local et des échanges avec la
communauté sur la deuxième campagne.

Ces échanges préalables, en amont de la CFVU, n’ont
malheureusement pas pu avoir lieu. Le présent PPT reprend la
présentation prévue le 7 novembre.
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Déroulé
[9h]       Introduction (Jean-François Balaudé)

SEQUENCE 1 : la première campagne PARCOURSUP au plan national
 [9h10]    Eléments-clés du bilan national et régional (Christophe Bréchet)
 [9h35]    L'analyse du comité de suivi de la loi ORE (François Vatin)
 [9h50]         échanges avec la salle

SEQUENCE 2 : La première campagne PARCOURSUP à l'échelle locale
 [10h]      Eléments-clé de la campagne de l’Université Paris Nanterre (Chr. Bréchet)
 [10h20]        échanges avec la salle

SEQUENCE 3 : La préparation de la campagne PARCOURSUP 2019
 [10h50]    L'affichage de l'offre 2019 (Christophe Bréchet)
 [11h05]        échanges avec la salle
 [11h20]    L'affichage des critères de recrutement (Christophe Bréchet)
 [11h30]        échanges avec la salle
 [11h45]    L'affichage des dispositifs OUI SI (Christophe Bréchet)
 [11h50]         échanges avec la salle

            Clôture (Jean-François Balaudé)
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Séquence 1

La première campagne PARCOURSUP au plan national

[9h10]   Eléments-clés du bilan national et régional (Christophe Bréchet)

[9h35]   L'analyse du comité de suivi de la loi ORE (François Vatin)

[9h50]       échanges avec la salle
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
A      Les données nationales
        Rappel sur les créations de places
_
• Un effort de création de places pour répondre à la croissance démographique et
aux choix des étudiants
 Plus de 30 000 nouvelles places pour les étudiants à la rentrée 2018 : près de 21 000
places supplémentaires créées dès le printemps 2018, dont 17 000 à l’Université et 4 000
en BTS ; création de 10 000 places supplémentaires sur l’ensemble du territoire au cours
de l’été.

• Un effort inédit pour créer des places dans la filière STAPS : 4077 places ont été
créées dans les filières des métiers du sport et de l’activité physique
   • 3100 en licence de STAPS et 358 en diplôme d’études universitaires scientifiques et
techniques dans les universités (DEUST).
   • 466 en Brevet professionnel de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport
(BPJEPS) et Diplôme d’État de la jeunesse, de l’éducation populaire et du sport
(DEJEPS) dans les Centres de Ressources, d’Expertise et de Performance Sportive
(CREPS).
   • 153 en mention complémentaire au baccalauréat professionnel Animation-gestion de
projets dans le secteur sportif.

                                          Source : Dossier de presse du MESRI / rentrée 2018
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
1/ Les chiffres clés de PARCOURSUP 2018
_

                       Source : Dossier de presse du MESRI / rentrée 2018
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Les données nationales à la fin de la procédure
principale
_
Il ressort des analyses statistiques qu’à la fin du mois de juillet, l’essentiel des
propositions étaient stabilisées pour les candidats et que le processus avait convergé :
au 31 juillet 2018, 96,8 % des candidats de la phase principale avaient accepté leur
proposition d’admission définitive (sans changement jusqu’à la clôture de la procédure).

5 septembre 2018 : fin de la procédure principale Parcoursup.

• Près de 600 000 candidats ont accepté une proposition d’admission sur Parcoursup.
• 3 000 bacheliers sont en attente d’une proposition d’admission à l’issue de la phase
principale. Ces candidats, pour l’essentiel des bacheliers professionnels et
technologiques, sont accompagnés par les Commissions d’Accès à l’Enseignement
Supérieur (CAES).

• On compte encore plus de 127 000 places disponibles en phase complémentaire,
dans tout type de formation. En détail:
-pour les seules formations sélectives, pas moins de 21 000 places sont proposées en
B.T.S.et 6 000 places en C.P.G.E.
-pour les licences, 86 000 places sont disponibles

                                                                Source : Site DGESIP
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Places vacantes en
                          Ile-de-France:
                        9 731 dans les
                          formations non
                              sélectives
                         6 333 dans les
                             formations
Source : Site DGESIP          sélectives
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Focus sur la phase complémentaire
_
• 102 504 candidats se sont inscrits en 2018 en phase complémentaire dont :
   -68 147 candidats ayant participé à la phase principale (soit plus de 2/3 des candidats
de la phase complémentaire) ;
   -34 357 candidats n’ayant pas participé à la phase principale antérieurement. Ces
candidats sont pour presque 60 % d’entre eux des étudiants en réorientation.

On constate que 13 786 candidats de la phase principale de moins que l’an dernier sont
allés rechercher une formation en phase complémentaire. Cela s’explique notamment par
le fait que dans la phase principale de Parcoursup, les candidats ont pu recevoir plusieurs
propositions et mûrir leur choix au fil de propositions reçues, ce qui n’était pas le cas sur
APB 2017. Avec la liberté de choix permise par Parcoursup, dès la phase d’expression
des vœux et confirmée dans la phase d’admission les candidats de la phase principale
ont ainsi eu moins recours à la phase complémentaire après avoir reçu une proposition
en phase principale.

• 79 968 candidats ont reçu une proposition d’admission en phase complémentaire, soit
78 % des candidats ayant formulé au moins un vœu en phase complémentaire. À noter
également que 89 % des candidats de la phase complémentaire qui n’avaient pas
participé à la phase principale ont reçu une proposition d’admission.

                                             Source : Dossier de presse du MESRI / rentrée 2018
PARCOURSUP Premiers bilans 2018 et perspectives 2019 - CFVU du 12 novembre 2018 Christophe Bréchet - Université Paris Nanterre
Démocratisation de l’accès à l’enseignement
supérieur : les principales mesures
_
• Des pourcentages minimaux de bénéficiaires d’une bourse nationale de lycée ont
été fixés, dans toutes les formations, par les recteurs d’académie en tenant compte de la
part de candidats boursiers parmi les candidats ayant confirmé un vœu pour la formation
considérée.

• Des taux minimaux de bacheliers professionnels et de bacheliers technologiques
ont été fixés pour augmenter leurs chances d’accéder aux filières courtes.

• Des taux de mobilité inter-académique ont été fixés, pour permettre aux candidats
de postuler dans toutes les formations du territoire.

• Le dispositif « Meilleurs bacheliers » a été étendu aux formations de licence et de
PACES pour permettre aux 10% des meilleurs bacheliers par établissement d’obtenir la
formation de leur choix (auparavant, ce dispositif était réservé aux formations sélectives).

                                            Source : Dossier de presse du MESRI / rentrée 2018
Démocratisation de l’accès à l’enseignement
supérieur : les principaux résultats
_
• PLUS DE BOURSIERS DU SECONDAIRE ACCÈDENT AUX ÉTUDES
SUPÉRIEURES
   + 21 % de boursiers admis dans l’enseignement supérieur
   + 28 % de boursiers admis dans les CPGE parisiennes

• PLUS DE BACHELIERS PROFESSIONNELS ET TECHNOLOGIQUES DANS LES
FILIÈRES COURTES
   + 23 % de bacheliers professionnels admis en STS
   + 19 % de bacheliers technologiques admis en IUT

• PLUS DE MOBILITÉ GÉOGRAPHIQUE
   + 12 % d e candidats qui ont fait un vœu hors académie de résidence
   + 9,5 % de candidats qui ont accepté une proposition hors académie de résidence

• PLUS DE BACHELIERS DE L’ACADÉMIE DE CRÉTEIL REÇOIVENT DES
PROPOSITIONS DE FORMATION SITUÉES À PARIS
   + 65 % de bacheliers de l’académie de Créteil ont reçu au moins une proposition
      d’une formation à Paris
   -0,4% de bacheliers de l’académie de Créteil ont accepté une proposition à Paris
                                           Source : Dossier de presse du MESRI / rentrée 2018
B        Les données franciliennes
_

Source : http://www.ac-versailles.fr/cid133564/parcoursup-un-mois-pour-reussir-son-acces-dans-l-enseignement-superieur.html
Places vacantes au 3 septembre 2018
_
• Académie de Versailles : au total : 2716 places vacantes, dont :
   -1369 en filières non sélectives    et     -1347 en filières sélectives

 Source : http://www.ac-versailles.fr/cid133564/parcoursup-un-mois-pour-reussir-son-acces-dans-l-enseignement-superieur.html
Places vacantes au 14 septembre
_
• Source : document mis en ligne au même emplacement
Document : « Places vacantes par spécialité au 14 septembre 2018 / Région académique
- établissements publics et privés »

Quelques exemples :

Droit (filières non sélectives) : Académie de Versailles (34 places à Cergy ; 6 à Paris Sud
- Orsay) ; Académie de Paris (9 à Paris 1 ; 12 à Paris 5)

Géographie et aménagement (filières non sélectives) : Académie de Versailles (67 à
Cergy ; 18 à l’UVSQ ; 10 à Nanterre) ; Académie de Créteil (19 à Paris 13 Villetaneuse ;
15 à Paris 8 ; 75 à Paris-Est-Créteil) ; Académie de Paris (4 à Sorbonne Université – ex
Paris 4 ; 5 à Paris 1)

Histoire (filières non sélectives) : 750 places

LLCER (filières non sélectives) : 4536 places (dont 2781 à l’INALCO et 689 à Sorbonne
Université – ex Paris 4)

 Une analyse à mener pour chacune des filières : combien de places en IDF pour
quel vivier?
 Source : http://www.ac-versailles.fr/cid133564/parcoursup-un-mois-pour-reussir-son-acces-dans-l-enseignement-superieur.html
Séquence 2

La première campagne PARCOURSUP à l'échelle
locale

 [10h]     Eléments-clé de la campagne de l’Université Paris Nanterre (Chr. Bréchet)

 [10h20]       échanges avec la salle

IMPORTANT : Un premier bilan a été effectué le 11 juillet 2018 dans le cadre du
Congrès. La présentation actuelle ne reprend pas les éléments exposés précédemment.
Ils sont accessibles sur la GED-ODF (Procédures d'admission à l'Université Paris
Nanterre > Procédure Parcoursup > Bilan de la campagne PARCOURSUP)
Les données transmises par le SAIO le 06/11/2018

      Les chiffres de la campagne de l’UPN
      Capacité d'accueil d'origine                                      5 913
      Capacité d’accueil finale                                         6 583
      Total des admis fin procédure PARCOURSUP (21 09 2018)             6 517
      Néo-inscrits                                                      6 932

      Les filières de l’UPN en tension au 3/07/2018
      Nombre de filières en présentiel                                     54
      Nombre de filières en présentiel en tension                          34
      Nombre de filières en présentiel dites en tension, mais
      ayant des places vacantes au 20/10/2018                            14*

                                         * Dont HAA, Histoire, LLCER Etudes anglophones
Les données transmises par le SAIO le 06/11/2018

      Les chiffres de la campagne de l’UPN
      Capacité d'accueil d'origine                                      5 913
      Capacité d’accueil finale                                         6 583
      Total des admis fin procédure PARCOURSUP (21 09 2018)             6 517
      Néo-inscrits                                                      6 932

      Les filières de l’UPN en tension au 3/07/2018
      Nombre de filières en présentiel                                     54
      Nombre de filières en présentiel en tension                          34
      Nombre de filières en présentiel dites en tension, mais
      ayant des places vacantes au 20/10/2018                             14*
                              * Dont HAA, Histoire, LLCER Etudes anglophones

      Les filières de l’UPN ayant des places vacantes au
      20/10/2018 (capacité accueil – néo-inscrits)
      Nombre de filières en présentiel                                     32
      Dont filières en présentiel en tension au 3/07/2018                  34
Les données transmises par le SAIO le 06/11/2018
Etudiants avec mention au baccalauréat (hors EAD, TOL et CMI)

    Total des admis fin procédure Parcoursup (21 09 2018)       5 472    100%
ADMIS Parcoursup mention TB, B, AB                              1 685    30,8%
ADMIS Parcoursup mention TB                                      124     2,26%
ADMIS Parcoursup mention B                                       443     8,10%
ADMIS Parcoursup mention AB                                     1 118   20,43%

Provenance académiques (hors EAD, TOL et CMI)
   Total des admis fin procédure Parcoursup (21 09 2018)        5 472    100%
ADMIS Parcoursup Académie de Versailles                         4 014   73,36%
ADMIS Parcoursup hors Académie de Versailles                    1 458   26,64%
ADMIS Parcoursup Académie de Paris                               606    11,07%
ADMIS Parcoursup Académie de Créteil                             433     7,91%
ADMIS Parcoursup autres Académies                                419     7,65%

  Total Taux hors secteur constaté Parcoursup > Taux fixé par recteur
Les éléments stables de la dernière campagne APB à
la première campagne Parcoursup (source : Apogée)
_
1-Répartition quasiment inchangée des différentes filières du baccalauréat
2-Proportion identique de candidats en réorientation (la seconde chance
est préservée)
3-Très forte augmentation du nombre de boursiers
Les principales évolutions de la dernière campagne
APB à la première campagne Parcoursup
_
Focus sur la période complémentaire
  _

25 formations (sur 65) accessibles en PC au
 11/07/2018
38 formations (sur 65) au 5 septembre, date à
 partir de laquelle seule la PC demeure.

Au 5 septembre, 22 formations conservent des
candidats sur liste d’attente.
Les formations conservant des candidats en attente
_
 Filières                                                                     Places En attente
 Sciences et techniques des activités physiques et sportives                    398        717
 Psychologie                                                                    595        595
 Economie et gestion                                                            425        435
 Sciences de l'éducation                                                         76        307
 Administration économique et sociale                                           282        293
 Droit                                                                          870        190
 Droit français - common law                                                    147        168
 Economie et gestion - droit                                                     83        143
 Science politique                                                              120        127
 LEA Espagnol – Anglais                                                         170        114
 Droit – économie                                                                98        101
 Mathématiques et informatique appliquées aux sciences humaines et sociales      80         74
 Economie et gestion - langue et sociétés du monde anglophone                   105         72
 Double Licence Mathématiques-Economie                                           25         72
 Sciences pour l'ingénieur                                                       38         44
 Arts du spectacle                                                              188         25
 Droit français - droits espagnol et latino-américains                           73         23
 LEA Arabe - Anglais                                                             21         18
 Economie et gestion - langue et sociétés espagnoles et hispano-américaines      35         14
 LEA Portugais - Anglais                                                         20          6
 LEA Tout couple de langues sans l'anglais                                       20          2
Le détail par filière
_

Au 24 septembre :
-sur 6583 places, 6517 places ont été pourvues.

Dans le détail:
-33 formations ont atteint ou dépassé leur capacité
d’accueil
-34 formations n’ont pas atteint leur capacité d’accueil
Les 10 formations qui ont le plus dépassé leur
capacité (surbooking)

                                           Places   Dépassement
   Economie et gestion                       425             36
   Philosophie - A distance                   50             31
   Psychologie                               595             25
   Droit                                     870             22
   Administration économique et sociale      282             21
   Histoire - A distance                      50             21
   STAPS                                     398             19
   LEA Espagnol-Anglais - A distance          75             18
   LLCER Etudes anglophones - A distance      50             13
   Double Licence Mathématiques-Economie      25              9
Les 10 formations dont la capacité semble trop élevée

                                                   Places   Non pourvues
 LLCER Sociétés germanophones et cultures
 européennes                                          39             -30
 LLCER Etudes portugaises et brésiliennes             39             -29
 LLCER Etudes hispaniques et hispano-américaines      77             -23
 Droit français - droit allemand                      92             -20
 Lettres – Lettres et interculturel                   39             -19
 Histoire de l'art et archéologie                    174             -19
 Humanités, lettres et sciences humaines              97             -18
 LLCER Sociétés germanophones et cultures
 européennes - A distance                             25             -17
 LEA Allemand-Espagnol - A distance                   20             -15
 LEA Allemand-Anglais - A distance                    30             -14
Focus sur les OUI-SI
_
Données nationales : 134 684 propositions OUI-SI

Données UPN :
   - 6583 places
   - Candidats classés : 67 939
   - Propositions OUI-SI : 21 160 (15,7% du total national)

Suivi des propositions OUI-SI acceptées au 24 septembre 2018:
   - OUI SI acceptés : 1773, soit 26,9% des places

Formations sans OUI-SI : 18 (essentiellement LLCER, LEA et filières à TOL)
Formations concernées : 45

De 1 à 9 OUI SI : 18 formations
De 10 à 19 OUI SI : 13 formations
De 20 à 29 OUI SI : 3 formations
De 30 à 39 OUI SI : 2 formations
De 40 à 49 OUI SI : 4 formations
Plus de 50 OUI SI : 5 formations
Les 10 formations accueillant le plus de OUI-SI
_
        Psychologie                                             510
        Droit                                                   493
        Sociologie                                              75
        Economie et gestion                                     67

        Histoire de l'art et archéologie                        55
        Sciences du langage                                     46
        STAPS                                                   44
        MIASHS                                                  41
        Histoire                                                40

        Droit français - droits espagnol et latino-américains   36
Séquence 3

La préparation de la campagne PARCOURSUP 2019

[10h50]   L'affichage de l'offre 2019 (Christophe Bréchet)

[11h05]       échanges avec la salle

[11h20]   L'affichage des critères de recrutement (Christophe Bréchet)

[11h30]       échanges avec la salle

[11h45]   L'affichage des dispositifs OUI SI (Christophe Bréchet)

[11h50]       échanges avec la salle
A/ L’affichage de l’offre 2019

(et, au-delà, les choix à anticiper en vue du lancement de la nouvelle offre
de formation LMD4 à la rentrée 2020-2021)

Rappel sur le référencement des formations sur Parcoursup :

-possibilité d’afficher les formations par mentions ou par portails
      Nanterre : un affichage par mentions

-référencement des formations par types de cursus (cursus
classiques, doubles cursus, Cursus Master en Ingénierie…)
      Nanterre : un référencement en cursus classiques
                   (+ 1 CMI)
Quelle offre?
Parcoursup 2018 : 65 formations, dont:
-54 formations en présentiel (dont 1 double licence [Mathématiques-
Economie]
-11 formations à distance (ouvertes parallèlement au recrutement sur E-
CANDIDAT à titre transitoire)

Parcoursup 2019  ?
1-problématique des formations sans vivier/ne souhaitant pas se maintenir
dans le LMD4 (ne pas engager un lycéen en 2019-2020 dans une formation
qui ne serait pas ouverte en 2020-2021), ou à contrainte spécifique
[Humanités et danse, avec le DNSP])
2-problématique de l’autonomisation de nos doubles Licences (une
quinzaine) sous une entrée spécifique, de façon à ce qu’elles soient
présentes, comme celles des autres universités, dans la catégorie des
doubles cursus  autonomisation de toutes les DL? Des DL qui ont vocation
à se maintenir dans le LMD4?
3-problématique du référencement des filières à TOL
4-problématique du lancement de l’autonomisation de parcours
       / du lancement de nouvelles formations
Le travail avec les composantes
-analyse, avec les responsables de formation, des données de la première
campagne Parcoursup

-réflexion sur l’adéquation de la capacité d’accueil au vivier (cf. la
problématique de la phase complémentaire, avec un traitement des dossiers
différents)

-réflexion sur l’autonomisation des doubles Licences
B/ L’affichage des critères de recrutement

Préalables :

1/ Sur le site internet de l’université, conformément à la loi :
« Comme le prévoit la loi, vous avez la possibilité de demander la
communication des informations relatives aux critères et modalités d'examen
de votre candidature ainsi que des motifs pédagogiques qui justifient la
décision prise. Vous êtes invité.e à transmettre votre demande à
parcoursup@liste.parisnanterre.fr, en rappelant votre numéro Parcoursup et
la formation postulée, et en joignant une pièce d'identité scannée ».

 une quasi absence de demandes de précisions de la
part des candidats sur les critères de recrutement.
2/ un série de rencontres de travail avec les lycées
du secteur pour améliorer la collaboration lycées-
universités et l’orientation des lycéens

-1ère attente (principale) des personnels du secondaire: mieux
comprendre l’architecture de notre offre de formation pour
mieux renseigner les lycéens (quelle formation conseiller à un
étudiant qui a tel projet?)  premiers documents réalisés.
-2ème attente : mieux comprendre les attendus de chacune des
formations pour mieux renseigner les lycéens
-3ème attente : comprendre sur quoi les commissions
d’examens s’appuie dans l’examen du dossier de candidature
-4ème attente : explorer d’autres formats que la JPO pour
permettre une meilleure compréhension des cursus (forum dans
les lycées, formats d’immersion…)
 Un double travail à mener en cohérence :
  1/ Préciser les attendus locaux
  2/ Expliciter les critères de recrutement

Pour cela, un travail préliminaire :
- tirer les enseignements de la 1ère mise en œuvre des
  commissions d’examen des vœux (lecture des projets
  motivés de formation, etc.)
- la confrontation, formation par formation, des critères
  de recrutement mis en œuvre dans la 1ère campagne
  Parcoursup et des premiers retours sur la 1ère
  promotion Parcoursup (enseignants, directeurs
  d’études, étudiants)
- l’examen des premières données de l’OVE
- prendre connaissance des attendus / critères de
  recrutement proposés par d’autres universités pour
  des formations analogues  cf. Licence Droit - - 
 Accéder à l’offre 2017-2018 sur Parcoursup :
https://dossier.parcoursup.fr/Candidat/recherche
La Licence STAPS
Quelle rédaction pour les critères de recrutement 2018?

1/ des critères qu’une commission d’examen des vœux (correctement
dimensionnée et à constituer par arrêté rapidement) s’engage à mettre en
œuvre par la suite

2/ une prise en compte des éléments du dossier (notes, PMF, fiche
Avenir…).

3/ un équilibre à trouver : expliciter les éléments qui vont entrer dans
l’examen des dossiers (par exemple, telles matières de première et/ou
terminale), sans entrer dans un degré de détail qui ferait perdre toute
lisibilité, qui donnerait l’impression que le recrutement est fait intégralement à
partir de l’outil d’aide à la décision, quand bien même on parviendrait à
donner le paramétrage de toutes les séries, codifiées et non codifiées). Si
tout est paramétrable dans l’outil d’aide à la décision, pourquoi avoir une
commission d’examen des vœux?

4/ anticiper les demandes de précision (en s’avançant par exemple sur un
score à 150 points : « quels score ai-je eu et comment a-t-il été calculé en
détail? »).
 Préserver l’idée du recrutement humain, qui repose, dans la prise en
  compte de la spécificité des dossiers, sur le secret des délibérations.

 Ne pas demander pour l’examen des candidatures de L1 ce qui n’est en
  aucun cas mis en œuvre pour l’ensemble des autres candidatures (E-
  CANDIDAT et Etudes en France).

 Concevoir les critères comme une aide à la constitution des choix des
  lycéens et une aide pour ceux qui les accompagnent

 Indiquer dans quel il sera proposé un OUI SI?
Proposition de précision des critères de recrutement:

Compte tenu des éléments de cadrage national des attendus par mention de Licence et
des compléments apportés par l'établissement au regard de la spécificité de la mise en
œuvre de la formation, l'examen des candidatures s'appuiera sur les éléments suivants :
-le parcours de formation du candidat ;
-le projet de formation motivé du candidat, qui doit montrer… ;
-le curriculum vitae du candidat ;
-les informations et éléments d'appréciation contenus dans la Fiche Avenir (pour les
élèves de Terminale française), en particulier… ;
-les notes de première et de terminale (pour les élèves de Terminale française, de
Terminale à l'étranger et les candidats scolarisés dans le Supérieur en France ou à
l'étranger), en particulier dans les matières suivantes… ;
-les résultats des épreuves anticipées de français (pour les élèves de Terminale
française) ;
-les résultats et notes du baccalauréat (ou équivalent) et post-baccalauréat (pour les
candidats qui ne sont pas bacheliers 2018), en particulier dans les matières suivantes… ;
-le Certificat de niveau en langue française attestant le niveau B2 (pour les candidats
étrangers scolarisés en Terminale ou dans le Supérieur à l'étranger et ressortissants d'un
pays où le français n'est pas langue officielle).
C/ L’affichage des dispositifs OUI SI
2 questions principales:

1- Conserve-t-on le principe de dispositifs
d’accompagnement qui n’entraîne pas l’allongement de
la durée d’études?

2-Comment les présente-t-on sur Parcoursup?
  -à qui s’adressent-ils?
  -dans quelle optique sont-ils proposés?
  -en quoi consistent-ils?

 Un bilan à faire de ce qui a été expérimenté déjà
 Une alimentation rapide à prévoir de la page
  https://oui-si.parisnanterre.fr/
Vous pouvez aussi lire