Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement

 
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Les capacités
                               d’aujourd’hui
                               et de demain

Institut africain de développement
Programme d’activités
pour 2013
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

Notre Vision

Etre considéré par le personnel de la Banque et les parties prenantes comme le principal partenaire en
matière de développement des capacités en Afrique

     2
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Institut africain de développement

Notre Mission

S’engager de manière innovante dans le renforcement des capacités, la formation et la diffusion du
savoir en Afrique

                                                                                             3
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Le Groupe de la Banque Africaine de Développement

Ce document a été preparé par le Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD). Les désignations utilisées dans cette publication n’impliquent de
la part de l’institution aucune prise de position sur le statut juridique de quelque pays que ce soit ni sur la délimitation de ses frontières. Bien qu’ayant deployé
tous ses efforts pour fournir les informations les plus fiables, la BAD n’assume aucune responsabilté concernant l’utilisation de la publication.

Publié par:

Groupe de la Banque Africaine de Développement (BAD)
Agence Temporaire de Relocalisatiion (ATR)
B.P. 323-1002 Tunis-Belvédère, Tunisie

Conception et maquette
Banque Africaine de Développement
Unité des Relations Extérieures et de la Communication

Copyright © 2013 Banque Africaine de Développement
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Institut africain de développement

                                                                                                                           Les capacités
                                                                                                                           d’aujourd’hui
                                                                                                                           et de demain

Table des matières

Sigles et abréviations                                                                                                          6
Avant-propos de l’Économiste en chef et Vice-président                                                                          9
Introduction du Directeur de l’Institut                                                                                        11
A propos de l’Institut africain de développement                                                                               15
    Qui sommes-nous ?                                                                                                          15
    Que faisons-nous ?                                                                                                         15
    Quoi de neuf ?                                                                                                             19
    Ce que disent les participants dans l’évaluation de nos activités de formation                                             19
Programme de formation et activités connexes pour 2012                                                                         20
    Thème 1 : Outils de gestion financière, de décaissement, d’acquisition et de mise en œuvre des projets et programmes       21
    Thème 2 : Partenariats public-privé                                                                                        22
    Thème 3 : Modélisation des politiques et prévisions macroéconomiques                                                       23
    Thème 4 : Méthodes innovantes de financement des infrastructures et d’intégration régionale                                25
    Thème 5 : Jeunes entreprises, entreprenariat et emploi des jeunes                                                          26
    Thème transversal 1 : Genre, opportunités économiques et croissance inclusive                                              27
    Thème transversal 2 : Energie, changement climatique et économie verte                                                     28
Programmatique                                                                                                                 33
Modalités administratives                                                                                                      89
Membres du personnel de l’Institut africain de développement                                                                   92

                                                                                                                                  5
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

Sigles et abréviations
AA              A annoncer                                                   CIHE    Centre for International Higher Education
ABP             Allocation basée sur la Performance                          CIMM    Département de la gestion de l’information et des méthodes
AC              A confirmer                                                  CIRES   Centre Ivoirien de Recherche Economique et Sociale
ACBF            Fondation pour le renforcement des capacités en Afrique      CPA     Evaluation de la performance des pays
AD              A déterminer                                                 CREA    Consortium pour la recherche économique en Afrique
AEP             Atelier d’exécution de Projet                                CRES    Consortium pour la Recherche Economique et Sociale
AOFO            Bureau extérieur de la Banque en Angola                      CSD     Cadre de soutenabilité de la dette
BAD             Banque africaine de développement                            DSP     Document de stratégie pays
BM              Banque Mondiale                                              DSPAR   Document de stratégie pays axé sur les résultats
BMD             Banque multilatérale de développement                        DSRP    Document de stratégie pour la réduction de la pauvreté
BPM6            Manuel sur la balance de paiements (6ème édition)            EADI    Institut africain de développement
CEDEAO          Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest      ECON    Complexe de l’Economiste en Chef
CEDRES          Centre d’Etude, de Documentation, de Recherche Economiques   EDRE    Département de la recherche sur le développement
                et Sociales                                                  EER     Entreprises du secteur des Energies Renouvelables
CEP             Cellules d’exécution de projet                               EF      Etats Fragiles
CER             Communautés économiques régionales                           EPRC    Centre de recherche de politique économique
CGSP            Département des services généraux et des achats              ESST    Enseignement supérieur, sciences et technologie
CHRM            Département de la gestion des ressources humaines            ESTA    Département de la statistique

       6
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Institut africain de développement

EXIM Bank   Banque coréenne d’export-import                                  OCDE   Organisation de coopération et de développement économiques
FFCO        Département du contrôle financier                                OIT    Organisation internationale du travail
FFMA        Département de la gestion financière                             OITC   Département des transports et technologies de l’information
FMI         Fonds monétaire international                                    OMC    Organisation mondiale du commerce
FTRY        Département de la trésorerie                                     OMD    Objectifs du millénaire pour le développement
GATT        Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce           ONEC   Département de l’énergie, de l’environnement et du changement
GECL        Département des services juridiques                                     climatique
GFP         Gestion des finances publiques                                   ONG    Organisations non gouvernementales
IACD        Département de l’Intégrité et de la lutte contre la corruption   ONRI   Département du NEPAD, de l’intégration régionale et du commerce
IFD         Institution Financière de Développement                          OPEV   Département de l’évaluation des opérations
IMF         Institutions de microfinance                                     OPSM   Département du secteur privé et de la microfinance
ISF         Indicateurs de solidité financière                               ORCE   Département régional centre
JICA        Agence japonaise de coopération internationale                   OREA   Département régional Est 1
KDP         Agence coréenne de développement                                 OREB   Département régional Est 2
KIPPRA      Institut de recherche et d’analyse des politiques publiques du   ORPC   Département des politiques et des ressources opérationnelles
            Kenya                                                            ORPF   Département des acquisitions et des services fiduciaires
KOAFEC      Coopération économique Corée-Afrique                             ORQR   Département des résultats et du contrôle de la qualité
KVRC        Centre du savoir et des ressources virtuelles                    ORRU   Unité des partenariats et de la mobilisation des ressources

                                                                                                                                               7
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Capacities for
Les capacités
  today and
d’aujourd’hui
ettomorrow
   de demain

OSAN             Département de l’agriculture et de l’agro-industrie        SADC       Communauté de développement de l’Afrique australe
OSC              Organisation de la société civile                          SBR        Supervision basée sur les Risques
OSFU             Unité des États fragiles                                   S&E        Suivi et Evaluation
OSHD             Département du développement humain                        S&ER       Suivi et Evaluation basés sur les Résultats
PFRM             Gestion des ressources financières des projets             SNFO       Bureau régional du Sénégal
PMA              Partenariat Multilatéral pour l’Afrique                    SFP        Statistiques des Finance Publiques
PMC              Cycle de gestion de projet                                 SRF        Formulaire de rapport normalisé
PMR              Pays membre régional                                       TIC        Technologies de l’information et de la communication
PNUD             Programme des Nations Unies pour le développement          TIWRM      Gestion intégrée de ressources en eau transfrontalières
QNA              Comptes nationaux trimestriels                             UNU-INRA   Université des Nations Unies - Institut pour les ressources naturelles
SAP              Systèmes de Gestion de Projets et d’entrepôt des données              en Afrique

      8
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Institut africain de développement

    Avant-propos
                                                                                                                                          Les capacités
                                                                                                                                          d’aujourd’hui
                                                                                                                                          et de demain

                                                                                                        La formation et les stages prévus en 2013
J’ai le plaisir de présenter le programme            La   trajectoire    positive    de    l’Afrique
                                                                                                        sont conçus pour offrir une plateforme durable
d’activités 2013 de l’Institut africain de           subsaharienne et la croissance attendue
                                                                                                        permettant aux pays africains de partager leurs
développement aux pays membres régionaux             après le ralentissement qu’a connu l’Afrique
                                                                                                        expériences et d’apprendre, les uns auprès
et au personnel de la Banque.                        du Nord en 2012 ne pourront être
                                                                                                        des autres. Les participants acquerront les
                                                     consolidées que grâce à un apprentissage           connaissances nécessaires pour conforter le
Les incertitudes suscitées par les élections qui     continu, à l’acquisition des connaissances         dialogue économique et le dialogue de politiques
viennent de se dérouler aux États-Unis, par le       et à la mise en pratique des notions apprises.     dans différents secteurs. De même, ils
passage de témoin au sommet de l’État en Chine,      Compte tenu de cela, nos stages sont               apprendront à connaitre les défis que rencontrent
et par les réformes dans la zone Euro mettent        conçus pour consolider l’apprentissage de          d’autres régions et à s’organiser pour proposer
en évidence la nécessité pour les PMR d’être         base à l’aide d’une démarche pragmatique           des solutions face aux différents problèmes mis
vigilants et industrieux dans la mise en œuvre de    visant à faciliter le dialogue des politiques, à   en lumière. La formation donne l’occasion d’un
leurs projets et dans leur dialogue de politiques.   renforcer le secteur privé, à s’occuper des        perfectionnement professionnel continu tant au
Avec les projections de croissance pour l’Afrique    secteurs cruciaux tels que l’énergie, les          personnel de la Banque qu’à d’autres
qui se situent à 5,7% en 2013 alors qu’elles         infrastructures et le changement climatique,       participants. C’est pour cela que les stages sont
étaient de 5% en 2012, on ne mettra jamais           à promouvoir les compétences dans le               organisés en temps opportun, sont novateurs et
suffisamment l’accent sur la nécessité de            domaine de l’entreprise et à favoriser la          basés sur des besoins spécifiques identifiés à
formation continue et de renforcement des            croissance des petites et moyennes                 l’issue d’une étude des besoins en matière de
compétences.                                         entreprises.                                       renforcement des capacités.
                                                                                                                                                 9
Programme d'activités pour 2013 - Institut africain de développement
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

Le programme 2013 a été particulièrement              départements de la Banque, avec des universités
conçu pour répondre aux besoins dans le               et des institutions en Afrique et hors d’Afrique.
secteur clé de l’économie et des politiques et
portera sur des thèmes tels que l’emploi des          Le retour d’informations obtenu auprès des
jeunes, le changement climatique, l’amélioration      stagiaires et des participants aux formations des
des infrastructures, le genre et la mise au point     années antérieures nous indique que les stages
d’instruments novateurs pour mobiliser des            aident à transformer la Banque pour en faire une
capitaux et des ressources financières auprès du      institution axée sur l’apprentissage et le savoir. Je
public dans les États fragiles. L’apprentissage       me réjouis de noter qu’à travers ces stages, le
électronique figure en bonne place dans le            Complexe de l’Économiste en chef (ECON)
programme 2013 car la plupart des stages offerts      contribue à renforcer les capacités en vue d’une
seront également disponibles par ce truchement.       croissance forte, durable et inclusive sur le continent.
La teneur des stages présentés dans la brochure
est dense et variée et sera dispensée dans            Nous espérons que l’année à venir sera une
différents lieux à travers le continent. Les thèmes   année prospère et nous espérons avoir l’occasion
choisis se prêteront à des applications concrètes     de vous accueillir en tant que participants aux
et   permettront     le   développement       des     activités organisées par EADI en 2013.
compétences et de la capacité à appuyer et à
gérer les économies africaines dans leur
croissance.     La répartition du programme
                                                      Professeur Mthuli Ncube
d’activités de l’Institut en cinq secteurs
thématiques et en deux thèmes transversaux est
une approche nouvelle. La nouveauté concerne          Économiste en chef et
également le partenariat avec plusieurs autres        Vice président.

     10
Institut africain de développement
    Introduction
                                                                                                                                          Les capacités
                                                                                                                                          d’aujourd’hui
                                                                                                                                          et de demain

L’année 2013 marque la poursuite de la                Par bonheur, la Banque africaine de               permettra de réaliser les trois objectifs de mise
relance en Afrique à la suite de la crise             développement a intensifié et continue            en commun des ressources, d’utilisation des
économique et financière mondiale. Comme              d’intensifier son rôle dans la production et la   capacités existantes et de renforcement de
toute médaille a un revers, l’année 2013 vient        gestion du savoir en vue de renforcer la          l’économie d’échelle en s’appuyant sur le
avec un ensemble de nouveaux défis pour               capacité de pays africains à assurer la relance   nombre croissant d’experts dans les bureaux
lesquels les pays africains ont besoin des            et la transformation économique. Tout en          extérieurs créés par le biais du processus de
connaissances        et   des     compétences         déployant ces efforts, en 2013, l’Institut        décentralisation. Le résultat escompté est que
nécessaires pour pouvoir y faire face. Des            africain de développement va poursuivre sa        les nouvelles compétences et connaissances
exemples relatifs à ces nouveaux défis                quête visant à conforter l’engagement de la       seront facilement partagées avec les
concernent l’incertitude qui a prévalu au cours       Banque d’instaurer une capacité durable           fonctionnaires et les départements ministériels
des dernières années sur les marchés                  dans les pays membres régionaux et au sein        des pays, de façon continue.
financiers mondiaux, ainsi que le changement          de la Banque, et à continuer à garantir
climatique. C’est ainsi que les économies             l’excellence dans le cadre de son programme.      La seconde innovation est que la formation
africaines ont dû faire face à des vagues de                                                            sera maintenant dispensée sur une base
dépréciations, au retour d’une inflation à deux       La   première    innovation    concerne      le   thématique, les cinq thèmes définis recouvrant
chiffres, au chômage des jeunes, à l’aggravation      renforcement par l’Institut de ses programmes     les secteurs prioritaires en Afrique. Ceux-ci
des disparités, et à l’exacerbation de l’insécurité   de formation, en collaboration avec        les    concernent les domaines insuffisamment pris
alimentaire.                                          bureaux extérieurs de la Banque. Cela             en compte en termes de politiques, de

                                                                                                                                                11
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

conseils et de renforcement des capacités.        conférences données par des anciens hauts           à partir desquelles la Banque et les PMR
Pour l’année 2013, ceux-ci ont été identifiés     responsables de la Banque en marge de cet           pourront tirer en temps réel des connaissances
en tant que leviers pour régler les questions     ensemble d’activités.                               et des conseils dont ils peuvent avoir besoin.
de décaissements, d’acquisitions et de mise
en œuvre des projets et programmes; de            Au plan des innovations, un des derniers points     Nous comptons sur un partenariat fructueux
partenariat public-privé; de modélisation et de   concerne l’introduction et la mise en œuvre         en interne avec les départements de la
prévision des politiques macroéconomiques ;       d’un modèle triangulaire de collaboration et        Banque, et à l’externe avec toute une panoplie
de méthodes innovantes de financement des         de partenariat. La pointe du triangle représente    de parties prenantes comprenant nos clients
infrastructures et de l’intégration régionale,    l’Institut africain de développement qui œuvre      dans les PMR, les universités et les instituts,
ainsi que des jeunes entreprises, de              avec ECON et le reste de la Banque. Le              ainsi que toutes sortes d’institutions. Nous
l’entreprenariat et du chômage des jeunes.        deuxième angle représente les universités           œuvrons à renforcer les capacités en Afrique
Deux thèmes transversaux pour l’année ont         africaines et les instituts spécialisés qui font    pour des lendemains meilleurs.
été identifiés comme étant : le genre, les        partie du réseau de renforcement des
opportunités économiques et la croissance         compétences pour la Banque et les PMR qui
inclusive, le changement climatique et la         le moment venu, consolideront leurs propres         Professeur Victor Murinde
révolution verte. Et dans le cadre de ses         capacités institutionnelles. Le troisième angle
activités conventionnelles, l’Institut va         représente les universités et les instituts de
continuer à recevoir les éminents orateurs,       renom    qui   vont    travailler   avec   leurs    Directeur, Institut
convoquer des séminaires de haut niveau et        contreparties en Afrique et avec l’Institut. Dans
la conférence économique africaine, et à          le cadre des trois angles, des produits du savoir   africain de développement
œuvrer avec des groupes de réflexion en           sont générés et disséminés pour chacun des
matière de dialogue de politiques. Nous           cinq thèmes et des deux idées transversales,        (EADI)
comptons        également    introduire   des     débouchant sur des plateformes d’expertise

     12
13
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

     14
Institut africain de développement
L’Institut africain de développe-                      (y compris les outils d’apprentissage en ligne)      l’audit. Ces ateliers se sont révélés être
ment en quelques mots                                  pour soutenir les opérations. L’Institut va          d’excellentes occasions pour partager des
                                                       continuer à collaborer avec différentes unités       perspectives entre le personnel de la BAD et les
    Qui nous sommes…                                   organisationnelles au sein de la Banque, ainsi       chefs de projet dans les pays, ce qui renforce
                                                       qu’avec les institutions sœurs dans la conception    l’efficacité de la mise en œuvre des projets.
L’Institut africain de développement a aidé à          et la dissémination des connaissances.
améliorer l’efficacité des opérations financées                                                                 Renforcement des capacités en vue de
par la Banque Africaine de Développement                   Ce que nous faisons…                                 la prise en main de la conception et de
depuis sa création en 1973 et sa réorientation                                                                  la mise en œuvre des politiques.
en 1992 et 2001. 2013 marquera la 4e année                 Renforcement de l’efficacité du
de fonctionnement de l’Institut en tant que                développement.                                   Conformément à la Déclaration de Paris et de
département.        L’institut a œuvré par le                                                               l’Agenda d’Accra pour l’action, la Banque
truchement d’une panoplie de stages offerts            Certaines des activités de formation de l’Institut   africaine de développement, par le biais de
aux PMR. EADI va continuer à être le point focal       sont conçues pour améliorer la conception et la      l’Institut vise à renforcer la capacité des PMR à
pour les activités de renforcement des capacités       mise en œuvre des opérations financées par la        concevoir effectivement et à mettre en œuvre
de la Banque grâce à : (i) l’organisation              BAD. Un accent particulier est mis sur les États     leurs propres politiques, tout en s’appuyant sur
d’activités de formation sur des questions             fragiles qui sont susceptibles de connaitre des      les connaissances générées par la Banque et
stratégiques d’intérêt pour la Banque; (ii) l’octroi   contraintes sur le plan des finances et des          par d’autres entités. La Banque s’engage
d’assistance, de conseils et d’orientations aux        capacités, ainsi que les pays riches en ressources   également dans le dialogue de politiques
départements opérationnels et sectoriels pour          qui connaissent aussi de sérieux défis en matière    avec des partenaires au développement,
la conception et la mise en œuvre de leurs             de capacité. Des ateliers liés aux projets sont      avec un accent particulier sur les questions
activités; (iii) la coordination des séminaires des    organisés pour mettre les fonctionnaires chargés     macroéconomiques.
Assemblées annuelles ; (iv) la prestation de           des projets et les fonctionnaires des PMR au
services de dissémination des connaissances            courant des procédures pour la gestion des               Un partenariat actif pour le renforce-
et (v) la mise au point de matériel pédagogique        projets, les acquisitions, les décaissements et          ment des capacités.

                                                                                                                                                     15
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

L’Institut collabore activement avec les autres            membres régionaux participants, un aperçu des           institutions concernées sont : l’Université du
donateurs, les agences de développement, les               expériences de développement économique de              Ghana, l’Université de Namibie, l’Université de
institutions de formation, les universités et le secteur   la Corée et d’explorer les possibilités d’adaptation    Nairobi, l’Université Cheikh Anta Diop de
privé afin de mettre en place des programmes de            en Afrique. Les domaines d’intérêt comprennent          Dakar, l’Université de Cocody-Abidjan,
renforcement des capacités. Les exemples                   les infrastructures, la mise en valeur des ressources   l’Université de Yaoundé II, le Centre africain
comprennent l’ACBF, le CREA, le BIT, le FMI, la            humaines, les TIC et le partage des connaissances.      pour la transformation économique et le
JICA, l’OCDE, le PNUD et la Banque mondiale.                                                                       Centre parlementaire.
Chaque agence intervient dans son propre                   D’autres partenariats sont conclus avec des
domaine d’expertise, ce qui permet de réaliser la          instituts d’apprentissage reconnus, y compris               Ce qui est nouveau…
synergie et la complémentarité nécessaire. L’EADI          la Harvard Kennedy School, HEC-Paris et la
a conclu avec l’Institut du FMI, le Partenariat            London School of Economics pour dispenser               L’Institut lance un nouveau modèle pour son
conjoint pour l’Afrique, dans le cadre duquel des          de la formation sur les questions émergentes            programme de travail 2013 et au-delà. Le
stages de formation sont organisés.                        de développement. Enfin, l’Institut gère le soutien     modèle comprend cinq principaux thèmes et
                                                           de la Banque pour les projets/programmes des            deux secteurs transversaux.           Les cinq
Dans le cadre de son mandat visant à renforcer             institutions de renforcement des capacités en           thèmes sont : partenariat public-privé (PPP) ;
les capacités dans les PMR, l’Institut coordonne           Afrique dont l’ACBF et le CREA.                         méthodes innovantes de financement des
également les programmes de la coopération                                                                         infrastructures et de l’intégration régionale; les
économique Corée-Afrique (KOAFEC). En                          Renforcement des partenariats                       outils pour la mise en œuvre des projets et
collaboration avec le gouvernement coréen, la                  stratégiques.                                       des programmes dans les PMR, y compris
banque export-import de Corée (Exim Bank) et                                                                       l’appui budgétaire, les acquisitions et le
l’Institut coréen de développement (KDI), l’Institut       Dans sa quête d’excellence et de partage                décaissement ; la modélisation et la prévision
met en œuvre “l’Initiative de la Corée pour le             des connaissances, l’Institut africain de               des politiques macroéconomiques, les jeunes
développement de l’Afrique”. C’est un plan                 développement continuera de renforcer les               entreprises et l’emploi des jeunes. Les deux
d’action qui a pour objectif de donner aux pays            partenariats stratégiques en 2013. Les                  secteurs transversaux sont : le genre, les

      16
Institut africain de développement

opportunités économiques et la croissance             savoir du continent, afin de donner à ses            domaine comprennent la présentation des
inclusive, l’énergie, le changement climatique        clients une combinaison recherchée de                principaux produits de la Banque en termes
et l’économie verte.                                  solutions consultatives et de solutions basées       de savoir au cours des Assemblées annuelles,
                                                      sur le savoir. La concentration de la Banque         de la Conférence économique africaine et
Les modalités pour la mise en œuvre du pro-           sur le savoir vise à permettre à son personnel       d’autres   événements       internationaux    et
gramme d’activités de l’Institut sont étayées         et aux parties prenantes de tirer parti du partage   régionaux majeurs. Le Centre participe
par un réseau de collaboration triangulaire           des connaissances et de créer un processus           également à l’organisation des séminaires de
comprenant l’Institut, les universités et insti-      pluridimensionnel de flux de connaissances.          haut niveau au cours des Assemblées
tuts africains, et les universités et instituts in-   Les activités de gestion du savoir que mène          annuelles de la BAD, ce qui renforce le dialogue
ternationaux.    Les produits du savoir sont          l’Institut sont confiées au Centre du savoir et      entre les ministres, les personnalités africaines
générés par les membres du réseau et sont util-       des ressources virtuelles qui gère et administre     clés et les représentants des organisations
isés pour renforcer les capacités du personnel        les ressources en termes d’information, ainsi        internationales.
de la Banque, des praticiens des politiques et        que les profils de recherche, les souscriptions
des autres parties prenantes dans les PMR.            électroniques et les services de distribution des        «Valedictory lectures»
                                                      documents. Les principales activités du Centre
    Gestion de l’information et du                    consistent à identifier, capter, conserver,          Les “Valedictory lectures” ont été introduites
    savoir (Centre du savoir et des                   conditionner et partager l’information au sein       comme      un      forum   de   partage      des
    ressources virtuelles, KVRC)                      de la Banque, ainsi qu’avec les partenaires au       connaissances pour le personnel de se retirer
                                                      développement et les PMR.                            de la banque. La conférence de cette année
Dans le cadre de la mise en œuvre de son                                                                   était par le Dr Yogesh Viyas, qui a pris sa
mandat en tant que principale institution             KVRC entreprend une vaste gamme d’activités          retraite en tant qu’ Environnementaliste à la
africaine de financement du développement,            et assure beaucoup de services liés au partage       Banque. Le thème était «L'évolution de
la Banque africaine de développement a tout           et à la propagation des connaissances.               l'intégration de l'environnement dans la
mis en œuvre pour devenir la banque du                Certaines des principales activités dans ce          Banque de 1997 à 2010".

                                                                                                                                                   17
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

      Conférences des éminents orateurs           aux personnalités mondialement connues
                                                  (africaines et non africaines) pour qu’elles
Les conférences des éminents orateurs, un         partagent leurs vues sur les défis auxquels
cadre spécial pour partager des idées sur les     le continent est confronté en matière de
défis au développement en Afrique, ont été        développement. A ce jour les éminentes
lancées en 2006. Le programme est une             personnalités suivantes ont pris part au
plateforme ouverte aux dirigeants africains et    programme.

1.          AMOAKO Kingsley Y., ancien secrétaire exécutif de la CEA
2.          ATTALI Jacques, Président of PlaNET Finance
3.          CAMDESSUS Michel, ancien directeur général du FMI
4.          CHANG Ha Joon, Professeur, Université de Cambridge
5.          COLLIER Paul, Professeur, Université d’Oxford
6.          DIOUF Abdou, ancien président du Sénégal, et Secrétaire général de la Francophonie
7.          JUMA Calestous, Professeur, Université de Harvard
8.          KAUNDA Kenneth, ancien président de la Zambie
9.          MAATHAI Wangari (feue), Prix Nobel de la Paix, ambassadeur pour le bassin du fleuve Congo
10.         MKAPA Benjamin, ancien président de la Tanzanie
11.         MOGAE Festus, ancien président du Botswana
12.         OGATU Sadako, président de l’agence japonaise pour la coopération internationale
13.         SEVERINO Michel, ancien Directeur général de l’Agence française de développement (AFD)
14.         SOYINKA Wole, prix Nobel
15.         STERN Nicholas, Professeur, Ecole d’économie de Londres
16.         STIGLITZ Joseph, Professeur, Columbia University
17.         WOLFENSOHN James D., ancien président de la Banque mondiale
18.         KUFUOR John A., Ancien Président du Ghana

       18
Institut africain de développement

    Ce que les participants disent                   tant pour les pays membres régionaux que                 pratiques ont permis de faire du stage un
    pour évaluer nos activités de                    pour le personnel de la Banque. Les réponses             succès”.
    formation…                                       obtenues semblent indiquer que nos activités
                                                     ont les effets souhaités.                                       Un participant au séminaire sur la gestion du
Le slogan de l’EADI est : “Renforcer les                                                                             passif souverain—principes et pratiques—
capacités pour aujourd’hui et pour demain”.          Sur le bien-fondé des thèmes retenus, les                       tenu à Tunis du 10 au 14 octobre 2011.
Cela signifie que nous avons jeté un coup d’œil      réponses ont été les suivantes :
rétrospectif sur les activités menées pour                                                                  Pour évaluer l’atelier, il a été demandé à un
déterminer si elles ont l’effet souhaité. Les         “Toutes les sections du BPM6 ont été                  participant de se prononcer sur l’assertion
formulaires d’évaluation sont distribués au cours      prises en compte de façon appropriée,                suivante : « les compétences acquises au cours
de nos diverses activités pour permettre aux           compte tenu de la nécessité pour les pays            de l’atelier vous seront utiles dans votre travail ».
participants et aux autres parties prenantes de        de la région de passer au BPM6”.
nous faire part de leur appréciation. Les                                                                   Sur une échelle de 1(fortement en désaccord)
questions dans ces formulaires vont du bien-                 Un participant au stage sur la balance des     à 5 (approuve fortement); un participant a
fondé des stages et des activités menées, de                 Paiements et les statistiques sur les          attribué la note de “4”.
l’efficacité des instructeurs et de la combinaison           investissements internationaux, tenu à Tunis
des    exposés,       jusqu’aux     dispositions             du 21 novembre au 2 décembre 2011.                      Un participant à l’atelier régional sur la
administratives mises en place. Nous prenons                                                                         gouvernance des finances publiques qui
très sérieusement les avis des participants, car     TLa réponse à la question relative à la                         a eu lieu à Accra du 3 au 7 octobre 2011.
cela nous permet de faire des ajustements sur        combinaison des méthodes de présentation était:
nos programmes, ce qui nous aide à mieux servir                                                             Ainsi l’EADI œuvre à renforcer les capacités,
nos clients.                                          “Les documents étaient bons car ils                   et comme cela ressort dans les témoignages
Le consensus est que nos activités doivent             complétaient       harmonieusement            les    recueillis, nous semblons être sur la bonne
porter sur le renforcement des compétences             exposés qui étaient faits. Les exercices             voie.

                                                                                                                                                        19
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

PROGRAMME DE FORMATION ET ACTIVITÉS CONNEXES

THÈME 1          INSTRUMENTS UTILES AUX ACTIVITÉS DE GESTION FINANCIERE, DE DÉCAISSEMENT, D’ACQUISITION ET DE MISE
                                        EN ŒUVRE DES PROJETS ET PROGRAMMES
N°    ACTIVITÉ                                LIEU                DATE (PROVISOIRE)     PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT                        CONFORME AVEC
                                                                                        DEMANDEUR                                        SDC/SMT/KMDS
1.1   Suivi et évaluation des projets axés sur Cameroun           TBC                   ORSB/ORCE/OSAN/                                  Oui
      les résultats                            1 ToT (TBC)                              OWAS/OSHA/OITC/ ONEC
                                               1 Regional (TBC)
1.2   Cliniques fiduciaires                   TBC                 Toute l’année         F F C O / O R P F / C H R M / O R S B / O R C E / Oui
                                              Soudan                                    OSAN/OWAS/ OSHD/OITC/ONEC
1.3   Outils d’amélioration de la performance RDC                 Aout. 26 - 30         O R C E / F F C O / O R P F / O R P C / O S A N / Oui
      des projets (2PET)                      Mozambique          Mars 11 - 15          OWAS/OSHD/OITC/ONEC
                                              Ouganda             Aout. 5 - 9
                                              Nigeria             Juin 17 - 21
                                              TBC                 TBC
1.4   ToT : Mise en oeuvre des projets        Kenya               Janv. 22 au 1er Fév   EADI.1                                           Oui
                                              Togo                Fév 3 au 13
                                              Tunisie

1.5   ToT: perfectionnement professionnel     Burkina Faso        3ème Trimestre        EADI.1                                           Oui
      continu/recyclage                       Mali                3ème Trimestre
                                              Malawi              3ème Trimestre
1.6   Cadre logique-toute la Banque           Tunisie             TBC                   EADI.1                                          Oui
                                              Côte d’Ivoire       TBC
                                              Kenya               TBC
                                              Zimbabwe            TBC
1.7   COSTAB - FOs                            Kenya               Janv. 22 au 29        OIVP, EADI.1                                    Oui
                                              Tunisie             Septembre
1.8   ToT : COSTAB-Cardre Log                 Rwanda              TBC                   OIVP, ORQR, EADI:1                              Oui
                                              Nigeria
                                              Guinea Bissau

      20
Institut africain de développement

      THEME 1        TOOL KITS FOR FINANCIAL MANAGEMENT, DISBURSEMENT, PROCUREMENT & PROJECT / PROGRAMME
                                                   IMPLEMENTATION
N°    ACTIVITÉ                                 LIEU      DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                             DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
1.9   COSTAB pour Décideurs                    Tunisie   TBC                 OIVP, EADI:1                Oui
                                               Tunisie
1.10 COSTAB Stage                              Tunisie   Septembre           OIVP, EADI.1                Oui
                                               Tunisie
1.11 COSTAB: Normalisation et Validation       Tunisie   Fév/Mars            OIVP, EADI.1                Oui

1.12 OITC’s Technique and Methodologies for Sénégal      Octobre             ONEC/OITC/ONRI              Oui
     Project                                Kenya        Octobre
1.13 Cycle du projet à la Banque et autres TBC           TBC                 OIVP, EADI.1                Oui
     procédures
1.14 Gestion et Mise en oeuvre des projets     TBC       TBC                 EADI.1                      Oui

1.15 Cadre stratégique pour la mise en oeuvre Tunisie    TBC                 EADI.1                      Oui
     du programme axé sur les résultats       Botswana
1.16 Gestion des Finances Publiques            Tunisie   TBC                 EADI.1                      Oui
                                               Ghana
1.17 Renforcement des capacités des Etats Ghana          TBC                 EADI.1                      Oui
     fragiles en matière de suivi des résultats Guinée
     des projets, d’audit et études
1.18 Simulation pratique : modélisation des Tunisie      TBC                 EADI.1                      Oui
     scenarios et hypothèses relatives à Mozambique
     l’achèvement des projets               TBC
1.19 Rôle des élus dans la bonne gouvernance TBC         TBC                 EADI.1                      Oui
     des finances publiques

                                                                                                                  21
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

                                                         THÈME 2 PARTENARIATS PUBLIC-PRIVÉ

N°    ACTIVITÉ                                LIEU                   DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT          CONFORME AVEC
                                                                                         DEMANDEUR                          SDC/SMT/KMDS
      Secteur PPP                             Rwanda
      ferroviaire                             Zambie

2.1   Transport routier                       Kenya                  TBC                 OITC/OPSM                          Oui
                                              Dakar
      Transport aérien                        Côte d’Ivoire

2.2   Secteurs PPP                            Tanzanie               TBC                 OITC/OPSM                          Oui
      Energie

2.3   Secteur PPP: Communautés                Cameroun               TBC                 OITC/OPSM                          Oui
      Economiques Régionales                  TBC
                                              Cape Verde
2.4   Instauration et renforcement des RDC                           TBC                 OPSM/ORSB/OITC/OSHD/Other Sector   Oui
      processus de PPP au niveau de l’État et                                            Depts.
      des institutions de financement         Nigéria

2.5   Journée africaine du PPP pour les PMR Afrique du Sud           TBC                                                    Oui
      (50 part)

2.6   Promotion du développement du secteur Nigéria                  TBC                 ORCE/OPSM                          Oui
      privé par les chambres de commerce Burkina Faso
      (Régionale)
2.7   Fonds de placement privé : formation sur TBC                   TBC                                                    Oui
      les outils, techniques, stratégies et
      utilisation.
2.8   Analyse des Institutions Financières    TBC                    TBC                 OPSM                               Oui

      22
Institut africain de développement

           THÈME 3 MODÉLISATION DES POLITIQUES MACROÉCONOMIQUES ET PRÉVISIONS MACROÉCONOMIQUES

N°    ACTIVITÉ                                    LIEU       DATE (PROVISOIRE)       PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                     DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
3.1   Gestion Macroéconomique et la dette         Tunisie    Fev. 11-22 2013         EADI, IMF                   Oui

3.2   Exécution de l’auto-évaluation du           Tunisie    Mars 25 - 28 2013       EADI, IMF                   Oui
      contribuable
3.3   Gestion Macroéconomique et le secteur Tunisie          Mars 25 - Apr. 5 2013   EADI, IMF                   Oui
      financier
3.4   Gouvernance institutionnelle pour les Namibie          Avril 23 -26, 2013      EADI, SADC                  Oui
      nouveaux membres du conseil IFD, en
      collaboration avec la SADC
3.5   Atelier de statistiques de la dette Publique Tunisie   Avril 15 - 26, 2013     EADI, IMF                   Oui

3.6   Méthodologie AMLCFT pour les nouvelles Tunisie         Mai 6 - 10, 2013        EADI, IMF                   Oui
      normes
3.7   Modélisation DSGE                           Botswana   Juin 24 au 28, 2013     EADI, UNAM                  Oui
                                                  Maroc      Sept. 23 au 27, 2013
3.8   Gestion des Finances Publics dans les Cap Vert         Mars 2013               EADI                        Oui
      Etats Fragiles
3.9  Economie politique et gouvernance dans Namibie          Fév: 2013               EADI                        Oui
     les États fragiles
3.10 Gestion des Risques pour la Banque Tunisie              TBC                     FFMA                        Oui
     Centrale et la Stabilité Financière
3.11 Les dépenses publiques et le cadre de        Ethiopie   Fév 5 au 8, 2013        PEFA SECRETARIAT            Oui
     redevabilité financière pour l’Afrique
     francophone
3.12 Conférence annuelle 2013 de la Société Ghana            Juillet 2013            EADI, AES                   Oui
     d’économétrie en Afrique

                                                                                                                           23
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

           THÈME 3 MODÉLISATION DES POLITIQUES MACROÉCONOMIQUES ET PRÉVISIONS MACROÉCONOMIQUES

N°    ACTIVITÉ                                    LIEU      DATE (PROVISOIRE)       PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                    DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
3.13 Cours introductif sur les statistiques Tunisie         Mai 20 - 31, 2013       EADI, IMF                   Oui
     monétaires et financières
3.14 Gestion Macroéconomique et la politique Tunisie        Juin 3 - 14, 2013       EADI, IMF                   Oui
     fiscale
3.15 Evaluations des mesures de sauvegarde Tunisie          Juillet 15 - 19, 2013   EADI, IMF                   Oui
     des banques centrales
3.16 Indicateurs de solidité financière           Tunisie   sept. 2 - 9, 2013       EADI, IMF                   Oui

3.17 Institutions fiscales et discipline fiscal   Tunisie   sept. 2 - 9, 2013       EADI, IMF                   Oui

3.18 Analyse politique du flux des fonds et TBC             3ème Trimestre          EADI                        Oui
     développement economique de la
     réduction de la pauvrété

3.19 Règlementation pour les marchés des Côte d’Ivoire      Avril 15 au 19, 2013    EADI, ONRI.2                Oui
     produits de base et des produits dérivés
3.20 Politique macroéconomique pour une Ghana               Mai 13 au 17, 2013      EADI, PERI                  Oui
     croissance inclusive, la création d’emplois
     et la lutte contre la pauvreté (APSI)
3.21 Réseautage avec les groupes de réflexion Maroc         Mai                     EADI                        Oui
     en faveur du dialogue                    Ghana         Juillet
                                              Tunisie       Novembre

     24
Institut africain de développement

        THÈME 4 MÉTHODES INNOVANTES DE FINANCEMENT DE L’INFRASTRUCTURE ET D’INTÉGRATION RÉGIONALE

N°    ACTIVITÉ                                  LIEU        DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT        CONFORME AVEC
                                                                                DEMANDEUR                        SDC/SMT/KMDS
4.1   Sukuk Islamique et financement des        Lesotho     Fév. 18 au 21       Banque Islamique de Dév, ONRI,   Oui
      infrastructures                           Nigeria     Fév. 25 au 28       EDRE

4.2   Promotion de l’intégration financière Ouganda         Oct. 2013           EADI                             Oui
      régionale par une solide réglementation
      des paiements mobiles transfrontaliers
4.3   Dynamique des exportations et facilitation Cameroun   3ème Trimestre      EADI                             Oui
      commerciale dans les CER                   Zambie     4ème Trimestre

4.4   Programme de formation à la               Tunisie     4ème Trimestre      ORRU/JICA                        Oui
      coopération en matière de collecte des
      recettes (partenariat avec la Tunisie)

4.5   Inversion de la tendance à la fuite des   Sénégal     Avr. 15 au 19       APSI                             Oui
      capitaux et financement du
      développement (APSI).

                                                                                                                           25
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

                                       THÈME 5 START-UPS’, ENTREPRENARIAT ET EMPLOI DES JEUNES

N°    ACTIVITÉ                                  LIEU           DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                   DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
5.1   Renforcement des capacités des PMR TBC                   Août 21-25          NTFC                        Oui
      dans la mise en œuvre des programmes Bénin               Déc 2 - 6
      nationaux en faveur de l’emploi des jeunes
      en Afrique
5.2   Science, technologie et innovations pour Cote d’Ivoire   TBC                 NTFC                        Oui
      renforcer la croissance de l’entreprenariat Nigeria
      local en Afrique
5.3   Le rôle de la formation professionnelle et Kenya         Mars 12 au 13       Harvard/ ACET               Oui
      le développement des compétences dans
      la transformation économique
5.4   Programme de formation officielle sur les KOREE          TBC                 EADI                        Oui
      politiques relatives aux PME              CONGO
                                                GHANA
5.5   E Gouvernement                            Tunisie        Oct 2013            KOAFEL                      Oui

5.6   Atelier Régional sur le gouvernement TBC                 TBC                 EADI                        Oui
      électronique pour les pays

5.7   Trousses d’évaluation des SME pour les TBC               TBC                 EADI                        Oui
      institutions financières africaines
5.8   Dimension de politique de la durabilité des TBC          TBC                 EADI                        Oui
      institutions de micro-finance, y compris
      les SACCO
5.9   PME travaillant au-delà des frontières    Maurice        TBC                 EADI                        Oui
                                                Namibie
                                                Egypte

      26
Institut africain de développement

                   THÈME TRANSVERSAL 1 GENRE, OPPORTUNITÉS ÉCONOMIQUES ET CROISSANCE INCLUSIVE

N°      ACTIVITÉ                                   LIEU             DATE (PROVISOIRE)    PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT       CONFORME AVEC
                                                                                         DEMANDEUR                       SDC/SMT/KMDS
CC1.1   Analyse de Genre et opportunités           Afrique du Sud   Fev 18 - 23, 2013    EADI                            Oui
        économiques

CC1.2   Disparités de genre au niveau des actifs   Ghana            Juil 22 - 25, 2013   ESTA/EDRE/ORQR                  Oui
        au Ghana : collecte et l'analyse des
        données sur la propriété des actifs
        individuells
CC1.3   Intégration de l’égalité des genres dans Cote d’Ivoire      Février              ORQR.4                          Oui
        la gestion des finances publiques : défis
        à relever et pratiques exemplaires
CC1.4   Intégration de la dimension genre dans TBC                  TBC                                                  Oui
        la macroéconomie, du commerce et des
        finances et implications pour
        l'élaboration des politiques
CC1.5   Congrès Africains pour les                 Egypté           Avr: 23 - 25         EADI.2; AfroArabMediterranean   Oui
        entrepreneurs féminin                                                            Congress for Business and
                                                                                         Professional Women

                                                                                                                                   27
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

                           THÈME TRANSVERSAl 2              ÉNERGIE, CHANGEMENT CLIMATIQUE ET ÉCONOMIE VERTE

N°        ACTIVITÉ                                  LIEU              DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                          DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS

CC2.1     Adaptation au changement climatique       Gabon             3ème Trimestre      EDAI                        Oui
          dans l’élaboration et la mise en oeuvre
          des projets

CC2.2     Adaptation aux changement climatique      TBD               TBD                 OSAN                        Oui
          pour l’agriculture et les ressources
          naturelles
CC2.3     La resilience aux ressources en eau       TBD               TBD                 OWAS                        Oui
          pour le developpement durable

CC2.4     changement climatique et                  TBD               TBD                 University of Bradford      Oui
          développement humain

     28
Institut africain de développement

                                               AUTRES ACTIVITÉS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

N°   ACTIVITÉ                                   LIEU              DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                      DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
1.   Conférences d’anciens hauts                Tunisie           TBC                 EADI                        Oui
     responsables de la BAD
2.   Conférenciers éminents                     Tunisie           TBC                 EADI                        Oui

     Conférencier 1

     Conférencier 2
3.   Conférence économique africaine 2013       TBC               TBC                 EADI.2                      Oui

4.   Debat sur les politiques de reforcement    Kenya             Novembre            EADI.2                      Oui
     de capacité pour la croissance impulsé
     par l’innovation
5.   Séminaires de haut niveau des              Maroc             Mai                 EADI                        Oui
     Assemblées annuelles 2012
6.   Formation sur la gestion du savoir en Afrique de sud         Fev                 EADI.3                      Oui
     faveur du personnel de la Banque et les Kenya                Fev
     PMR                                     Senegal              Avril
                                             Mozambique           Avril
                                             Accra                Mai
                                             Tunisia              Mai
7.   Activités de diffusion du savoir et la Afriquede sud         TBC                 EADI.3                      Oui
     Stratégie du KVRC                      Kenya
                                            Senegal
                                            Mozambique
                                            Accra
                                            Tunisie

                                                                                                                            29
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

                                                AUTRES ACTIVITÉS DE RENFORCEMENT DES CAPACITÉS

N°    ACTIVITÉ                                   LIEU              DATE (PROVISOIRE)   PARTENAIRE OU DÉPARTEMENT   CONFORME AVEC
                                                                                       DEMANDEUR                   SDC/SMT/KMDS
8.    Séminaire sur l’apprentissage en ligne,    Tunisie           1st trimestre       Banque mondiale             Oui
      en collaboration avec l’Institut de la
      Banque mondiale
9.    Fondamentaux de l’apprentissage en ligne Ghana               2nd trimestre       EADI.3                      Oui
      pour les PMR                             Gabon               1st trimestre
10.   Intergration des TIC dans l’apprentissage Tanzanie           1st trimestre       EADI.3                      Oui
                                                Afrique de sud     4th trimestre
                                                Senegal            1st trimestre
                                                Tunisie            4th trimestre
11.   Conception et mise en oeuvre des           Cameroun          2nd trimestre       EADI.3                      Oui
      cours sur l’apprentissage en ligne
12.   Session extraordinaire de l'apprentissage Afrique de sud     TBA                 EADI.3                      Oui
      en ligne Afrique 2013

13.   Semaine de renforcement de capacité        Tunisie           Sept.               EADI.3                      Oui

      30
Institut africain de développement

          PLAN PROGRAMMATIQUE

              Thème 1 :
              Instruments utiles aux
              activités de décaissement,
              d’acquisition et de mise
              en œuvre des projets et
              programmes

           Pourquoi faut-il parfois compter jusqu’à 21
           mois entre l’approbation d’un projet de la
           Banque et le début de sa mise en œuvre
           effective sur le terrain ? Pourquoi certains

                                               33
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

projets et programmes de la Banque ne sont-      Langue : français                               Qualifications: licence ou master en économie
ils pas achevés dans les délais et ne            Date :    TBC                                   ou dans des domaines connexes. Au niveau
respectent-ils pas les limites budgétaires ? A   Lieu :    Cameroun                              des projets, participeront les chefs de projet et
cela, probablement de nombreuses réponses,                                                       spécialistes du suivi et de l’évaluation. Seuls
avec comme point récurrent pour certaines        Langue : anglais                                les hauts fonctionnaires des ministères, au
réponses, la nécessité de renforcer les          Date :    TBC                                   minimum directeurs adjoints ou équivalents,
capacités.                                       Lieu :    TBC                                   prendront part à cette activité. Le nombre de
                                                                                                 projets et de participants sera déterminé par la
Ces informations générales aident à orienter     Public cible: cadres des PMR, agents des        suite, conjointement avec EADI, les bureaux
les activités de formation sur ce thème qui      cellules d’exécution de projets, cadres des     nationaux et les chefs de projet.
cible les PMR et leur permet de comprendre       ministères de tutelle, chefs de projets
les règles et procédures du Groupe de la         intervenant dans les bureaux extérieurs et au   Description: les gouvernements doivent être
Banque. Les bénéficiaires des fonds de la        siège de la BAD.                                capables de suivre, de mesurer et d’évaluer
Banque sont guidés dans leurs activités pour
assurer une mise en œuvre réussie des
programmes et projets.

   Suivi et évaluation axés sur
   les resultats

Langue : anglais et français
Date :       TBC
Lieu :       TBC

     34
Institut africain de développement

la performance des programmes publics pour             supervision dans les ministères d’être au fait de        Langue :               portugais
pouvoir gérer les résultats. Or, bon nombre de         l’application d’outils modernes de suivi et              Date :                 toute l’année
gouvernements ne disposent que de                      d’évaluation pour vérifier, suivre, décrire et évaluer   Lieu :                 TBC
capacités extrêmement limitées en la matière,          les activités et les performances des projets.
ce qui nuit à la bonne gestion des programmes                                                                   Public cible: Agents des cellules d’exécution de
publics, donc à la réalisation des résultats.The       Le résultat attendu de l’atelier est l’amélioration      projet (CEP), experts en gestion financière et en
workshop will provide a platform for examining         de la capacité du personnel des CEP à suivre             décaissement pour les projets, experts en
the use of Results Based Project Monitoring            les activités réalisées conformément aux plans           acquisition pour les projets, chefs de projets,
and Evaluation strategies in AfDB-assisted             et aux objectifs des projets, et à rendre compte         superviseurs de la gestion financière et du
operations, thereby promoting improvement              en temps utile. En outre, il donnera l’occasion          décaissement dans les pays, superviseurs des
in the results of projects. It will provide            au personnel des CEP d’évoquer et de                     acquisitions dans les pays et toute autre
opportunities for PIU staff, ADB Task Managers         partager des expériences sur les défis qui se            personne intéressée prenant part aux activités
and supervisory officials from the ministries to       posent à eux dans le cadre de leurs projets.             d’acquisition, de décaissement et de gestion
learn the application of modern M&E tools for                                                                   financière au niveau ministériel.
checking, tracking, reporting and assessing
                                                           Cliniques fiduciaires
the activities and performances of projects.                                                                    Qualifications: Personnel chargé des projets
                                                                                                                et cadres ministériels ayant une licence ou
L’atelier servira de cadre d’échange sur               Langue : français                                        un master en économie, administration des
l’utilisation de stratégies de suivi et d’évaluation   Date :      toute l’année                                entreprises, comptabilité et gestion ou
axés sur les résultats dans les opérations             Lieux :      TBC                                         analyse     financière,     architecture      ou
financées par la Banque, ce qui contribuera à                                                                   médecine.
améliorer les résultats des projets. Il permettra      Langue : anglais
au personnel des CEP, aux chefs de projet de           Date :      toute l’année                                Description: les sessions des cliniques se
la BAD et aux fonctionnaires chargés de la             Lieux :     TBC                                          dérouleront en deux phases comme suit :

                                                                                                                                                        35
Les capacités
d’aujourd’hui
et de demain

Première phase                                       Stage Two                                             décaissement      et   l’application   des
• discussions sur les questions liées à              • présentation des principales exigences de           recommandations        des   précédentes
  l'utilisation des politiques, règles, procédures     la Banque et innovations en matière de              missions de supervision.
  et pratiques de la Banque en matière de              politiques et procédures ;
  gestion financière et de décaissement,             • présentation de règles et procédures                 Outils D’amélioration de la
• discussion sur l'utilisation des systèmes et         spéciales concernant des questions                   performance des projets
  procédures nationaux en matière de                   spécifiques de gestion financière et de              (2PET)
  réglementation et institutionnelle;                  décaissement ;
• examen des nouveaux développements et              • partage d’expériences sur des questions           Langue : français
  défis rencontrés dans l'application des              similaires déjà traitées par d’autres projets ;   Date :   TBC
  procédures nationales dans la mise en œuvre        • études de cas concrets, notamment de              Lieu :   RDC
  de projets financés par la BAD, et                   processus d’acquisition en cours liés au
• hiérarchisation et proposition d'un programme        processus d’examen préalable ;                    Langue : portuguais
  clinique annuel de formation fiduciaire sur        • suivi de la mise en œuvre des critères tels       Date :   TBC
  mesure.                                              que    la   préparation      de   plans     de    Lieu :   Mozambique

     36
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler