Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...

 
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Juin 2018 - n°175

      Vie diocésaine
                           Mensuel de l'Eglise Catholique en Nord Franche-Comté

             Officiel               Vie du diocèse              Vie du diocèse
             Nominations                     Visite pastorale    Ordinations diaconales
                                   des mouvements de jeunes

                    P. 4                                 P. 9                     P. 11

Pélerinage à Lourdes, mai 2018
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
DIOCÈSE
                    DE BELFORT
                    MONTBÉLIARD                                Pages 4 : Nominations
                                                               Pages 6 : Pélerinage à Lourdes

                                                   Sommaire
CONTACTS                                                       Page 7 : Un écho de la formation "Croire"
Maison du diocèse                                              Page 8 : 300 jeunes solidaires et engagés à Ronchamp
6 rue de l'église
BP 51 - 90400 TRÉVENANS                                        Pages 9 : Visite pastorale des mouvements de jeunes
Tél. 03 84 46 62 20
                                                               Pages 10 : Bioéthique, Parlons- en !
Service communication
Tél. 03 84 46 62 24                                            Page 11 : Ordinations diaconales
communication@diocesebm.fr
                                                               Page 12 : Recollection de la Pastorale de la santé
https://www.diocese-belfort-montbeliard.fr
                                                               Page 13 : L'Eglise à la rencontre des couples divorcés ou divorcés -remariés
RCF
18 faubourg de Montbéliard                                     Page 14 : Faire mémoire de notre baptême
90000 BELFORT
Tél. 03 84 22 65 08                                            Page 16 : Le « Grand Soir » à Saint-Christophe !
studiorcf90@gmail.com

                                                         Pélerinages cet été pour les jeunes :
VIE DIOCÉSAINE                                                                                        Pour tout renseignement :
                                                         •   Lourdes, du 5 au 11 aout :
Mensuel des catholiques de l'Eglise Nord
Franche-Comté                                                                                         Pastorale des jeunes :
Association Diocésaine
                                                         pour les lyvéens
Directeur de publication : P. Daniel Jacquot                                                          P. Alexandre Voisard - Charlotte Texier
Rédacteur en chef : Yves Lombard
                                                         La Salette, du 30 juin au 03 juillet :
Conception et réalisation : Service communication                                                     18 fbg de Montbéliard-07 57 00 43 75
Crédit photos © Vie diocésaine et Marc Gendrin           pour les jeunes de 13 à 17 ans.
Comité de rédaction : Jean-Marie Bressot, Père Daniel                                                 pastoralejeunes@diocesebm.fr
Jacquot, Père Augustin Ouedraogo, Marie-France et
Daniel Leroy, Amandine Fleury
Impression : Par nos soins
ISSN 1644-2526 - CPPAP 0921G80704
Dépot légal à parution                                          Agenda diocésain - Juin 2018
                                                        Du 1er au 2 juin :                        Jeudi 21 juin :

           BON DE SOUTIEN                               Stage d’écoute B (approfondisse-          Célébration du Pape à Genève
                                                        ment de l’écoute) proposé par la          (transport en bus possible, dans
                                                        Pastorale des Familles organise           la limite des places disponibles).
             Vie diocésaine                             en collaboration avec le CLER             Contact : Service interdiocésain
Je souscris pour 10 numéros (+ hors série)              Amour et Famille de 9h à 17h30 à          des Pèlerinages - 03 81 25 28 22
    Souscription individuelle : 25 €                    la maison des Œuvres de Belfort
                                                        (18 fbg de Montbéliard). Contact :        Samedi 23 juin :
                                                        pastoralefamiliale@diocesebm.fr -
    Souscription de soutien : 30 € ou plus              03 67 35 03 48                            •     Ordination diaconale de nos
                                                                                                        deux séminaristes Saran et
                                                        Mercredi 6 juin :                               Maxwel, en vue du ministère
Règlement par chèque bancaire à l’ordre                                                                 de prêtre diocésain, par Mgr
de « Logos Médias » à adresser au Service               Réunion de présentation du par-                 Blanchet, à 10h30 en l’église
Diocésain de la Communication, Maison du                cours « Être parent », parcours de              du Sacré Cœur d’Audincourt.
diocèse - 6 rue de l’Eglise - BP 51 - 90400 Tré-        parentalité qui s’adresse à tout pa-
venans                                                  rent, seul ou en couple, à 20h à la       •     Stage XY, atelier père-fils pour
                                                        maison diocésaine de Trévenans.                 parler des changements du
Civilté                                                 Contact : pastoralefamiliale@dio-               corps à la puberté, proposé
Nom                                                     cesebm.fr - 03 67 35 03 48                      par la Pastorale des Familles,
Prénom                                                                                                  de 9h30 à 16h à la salle Notre-
Adresse                                                 Jeudi 7 juin :                                  Dame, Fbg de Montbéliard à
                                                                                                        Belfort. Contact : pastoralefami-
CP 		               Ville                               Rassemblement diocésain du                      liale@diocesebm.fr - 03 67 35
Tél.                                                    mouvement « Les équipes du                      03 48
Juinl                                                   Rosaire » de 9h30 à 16h aux
                                                        salles Jeanne d'Arc à Valdoie.
                                                        Contact : 03 84 26 02 43

2                                                                                                      Vie diocésaine     n°175    Juin 2018
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Le mot de l'évêque                          Viens Esprit Saint
                                            L’Esprit Saint a parfois été le grand oublié tellement il était peu cité. Nous nous étions habitués à sa
                                            présence sans le nommer, le chercher, l’attendre avec cette prière si essentielle de l’Eglise : Viens
                                             Esprit Saint…. Cette supplication n’est pas réservée au jour de Pentecôte ! Elle est la prière fer-
                                              vente de chaque jour, qui doit habiter nos cœurs. L’Esprit Saint est le véritable protagoniste de la
                                              mission . Il est la vie de l’Eglise.
                                              Certes, nous l’invoquons parfois de façon très particulière, par exemple dans le sacrement de la
                                              confirmation célébré à plusieurs reprises ces semaines pour les jeunes et les adultes qui désirent
                                               parachever leur initiation au Christ. Nous le ferons aussi le samedi 23 juin pour l’ordination diaco-
                                               nale de Saran et Maxwel en vue du presbytérat. Il est la Vie de notre diocèse, la vie de l’Eglise
                                           comme l’expriment ces mots du Métropolite de Lattaquié en Syrie, Ignace IV ( 1920-2012 )
                          « Sans l’Esprit Saint, Dieu est loin,               Mais en Lui :
                          le Christ reste dans le passé,                      le cosmos est soulevé et gémit dans l’enfantement du Royaume,
                          l’Évangile est une lettre morte,                    le Christ ressuscité est là,
                          l’Église une simple organisation,                   l’Évangile est puissance de vie,
                          l’autorité une domination,                          l’Église signifie ce qu’elle annonce : la communion trinitaire,
                          la mission une propagande,                          l’autorité est un service libérateur,
                          le culte une évocation,                             la mission est une Pentecôte,
                          et l’agir chrétien une morale d’esclave.            la liturgie est mémorial et anticipation,
                                                                              l’agir humain est déifié »
                                         Oui, Viens Esprit Saint, emplis nos cœurs de tes dons et allume en nous le feu de ton Amour.
                                                                                                                        + Dominique BLANCHET
                                                                                                                   évêque de Belfort-Montbéliard
                     Agenda de l'évêque - Juin 2018
               Vendredi 1er juin :                                 Dimanche 10 juin : Inauguration et bé- Mercredi 20 juin :
               •     Conseil épiscopal à l’évêché                  nédiction de l’orgue de Grandvillars à 10h. •    Rencontre provinciale des respon-
               •     17h : Inauguration des travaux de restau-                                                      sables des services de catéchèse à
                     ration de la cathédrale                       Lundi 11 juin : Rencontre avec les               Luxeuil
               •                                          équipes pastorales des établissements •
                     18h30 : Conseil diocésain pour les affaires                                                    Rencontre provinciale du catéchumé-
                     économiques à la Maison diocésaine   d’enseignement catholique à Trévenans                     nat à Luxeuil
                                                                                                    •               Assemblée générale du groupe interre-
               Samedi 2 juin :                            Mardi 12 juin : Conseil permanent                         ligieux à la grande mosquée de Belfort
               • Rencontre avec les coordinateurs des évêques de France : Rencontre
                    paroissiaux et les curés (Maison dio- des présidents de Conseils à la Confé- Jeudi 21 juin : Temps convivial avec les
                    césaine)                              rence des évêques à Paris                 employés et bénévoles des services diocé-
               • Participation à la rupture du jeûne à                                              sains à la Maison diocésaine
                    la mosquée des glacis à Belfort       Jeudi 14 juin :
                                                          • 10h Conseil des Églises chrétiennes Vendredi 22 juin : Conseil épiscopal
               Du lundi 4 au mercredi 6 juin : Ren-           de Franche-Comté à Poligny            élargi à la Maison diocésaine
               contre évêques et vicaires généraux de • 18H :Conseil d’Administration de
               la Province à Nancy                            l’Association Diocésaine à Trevenans Samedi 23 juin Ordination diaconale de
                                                                                                    Maxwel et Saran à 10h30 à Audincourt
               Mercredi 6 juin : 20h : ‘Bioéthique Vendredi 15 juin : Conseil épiscopal
               : Parlons-en !’ - Conférence-débat à à l’évêché                                      Dimanche 24 juin :
               l’UTBM de Sévenans                                                                   • Kermesse paroisse St Jean Baptiste
                                                          Samedi 16 juin : Visite pastorale aux • Nuit des veilleurs à Faimbe
               Jeudi 7 juin : Conseil presbytéral à la mouvements de solidarité à Montbéliard
               Maison diocésaine                          (Saint-Maimboeuf)                         Lundi 25 juin : Rencontre des parti-
                                                                                                    cipants au pèlerinage en Terre Sainte à
               Vendredi 8 juin : Conseil épiscopal à      Dimanche     17  juin : Journée au Carmel 18h00 à St Maimboeuf
               l’évêché                                   de Develier avec le Monastère Invisible
                                                                                                         Du Mercredi 27 au vendredi 29 juin
               Samedi 9 juin :                                     Lundi 18 juin : Conseil pour les Mou- : Session de travail du Conseil épiscopal
               •     9h : Rencontre des équipes de prépara-        vements et Associations de Fidèles à la à l’abbaye de la Pierre qui vire.
                     tion au baptême à la Maison diocésaine        Conférence des évêques à Paris
               •     15h : Réunion d’information pour les                                                  Dimanche 1er juillet : Célébration
                     participants au voyage œcuménique             Mardi 19 juin : Assemblée générale d’installation du nouvel inspecteur ecclé-
                     en Allemagne sur les pas de Luther et         de l’Association diocésaine à la Maison siastique au temple de Valentigney.
                     Bach à la Maison diocésaine                   diocésaine
                                                                                                           Lundi 2 juillet : Participation au pèleri-
                                                                                                           nage des jeunes à la Salette.

       Vie diocésaine       n°175    Juin 2018                                                                                                               3
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Officiel

    Nominations
    prenant effet au 1er septembre 2018
    Dans les Doyennés
    Doyenné de Chèvremont
    Fr. Donatien Kaloba, Prémontré, quitte la charge curiale des paroisses St François d’Assise et Marie
    d’Espérance.
    M. l’abbé Sisir Khan quitte la charge curiale de la paroisse Notre Dame de l’Assomption .
    M. l’abbé Thomas Yangup Song, avec l’accord de Mgr Thadeus Cho, archévêque de Daeggu (Corée), est
    nommé curé des paroisses St François d’Assise et Marie d’Espérance. Il résidera au presbytère de Mon-
    treux le Château.
    M. l’abbé Daniel Jacquot est nommé administrateur paroissial de la paroisse Notre Dame de l’Assomption.
    Il demeure Délégué épiscopal à l’Information et à la Communication.

    Doyenné de Belfort
    M. l’abbé Pierre Guigon quitte la charge de doyen. Il demeure curé de la paroisse Mère Thérèsa.
    M. l’abbé Didier Sentenas est nommé doyen. Il demeure vicaire général et conserve ses charges actuelles.

    Doyenné de Mandeure-Hérimoncourt
    M. l’abbé Claude Munnier quitte la charge de doyen. Il demeure curé de la paroisse Sainte Jeanne Antide.
    M.l’abbé André Jacoulot quitte la charge curiale de la paroisse Notre Dame de Belchamp.
    M. l’abbé Séraphin Tchicaya est nommé doyen. Il demeure curé de la paroisse Saint Eloi.
    M. l’abbé Sisir Khan, avec l’accord de Mgr Salvadore Lobo, évêque de Baruipur (Inde), est nommé curé de
    la paroisse Notre Dame de Belchamp. Il demeure aumonier diocésain de l’Action Catholique des enfants
    (ACE).
    M. l’abbé Jean-Marie Viennet est nommé prêtre auxiliaire à la paroisse Notre Dame de Belchamp. Il de-
    meure Délégué diocésain à la vie consacrée.

    Doyenné de Pont de Roide – l’Isle sur le Doubs
    M. l’abbé Marian Paramuszczak quitte la charge curiale des paroisses Sainte Bernadette, Les-Trois-Rois,
    Notre-Dame-de-la Paix.
    M. l’abbé Jean-Marie Viennet quitte la charge curiale de la paroisse Notre Dame du Mont.
    M. l’abbé Ignace KPOTOGBE, avec l’accord de Mgr Denis AMUZU-DZAKPAH, archevêque de Lomé
    (Togo), est nommé curé des paroisses Sainte Bernadette, Les-Trois-Rois , Notre-Dame-de-la Paix. Il rési-
    dera au presbytère de l’Isle sur le Doubs.
    M. l’abbé Paulin de Nole EKAHOHO, avec l’accord de Mgr Nicodème Barrigah, évêque d’Atakpamé (Togo),
    est nommé prêtre coopérateur pour les paroisses Sainte Bernadette, Les-Trois-Rois, Notre-Dame-de-la
    Paix. Il résidera au presbytère de l’Isle sur le Doubs.
    M. l’abbé François Claude est nommé curé de la paroisse Notre Dame du Mont. Il résidera au presbytère
    de Pont de Roide.

    Doyenné de Beaucourt-Delle
    Fr. Robert Biakabomba, prémontré, quitte la charge curiale des paroisses Sainte Anne et Sainte Thérèse.
    Fr. Donatien Kaloba, prémontré, avec l’accord de Frère Simon Masele, prieur de l’abbaye Notre Dame de
    Kinshasha, est nommé curé des paroisses Sainte Anne et Sainte Thérèse.
    Frère Jean-Marc Luzelo, prémontré, est nommé, avec l’accord de Frère Simon Masele, prieur de l’abbaye
    Notre Dame de Kinshasha, vicaire pour les paroisses Sainte Anne et Sainte Thérèse.
    Les Frères prémontrés résideront au prieuré Saint Norbert à Morvillars dès sa mise en fonction.

4                                                                            Vie diocésaine   n°175   Juin 2018
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Officiel

   Dans les Services diocésains

   Pastorale familiale
   M. Richard Montavon quitte sa responsabilité à la Pastorale familiale pour les personnes séparées, divor-
   cées, ou divorcées-remariées.
   Mme Marie-Agnès Demeusy, est nommée Laïque en Mission Ecclésiale à la Pastorale familiale pour les
   personnes séparées, divorcées, ou divorcées-remariées.
   M. Mme Philippe et Marie-Claude Vidal sont nommés Laïcs en Mission Ecclésiale à la Pastorale Familiale
   pour la préparation au mariage.

   Pastorale de la Santé
   Mme Claudine Bigaudet, Laïque en Mission Ecclésiale, quitte la charge de Responsable diocésain du Ser-
   vice évangélique des malades.
   Mme Claude Decock, Laïque en mission ecclésiale, est nommée Déléguée diocésaine à la Pastorale de
   la Santé. Elle demeure dans sa charge à l’aumônerie du Centre Hospitalier de soins de Longue Durée du
   Territoire de Belfort.
   M. Richard Montavon, diacre, et son épouse Chantal Montavon, sont nommés responsables diocésains du
   Service évangélique des malades.

   Pastorale de la Solidarité
   M. l’abbé Maxime Roland quitte la charge de Responsable de la Pastorale des migrants. Il demeure prêtre
   auxilliaire pour le doyenné de Belfort.
   M. l’abbé Jean-Marie Duboz quitte la charge de Délégué diocésain à la solidarité. Il demeure curé de la
   paroisse Saint Luc et Délégué diocésain à la Mission universelle.
   Mme Frédérique Bolle-Redat, Laïque en Mission ecclésiale, est nommée Responsable de la Pastorale des
   migrants et Déléguée diocésaine à la solidarité.

   Pastorale des Jeunes
   Mme Marie-Luce Pernot, Laïque en mission ecclésiale, quitte la charge de Responsable de l’Aumônerie de
   l’Enseignement Public à Belfort.
   Mme Charlotte Texier, Laïque en mission ecclésiale, est nommée responsable de l’aumônerie des collé-
   giens et des lycéens en établissements d’enseignement Public de Belfort. Elle demeure à l’aumônerie des
   étudiants. Elle quitte la mission de coordinatrice de la pastorale des jeunes.
   Mme Lucie Lafleur, Laïque en mission ecclésiale, est nommée responsable adjoint de la Pastorale des
   jeunes. Elle demeure assistante pastorale du vicaire général.
   M. l’abbé Bernard Jacquel, avec l’accord du supérieur des Missions Etrangères de Paris, est nommé à la
   pastorale des vocations. Il demeure prêtre auxiliaire au doyenné de Belfort, membre de la Commission
   Diocésaine d’Art Sacré et membre du Service Diocésain de la Mission Universelle.

   Formation permanente
   M. L’abbé François Claude est également nommé à l’équipe de Formation Permanente.

   Liturgie
   M l’abbé Xavier Gravoz et M. Mme Bruno et Blandine Gilliot sont nommés membres du Service Diocésain
   de Pastorale liturgique, Référents diocésains pour les servants d’autel.

                                                                           Fait à Trévenans le 20 mai 2018,
   									                                                                          + Dominique Blanchet
   									                                                                 Evêque de Belfort-Montbéliard
                                                                                           Par Mandement,
                                                                               P. Michel Mourey, Chancelier

Vie diocésaine   n°175   Juin 2018                                                                             5
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Vie du diocèse
                                                    Pélerinage à Lourdes
     "Faites tout ce qu’il vous dira !" C’est avec ces quelques mots de Marie que plus de 400
     Pèlerins des deux diocèses de Besançon et Belfort-Montbéliard sont partis à Lourdes le
     13 mai avec l’Hospitalité Notre Dame de Lourdes.
     Marie est la première qui a cru que Dieu se ferait notre                      "Remplissez d’eau ces jarres" : Nous avons remplis
     chair, elle qui a accueilli le don de Dieu et lui permit de                   les jarres de notre cœur à la source intarissable de
     porter un fruit de vie. Quand "tout fut accompli" sur la                      l’amour de Dieu. Rentrant de ce lieu où le ciel est
     croix, Jésus lui confia le disciple qu’il aimait : "Femme,                    venu toucher la terre, nous sentons bien que nous
     voici ton fils" ; puis au disciple : "Voici ta mère". A par-                  nous sommes laissés rejoindre jusqu’au fond de notre
     tir de cette heure-là, Marie enfantera le disciple aimé                       cœur par la source qui jaillit de la Grotte, par le don de
     du Christ à la foi, comme elle le fera encore à Lourdes,                      notre Baptême que Dieu n’a jamais oublié. Rien de ce
     au fond du trou noir de Massabielle : Elle était là pour                      qu’Il nous demande ne paraît finalement geste inattei-
     un nouvel enfantement auprès de la petite Bernadette,                         gnable, mais simplement l’expression de notre merci
     comme elle est là au creux des impasses de nos vies.                          pour la vie reçue de Lui, vie pour laquelle Il nous invite
     Le 25 mars 1858, elle se nomme "l’Immaculée Concep-                           au bonheur, ce bonheur profond d’être vie du Père et
     tion" : Marie transparente à la lumière de Dieu, celle                        de transmettre la vie du Père, dans cette même trans-
     qui déborde du don qui lui est fait pour le partager au                       parence de cœur à laquelle Marie nous invite, cette
     monde. Marie sans tâche laisse passer totalement la                           capacité que Dieu nous donne à être en relation, à
     lumière de Dieu. Celle qui s'est déclarée "servante du                        aimer, à servir ; ce rapprochement des cœurs auquel Il
     Seigneur" se confirme ainsi véritable disciple du Christ.                     nous invite à travailler avec Lui !
     A Lourdes, nous avons marché sur les traces de Ber-
     nadette, voulant être attentifs à cette présence et cet                       Ces quelques témoignages recueillis nous en parlent
     appel, pour que la grâce de notre Baptême puisse                              chacun à leur manière (retrouvez l'intégralité de ces
     rejaillir du fatras de nos vies, de nos projets, de nos                       témoignages et des photos sur notre site à la page
     échecs et de nos doutes.                                                      https://www.diocese-belfort-montbeliard.fr/actualites/
     "Remplissez d’eau ces jarres" : Il ne s’agissait pas                          retour-du-pelerinage-a-lourdes.)
     d’abord de remplir nos bouteilles ou nos bidons (cf. A.                                                        Yves BESANCENEY
     Cabes), mais de s’en laver les mains et le regard, lais-                                                   Aumônier interdiocésain
     ser Marie nous dire l’amour du Père, et nous appeler à                                              de l’Hospitalité Franc-Comtoise
     notre propre enfantement : "Faites tout ce qu’il te dira".                                                 Notre Dame de Lourdes.

       Extrait du témoignage de Jacky Teissier, pèlerin hospitalier
      " C’est la première fois que je me rends à Lourdes avec mon épouse.
      En cette année 2018, nous célébrons le 160ème anniversaire des apparitions de la Vierge à Bernadette dans la Grotte de Massabielle et
      le thème choisi "Faites tout ce qu’il vous dira", parole prononcée par Marie lors des noces de Cana, m’a paru éclairant dans ce contexte
      de fraternité avec les malades et tous ceux qui prennent soin d’eux pendant le pèlerinage. Je retiens surtout que le Christ vit en chacun
      d’entre nous quand je vois le sourire d’une hospitalière pour un malade, la bienveillance constante d’un membre de l’équipe médicale, le
      dévouement de chacun pour assurer le maximum de bien-être à ceux qui, malgré l’âge, la maladie, le handicap, viennent puiser à Lourdes
       de l’énergie pour vivre et renforcer leur Foi."

       Extrait du témoignage de Josyane Henry
      "J’étais déjà venue à Lourdes en pèlerin d'un jour ainsi que lors d’Ecclesia 2017. J’écris ces quelques mots aujourd'hui en tant qu'hospita-
      lière toute nouvelle. Je viens de vivre plusieurs moments de vies, et sans doute même plusieurs vies :
      Vie d'obéissance : respecter les règles, les horaires avec un lever très tôt, la tenue.
      Vie de découvertes : Entrer dans une chambre et faire la connaissance des malades qui nous sont confiés.
      Vie de travail : Le ménage des chambres, l’installation des malades dans les calèches ....
      Vie de patience : Organiser le déplacement de 130 malades ne se fait pas tout seul ; il faut être patient.
      Vie de joie et de partage : J'ai aimé les repas en commun, les rencontres à la tisanerie.
      Vie de rencontre : Grâce à "l’uniforme" nous sommes reconnus et les personnes viennent à notre rencontre.
      Vie d'émotion : A la grotte, j'ai touché ce rocher et j'ai pleuré de joie ? de tristesse ? de… je ne sais pas ! simplement pleuré sans savoir pourquoi.
      Vies de prières : J'ai beaucoup aimé le chemin de croix dans la montagne et les célébrations."

        Extrait du témoignage du Père Serge Perrin
       "Le thème de cette année était "faites tout ce qu'il vous dira" et voici qu'au terme de ce chemin de souffrances vécu jusqu'à ce que "tout soit
       accompli", Jésus qui dit à ceux et celles qui engagent leur vie : "C’est un exemple que je vous ai donné pour que vous puissiez faire comme
       j'ai fait". Les Pères de l'Eglise n'en finissent pas de dire que, pour que cet exemple de confiance dans la souffrance puisse être rendu, DIEU
       qui n'avait pas de corps pour souffrir a voulu en prendre un dans le ventre de Marie. C'est là un choix qui doit nous inciter à compter sur
       Marie pour dire OUI au quotidien."

 6                                                                                                             Vie diocésaine     n°175     Juin 2018
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Vie du diocèse
                             Un écho de la formation " Croire "
  Cette formation initiale des chrétiens s’adresse à un large public désireux de recevoir une
  formation fondamentale: jeunes adultes souhaitant grandir dans la foi, parents d’enfants
  catéchisés, nouveaux catéchistes, membres des équipes de préparation au baptême, au
  mariage, de diverses aumôneries … Elle vise à nourrir un chemin de foi, en s’appuyant
  sur les fondamentaux de la foi chrétienne.

  Le parcours se déploie sur deux années, à raison de           se manifeste le goût d’approfondir et de prendre en
  quatre samedis après-midi, de 14h à 17h, à la maison          compte leur formation: décision de livre un Evangile in
  diocésaine de Trévenans. Il s’articule autour de temps        extenso, lecture de tel ouvrage signalé … Une belle
  de partage, d’apports bibliques et théologiques et de         expérience d’Eglise.
  temps de prière. Entre chaque rencontre, il y a un temps
  de reprise et d’approfondissement en petites équipes,             Quelques réflexions de participants:
  ce qui permet un partage, avec un accompagnateur.             "La formation m’a aidée dans ma démarche de foi,
                                                                mes recherches sur la Bible. J’ai à apprendre, donc
  Les formateurs sont des membres du service diocésain          j’attends la suite". "Bon état d’esprit et bonne am-
  de formation: Mireille Joly, Didier Sentenas, Christian       biance, rencontre atypique et heureuse". "Les thèmes
  Grandhaye et Jean Bouhélier. Les accompagnateurs              abordés permettent de se poser des questions aux-
  de groupe sont: Pierrette Guenebaut, Louis Groslam-           quelles on ne pense pas". "Cette formation m’a donné
  bert, Hubert Pelletey et Yann Billefod.                       des clés pour réfléchir et avancer sur le chemin de la
                                                                foi". "Les difficultés? Manque de temps au cours d’un
  Au cours de la première année, ont été abordés les            après-midi".
  thèmes suivants: ‘Croire‘, une question de vie?’. ‘Jésus
  Christ, homme et Dieu‘, ‘l’Eglise, pour quoi faire?’ ‘Vivre
  en chrétiens aujourd’hui‘.                                    Il est possible de s’inscrire dès maintenant pour la deu-
  Pour la deuxième année: ‘Découvrir la Bible et accueillir     xième année, les modules de formation étant indépen-
  la Parole de Dieu‘, ‘Vivre les sacrements‘, ‘Redécouvrir      dants. Les personnes qui le désirent peuvent aussi
  l’Eucharistie‘, ‘Entrer dans la prière‘.                      poursuivre leur formation à Théofor (5 journées/an de
                                                                formation interdiocésaine à la Marne, près de Besan-
  Trente personnes ont participé à la formation cette           çon) en se signalant aux responsables du Service de
  année. C’est un groupe très divers quant au parcours          formation, et en étant envoyées par un responsable
  chrétien et aux engagements. Les personnes intéres-           pastoral (les documents leur ont été envoyés).
  sées sont invitées à transmettre leur inscription par leur
  paroisse, service ou mouvement, ce qui permet un lien         		                                       Jean Bouhélier
  avec les communautés.
  D’une manière générale, les participants apprécient            Formateurs :
                                                                 •   P. Jean Bouhélier : bou.jean@wanadoo.fr (03 84 21 14 29)
  le contenu ‘varié, riche et dense’, la complémentarité         •   Christian Grandhaye : cl.grandhaye@orange.fr (03 84 26 76 47)
  des intervenants, le rythme des après-midis, le temps          •   Mireille Joly : mireille.joly90@gmail.com (06 87 28 77 21)
  de relecture et de prière, la reprise en petites équipes.      •   P. Didier Sentenas : vicairegeneral@diocesebm.fr (06 08 73 86 28)

  Les formateurs apprécient la posture et la coopération         Accompagnateurs :
  des participants: attention, prise de notes, investisse-       •   P. Yann Billefod : yann.billefod@free.fr (06 62 95 78 18)
                                                                 •   Pierrette Guenebaut : guenebautpierrette@yahoo.fr (06 77 08 72 30)
  ment personnel. Ils observent avec bonheur comment             •   P. Louis Groslambert : groslambert.louis@orange.fr (06 84 66 87 94)
                                                                 •   Hubert Pelletey : hubert.pelletey@wanadoo.fr

Vie diocésaine   n°175   Juin 2018                                                                                                         7
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Zoom
              300 jeunes solidaires et engagés à Ronchamp
    Ce jeudi 26 avril, sur la colline de Ronchamp, a eu lieu le rassemblement diocésain des jeunes
    de 3ème et 2nd des établissements d’enseignement catholique sur la colline de Ronchamp. Cet
    évènement, à l’initiative des responsables des collèges et lycées avec le Soutien Pastoral diocé-
    sain, a accueilli environ 300 jeunes volontaires sur le thème de l’engagement et de la solidarité.

    La journée a débuté par des ateliers pour découvrir              gés aujourd’hui ? Qu’ont-ils découvert ce matin ?
    différentes formes d’engagement :                                Quelle suite ont-ils envie de donner à cette journée
                                                                     ? Puis ils ont partagé en petits groupes sur ce qu’ils
    •   S’engager pour la vie religieuse comme en ont                souhaitaient garder de cette rencontre.
        témoigné les sœurs clarisses de Ronchamp ainsi               Sur la pelouse au pied de la chapelle, tous se sont
        que deux jeunes séminaristes missionnés pour                 rassemblés pour une célébration de la Parole pré-
        partir en Asie, ou encore s’engager dans le ma-              sidée par Monseigneur Blanchet, en présence des
        riage, atelier animé par la Pastorale Familiale.             prêtres référents des établissements catholiques.
    •   S’engager dans la cité : l’association Unis-Cité
        a présenté le service civique, des jeunes ont                Dans son homélie, le père Evêque a invité chacun à
        témoigné de leur engagement auprès d’associa-                « laver les pieds » de son prochain comme Jésus l’a
        tions (Croix Rouge, Ligue contre le cancer, Saint            fait à ses disciples, en tant que serviteur. Un geste a
        Vincent de Paul..). Co-exister, mouvement inter-             réuni tout le monde en une grande chaîne : une main
        convictionnel de jeunes, a fait tomber les préju-            sur l’épaule de son voisin, et l’autre main levée vers le
        gés sur les religions autour d’un grand jeu.                 ciel pendant que les chrétiens priaient le Notre Père.
    •   S’engager avec d’autres jeunes comme les
        Scouts et Guides de France ou d’Europe, le                   Au nom de chaque établissement, des jeunes ont
        Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ),                    reçu une lumière et ont été envoyés annoncer
        ou l’Aumônerie Scolaire.                                     l’amour de Dieu autour d’eux.

    Enfin, la visite guidée de la chapelle, fruit de l’engage-       Ils se sont quittés en chantant « Aller porter ma
    ment de Le Corbusier au service de Marie, a été l’oc-            joie au monde ! », tandis que deux sœurs rentraient
    casion de décrypter l’architecture comme un appel à              au monastère avec les intentions écrites par les
    se recueillir, à prier, à entendre la Parole de Dieu.            jeunes, pour les porter dans leur prière.

    Après un pique-nique au soleil, un temps de ré-                                                         Sylvie Bérillon
    flexion personnelle a permis aux jeunes de se                             Soutien Pastoral à l’Enseignement Catholique
    poser et de relire leur vie : où sont-ils déjà enga-

                                                       Paroles de jeunes :

                           « Je ne savais pas que les jeunes chrétiens se réunissaient, discutaient,
                            en fait c’est assez ouvert, j’ai envie d’aller à l’aumônerie maintenant ! »
                           « c’était l’occasion de découvrir des jeunes d’autres établissements catholiques »

8                                                                                             Vie diocésaine    n°175 Juin 2018
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Zoom
                 Visite pastorale des mouvements de jeunes
                                           le 28 avril à Seloncourt,

   Sous la forme d’un grand jeu dans le parc de Seloncourt, la visite pastorale des mouvements de
   jeunes fut l’occasion d’une rencontre.

   Sur le thème du baptême, thème pastoral de              ture, lubrification, purification, vous pensez à ? …
   l’année, sept stands de jeux étaient tenus par les      l’huile ! Dans d’autres stands, il en était de même
   mouvements : la Mission Thérésienne (mission de         pour la lumière, le vêtement blanc, les prénoms et
   prière des enfants, jeunes et familles pour l’Eglise,   la croix.
   les prêtres et les vocations), les Scouts et Guides
   de France, les Scouts d’Europe filles et garçons,       A la fin de chaque jeu, l’équipe gagnait une lettre
   le Mouvement Eucharistique des Jeunes (MEJ), la         pour composer à la fin de l’après-midi le mot du
   Jeunesse Ouvrière Chrétienne (JOC), et l’Action         jour : BAPTÊME.
   Catholique des Enfants (ACE).
                                                           La journée s’est clôturée par une messe dans
   Tous les jeunes des mouvements ont été rejoints         l’église de Seloncourt. Dans son homélie, Monsei-
   par les 5° qui font leur profession de foi cette an-    gneur Blanchet s’est réjoui de cette diversité entre
   née pour découvrir en équipes, à chaque stand,          les mouvements, diversité dans l’unité de l’Eglise
   un symbole du baptême. L’ACE invitait les jeunes        avec pour vocation commune à tous les baptisés :
   à retrouver les références bibliques de passages        annoncer l’Evangile.
   donnés, une belle occasion d’ouvrir la Bible et de
   lire la Parole de Dieu.                                                                     Sylvie Bérillon
                                                                 Soutien Pastoral à l’Enseignement Catholique
   Les scouts et guides de France ont mis en scène
   l’eau, comme ressource vitale à déplacer avec une
   éponge à travers un labyrinthe de rubans, cette
   eau qui nous rappelle celle reçue lors de notre bap-
   tême. Et quand les scouts d’Europe vous disent fri-

Vie diocésaine   n°175   Juin 2018                                                                                9
Vie diocésaine - Pélerinage à Lourdes, mai 2018 - Diocèse de Belfort ...
Vie du diocèse
                                                                                                                                                    Parlons- en !
                                                                                                                                               Fin de vie, urgence fraternité
                                                           Le 25 avril, près de 200 personnes sont venues à Trévenans pour échanger sur la fin de vie
                                                           et accueillir le message des 118 évêques de France, signataires d’un texte : « Fin de vie : oui
                                                           à l’urgence de la fraternité ». L’évêque et le Docteur Philippe Biedermann, médecin dans un
                                                           service de soins palliatifs, ont répondu aux questions de l’assemblée.
                                                                                                                                      La lettre des évêques est un puissant appel à la fraternité pour la fin de vie.
                                                                                                                                      Mgr Blanchet a expliqué les six motifs pour une opposition éthique à l’euthana-
                                                     à l’initiative
                                                     du diocèse de Belfort-Montbéliard                                                sie : la compassion envers les personnes en fin de vie, l’écoute des soignants
                                                                                                                                      dans les débats de conscience qui leur seraient posés, le manque de moyens
                                                                   bioéthique :                                                       pour les soins, tout concourt à l’urgence de la fraternité. Sans elle, la peur

                                                                   parlons-en !
                                                                                                                                      laisse s’installer la tentation de décider d’une fin de vie prématurée.

                                                                                                                                      L’Eglise se prononce ainsi contre l’assistance médicale au suicide et contre
                                                                          conférence - débat                                          l’euthanasie pour alerter les consciences et rendre attentif aux conséquences
                                                         mercredi 6 juin 2018 à 20h                                                   d’un nouveau texte législatif : ce qui est légal deviendrait vite moral dans la
                                                                            UTBM de Sévenans
                                                            amphi P108 UTBM - Rue de Leupe - 90400 SEVENANS                           conscience collective.
     Crédits image : http://eglise.catholique.fr/

                                                    avec
                                                                                   Dans les questions-réponses, le Docteur Biedermann a présenté l’organi-
                                                    Monsieur Jacques Ricot, agrégé et docteur en philosophie, chercheur associé au
                                                    département de philosophie de l'université de Nantes.
                                                    Monseigneur Pierre d’Ornellas, archevêque de Rennes et responsable du groupe de

                                                                                   sation des soins palliatifs.
                                                    travail bioéthique de la Conférence des Evêques de France.

                                                    www.diocese-belfort-montbeliard.fr/actualites/bioethique

                                                                                   Plusieurs questions ont porté sur la signification des termes employés par les
                                                                                   médias, ce qui a permis de lever plusieurs ambiguïtés. Parmi elles, l’assimi-
                                                       lation du handicap lourd à une fin de vie : Vincent Lambert ne peut pas être en fin de vie depuis 10 ans.
                                                       Le Dr Biedermann a souligné combien il est difficile et nécessaire de rechercher ce que la personne
                                                       éprouve. La recherche commence à peine à connaître les perceptions intérieures des personnes dont
                                                       la vigilance est altérée. La loi Leonetti -Claeys de 2016 conforte les directives anticipées et le rôle de la
                                                       personne de confiance pour témoigner auprès des médecins des souhaits du malade devenu incapable
                                                       de s’exprimer ; cette loi encadre également l’usage de la perte artificielle de la vigilance pour des symp-
                                                       tômes difficiles à maîtriser lors de l’approche de la mort.

                                                       Avec notre évêque, nous avons évoqué les questions morales derrière les mots : La « sédation en
                                                       phase terminale » cherche à soulager les symptômes pénibles, tandis que la «sédation terminale », veut
                                                       provoquer la mort. Concernant le mot « dignité » : la Déclaration universelle des droits de l’homme rap-
                                                       pelle qu’un être humain même diminué ne perd jamais sa dignité, même s’il peut éprouver un sentiment
                                                       d’indignité.

                                                       L’équipe, mise en place par Mgr Blanchet pour accompagner la part de l’Eglise dans ce débat de société
                                                       sur les questions éthiques, est à l’initiative de plusieurs rencontres y compris avec les parlementaires. La
                                                       prochaine, grand public, a lieu le 6 juin à l’UTBM avec Monseigneur d’Ornellas, archevêque de Rennes
                                                       et Jacques Ricot, philosophe. Un débat avec l’assemblée est prévu. Venez nombreux !

                                                                                                                                                                                          Marie Rochette de Lempdes

                                                           Avis de décès

                                                           Le Père Louis Droz est décédé le 17 mai 2018 dans sa 95ème année.
                                                           La célébration des funérailles a lieu le 23 mai 2018 à 9h15 à l'église St Genest à Martigues.
                                                           Le Père Louis Droz est né le 10 octobre 1922 à Pierrefontaine-les-varans, et a été ordonné prêtre le 2
                                                           août. Il avait été incardiné au diocèse de Belfort-Montbéliard en 1983.

10                                                                                                                                                                                  Vie diocésaine   n°175   Juin 2018
Vie du diocèse
                                     Ordinations diaconales

Le samedi 23 juin 2018, à 10h30 en l’église du Sacré Cœur d’Audincourt, Mgr. Dominique
Blanchet ordonnera diacres nos deux séminaristes Saran et Maxwel, en vue du ministère de
prêtre diocésain. C’est une joie pour notre Eglise !

                             Maxwel est né le 15 octobre 1986 dans le village de
                             Pothuvai (état du Tamilnadu) dans le sud de l’Inde. Il
                             a fait ses études au petit séminaire de la congrégation
                             missionnaire du Précieux Sang à Bangalore. Il a ensuite
                             vécu une année d’expérience pastorale à Warrangal.

                             Saran est né le 28 décembre 1988 à Mungayur (état du
                             Tamilnadu). Il a également effectué ses études au petit
                             séminaire de Bangalore dans la même congrégation mis-
                             sionnaire, suivies d’une année pastorale à Kattagiri.
         Maxwel                                                                              Saran
Leur itinéraire est atpypique. Tous deux, décidés à être missionnaires pour un pays francophone, sont
entrés en 2013 au grand séminaire de Calcutta dirigé par le père Santhanam, grand ami du père Jean-
Marie Viennet. Ils ont ainsi été admis par le diocèse de Belfort-Montbéliard pour ce temps de formation
et de discernement. Le 8 septembre 2014, Maxwel et Saran ont reçu l’institution au ministère de lecteur
de la Parole de Dieu, puis d’acolyte un an plus tard. Au terme de leurs études de théologie (fin du second
cycle) et après un premier apprentissage du français, ils sont arrivés dans notre diocèse en septembre
2016. Pendant deux années supplémentaires, notre évêque leur a demandé de poursuivre leur formation
et leur discernement. C’est ainsi que pendant 9 mois, ils ont perfectionné leur pratique du français au
Centre de Linguistique Appliquée de Besançon, en logeant à l’Escale Jeunes toute proche.
Pour leur permettre de mûrir leur décision de s’engager définitivement dans notre Eglise diocésaine, ils
ont été accueillis dans deux paroisses la première année : Saint Jean-Baptiste à Belfort pour Maxwel,
et St Barnabé à Héricourt, pour Saran. Ils ont rejoint la communauté du séminaire de Metz la deuxième
année, et ils sont accueillis depuis septembre 2017 à la paroisse Saint Paul de Montbéliard pour Maxwel,
et Saint Luc à Audincourt pour Saran. Un bref séjour en Inde au mois de mars 2018 leur a permis de
poser librement leur disponibilité à être ordonnés pour notre diocèse.

Après leur ordination diaconale, ils achèveront leur formation pastorale à raison d’une semaine de pré-
sence par mois au Grand Séminaire de Metz en 2018 / 2019. S’ils en font la demande et si l’Eglise les
appelle, ils pourront alors être ordonnés prêtres pour notre diocèse d’ici une année.

Le ministère des diacres apparaît dès le 1er siècle. Il est mentionné dans le Livre des Actes des Apôtres
(Institution des « sept » : Ac 6, 1-6). Saint Paul, dans la 1ère lettre à Timothée (1 Tm 3, 8-13), donne déjà
quelques repère pour l’appel de ces hommes. Le diaconat se développe ensuite, en particulier aux 3ème et
4ème siècles, avant d’évoluer et de décliner peu à peu. Au 10ème siècle, il devient alors une simple étape
vers le ministère presbytéral. Le ministère du diaconat, remis en valeur au lendemain du Concile Vatican
2, adopté en France par l’assemblée plénière des évêques depuis 1966, est de nouveau bien présent. Les
quinze diacres dits « permanents » de notre diocèse rappellent à tous les prêtres qu’ils demeurent diacres,
appelés à vivre la triple « diaconie » de la Parole, du Frère et de la Liturgie, et tournés pour la mission «
vers les périphéries existentielles » comme nous y invite si justement notre pape François.

Nous souhaitons à Saran et Maxwel de vivre intensément ce ministère de diacre, et d’en déployer toutes
les potentialités. Nous rendons grâce au Seigneur pour leur vie donnée au service de l’annonce de
l’Evangile. Nous les accompagnons de notre prière et de notre amitié, sans oublier leurs familles et tous
leurs proches restés en Inde.
                                                                               Père Didier SENTENAS,
                                              Délégué Diocésain pour la Formation au Ministère (DDFM)

Vie diocésaine   n°175   JUin 2018                                                                              11
Vie du diocèse
           Recollection de la Pastorale de la santé
     Le jeudi 3 mai 2018 les membres de la Pastorale de la Santé du diocèse, se sont retrou-
     vés pour une journée de récollection à la Maison diocésaine autour du thème : « Montre-
     nous ton visage ». Monsieur Thierry Dubillard, délégué diocésain à la Pastorale de la Santé
     de Besançon nous a accompagnés dans leur réflexion. Voici quelques témoignages :

     Une rencontre touchante
                                                                    Pour la première fois, je participe à la récollection
     " Ensemble nous étions là pour écouter, recevoir et            organisée par la Pastorale de la Santé. Il est bon
     partager autour du thème " montre-moi ton visage "             de retrouver des visages connus et d’en décou-
     belles rencontres et beaux témoignages.                        vrir de nouveaux. Le thème de cette journée est
                                                                    justement : « Montre-moi ton visage ». Il nous
     Ce visage nous le retrouvons au long de l' Evangile :          est demandé d’apporter une photo ou une pièce
     " il posa son regard sur lui et l'aima " " il le vit et fut    d’identité. J’étais intriguée par cette demande. A
     pris de pitiè -prends soin de lui " .... pas besoin de         quoi cela va-t-il bien servir ? Chacun, à tour de
     grands discours ...                                            rôle tire une photo et dit ce qu’elle lui inspire. Les
                                                                    échanges sont riches : « C’est une femme, un
     et Jésus pris le temps de se préparer "Jésus se lève ,         homme, jeune, âgé… » « Il ou elle est souriante,
     dépose son vêtement, se ceint d'un linge , verse de l'eau      il ou elle a un air de bonté… » « La photo fixe une
     et commence à laver " ...Aimer.. -rencontrer n'est pas         attitude instantanée et ne révèle pas forcément
     une action routinière elle demande une préparation, une        qui se cache réellement derrière ce visage aus-
     disponibilité pour entrer sur la terre sacrée de notre frère   tère » « Il faut être présent à l’autre pour savoir un
     ou soeur en humanité.                                          peu qui il est » « Nous avons parfois du mal à re-
                                                                    connaitre celle ou celui qui est malade, allongé(e)
     Que      délicatesse, authenticité, écoute, patience,          sur son lit d’hôpital » « Celui qui est défiguré reste
     bienveillance nous aident à changer nos coeurs de              avant tout une personne avec ses désirs, son be-
     pierre en coeurs de chair.                                     soin de reconnaissance, son envie de vivre avec
                                                                    les autres…»
     Rendons grâce pour ce partage profond qui ouvre                J’ai apprécié ce temps de partage fraternel où
     nos coeurs à la vie que Dieu souhaite pour chacun              chacun a pu exprimer ses pensées, son ressenti
     et chacune. "                                                  et a su écouter les autres avec intérêt et bienveil-
                                                                    lance. Nous avons terminé en rédigeant un texte
                                                             AM     d’action de grâce pour l’Eucharistie : « Merci Sei-
                                                                    gneur pour tous les visages que tu nous donnes
                                                                    de contempler : quels qu’ils soient, ils reflètent ta
       Contact :
                                                                    tendre présence au cœur de chacun »
      Pastorale de la Santé                                                                                       Chantal
      5 place Saint Martin 25200 Montbéliard
      06 87 38 19 55 - pastoralesante@diocesebm.fr

12                                                                                Vie diocésaine   n°175 Juin 2018
Vie du diocèse
                             L'Eglise à la rencontre
                   des couples divorcés ou divorcés-remariés
Le dimanche 29 avril après-midi, à la maison du Diocèse à Trévenans, des membres de la
Pastorale des Familles du Diocèse ainsi que notre Evêque, Mgr Dominique Blanchet, sont
allés à la rencontre des couples en difficulté ainsi que des personnes séparées, divor-
cées, divorcées remariées, mariées à un(-e) divorcé(-e).
                                                                                            Suite à ces ateliers, une synthèse générale a permis
          L’Eglise à la rencontre des couples en difficulté,                                  de partager les réflexions et d’engager un dialogue
                  personnes séparées, divorcées,                                            entre les participants et l’Evêque qui a expliqué la
         divorcées remariées, marié(e)s à un(e) divorcé(e)                                  position de l’Eglise et l’esprit qui anime Amoris Lae-
                                                                                            titia, résumé par le terme « miséricorde » en ce qui
                                                                                            concerne les couples et familles fragilisés : « La route
                                                                                            de l’Eglise est celle de ne condamner personne éter-
                                                                                            nellement, de répandre la miséricorde de Dieu sur
                                                                                            toutes les personnes qui le demandent d’un cœur
                                                                                            sincère » (& 296).
                                                        Venez échanger un temps convivial
                                                           avec l’équipe de la pastorale
                                                            familiale et notre évêque,      Avec beaucoup d’émotion, les participants ont témoi-
                                                             Mgr Dominique Blanchet
                                                                                            gné de nombreuses souffrances et d’une position
      dimanche 29 avril,                                                                    ambivalente des communautés chrétiennes à leur
      15h-18h - maison du diocèse                                                           égard. Ils sont tantôt accueillis chaleureusement et
      6, rue de l’Eglise - Trévenans
                                                                                            soutenus par certains prêtres et laïcs, tantôt jugés
                                                                                            et considérés comme des Chrétiens « imparfaits »,
                                                                                            particulièrement lorsqu’ils sont divorcés remariés.
                                                                                            Aucun de ces derniers n’a revendiqué une seconde
                                                                                            union sacramentelle mais certains d’entre eux vivent
                                                                                            difficilement l’exclusion de l’accès à la communion,
      “La route de l’Eglise est celle de ne condamner personne éternellement,
      de répandre la miséricorde de Dieu sur toutes les personnes qui la                    au sacrement de réconciliation et au baptême pour
      demandent d’un coeur sincère”                       “Amoris Laetitia” § 29§           le nouveau conjoint, se sentant ainsi « condamnés
                                                                                            éternellement ».

     Une garderie sera organisée sur inscription
                                                                                            Mgr Dominique Blanchet, tout en accueillant ces souf-
     03 67 35 03 48 / pastoralefamiliale@diocesebm.fr                                       frances, a rappelé que la nouveauté proposée par le
                                                                                            Pape avec Amoris Laetitia est un chemin personnel
Après un temps d’enseignement sur l’exhortation                                             de discernement. Il offre de faire la clarté sur chacune
apostolique (La Joie de l’amour) Amoris Laetitia du                                         des situations, en étant accompagné(-e) par la com-
Pape François, assuré par Christian Grandhaye,                                              munauté chrétienne sur ce chemin parfois long; ce
des ateliers ont permis à la trentaine de personnes                                         travail peut déboucher sur l’accès aux sacrements.
présentes de dialoguer autour des questions sui-
vantes : « Vous êtes membres de l’Eglise. Comment                                           Les participants ont finalement conclu que Amoris
vous sentez-vous accueilli-e et accompagné-e dans                                           Laetitia ouvrait des portes mais que les promesses
votre situation actuelle ?, A un moment de votre his-                                       restaient à concrétiser. Pour cela, ils ont réfléchi à
toire, auriez-vous aimé être mieux accompagné(-e)                                           des pistes pour poursuivre le dialogue, en lien avec la
par l’Eglise ?, « Quel message vous touche, vous                                            Pastorale des Familles.
étonne dans Amoris Laetitia ? Quelles suites voyez-
vous possibles ? ».                                                                                               Tristan et Nathalie KROICHVILI

                        Contact :
                      Pastorale familiale
                      18 faubourg de Montbéliard 90000 Belfort

                      06 44 84 72 10 - pastoralefamiliale@diocesebm.fr

Vie diocésaine        n°175        Juin 2018                                                                                                           13
Année pastorale
     Faire mémoire de notre baptême
     Avec la remise du cierge et le Notre Père, nous arrivons au terme de notre cheminement dans le rituel
     du baptême. Merci à Louis Groslambert pour ce pèlerinage aux sources.

     La remise du cierge

     Le baptême est un mystère de lumière.
     Aux premiers siècles on l’appelait l’illumination. L’Eglise d’Orient, à partir du 4ème siècle, célébrait volontiers
     les baptêmes à l’Epiphanie, fête de la lumière comme le souligne la première lecture « Sur toi se lève la
     lumière » (Is 60,2) et l’évangile de Matthieu « Nous avons vu son étoile ». Il n’est donc pas étonnant que les
     évangiles aient formulé le salut en racontant que Jésus ouvrait les yeux des aveugles. La non-foi est une cé-
     cité ; la foi est une ouverture des yeux, une illumination. Mais aujourd’hui on exposerait les gens à un contre-
     sens si on disait que les baptisés sont des illuminés. Aussi faut-il utiliser un synonyme du mot illumination. En
     racontant Emmaüs, Luc nous dit que Jésus illumine en ouvrant l’esprit à l’intelligence. Les baptisés reçoivent
     donc de la foi en Jésus une intelligence de ce qui vaut la peine d’être vécu, une intelligence du projet de Dieu.
     Dans notre parcours personnel, nous pouvons confirmer que Jean dit vrai quand il écrit : « Il est la vraie lu-
     mière qui éclaire tout homme » (Jn 1,19). C’est un grand cadeau qui nous a été fait de recevoir par le baptême
     une intelligence de notre vie. En effet nous avons compris que le Christ est la lumière qui éclaire l’homme,
     que la seule manière d’être homme c’est de laisser le Christ guider la vie. Nous rendons grâce d’avoir reçu
     cette lumière du Christ qui nous permet d’avancer, de continuer. N’est-il pas frappant qu’à la Veillée pascale
     les gens qui sont statiques autour du feu, se mettent à marcher dès qu’ils ont reçu la lumière du Christ ?

     Une lumière à entretenir
     Le rituel dit encore : « Veillez à entretenir cette lumière pour que le jour où il viendra, le Seigneur trouve ce
     baptisé tout éclairé ». Cette lumière c’est la lampe des vierges qui attendent le retour de l’Epoux. Est-ce que
     nos paroisses portent la lumière ? Est-ce que leur style de vie suggère qu’il y a une autre manière de vivre que
     de se jeter dans la consommation et dans les jeux ? Est-ce qu’elles pensent que leur rôle est de dire à ceux
     qui dorment « Voici l’époux, voici un amour qui vient vous visiter, réveillez-vous » ? Est-ce qu’elles offrent la
     lumière de l’espérance ?
     Quand nous baptisons, nous disons aux familles : le Christ est la lumière de l’homme, avec lui on peut avan-
     cer, on peut espérer la venue du Christ. Et cela revient en boomerang sur le prêtre et la communauté, obligés
     à se dire à eux-mêmes: le Christ est ma lumière et avec lui, bien que je ne sache pas comment sera l’Eglise
     demain, je continue d’avancer.

     Le Notre Père

     Le Notre Père est « notre baptême quotidien » selon saint Augustin
     Le Notre Père, c’est notre positionnement filial. Par définition, les parents savent ce que c’est que donner
     et ils enseignent à dire « merci ». Au baptême, ils ont choisi pour nous de fournir au Père un accusé de
     réception de son amour. Plus tard, c’est nous qui décidons de nous situer filialement en fournissant notre
     propre accusé de réception et en disant « Père ». Et, en même temps qu’il nous positionne filialement,
     le Notre Père nous positionne fraternellement : « Nous ne pouvons pas invoquer Dieu pour père, si nous
     refusons de nous comporter fraternellement » (Nostra aetate n° 5)

     La reconnaissance d’un père commun
     La vie fraternelle a pour fondement la reconnaissance d’un père commun. La République ignore le Père et on se
     demande sur quoi elle appuie la devise républicaine « fraternité ». Si elle a adopté cette devise, c’est que les baptisés
     ont joué leur rôle de « sel de la terre » : ils ont semé dans les consciences cette notion de fraternité, et les consciences
     l’ont retenue. Cela prouve que les baptisés peuvent rendre de beaux services à la société.
     Enfin, il semble qu’il y ait une correspondance entre les trois premières demandes du Notre-Père et l’onction du saint
     Chrême qui qualifie le baptisé de prêtre, prophète et roi. La demande « Que ton nom soit sanctifié » va bien dans la
     bouche de ceux qui, en tant que prêtres, désirent que Dieu soit loué. La demande « Que ton règne vienne » convient
     à ceux qui en tant que prophètes, désirent que la parole d’amour soit diffusée. Et la demande « Que ta volonté soit
     faite » émane bien de ceux qui, en tant que rois, désirent que la loi d’amour soit le code de toutes les sociétés.

                                                         Intervention de Louis Groslambert Reprise par Daniel Jacquot

14                                                                                     Vie diocésaine   n°175 Juin 2018
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler