Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...

 
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
Le projet régional de santé
               en Pays de la Loire :

  Quelles orientations en promotion
  de la santé/prévention ?
  Quel accompagnement de l’ARS ?

Janvier 2019
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
sommaire

              Page 3 - Le mot du directeur général

              Page 4 - Les enjeux de santé en Pays de la Loire en chiffres

              Page 6 - La promotion de la santé et la prévention dans le PRS
                        p. 06 1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé
                                     OS1 - OO2    Promouvoir une approche globale et participative de la santé auprès des acteurs locaux
                                     OS1 - OO3    Soutenir l’engagement des professionnels de santé, notamment de santé primaire, des établissements de santé et
                                                  services médico-sociaux dans une dynamique de prévention
                                     OS1 - OO4    Lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé en agissant à toutes les périodes « charnières » de la
                                                  vie, prioritairement les jeunes
                                     OS1 - OO5    Encourager des environnements favorables à la santé

                        p. 12 2ème orientation stratégique : le citoyen, l’usager, acteur de sa santé et de son parcours de santé
                                     OS2 - OO1    Renforcer le pouvoir d’agir des citoyens sur les déterminants de leur santé
                                     OS2 - OO2    Renforcer le pouvoir d’agir de l’usager sur sa santé et sur son parcours de santé et d’accompagnement

                        p. 14 3ème orientation stratégique : promouvoir collectivement l’autonomie dans une société inclusive
                                     OS3 - OO3    Anticiper et prévenir la perte d’autonomie chez les personnes de plus de 65 ans
                                     OS3 - OO6    Améliorer le parcours de santé des personnes vivant un handicap psychique et avec un trouble psychique

                        p. 16 4ème orientation stratégique : accéder aux soins et aux accompagnements utiles et adaptés au bon moment et
                              au bon endroit
                                     OS4 - OO1    Favoriser l’accès précoce au dépistage, au diagnostic et structurer l’annonce à tous les âges de la vie
                                     OS4 - OO5    Améliorer l’accès aux soins et à la santé des personnes en situation de handicap
                                     OS4 - OO12 Adapter la formation aux enjeux d’organisations nouvelles et innovantes

                        p. 19 5ème orientation stratégique : des acteurs coordonnés dans les territoires pour mettre fin au parcours d’obstacle
                        p. 20 6ème orientation stratégique : développer une stratégie de l’innovation
                        p. 20 Le programme régional relatif à l’accès aux soins et à la prévention

              Page 21 - L’ARS mobilise des moyens financiers pour mettre en oeuvre sa stratégie
                        p. 21 Une contractualisation renforcée autour de la promotion de la santé/prévention
                        p. 22 Des appels à projets spécifiques

              Page 23 - Vous souhaitez mettre en place un projet de promotion de la santé/prévention en Pays de la Loire

Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                             2
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
Edito
Le mot
du directeur général

                                           L
                                               a santé est un bien précieux. Le Projet           sociaux… propices à une bonne santé.
                                               Régional de Santé 2018-2022, a pour               Nous devons agir avec nos partenaires
                                               ambition d’améliorer la santé des                 (Rectorat, DRDJSCS, DRAAF, DREAL,
                                           ligériens.                                            collectivités territoriales..) sur les
                                                                                                 déterminants de santé pour réduire les
                                           En lien avec la Stratégie Nationale de                inégalités et améliorer les conditions de
                                           Santé, les analyses partagées avec les                vie de la population.
                                           acteurs régionaux ont mises en lumière
                                           des priorités que nous souhaitons porter              Concrètement aujourd’hui, quelles sont
      Jean-Jacques COIPLET                 dans les cinq années à venir : promotion              les orientations de l’ARS dans le champ
 Directeur général de l’Agence Régionale   de la santé des jeunes, prévention                    de la promotion de la santé/prévention ?
        de Santé Pays de la Loire          des addictions et accompagnement                      Ce document a pour objectif d’y répondre
                                           des personnes souffrant de conduites                  en explicitant les orientations du Projet
                                           addictives, promotion de la santé mentale             Régional de Santé et en mettant en lumière
                                           et accompagnement des personnes en                    certaines actions engagées ou à venir. Pour
                                           situation de perte d’autonomie vers une               mettre en œuvre celles-ci, l’ARS s’appuie
                                           société plus inclusive.                               sur des acteurs ressources qui bénéficient
                                                                                                 d’un contrat pluriannuel d’objectifs et de
                                           De manière transversale, l’ADN de ce                  moyens. Elle lance, par ailleurs, en tant que
                                           Projet Régional de Santé est la promotion             de besoin, des appels à projets spécifiques
                                           de la santé et l’accompagnement à la                  en direction de structures, de publics cibles
                                           transformation de l’offre de santé : mieux            ou sur des thématiques prioritaires.
                                           prévenir, innover, faciliter les parcours
                                           de vie entre santé et social, proposer aux            Au regard de ces outils existants, il n’y aura
                                           acteurs de santé de travailler ensemble               plus d’appel à projets général relatif à la
                                           dans des coopérations « gagnant/gagnant »             promotion de la santé/prévention à partir
                                           rendre plus pertinente, efficiente et sûre            de 2019. Cependant, si vous souhaitez
                                           l’offre de santé, libérer les initiatives et          mettre en place un projet qui s’inscrit dans
                                           les énergies dans les territoires, prendre            les orientations du Projet Régional de
                                           soin des professionnels de santé, et rendre           Santé et qui ne relève pas des dispositifs
                                           chaque usager acteur de sa santé.                     déjà existants (CPOM ou appels à projets
                                                                                                 spécifiques), vous pouvez contacter la
                                           La politique de promotion de la santé,                délégation territoriale (si votre projet a
                                           incluant la prévention tout au long de                une dimension départementale) ou le
                                           la vie et dans tous les milieux (l’école,             siège de l’Agence Régionale de Santé (si
                                           l’entreprise, les établissements de santé             votre projet a une dimension régionale).
                                           ou médico-sociaux, les lieux de prise                 Un accompagnement financier pourra être
                                           en charge judiciaire…) s’inscrit dans les             accordé aux projets qui prioritairement
                                           six orientations stratégiques du Projet               feront travailler ensemble des acteurs sur
                                           Régional de Santé, en cohérence avec les              un territoire, dans le cadre d’une approche
                                           principes de la charte d’Ottawa. Comme                innovante.
                                           vous le savez, la promotion de la santé
                                           ne relève pas seulement du secteur de                 Ensemble, nous allons œuvrer pour
                                           la santé. En conséquence, il importe de               renforcer,   de    façon   partagée    et
                                           renforcer la coordination des politiques              constructive, la promotion de la santé en
                                           publiques pour, non seulement développer              Pays de la Loire.
                                           les compétences individuelles, mais aussi
                                           favoriser des environnements physiques,               Vive la promotion de la santé !

Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                       3
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
1. les enjeux de santé
Les enjeux de santé en Pays de la Loire
EN CHIFFRES

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?   4
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
1. les enjeux de santé

                                                                              Source : Observatoire Régional de Santé des Pays de la Loire

Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                     5
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
2. la promotion de la santé et la prévention dans le PRS
1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques,
favorisant la réduction des inégalités de santé

     Promouvoir une approche globale et participative de la santé auprès des acteurs locaux

L
    a santé repose sur                                                           Les élus locaux ont tout particulièrement la légitimité et
    un       ensemble          de                                                la responsabilité de contribuer à la promotion de la santé
    déterminants : biologiques                                                   des habitants à travers leurs politiques. Leur expérience,
(âge,      sexe,      patrimoine                                                 leur savoir-faire et leur connaissance des partenariats et
génétique), comportementaux                                                      des initiatives locales, constituent une ressource indéniable
(liés au mode de vie : alimentation, activité physique,                          pour la mise en œuvre d’une démarche de promotion de
consommation de tabac et d’alcool...), environnementaux                          la santé envers les habitants. La contractualisation avec
(qualité de l’air, de l’eau, des sols, conditions de logement                    les collectivités territoriales est un levier pour impulser
ou de travail...), socio-économiques (revenus, protection                        l’engagement des acteurs du territoire sur les enjeux de
sociale...), liés au système de santé (accès aux soins,                          santé. Cette approche doit particulièrement être favorisée
qualité des soins...). Ils n’agissent pas isolément : c’est la                   dans les contrats locaux de santé ou tout autre contrat
combinaison de leurs effets qui influe sur l’état de santé.                      territorial impliquant les collectivités, les acteurs de
                                                                                 prévention et l’Agence Régionale de Santé.
L’ambition de la démarche de promotion de la santé est d’agir
sur ces différents facteurs en mobilisant tous les acteurs                       Le partage d’une culture commune autour de la promotion
de la société qui ont une influence sur la santé. il s’agit de                   de la santé devra être amplifié afin de favoriser une
soutenir ensemble des actions qui prennent en compte les                         montée en compétences collective. Celle- ci passera,
environnements et les conditions de vie, qui s’appuient sur                      par l’organisation de temps de formation, d’échanges de
la participation des populations, le développement de leurs                      pratiques et de connaissances avec l’appui de Promosanté
ressources personnelles, et qui s’inscrivent dans la durée.                      Pays de la Loire.

                  Ce que nous allons faire                                                           Zoom sur : Promosanté Pays de la Loire

                - Concevoir une communication au service                                           L’Agence Régionale de Santé va s’appuyer,
                de la promotion de la santé/prévention :                                         pour la mise en œuvre de cet objectif, sur
                communiquer sur les concepts, développer                                      Promosanté Pays de la Loire. Ce nouveau
                                                                                   dispositif, animé par l’Instance Régionale d’Education et
              le plaidoyer en faveur de la promotion de
                                                                                   de Promotion de la Santé des Pays de la Loire (IREPS),
      la santé dans les réseaux (association des maires,
                                                                                   regroupe plusieurs acteurs de la région : ANPAA,
      Contrats Locaux de Santé, Conseils Territoriaux de                           Fédération addiction, SIS Animation, Planning Familial,
      Santé, instances de démocratie sanitaire...) ;                               Mutualité Française et Observatoire Régional de la Santé
                                                                                   (ORS).
 -    Former les acteurs et porteurs d’actions, de Contrats
      Locaux de Santé et/ou de Contrats Territoriaux de                            Cet espace collaboratif d’expertise et de ressources
      Santé, à la méthodologie d’intervention et évaluation                        a pour mission de contribuer à renforcer la
      en promotion de la santé ;                                                   professionnalisation des acteurs de la région dans le
                                                                                   champ de la promotion de la santé/prévention, par
 - Impulser/favoriser des temps de sensibilisation                                 la mise en œuvre d’actions coordonnées entre ses
   et d’échanges régionaux : retours d’expériences                                 membres : diffusion d’une newsletter d’actualités
   autour d’actions territorialisées en prévention, actions                        documentaires, réalisation de synthèses thématiques
   innovantes et/ou probantes en prévention, état de la                            (ex. : sur le thème du tabac),
   recherche interventionnelle en éducation pour la santé.                         mise en place de formations,
                                                                                   organisation      de     rencontres
                                                                                   régionales (ex. : sur le thème des
                                                                                   inégalités sociales de santé en
                                                                                   2019).

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                       6
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                     1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé

     Soutenir l’engagement des professionnels de santé, notamment de santé primaire, des
     établissements de santé et services médico-sociaux dans une dynamique de prévention

L
   ‘évaluation du premier Projet Régional de Santé a montré                       Pour renforcer la mise en place d’une véritable politique
   que la culture de prévention s’était développée chez les                       de prévention associant les acteurs de la santé et de
   acteurs de santé, mais la dynamique d’acculturation et                         l’accompagnement médico-social, trois axes sont à
d’engagement était variable selon les professionnels et les                       privilégier en partenariat avec l’assurance maladie.
structures.

                  Ce que nous allons faire                                                              Zoom sur : Prévention chez les professionnels
                                                                                                        de santé
               - Favoriser l’inscription de la promotion de
               la santé/prévention dans les projets des                                        Pour soutenir ces initiatives, l’Agence Régionale
               établissements et structures accueillant                               de Santé lance un appel à projets sur le thème du
             des usagers : maisons de santé pluri                                     développement de la prévention qui s’adresse aux équipes
     professionnelles, centres de santé, établissements                               de soins primaires coordonnées localement autour
     médico-sociaux, établissements de santé... ;                                     du patient, aux centres de santé et aux communautés
                                                                                      professionnelles territoriales de santé. Ces projets sont
 -   Renforcer l’intégration de la promotion de la santé/                             portés par les professionnels de ces structures qui sont
     prévention dans la pratique des professionnels de                                invités à s’apuyer sur les associations et autres acteurs du
     santé, notamment à travers la coopération entre                                  territoire (communes, CLIC, établissements scolaires…).
     l’ARS et, non seulement les unions régionales des                                Afin d’accompagner ces professionnels sur le champ de
     professionnels libéraux et les organismes de formation                           la prévention, l’Association des Pôles et Maisons de Santé
     continue, mais aussi les universités et les écoles                               Libéraux (APMSL) et la Mutualité Française proposent
     de formation dans le cadre du service sanitaire des                              des ateliers d’écriture aux professionnels libéraux
     étudiants en santé ;                                                             intéressés.
                                                                                      Par ailleurs, l’ARS apportera en 2019, son appui au
  - Accompagner les professionnels de santé dans la
                                                                                      développement et à la valorisation d’une politique de
    définition et la mise en oeuvre d’actions en favorisant                           prévention et de promotion de la santé portée par l’hôpital.
    les liens entre ces acteurs et les opérateurs ressources                          Elle soutiendra notamment la sensibilisation des acteurs
    en promotion de la santé/prévention. Dans ce cadre, il                            du soin, l’émergence d’une expertise en promotion de la
    importe de renforcer les temps d’échanges territoriaux                            santé dans les établissements hospitaliers et favorisera
    ou régionaux de connaissances et de pratiques pour                                l’inscription de ces projets dans le cadre des démarches
    partager, mutualiser, valoriser les actions pertinentes                           « Hôpitaux promoteurs de santé » et « Lieux de santé
    et probantes en proposant une offre d’accompagnement                              sans tabac » afin d’améliorer à la fois les conditions de
    méthodologique.                                                                   vie des usagers (patients, entourage, communauté,…) et
                                                                                      des professionnels ainsi que la qualité des soins et des
                                                                                      prises en charges.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                            7
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                     1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé

       Lutter contre les inégalités sociales et territoriales de santé en agissant à toutes
               les périodes « charnières » de la vie, prioritairement chez les jeunes

e
   n 2017, la stratégie nationale de santé rappelait que les                      inégalités de santé se répartissent donc dans la population
   inégalités sociales et territoriales de santé demeurent                        générale selon un phénomène appelé le gradient social de
   en France à des niveaux élevés. Elles se traduisent                            santé. Si l’action sur les inégalités sociales de santé doit
par un différentiel d’espérance de vie à 35 ans de 6,4 ans                        porter une attention particulière aux populations précaires
en moyenne entre les ouvriers et les cadres supérieurs                            ou vulnérables, il est nécessaire d’agir sur l’ensemble
masculins. Ce différentiel est de 3,2 ans en moyenne chez les                     du gradient social en déployant des politiques publiques
femmes. Les catégories les plus défavorisées connaissent                          intersectorielles. Cette politique globale doit commencer
notamment des expositions plus fréquentes à des facteurs                          dès le plus jeune âge, car la petite enfance est une période
de risque dans le milieu professionnel et ou dans la zone                         cruciale dans la construction de l’individu, se poursuivre à
d’habitat, des habitudes nutritionnelles moins favorables                         l’école et accompagner chacun au cours de sa vie privée et
ou un moindre accès aux dépistages précoces. Les                                  professionnelle.

                   Ce que nous allons faire                                                             Zoom sur : Dispositif d’actions très précoces
                                                                                                        porté par PANJO
                 - Renforcer les actions de promotion de
                la santé/prévention en direction de la                                         La qualité de la relation qui s’établit entre le
               petite enfance et des jeunes en lien avec                              parent et son nouveau-né est déterminante pour le
               nos partenaires (Conseils départementaux,                              développement et la santé à venir de celui-ci. Or, les
      Rectorat, Conseil régional, maison des adolescents...) :                        conditions d’accueil et de vie des bébés varient et n’offrent
      contractualisation avec les acteurs de la petite enfance,                       pas les mêmes chances à tous. C’est pourquoi Santé
      développement du dispositif PANJO, lutte contre les                             Publique France a conduit, avec ses partenaires, l’étude
                                                                                      PANJO (Promotion de la santé et de l’Attachement des
      violences aux enfants, appui au Rectorat pour la mise
                                                                                      Nouveaux-nés et de leurs Jeunes parents) qui propose
      en place du parcours éducatif en santé, déploiement
                                                                                      à des femmes primipares et se déclarant en situation de
      des actions de renforcement des compétences                                     vulnérabilité psychosociale, un soutien à domicile renforcé
      psychosociales auprès de certains publics fragiles,                             (2 visites à domicile pendant la grossesse, et 4 après la
      renforcement        de      la                                                  naissance jusqu’aux 6 mois de l’enfant, assurées par
      prévention des addictions,                                                      des puéricultrices ou des sages-femmes de PMI ayant
      expérimentation du dispositif                                                   bénéficié d’une formation spécifique, d’un référentiel
      EcoutÉmoi pour les 11-21                                                        commun d’intervention et de supervisions en lien avec
      ans, actions en faveur du                                                       des professionnels des secteurs de pédopsychiatrie).
      bien-être et de la santé mentale de jeunes en lien avec                         En renforçant les visites à domicile, en permettant la
      les maisons des adolescents... ;                                                montée en compétence des professionnels et en soutenant
                                                                                      le développement de relations parents/enfants de qualité,
  -   Renforcer l’observation autour des inégalités sociales                          les objectifs de PANJO sont les suivants : diminuer la
      de santé pour un meilleur ciblage des actions à                                 détresse parentale, augmenter la connaissance des
      construire ;                                                                    parents sur le développement des enfants, diminuer
                                                                                      la dépression maternelle, augmenter le soutien
  - Systématiser, dans la conception des projets, la prise                            social informel des familles, promouvoir l’allaitement
    en compte du gradient social pour tendre vers la mise                             maternel, renforcer la couverture vaccinale des enfants,
    en place d’actions universelles proportionnées ;                                  et augmenter le taux de femmes ayant recours à une
                                                                                      contraception efficace après l’accouchement.
  - Contribuer à la montée en compétences des acteurs
    de terrain pour améliorer une prévention globale de                               Le projet PANJO se déploie dans les 5 départements
    proximité auprès des publics vulnérables.                                         des Pays de la Loire, avec l’appui des Conseils
                                                                                      départementaux et de l’ARS.
                                                                                      Il a vocation à associer d’autres professionnels de santé
                                                                                      autour des parents et de leurs nouveau-nés, grâce à
                                                                                      une coordination renforcée et à être complété par des
                                                                                      actions de soutien aux parents d’enfants de 0 à 6 ans.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                            8
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                     1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé

                               Encourager des environnements favorables à la santé

L
      es interventions de promotion de la santé permettent                        en travaillant notamment sur différents thèmes : activité
      d’agir sur trois niveaux : les individus eux-mêmes, leur                    physique, alimentation, addictions, habitat et cadre de vie….
      entourage et les milieux dans lesquels ils vivent :                         en partenariat avec d’autres acteurs : Direction Régionale
                                                                                  de l’Agriculture, de l’Alimentation et de la Forêt (DRAAF),
- en adoptant et en maintenant des comportements
                                                                                  Direction Régionale et Départementale de la Jeunesse,
  favorables à la santé ;
                                                                                  des Sports et de la Cohésion Sociale (DRDJSCS), Direction
- en créant des environnements qui facilitent l’adoption de                       Régionale de l’Environnement, de l’Aménagement et du
  comportements favorables à la santé.                                            Logement (DREAL), Direction Régionale des Entreprises,
                                                                                  de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de
Le Projet Régional de Santé s’attachera à favoriser la création
                                                                                  l’Emploi (DIRECCTE).
et l’adaptation des environnements favorables à la santé,

                   Ce que nous allons faire

                  - Promouvoir l’activité physique : cette                           - La prévention et l’orientation précoce des addictions,
                  orientation s’inscrit dans le cadre du Plan                          par la mise en oeuvre du programme régional de
                 régional sport santé bien-être 2018-2022,                             prévention du tabagisme (P2RT) et du programme
                co-piloté par l’ARS et la DRDJSCS. Ce plan                             régional de prévention des addictions 2019-2022, élaboré
        vise à promouvoir l’activité physique auprès de la                             avec les acteurs du secteur des addictions, et fédérant
        population générale, mais aussi de publics spécifiques                         un grand nombre de partenaires ligériens
        et notamment les jeunes, les personnes vivant avec
        une maladie chronique, les personnes en situation de                         - La mise en oeuvre d’actions de prévention au sein des
        précarité, de handicap ou les personnes âgées.                                 collectifs de travail, en articulation avec le Plan régional
                                                                                       santé travail (2016-2020), piloté par la DIRECCTE.
  -     Améliorer la sécurité et la qualité de l’environnement,
        par la déclinaison du Plan Régional Santé                                    - Le déploiement des évaluations d’impact en santé des
        Environnement, co-porté par l’Etat, l’ARS et le Conseil                        politiques publiques : cette démarche prend en compte
        régional. Il a pour enjeux de réduire autant que possible                      l’ensemble des déterminants de santé pour orienter
        les pollutions à la source, d’influer sur les politiques                       favorablement les projets portés par des acteurs publics
        et les pratiques des acteurs dans des champs variés :                          (par exemple, la réhabilitation de quartiers ou les
        de la conception des bâtiments, de l’aménagement du                            politiques de transports...). Elle représente un outil de
        territoire, de l’éducation... vers des choix protecteurs de                    réduction des inégalités sociales et environnementales.
        l’environnement et de la santé des citoyens.
        L’ARS est engagée dans plusieurs objectifs : préserver
        la qualité de l’eau distribuée, développer l’éducation à
        une alimentation de qualité, améliorer la qualité de l’air
        intérieur (y compris le radon), mieux intégrer les enjeux
        de santé dans l’aménagement et la planification urbaine,
        développer la connaissance des pesticides dans l’air et
        l’eau et informer sur les impacts sanitaires associés,
        diffuser une culture commune santé environnement.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                            9
Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l'ARS ? - Le projet régional de santé en Pays de la Loire : ...
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                    1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé

                  Zoom sur : Promotion de l’activité physique

       ICAPS (Intervention Centrée sur l’Activité                                     -    visant l’environnement structurel et organisationnel,
 Physique et la Sédentarité) 		                                                            qui recouvre les notions de disponibilité et
                                                                                           d’accessibilité (dégager du temps à l’école ou
 ICAPS est une intervention qui a                                                          en dehors de l’école pour l’exercice physique au
 été reconnue comme efficace par                                                           quotidien, faciliter un mode de transport actif et
 l’Organisation Mondiale pour la                                                           l’accès aux infrastructures sportives...)
 Santé. En, effet, au terme d’une
 expérimentation de quatre années au                                                 Ce dispositif va être déployé, à partir de 2019, en Pays
 sein de collèges, elle a montré une                                                 de la Loire, avec l’appui d’un opérateur national recruté
 augmentation, chez ces jeunes, de l’activité physique de                            par Santé Publique France. Ce dernier sera chargé de
 loisirs de près d’une heure par semaine et une diminution                           former, sur chaque territoire, les acteurs intéressés
 du temps passé quotidiennement devant la télévision.                                par ce dispositif et de les accompagner dans la mise en
 Les premiers résultats d’une étude de suivi à six ans ont                           œuvre de celui-ci.
 montré, par ailleurs, des effets bénéfiques qui perdurent
 deux ans après la fin de l’intervention et qui sont plus
 marqués chez les jeunes initialement sédentaires et                                 Prescription de l’activité physique pour les patients
 chez ceux issus de milieux défavorisés. Cette démarche                              vivant avec une pathologie chronique
 intègre plusieurs niveaux d’actions :                                               Ce dispositif sera mis en œuvre en 2019 sur la base
  - auprès des jeunes pour changer les attitudes, les                                des orientations nationales, notamment la stratégie
      représentations et les motivations vis-à-vis de                                nationale sport/santé, qui devrait être arrêtée au premier
      l’activité physique par des débats et des actions de                           trimestre 2019.
      sensibilisation ;
  - auprès des parents, enseignants, éducateurs,
      animateurs afin qu’ils valorisent l’activité physique et
      encouragent les jeunes à augmenter leur niveau de
      pratique ;

                                                                                       Pour en savoir plus : www.sport-sante-paysdelaloire.fr

                  Zoom sur : Lutte contre le tabagisme

           Le programme national de lutte contre le                                  Ce programme apporte une attention particulière aux
        tabagisme (PNLT) 2018-2022 a pour objectif                                   publics prioritaires que sont les jeunes, les femmes
 d’abaisser la part des fumeurs quotidiens chez les 18-                              (notamment les femmes enceintes), les publics
 75 ans, à moins de 24% en 2020 et à moins de 16% en                                 socialement défavorisés, ainsi que les professionnels de
 2027, et a identifié quatre axes stratégiques, qui seront                           santé, de la petite enfance et de l’éducation, dans une
 développés dans le programme régional de réduction du                               volonté de réduire les inégalités sociales de santé.
 tabagisme (P2RT) :                                                                  Un appel à projets régional dans le cadre du fonds
  - protéger nos enfants et éviter l’entrée dans le                                  national relatif à la prévention du tabagisme sera lancé
     tabagisme ;                                                                     annuellement (le premier a été lancé en juin 2018).
  - encourager et accompagner les fumeurs pour aller                                 L’ARS Pays de la Loire souhaite privilégier des projets
     vers le sevrage ;                                                               d’envergures et/ou innovants mis en oeuvre sur
                                                                                     plusieurs années, avec une capacité de déploiement
  - agir sur l’économie du tabac pour protéger la santé
                                                                                     régional ou multi départemental.
     publique ;
  - surveiller, évaluer, chercher et diffuser les
     connaissances relatives au tabac.

Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                          10
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                    1ère orientation stratégique : la santé dans toutes les politiques, favorisant la réduction des inégalités de santé

                   Zoom sur : Plan Régional Santé Environnement (PRSE 3)
                 Porté par l’Etat, l’ARS et le Conseil régional, il est structué en plusieurs axes :

                Alimentation et Eau destinée à la consommation humaine
               Illustrations : protéger la ressource en eau destinée à la consommation humaine,
               expérimenter et mettre en œuvre des approches de type démarche qualité avec des
  collectivités volontaires pour la mise en œuvre de plans de gestion de la sécurité sanitaire dans le domaine de l’eau /
  développer des actions d’éducation à l’alimentation équilibrée, de qualité, de proximité, à destination des jeunes.

             Bâtiments, habitat et santé
             Illustrations :
  -   Habitat indigne : améliorer le repérage et la prise en charge des situations, expérimenter des modes de prise en charge
      impliquant davantage la personne en situation d’habitat indigne (auto-réhabilitation, ateliers habitat santé) / organiser
      la prise en charge coordonnée des situations d’habitat indigne articulant les acteurs de la santé, sociaux et du logement,
      notamment en lien avec les problématiques de santé mentale.
  -   Qualité de l’air intérieur, dont le radon : informer et sensibiliser le public sur habitat et santé, faire
      connaître l’enjeu lié au radon et réduire les expositions, inciter les citoyens à prendre en compte le risque
      associé au radon à leur domicile via des campagnes de mesures hivernales.
  -   Environnement et femmes enceintes : sensibiliser les intervenants auprès des femmes enceintes et/ou
      de la petite enfance sur la santé environnementale, notamment les produits chimiques du quotidien.

                 Cadre de vie, urbanisme et santé
              Illustrations : mieux intégrer les enjeux de santé dans la conception des outils de planification urbaine (porter à
              connaissance, journées d’échanges...) / mobilisation de la démarche d’évaluation de l’impact sur la santé pour
  des projets d’aménagement ou d’urbanisme.

              Environnement de travail et santé (en lien avec le plan régional santé travail)
              Illustrations : limiter les expositions liées à l’amiante, protéger la santé des utilisateurs de pesticides.

  Objectif transversal à ces 4 axes : améliorer la connaissance des impacts des pesticides pour informer,
  protéger la population et les professionnels et préserver leur environnement
  Illustrations : animater un groupe dédié aux expositions des personnes aux pesticides Ecophyto-PRSE3, contribuer à
  améliorer la connaissance en s’impliquant dans une étude de mesures de pesticides dans l’air ambiant, contribuer à la
  surveillance des pesticides dans l’eau, synthèse et diffusion des connaissances de l’impact sur la santé.

              Objectif transversal à l’ensemble du plan : mise en réseau d’acteurs et culture commune santé
              environnement
             Illustrations : soutenir l’implication des acteurs à travers un appel à projets, valoriser les
             initiatives développées dans la région par une labellisation « PRSE3-Agir pour un environnement
  favorable à la santé », développer l’éducation autour des enjeux de santé liés à l’environnement, en
  particulier sur les risques auditifs.

                               Les actualités de PRSE3 sont à retrouver sur www.paysdelaloire.prse.fr

Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                          11
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs

2ème orientation stratégique : le citoyen, l’usager,
acteur de sa santé et de son parcours de santé

              Renforcer le pouvoir d’agir des citoyens sur les déterminants de leur santé

C onformément à la charte d’Ottawa, la promotion de la
  santé passe par :
                                                                                - l’acquisition d’aptitudes individuelles : information et
                                                                                  éducation pour la santé permettant aux individus de
                                                                                  faire des choix favorables à la santé.
- le renforcement de l’action communautaire :
  participation effective et concrète des propulations à la                     Ces principes sont directement en lien avec le pouvoir d’agir
  prise de décisions et à leur mise en oeuvre ;                                 des citoyens sur les déterminants de leur santé.

                  Ce que nous allons faire
                 - Impliquer les citoyens dans la définition, la                 - Favoriser l’éducation à la santé environnementale des
                 mise en oeuvre et l’évaluation des actions de                     citoyens (notamment sur les thématiques de prévention
                 promotion de la santé/prévention ;                                des risques auditifs, habitat-santé) : intégration de la
                                                                                   prévention des risques auditifs aux pratiques amateurs et
              - Renforcer la communication auprès du
                                                                                   professionnelles, mise en réseau des acteurs intervenant
      public sur les déterminants de la santé et les dispositifs
                                                                                   auprès du public sur habitat et santé ;
      de promotion de la santé/prévention ;
  - Favoriser l’accès à une offre de prévention de qualité :                     - Développer une stratégie de renforcement des
    développement de la formation des acteurs, équité                              compétences psychosociales en s’appuyant sur
    territoriale de cette offre, cohérence de l’offre à travers                    l’expérience acquise en milieu scolaire ordinaire pour
    une mise en réseau et des échanges de pratiques entre                          déployer vers d’autres publics fragiles.
    les acteurs ;

                  Zoom sur : Compétences psychosociales                          le repérage de zones où une attention particulière devrait
                                                                                 être portée sur la prévention des conduites à risques.
                  Selon l’Organisation Mondiale de la Santé,                     Cette thématique vient également d’être intégrée dans le
              « les compétences psychosociales sont la                           catalogue des formations proposées dans l’enseignement
    capacité d’une personne à répondre avec efficacité aux                       catholique. Cette dynamique est soutenue par l’ARS, dans
    exigences et aux épreuves de la vie quotidienne. C’est                       le cadre des contrats de partenariat avec le Rectorat
    l’aptitude d’une personne à maintenir un état de bien-être                   et l’enseignement privé, dans un souci de maintien du
    mental, en adoptant un comportement approprié et positif                     niveau de qualité des actions et de l’approche transversale
    à l’occasion des relations entretenues avec les autres, sa                   intégrant la dimension de la promotion de la santé à côté
    propre culture et son environnement ».                                       de la dimension éducative et citoyenne.
    L’ARS, le Rectorat et l’Union Régionale de l’Association                     En outre, il est prévu de s’appuyer sur l’expérience acquise
    des Directeurs de l’Enseignement Libre (URADEL) se                           pour déployer des actions de renforcement des CPS
    sont engagés pendant trois années dans un programme                          dans d’autres milieux de vie des enfants et des jeunes,
    expérimental visant le développement des compétences                         en privilégiant d’une part une approche territoriale, et
    psychosociales (CPS) en milieu scolaire (prioritairement                     d’autre part des interventions auprès de professionnels
    cycle 3), développé en partenariat avec l’IREPS, l’ANPAA et                  au contact de certains publics
    la Fédération addiction.                                                     fragiles. Enfin, une stratégie d’appui
                                                                                 aux compétences parentales sera
    Au vu des résultats positifs de l’évaluation, la généralisation
                                                                                 définie en prenant l’attache des
    du programme est en cours, pilotée par le Rectorat dans le
                                                                                 partenaires concernés, notamment
    cadre de son projet académique 2018-2021. Elle s’appuie
                                                                                 les caisses d’allocations familiales
    sur la valorisation de l’expérience conduite, la formation
                                                                                 et les conseils départementaux.
    d’une cinquantaine de formateurs du 1er et du 2nd degré,
    qui assureront dans un second temps la formation des
    enseignants de leur territoire, la sensibilisation des                               Pour en savoir plus :
    directeurs d’école à l’importance de cette thématique et                            www.ensantealecole.org

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                      12
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                                   2ème orientation stratégique : le citoyen, l’usager, acteur de sa santé et de son parcours de santé

                 Renforcer le pouvoir d’agir de l’usager sur sa santé et sur son parcours
                                     de santé et d’accompagnement

A
     gir sur sa santé, c’est être en mesure de faire des                         En retour, les patients, les aidants et/ou leurs représentants
     choix éclairés. Pour cela, il faut informer, expliquer,                     en tant qu’experts de leur parcours doivent faire entendre
     promouvoir l’éducation pour la santé. Il convient                           leur voix et ainsi contribuer à adapter et améliorer les
également de donner de la visibilité sur la pertinence, le                       réponses apportées par notre système de santé. Des
bon usage du système pour que l’usager, le patient, l’aidant                     réponses adaptées doivent s’adresser aux personnes les
puisse être un acteur responsable et actif. Par ailleurs,                        plus vulnérables, éloignées du système de santé, pour qui
l’accès aux données de santé représente un enjeu pour les                        la santé n’est pas une priorité.
usagers.

                                                                                                       Zoom sur : Education thérapeutique du
                                                                                                       patient

                                                                                             L’Organisation Mondiale de la Santé a défini
                                                                                     l’Education Thérapeutique du Patient (ETP) comme
                                                                                     «un processus continu, intégré dans les soins et centré
                                                                                     sur le patient. Il comprend des activités organisées
                                                                                     de sensibilisation, d’information, d’apprentissage et
                                                                                     d’accompagnement psychosocial. Il vise à aider le patient
                                                                                     et ses proches à comprendre la maladie et le traitement,
                                                                                     coopérer avec les soignants, vivre le plus sainement
                                                                                     possible et maintenir ou améliorer la qualité de vie.
                                                                                     L’éducation devrait rendre le patient capable d’acquérir
                                                                                     et maintenir les ressources nécessaires pour gérer de
                  Ce que nous allons faire                                           manière optimale sa vie avec la maladie ».
                                                                                     La loi « Hôpital, Patient, Santé, Territoire » de 2009 a
                                                                                     reconnu les programmes d’ETP et leur a fixé un cadre
               - Déployer des outils de diffusion de                                 règlementaire. L’ETP étant essentiellement développée
               l’information renforçant le pouvoir d’agir :                          dans les établissements de santé, le Projet Régional
               déploiement du service public d’information                           de Santé s’est donné pour ambition de développer
            en santé, diffusion de guides de bonnes                                  l’offre en dehors des hôpitaux. Pour ce faire, l’ARS
     pratiques et d’orientation ;                                                    accompagne financièrement les Maisons de Santé
                                                                                     Pluriprofessionnelles (MSP), les centres de santé, les
  - Proposer de nouvelles modalités d’accompagnement,                                Unions Régionales des Professionnels de Santé (URPS) et
    notamment en direction des publics fragiles :                                    désormais les Équipes de Soins Primaires Coordonnées
    développement de l’offre d’éducation thérapeutique                               Localement Autour des Patients (ESP-CLAP). 4 centres
                                                                                     de santé, 7 MSP et l’URPS des pharmaciens sont porteurs
    du patient portée par les professionnels du
                                                                                     de programmes d’ETP. 17 programmes d’ETP sont
    premier recours, soutien de projets innovants en
                                                                                     actuellement autorisés. Ils traitent principalement du
    accompagnement en santé (empowerment, médiation                                  diabète et des maladies cardiovasculaires.
    sanitaire...), accompagnement du déploiement des
    réponses graduées en matière d’interprétariat pour tout                          Face à l’enjeu et au regard des freins existants pour
    professionnel de santé...                                                        développer l’offre ETP au niveau du premier recours,
                                                                                     l’ARS est en cours de réflexion pour développer une
                                                                                     nouvelle forme d’éducation thérapeutique en dehors du
                                                                                     programme.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                        13
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs

3ème orientation stratégique : promouvoir collectivement
l’autonomie dans une société inclusive

           Anticiper et prévenir la perte d’autonomie chez les personnes de plus de 65 ans

N
    ous devons aujourd’hui faire face à une évolution
    démographique (en 2040, 10 millions de français                                                Zoom sur : Prévention de la dénutrition
    auront plus de 75 ans, soit 2 fois plus qu’en 2007 et les
plus de 60 ans représenteront 31% de la population), et à
                                                                                              Une enquête menée par la Structure Régionale
une transition épidémiologique (les maladies infectieuses
                                                                                          d’Appui et d’Expertise en Nutrition des Pays de la
disparaissent progressivement au profit des maladies
                                                                                   Loire et l’Union Régionale des Professionnels de Santé
chroniques, qui touchent aujourd’hui près de 15 millions                           Infirmiers libéraux, en partenariat avec le Gérontopôle, a
de personnes en France). Les politiques publiques doivent                          montré que les infirmiers libéraux souhaitaient :
aujourd’hui converger vers le « bien vieillir », en favorisant
                                                                                    -   avoir un outil mobile, pratique, simple pour les aider
le maintien de la personne âgée à domicile et son inclusion
                                                                                        dans le repérage de la dénutrition ;
dans la cité.
                                                                                    -   bénéficier de temps de formation sur ce thème ;
Il nous appartient ensemble de
                                                                                    -   renforcer leurs liens avec le médecin traitant et les
limiter la perte d’autonomie ou de
                                                                                        autres intervenants du domicile.
la retarder, en développant une
prévention des maladies liées à l’âge,                                             Suite à cette demande, une
mais aussi une prévention des incapacités entraînées par les                       application mobile a été conçue
maladies chroniques. Cette approche doit s’accompagner                             par le GCS e-santé, qui est en
d’interventions sur l’environnement des personnes âgées.                           cours d’expérimentation dans les
                                                                                   départements de la Mayenne et
                                                                                   de la Sarthe. Elle a pour objectif de
                                                                                   permettre aux infirmiers libéraux
                                                                                   non seulement, de repérer une
                  Ce que nous allons faire                                         situation de dénutrition mais
                                                                                   aussi de faire le lien avec les
                 - Mobiliser les collectivités locales autour                      médecins traitants, et d’orienter
                 de leur politique d’aménagement et                                le patient vers une prise en
                 d’urbanisme pour créer des environnements                         charge adéquate, en coordination avec les acteurs de leur
                                                                                   territoire.
               favorables au « bien vieillir » ;

  -   Favoriser la déclinaison d’actions de prévention                             Des formations pluriprofessionnelles à la prévention
      individuelles et collectives autour des thématiques :                        et au repérage de la dénutrition de la personne âgée à
                                                                                   domicile seront, par ailleurs, organisées dans chaque
      alimentation, activité physique, aménagement
                                                                                   département en 2019.
      de l’habitat, iatrogénie médicamenteuse..., et
      accompagner les actions de soutien aux déplacements ;

  - Préserver la santé physique et mentale des aidants                             Pour en savoir plus :
    naturels par des initiatives de prévention et de soutien ;                     www.sraenutrition.fr/fr/ressources/d-nut/
  - Impliquer les professionnels de santé dans la
    construction de programmes de prévention de la perte
    d’autonomie.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                      14
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs
                                                                       3ème orientation stratégique : promouvoir collectivement l’autonomie dans une société inclusive

          Améliorer le parcours de santé des personnes vivant avec un handicap psychique
                                   et avec un trouble psychique

L
   ’amélioration du parcours de santé des personnes souffrant de troubles psychiques est
   un enjeu prioritaire. Par ailleurs, la prévention, la promotion de la santé mentale, la lutte
   contre contre la stigmatisation des troubles et du handicap d’origine psychique doivent être
poursuivies, de même que la lutte contre le suicide dont les indicateurs régionaux demeurent
encore défavorables.

                   Ce que nous allons faire
                  - Soutenir des actions de lutte contre                                  de contenus dans les médias et les réseaux sociaux
                  la stigmatisation. La lutte contre les                                  suite à la survenue d’un suicide d’une personnalité
                  discriminations liées à la stigmatisation est                           ou dans une institution, l’information du public sur
                  l’affaire de tous.                                                      les ressources locales existantes et mobilisables ;

     Elle se décline sous différentes formes, des campagnes                          - Mettre en place un dispositif de recontact de personnes
     de communication grand public aux programmes                                      ayant fait une tentative de suicide.
     nationaux, en passant par des interventions locales.
                                                                                     Les études sur les facteurs de risque du suicide confirment
     En région seront notamment organisées des Semaines
                                                                                     qu’un antécédent de tentative de suicide est le facteur de
     d’information sur la santé mentale (SISM), privilégiant
                                                                                     risque le plus important. La survenue d’une tentative de
     3 critères jugés importants: une approche locale, une
                                                                                     suicide multiplie par 4 le risque de suicide ultérieur.
     approche ciblée et réduisant la distance sociale entre
     le grand public et les personnes concernées par un                              Garantir la continuité des soins après une tentative de
     trouble psychique. Par ailleurs, il est prévu de s’appuyer                      suicide est, selon le Haut Conseil de la Santé Publique, un
     sur le Psycom1 et les outils qu’il propose (formation,                          des modes d’intervention spécifique les plus efficaces de
     accompagnement, information).                                                   prévention du suicide.

  - Mettre en oeuvre des préconisations du Conseil                                   L’ARS a acté, en 2018, la mise en place dans la région d’un
    National de Santé Mentale en matière de stratégie                                dispositif de recontact. Le recrutement d’un établissement
    multimodale de prévention du suicide, notamment                                  porteur est prévu début 2019, pour une installation dans
    la formation des intervenants de première ligne, la                              l’année et une montée en charge progressive au niveau
    prévention de la contagion suicidaire liée à la diffusion                        régional.

     1. Organisme public d’information, de formation et de lutte contre la stigmatisation en santé mentale

                  Zoom sur : Formation des acteurs de la lutte contre le suicide

                La formation au repérage de la crise suicidaire des professionnels et bénévoles associatifs a été un des axes
            forts de la lutte contre le suicide ces quinze dernières années. En permettant l’installation d’une culture commune
         sur le sujet, en favorisant le repérage des situations de souffrance psychique ou à risque suicidaire, ces formations
  ont favorisé la prise en compte de cette problématique dans la région.
  Il faut maintenant aller plus loin en garantissant une intervention adaptée à toutes les étapes du parcours des personnes en
  souffrance psychique ou à risque suicidaire.
  Une offre de formation à 3 niveaux d’intervenants de crise, d’évaluateurs de situations à risque et de sentinelles sera ainsi
  progressivement proposée à compter de l’année 2019, avec pour objectif la constitution de différents réseaux d’acteurs de
  prévention du suicide coordonnés sur le territoire.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                                         15
2. la promotion de la santé et la prévention dans le prs

4ème orientation stratégique : accéder aux soins et aux accompagnements
utiles et adaptés au bon moment et au bon endroit

                     Favoriser l’accès précoce au dépistage, au diagnostic et structurer
                                      l’annonce à tous les âges de la vie

L
   e dépistage permet une prise en charge plus précoce,                         la région est en cours. Ces stratégies de dépistage organisé
   plus efficace et moins invasive. Un accès facilité aux                       doivent se poursuivre, en les rendant plus accessibles aux
   dépistages et un diagnostic précoce contribuent à la                         personnes les plus défavorisées. En effet, il est aujourd’hui
réduction des inégalités sociales et de la perte de chance.                     démontré que l’accès au dépistage révèle un gradient
                                                                                social. Il touche proportionnellement moins les personnes
Une part importante du dépistage des cancers repose sur                         les plus vulnérables. Ce recours inégal au dépistage
le dépistage organisé. Il concerne le cancer du sein et le                      contribue aux inégalités sociales de santé. L’opportunité
cancer colorectal. A ce jour, le Maine et Loire expérimente                     manquée de dépistage et le retard au diagnostic qui s’ensuit,
le dépistage du cancer du col de l’utérus. Son extension à                      représentent une perte de chance.

                  Ce que nous allons faire                                                           Zoom sur les actions

                 - Régionaliser les trois dépistages des                                     L’ARS et la caisse primaire d’assurance maladie
                 cancers (sein, colon, utérus) ;                                          soutiennent la mise en place d’une structure
                                                                                   régionale et d’antennes territoriales de dépistage
               - Etendre le dépistage du cancer du col de                          organisé des cancers du sein, de l’utérus et du colorectal,
     l’utérus aux cinq départements de la région ;                                 avec pour objectif d’améliorer le taux de couverture de
  - Renforcer la prévention, le dépistage et la lutte                              ces trois dépistages volontaires, notamment parmi les
    contre les IST dont le VIH, dans une démarche globale                          populations éloignées du soin.
    d’amélioration de la santé sexuelle et reproductive ;                          Cette régionalisation vise également l’harmonisation des
  - Améliorer le dépistage des troubles neuro-                                     pratiques probantes, la valorisation et la généralisation
    développementaux, incluant les troubles du spectre de                          des actions les plus efficientes et l’amélioration de la
                                                                                   lisibilité de la politique menée en région grâce à une
    l’autisme, dès l’âge de 18 mois et l’orientation des enfants
                                                                                   communication renforcée tant auprès des professionnels
    et de leurs parents vers les structures de diagnostic ;
                                                                                   de santé que des populations et des médias.
  - Favoriser un diagnostic de qualité des maladies
    d’Alzheimer et apparentées, et des maladies
    neurodégénératives ;
  - Améliorer le repérage et le diagnostic des troubles des
    apprentissages.

 Le PRS en Pays de la loire : Quelles orientations en promotion de la santé/prévention ? Quel accompagnement de l’ARS ?                      16
Vous pouvez aussi lire