Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l'ICAP - Mise en oeuvre de Politiques en Matière d'Alcool et d'Interventions Ciblées

 
ICAP Policy Tools Series Policy Guides
Bref Guide de
Référence pour le
Livre Bleu de l’ICAP
Mise en œuvre de
Politiques en Matière d’Alcool et
d’Interventions Ciblées
ICAP Policy Guides offrent également un tour d’horizon
des principes majeurs qui sous-tendent l’approche de
l’ICAP pour le développement et la mise en oeuvre de
politiques en matière d’alcool, basées sur les modes de
consommation, des interventions ciblées et la création
de partenariats. Ces Guides vous seront précieux si vous
n’avez pas besoin d’informations approfondies ni d’outils
de développement de politiques détaillés. Nous vous
recommandons toutefois de les utiliser en association
avec d’autres ICAP Policy Tools plus complets, y compris le
Livre bleu de l’ICAP.

© International Center for Alcohol Policies (ICAP), 2008

L’ICAP (Centre international des politiques en matière d’alcool)
est une association à but non lucratif dont l’objectif est de
promouvoir une meilleure compréhension du rôle de l’alcool
dans la société par le biais de dialogues et de partenariats
entre l’industrie des boissons alcoolisées, la communauté de
la santé publique et d’autres acteurs qui ont un intérêt dans
les politiques en matière d’alcool, et de participer à la diminu-
tion de l’abus d’alcool dans le monde. L’ICAP est soutenu par
les principaux producteurs de boissons alcoolisés à l’échelle
internationale.

L’ICAP Blue Book: Practical Guides for Alcohol Policy and
Prevention Approaches [Livre bleu de l’ICAP : guides pratiques
des politiques en matière d’alcool et interventions ciblées] est
disponible dans son intégralité sur le site Internet de l’ICAP à
l’adresse suivante : www.icap.org.

Les opinions exprimées dans le Livre bleu de l’ICAP et les
recommandations qu’il formule, ainsi que dans ce Bref guide
de référence, sont celles de l’ICAP et ne reflètent pas nécessai-
rement le point de vue de ses contributeurs individuels ou des
entreprises partenaires.

Suggestion de citation pour cette publication : ICAP (Centre
International des Politiques en matière d’Alcool). (2008).
Bref guide de référence pour le Livre bleu de l’ICAP : mise en
œuvre de politiques en matière d’alcool et d’interventions
ciblées. Washington, DC. Auteur.

Pour toute copie de ce document ou d’autres outils de dévelop-
pement de politiques, veuillez vous adresser à :

International Center for Alcohol Policies (ICAP)
1519 New Hampshire Avenue, NW
Washington, DC 20036
États-Unis

Tel.: +1 202 986 1159
Fax: +1 202 986 2080

Courriel : webmaster@icap.org
www.icap.org
IC AP Polic y Guides                                                  Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 1

Développement de Politiques en Matière
d’Alcool
Pour être viables et efficaces, les politiques en matière d’alcool
doivent reconnaître son rôle dans la vie quotidienne, être
concrètement réalisables et s’adapter aux modes de vie des
personnes qu’elles visent. Elles doivent enfin être applicables
aussi bien aux sociétés qu’aux individus et tenir compte de la
diversité des cultures.

L’objectif principal des politiques en matière d’alcool est
d’assurer le bien-être de la société et de ses membres en opti-
misant les effets bénéfiques et en limitant les aspects nocifs
liés à l’usage de l’alcool. Une politique efficace en matière
d’alcool se fondera nécessairement sur l’établissement d’un
équilibre entre les droits individuels et les droits collectifs dans
de nombreux domaines.

Plusieurs éléments essentiels doivent être pris en considé-
ration lors du développement de politiques et d’approches.
Si certains sont nécessaires dans la plupart des situations,
d’autres peuvent ne pas être indiqués ou difficiles à mettre en
œuvre dans certains cas. Ce Bref guide de référence est destiné
à être utilisé dans le cadre de séminaires portant sur les politi-
ques en matière d’alcool et offre un tour d’horizon rapide des
options politiques et des approches de prévention en matière
d’alcool. Les différentes possibilités présentées ici s’appuient
sur le Livre bleu de l’ICAP : guides pratiques des politiques en
matière d’alcool et interventions ciblées, disponible sur les sites
www.icap.org et www.alcoholseminar.org (en anglais : ICAP
Blue Book:Practical Guides for Alcohol Policy and Prevention
Approaches).

Elles s’inspirent de mesures actuellement appliquées aux
quatre coins du monde. La combinaison idéale d’approches
politiques appropriées et efficaces et sa mise en œuvre varient
d’un pays à l’autre et d’un contexte à l’autre. C’est aux auto-
rités en charge de l’application de ces politiques, à l’échelle
locale, nationale ou régionale, qu’il revient de déterminer
quelles sont les approches les plus pertinentes et réalisables.

Le Livre bleu de l’ICAP et d’autres outils de développement
de politiques sont disponibles sur le site Internet de l’ICAP
à l’adresse suivante : www.icap.org ; pour les obtenir, vous
pouvez également nous adresser une demande à :

International Center for Alcohol Policies
1519 New Hampshire Ave., N.W.
Washington, DC 20036
États-Unis

Tél. : +1 202 986 1159
Fax : +1 202 986 2080
IC AP Polic y Guides                                                                                                                          Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 2

Table des Matières
Le Bref guide de référence propose différentes options politiques envisageables concernant les thèmes suivants :

1. L’éducation à l’Alcool. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 3

2. La Responsabilisation du Secteur de l’Hôtellerie et de la Restauration . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 4

3. L’ivresse . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 5

4. L’alcoolisation Extrême. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 6

5. L’alcool et la Violence . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 7

6. L’ordre Public et les Environnements de Consommation d’Alcool . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 8

7. Les Populations à Risque. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 10

8. Les Femmes et l’Alcool. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 11

9. L’alcool et la Grossesse. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 12

10. Les Jeunes et l’Alcool . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 13

11. L’âge Légal. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 14

12. L’alcool au Volant. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 15

13. Les Limites de Taux d’Alcoolémie. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 16

14. La Dépendance à l’Alcool et Son Traitement. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 17

15. L’identification Précoce et l’Intervention Rapide . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 18

16. Les Directives de Consommation des Boissons Alcoolisées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 19

17. Les Verres Standard. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 20

18. Les Boissons Alcoolisées Non Commercialisées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 21

19. L’alcool et les Personnes Âgées. . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 22

20. Le VIH/Sida, les Comportements à Haut Risque et les Modes de Consommation . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . . 23
IC AP Polic y Guides                                                           Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 3

1. L’éducation à l’Alcool                                            ●●   Des informations équilibrées sur les effets sanitaires et
                                                                          sociaux nocifs et bénéfiques.
 En bref :                                                           ●●   Des directives officielles de consommation d’alcool
                                                                          mettant l’accent sur les modes et les niveaux de
 ●●   L’éducation est une composante essentielle de toute
                                                                          consommation.
      approche complète de prévention et de politique en
      matière d’alcool et elle peut participer à la réduction du     ●●   Des informations concernant les réglementations et lois
      risque d’effets nocifs.                                             liées à l’alcool (par exemple, l’âge légal de consommation
                                                                          et d’achat d’alcool, la législation concernant l’alcool au
 ●●   Les populations dites « à risque », y compris les jeunes,
                                                                          volant, les restrictions en termes d’horaires et de lieux,
      les femmes enceintes et les personnes ou groupes de
                                                                          l’application de ces lois et les sanctions prévues).
      personnes ne se fondant pas dans la masse en matière
      de prévention et de santé, nécessitent une attention
      particulière en termes d’éducation à l’alcool.                 L’éducation des jeunes
 ●●   L’information et l’éducation destinées à la population         L’identification claire des résultats escomptés et des critè-
      générale jouent un rôle majeur dans le développement           res d’évaluation.
      de compétences permettant une prise de décision
      responsable en matière de consommation d’alcool.               La garantie que les approches ciblées soient bien adaptées
                                                                     aux modes de consommation et aux problèmes des jeunes.
 ●●   Les programmes d’éducation peuvent prendre diffé-
      rentes formes et leur efficacité peut varier : si certaines    ●●   Des programmes scolaires visant à renforcer la sensibilisa-
      permettent une sensibilisation du public, d’autres                  tion des jeunes.
      conduisent à un changement des comportements.                  ●●   Des interventions spécifiques et programmes destinés aux
 ●●   Pour être efficaces, les approches en matière d’édu-                personnes et groupes à risque.
      cation à l’alcool dépendent d’objectifs et de résultats        ●●   L’implication des familles, des pairs et d’autres personnes.
      clairement définis, doivent tenir compte de la diversité
      des cultures et s’y adapter, et doivent être pragmatiques      ●●   Des approches interactives axées sur l’importance des
      et réalisables au sein d’une culture ou communauté                  relations et des capacités de résistance.
      donnée.                                                        ●●   Des approches ciblées portant sur les lieux de vente et de
 ●●   Elles sont plus efficaces lorsqu’elles sont associées à             consommation d’alcool, comme les boîtes de nuit, les salles
      d’autres mesures politiques.                                        de concerts, les bars, etc.

                                                                     L’intégration de l’alcool dans l’éducation générale à la santé
                                                                     et à la prise de décisions responsables.
Options Politiques
                                                                     ●●   Le savoir-être en rapport avec la consommation d’alcool.
Voici plusieurs options politiques envisageables.                    ●●   La prise en considération des attentes liées aux normes et
                                                                          points de vue concernant la consommation d’alcool des
L’éducation du grand public à l’alcool                                    autres jeunes.

L’intégration de l’éducation à une stratégie et des politiques
plus larges en matière d’alcool.
                                                                     L’éducation des groupes dits « à risque »
●●   Des mesures tenant compte de la diversité des cultures et       Une attention particulière aux personnes présentant un
     adaptées à cette dernière.                                      risque accru d’effets nocifs dans le cadre d’approches tenant
                                                                     compte de la diversité des cultures.
●●   Des objectifs réalistes.
                                                                     ●●   L’éducation pour les femmes enceintes, les personnes
●●   Une stratégie qui répond aux besoins et préoccupations de
                                                                          dépendantes, les buveurs à problèmes, les indigents, les
     la communauté.
                                                                          communautés indigènes et autochtones (le cas échéant).
L’implication de tous les secteurs de la société dans les
efforts développés en matière d’éducation.                           L’éducation des parents, professionnels et autres
●●   Le développement d’informations par le gouvernement,
                                                                     L’apport aux professionnels de santé, travailleurs sociaux,
     les organisations professionnelles, le système éducatif et la
                                                                     éducateurs et autres des compétences nécessaires pour
     communauté de la recherche.
                                                                     aborder les questions liées à l’alcool avec les personnes qu’ils
●●   La mise en œuvre d’initiatives d’éducation et la diffusion      prennent en charge.
     des informations via des canaux gouvernementaux,
     les médias, le secteur de la santé, l’industrie (organisa-      L’éducation des parents à l’alcool et le développement des
     tions sociales et organismes de commerce), les ONG, la          compétences nécessaires pour en parler avec leurs enfants.
     communauté.
                                                                     Educar a los padres sobre el consumo de alcohol e impartir
Le renforcement de la sensibilisation du grand public à              habilidades para charlar sobre el alcohol con sus hijos.
l’alcool.
IC AP Polic y Guides                                                              Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 4

2. La Responsabilisation du Secteur de                                 ●●   une alliance entre le maintien de l’ordre et l’application de
l’Hôtellerie et de la Restauration                                          la loi ;
                                                                       ●●   l’accès aux transports publics appropriés.
 En bref :
 ●●   Le lieu où les gens boivent est une composante essen-            Les considérations particulières
      tielle des modes de consommation de l’alcool, en lien
                                                                       La gestion et la conception
      étroit avec ses effets, positifs comme négatifs.
                                                                       ●●   L’entretien des locaux, le contrôle de la foule, la disponibi-
 ●●   La garantie d’un environnement de consommation
                                                                            lité de places assises, la limitation du nombre de personnes
      sans danger et propice au plaisir et aux interactions
                                                                            admises lors des soirées.
      sociales positives constitue une approche utile pour des
      interventions ciblées.                                           ●●   L’encouragement de la diversité de la clientèle, la dissua-
                                                                            sion de l’intoxication.
 ●●   Les stratégies efficaces en termes de responsabilisation
      du secteur de l’hôtellerie et de la restauration associent       ●●   L’offre de nourriture et de boissons sans alcool.
      un ensemble de réglementations, de moyens d’applica-             ●●   La limitation des opérations spéciales et de présentation de
      tion, d’éducation et de mesures incitatives.                          nouveautés.
 ●●   Les mesures visant à réduire les effets nocifs de l’alcool
      par la responsabilisation du secteur de l’hôtellerie et de       La formation du personnel (de service et de sécurité) :
      la restauration incluent la formation des serveurs et ser-       ●●   à la prévention de l’intoxication chez les clients et à la prise
      veuses ainsi que des modifications de l’environnement                 en charge des personnes déjà intoxiquées, d’une part ;
      dans lequel a lieu la prise d’alcool.                            ●●   aux questions de responsabilité relatives à la vérification de
 ●●   Pour garantir un environnement sans danger à l’inté-                  l’âge et à l’alcool au volant, d’autre part.
      rieur et aux alentours des établissements servant de
      l’alcool, des partenariats associant la communauté               Les horaires de vente autorisés
      locale, les personnes en charge de la vente et du service        ●●   Une attention particulière aux politiques d’annonces du
      de l’alcool et celles responsables de la mise en œuvre                dernier verre servi.
      des réglementations liées à l’alcool sont nécessaires.
                                                                       ●●   Des horaires de fermeture échelonnés.
      Ces partenariats doivent tenir compte des ressources et
      besoins locaux.                                                  ●●   L’apport d’une réponse aux préoccupations de la commu-
                                                                            nauté concernant la violence et les troubles à l’ordre public.

                                                                       Des programmes encourageant le concept de conducteur
Options Politiques                                                     désigné ou d’autres moyens de transport permettant d’éviter
Voici plusieurs options politiques envisageables.                      l’alcool au volant.

                                                                       Les mesures de sécurité
Le cadre
                                                                       ●●   L’utilisation de verre de sécurité durable, de contenants en
Les initiatives pour une responsabilisation du secteur de                   plastique et de dessous de verre comportant des recom-
l’hôtellerie et de la restauration peuvent être obligatoires ou             mandations et conseils de sécurité (destinés aux femmes,
basées sur le volontariat.                                                  par exemple).
●●   Des initiatives mises en œuvre par les débits de boissons,        ●●   L’incitation au divertissement et l’instauration de mesures
     les producteurs d’alcool, les distributeurs et les détaillants.        de contrôle de la foule.
●●   Des initiatives mises en œuvre au niveau de la commu-             La qualité des produits (notamment dans les établis-
     nauté par les juridictions locales.                               sements où sont servies des boissons alcoolisées non
●●   Des initiatives qui s’inscrivent dans les conditions requises     commercialisées) :
     pour la délivrance de licences.                                   ●●   La garantie que les produits soient achetés auprès de
                                                                            producteurs de bonne renommée.
La mise en œuvre                                                       ●●   L’utilisation de contenants et vaisselle propres et non
                                                                            toxiques.
Le développement de partenariats et d’une coordination
entre les débits de boissons, les autorités en charge de l’ap-         ●●   Des mesures incitant les producteurs à commercialiser des
plication de la loi, les responsables du transport, la commu-               produits de qualité.
nauté, d’autres détaillants, les urbanistes, etc. Ces approches        ●●   La mise en œuvre d’analyses des produits en collaboration
pourraient inclure :                                                        avec les producteurs (afin de décourager la contrefaçon).
●●   des codes de pratiques ;                                          ●●   L’implication des services en charge de l’application de la
●●   des mesures incitatives au bon respect de la politique,                loi dans le contrôle de la qualité.
     comme la délivrance de licences en fonction des initiatives
     prises ;
IC AP Polic y Guides                                                          Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 5

3. L’ivresse                                                        Les mesures de prévention
                                                                    Faire la distinction entre l’ivresse chez les buveurs ayant une
 En bref :                                                          consommation élevée chronique d’alcool et l’intoxication
 ●●   L’ivresse est le résultat de modes de consommation            occasionnelle chez les buveurs modérés.
      conduisant à des taux élevés d’éthanol dans l’orga-
      nisme, qui affectent les activités cognitives et motrices.    Des approches de prévention tenant compte de la diversité
                                                                    des cultures et adaptées à cette dernière.
 ●●   L’ivresse ou l’intoxication peuvent survenir à différents
      niveaux de consommation et taux d’alcool dans le sang         La considération de l’ivresse comme un problème social et
      selon les personnes.                                          d’ordre public.
 ●●   L’intoxication, notamment si elle est répétée, est            ●●   La formation des serveurs et serveuses et d’autres mesures
      associée à un risque accru d’accidents, de blessures et            visant à prévenir et traiter l’intoxication.
      d’effets nocifs sur le plan social.
                                                                    ●●   L’assurance d’une meilleure application.
 ●●   Dans certaines cultures, l’ivresse joue un rôle particulier
                                                                    ●●   Une attention particulière aux zones et lieux problémati-
      en lien avec des rituels ou des rites de passage.
                                                                         ques connus.
 ●●   Il convient de prêter une attention particulière aux
                                                                    ●●   Des mesures destinées aux populations marginalisées.
      modes de consommation conduisant à l’ivresse lors
      du développement des politiques et des efforts de             ●●   Un contrôle de la qualité des boissons alcoolisées afin
      prévention.                                                        de prévenir les empoisonnements et d’autres effets
                                                                         indésirables.
                                                                    ●●   Des mesures visant à lutter contre l’alcool au volant et à
Options Politiques                                                       favoriser l’application de la législation.
Voici plusieurs options politiques envisageables.                   La formation des professionnels de santé à la prise en charge
                                                                    de l’intoxication.
L’information et l’éducation                                        ●●   La diffusion d’informations.
L’information destinée à l’ensemble de la population, par           ●●   L’identification des problèmes et de techniques d’interven-
exemple, par l’adoption de directives officielles concernant la          tions rapides, le cas échéant.
consommation d’alcool.                                              ●●   Le dépistage dans les populations à risque, y compris chez
●●   Une référence spécifique aux modes de consommation et               les femmes enceintes.
     à l’ivresse.
                                                                    L’accès à des conseils, au dépistage, à une intervention et
●●   Des informations complètes et équilibrées concernant           à un traitement dans les cabinets médicaux, sur les lieux de
     les impacts sanitaires et sociaux (aigus et chroniques) de     travail et dans les établissements scolaires.
     l’intoxication.

Des mesures ciblées vers des populations données.
●●   Des informations destinées aux femmes enceintes.
●●   L’éducation des patients dans les services d’urgence, asso-
     ciée à des interventions rapides.
●●   Une attention particulière aux buveurs à problèmes et aux
     personnes alcoolodépendantes.
●●   Une attention particulière aux jeunes et aux personnes
     plus âgées.
IC AP Polic y Guides                                                             Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 6

4. L’alcoolisation Extrême                                            La sensibilisation de la population générale à l’alcoolisation
                                                                      extrême et à ses effets nocifs de façon réaliste, en tenant
                                                                      compte de la diversité des cultures.
 En Bref :
                                                                      ●●   Des campagnes dans les médias de masse.
 ●●   L’alcoolisation extrême est souvent associée à un certain
      nombre d’effets négatifs sur la santé et la vie sociale,        ●●   La mobilisation des professionnels de santé (médecins
      affectant aussi bien les personnes qui s’y adonnent que              généralistes, personnel infirmier et pharmaciens), des
      leur entourage.                                                      éducateurs et d’autres personnes pour la transmission des
                                                                           informations.
 ●●   La formulation d’une définition utile de cette notion est
      source de controverse. On parle également de « beuve-           Des mesures éducatives ciblées vers des populations
      rie », d’« alcool-défonce » ou encore de « consommation         données.
      élevée épisodique d’alcool ».
                                                                      ●●   Les femmes enceintes.
 ●●   Le fait de boire jusqu’à l’intoxication est une caractéristi-
      que intrinsèque de ce mode de consommation.                     ●●   Les patients des services d’urgence.

 ●●   En matière de prévention, il est utile de mettre l’accent       ●●   Des programmes scolaires spécifiques de sensibilisation à
      sur les effets des modes de consommation dangereux                   l’alcool ou s’inscrivant dans l’éducation à la santé.
      et de formuler des approches efficaces afin de réduire          ●●   Des approches visant à faire évoluer les attentes et la
      les risques potentiels.                                              culture (l’établissement de normes sociales, par exemple).
 ●●   L’alcoolisation extrême a été identifiée comme un               ●●   Le savoir-être et les capacités de résistance.
      problème touchant particulièrement les jeunes. Elle
      constitue de ce fait une préoccupation majeure pour les         La formation des professionnels de santé et d’autres
      autorités de santé publique, les parents, les familles et       personnes.
      les communautés.                                                ●●   La sensibilisation à l’alcoolisation extrême et à ses effets.
 ●●   Des mesures axées sur le changement des attitudes               ●●   Le dépistage et l’identification des buveurs à problèmes.
      face à l’ivresse et la promotion d’environnements de
                                                                      ●●   La réalisation d’interventions et l’offre de conseils.
      consommation plus sûrs ont été utilisées pour lutter
      efficacement contre le problème de l’alcoolisation
      extrême. Ces initiatives incluent l’éducation, notamment        La prévention
      par l’établissement de normes sociales, et les approches
                                                                      Des mesures impliquant les débits de boissons et d’autres
      visant une responsabilisation du secteur de l’hôtellerie
                                                                      lieux.
      et de la restauration.
                                                                      ●●   Une modification des pratiques concernant le service et
                                                                           de l’environnement afin de réduire le risque d’alcoolisation
Options Politiques                                                         extrême.
                                                                      ●●   Les réactions face aux clients intoxiqués.
Voici plusieurs options politiques envisageables.
                                                                      Une identification précoce de la consommation problémati-
L’information et l’éducation                                          que d’alcool.
                                                                      ●●   Des interventions rapides visant à changer les modes de
Des directives officielles concernant la consommation
                                                                           consommation et à réduire les effets nocifs.
d’alcool.
●●   Une référence spécifique aux modes de consommation et à
     la consommation élevée épisodique d’alcool ou à l’alcooli-
     sation extrême.
●●   Des informations complètes et équilibrées concernant les
     impacts sanitaires et sociaux.
IC AP Polic y Guides                                                             Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 7

5. L’alcool et la Violence                                            ●●   l’encouragement de la diversité de la clientèle ;
                                                                      ●●   la limitation des ventes et de la consommation d’alcool lors
 En Bref :                                                                 de manifestations sportives et d’autres rassemblements
                                                                           publics ;
 ●●   La relation entre alcool et violence est complexe et
      implique différents éléments dont la personnalité, les          ●●   l’utilisation de verre de sécurité durable ou de contenants
      attentes, les facteurs liés à la situation et les normes             en plastique.
      sociales.
 ●●   La grande majorité des épisodes de consommation                 Le renforcement du contrôle social
      d’alcool ne conduisent pas à la violence, et la plupart
                                                                      La mise en œuvre d’approches et de stratégies collectives en
      des violences ne sont pas liées à l’alcool.
                                                                      partenariat avec différents groupes, y compris les autorités en
 ●●   Certains modes de consommation de l’alcool et                   charge de l’application de la loi, les groupes de femmes, les
      comportement violents peuvent avoir des facteurs de             communautés, les débits de boissons et d’autres.
      risques communs.
                                                                      ●●   Une meilleure application de la loi, notamment à proximité
 ●●   En général, la violence a tendance à être associée à une             des débits de boissons et à l’occasion de manifestations
      consommation plutôt élevée ou à un abus d’alcool.                    publiques et sportives.
 ●●   Le lien entre les modes de consommation élevée                  ●●   L’adoption de lois instaurant un âge légal pour l’achat et la
      d’alcool et la violence offre la possibilité d’adopter des           consommation d’alcool.
      mesures ciblées visant à réduire les effets nocifs.
                                                                      ●●   Des mesures incitatives et d’application de la loi visant à
 ●●   Le fait de s’attaquer aux facteurs culturels, sociaux,               garantir des pratiques de service responsables dans les
      environnementaux et individuels impliqués pourrait                   établissements.
      permettre de réduire les abus d’alcool et l’incidence des
      violences liées à l’alcool.
                                                                      La réduction des comportements violents généraux
                                                                      L’identification des groupes à risque par le biais d’interven-
Options Politiques                                                    tions ciblées, telles que :
Voici plusieurs options politiques envisageables.                     ●●   l’amélioration des programmes préscolaires d’enrichisse-
                                                                           ment personnel et des programmes visant à stimuler les
                                                                           capacités de résistance et le développement du savoir-
La réduction de la consommation élevée et
                                                                           être ;
problématique d’alcool
                                                                      ●●   l’offre et la promotion d’activités et l’implication de la
La promotion des modes de consommation positifs et la                      communauté ;
dissuasion des modes de consommation nocifs par le biais :
                                                                      ●●   la formation à la gestion de la colère et aux compéten-
●●   de stratégies d’éducation à l’alcool destinées aux jeunes, au         ces de communication, notamment pour les agresseurs
     personnel enseignant et aux parents ;                                 récidivistes ;
●●   de campagnes de sensibilisation du public aux modes de           ●●   le renforcement de l’éducation et de la sensibilisation aux
     consommation de l’alcool et à leurs effets, notamment                 comportements violents dans les écoles, au sein des com-
     concernant la consommation élevée et problématique ;                  munautés et auprès de la population dans son ensemble ;
●●   d’un dépistage et d’une identification précoces des              ●●   la résolution des problèmes sociaux qui participent des
     buveurs à haut risque, notamment parmi les agresseurs                 causes de violence ;
     violents ; et de l’orientation vers des services proposant des
                                                                      ●●   la modification des attitudes des hommes et l’acceptation
     traitements adaptés, le cas échéant.
                                                                           des rôles des sexes.

La modification de l’environnement de la
consommation d’alcool
La mise en œuvre de stratégies et de mesures visant à respon-
sabiliser le secteur de l’hôtellerie et de la restauration, y
compris :
●●   la formation du personnel des débits de boissons aux
     bonnes pratiques de service et à la résolution des conflits ;
●●   la garantie de la disponibilité de moyens de transports
     adaptés ;
●●   l’offre de nourriture et de boissons sans alcool ;
IC AP Polic y Guides                                                         Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 8

6. L’ordre Public et les Environnements de                        Options Politiques
Consommation d’Alcool
                                                                  Voici plusieurs options politiques envisageables.
 En Bref :
                                                                  La modification de l’environnement de la
 ●●   Le lien entre ivresse et ordre public est une source de     consommation d’alcool
      préoccupation dans de nombreuses communautés.
      Les interventions portant sur les environnements            Des interventions portant sur l’environnement pour dissua-
      de consommation peuvent permettre de réduire les            der les troubles à l’ordre public et limiter les dommages en cas
      troubles à l’ordre public.                                  d’altercation :
 ●●   Ces derniers ont été associés aux ventes d’alcool et        ●●   La garantie du bon entretien des locaux (éclairage, venti-
      à la densité des débits de boissons. D’autres facteurs           lation, toilettes propres), la disponibilité de places assises,
      doivent toutefois également pris en considération.               la limitation du nombre de personnes admises lors des
 ●●   Les zones dans lesquelles la densité des débits de               soirées.
      boissons est élevée attirent bien souvent des personnes     ●●   L’encouragement de la diversité de la clientèle, la dissua-
      souhaitant s’adonner à une consommation élevée                   sion de l’intoxication.
      d’alcool et parfois enclines à d’autres problèmes de        ●●   L’offre de nourriture (ou d’amuse-gueules autres que des
      comportement. Par ailleurs, les caractéristiques mêmes           apéritifs salés) et de boissons sans alcool.
      de certains établissements et des quartiers dans les-
      quels ils sont implantés influencent eux aussi les effets   ●●   La limitation des opérations spéciales et de promotion de
      de la consommation d’alcool.                                     nouveautés proposant des boissons moins chères.
 ●●   Le monde de la nuit se caractérise souvent par la           ●●   L’incitation au divertissement et l’instauration de mesures
      prédominance de la culture de la masculinité. Certains           de contrôle de la foule.
      cherchent à prouver leur virilité en se saoulant, les «     ●●   L’utilisation de verre de sécurité durable, de contenants en
      vrais hommes » étant capables de tenir l’alcool et de            plastique et d’affiches ou de dessous de verre comportant
      marquer des points face aux autres dans ce qui pourrait          des recommandations et conseils de sécurité (destinés aux
      ressembler à un combat de coqs animé par des discours            femmes, par exemple).
      d’ivrognes.
 ●●   Certaines qualités du lieu de consommation (un              La formation
      mauvais éclairage, une foule trop nombreuse, la             ●●   La formation des serveurs et serveuses aux quantités des
      présence de jeux de compétition) ou de sa gestion (une           verres standard, à la vérification de l’identité, à la recon-
      ambiance trop permissive tolérant le service d’alcool en         naissance d’un état d’ébriété, à ne pas servir d’alcool aux
      trop grandes quantités ou à des mineurs, ou d’autres             personnes intoxiquées et aux questions de responsabilité
      activités illicites) laissent présager des comportements         relatives à la vérification de l’âge et à l’alcool au volant.
      problématiques chez les clients.
                                                                  ●●   La formation du personnel de sécurité à la prévention et à
 ●●   Un certain nombre d’interventions visant à renforcer             la résolution des conflits.
      l’ordre public ont été mises en œuvre aux alentours des
      lieux de consommation d’alcool. Elles incluent notam-       ●●   La formation des acteurs concernés au sein de la commu-
      ment la modification de l’environnement physique de              nauté (les chauffeurs de taxis et de moyens de transports
      consommation, la formation du personnel de service et            publics, le personnel médical d’urgence et la police) à la
      de sécurité dans les établissements vendant de l’alcool          prise en charge des individus intoxiqués et à la façon de
      et l’implication de la communauté locale.                        répondre aux troubles liés à l’alcool.

                                                                  Les interventions auprès de la communauté
                                                                  Le développement de partenariats et d’une coordination
                                                                  entre les débits de boissons, les autorités en charge de l’ap-
                                                                  plication de la loi, les responsables du transport, la commu-
                                                                  nauté, d’autres détaillants, les urbanistes, etc. Ces approches
                                                                  pourraient inclure :
                                                                  ●●   des codes de pratiques pour la promotion, la vente et le
                                                                       service des boissons alcoolisées ;
                                                                  ●●   des mesures incitatives au bon respect de la politique,
                                                                       comme la délivrance de licences en fonction des initiatives
                                                                       prises ;
IC AP Polic y Guides                                                  Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 9

●●   une alliance entre la police et l’application de la loi (une
     mise en œuvre visible des lois relatives à l’âge légal,
     aux troubles à l’ordre public et à l’alcool au volant, par
     exemple) ;
●●   des campagnes d’éducation à l’alcool, portant sur les limi-
     tes déterminant une consommation modérée de l’alcool,
     les effets potentiels de ce dernier et les thèmes en rapport
     (la sécurité personnelle, l’alcool au volant, l’association
     d’alcool et de médicaments) ;
●●   des réglementations au sein de la communauté concer-
     nant les horaires de vente autorisés ainsi que la densité des
     débits de boissons et des horaires de fermeture échelonnés
     pour ces derniers ;
●●   l’accès à des transports publics sûrs, pratiques et aborda-
     bles ; l’offre de services de taxis ou de transports gratuits
     (certains jours fériés, par exemple) ;
●●   des accords locaux entre les décideurs politiques, les
     autorités en charge de l’application de la loi, l’industrie des
     boissons alcoolisées (producteurs, détaillants et secteur de
     l’hôtellerie et de la restauration) et des représentants de
     la communauté ayant pour objectif d’identifier les points
     contribuant à l’insécurité au sein d’une communauté
     donnée et de développer un ensemble de compromis et
     d’actions.
IC AP Polic y Guides                                                        Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 10

7. Les Populations à Risque                                        L’accès à la prévention et au traitement
                                                                   L’organisation de soins et de dépistages adaptés là où il
 En Bref :                                                         est possible d’entrer en contact avec les groupes à risque (les
 ●●   Les populations dites « à risque » comprennent les per-      soins prénatals, les centres d’hébergement d’urgence, les
      sonnes particulièrement exposées aux effets nocifs de        soupes populaires, etc.).
      l’alcool en raison de facteurs intrinsèques ou externes.     ●●   La formation des professionnels de santé, travailleurs
 ●●   Le risque d’impact négatif peut résulter du mode de               sociaux et éducateurs à l’orientation et aux conseils appli-
      consommation de l’alcool de la personne en question               cables et adaptés aux groupes à risque.
      ou d’autres personnes, ou de facteurs liés à son mode        ●●   Une sensibilisation aux problèmes sanitaires et sociaux
      de vie.                                                           particuliers susceptibles de masquer des troubles liés à
 ●●   Une particularité génétique, l’état de santé général,             l’alcool.
      la santé mentale, l’âge et le sexe peuvent également         ●●   Lorsqu’il est impossible d’atteindre aisément ces groupes,
      contribuer à l’augmentation de ce risque.                         d’autres méthodes devraient être envisagées.
 ●●   Par ailleurs, les conditions socio-économiques de certai-
      nes personnes peuvent elles aussi avoir une incidence        La garantie de la disponibilité d’outils de dépistage adaptés
      négative sur le risque d’effets nocifs.                      aux sous-populations à risque.
 ●●   Les populations à risque nécessitent des politiques          ●●   L’utilisation d’outils validés spécifiques aux jeunes et aux
      combinant des approches de prévention et d’interven-              personnes plus âgées, en fonction des besoins.
      tion réalistes et adaptées aux modes de consommation,
      circonstances et besoins culturels dominants.                Les considérations particulières
 ●●   Lorsque les groupes à risque sont difficiles à atteindre,    ●●   L’accès à la prévention et au traitement sur le lieu de travail,
      des interventions spécifiques reposant sur des appro-             y compris par le biais du dépistage de problèmes et d’inter-
      ches non traditionnelles peuvent s’avérer nécessaires.            ventions rapides.
 ●●   Les interventions adaptées aux besoins des groupes           ●●   Une approche et des interventions tenant compte de la
      à risque (l’éducation, le dépistage et le traitement,             diversité des cultures pour les populations indigènes et les
      par exemple) doivent être prises en considération et              minorités ethniques isolées.
      intégrées dans la mesure du possible dans les services       ●●   Une attention aux contextes et points de vue culturels
      de santé généraux.                                                concernant la consommation d’alcool, ainsi qu’aux consi-
                                                                        dérations linguistiques.

Options Politiques                                                 ●●   La mise en œuvre d’approches non traditionnelles pour
                                                                        les groupes difficiles à atteindre qui requièrent d’autres
Voici plusieurs options politiques envisageables.                       moyens de communication (les analphabètes, par
                                                                        exemple).
L’information
La collecte d’informations détaillées sur les groupes à
risque, leurs modes de consommation et les effets sur la santé
par le biais d’enquêtes générales et dans des lieux particuliers
(si possible).

La diffusion d’informations adaptées, axées sur l’éducation
aux modes de consommation et à leurs effets :
●●   Des informations réalistes dans le contexte de vie des
     groupes à risque.
●●   Des informations dont la teneur et le mode de diffusion
     tiennent compte de la diversité des cultures.
●●   Des approches intégratives mobilisant les personnes à
     risque.
●●   Des modifications de comportement et des objectifs
     réalisables et pragmatiques.
IC AP Polic y Guides                                                       Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 11

8. Les Femmes et l’Alcool                                         ●●   Les recommandations peuvent être différentes pour les
                                                                       femmes plus âgées, en fonction notamment de leur état de
                                                                       santé.
 En Bref :
                                                                  ●●   Les recommandations peuvent porter sur la consommation
 ●●   Traditionnellement et indépendamment de la culture,
                                                                       quotidienne ou hebdomadaire d’alcool, et inclure des
      la consommation d’alcool des femmes est inférieure
                                                                       conseils concernant les modes de consommation.
      à celle des hommes, tout comme l’incidence des
      problèmes.
                                                                  L’accès à la prévention et au traitement
 ●●   Les tendances à l’évolution du rôle de la femme dans
      la société et d’autres facteurs se sont traduits par une    La formation des professionnels de santé à l’orientation et
      augmentation de la consommation d’alcool chez les           aux conseils applicables et adaptés aux femmes.
      femmes dans certaines régions.
                                                                  En l’absence de soins adaptés ou lorsque les populations
 ●●   Des preuves montrent qu’une faible consommation
                                                                  sont difficiles à atteindre, d’autres mesures peuvent s’avérer
      d’alcool chez la femme est associée à moins d’effets
                                                                  nécessaires, y compris l’implication des travailleurs sociaux,
      indésirables et pourrait conférer certains effets bénéfi-
                                                                  d’éducateurs et d’autres personnes.
      ques pour la santé.
                                                                  ●●   Un accès au traitement tenant compte de la diversité des
 ●●   La consommation élevée et l’abus d’alcool chez la
                                                                       cultures et adapté aux femmes.
      femme sont associés à un certain nombre d’effets
      indésirables sur la santé et la vie sociale. La plupart     ●●   Le dépistage des problèmes d’alcool, notamment chez les
      sont identiques à ceux observés chez les hommes, mais            femmes enceintes ou âgées.
      certains sont spécifiques aux femmes.
 ●●   Les approches visant à réduire les effets nocifs spécifi-   Les considérations particulières
      quement adaptées aux besoins des femmes peuvent
                                                                  Il convient d’accorder une attention particulière aux femmes
      participer à la prévention des impacts indésirables.
                                                                  enceintes sous la forme de :
 ●●   Le fait de tenir compte de la diversité des cultures et
                                                                  ●●   conseils sur la consommation d’alcool au cours de la
      des sensibilités, des besoins spécifiques des différentes
                                                                       grossesse. La plupart des directives officielles recomman-
      catégories d’âges et de se concentrer sur certaines
                                                                       dent l’abstinence ou des niveaux faibles de consommation
      situations et certains lieux dans lesquels le risque est
                                                                       d’alcool et déconseillent fortement toute consommation
      accru constituent des approches prometteuses en
                                                                       élevée d’alcool chez les femmes enceintes, allaitantes ou
      termes de prévention.
                                                                       souhaitant procréer ;
                                                                  ●●   l’apport de soins prénatals.
Options Politiques
                                                                  La sécurité personnelle peut être une préoccupation aux
Voici plusieurs options politiques envisageables.                 alentours des lieux dans lesquels une consommation élevée
                                                                  d’alcool a lieu.
L’information                                                     ●●   Le renforcement de la sensibilisation et le développement
                                                                       des capacités de résistance en rapport avec la sécurité
Des directives de consommation d’alcool offrant un juste               personnelle et les comportements sexuels peuvent s’avérer
équilibre entre les informations concernant les niveaux et             appropriés.
modes de consommation d’alcool à faible risque et ceux qui
                                                                  ●●   Il convient de prêter une attention particulière à la sécurité
sont potentiellement dangereux. Ces directives peuvent être
                                                                       de la clientèle féminine dans le cadre des programmes
formulées par :
                                                                       de responsabilisation du secteur de l’hôtellerie et de la
●●   des services gouvernementaux (le Ministère de la Santé et         restauration.
     les services de santé, par exemple) ;
                                                                  Les modes de consommation dangereux chez les femmes
●●   des organismes professionnels (comme des associations de
                                                                  peuvent nécessiter une attention particulière (l’alcoolisation
     médecins) ;
                                                                  extrême, la consommation d’alcool pour faire face au stress,
●●   des institutions de recherche.                               par exemple).
Des recommandations relatives à la consommation
d’alcool fondées sur les meilleures preuves scientifiques
disponibles.
●●   Les niveaux de consommation recommandés sont généra-
     lement plus faibles pour les femmes que pour les hommes,
     bien que certains pays utilisent le même seuil pour les
     deux sexes.
IC AP Polic y Guides                                                         Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 12

9. L’alcool et la Grossesse                                         La formulation de recommandations sur la consomma-
                                                                    tion d’alcool pendant la grossesse, fondées sur des preuves
                                                                    mesurées.
 En Bref :
                                                                    ●●   Certaines directives recommandent l’abstinence pendant
 ●●   Des preuves scientifiques solides ont mis en évidence
                                                                         la grossesse.
      une association entre certains modes de consommation
      d’alcool chez la mère au cours de la grossesse et un          ●●   D’autres conseillent de limiter la consommation d’alcool à
      risque substantiel de dommages physiques et psycholo-              un niveau faible.
      giques chez le bébé.                                          ●●   Toute consommation élevée d’alcool (régulière et épiso-
 ●●   Ces modes incluent généralement une consommation                   dique) est fortement déconseillée en raison des risques
      élevée d’alcool.                                                   d’anomalies congénitales et d’autres complications
                                                                         associées pour la mère et l’enfant.
 ●●   Plusieurs types de problèmes de santé ont été décrits
      chez les enfants nés de mères ayant eu une consomma-          L’éducation et la sensibilisation aux modes de consomma-
      tion d’alcool excessive au cours de leur grossesse, dont      tion responsables et dangereux et à leurs effets potentiels (par
      notamment, des effets de l’alcool sur le fœtus, l’ensem-      exemple concernant la consommation élevée, épisodique et
      ble des troubles causés par l’alcoolisation fœtale et, plus   chronique d’alcool au cours de la grossesse et les risques de
      sévère encore, le syndrome d’alcoolisme fœtal.                syndrome d’alcoolisme fœtal et de troubles du développe-
 ●●   Ces troubles sont relativement rares, bien que leur           ment). Les canaux d’information suivants peuvent s’avérer
      prévalence soit plus élevée dans certaines populations,       utiles à cet effet :
      généralement en cas de statut socioéconomique                 ●●   des campagnes dans les médias de masse ;
      précaire ou d’accès insuffisant aux soins.
                                                                    ●●   les prestataires de soins au niveau primaire, les services
 ●●   Il n’y a, à ce jour, aucun consensus sur le seuil de               d’urgence, les travailleurs sociaux, les pharmaciens, les
      consommation maternelle d’alcool en dessous duquel                 lieux de travail et les établissements scolaires.
      le risque pour le fœtus est négligeable. En consé-
      quence, la plupart des directives officielles en matière
      de consommation d’alcool au cours de la grossesse
                                                                    Le dépistage et l’intervention
      recommandent l’abstinence ou des niveaux faibles de           La formation des professionnels de santé, des travailleurs
      consommation.                                                 sociaux, des éducateurs et d’autres.
 ●●   Il est possible d’éviter et de résoudre le problème           ●●   Des informations précises concernant le lien entre gros-
      des effets nocifs de la consommation d’alcool chez la              sesse, modes de consommation de l’alcool et santé.
      mère par l’adoption d’approches pour la réduction
      des impacts négatifs dans le cadre des politiques et          ●●   Des techniques d’intervention rapide.
      des mesures de prévention, notamment sous la forme            ●●   L’offre de conseils visant à susciter un changement des
      d’initiatives d’éducation et de sensibilisation.                   modes de consommation.

                                                                    L’accès à un système de soutien pendant la grossesse.
Options Politiques                                                  ●●   L’accès à des soins médicaux appropriés.

Voici plusieurs options politiques envisageables.                   ●●   L’implication des familles, des pairs et de la communauté
                                                                         au sens large, selon le cas.
L’information                                                       ●●   L’offre de conseils et d’une assistance tenant compte de la
                                                                         diversité des cultures (pour les communautés autochtones,
La formulation de directives sur l’alcool et la grossesse,               par exemple).
fondées sur les meilleures preuves disponibles.                     ●●   D’autres approches pour les groupes marginalisés et les
Ces directives peuvent être formulées par :                              populations indigentes par le biais de points de contact.

●●   des services gouvernementaux (le Ministère de la Santé et
     les services de santé, par exemple) ;
●●   des organismes professionnels (comme des associations de
     médecins) ;
●●   des institutions de recherche.
IC AP Polic y Guides                                                            Bref Guide de Référence pour le Livre Bleu de l’ICAP | 13

10. Les Jeunes et l’Alcool                                             L’éducation et la prévention
                                                                       La diffusion d’informations précises et équilibrées concer-
 En Bref :                                                             nant les jeunes et l’alcool, portant notamment sur les implica-
 ●●   Il est généralement admis que les jeunes sont exposés            tions sanitaires et sociales de son usage.
      à un risque accru du fait de certains comportements de
      consommation de l’alcool. En principe, les garçons ont           Des mesures de prévention et d’éducation tenant compte de
      davantage tendance à boire et à adopter des conduites            la diversité des cultures.
      à risque en la matière que les filles.
                                                                       L’éducation des jeunes à l’alcool, aux modes de consomma-
 ●●   Le débat fait rage concernant la façon dont les jeunes           tion et à leurs effets.
      apprennent à boire et ce qui influence leurs modes
                                                                       ●●   Plusieurs approches disponibles, y compris les normes
      de consommation, mais les parents jouent un rôle
                                                                            sociales, le savoir-être et d’autres, selon le cas.
      important.
                                                                       ●●   L’implication des familles, des pairs, des éducateurs et
 ●●   La culture est un facteur déterminant pour l’établisse-
                                                                            d’autres personnes dans des efforts plus larges.
      ment des normes et des attentes relatives à la consom-
      mation de l’alcool, qui joue sur la consommation ou              ●●   La mise en œuvre d’approches combinées.
      non d’alcool chez les jeunes, leur façon de boire et la
                                                                       L’éducation des serveurs, serveuses et détaillants.
      quantité prise.
                                                                       ●●   La sensibilisation à l’âge légal et aux peines encourues.
 ●●   Alors que la plupart des pays ont fixé un âge légal pour
      la consommation et l’achat d’alcool, il n’existe aucun           ●●   La formation des serveurs et serveuses à prendre en charge
      consensus universel concernant l’âge à partir duquel                  les personnes n’ayant pas encore l’âge légal dans les
      l’usage de l’alcool est approprié.                                    établissements et lieux où ils travaillent.
 ●●   Les mesures de prévention et d’intervention vont de              La formation des professionnels à la prise en charge des
      la limitation de l’accès à l’alcool pour les jeunes par le       jeunes.
      biais de structures sociales, économiques et législatives
      à l’éducation aux risques liés à l’alcool, en passant par la     ●●   La formation des professionnels de santé à la prescription
      réduction des effets nocifs potentiels.                               d’un traitement ou à l’offre de conseils en matière de
                                                                            consommation d’alcool adaptés à l’âge du patient.
                                                                       ●●   La formation des éducateurs aux questions liées à l’alcool,
Options Politiques                                                          notamment dans le cadre des programmes scolaires
                                                                            d’éducation à la santé.
Voici plusieurs options politiques envisageables.
                                                                       ●●   La garantie que les travailleurs sociaux ont les compéten-
                                                                            ces nécessaires pour reconnaître les modes de consomma-
Les politiques                                                              tion d’alcool problématiques.
Une définition claire de l’âge légal pour la consommation et           L’éducation des parents à aborder et traiter la question de
l’achat de boissons alcoolisées.                                       l’alcool avec les jeunes.
●●   La prise en considération de la culture locale en matière de      ●●   L’offre d’un soutien aux parents, notamment par le biais de
     consommation d’alcool et l’instauration de limites réalistes.          supports et de ressources spécifiques et pertinents.
●●   L’harmonisation de l’âge légal pour la consommation et/ou
     l’achat d’alcool avec d’autres limites d’âge (l’âge légal de la   L’intervention et le traitement
     majorité et de la conduite, par exemple).
                                                                       L’accès à un traitement pour les jeunes ayant des problèmes
Des normes de marketing et de promotion concernant les                 d’abus d’alcool ou de dépendance.
jeunes.
                                                                       ●●   La disponibilité d’outils de dépistage et d’approches
●●   La garantie que les communications commerciales ne                     d’intervention adaptés.
     ciblent pas les jeunes n’ayant pas encore l’âge légal.
                                                                       ●●   Un traitement adapté aux besoins spécifiques des jeunes.
●●   Des codes basés sur le volontariat et l’autorégulation par
     l’industrie afin de garantir leur bon respect.
●●   Des mesures obligatoires si l’autorégulation s’avère
     inefficace.

L’application continue et visible des règles concernant l’âge
légal pour la consommation d’alcool.
●●   La sensibilisation aux mesures répressives applicables en
     cas de violation de ces règles.
Vous pouvez aussi lire