Brookfield Renewable Energy Partners L.P - RAPPORT INTERMÉDIAIRE DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015

 
Brookfield Renewable Energy Partners L.P.
RAPPORT INTERMÉDIAIRE
DU DEUXIÈME TRIMESTRE DE 2015

TABLE DES MATIÈRES

Lettre aux actionnaires                                                  1
Production et revue financière pour le trimestre clos le 30 juin 2015   12
Production et revue financière pour le semestre clos le 30 juin 2015    20
Analyse des états financiers consolidés et autres informations          28
États financiers consolidés intermédiaires non audités                  50
NOS ACTIVITÉS
Nous exploitions nos installations grâce à des plateformes d’exploitation continentales en
Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe, qui nous ont permis de nous concentrer sur le
maintien et l’appréciation de la valeur de nos actifs tout en cultivant des relations positives avec les
parties prenantes locales. Nous détenons et gérons 209 centrales hydroélectriques, 38 installations
éoliennes, 2 installations alimentées au gaz naturel et 3 installations alimentées à la biomasse. Dans
l’ensemble, les actifs que nous détenons ou gérons représentent une puissance installée totale de
7 398 mégawatts (« MW ») et une production annuelle de 26 105 gigawattheures (« GWh ») selon des
moyennes à long terme. Le tableau suivant présente notre portefeuille au 30 juin 2015 :
                                  Réseaux
                                                                                                1             1, 2
                                    hydro-                           Unités de Puissance                MLT           Stockage
                                graphiques        Installations     production      (MW)                (GWh)            (GWh)
Hydroélectricité
                            3
     Amérique du Nord
     États-Unis                         30                  135             420           3 190          11 367            3 582
      Canada                            19                   33              73           1 361           5 173            1 261
                                        49                  168             493           4 551          16 540            4 843
                    4
Amérique latine                         26                   41              88             833           4 299                  -
                                        75                  209             581           5 384          20 839            4 843
                        5
Énergie éolienne
     Amérique du Nord
      États-Unis                          -                    8            721             536           1 394                  -
      Canada                              -                    3            220             406           1 197                  -
                                          -                  11             941             942           2 591                  -
     Amérique latine                      -                    5             75             150              587                 -
     Europe                               -                  22             270             587           1 508                  -
                                          -                  38          1 286            1 679           4 686                  -
         6
Divers                                    -                    5             11             335              580                 -
                                        75                  252          1 878            7 398          26 105            4 843
1)
      Comprend la totalité de la puissance et de la production provenant des participations comptabilisées selon la méthode de la
      mise en équivalence.
2)
      La moyenne à long terme (« MLT ») est calculée sur une base annualisée depuis le début de l’exercice, sans tenir compte de
      la date de l’acquisition ou du début des activités commerciales.
3)
      La MLT des actifs hydroélectriques correspond au niveau de production moyen prévu calculé à partir des résultats d’une
      simulation fondée sur des données de production historiques réalisée sur une période qui couvre habituellement 30 ans.
4)
      Les centrales hydroélectriques situées au Brésil sont encadrées de façon à répartir le risque lié à la production entre les
      producteurs.
5)
      La MLT des actifs éoliens correspond à la production moyenne prévue calculée à partir des résultats d’une simulation fondée
      sur des données historiques sur la vitesse des vents réalisée sur une période qui couvre habituellement 10 ans.
6)
      Comprend les installations alimentées au gaz naturel (« cogénération ») en Amérique du Nord et les installations alimentées à
      la biomasse en Amérique latine.
Le tableau suivant présente la production moyenne à long terme annualisée de notre portefeuille
d’exploitation pour chaque trimestre au 30 juin 2015 :

                                 1, 2
PRODUCTION (GWh)                                       T1                T2               T3                T4             Total
Hydroélectricité
                             3
     Amérique du Nord
      États-Unis                                   3 213             3 239             2 114             2 801           11 367
      Canada                                       1 229             1 580             1 162             1 202            5 173
                                                   4 442             4 819             3 276             4 003           16 540
                         4
     Amérique latine                               1 128             1 061             1 048             1 062            4 299
                                                   5 570             5 880             4 324             5 065           20 839
                     5
Énergie éolienne
     Amérique du Nord
      États-Unis                                     311               468               341               274            1 394
      Canada                                         324               292               238               343            1 197
                                                     635               760               579               617            2 591
     Amérique latine                                 145               146               148               148               587
     Europe                                          449               324               292               443            1 508
                                                   1 229             1 230             1 019             1 208            4 686
         6
Divers                                                 52              160               203               165               580
Total                                              6 851             7 270             5 546             6 438           26 105
1)
      Comprend la totalité de la puissance et de la production provenant des participations comptabilisées selon la méthode de la
      mise en équivalence.
2)
      La MLT est calculée sur une base annualisée depuis le début de l’exercice, sans tenir compte de la date de l’acquisition ou du
      début des activités commerciales.
3)
      La MLT des actifs hydroélectriques correspond au niveau de production moyen prévu calculé à partir des résultats d’une
      simulation fondée sur des données de production historiques réalisée sur une période qui couvre habituellement 30 ans.
4)
      Les centrales hydroélectriques situées au Brésil sont encadrées de façon à répartir le risque lié à la production entre les
      producteurs.
5)
      La MLT des actifs éoliens correspond à la production moyenne prévue calculée à partir des résultats d’une simulation fondée
      sur des données historiques sur la vitesse des vents réalisée sur une période qui couvre habituellement 10 ans.
6)
      Comprend les installations de cogénération en Amérique du Nord et les installations alimentées à la biomasse en
      Amérique latine.

Énoncé concernant les énoncés prospectifs et les mesures non conformes aux IFRS

Le présent rapport intermédiaire renferme de l’information prospective, au sens prescrit par les lois américaines et canadiennes sur
les valeurs mobilières. Nous pouvons formuler de tels énoncés dans le présent rapport intermédiaire, dans d’autres documents
déposés auprès de la Securities and Exchange Commission des États-Unis (« SEC ») ou dans d’autres communications auprès
d’organismes de réglementation canadiens. Se reporter à la rubrique « Mise en garde concernant les énoncés prospectifs ». Dans
le présent rapport intermédiaire, nous utilisons des mesures non conformes aux IFRS. Voir la rubrique « Mise en garde concernant
les mesures non conformes aux IFRS ». Le présent rapport intermédiaire, notre formulaire 20-F et de l’information supplémentaire
déposés auprès de la SEC et des organismes de réglementation au Canada sont accessibles sur notre site Web, à l’adresse
www.brookfieldrenewable.com, ainsi que sur le site Web de la SEC, à l’adresse www.sec.gov, et sur le site Web de SEDAR, à
l’adresse www.sedar.com.
LETTRE AUX ACTIONNAIRES

Les activités d’exploitation affichent une bonne performance en ce début de saison estivale, pendant
laquelle les prix sont solides, et, mis à part les conditions hydrologiques à court terme, tous les autres
aspects de l’entreprise répondent aux attentes ou les surpassent.

Résultats d’exploitation

Le BAIIA ajusté et les fonds provenant des activités (FPA) se sont établis respectivement à 339 millions $
et à 146 millions $ pour le deuxième trimestre. La baisse saisonnière des apports d’eau en Amérique du
Nord, combinée à des niveaux d’eau faibles au Brésil, a fait en sorte que les conditions hydrologiques
sont inférieures au plan pour le trimestre. Nous avons toutefois terminé le trimestre avec des réservoirs
aux niveaux prévus, et nous sommes en bonne position pour tirer profit des prix élevés qui ont cours
pendant l’été. Notre portefeuille éolien a affiché une bonne tenue, la solide performance au Brésil et en
Europe ayant contrebalancé les conditions plus faibles en Amérique du Nord. Ces facteurs continuent de
démontrer les avantages que comporte notre portefeuille de plus en plus diversifié.

Notre ratio de distribution cible est actuellement de 65 % des FPA fondés sur la moyenne à long terme et,
malgré les conditions de faible niveau d’eau qui ont eu cours pendant le trimestre, il s’est quand même
chiffré à un niveau prudent de 79 %.

Situation financière et liquidités

Notre situation financière demeure solide. Nous avons continué de proroger des échéances; la dette a
une durée moyenne pondérée d’environ neuf ans et est principalement assortie de taux d’intérêt fixes, ce
qui nous protège de toute hausse des taux d’intérêt. Du point de vue des liquidités, notre bilan est solide,
et nous disposons des éléments suivants :

•   des liquidités à court terme de plus de 1 milliard $, y compris la trésorerie et les lignes disponibles;
•   des produits de financement additionnels à court terme d’environ 500 millions $ provenant de projets
    sous-financés;
•   des capitaux potentiels nets pour BREP de plus de 1 milliard $ provenant de ventes d’actifs
    additionnelles, si elles sont réalisées, à des valeurs conformes à celles des transactions récentes.

Grâce à cette capacité d’accéder à de multiples sources de capital pour alimenter notre croissance–et à
notre solide feuille de route qui montre que nous l’avons fait par le passé–, nous croyons que nous
sommes en bonne position pour ajouter à notre entreprise des actifs qui feront croître les flux de
trésorerie par action conformément à nos cibles.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.        Rapport intermédiaire                           30 juin 2015
                                                                                                       Page 1
Réserve de projets de croissance

Notre réserve d’acquisitions est actuellement en solide situation, et un certain nombre de transactions de
grande envergure progressent de façon active. Ces transactions sont axées sur trois thèmes :

1) Saisir les options relatives aux prix : Sur les marchés développés de l’énergie, il existe un besoin à
   long terme d’investissements continus pour remplacer les sources de production vieillissantes par
   des technologies plus propres (hydroélectricité, éolien, solaire, gaz naturel). Au cours des cinq
   dernières années, le coût de ces technologies plus propres a grandement profité de la faiblesse des
   taux d’intérêt et des mesures incitatives des gouvernements, et ces deux facteurs ne sont pas
   soutenables à long terme. Par conséquent, nous croyons que les prix de l’énergie devront monter
   pour attirer des investissements supplémentaires. Nous avons investi des sommes importantes de
   capital dans des actifs hydroélectriques au cours de cette période; ces actifs dégagent un rendement
   raisonnable dans le contexte actuel de prix bas, mais sont extrêmement bien positionnés pour profiter
   d’une hausse des prix. Nous travaillons actuellement à faire progresser trois nouvelles occasions
   d’acquisition de cette nature dans le domaine de l’hydroélectricité en Amérique du Nord et en Europe,
   et les actifs visés ont le potentiel de rehausser substantiellement notre position en tant que
   propriétaire et exploitant d’installations hydroélectriques de premier plan.

2) Arbitrage en matière de développement : Les investisseurs sur les marchés développés de
   l’Amérique du Nord et de l’Europe continuent de payer une prime importante pour des actifs générant
   des flux de rentrées fixes sous contrat. Ainsi, nous étudions des possibilités de faire émerger la
   valeur des actifs éoliens sous contrat compris dans notre portefeuille et de redéployer les produits
   dans notre réserve de développement. Cela fait émerger du capital, permet de réaliser nos profits de
   développement et réduit le risque du portefeuille en éliminant les actifs qui sont le plus à risque dans
   un contexte de hausse des taux d’intérêt.

    À cet égard, nous avons récemment réalisé la vente d’un parc éolien d’une puissance de
    102 mégawatts en Californie, ce qui a permis de dégager un rendement de l’ordre de 30 % pour les
    actionnaires de BREP. Du côté des investissements, nous venons d’acquérir un portefeuille de
    développement éolien en Écosse composé de projets d’une puissance totalisant environ
    1 200 mégawatts. Ces projets sont en bonne position pour bénéficier à long terme des solides
    ressources éoliennes de la région et du besoin d’une nouvelle offre au Royaume-Uni. Cette
    acquisition porte notre réserve exclusive totale à plus de 3 000 mégawatts et fait en sorte que notre
    programme avancé de développement de projets pouvant être construits d’ici la fin de la décennie se
    chiffre à environ 1 000 mégawatts.

    Au Brésil, nous continuons de faire progresser la construction du projet hydroélectrique Serra dos
    Cavilinhos, d’une puissance de 25 mégawatts, du projet hydroélectrique Silea, d’une puissance de
    47 mégawatts, et du projet de centrale à la biomasse, d’une puissance de 55 mégawatts. En Irlande,
    nous avons quasi achevé le parc éolien Glentane, d’une puissance de 12 mégawatts, et nous
    commencerons à l’automne la construction de deux nouveaux projets éoliens d’une puissance totale
    de 32 mégawatts. Au Canada, nous faisons progresser le développement d’une expansion de
    60 mégawatts d’un parc éolien existant. Il est prévu que tous ces projets dépassent nos rendements
    cibles pour la société.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.        Rapport intermédiaire                          30 juin 2015
                                                                                                      Page 2
3) Offre sur les marchés émergents : Les marchés en développement, comme le Brésil, souffrent d’une
   insuffisance significative de l’offre au chapitre de la production et continuent d’être aux prises avec
   une croissance soutenue de la demande à long terme. En raison du ralentissement observé de
   l’économie sur bon nombre de marchés émergents et de la dévaluation de leur monnaie, les
   possibilités d’investissement sur ces marchés avec une faible concurrence pourraient générer des
   rendements exceptionnels. Nous avons récemment conclu une entente définitive visant l’acquisition,
   pour une somme de 120 millions $, d’un portefeuille composé de deux centrales hydroélectriques en
   exploitation au Brésil ayant une puissance installée de 51 mégawatts, que nous intégrerons à notre
   plateforme brésilienne. Ces installations en exploitation ont des facteurs de puissance élevée et sont
   situées à proximité de nos actifs existants et des centres de demande. La transaction, dont la clôture
   est prévue au premier trimestre de 2016, devrait générer des rendements de l’ordre de 20 %. Nous
   travaillons à deux transactions au Brésil qui pourraient faire croître davantage notre entreprise
   d’hydroélectricité à l’échelle mondiale.

Plan de relève

Après 15 années passées en tant que chef de la direction de la société, Richard Legault occupe
maintenant le poste de président exécutif du groupe de notre entreprise. À ce titre, Richard nous offrira
des directives et de la supervision à l’égard de tous nos principaux objectifs de croissance et
d’exploitation. Sous sa direction, l’entreprise a crû pour devenir l’une des plus importantes sociétés
cotées axées uniquement sur l’énergie renouvelable du monde et a affiché une feuille de route enviable,
y compris un rendement total composé annualisé de 16 % pendant cette période. Il a laissé une marque
indélébile sur notre société et notre industrie et, au nom du conseil d’administration et de toutes les
parties prenantes, nous lui exprimons notre plus profonde gratitude pour son leadership passé et ses
contributions courantes.

Perspectives

Aux États-Unis, nous avons récemment investi des capitaux propres de plus de 1 milliard $ dans des
actifs dont la valeur est liée à la reprise des marchés de l’énergie. Notre stratégie au cours de cette
période a deux axes. Premièrement, nous avons acquis des actifs hydroélectriques aux États-Unis qui
génèrent des flux de trésorerie stables et des marges élevées, mais qui sont situés sur des marchés
affichant des prix très bas et de solides perspectives de croissance. Deuxièmement, nous nous sommes
concentrés sur l’acquisition de projets au stade du développement pour lesquels nous pouvons conclure
des contrats de vente d’électricité à long terme et mettre à contribution nos capacités opérationnelles
pour saisir des rendements supérieurs.

Au cours de cette période, les prix de l’énergie sont demeurés obstinément bas, soutenus par une
combinaison de capitaux à coût très faible et d’une multitude d’incitatifs gouvernementaux. Ces facteurs
ont entraîné des investissements considérables dans des actifs alimentés au gaz naturel et des actifs
d’énergie éolienne et solaire, et bien que les prix de l’énergie soient encore très bas par rapport à la
norme historique, le coût de remplacement des actifs prendra le dessus en définitive et les prix
augmenteront. Comme 50 % de nos actifs sont situés aux États-Unis, nous sommes positionnés de façon
unique pour saisir les hausses des prix de l’énergie et de la puissance dans l’avenir et nous sommes par
conséquent encouragés par l’amélioration de la situation économique.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.       Rapport intermédiaire                          30 juin 2015
                                                                                                     Page 3
Au cours des deux dernières années, nous avons déployé des efforts considérables dans l’établissement
de capacités opérationnelles en Europe et dans le rehaussement de notre plateforme en Amérique latine.
Ces deux marchés représentent des possibilités de croissance pour nous, et nous sommes en bonne
position grâce à nos réserves de développement en Irlande, au Royaume-Uni et au Portugal. Nous avons
également doublé la taille de notre plateforme au Brésil et introduit l’énergie éolienne comme nouvelle
technologie significative pouvant nous permettre de croître. Chacune de nos plateformes est bien
positionnée et dotée d’une direction locale et de solides équipes pour gérer les opérations existantes,
ajouter de nouveaux actifs et élargir nos réserves de développement.

Pour ce qui est de l’avenir, notre priorité est de faire émerger les options incorporées dans nos actifs
existants tout en recherchant des occasions de croissance uniques sur nos trois principaux marchés
continentaux ainsi que d’ajouter de façon sélective un autre marché à notre entreprise s’il y en a un sur
lequel, à notre avis, nous pouvons entrer pour générer de la valeur et prendre de l’expansion.

Nous avons hâte de vous faire part de nos progrès pendant l’exercice, et nous vous remercions de votre
soutien constant.

Cordialement,

Le chef de la direction

Sachin Shah

Le 6 août 2015

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.       Rapport intermédiaire                         30 juin 2015
                                                                                                    Page 4
NOS FORCES CONCURRENTIELLES
Brookfield Renewable Energy Partners L.P. (« Brookfield Renewable ») est la propriétaire et l’exploitante
d’un portefeuille diversifié d’actifs de haute qualité produisant de l’électricité à partir de ressources
renouvelables.
Notre modèle d’affaires consiste à mettre à profit notre présence mondiale pour repérer et acquérir des
actifs de production d’énergie renouvelable de grande qualité dont la valeur est intéressante, à financer
ces acquisitions à long terme et à faible risque, puis à accroître les flux de trésorerie et les valeurs de ces
actifs grâce à nos équipes d’exploitation chevronnées afin de dégager des rendements à long terme
durables et attrayants dans l’intérêt de nos actionnaires.
Une des plus importantes plateformes cotées axées uniquement sur l’énergie renouvelable.
Nous détenons l’un des plus importants portefeuilles du monde cotés en Bourse axés uniquement sur
l’énergie renouvelable, regroupant des actifs totalisant environ 20 milliards $, une puissance installée de
7 398 MW et une production moyenne à long terme provenant des actifs en exploitation de 26 105 GWh.
Notre portefeuille se compose de 209 centrales hydroélectriques installées sur 75 réseaux
hydrographiques, 38 parcs éoliens et 3 installations alimentées à la biomasse. Il s’étend sur 14 marchés
de l’énergie en Amérique du Nord, en Amérique latine et en Europe.

                  Production par technologie                                  Production par marché

                               Divers                                                Europe
                    Énergie     2%                                                    5%
                    éolienne                                              Amérique
                     18 %                                                  latine
                                                                            20 %

                                                                                              Amérique
                                         Hydro-
                                        électricité
                                                                                               du Nord
                                          80 %                                                  75 %

Accent sur la catégorie attrayante des actifs hydroélectriques. Nos actifs, à prédominance
hydroélectrique, représentent l’un des modes de production d’énergie à plus longue durée de vie et au
coût le plus faible, en plus d’être écoresponsables. Nos actifs en Amérique du Nord peuvent stocker de
l’eau dans des réservoirs, à raison d’environ 29 % de leur production moyenne à long terme annualisée.
Nos actifs au Brésil bénéficient d’un cadre national qui permet de répartir le risque lié à la production
entre les producteurs hydroélectriques. La capacité de stockage de l’eau dans des réservoirs en
Amérique du Nord et le nivellement de la production au Brésil offrent une protection partielle contre les
variations à court terme de l’approvisionnement en eau. En raison de notre envergure et de la qualité de
nos actifs, nous sommes en bonne position concurrentielle comparativement aux autres plateformes
d’énergie renouvelable cotées en Bourse, ce qui procure une importante valeur de rareté aux
investisseurs.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.             Rapport intermédiaire                              30 juin 2015
                                                                                                               Page 5
Bien positionnée pour un mandat de croissance à l’échelle mondiale. Nous avons un fort potentiel
de croissance interne grâce à un portefeuille de projets de développement d’environ 3 000 MW, répartis à
l’échelle de nos plateformes d’exploitation, ainsi que la capacité d’atteindre une efficience au chapitre de
l’exploitation et la possibilité de hausser les prix de l’énergie pour la tranche du portefeuille s’appuyant sur
le marché. Notre forte capacité à faire des acquisitions vient appuyer notre croissance interne. Au cours
des 10 dernières années, nous avons fait l’acquisition ou la mise en service de 79 centrales
hydroélectriques d’une puissance totale d’environ 2 090 MW, de 38 installations éoliennes d’une
puissance totale d’environ 1 680 MW et de trois installations alimentées à la biomasse d’une puissance
totale de 120 MW. Pour le semestre clos le 30 juin 2015, nous avons fait l’acquisition de centrales
hydroélectriques, d’installations éoliennes et d’installations alimentées à la biomasse, ou en avons mis en
service, d’une puissance installée de respectivement 163 MW, 410 MW et 120 MW. Notre capacité
d’acquérir et d’aménager des actifs est renforcée par nos équipes aguerries d’exploitation et de
développement de projets, notre relation stratégique avec Brookfield Asset Management et notre profil de
liquidité et de structure du capital. Nous avons fait par le passé, et continuerons à le faire, l’acquisition ou
le développement d’actifs au moyen d’arrangements avec des investisseurs institutionnels dans des
partenariats financés ou cofinancés par Brookfield Asset Management.
Profil de distribution attrayant. Nous prévoyons que notre stratégie générera des flux de trésorerie
prévisibles et très stables, provenant principalement d’actifs hydroélectriques de longue durée, assurant
un profil de distribution attrayant. Nous visons un ratio de distribution des fonds provenant des activités
d’environ 60 % à 70 % et un taux de croissance des distributions à long terme, soit une fourchette de 5 %
à 9 % par année.
Flux de trésorerie stables et de grande qualité ayant une valeur à long terme attrayante pour les
porteurs de parts de la société en commandite. Nous comptons maintenir des flux de trésorerie
hautement stables et prévisibles, provenant d’un portefeuille diversifié d’actifs hydroélectriques et éoliens
de longue durée et à faibles coûts d’exploitation qui vend de l’électricité aux termes de contrats à long
terme à prix fixes, conclus avec des contreparties solvables. Environ 88 % de notre production de 2015
est vendue aux termes de conventions d’achat d’électricité à des organismes publics d’électricité, à des
services publics responsables de l’approvisionnement, à des utilisateurs industriels ou à des sociétés
affiliées de Brookfield Asset Management. Les conventions d’achat d’électricité portant sur nos actifs ont
une durée résiduelle moyenne pondérée de 17 ans, ce qui procure une stabilité à long terme des flux
de trésorerie.
Profil financier solide. Grâce à des actifs totalisant environ 20 milliards $, notre ratio d’endettement
consolidé est de 42 % et environ 75 % de nos emprunts sont sans recours à l’égard de
Brookfield Renewable. Les emprunts de la société et ceux des filiales ont une durée moyenne pondérée
d’environ respectivement sept et dix ans. À la fin du trimestre, les liquidités disponibles comprenaient de
la trésorerie et des équivalents de trésorerie d’environ 1,0 milliard $ et les tranches disponibles des
facilités de crédit.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.          Rapport intermédiaire                             30 juin 2015
                                                                                                           Page 6
Rapport de gestion
Pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2015
FAITS SAILLANTS POUR LE TRIMESTRE CLOS LE 30 juin 2015
Résultats d’exploitation
L’ensemble de notre portefeuille a continué d’afficher une bonne performance, les taux de disponibilité et
de fiabilité étant demeurés conformes à nos plans. Les actifs acquis ou mis en service au cours des
douze derniers mois ont affiché une performance comparable ou supérieure à la moyenne à long terme.
La production totale s’est élevée à 6 400 GWh, contre une moyenne à long terme de 7 199 GWh.
Les produits ont totalisé 458 millions $ comparativement à 474 millions $ au trimestre correspondant de
l’exercice précédent. Le résultat net a atteint 35 millions $ en regard de 72 millions $ pour le trimestre
correspondant de l’exercice précédent.
Le BAIIA ajusté s’est établi à 339 millions $ comparativement à 360 millions $ au trimestre correspondant
de l’exercice précédent. Les fonds provenant des activités ont atteint 146 millions $ contre 198 millions $
au trimestre correspondant de l’exercice précédent.
Amérique du Nord

    •    Les conditions hydrologiques et le régime des vents ont retranché 718 GWh à la production par
         rapport à la moyenne à long terme aux États-Unis et au Canada; toutefois, à la fin du trimestre,
         les réservoirs enregistraient un niveau conforme à la moyenne à long terme de sorte que nous
         étions en bonne position pour tirer parti des prix supérieurs au cours de l’été.

    •    Les installations hydroélectriques en Pennsylvanie acquises en 2014 ont affiché une performance
         conforme à la moyenne à long terme et ont généré une production additionnelle de 240 GWh.
Amérique latine

    •    L’incidence des conditions de sécheresse qui persistent au Brésil a été en partie atténuée par la
         participation au programme d’équilibrage hydrologique, administré par le gouvernement brésilien.
         La production a été de 163 GWh inférieure à la moyenne à long terme.

    •    En maintenant la proportion de la production visée par contrat à environ 80 %, nous avons été en
         mesure de tirer des prix plus élevés de l’énergie produite non régie par contrat.

    •    Les portefeuilles d’actifs hydroélectriques, d’actifs éoliens et d’actifs alimentés à la biomasse au
         Brésil, acquis à la fin du trimestre précédent, et l’installation hydroélectrique acquise au cours du
         trimestre écoulé ont enregistré une performance conforme ou supérieure à la moyenne à long
         terme.
Europe

    •    L’ensemble du portefeuille éolien a généré un niveau de production supérieur à la moyenne à
         long terme de 318 GWh. Le portefeuille éolien en Irlande, qui comprend les parcs éoliens acquis
         au cours de l’exercice précédent et trois parcs éoliens mis en service en 2015, a généré une
         production de 274 GWh, et le portefeuille éolien acquis au Portugal au cours du trimestre
         précédent, une production de 52 GWh.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.          Rapport intermédiaire                           30 juin 2015
                                                                                                         Page 7
Croissance et développement
Après le trimestre, nous avons conclu la vente d’un portefeuille éolien d’une puissance de 102 MW en
Californie qui affichait de solides résultats.
De concert avec nos partenaires institutionnels, nous avons conclu l’acquisition d’une installation
hydroélectrique de 120 MW au Brésil qui devrait générer 519 GWh par année. Nous avons donc conclu
avec succès l’acquisition du portefeuille de 488 MW au Brésil, comprenant une capacité de production
hydroélectrique, éolienne et à partir de la biomasse, annoncée à la fin de 2014.
Nous avons également acquis une réserve de projets de développement éolien d’environ 1 200 MW en
Écosse, poussant la puissance totale de la réserve de projets de développement à environ 3 000 MW.
Nous avons effectué la mise en service complète d’un parc éolien de 12 MW en Irlande, qui devrait
générer 33 GWh par année.
Nous avons commencé la construction d’un parc éolien de 14 MW en Irlande du Nord, qui devrait
générer 38 GWh par année, et la mise en service est prévue en 2016.
Nous avons poursuivi la construction, conformément à l’étendue, au calendrier et au budget, de projets
de développement hydroélectrique et à partir de la biomasse de 127 MW au Brésil. Collectivement, ces
quatre projets devraient générer 624 GWh par année et leur mise en service est prévue entre 2016
et 2018.
Dans le cadre de la plus récente enchère du gouvernement du Brésil, nous avons obtenu des contrats à
long terme à un prix moyen de 208 R$ par MWh, visant une production annuelle de 408 GWh,
relativement à trois de ces projets de développement.
Après la fin du trimestre, nous avons conclu une entente visant l’acquisition de deux installations
hydroélectriques au Brésil, d’une capacité de production totale de 51 MW. Les installations devraient
générer 293 GWh par année. La transaction devrait être conclue au premier trimestre de 2016, sous
réserve du respect de conditions de clôture habituelles.
Situation de trésorerie et sources de financement
Les liquidités disponibles à la clôture du trimestre sont composées de trésorerie et d’équivalents de
trésorerie d’environ 1,0 milliard $ et des tranches disponibles des facilités de crédit. Notre ratio
d’endettement est de 42 % et environ 75 % de nos emprunts sont sans recours à l’égard de
Brookfield Renewable. Les emprunts de la société mère et ceux des filiales ont une durée moyenne
pondérée d’environ respectivement sept et dix ans.
Nous avons prorogé l’échéance de nos facilités de crédit autorisées d’un an, soit jusqu’en juin 2020, et
relevé le plafond d’emprunt sur ces facilités pour le porter à 1 310 millions $. Nous avons également
réduit la marge sur une dette de 194 millions de dollars canadiens liée à un portefeuille éolien de 189 MW
en Ontario, la faisant passer de 2,25 % à 1,625 %. Nous continuons d’examiner un certain nombre de
possibilités de financement qui accroîtront la durée du portefeuille, réduiront l’exposition globale à
certains marchés des capitaux et nous permettront de tirer parti du contexte actuel de faibles taux
d’intérêt.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.       Rapport intermédiaire                          30 juin 2015
                                                                                                     Page 8
INFORMATION SUR L’EXPLOITATION ET INFORMATION FINANCIÈRE HISTORIQUE
                                                               Trimestres clos les 30 juin            Semestres clos les 30 juin
(EN MILLIONS, SAUF INDICATION CONTRAIRE)                           2015             2014                 2015             2014
                                 1
Information sur l’exploitation
Puissance (MW)                                                     7 398               6 428               7 398              6 428
                                                2
Production moyenne à long terme (GWh)                              7 199               6 440             13 715              12 461
                         2
Production réelle (GWh)                                            6 400               6 341             12 223              12 326
Produits moyens ($ par MWh)                                           72                  77                 74                  81
Informations financières choisies
Produits                                                             458 $               474 $               899 $               954 $
             3
BAIIA ajusté                                                         339                 360                 677                 720
                               3
Fonds provenant des activités                                        146                 198                 299                 383
                                     3
Fonds provenant des activités ajustés                                131                 184                 269                 355
Résultat net                                                          35                  72                  86                 197
Fonds provenant des activités par part de société
                    3, 4
   en commandite                                                     0,53               0,74                1,09                1,44
Distributions par part de société en
               5, 6
   commandite                                                        1,61               1,50                1,61                1,50
                                                                                                         30 juin           31 déc.
(EN MILLIONS, SAUF INDICATION CONTRAIRE)                                                                  2015               2014
Données du bilan :
Immobilisations corporelles, à la juste valeur                                                           18 521 $            18 566 $
Participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence                                    251                 273
Total de l’actif                                                                                         19 982              19 849

Dette à long terme et facilités de crédit                                                                 7 890               7 678
Passifs d’impôt différé                                                                                   2 581               2 637
Total du passif                                                                                          11 332              10 968

Actions privilégiées                                                                                         677                 728
Participations ne donnant pas le contrôle dans des filiales en exploitation                                2 394               2 062
Participation de commandité dans une filiale société de portefeuille
  détenue par Brookfield                                                                                      54                  59
Participations ne donnant pas le contrôle dans une filiale société de
  portefeuille – parts rachetables/échangeables détenues par Brookfield                                    2 624               2 865
Capitaux propres des commanditaires                                                                        2 901               3 167
Total des capitaux propres                                                                                 8 650               8 881
                      7
Ratio d’endettement                                                                                           42 %                40 %
1)
     Comprend la totalité de la puissance et de la production provenant des participations comptabilisées selon la méthode de la
     mise en équivalence.
2)
     Pour les actifs acquis ou ayant commencé leurs activités commerciales au cours de l’exercice, ce montant est calculé à partir
     de la date d’acquisition ou de la date du début des activités commerciales.
3)
     Mesures non conformes aux IFRS. Se reporter aux rubriques « Mise en garde concernant les mesures non conformes
     aux IFRS » et « Revue financière par secteur pour le trimestre clos le 30 juin 2015 » et à la rubrique « Revue financière par
     secteur pour le semestre clos le 30 juin 2015 ».
4)
     Pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2015, le nombre total moyen pondéré de parts de société en commandite, de
     parts rachetables/échangeables et de parts de commandité s’est établi respectivement à 275,7 millions et 275,7 millions
     (267,6 millions et 266,5 millions en 2014).
5)
     Montant fondé sur les 12 derniers mois d’exploitation.
6)
     Représentent les distributions par part aux porteurs des parts de société en commandite rachetables/échangeables, des parts
     de société en commandite et de la participation de commandité.
7)
     Le total de la structure du capital comprend le total de la dette et les passifs d’impôt différé, diminué des actifs d’impôt différé,
     et les capitaux propres.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.                      Rapport intermédiaire                                        30 juin 2015
                                                                                                                                  Page 9
Le présent rapport de gestion pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2015 a été préparé en date
du 6 août 2015. Sauf indication contraire, les termes « Brookfield Renewable », « nous », « notre » et
« nos » désignent Brookfield Renewable Energy Partners L.P. et ses entités contrôlées.
Les états financiers de Brookfield Renewable ont été préparés conformément aux Normes internationales
d’information financière (« IFRS »), pub l’International Accounting Standards Board (l’« IASB »), selon
lesquelles il faut faire des estimations et poser des hypothèses qui ont une incidence sur les montants de
l’actif et du passif et sur les informations relatives aux passifs éventuels présentés à la date des états
financiers ainsi que sur les montants des produits et des charges au cours des périodes de présentation
de l’information financière.
Certains chiffres comparatifs ont été reclassés afin de les rendre conformes à la présentation de
l’exercice considéré.
Sauf indication contraire, tous les montants en dollars sont libellés en dollars américains.
La société mère ultime de Brookfield Renewable est Brookfield Asset Management Inc.
(« Brookfield Asset Management »). Brookfield Asset Management et ses filiales, autres que
Brookfield Renewable, sont appelées individuellement et collectivement « Brookfield » dans le présent
rapport de gestion.
PRÉSENTATION AU PUBLIC INVESTISSEUR
Les capitaux propres consolidés de Brookfield Renewable comprennent les parts de société en
commandite détenues par le public, des parts de société en commandite rachetables/échangeables de
Brookfield Renewable Energy L.P. (« BRELP »), filiale société de portefeuille de Brookfield Renewable,
détenues par Brookfield (les « parts de société en commandite rachetables/échangeables ») et une
participation de commandité dans BRELP détenue par Brookfield (la « participation de commandité »).
Les parts de société en commandite et les parts de société en commandite rachetables/échangeables
ont les mêmes attributs économiques à tous les égards, sauf que les parts de société en commandite
rachetables/échangeables donnent à Brookfield le droit de demander que ses parts soient rachetées pour
une contrepartie en trésorerie. Si Brookfield exerce ce droit, Brookfield Renewable peut, à son gré,
satisfaire à la demande de rachat au moyen de parts de société en commandite, plutôt qu’en trésorerie, à
raison de une pour une. Brookfield, en tant que porteur de parts de société en commandite
rachetables/échangeables, a droit au résultat net et aux distributions par part équivalant à la participation
par part des parts de la société en commandite. Comme Brookfield Renewable peut, à son gré, régler
cette obligation au moyen de parts de société en commandite, les parts de société en commandite
rachetables/échangeables sont classées dans les capitaux propres, et non comme un passif.
Étant donné la caractéristique d’échange mentionnée ci-dessus, nous présentons les parts de société en
commandite, les parts de société en commandite rachetables/échangeables et la participation de
commandité comme des composantes distinctes des capitaux propres consolidés. Cette présentation n’a
aucune incidence sur le total du résultat, sur l’information par part ou par action ni sur le total des
capitaux propres consolidés.
À la date du présent rapport, Brookfield détenait une participation sous forme de parts de société en
commandite d’environ 62 %, compte tenu d’un échange intégral, et la totalité des participations de
commandité dans Brookfield Renewable, soit une participation de 0,01 %, la tranche restante d’environ
38 % étant détenue par le public.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.         Rapport intermédiaire                           30 juin 2015
                                                                                                      Page 10
MESURE DU RENDEMENT
Nous présentons nos principales mesures financières en nous fondant sur le total des résultats avant les
distributions versées aux porteurs de parts de société en commandite, aux porteurs de parts
rachetables/échangeables et aux porteurs de la participation de commandité. De plus, nos activités sont
segmentées par type de production d’énergie (hydroélectricité, énergie éolienne et divers, catégorie qui
inclut la production d’énergie à partir de la biomasse et la cogénération), et les catégories hydroélectricité
et énergie éolienne sont également segmentées par secteur géographique (Amérique du Nord, composé
des secteurs États-Unis et Canada, Amérique latine et Europe), car c’est ainsi que le chef de la direction,
le président et chef de l’exploitation ainsi que le chef de la direction des finances (collectivement, « le
principal décideur opérationnel ») analysent nos résultats, gèrent les activités et affectent les ressources.
Nous présentons donc nos résultats de la même façon. Pour en savoir plus, se reporter à la note 15,
intitulée « Informations sectorielles », de nos états financiers consolidés intermédiaires.
L’un de nos principaux objectifs est de dégager des flux de trésorerie fiables et croissants tout en
réduisant au minimum le risque pour toutes les parties prenantes. Nous surveillons notre rendement à cet
égard au moyen de quatre mesures clés : i) le résultat net; ii) le bénéfice avant intérêts, impôts sur le
résultat et amortissements ajusté (« BAIIA ajusté »); iii) les fonds provenant des activités et iv) les fonds
provenant des activités ajustés.
Il est important de souligner que le BAIIA ajusté, les fonds provenant des activités et les fonds provenant
des activités ajustés sont des mesures qui n’ont pas de définition normalisée prescrite par les IFRS; il est
donc peu probable qu’elles soient comparables à des mesures semblables présentées par d’autres
sociétés. Nous fournissons de l’information supplémentaire sur la façon dont nous calculons le BAIIA
ajusté, les fonds provenant des activités et les fonds provenant des activités ajustés, et nous présentons
un rapprochement avec le résultat net et les flux de trésorerie liés aux activités d’exploitation. Se reporter
aux rubriques « Revue financière par secteur pour le trimestre clos le 30 juin 2015 » et « Revue
financière par secteur pour le semestre clos le 30 juin 2015 ».

Résultat net
Le résultat net est calculé selon les IFRS.

BAIIA ajusté
Le BAIIA ajusté correspond aux produits, moins les coûts directs (y compris les coûts de
commercialisation de l’énergie), plus notre quote-part des résultats en trésorerie découlant des
participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence et d’autres produits, avant
intérêts, impôt sur le résultat, amortissements, coûts de service de gestion et la composante trésorerie
des participations ne donnant pas le contrôle.

Fonds provenant des activités
Les fonds provenant des activités correspondent au BAIIA ajusté, moins les intérêts, l’impôt exigible et
les coûts de service de gestion, et sont ajustés pour tenir compte de la composante trésorerie des
participations ne donnant pas le contrôle. Pour le trimestre et le semestre clos le 30 juin 2014, les fonds
provenant des activités comprennent les résultats provenant du portefeuille éolien que nous avons acquis
                                                                er
en Irlande, tenant compte de notre participation financière du 1 janvier 2014 au 30 juin 2014.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.         Rapport intermédiaire                            30 juin 2015
                                                                                                       Page 11
Notre ratio de distribution correspond aux distributions aux porteurs de parts de société en commandite
rachetables/échangeables, de parts de société en commandite et de la participation de commandité, y
compris les distributions incitatives au commandité, divisées par les fonds provenant des activités.

Fonds provenant des activités ajustés
Les fonds provenant des activités ajustés correspondent aux fonds provenant des activités, moins la
quote-part de Brookfield Renewable des dépenses d’investissement de maintien ajustées (fondées sur
les programmes de dépenses d’investissement de maintien à long terme).

PRODUCTION ET REVUE FINANCIÈRE POUR LE TRIMESTRE CLOS LE 30 JUIN 2015
Le tableau suivant présente la production réelle et la production moyenne à long terme pour les
trimestres clos les 30 juin :
                                                                                               Variation des résultats
                                                                                                                  Réelle vs
                                                                                                                   exercice
                                                          1                           1
                                    Production réelle            Production MLT               Réelle vs MLT      précédent
PRODUCTION (GWh)                         2015          2014         2015          2014         2015       2014
Production
 hydroélectrique
   Amérique du Nord
    États-Unis                          2 930         3 085         3 239        3 035           (309)           50          (155)
    Canada                              1 338         1 558         1 580        1 488           (242)           70          (220)
                                        4 268         4 643         4 819        4 523           (551)          120          (375)
     Amérique latine                      833           844           996          898           (163)          (54)          (11)
                                        5 101         5 487         5 815        5 421           (714)           66          (386)
Énergie éolienne
  Amérique du Nord
    États-Unis                            358           427           468           468          (110)           (41)         (69)
    Canada                                235           242           292           292           (57)           (50)          (7)
                                          593           669           760           760          (167)           (91)         (76)
     Amérique latine                      185             -           146             -            39              -          185
           2
     Europe                               326           144           318           180             8            (36)         182
                                        1 104           813         1 224          940           (120)         (127)          291
Divers                                    195            41           160           79             35           (38)          154
      3
Totale                                  6 400         6 341         7 199        6 440           (799)          (99)           59
1)
     Pour les actifs acquis ou les actifs ayant commencé leurs activités commerciales au cours de l’exercice, ce montant est calculé
     à partir de la date d’acquisition ou de la date du début des activités commerciales.
2)
     Nous avons conclu l’acquisition du portefeuille éolien en Irlande le 30 juin 2014. Aux termes de la convention d’achat et de
     vente, Brookfield Renewable a acquis une participation financière dans le portefeuille éolien à compter du 1er janvier 2014. Par
     conséquent, la production du 1er avril 2014 au 30 juin 2014 a été comptabilisée au deuxième trimestre de 2014.
3)
     Comprend la totalité de la production découlant des participations comptabilisées selon la méthode de la mise en équivalence.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.                     Rapport intermédiaire                                     30 juin 2015
                                                                                                                            Page 12
Nous comparons la production réelle à la production moyenne à long terme afin de mettre en évidence
l’incidence de l’un des facteurs importants qui influent sur la variabilité de nos résultats d’activité. À court
terme, nous sommes conscients que les conditions hydrologiques et le régime de vents varient d’une
période à l’autre, mais, au fil du temps, nous nous attendons à ce que nos installations continuent de
produire conformément à leurs moyennes à long terme, lesquelles se sont avérées des indicateurs de
rendement fiables.
Le risque d’une chute de la production en Amérique latine continue d’être réduit au minimum grâce à
notre participation à un programme d’équilibrage hydrologique administré par le gouvernement brésilien.
Ce programme atténue le risque hydrologique en garantissant à tous les participants qu’ils recevront, à
un certain moment, une quantité d’énergie garantie, quel que soit le volume d’énergie réel qu’ils
produisent. Le programme répartit le total de l’énergie générée en transférant les surplus des installations
ayant généré un excédent à celles qui génèrent moins que leur énergie assurée. De temps à autre, un
faible taux de précipitations dans l’ensemble du réseau du pays pourrait entraîner une diminution
temporaire de la production disponible à la vente, comme ce fut le cas pendant plus d’un an. Quand une
telle situation se produit, nous nous attendons à ce qu’une proportion plus élevée de production
thermique soit nécessaire pour équilibrer l’offre et la demande au pays, ce qui pourrait faire augmenter
les prix du marché au comptant dans son ensemble. En prévision de conditions hydrologiques moins
favorables, nous continuons à maintenir une production d’électricité visée par contrat plus faible dans le
portefeuille, conservant ainsi différentes options et de la souplesse au sein du portefeuille, ce qui nous
permet d’accroître nos produits en période de prix de l’énergie plus élevés.
L’ensemble du portefeuille a maintenu un taux de disponibilité et de fiabilité élevé, ne subissant aucun
arrêt imprévu important. La production pour le trimestre clos le 30 juin 2015 a totalisé 6 400 GWh, soit
une production inférieure à la moyenne à long terme de 7 199 GWh et une augmentation de 59 GWh par
rapport à celle du trimestre correspondant de l’exercice précédent.
La production du portefeuille hydroélectrique s’est élevée à 5 101 GWh, soit une production inférieure à
la moyenne à long terme de 5 815 GWh et une diminution de 386 GWh par rapport à celle du trimestre
correspondant de l’exercice précédent.

    • Les variations étaient principalement attribuables à la diminution des apports d’eau à l’échelle de
        la majeure partie de notre portefeuille.
    • La production de nos installations acquises récemment en Pennsylvanie et au Brésil a totalisé
        339 GWh, ce qui est conforme à notre moyenne à long terme.
    • À la fin du trimestre, le niveau des réservoirs correspondait à la moyenne à long terme, de sorte
        que nous sommes en bonne position pour tirer parti des prix supérieurs au cours de l’été.
La production du portefeuille éolien s’est établie à 1 104 GWh, soit une production inférieure à la
moyenne à long terme de 1 224 GWh et une hausse de 291 GWh comparativement à celle du trimestre
correspondant de l’exercice précédent.

    • La production du portefeuille éolien en Amérique du Nord a atteint 593 GWh, soit une production
        inférieure à la moyenne à long terme de 760 GWh et une baisse de 76 GWh par rapport à celle
        du trimestre correspondant de l’exercice précédent, ce qui s’explique avant tout par les vents plus
        faibles dans l’ensemble du portefeuille.
    • En Europe, le portefeuille irlandais a généré 194 GWh, une production conforme à la moyenne à
        long terme de 187 GWh, et supérieure de 50 GWh à celle du trimestre correspondant de
        l’exercice précédent en raison du régime de vents plus fort.

Brookfield Renewable Energy Partners L.P.          Rapport intermédiaire                             30 juin 2015
                                                                                                         Page 13
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler