L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS

 
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
L’AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L’ŒUVRE
          LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS

                                           2007
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
Message de la ministre

                     C’est avec plaisir que je présente le rapport de l’ACDI intitulé L’aide internationale du Canada à l’œuvre
                     — Le développement axé sur les résultats. C’est le premier rapport destiné aux Canadiens qui renferme
                     un aperçu de notre travail et brosse un tableau animé de nos réussites. Conscient de sa responsabilité à
                     l’égard des moins nantis dans le monde, le Canada contribue de manière importante, depuis des décennies,
                     aux initiatives mondiales qui sont mises en œuvre dans des pays des deux hémisphères.

                     Le rapport fait état de nombreuses réalisations accomplies en partenariat avec d’autres pays donateurs et
                     des organisations non gouvernementales, réalisations qui ont permis d’améliorer la vie des familles et des
                     collectivités. Il témoigne également du rôle que le Canada a joué pour ce qui est de relever de nouveaux
                     défis et d’apporter une aide qui génère de réelles retombées, et ce, grâce à une programmation réfléchie.

                     Nous reconnaissons le travail des nombreuses organisations canadiennes et des personnes qui ont
                     collaboré avec l’ACDI pour venir en aide aux gens qui vivent dans l’extrême pauvreté, qui sont touchés
                     par des catastrophes naturelles ou qui n’ont pas l’avantage d’un gouvernement libre, ouvert et stable.
                     Alors que nous poursuivons nos efforts pour accroître l’efficacité de notre aide, la population canadienne
                     peut être fière de notre action dans le monde.

                     Nous poursuivrons nos efforts pour accroître l’efficacité de l’aide. En 2008, il m’a fait plaisir d’annoncer
                     l’engagement du Canada à délier la totalité de son aide. Cela signifie que nous allons nous assurer que
                     le Canada tire le meilleur parti de son financement destiné à l’aide internationale et qu’il fournit davantage
                     d’occasions aux pays en développement de faire rapidement usage de notre aide, de manière efficiente et
                     efficace. La population canadienne a toutes les raisons d’être fière de nos efforts à l’échelle internationale.

                                                             L’honorable Beverley J. Oda
                                                       Ministre de la Coopération internationale
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
i

L’AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L’ŒUVRE
     LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
                     2007
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
ii

     Agence canadienne de développement international
     (ACDI)                                             RÉFÉRENCES PHOTOGRAPHIQUES
     200, promenade du Portage                          L’ACDI est titulaire du droit d’auteur sur toutes les photos à l’exception de celles en pages i, 8, 15, 17 et 27.
     Gatineau (Québec) K1A 0G4

     Téléphone :                                        Page couverture ... Dilip Mehta                                13.......................... Greg Kinch
     819-997-5006 / 1-800-230-6349 (sans frais)         i............................. © Combat Camera                 14.......................... Roger LeMoyne
     ATS : 819-953-5023                                 iii ........................... Greg Kinch                     15.......................... © Jean-Pierre Ouellet
     ATS sans frais : 1-800-331-5018                    iv........................... Samuel Gervais                   16.......................... David Trattles
     Télécopieur : 819-953-6088                         2............................ Samuel Gervais                   17.......................... © WFP/Marco Frattini
     Courriel : info@acdi-cida.gc.ca                    3............................ Nancy Durrell McKenna            18.......................... Nick Westover
                                                        4............................ Roger LeMoyne                    19.......................... Roger LeMoyne
     www.acdi.gc.ca                                     5............................ Roger LeMoyne                    20.......................... Roger LeMoyne
                                                        6............................ Stephanie Colvey                 21.......................... Roger LeMoyne
     © Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2008
                                                        7............................ Roger LeMoyne                    22.......................... Jean-François LeBlanc
                                                        8............................ © WFP                            23.......................... Jean-François LeBlanc
     Nº de catalogue : CD2-5/2007
     ISBN : 978-0-662-05843-4                           9............................ David Barbour                    24.......................... Patti Gower
                                                        10.......................... John Robinson                     25.......................... Jean-François LeBlanc
                                                        11.......................... Roger LeMoyne                     27.......................... © Nadia Khan
     Imprimé au Canada                                  12.......................... Greg Kinch
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
iii

TABLE DES MATIÈRES
                     Réduire la pauvreté                     1

                     Favoriser la croissance économique      5

                     Contribuer à la sécurité alimentaire    8

                     Améliorer la santé et l’éducation      10

                     Gouvernance démocratique et
                     droits de la personne                  13

                     Fournir de l’aide humanitaire et
                     des secours d’urgence                  16

                     Reconstruire l’Afghanistan             20

                     Progrès et espoir en Haïti             22

                     Le rôle fondamental du partenariat     24

                     Principaux partenaires de l’ACDI       26

                     L’aide de l’ACDI en 2006-2007          28
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
iv
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
1

RÉDUIRE LA PAUVRETÉ
   l y a des régions dans le monde où il est plus
I  probable pour les filles de mourir en accouchant
avant 15 ans que d’obtenir une éducation au
                                                             En 2006-2007, grâce à l’Agence canadienne de développement international (ACDI) et à ses
                                                             nombreux partenaires, des gens de partout dans le monde ont vu leur situation s’améliorer.
primaire, où des enfants meurent après avoir bu              L’ACDI a contribué à répondre aux besoins                réussite. Au Pakistan, l’ACDI a contribué à la
de l’eau insalubre, où d’autres se voient refuser            alimentaires de plus de 87 millions de personnes         mise sur pied d’un service d’aide juridique gratuit
l’accès à des services parce que leurs parents sont          vulnérables dans quelque 78 pays. Elle a fourni          qui soutient les femmes victimes de violence dans
trop pauvres pour payer les frais d’enregistrement           des traitements à un million de tuberculeux et           leurs démarches pour intenter des poursuites
des naissances.                                              aidé des milliers de familles touchées par des           judiciaires. L’ACDI a aidé les gouvernements du
                                                             catastrophes naturelles. En Afghanistan, plus de         Sénégal et de la Tanzanie à accroître leurs taux
La pauvreté n’est pas seulement une                          330 000 personnes pauvres — dont une majorité            d’alphabétisation ainsi que le nombre d’enfants
question d’argent. C’est aussi une question                  de femmes — ont reçu une aide pour lancer leurs          allant à l’école. Au Honduras, l’ACDI a largement
de sécurité, de droits, d’accès et de moyens d’agir.         petites entreprises. À Haïti, 3,5 millions d’électeurs   contribué à ce que 250 000 personnes aient
C’est une question de vie ou de mort.                        ont voté, et la tenue des élections a été une            accès à de l’eau potable.

                        Au Mali, l’aide du Canada au         et de la malnutrition. Au Mali, les filles n’ont pas     du PAM en Afrique, de sorte que plus d’un million
                        programme d’alimentation             accès à l’éducation parce que, souvent, elles            d’enfants ont pu non seulement bénéficier de
                        scolaire du Programme ali-           doivent aider leur famille à assurer leurs besoins       repas nourrissants, mais aussi recevoir une
                        mentaire mondial (PAM) a             élémentaires en eau et en combustible. Le PAM            éducation au primaire. Les efforts investis par le
                        permis à Mariam Walet                a donc élaboré une approche novatrice pour               Canada visaient essentiellement l’Éthiopie, le
                        Mohamed, une fillette de             remédier à ce problème : en plus de donner un            Mali, le Mozambique, le Sénégal et la Tanzanie.
                        onze ans, d’aller à l’école.         repas aux garçons et aux filles à l’école, le            À la lumière de ces résultats, le gouvernement
     Mali                                                    Programme permet aux filles d’emporter des               du Canada s’est donc engagé en 2007 à verser
                         L’initiative consiste à offrir un   rations chez elles, ce qui encourage les familles        125 millions de dollars supplémentaires sur une
                         repas le midi aux enfants           à envoyer leurs filles à l’école.                        période de cinq ans au PAM, afin d’appuyer son
    éprouvés par la faim. Ainsi, plus d’enfants fréquen-                                                              objectif visant à nourrir les enfants et à accroître
    tent l’école, ce qui a pour effet d’améliorer leur       De 2003 à 2006, le Canada a versé 75 millions            la fréquentation scolaire en Afrique.
    éducation en s’attaquant au problème de la faim          de dollars au programme d’alimentation scolaire
L'AIDE INTERNATIONALE DU CANADA À L'ŒUVRE - LE DÉVELOPPEMENT AXÉ SUR LES RÉSULTATS
2

                                                              le Centre de recherche pour le développement
      Combattre la pauvreté mondiale
                                                              international (CRDI) est un chef de file en ce qui a
                                                              trait à sa collaboration avec des chercheurs des
    L’ACDI cherche avant tout à stimuler la croissance        pays en développement en vue d’ériger des sociétés
    économique et le développement social en favo-            plus justes et plus prospères, où la population jouira
    risant, par exemple, l’accès à l’éducation et aux         d’une meilleure santé. En 2006-2007, le CRDI
    soins de santé et en renforçant la gouvernance,           comptait 524 projets de recherche en cours, projets
    notamment le respect des droits de la personne.           réalisés avec plus de 200 institutions dans quelque
    L’égalité entre les femmes et les hommes et les           50 pays.
    considérations environnementales sont systémati-
    quement prises en compte dans les programmes              Les Canadiens ont aussi un rôle impor-
    et politiques de l’Agence. L’ACDI contribue à la          tant à jouer pour changer le cours des
    sécurité alimentaire en fournissant une aide alimen-      choses. De nombreuses organisations sans but
    taire en situation d’urgence, et en soutenant les         lucratif, ainsi que des organisations de volontaires
    initiatives à plus long terme portant sur l’agriculture   canadiennes luttent infatigablement pour mettre un
    et la nutrition.                                          terme à la pauvreté dans le monde. Les entreprises
                                                              du secteur privé canadien contribuent également
    Le gouvernement du Canada a adopté une approche           au développement par la création d’emplois, l’apport
    pangouvernementale en matière de développement.           de revenus et l’amélioration du niveau de vie partout
    Ainsi, Affaires étrangères et Commerce international      dans le monde. À titre individuel, des Canadiennes
    Canada appuie des initiatives de paix et de sécurité,     et des Canadiens participent généreusement à
                                                              l’aide humanitaire et au développement international
    comme les activités de consolidation de la paix
                                                              grâce à des dons totalisant des centaines de millions
    après un conflit. Le ministère des Finances, quant        de dollars chaque année.
    à lui, participe à des initiatives d’allègement de la
    dette des pays pauvres fortement endettés en les          Le gouvernement du Canada est résolu à rendre
    encourageant à mettre à profit leurs propres res-         l’aide canadienne efficace et durable en collaborant
    sources dans les programmes de développement,             avec des organisations internationales et des orga-
    plutôt que de payer les intérêts de la dette. Enfin,      nisations non gouvernementales canadiennes. Q
3

                    Un don qui porte                      la comptabilité. Elle connaît ses droits fondamen-     soit près de cinq millions de bénéficiaires au
                                                          taux et a conscience de l’importance de l’éducation    total. Ainsi, 92 % d’entre eux n’ont plus besoin
                    des fruits                            et des autres enjeux de nature sociale et juridique    d’aide pour se maintenir hors de l’extrême
                                                          qui concernent sa famille et sa petite exploitation.   pauvreté. Des gouvernements et des organisa-
                    Korimon a perdu son mari il y                                                                tions non gouvernementales du monde entier,
                    a 15 ans. Alors âgée de 25 ans,                                                              notamment dans des pays et régions comme
                                                          Mis sur pied en 2002, le programme qui profitait
                    elle était à peine capable d’offrir                                                          le Pakistan, l’Inde, l’Afrique de l’Est et Haïti,
                                                          à ses débuts à 100 000 femmes terriblement
                    un repas par jour à elle-même                                                                s’intéressent actuellement aux modalités de
Bangladesh                                                démunies s’est étendu jusqu’en 2007 à
                    et à ses cinq enfants.                                                                       ce programme.
                                                          800 000 femmes et aux membres de leur foyer,
  C’est alors que l’organisation non gouvernementale
  bangladaise BRAC (Comité pour l’avancement
  rural du Bangladesh) l’a choisie pour participer à
  son programme intitulé « Repousser les frontières
  de la réduction de la pauvreté », lequel bénéficie
  du soutien de l’ACDI et d’autres donateurs.
  Comme elle s’était dite intéressée par l’élevage
  de vaches laitières, elle a reçu trois jours de
  formation intense sur les soins à donner aux
  animaux de ferme. Une fois la formation terminée,
  on lui a donné deux vaches qui produiraient
  suffisamment de lait pour nourrir sa famille et un
  surplus destiné à la vente. L’une d’elle a donné
  naissance à un veau.

  Korimon et sa famille ont vaincu la malnutrition
  et peuvent maintenant prendre trois repas par
  jour. Il lui est maintenant possible de faire des
  réparations dans sa maison et d’installer des
  latrines. Autrefois analphabète, elle sait main-
  tenant écrire son nom et maîtriser les bases de
4

                                                          contribuent à l’obtention de résultats. Le travail                              Afin de renforcer la réduction de la pauvreté à long
        Vers d’autres
                                                          accompli par les pays en développement eux-                                     terme, le gouvernement apporte des changements
        résultats probants
                                                          mêmes est l’un des éléments clés de l’efficacité et                             dans la manière de travailler de l’ACDI.
                                                          de la durabilité de l’aide. Les pays en développement
    En 2006-2007, l’ACDI avait plus de 2 000 projets      doivent s’engager à relever le défi du développement                            En améliorant la coordination, en fixant des
    en cours, réalisés en collaboration avec divers       pour que les changements apportés aient des                                     objectifs communs et en insistant sur l’importance
    partenaires canadiens et étrangers œuvrant aux        effets à long terme. En collaborant avec d’autres                               de résultats concrets, le Canada continuera d’être
    niveaux des villages, des districts, des provinces,   organismes de développement, des organisations                                  le chef de file dans le contexte de l’effort mondial
    des pays et des régions pour lutter contre la         internationales et la société civile, le Canada                                 en matière de réduction de la pauvreté. Q
    pauvreté dans le monde.                               transmet son savoir-faire et met en
                                                          commun les ressources et l’expertise
    La prestation de l’aide canadienne se fait dans       nécessaires pour accroître l’efficacité
    des conditions variables, et nombre de facteurs       de l’aide.
                                                                                                Pourcentage de la population vivant avec
                                                                                                      moins d’un dollar par jour*
                                                                                                                                  Progrès de 1990 à 2004
                                                                                         50 %

                                                                                         40 %

                                                                                         30 %

                                                                                         20 %

                                                                                         10 %

                                                                                           0
                                                                                                       till e

                                                                                                                                         rie rd

                                                                                                                                                 ne

                                                                                                                                        ntr et

                                                                                                                                                   e

                                                                                                                                                                                   d
                                                                                                   An tin

                                                                                                                                               iqu

                                                                                                                                                                                 Su
                                                                                                                                     n-O No

                                                                                                                                              en

                                                                                                                                     ce le
                                                                                                           es

                                                                                                                                             nt

                                                                                                                                           ale
                                                                                                et e la

                                                                                                                                 ie tra

                                                                                                                                           cif

                                                                                                                                                                            du
                                                                                                                                          ari
                                                                                                                                 ye du

                                                                                                                                        Pa
                                                                                                                              As en
                                                                                                     qu

                                                                                                                                       ah

                                                                                                                                                                           ie
                                                                                                                             Mo e

                                                                                                                          et e c

                                                                                                                                                                           As
                                                                                                 éri

                                                                                                                         et friqu

                                                                                                                                    et
                                                                                                                                    bs
                                                                                            Am

                                                                                                                                su

                                                                                                                      st op

                                                                                                                                 st
                                                                                                                             l’E
                                                                                                                               A

                                                                                                                   l’E Eur
                                                                                                                            ue

                                                                                                                         de
                                                                                                                        riq
                                                                                                                     Af

                                                                                                                     ie
                                                                                                                  As
                                                                                                                de
                                                                                         * Parité du pouvoir d’achat en dollars américains.                         1990        2002   2004
5

FAVORISER LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE
    ’expérience a montré que promouvoir le déve-
L   loppement du secteur privé est un bon moyen
de stimuler la croissance économique et de réduire
                                                        grâce à l’accès au crédit, aux compétences et aux
                                                        connaissances; aider les entrepreneurs à se brancher
                                                        aux marchés internationaux et nationaux.
                                                                                                                  apprennent de nouvelles techniques pour améliorer
                                                                                                                  leurs récoltes. Ils peuvent prouver qu’ils sont pro-
                                                                                                                  priétaires des terres qu’ils cultivent et bénéficient
la pauvreté dans le monde. Le secteur privé fournit                                                               des systèmes d’enregistrement officiel des titres
des emplois et un revenu aux pauvres. Il est            Les initiatives de microfinancement ont permis aux        fonciers qui ont été établis ou renforcés.Q
aussi une source de recettes fiscales pour              femmes de créer leurs petites entreprises et d’avoir
le gouvernement.                                        un revenu pour assurer la subsistance de leurs
                                                        familles. En 2006-2007, l’ACDI a soutenu 89 initia-
L’ACDI soutient les efforts accomplis                   tives de microfinancement dans plus de 26 pays.
par les pays en développement pour
créer des conditions favorables à la                    Dans de nombreux pays en développement,
croissance économique. Les programmes                   l’agriculture est le principal moteur économique.
visent trois objectifs : créer un contexte commercial   Grâce à l’aide de l’ACDI, les agriculteurs ont accès
favorable aux affaires; promouvoir l’entreprenariat     au crédit pour acheter plus de semences ou

                     Les rouages de                      prises et permettre à l’usine de transformation de       Le Ghana possède aujourd’hui l’une des économies
                                                         fonctionner pendant toute l’année. Cet exemple           les plus dynamiques de l’Afrique. L’inflation y a été
                     la prospérité                       illustre de quelle manière l’appui du Canada en          réduite à peu près de moitié : de 21 %, elle a été
                                                         faveur de l’amélioration de la gouvernance et de         ramenée à 11 % en 2007. Le niveau de pauvreté
                    Grâce à la contribution du
                                                         la croissance économique au Ghana se traduit             a également diminué au cours des 15 dernières
                    Canada à la stratégie du
                                                         par une amélioration des conditions de vie et de la      années, passant de 51,7 % à 28,5 %. À l’heure
                    gouvernement du Ghana pour
                                                         prospérité de la population ghanéenne.                   actuelle, 91 % des enfants fréquentent l’école
                    le secteur de l’agriculture, Paul
                                                                                                                  primaire. Enfin, depuis 1992, le pays a connu
 Ghana              Adjei, directeur de la Nsawkaw       Les contributions directes du Canada à la stratégie
                                                                                                                  quatre élections libres et impartiales, suivies d’une
                    Cashew Nut Processing                du gouvernement ghanéen en matière d’alimentation
                                                                                                                  transition pacifique entre les gouvernements élus.
                    Company, emploie maintenant          et d’agriculture, ainsi que celles d’autres donateurs,
 40 femmes. L’entreprise a pu se doter d’un nouvel       ont engendré des progrès de 5 % en moyenne à
 entrepôt, s’associer avec d’autres petites entre-       chaque année.
6

                        Apprendre pour                      Le succès de cette initiative a été tel qu’il a incité   donne une formation afin d’aider les élèves à
                                                            d’autres donateurs, dont la Norvège, l’Australie,        trouver un emploi ou à mettre sur pied leur
                        demain                              les Pays-Bas, les États-Unis, la Banque asiatique        petite entreprise comme mécanicien, plombier,
                                                            de développement et l’UNICEF, à proposer une             électricien, technicien en climatisation et en
                         L’ACDI a soutenu la formation
                                                            aide supplémentaire importante. Aujourd’hui, on          réfrigération, et artisan du cuir.
                         professionnelle au Sri Lanka
                         depuis 1989, surtout dans les
                         zones de conflit. De sorte qu’en
    Sri Lanka
                         2007, on pouvait compter
                         plus de 20 000 personnes
     ayant reçu une formation professionnelle qui
     leur permet maintenant de se sortir, avec leur
     famille, de l’ornière de la pauvreté.

     Depuis plus de quatre ans, grâce à l’aide du
     Canada dans le secteur de la formation profes-
     sionnelle, 5 198 hommes et 3 138 femmes ont
     eu accès à des programmes de formation. Sur
     l’ensemble des diplômés, 63 % (dont 45 % de
     femmes) ont trouvé un emploi. Le projet apporte
     aussi son soutien à 46 partenaires locaux donnant
     de la formation professionnelle, notamment des
     organisations de la société civile et gouverne-
     mentales, afin de leur garantir les installations,
     le soutien administratif et le personnel formé
     nécessaires à une formation de très bonne qualité.
     À la suite du tsunami qui a ravagé les régions
     côtières en décembre 2004, on a élargi le projet
     afin de favoriser la création d’emplois dans les
     collectivités touchées par cette catastrophe.
7

                     Le nombre fait                      le plus au nouveau Mécanisme d’assurance            leurs systèmes de gestion financière, augmenté
                                                         contre les risques liés aux catastrophes dans les   considérablement les recettes fiscales et réduit
                     la force                            Caraïbes, créé en 2007 pour aider les gouverne-     leurs déficits budgétaires. Ceci est particulièrement
                                                         ments à financer rapidement les initiatives         important dans une région comprenant la moitié
                      Les pays caractérisés par
                                                         d’intervention après les catastrophes. Grâce à      des 20 économies de marché émergentes les
                      une faible population et une
                                                         un autre projet financé par l’ACDI, les États des   plus endettées au monde (la dette publique la
                      économie peu développée
                                                         Caraïbes orientales ont maintenant amélioré         plus élevée par personne).
                      ne sont avantagés que s’ils
Caraïbes
                      travaillent ensemble à accroître
                      leur prospérité. Lorsque les
 enjeux de développement dépassent les frontières
 ou qu’ils sont le lot de nombreux pays, ils doivent
 être traités au niveau régional.

 L’aide au développement qu’apporte le Canada
 aux Caraïbes est l’un de ses plus anciens pro-
 grammes : elle précède la fondation de l’ACDI. Les
 12 États insulaires et les 3 pays continentaux
 du Marché commun et de la Communauté des
 Caraïbes ont besoin de main-d’œuvre qualifiée,
 dépendent des marchés extérieurs et du tourisme,
 et sont tous vulnérables aux catastrophes
 naturelles.

 Le programme régional de l’ACDI pour les
 Caraïbes vise à aider les pays membres dans
 leurs efforts de collaboration en vue d’atténuer
 les effets des catastrophes naturelles, d’étudier
 les diverses conditions des échanges commerciaux
 et de réduire le prix élevé des services publics.
 Par exemple, le Canada est le pays qui contribue
8

    CONTRIBUER À LA SÉCURITÉ ALIMENTAIRE
    P      ar sécurité alimentaire, on entend l’accès
           pour tous à des aliments nutritifs en quantité
    suffisante pour satisfaire leurs besoins quotidiens
                                                            aliments et des transports et modifié la situation
                                                            alimentaire mondiale.
                                                                                                                    En 2006, l’aide alimentaire du Canada a contribué
                                                                                                                    à satisfaire les besoins de quelque 87 millions de
                                                                                                                    personnes vulnérables vivant dans plus de 78 pays.
    — tant aujourd’hui que demain —, au fur et à            L’approche de l’ACDI en matière de                      Le Canada continue à appuyer la Banque de
    mesure que croît la population. L’augmentation          sécurité alimentaire : aide alimentaire,                céréales vivrières du Canada et le Programme
    rapide des coûts du pétrole, de l’énergie et des                                                                alimentaire mondial (PAM). En 2006, le Canada
                                                            appui à l’agriculture, promotion de
    fertilisants a, parallèlement à d’autres facteurs, eu                                                           était le quatrième donateur en importance du PAM,
    de sérieuses conséquences sur le prix des
                                                            la nutrition.                                           et le troisième en 2007.

                        Des denrées                         les réfugiés de retour dans leur pays, ainsi que
                                                            les personnes déplacées à l’intérieur de leur pays.
                                                                                                                    Food for a Better Tomorrow in
                        alimentaires pour un                                                                        Afghanistan
                        avenir meilleur en                  Les programmes Vivres contre travail du PAM
                        Afghanistan                         soutiennent des projets d’amélioration commu-           In 2007, Canada was among the top donors to
                                                            nautaire qui sont choisis en fonction des besoins       the World Food Programme (WFP) in
                         En 2007, le Canada était l’un      des collectivités et des ressources disponibles.        Afghanistan, which provided food aid to more
                         des plus importants donateurs      Plus de trois millions d’Afghans ont participé à        than six million people.
    Afghanistan
                         du Programme alimentaire           ce type de programmes en 2007.
                         mondial (PAM) en Afghanistan.                                                              Food aid is delivered to vulnerable people and
       Ce programme a permis d’apporter une aide            En partenariat avec l’UNICEF, les programmes            populations, including drought-affected families,
       alimentaire à plus de six millions de personnes.     Vivres contre éducation du PAM offrent aux              civilians affected by conflict or disaster, refugees
                                                            adultes la possibilité de combler les besoins           who have returned to the country, and internally
      L’aide alimentaire est offerte aux populations et     alimentaires mensuels de leurs familles tout en         displaced persons.
      aux personnes vulnérables, notamment les              développant leurs capacités de lecture et d’écriture.   The WFP’s food-for-work programs support
      familles touchées par la sécheresse, les civils       Plus de deux millions d’Afghans ont participé à         community-improvement projects that are
      traumatisés par un conflit ou une catastrophe,        de tels programmes en 2007.                             selected according to community needs and
9

L’agriculture procure nourriture et emploi à la       montre que les pays dont le taux de croissance         donateurs du monde au plan de la supplémentation
majorité des plus démunis de la terre. Elle est       agricole par travailleur est le plus élevé sont ceux   en vitamine A et de l’iodation du sel. Q
l’un des principaux moteurs de l’économie             qui réussissent à faire reculer le plus rapidement
mondiale. C’est le moyen de subsistance du plus       la pauvreté en milieu rural.
                                                                                                              « L’ACDI, le gouvernement du Canada et la
grand nombre de personnes sur la planète.
                                                                                                              population canadienne sont bel et bien capables
                                                      « Manger à sa faim » ne veut pas nécessairement
                                                                                                              d’aider à bâtir un monde meilleur. Nous tenons
L’ACDI aide les pays à renforcer leurs capacités      dire « bien manger ». En effet, le riz, le maïs et
                                                                                                              à remercier le gouvernement du Canada de
nationales à produire et à mettre en marché les       le sorgho — trois des cultures de base dans le
                                                                                                              compter parmi nos partenaires les plus sûrs et
produits alimentaires, à utiliser les connaissances   monde — ne contiennent pas de vitamine A. Or, sans
                                                                                                              les plus novateurs aux avant-postes de la lutte
traditionnelles et nouvelles de façon efficace, à     celle-ci, les enfants sont susceptibles de devenir
                                                                                                              contre la faim. » [TRADUCTION]
assurer à tous les citoyens l’accès à des denrées     aveugle et même de mourir. L’ACDI contribue au
alimentaires en quantités suffisantes, à gérer les    développement de cultures de base dont le contenu                   – Josette Sheeran, directrice générale du
                                                                                                                                   Programme alimentaire mondial
ressources naturelles de façon durable, ainsi qu’à    en micronutriments est plus élevé. Le Canada, par
développer des marchés rentables. La recherche        l’intermédiaire de l’ACDI, est le chef de file des

                    Des terres                         dont elles ont besoin, à chaque année, entre          de limiter l’érosion du sol et de conserver l’eau;
                                                       deux récoltes — c’est-à-dire pendant trois à          en creusant 110 000 bassins en vue de capter
                    restaurées, la faim                six mois. Les bénéficiaires participent à des         les eaux pluviales nécessaires à l’agriculture.
                    repoussée                          activités axées sur la remise en état et la conser-
                                                       vation des terres, ainsi que sur le développement
                    En 2006-2007, le Canada a          d’infrastructures sociales telles que des routes
                    été l’un des plus importants       rurales, des écoles et des cliniques de santé.
 Éthiopie           donateurs du Programme
                    éthiopien de protection des        De 2005 à 2007, l’appui de l’ACDI et d’autres
                    moyens de production.              donateurs à cette initiative a contribué à fournir
                                                       des denrées alimentaires à plus de sept millions
  Ce programme permet de s’attaquer à certaines        de personnes. Ce programme a également
  des causes fondamentales de l’insécurité alimen-     mobilisé le travail des collectivités pour remettre
  taire chronique telles que la dégradation des        en état les terres dégradées en plantant plus de
  terres. Il fournit également aux populations les     80 millions d’arbres; en construisant plus de
  plus démunies du pays les denrées alimentaires       1,3 million de kilomètres de digues dans le but
10

     AMÉLIORER LA SANTÉ
     ET L’ÉDUCATION
     L    ’éducation est largement reconnue comme
          étant un droit fondamental et elle constitue
     l’un des meilleurs investissements en matière de
                                                             La santé est un élément essentiel du développe-
                                                             ment durable puisque, grâce à elle, les étudiants
                                                             sont aptes à apprendre, les travailleurs sont pro-
                                                                                                                      Le Canada s’est non seulement taillé une réputation
                                                                                                                      de chef de file mondial en matière d’éducation
                                                                                                                      centrée sur l’enfant et propice aux filles, mais
     développement qu’un pays peut faire. L’éducation        ductifs et les parents peuvent s’occuper de leurs        également sur les plans de la lutte aux maladies
     entraîne une amélioration de la santé, une aug-         enfants. De plus, les hommes, les femmes et les          infectieuses — y compris le VIH/sida, la tuberculose,
     mentation des revenus et un accroissement de la         enfants en bonne santé jouent un rôle actif et           le paludisme et la poliomyélite —, et de la mise en
     participation à la vie sociale, particulièrement        constructif au sein de leur collectivité.                œuvre de programmes innovateurs en matière de
     lorsque les filles sont scolarisées.                                                                             santé de la mère et de l’enfant. Q

                          Un apprentissage                    Des études montrent qu’en Afrique subsaharienne,        du Mozambique, le Canada et d’autres donateurs,
                                                              chaque année supplémentaire d’étude permettra à         l’UNICEF, des organisations canadiennes comme
                          fructueux                           une fille d’augmenter ses futurs revenus familiaux de   CODE et des organisations du Mozambique comme
                          « J’aime aller à l’école parce      10 %, retardera le moment où elle se mariera et         Progresso. Ces partenariats visent à :
                          que je peux lire des livres et      accroîtra les chances pour ses enfants d’arriver à
                          m’instruire dans ma langue;         l’âge adulte. Recevoir une éducation, c’est avoir       ‡   construire des écoles et les équiper de
                          de plus, j’apprends plus facile-    une vie meilleure.                                           bureaux et de fournitures de base;
                          ment et avec plus de plaisir »,                                                             ‡   former des enseignants;
     Mozambique                                                                                                       ‡   fournir des manuels, rédigés dans la langue
                          raconte Aida, élève de Mueda,       Le gouvernement du Canada a reconnu que ce
                          dans le district de Cabo Delgado    type d’aide était efficace. Il s’est engagé à porter         locale, qui parlent de la vie et des préoccu-
       (Mozambique). Pour la seule année 2006, le             son financement bilatéral au secteur de l’éducation          pations des élèves.
       Canada a fourni 11,5 millions de manuels et de         en Afrique de 100 millions de dollars en 2005-2006 à
                                                                                                                      Grâce à ces partenariats, le taux d’inscription dans
       cahiers d’exercices aux 4,5 millions d’élèves du       150 millions de dollars par an d’ici 2010-2011.
                                                                                                                      les écoles primaires au Mozambique a atteint 87 %
       primaire et à leurs enseignants.
                                                              La qualité des écoles du Mozambique s’améliore          en 2006. Il n’y a jamais eu autant d’enfants, notam-
                                                              grâce à des partenariats unissant le gouvernement       ment des filles, inscrits à l’école primaire.
11

Les moustiquaires de la vie !                           initiatives. L’ACDI est parmi les plus importants
                                                        donateurs du FMLSTP, qui est lui-même devenu         « La Croix-Rouge canadienne est extrême-
                                                        le principal organisme de financement pour           ment heureuse de constater que le Canada
Dans les régions où le paludisme est endémique,
                                                        un large éventail d’initiatives de lutte contre      est fermement résolu à améliorer la vie des
une piqûre de moustique peut être mortelle. Pour
                                                        le paludisme.                                        personnes les plus vulnérables dans le
la seule année 2006, le paludisme a provoqué
                                                                                                             monde, et particulièrement en Afrique.
la mort de quelque 780 000 enfants de moins de
                                                        De 2003 jusqu’à la moitié de l’année 2007,           Ensemble, nous appuyons des initiatives
cinq ans dans l’ensemble du monde. De plus, il
                                                        l’Agence a également affecté plus de 43 millions     efficientes qui ont fait leurs preuves et
est particulièrement dangereux pour les femmes
                                                        de dollars à la distribution de moustiquaires de     qui permettront de répondre aux besoins
enceintes de contracter le paludisme.
                                                        lit en Afrique par l’intermédiaire de partenaires    urgents et insatisfaits des pays où le
                                                        tels que l’UNICEF, la Société canadienne de la       paludisme constitue un très lourd
Les moustiques porteurs du paludisme ont
                                                        Croix-Rouge et Vision mondiale. Ce financement       fardeau. »
tendance à piquer la nuit. Or, l’expérience a
démontré que l’utilisation d’une moustiquaire de        a permis de distribuer plus de 4,5 millions de          – Pierre Duplessis, ancien secrétaire général de la
lit imprégnée d’insecticide pouvait réduire d’environ   moustiquaires de lit et de sauver la vie d’environ                 Société canadienne de la Croix-Rouge
20 % les cas de mortalité due au paludisme chez         128 000 enfants.
les enfants.

En décembre 2006, l’aide octroyée par l’ACDI au
Fonds mondial de lutte contre le sida, la tuber-
culose et le paludisme (FMLSTP) avait permis
d’offrir un traitement antirétroviral à quelque
770 000 personnes affectées par le VIH (soit
384 000 de plus que l’année précédente), de
soigner quelque 2 millions de tuberculeux (soit
deux fois plus que l’année précédente) et de
distribuer 18 millions de moustiquaires imprégnées
d’insecticide (soit 135 % de plus que l’année
précédente) pour protéger les familles contre le
paludisme. On estime qu’environ 1,8 million de
vies ont été sauvées depuis 2002 grâce à ces
12

                          Une campagne                        Presque tous les pays des Amériques ont mis                                                    nouveau-nés avaient accès à des vaccins
                                                              en œuvre des mesures de vaccination afin de                                                    antirubéoleux.
                          transfrontalière                    réduire le nombre de populations susceptibles
                          pour la santé dans                  de contracter la rougeole et la rubéole et de                                                  En réitérant notre engagement dans le secteur
                          les Amériques                       prévenir les cas d’embryopathie rubéoleuse à                                                   de la santé auprès des populations de l’Amérique
                                                              venir. Plus de 145 millions d’hommes, de femmes,                                               du Sud, le gouvernement du Canada contribue
                          Qu’elles vivent dans les            d’enfants et d’adolescents ont été vaccinés contre                                             à renforcer les institutions régionales et à créer
     Amériques            régions froides des hautes          la rougeole et la rubéole. Avant 1990, seuls six                                               un environnement plus sûr et plus sain pour tous
                          Andes ou dans les régions           pays de la région avaient inclus un vaccin contre                                              les habitants, qu’ils vivent dans la jungle ou
      chaudes et humides du bassin de l’Amazone,              la rubéole dans leur programme de vaccination                                                  dans les hautes terres.
      les familles ont toutes le même défi à relever :        systématique des enfants. En 2006, tous les
      demeurer en santé.

      L’énorme diversité géographique de l’Amérique                                     Mortalité chez les enfants âgés de moins de 5 ans
      du Sud ne fait pas obstacle aux maladies trans-
                                                                                                                                                Progrès de 1970 à 2006
      missibles. Le Canada appuie l’Organisation                        Décès par 1 000 naissances vivantes
      panaméricaine de la santé (OPS) en fournissant                                                          250
      une assistance technique aux ministères de la
                                                                                                              200
      santé, aux institutions sanitaires et aux universités
      dans certains pays choisis des Amériques.                                                               150

      L’OPS, en collaboration avec ses États membres,                                                         100
      a établi des stratégies régionales afin de partager
      l’information, le savoir-faire et l’expérience                                                          50
      nécessaires pour prévenir et lutter contre les
                                                                                                               0
      maladies contagieuses telles que la rougeole, la
                                                                                                                         E

                                                                                                                                                                          és

                                                                                                                                                               ra tine

                                                                                                                                                                 r rd

                                                                                                                                                                         ne

                                                                                                                                                                ntr et

                                                                                                                                                                           e

                                                                                                                                                                                              d
                                                                                                                     ND

                                                                                                                                                                       iqu

                                                                                                                                                                                            Su
                                                                                                                                               riq en-O No
                                                                                                                                                                      lis

                                                                                                                                                                    ien

                                                                                                                                                            ce le
                                                                                                                                                                      s

                                                                                                                                                       su ient

                                                                                                                                                                   ale
                                                                                                                                                          Ca la

      tuberculose, la dengue, ainsi que les infections
                                                                                                                    MO

                                                                                                                                                        ie tra

                                                                                                                                                                   cif
                                                                                                                                                                 îbe
                                                                                                                                    tria

                                                                                                                                                                                        du
                                                                                                                                                        y du

                                                                                                                                                                 ar
                                                                                                                                                       et que

                                                                                                                                                               Pa
                                                                                                                                                     As en
                                                                                                                                                              ah
                                                                                                                                  us

                                                                                                                                                                                       ie
                                                                                                                                                   Mo e

                                                                                                                                                 et e c

                                                                                                                                                                                      As
                                                                                                                                                             i

                                                                                                                                                et friqu

                                                                                                                                                           et
                                                                                                                              ind

                                                                                                                                                           bs
                                                                                                                                           ér

      transmissibles sexuellement, notamment
                                                                                                                                       Am

                                                                                                                                             st op

                                                                                                                                                        st
                                                                                                                             ys

                                                                                                                                                    l’E
                                                                                                                                                      A

                                                                                                                                          l’E ur
                                                                                                                                                  ue
                                                                                                                         Pa

      le VIH/sida.                                                                                                                                E

                                                                                                                                                de
                                                                                                                                            Af

                                                                                                                                            ie
                                                                                                                                         As
                                                                                                                                                                               1970         1990   2006
                                                                                                                                       de
13

GOUVERNANCE DÉMOCRATIQUE
ET DROITS DE LA PERSONNE
    a gouvernance démocratique est essentielle à           La gouvernance démocratique cons-
L   l’efficacité du développement. Une meilleure
gouvernance permet d’accélérer la croissance
                                                           titue un pilier du programme d’aide
                                                           internationale du Canada. L’ACDI s’emploie
                                                                                                                    Entre 2006 et 2007, l’ACDI a déployé quelque
                                                                                                                    420 Canadiens pour observer le déroulement des
                                                                                                                    élections dans les pays suivants : Haïti, République
économique et de réduire les inégalités, la mortalité      à promouvoir des gouvernements efficaces et              démocratique du Congo, Cisjordanie et bande de
infantile et l’analphabétisme. Dans un système de          responsables, à encourager la participation démo-        Gaza, Arménie, Georgie, Kazakhstan, Kirghizistan,
gouvernance ouvert, réactif et démocratique, chacun        cratique et à assurer la promotion de l’égalité et       Serbie, Tadjikistan, Ukraine et Indonésie (Aceh). Q
peut exprimer ses besoins et ses aspirations et faire      de la non-discrimination dans les pays et régions.
respecter ses droits fondamentaux. Les gouverne-           Ses investissements dans ce domaine reposent
ments démocratiques sont portés au pouvoir pour            sur quatre secteurs de base : la liberté politique,
faire des choix judicieux et avantageux pour tous,         les droits de la personne, la primauté du droit et la
notamment les plus vulnérables.                            transparence des institutions publiques.

                     À la défense                           l’établissement du Bureau national de l’ombudsman       Aujourd’hui, le Bureau national de l’ombudsman est
                                                            en Bolivie et continue de lui apporter un financement   invariablement classé comme étant l’institution
                     des Boliviens                          essentiel et l’expertise nécessaire pour renforcer      publique la plus respectée en Bolivie, après
                     Pendant que la Bolivie s’efforce de    son autorité et soutenir ses activités. Le Bureau a     l’Église catholique.
                     consolider la démocratie et            pour mandat de veiller à ce que les droits de la
                     d’améliorer le respect des droits      personne soient respectés dans le cadre des
                     de la personne et la primauté du       activités de tous les ministères et de promouvoir
                     droit, le Canada collabore avec        ces droits dans l’ensemble de la collectivité.
  Bolivie            des partenaires en vue de sou-         Jusqu’en mars 2007, le Bureau avait déjà réglé
                     tenir les efforts du gouvernement      avec succès plus de 7 400 cas de violation des
  de la Bolivie et sensibiliser davantage les citoyens      droits de la personne, formé 4 000 militaires et
  au respect de leurs droits et à l’accès à la justice.     policiers au respect des droits de la personne et
                                                            lancé une campagne de lutte contre la discrimination
  Le Canada a joué un rôle de chef de file dans             diffusée sur 129 stations de radio et de télévision.
14

                           Parlementaires                      d’organisations non gouvernementales. Cette           questions liées à la problématique hommes-
                                                               initiative a débouché sur une nouvelle législation    femmes et la lutte contre le VIH/sida.
                           contre la corruption                anti-corruption, notamment la ratification de la
                                                               Convention des Nations Unies contre la corrup-        En outre, le programme a soutenu la création
                          Avec le soutien de l’ACDI, le        tion, et sur des modifications aux pratiques          du Bureau pour la réduction de la pauvreté en
                          Centre parlementaire du              électorales, législatives et parlementaires dans      Afrique, un centre de formation africain pour les
                          Canada a travaillé avec le           plusieurs pays. Le programme a également              parlementaires qui est basé au Ghana. Plusieurs
                          Réseau des parlementaires            contribué à renforcer la surveillance parlementaire   autres donateurs ont été impressionnés par les
     Afrique
                          africains contre la corruption       et la responsabilisation financière dans des          résultats du programme et appuient maintenant
                          (APNAC) pour combattre la            secteurs comme la réduction de la pauvreté, les       le Bureau et ses activités de formation.
     corruption en Afrique dans le cadre du Programme
     de renforcement parlementaire Afrique-Canada.
     En 2006-2007, ce programme a permis de former
     à la lutte contre la corruption 645 personnes de
     toutes les régions de l’Afrique, dont une majorité
     de parlementaires auxquels s’ajoutaient du
     personnel parlementaire et des employés

      « La surveillance exercée par le parlement
      fait en sorte que le gouvernement doit
      rendre compte de toutes les ressources,
      notamment les fonds accordés au titre
      de l’aide. En établissant un lien entre les
      dépenses gouvernementales et les
      résultats, le parlement garantit l’utilisation
      efficace des ressources disponibles,
      notamment les fonds octroyés au titre
      de l’aide ». [TRADUCTION]
       – Anne Makinda, député, vice-présidente du Parlement
                                             de la Tanzanie.
15

                    Soutenir la tenue                   leurs droits et de leurs responsabilités en matière   aux médias et aux facultés de journalisme des
                                                        de vote; des listes électroniques d’électeurs sont    universités du pays).
                    d’élections                         établies partout dans le pays; 90 000 membres
                    démocratiques                       du personnel électoral ont reçu une formation;        Le soutien aux élections n’est que l’un des volets
                    en Ukraine                          des directives visant à promouvoir une couverture     de l’engagement du Canada au soutien de la
                                                        médiatique juste et l’accès apolitique aux médias     liberté et de la démocratie à l’étranger.
                     Entre 2006 et 2007, lors des       ont été suivies (15 000 copies ont été distribuées
Ukraine              élections parlementaires en
                     Ukraine, 104 Canadiens ont
                     fait office d’observateurs élec-
 toraux dans le cadre des missions d’observation
 des élections de l’Organisation pour la sécurité et
 la coopération en Europe (OSCE). De ce nombre,
 12 observateurs de longue durée ont surveillé
 non seulement les processus électoraux, mais
 aussi les rassemblements politiques et la
 couverture médiatique durant les semaines qui
 ont précédé les élections. Ces missions ont été
 très utiles afin de garantir aux Ukrainiens et à la
 communauté internationale la tenue d’élections
 conformes aux normes internationales.

 En plus d’envoyer des observateurs électoraux,
 le Canada, par l’intermédiaire de l’OSCE, a aidé
 l’Ukraine à réviser en profondeur ses pratiques
 et ses procédures électorales mises en place
 de façon hâtive lorsque le pays a acquis son
 indépendance de l’Union soviétique.

 Grâce au soutien du Canada, un plus grand
 nombre de citoyens sont maintenant informés de
16

     FOURNIR DE L’AIDE HUMANITAIRE ET
     DES SECOURS D’URGENCE
          es ouragans, les tremblements de terre, les       Le gouvernement canadien veille à ce que les           besoins des collectivités touchées dépassent les
     L    inondations et les conflits touchent des popu-
     lations dispersées partout dans le monde. Étant
                                                            fournitures de secours d’urgence, l’expertise des
                                                            intervenants et une distribution équitable de l’aide
                                                                                                                   capacités de leur gouvernement, le Canada et les
                                                                                                                   gouvernements du monde entier peuvent leur
     donné que neuf survivants sur dix vivent dans des      correspondent au plan d’intervention en cas de         fournir de l’aide grâce à un système international
     pays en développement, les défis à relever peuvent     catastrophe. Quand une crise survient et que les       d’intervention humanitaire bien établi.
     être gigantesques. Quand le malheur frappe,
     le Canada et des partenaires expéri-
     mentés agissent rapidement pour
     apporter l’aide d’urgence dans les
     zones où elle est la plus nécessaire.
     En 2006, l’ACDI a fourni de l’aide dans de multiples
     situations d’urgence comme le tremblement de
     terre en Indonésie, le conflit au Liban, les inonda-
     tions dans la Corne de l’Afrique et le typhon aux
     Philippines. L’Agence a également accordé de
     l’aide aux personnes déplacées à l’intérieur du
     Timor-Leste à la suite de la guerre civile.

     Après une catastrophe naturelle, une intervention
     peut être déclenchée en quelques heures par
     l’intermédiaire de mécanismes reconnus dont la
     coordination est assurée par le Mouvement inter-
     national de la Croix-Rouge, les Nations Unies et les
     organisations non gouvernementales présentes
     sur place.
17

                  Liban                            13 000 tonnes d’aide alimentaire d’urgence à     La contribution de l’ACDI à l’Aide à l’enfance a
                                                   plus de 800 000 personnes.                       permis de favoriser l’accès aux soins de santé
                  Le conflit entre Israël et le                                                     de base, de fournir des trousses de santé,
                  Liban, au cours de l’été 2006,   L’ACDI, en collaboration avec l’Organisation     d’établir des aires de jeu sécuritaires et d’offrir
                  a laissé sans abri près de       mondiale de la santé et l’UNICEF, a aidé à       ainsi à plus de 200 000 enfants et jeunes
                  700 000 Libanais.                soutenir les services de santé primaires et de   touchés par le conflit des activités structurées,
                                                   santé mentale et a fourni des médicaments        des possibilités d’apprentissage et des activités
Liban            Dans le cadre de son parte-       d’urgence et des fournitures médicales à des     de sensibilisation aux dangers que représentent
                 nariat avec le Programme          milliers de familles en détresse.                les mines.
alimentaire mondial (PAM), l’ACDI a pu fournir
18

                         Indonésie
                         En 2006, le tremblement de
                         terre dévastateur qui a frappé
                         la région de Yogyakarta en
                         Indonésie a laissé plus de
                         1,5 million de personnes
     Indonésie           sans abri.

      Grâce à l’aide de l’ACDI :

      ‡   La Fédération internationale des sociétés
           de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge a
           fourni à plus de 119 000 familles des colis
           d’urgence comprenant des tentes, des
           bâches et des articles ménagers essentiels.

      ‡   Oxfam Canada a fourni à 31 600 personnes,
           dont les enfants fréquentaient 45 écoles
           primaires, une aide d’urgence comme l’accès
           à des latrines sécuritaires et à d’autres
           installations sanitaires de base.

      ‡   Le programme d’intervention en cas
           d’urgence de l’UNICEF a permis de fournir
           de l’eau potable, l’accès à des installations
           sanitaires et des trousses d’hygiène de
           base à 25 000 personnes touchées par le
           tremblement de terre.
19

                  Soudan                            d’Al Geneina dans l’ouest du Darfour déchiré         potable. En outre, plus de 19 660 personnes
                                                    par la guerre. Des matériaux locaux ont été          déplacées de la collectivité, des camps avoisi-
                                                    distribués pour construire des abris, des latrines   nants et des régions extérieures ont profité des
                   En 2006, le soutien accordé
                                                    et des douches afin de combler les besoins en        services continus de la clinique du camp et des
                   par le Canada au Programme
                                                    assainissement, et des pompes manuelles ont          points d’eau régulièrement entretenus.
                   alimentaire mondial (PAM) a
                                                    été installées pour fournir un accès à l’eau
                   permis de fournir une aide
                   alimentaire d’urgence vitale
Soudan
                   à environ 6,1 millions de
                   personnes vivant en situation
de conflit ou d’après conflit dans l’ensemble
du Soudan.

L’aide financière que le Canada a apportée au
Comité international de la Croix-Rouge a permis
de donner refuge à 240 000 personnes; d’attribuer
de la nourriture, des graines et des outils à
120 000 personnes; de permettre l’accès à l’eau
potable à 300 000 autres personnes.

Grâce à l’aide de l’ACDI, Oxfam-Québec et
Vision mondiale Canada ont pu fournir l’accès à
de l’eau propre et à des installations sanitaires
à 116 000 personnes au Darfour et dans le sud
du Soudan.

En 2006, l’aide que le Canada a apportée à
l’Islamic Development and Relief Foundation a
permis de réinstaller 5 383 personnes déplacées
à l’intérieur de leur propre pays (PDIP) dans un
nouveau prolongement du camp à l’extérieur
20

     RECONSTRUIRE L’AFGHANISTAN
        ’Afghanistan, l’un des pays les plus pauvres au    démocratiquement depuis 30 ans, le Canada               Pacte de l’Afghanistan : la sécurité, la gouvernance
     L  monde, se remet lentement de décennies de
     guerre et d’oppression. À la demande du gouver-
                                                           collabore avec plus de 60 autres pays et organi-
                                                           sations à la reconstruction du pays. Cette initiative
                                                                                                                   et le développement socioéconomique. Pour faire
                                                                                                                   face aux enjeux, le Canada, l’un des cinq principaux
     nement afghan, le premier gouvernement élu            mondiale est axée sur les priorités énoncées dans le    donateurs en importance en 2007-2008, croit

                          En 2001, seulement                En 2007, plus de 15 000 tonnes de denrées              Plus de 80 % d’Aghans ont aujourd’hui accès
                          700 000 enfants afghans,          alimentaires ont été distribuées à plus de             aux soins de santé de base. Ce pourcentage
                          uniquement des garçons,           550 000 personnes dans la province de Kandahar,        n’était que de 9 % il y a quelques années.
                          étaient inscrits à l’école; en    et plus de 30 000 personnes ont reçu une
                          2008, près de six millions        formation d’alphabétisation fonctionnelle grâce
                          d’enfants, dont le tiers sont     aux programmes Vivres contre formation.
                          des filles, y sont inscrits.
     Afghanistan
                         Grâce à l’aide de l’ACDI,
                         plus de sept millions
      d’enfants sont vaccinés contre la poliomyélite.

      Plus de 20 000 conseils locaux ont été élus
      partout au pays pour surveiller les projets de
      développement communautaire dans des domai-
      nes vitaux comme l’irrigation, l’assainissement
      de l’eau, l’approvisionnement en eau et les trans-
      ports. Plus de 18 000 projets ont été réalisés.

      Une superficie totale de près de 1,3 milliard de
      mètres carrés de terre a été déminée, soit
      l’équivalent de 175 000 terrains de football.
Vous pouvez aussi lire