Mesurer l'impact des activités eTwinning dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences - Suivi des pratiques dans ...

 
Mesurer l'impact des activités eTwinning dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences - Suivi des pratiques dans ...
Mesurer l’impact des activités eTwinning
 dans la pratique des enseignants et le
développement de leurs compétences

      Suivi des pratiques dans eTwinning

                                           FR
Mesurer l'impact des activités eTwinning dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences - Suivi des pratiques dans ...
Éditeur :    Bureau d’assistance européen eTwinning (BAE)
                       www.etwinning.net

                       European Schoolnet
                       (EUN Partnership AISBL)
                       Rue de Trèves 61
                       1040 Bruxelles - Belgique
                       www.europeanschoolnet.org - info@eun.org

              Veuillez citer cette publication comme suit : Pateraki, I. (2018). Évaluation des
              répercussions des activités eTwinning sur le développement des pratiques et
              des compétences des enseignants - Mesurer l’impact des activités eTwinning
              dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences .
              Bureau d’assistance européen eTwinning - European Schoolnet (Bruxelles).

            Texte :    Irene Pateraki
           Édition :   Irina Defaranou, Santi Scimeca, Anne Gilleran
     Conception :      Jessica Massini
Coordination de la
      traduction :     Danosh Nasrollahi

           Tirage :    1 000
             ISBN :    9789492913838

    Crédits photo :    Wavebreakmedia, Ilike, Rawpixel.com, Robert Kneschke, DGLimages,
                       Monkey Business Images, Poznyakov, Comaniciu Dan, Micolas /
                       Shutterstock.com

                       Publié en décembre 2018. Les opinions exprimées dans la présente
                       publication sont celles des auteurs et ne reflètent pas nécessairement
                       celles de la Commission européenne ni du Bureau d’assistance
                       européen eTwinning.
                       Ce document est publié conformément aux conditions générales
                       de la licence Creative Commons Attribution 4.0 International
                       (creativecommons.org/licenses/by/4.0/).
                       Cette publication a été financée par le programme Erasmus+ de
                       l’Union européenne.
Mesurer l'impact des activités eTwinning dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences - Suivi des pratiques dans ...
TABLE DES MATIÈRES

1. INTRODUCTION..........................................................................................................5
    1.1. Qu’est-ce qu’eTwinning ?....................................................................................... 5

    1.2. Activités de suivi d’eTwinning................................................................................. 6

    1.3. Motifs de l’évolution du Suivi des pratiques sur eTwinning (MeTP) vers un
          cadre de référence 2.0........................................................................................... 7

2. MÉTHODOLOGIE METP ET OBJECTIF........................................................................9
    2.1. Cadre de référence MeTP 2.0................................................................................ 9

    2.2. Utilisation de cadres de référence existants (MENTEP)...................................... 10

3. DÉROULEMENT.........................................................................................................12
    3.1. Étapes et système de notation............................................................................. 12

    3.2. Phase 1: questionnaire initial, autoévaluation et conseils ................................ 15

    3.3. Phase 2 : questionnaire final, autoévaluation et conseils ................................ 16

    3.4. Études de cas : motifs............................................................................................ 16

4. ANALYSE QUANTITATIVE..........................................................................................18
    4.1. Profil des participants MeTP : phase initiale et phase finale ............................ 18

           Pays d’origine des participants.................................................................................... 18

           Âge et expérience professionnelle des participants................................................ 20
Mesurer l'impact des activités eTwinning dans la pratique des enseignants et le développement de leurs compétences - Suivi des pratiques dans ...
4.2. Analyse des réponses des utilisateurs aux questionnaires................................. 23

            Progrès des enseignants : comparaison entre les questionnaires initiaux et les
            questionnaires finals...................................................................................................... 23

     4.3. Pratiques des enseignants découlant de la participation à l’activité MeTP.. 27

     4.4. Répartition des utilisateurs..................................................................................... 29

            Groupes d’utilisateurs spécialisés : Projets/Développement professionnel/
            Communauté................................................................................................................ 29

            Quelles activités les utilisateurs ont-ils menées ? Comparaison des groupes en
            fonction de leurs besoins ............................................................................................. 31

     4.5. Évaluation............................................................................................................... 35

            Utilité du cadre de référence MeTP 2.0...................................................................... 35

5. ÉTUDES DE CAS........................................................................................................37
     5.1. Critères de sélection et modèles......................................................................... 37

     5.2. Analyse des études de cas................................................................................... 39

6. CONCLUSIONS.........................................................................................................53
     6.1. Conclusions basées sur l’analyse quantitative .................................................. 53

     6.2. Conclusions basées sur les études de cas ......................................................... 54

     6.3. Valeur ajoutée du cadre de référence MeTP 2.0.............................................. 55

     6.4. Recommandations d’évolution du modèle....................................................... 56

7. GLOSSAIRE................................................................................................................59

BIBLIOGRAPHIE..............................................................................................................62

4
1. INTRODUCTION

1.1. Qu’est-ce qu’eTwinning ?
eTwinning, la communauté pour les écoles d’Europe, est une action destinée aux
écoles et financée par la Commission européenne dans le cadre du programme
Erasmus+. Elle implique des enseignants issus de 36 pays européens (eTwinning) et
8 pays voisins (eTwinning Plus).

eTwinning est une communauté dynamique qui, depuis 13 ans, compte plus de
600 000 enseignants dans près de 200 000 écoles. Plus de 80 000 projets* ont ainsi vu
le jour et plus de 4 500 000 élèves européens y ont participé. eTwinning fonctionne sur
une plateforme numérique sécurisée, disponible dans 28 langues, et propose tout un
éventail d’activités : projets scolaires communs à l’échelle nationale et internationale,
espaces collaboratifs, formation continue pour les enseignants, etc.

eTwinning apporte un soutien précieux à ses utilisateurs. Dans chacun des pays
participants (44 à l’heure actuelle), un Bureau d’assistance national (BAN) ou un
Bureau d’assistance partenaire (PSA) est chargé de promouvoir l’action, de fournir
des conseils aux utilisateurs et d’offrir une kyrielle d’activités et d’opportunités de
développement professionnel au niveau national. Au niveau européen, l’action
eTwinning est coordonnée par le Bureau d’assistance européen (BAE) qui est géré
par European Schoolnet, un consortium de 34 ministères de l’Éducation, au nom
de la Commission européenne. Le BAE est en contact avec les BAN et les PSA, et
il s’occupe du développement de la plateforme. Il propose aussi des opportunités
de développement professionnel et d’autres événements, comme une Conférence
annuelle européenne et un événement* de remise des prix* qui récompense les
enseignants et les élèves pour leur implication dans des projets marquants.

La section publique d’eTwinning apporte une multitude d’informations sur la
participation à eTwinning, y compris les avantages découlant de l’action eTwinning,
certains éléments importants, et des sources d’inspiration pour la réalisation de projets
collaboratifs.

Les termes suivis du signe * sont expliqués dans le Glossaire.
                                                                                            5
La section principale d’eTwinning, appelée eTwinning Live, est exclusivement réservée
aux utilisateurs inscrits, pour la plupart des enseignants, et offre de nombreuses
fonctionnalités de communication et de collaboration. Dans cette section, les
utilisateurs inscrits, appelés eTwinneurs, peuvent rechercher d’autres membres de
la communauté et interagir avec eux, participer à des activités de développement
professionnel comme les Cours en ligne (d’une durée de six semaines), les Formations
en ligne (d’une durée de deux semaines) et les Séminaires en ligne (d’une durée
d’une heure), collaborer et échanger de meilleures pratiques dans des Groupes*
thématiques, et rechercher des partenaires pour leurs projets dans les Forums
partenaires.

Enfin, lorsque des enseignants travaillent sur un même projet, ils peuvent, avec leurs
élèves, accéder à un espace collaboratif privé et unique : le TwinSpace.

Dans eTwinning, la reconnaissance du travail fourni par les enseignants et les élèves
joue également un rôle majeur. Les projets eTwinning peuvent obtenir un label de
qualité national* et un label de qualité européen, et ils sont éligibles à des concours
nationaux et européens. En 2018, le label eTwinningSchool* a été créé afin de
reconnaître le travail effectué au sein des établissements scolaires dans le cadre
d’eTwinning.

Dans cette publication, le terme « eTwinning » désigne l’initiative dans son intégralité,
ce qui englobe eTwinning et eTwinning Plus.

1.2. Activités de suivi d’eTwinning
Les activités de suivi d’eTwinning s’articulent autour de deux grands axes, chacun
d’entre eux étant mis en avant une année sur deux :

    1. Une enquête quantitative de grande envergure sur les pratiques
       pédagogiques des eTwinneurs et leurs activités et besoins en matière de
       développement professionnel (Enquête de suivi eTwinning)

    2. Une activité qualitative étudiant le développement des compétences des
       enseignants lors des activités eTwinning (activité Suivre les pratiques sur
       eTwinning (MeTP), qui est le sujet du présent rapport).

Cette double approche permet de suivre l’évolution d’un panel d’eTwinneurs à
grande échelle et d’étudier plus en détail le contexte de certaines tendances.

La stratégie de suivi eTwinning s’inscrit sur le long terme, ce qui permet d’analyser
son évolution au fil du temps, de noter les tendances et d’indiquer l’orientation
pédagogique d’eTwinning pour les années à venir.

6
La première édition des résultats de l’Enquête de suivi eTwinning a été publiée dans
le rapport de suivi datant de 2015 : eTwinning, dix ans après : Impact sur l’usage,
les compétences et les possibilités de développement professionnel des enseignants,
et la deuxième édition des résultats a été publiée dans le rapport de suivi datant
de 2018 : eTwinning, douze ans après : Impact sur l’usage, les compétences et les
possibilités de développement professionnel des enseignants, d’après les eTwinneurs.

Le rapport actuel repose sur les activités mises en place autour de la version améliorée
et à plus grande échelle de l’étude pilote « Modèle de maturité MeTP », organisée
en 2016. Les résultats de cette étude pilote ont été publiés dans le rapport de suivi
datant de 2016 : Suivre les pratiques sur eTwinning : une activité pilote pour guider le
développement des compétences des enseignants.

1.3. Motifs de l’évolution du Suivi des pratiques sur
     eTwinning (MeTP) vers un cadre de référence 2.0
L’activité pilote MeTP de 2016 visait l’utilisation d’outils d’autoévaluation afin de suivre
le développement des compétences des enseignants lors des projets eTwinning. Elle
s’adressait uniquement aux enseignants qui débutaient dans eTwinning et participaient
à leur premier projet. Les résultats, présentés dans le rapport susmentionné, ont montré
que :

   zz Tous les enseignants participants ont indiqué avoir fait des progrès et suivre
      le développement de leurs compétences grâce au modèle MeTP lors de
      l’implémentation des projets eTwinning.

   zz Avec l’activité MeTP, c’est la première fois que les eTwinneurs peuvent
      bénéficier d’un ensemble d’outils et de processus de réflexion, qui orientent
      et favorisent le développement des compétences des enseignants, et leur
      permettent aussi de suivre leurs progrès.

Cette deuxième édition du rapport Suivre les pratiques sur eTwinning tient compte
des recommandations émises lors de l’activité MeTP pilote datant de 2015 :

   zz L’activité doit être mise en œuvre sur une période plus longue (l’étude
      pilote n’a duré que 4 mois)

   zz Avantages de l’intégration des compétences collaboratives* dans le
      Modèle de maturité MeTP 2.0 (l’étude pilote traitait uniquement des
      compétences numériques* et pédagogiques*)

   zz Conception et mise en œuvre d’un modèle capable d’impliquer un plus
      grand nombre d’utilisateurs (seuls 35 enseignants ont participé à l’étude
      pilote), afin d’offrir à chaque eTwinneur qui le souhaite la possibilité de

                                                                                               7
réfléchir à sa pratique en orientant le développement de ses compétences
       et en suivant ses progrès

    zz Inclusion d’un système de soutien automatique plus flexible pour les
       enseignants participants (le soutien lors de l’étude pilote reposait sur une
       évaluation par les pairs, mais cette méthodologie est peu évolutive).

    zz Continuation au-delà des « projets » et évaluation de l’impact d’autres
       activités eTwinning (l’étude pilote permettait aux enseignants de
       s’autoévaluer et d’évaluer les progrès de leurs pairs en termes de
       développement de compétences uniquement à l’occasion de projets
       eTwinning.)

Dans le cadre de référence MeTP 2.0, toutes les activités eTwinning ont été prises
en compte : projets, Formations en ligne, Séminaires en ligne, cours, Groupes. De
plus, pour l’étude pilote MeTP, les participants devaient évaluer le travail de leurs
pairs et proposer des suggestions d’amélioration. Étant donné que cela nécessite
plus de temps et de ressources, cette tâche a été remplacée dans le cadre de
référence MeTP 2.0 par une page dédiée et personnalisée, qui apporte toutes les
informations dont les enseignants ont besoin pour améliorer leurs compétences au
travers d’activités eTwinning.

8
2. MÉTHODOLOGIE METP ET OBJECTIF
2.1. Cadre de référence MeTP 2.0
Le cadre de référence MeTP 2.0 mesure l’impact perçu à partir des activités eTwinning
sur les pratiques et le développement des compétences des enseignants, selon ces
derniers. Comme indiqué dans la section précédente, l’objectif de MeTP 2.0 était plus
vaste que celui de l’activité pilote initiale. Le cadre de référence MeTP 2.0 comportait
les éléments suivants :
   zz Un questionnaire initial incluant des questions d’ordre démographique1
   zz Les résultats du questionnaire (score global et score par compétences)
   zz La page de conseils reposant sur les résultats du questionnaire initial
   zz Un questionnaire final incluant des questions supplémentaires sur l’utilisation
      des ressources et des activités eTwinning.
   zz Les liens entre les éléments susmentionnés afin de suivre le développement
      des compétences des enseignants lors d’activités eTwinning.

Les enseignants ont été invités à identifier leur niveau de départ dans les trois types de
compétences (numériques, pédagogiques et collaboratives). Ils devaient pour cela
remplir un questionnaire en ligne les amenant à réfléchir aux descripteurs de niveau et
aux affirmations d’autoévaluation qui les accompagnaient. En fonction de leurs résultats,
ils ont été redirigés vers une page de conseils comportant des suggestions d’activités
eTwinning susceptibles de les aider à s’améliorer. Chaque page a été personnalisée selon
les résultats du questionnaire et actualisée avec de nouvelles activités eTwinning dès la
mise à disposition de ces dernières sur la plateforme. Huit à dix mois plus tard (suivant la
date à laquelle les enseignants ont rempli le premier questionnaire), les enseignants ont
été invités à remplir le même questionnaire afin de vérifier si leur perception concernant
leur propre niveau de compétences avait changé. Les activités MeTP 2.0 se sont
déroulées sur une période de 10 mois, de novembre 2017 à septembre 2018.

1 Le questionnaire initial de l’activité de suivi est le seul questionnaire fourni à tous les
  eTwinneurs. Le questionnaire final n’est plus disponible, car il a été uniquement utilisé à
  des fins de suivi pour ce rapport.
                                                                                                9
Les éléments spécifiques du cadre de référence MeTP 2.0 sont les suivants :

COMPÉTENCES : La version actuelle du modèle utilisé pour cette activité repose sur
3 types de compétences : compétences numériques, compétences pédagogiques
et compétences collaboratives.

NIVEAUX : Chaque type de compétence peut être mis en œuvre et expérimenté
par un enseignant à différents niveaux. Le niveau 1 représente le niveau de maturité
le plus faible et le niveau 5 représente le niveau le plus élevé. Un descripteur de
compétences détaille chaque type de compétences à chaque niveau, en termes
de connaissances, d’aptitudes et de comportements requis.

QUESTIONS INITIALES : Dans le premier questionnaire, les enseignants sont invités
à répondre à 9 questions d’ordre démographique, tandis que dans le second
questionnaire, ils doivent répondre à 8 questions portant sur l’utilité de l’activité MeTP 2.0
et leur participation aux activités eTwinning depuis le premier questionnaire.

SCORE GLOBAL : Une fois que les eTwinneurs participants ont répondu aux
questionnaires, ils obtiennent un score global et un score pour chaque type de
compétences, du niveau 1 (le plus faible) au niveau 3 (le plus élevé) de maturité.

PAGE DE CONSEILS : La page de conseils peut prendre 9 formes différentes au sein
d’un Groupe eTwinning : 1 pour chaque niveau dans chaque type de compétences.
Chaque page renferme des ressources et des suggestions eTwinning susceptibles
d’aider les enseignants à améliorer leur niveau de compétences.

L’utilisation et la mise en œuvre du cadre de référence MeTP 2.0 sont décrites dans le
chapitre 3 du présent rapport.

2.2. Utilisation de cadres de référence existants (MENTEP)
MeTP 2.0 n’avait pas pour but de concevoir un nouveau cadre de compétences à
l’intention des enseignants, mais plutôt de s’appuyer sur des cadres de référence
validés existants, simplifiés et adaptés aux objectifs des activités MeTP 2.0.

Concernant les compétences numériques et pédagogiques, MeTP 2.0 a utilisé le cadre
de référence déjà créé pour l’activité pilote MeTP, auquel elle a apporté quelques
changements mineurs. Le modèle de compétences pédagogiques s’est notamment
inspiré des normes professionnelles australiennes pour les enseignants. Ces dernières
comprennent sept normes interconnectées et décrivant ce que les enseignants doivent
connaître et être capables de faire. Elles sont classées selon trois domaines d’enseigne-
ment : Connaissances professionnelles, Pratiques professionnelles et Engagement pro-
fessionnel. Un bon enseignant doit être capable d’intégrer et d’appliquer les connais-
sances, les pratiques et l’engagement professionnel présentés dans les descripteurs afin
de créer des environnements d’enseignement mettant en valeur l’apprentissage.

10
Quant au modèle de compétences numériques MeTP 2.0, les affirmations
d’autoévaluation reposent sur celles de l’outil The Teacher Mentor for Digital
Competence, développé par le Centre norvégien des TIC pour l’éducation. Cet
outil est un service en ligne gratuit qui aide les enseignants à approfondir leur propre
réflexion sur leur utilisation des technologies dans le cadre de l’enseignement et de
l’apprentissage. Il est basé sur le Self-Review Framework proposé par la UK National
Association of Advisors for Computers in Education, ainsi que sur le modèle Teaching
with Technology de Hooper et Rieber (1995). Les outils d’autoévaluation The Teacher
Mentor for Digital Competence se concentrent sur quatre domaines : Pédagogie et
TIC ; Production numérique ; Communication numérique ; et Appréciation numérique.
Le modèle de compétences numériques MeTP 2.0 s’appuie sur des affirmations tirées
de ces quatre domaines pour chacun des niveaux.

L’étude des compétences collaboratives a utilisé un outil basé sur un autre outil élaboré lors
du projet MENTEP (Mentoring Technology-Enhanced Pedagogy), une expérimentation
stratégique européenne financée par la Commission européenne au travers du
programme Erasmus+. Le projet MENTEP traite des besoins liés aux stratégies européennes
pour les enseignants en mesure d’innover grâce aux TIC et pour l’amélioration des
données sur les compétences numériques de ces derniers. Il aborde également la
nécessité d’améliorer l’adoption des TIC dans l’enseignement et l’apprentissage afin de
promouvoir une cohérence plus forte entre les différents outils de transparence et de
reconnaissance nationaux et européens, et consolider le profil professionnel du métier
d’enseignant. Le projet MENTEP vise à développer un outil fiable, convivial et pérenne
afin que les enseignants puissent autoévaluer leurs progrès dans les compétences
d’enseignement assisté par la technologie, et ce, dans 4 domaines : pédagogie
numérique, utilisation et création de contenu, collaboration et communication, et
citoyenneté numérique. L’outil TET-SAT vise à déclencher l’introspection des enseignants,
identifier les besoins d’apprentissage et initier le développement d’actions. TET-SAT est un
outil d’autoévaluation en ligne, qui aide les enseignants à :
   zz Développer leurs compétences numériques et leurs compétences
      pédagogiques
   zz S’impliquer plus activement dans une réflexion sur leurs propres
      pratiques pédagogiques à l’aide des TIC, stimulés par un exercice
      d’autoévaluation structuré qui apporte des conseils adaptés à cinq
      niveaux de progression
   zz Orienter leur propre apprentissage et développer leurs compétences
      quand ils le souhaitent et à leur propre rythme, afin de profiter
      d’opportunités    de   développement     professionnel   dans  des
      environnements d’apprentissage en ligne
   zz Établir un profil de compétences personnelles comparable à celui des
      autres enseignants
   zz Accéder à un écosystème sur mesure apportant des ressources
      de formation nationales et européennes afin de poursuivre le
      développement de leurs compétences en fonction de leurs besoins ou
      de leurs centres d’intérêt.

                                                                                             11
3. DÉROULEMENT

3.1. Étapes et système de notation
Comme nous l’avons déjà indiqué, le cadre de référence MeTP 2.0 se compose d’un
questionnaire initial, d’une page de résultats d’évaluation, d’une page de conseils et
d’un questionnaire final. L’URL permettant d’accéder à l’outil et aux questionnaires
est la suivante : https://metp.etwinning.net. Les eTwinneurs peuvent se connecter
à l’aide de leurs informations d’identification eTwinning (nom d’utilisateur/mot de
passe).

Le cadre de référence MeTP 2.0 est disponible dans 6 langues : allemand, anglais,
espagnol, français, italien et polonais.

Le questionnaire initial comporte :

     zz 9 questions initiales d’ordre démographique
     zz 9 questions relatives aux compétences numériques
     zz 8 questions relatives aux compétences pédagogiques
     zz 8 questions relatives aux compétences collaboratives

Les 25 questions relatives aux 3 types de compétence incluent des affirmations
d’autoévaluation associées à des niveaux de compétences allant de 1 à 5. Un score
est attribué à chaque affirmation et la somme de ces scores représente le score
global. Ce score global est ensuite transposé vers l’un des 3 niveaux définis. Un score
compris entre 1 et 33 correspond à un score faible. Un score compris entre 34 et 66
correspond à un score moyen. Et un score compris entre 67 et 100 correspond à un
score élevé. Il faut noter qu’il s’agit d’un score d’autoévaluation. Il n’y a donc aucun
seuil de réussite. Tous les scores encouragent les enseignants à mieux comprendre le
processus d’autoévaluation.

12
Figure : Exemple de questions et d’affirmations auxquelles les participants devaient répondre.

Selon les affirmations sélectionnées, les enseignants ont obtenu un score global
et un score par compétences, allant du niveau 1 au niveau 3. Une explication
accompagnait chaque résultat afin que les enseignants comprennent mieux leur
niveau. De plus, les enseignants pouvaient cliquer sur le lien fourni pour accéder à
des ressources et des activités eTwinning susceptibles de les aider à s’améliorer dans
ces 3 types de compétences.

                                                                                                 13
Figure. Page de conseils obtenue après l’envoi du questionnaire

Les ressources étaient hébergées dans un Groupe eTwinning ouvert (aucune
inscription requise pour y accéder) : https://groups.etwinning.net/46362/. Ce Groupe
comporte 9 pages de conseils :

     zz Compétences numériques Niveau 1, 2 et 3
     zz Compétences pédagogiques Niveau 1, 2 et 3
     zz Compétences collaboratives Niveau 1, 2 et 3

En fonction de leur niveau, les enseignants pouvaient découvrir des suggestions
d’activités et de ressources eTwinning susceptibles de les aider à améliorer leur niveau
de compétences, par exemple :

     zz Ressources d’auto-apprentissage*
     zz Kits eTwinning*
     zz Groupes eTwinning

14
zz Publications*
   zz Enregistrements de Séminaires en ligne
   zz Événements destinés aux Ambassadeurs*
   zz Formations en ligne
   zz Séminaires en ligne

De plus, les enseignants qui consultaient ces pages de conseils disposaient d’un
accès privilégié à des Formations en ligne spécifiques pour améliorer une ou plusieurs
des compétences mentionnées.

Les pages de conseils ont été actualisées de manière régulière afin d’informer les
eTwinneurs des nouvelles activités eTwinning de développement professionnel.

Au terme du processus, les participants étaient invités à répondre à un questionnaire
final comportant les mêmes questions que le questionnaire initial, auxquelles se sont
ajoutées des questions sur les activités eTwinning qu’ils avaient menées.

3.2. Phase 1: questionnaire initial, autoévaluation et
     conseils
En novembre 2017, le cadre de référence MeTP 2.0 a été présenté à tous les
eTwinneurs au travers d’un article publié sur le portail eTwinning, d’une annonce dans
le bulletin d’information eTwinning du mois de décembre et sur eTwinning Live, ainsi
que dans des publications sur les réseaux sociaux d’eTwinning (Facebook et Twitter).
Les eTwinneurs ont été invités à autoévaluer le développement de leurs compétences
en remplissant le questionnaire initial MeTP 2.0, à consulter la page de conseils
personnalisée, à participer aux activités proposées et à remplir le questionnaire final
au bout de 8 à 10 mois.

Pour remplir le questionnaire initial d’autoévaluation, les participants :

   1. Ont dû se connecter à https://metp.etwinning.net avec leur nom
      d’utilisateur et leur mot de passe eTwinning, puis remplir le questionnaire
      d’autoévaluation afin de vérifier leur niveau de compétences
      pédagogiques, numériques et collaboratives. Ils pouvaient répondre aux
      questions dans l’ordre de leur choix et prendre le temps de compléter et
      finaliser la session, car leurs réponses étaient enregistrées automatiquement.

   2. Une fois le questionnaire rempli, ils ont pu accéder à leur score global
      et à leur score par compétences, et consulter leur page de conseils
      personnalisée.

   3. En fonction de leurs centres d’intérêt et de leur disponibilité, ils pouvaient
      explorer les ressources et participer aux activités proposées.

                                                                                       15
En avril 2018, un e-mail a été envoyé (au moyen d’une liste de diffusion) à tous
les enseignants qui avaient rempli le questionnaire initial entre novembre 2017 et
janvier 2018 afin de leur rappeler qu’ils pouvaient consulter leur page de conseils afin
de prendre connaissance des nouvelles activités de développement professionnel
proposées.

3.3. Phase 2 : questionnaire final, autoévaluation et conseils
En juillet 2018, un e-mail a été envoyé aux enseignants qui avaient répondu au
questionnaire initial entre novembre 2017 et janvier 2018 afin de les inviter à compléter
le questionnaire final. Ce second questionnaire comprenait les mêmes questions sur
les 3 types de compétences, mais les questions initiales d’ordre démographique ont
été remplacées par des questions portant sur l’utilisation de l’outil, l’utilisation de la
page de conseils et les activités eTwinning auxquelles les enseignants ont pris part au
cours des derniers 8 à 10 mois.

Les participants ont été invités à répondre au questionnaire avant la première semaine
de septembre 2018. Trois rappels ont été envoyés pendant cette période afin de
garantir la participation d’un nombre suffisant d’enseignants. L’objectif consistait à
comparer les premiers résultats avec ces résultats-ci, en tenant compte des activités
menées au cours des 8 à 10 mois qui venaient de s’écouler.

La page de conseils fournie était identique, car aucune nouvelle activité de
développement professionnel n’a été organisée pendant l’été.

3.4. Études de cas : motifs
En plus des résultats aux deux questionnaires MeTP 2.0 et dans l’optique d’identifier les
différents modèles de pratiques d’enseignement et de développement professionnel
des eTwinneurs, plusieurs eTwinneurs ont été contactés à la suite du questionnaire
final.

Les enseignants choisis avaient répondu aux deux questionnaires et consulté les pages
de conseils, mais ils n’avaient pas forcément mis en œuvre les activités proposées.

Lors de ces études de cas, les enseignants ont détaillé les raisons pour lesquelles
ils avaient participé à MeTP 2.0, ainsi que leurs attentes. En outre, ils ont expliqué
comment ils utilisaient l’introspection et à quel niveau de compétences ils estimaient
se trouver, mais aussi en quoi MeTP les avait aidés à comprendre ce qu’ils souhaitaient

16
améliorer. Il s’est avéré que le processus a eu un effet secondaire : dans la plupart des
cas, il a stimulé l’efficacité personnelle des enseignants2

D’après la théorie d’efficacité personnelle des changements comportementaux,
les personnes qui ont une grande confiance en leurs capacités abordent les tâches
ardues comme des défis à relever plutôt que comme des menaces à éviter. Elles se
fixent des objectifs stimulants et s’impliquent considérablement. Les personnes dotées
d’un grand sens de l’efficacité personnelle visualisent des scénarios de réussite,
tandis que celles qui doutent de leur efficacité visualisent des scénarios d’échec et
se focalisent sur tout ce qui peut aller mal. Les gens se motivent en fonction de leur
efficacité personnelle et créent des croyances sur ce qu’ils sont capables de faire en
se fixant des objectifs.

Dans les études de cas suivantes, le cadre de référence MeTP 2.0 a permis aux
enseignants de mieux comprendre où ils se situaient et de définir leurs prochains
objectifs par l’intermédiaire d’activités de classe et eTwinning.

                                Phase 1 :
                                Activités
  Phase 1 :     Phase 1 :                      Phase 2 :                    Interviews :
                               eTwinning                       Phase 2 :
    1er         page de                          2nd                         études de
                             suggérées sur                   score obtenu
Questionnaire   conseils                     Questionnaire                      Cas
                              la page de
                                conseils

2 L’efficacité personnelle perçue désigne la croyance des gens en leur capacité
  à atteindre des niveaux de performances donnés qui influent sur les événements
  affectant leur vie. Les croyances en l’efficacité personnelle définissent la manière
  dont les gens ressentent les choses, réfléchissent, se motivent et se comportent. Ces
  croyances apportent ces divers effets au travers de quatre processus majeurs : cognitif,
  motivationnel, affectif et sélectif (Bandura, 1994).

                                                                                           17
4. ANALYSE QUANTITATIVE

4.1. Profil des participants MeTP : phase initiale et phase
     finale
Dans MeTP 2.0, tous les enseignants inscrits à eTwinning ont été invités à participer
à une activité qui les aiderait à s’autoévaluer sur les 3 types de compétences. Tout
enseignant, quel que soit son niveau d’implication dans eTwinning, pouvait apporter
des informations intéressantes et des contextes différents.

PAYS D’ORIGINE DES PARTICIPANTS
1 371 enseignants issus de 39 pays ont répondu au questionnaire initial sur
l’activité MeTP 2.0. 407 enseignants sur les 1 371 enseignants de départ ont participé
au questionnaire final. L’analyse quantitative se base sur ces 407 participants. Les
407 participants étaient issus de 32 pays. L’Italie est le pays qui compte le plus de
participants (124 personnes, soit 30 % de l’ensemble des participants). Elle est suivie
par la Grèce (35 personnes) et l’Espagne (32 personnes), comme l’indique le tableau
ci-dessous :

            QUESTIONNAIRE INITIAL                      QUESTIONNAIRE FINAL

                           NOMBRE DE                                  NOMBRE DE
 PAYS                                       PAYS
                          PARTICIPANTS                               PARTICIPANTS

 Albanie                       25           Albanie                        4
 Arménie                       28           Arménie                        6
 Autriche                       7           Autriche                       3
 Azerbaïdjan                   39           Azerbaïdjan                    9
 Belgique                      10           Belgique                       3
 Bosnie-Herzégovine            11           Bosnie-Herzégovine             5
 Bulgarie                      15           Bulgarie                       3

18
QUESTIONNAIRE INITIAL                   QUESTIONNAIRE FINAL

                          NOMBRE DE                              NOMBRE DE
PAYS                                    PAYS
                         PARTICIPANTS                           PARTICIPANTS

Croatie                       44        Croatie                      15
Chypre                         3        Chypre                       2
République                              République
                              11                                     1
tchèque                                 tchèque
Danemark                       2
Estonie                        1
Finlande                       2        Finlande                     1
Ancienne                                Ancienne
République                              République
                               8                                     3
yougoslave de                           yougoslave de
Macédoine                               Macédoine
France                        41        France                       8
Géorgie                        5        Géorgie                      2
Allemagne                     22        Allemagne                    4
Grèce                         80        Grèce                        35
Hongrie                        5        Hongrie                      2
Irlande                        1
Italie                       333        Italie                      124
Lettonie                       8        Lettonie                     1
Lituanie                      18        Lituanie                     6
Malte                          2
Pays-Bas                       2
Norvège                        3
Pologne                       86        Pologne                      16
Portugal                      68        Portugal                     23
République de                           République de
                               6                                     1
Moldova                                 Moldova
Roumanie                      75        Roumanie                     28
Serbie                        36        Serbie                       19
Slovaquie                      7        Slovaquie                    4
Slovénie                       6        Slovénie                     4
Espagne                      116        Espagne                      32

                                                                               19
QUESTIONNAIRE INITIAL                                    QUESTIONNAIRE FINAL

                                   NOMBRE DE                                               NOMBRE DE
 PAYS                                                  PAYS
                                  PARTICIPANTS                                            PARTICIPANTS

 Suède                                   4
 Tunisie                                 27            Tunisie                                   8
 Turquie                                183            Turquie                                  29
 Ukraine                                 21            Ukraine                                   4
 Royaume-Uni                             10            Royaume-Uni                               2
                      Total             1 371                              Total                407

ÂGE ET EXPÉRIENCE PROFESSIONNELLE DES PARTICIPANTS
Comme nous l’avons déjà indiqué, sur les 1 371 participants au départ, 407 enseignants
ont contribué à la phase finale du processus de suivi en remplissant le questionnaire
final sur l’activité MeTP.

Graph 1: Tranche d’âge des participants                Graph 2: Depuis combien de temps enseignez-vous ?
     Moins de           De 30 à              De 50 à       Depuis moins         De 6 à               De 16 à
     25 ans             39 ans               59 ans        d’un an              10 ans               20 ans
     De 25 à            De 40 à              60 ans        De 1 à               De 11 à              Depuis
     29 ans             49 ans               et plus       5 ans                15 ans               plus de
                                                                                                     20 ans
                2%                1%                                      3%               0%
                         6%
                19%                                                       12%

                                  34%
                                                                    15%                   47%

                  38%
                                                                           23%

Ces participants à l’activité MeTP représentent un groupe d’enseignants chevronnés.
72 % d’entre eux ont entre 40 et 59 ans, et 80 % d’entre eux enseignent depuis plus de
16 ans.

Pour une semaine de travail type à l’école, 68 % des participants ont passé en
moyenne plus de 17 heures à dispenser leur enseignement aux élèves à l’école (en
classe complète, par groupes ou de manière individuelle) et 63 % des participants
ont passé plus de 2 heures par semaine sur une activité eTwinning avec leurs élèves.

20
Par ailleurs, 42 % des participants utilisent les TIC depuis plus de 11 ans à des fins
pédagogiques dans l’enseignement et l’apprentissage.

Graph 3: Depuis combien de temps utilisez-vous les TIC à des fins pédagogiques dans
l’enseignement et l’apprentissage ?

                                   0,5%            1,5%                       Depuis plus de 15 ans

                                                                              De 11 à 15 ans

                              23%                  23%                        De 6 à 10 ans

                                                                              De 1 à 5 ans

                           19%                                                Moins de 1 an
                                               33%
                                                                              Jamais

Graph 4: Temps moyen accordé à l’enseigne-                       Graph 5: Temps moyen accordé à une activité
ment auprès des élèves au sein de l’école (en                    eTwinning avec les élèves au sein de l’école (en
classe complète, par groupes ou de manière                       classe complète, par groupes ou de manière
individuelle)                                                    individuelle)

   Entre 1 et        Entre 9 et      Entre 17 et     Plus de               0-1 heure                4-5 heures
   4 heures          12 heures       20 heures       24 heures
   Entre 5 et        Entre 13 et     Entre 21 et                           2-3 heures               6 heures ou plus
   8 heures          16 heures       24 heures

                          8%         13%                                                     10%
                 9%
                                                                                                    13%
                6%                                                         37%
                                              22%
                8%

                                                                                              40%
                            34%

Dans le questionnaire final, les personnes interrogées ont également été invitées à
indiquer si elles participaient à une autre formation en ligne ou sur site, hormis eTwinning.
La grande majorité (74 %) a répondu « Oui » : cela montre que l’échantillon de la
population eTwinning ayant accepté de s’impliquer pleinement dans l’activité MeTP
se compose d’enseignants passionnés et désireux d’améliorer leurs compétences.

                                                                                                                       21
Ce constat est confirmé par toutes les études de cas présentées dans le rapport : les
enseignants ont indiqué qu’ils prenaient part à diverses opportunités professionnelles
nationales ou européennes, même si certains d’entre eux n’ont pas le temps de
mettre en œuvre toutes ces nouvelles connaissances dans leurs cours.

Graph 6: Depuis l’autoévaluation (questionnaire), avez-vous participé à une formation en ligne ou
sur site pour développer ces 3 types de compétences, hormis eTwinning ?

                                                                 Oui

                                         26%                     Non

                          74%

4.2. Analyse des réponses des utilisateurs aux
     questionnaires
PROGRÈS DES ENSEIGNANTS : COMPARAISON ENTRE LES
QUESTIONNAIRES INITIAUX ET LES QUESTIONNAIRES FINALS
Afin d’évaluer de manière quantitative les progrès perçus par les enseignants,
nous allons commencer par comparer les scores globaux pour les trois types de
compétences à la première autoévaluation (questionnaire initial) avec ceux de la
seconde autoévaluation (questionnaire final). Dans un souci de simplicité, les scores
ont été répartis sur une échelle de 100 divisée en trois : un score compris entre 1 et 33
est considéré comme faible ; un score compris entre 34 et 66 est considéré comme
moyen ; et un score compris entre 67 et 100 est considéré comme élevé. Cependant,
les résultats n’indiquent aucun score compris entre 1 et 33. Par conséquent, les scores
les plus faibles, compris entre 34 et 66, étaient considérés comme moyens.

Voici les constatations les plus intéressantes :

     zz La plupart des participants MeTP ont obtenu un score global de plus de 67/100
        lors du questionnaire initial (61 %) et lors du questionnaire final (77 %). À partir
        de 67/100, le score était considéré comme élevé. La plupart des participants
        étaient donc globalement déjà confiants dans ces trois types de compétences,
        et 16 % des participants avaient plus confiance lors du questionnaire final.
     zz 39 % des participants ont obtenu entre 37 et 66 lors du questionnaire initial
        et 23 % des participants ont obtenu entre 33 et 66 lors du questionnaire final.
        Autrement dit, un grand nombre des participants ayant obtenu un score
        relativement faible ont amélioré leur perception entre ces deux phases.

22
zz Le score le plus faible enregistré lors du questionnaire initial était de 37/100,
      tandis que le score le plus faible enregistré lors du questionnaire final était
      de 33/100 (soit 4 points de moins). Cela peut être dû à une meilleure
      connaissance des niveaux de compétences à la fin du processus. Cette
      donnée a également été mise en avant lors d’interviews de plusieurs
      enseignants, comme l’indiquent les études de cas.

Graph 7: Proportion de scores globaux élevés   Graph 8: Proportion de scores globaux élevés
lors du questionnaire initial                  lors du questionnaire final
                              Score compris        Score supérieur à 67   Score compris
       Score supérieur à 67   entre 37 et 66                              entre 37 et 66

                                                                            23%

                                   39%

                 61%
                                                              77%

Une évaluation générale de la comparaison entre les scores globaux des
questionnaires initiaux et finals montre d’autres schémas pertinents.

Graph 9: Amélioration perçue par les participants en fonction des scores globaux lors des
questionnaires initiaux et finals

                Initial              Final

100

 80

 60

 40

 20

   0

Comme nous l’avons déjà indiqué, les scores de la grande majorité des participants
montrent que les enseignants interrogés reconnaissent une amélioration de leurs
compétences dans leur ensemble (scores globaux). Très peu d’entre eux sont restés
au même niveau et quelques-uns ont « régressé ».

                                                                                           23
Les participants ayant obtenu un score compris entre 55 et 97 ont généralement
amélioré le niveau perçu de leurs compétences par rapport aux utilisateurs dont
le score était inférieur à 55 ou supérieur à 97. Cela peut signifier que les eTwinneurs
dont la perception était déjà très faible ou très élevée ont été affectés par le
processus MeTP, dans le sens où ces enseignants ont réévalué leurs compétences
de manière plus réaliste et avisée lors de leur seconde autoévaluation, ce qui a
abouti à un score équivalent, voire inférieur. Cela n’a rien de surprenant : certaines
études de cas ont confirmé cette hypothèse, déjà avancée dans d’autres travaux de
recherche similaires3 selon laquelle le questionnaire en lui-même n’a aucun impact
sur l’autoévaluation des enseignants, notamment ceux qui sont très exigeants (scores
élevés) ou disposent de connaissances limitées sur les techniques d’autoévaluation
(scores faibles). Par exemple, dans l’une des études de cas, Emanuela Boffa ne
s’attendait pas à ce que ses résultats au questionnaire final soient inférieurs à ceux du
questionnaire initial. Elle a ensuite expliqué qu’elle avait l’impression que les scores du
questionnaire final reflétaient mieux son niveau dans les trois types de compétences.

Même si les participants ayant observé une régression restent minoritaires, ils
apportent une perspective très intéressante sur le processus d’autoévaluation.
Certaines études de cas du présent rapport ont été choisies pour permettre une
analyse détaillée de la manière dont l’introspection a été affectée par MeTP, et
surtout par ce qui s’est passé entre le questionnaire initial et le questionnaire final.
Dans ce contexte, les suggestions d’activités et de ressources eTwinning indiquées
sur la page de conseils MeTP ont aidé les enseignants à s’impliquer dans eTwinning -
et dans la plupart des cas, lorsqu’ils s’impliquaient réellement dans ces activités et
ces ressources, à améliorer leurs compétences perçues, mais aussi à mieux s’évaluer.
Cette constatation est notamment confirmée par l’étude de cas de Georgia Maneta
qui, après avoir consulté la page de conseils, a fait plus attention au questionnaire
final et s’est montrée plus sévère dans son autoévaluation.

Tout comme les scores globaux, les scores par compétences présentent une
amélioration lors du questionnaire final. Il est intéressant de noter que :

     zz Dans l’autoévaluation des compétences pédagogiques, 79 % des
        enseignants ont dès le départ obtenu un score élevé (supérieur à 67/100),
        résultat qui est passé à 87 % des enseignants lors du questionnaire final.
        Bien que l’on puisse s’attendre à ce que les enseignants autoévaluent leurs
        compétences pédagogiques à un niveau très élevé, la « pédagogie »

3 « Les principaux résultats expérimentaux montrent que TET-SAT a amené les enseignants
  participants à revoir leurs croyances légèrement à la baisse concernant leurs propres
  compétences TIC à des fins d’enseignement, ainsi que leur vision de l’utilité des TIC dans
  l’enseignement et l’apprentissage. » Et « cette révision à la baisse de la capacité perçue
  d’enseignement assisté par la technologie prouve que TET-SAT a donc déclenché une
  introspection sur les pratiques des personnes interrogées, leur permettant ainsi d’ajuster
  leurs présuppositions de manière plus avisée à propos des TIC dans l’éducation et de
  leurs propres compétences d’enseignement assisté par la technologie. »

24
représentant le domaine d’expertise des enseignants, ces compétences
       constituent le domaine où les enseignants ont obtenu les scores les plus
       élevés à la fois lors du questionnaire initial et lors du questionnaire final.

   zz Concernant l’autoévaluation des compétences collaboratives, 45 % des
      personnes interrogées ont obtenu un score élevé (supérieur à 67/100) lors
      du questionnaire initial, alors que les chiffres se montent à 61 % et 79 %
      pour les deux autres types de compétences. Néanmoins, il s’agit des
      compétences donnant lieu à la plus grande augmentation/amélioration.
      21 % des participants, qui ont obtenu un score moyen lors du questionnaire
      initial, ont obtenu un score élevé lors du questionnaire final, ce qui a permis
      de passer de 45 % d’enseignants avec un score élevé lors du questionnaire
      initial à 66 %. Le franchissement de ce seuil (entre scores moyens et élevés)
      indique que les compétences collaboratives présentaient le meilleur
      potentiel d’amélioration (en commençant assez bas), et le fait que ce soit
      le domaine ayant enregistré la plus forte augmentation montre sans doute
      que la plupart des enseignants avaient plus confiance après avoir participé
      à des activités eTwinning qui traitaient en majorité de collaboration.

Les données présentées ci-avant confirment le fait que les enseignants se sentent au
départ plus en sécurité et en confiance dans leur domaine d’expertise (pédagogie),
mais qu’ils sont ouverts et désireux de s’améliorer au travers des activités eTwinning,
grâce à des métaréflexions déclenchées par les questionnaires. Cela se traduit
généralement par la forte augmentation de leurs compétences perçues entre le
questionnaire initial et le questionnaire final.

Les graphiques ci-après détaillent les scores des participants et leurs progrès perçus
dans les trois types de compétences évalués au moyen des questionnaires MeTP 2.0.

Graph 10: Amélioration perçue par les participants sur les compétences numériques en fonction
des scores obtenus lors du questionnaire initial et lors du questionnaire final

 DIGITAL COMPETENCE SCORES: PRE & POST
                                                 Score       Score            Score       Score
        Initial    Final                         supérieur   compris          supérieur   compris
100                                              à 67        entre 37 et 66   à 67        entre 37 et 66
 80
 60                                                                                       26%
                                                             39%
 40
                                                    61%                          74%
 20
   0

                                                                                                           25
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler