Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment

 
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Amélioration de l’efficacité énergétique
               de l’enveloppe du bâtiment
                                 n   Travaux d’amélioration intérieurs – maisons de deux étages des années 1960 et 1970
                                 n   Économies d’énergie de 75 % et plus pour le chauffage des locaux

                                              Rénover pour économiser de l’énergie
                                              L’une des meilleures façons de réduire la consommation d’énergie d’une maison existante
                                              est d’ajouter de l’isolant à la toiture, aux murs et au sous-sol, d’améliorer les portes
                                              et fenêtres et de colmater les fissures, les fuites et les trous. Ces travaux, appelés
                                              « amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment », contribuent
                                              à réduire les pertes de chaleur en hiver et les gains thermiques en été en plus d’abaisser
                                              la facture d’énergie, d’améliorer le confort et d’isoler le bâtiment des bruits extérieurs.
                                              Le présent feuillet d’information offre des conseils sur les améliorations intérieures à
Figure 1 : M
            aison individuelle de
                                              l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment des maisons de deux étages des
           deux étages                        années 1960 et 1970 qui peuvent réduire de 75 % et plus la consommation d’énergie
                                              pour le chauffage des locaux. Il décrit d’abord les caractéristiques de votre maison (ce que
                                              vous avez maintenant), puis il expose les possibilités d’étanchéisation à l’air et d’isolation
  Travaux d’amélioration                      pour réaliser les économies d’énergie ciblées, les éléments techniques à considérer dans
  INtérieurs                                  la planification du projet de rénovation et les précautions d’usage.
  On peut améliorer l’enveloppe
  du bâtiment de l’extérieur ou de            Ce que vous avez maintenant
  l’intérieur. La décision dépendra           L’état d’une maison de deux étages des années 1960 ou 1970, avant les travaux, dépendra
  largement des revêtements intérieurs        de son âge et de son emplacement et des améliorations qui auront déjà été apportées, le
  et extérieurs de la maison, de son          cas échéant. La maison type de cette époque aura une superficie d’environ 250 m2 (2 691 pi2).
  aménagement et de sa construction,          Elle aura un sous-sol fini et elle sera probablement revêtue de maçonnerie, de bardage
  des exigences relatives aux marges          ou de stucco. La figure 2 décrit les matériaux usuels, les valeurs RSI (valeurs R) des isolants
  de recul, des autres rénovations            et les assemblages de ce type de bâtiment, sous réserve de certaines variantes régionales.
  nécessaires et de l’occupation des
                                              Les maisons de ce type ont généralement des taux de fuite plutôt élevés et les valeurs
  lieux ou non pendant les travaux.
                                              mesurées de l’étanchéité à l’air font état, en moyenne, de plus de 6,0 renouvellements d’air
  Il y a plusieurs avantages à isoler
                                              à l’heure à 50 Pa (RAH50).
  et à étanchéiser de l’intérieur.
  On peut procéder aux travaux en             En général, les maisons construites dans les années 1960 et 1970 sont également peu isolées.
  tout temps de l’année, les travaux          Les vides sous toit n’ont souvent qu’une seule couche d’isolant et les valeurs d’isolation
  n’ont pas d’incidences sur le bardage       des murs sont deux fois moins élevées que les valeurs exigées dans les maisons neuves.
  extérieur et on peut colmater les           Les sous-sols sont généralement peu isolés, lorsqu’ils le sont. Heureusement, il y a bien
  fissures, les trous et les matériaux        des possibilités pour améliorer l’efficacité énergétique de l’enveloppe de ces maisons. Les
  thermoconducteurs (appelés                  technologies d’isolation, d’étanchéisation à l’air et de fenestration ont beaucoup évolué.
  « ponts thermiques »). De plus,             Ainsi, on peut maintenant se procurer de l’isolant dont la valeur RSI (valeur R) est plus
  les travaux ne réduisent pas les
                                              élevée, des pellicules à faible émissivité et des fenêtres plus performantes grâce aux lames
  distances séparant la maison des
                                              de gaz inerte et à de meilleurs intercalaires et mastics d’étanchéité. De plus, on comprend
  limites de propriété.
                                              mieux les techniques d’étanchéisation à l’air.
                                              Pour réduire de plus de 75 % la facture d’énergie pour le chauffage des locaux, il faudra
                                              augmenter l’étanchéisation à l’air et les valeurs isolantes dans tous les principaux endroits de
                                              l’enveloppe du bâtiment : toiture ou vide sous toit, murs au-dessus du sol, portes et fenêtres,
                                              murs sous le niveau du sol et dalle de sous-sol. La figure 3 illustre une approche générale à
                                              l’amélioration éconergétique du mur illustré à la figure 2 – du vide sous toit jusqu’au sous-sol.

                                                                                                                    AU CŒUR DE L’HABITATION
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

                                                                                 1.Toiture et vide sous toit
                                                                                 n   	Isolant de fibre de verre ou de cellulose qui offre une valeur RSI
                                                                                       nominale de 4,5 à 5,5 (R-25 – 31).

                                    1

                                                                                 2. Murs au-dessus du niveau du sol
                                                                                 n   	Murs à ossature de bois de 38 x 89 mm (2 x 4 po). La cavité des
                                                                                       poteaux peut contenir de l’isolant en matelas de fibre de verre qui offre
                                                                                       une valeur RSI nominale de 2,0 à 2,6 (R-11 – 15).

                                                                  2

                                                                                 3. Portes et fenêtres
                                                                                 n   	Cadres en bois ou en vinyle et vitrage simple ou double.

                                                      3

                                                                                 4. Murs sous le niveau du sol
                                                                                 n   	Béton ou blocs de béton, parfois non isolés. Peuvent comporter
                                                                                       des murs à ossature de bois remplis avec un matelas isolant en fibre
                                                                                       de verre qui offre une valeur RSI nominale de 1,1 à 2,2 (R-6 – 12).

                          4
                                                                                 5. Dalle de sous-sol

                                             5

Figure 2 : Coupe de la toiture, des murs, des planchers et de la dalle de sous-sol avant les travaux d’amélioration

  2      Société canadienne d’hypothèques et de logement
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Travaux d’amélioration intérieurs n 75 % et plus

                                                                               1.Toiture et vide sous toit
                                                                               n   	Ajoutez des déflecteurs d’isolant ou prolongez les déflecteurs existants.
                                                                               n   	Pulvérisez de la mousse sur le dessus du plafond et ajoutez de l’isolant
                                                                                     soufflé au-dessus du plafond (ou ajoutez de l’isolant fibreux sur l’isolant
                                                                                     existant du vide sous toit).

                                                 1

                                                                               2. Murs au-dessus du niveau du sol
                                                                               n   	Installez de l’isolant et des fourrures de bois du côté intérieur.
                                                                               n   	Installez un pare-vapeur en polyéthylène et un revêtement de finition
                                                                                     en plaques de plâtre.

                    2

                                                                               3. Portes et fenêtres
                                                                               n   	Remplacez les fenêtres par des fenêtres à triple vitrage à faible
                                                                                     émissivité et à lame d’argon, avec cadres à faible conductivité
                                                                                     et intercalaires isolés.
                                                                               n   	Installez des portes isolées.
                                                 3
                                                                               n   	Appliquez de l’isolant en mousse pulvérisée à cellules fermées entre
                                                                                     les portes et fenêtres et les bâtis d’attente.

                                                                               4. Murs sous le niveau du sol
                                                                               n   	Pulvérisez de l’isolant en mousse à cellules fermées ou installez
                                                                                     un isolant en polystyrène extrudé (PSX) (ou une combinaison
                                                                                     de mousse à pulvériser et de matelas isolant).

                        4

                                                                               5. Dalle de sous-sol
                                                                               n   	Installez un isolant en polystyrène extrudé (PSX) sur la dalle
                                                                                     de plancher existante.
                                                                               n   	Installez un nouveau revêtement intermédiaire et un revêtement de sol.
                                                          5

Figure 3 : Coupe de la toiture, des murs et des planchers après les travaux d’amélioration

                                                                                                   Société canadienne d’hypothèques et de logement               3
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

     Avant de planifier des améliorations éconergétiques pour une maison précise, la SCHL recommande de faire effectuer
     une évaluation ÉnerGuide par un conseiller qualifié en efficacité énergétique. Lors de l’évaluation, on mesure l’étanchéité
     à l’air de la maison avant les travaux, on suggère des améliorations à l’installation de chauffage actuelle et on trouve les
     endroits où les fuites d’air doivent être colmatées et où il faut ajouter de l’isolant. Ces évaluations et les cotes qui en
     résultent peuvent être obtenues d’entreprises de service accréditées aux termes du programme ÉnerGuide de Ressources
     naturelles Canada. Pour obtenir plus d’information sur la marche à suivre pour trouver une entreprise de service, visitez
     le http://oee.rncan.gc.ca/residentiel/personnel/11716.

MESURES D’AMÉLIORATION                                                         qui en fait la mesure la plus rentable. En d’autres mots, cette
À L’ENVELOPPE DU BÂTIMENT                                                      mesure entraîne les plus grandes économies de chauffage par
                                                                               dollar dépensé. De plus, une maison étanche profite pleinement
POUR RÉALISER DES ÉCONOMIES                                                    de toutes les autres mesures d’amélioration, car les fuites d’air
D’ÉNERGIE DE CHAUFFAGE                                                         peuvent réduire la résistance thermique de certains types
                                                                               d’isolation. Pour cette raison, toutes les options de rénovation
Prises ensemble, les mesures d’amélioration éconergétique
                                                                               proposées ci-dessous comprennent l’amélioration de l’étanchéité
qui suivent devraient permettre de réaliser des économies
                                                                               à l’air pour obtenir un RAH50 de 1,0. L’information contenue
d’énergie de chauffage des locaux de 75 % et plus :
                                                                               dans la présente publication représente les résultats de
■■   améliorer l’étanchéité à l’air pour obtenir un RAH50                      recherches actuelles auxquels la SCHL a accès. Il revient aux
     de 1,0 ou moins;                                                          lecteurs d’évaluer avec discernement l’information, les
                                                                               matériaux et les techniques présentés ainsi que de consulter
■■   ajouter de l’isolant dans la toiture ou le vide sous toit;                des spécialistes du domaine concerné pour déterminer si
                                                                               l’information, les matériaux et les techniques conviennent dans
■■   ajouter de l’isolant sur les murs intérieurs sous le niveau               leur cas. Le texte vise uniquement à fournir de l’information
     du sol (sous-sol);                                                        générale et il est essentiel de prendre en considération les
                                                                               facteurs de chaque projet et de chaque emplacement : le climat,
■■   ajouter de l’isolant sur les murs intérieurs au-dessus
                                                                               les critères esthétiques, l’aspect pratique, l’utilité et le respect
     du niveau du sol;
                                                                               des codes et normes du bâtiment en vigueur. Les réductions
■■   ajouter de l’isolant à la dalle de sous-sol;                              réelles de la consommation d’énergie et les économies en
                                                                               résultant varieront. Le lecteur assume la responsabilité des
■■   remplacer les fenêtres par des modèles de                                 mesures ou décisions prises sur la foi des renseignements
     la meilleure qualité.                                                     contenus dans le présent ouvrage. La SCHL se dégage de toute
                                                                               responsabilité relativement aux conséquences résultant de
Le colmatage des fissures, des trous et des interstices dans                   l’utilisation, par le lecteur, de l’information, des matériaux et des
l’enveloppe du bâtiment pour en améliorer l’étanchéité à l’air                 techniques décrits dans le présent document. Les mesures
est une mesure relativement peu coûteuse qui a de grandes                      nécessaires pour obtenir un tel niveau d’étanchéité à l’air
incidences sur la réduction de la déperdition d’énergie, ce                    peuvent être déterminées par une évaluation énergétique.

                                                        Mesures d’amélioration                                                        Économies
                                                                                                                                    d’énergie pour
     Valeur            Ajouter de      Ajouter de l’isolant      Ajouter de l’isolant
                                                                                               Ajouter de                            le chauffage
     RAH50           l’isolant dans        sur les murs             sur les murs                                    Remplacer
                     la toiture ou       intérieurs sous        intérieurs au-dessus
                                                                                           l’isolant à la dalle
                                                                                                                   les fenêtres
                                                                                                                                      des locaux
                                                                                               de sous-sol                          (approximatif)
                   le vide sous toit    le niveau du sol          du niveau du sol

                  Option A :
                  RSI-10,6 (R-60)
         1,0                               RSI-3,5 (R-20)            RSI-7,0 (R-40)           RSI-1,8 (R-10)       RSI-1,0 (R-6)           >75 %
                  Option B :
                  RSI-8,8 (R-50)

Tableau 1 : V
             aleur RAH50 et valeurs effectives RSI (valeurs R) additionnelles suggérées pour réaliser des économies d’énergie de 75 % ou plus pour le
            chauffage des locaux

     4     Société canadienne d’hypothèques et de logement
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Travaux d’amélioration intérieurs n 75 % et plus

Les valeurs RSI effectives totales suggérées (valeurs R) pour                  nominale de l’isolant, car elle tient compte de l’effet des
réaliser des économies d’énergie pour le chauffage des locaux                  composants de l’assemblage ayant une conductivité thermique,
de 75 % ou plus sont les suivantes : RSI-10,6 (R-60) dans la                   tels que les fermes, les chevrons et les poteaux d’ossature dont
toiture ou le vide sous toit, RSI-3,5 (R-20) dans les murs sous le             la valeur isolante est inférieure.
niveau du sol, RSI-7,0 (R-40) dans les murs au-dessus du niveau
du sol, RSI-1,8 (R-10) dans la dalle de sous-sol et RSI-1,0 (R-6)              Option B : Conservez le matelas isolant ou l’isolant soufflé
dans les fenêtres. Si on présume que les niveaux d’isolation de                existant et couvrez-le d’isolant additionnel de cellulose ou de
la maison, avant les travaux d’amélioration, sont semblables à                 fibre de verre. Si vous choisissez cette option, il est important
ceux qui sont décrits à la figure 2, la quantité approximative                 de vous assurer de la continuité du pare-air en scellant tous
d’isolation qu’il faudra ajouter à chacun de ces endroits de                   les points de pénétration dans le plafond au pare-air existant
l’enveloppe du bâtiment est indiquée dans le tableau 1.                        (probablement la feuille de polyéthylène au-dessus du plafond).

                                                                               Lorsque vous ajoutez de l’isolant dans le vide sous toit, assurez-
CONSIDÉRATIONS TECHNIQUES                                                      vous d’installer suffisamment de déflecteurs le long des débords
                                                                               de toit pour offrir la ventilation nécessaire dans le vide sous toit
Toiture et vide sous toit                                                      et assurez-vous que les déflecteurs ne sont pas bloqués.
Isolation                                                                      Étanchéité à l’air
On peut ajouter de l’isolant à l’intérieur de la toiture ou du                 S’il y a un pare-air dans le vide sous toit, il est probablement
vide sous toit si la hauteur le permet. Cette mesure est rentable              fait d’une feuille de polyéthylène installée sur la plaque de
et relativement facile à appliquer pour obtenir des valeurs                    plâtre du plafond. L’isolant en mousse pulvérisée prévu dans
isolantes élevées, c’est-à-dire RSI-10,6 (R-60) dans le vide sous              cette amélioration offre un pare-air continu à tous les points
toit. Cette mesure permet également de compenser pour                          de pénétration dans le plafond (par exemple, les boîtiers
d’autres parties de la maison plus difficiles à isoler (comme la               électriques pour les appareils d’éclairage, les ventilateurs et
dalle du sous-sol) tout en réalisant les économies désirées pour               conduits de salle de toilettes et les colonnes de plomberie).
le chauffage des locaux. Pour obtenir une valeur RSI 10,6 (R-60),              Assurez-vous de bien sceller la trappe d’accès au vide sous
deux options s’offrent à vous :                                                toit à l’aide d’un joint d’étanchéité compressible. Assurez la
                                                                               continuité du pare-air au point de rencontre de la toiture et
Option A : Enlevez tout l’isolant existant et ajoutez environ
                                                                               d’un mur en scellant le polyéthylène de la toiture au pare-air
50 mm (2 po) d’isolant en mousse pulvérisée à cellules fermées
                                                                               du mur. La meilleure façon de procéder consiste à pulvériser
sur le revêtement de plafond existant, entre les membrures
                                                                               de l’isolant de mousse à cellules fermées dans l’espace entre le
inférieures des fermes. Recouvrez avec de l’isolant additionnel
                                                                               plafond et les déflecteurs d’isolant en s’assurant que la mousse
en matelas de fibre de verre ou de cellulose ou avec de l’isolant
                                                                               raccorde les pare-air du plafond et des murs (le polyéthylène).
soufflé pour augmenter la valeur RSI (valeur R) effective selon
                                                                               La mousse à pulvériser fait fonction d’isolant, de pare-vapeur
les valeurs thermiques indiquées au tableau 1. La valeur isolante
                                                                               et de pare-air.
« effective » est généralement moins élevée que la valeur

      TOITURE EXISTANTE

      DÉFLECTEUR D'ISOLANT

      NOUVEL ISOLANT DE FIBRE DE VERRE
      OU DE CELLULOSE SOUFFLÉ SUR
      L’ISOLANT EXISTANT

      NOUVEL ISOLANT DE MOUSSE
      PULVÉRISÉE À CELLULES FERMÉES

      PARE-AIR ET PARE-VAPEUR EXISTANT
      EN POLYÉTHYLÈNE, AVEC AMÉLIORATION
      DU PARE-AIR AU PLAFOND

Figure 4 : Coupe de la toiture et du vide sous toit

                                                                                               Société canadienne d’hypothèques et de logement       5
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

Pare-vapeur                                                                       Murs au-dessus du niveau du sol
La feuille de polyéthylène sur la plaque de plâtre du plafond                     Isolation
ou l’isolant en mousse à pulvériser à cellules fermées peuvent
                                                                                  Pour améliorer de l’intérieur les murs hors sol, on pourra
empêcher la diffusion de la vapeur dans le vide sous toit.
                                                                                  ajouter de l’isolant en quantité suffisante pour atteindre les
Contrôle de l’infiltration d’eau                                                  niveaux de résistance thermique indiqués au tableau 1 dans
                                                                                  un mur à double ossature. Enlevez les plaques de plâtre et
Le toit évacue par gravité toute forme d’humidité extérieure                      le polyéthylène en place et construisez une deuxième rangée
sur les bardeaux. La couche de pose sous les bardeaux                             de poteaux d’ossature en bois de 38 x 89 mm (2 x 4 po) en
offre une deuxième ligne de protection. Pendant les travaux,                      laissant un vide entre les poteaux d’ossature. La profondeur
soyez attentif à l’état du support de couverture (tel qu’on                       totale de la cavité doit être suffisante pour recevoir l’isolant
peut le voir de l’intérieur) et du vide sous toit. S’il y a des                   de l’épaisseur nécessaire pour offrir la valeur RSI (valeur R)
signes d’infiltration d’humidité (taches d’eau, moisissure ou                     effective indiquée au tableau 1. Remplissez la cavité murale
pourriture du bois), il faudra en chercher la cause et faire                      avec l’isolant et installez un nouveau pare-vapeur/pare-air de
les réparations nécessaires.                                                      polyéthylène et un revêtement en plaques de plâtre (voir la
                                                                                  figure 5). Les travaux réalisés par l’intérieur ont pour effet
Considérations importantes
                                                                                  d’épaissir les murs, ce qui réduira la superficie des pièces. Pour
Assurez-vous que la ventilation du vide sous toit est adéquate.                   atténuer cet effet, on peut toutefois utiliser de l’isolant ayant
Assurez-vous aussi que les déflecteurs d’isolant sont bien                        une valeur RSI (valeur R) plus élevée dans le mur existant et
installés et que les aérateurs de faîte et de soffites ne sont                    dans la nouvelle cavité murale.
pas bloqués. S’il n’y a aucun déflecteur entre chaque paire
de chevrons ou de fermes, il faudra en ajouter dans le cadre                      Étanchéité à l’air
des travaux d’amélioration.                                                       L’étanchéité à l’air est assurée par l’installation d’un pare-air
                                                                                  du côté intérieur de l’isolant. À cette fin, scellez bien le
                                                                                  polyéthylène aux points de rencontre ou pontez et scellez
                                                                                  la plaque de plâtre. Raccordez tous les composants du pare-air

                                         BARDAGE EXISTANT,                        Pare-vapeur
                                         QUEL QU’IL SOIT
                                                                                  Le polyéthylène fait fonction de pare-vapeur principal. L’application de
                                         PAPIER DE CONSTRUCTION                   peinture pare-vapeur combinée au scellement des joints et des points
                                         EXISTANT
                                                                                  de pénétration peut également offrir un contrôle adéquat de la vapeur.
                                         OSSATURE EXISTANTE
                                         38 X 89 MM (2 X 4 PO)                    Contrôle de l’infiltration d’eau
                                         VIDE ENTRE LES DEUX OSSATURES            Le bardage existant fait fonction de surface d’évacuation de l’eau. La
                                                                                  membrane de revêtement intermédiaire, généralement faite de papier
                                         NOUVELLE OSSATURE                        de construction dans les plus vieilles maisons, sert de protection contre
                                         38 X 89 MM (2 X 4 PO)
                                                                                  l’infiltration d’eau. Assurez-vous d’empêcher l’eau de l’extérieur de
                                         NOUVEL ISOLANT SOUFFLÉ                   s’infiltrer dans le mur et veillez à ce qu’il y ait un vide d’air ventilé entre
                                         EN FIBRE DE VERRE OU EN                  le bardage et le revêtement intermédiaire du mur pour faciliter
                                         CELLULOSE À DENSITÉ ÉLEVÉE               l’assèchement du mur1.
                                         NOUVEAU POLYÉTHYLÈNE                     Portez attention à l’état du revêtement extérieur (selon ce que vous
                                         (PARE-AIR ET PARE-VAPEUR)
                                                                                  pouvez en voir de l’intérieur). S’il y a des signes d’infiltration d’humidité
                                         PLAQUE DE PLÂTRE EXISTANTE               (taches d’eau, moisissure ou pourriture du bois), il faudra en chercher
                                                                                  la cause et faire les réparations nécessaires.
                                         REVÊTEMENT INTERMÉDIAIRE
                                         EXISTANT

                                         PSX ET MOUSSE PULVÉRISÉE À
                                         CELLULES FERMÉES ENTRE LES
                                         SOLIVES DE PLANCHER

Figure 5 : Coupe d’un mur au-dessus du niveau du sol

1
    Il est recommandé de prévoir un écran pare-pluie drainé et ventilé avec vide d’air entre le bardage et le revêtement intermédiaire.

    6     Société canadienne d’hypothèques et de logement
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Travaux d’amélioration intérieurs n 75 % et plus

à toutes les interfaces et à tous les joints de la maison (comme            dans la maison et contribuera à réfléchir la chaleur interne
les fenêtres, les points de rencontre entre les murs et le toit,            pour la ramener dans la maison et réduire ainsi les besoins
les murs et le plancher, etc.) et à toutes les intersections des            en chauffage. Considérez l’achat de fenêtres dont les valeurs
cloisons intérieures avec les murs extérieurs ou le plafond.                de résistance thermique concordent avec les niveaux indiqués
                                                                            au tableau 1 ou leur sont supérieures.
Considérations importantes
                                                                            Il n’est pas toujours souhaitable de remplacer des portes
Lors d’une rénovation des murs par l’intérieur, il est possible
                                                                            qui ont une valeur architecturale, mais les portes mal isolées
que les solives de plancher qui se prolongent à l’extérieur du
                                                                            entraînent parfois d’importantes pertes d’énergie dans une
mur créent un pont thermique lorsque les déperditions de
                                                                            maison bien isolée, surtout dans les climats froids. Si vous
chaleur sont plus élevées. On peut remédier à cette situation
                                                                            remplacez les portes, privilégiez les portes à âme isolée dont
en ajoutant deux couches de 50 mm (2 po) d’isolant en
                                                                            les valeurs de résistance thermique sont supérieures à RSI-1,0
polystyrène extrudé (PSX) et de 50 mm (2 po) d’isolant
                                                                            (R-5,7). Envisagez l’installation de contre-portes à l’extérieur
en mousse à pulvériser à cellules fermées du côté intérieur
                                                                            des portes existantes pour réduire les pertes de chaleur en
de la solive de rive, entre les solives de plancher au périmètre
                                                                            hiver. En été, l’aérateur de la contre-porte sera ouvert pour
de la fondation. Il faudra peut-être aussi déplacer les services
                                                                            évacuer vers l’extérieur l’air chaud emprisonné entre la porte
électriques sur la face intérieure du nouveau mur.
                                                                            extérieure et la contre-porte, ce qui préviendra les dommages
Portes et fenêtres                                                          qu’une accumulation de chaleur excessive peut causer aux
                                                                            composants de la porte.
Isolation
                                                                            Dans la mesure du possible, envisagez l’emploi de dispositifs
Des portes à âme isolée et des fenêtres éconergétiques dotées               d’ombrage extérieurs, comme les débords de toit et les
de vitrage double ou, mieux encore, de vitrage triple, et de                auvents, pour limiter les gains thermiques aux fenêtres orientées
cadres à faible conductivité (en vinyle ou en fibre de verre)               vers le sud, l’est et l’ouest en été. Pour les fenêtres orientées
peuvent permettre de réaliser d’importantes économies                       vers le sud, la règle est de prolonger l’auvent ou le débord de
d’énergie dans les maisons existantes. Les fenêtres doivent                 toit sur une distance égale au tiers de la hauteur de la fenêtre
avoir une pellicule à faible émissivité, une lame d’argon et                pour apporter de l’ombrage.
des intercalaires à faible conductivité pouvant être adaptés
aux besoins de performance. Par exemple, une pellicule à                    Étanchéité à l’air
faible émissivité appliquée sur la paroi intérieure du vitrage
                                                                            Il est important d’assurer l’étanchéité de l’interface entre les
extérieur réfléchira beaucoup plus d’énergie solaire vers
                                                                            portes et fenêtres et les murs. Pour ce faire, posez une
l’extérieur et réduira ainsi les gains solaires utiles en hiver. Par
                                                                            garniture tubulaire et du mastic ou pulvérisez de l’isolant
contre, une même pellicule appliquée sur la paroi extérieure
                                                                            en mousse dans le vide entre le bâti d’attente et la fenêtre
du vitrage intérieur laissera pénétrer davantage l’énergie solaire
                                                                            ou la porte (voir la figure 6). Les fenêtres ouvrantes (à auvents,

                                                                            1.	Fenêtre à triple vitrage avec cadre à faible
                                        1                                       conductivité
                                                                            2.	Membrane autoadhésive revêtue d’aluminium,
                                                                                fixée au polyéthylène pour assurer la continuité
                                                                                du pare-air
                                                   2    3
                                                                            3.	Pare-air et pare-vapeur en polyéthylène
                                                                            4.	Mur à double ossature
                          8
                                                                            5.	Papier de revêtement intermédiaire existant
                                            9 10                            6.	Bardage existant (quel qu’il soit)
                                                                            7.	Boiserie extérieure
                           7                                                8.	Solin de pièce d’appui avec TALON AUX EXTRÉMITÉS
                                    5                                       9.	Cales de fenêtre
                                                   4                        10.	Garniture tubulaire et mastic ou mousse pulvérisée
                    6
                                                                                 (non illustrée) pour raccorder le pare-air du mur
                                                                                 à la fenêtre

Figure 6 : Fenêtre (vue de l’extérieur)
                                                                                            Société canadienne d’hypothèques et de logement       7
Amélioration de l'efficacité énergétique de l'enveloppe du bâtiment
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

coulissantes, à battants, oscillo-battantes ou à guillotine simple                   à la pluie poussée par le vent, mais repose davantage sur les
ou double) sont sujettes aux fuites d’air au fil du temps; les                       solins pour dévier l’eau. L’installation de la fenêtre au milieu
garnitures d’étanchéité, le calfeutrage, les rubans, les joints                      du mur, tel qu’illustré, nécessite moins de solins et de moulures
d’étanchéité et les coupe-froid se détériorent à la longue.                          et offre de l’espace pour un appui de fenêtre intérieur.
Choisissez des fenêtres peu sujettes aux fuites d’air et dont
les joints et garnitures d’étanchéité sont durables.                                 Murs sous le niveau du sol

Pare-vapeur                                                                          Isolation
                                                                                     On peut appliquer de l’isolant du côté intérieur du mur de
Les portes et fenêtres peuvent servir de pare-vapeur, à la
                                                                                     fondation sur toute la hauteur du mur sous le niveau du sol
condition que les raccords entre les portes et fenêtres et
                                                                                     et le prolonger dans l’espace entre les solives jusqu’au mur
les murs soient étanches à l’air.
                                                                                     au-dessus du niveau du sol (voir la figure 7). Les murs de
Contrôle de l’infiltration d’eau                                                     fondation sous le niveau du sol peuvent être améliorés de
                                                                                     l’intérieur en pulvérisant de l’isolant en mousse à cellules
Il est important de bien étanchéiser et d’assurer l’évacuation                       fermées sur le côté intérieur du mur de fondation, d’une
de l’eau aux points d’appui des portes et fenêtres dans le                           épaisseur suffisante pour atteindre la valeur thermique indiquée
mur. Installez une barrière imperméable sous la fenêtre et                           au tableau 1. Il est également possible d’utiliser de l’isolant en
inclinez-la pour qu’elle évacue l’eau vers l’extérieur du mur.                       polystyrène extrudé (PSX) plutôt que de la mousse à pulvériser.
Assurez-vous de la sceller adéquatement au cadre de la fenêtre                       Il faudra alors sceller les joints à l’aide de ruban pour empêcher
et aux barrières contre l’eau du mur existant ou rénové.                             l’air intérieur de pénétrer jusqu’au mur de fondation en béton.
Choisissez des fenêtres qui ont une résistance appropriée à                          On pourra aussi pulvériser de la mousse à cellules fermées sur
l’infiltration de l’eau. Cela est particulièrement important pour                    la solive de rive entre les solives de plancher pour réduire les
les maisons situées dans des endroits exposés ou dans des lieux                      ponts thermiques et améliorer l’étanchéité à l’air à cet endroit.
très venteux et aux fortes précipitations.                                           Pour réduire les coûts, vous pouvez appliquer de 25 à 50 mm
                                                                                     (1 à 2 po) d’isolant en mousse à pulvériser à cellules fermées
Considérations importantes
                                                                                     sur le mur de fondation et remplir ensuite l’ossature de bois
Il est important de sceller soigneusement l’interface de la                          de 38 x 89 mm (2 x 4 po) avec de l’isolant en matelas de fibre
fenêtre avec le mur pour assurer la continuité du pare-air et                        de verre ou de laine minérale.
de la protection contre l’eau. Il y a bien des façons de le faire,
selon le type de fenêtre, le type de mur et la position de la                        Étanchéité à l’air
fenêtre dans le bâti d’attente2.                                                     Les travaux de rénovation devraient améliorer l’étanchéité
Les travaux intérieurs visant à améliorer la performance                             à l’air au point de rencontre entre les murs sous le niveau du
thermique de l’enveloppe du bâtiment auront pour effet                               sol et les murs hors sol. La mousse à cellules fermées pulvérisée
d’épaissir le mur. La fenêtre pourra donc être alignée sur la                        du côté intérieur du mur de fondation fait fonction de pare-air
surface extérieure, être alignée sur la surface intérieure ou être                   continu et de pare-vapeur. Pulvérisez de l’isolant en mousse
installée au centre du bâti d’attente, tel qu’illustré à la figure 6.                entre les solives de plancher au pourtour du plafond du
L’alignement de la fenêtre sur la surface intérieure réduira les                     sous-sol pour réduire le plus possible les ponts thermiques
risques de condensation sur la vitre, car la fenêtre sera dans un                    à cet endroit et créer un pare-air continu s’étendant du mur
endroit plus chaud, mais il faudra peut-être installer des solins                    sous le niveau du sol jusqu’au mur au-dessus du niveau du sol.
de pièces d’appui profonds et des moulures aux fenêtres, à
l’extérieur. Cet emplacement réduit l’exposition de la fenêtre

2
 	Voir la publication de la SCHL intitulée Conception, sélection et mise en service des fenêtres.

    8    Société canadienne d’hypothèques et de logement
Maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Travaux d’amélioration intérieurs n 75 % et plus

                                     PSX ET MOUSSE À PULVÉRISER À          Pare-vapeur
                                     CELLULES FERMÉES ENTRE LES
                                     SOLIVES DE PLANCHER                   Il est également important de maîtriser la vapeur d’eau dans tout le mur
                                                                           sous le niveau du sol. Il faudra installer un pare-vapeur du côté intérieur
                                                                           de l’isolant pour empêcher la condensation sur le côté froid du mur de
                                     PLAQUE DE PLÂTRE
                                                                           fondation et dans l’ossature du mur. Dans ces travaux, l’isolant en mousse
                                                                           à pulvériser à cellules fermées fait fonction de pare-vapeur. Il ne sera
                                     OSSATURE DE BOIS 38 × 64 MM           donc pas nécessaire d’ajouter un pare-vapeur. Consultez le service de
                                     (2 × 3 PO) DE REMPLISSAGE (VIDE)      construction de votre localité pour déterminer s’il est souhaitable d’ajouter
                                                                           un pare-vapeur additionnel.
                                     ISOLANT DE MOUSSE À
                                     PULVÉRISER À CELLULES FERMÉES         Contrôle de l’infiltration d’eau
                                                                           Cette stratégie de rénovation compte sur la fondation existante pour
                                     MUR DE FONDATION                      empêcher la pénétration des eaux souterraines et les évacuer vers
                                     EN BÉTON EXISTANT                     l’extérieur. Si vous constatez que la fondation existante semble avoir
                                                                           des problèmes de drainage ou de fuite, il faudra en trouver l’origine et
                                                                           faire les réparations nécessaires.

Figure 7 : Coupe du mur sous le niveau du sol

Considérations importantes                                                 Étanchéité à l’air
Les travaux doivent être bien exécutés au point de rencontre               II faut installer un pare-air du côté intérieur de l’isolant pour
des cloisons intérieures et du mur de fondation extérieur.                 empêcher l’air chaud de l’intérieur d’entrer en contact avec la
Pulvérisez de l’isolant en mousse autour de l’ossature de bois             dalle de béton qui est froide. Pour ce faire, appliquez du ruban
à ces endroits.                                                            sur les joints de l’isolant de PSX et raccordez le pare-air du
                                                                           plancher à celui du mur. Un pare-air continu et efficace dans
Dalle de sous-sol                                                          le sous-sol devrait également réduire l’infiltration des gaz
Isolation                                                                  souterrains (humidité, radon) dans les espaces occupés.

Pour améliorer l’efficacité énergétique des maisons neuves,                Pare-vapeur
on peut installer de l’isolant sous la dalle. Toutefois, dans le cadre
                                                                           L’isolant de PSX est un pare-vapeur adéquat. Il n’est donc pas
de travaux de rénovation éconergétique de dalles de sous-sols
                                                                           nécessaire d’ajouter une couche additionnelle de pare-vapeur.
en béton existantes, il faut isoler la dalle de l’intérieur. Pour ce
faire, enlevez le revêtement de sol intérieur (si le sous-sol est          Contrôle de l’infiltration d’eau
fini) et posez de l’isolant en panneaux de PSX (de l’épaisseur
nécessaire pour satisfaire aux exigences thermiques décrites               La fondation et la dalle existantes servent à maîtriser les
au tableau 1). Scellez tous les joints avec un ruban et installez          infiltrations d’eau. Au moment d’entreprendre ces travaux
un revêtement de sol intermédiaire et un revêtement de                     d’amélioration, examinez s’il y a des signes d’infiltration d’eau
sol sur l’isolant (voir la figure 8). Il est possible que la hauteur       ou de problèmes d’humidité sur la dalle existante. Le cas
plancher-plafond disponible du sous-sol limite l’épaisseur de              échéant, il faudra en déterminer la cause et apporter les
l’isolant. Envisagez l’utilisation d’un isolant ayant une valeur RSI       réparations nécessaires.
(valeur R) élevée par unité d’épaisseur pour réduire le moins
possible la hauteur plancher-plafond.

                                                                                            Société canadienne d’hypothèques et de logement           9
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

                                                                                                         REVÊTEMENT DE SOL

                                                                                                         COUCHE DE POSE
                                                                                                         DU REVÊTEMENT DE SOL

                                                                                                         REVÊTEMENT DE SOL
                                                                                                         INTERMÉDIAIRE

                                                                                                         ISOLANT DE PSX AVEC
                                                                                                         JOINTS PONTÉS

                                                                                                         TAPIS DE DRAINAGE

                                                                                                         DALLE EXISTANTE

Figure 8 : Amélioration de la dalle de sous-sol

Autres détails
Dans une maison à deux étages des années 1960 ou 1970, il
est possible qu’il y ait d’autres endroits susceptibles d’être mieux
isolés ou étanchéisés à l’air. En voici deux exemples courants.

                                                                       Planchers exposés
                                                   PARE-AIR            Les planchers du rez-de-chaussée ou des étages supérieurs qui font saillie
                                                                       au-dessus du sol ou d’un espace extérieur devraient être isolés. C’est le
                                                                       cas, par exemple, lorsqu’on a une fenêtre en saillie (voir la figure 9).
                                                                       On peut pulvériser de la mousse à cellules fermées et installer de l’isolant
                                                                       de PSX entre les solives de plancher aux endroits où le plancher est
                                                                       exposé. Posez d’abord plusieurs couches d’isolant de PSX pour réduire
                                                                       l’épaisseur de mousse qu’il faudra pulvériser.
                                                                       Dans la ligne de continuité du pare-air, scellez le polyéthylène à la lisse
                                                                       basse et calfeutrez entre la lisse basse et le revêtement intermédiaire
                                                                       de plancher.

Figure 9 : Coupe d’un plancher en saillie exposé

 10     Société canadienne d’hypothèques et de logement
Maisons de deux étages des années 1960 et 1970 n Travaux d’amélioration intérieurs n 75 % et plus

                                                                                         Mur du garage
                                                                                         Il est important d’installer un pare-air continu entre l’espace intérieur
                                                                                         et le garage (voir la figure 10). Les murs adjacents au garage doivent être
                                                                                         traités comme des murs extérieurs et isolés selon la méthode de la
                                                                                         double ossature. Si des pièces habitables sont aménagées au-dessus du
                                                                                         garage, il faudra installer de l’isolant dans le plancher. Le plancher devra
                                                                                         être étanche à l’air et muni d’un pare-air continu avec les pare-air des
                                                                                         murs adjacents.
                                                                                         Dans la ligne de continuité du pare-air, scellez le polyéthylène à la lisse
                                                                                         basse et calfeutrez entre la lisse basse et le revêtement intermédiaire
                                                                                         de plancher.

                                         PARE-AIR

                                                          GARAGE

Figure 10 : Coupe de la toiture du garage au mur isolé

Économies d’énergie                                                                      Le graphique ci-dessous (voir la figure 11) illustre la
                                                                                         consommation d’énergie annuelle pour le chauffage de
La mise en œuvre de valeurs isolantes élevées, la réduction                              maisons typiques de deux étages dans diverses zones
des ponts thermiques et l’amélioration de l’étanchéité à l’air                           climatiques du Canada et dont l’enveloppe affiche divers
peuvent réduire considérablement la consommation d’énergie                               niveaux de performance (toutes les maisons ayant toutefois le
pour le chauffage. Les coûts des travaux d’amélioration, les                             même équipement mécanique d’efficacité moyenne). Lorsque
économies d’énergie et les périodes de récupération varient en                           des travaux d’amélioration majeure de l’efficacité énergétique
fonction de bien des facteurs, dont l’emplacement, la conception                         de l’enveloppe du bâtiment ont été réalisés, la consommation
et la construction de la maison existante, et l’ampleur des                              d’énergie pour le chauffage des locaux pourrait être réduite
améliorations apportées. C’est pourquoi il est important                                 de plus de 75 %, selon la construction existante et le niveau
d’examiner les coûts et les économies au cas par cas.                                    de rénovation de l’enveloppe.
     pour le chauffage des locaux, MWh
     Consommation d’énergie annuelle

                                                                                                                           é
                     Maison non isolée              Maison existante moyenne        Maison neuve moyenne              Travaux d’amélioration visant une
                                                                                                                      consommation d’énergie nette
                                                                                                                      de près de zéro

Figure 11 : C
             onsommation d’énergie annuelle pour le chauffage des locaux de maisons ayant divers niveaux d’isolation et d’étanchéité à l’air dans
            différentes villes du Canada

                                                                                                          Société canadienne d’hypothèques et de logement              11
Amélioration de l’efficacité énergétique de l’enveloppe du bâtiment

  Mise en garde
  Évaluez l’état de la maison pour trouver les problèmes                               énergétique d’une maison doit prévoir de la ventilation
  existants et prévoir les incidences possibles des travaux                            mécanique éconergétique par l’ajout d’un ventilateur
  d’amélioration sur la qualité de l’air intérieur, la durabilité                      récupérateur de chaleur (VRC) ou d’un ventilateur
  de l’enveloppe du bâtiment, le rendement de l’appareil de                            récupérateur d’énergie (VRE). La santé et le confort
  chauffage ou d’autres questions éventuelles de performance,                          des occupants en seront améliorés.
  afin d’éviter les conséquences involontaires des travaux de
  rénovation éconergétique de l’enveloppe du bâtiment.                                 Durabilité de l’enveloppe du bâtiment : l’ajout d’isolant peut
                                                                                       augmenter le risque d’humidité à l’enveloppe du bâtiment
  Problèmes préexistants : il se peut que la maison ait des                            si les sources d’humidité intérieures et extérieures ne sont
  problèmes d’humidité (degré d’humidité élevé, fuites d’eau,                          pas contrôlées.
  moiteur, moisissure, etc.) dans la toiture, les murs, les planchers
  ou la fondation; des problèmes relatifs à la qualité de l’air                        Performance des appareils de chauffage : la réduction des
  intérieur (air vicié, odeurs persistantes, gaz souterrains,                          pertes de chaleur par l’enveloppe du bâtiment peut faire en
  émissions de polluants provenant des produits d’entretien                            sorte que le générateur d’air chaud ou la chaudière soient
  ménager, etc.); du radon ou d’autres gaz souterrains; un                             surdimensionnés pour la maison. Les appareils surdimensionnés ne
  affaissement de la structure, des fissures et un fléchissement;                      fonctionnent pas efficacement, car les cycles marche et arrêt se
  ou la présence de matières dangereuses comme l’amiante,                              succèdent à un rythme plus rapide. La réduction des fuites d’air
  la peinture au plomb et des excréments d’oiseaux ou de                               dans une maison qui comprend des générateurs d’air chaud, des
  rongeurs. Il faut corriger tous les problèmes préexistants avant                     chauffe-eau et des foyers avec cheminées d’évacuation peut
  d’entreprendre les travaux d’amélioration éconergétique de                           réduire la quantité d’air nécessaire pour assurer un
  l’enveloppe du bâtiment pour ne pas les empirer.                                     fonctionnement sécuritaire et efficace.

  Ventilation : une rénovation visant à rendre l’enveloppe du                          Avant de rénover, consultez un fournisseur de services
  bâtiment très éconergétique offrira une maison plus étanche                          énergétiques qualifié, un professionnel du bâtiment, un
  à l’air, ce qui est important pour réduire la consommation                           inspecteur de maisons ou un entrepreneur. Vous pourrez mieux
  d’énergie. Toutefois, elle aura aussi pour effet de réduire                          comprendre dans quel état est votre maison avant les travaux
  la ventilation secondaire provenant des fuites d’air d’une                           et quelles sont les conséquences indésirables du projet et
  enveloppe peu étanche. On peut alors avoir l’impression                              pourrez en tenir compte dans la planification des travaux.
  que l’air est confiné et que les odeurs persistent plus                              Souvent, on peut prévoir des mesures correctives qui
  longtemps. Des odeurs qui n’étaient pas présentes avant les                          empêcheront les problèmes et qui ajouteront aussi de la valeur
  travaux (comme celles qui sont causées par un passe-temps,                           à l’ensemble du projet. Pour de plus amples renseignements
  un animal de compagnie ou des articles entreposés) pourraient                        sur les éléments à prendre en considération lors de travaux
  se percevoir et devenir plus nauséabondes. Pour cette raison,                        d’amélioration éconergétique ou de rénovation, visitez le site
  toute stratégie de rénovation visant à améliorer l’efficacité                        Web de la SCHL au www.schl.ca.

Références
RDH Building Engineering, rapport d’étude, Near Net Zero
Energy Retrofits for Houses, SCHL, 2012.
Building Enclosure Design Guide – Wood-Frame Multi-Unit                                                      ©2012, Société canadienne d’hypothèques et de logement
Residential Buildings                                                                                        Imprimé au Canada
                                                                                                             Réalisation : SCHL                           01-05-13
http://www.hpo.bc.ca/building-enclosure-design-guide
                                                                                                                                                                   67790
Rénovation éconergétique – Études de cas : disponible en ligne,
à l’adresse http://www.schl.ca/fr/co/relo/reec/index.cfm

L’information contenue dans la présente publication représente les résultats de recherches actuelles auxquels la SCHL a accès. Il revient aux lecteurs d’évaluer
avec discernement l’information, les matériaux et les techniques présentés ainsi que de consulter des spécialistes du domaine concerné pour déterminer si
l’information, les matériaux et les techniques conviennent dans leur cas. Le texte vise uniquement à fournir de l’information générale et il est essentiel de prendre
en considération les facteurs de chaque projet et de chaque emplacement : le climat, les critères esthétiques, l’aspect pratique, l’utilité et le respect des codes et
normes du bâtiment en vigueur. Les réductions réelles de la consommation d’énergie et les économies en résultant varieront. Le lecteur assume la responsabilité
des mesures ou décisions prises sur la foi des renseignements contenus dans le présent ouvrage. La SCHL se dégage de toute responsabilité relativement aux
conséquences résultant de l’utilisation, par le lecteur, de l’information, des matériaux et des techniques décrits dans le présent document.
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler