9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO

 
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Vu pour être annexé à la DCC n°2019018 du 18/03/2019

Rapport d’orientation
          budgétaire

         9
                     CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 1/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Préambule

   Depuis la loi « Administration Territoriale de la République » (ATR) du 6
    février 1992, la tenue d’un Débat d’Orientation Budgétaire (DOB) s’impose
    aux collectivités dans un délai de 2 mois précédent l’examen du budget
    primitif.
   L’article 107 de la loi n°2015-991 du 7 août 2015 portant nouvelle
    organisation territoriale de la République, dite loi « NOTRe », a voulu
    renforcer la transparence des collectivités territoriales en modifiant les règles
    relatives au DOB : depuis 2016, le DOB doit désormais faire l’objet d’un
    rapport comportant des informations énumérées par la loi.
   Le rapport doit être transmis au représentant de l’Etat et être publié.
   Ce rapport donne lieu à un débat. Celui-ci est acté par une délibération
    spécifique.

                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 2/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Rétrospective de l’exécution budgétaire 2018

Présentation des précomptes administratifs sous réserve de concordance
                 avec le Compte de Gestion (en cours)

                                                             CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 3/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Section de fonctionnement

           Section de
      fonctionnement    Total Réalisé 2015      Total Réalisé 2016      Total Réalisé 2017         Total Réalisé 2018

Dépenses                       38 490 077,17           44 092 970,90           26 423 240,82                26 560 490,19

Recettes                       48 805 225,77           47 959 472,29           29 356 471,93                30 395 765,21

Résultat d'exécution           10 315 148,60            3 866 501,39            2 933 231,11                3 835 275,02
Résultat cumulé
reporté (002)                     - 50 423,83            6 064 724,77            3 431 226,16                2 565 974,29

Résultat net exercice          10 264 724,77             9 931 226,16            6 364 457,27                6 401 249,31

La section de fonctionnement de ce deuxième exercice à « 5 communes » se clôt avec un résultat net
d’environ 6,401 M€. Cet excédent cumulé reste sensiblement le même que celui de 2017, signe d’une
bonne exécution budgétaire.

                                                                                     CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 4/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Détail des dépenses de fonctionnement
                                REALISE + RATTACHEMENTS     REALISE + RATTACHEMENTS           REALISE +               REALISE +              EVOLUTION
                                          2015                        2016               RATTACHEMENTS 2017      RATTACHEMENTS 2018          2017-2018
    CHARGES A CARACTERE
011 GENERAL                                  8 506 439,90                 8 236 867,20            6 621 186,49              7 131 216,64               +7,70%
    CHARGES DE PERSONNEL ET
012 FRAIS ASSIMILES                          9 635 333,10                 9 634 296,87            7 278 016,02              7 239 031,76                 -0,54%

014 ATTENUATION DE PRODUITS                 12 786 107,47                19 232 573,12            9 427 425,09              8 231 387,69              -12,68%

013 ATTENUATION DE CHARGES                          0,00                         0,00                     0,00                   394,33
    AUTRES CHARGES DE GESTION
65 COURANTE                                  3 381 837,86                 2 310 067,62              819 405,10                729 769,82              -10,94%

66   CHARGES FINANCIERES                     1 212 988,31                 1 245 153,77              153 198,62              1 014 907,12             +562,48%

67  CHARGES EXCEPTIONNELLES                   145 449,04                      5 698,26               48 191,06                  9 743,15              -79,78%
    OPERATIONS D'ORDRE ENTRE
042 SECTIONS                                 2 821 921,49                 3 428 314,06            2 075 818,44              2 204 039,68               +6,18%
    TOTAL DEPENSES DE
    FONCTIONNEMENT EXERCICE                38 490 077,17                44 092 970,90           26 423 240,82             26 560 490,19                +0,52%

     Les dépenses de fonctionnement de la CCPRO ont
     diminué de 40 % entre 2016 et 2017, ce qui est
     cohérent avec les exigences d’économies liées au
     départ de Sorgues et de Bédarrides (représentant 43%                                Les dépenses de fonctionnement restent stables
     des recettes fiscales).                                                             malgré quelques disparités entre chapitres.

                                                                                                              CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 5/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Détail des recettes de fonctionnement

                                       REALISE +               REALISE +         REALISE + RATTACHEMENTS REALISE + RATTACHEMENTS             EVOLUTION
                                  RATTACHEMENTS 2015      RATTACHEMENTS 2016               2017                     2018                     2017-2018

013 ATTENUATION DE CHARGES                   150 802,33             364 238,90                 180 610,34                   140 448,18                   -22,24%

70   PRODUITS DES SERVICES                   607 477,55             748 738,21                 564 160,15                   873 410,39                   +54,82%

73   IMPOTS TAXES                         36 918 396,96          37 257 765,34               22 980 098,52               24 533 011,93                    +6,76%

74   DOTATIONS SUBVENTIONS                10 869 403,74           9 415 441,11               5 276 061,75                 4 630 921,69                   -12,23%
     AUTRES PRODUITS DE GESTION
75   COURANTE                                 16 277,00              43 183,10                 148 335,75                    99 749,44                   -32,75%

76   PRODUITS FINANCIERS                                                                        13 155,09                         0,00

77  PRODUITS EXCEPTIONNELS                   216 858,19              81 850,53                 137 267,95                    79 612,80                   -42,00%
    OPERATIONS D'ORDRE ENTRE
042 SECTIONS                                  26 010,00              48 255,10                  56 782,38                    38 610,78                   -32,00%
    TOTAL RECETTES DE
    FONCTIONNEMENT EXERCICE              48 805 225,77           47 959 472,29             29 356 471,93                30 395 765,21                    +3,54%

Les recettes de fonctionnement progressent de 3,54% grâce à l’instauration de la taxe GEMAPI.

                                                                                                             CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 6/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
La fiscalité locale en détail (73)
RECETTES FISCALES
CCPRO                                2015            2016            2017           2018              Evolution 2017-2018
    contributions directes
     (TH, TFNB, TAFNB et
                      CFE)         19 785 968,00    19 923 133,00   12 462 825,00    12 785 525,00

    Fiscalité d'entreprise                                                                                                          Rappel des Taux d’Imposition
 (CVAE, IFER et TASCOM)             6 018 433,00     5 788 928,00    3 954 423,00     3 958 132,00                   +2,38%                     2018

                        TEOM        7 687 958,00     7 906 878,00    5 175 755,00     5 363 873,00                               Taxe Habitation : 8,28%
                                                                                                                                 Taxe Foncière Non bâtie : 4,10%
    Compensations (GIR et                                                                                                        Cotisation Foncière Entreprises :
                   CRTP)            3 243 384,00     3 243 384,00        4 482,00          4 405,00                              35,12%
                                                                                                                                 TEOM : 10,20 % pour les 5 communes
Taxe GEMAPI                                                                           1 000 000,00                               (harmonisation du taux en 2018)
TOTAL RECETTES
FISCALES                           36 735 743,00    36 862 323,00   21 597 485,00   23 111 935,00

    recettes rapportées à l'hab.         530,00 €       529,02 €         468,20 €       498,28 €                     +6,42%

                                                                                                        Répartition des apports fiscaux par commune
      Seuls les taux de TEOM ont été modifiés en 2018 conduisant
       à l’harmonisation des taux règlementaires.                                                           CADEROUSSE                  8%
                                                                                                                                             4%

      L’impact de la mise en place de la taxe GEMAPI apparaît                                              CHATEAUNEUF
                                                                                                                                                  18%
       pour la première fois en 2018.                                                                       COURTHEZON

                                                                                                                              64%
      Le départ de Sorgues et de Bédarrides a conduit à une                                                JONQUIERES                            6%

       baisse des recettes par habitant de l’ordre de 60,82 €.                                              ORANGE

      Population DGF 2018 : 46 386 habitants
                                                                                                               CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 7/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Structuration des recettes fiscales de la CCPRO
                                                                                                                             529 €
  Répartition par taxe Année 2018                       30000000
                                                                                                                            par hab

                                                                                                                                               498 €
                                                        25000000                                                                              par hab

                GEMAPI
                  4%      TH                            20000000
      TEOM                21%       TFNB
                                               TH
       23%                           0%
                                               TFNB
                                       TAFNB   TAFNB    15000000
                                        0%
   TASCOM                                      CFE
     IFER
     5%                                        CVAE
      2%                                                10000000
         CVAE              CFE                 IFER
          12%              33%
                                               TASCOM
                                               TEOM
                                                         5000000
                                               GEMAPI

                                                               0
                                                                               ANNEE    ANNEE    ANNEE      ANNEE   ANNEE    ANNEE    ANNEE    ANNEE
                                                                                2011     2012     2013       2014    2015     2016     2017     2018

                                                                   TH   TFNB    TAFNB    CFE    CVAE     IFER   TASCOM   TEOM   GEMAPI

      Nombre habitants DGF 2018 : 46 386

                                                                                        CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 8/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
La chute des dotations (74)
   Comme c’est le cas depuis 2014, les dotations de l’Etat ont poursuivi leur baisse.
   En 2017, le montant cumulé de la Contribution au Redressement des Finances
    Publiques a atteint 778 000 € :

                      CCPRO 7 communes                               CCPRO 5 communes

            2014           2015            2016                          2017

         142 000 €       142 000 €       142 000 €                     49 000 €

                         360 000 €       360 000 €                     125 000 €

                                         646 000 €                     401 000 €

                                                                       203 000€

    Cette année, la CCPRO a également été contributrice au FPIC pour 136 217 € et bénéficiaire à
     hauteur de 131 725 € soit un delta négatif de 4 492 €.

                                                                                CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 9/95
9 Rapport d'orientation budgétaire - CCPRO
Section d’investissement
      Section d'investissement   Total Réalisé 2015   Total Réalisé 2016      Total Réalisé 2017 Total Réalisé 2018

Dépenses                             10 115 878,17            12 729 930,86       12 401 865,75           11 767 582,59
Recettes                             15 246 057,27            12 656 140,80       15 512 349,15           12 237 448,18

Résultat d'exécution                 5 130 179,10        -       73 790,06        3 110 483,40               469 865,59

Résultat cumulé reporté (001)    -    4 948 690,80              148 089,72            74 300,00            3 138 603,79

Solde net exercice                      181 488,30               74 299,66          3 184 783,40           3 608 469,38

Restes à réaliser en dépenses         5 253 850,03             3 225 546,03         4 498 675,97           5 168 986,99

Restes à réaliser en recettes         1 069 330,30              689 110,40          1 670 506,73             745 051,36
Besoin de couverture de la
section d'investissement         -    4 003 031,43        -    2 462 135,97               néant            - 815 466,25

 La section d’investissement se clôt avec un excédent de 0,470 M€ et un volume de travaux équivalent
 à 2017.
 Le besoin de couverture de la section d’investissement est de 815 466,25 €.
 Cette situation doit cependant être relativisée dans la mesure où 2,541M€ d’enveloppes communales
 n’ont pas été consommées et seront réinscrites en 2019.

                                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 10/95
Détail des dépenses d’investissement
                                    REALISE 2015           REALISE 2016          REALISE 2017            REALISE 2018

13    SUBVENTIONS INVESTISSEMENT                    0,00             9 000,00                   0,00                  413,72
      IMMOBILISATIONS
20    INCORPORELLES                           518 888,05           428 927,89            543 956,82               400 275,33
      SUBVENTIONS D'EQUIPEMENT
204   VERSEES                                 518 533,64           402 719,63            187 721,33               944 621,65

21    IMMOBILISATIONS CORPORELLES           1 176 755,70          3 008 399,56          1 168 190,97             2 275 464,88

23    IMMOBILISATIONS EN COURS              5 222 902,30          5 293 645,63          6 803 146,01             5 097 854,08
      AUTRES IMMOBILISATIONS
27    FINANCIERES                                   0,00                  0,00            43 512,80                     0,00
      EMPRUNTS ET DETTES
16    ASSIMILEES                            1 976 096,61          2 207 757,23          1 037 196,74             2 349 760,65
      OPERATIONS D'ORDRE ENTRE
040   SECTIONS                                 26 010,00            48 255,10             56 871,84                38 610,78

041   OPERATIONS PATRIMONIALES                676 691,87          1 331 225,82          2 561 269,24              660 581,50
      TOTAL DEPENSES
      D'INVESTISSEMENT EXERCICE           10 115 878,17         12 729 930,86         12 401 865,75           11 767 582,59

 L’année 2018 s’est traduite par une poursuite des grands travaux publics.
 Les dépenses d’équipement restent stables à 8,7 M€ de 2017 à 2018.

                                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 11/95
Détail des recettes d’investissement
                                     REALISE 2015            REALISE 2016            REALISE 2017            REALISE 2018

10    DOTATIONS                             1 553 192,00            1 326 675,00             945 519,00             1 633 045,00

1068 EXCEDENT DE FONCTIONNEMENT              9 698 110,81           4 200 000,00            6 500 000,00             3 622 000,00

13    SUBVENTIONS INVESTISSEMENT               259 100,39            361 303,39             3 247 151,17               787 482,00

16    EMPRUNTS ET DETTES ASSIMILES              16 500,00           2 007 691,50               3 000,00              3 330 300,00

21    IMMOBILISATIONS CORPORELLES                   202,80                    0,00                  0,00                     0,00

23    IMMOBILISATIONS EN COURS                  13 048,04                   931,03           51 840,000                      0,00
      AUTRES IMMOBILISATIONS
27    FINANCIERES                                     0,00                    0,00             3 400,00                      0,00
      OPERATIONS ORDRE TRANSFERT
040   ENTRE SECTIONS                         2 387 971,99           3 428 314,06            2 075 818,44             2 204 039,68

041   OPERATIONS PATRIMONIALES                 676 961,87           1 331 225,82            2 561 358,70               660 581,50
      TOTAL DEPENSES
      D'INVESTISSEMENT EXERCICE            14 605 087,90          12 656 140,80           15 388 087,31            12 237 448,18

 Les ressources d’investissement ont été dynamisées par le versement d’une subvention PUP de la Ville de Courthézon (32
 571€), un FCTVA conséquent (1,633 M€) ainsi que l’affectation du résultat 2017 à hauteur de 3,622 M€.

  Deux emprunts ont été souscrits en 2018 pour le financement du Pôle d’Echange Multimodal (PEM) à hauteur d'1,531 M€ et
 pour le financement des Points d’Apports Volontaires (PAV) à hauteur d’1,8 M€.

                                                                                               CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 12/95
Zoom sur les enveloppes
communales d’investissement

                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 13/95
Rappel du contexte

   En 2016 un important travail de refonte a été engagé entre les 7 communes membres
    de la CCPRO.

   Les recettes et les charges relatives ont été précisément identifiées, permettant de
    dégager l’apport net de chaque territoire.

   Cette richesse a été répartie entre :
        La refonte des attributions de compensation (réévaluation générale)
        La mise en place d’enveloppes communales d’investissement.

                                                                               CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 14/95
Rappel du Pacte Financier de 2016

                                                                                                             NOUVELLES AC
                            ENVELOPPE
                                                                                      Caderousse                 899 559,87 €
    Pour mémoire, EN à      (= part dans
                                                                                      Châteauneuf                445 142,94 €
     redistribuer après           la                                                  Courthézon                 950 554,99 €
  déduction des coûts de   redistribution               dont enveloppe de             Jonquières                 510 095,47 €
  gestion et montant des   de la richesse                      base                   Orange                    5 675 259,39 €
  reversions antérieures         des          dont        investissement              TOTAL                     8 480 612,66 €
       (AC+FDC+DSC)          territoires) majoration AC       CCPRO
    = 10 507 751.55 €        (C = A + B)       (A)              (B)
                                                                                                             NOUVELLES
Bédarrides                  124 321,54      62 160,77       62 160,77                                        ENVELOPPES

Caderousse                  263 372,14      85 110,41      178 261,73                 Caderousse                 178 300,00 €
                                                                                      Châteauneuf                238 300,00 €
Châteauneuf                 489 617,65     251 334,71      238 282,95
                                                                                      Courthézon                 245 000,00 €
Courthézon                  705 674,73     460 686,33      244 988,40                 Jonquières                 165 800,00 €

Jonquières                  331 524,10     165 762,05      165 762,05                 Orange                    3 500 000,00 €
                                                                                      TOTAL                     4 327 400,00 €
Orange                     6 257 703,39    4 190 780,33   2 066 923,07
Sorgues                    1 778 029,81    739 353,20     1 038 676,61
                                                                            Précision : La répartition interne a été
CCPRO                       557 508,19                     557 508,19
                                                                            modifiée en 2017 pour la Ville d’Orange qui a
Total                      10 507 751,55   5 955 187,79   4 552 563,76      souhaité majorer son enveloppe travaux de
                                                                            1 M€ et en 2018 pour intégrer la prise de
                                                                            compétence de l’éclairage public.

                                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 15/95
Le fonctionnement des enveloppes

   Le règlement des enveloppes communales a été modifié par délibération
    n°2017038 du 14 avril 2017 et n°2018011 du 19 février 2018.

   En vertu de ce règlement, sont imputées et constatées sur ces enveloppes
    toutes les dépenses d’investissement de type études, travaux, acquisitions
    foncières et participations contractuelles réalisées sur le budget principal,
    pour une antenne communale, au titre des compétences suivantes :
        Voirie
        Hydraulique Urbaine
        Eaux de ruissellement
        Eclairage Public

                                                                      CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 16/95
La notion de droit à tirage et
                     d’enveloppe budgétaire
   Le Droit à Tirage Annuel (DATA) est composé :
        du Droit à Tirage Initial (DATI) correspondant à l’enveloppe arrêtée au moment de
         l’élaboration du Pacte Financier.
        du Droit à Tirage Reporté (DATR), correspondant au solde d’exécution, positif ou négatif,
         de l’année N-1.
        d’une Ligne Corrective d’Emprunt (LCE).
   Il peut être majoré du Droit à Tirage Complémentaire (DATC) correspondant à des
    recettes affectées, fonds de concours communaux, emprunts ou autres recettes
    budgétaires.
   Le solde (DATA+ DATC) correspond à l’enveloppe budgétaire (EB), qui est ensuite
    répartie entre :
        Les dépenses déjà engagées (RAR)
        Les nouvelles inscriptions budgétaires (NIB)

                                                                              CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 17/95
CADEROUSSE > Consommation 2018
                            CADEROUSSE 2018
                            Droit à Tirage Initial   DATI   160 470,00 €
                         Droit à Tirage Reporté      DATR   142 433,10 €
                  Ligne Corrective de l'Emprunt       LCE   -82 561,59 €
                      DROIT A TIRAGE ANNUEL          DATA   220 341,51 €
                Recette Déductible Rattachable RDR2018      201 000,00 €
                           Fonds de Concours     FDC
                          Recours à l'emprunt    EMP              0,00 €
            DROIT A TIRAGE COMPLEMENTAIRE DATC              201 000,00 €
                      ENVELOPPE BUDGETAIRE        EB        421 341,51 €
                        dont RAR EN DEPENSES         RAR    107 613,44 €
   dont NOUVELLES INSCRIPTIONS BUDGETAIRES           BUDG   313 728,07 €
                      EXECUTION BUDGETAIRE            EX    -269 798,64 €
                       dont dépenses liquidées        DL     269 798,64 €
                       dont recettes constatées       RC           0,00 €
                     DROIT A TIRAGE REPORTE          DATR    -49 457,13 €
 Engagements non soldés en dépenses à reporter       RAR       2 944,50 €
  Engagements non soldés en recettes à reporter RDR2019      60 000,00 €

                                                                        CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 18/95
CHATEAUNEUF > Consommation 2018
                             CHATEAUNEUF 2018
                             Droit à Tirage Initial DATI     214 470,00 €
                          Droit à Tirage Reporté    DATR     294 176,55 €
                   Ligne Corrective de l'Emprunt     LCE      -8 616,95 €
                       DROIT A TIRAGE ANNUEL        DATA     500 029,60 €
                 Recette Déductible Rattachable RDR2018            0,00 €
                              Fonds de Concours     FDC            0,00 €
                            Recours à l'emprunt     EMP            0,00 €
             DROIT A TIRAGE COMPLEMENTAIRE          DATC           0,00 €
                       ENVELOPPE BUDGETAIRE          EB      500 029,60 €
                         dont RAR EN DEPENSES       RAR       81 422,20 €
    dont NOUVELLES INSCRIPTIONS BUDGETAIRES         BUDG      418 607,40 €
                       EXECUTION BUDGETAIRE           EX     -266 154,10 €
                        dont dépenses liquidées       DL      266 154,10 €
                        dont recettes constatées      RC            0,00 €
                      DROIT A TIRAGE REPORTE        DATR      233 875,50 €
  Engagements non soldés en dépenses à reporter      RAR       28 780,75 €
   Engagements non soldés en recettes à reporter   RDR2019          0,00 €

                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 19/95
COURTHEZON > Consommation 2018
                          COURTHEZON 2018
                            Droit à Tirage Initial DATI    220 500,00 €
                         Droit à Tirage Reporté    DATR     94 433,85 €
                  Ligne Corrective de l'Emprunt     LCE    -17 230,84 €
                      DROIT A TIRAGE ANNUEL        DATA    297 703,01 €
                Recette Déductible Rattachable RDR2018     363 234,90 €
                             Fonds de Concours     FDC     220 500,00 €
                           Recours à l'emprunt     EMP           0,00 €
            DROIT A TIRAGE COMPLEMENTAIRE          DATC    583 734,90 €
                       ENVELOPPE BUDGETAIRE        EB      881 437,91 €
                         dont RAR EN DEPENSES     RAR       38 045,01 €
    dont NOUVELLES INSCRIPTIONS BUDGETAIRES       BUDG      843 392,90 €
                      EXECUTION BUDGETAIRE         EX      -165 156,04 €
                       dont dépenses liquidées     DL       423 430,55 €
                       dont recettes constatées    RC       258 274,51 €
                      DROIT A TIRAGE REPORTE      DATR     132 546,97 €
  Engagements non soldés en dépenses à reporter    RAR      86 129,96 €
   Engagements non soldés en recettes à reporter RDR2019    43 986,50 €

                                                                      CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 20/95
JONQUIERES > Consommation 2018
                           JONQUIERES 2018
                           Droit à Tirage Initial    DATI     149 220,00 €
                        Droit à Tirage Reporté       DATR      -4 791,68 €
                 Ligne Corrective de l'Emprunt        LCE     -18 613,49 €
                     DROIT A TIRAGE ANNUEL           DATA     125 814,83 €
               Recette Déductible Rattachable       RDR2018    19 405,94 €
                          Fonds de Concours           FDC           0,00 €
                         Recours à l'emprunt          EMP           0,00 €
           DROIT A TIRAGE COMPLEMENTAIRE             DATC      19 405,94 €
                     ENVELOPPE BUDGETAIRE              EB     145 220,77 €
                       dont RAR EN DEPENSES          RAR       37 520,00 €
  dont NOUVELLES INSCRIPTIONS BUDGETAIRES            BUDG     107 700,77 €
                     EXECUTION BUDGETAIRE             EX        4 099,44 €
                      dont dépenses liquidées         DL       15 306,50 €
                      dont recettes constatées        RC       19 405,94 €
                    DROIT A TIRAGE REPORTE           DATR     129 914,27 €
Engagements non soldés en dépenses à reporter        RAR        3 642,00 €
 Engagements non soldés en recettes à reporter      RDR2019    66 784,40 €

                                                                             CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 21/95
ORANGE > Consommation 2018
                              ORANGE 2018
                           Droit à Tirage Initial   DATI    3 795 998,44 €
                        Droit à Tirage Reporté      DATR    1 145 344,03 €
                 Ligne Corrective de l'Emprunt       LCE     -144 683,42 €
                         Ligne corrective PEM       PEM    -1 148 116,82 €
      DROIT A TIRAGE ANNUEL + RELIQUAT AC           DATA   7 270 581,17 €
             Recettes Déductibles Rattachables RDR2018     1 404 983,36 €
                            Fonds de Concours       FDC
                         reliquat AC non versé             3 622 038,94 €
           DROIT A TIRAGE COMPLEMENTAIRE            DATC   1 404 983,36 €
                     ENVELOPPE BUDGETAIRE            EB    8 675 564,53 €
                       dont RAR EN DEPENSES         RAR    3 024 672,19 €
  dont NOUVELLES INSCRIPTIONS BUDGETAIRES           BUDG   5 650 892,34 €
                     EXECUTION BUDGETAIRE            EX    -4 045 869,25 €
                      dont dépenses liquidées        DL    4 238 028,10 €
                      dont recettes constatées       RC      192 158,85 €
                    DROIT A TIRAGE REPORTE          DATR   2 093 870,46 €
Engagements non soldés en dépenses à reporter       RAR      851 820,26 €
 Engagements non soldés en recettes à reporter RDR2019       120 786,36 €

                                                                             CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 22/95
Scénarios prévisionnels d’affectation
         des résultats 2018

Sous toutes réserves de concordance avec le Compte de Gestion (en cours)

                                                           CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 23/95
Budget Principal

                  Résultat de fonctionnement exercice (A)       3 835 275,02
         Excédent / déficit de fonctionnement antérieur (B)    2 565 974,29
                          RESULTAT A AFFECTER (A+B = C)        6 401 241,31
                    Solde d'investissement de l'exercice (D)     469 865,59
         Excédent / déficit de fonctionnement antérieur (E)    3 138 603,79
                    Solde d'investissement cumulé (D+E = F)    3 608 469,38
                                         Solde des RAR (G)     -4 423 935,63
                       BESOIN DE FINANCEMENT (F+G) = H          - 815 466,25

PERPECTIVES D'AFFECTATION ET DE REPRISE DES RESULTATS          6 401 241,31
        Couverture du besoin de financement de la SI (1068)      815 466,25      au moins égal à H
                  Solde à reporter en fonctionnement (002)     5 585 775,06
                   Solde à reporter en investissement (001)    3 608 469,38

                                                                        CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 24/95
Le contexte économique et financier 2019

        Du niveau international au niveau local

                                                  CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 25/95
La croissance mondiale en 2018 est estimée à 3,7%, comme
A l’international                                à l’automne dernier, mais des signes de ralentissement
                                                 pendant le second semestre de 2018 entraînent des révisions
                                                 à la baisse dans plusieurs pays. La croissance mondiale
Le Fonds Monétaire International (FMI)           devant retomber à 3,5% en 2019 avant de remonter
constate un essoufflement et voit à la baisse    légèrement à 3,6% en 2020.
ses prévisions de croissance mondiale pour les
années 2019 et 2020 :                            La croissance des pays avancés devrait tomber d’environ 2,3
                                                 % en 2018 à 2% en 2019 et à 1,7% en 2020. Dans le groupe
- 0,1% à – 0,2% de 2019 à 2020 soit de 3,7% à    des pays émergents et des pays en développement, la
3,5%, malgré les résultats plus faibles de       croissance devrait diminuer légèrement pour atteindre 4,5%
l’Europe et l’Asie.                              en 2019 (contre 4,6 % en 2018), avant de remonter à 4,9% en
                                                 2020.
+ 2,1% de PIB en 2018 et + 1,9% en 2019 pour
la zone euro ; 1,7% et 1,8% pour l’Allemagne     Les prévisions de croissance pour les États-Unis restent
contre 1,7% et 1,6% pour la France.              également inchangées. La croissance devrait retomber à
                                                 2,5% en 2019 et diminuer encore pour s’établir à 1,8% en
                                                 2020.
                                                 Dans la zone euro, la croissance devrait ralentir pour passer
                                                 de 1,8% en 2018 à 1,6% en 2019 (0,3% de moins que prévu à
                                                 l’automne dernier) et à 1,7% en 2020. La France devrait
                                                 avoir une croissance de 1,5% en 2019 et 1,6% en 2020
                                                 notamment à cause des répercutions négatives des
                                                 manifestations de rues et des actions collectives.
                                                                                           4/29

                                                                                CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 26/95
Le Budget de l’Etat pour 2019

                   Une section de fonctionnement non
                                                                                                                     Une Section d’Investissement qui s’équilibre
                   équilibrée
                                                                                                                     grâce à l’emprunt : l’Etat a recours à
                                  Dépenses                   Md€                   Recettes              Md€         l’emprunt pour rembourser sa dette….
                 Moyens généraux hors personnels               22,20 € Recettes courantes non fiscales     12,20 €
                 Subventions pour Service Public               28,90 € Impôts et taxes                    278,90 €
                 Dépenses de personnels                       131,70 € Produits financiers                  0,30 €
Fonctionnement

                 Interventions et autres charges               88,90 € Solde des budgets annexes            0,60 €                                    Dépenses              Md€                  Recettes                Md€
                 Frais financiers                              42,20 €                                                                Déficit de fonctionnement              78,20 €
                 Dotations aux amortissements                  0,00 €                                                                                                         19,20 € Cessions                              9,60 €

                                                                                                                     Investissement
                                                                                                                                      Dépenses d'investissements
                 Prélèvements sur recettes                             Déficit de fonctionnement          78,20 €                        dont FCTVA 5,6 Mds                           Emprunts levés                      195,00 €
                 Union Européenne                              21,50 €                                                                Aures dépenses                           9,60 € Autres ressources de financement     30,50 €
                 Collectivités territoriales (hors FCTVA)      34,80 €                                                                Participation en capital                 1,40 €
                 Total                                       370,20 € Total                              370,20 €                     Remboursement d'emprunts               130,20 €
                                                                                                                                      Neutralisation                          -3,50 €
                                                                                                                                      Total                                 235,10 € Total                               235,10 €

Pour que le budget de l’Etat soit en équilibre au sens que l’on donne à ce terme pour les Collectivités, il faudrait 195
Milliards d’euros d’impôts supplémentaires, ce qui reviendrait par exemple à multiplier par 3,7 l’impôt sur le revenu
(70,5 Md€ supplémentaires).

                                                                                                                                                                   CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 27/95
Décryptage des lois de finances pour 2019

Cette année les dispositions financières relatives aux collectivités locales
                          figurent dans 2 textes.

      La loi de           La loi de finances                 La loi de finances
  programmation             initiale 2019                     rectificative de
 pluriannuelle des
finances publiques            (LFI 2019)                            2018
 (LPFP 2018-2022)                                                (LFR 2018)

                                                                  CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 28/95
Programmation des finances publiques 2018-2022
    En 2017, la France affiche pour la 1ère fois depuis 10 ans, un déficit public inférieur à 3%
     du PIB. S’exonérant du seuil fatidique, elle n’en demeure pas moins tenue de viser un
     quasi-équilibre à moyen terme. Tendance confirmée en 2018 avec 2,6% du PIB, mais
     grosse incertitude sur 2019, suite à la conjoncture internationale et aux mouvements de
     citoyen dans le pays.
    L’Etat se considérant dans l’incapacité de rééquilibrer son budget d’ici à 2022, il attend
     des administrations locales et sociales, qu’elles le suppléent.
    3 objectifs :
         Les collectivités doivent réduire leur endettement de 16 milliards, soit – 14% d’ici
          2020 et – 32% d’ici 2022. Selon la loi, les collectivités sont censées ne plus emprunter
          en 2021/2022 et comprimer sérieusement leurs mobilisations.
         La maîtrise des dépenses de fonctionnement : Augmentation plafonnée à +1,2% par an
          en moyenne (inflation comprise).
         Afin de gérer les cas « limites », la loi prescrit un plafond de capacité de
          désendettement (dette rapportée à l’épargne brute) de 12 ans pour les communes.

                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 29/95
Moyens mis en œuvre

   Les 3 objectifs vont être contractualisés par l’Etat, pour 340 collectivités dont les
    dépenses réelles de fonctionnement excèdent 60 millions d’euros, dès le 1er semestre 2018
    pour 3 ans, sur la base d’une trajectoire financière.
   Le dépassement de trajectoire déclenchera des prélèvements de l’Etat sur les recettes
    fiscales (et non plus sur les dotations arrivées à épuisement).
   Le respect de la trajectoire donnera accès à une majoration de dotation de soutien à
    l’investissement local (ne concerne que certaines collectivités).
   Les Rapports d’Orientation Budgétaire vont devoir intégrer, pour les Budgets Principaux
    mais aussi les budgets annexes, les objectifs prospectifs d’évolution :
        Des dépenses réelles de fonctionnement.
        Des besoins de financement annuels (emprunts-remboursements).

                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 30/95
Programmation des concours de l’Etat
               aux Collectivités Locales
   Les concours d’Etat aux Collectivités sont prévus à 111,5 M€ en 2019.
   L’effort financier de l’Etat s’articulera en 3 blocs :
        Les concours de l’Etat (DGF, Dotation de décentralisation, compensation de la
         réforme de la TP, compensations d’exonérations fiscales, dotations affectées à
         l’investissement et FCTVA) : 44,5 milliards d’euros.
        La fiscalité transférée en contrepartie de transfert de charges ou de suppression
         d’impôts locaux (droits de mutation, TASCOM,…) : 43 milliards d’euros.
        Les autres apports (produits locaux, dégrèvements impôts locaux, subventions
         diverses et amendes de police,…) : 24 milliards d’euros.
   Il n’y aura plus de contribution au redressement des finances publiques, comme ce fut le
    cas de 2014 à 2017, mais les montants prélevés sont maintenus dans la continuité.
   Ceci sera compensé par le gel des concours de l’Etat sur des variables d’ajustement à
    périmètre étendu (compensations d’exonérations), dont la plus grande partie sera
    supportée par le bloc communal (288,5 millions).

                                                                      CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 31/95
Ajustements internes à la DGF du bloc communal

    La DGF du bloc communal doit absorber en son sein :
         Le coût de la hausse annuelle de la population qui est répercuté dans la dotation
          forfaitaire (30 à 40 millions par an).
         Le coût du développement de l’intercommunalité, qui sera allégé (pas de fusion ou
          transformation d’EPCI à grande échelle).
         Le financement des avantages lié aux communes nouvelles.
         La totalité de l’effort de péréquation, soit 90 millions d’euros au titre de la DSU et 90
          millions au titre de la DSR.
    Ce besoin de financement sera couvert en interne :
         Pour 60% par un écrêtement de la dotation forfaitaire de certaines communes (selon
          leur potentiel fiscal).
         Pour 40% par une réduction uniforme de la dotation de compensation des EPCI (-2,2%
          pour 2018).

                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 32/95
Les concours d’investissement
   La LFI pérennise, en l’inscrivant dans le CGCT, la dotation exceptionnelle de soutien à
    l’investissement des communes et leurs EPCI à hauteur de 503 millions d’euros pour 2019.

   La DETR se voit attribuer une enveloppe de 807 M€ (répartition sur base population et
    potentiel financier).

   L’automatisation de la déclaration de FCTVA, grâce aux données comptables d’Helios, est
    reportée à 2020.

    La péréquation horizontale
       Le Fonds de Péréquation intercommunal et communal est maintenu à 1 milliard d’euros
        (gel définitif).

                                                                      CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 33/95
Mesures relatives à la fiscalité
TAXE D’HABITATION
   Rappel LOI FINANCES 2018 :
Le dégrèvement de 80% des contribuables assujettis à la taxe d’habitation, ouvre la voie à la
suppression complète de la taxe en 2021.
Pour l’instant la loi s’en tient au seul dégrèvement sur 3 ans (30% en 2018, 65% en 2019 et 100% en
2020).
La suppression totale de la TH, représente un montant à compenser par l’Etat, pour financer les
collectivités de 8 milliards d’euros, sachant que l’objectif d’économies est déjà de 13 milliards à
horizon 2022.
Les collectivités sont assurées :
- du choix du dégrèvement
- de pouvoir continuer à bénéficier de la croissance des bases.
La situation de référence (taux et abattements) sera celle de 2017.
   Nouveauté 2019 :
Transformation en exonération du dégrèvement de TH dont bénéficient certains contribuables. Ainsi,
lorsque le dégrèvement n’induit aucune perte, les exonérations sont compensées en appliquant à la
base les taux de ….. 1970 ! Perte pour les communes et EPCI de 56 M€ sur les 166 M€ prévus…

                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 34/95
Mesures relatives à la fiscalité
EVALUATION DES LOCAUX INDUSTRIELS
   Face à la multiplication des contentieux en matière d’évaluation des valeurs locatives de
    certains types de locaux professionnels : réaffirmation du caractère industriel des bâtiments
    lorsque le rôle des installations techniques, matériels et outillages mis à dispositions et mis en
    œuvre est prépondérant.
    Précisions apportées dans la loi et introduction d’une mesure de lissage lorsque la valeur
    locative augmente de plus de 30%. Dans ce cas la variation sera prise en compte sur trois ans
    (25%, puis 50%, puis 75% et 100% la quatrième année).
CET
   Refonte des mécanismes de compensation de pertes de fiscalité économiques : compensation de
    90% la première année puis 67,5% en année 2 et 45% en année 3.
IFER
   Création d’une compensation autonome des pertes d’IFER : même mécanisme que la CET.

                                                                         CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 35/95
Mesures relatives à la fiscalité
TAXE DE SEJOUR
   Après la réforme de 2018 : uniformisation de la date de versement des plateformes au 31
    décembre. Renforcement des sanctions pour manquement déclaratif et obligations déclaratives
    des collecteurs de la taxe de séjour.

TAXE D’ENLEVEMENT DES ORDURES MENAGERES
   Précision sur ce qu’elle doit couvrir, à savoir :
- Les dépenses réelles de fonctionnement du service.
- Les dotations aux amortissements des immobilisations.
- Les dépenses réelles d’investissement non amortissables.
Malgré plusieurs amendements, aucune référence explicite n’est faite à une quote-part de
l’administration.
   Relance de la TOEM incitative.
   Allègement de la TVA sur les prestations de collecte sélective (de 10% à 5,5%) à compter de
    2021.

                                                                     CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 36/95
Mesures 2018-2019 concernant l’intercommunalité

      Assouplissement des règles de révision des attributions de compensation en
       cas de changement de périmètre.

      Réduction du nombre de compétences donnant accès à une DGF bonifiée
       (nombre ramené de 9 à 8 sur une liste de 12). Malheureusement annulé avec
       la loi de finances 2019.

      Ponctions sur les Agences de l’Eau (20% des budgets sont détournés)
       entraînant une suppression des concours aux réseaux d’eau et
       d’assainissement aux communes (seuls les projets des EPCI sont
       subventionnés).

                                                                     CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 37/95
Mesures 2019 concernant l’intercommunalité

REFORME DE LA DOTATION D’INTERCOMMUNALITE

Fonctionnement jusqu’en 2018 :
Dotation d’intercommunalité 2018 (1,5 Md€) = Dotation d’intercommunalité proprement dite
(3,3 Md€) – Contribution au Remboursement des Finances Publiques (1,8 Md€).
Répartie en quatre enveloppes distinctes, suivant la taille de la collectivité, pour un montant
annuel par habitant allant de 20 € pour les Communautés de Communes, à 60 € pour les
métropoles et Communautés Urbaines.
Calcul suivant des critères de population, de potentiel fiscal et de Coefficient d’Intégration
Fiscale (CIF).
Des effets indésirables se sont produits lors de transferts massifs entre les différentes
enveloppes, du fait de l’évolution de la carte intercommunale.
Pour information : 157 625 € encaissés en 2018.

                                                                        CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 38/95
Mesures 2019 concernant l’intercommunalité
REFORME DE LA DOTATION D’INTERCOMMUNALITE

Fonctionnement à partir de 2019 :
Fusion en une seule enveloppe répartie entre tous les EPCI avec nouvelle ventilation et augmentation
annuelle de 30 M€, visant à compenser l’effet de croissance de la population.
Les EPCI à dotation nulle se verront octroyer un montant de 5€ par habitant (exceptés ceux dont le
potentiel fiscal représente plus du double de la moyenne de la catégorie).
La Dotation d’intercommunalité reste assise sur deux parts :
-   Une dotation de base de 30% du total sur la population et le CIF
-   Une dotation de péréquation de 70% du total sur la population, le CIF, le potentiel fiscal et
    (nouveauté) le revenu par habitant.
Pour les Intercommunalités : garantie à 100% de la Dotation par habitant 2018 si CIF > à 50%. Pour la
CCPRO, le CIF 2018 est de 32,73%. Même en ne versant aucune Attribution de compensation, nous
n’atteindrions pas le chiffre de 50% (49,29%).

Calcul du CIF :        (recettes fiscales de l’EPCI – Attributions de compensations)
                  recettes totales EPCI + communes   (sans enlever, ici, les Attributions de Compensations)

                                                                                                              CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 39/95
Un peu d’histoire
JUSQU’EN 2007 : LE CONTRAT DE CROISSANCE ET DE SOLIDARITE
    L’enveloppe progresse comme l’inflation (+33% de la croissance du PIB).
    La DGF progresse comme l’inflation (+ 50% de la croissance du PIB).
    Les variables d’ajustement (DCTP) régressent en conséquence.
2008-2010 : LE CONTRAT DE STABILITE
     L’enveloppe normée progresse moins que l’inflation
     De nouvelles variables d’ajustement sont intégrées dans le calcul
2009-2010 : LE CONTRAT DE STABILITE RENFORCE
   L’enveloppe normée et la DGF progressent l’une et l’autre sur les taux de l’inflation . Le FCTVA ,alors en croissance,
   entre dans l’enveloppe normée, accentuant la baisse des variables d’ajustement.
2011-2013 : LE ZERO VALEUR
   L’enveloppe normée évolue entre – 0,3% et 0%
   La DGF évolue de 0 à 0,5% ; L’écart se répercutant sur les variables d’ajustement.
2014-2017 : DESENGAGEMENT DE L’ETAT
     1,5 Md€ puis 3,67Md€, 3,67 Md€ et 2,62Md€)
     L’enveloppe normée baisse de 3% en 2014 puis disparaît de fait en 2015.
2018 : STABILITE DES CONCOURS
     Une nouvelle enveloppe de concours encadrée baissant de 1,18% par an (38,37 Md€ en 2018 à 38,10 Md€ en 2022).

     Pour la CCPRO, l’impact total des baisses de concours de l’Etat depuis 2014 a été évalué à 1,58 M€.
    Pour illustrer ces propos, la DGF par habitant est passée de 123€ en 2014 à 88€ en 2018 soit 28,47% de
                                                     baisse.
                                                                                           CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 40/95
Point sur les opérations pluriannuelles

  Autorisations de Programme et Crédits de Paiement

                                              CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 41/95
Les Autorisations de Programme /
Crédits de Paiement (AP/CP)
 Les AP/CP sont une mise en application concrète, sur le plan technique et financier, de certains
 investissements onéreux planifiés sur plusieurs années.
 De manière à être en capacité d’engager les travaux sans immobiliser les crédits sur un seul exercice, elles
 permettent de valider au départ d’un projet, le nombre d’années d’exécution ainsi que son enveloppe
 globale (AP), tout en déterminant conjointement les crédits de paiements annuels (CP) et le plan
 prévisionnel de financement.
 L’année 2018 a été marquée par l’ouverture de 2 nouvelles autorisations de Programme/Crédits de
 paiements :
 -  Une pour le pôle d’échange Multimodal (PEM).
 -  Une pour la requalification du boulevard Daladier à Orange.
 Au 31 décembre 2018, le montant total des investissements faisant objet d’autorisations de programme
 s’élève à 24 074 167,35 €, dont 7 924 641,33 € ont déjà été consommés.
 En recettes, sur les 6 063 790,42 € de prévus, 855 867,83 € ont été encaissés.
 Le reliquat des AP en cours se répartit majoritairement sur les années 2019 (8,272 M€) et 2020 (5,476 M€).

                                                                           CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 42/95
Les Autorisations de Programme / Crédits de Paiement (AP/CP)
          DENOMINATION      RECETTES /     MONTANT AP        Réalisé au
                                                                              CP 2019          CP 2020          CP 2021         CP 2022
       DE L'AP/CP            DEPENSES       en TTC          31/12/2018
    RESTAURATION ET          Dépenses       255 646,96 €      247 603,99 €       8 042,97 €
  RENATURATION BERGE
REVESTIDOU CADEROUSSE        Recettes        120 000,00 €           0,00 €    120 000,00 €
  REQUALIFICATION DU         Dépenses      2 586 673,20 €     301 865,74 €    725 933,06 €     808 874,40 €     750 000,00 €
     SECTEUR GARE A
      COURTHEZON             Recettes        776 001,96 €           0,00 €    152 257,59 €     180 000,00 €     151 200,00 €     292 544,37 €
 REAMENAGEMENT ROND
                             Dépenses      1 474 150,44 €           0,00 €   1 474 150,44 €
  POINT SAFIRA ORANGE
REAMENAGEMENT AVENUE
                             Dépenses      1 632 102,72 €   1 618 528,33 €     13 574,39 €
 MEYNE CLAIRE A ORANGE
 RESTRUCTURATION RUE
                             Dépenses      1 640 648,53 €   1 441 040,67 €    199 607,86 €
SAINT CLEMENT A ORANGE
   ROND POINT ARC DE
                             Dépenses      2 534 519,75 €   2 374 323,54 €    160 196,21 €
   TRIOMPHE A ORANGE
VOIRIE LES GENETS ET LA      Dépenses      1 430 209,20 €   1 321 666,86 €     108 542,34 €
    CALADE A ORANGE          Recettes        715 104,60 €     665 010,16 €      50 094,44 €
    POLE ECHANGE             Dépenses      8 453 991,35 €     619 612,20 €   4 577 339,14 €   1 604 801,47 €   1 652 238,54 €
 MULTIMODAL A ORANGE         Recettes      4 004 973,86 €     190 857,67 €     491 391,37 €   1 487 508,20 €   1 835 216,62 €
  REQUALIFICATION BD         Dépenses      3 460 800,00 €           0,00 €     700 800,00 €   2 760 000,00 €           0,00 €
   DALADIER ORANGE           Recettes        567 710,00 €           0,00 €           0,00 €     146 000,00 €     421 710,00 €
CREATION D’UN PARKING A
                             Dépenses        605 425,20 €                     303 446,40 €     301 978,80 €
 CHATEAUNEUF-DU-PAPE
                          TOTAL DEPENSES 24 074 167,35 € 7 924 641,33 € 8 271 632,81 € 5 475 654,67 € 2 402 238,54 €                  0,00 €
                          TOTAL RECETTES 6 063 790,42 €    855 867,83 €   693 743,40 € 1 813 508,20 € 2 408 126,62 €            292 544,37 €

L’AP/CP La Violette Faubourg de l’Arc à Orange a été clôturée par délibération n° 2018025 du 10 avril 2018.
L’AP/CP pour la création d’un parking à Châteauneuf-du-Pape sera établie courant 2019.
                                                                                                         CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 43/95
La situation de la dette
      Structure et Gestion

                             CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 44/95
Structure de la dette et prévision

                              FIXE : 68,76%
                                                                Capital restant Capital restant Capital restant Capital restant                             PREVISION Capital
               CCSC: 23,87%                    STRUCTURE                                                                        Répartition   Répartition
                                                                    dû au           dû au           dû au           dû au                                     restant dû au
                                                  TAUX                                                                          avec CCSC      sans CCSC
                                                                 31/12/2015      31/12/2016      31/12/2017      31/12/2018                                    31/12/2019
EURIBOR 3M :
   0,13%
                                                   FIXE         27 289 143,21 € 27 371 908,87 €   12 870 965,59   11 989 694,38   68,76%       90,32%        14 323 408,39 €
LIVRET A :
  5,66%                                        EURIBOR 3M         59 489,01 €     35 310,27 €        28 587,12       22 568,75     0,13%        0,17%          22 568,75 €

                                              EURIBOR 12M        321 667,62 €    306 760,82 €       291 108,69      274 673,94     1,58%        2,07%         274 673,94 €

                                                 LIVRET A       2 962 500,00 €   2 812 500,00 €    1 046 096,25     987 161,25     5,66%        7,44%         987 161,25 €
EURIBOR 12M
  : 1,58%
                                                   CCSC                                           4 561 286,51    4 162 512,54    23,87%                     3 837 915,92 €

                                              Total avec CCSC 30 632 799,84 € 30 526 479,96 €     18 798 044,16   17 436 610,86   100,00%                    19 445 728,25 €

                                              Total hors CCSC                                     14 236 757,65   13 274 098,32                100,00%        15 607 812,33

La CCPRO ne possède aucun emprunt toxique.
Elle continue de régler des annuités d’emprunts affectés à la CCSC à hauteur de 0,578 M€ annuels (0,405
M€ en capital contre 0,173 M€ en intérêts).
Cette situation, avec le non arbitrage de la Préfecture, dégrade notre ratio d’endettement et concourt à
un non positionnement des banques sur nos demandes d’emprunts ou à des taux moins intéressants.

                                                                                                                  CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 45/95
Situation au 31/12/2017 : Prêteur

40% des crédits ont été souscrits auprès de DEXIA / CREDIT LOCAL DE FRANCE

              CRD AU 31 12 2018
                                                         Deux emprunts ont été souscrits fin 2018. Un
                                                         de 1,8 M€ pour la mise en place des Points
                                 DEXIA CREDIT LOCAL
                                                         d’apports volontaires et un de 1,53 M€ pour
                                 CREDIT AGRICOLE ALPES
                                 PROVENVES
                                                         le   financement      du     Pôle    d’Echange
                                 CAISSE D'EPARGNE        Multimodal (réparti entre les communes de
                                 PROVENCE ALPES CORSE
                                 CAISSE DES DEPOTS
                                                         Caderousse,     Châteauneuf       du      Pape,
                                                         Courthézon et Jonquières). Orange finance
                                 BANQUE POPULAIRE
                                 PROVENCALE ET CORSE     sa part sur son enveloppe travaux sans
                                 LA BANQUE POSTALE       recours à l’emprunt.
                                 SOCIETE DE              Une ligne de trésorerie de 2 M€ a été
                                 FINANCEMENT LOCAL
                                                         souscrite en parallèle, afin de palier, parfois,
                                                         au manque de trésorerie.

                                                                    CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 46/95
Evolution de l’annuité de la dette depuis 2003

      4 000 000,00 €

      3 500 000,00 €

      3 000 000,00 €

      2 500 000,00 €
                                                                                                                                                  584 540 €
                                                                                                                                                  d’annuité réglée
      2 000 000,00 €
                                                                                                                                                  sur des emprunts
                                                                                                                                                  transférés à la
      1 500 000,00 €
                                                                                                                                                  CCSC mais non
      1 000 000,00 €
                                                                                                                                                  pris en charge
                                                                                                                                                  par cette
       500 000,00 €
                                                                                                                                                  dernière

              0,00 €
                       2003   2004   2005   2006   2007   2008   2009   2010   2011   2012   2013   2014   2015   2016   2017   2018   2019

La baisse de 2017 est due au départ de Sorgues et Bedarrides dont certains emprunts
ne sont plus supportés par notre Intercommunalité. Les augmentations de 2018 et
2019 sont la conséquence de souscription de 3 nouveaux prêts.

                                                                                                                         CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 47/95
Evolution de l’encours

                    Situation au 31/12/2018 : Evolution de l'encours

35 000 000,00 €

30 000 000,00 €

25 000 000,00 €

20 000 000,00 €

 15 000 000,00 €

 10 000 000,00 €

  5 000 000,00 €

           0,00 €

                                                                       Encours                          Extinction de la dette à
                                                                                                             HORIZON 2048

                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 48/95
L’EVOLUTION DE NOS RESSOURCES HUMAINES

Evolution des Dépenses de personnel
                                      Structure des effectifs
                                                                Egalité entre les Hommes et les Femmes

                                                                 CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 49/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019

En déclinaison des nouveaux principes énoncés par la loi NOTRe et traduits dans l’article L2312-1 du Code
Général des Collectivités Territoriales et selon le décret n°2016-841 du 24 juin 2016 relatif au contenu ainsi
qu’aux modalités de publication et de transmission du Rapport d’Orientation Budgétaire, ce dernier contient une
présentation de l’évolution des effectifs, ainsi que des crédits afférents.
EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL (Chapitre 012)
Evolution des Dépenses

                                                      Dépenses de Personnel
                     €12 000 000,00

                     €10 000 000,00   €9 634 296,87

                      €8 000 000,00                       €7 276 226,37                   €7 580 825,15
                                                                          €7 239 031,76

                      €6 000 000,00

                      €4 000 000,00

                      €2 000 000,00

                               €-
                                      Réalisé 2016         Réalisé 2017   Réalisé 2018      BP 2019

                                                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 50/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019

   Les dépenses de personnel vont évoluer de 4,72% dues principalement par :
     •   La poursuite de l’accord PPCR (parcours professionnel des carrières et des rémunérations).
     •   Le glissement vieillesse technicité (GVT) du personnel communautaire.
     •   Les remboursements des salaires des agents de la ville d’Orange, mis à disposition depuis le 1er janvier 2019.
     •   Toutefois, ces dépenses de personnel sont atténuées par divers remboursements (mises à disposition
         d’agents, remboursements de salaires par l’assureur statutaire…) pour un montant estimé de 173 000 €.

   Pour 2019, les effectifs devraient rester stables.

                                                                                      CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 51/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019
 Traitement indiciaire et régime indemnitaire
                    LIBELLE                  CA 2017            CA 2018                         BP 2019

REMUNERATION PRINCIPALE TITULAIRES        2 997 020,20 €      3 136 886,91 €                  3 323 973,33 €

AUTRES INDEMNITES TITULAIRES                851 875,96 €       930 382,49 €                     980 272,38 €

REMUNERATION CONTRACTUELS                 1 096 552,94 €       761 129,01 €                     684 051,71 €

TOTAL                                     4 945 449,10 €      4 828 398,41 €                  4 988 297,42 €

 NBI (Nouvelle Bonification Indiciaire)
 La NBI, nouvelle bonification indiciaire, sert à favoriser les emplois comportant une responsabilité ou une
 technicité particulière et se traduit par l'attribution de points d'indices majorés.
 Elle a été instituée, suite au protocole d'accord conclu le 9 février 1990, sur la rénovation de la grille des
 classifications et des rémunérations des trois fonctions publiques, par la loi n° 91-73 du 18 janvier 1991 modifiée.

                  NBI 2016                       NBI 2017                      NBI 2018

                 42 197,56 €                    36 455,39 €                35 833,25 €

 Nombre d’agents concernés par le versement de la NBI : 37

                                                                                          CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 52/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019

Les heures supplémentaires indemnisées

                                      2016         2017          2018
                                    10 354 h     831 ,50 h      125, 25 h

La mise en place du protocole du temps de travail, avec notamment le temps de travail annualisé du secteur
proximité, a permis une baisse substantielle des heures supplémentaires.

Les avantages en nature

                                                 2017                        2018
                    Véhicules                  7 agents                     7 agents

     Chèques Cadoc (Fête des pères, fête des
                                               8 700,00 €               8 745,00 €
            mères, rentrée scolaire)

                                                                                       CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 53/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019

LA STRUCTURE DES EFFECTIFS
Evolution des emplois agents titulaires et contractuels

                                                               EFFECTIFS POURVUS
                                         A                     B                   C               TOTAL
             Au 31/12/2016              13                    19                 207                 239
             Au 31/12/2017              13                    19                 156                 188
             Au 31/12/2018              12                    18                 159                 189
           Evolution 2016/2017      -21,34%   (transferts d’agents suite au départ de Sorgues et Bédarrides)
           Evolution 2017/2018                                         0,53%

.                                                        ARRIVEES                            DEPARTS
 4.2.2 Arrivées et départs 2018
                Fonctionnaires                               3                                   5

                Contractuels                                 9                                   16

                   TOTAL                                    12                                   21

   En 2018, on totalise : 21 départs liés principalement à des fins de contrat et 12 recrutements ou mutations.

                                                                                                        CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 54/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019
Le temps de travail
Les services de la CCPRO fonctionnent sur une base de 36,66 heures hebdomadaires, soit pour un temps complet 1607
heures,

L’âge

   La pyramide démontre que la population est vieillissante avec un âge moyen au sein de la collectivité de 46 ans.
   75 agents se situent dans la tranche 50/59 ans.

                                                                                   CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 55/95
L’EVOLUTION DES DEPENSES DE PERSONNEL 2019
EGALITE ENTRE LES FEMMES ET LES HOMMES
Depuis le 1er janvier 2016 et conformément à la loi du 4 août 2014 pour l’égalité réelle entre les femmes et les
hommes, les conseils municipaux des communes de plus de 20 000 habitants doivent examiner, préalablement aux
débats sur le projet de budget, un rapport sur la situation en matière d’égalité entre les femmes et les hommes
précise un décret publié au JO du 28 juin 2015.
Etat des lieux de la parité
Répartition des effectifs par catégorie hiérarchique

                                                         CATEGORIE
                                                                                         TOTAL
                                       A                    B          C
              Hommes                   6                    10         135                151
              Femmes                   6                     8         24                  38
               TOTAL                   12                   18         159                189

                             Répartition des effectifs par genre

                                  Femmes; 20,11%
                                                                             Hommes   Femmes

                                        Hommes; 79,89%

La répartition n’inclut pas les agents n’occupant pas d’emplois permanents (saisonniers, remplacements…).
Les hommes représentent près de 80% des effectifs et sont principalement employés dans les métiers de propreté
urbaine, collecte de proximité. Les emplois administratifs, par contre, sont quasiment occupés par des femmes.
                                                                                 CCPRO – Rapport d’Orientation Budgétaire 2019 Page 56/95
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler