Résultats neuf premiers mois 2017 - RegInfo

 
COMMUNIQUE DE PRESSE

   Résultats neuf premiers mois 2017
        Accélération de la croissance nette des abonnés aux forfaits convergents tout-en-un « WIGO » suite
        au remaniement de juin 2017 : 265.100 abonnés au 30 septembre 2017, avec un afflux net de
        40.700 abonnés au 3e trimestre 2017.
        EBITDA ajusté de 911,2 millions € pour les 9 premiers mois de 2017 (+5% en glissement annuel sur
        une base remaniée), y compris une contribution de 10,1 millions € de SFR BeLux, et un bénéfice net
        de 106,3 millions € contre 41,6 millions € sur les 9 premiers mois de 2016.
        Prévisions pour l’exercice 2017 confirmées, avec pour objectif la partie haute de la fourchette pour le
        flux de trésorerie disponible ajusté(a), si bien que nous sommes en bonne voie pour réaliser un TCAC
        de 5 à 7% de l’EBITDA ajusté(b) sur la période 2015-2018.

    L’information ci-jointe constitue de l’information réglementée au sens de l’arrêté royal du 14 novembre 2007 concernant
    les obligations des émetteurs des instruments financiers qui sont admises à la négociation sur un marché réglementé.

    Bruxelles, 26 octobre 2017 – Telenet Group Holding SA ('Telenet' ou la 'Société') (Euronext Bruxelles: TNET) publie ses
    résultats consolidés (non audités) pour les neuf mois se terminant le 30 septembre 2017. Les résultats sont conformes
    aux International Financial Reporting Standards tels qu’approuvés par l’Union européenne (‘EU IFRS’).

    FAITS MARQUANTS

                 Le nombre d'abonnés aux services fixes avancés en télévision premium, internet haut débit et téléphonie fixe
                 affiche une croissance nette globalement stable en glissement trimestriel au 3e trimestre 2017, malgré un
                 environnement toujours hautement concurrentiel et un trimestre intensif sur le plan promotionnel.
                 La nouvelle offre « WIGO », avec des allocations de données mobiles partagées améliorées, a été bien accueillie
                 comme en témoigne l'accélération de la croissance nette du nombre d'abonnés WIGO au 3e trimestre 2017
                 (+40.700) portant le total à 265.100 au 30 septembre 2017.
                 Stabilisation des résultats dans le segment prépayé après l’enregistrement obligatoire des cartes prépayées, en
                 plus d’un solide afflux net de 40.200 abonnés en postpayé grâce à nos forfaits WIGO, ceci dans un environnement
                 de promotion intensive.
                 La modernisation de notre réseau mobile avance bien, avec environ 72 % de nos 2.800 sites macro mis à niveau
                 et 129 nouveaux sites construits au 30 septembre 2017. La ouverture à Bruxelles d'une plate-forme d'innovation
                 qui est axée sur les déploiements 5G et Internet des objets.
                 Accueil accéléré de nos clients Full MVNO avec environ 54% présents sur le réseau Telenet fin september 2017,
                 l’objectif étant à présent de clôturer l’opération pour la fin du 1er trimestre 2018 au lieu de fin 2018 comme
                 prévu initialement.
                 Chiffre d'affaires(2) de 1.884,3 millions € sur les 9 premiers mois de 2017 (+5% en glissement annuel) soutenu
                 par les acquisitions et par la vente d’Ortel à Lycamobile au 1er mars 2017. Sur une base remaniée(1), notre chiffre
                 d'affaires pour les 9 premiers mois de 2017 a augmenté de 1% en glissement annuel, avec une contribution
                 croissante de notre activité wholesale et une hausse des abonnements au câble et des revenus B2B, partiellement

                                                                                                                                                                  WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
                 contrebalancées par une baisse des revenus provenant de la téléphonie mobile et des combinés. Chiffres
                 d'affaires de 646,0 millions € au 3e trimestre 2017, soit +4% en glissement annuel sur une base rapportée, ce
                 chiffre incluant la contribution de SFR BeLux pour le trimestre entier, et en hausse de 3% sur une base remaniée
                 grâce notamment à l’augmentation des revenus wholesale et B2B.
                 Bénéfice net de 106,3 millions € sur les neuf premiers mois de 2017, contre 41,6 millions € sur la même période
                 en 2016. Le bénéfice net pour les 9 premiers mois de 2017 a été influencé par (i) l’augmentation de l’EBITDA
                 ajusté, telle qu'évoquée ci-après, (ii) un gain de change hors trésorerie de 209,9 millions € sur notre dette libellée
                 en USD, (iii) une perte hors trésorerie de 192,4 millions € sur nos produits dérivés, (iv) une perte de 46,7 millions
                 € sur l’extinction de dettes à la suite de certains refinancements au 2e trimestre 2017 et (iv) l'intégration accélérée
                 de notre clientèle Full MVNO comme indiqué précédemment, entraînant une dépense hors trésorerie de 29,2
                 millions € au 3e trimestre 2017.
                 EBITDA ajusté(3) de 911,2 millions € sur les neuf premiers mois de 2017, soit +7% en glissement annuel sur une
                 base rapportée et +5% en glissement annuel sur une base remaniée. La croissance de l’EBITDA ajusté a été
                 principalement soutenue par (i) la baisse des coûts liés aux ventes de combinés et aux subsides, (ii) la baisse
                 des coûts liés au MVNO suite à l’intégration accélérée de nos clients Full MVNO, (iii) la diminution des frais
                 d’intégration et de transformation par rapport à la même période de l'exercice précédent, et (iv) la maîtrise

(a) Le rapprochement entre notre Adjusted Free Cash Flow pour l'exercice 2017 et un critère EU IFRS n'est pas disponible comme tous les éléments de ce
rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière considérable d'une période à une autre.
(b) Le rapprochement entre notre Adjusted EBITDA pour l'exercice 2017, et notre Adjusted EBITDA CAGR pour la période 2015-2018, et un critère EU IFRS n'est pas
disponible comme tous les éléments de ce rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière
considérable d'une période à une autre.
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017                       2

            généralisée de nos frais généraux. EBITDA ajusté de 318,8 millions € au 3e trimestre 2017, soit +5% en glissement
            annuel sur une base remaniée.
            Les dépenses d’investissement à imputer(4) de 534,1 millions € sur les 9 premiers mois de 2017 reflétaient la
            comptabilisation des droits de retransmission du football belge et britannique pour les trois prochaines saisons
            à compter de la saison 2017-2018. Si l'on exclut cet impact, les dépenses d'investissement à imputer
            représentaient environ 23% de notre chiffre d’affaires. Par rapport à l'année dernière, nos dépenses
            d'investissement à imputer reflétaient une hausse des investissements dans le réseau dans le cadre de notre
            projet de mise à niveau à 1 GHz du réseau HFC et le lancement de notre programme de mise à niveau du réseau
            mobile.
            Les flux de trésorerie nets liés aux activités d'exploitation, affectés aux activités d'investissement et liés aux
            activités de financement ont atteint respectivement 669,8 millions €, 737,5 millions € et 5,5 million € sur les 9
            premiers mois de 2017. Flux de trésorerie disponibles ajustés(5) de 345,4 millions € pour les 9 premiers mois de
            2017, en hausse de 107% en glissement annuel (3e semestre 2017 : 208,3 millions €, +94% en glissement annuel).
            Les prévisions pour l’exercice sont confirmées avec un flux de trésorerie disponible ajusté(a) de 350,0 - 375,0
            millions €. Nous sommes en bonne voie pour réaliser, comme prévu, un TCAC de 5 à 7% de l’EBITDA ajusté(b)
            sur la période 2015-2018.

                                                                                                                                                             WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e

(a) Le rapprochement entre notre Adjusted Free Cash Flow pour l'exercice 2017 et un critère EU IFRS n'est pas disponible comme tous les éléments de ce
rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière considérable d'une période à une
autre.
(b) Le rapprochement entre notre Adjusted EBITDA pour l'exercice 2017, et notre Adjusted EBITDA CAGR pour la période 2015-2018, et un critère EU IFRS
n'est pas disponible comme tous les éléments de ce rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier
d'une manière considérable d'une période à une autre.
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017   3

Pour la période de neuf mois se terminant au 30 septembre                                  2017             2016     Variation %

CHIFFRES CLÉS FINANCIERS (en millions €, sauf montants par action)

Produits (2)                                                                             1.884,3          1.799,9             5%
Résultat opérationnel                                                                     341,5             416,3           (18)%
Bénéfice net de la période                                                                106,3              41,6           156 %
  Marge bénéfice net                                                                        5,6%              2,3%

Bénéfice ordinaire par action en €                                                          0,91             0,36           153 %
Bénéfice dilué par action en €                                                              0,91             0,36           153 %

Adjusted EBITDA (3)                                                                       911,2             847,8             7%
  Marge Adjusted EBITDA                                                                    48,4%            47,1%

Dépenses d'investissement à imputer (4)                                                   534,1             417,6            28 %
  Dépenses d'investissement à imputer en tant que % des produits                           28,3%            23,2%

Flux net de trésorerie générés par les activités opérationnelles                          669,8            518,3             29 %
Flux net de trésorerie utilisés pour les activités d’investissement                      (737,5)         (1.527,7)          (52)%
Flux net de trésorerie générés par les activités de financement                             5,5            755,0            (99)%

Adjusted Free Cash Flow (5)                                                               345,4            166,7            107 %

CHIFFRES CLÉS OPERATIONNELS

Télévision câblée                                                                      2.046.900        2.028.600             1%
                             (6)
  Télédistribution de base                                                              255.700          297.600            (14)%

  Télévision premium (7)                                                               1.791.200        1.731.000             3%
                      (8)
Internet haut débit                                                                    1.670.400        1.594.300             5%

Téléphonie fixe (9)                                                                    1.302.500        1.251.000             4%
                      (10)
Téléphonie mobile                                                                      2.882.100        3.020.000            (5)%

  Postpayé                                                                             2.258.800        2.078.000             9%

  Prépayé                                                                               623.300          942.000            (34)%

Clients triple play                                                                    1.183.300        1.128.600             5%

Services par relation client (11)                                                          2,28              2,26             1%
                                      (11) (12)
ARPU par relation client (€ / mois)                                                        55,2              53,2             4%

N.M. - Not Meaningful (Non Significatif)

                                                                                                                                         WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017           4

John Porter, Chief Executive Officer de Telenet, commente comme suit les résultats publiés :

   « En dépit d’un environnement en permanence hautement concurrentiel et d’un troisième trimestre intensif sur le plan
   promotionnel de la part de tous nos concurrents directs, nous affichons de bonnes performances opérationnelles sur
   ce trimestre et je m’en réjouis. Dans ce contexte, la croissance nette du nombre d'abonnés pour nos services fixes
   avancés en télévision premium, internet haut débit et téléphonie fixe est restée globalement stable par rapport au
   trimestre précédent, l’augmentation du taux de désabonnement annualisé étant compensée par d’excellentes ventes
   en gros soutenues par nos offres attractives. Fin juin, nous avons remanié nos packs convergents tout-en-un « WIGO »,
   avec des allocations de données mobiles bien plus élevées pour le même prix et à partager entre les membres de la
   famille. Au 30 septembre 2017, nous comptions 265.100 abonnés WIGO, ce qui représente un afflux net en hausse de
   40.700 abonnés WIGO au 3e trimestre 2017. Notre activité de téléphonie mobile a aussi affiché de bons résultats en
   dépit d'un marché difficile, avec des performances qui se stabilisent dans le segment prépayé après l’enregistrement
   obligatoire des cartes prépayées en juin de cette année et une solide croissance du nombre d'abonnés en postpayé,
   avec un apport net de 40.200 abonnés au 3e trimestre 2017 sous l’impulsion de nos forfaits « WIGO ». Fin septembre,
   nous avons lancé sous la marque « BASE » une nouvelle gamme de produits offrant plus de flexibilité aux clients quant
   à la manière d'utiliser les appels, les SMS et les données mobiles dans leur plan tarifaire.

   Nous avons continué à investir dans nos infrastructures fixes et mobiles, notre but étant de construire un réseau
   convergent évolutif afin de pourvoir aux besoins changeants des clients en termes de consommation de données et
   de connectivité générale. Les modifications au cadre réglementaire proposées par les régulateurs belges ont cependant
   pour effet de dissuader les opérateurs de poursuivre les investissements dans l’expansion et la modernisation de leurs
   réseaux, ce qui pourrait compromettre la position de leader de la Belgique en matière d'accès haut débit rapide et
   abordable et d'innovation. En parlant d’innovation, je suis particulièrement enthousiasmé par l’ouverture récente de
   notre centre d’innovation à Bruxelles, axé entre autres sur la 5G et le déploiement de l’Internet des objets. Ce centre
   servira également de plate-forme internationale pour l’ensemble du Liberty Global Group et est l’expression de notre
   caractère foncièrement novateur. Nous progressons aussi à grands pas dans la modernisation de notre réseau mobile.
   Fin septembre 2017, nous avions mis à niveau environ 72% de nos 2.800 sites macro et déployé 129 nouveaux sites.
   La modernisation rapide de notre réseau mobile est un important catalyseur de synergies et nous permet d’accélérer
   l’intégration de nos clients Full MVNO dans notre propre réseau mobile. Nous avons maintenant pour objectif d'achever
   entièrement l’intégration d’ici la fin du 1er trimestre de l’an prochain, et non pour fin 2018 comme prévu initialement.
   Ceci ayant un impact sur les engagements contractuels dans le cadre de l’accord Full MVNO avec Orange Belgique,
   nous avons enregistré une charge de restructuration hors trésorerie de 29 millions € au troisième trimestre.

   D'un point de vue financier, nos résultats sur les neufs premiers mois de 2017 confirment que nous sommes sur la
   bonne voie pour réaliser nos prévisions pour l’exercice 2017. Sur les neuf premiers mois de l'année, nous avons généré
   un chiffre d'affaires de 1,9 milliard d’euros, en hausse de 5% en données publiées, influencé principalement par
   l'acquisition de BASE (à compter du 11 février 2016) et de SFR BeLux (à compter du 19 juin 2017), avec pour ce dernier
   une contribution d’environ 17 millions d'euros à notre chiffre d'affaires à partir de la date d'acquisition. Sur une base
   remaniée, notre chiffre d’affaires a augmenté de 1% en glissement annuel, la forte croissance de nos ventes en gros,
   de nos abonnements au câble et de nos revenus B2B étant contrebalancée par une pression constante sur le segment

                                                                                                                                      WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
   mobile, avec notamment une baisse des revenus liés à l’interconnexion et aux combinés et une proportion croissante
   de remises liées à « WIGO » attribuées à nos revenus de téléphonie mobile. Sur les neuf premiers mois de 2017, nous
   avons réalisé un bénéfice net de 106 millions d'euros, contre 42 millions d'euros l'an dernier, grâce au fait que (i) la
   hausse des pertes hors trésorerie sur les produits dérivés, (ii) l’augmentation des extinctions de dettes à la suite du
   remboursement volontaire de certaines dettes et (iii) les frais de restructuration susmentionnés ont été plus que
   compensés par un gain de change hors trésorerie sur notre dette libellée en USD. Sur la même période, nous avons
   généré un EBITDA ajusté de 911 millions d'euros, en hausse de 7% en données publiées et de 5% sur une base remaniée,
   montant qui inclut une contribution de 10 millions d’euros de SFR BeLux. Par ailleurs, la croissance de l’EBITDA ajusté
   remanié a été soutenue par (i) une baisse des coûts liés aux ventes de combinés et aux subsides, (ii) une baisse des
   charges liées au MVNO, (iii) une diminution des frais d’intégration et de transformation par rapport à la même période
   de l'exercice précédent et (iv) la maîtrise généralisée de nos frais généraux. Nos dépenses d’investissement à imputer,
   qui ont atteint 534 millions €, représentaient environ 28% du chiffre d’affaires pour les neuf premiers mois de 2017 et
   incluaient la comptabilisation des droits de retransmission du football belge pour les trois saisons à compter de l’actuelle
   saison 2017-2018. Si l'on exclut cet impact, elles représentaient environ 23% du chiffre d’affaires. Par rapport à l’année
   dernière, nos dépenses d'investissement à imputer reflétaient l’augmentation des investissements liés au réseau,
   comme indiqué précédemment. Enfin, nous avons généré des flux de trésorerie nets liés aux activités d’exploitation,
   affectés aux activités d'investissement et liés aux activités de financement de 670 millions d'euros, 738 millions d'euros
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017                       5

    et 6 millions d’euros respectivement, ceci débouchant sur un total de 345 millions d'euros de flux de trésorerie
    disponibles ajustés pour les neuf premiers mois de 2017.

    Après avoir réalisé une croissance du chiffre d'affaires et de l’EBITDA ajusté sur une base remaniée de 1% et 5%
    respectivement sur les neuf premiers mois de 2017, nous confirmons à nouveau notre prévision pour l’exercice avec
    le flux de trésorerie disponible ajusté(a) dans le haut de notre fourchette de 350,0 - 375,0 millions d’euros. De même,
    nous confirmons notre engagement à moyen terme de réaliser une croissance de 5 à 7% de l’EBITDA ajusté(b) sur la
    période 2015-2018. Le conseil d'administration reste déterminé à offrir aux actionnaires une valeur durable et attractive
    et réévaluera la structure du bilan de la Société au début de l’année prochaine, parallèlement à la publication de nos
    résultats de l'exercice à la mi-février 2018. »

                                                                                                                                                             WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e

(a) Le rapprochement entre notre Adjusted Free Cash Flow pour l'exercice 2017 et un critère EU IFRS n'est pas disponible comme tous les éléments de ce
rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier d'une manière considérable d'une période à une
autre.
(b) Le rapprochement entre notre Adjusted EBITDA pour l'exercice 2017, et notre Adjusted EBITDA CAGR pour la période 2015-2018, et un critère EU IFRS
n'est pas disponible comme tous les éléments de ce rapprochement ne sont pas retenus dans nos prévisions et comme certains éléments peuvent varier
d'une manière considérable d'une période à une autre.
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017          6

1         Faits marquants sur le plan opérationnel

CHANGEMENTS IMPORTANTS DANS L’INFORMATION FINANCIÈRE

Reclassement des revenus wholesale : Depuis le 1er trimestre 2017, nous avons modifié la façon de présenter les revenus
générés par nos partenaires wholesale fixes et mobiles. Depuis le 1er janvier 2017, ces revenus sont comptabilisés sous
les autres revenus, alors qu’auparavant, nos revenus de gros mobiles apparaissaient sous les revenus de téléphonie mobile.
Nous avons aussi appliqué rétroactivement ces modifications à l’exercice précédent.

Reclassement des charges liées aux visites sur site pour l’équipement privé d'abonné (« EPA ») : Au 1er trimestre 2017,
nous avons modifié la manière de comptabiliser les charges relatives aux visites sur site liées à l’EPA. Depuis le 1er janvier
2017, ces charges sont comptabilisées sous les coûts d'exploitation du réseau, alors qu’auparavant, elles étaient reprises
dans les services professionnels et la sous-traitance de travaux. Nous avons aussi appliqué rétroactivement ces
modifications à l’exercice précédent.

1.1       Packs de produits

VUE D'ENSEMBLE ET PACKS
Au 30 septembre 2017, nous servions 2.201.800 relations clients uniques abonnées à 5.019.800 services fixes (« RGU »)
dans notre zone de couverture de 3.307.700 résidences desservies en Flandre et à Bruxelles et en tenant compte de notre
couverture étendue à Bruxelles, en Wallonie et au Luxembourg suite à l’acquisition de SFR BeLux en juin 2017. Au 30
septembre 2017, le total de RGU se composait de 2.046.900 abonnements vidéo, 1.670.400 accès à l’Internet haut débit
et 1.302.500 abonnements de téléphonie fixe. En outre, environ 88% de nos abonnés vidéo avaient opté pour notre
plateforme de télévision premium au 30 septembre 2017 et pouvaient ainsi profiter d’une expérience TV beaucoup plus
riche, y compris l’accès à un large éventail de chaînes de sport numériques, HD et payantes, une vaste bibliothèque de
contenu national et international de vidéo à la demande (« VOD ») sur une base transactionnelle et par abonnement et
l'accès à notre plate-forme OTT « Yelo Play ». Nous avons achevé le 3e trimestre 2017 avec un ratio de groupage de 2,28
RGU par relation client unique (3e trimestre 2016 : 2,26), ce qui témoigne de la croissance continue des packs de produits.
Au 30 septembre 2017, environ 54% de nos clients avaient souscrit à un pack triple play, environ 20% à un produit double
play et environ 26% à un produit unique, ce qui indique des opportunités de montée de gamme constantes au sein de la
clientèle existante. Au 30 septembre 2017, nous servions aussi 2.882.100 abonnés mobiles, contre 3.020.000 au 30
septembre de l’année précédente. Cette diminution de 5% en glissement annuel reflète à la fois la vente de notre filiale
directe Ortel Mobile NV (« Ortel ») à Lycamobile au 1er mars 2017 et l’impact de l’enregistrement obligatoire des cartes
prépayées à partir de juin de cette année.

Si la croissance nette du nombre d'abonnés pour nos services fixes avancés en télévision premium, internet haut débit et

                                                                                                                                     WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
téléphonie fixe est restée globalement stable au 3e trimestre 2017 par rapport au trimestre précédent, ceci dans un
environnement de concurrence et de promotion intensives, la croissance nette du nombre d'abonnés pour notre forfait
convergent tout-en-un « WIGO » s’est accélérée au troisième trimestre grâce à notre offre améliorée, avec une
augmentation des allocations de données mobiles à prix inchangé. Tous les forfaits « WIGO » comprennent une connexion
haut débit ultra-rapide, une connexion WiFi, des appels illimités fixes et mobiles en Belgique et une allocation de données
mobiles à partager entre les différents membres de la famille. Au 30 septembre 2017, nous comptions 265.100 clients
« WIGO », ce qui représente un solide afflux net de 40.700 abonnés au 3e trimestre 2017.

REVENU MOYEN PAR RELATION CLIENT (ARPU)
L’ARPU, qui exclut les revenus de la téléphonie mobile et certains autres types de revenus, est l'une de nos principales
données statistiques opérationnelles dans la mesure où nous visons à obtenir une plus grande part des dépenses en
télécommunications et en divertissement de nos clients. Sur les neuf premiers mois de 2017, l’ARPU par relation client a
rapporté 55,2 €, ce qui représente une hausse de 2,0 € ou 4% par rapport à la période correspondante de l’exercice
précédent. Au 3e trimestre 2017, nous avons réalisé un ARPU par relation client de 56,2 €, en hausse de 5% par rapport
au 3e trimestre de l'an dernier. Par rapport aux périodes correspondantes de l’exercice précédent, la croissance de l’ARPU
a été déterminée par (i) une proportion plus élevée d’abonnés « multiple play » dans notre mix client général, (ii) une
part plus importante des clients en télévision premium souscrivant à nos services de divertissement de première qualité,
(iii) le bénéfice de la majoration sélective des prix sur certains services fixes à partir de la mi-février 2017, et (iv) une
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017           7

diminution du nombre total de relations clients uniques en raison d’un environnement extrêmement concurrentiel. Ces
effets ont été compensés dans une certaine mesure par une proportion croissante de remises liées aux forfaits et autres
réductions.

1.2       Internet haut débit

Au 30 septembre 2017, nous servions 1.670.400 abonnés à l’Internet haut débit (+5% en glissement annuel), dont 60.100
abonnés non organiques venus s’ajouter à la suite de l’acquisition de SFR BeLux. L'accroissement net du nombre d'abonnés
à notre service Internet haut débit a atteint 2.000 unités au 3e trimestre 2017, ce qui représente une légère accélération
par rapport au trimestre précédent (2e trimestre 2017 : 1.400) et qui témoigne de performances soutenues dans le
segment professionnel en raison de la percée continue de nos offres groupées « FLUO » et « WIGO ». Le taux de
désabonnement annualisé pour nos services Internet haut débit, qui s’est établi à 9,5% au 3e trimestre 2017, reflète
l’environnement extrêmement concurrentiel et affiche une hausse de 160 points de base par rapport à la même période
de l’exercice précédent.

Dans la mesure où les clients s’attendent de plus en plus à profiter d’une connectivité ultrarapide à la maison, au travail
ou en déplacement, la connectivité sans faille - y compris le WiFi - reste l’un des piliers de notre stratégie de connectivité.
À la mi-mars 2017, nous avons lancé « Flow Tech », un ensemble de technologies intelligentes visant à garantir aux clients
un accès optimal aux réseaux fixe et mobile, quel que soit l’appareil. À ce jour, nous avons déployé environ 1,4 million de
WiFi Homespots et nous exploitons près de 2.000 WiFi hotspots dans les lieux publics. Grâce à des partenariats avec notre
actionnaire majoritaire Liberty Global, certains de ses affiliés et le câblo-opérateur VOO en Wallonie, les clients à l’Internet
haut débit des deux opérateurs peuvent utiliser gratuitement les WiFi Homespots sur le réseau de l’une ou l’autre entreprise
en Wallonie et dans plusieurs autres pays européens, où le service est assuré par d’autres réseaux de Liberty Global et
certains réseaux affiliés.

1.3       Téléphonie fixe

Au 30 septembre 2017, nous servions 1.302.500 abonnés à la téléphonie fixe (+4% en glissement annuel), dont 48.100
abonnés non organiques supplémentaires provenant de l’acquisition de SFR BeLux. Au 3e trimestre 2017, notre base
d’abonnés en téléphonie fixe a connu une légère baisse de 1.500 RGU en raison d'une forte concurrence sur le marché
résidentiel et d’un déclin général du marché. Nos résultats du trimestre sont dans la lignée de la perte nette organique
enregistrée au 2e trimestre 2017. Les facteurs précités ont aussi influencé notre taux de désabonnement annualisé, qui
a augmenté de 180 points de base en glissement annuel pour s’établir à 10,3% au 3e trimestre 2017.

1.4       Téléphonie mobile

Notre base d'abonnés mobiles actifs, qui ne prend pas en compte les abonnés dans le cadre de nos partenariats
commerciaux ‘wholesale’, atteignait 2.882.100 SIM au 30 septembre 2017, dont 2.258.800 abonnés en postpayé. Les

                                                                                                                                       WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
623.300 abonnés mobiles restants reçoivent des services prépayés sous la marque BASE et divers contrats de revendeurs
de marques différentes. Comparativement au même trimestre de l’année précédente, nous avons enregistré une baisse
de 5% du nombre total d’abonnés mobiles actifs en raison de la vente d’Ortel et de l’impact de l’enregistrement obligatoire
des cartes prépayées. Un total de 157.900 et 53.300 SIM mobiles ont ainsi été respectivement rayées de notre liste
d’abonnés au 1er et 2e trimestre 2017.

Au 3e trimestre 2017, nous avons gagné en net 40.200 abonnés en postpayé grâce au succès persistant de nos forfaits «
WIGO » et à l’amélioration de nos offres, comme indiqué précédemment. Par rapport aux trimestres précédents, la
croissance nette du nombre d’abonnés en postpayé au 3e trimestre 2017 reflète un trimestre intensif sur le plan
promotionnel de la part de nos concurrents directs. En ce qui concerne le marché du prépayé, nos résultats se sont
stabilisés au 3e trimestre 2017 par rapport aux trimestres précédents, lesquels avaient été fortement impactés par
l’enregistrement obligatoire des cartes prépayées.

Fin septembre 2017, nous avons remanié notre offre mobile sous la marque BASE en offrant des forfaits plus flexibles,
adaptés aux besoins des clients, afin qu’ils puissent utiliser toute la capacité de leur pack, indépendamment du fait qu’ils
soient enclins à utiliser plus de données, de minutes ou de SMS. D'autre part, nous avons poursuivi avec succès l’accueil
d’abonnés Full MVNO dans notre réseau mobile nouvellement acquis, atteignant un taux d’environ 54% fin septembre
2017. Vu ces progrès significatifs et la modernisation continue de notre réseau mobile (avec environ 72% de nos sites
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017          8

macro mis à niveau au 30 septembre 2017), nous visons désormais à clôturer l’intégration pour la fin du 1er trimestre
2018, et non pour la fin 2018 comme prévu initialement.

1.5       Télévision

TOTAL TELEVISION CÂBLÉE
Les abonnés à nos services de télévision de base et premium s’élevaient à 2.046.900 au 30 septembre 2017, dont 82.200
abonnés non organiques venus s’ajouter à la suite de l’acquisition de SFR BeLux. Au 3e trimestre 2017, nous avons perdu
en chiffres nets 15.100 abonnés, ce qui est dans la lignée du pourcentage de perte nette organique du 2e trimestre 2017.
Par rapport à la même période de l’année précédente, notre pourcentage de perte nette organique au 3e trimestre 2017
reste plus élevé, ceci en raison d'un environnement de plus en plus concurrentiel et des effets liés à la régulation du câble.
Le taux de perte organique précité ne tient pas compte des migrations vers nos services de télévision premium et représente
les clients qui se désabonnent au profit de plateformes de concurrents, comme d’autres fournisseurs de services de
télévision numérique, OTT et satellite, ou les clients ayant résilié leur abonnement TV ou ayant quitté la zone couverte
par nos services. Vu la concurrence intense et croissante sur le marché de la télévision nationale, nous prévoyons encore
des désabonnements parmi l’ensemble de nos abonnés à la télévision.

TELEVISION PREMIUM
Au 30 septembre 2017, 1.791.200 clients au total étaient abonnés à nos services de télévision premium et pouvaient ainsi
profiter d’une expérience TV beaucoup plus riche. Ceci inclut 74.700 abonnés non organiques venus s’ajouter à la suite
de l’acquisition de SFR BeLux. Tous nos abonnés aux services de télévision premium peuvent accéder gratuitement à notre
application « Yelo Play », grâce à laquelle ils bénéficient d’une expérience unique en termes de contenu sur plusieurs
appareils connectés à leur domicile et en déplacement par le biais de nos WiFi Homespots et Hotspots. En conséquence,
environ 88% de nos clients en télévision avaient opté pour notre plateforme supérieure de télévision premium ARPU au
30 septembre 2017. Par rapport au 2e trimestre 2017, nous avons perdu en net 5.300 abonnés à la télévision premium
au 3e trimestre 2017 en raison de l'environnement hautement concurrentiel.

Au 30 septembre 2017, nos forfaits VOD « Play » et « Play More » comptaient 399.100 clients, soit une augmentation de
17% par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Cette bonne performance a été favorisée par (i)
une amélioration de l’expérience visuelle linéaire et le réaménagement de notre plateforme de divertissement « Play
More », (ii) nos investissements constants dans des contenus locaux prometteurs, à la fois par le biais de coproductions
avec les chaînes commerciales « VIER », « VIJF » et « ZES » dont nous sommes copropriétaires et par l’ajout de contenus
exclusifs, et (iii) notre partenariat exclusif avec HBO, ouvrant l’accès à des contenus internationaux de grande qualité.

Nous proposons l’offre la plus vaste en matière de sport grâce à « Play Sports » qui combine football belge et étranger
avec d’autres événements sportifs majeurs tels que golf, tennis ATP, Formule 1, volley-ball, basket-ball et hockey. Au 30
septembre 2017, nous servions 232.000 clients « Play Sports ». Par rapport au 2e trimestre 2017, nous totalisons en net
8.900 abonnés supplémentaires sur nos chaînes sportives payantes sous l’effet de l’ouverture du championnat national

                                                                                                                                     WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
et des grands championnats européens de football. Au 2e trimestre 2017, nous avons prolongé les droits de diffusion non
exclusifs pour la Jupiler Pro League pour trois saisons, jusqu’à la saison 2019-2020. Nous avons en outre obtenu les droits
OTT exclusifs au 2e trimestre 2017, tandis que la société de médias locaux De Vijver Media, dans laquelle nous détenons
une participation de 50%, détient les droits exclusifs sur les résumés des matches.
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017            9

2         Faits marquants sur le plan financier

2.1       Produits

Sur les neuf premiers mois de 2017, nous avons généré des produits pour un total de 1.884,3 millions €, soit une hausse
de 5 % par rapport aux 1.799,9 millions € pour la période correspondante de l'exercice précédent. L’augmentation des
produits a été soutenue par des mouvements non organiques tels que la contribution de l’opérateur mobile BASE pour
l’ensemble des neuf mois, alors que pour la même période en 2016, BASE n’avait été consolidé dans nos résultats qu’à
partir du 11 février 2016. Le total des produits sur les 9 premiers mois de 2017 reflète en outre l’acquisition, à la date du
19 juin 2017, des anciennes activités belges et luxembourgeoises dans le secteur du câble d’Altice (« Coditel Brabant » et
« Coditel S.à r.l. », conjointement « SFR BeLux ») qui ont contribué pour 17,1 million € à notre chiffre d'affaires depuis la
date d’acquisition. Ces mouvements non organiques ont été en partie contrebalancés par la vente d’Ortel à Lycamobile
le 1er mars 2017 ainsi que par l’arrêt de la commercialisation d’anciens produits fixes chez BASE. Sur une base remaniée,
nous avons réalisé une croissance de 1% des produits sur les neuf premiers mois de 2017, une progression soutenue par
(i) des revenus wholesale en forte hausse après l’achèvement de l'intégration des abonnés Full MVNO Lycamobile à la fin
juillet 2017, (ii) une augmentation des revenus d'abonnement au câble et (iii) une hausse du produit des services aux
entreprises. Ces facteurs ont été en partie contrebalancés par (i) la baisse des revenus de téléphonie mobile, (ii) une baisse
significative du produit de la vente de combinés et d'équipements privés d'abonnés (« EPA ») et (iii) la baisse des revenus
d’interconnexion.

Au 3e trimestre 2017, nos produits ont atteint 646,0 millions €, ce qui représente une augmentation de 4% par rapport
à la même période de l'exercice précédent sur une base rapportée, un chiffre qui reflète l’impact de l’acquisition de SFR
BeLux, avec un apport de 15,2 millions € à notre chiffre d'affaires sur le trimestre. Par rapport aux trimestres précédents,
la croissance de nos produits au 3e trimestre 2017 sur une base remaniée s’est accélérée pour atteindre 3%, soutenue
par des produits wholesale et B2B en hausse comme indiqué ci-dessus, cette progression étant en partie contrebalancée
par la baisse des produits de téléphonie mobile et des ventes de combinés.

TÉLÉVISION CÂBLÉE
Nos produits en télévision câblée comprennent les montants payés mensuellement par nos abonnés pour les chaînes de
base qu’ils reçoivent et les revenus générés par nos abonnés à la télévision premium, ce qui inclut essentiellement (i) les
montants récurrents pour la location des décodeurs, (ii) le coût des offres de contenu premium en supplément, y compris
nos forfaits VOD « Play », « Play More » et « Play Sports », et (iii) les services transactionnels et de retransmission à la
demande. Pour les neuf premiers mois de 2017, nos produits en télévision câblée ont atteint 432,3 millions € (3e trimestre
2017 : 148,2 millions €), un chiffre en hausse de 2% par rapport aux 424,5 millions € enregistrés sur la même période de
l’année précédente, et incluaient l’impact de l’acquisition de SFR BeLux, comme indiqué plus haut. Sur une base remaniée,

                                                                                                                                         WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
nos produits en télévision câblée pour les 9 premiers mois de 2017 sont restés globalement stables par rapport à la même
période de l’année précédente, l’augmentation des montants récurrents pour la location des décodeurs et des
abonnements premium dans le cadre de nos activités VOD ayant été contrebalancée par un déclin graduel de notre base
globale d’abonnés à la télévision et une légère diminution des revenus générés par nos services VOD transactionnels.

INTERNET HAUT DÉBIT
Les revenus générés par les RGU en Internet haut débit pour clients résidentiels et petites entreprises s’élevaient à 453,1
millions € pour les neuf premiers mois de 2017 (3e trimestre 2017 : 154,6 millions €) et affichaient une hausse de 6 % par
rapport à la période correspondante de l’exercice précédent au cours de laquelle nous avions enregistré des revenus
Internet haut débit de 425,7 millions €. Sur une base remaniée, nos revenus en Internet haut débit ont augmenté de 5%
en glissement annuel sur les 9 premiers mois de 2017, une progression soutenue par (i) une croissance continue de nos
offres « WIGO » favorisant une diversité de segments positive, (ii) l’acquisition de SFR BeLux et (iii) les bénéfices tirés de
la hausse des prix de février 2017, partiellement contrebalancés par une proportion croissante de remises liées aux forfaits.

TÉLÉPHONIE FIXE
Nos produits en téléphonie fixe comprennent les revenus d’abonnements récurrents de nos abonnés à la téléphonie fixe
et les revenus variables liés à l’utilisation, à l’exception des revenus liés à l’interconnexion générés par ces clients, qui sont
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017           10

comptabilisés sous les autres produits. Pour les neuf premiers mois de 2017, nos produits en téléphonie fixe ont diminué
de 1% pour s’établir à 179,9 millions € (3e trimestre 2017 : 60,5 millions €), contre 182,5 millions € pour la période
correspondante de l’exercice précédent. L’augmentation des revenus d'abonnements soutenue par l’acquisition de SFR
BeLux et le bénéfice de la hausse de prix de février 2017 mentionnée précédemment ont été plus que compensés par
une proportion croissante de remises liées aux forfaits et une baisse du trafic. Les mêmes facteurs ont entraîné une
diminution de 3% de nos produits en téléphonie fixe sur une base remaniée pour les 9 premiers mois de 2017.

TÉLÉPHONIE MOBILE
Nos produits en téléphonie mobile comprennent les revenus liés aux abonnements générés par nos abonnés directs à la
téléphonie mobile et les revenus hors forfaits, à l’exception (i) des revenus liés à l’interconnexion générés par ces clients,
(ii) des revenus issus des ventes d'appareils et (iii) des revenus comptabilisés sous nos programmes « Choisissez votre
appareil » qui sont tous repris sous les autres produits. Pour les neuf premiers mois de 2017, nous avons généré des
produits de téléphonie mobile de 407,8 millions € (3e trimestre 2017 : 138,5 millions €), un chiffre en hausse de 19,9
millions € par rapport à la période correspondante de l’exercice précédent. Cette augmentation de 5% des produits en
glissement annuel reflète l’acquisition de BASE, qui a pris effet le 11 février 2016. Sur une base remaniée, nos produits
en téléphonie mobile ont diminué de 2% en glissement annuel, la saine croissance nette persistante des abonnés en
postpayé étant plus que compensée par (i) une baisse des revenus hors forfait générés par nos abonnés mobiles au-delà
de leur forfait mensuel, (ii) une augmentation des remises liées aux forfaits suite au succès de nos offres quadruple play
« WIGO » et (iii) une baisse constante du nombre d'abonnés en prépayé sous l’effet, notamment, de l’enregistrement
obligatoire des cartes prépayées à partir de juin 2017.

SERVICES AUX ENTREPRISES
Les produits attribués aux services aux entreprises comprennent (i) les revenus générés sur les produits non coaxiaux, y
compris la fibre et les lignes DSL louées, (ii) nos activités d’opérateur et (iii) des services à valeur ajoutée tels que
l’hébergement et les services de sécurité gérés. Les revenus générés par nos clients professionnels sur l’ensemble des
produits liés au câble sont attribués aux revenus d’abonnement au câble et ne sont pas repris dans Telenet Business, notre
division de services aux entreprises. Telenet Business a généré un chiffre d'affaires de 98,5 millions € pour les neuf premiers
mois de 2017 (3e trimestre 2017 : 33,7 millions €), en hausse de 9% par rapport à la période correspondante de l’exercice
précédent. La croissance de nos produits B2B a été principalement soutenue par une hausse des revenus liés à la sécurité
et des revenus issus des solutions de connectivité dans le segment des PME. Sur une base remaniée, notre activité B2B
a réalisé une croissance de 7% des produits, les facteurs sous-jacents étant les mêmes que ceux évoqués ci-dessus.

AUTRES PRODUITS
Les autres produits comprennent principalement (i) les revenus liés aux services d’interconnexion provenant de nos clients
en téléphonie à la fois fixe et mobile, (ii) les ventes d'appareils mobiles, y compris les revenus générés par nos programmes
« Choisissez votre appareil », (iii) les revenus wholesale générés par nos activités wholesale à la fois commerciales et
réglementées (iv) les frais d’activation et d’installation et (v) le produit des ventes de décodeurs. Les autres produits ont
atteint 312,7 millions € pour les neuf premiers mois de 2017 (3e trimestre 2017 : 110,5 millions €), ce qui représente une

                                                                                                                                       WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
hausse de 8% en glissement annuel s’expliquant par l’acquisition de BASE au 11 février 2016 et l’augmentation des revenus
wholesale comme spécifié ci-dessus. Sur une base remaniée, nos autres produits ont affiché une croissance modeste (+1%
en glissement annuel), la baisse des ventes de combinés et des revenus d'interconnexion étant contrebalancée par la
hausse des revenus wholesale.

2.2       Charges

Sur les neuf premiers mois de 2017, nous avons engagé des charges pour un total de 1.542,8 millions €, ce qui représente
une hausse de 12% par rapport aux 1.383,6 millions € de la période correspondante de l'exercice précédent. Nos charges
totales pour les neuf premiers mois de 2016 comprenaient un bénéfice non récurrent de 6,0 millions € faisant suite à la
conclusion de notre accord Full-MVNO avec Orange Belgique au 2e trimestre de l'an dernier, ainsi que 7,9 millions € de
frais de transformation liés à l’intégration de BASE. Nos charges totales pour les neuf premiers mois de 2017 incluent 29,2
millions € de frais de restructuration hors trésorerie liés à l’intégration accélérée de notre clientèle Full MVNO dans notre
propre réseau mobile. Comme indiqué précédemment, notre objectif est à présent de clôturer l’opération pour la fin du
1er trimestre de l’an prochain, et non pour fin 2018 comme prévu initialement, d’où un impact sur les engagements
contractuels dans le cadre de notre accord Full MVNO avec Orange Belgique. Nos charges totale sur les neuf premiers
TELENET GROUP HOLDING NV - RESULTATS NEUF PREMIERS MOIS 2017           11

mois de 2017 reflétaient en outre (i) la contribution de BASE sur l’ensemble des neuf mois, (ii) l’impact de l’acquisition de
SFR BeLux à la date du 19 juin 2017 et (iii) la vente d’Ortel comme indiqué ci-avant.

Sur une base remaniée, nos charges totales ont augmenté de 6% sur les neuf premiers mois de 2017 par rapport à la
même période l’année précédente, étant donné que (i) l'augmentation des charges d'amortissement, (ii) l’impact des frais
de restructuration susmentionnés, (iii) la hausse des frais liés aux services professionnels et (iv) l'augmentation des coûts
d’exploitation du réseau n’ont été que partiellement compensés par (i) la baisse des coûts indirects comme résultat de
notre concentration continue sur les frais généraux (ii) la baisse des coûts directs, en ce compris les coûts liés au MVNO
ainsi qu’aux ventes de combinés et aux subsides, (iii) la diminution des frais de personnel et (iv) la baisse des frais de vente
et de marketing suite à des changements de timing et à l’échelonnement de certaines campagnes. Les charges
d’exploitation totales représentaient environ 82% de nos produits sur les neuf premiers mois de 2017. Le coût des services
fournis représentait, en pourcentage, environ 63% du total des produits pour les neuf premiers mois de 2017, tandis que
les frais de vente et les frais généraux et administratifs représentaient environ 19% du total des produits pour les neuf
premiers mois de 2017.

Au 3e trimestre 2017, le total des charges s’est établi à 539,2 millions €, soit une hausse de 13% par rapport à la même
période de l’année précédente, laquelle avait enregistré des charges totales pour 476,7 millions €. Sur une base remaniée,
nos charges totales ont augmenté de 12% en glissement annuel, notre résultat pour le 3e trimestre 2017 incluant, comme
indiqué, 29,2 millions € de frais de restructuration hors trésorerie. En outre, nos charges d'amortissement et nos coûts
liés aux services professionnels ont augmenté, une hausse partiellement compensée par la diminution des coûts indirects
et des frais de personnel.

COÛTS D’EXPLOITATION DU RÉSEAU
Les coûts d’exploitation du réseau ont atteint 135,8 millions € pour les neuf premiers mois de 2017 (3e trimestre 2017 :
44,8 millions €) contre 119,5 millions € pour les neuf premiers mois de 2016 (+14% en glissement annuel), et reflétaient
principalement les effets de l’acquisition de BASE et de SFR BeLux tels que décrits précédemment. Sur une base remaniée,
les coûts d’exploitation du réseau ont augmenté de 2% en glissement annuel pour les neuf premiers mois de 2017, la
hausse des frais de licence et de maintenance et des frais d'électricité ayant plus que compensé la diminution des taxes
liées aux sites.

COÛTS DIRECTS (PROGRAMMATION ET DROITS D'AUTEUR, INTERCONNEXION ET AUTRES)
Nos coûts directs comprennent toutes les dépenses directes telles que (i) les coûts liés à l’interconnexion, (ii) aux ventes
d'appareils et aux subsides et (iii) à la programmation et aux droits d’auteur. Pour les neuf premiers mois de 2017, nos
coûts directs ont atteint 447,2 millions € (3e trimestre 2017 : 150,3 millions €), un chiffre globalement stable par rapport
à la même période de l’année précédente en dépit des impacts non organiques susmentionnés liés aux acquisitions de
BASE et SFR BeLux et à la vente d’Ortel. Nos coûts directs pour les neuf premiers mois de 2016 reflétaient aussi un impact
favorable non récurrent de 6,0 millions € lié à la conclusion de notre accord Full-MVNO avec Orange Belgique au 2e

                                                                                                                                        WorldReginfo - a7eebbb5-7bda-48b7-ba8a-20e37cd2b94e
trimestre de l’an dernier. Sur une base remaniée, nos coûts directs ont diminué de 11,3 millions €, soit 2%, par rapport à
la même période de l’an dernier grâce à une baisse substantielle des frais liés aux ventes de combinés et aux subsides, à
une diminution des frais liés au MVNO et à une baisse des frais de droits d’auteur consécutive à une légère réduction de
notre base de clientèle en télévision.

FRAIS DE PERSONNEL
Les frais de personnel ont diminué de 1,2 millions € pour s’établir à 186,3 millions € sur les neuf premiers mois de 2017
(3e trimestre 2017 : 59,7 millions €) et prenaient en compte la consolidation de BASE pour la totalité des neuf mois ainsi
que l’acquisition de SFR BeLux. Sur une base remaniée, les frais de personnel ont diminué de 9,2 millions € sur les neuf
premiers mois de 2017, sous l'effet d'une réduction du personnel et d'une augmentation des frais de personnel capitalisés
liée à la modernisation de nos infrastructures fixes et mobiles.

FRAIS DE VENTE ET DE MARKETING
Les frais de vente et de marketing pour les neuf premiers mois de 2017 ont diminué pour s’établir à 66,7 millions € (3e
trimestre 2017 : 23,8 millions €) contre 68,9 millions € pour la période correspondante de l'exercice précédent. Sur une
base remaniée, nos frais de vente et de marketing ont enregistré une baisse substantielle de 5% pour les neuf premiers
mois de 2017, les neuf premiers mois de l’année précédente ayant été marqués par plusieurs grandes campagnes de
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler