Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand

 
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
Enquête clientèle - Avril 2018
Agrotourisme & Tourisme gourmand

Enquête commandée par l'Association de l'Agrotourisme et du Tourisme
Gourmand du Québec et réalisée par Raymond Chabot Grant Thornton
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
Table des matières

                                                         1.    Mise en contexte ...................................................... 1
                                                         2.    Résultats pour les voyageurs gourmands ............... 5
                                                         3.    Résultats pour les voyageurs non gourmands ...... 25
                                                         4.    Constats ................................................................. 31
                                                         Annexes                                                                          1
                                                         Annexe 1 Résultats complets                                                      1

  Cette étude a été réalisée grâce à une aide financière du ministère du Tourisme et du programme issu de l'accord Cultivons
l'avenir 2 conclu entre le ministre de l'Agriculture, des Pêcheries et de l'Alimentation et Agriculture et Agroalimentaire Canada.
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
1. Mise en contexte

1.1.    RAPPEL DU MANDAT
L’Association de l’Agrotourisme et du Tourisme Gourmand (AATGQ), connue sous la marque
promotionnelle Terroir et Saveursmd du Québec, a pour mission de rassembler et de promouvoir
les exploitants œuvrant en agrotourisme et tourisme gourmand, tout en favorisant le développement
et l’amélioration de la qualité des entreprises, ainsi que le réseautage et la concertation du secteur.

L'AATGQ œuvre au développement de son secteur depuis plus de 40 ans. Ce qui lui a permis de
développer une expertise unique et être reconnue par le ministère du Tourisme à titre d’association
touristique sectorielle en agrotourisme et tourisme gourmand. De par ce rôle, elle assume un
leadership sectoriel, encourage l’adoption de bonnes pratiques d’affaires dans les entreprises,
favorise l’innovation et acquiert l’expertise nécessaire au bon développement de son secteur. Elle
assume également un leadership et un rôle de porte-parole auprès des ministères, divers organismes,
partenaires et entrepreneurs de l’industrie touristique.

L’AATGQ souhaite avoir une meilleure connaissance stratégique du comportement de la clientèle
agrotouristique/gourmande et de leurs habitudes de consommation, et ce, tant lors d'un voyage ou
une excursion que lorsqu'elle est de retour à la maison. Pour ce faire, elle a réalisé une enquête
auprès des Québécois ayant effectué au moins une activité agrotouristique ou gourmande au
cours des deux dernières années. En parallèle, une enquête auprès de ceux n’ayant effectué
aucune activité agrotouristique ou gourmande a permis de comparer les habitudes de ces deux profils.

Pour les accompagner dans la réalisation de cette enquête, l’AATGQ a fait appel à Raymond Chabot
Grant Thornton (RCGT) pour coordonner celle-ci et en analyser les résultats. L’équipe Tourisme, Loisir
et Culture de RCGT a donc mené cette grande enquête visant à:

       obtenir un portrait général des expériences de cette clientèle agrotouristique/gourmande,
        c'est-à-dire mieux comprendre leurs habitudes de consommation de produits locaux ou
        régionaux ;

       comment la pratique touristique en favorise l'achat de proximité ;

       mesurer l’attractivité des produits d’agrotourisme et de tourisme gourmand et l’importance de
        ceux-ci dans le choix d’une destination.

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                             Page 1
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
1.2.     MÉTHODOLOGIE
Le mandat s’est déroulé ainsi :

      Rédaction du questionnaire (novembre et décembre 2017).
      Programmation de l’enquête sur une plateforme électronique (janvier 2018).
      Collecte des données sur un panel Web (15 janvier au 1er mars 2018).
      Analyse des résultats (mars 2018).
      Présentation des résultats au 2e Grand rendez-vous en agrotourisme et tourisme gourmand (avril
       2018).

L’enquête comportait deux volets :

      Les voyageurs qui réalisent des activités agrotouristiques ou gourmandes lors de leurs
       voyages ou excursions au Québec. Ce volet visait 850 répondants (marge d’erreur de 3,4 %) et
       prévoyait un questionnaire d’environ 40 variables.

      Les voyageurs qui ne réalisent pas ou très rarement des activités agrotouristiques ou
       gourmandes lors de leurs voyages ou excursions au Québec. Ce volet visait 500 répondants
       (marger d’erreur de 4,4 %) et prévoyait un questionnaire d’environ 12 variables.

La sélection des répondants s’est faite sur la base des deux questions suivantes :

Au cours des 2 dernières années, avez-vous effectué un voyage ou une excursion touristique d’agrément
au Québec (avec ou sans nuitée, à plus de 40 km de votre domicile) ? Veuillez exclure tout voyage fait
uniquement par affaires.

Oui                                                1 355 répondants                 Ont passé à la question suivante

Non                                                   0 répondant                   Ont été exclus du sondage

Lors de ces voyages ou excursions au Québec, quelle est la fréquence à laquelle vous incluez au moins
une activité agrotouristique ou gourmande ?

Toujours (tous les voyages/excursions)                  245 répondants
                                                                                   Ont répondu aux questions
Souvent (la majorité des                                                            « Voyageurs agrotouristiques ou
                                                        322 répondants
voyages/excursions / plus de 50 %)                                                  gourmands »
À l’occasion (une minorité des
                                                        288 répondants
voyages/excursions / de 25 à 50 %)
                                                                                   Ont répondu aux questions
Rarement (une très faible minorité des
                                                        500 répondants              « Voyageurs non
voyages/excursions / moins de 25 %)
                                                                                    agrotouristiques ou gourmands »

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                                            Page 2
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
1.3.     DÉFINITIONS
Quelques définitions pertinentes pour la compréhension des résultats :

      Activité agrotouristique ou gourmande :
       Par activité agrotouristique ou gourmande, nous entendons une activité touristique liée à la
       découverte, l’achat ou la consommation de nourriture ou de boissons chez un producteur agricole
       ou un artisan transformateur, mais aussi dans un marché public ou un festival/événement. Est
       inclus également un repas, pris dans un restaurant ou dans une ferme, représentatif de la culture
       culinaire des régions ou mettant en valeur des produits locaux ou régionaux.

       Sont exclus les repas servis dans des chaînes de restauration comme Saint-Hubert, Piazzetta,
       Pacini, ou toute autre chaîne de restauration rapide comme chez Ashton, une cantine, un
       foodtruck, etc.

       Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « activité gourmande », de
       manière inclusive, afin d’alléger le document.

      Produits locaux ou régionaux
       Par ce terme, nous faisons référence à de la nourriture ou des boissons produites et transformées
       par des producteurs agricoles ou des artisans transformateurs du Québec. Il peut s’agir autant
       de produits fins du terroir (par exemple des cidres ou vins de glace, du foie gras, etc.) ou des
       produits d’alimentation de base (par exemple des fruits, légumes, viandes, etc.)

       Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « produits locaux », de
       manière inclusive, afin d’alléger le document.

      Déguster/Prendre un repas, dans un restaurant ou à la ferme, représentatif de la culture
       culinaire des régions ou mettant en valeur des produits locaux ou régionaux en priorité
       Ce type de repas exclut les repas servis dans des chaînes de restauration ou des chaînes de
       restauration rapide.

       Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « repas régional » ou
       "restaurant régional", de manière inclusive, afin d’alléger le document.

      Voyageur agrotouristique ou gourmand
       Selon les réponses au sondage, un répondant ayant effectué au moins un voyage et excursion
       au Québec dans les 2 dernières années et faisant « toujours », « souvent » ou « à l’occasion »
       des activités agrotouristiques ou gourmandes lors de ces voyages ou excursions.

       Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « voyageur gourmand », de
       manière inclusive, afin d’alléger le document.

                              Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                              une activité agrotouristique ou gourmande                            Page 3
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
   Voyageur non agrotouristique ou gourmand
    Selon les réponses au sondage, un répondant ayant effectué au moins un voyage et excursion
    au Québec dans les 2 dernières années, mais faisant « rarement » des activités agrotouristiques
    ou gourmandes lors de ces voyages ou excursions.

    Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « voyageur non
    gourmand », de manière inclusive, afin d’alléger le document.

   Voyage ou excursion au Québec

    Un voyage implique une visite à plus de 40 km du domicile (aller simple), avec une nuitée, que
    celle-ci soit en hébergement commercial ou privé.

    Une excursion implique une visite à plus de 40 km du domicile (aller simple), sans comporter de
    nuitée sur place.

    Dans la présentation des résultats ci-après, nous utiliserons le terme « séjour », de manière
    inclusive, afin d’alléger le document.

                          Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                          une activité agrotouristique ou gourmande                           Page 4
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
2. Résultats pour les voyageurs
   gourmands

2.1.     MÉTHODOLOGIE
Afin de compléter les questions pour les voyageurs gourmands, le répondant devait avoir :

   Indiqué qu’il avait fait un séjour d’agrément au Québec (avec ou sans nuitée, à plus de 40 km
    de son domicile), au cours des deux dernières années.
    Et
   Indiqué qu’il incluait toujours (tous les séjours), souvent (la moitié des séjours/ plus de 50 %)
    ou à l’occasion (une minorité des séjours / de 25 à 50 %) au moins une activité gourmande
    lors de ses séjours au Québec.

En fonction de ces deux critères, 855 personnes ont répondu au sondage. Nous appelons ces
répondants les « voyageurs gourmands ».

2.2.     COMPORTEMENT TOURISTIQUE
Parmi les voyageurs gourmands, on compte 29 % de fervents, qui effectuent toujours au moins une
activité gourmande lors de leurs séjours au Québec. On retrouve ensuite les habitués (38 % des
répondants) qui en font souvent, soit durant la majorité de leurs séjours. Finalement, les occasionnels
(33 %) intègrent au moins une activité gourmande à l’occasion.

Fréquence à laquelle est incluse au moins une activité gourmande lors des séjours au Québec pour les
voyageurs gourmands

Toujours (tous les voyages/excursions) – « Fervents »                                     29 %

Souvent (la majorité des voyages/excursions / plus de 50 %) – « Habitués »                38 %

À l’occasion (minorité des voyages/excursions / de 25 à 50 %) – « Occasionnels »          33 %

                              Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                              une activité agrotouristique ou gourmande                                Page 5
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
La pratique d’activités gourmandes des cinq dernières années démontre que le secteur est en
croissance : 50 % des répondants ont déclaré faire plus d’activités gourmandes qu’avant. De plus,
lorsqu’on croise cette évolution de la pratique avec la fréquence de pratique, on remarque que les
fervents sont beaucoup plus nombreux à avoir augmenté leur pratique de manière importante, alors
que les occasionnels sont une majorité à avoir une pratique stable.

                           Évolution de la pratique d'activité gourmande
                                            depuis 5 ans
                                               Moins                        Beaucoup plus
                                            qu'avant; 8%                    qu'avant; 14%

                                                                                                       50 % en
                                                                                                      croissance

                               Autant
                           qu'avant; 42%                                           Un peu plus
                                                                                  qu'avant; 36%

Évolution de la pratique, selon le niveau de pratique                 Fervents         Habitués   Occasionnels

Beaucoup plus qu’avant                                                   31%                11%       2%

Un peu plus qu’avant                                                     29%                46%       32%

Autant qu’avant                                                          36%                38%       52%

Moins qu’avant                                                            4%                5%        15%

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                                      Page 6
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
Les motivations principales pour réaliser des activités gourmandes sont principalement liées aux
produits (achat ou découverte de produits) puis, mais dans une moindre mesure, aux régions
(encourager le développement des régions ou déguster un repas régional). Les éléments suivantes
jouent aussi un rôle non négligeable sur la motivation : vivre une expérience culinaire ou de
dégustation distinctive et passer du bon temps à la ferme. Les autres motivations, bien que moins
importantes, ne sont tout de même pas négligeables : les répondants devant indiquer leurs principales
motivations cela ne signifie pas que les autres aspects ne l’intéressent pas pour autant.

                           Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                           une activité agrotouristique ou gourmande                            Page 7
Enquête clientèle - Avril 2018 - Agrotourisme & Tourisme gourmand - Agrotourisme et tourisme gourmand
Les critères ayant le plus d’influence sur le choix d’une destination pour y pratiquer des activités
gourmandes sont ceux liés à une offre structurée facilitant l’accès aux activités gourmandes
(forfait, route ou circuit), puis la variété de l’offre à un même endroit ou une même destination
(variété de restaurants, marché public ou de Noël, variété de producteurs ou artisans, etc.). Les
critères liés à la notoriété ou la réputation – que ce soit celle d’une région entière ou d’un producteur
ou chef en particulier – ressortent un peu moins forts mais génèrent tout de même un volume
important.

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                              Page 8
Pour les inspirer, les voyageurs gourmands souhaiteraient principalement avoir un site Web qui
présenterait les activités disponibles à travers le Québec et leur permettant de faire leurs propres
itinéraires (34 %) ou qui proposerait des expériences ou itinéraires variés d’année en année et selon
les saisons (30 %).

Options susceptibles d’inspirer pour trouver des idées d’activités gourmandes au Québec

Un site Web où vous trouverez toutes les activités gourmandes à travers le Québec et
                                                                                          34 %
un outil pour créer vos propres itinéraires

Un site Web proposant une série d’expériences ou d’itinéraires gourmands, variables
                                                                                          30 %
d’année en année et selon les saisons, pour chacune des régions du Québec

Un grand événement gourmand proposant des expériences à travers le Québec et où
                                                                                          19 %
vous pourriez déguster des produits ou des mets locaux ou régionaux

Un site Web proposant les coups de cœur de blogueurs gourmands à travers le
                                                                                          11 %
Québec

Aucune de ces réponses                                                                    6%

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                            Page 9
2.3.    EXPÉRIENCE LA PLUS RÉCENTE
Ensemble du voyage ou de l’excursion
L’expérience gourmande la plus récente a été réalisée dans le cadre d’une excursion dans 32 %
des cas et dans le cadre d’un voyage dans 68 % des cas. Pour les voyages, ceux-ci étaient en
moyenne d’une durée de 4 nuitées. En mode voyage, les régions les plus populaires sont la région
de Québec, Charlevoix et la Gaspésie. Pour les excursions, les régions qui se démarquent sont plutôt
les Cantons-de-l’Est, la région de Québec et la Montérégie.

Régions où a eu lieu le séjour                                                     Voyage     Excursion
                                                          Total
(plus d’une région possible)                                                      seulement   seulement

Québec                                                     20%                      20 %        22 %
Cantons-de-l’Est                                           17%                      14 %        24 %
Charlevoix                                                 17%                      18 %        14 %
Gaspésie                                                   13%                      16 %        4%
Laurentides                                                10%                      10 %        10 %

Bas-Saint-Laurent                                           8%                      9%          6%
Montérégie                                                  8%                      4%          15 %
Montréal                                                    7%                      6%          10 %
Saguenay – Lac-Saint-Jean                                   7%                      8%          3%
Chaudière-Appalaches                                        6%                      5%          9%
Lanaudière                                                  6%                      4%          10 %
Centre-du-Québec                                            5%                      4%          7%
Mauricie                                                    5%                      4%          7%
Îles-de-la-Madeleine                                        4%                      4%          2%
Outaouais                                                   3%                      4%          1%
Abitibi-Témiscamingue                                       2%                      2%          1%
Côte-Nord                                                   1%                      2%          0%
Laval                                                       1%                      1%          3%

Eeyou-Istchee – Baie-James et Nunavik                       0%                      1%          0%

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                                    Page 10
Les activités gourmandes ont motivé le choix de la destination pour 60 % des répondants. L’impact
sur le choix de la destination est encore plus fort pour les excursions.

    Choix de la destination motivée par les                                                                                Excursion
                                                                    Total              Voyage seulement
    activités gourmandes disponibles                                                                                       seulement

    Décision principalement motivée par
                                                             20 %                        13 %                        35 %
    les activités gourmandes                                                                                                     77 %
                                                                            60 %
                                                                                                       51 %
    Décision motivée en partie par les
                                                             40 %                        39 %                        42 %
    activités gourmandes

    Décision pas motivée par les activités
                                                             40 %                        49 %                        23 %
    gourmandes

L’activité la plus pratiquée est la dégustation d’un repas régional (42 %), suivi par la visite d’une
fromagerie artisanale ou fermière (29 %), la visite d’un marché public (25 %), la visite d’une
microbrasserie (24 %) et la visite d’un lieu de transformation de produits alimentaires (22%).1

En séparant les résultats des voyages et des excursions, on note plusieurs différences. Les repas
régionaux sont beaucoup plus fréquents dans les voyages (50 %) que les excursions (25 %). On
remarque également que la visite d’un vignoble figure parmi les activités principales des répondants
ayant fait une excursion.

1   Musée ou centre d’interprétation lié à la nourriture et aux boissons
    Festival ou événement lié à la nourriture ou aux boissons
    Lieu de transformation de produits alimentaires, tels que les boulangeries artisanales, fumoirs, chocolateries, etc.

                                         Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                         une activité agrotouristique ou gourmande                                                      Page 11
Parmi les autres types d’activités pratiquées lors du séjour, on retrouve principalement le plein air
(41%), la visite d’une ville (32 %), la nature (31%) et le magasinage (27 %).2

2   Plein air : randonnée, baignade, camping, kayak, raquettes, etc.
    Nature : observation d’oiseaux migrateurs ou de mammifères marins, admirer nature ou paysage, villégiature, etc.
    Culture : musique, arts, exposition, patrimoine culturel ou religieux, sites historiques, musées, tradition autochtone, etc.

                                           Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                           une activité agrotouristique ou gourmande                                               Page 12
Expérience la plus significative
Les données suivantes portent sur l’expérience la plus significative ou importante réalisée pendant ce
dernier séjour. Pour un peu plus du quart des répondants (26 %), il s’agissait de la dégustation d’un
repas régional. La visite d’un marché public ou de Noël (11 %), la visite d’une fromagerie (10 %) et
la visite d’une microbrasserie (9 %) complétaient les principales activités.

Activité gourmande la plus significative ou importante lors du dernier séjour         Total

Repas régional                                                                        26 %

Marché public ou de Noël                                                              11 %

Fromagerie artisanale ou fermière                                                     10 %

Microbrasserie artisanale                                                             9%

Vignoble                                                                              8%

Lieu de transformation de produits alimentaires (boulangeries artisanales,
                                                                                      6%
fumoirs, chocolateries, etc.)
Festival ou événement dont la thématique est liée à la nourriture ou les
                                                                                      5%
boissons

Cidrerie ou verger                                                                    4%

Ferme d’élevage, maraîchère ou fruitière                                              4%

Érablière ou cabane à sucre                                                           3%

Musée ou un centre d’interprétation lié à la nourriture ou aux boissons =             3%

Miellerie ou hydromellerie                                                            2%

                              Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                              une activité agrotouristique ou gourmande                         Page 13
Lors de cette expérience, plusieurs services ont été utilisés. Les services de repas (55 %) et d’achat
de produits (53 %) sont les principaux, avec plus de la moitié des répondants les ayant utilisés.
Viennent ensuite les dégustations (47 %).

                           Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                           une activité agrotouristique ou gourmande                            Page 14
Les montants dépensés lors de cette expérience varient grandement d’un répondant à l’autre. Le
résultat médian obtenu est de 75 $ en achats de produits et de 45 $ pour les autres activités ou
services sur place. Les activités gourmandes où les gens ont dépensé le plus sont les repas, les
festivals ou événements, les marchés de Noël et les vignobles. Plus spécifiquement pour l’achat de
produit, ce sont dans les festivals, les marchés de Noël, les vignobles et les mielleries/hydromelleries
que les dépenses en achats de produits sont les plus élevées.

Ce montant est pour le groupe, et non par individu. Il est important aussi de noter que les répondants
indiquaient la donnée pour leur expérience la plus significative : il est donc probable que cette
expérience soit plus dispendieuse que la majorité des expériences réalisées.

                                                                                                   Autres dépenses
                                                                      Achat de produits                                              Total
    Activité gourmande                                                                                sur place
                                                                         (médiane)                                                 (médiane)
                                                                                                      (médiane)
    Vignoble                                                                  77,50 $                      10 $                       120 $
    Cidrerie/un verger                                                          50 $                       20 $                       100 $
    Fromagerie                                                                  50 $                      7,50 $                       70 $
    Microbrasserie                                                              50 $                       40 $                       100 $
    Miellerie/hydromellerie                                                   77,50 $                      55 $                       105 $
    Ferme d’élevage, maraîchère ou fruitière                                    50 $                        5$                         50 $
    Érablière ou cabane à sucre                                               67,50 $                      50 $                       110 $
    Lieu de transformation de produits alimentaires                             70 $                        0$                        100 $
    Musée ou un centre d’interprétation                                         75 $                       48 $                       100 $
    Marché public                                                               60 $                       40 $                       100 $
    Marché de Noël                                                              80 $                       50 $                       120 $
    Festival/événement                                                         100 $                       75 $                       200 $
    Repas3                                                                        -                           -                       200 $
    Autre                                                                       40 $                       30 $                       100 $
    Total                                                                       75 $                       45 $                       120 $
    Total en excluant la restauration                                           60 $                       30 $                       100 $

Note : Certains répondants n’ayant pas répondu aux deux questions (achat de produits et autres
dépenses), il est possible que la somme des deux colonnes ne soit pas égale au résultat indiqué dans
la colonne « Total ». La médiane de la colonne « Total » a été calculée en prenant en compte
uniquement des réponses complètes, c’est-à-dire les réponses des répondants ayant répondu aux
deux questions. À noter que la médiane est utilisée plutôt que la moyenne pour ce comparable, car
les écarts entre les réponses étaient trop grands (ex. 5$ versus 1 000$). Utiliser la moyenne aurait
augmenté indûment les résultats, lesquels se seraient alors éloignés de la réalité.

3     Pour les repas, les résultats semblent indiquer que les répondants peuvent avoir inscrit le coût de leur repas dans l’une ou l’autre des
      colonnes. Afin de clarifier les résultats, nous présentons uniquement le résultat du total des deux types d’achat pour cette activité gourmande.

                                          Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                          une activité agrotouristique ou gourmande                                                           Page 15
Pour planifier leur participation à cette activité la plus significative, les répondants se sont
principalement basés sur différentes sources sur Internet4 (37 %), leur expérience passée (26 %), les
recommandations de parents et amis5 (25 %) ou sur un guide ou un document touristique (24 %). On
retrouve également près d’un répondant sur cinq (20 %) qui s’y est retrouvé par hasard, en passant
sur la route.

Les voyageurs gourmands ont été satisfaits de leur visite en quasi-totalité (69 % de très satisfaits
et 30 % d’assez satisfaits, pour un total de 99 %).

4 Internet, incluant : les site Web ou application mobile du lieu visité, les sites Web et blogues divers, les applications mobiles, les avis et
   recommandations publiés sur des sites de voyage, les reportages, vidéos ou photos sur les réseaux sociaux.
5 Recommandations de parents et amis, incluant le partage d’informations de ces derniers sur les réseaux sociaux

                                       Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                       une activité agrotouristique ou gourmande                                                        Page 16
Le haut taux de satisfaction a eu un impact favorable (67%) sur le désir du voyageur gourmand de
faire des activités gourmandes. Cet impact s'exprime de 3 façons, c'est-à-dire que l'expérience vécue
a donné le goût à 67% des voyageurs de refaire cette activité, de la recommander et/ou d'en réaliser
d'autres. Et pour 53% d'entre eux, cette expérience leur a donné le goût de revenir dans la région
et/ou de découvrir davantage le Québec. L'impact sur les produits est peut-être moindre, mais frôle
tout de même la barre du 50%. 48% des répondants ont eu le goût d'acheter des produits sur place,
dans la région ou au retour à la maison.

L’expérience m’a donné le goût de …

Réaliser d’autres activités du même genre ailleurs au
                                                                                 41%
Québec                                                                                 Impact favorable pour
Recommander cette activité à des parents ou amis                                            les activités :
                                                                                 39%
                                                                                               67 %
Refaire cette activité                                                           37%

Revenir dans la région                                                           36%   Impact favorable pour
                                                                                           les régions :
Découvrir davantage le Québec                                                    34%           53 %

Acheter des produits sur place                                                   37%
                                                                                       Impact favorable pour
Acheter des produits locaux pendant mon séjour                                   28%      les produits :
                                                                                               48 %
Acheter des produits locaux à mon retour à domicile                              20%

Note : le total des regroupements n’est pas égal à la somme des énoncés, puisque certains
répondants ont coché plus d’un énoncé

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                                   Page 17
2.4.         HABITUDES D’ACHAT DE PRODUITS LOCAUX À DOMICILE
Les voyageurs gourmands sont nombreux à consommer des produits locaux à leur domicile. 93 %
d’entre eux s’en procurent régulièrement ou à l’occasion, peu importe le lieu d’achat6. Ceux qui s’en
procurent considèrent que le fait d’avoir réalisé des activités gourmandes lors de leur séjour a eu un
impact significatif sur leur décision d’acheter des produits locaux lorsqu’ils sont à domicile dans 64%
des cas. En regardant uniquement les résultats pour ceux qui achètent régulièrement des produits
locaux, on remarque que la part l’impact est encore plus significatif (70% - dont 28 % de très
significatif).

                                                                   Impact des activités
                                                                   gourmandes lors des
    Achat de produits locaux… Peu                                                                        Régulièrement
                                                                   séjours sur l’achat de         Tous
    importe le lieu d’achat                                                                                seulement
                                                                   produits locaux à
                                                                   domicile

    Régulièrement                          42 %                    Très significatif              16 %       28%

    À l’occasion                           51 %                    Assez significatif             48 %       42%

    Rarement                               7%                      Peu significatif               30 %       22%

    Jamais                                 1%                      Pas du tout significatif       6%          8%

Les voyageurs gourmands se rendent moins souvent directement chez le producteur ou l’artisan
transformateur pour leurs achats de produits locaux lorsqu’ils sont à domicile, bien que 67 % le fassent
régulièrement ou à l’occasion. Ceux qui s’y rendent considèrent, dans 56 % des cas, que les activités
gourmandes réalisées pendant leur séjour ont eu un impact significatif sur leur décision d’acheter des
produits locaux directement chez le producteur lorsqu’ils sont à domicile. L’impact des activités
gourmandes est encore plus élevé chez ceux qui achètent régulièrement des produits directement
chez le producteur (74 %).

                                                                   Impact des activités
    Achat de produits locaux…                                      gourmandes lors des
                                                                                                         Régulièrement
    Directement chez le producteur ou                              séjours sur l’achat de         Tous
                                                                                                           seulement
    l’artisan transformateur                                       produits locaux à
                                                                   domicile

    Régulièrement                          20 %                    Très significatif              13 %       38%

    À l’occasion                           47 %                    Assez significatif             43 %       36%

    Rarement                               26 %                    Peu significatif               36 %       21%

    Jamais                                 7%                      Pas du tout significatif       7%          5%

Les principales motivations pour acheter des produits locaux directement chez le producteur ou
l’artisan transformateur est la qualité (fraîcheur et saveur) des produits (67 %), la possibilité

6   Peu importe le lieu d’achat : épicerie, marché public, directement chez le producteur, etc.

                                          Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                          une activité agrotouristique ou gourmande                                Page 18
d’encourager les producteurs et artisans, ainsi que la vitalité régionale (67 %) et être un consommateur
responsable (43 %). Les motivations liées davantage à l’expérience (accueil personnalisé ou moment
privilégié avec les producteurs ou artisans) ressortent un peu moins fortes : ceci ne signifie pas
qu’elles ne sont pas importantes, mais qu’elles ne sont pas nécessairement la motivation principale.
Une fois sur place, l’expérience contribue tout de même au désir des clients de répéter l’activité ou la
visite dans le futur.

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                             Page 19
À l’inverse, les principaux freins pour l’achat de produits locaux directement chez le producteur ou
l’artisan transformateur sont la distance des lieux par rapport au domicile (62 %), le prix élevé des
produits fins (44 %) et le manque de temps (39 %). Par ailleurs, on constate que la méconnaissance
de façon générale (produits, disponibilités, prix, lieux) provoque un frein à la consommation dans 31
à 37 % des cas.7

7   Produits fins du terroir : cidres ou vins de glace, foie gras, etc.
    Produits de base : légumes, fruits, viandes, etc.

                                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                            une activité agrotouristique ou gourmande            Page 20
2.5.   PERCEPTION DU QUÉBEC COMME DESTINATION GOURMANDE
Les voyageurs gourmands reconnaissent une variété d’éléments distinctifs de l’offre gourmande au
Québec. Ce qui ressort davantage pour eux : le sirop d’érable (48 %), les fromages artisanaux (45 %),
les bières de microbrasserie artisanale (34 %), les routes ou circuits touristiques (28 %) et le savoir-
faire de nos producteurs, artisans transformateurs et chefs (25 %).

Produits distinctifs du Québec gourmand

Sirop d’érable                                                                48 %

Fromages artisanaux                                                           45 %

Bière de microbrasserie                                                       34 %

Routes ou circuits à thématique gourmande                                     28 %

Savoir-faire des producteurs agricoles et artisans
                                                                              25 %
transformateurs
                                                                                         Restaurants (65 %)
Restaurants réputés et chefs renommés                                         22 %         Chefs (35 %)
Poutine                                                                       16 %
                                                                                        Vins de glace (59 %)
Vins (de glace et en général)                                                 15 %
                                                                                       Vins en général (41 %)

Cidres (de glace et en général)                                               13 %
                                                                                       Cidres de glace (73 %)
                                                                                      Cidres en général (27 %)
Fruits de mer                                                                 13 %

Produits boréaux                                                              13 %        Homards (55 %)
                                                                                      Crabes des neiges (26 %)
Canneberge                                                                     5%
                                                                                          Crevettes (19 %)

                                Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                une activité agrotouristique ou gourmande                         Page 21
Plusieurs régions se démarquent et inspirent les voyageurs pour y réaliser des activités gourmandes.
Les principales sont : Charlevoix (52 %), les Cantons-de-l’Est (42 %), la Gaspésie (33 %) et Québec
(28 %). Pour certaines régions, on note un écart important entre les intentions de visite et les séjours
réels des voyageurs : Charlevoix Cantons-de-l’Est, Gaspésie, Saguenay-Lac-Saint-Jean, etc. Ces
régions devront donc saisir cette opportunité de convertir davantage de rêves en séjours réels.

Régions qui inspirent à faire un séjour composé d’activités gourmandes

                                                  SOUHAIT                                        RÉEL
Régions                                 Qui inspirent à faire un séjour           Où ils ont fait un séjour avec des
                                       composé d’activités gourmandes                   activités gourmandes

Charlevoix                                                 52%                                  17%

Cantons-de-l’Est                                           42%                                  17%

Gaspésie                                                   33%                                  13%

Québec                                                     28%                                  20%

Saguenay – Lac-Saint-Jean                                  19%                                   7%

Îles-de-la-Madeleine                                       17%                                   4%

Montérégie                                                 16%                                   8%

Bas-Saint-Laurent                                          16%                                   8%

Montréal                                                   13%                                   7%

Laurentides                                                12%                                  10%

Chaudière-Appalaches                                       10%                                   6%

Centre-du-Québec                                            9%                                   5%

Lanaudière                                                  8%                                   6%

Mauricie                                                    5%                                   5%

Outaouais                                                   4%                                   3%

Abitibi-Témiscamingue                                       4%                                   2%

Côte-Nord                                                   4%                                   1%

Laval                                                       1%                                   1%

Baie-James – Eeyou Istchee                                  1%                                   0%

Nunavik                                                     1%                                   0%

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                                         Page 22
2.6.     PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE
Le tiers des répondants (35 %) est âgé entre 50 et 64 ans.

Groupe d’âge

18 à 34 ans                                                                      15 %

35 à 49 ans                                                                      29 %

50 à 64 ans                                                                      35 %

65 ans et plus                                                                   21 %

Près de la moitié (49 %) détient un diplôme universitaire ou postuniversitaire.

Quel est le plus haut niveau de scolarité que vous avez complété ?

Moins d’un secondaire 5                                                          25 %

Études secondaires (DES) ou professionnelles (DEP)                               21 %

Études collégiales (DEC) ou formation technique                                  27 %

Études universitaires ou postuniversitaires                                      49 %

Préfère ne pas répondre                                                          1%

Un peu plus de la moitié (57 %) des ménages des répondants comportaient au moins un enfant. Ils
sont majoritairement (59 %) composés de deux adultes.

Composition du ménage

                          1 adulte                                               25 %

                          2 adultes                                              59 %
Adulte
                          3 adultes                                               9%

                          4 adultes ou plus                                       7%

                          Avec enfants                                           43 %
Enfant
                          Sans enfant                                            57 %

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                    Page 23
Un peu plus du quart des répondants résidait dans la région de Québec (27 %). Ils résident ensuite
principalement à Montréal (15 %) et en Montérégie (15 %).

Région de résidence

Québec                                                                            27%

Montréal                                                                          15%

Montérégie                                                                        15%

Chaudière-Appalaches                                                              6%

Laurentides                                                                       6%

Laval                                                                             6%

Lanaudière                                                                        5%

Cantons-de-l’Est                                                                  4%

Saguenay – Lac-Saint-Jean                                                         3%

Centre-du-Québec                                                                  3%

Bas-Saint-Laurent                                                                 3%

Mauricie                                                                          3%

Côte-Nord                                                                         1%

Abitibi-Témiscamingue                                                             1%

Gaspésie                                                                          1%

Charlevoix                                                                        0%

Eeyou Istchee – Baie-James                                                        0%

Îles-de-la-Madeleine                                                              0%

Outaouais                                                                         0%

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                        Page 24
3. Résultats pour les voyageurs non
   gourmands

3.1.     MÉTHODOLOGIE
Afin de compléter les questions pour les voyageurs non gourmands, le répondant devait avoir :

   Indiqué qu’il avait fait un séjour d’agrément au Québec (avec ou sans nuitée, à plus de 40 km
    de son domicile), au cours des deux dernières années
    Et
   Indiqué qu’il incluait rarement (une très faible minorité des séjours / moins de 25 %) au moins
    une activité gourmande lors de ses séjours au Québec

En fonction de ces deux critères, 500 personnes ont répondu au sondage.

3.2.     COMPORTEMENT TOURISTIQUE
La raison principale ayant mené les voyageurs non gourmands à ne pas réaliser une activité
gourmande était le manque d’intérêt (39 %), suivi du manque d’information sur les activités potentielles
(29 %) et le manque de temps (26 %). Les mauvaises expériences passées ou une mauvaise qualité
perçue des activités n’étaient pas en cause.

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                             Page 25
Leur comportement relativement aux autres types d’activités n’est pas significativement différent de
celui du voyageur gourmand. On note une propension légèrement plus élevée pour les visites de ville
et le magasinage, ainsi que pour les festivals et événements, les parcs zoologiques / aquariums ainsi
et les parcs d’attractions.

                                                                                Voyageur non
Autres activités pratiquées                                                                    Voyageur gourmand
                                                                                 gourmand
Plein air (ex. : randonnée, baignade, camping, kayak,
                                                                                       45%              41%
raquette, etc.)

Visite d’une ville (visite de quartier, tour de ville, etc.)                           39%              32%

Magasinage                                                                             34%              27%

Nature (ex. : observation d’oiseaux migrateurs ou de
                                                                                       30%              31%
mammifères, admirer nature ou paysage, villégiature, etc.)
Culture (musique, arts, exposition, patrimoine culturel ou
                                                                                       26%              21%
religieux, sites historiques, musées, traditions autochtones)

Festivals ou événements                                                                23%              17%

Parc zoologique et aquarium                                                            19%              10%

Vélo                                                                                   15%              11%

Parc d’attractions, parc aquatique ou thématique                                       15%               7%

Routes et circuits touristiques (ex. : Chemin du Roy -
                                                                                       14%              21%
Route des vins - Routes des Navigateurs - Route du Fleuve)

Spa et détente                                                                         13%              16%

Chasse et pêche                                                                        12%               6%

Casino                                                                                 11%              10%

Ski                                                                                    9%                5%

Motoneige                                                                              2%                2%

Autre                                                                                  11%               8%

Note : les encadrés verts représentent une différence significative d’un point de vue statistique. Les chiffres écrits en
vert présentent aussi une différence, mais pourraient être considérés dans les limites de la marge d’erreur.

                                  Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                                  une activité agrotouristique ou gourmande                                       Page 26
3.3.     HABITUDES D’ACHAT DE PRODUITS LOCAUX OU RÉGIONAUX À
         DOMICILE
Les voyageurs non gourmands sont un peu moins nombreux à se procurer des produits locaux, peu
importe le lieu d’achat, lorsqu’ils sont à domicile que ceux qui ont effectué de telles activités durant
leurs séjours (32% le font régulièrement, contre 42 % pour les voyageurs gourmands).

                                                                                   Voyageur non   Voyageur
Achat de produits locaux – peu importe le lieu d’achat
                                                                                    gourmand      gourmand
Régulièrement                                                                          32 %         42 %
À l’occasion                                                                           53 %         51 %
Rarement                                                                               13 %         7%
Jamais                                                                                  2%          1%

La différence est plus marquée au niveau des achats réalisés directement chez le producteur ou
l’artisan transformateur : 8 % des voyageurs non gourmands en font régulièrement, contre 20% pour
les voyageurs gourmands.

Achat de produits locaux – directeur chez le producteur ou                         Voyageur non   Voyageur
artisan                                                                             gourmand      gourmand
Régulièrement                                                                          8%           20 %
À l’occasion                                                                          36 %          47 %
Rarement                                                                              36 %          26 %
Jamais                                                                                20 %          7%

Les motivations pour se procurer des produits locaux directement chez le producteur ou l’artisan
transformateur sont similaires chez les voyageurs non gourmands et les voyageurs gourmands. On
remarque une importance un peu plus élevée pour la qualité du produit (fraîcheur et saveur) chez le
voyageur non gourmand.

Principales motivations pour l’achat de produits locaux                            Voyageur non   Voyageur
directement chez le producteur ou l’artisan transformateur                          gourmand      gourmand
Avoir accès à des produits plus frais et savoureux                                     75%          67 %
Encourager les producteurs agricoles et les artisans
                                                                                       72%          67 %
transformateurs locaux et régionaux et participer à la vitalité
Être un consommateur plus responsable en limitant les
intermédiaires pour des raisons de protection de                                       37%          43 %
l’environnement, développement durable, etc.
Ajuster mon alimentation en fonction des saisons et de la
                                                                                       25%          24 %
disponibilité des produits
Avoir accès à des produits fins du terroir à moindre coût                              23%          26 %
Avoir accès à des produits d’alimentation de base à moindre
                                                                                       23%          20 %
coût
Bénéficier d’un accueil personnalisé et attentif à mes besoins
                                                                                       19%          21 %
(incluant des conseils sur les produits achetés)
Passer un moment privilégié avec les producteurs et les
                                                                                       12%          21 %
artisans transformateurs locaux et régionaux

                              Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                              une activité agrotouristique ou gourmande                                    Page 27
Au niveau des freins, la distance des lieux par rapport au domicile est la raison principale, peu importe
le type de voyageur (62 % dans les deux cas). Ceux qui n’ont pas effectué d’activité gourmande lors
de leur séjour sont un peu plus nombreux à ne pas savoir où ils pourraient se procurer les produits
(43 % contre 37%).

Principaux freins pour l’achat de produits locaux ou régionaux                      Voyageur non   Voyageur
directement chez le producteur ou l’artisan transformateur                           gourmand      gourmand

Distance des lieux par rapport à mon domicile                                           62%          62 %

Méconnaissance des lieux où acheter des produits                                        43%          37 %

Prix élevé des produits fins du terroir (ex. cidre ou vins de glace,
                                                                                        38%          44 %
foie gras, etc.)
Prix élevé des produits d’alimentation de base (ex. légumes,
                                                                                        37%          33 %
fruits, viandes)

Manque de temps                                                                         35%          39 %

Méconnaissance des produits disponibles                                                 31%          31 %

Disponibilité incertaine des produits                                                   20%          26 %

3.4.    PROFIL SOCIODÉMOGRAPHIQUE
Les voyageurs non gourmands ont en majorité 50 à 64 ans. On remarque toutefois qu’ils sont un peu
plus âgés que les voyageurs gourmands.

                                                         Voyageur                   Voyageur non
Groupe d’âge
                                                         gourmand                    gourmand

18 à 34 ans                                                  15 %                       12%

35 à 49 ans                                                  29 %                       26%

50 à 64 ans                                                  35 %                       37%

65 ans et plus                                               21 %                       25%

Le profil de scolarité des voyageurs non gourmands est similaire à celui des voyageurs gourmands.
La majorité d’entre eux ont réalisé des études universitaires, bien que ce soit dans une proportion un
peu moins élevée que les voyageurs gourmands.

                                                         Voyageur                   Voyageur non
Plus haut niveau de scolarité
                                                         gourmand                    gourmand

Moins d’un secondaire 5                                       2%                        3%

Études secondaires (DES) ou
                                                             21 %                       22%
professionnelles (DEPT)
Études collégiales (DEC) ou formation
                                                             27 %                       29%
technique
Études universitaires ou
                                                             49 %                       44%
postuniversitaires

                               Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                               une activité agrotouristique ou gourmande                                    Page 28
La composition du ménage des voyageurs non gourmands est comparable à celle des voyageurs
gourmands. La majorité n’a pas d’enfant (58 %)

Composition du                                             Voyageur                Voyageur non
ménage                                                     gourmand                 gourmand

                        1 adulte                               25 %                    26%

                        2 adultes                              59 %                    55%
Adulte
                        3 adultes                               9%                     11%

                        4 adultes ou plus                       7%                      8%

                        Avec enfant                            43 %                    42%
Enfant
                        Sans enfant                            57 %                    58%

Il n’y a pas de différence significative entre les régions de résidence des voyageurs non gourmands
et celles des voyageurs gourmands.

                                                       Voyageur                   Voyageur non
Région de résidence
                                                       gourmand                    gourmand

Montréal                                                    27%                       27%

Québec                                                      15%                       17%

Abitibi-Témiscamingue                                       1%                        2%

Bas-Saint-Laurent                                           3%                        2%

Cantons-de-l’Est                                            4%                        4%

Centre-du-Québec                                            3%                        2%

Charlevoix                                                  0%                        0%

Chaudière-Appalaches                                        6%                        5%

Côte-Nord                                                   1%                        0%

Eeyou Istchee – Baie-James                                  0%                        0%

Gaspésie                                                    1%                        1%

Îles-de-la-Madeleine                                        0%                        0%

Lanaudière                                                  5%                        6%

Laurentides                                                 6%                        6%

Laval                                                       6%                        5%

Mauricie                                                    3%                        6%

Montérégie                                                  15%                       15%

                             Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                             une activité agrotouristique ou gourmande                            Page 29
Outaouais                                                  0%                    0%

Saguenay – Lac-Saint-Jean                                  3%                    3%

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                 Page 30
4. Constats

Les principaux constats pour les voyageurs gourmands sont les suivants :

   Les voyageurs gourmands se divisent en trois groupes : les fervents (29 %), les habitués (38 %)
    et les occasionnels (33 %).

   Globalement, la pratique est en croissance, avec plus de la moitié des répondants indiquant faire
    plus d’activités gourmandes qu’il y a cinq ans. Cette croissance est plus importante chez les
    fervents. Très peu de répondants (8%) ont diminué leur pratique durant cette période.

   La découverte de nouveaux produits et l’achat de produits locaux sont les principales motivations
    pour réaliser des activités gourmandes

   Les activités gourmandes ont eu un impact sur le choix de la destination pour 60 % des
    répondants. Les critères ayant le plus d’influence sur le choix de la destination sont ceux liés la
    présence d’une offre structurée faciliant l’accès aux activités gourmandes (forfait, route ou circuit)
    et la variété de l’offre à un même endroit ou une même destination (soit au niveau des produits,
    des restaurants ou des activités).

   Près du deux tiers, des activités gourmandes ont été réalisées dans le cadre d’un voyage avec
    nuitée. Les principales régions visitées étaient Québec, Charlevoix, la Gaspésie et les Cantons-
    de-l’Est Au niveau des excursions, les régions principales sont les Cantons-de-l’Est, Québec, la
    Montérégie et Charlevoix.

   L’activité la plus pratiquée est la dégustation d’un repas régional, suivi par la visite d’un marché
    public, de la visite d’une fromagerie artisanale ou fermière et la visite d’une microbrasserie.

   Parmi les autres activités pratiquées lors du séjour, on retrouve principalement le plein air, la
    visite d’une ville, la nature et le magasinage. Les activités gourmandes semblent donc bien se
    mêler à toute sorte de séjours.

   Lors de leur expérience la plus significative, le repas régional était l’activité réalisée par le plus
    grand nombre de répondants, suivi par l’achat de produit et la dégustation.

   La dépense médiane pour l’activité gourmande la plus significative était de 100$, dont 60 $ en
    achats de produits. Les dépenses les plus importantes sont observées dans les festivals ou
    événements, dans le cadre d’un repas régional, dans un marché de Noël ou dans un vignoble.

   Les voyageurs gourmands ont été en quasi-totalité satisfaits de leur visite chez un producteur ou
    artisan transformateur. Cette expérience positive a eu un impact favorable sur leur souhait de
    répéter l’activité (au même endroit ou ailleurs au Québec) et de la recommander à leurs proches.

   Les voyageurs gourmands achètent presque tous des produits locaux lorsqu’ils sont à la maison.
    Environ le deux tiers d’entre eux se rendent également directement chez le producteur ou artisan

                            Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                            une activité agrotouristique ou gourmande                               Page 31
transformateur pour le faire. Ils considèrent en majorité que le fait d’avoir effectué des activités
    gourmandes lors d’un séjour a eu un impact significatif sur ces achats lorsqu'ils sont à la maison.
    L’impact des activités gourmandes est encore plus grand chez les voyageurs qui achètent
    régulièrement des produits locaux.

   Les principales motivations pour acheter des produits locaux directement chez le producteur ou
    l’artisan transformateur sont la qualité des produits (fraîcheur et saveur), la possibilité
    d’encourager les producteurs/artisans et la vitalité des régions, ainsi qu’être un consommateur
    responsable.

   À l’inverse, les principaux freins pour l’achat de produits locaux directement chez le producteur
    ou l’artisan transformateur sont la distance des lieux par rapport au domicile, le prix élevé des
    produits fins, le manque de temps et la méconnaissance des lieux où acheter des produits.

   Les voyageurs gourmands reconnaissent une variété d’éléments distinctifs de l’offre gourmande
    au Québec. Ce qui ressort davantage pour eux : le sirop d’érable, les fromages artisanaux et les
    bières de microbrasserie artisanale.

   Les principales régions qui les inspirent pour réaliser des activités gourmandes sont Charlevoix,
    les Cantons-de-l’Est, la Gaspésie et Québec.

Les principaux constats pour les voyageurs non gourmands sont les suivants :

   La principale raison pour ne pas avoir fait d’activité gourmande lors des derniers séjours était le
    manque d’intérêt. Le manque d’information sur les activités potentielles et le manque de temps
    ont également été mentionnés.

   Les autres activités réalisées lors des séjours ne sont pas significativement différentes par rapport
    à ceux qui ont fait des activités gourmandes.

   Ils sont moins nombreux à se procurer des produits locaux, peu importe le lieu d’achat, à domicile
    que ceux qui ont effectué de telles activités durant leurs séjours.

   Les motivations et les freins pour les achats de produits locaux directement chez le producteur
    ou l’artisan transformateur sont comparables à ceux des voyageurs gourmands.

                           Enquête auprès des clients ayant effectué au moins
                           une activité agrotouristique ou gourmande                               Page 32
Annexes
Annexe 1
Résultats complets
Résultats complets

Questions de sélection
Au cours des 2 dernières années, avez-vous effectué un voyage ou une excursion touristique d’agrément
au Québec (avec ou sans nuitée, à plus de 40 km de votre domicile) ? Veuillez exclure tout voyage fait
uniquement par affaires

Réponse                                                                                           n=1355

Oui                                                                                                100 %

Non                                                                                                 0%

Lors de ces voyages ou excursions au Québec, quelle est la fréquence à laquelle vous incluez au moins
une activité agrotouristique ou gourmande ?
Par activité agrotouristique ou gourmande, nous entendons une activité touristique liée à la découverte, l’achat ou
la consommation de nourriture ou de boissons chez un producteur agricole ou un artisan transformateur, mais
aussi dans un marché public ou un festival/événement. Est inclus également un repas, pris dans un restaurant ou
dans une ferme, représentatif de la culture culinaire des régions ou mettant en valeur des produits locaux ou
régionaux.
Sont exclus les repas servis dans des chaînes de restauration comme Saint-Hubert, Piazzetta, Pacini, ou toute
autre chaîne de restauration rapide comme chez Ashton, une cantine, un foodtruck, etc.

Réponse                                                                                           n=1355

Toujours (tous les voyages/excursions)                                                              18 %

Souvent (la majorité des voyages/excursions / plus
                                                                                                    24 %
de 50 %)
À l’occasion (une minorité des voyages/excursions /
                                                                                                    21 %
de 25 à 50 %)
Rarement (une très faible minorité des
                                                                                                    37 %
voyages/excursions / moins de 25 %)

                    Association de l’agrotourisme et du tourisme gourmand du Québec
                    Enquête auprès des clients ayant effectué au moins une activité agrotouristique ou gourmande   Page 1
Vous pouvez aussi lire