Janvier 2018 Les Études de masso-kinésithérapie - Education.gouv

 
Janvier 2018 Les Études de masso-kinésithérapie - Education.gouv
Janvier 2018

Les Études de masso-kinésithérapie
               dans l'académie de Lille

                                                                    Après Bac Infos
                                                                    Équipes Éducatives

 Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
    11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Métier et réforme des études                                                               Introduction

Le métier
Le masseur-kinésithérapeute est un professionnel du paramédical qui traite la condition physique, la santé et le bien-
être des patients par le mouvement, les techniques de massage et la thérapie physique. Il rééduque les troubles
fonctionnels, de nature musculo-squelettique, neurophysiologique, respiratoire, cardio-vasculaire et psychomotrice à
tous les âges de la vie.
La pratique de la masso-kinésithérapie comporte la promotion de la santé, la prévention, le diagnostic kinésithérapique
et le traitement des troubles du mouvement ou de la motricité de la personne ainsi que des déficiences ou des
altérations des capacités fonctionnelles.
Dans l'exercice de son art, seul le masseur-kinésithérapeute diplômé d’État est habilité à utiliser les savoirs
disciplinaires et les savoir-faire associés d'éducation et de rééducation en masso-kinésithérapie qu'il estime les plus
adaptés à la situation et à la personne, dans le respect des dispositions du code de déontologie.
La diversité et le volume des matières en font un cursus d’études exigeant. Des compétences en mathématiques,
physique, chimie et biologie sont nécessaires pour réussir ces études.

La réforme des études
L’arrêté du 16 juin 2015 instaure de nouvelles modalités d’accès aux instituts de formation en masso-kinésithérapie
(IFMK) et allonge la durée des études. Au lieu de 3 ans post baccalauréat, il faudra désormais étudier 4 ans après
une première année universitaire du domaine sciences, technologies, santé.
La durée totale du cursus de 5 ans, correspond à 300 ECTS (european credits transfer system) ; il est donc reconnu
de niveau I (RNCP) sans pour autant délivrer le grade de master (arrêté du 2 mai 2017).
Les IFMK n'ont plus la possibilité de recruter des étudiants sur concours post-bac, comme c’était le cas à Berck-sur-
Mer avant la rentrée 2016. Il faut maintenant valider une première année universitaire (L1 ou PACES) et être classé
en rang utile au complément de formation en masso-kinésithérapie pour accéder à un IFMK.
Peuvent être admis en première année d’études préparatoires au diplôme d’Etat de masseur-kinésithérapeute, dans
la limite des places autorisées :
    -    les étudiants ayant validé la première année commune aux études de santé (PACES)
    -    les étudiants ayant validé la première année de licence mention « sciences et techniques des activités
         physiques et sportives » (STAPS)
    -    les étudiants ayant validé une première année de licence du domaine sciences, technologies, santé avec une
         mention autre que STAPS (ex : licence mention « sciences pour la santé » ou licence mention « sciences de
         la vie » …)
Une convention signée entre le directeur de l’institut de formation en masso-kinésithérapie et un ou plusieurs
présidents d’université précise les modalités retenues pour sélectionner les étudiants et le nombre de places offertes.
L’admission des étudiants issus de la PACES en première année d’études préparatoires au diplôme d’État de masseur-
kinésithérapeute, est prépondérant par rapport au nombre cumulé de places offertes pour les deux autres filières dans
chaque institut de formation.

                                                                                                                     2
                       Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                           11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Modalités d’admission en IFMK                                                          Recrutement

  La première année du cursus nécessite une double inscription administrative :
      - en PACES ou en L1
      - en complément de formation en masso-kinésithérapie
  L’inscription administrative en complément de formation s’effectue après l’inscription définitive dans
  l’établissement de la formation partenaire (PACES ou L1). Mais elle ne détermine, en aucun cas, le lieu d’admission
  définitive de l’étudiant au sein d’un IFMK.
  Cette formation complémentaire représente 60h de cours sur l’année. Les frais de scolarité sont de 615 € pour
  l’année universitaire 2017-18. Les étudiants boursiers ne sont pas exonérés des frais de dossier et de scolarité
  pour cette année préparatoire. Aucun remboursement n’est effectué en cas d’abandon ou d’élimination en cours
  d’année.
             Le module de formation complémentaire comprend un programme commun aux trois IFMK :

            Généralités en biomécanique et notions générales de
Module 1                                                                      18 h de cours      épreuve d’1h   coefficient 1
            physiologie articulaire appliquées à la kinésithérapie

            Technologie et bilan en masso-kinésithérapie, bilan
Module 2    diagnostic kinésithérapique, dossier du patient et 26 h de cours                     épreuve d’1h   coefficient 1
            généralités sur les techniques de masso-kinésithérapie

Module 3    Psychologie – éthique                                             16 h de cours      épreuve d’1h   coefficient 1

  Le classement des étudiants est établi en tenant compte de l’ensemble des résultats obtenus :
      - aux épreuves du tronc commun de la PACES ou aux examens de la L1 partenaire (coefficient 3)
          (première session – il n’est pas possible d’intégrer un IFMK si l’étudiant doit passer les épreuves de
          rattrapages)
      - aux épreuves de la formation complémentaire en masso-kinésithérapie (ci-dessus)
  Chaque étudiant admis en première année de masso-kinésithérapie choisira son IFMK d’accueil en
  fonction de son rang de classement. Un étudiant bien classé pourra donc choisir parmi plusieurs instituts. Si un
  étudiant se désiste de la liste principale, un étudiant de la liste complémentaire sera appelé. L’admission définitive
  est subordonnée à la production d’un certificat médical attestant que le candidat n’est atteint d’aucune affection
  d’ordre physique ou psychologique incompatible avec la profession et d’un certificat médical de vaccination à jour.

       Les places offertes par l’ensemble des IFMK de l’académie de Lille (230 en 2016-17) sont réservées
       pour 51% aux étudiants issus de PACES (soit 117 étudiants en 2016-17), 29 % à ceux issus de STAPS
       (soit 67 étudiants en 2016-17), et 20% à ceux de sciences pour la santé (soit 46 étudiants en 2016-17).
       Le nombre de places est déterminé par le ministère des Solidarités et de la Santé avant le passage des
       épreuves du concours.

                                                                                                                        3
                        Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                           11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les formations partenaires                                                                         Recrutement

                                                Académie de Lille
     Les résultats obtenus dans la formation partenaire (PACES ou L1) comptent pour moitié dans la sélection à
                  l’entrée en IFMK. Il est donc primordial de bien réfléchir au choix de sa formation.

La PACES (première année commune aux études de santé)
Pour réussir en PACES, il est indispensable d’avoir une grande capacité de travail et d’être performant dès le
premier semestre. En effet les modalités d’examen en PACES se présentent sous forme de deux concours
(décembre et mai), et les 15% d’étudiants les moins bien classés à l’issue du concours de décembre ne sont pas
autorisés à poursuivre au deuxième semestre. Le programme est très chargé et demande une grande motivation
pour y consacrer beaucoup de temps, ainsi que beaucoup d’autonomie et de rigueur dans le travail personnel.
L’IFMK partenaire de la PACES est l’institut de formation en masso-kinésithérapie du Nord de la France
(IFMKNF Lille).
Les étudiants doivent obligatoirement s’inscrire administrativement à l’IFMK du Nord de la France pour suivre le
module de préparation (début novembre sur le site de l’IFMK du Nord de la France) et être autorisés à se présenter
aux épreuves. Seul le recrutement en PACES à l’Université de Lille se fait via le portail Parcoursup. Il n’y a pas de
recrutement spécifique « PACES – prépa kiné ». Les cours du complément de formation débutent mi-novembre et
se déroulent dans les locaux de la faculté de médecine Henri Warembourg de l’Université de Lille – campus santé
– Lille (et ce, que les étudiants soient inscrits en PACES à l’Université de Lille ou à l’Institut catholique de Lille).
Pour être admis en IFMK, les notes prises en compte pour le classement sont pour :
       -    50% la moyenne des notes obtenues aux unités d’enseignement du tronc commun coefficientées selon
            le barème du concours de Médecine1
       -    50% l’épreuve du complément de formation en masso-kinésithérapie
L’admission des étudiants issus de la « PACES – prépa kiné » est prépondérant par rapport au nombre cumulé de
places offertes pour les deux autres filières dans chaque institut de formation.
Cette année de PACES permet d’acquérir des connaissances en anatomie, en physiologie, et en santé qui seront
utiles pour la suite de la formation en IFMK. En cas de non-admission en IFMK, la validation de la PACES permet
de poursuivre dans certaines licences 2 scientifiques ou dans certaines écoles d’ingénieurs.2

1   En PACES, en fonction du ou des concours au(x)quel(s) l’étudiant se présente, une même unité d’enseignement est coefficientée
différemment. Par exemple, l’unité d’enseignement « La Cellule et les tissus » est coefficientée 3 pour le concours de médecine et 2 pour le
concours de pharmacie
2
 Se rapprocher du service universitaire d’accueil, d’information et d’orientation de l’Université de Lille pour connaître les
démarches à effectuer

                                                                                                                                          4
                          Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                              11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les formations partenaires                                                             Recrutement

                                         Académie de Lille
La L1 STAPS (sciences et techniques des activités physiques et
sportives) – prépa kiné
La L1 « STAPS - prépa kiné » n’a pas le même programme que la L1 STAPS.
Contrairement à la L1 STAPS où le sport représente la moitié du programme (68h de théorie et 162h de pratique
sportive sur l’année), la licenceL1 STAPS – prépa kiné » comporte 20h de pratique sportive en TD sur l’année,
auxquels s’ajoute la nécessité de pratiquer une activité physique et sportive régulière (attestée par une feuille de
présence). Les modalités d’évaluation de la L1 « STAPS – prépa kiné » se partagent entre du contrôle continu pour
la pratique sportive et des QCM pour les sessions d’examens de fin de semestre.
L’IFMK partenaire de cette L1 est l’institut de kinésithérapie podologie orthopédie – IKPO de la région
sanitaire de Lille.
Les étudiants doivent obligatoirement s’inscrire administrativement à l’IKPO pour suivre le module de préparation
(fin septembre sur le site de l’IKPO) et être autorisés à se présenter aux épreuves. Le recrutement en L1 « STAPS
– prépa kiné » se fait via le portail Parcoursup. Les cours du complément de formation commencent début octobre
et se déroulent dans les locaux de la faculté des sciences du sport et de l’éducation physique de l’Université de
Lille (campus Moulins Ronchin – Ronchin).
Pour être admis en IFMK les notes prises en compte pour le classement sont pour :
    -    50% la moyenne des notes obtenues aux unités d’enseignement de la L1 STAPS – prépa kiné (hors
         activités sportives)
    -    50% l’épreuve du complément de formation en masso-kinésithérapie
Cette année de L1 « STAPS – prépa kiné » permet d’acquérir des connaissances en anatomie, physiologie,
biomécanique et psychologie qui seront utiles pour la suite de la formation en IFMK. La validation de la L1 « STAPS
– prépa kiné » permet la poursuite en L2 de STAPS avec 4 parcours au choix en L3 : éducation motricité,
management du sport, entraînement sportif ou activité physique adaptée santé.

                                                                                                                  5
                      Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                         11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les formations partenaires                                                              Recrutement

                                          Académie de Lille
La L1 sciences pour la santé – prépa kiné
Pour réussir en licence sciences pour la santé, il faut être polyvalent. En effet, cette formation s’organise autour de
trois bases : les sciences du vivant, la communication, et la gestion de projet. En plus des cours d’anatomie ou de
biomécanique, l’étudiant en L1 « sciences pour la santé – prépa kiné » suit des cours de connaissance du monde
de l’entreprise-environnement santé, initiation à la recherche, techniques en ingénierie ou encore usage du
numérique.
Cette L1 est celle qui offre le moins de places en IFMK car le contenu est le plus éloigné du programme de la
formation en masso-kinésithérapie.
L’IFMK partenaire de cette L1 est l’institut de formation en masso-kinésithérapie de Berck-sur-Mer.
Les étudiants doivent obligatoirement s’inscrire administrativement à l’IFMK de Berck-sur-Mer pour suivre le
module de préparation (fin septembre sur le site de l’IFMK de Berck-sur-Mer) et être autorisés à se présenter aux
épreuves. Seul le recrutement en L1 « sciences pour la santé – prépa kiné » se fait via le portail Parcoursup.
L’intégralité de la formation dont le module de formation en masso-kinésithérapie se déroule à Loos, à Faculté
d’Ingénierie et Management de la Santé (communément appelée « ILIS » pour institut lillois d’ingénierie de la santé
– ancienne appellation) (campus santé – Loos).
Pour être admis en IFMK les notes prises en compte pour le classement sont pour :
    -    50% la moyenne des notes obtenues aux unités d’enseignement de la L1 « sciences pour la santé –
         prépa kiné » dont les modalités d'évaluation se répartissent entre contrôle continu, épreuves orales,
         dossiers individuels et collectifs, réalisation de projets, et examens de fin de semestre
    -    50% l’épreuve du complément de formation en masso-kinésithérapie
Cette année de L1 « sciences pour la santé – prépa kiné » n’est pas commune à la L1 sciences pour la santé.
Certaines unités d’enseignement sont néanmoins similaires et en cas de non-admission en IFMK, la validation de
la L1 « sciences pour la santé – prépa kiné » permet une poursuite en L2 sciences pour la santé pour des
perspectives professionnelles vers des secteurs d'activité en relation avec le monde de la santé non médicalisée,
le médico-social, l'environnement, l'agroalimentaire, la recherche clinique, l'imagerie biomédicale, etc.

                                                                                                                     6
                      Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                          11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les formations partenaires                                                                   Recrutement

                                                         Académie de Lille
                                                PACES                                       STAPS                           Sciences pour la santé
Nombre de places réservées
                                               117 (51 %)                                  67 (29 %)                                 46 (20 %)
en IFMK
Pourcentage d’élèves admis
                                                  46 %                                      18,5 %                                      27%
en IFMK / Inscrits (2016-2017)
                                             PARCOURSUP
                                               Vœu PACES                              PARCOURSUP                                PARCOURSUP
                                  (pas de distinction entre PACES et                  Vœu spécifique                            Vœu spécifique
Accès                             PACES – Kiné) pour l’Université de
                                                    Lille                         L1 STAPS – préparation                  L1 sciences pour la santé –
                                                                                      kinésithérapie                   préparation masso-kinésithérapie
                                 ou Espace Admission sur le site de
                                      l’Institut catholique de Lille
Inscription au Complément de                 Début novembre                               Fin septembre                             Fin septembre
Formation                        sur le site de l’IFMK de rattachement       sur le site de l’IFMK de rattachement     sur le site de l’IFMK de rattachement
IFMK de rattachement              IFMK du Nord de la France – Lille                       IKPO – Lille                        IFMK – Berck-sur-Mer
Frais de scolarité                 Inscription universitaire + 615 €           Inscription universitaire + 615 €         Inscription universitaire + 615 €
                                 Faculté de médecine de l’Université
                                              de Lille – Lille               Faculté des sciences du sport et de           Faculté d’ingénierie et de
Lieu de formation                                                            l’éducation physique de l’Université       management de la Santé (ILIS) –
                                 ou Faculté de Médecine-Maïeutique                    de Lille – Ronchin                              Loos
                                 de l’Institut catholique de Lille - Lille
Moyenne d’heures de cours
                                                   20h                                     12h à 14h                                 12h à 14h
par semaine
                                                                             Anatomie          /       Physiologie     Anatomie,              physiologie,
                                 Atomes, biomolécules, génomes,              biomécanique          /      Anatomie     biomécanique / Biologie cellulaire,
                                 bioénergétique, métabolisme / La            fonctionnelle / Condition physique        biochimie, biologie moléculaire /
                                 cellule et les tissus / Organisation
                                                                             Physiologie de l'exercice / Histoire /    Biophysique, Génétique / Chimie
                                 des appareils et systèmes / Initiation
                                                                             Psychologie      du     handicap      /   générale, organique et analytique /
                                 à la connaissance du médicament /
Matières principales de la                                                   Psychologie de l'enfant et de             Méthodes et techniques en
                                 Santé société humaine / Évaluation
Formation partenaires                                                        l'adolescent / Psychologie éthique /      ingénierie / Usage du numérique et
                                 des méthodes d'analyse appliquées
                                                                             Sociologie / Sciences de l’Éducation      Fondamentaux en environnement
                                 aux sciences de la vie / Anatomie du
                                                                             / Pratique sportive (20h sur l'année) /   santé / Initiation à la recherche,
                                 petit bassin chez la femme et de
                                                                             Attestation de présence à une             Monde de l'entreprise / Activité
                                 l'appareil reproducteur / Anatomie
                                                                             Activité Physique et Sportive /           physique / Méthodologie du travail
                                 tête et cou
                                                                             Anglais médical                           universitaire
                                 Concours PACES en fin de semestre                                                     Examens en fin de semestre
                                 (QCM et épreuve rédactionnelle)             Sessions d'examen en fin de               Contrôle continu
                                 Pas de contrôle continu                     semestre (QCM)                            Épreuves orales
Modalités d'évaluation
                                 Attention : si l’étudiant est dans les      Contrôle continu pour la pratique         Dossiers individuels et collectifs
                                 15 % les moins bien classés au S1, il       sportive                                  Réalisation de projets
                                 ne peut pas poursuivre en S2
Poursuite d'études en cas de
                                 L2 en sciences ou écoles d’ingénieur        L2 STAPS                                  L2 de sciences pour la santé
non admission en IFMK

                                                                                                                                              7
                                   Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                                      11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les formations partenaires                                                                    Recrutement

       Statistiques

                                  Académie de Lille - année 2016-2017

                                                    PACES                               STAPS                   Sciences pour la Santé

Nombre de places réservées au                      117 (51 %)
                                                                                        67 (29 %)                      46 (20 %)
recrutement en IFMK                            107 (UDL*) + 10 (ICL*)

Nombre de candidats présents au                        252
                                                                                           359                           172
recrutement                                     228 (UDL) + 24 (ICL)

Nombre d’étudiants classés                         134 (53 %)
                                                                                       145 (40 %)                      53 (31 %)
(LP + LC) / présents                            120 (UDL) + 14 (ICL)

Nombre d’étudiants classés en                      117 (46 %)
                                                                                       67 (18,5 %)                     46 (27 %)
liste principale (LP) / présents                107 (UDL) + 10 (ICL)

Nombre d’étudiants classés en
                                                    17 (7 %)
liste complémentaire (LC) /                                                             78 (22 %)                       7 (4 %)
                                                 13 (UDL) + 4 (ICL)
présents

Nombre d’étudiants non classés /                   118 (47 %)
                                                                                      214 (59,5 %)                    119 (69 %)
présents                                        108 (UDL) + 10 (ICL)

       * UDL : Université de Lille

       * ICL : Institut catholique de Lille

                                                                                                                                   8
                                 Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                                     11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les IFMK – académie de Lille                                                              Formation

IFMK du Nord de la France à Lille
Localisation : Parc Eurasanté – 235, avenue de la recherche – 59120 Loos – 03.20.96.23.22 – www.ifmknf-lille.fr
L'institut de formation en masso-kinésithérapie du Nord de la France est un institut privé agréé par le ministère des
Solidarités et de la Santé dont le nombre de places attribuées au recrutement par arrêté ministériel est de 86
places.
Cet institut privé accueillait, en 2016-2017, 86 étudiants : 43 issus de PACES, 25 issus de la licence STAPS et 18
issus de la licence sciences pour la santé.
Pour chaque année d'études, les frais de scolarité (4 830 € pour l'année scolaire 2016-2017) sont à régler en
trois fois (un tiers à l'inscription, un tiers pour la première semaine de décembre, un tiers pour la première semaine
de mars). A cela, s’ajoute la contribution à la Sécurité sociale. En première année s'ajoutent également des frais
de dossier qui sont de l'ordre de 120 €.

IFMK de Berck-sur-Mer
Localisation : avenue du Phare – BP 62 – 62602 Berck-sur-Mer – 03.21.09.15.68 – www.ifmkberck.com
L’institut de formation en masso-kinésithérapie de Berck-sur-Mer est géré par l’Association pour la promotion des
professions paramédicales (A-3PM), association loi 1901 à but non lucratif. Il est agréé par le ministère des
Solidarités et de la Santé pour former des masseurs-kinésithérapeutes et propose 70 places au recrutement (arrêté
ministériel).
Cet institut privé accueillait, en 2016-2017, 70 étudiants : 36 issus de PACES, 20 issus de STAPS, 14 issus de
sciences pour la santé.
Les frais de scolarité, fixés chaque année par le conseil d’administration (3 790 € pour l’année scolaire
2017/2018), sont payables par tiers au début de chaque trimestre. A cela, s’ajoute la contribution à la Sécurité
sociale.

IKPO – Institut de kinésithérapie podologie orthopédie – à Lille
Localisation : 10, rue Saint Jean-Baptiste de la Salle – 59000 Lille – 03.20.92.06.99 – www.ikpo.fr
L’institut de kinésithérapie podologie orthopédie de la région sanitaire de Lille est une association loi 1901 à but
non lucratif) et est agréé par le ministère des Solidarités et de la Santé. Il est membre de l’Institut catholique de
Lille depuis 1964. Il forme des pédicures-podologues ou de masseurs-kinésithérapeutes.
Le nombre de places au recrutement attribuées à l’IKPO par arrêté ministériel est de 74 places.
Cet institut accueillait, en 2016-17, 74 étudiants : 37 issus de PACES, 22 issus de STAPS, et 15 issus de la licence
sciences pour la santé.
En 2017, les frais de dossier s'élevaient à 390 € (uniquement en première année) et les frais de scolarité à
5 165 € par année d'études. Des facilités de paiement sont proposées : en une fois par chèque avant la rentrée
scolaire ; au trimestre par chèque (un tiers à l’inscription, un tiers mi-décembre, un tiers mi-mars) ; mensuellement
par prélèvement automatique (de septembre à juin). A cela, s’ajoute la contribution à la Sécurité sociale.

                                                                                                                    9
                      Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                         11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Les aides financières                                                                                       Formation

     Les bourses d’études
           Des bourses d'études peuvent être accordées aux étudiants par le conseil régional, selon les ressources.
            Un plafond est fixé annuellement et le montant de la bourse est fonction du quotient familial. L'étudiant
            ayant reçu une confirmation d’inscription peut faire une demande de bourse sur le site internet du conseil
            régional des Hauts-de-France https://aidesindividuelles.hautsdefrance.fr/ Numéro vert : 0800 026 080
           Le CROUS de Lille peut octroyer un prêt ou un don exceptionnel en fonction de la situation
               personnelle de l’étudiant.

     Autres aides financières
           Possibilité de prise en charge de la formation en signant un contrat d'apprentissage avec un employeur
           Aides spécifiques pour les étudiants ayant un passé professionnel : contacter Pôle Emploi
           Des rémunérations peuvent être accordées par le ministère du Travail au titre de la formation
            professionnelle du secteur sanitaire pour les candidats relevant de la promotion sociale

     Une autre possibilité …
                        … l’IFMK public intégré à l’Université de Picardie Jules Verne
     Compte tenu du coût de la formation en IFMK, il semble opportun de noter qu’il existe, dans l’académie d’Amiens,
     un IFMK public, intégré à l’Université de Picardie Jules Verne.

                               IFMK du CHU Amiens-Picardie à Amiens
L’IFMK du CHU Amiens-Picardie fait partie de l’institut universitaire professionnalisé en ingénierie de la santé de la faculté de
médecine d’Amiens. C’est un institut public également rattaché au centre hospitalier universitaire Amiens-Picardie qui dépend
du ministère des Solidarités et de la Santé.
Cet IFMK propose 50 places au recrutement qui se fait via la PACES d’Amiens pour 35 places et via la licence STAPS pour 15
places.
Les étudiants retenus pour entrer en première année d’IFMK doivent également s’inscrire en deuxième année de licence
physiothérapie – rééducation – réadaptation. Ils devront donc s’acquitter de frais d’inscription auprès de :
    - l’IFMK du CHU Amiens Picardie (189,10 €* en 2017-2018 – boursiers exemptés)
    - l’Université de Picardie Jules Verne (189,10 €* (L2) + contribution à la Sécurité sociale**) – boursiers exemptés)
A cela se rajoute 30 € de frais de dossier (boursiers y compris)
Cette double inscription leur permettra à l’issue de leur cursus d’obtenir un diplôme du ministère des Solidarités et de la Santé
(D.E. de masseur-kinésithérapeute) ainsi qu’un diplôme de l’Éducation Nationale et de l’Enseignement Supérieur (master en
ingénierie de la rééducation, du handicap et de la performance motrice).
                            * Tarifs 2017-2018            ** 60 € en Licence et 120 € en Master à partir de la Rentrée 2018

                                                                                                                              10
                            Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                                 11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Le programme                                                                             Les Études

La formation d’un masseur-kinésithérapeute doit apporter au futur masseur-kinésithérapeute les connaissances
nécessaires à l’exercice de son métier et développer les capacités qui assureront son expertise comme praticien.
La formation est construite par alternance entre :
     -   Des temps de formation théorique, méthodologique et pratique réalisés dans les IFMK. Dans ce cadre,
         les situations d’apprentissage professionnel sont réalisées en situation simulée, virtuelle ou en référence
         à une situation concrète
     -   Des temps de formation clinique et hors clinique réalisés sur les lieux d’exercice des masseurs-
         kinésithérapeutes. Dans ce cadre, les situations d’apprentissage professionnel sont réalisées en situation
         réelle
Les enseignements théoriques sont réalisés sous la forme de cours magistraux (CM), de travaux dirigés (TD)
comportant les travaux pratiques, et s’appuient sur le travail personnel (TP) de l’étudiant.
L’enseignement à la pratique professionnelle des masseurs-kinésithérapeutes s’effectue au cours de périodes
de stages dans des milieux professionnels en lien avec les besoins de santé. Ces périodes alternent avec les
périodes d’enseignement en institut de formation. Les étudiants bénéficient d’une indemnité de stage attribuée par
le conseil régional.

Faisant suite à une première année universitaire validée (60ECTS), la formation est composée de deux cycles de
                      2 ans (240 ECTS) : 1er cycle K1 (S1 à S4) et le 2e cycle K2 (S5 à S8)

      Répartition des ECTS                                        Cours             Travaux         Formation    Temps
                                                ECTS
et des volumes horaires par cycle                               Magistraux          Dirigés          Pratique   Personnel
            Cycle 1                               120               445               575             630         1610
            Cycle 2                               120               450               510             840         1610
            TOTAL                                 240               895               1085            1470        3220

Le premier cycle – K1 & K2
Il est composé d’enseignements scientifiques, méthodologiques et professionnels fondamentaux nécessaires à la
compréhension des problèmes de santé et des situations cliniques rencontrées en kinésithérapie.
      Enseignements fondamentaux : santé publique ; sciences humaines et sciences sociales ; sémiologie,
       physiopathologie et pathologie du champ musculo-squelettique ; sciences biomédicales ; sciences de la
       vie et du mouvement (anatomie, physiologie, cinésiologie)
      Sciences et ingénierie en kinésithérapie : théories, modèles, méthodes et outils en kinésithérapie ;
       évaluation, techniques et outils d’intervention dans les principaux champs d’activités
      Apprentissages et approfondissements : méthodes de travail et méthodes de recherche ; langue anglaise
       professionnelle ; démarche et pratique clinique (élaboration du raisonnement professionnel et analyse
       réflexive) ; formation à la pratique masso-kinésithérapique (deux stages de 3 semaines en K1 et deux
       stages de 6 semaines en K2)

                                                                                                                 11
                      Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                         11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Le programme                                                                               Les Études

     Le deuxième cycle – K3 & K4
     Il organise le développement des compétences diagnostiques et d’intervention kinésithérapique dans tous les
     champs d’exercice de la profession.
           Enseignements fondamentaux : droit, législation et gestion d’une structure ; sémiologie, physiopathologie
            et pathologie du champ musculo-squelettique – dans le champ neuromusculaire – dans les champs
            respiratoire, cardio-vasculaire, interne et tégumentaire ; physiologie, sémiologie physiopathologies et
            pathologies spécifiques
           Sciences et ingénierie en kinésithérapie : évaluation, techniques et outils dans les champs d’intervention
            musculo-squelettique – dans le champs neuromusculaire – dans les champs respiratoire, cardio-
            vasculaire, interne et tégumentaire ; théories, modèles, méthodes et outils en réadaptation ; interventions
            spécifiques en kinésithérapie ; interventions du kinésithérapeute en santé publique
           Apprentissages et approfondissements : démarche et pratique clinique (conception du traitement et
            conduite d’intervention) ; langue anglaise professionnelle ; méthodes de travail et méthodes de recherche
            en kinésithérapie ; mémoire de recherche ; analyse et amélioration de la pratique professionnelle ;
            formation à la pratique masso-kinésithérapique (deux stages de 6 semaines en K3 et Clinicat de 12
            semaines en K4)

     Comme dans toutes les professions techniques, la formation continue fait partie intégrante de la vie du praticien.
     L’évolution professionnelle ne s’arrête pas obligatoirement à la quatrième année, il est possible par l’obtention du
     Diplôme de Cadre de Santé de s’orienter vers l’enseignement ou l’encadrement d’une équipe de kinésithérapeutes.

                                    Professionnalisation des étudiants
                                  L’exemple de l’IFMK de Berck-sur-Mer
A l’IFMK de Berck-sur-Mer, l’organisation du « parcours de stage » lors de la formation initiale s’inscrit dans une politique
d’autonomisation de l’étudiant en coordination entre les terrains de stage et l’institut de formation.
Les stages permettent :
    - L’initiation aux soins de santé
    - L’observation des relations thérapeutiques avec les patients, des relations avec les médecins et autres professionnels
         de santé
    - L’appréhension des bases générales du futur exercice
    - L’observation du fonctionnement d’un service hospitalier et de la bonne pratique professionnelle

Un portfolio, en autoévaluation, permet à l’étudiant de construire son parcours professionnalisant, de définir ses objectifs de
stages et d’identifier les compétences acquises.
Le stage doit être vécu à l’initiative de l’étudiant, c’est lui qui manifeste ses besoins, propose ses objectifs et sollicite les moyens
nécessaires pour les atteindre.

                                                                                                                                 12
                             Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                                11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Intégrer un IFMK autrement                                                                Les Études

La dispense de scolarité
Les titulaires d’un diplôme d’État du domaine médical ou paramédical, d’une licence du domaine des sciences,
technologies, santé (dont la licence mention STAPS) ou d’un master (quel que soit le domaine) peuvent accéder
à un IFMK par le biais de la validation d’acquis. Mais peu de places par an sont ouvertes à ces admissions
parallèles.
L'admissibilité se fait sur dossier et l'admission définitive sur entretien.
Le dossier d’admissibilité comprend :
    - un CV
    - une lettre de motivation
    - copies des titres et diplômes obtenus
    - certificat médical attestant que l'étudiant ne présente pas de contre-indication physique et psychologique
        à l'exercice de la profession de masseur-kinésithérapeute
    - 2 enveloppes timbrées à leur nom et adresse
    - un chèque de frais de dossier (de 60 à 80 €)
Jusqu’à présent, et sous réserve de modifications ultérieures, les sportifs de haut niveau ont la possibilité de
présenter un dossier pour intégrer directement un IFMK sans passer par une L1. Le directeur de l’institut définit les
modalités d’aménagement de la scolarité.

La scolarité des personnes en situation de handicap d’origine visuelle
Bien qu’un certificat médical soit requis pour intégrer définitivement un IFMK, les personnes en situation de
handicap d’origine visuelle ont également la possibilité de se former au métier de masseur-kinésithérapeute.
Il existe quatre IFMK spécialisés dans l’accueil d’étudiants déficients visuels :
      - IFMK–DV Lyon 1 – Villeurbanne
      - IFMK de l’APSAH – Association pour la promotion sociale des aveugles et autres handicapés – Limoges
      - IFMK de l’AVH – Association Valentin Haüy – Paris
      - IFMK GUINOT – Association Paul Guinot – Villejuif
Après décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), un conseil
technique retient, sur dossier, les candidatures.
La formation dure 5 ans et chaque année contient des unités d’enseignement (UE) et des stages. Chaque UE
comporte des cours magistraux (CM), des travaux dirigés (TD) et des heures de travail personnel (TP).
Une première année dite « spécifique » : cette année supplémentaire est entrée en vigueur depuis l’arrêté du
21 décembre 2012. Son contenu, validé par le ministère des Solidarités et de la Santé, est commune et spécifique
aux 4 IFMK–DV répartis sur le territoire national. Elle correspond à l’année de sélection pour les étudiants dits « de
droit commun » (PACES, STAPS …). Elle comporte 8 UE répartis sur 2 semestres.
La suite du cursus professionnel est commune à tous les IFMK, conformément au décret et à l’arrêté du 2
septembre 2015.

                                                                                                                   13
                       Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                          11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Étudier en Belgique                                                                       Les Études

Durée des études : 4 ans dispensés en haute école ou à l’université, il s’agit d’un enseignement supérieur de type long
Titre obtenu : en haute école : bachelier de transition en kinésithérapie (3 ans), suivi d’un master professionnalisant en
kinésithérapie (1 an) et à l’université : bachelier de transition en sciences de la motricité, parcours kinésithérapie et réadaptation
(3 ans) complété par un master de même appellation, le plus souvent en 1 an
Admission : l’admission en haute école et à l’université n’est pas de droit : chaque établissement offre un nombre limité de
places pour les « non-résidents belges », se limitant à 30 % maximum de la totalité des places disponibles.
Frais d’inscription/scolarité : 800 € environ

       Les études en masso-kinésithérapie – fiche Euroguidance
       Le kinésithérapeute est un professionnel paramédical qui traite la condition physique, la santé et le bien-être des
       patients par le mouvement, les techniques de massage et la thérapie physique. Il rééduque les troubles
       fonctionnels, de nature musculo-squelettique, neurophysiologique, respiratoire, cardio-vasculaire et psychomotrice
       à tous les âges de la vie.
       La diversité et le volume des matières en font un cursus d’études exigeant. Des compétences en mathématiques,
       physique, chimie et biologie sont nécessaires pour réussir ces études.

       La formation
       Elle est dispensée en haute école ou à l’université, il s’agit d’un enseignement supérieur de type long.

       Quelle différence y a-t-il entre l’enseignement à l’université ou en haute Ecole ?
       Les études universitaires présentent une approche plus théorique au départ, basée sur les sciences
       fondamentales alors que les hautes écoles abordent rapidement une approche professionnelle, complétée par des
       stages. Néanmoins, à l’issue des 4 années d’études, les deux cursus offrent la même possibilité d’exercer
       et on ne peut pas établir de hiérarchie entre les deux, simplement des approches différenciées dans
       l’apprentissage. D’ailleurs, il existe des « passerelles » entre les deux types d’établissement.
       En haute école, les études sont constituées d’un bachelier de transition en kinésithérapie (3 ans), suivi d’un master
       professionnalisant en kinésithérapie (1 an). La formation alterne cours théoriques et séances de travaux pratiques.
       L’approche pédagogique est variée. Les études visent à connaître le fonctionnement du corps humain puis les
       pathologies et leurs traitements. La masso-kinésithérapie est abordée d’emblée. Dès la troisième année, les mises
       en situation professionnelles sont nombreuses par le biais de stages d’application.

                                                                                                                            14
                              Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                                 11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Étudier en Belgique                                                                       Les Études

A l’université, les études sont composées d’un bachelier de transition en sciences de la motricité, parcours
kinésithérapie et réadaptation (3 ans) complété par un master de même appellation, le plus souvent en 1 an (parfois
2 ans pour une orientation recherche, vers la préparation d’un doctorat)
Le programme comporte généralement des cours en sciences (chimie, physique, biologie), en sciences
biomédicales, en sciences médicales (anatomie, pathologie…), en kinésithérapie et motricité, en sciences
humaines (philosophie…) et en langues, des exercices et des travaux pratiques ainsi qu’un stage.
Pendant le master, l’étudiant complétera sa formation par un ou plusieurs stages ainsi que par la rédaction d’un
mémoire. Plusieurs spécialisations complémentaires existent : kinésithérapie sportive, kinésithérapie des
personnes âgées, péri néologie voire ostéopathie ou chiropraxie.

Modalités d'admission
Pour accéder à la formation, il faut être détenteur d’un certificat d’enseignement secondaire supérieur (CESS) ou
d’un titre reconnu équivalent, ou réussir l’examen d’admission organisé chaque année dans les hautes écoles.
A ce jour, le baccalauréat français n’est pas automatiquement équivalent au certificat d’enseignement secondaire
supérieur belge. Il faut préalablement à l’inscription et le plus tôt possible (avant le 15 juillet), établir un dossier de
demande d’équivalence sur le site internet : www.equivalences.cfwb.be/accueil.asp
Attention : il n’est pas autorisé d’être candidat sur plusieurs établissements en masso-kinésithérapie
simultanément, sous peine de voir son dossier écarté.
En effet, l’admission en haute école et à l’université n’est pas de droit : chaque établissement offre un nombre limité
de places pour les « non-résidents belges », se limitant à 30 % maximum de la totalité des places disponibles.
Se renseigner dès le premier trimestre auprès de chaque école.
Est considéré comme « résident » :
    -    une personne non belge ayant établi sa résidence principale en Belgique depuis au moins 3 ans ou au
         moins 15 mois en y ayant exercé une activité professionnelle
    -    une personne qui a le droit de séjourner en Belgique de manière permanente
    -    une personne ayant le statut de réfugié au regard de l’article 49 de la loi du 15 décembre 1980 ou
         bénéficiant de la protection temporaire visée à l’article 57/29 de cette même loi
    -    une personne bénéficiant d’une bourse d’études dans le cadre de la coopération au développement pour
         l’année académique et le cursus visé.

                                                                                                                        15
                       Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                          11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Étudier en Belgique                                                                      Les Études

Procédure
    -    Avant le 15 juillet : demande d’équivalence du baccalauréat français
    -   Pendant les 3 jours ouvrables qui précédent le 2 septembre, on demande à l’étudiant de déposer
        personnellement sa demande d’inscription dans l’établissement choisi, haute école ou université
        (l’étudiant ne peut se présenter qu’auprès d’une seule institution et pour un seul cursus visé par le décret).
Cette demande comporte au moins : la preuve écrite de demande d’équivalence du baccalauréat français, la preuve
du paiement des frais couvrant l’examen de la demande d’équivalence du baccalauréat français, une copie certifiée
conforme du document d’obtention du baccalauréat français.
    -    Dans les premiers jours de septembre :
              o   tirage au sort des étudiants non-résidents admis (pour 30 % des capacités d’accueil)
              o   enfin pour les admis : confirmation de l’inscription auprès de l’établissement d’accueil

Exercice de la profession en France
Une fois diplômé, après la quatrième année, s’adresser à la direction régionale de la jeunesse, du sport et de la
cohésion sociale (D.R.J.S.C.S.) de votre région afin de demander le dossier de demande d’autorisation d’exercice
en France.
Remplir le dossier et joindre un certain nombre de pièces justificatives (diplômes, programme des études suivies,
attestations…).
Le dossier est étudié par une commission (4 mois d’attente maximum) qui peut donner plusieurs réponses :
    - L’autorisation d’exercer en France
    - L’obligation pour le demandeur de subir des mesures de compensation avant d’obtenir l’autorisation
        d’exercer. Le candidat peut choisir de passer une épreuve d’aptitude ou suivre un stage
Cette procédure est gratuite.
Liste des DRJSCS : www.drjscs.gouv.fr
Il conviendra ensuite de se rapprocher de l’agence régionale de santé (A.R.S.) pour s’inscrire sur le registre ADELI
qui recense tous les professionnels de santé médicaux et paramédicaux.
Liste des ARS : www.ars.sante.fr
Une fois ces démarches effectuées, l’inscription auprès du conseil départemental de l’ordre des masseurs-
kinésithérapeutes du lieu d’exercice autorise son exercice de façon licite.
Pour plus d’informations consulter le site du conseil de l’Ordre des Masseurs-Kinésithérapeutes.
L’exercice de la profession en Belgique connaît des règles différentes. Il est subordonné à l’obtention d’un agrément
dont la délivrance est en nombre limité.

                                                                                                                   16
                      Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                         11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Étudier en Belgique                                                                    Les Études

   Liste des établissements
   Hautes Ecoles
       o   Haute Ecole Libre Ilya Prigogine – Bruxelles
       o   Haute Ecole Paul Henri Spaak – Bruxelles
       o   Haute Ecole Léonard de Vinci – Bruxelles – Institut d’enseignement supérieur Parnasse
       o   Haute Ecole Louvain en Hainaut – HELHA – Mons
       o   Haute Ecole provinciale de Hainaut – HEPH Condorcet (Tournai-Charleroi)
       o   Haute Ecole de la Province de Liège HEPL – Jemeppe-sur-Meuse
       o   Haute Ecole de la Communauté française du Luxembourg Robert Schuman – HERS – Libramont

   Universités
       o   Université Libre de Bruxelles ULB – Faculté des Sciences de la motricité – Bruxelles
       o   Université catholique de Louvain (UCL) – Louvain
       o   Université de Liège ULg – Faculté de médecine – Liège

   Nombre de places pour les non-résidents
                                                                                               Nombre de
                                                                       Nombre de                             Chances
Rentrée 2017                   KINÉSITHÉRAPIE                                                   dossiers
                                                                         places                            d’intégration
                                                                                                déposés

                            Ilya Prigogine – Bruxelles                      44                       154      28,6 %

                          Paul Henri Spaak – Bruxelles                      43                       162      26,5 %

                          Léonard de Vinci – Bruxelles                      80                       320       25 %
  Hautes
                                 HELHA – Mons                               41                       104      39,4 %
  Écoles
                      HEPH Condorcet (Tournai-Charleroi)               111 (66-45)                   535      20,7 %

                          HEPL – Jemeppe-sur-Meuse                         120                       313      38,3 %

                               HERS – Libramont                             39                       213      18,3 %

                                ULB – Bruxelles                             55                       186      29,5 %

Universités                      UCL – Louvain                             126                       269      46,8 %

                                   ULg – Liège                              66                       162      40,7 %

                                                                                                               17
                       Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                          11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Ressources                                                                     Pour aller plus loin

Textes de référence
   Arrêté du 16 juin 2015 relatif à l’admission dans les instituts préparant au diplôme d’État de masseur-
    kinésithérapeute, JORF n°0140 du 19 juin 2015
   Décret n° 2015-1110 du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute, JORF n°0204
    du 4 septembre 2015
   Arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute, JORF n°0204 du 4 septembre
    2015
   Arrêté du 31 décembre 2015 modifiant l’arrêté du 16 juin 2015 relatif à l’admission dans les instituts préparant au
    diplôme d’État de masseur-kinésithérapeute, JORF n°0007 du 9 janvier 2016
   Arrêté du 2 mai 2017 modifiant l’arrêté du 2 septembre 2015 relatif au diplôme d'État de masseur-
    kinésithérapeute, JORF n°109 du 10 mai 2017
   Arrêté du 21 décembre 2012 relatif à l’année spécifique aux études en masso-kinésithérapie pour personnes en
    situation de handicap d’origine visuelle, JORF n°0304 du 30 décembre 2012 – version consolidée au 9 janvier
    2018

Sitographie
  Fiche métier de l’Onisep :
  www.onisep.fr/Ressources/Univers-Metier/Metiers/masseur-masseuse-kinesitherapeute
  Conseil national de l’ordre des masseurs-kinésithérapeutes : www.ordremk.fr/
  La Fédération française des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs : www.ffmkr.org/
  (Rubrique « Étudiants – Jeunes diplômés »)
  La Fédération nationale des étudiants en kinésithérapie : www.fnek.fr
  (« Kit d’Aide à l’Orientation des Lycéens » : fnek.fr/wp-content/uploads/2017/02/KAOL-2017.pdf)
  Le Syndicat national des masseurs-kinésithérapeutes rééducateurs : snmkr.fr/

  Site Euroguidance : www.euroguidance-france.org

                                                                                                                 18
                       Centre Ressources Enseignement Supérieur – CRES – de l’Académie de Lille
                          11, rue de Thionville 59000 Lille – 03.28.53.29.80/83 – cres@ac-lille.fr
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler