CONVENTION PLURIANNUELLE DES PROJETS DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE VALENCIENNES METROPOLE

CONVENTION PLURIANNUELLE
                                    DES PROJETS
       DE RENOUVELLEMENT URBAIN DE
               VALENCIENNES METROPOLE
                      COFINANCES PAR L’ANRU
                    DANS LE CADRE DU NPNRU




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                    Page 1/89
SIGNATAIRES DE LA CONVENTION

Il est convenu

L’Agence nationale pour la rénovation urbaine, désignée ci-après « l’Agence » ou « l’ANRU », représentée
      par son directeur général, ou par délégation, par son délégué territorial dans le département,

                  L’État, représenté par le Préfet de département et responsable de la mise en œuvre du
                                    renouvellement urbain dans le département

        La Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole, représentée par son président, ci-après
                                désignée « le porteur de projet »

         Les Villes de Anzin, Condé-sur-l’Escaut, La Sentinelle, Marly, Valenciennes, représentées par leur
                                                   Maire,

         La Communauté d’Agglomération de La Porte du Hainaut, représentée par son président,

                La Société Immobilière Grand Hainaut, représentée par son président du directoire,

                                 Partenord Habitat, représenté par son président,

                                       Le Conseil départemental du Nord,

                Action Logement Services, dont le siège est situé 19 quai d’Austerlitz, 75013 Paris

                   Foncière Logement, dont le siège est situé 33 avenue du Maine, 75015 Paris

                  Clésence, dont le siège est situé 12 Boulevard Roosevelt, 02100 Saint-Quentin

                                   Ci-après désignés les « Parties prenantes »




                                                  -------------------

                                              La Caisse des Dépôts,

                                     L’Agence nationale de l’habitat (Anah),

                                           La Région Hauts-de-France,

                              L’Etablissement Public Foncier Nord – Pas de Calais,

                                 Ci-après désignés les « Partenaires associés »

Ce qui suit :




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                        Page 2/89
SOMMAIRE

SIGNATAIRES DE LA CONVENTION ......................................................................................... 2
PRÉAMBULE ............................................................................................................................... 5
LES DÉFINITIONS ....................................................................................................................... 6
TITRE I - LES QUARTIERS ......................................................................................................... 7
TITRE II - LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN .......................................................... 8
Article 1.        Les éléments de contexte ........................................................................................................ 8
Article 2.        Les objectifs poursuivis par le projet de renouvellement urbain ............................................ 10
  Article 2.1     Les orientations stratégiques du projet en cohérence avec le contrat de ville ...................... 10
  Article 2.2     Les objectifs urbains du projet................................................................................................ 14
  Article 2.3 Orientations stratégiques du projet d’innovation ....................................................................... 19
Article 3.        Les facteurs clés de réussite et les objectifs d’excellence du projet ...................................... 20
  Article 3.1     Les engagements spécifiques conditionnant la réussite du projet de renouvellement urbain20
  Article 3.2     Les objectifs d’excellence du projet de renouvellement urbain .............................................. 22
Article 4.        La description du projet urbain ............................................................................................... 23
  Article 4.1     La synthèse du programme urbain (éléments clés) ............................................................... 24
  Article 4.2     La description de la composition urbaine ............................................................................... 26
  Article 4.3     La description de la reconstitution de l’offre en logements locatifs sociaux .......................... 29
Article 5.        La stratégie de diversification résidentielle et les apports du groupe Action Logement en
                  faveur de la mixité .................................................................................................................. 31
  Article 5.1     La mise en œuvre de la stratégie de diversification résidentielle .......................................... 31
  Article 5.2     La mobilisation des contreparties pour le Groupe Action Logement : des apports en faveur
                  de la mixité ............................................................................................................................. 35
Article 6.        La stratégie de relogement et d’attributions ........................................................................... 36
Article 7.        La gouvernance et la conduite de projet ................................................................................ 39
  Article 7.1     La gouvernance ...................................................................................................................... 39
  Article 7.2     La conduite de projet .............................................................................................................. 40
  Article 7.3     La participation des habitants et la mise en place des maisons du projet ............................. 41
  Article 7.4     L’organisation des maîtres d’ouvrage .................................................................................... 42
  Article 7.5     Le dispositif local d’évaluation ................................................................................................ 43
Article 8.        L’accompagnement du changement ...................................................................................... 45
  Article 8.1     Le projet de gestion ................................................................................................................ 45
  Article 8.2     Les mesures d’insertion par l’activité économique des habitants .......................................... 46
  Article 8.3     La valorisation de la mémoire du quartier .............................................................................. 51
TITRE III - LES CONCOURS FINANCIERS DU NPNRU AUX OPERATIONS PROGRAMMÉES
          DANS LA PRESENTE CONVENTION ........................................................................52
Article 9.        Les opérations programmées dans la présente convention et leur calendrier opérationnel . 52
  Article 9.1     Les opérations cofinancées par l’ANRU dans le cadre de la convention pluriannuelle ......... 52

Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                                                               Page 3/89
Article 9.2       Les opérations du programme non financées par l’ANRU ..................................................... 71
  Article 9.3.       Les opérations financées par le PIA VDS ............................................................................. 74
Article 10.         Le plan de financement des opérations programmées .......................................................... 75
Article 11.         Les modalités d’attribution et de versement des financements ............................................. 76
  Article 11.1 Les modalités d’attribution et de versement des subventions de l’ANRU ............................. 76
  Article 11.2 Les modalités d’attribution et de versement des prêts par Action Logement Services ......... 76
  Article 11.3 Les modalités d’attribution et de versement des aides de l’Anah .......................................... 77
  Article 11.4 Les modalités d’attribution et de versement des aides de la Caisse des Dépôts .................. 77
  Article 11.5 Les modalités d’attribution et de versement des aides d’autres Partenaires associés .......... 77
TITRE IV - LES ÉVOLUTIONS ET LE SUIVI DU PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN ...78
Article 12.         Les modalités de suivi du projet prévues par l’ANRU ............................................................ 78
  Article 12.1 Le reporting annuel ................................................................................................................ 78
  Article 12.2 Les revues de projet ............................................................................................................... 78
  Article 12.3 Les points d’étape .................................................................................................................. 79
  Article 12.4 Les informations relatives à l’observatoire national de la politique de la ville et à la LOLF ... 79
  Article 12.5 L’enquête relative à la réalisation du projet ............................................................................ 79
Article 13.         Les modifications du projet ..................................................................................................... 79
  Article 13.1 Avenant à la convention pluriannuelle ................................................................................... 80
  Article 13.2 Les décisions prenant en compte les modifications techniques et les évolutions mineures de
               la convention .......................................................................................................................... 80
  Article 13.3 Traçabilité et consolidation des modifications apportées ....................................................... 80
Article 14.         Les conditions juridiques d’application de la convention pluriannuelle .................................. 80
  Article 14.1 Le respect des règlements de l’ANRU ................................................................................... 80
  Article 14.2 Les conséquences du non-respect des engagements .......................................................... 81
  Article 14.3 Le contrôle et les audits ......................................................................................................... 81
  Article 14.4 La clause relative aux évolutions de la situation juridique des maîtres d’ouvrage ................ 81
  Article 14.5 Le calendrier prévisionnel et la durée de la convention .......................................................... 81
  Article 14.6 Le traitement des litiges ........................................................................................................ 82
TITRE V - LES DISPOSITIONS DIVERSES................................................................................83
Article 15.         La mobilisation du porteur de projet et des maîtres d’ouvrage dans le cadre d’actions initiées
                    par l’ANRU.............................................................................................................................. 83
Article 16.         Les archives et la documentation relative au projet ............................................................... 83
Article 17.         La communication et la signalétique des chantiers................................................................ 84
  Article 17.1 Communication ........................................................................................................................ 84
  Article 17.2 Signalétique ............................................................................................................................. 84
TABLE DES ANNEXES...............................................................................................................87


Vu le règlement général de l’ANRU (RGA) relatif au NPNRU

Vu le règlement financier (RF) de l’ANRU relatif au NPNRU

Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                                                                Page 4/89
PRÉAMBULE

Les pièces constitutives de la convention pluriannuelle sont les suivantes :

    -   La présente convention ;
    -   Les annexes, répertoriées comme suit :
            o A – Présentation du projet ;
            o B – Contreparties en faveur du groupe Action Logement ;
            o C – Synthèse de la programmation opérationnelle et financière ;
            o D – Convention spécifique ou charte concourant à la réussite du projet.

L’absence d’annexe(s) répertoriée(s) en A et D ne fait pas obstacle à la bonne exécution de la présente
convention.



La présente convention pluriannuelle s’appuie sur le dossier, élaboré à la suite du protocole de
préfiguration de Valenciennes Métropole (281) cofinancé par l’ANRU, conformément au dossier type prévu
à l’annexe II du RGA relatif au NPNRU, examiné :

    -   par le comité d’engagement du 14 mai 2018

    -   par les comités d’engagement des 6 et 11 juin 2018

    -   par le comité d’engagement du 10 décembre 2018

    -   par le comité d’engagement du 3 avril 2019



La présente convention pluriannuelle, sur lesquelles s’engagent les Parties prenantes, en reprend les
principales caractéristiques.




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                               Page 5/89
LES DÉFINITIONS


-   Le « porteur de projet » est le responsable de la stratégie d’intervention globale à l’échelle du contrat
    de ville et de sa déclinaison dans chaque projet de renouvellement urbain.


-   Le « projet de renouvellement urbain », ou « projet », représente, à l’échelle de la convention
    pluriannuelle, l’ensemble des actions qui concourent à la transformation en profondeur des quartiers, à
    leur inscription dans les objectifs de développement durable de l’agglomération, et à l’accompagnement
    du changement.


-   Le « programme », ou « programme urbain », est constitué de l’ensemble des opérations de la
    convention pluriannuelle approuvées par le comité d’engagement, le conseil d’administration ou le
    directeur général de l’ANRU, ou par délégation par le délégué territorial de l’ANRU, qu’elles soient
    financées ou non par l’ANRU.


-   L’ « opération », action physique ou prestation intellectuelle, est identifiée au sein du programme par
    un maître d’ouvrage unique, une nature donnée, un objet précis, et un calendrier réaliste de réalisation
    qui précise le lancement opérationnel, la durée, et son éventuel phasage.


-   Le « maître d’ouvrage » est un bénéficiaire des concours financiers de l’ANRU.


-   Dans le cadre du nouveau programme national de renouvellement urbain (NPNRU), les « concours
    financiers » de l’ANRU, programmés au sein d’une convention pluriannuelle de renouvellement urbain,
    sont octroyés sous la forme de subventions attribuées et distribuées par l’ANRU et de prêts bonifiés
    autorisés par l’ANRU et distribués par Action Logement Services conformément aux modalités prévues
    dans le règlement général de l’ANRU relatif au NPNRU et dans la convention tripartite État - ANRU -
    Action Logement portant sur le NPNRU.




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                    Page 6/89
TITRE I - LES QUARTIERS

La présente convention porte sur le (ou les) quartier(s) suivant(s) :


    -   Les quartiers d’intérêt national, identifiés dans l’arrêté du 29 avril 2015 relatif à la liste des quartiers
        prioritaires de la politique de la ville présentant les dysfonctionnements urbains les plus importants
        et visés en priorité par le nouveau programme national de renouvellement urbain :
            o    Chasse Royale (QP n°059030 - Dutemple - Chasse Royale - Saint Waast – La Sentinelle)
                 à Valenciennes et la Sentinelle (Nord) ;


    -   Les quartiers d’intérêt régional :
            o    La Briquette (QP n°059031 – Zone intercommunale Faubourg de Cambrai- La Briquette)
                 à Marly (Nord)
            o    Bleuse Borne – Faubourg de Lille (QP n°059021- Zone intercommunale des Rives de
                 l’Escaut) à Anzin et Valenciennes (Nord),
            o    Le Coq – Chanteclerc (QP n°059024 - Le Coq) à Condé-sur-l’Escaut (Nord),


Un plan de situation de l’ensemble des quartiers d’intérêts national et régional de l’agglomération est
présenté en annexe A.




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                          Page 7/89
TITRE II - LE PROJET DE RENOUVELLEMENT URBAIN


                              Article 1.       Les éléments de contexte

Le diagnostic du territoire de Valenciennes Métropole
La Communauté d’Agglomération Valenciennes Métropole compte 192 000 habitants et fait partie de
l’arrondissement du Valenciennois (350 000 habitants). Elle est située en partie dans le Bassin Minier du
Nord-Pas de Calais.
Un diagnostic du territoire a été réalisé à l’occasion de la révision du Plan Local de l’Habitat et a identité
les dynamiques démographiques et socio-économiques suivantes :
    -   Des atouts en termes de démographie : population stable depuis 1999, regain démographique
        sur la période 2006-2011, un territoire jeune et familial…
    -   Des difficultés économiques toujours marquées : taux de chômage élevé (19%), taux d’activité
        faible (53,4%)
    -   Des disparités importantes entre les différents secteurs de l’agglomération : des difficultés socio-
        économiques concentrées sur l’arc nord-est de l’agglomération avec un taux de chômage s’élevant
        jusqu’à 23% dans le Pays de Condé.
    -   Un territoire attractif en termes d’emplois qui joue le rôle de pôle d’équilibre par rapport à la
        métropole lilloise (même si 40 % des emplois sont occupés par des personnes résidant hors de
        l’agglomération).
    -   La présence d’un parc privé potentiellement indigne (plus de 10%) avec un phénomène de
        concentration sur les secteurs déjà en difficulté économiquement (pays de Condé et le secteur
        Est).


La stratégie de développement du territoire de Valenciennes Métropole
La stratégie de développement du territoire de Valenciennes Métropole s’appuie sur différents piliers :
    -   Le respect de l’équilibre territorial tel que défini par le SCOT, avec 3 objectifs fondamentaux
             o Renforcer le pôle central d’agglomération autour de la ville-centre (Valenciennes)
             o Conforter le pôle d’équilibre d’agglomération (Condé-sur-l’Escaut)
             o S’appuyer sur les « communes structurantes » pour assoir des polarités complémentaires
                  et constituer un maillage urbain cohérent
    -   Le développement d’infrastructures lourdes de transports, permettant de mieux mailler le
        territoire et de mieux connecter les quartiers les plus excentrés de la ville-centre (tramway, projet
        contournement Nord…)
    -   Le développement économique et l’emploi (développement des trois filières d’excellence :
        transports, terrestres, logistique, numérique ; aménagement des parcs d’activité…)
    -   Les grands équipements et la promotion touristique (construction de la Cité des Congrès, Port
        de Plaisance, mise en valeur des sites naturels et du patrimoine minier).
    -   La cohésion sociale (élaboration et mise en œuvre du Contrat de Ville
    -   L’urbanisme (mise en place du PLUi, instruction technique des autorisations d’urbanisme
    -   L’habitat (révision du PLH qui vise à assurer un meilleur équilibre de l’offre en logements à
        l’échelle du territoire
    -   Le renouvellement urbain: il est un pilier emblématique du projet de territoire de Valenciennes
        Métropole. La stratégie de l’agglomération sur le renouvellement urbain entend poursuivre une
        politique de rééquilibrage territorial en concentrant l’essentiel de l’action publique sur l’arc nord-est
        de l’agglomération.



Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                        Page 8/89
La politique de Valenciennes Métropole en matière de Renouvellement Urbain (cf. carte en annexe
A)
A partir de 2006 l’agglomération a mené plusieurs programmes de renouvellement urbain :
           -     Le PNRU a ainsi permis la construction ou la réhabilitation de 25 équipements publics, la
                 démolition de 1400 logements et la construction de 1850 logements. C’est plus de 470 M€, dont
                 129 M€ de subventions ANRU et 23 M€ de Valenciennes Métropole, qui ont été investis.
           -     Le PNRQAD qui d’ici à 2020, permettra l’intervention sur les centres anciens de Valenciennes,
                 d’Anzin, de Fresnes-sur-Escaut, de Condé-sur-l’Escaut et de Vieux-Condé avec plus de 86
                 millions d’euros investis pour restructurer une quinzaine d’îlots très dégradés : 150 logements
                 démolis, 350 logements reconstruits et 400 réhabilités dans le cadre de l’OPAH RU du Val
                 d’Escaut.
Dès 2013, Valenciennes Métropole a décidé de poursuivre et d’amplifier son intervention en matière
de renouvellement urbain sur les quartiers non traités dans le cadre du PNRU 1 et du PNRQAD (à la
fois les quartiers d’habitat social et minier et les quartiers d’habitat privé dégradé) et pour ce faire de
définir une stratégie d’intervention en articulation étroite avec le projet de territoire.
Cette « feuille de route » se structure autour de 4 axes d’intervention :
   -           la restructuration des quartiers HLM peu ou pas traités dans le cadre du PNRU 1 ;
   -           la restructuration des cités minières et ouvrières ;
   -           la densification des sites à enjeux autour des principaux axes de transport en commun ;
   -           la mise en œuvre d’opérations de renouvellement urbain dans les centre-bourgs des communes
               rurales ;
C’est dans ce cadre stratégique que s’inscrivent les 4 sites NPNRU de Valenciennes Métropole, 4 sites
NPNRU qui sont au cœur :
       -       Des 2 pôles d’agglomération, inscrits dans le SCOT élaboré à l’échelle des 2
               agglomérations et reliés par le tramway
       -       De la stratégie de renouvellement urbain définie ci-dessus
       -       D’une politique de rééquilibrage du peuplement permettant de lutter contre les phénomènes de
               paupérisation croissante des quartiers prioritaires (cf article 6)
       -       Des dynamiques communautaires de développement économique et touristique : proximité
               géographique des secteurs principaux de développement économique (filières d’excellence
               numérique des Rives Créatives + potentiel touristique naturel et patrimonial de Condé) et
               inscription dans la nouvelle stratégie de développement économique pour les QPV définie par
               Valenciennes Métropole (cf article 3.1)




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                        Page 9/89
Article 2.     Les objectifs poursuivis par le projet de renouvellement urbain

Article 2.1      Les orientations stratégiques du projet en cohérence avec le contrat de ville

Le Contrat de Ville se décline en 6 orientations et en 5 axes transversaux. Parmi ces orientations
thématiques et ces axes transversaux, certains sont particulièrement stratégiques dans la conception des
projets urbains :

- Les orientations 3 « Accompagner le Renouvellement Urbain, l’aménagement urbain, l’appropriation des
changements par les habitants et favoriser le vivre-ensemble » et 1 « Assurer les effets d’entrainement
sociaux et territoriaux du développement économique » (cf article 3.1).

- L’axe transversal « La participation des habitants et les conseils citoyens » (cf article 7.3)

Afin de mieux articuler les enjeux micro des différents projets NPNRU avec les enjeux macro à l’échelle
communautaire, Valenciennes Métropole avait souhaité poser, dès l’élaboration du protocole de
préfiguration et en les reprenant dans le cadre du CE, trois problématiques majeures et transversales à
l’ensemble des sites qui seront argumentées et détaillées dans les différents articles de la présente
convention :

    -     Comment articuler la politique de peuplement à l’échelle de chaque quartier NPNRU avec
          les objectifs définis à l’échelle de Valenciennes Métropole (cf article 6) ?

    -     Comment quantifier, spatialiser et phaser l’offre en diversification produite dans le cadre
          des projets en tenant compte à la fois des objectifs volontaristes en matière de mixité sociale mais
          aussi de la réalité des dynamiques de marché immobilier sur le territoire valenciennois (cf article
          5.1)?

    -     Comment reconstituer l’offre de logements sociaux qui sera démolie dans le cadre des projets,
          à la fois hors site dans un souci de rééquilibrage de l’offre de logements locatifs sociaux à
          l’échelle de l’agglomération dans le respect des objectifs du PLH et également sur site en en
          faisant également un outil de mixité sociale (articles 4.3 et 5) ?




Article 2.1.1. QUARTIER CHASSE ROYALE / VALENCIENNES LA SENTINELLE

Ambition recherchée à 15 ans
Un quartier totalement intégré à la dynamique d’agglomération et rendu attractif grâce à un habitat
diversifié et à un pôle éducatif et culturel fort
Cette ambition se traduit de la façon suivante :
-   Un quartier intégré et attractif grâce à une programmation habitat diversifiée en particulier en
    cœur de quartier. La diversification sera initiée dans le temps du NPNRU et se poursuivra à horizon
    2040 pour tendre vers un taux de logements sociaux d’environ 44% ;
-   Un quartier intégré et attractif grâce au développement d’un pôle d’équipements scolaires
    (primaire et secondaire) dynamique, innovant, rayonnant à l’échelle de l’agglomération et
    pleinement articulé avec le projet culturel mené dans le cadre de l’Odyssée (équipement culturel
    construit en cœur de quartier dans le cadre du PNRU 1) ;




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                         Page 10/89
-   Un quartier intégré et attractif pourvoyeur d’emplois grâce au développement économique des
    franges du quartier, en particulier sur les fonciers libérés par la future restructuration de l’entrée Nord
    de Valenciennes.


Orientations stratégiques
-   Désenclaver fortement le quartier Chasse Royale et lui donner une nouvelle visibilité
          o Reconnecter l’entrée d’agglomération depuis l’A23 et les quartiers qui la bordent : Chasse
              Royale (PNRU et NPNRU), Dutemple (PNRU1) et la Plaine,
          o Ouvrir le quartier sur les quartiers d’habitat limitrophes : Vieille Chasse Royale, centre-ville
              de la Sentinelle, Le Vignoble,
          o Ouvrir le pôle d’équipements de la Sentinelle vers le quartier Chasse Royale et développer
              la complémentarité entre équipements.


-   Développer une programmation attractive et diversifiée
           o Anticiper la poursuite des démolitions et gérer la perte de population liée à ces
              démolitions, pour soutenir les équipements publics et retrouver une densité correspondant
              aux attentes du SCoT / PLH, notamment en phasant les nouvelles opérations,
           o Poursuivre l’objectif d’une plus grande mixité fonctionnelle et sociale, sortir le quartier de
              sa relégation exclusive, en se saisissant de tous les leviers disponibles pour contribuer à
              une diversification programmatique,
           o Revaloriser les équipements scolaires et les réinscrire pleinement dans l’offre globale du
              secteur,
           o Développer de nouvelles typologies d’habitat pour accueillir de nouvelles populations et
              favoriser les parcours résidentiels.


-   Clarifier le fonctionnement du quartier et structurer les vides
             o Renforcer les centralités existantes pour en faire de véritables lieux de vie,
             o Améliorer la lisibilité du quartier et faciliter tous les modes de déplacements au sein du
                  quartier,
             o Mieux connecter entre elles les différentes « poches » autonomes pour assurer une
                  cohérence globale du quartier,
             o Offrir de nouveaux usages, apporter de la qualité autour de chaque îlot d’habitat,
             o Répondre aux attentes de la population par des usages adaptés, à définir en lien avec les
                  conseils citoyens et les acteurs de terrain




Article 2.1.2. QUARTIER LA BRIQUETTE / MARLY

Ambition recherchée à 15 ans
Un quartier réinscrit dans la dynamique urbaine, sociale et économique de l’entrée Sud de
l’agglomération valenciennoise
Cette ambition se traduit de la façon suivante :
-   Un quartier réinscrit dans la dynamique de développement économique par une mixité
    fonctionnelle réussie entre habitat et activités de services et de loisirs ;
-   Un quartier réinscrit dans la dynamique résidentielle grâce à une programmation diversifiée.
    Cette programmation initiera la diversification dans le temps du NPNRU et se poursuivra au-delà
    faisant baisser le taux de LLS sur le quartier de 22 points à horizon 2040 ;
Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                     Page 11/89
-   Un quartier réinscrit dans un fonctionnement urbain et social cohérent par des liens forts
    recréés avec les quartiers environnants. La restructuration de la trame viaire et sa connexion avec
    les grands axes de circulation et le confortement des équipements scolaires et sportifs seront des
    facteurs de développement des liens fonctionnels et sociaux au-delà du quartier et des limites
    communales.


Orientations stratégiques
-   Renforcer l’action sur l’habitat et le cadre de vie au cœur du quartier
            o Poursuivre et étendre les actions engagées sur le logement social
            o Structurer et programmer les nombreux vides, renforcer l’offre d’espaces verts de
                 proximité
            o Développer une polarité de quartier identifiable et appropriable par les habitants
-   Reconnecter le quartier à la trame urbaine
            o Faciliter les traversées de la Briquette et désenclaver le quartier côté Marly
            o Améliorer la cohabitation avec le pôle commerces-loisirs
-   Tirer parti d’une localisation stratégique pour développer une programmation attractive
            o S’appuyer sur la présence du tramway pour structurer une nouvelle « façade urbaine »
            o Anticiper les démolitions et adopter une stratégie programmatique de soutien aux
                 équipements publics en mobilisant les opportunités foncières




Article 2.1.3. QUARTIER BLEUSE BORNE FAUBOURG DE LILLE / ANZIN VALENCIENNES

Ambition recherchée à 15 ans
Un quartier emblématique du cœur d’agglomération qui a réussi à réconcilier excellence
économique, dynamisme résidentiel et valorisation du patrimoine
Cette ambition se traduit de la façon suivante :
-   Un quartier emblématique de l’excellence économique du territoire et de sa reconversion
    industrielle à travers le Parc des Rives Créatives de l’Escaut (ancienne friche Vallourec) où se
    développent déjà les activités autour du Numérique, filière d’excellence portée par Valenciennes
    Métropole (Serre Numérique avec les écoles consulaires, Nouvelle Forge…) et le tourisme d’affaires
    (Cité des Congrès…) et où se créent, dans le même temps, des emplois adaptés aux qualifications
    des habitants ;
-   Un quartier emblématique bénéficiant de l’attractivité résidentielle du cœur d’agglomération où
    viennent s’installer les actifs qui y travaillent ;
-   Un quartier emblématique de destination touristique et de loisirs autour du patrimoine naturel,
    historique, minier et architectural incarné par les anciens terrils, les rives de l’Escaut, le Port de
    Plaisance et les Ateliers Centraux.


Orientations stratégiques
-   Intervenir sur l’habitat privé dégradé et diversifier les typologies
            o Mettre en place une action ciblée sur l’habitat privé dégradé, éviter un décrochage du
                quartier par rapport aux projets neufs à proximité
            o Tirer parti du changement d’image pour faire levier sur la mixité programmatique et
                sociale, renouveler la typologie de l’habitat ouvrier faubourien



Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                Page 12/89
-   Organiser la circulation et le partage de l’espace public
           o Limiter la circulation de transit grâce à la réalisation du Contournement Nord, fluidifier le
               trafic en traitant les points durs
           o Multiplier les percées est-ouest au profit des modes doux, hiérarchiser la voirie locale et
               organiser le stationnement

-   Mieux intégrer les Grands Projets, réconcilier Excellence et Proximité
           o Réussir l’intégration du secteur à la dynamique métropolitaine, par la coordination et la
               valorisation des nombreux projets en cours en lien avec la rénovation des quartiers
               anciens
           o Apprivoiser le projet des Rives Créatives, créer les conditions pour le relier à un projet
               emblématique sur le site des Ateliers Centraux (à moyen / long terme).

-   Adapter le tissu économique et commercial à une nouvelle urbanité de la rue Jean Jaurès
           o Requalifier et adapter l’appareil commercial et économique le long de l’axe du tramway, en
                s’appuyant sur la proximité des secteurs d’emplois proches et en s’inscrivant dans un
                modèle de développement plus urbain et moins dépendant de l’accessibilité routière
           o Renforcer les polarités locales et leurs relations physiques et de complémentarité, pour
                affirmer l’unité du secteur tout en renforçant les vies de quartier

-   Valoriser le patrimoine naturel et la vallée de l’Escaut
           o Valoriser le grand paysage et les continuités vertes, créer un réseau d’espaces verts
                support de mobilités douces et de liens entre les centralités
           o Poursuivre la mise en valeur des nombreux éléments patrimoniaux qui constituent un
                élément d’attractivité résidentielle et touristique potentielle




Article 2.1.4. QUARTIER LE COQ – CHANTECLERC / CONDE-SUR-L’ESCAUT

Ambition recherchée à 15 ans
Un quartier résidentiel attractif et diversifié dans une ville dynamique devenue destination
touristique

Cette ambition se traduit de la façon suivante :
-   Un quartier résidentiel et attractif bénéficiant du développement touristique du centre-ville et
    des étangs Chabaud Latour. Le regain d’attractivité à l’échelle de la ville contribuera à l’attractivité
    résidentielle du quartier ;
-   Un quartier résidentiel et attractif offrant une programmation habitat orientée exclusivement
    vers de l’habitat diversifié, en individuel pur ou individuel groupé. Cette diversification permettra
    d’abaisser le taux de logements sociaux sur le quartier à 54% et de tendre vers 40% à l’échelle de la
    commune à horizon 2040 ;
-   Un quartier résidentiel et attractif tirant profit du rayonnement intercommunal de ses
    équipements scolaires, sportifs et culturels. Regroupés autour ou à proximité de la centralité, ces
    équipements participeront à l’ouverture du quartier et à une plus grande mixité sociale.


Orientations stratégiques
-   Tirer parti des qualités paysagères et patrimoniales exceptionnelles et y donner accès
                 o Faciliter l’accès à l’exceptionnel patrimoine naturel, historique et industriel


Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                   Page 13/89
o   S’appuyer sur l’ancien cavalier pour compléter la trame verte territoriale et relier en
                     modes doux, les espaces de nature, de loisirs et les équipements
                o Renforcer dans le quartier le maillage des espaces verts de proximité
-   S’appuyer sur la présence du tramway et des nombreux équipements pour mieux structurer le
    quartier
                o Faciliter l’accès aux stations de tramway depuis le quartier et atténuer les effets de
                     coupure
                o Conforter un pôle d’équipements structurant à l’échelle du Pays de Condé
                o Clarifier et renforcer la trame viaire pour faciliter les déplacements, aménager l’espace
                     public pour tous les modes
-   Tirer parti de l’attractivité du quartier pour produire de la diversité résidentielle et requalifier sa
    centralité
                o Valoriser le foncier mutable proche du tramway et des espaces naturels pour adopter
                     une stratégie équilibrée de reconstitution de l’offre sociale et en accession, tout en
                     préservant l’équilibre démographique de la commune
                o Mieux insérer les ensembles sociaux, collectifs au cœur du quartier, conforter la
                     polarité centrale
                o Développer de nouvelles typologies offrant une qualité résidentielle, une nouvelle
                     image et répondant à une demande forte à l’échelle du bassin de vie dans un contexte
                     de présence importante du logement pavillonnaire




Article 2.2     Les objectifs urbains du projet

L’ensemble des signataires s’accordent sur les objectifs urbains du projet, traduisant les orientations
stratégiques, présentés au regard de chaque objectif incontournable de manière détaillée dans le tableau
de bord en annexe A de la convention et consolidés, d’un point de vue spatial, dans un schéma de
synthèse (annexe A). Sont ainsi tout particulièrement précisés les objectifs en termes de rééquilibrage de
l’offre de logements locatifs sociaux à l’échelle de l’agglomération et de diversification de l’habitat sur le
quartier. Le porteur de projet est garant du respect de ces objectifs dans la mise en œuvre du projet.



Article 2.2.1. QUARTIER CHASSE ROYALE / VALENCIENNES LA SENTINELLE

Volet Habitat
Redonner une vraie attractivité résidentielle à l’ensemble du quartier depuis la centralité jusque sur les
franges, par :

    -   La forte diminution du taux de logements locatifs sociaux sur le quartier Chasse Royale en lui-
        même (partie Sud du QPV) et sur le quartier élargi (quartiers limitrophes valenciennois
        correspondant à la carte scolaire de l’école primaire du quartier, et le centre-ville de la Sentinelle).
        Il est ainsi visé, sur le quartier Chasse Royale un objectif de 59% de logements locatifs sociaux en
        fin de NPNRU, contre 82% aujourd’hui, et 44% à terme en 2040.
        Sur le quartier élargi, l’objectif est d’atteindre 27% de logement sociaux en 2040 (soit le taux
        moyen actuel sur l’ensemble de la ville de Valenciennes) contre 51% aujourd’hui.
        Cet objectif pourra être atteint par la démolition de logements locatifs sociaux, une reconstitution
        partielle de l’offre sur site, la production de logement en accession sociale dont une partie par
        Action Logement, la vente de patrimoine locatif social, etc.



Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                      Page 14/89
Les études de protocole ont identifié l’enjeu du maintien de la démographie du quartier nécessaire
        à la préservation de l’offre existante de services et d’équipements publics et du dynamisme social
        existant au sein du quartier. Cette préoccupation a conduit à proposer un phasage prudentiel des
        opérations de démolition. L’évolution démographique du quartier fera l’objet d’un suivi régulier de
        la part du porteur de projet (nombre d’habitants, évolution des effectifs scolaires) qui sera partagé
        dans le cadre des comités de pilotage, en vue d’accélérer le cas échéant le calendrier de
        réalisation du projet.

    -   La diversité des formes de bâti : démolition de barres (bâtiments collectifs de 30 à 128 logements)
        et la reconstruction de petits collectifs, logements intermédiaires et individuels.

    -   La clarification des domanialités : espaces communs / espaces privatifs / espaces publics



Volet Equipements
Faire des écoles et du collège des équipements scolaires exemplaires, attractifs à l’échelle du secteur,
par :
    -   Des effectifs cibles de 500 élèves pour le collège et pour les écoles Weiss et Cuveillier, permettant
        une dynamique tout en conservant une qualité d’échange entre l’encadrement, l’équipe éducative,
        les élèves et les parents d’élèves,
    -   Un parcours scolaire de qualité, cohérent depuis la maternelle jusqu’au collège,
    -   Un projet éducatif innovant pour le collège : collège numérique d’excellence développant les liens
        avec l’université et les écoles de la filière présentes sur le territoire (Rive de l’Escaut, UVHC),
    -   Des liens renforcés avec le milieu culturel en s’appuyant sur l’Odyssée (équipement culturel à
        rayonnement communal construit au cœur du quartier dans le cadre du PNRU1).

Favoriser la complémentarité entre les équipements sportifs du cœur de quartier et ceux du Sud, sur le
territoire de la Sentinelle, par :
    -   De nouveaux créneaux horaires pour les activités sportives des scolaires et des associations de
        l’ensemble du quartier (besoin pour des associations existantes et besoin à venir pour le collège
        avec l’augmentation des effectifs)



Volet Développement économique
Développer une nouvelle offre en immobilier tertiaire le long de l’entrée Nord, en partie Nord du quartier
par :
    -   La création d’environ 18 000m² de foncier à vocation économique à échéance 10 ans en débutant
        par l’implantation d’un pôle entrepreneurial à horizon 2024-2025



Volet Aménagement / Déplacement
Favoriser les déplacements inter-quartiers et internes à Chasse Royale, par :
    -   Un accès au tramway plus aisé (qualité du parcours vers la station Dutemple)
    -   Des connexions plus directes et qualitatives diminuant les temps de parcours vers les équipements
        et les quartiers limitrophes (La Plaine, centre-ville de la Sentinelle, la Vieille Chasse Royale, le
        Vignoble)
    -   Des continuités pour les parcours piétons et cycles


Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                   Page 15/89
Offrir des espaces verts qualitatifs, inscrits dans la trame verte et bleue à grande échelle et au plus près
des logements, par :
    -   La création d’un parc central d’environ 8500 m² orienté Nord-Sud reliant la rue Lomprez aux
        équipements situés au Sud du quartier
    -   L’aménagement de squares de proximité au plus près des îlots d’habitat




Article 2.2.2. QUARTIER LA BRIQUETTE / MARLY

Volet Habitat
Redonner une vraie attractivité résidentielle à l’ensemble du quartier depuis les franges jusqu’à la
centralité, par :

    -   La forte diminution du taux de logements locatifs sociaux sur le quartier de la Briquette et sur le
        quartier élargi (le quartier du Faubourg de Cambrai, la cité jardin et le secteur résidentiel à l’est de
        l’avenue Vaillant-Couturier).
        Il est ainsi visé, sur le quartier de la Briquette un objectif de 80% de logements locatifs sociaux en
        fin de NPNRU, contre 91% aujourd’hui, et 69% à terme en 2040.
        Sur le quartier élargi, l’objectif est d’atteindre 44,1% de logements sociaux en 2040 contre 49,8%
        aujourd’hui.
        Cet objectif pourra être atteint par la démolition de logements locatifs sociaux, une reconstitution
        partielle de l’offre sur site (le reste se faisant à l’échelle de l’agglomération et des communes
        limitrophes de la CAPH, cf. ci-avant), la production de logements en accession sociale dont une
        partie par Action Logement, etc.
    -   La diversité des formes de bâti : démolition de bâtiments collectifs et de logements individuels
        vétustes et reconstruction de petits collectifs, de logements intermédiaires et individuels.



Volet Equipements
Faire du futur groupe scolaire Mandela, un établissement intercommunal attractif à l’échelle du quartier
élargi (Faubourg de Cambrai, cité Jardin,…), grâce à:

    -   Un projet éducatif ambitieux,
    -   L’accueil d’enfants de l’ensemble des quartiers environnants qu’ils soient Marlysiens ou
        Valenciennois, pour un effectif cible de 300 élèves,
    -   Le développement de complémentarités avec les équipements socio-culturels et sportifs situés à
        proximité (salle de sport, centre social,…).



Volet Développement économique
Développer une offre en immobilier artisanal et tertiaire sur du foncier attractif directement accessible
depuis l’autoroute et situé à l’entrée du quartier le long de l’avenue Pompidou :

    -   Construire un bâtiment d’activités de 2 300m² (ateliers modulaires, stockage, petite industrie),
    -   Construire un bâtiment tertiaire d’environ 1000m² pour les artisans ayant besoin de locaux
        administratifs




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                      Page 16/89
Volet Aménagement / Déplacement
Favoriser les déplacements inter-quartiers par :
    -   Des liaisons plus directes vers les quartiers limitrophes (secteur Vaillant Couturier, cité Jardin) et
        vers les zones d’emploi (avenue Pompidou)
    -   Des continuités pour les parcours piétons et cycles




Article 2.2.3. QUARTIER BLEUSE BORNE / FAUBOURG DE LILLE / ANZIN VALENCIENNES

Dans ce programme de Renouvellement Urbain, il s’agit d’utiliser, de manière concomitante, des leviers
curatifs (volet traitement des friches et poches d’habitat privé dégradé), coercitifs et incitatifs (volet habitat)
pour changer l’image du quartier.
Volet traitement des friches et poches d’habitat privé dégradé
    -   Opération d’acquisition et de démolition du bâti existant sur des emprises en friche et des poches
        d’habitat privé dégradé (volet curatif) et développement de programmes immobiliers permettant de
        diversifier les formes urbaines et architecturales sur le linéaire Jaurès et dans le tissu ancien du
        Faubourg de Lille :
            • Place Bleuse Borne
            • Cour Lefebvre
            • Cour Dubois Jenart
            • Petit Coron Miroux / Fourmeux
            • Cour Lafleur Defaux
Ces ensembles urbains, aujourd’hui en l’état de friche commerciale (place Bleuse Borne) de poche
d’habitat privé dégradé (cours Lefebvre, Dubois Jenart, Petit Coron Miroux et Fourmeux) et de délaissé
urbain (cour Lafleur / Defaux) véhiculent une mauvaise image. Pourtant situés sur des secteurs
stratégiques (proximité axes de transports en commun, porte d’entrée des Rives...), leur urbanisation est
un vecteur majeur de la reconversion du secteur.


Volet Habitat
    -   Mise en place d’une OPAH (volet coercitif et incitatif) avec une intervention prioritaire sur les
        bâtiments situés à proximité des ilots faisant l’objet de démolition / reconstruction, pour un effet
        levier plus important.

    -   Les objectifs quantitatifs de l’OPAH

                                DISPOSTIFS                             NOMBRE DE LOGEMENTS VISES

   Sur le       Réhabilitation logements de propriétaires           305   logements       (230    propriétaires
   volet        privés (réhabilitation complète, notamment          occupants / 75 propriétaires bailleurs)
 incitatif :    thermique :      remplacement     menuiseries,
                réfection toiture, remplacement chaudière...)

                Subventions à la démolition / reconstruction        15 logements
                des arrières rue Gambetta et Rives Créatives

                Prime en faveur de             la sortie    de      25 logements
                vacances (travaux de réhabilitation complète)



Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                        Page 17/89
Subvention     pour   le    ravalement   de         104 façades
               façade (sablage, rejointoiement, mise en
               peinture, remplacement des menuiseries PVC
               par du bois, mise en valeur des éléments de
               modénature, carreaux de ciment, linteaux,
               impostes...)

   Sur le      Mise en œuvre d’Opération de Restauration           10 immeubles pré-identifiés
   volet       Immobilière (réhabilitation complète)
 coercitif :
               Mise en œuvre de procédure de Lutte contre          80 immeubles (80 adresses fragiles pré-
               l’Habitat Indigne (LHI) : péril imminent,           identifiées) sous procédures coercitives
               insalubrité justifiant interdiction provisoire ou   dont près de la moitié dans les îlots en
               définitive d’habiter                                intervention renforcée

               Mise en place d’un fond de concours en              5 immeubles sur 5 ans
               accompagnement de l’action foncière des
               villes (en cas de difficulté à revendre un bien
               acquis à l’issue d’une procédure, le fond de
               concours vient compenser la moitié du déficit
               foncier)

               Mise en place d’arrêtés de ravalement en lien       Logements à identifier à l’issue de la
               avec les communes et les avancées de                première phase incitative
               travaux sur les îlots de rénovation urbaine

               Mise en place de la Déclaration de Mise en
               Location et Autorisation de division des
               immeubles en logement sur le périmètre
               d’OPAH RU au 1er septembre 2019


Volet Equipements
Intervention dirigée vers les équipements scolaires primaires, en cœur de quartier (financements REGION
uniquement)
    -   Regroupement des écoles maternelles Gambetta et Jaurès dans l’école maternelle Jaurès
        réhabilitée,
    -   Regroupement des écoles maternelle Foucart et élémentaire Moulin dans l’école Moulin
        réhabilitée.


Volet Développement économique et commercial
Recalibrage de la place commerciale de la Bleuse Borne (700 m² de surface commerciale) avec une
mission d’Assistance à Maitrise d’Ouvrage ;
Recomposition du site patrimonial des Ateliers Centraux vers une vocation économique (fait partie de
l’évolution prospective du quartier à moyen / long terme).




Convention pluriannuelle de renouvellement urbain de Valenciennes Métropole
20/05/2019                                                                                       Page 18/89
Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler