L'heure est venue de faire des choix différents - Le redressement après la pandémie de coronavirus - Triodos

 
L'heure est venue de faire des choix différents - Le redressement après la pandémie de coronavirus - Triodos
L’heure est venue de faire
des choix différents
Le redressement après la pandémie de coronavirus
Perspectives d’investissement 2021

                             TLIM
La difficulté n’est pas de comprendre les idées nouvelles,
          mais d’échapper aux idées anciennes.
                       John Maynard Keynes
Introduction
Dans l’histoire, on ne compte que peu d’exemples de        sur un redressement de la croissance mondiale,            pour en atténuer les conséquences. Pour certains pays      le vent a tourné : le souffle favorable des quatre
pandémies qui ont transformé à ce point la destinée        tant dans les pays développés que dans les marchés        cependant, un facteur majeur pourrait compenser            décennies écoulées, qui a contribué à la réalisation de
de l’humanité sur le plan économique et sociétal : la      émergents.                                                un tant soit peu l’effet de la pandémie au cours de        rendements élevés, s’est transformé en vent contraire
peste noire au Moyen-Âge, la grippe espagnole en                                                                     l’année 2021 : la reprise en Chine. Deuxième économie      avec, pour conséquence, des rendements moyens en
1918-1920 et, actuellement, la Covid-19. Dans le passé,    Du côté des économies développées, la reprise             mondiale, la Chine joue un rôle crucial dans la mesure     baisse sur le long terme.
des bouleversements écologiques ont également              sera sans doute encore ralentie par de nouvelles          où elle achète énormément de matières premières,
détruit un écosystème dans son intégralité : pensez à      restrictions. L’activité économique ne reviendra à son    est un grand pourvoyeur de financements à l’étranger       Notre principale recommandation à cet égard
ces pauvres dinosaures. C’est à notre tour à présent de    niveau d’avant la pandémie que lorsque le vaccin aura     et participe à la course technologique en tant que         est d’encourager le secteur financier à chercher
nous trouver au milieu d’une telle disruption.             été administré à une large partie de la population.       producteur à haute valeur ajoutée.                         à envisager le rendement autrement. Sinon, les
                                                           Ce ne sera pas le cas avant le second semestre de                                                                    clients se sentiront trompés, à tort ou à raison,
Ceci constitue la toile de fond de nos perspectives        2021, même si la campagne de vaccination semble           Les marchés financiers ont largement ignoré la             quant au rendement qu’ils peuvent espérer de
d’investissement pour 2021. Notre environnement,           à présent bien partie. D’ici là, les autorités mettront   crise économique parce qu’ils ont été sauvés par           leur investissement. Nous émettons également
notre économie et, à vrai dire, notre société tout         probablement en œuvre de nouvelles mesures de             les banques centrales et les mesures budgétaires.          un avertissement : en attendant toujours le même
entière sont confrontés à des séismes qui ont de           soutien de l’activité. Les gouvernements devront          Toutefois, au vu des niveaux d’endettement plus élevés     rendement financier que dans le passé, nous finançons
lourdes conséquences pour nous tous. Mais le plus          prendre des décisions politiques radicales pour           que jamais et compte tenu du fait que les perspectives     en réalité l’effondrement des écosystèmes, ce qui peut
étrange est que les marchés financiers se comportent       s’assurer que l’économie se redresse de manière           économiques ne s’éclairciront que dans le courant de       sans doute procurer un gain à court terme, mais avec à
comme si de rien n’était. Certes, l’activité économique    durable et inclusive. En 2021, nous prévoyons que         l’année, nous nous en tenons à notre allocation d’actifs   la clé une perte irrémédiable.
reprend lentement. Mais un redressement durable            l’activité économique mondiale augmentera de 4,9%         prudente, avec en moyenne une position neutre en
n’est pas encore en vue. Il est temps, dès lors,           et que les pays développés afficheront en moyenne         obligations, une position sous-pondérée en actions
d’examiner les défis qui nous attendent et d’opérer        une croissance de 3,7%. Cette prévision est avancée       américaines et une position légèrement surpondérée
d’autres choix d’investissement. Tant pour le long que     avec toutes les précautions d’usage dans la mesure        en actions japonaises et européennes.
pour le court terme.                                       où le calendrier vaccinal et la durée des mesures de
                                                           restriction sont encore incertaines.
                                                                                                                     Des choix différents
2021 : quel type de redressement ?                         Pour les marchés émergents et les pays en
                                                           développement, nous prévoyons pour 2021 une reprise       Dans la partie thématique de ces Perspectives
Les mesures de confinement qui ont été prises pour         prudente et inégale, marquée encore par plusieurs         d’investissement, qui traite des prévisions à long
contenir la pandémie de Covid-19 ont plongé notre          facteurs d’incertitude négatifs. Après près d’un an       terme, nous indiquons que nous tablons de manière
économie dans la plus profonde récession qu’elle ait       d’une double crise mondiale – sanitaire et économique     générale, pour les années à venir, sur des rendements
connue en temps de paix. Et, à ce titre, elle est déjà     – et des mesures de soutien inédites, la plupart des      financiers plus bas dans un environnement
entrée dans les livres d’histoire. En 2021, nous tablons   pays commencent à manquer de munitions budgétaires        extrêmement incertain. Pour les investisseurs,

3
Table des matières
               Perspectives pour les marchés développés en 20215

               Perspectives d’investissement10

               Perspectives pour les marchés émergents en 202112

               Rendements à long terme, écosystèmes et solutions pour éviter l’effondrement17

4
Perspectives pour les marchés développés en 2021
Une reprise incertaine : des États-Unis divisés contribueront au statu quo mondial                                                                                                                           Joeri de Wilde

La pandémie de Covid-19 et les mesures de                élu, Joe Biden, veut que les États-Unis « précèdent le   Par ailleurs, la perte d’influence des Américains          Économie mondiale : une reprise de la
confinement nécessaires pour la contrôler ont fait       monde » dans la lutte contre le changement climatique    sur la scène internationale exigera de leur part de        croissance soumise à de nombreuses
entrer l’année 2020 dans les livres d’histoire : le      et le protectionnisme. Cette approche peut accélérer     négocier des compromis pour continuer à entretenir         incertitudes
monde n’avait jamais connu une récession de cette        la reprise économique et la rendre plus durable.         des relations de collaboration étroite avec les pays
ampleur en temps de paix. Nous prévoyons que             En pratique, toutefois, il ne sera pas simple pour la    amis. Mais il ne sera guère aisé pour les États-Unis       Nous prévoyons que l’activité économique mondiale
l’activité économique mondiale se redressera en          nouvelle administration américaine de joindre le geste   d’abandonner l’idée de l’hégémonie américaine. Dès         aura diminué de pas moins de 4,1% en 2020. Au total,
2021, même si le redressement sera lent compte           à la parole. Au Sénat, les républicains, qui devraient   lors, on peut s’attendre à un statu quo au niveau          les pays développés devraient afficher un recul de
tenu des nouvelles mesures de restriction. L’activité    conserver leur majorité, auront le dernier mot sur       mondial. Une reprise durable et inclusive à l’échelle de   5,5% de leur PIB en raison de la succession de vagues
ne reviendra à son niveau d’avant la pandémie            pratiquement toutes les décisions de Biden. Dans         la planète sera donc moins vraisemblable.                  de contamination au Covid-19 dans plusieurs régions.
que lorsqu’un vaccin sera disponible à grande            son propre parti démocrate, le nouveau président est                                                                Les pays ont commencé à se redresser après la
échelle. Malgré les résultats positifs des essais        également confronté à une grande diversité d’opinions                                                               première série de confinements, notamment grâce
cliniques, nous pensons que nous n’y arriverons pas      sur différents sujets, comme le libre-échange.                                                                      aux mesures de soutien inédites sur le plan monétaire
avant le second semestre de 2021. Entre-temps,
de nouvelles mesures de soutien seront encore
nécessaires. Les autorités doivent opérer des choix
politiques drastiques pour veiller à ce que la reprise
soit durable et inclusive. Ces décisions radicales
peuvent constituer une première étape essentielle
vers un nouveau système économique – un système
capable de relever les défis de notre temps, à savoir
la lutte contre le changement climatique, le recul de
la biodiversité et les inégalités.                          Environnement                                            Société                                                    Situation (géo)politique
Les États-Unis demeurent la plus grande économie de
                                                         1. Météo extrême                                         1. Chômage                                                 1. Protectionnisme
la planète, avec plus de 24% du PIB mondial. L’entrée
                                                         2. Pandémies                                             2. Populisme                                               2. Brexit
en fonction d’un nouveau président peut, en théorie,
marquer le début de la reconfiguration nécessaire        3. Recul de la biodiversité                              3. Inégalités salariales et patrimoniales                  3. Tensions politiques dans certaines
de notre système économique. Le nouveau président                                                                                                                               zones (États-Unis, zone euro)

5
Perspectives pour les marchés développés en 2021

et fiscal. Il n’en reste pas moins que les économies        devront rester en place, en tout état de cause, jusqu’à   permettrait à l’activité économique d’en revenir à son      concernent les facteurs écologiques, sociaux et (géo)
développées ne seront pas en mesure de revenir à            la mi-2021. Ensuite, vu la baisse de la pression sur      niveau pré-pandémique. Cette évolution favorable            politiques, illustrés à la page précédente.
leur niveau d’activité pré-pandémique avant le dernier      les hôpitaux, les pays développés pourront revenir        ferait remonter nos prévisions relatives à l’activité
trimestre de 2021, lorsqu’une part substantielle            progressivement au niveau d’activité pré-pandémique.      économique mondiale en 2021. Au second semestre,
de leurs citoyens aura été vaccinée. Dans nos               La plupart des pays devraient donc atteindre leur         un « relief rally » pourrait même compenser une partie      Faillites, pertes d’emplois irrémédiables
Perspectives d’investissement 2020, nous avions averti      niveau d’activité normal au cours du dernier trimestre    des pertes d’activité économique subies en 2020,            et divergences entre secteurs
qu’un soutien monétaire massif à l’échelle planétaire       de 2021. La croissance économique aux États-Unis et       avec une frénésie d’achats de consommation dès que
n’aurait pour seul effet que la poursuite de la hausse      au Japon devrait se redresser respectivement de 3,2%      les restrictions seraient levées définitivement. Le         La croissance attendue dans les économies
des cours boursiers et de la « financiarisation » de        et 2,9 % en 2021, alors que la zone euro et le Royaume-   contrôle du Sénat américain par le parti démocrate          développées en 2021 sera vraisemblablement lente
l’économie. Nous n’avions évidemment pas imaginé que        Uni pourraient afficher, toujours selon les prévisions,   est également de nature à influencer positivement           et inégale. Nombre des conséquences négatives de la
ce n’était encore qu’un petit avant-goût de ce qui allait   une croissance respective de 4,7% et 4,9%. La             l’activité économique mondiale en 2021.                     récession de 2020 ont été tout simplement reportées
se produire en 2020, année durant laquelle les marchés      croissance aux États-Unis et au Japon sera plus faible                                                                grâce à des mesures budgétaires et monétaires d’une
financiers se sont déconnectés encore un peu plus de        parce que la contraction économique dans ces pays en      Le principal risque négatif est un retard dans la           ampleur inédite. La plupart des pays développés ont
l’économie réelle. Ils flottent sur un nuage pendant        2020 aura été vraisemblablement plus limitée en raison    disponibilité des vaccins. Un processus d’agrément, de      mis en place des régimes de maintien de l’emploi,
que les activités économiques réelles, sur la terre,        de confinements moins stricts et/ou plus courts.          production, de distribution et de vaccination à une telle   ce qui a permis de prévenir une forte augmentation
sont prises dans un terrible ouragan. Cette tendance                                                                  échelle peut ne pas se passer aussi rapidement qu’on        du chômage, tandis que le soutien apporté aux
pourrait malheureusement se poursuivre en 2021. Et                                                                    le voudrait. Par ailleurs, il est possible qu’une partie    entreprises a limité artificiellement le nombre de
c’est une source de préoccupation.                          Des risques déterminés par les                            de la population mondiale hésite à se faire vacciner, ce    faillites. Des mesures d’aide complémentaires
                                                            calendriers de la vaccination                             qui provoquerait également un ralentissement. Dans          substantielles pourraient cependant s’avérer
En 2021, nous tablons sur un rebond de l’activité                                                                     ce scénario négatif, nous partons de l’hypothèse que        insuffisantes au cas où, comme c’est vraisemblable,
économique mondiale de 4,9%, avec une croissance            Les calendriers relatifs aux campagnes de vaccination     les économies développées ne seront pas en mesure           des restrictions d’interactions sociales seraient encore
globale de 3,7% dans les pays développés. Cette             constituent les principaux risques au niveau de           de vacciner leurs citoyens les plus vulnérables avant       nécessaires au moins jusqu’à la mi-2021. Une telle
prévision est entourée de nombreuses incertitudes           nos perspectives. Ces dernières seraient relevées         la fin de 2021. Cela signifie donc une année entière        situation conduirait à des problèmes de solvabilité
liées au calendrier des vaccinations et au nécessaire       sensiblement en cas de calendriers raccourcis.            de nouvelles mesures de restriction, empêchant              pour les entreprises, à des faillites et des pertes
maintien de mesures restrictives. Dans notre scénario       Si l’approbation, la production, la distribution          le redressement économique. De meilleures                   d’emplois. Il en résulterait des séquelles économiques
de base, nous prenions comme hypothèse que les              et l’implémentation des vaccins se passent plus           connaissances sur le traitement et la diffusion du          permanentes : la disparition d’entreprises viables
différents vaccins seront approuvés au début de 2021,       rapidement que prévu, les pays développés pourraient      virus, ainsi que de plus grandes capacités de traçage       et l’exclusion du marché de l’emploi de travailleurs
ce qui permettra aux pays développés de vacciner            avoir vacciné leur population avant la mi-2021. Dans      peuvent cependant réduire progressivement la sévérité       découragés.
leurs citoyens les plus vulnérables au cours du premier     ce scénario positif, des mesures restrictives ne          des mesures de restriction. Les autres risques négatifs
semestre. Cela signifie que les mesures restrictives        seraient plus nécessaires au second semestre, ce qui

6
Perspectives pour les marchés développés en 2021

Prévisions de croissance 2020-2021                                                                                          rapide. Les pays tributaires des activités de loisirs       qui avait été dicté par Trump. Les relations avec
                                                                                                                            pourraient cependant entamer un mouvement de                les alliés occidentaux, comme l’Union européenne,
                                                                                                                            rattrapage au second semestre de 2021 si les mesures        seront rétablies et les barrières commerciales levées.
                                   Croissance du PIB                                Inflation globale                       de restrictions sont définitivement levées et si les        L’opposition d’un Sénat toujours dominé par le parti
                          2019            2020           2021              2019            2020            2021             dépenses repartent vigoureusement à la faveur de la         républicain, ainsi que d’une grande partie de la
                                                                                                                            fin de la crise.                                            population, ne permettra cependant pas de réduire à
    Niveau mondial        2,8              -4,1          4,9               3,6              3,2             2,8
                                                                                                                                                                                        néant le protectionnisme actuel. Les divergences de
    États-Unis            2,2              -3,7          3,2               1,8              1,2             1,8             Au sein même des pays, les divergences entre secteurs       vues sur d’importants sujets, comme la réglementation
    Zone euro              1,3             -7,5          4,7               1,2              0,3             0,9             s’intensifieront. Les ménages à faibles revenus seront      et l’imposition des entreprises technologiques
                                                                                                                            encore touchés de manière disproportionnée parce            américaines au sein de l’UE resteront des points de
    Belgique              1,4              -8,1          5,1               1,2              0,6             1,2
                                                                                                                            qu’ils sont surreprésentés dans les secteurs à l’arrêt et   friction entre les alliés traditionnels.
    Allemagne             0,6              -5,7          4,0               1,3              0,4             1,2             travaillent souvent sur la base de contrats temporaires.
    Pays-Bas              1,7              -5,2          3,6               2,7              1,2             1,4             Les petites et moyennes entreprises, dépendantes de         S’agissant des relations entre l’Union européenne et
                                                                                                                            prêts bancaires, souffriront également en raison du         le Royaume-Uni, la victoire électorale de Joe Biden
    Espagne               2,0             -11,8          5,2               0,8             -0,4             0,7
                                                                                                                            durcissement des conditions de crédit. En revanche,         mettra la pression sur le Premier ministre britannique
    Royaume-Uni            1,5            -11,5          4,9               1,8              0,9             1,3             les grandes entreprises cotées pourront lever, à faible     Boris Johnson pour qu’il conclue un accord commercial
    Chine                  6,1             2,1           7,9               2,9              2,7             2,0             coût, des capitaux en émettant des obligations et           avec l’UE. Joe Biden a déclaré à plusieurs reprises
                                                                                                                            des actions grâce à la politique monétaire en vigueur,      que le Brexit constituait une erreur géopolitique et
    Japon                  0,7             -5,6          2,9               0,5             -0,1             0,3
                                                                                                                            qui favorise la faiblesse des taux d’intérêt et crée un     qu’un accord commercial entre le Royaume-Uni et les
                                                                                                                            sentiment positif sur les marchés d’actions.                États-Unis serait moins probable si Johnson minait
                                                                                                                                                                                        le processus de paix en Irlande du Nord. Dans les
Le renouvellement des mesures de restriction devrait            partiellement remplacé la demande de services. Cette                                                                    négociations, l’UE et le Royaume-Uni ont encore des
encore accroître les différences entre les secteurs et          évolution implique de manière générale que les pays         La présidence de Joe Biden réduira les                      positions très éloignées sur plusieurs sujets cruciaux.
les régions. Le secteur des services est la principale          fortement dépendants des secteurs des services              tensions géopolitiques                                      Nous prévoyons cependant que les deux parties
victime des restrictions sociales et le restera sans            les plus lourdement touchés, comme le tourisme et                                                                       parviendront finalement à un accord, parce qu’il est
doute au premier semestre de 2021. L’hypothèse                  l’horeca (entre autres l’Italie, l’Espagne et le Royaume-   La victoire de Joe Biden aux élections présidentielles      dans leur intérêt respectif. Mais l’approbation du deal
d’un retour à un confinement complet étant très                 Uni) continueront à régresser au premier semestre de        américaines conduira à un changement du paysage             pourrait être repoussée quelque temps, ce qui ne ferait
improbable, l’industrie restera en activité et le               2021, alors que les pays essentiellement producteurs        géopolitique en 2021. Nous nous attendons à ce que les      que prolonger l’incertitude.
commerce international poursuivra son redressement.             de marchandises (comme l’Allemagne et différents            États-Unis jouent à nouveau la carte de la diplomatie
La consommation de biens a déjà redémarré et a                  pays asiatiques) connaîtront un redressement plus           et laissent de côté l’agenda politique « America First »

7
Perspectives pour les marchés développés en 2021

Nous nous attendons à ce que les États-Unis                financer en augmentant l’impôt sur les sociétés et           dans l’autre, les pays de la zone euro et le Japon seront   à anticiper la fin des restrictions en augmentant leurs
continuent de résister à la domination mondiale            les revenus. Par conséquent, il est probable que la          vraisemblablement contraints de continuer à soutenir        investissements. En revanche, les consommateurs
croissante de la Chine, en adoptant cependant un ton       croissance économique mondiale sera moins stimulée           financièrement l’activité économique une bonne partie       pourraient ne pas desserrer les cordons de leur bourse
plus diplomatique. Des progrès modestes pourraient         qu’on ne pouvait l’espérer par de fortes dépenses            de l’année 2021.                                            jusqu’à ce qu’ils soient vaccinés. La demande du côté
être réalisés pour la première phase d’un précaire         budgétaires américaines au début de 2021. Plus tard                                                                      des consommateurs devrait donc rester faible et le
accord commercial entre les deux parties, mais les         dans l’année, démocrates et républicains pourraient          Pour le Royaume-Uni, les perspectives en 2021               niveau d’épargne élevé, en tout cas jusqu’à la mi-
tensions devraient continuer à marquer les relations       cependant trouver un accord sur un plan de relance           dépendent dans une large mesure de l’issue des              2021. Le maintien des restrictions limitera aussi les
entre ces géants. De leur côté, les États-Unis devraient   plus ambitieux, centré sur des investissements en            discussions commerciales avec l’Union européenne.           possibilités de dépenses. De surcroît, le chômage
aussi adopter à nouveau une position plus affirmée         infrastructures physiques et numériques, parce qu’une        Quand bien même un accord serait conclu, les                restera élevé dans les marchés développés, ce qui ne
dans les conflits internationaux, ce qui pourrait          partie des républicains soutient de telles dépenses.         conditions seront moins favorables qu’aujourd’hui. Si       permettra pas à l’activité économique de retrouver
conduire à des tensions croissantes avec la Russie,                                                                     on y ajoute la réintroduction récente de mesures très       son niveau pré-pandémique avant la mi-2021. Les
l’Iran, la Turquie et la Corée du Nord, même si Biden      Pour la zone euro et le Japon, des mesures                   restrictives, on peut s’attendre à ce que le Royaume-       futurs problèmes de solvabilité qui en découleraient
a déjà déclaré qu’il rétablirait l’accord sur l’énergie    budgétaires plus limitées aux États-Unis signifient          Uni se redresse plus lentement que la plupart des           pourraient provoquer de nouvelles pertes d’emplois.
nucléaire avec l’Iran. Toutefois, la polarisation de       vraisemblablement une moindre demande                        autres pays développés. Le Royaume-Uni voudra, dès          Une pression salariale sur les coûts du travail est donc
la population américaine empêchera sans doute la           en provenance de leur principal partenaire à                 lors, accroître ses échanges avec les États-Unis, de        peu probable. Dès lors, nous prévoyons que l’inflation
nouvelle administration d’obtenir un large soutien         l’exportation. En outre, vu le large soutien populaire       préférence à travers un accord commercial. En tout          restera en 2021 largement en dessous de l’objectif
pour une politique internationale offensive, réduisant     au protectionnisme aux États-Unis, Joe Biden aura            cas, le commerce entre les deux pays profitera quasi        (quelque 2%) des banques centrales dans leurs
ainsi la probabilité d’une action décisive en matière de   du mal à supprimer complètement les entraves aux             certainement d’un plan de relance considérable aux          marchés développés respectifs.
politique étrangère.                                       exportations, indépendamment de la composition finale        États-Unis.
                                                           du Sénat. Dans la zone euro, cette situation défavorable                                                                 La combinaison d’un chômage élevé et d’attentes
                                                           s’ajoutera à ses problèmes internes, provoqués par la                                                                    inflationnistes faibles garantit que toutes les grandes
La division des États-Unis est défavorable                 recrudescence des cas de contamination au coronavirus        Une inflation faible et un chômage élevé,                   banques centrales maintiendront leur politique
pour les perspectives de croissance                        au dernier trimestre de 2020 : les mesures de                garants d’une politique monétaire souple                    monétaire massive en 2021. Nous tablons sur le
mondiale                                                   restrictions ont à nouveau freiné l’activité économique.                                                                 maintien des taux d’intérêt directeurs, mais les
                                                           Le Japon a moins souffert de la crise sanitaire sur son      Alors que la confiance des entreprises est revenue          banques centrales n’hésiteront pas à prendre de
Comme le parti démocrate a désormais peu de chances        sol que la plupart des autres économies développées,         dans les économies développées à son niveau d’avant         nouvelles mesures ultra-expansives si des risques
de conquérir le contrôle du Sénat, Joe Biden sera          mais la reprise y est lente jusqu’à présent. Par ailleurs,   la pandémie, la confiance des consommateurs reste           baissiers venaient à se matérialiser. La Réserve
probablement contraint de rechercher des compromis.        le Japon ne parvient toujours pas à sortir du paradigme      faible. Nous prévoyons que cette distorsion perdurera       fédérale américaine (FED) sera probablement la
Cette situation l’empêcherait de mettre en œuvre           prévalant avant la crise du coronavirus, caractérisé par     en 2021. Ainsi, les développements positifs récents sur     première à s’engager dans cette voie si d’importantes
un énorme plan de stimulation budgétaire, qu’il veut       la faiblesse de la croissance et de la productivité. L’un    le plan des vaccins pourraient inciter les entreprises      mesures de relance budgétaire supplémentaires ne

8
Perspectives pour les marchés développés en 2021

Graphique 1 Prévisions en matière d’inflation (taux projeté à 5 ans, en %)                                                         (PEPP), ainsi que les opérations de financement à long      des mesures monétaires et budgétaires ciblées afin de
                                                                                                                                   terme favorables pour les banques (TLTRO).                  faciliter une reprise verte et inclusive, et de permettre
    5
                                                                                                                                                                                               la transition nécessaire vers un système économique
                                                                                                                                                                                               centré sur la recherche du bien-être à long terme. Des
    4                                                                                                                              Les choix politiques verts et inclusifs                     actions immédiates doivent être entreprises.
                                                                                                                                   ciblés restent rares
                                                                                                                                                                                               La mise en œuvre des recommandations du Fonds
    3
                                                                                                                                   Dans la plupart des économies développées, les              monétaire international en faveur d’investissements
                                                                                                                                   mesures gouvernementales ont consisté en priorité à         publics dans les infrastructures vertes, un juste
    2                                                                                                                              fournir une aide urgente, ce qui est compréhensible.        prix pour le CO2 et des indemnités pour les ménages
                                                                                                                                   Les préoccupations relatives aux menaces                    à faibles revenus, représenterait un progrès
                                                                                                                                   existentielles, comme le changement climatique et           considérable. Toutefois, même le Green Deal européen
    1
                                                                                                                                   le recul de la biodiversité, sont passées à l’arrière-      est beaucoup trop limité pour mettre en œuvre ces
                                                                                                                                   plan. Nous reconnaissons que l’économie doit être           recommandations et atteindre les objectifs de l’Accord
    0                                                                                                                              soutenue de toutes les manières possibles jusqu’à ce        de Paris sur le climat ainsi que les ODD. Qui plus est,
                                                                                                                                   que la reprise soit suffisamment forte. Il faut éviter      comme des États-Unis divisés ne seront pas en mesure
                                                                                                                                   ainsi des séquelles économiques inutiles, comme             de donner le bon exemple, nous craignons que les
    -1
                                                                                                                                   la faillite d’entreprises viables et la disparition         progrès initiés par les économies non européennes
            2013             2014             2015              2016           2017         2018          2019          2020
                                                                                                                                   d’emplois. Les mesures actuelles, prises un peu             soient encore moindres qu’espérés. Or, la transition
          États-Unis         Royaume-Uni           Zone euro           Japon
                                                                                                                                   partout dans le monde, sont cependant insuffisantes         nécessaire exige de toute urgence des investissements
Source : Refinitiv Datastream / Triodos Investment Management                                                                      pour atteindre les objectifs de l’Accord de Paris sur le    spécifiques qui soient centrés sur l’impact et pas
                                                                                                                                   climat. En outre, la récession économique provoquée         seulement sur le rendement. C’est précisément
sont pas prises et si les chiffres économiques devaient                    budgétaires ne donnent pas les résultats escomptés      par le coronavirus ralentit encore d’une décennie la        ce que nous continuerons à accomplir en 2021 et
se dégrader. En pareil cas, le dollar américain devrait                    ou si le coronavirus crée une nouvelle disruption. La   réalisation des Objectifs de développement durable          nous espérons que d’autres investisseurs prendront
se déprécier sur fond de reprise mondiale progressive.                     Banque centrale européenne devrait décider à cet        des Nations Unies (ODD) fixés pour 2030. Dès avant la       conscience que les défis à court et long termes
De manière générale, les banques centrales prendront                       égard, lors de sa dernière réunion de 2020, d’étendre   pandémie, il était devenu manifeste que les ODD ne          doivent être pris à bras-le-corps de toute urgence et
des mesures complémentaires si les plans de relance                        son programme d’urgence de rachat d’obligations         seraient pas atteints avant 2080. Pour y arriver, il faut   collectivement.

9
Perspectives d’investissement
Les marchés financiers ont connu une reprise               relance sont envisagées pour préserver la satisfaction     sans précédent des banques centrales, faisant                           Les investisseurs ne s’intéressant qu’aux mesures
spectaculaire après la chute libre provoquée par la        des marchés financiers à court terme. Les attentes         chuter les taux d’intérêt à long terme à des niveaux                    prises par les banques centrales, les rendements des
pandémie de Covid-19. Les marchés d’obligations et         vis-à-vis d’une inflation faible et la récession induite   historiquement bas. Au sein de l’Union européenne,                      obligations d’entreprises resteront faibles eux aussi.
d’actions se sont redressés comme si une relance           par la Covid-19 garantissent un climat monétaire           les attentes inflationnistes faibles et les perspectives                Dans ces circonstances de croissance difficiles, notre
économique rapide et complète se profilait à l’horizon,    très généreux en 2021. Les mesures de soutien              économiques médiocres pourraient pousser                                préférence va aux obligations d’entreprises de haute
confirmant une fois de plus que les marchés financiers     fiscal peuvent également renforcer le sentiment des        la BCE à étendre encore plus ses programmes                             qualité, émises par des sociétés au bilan solide :
sont complètement déconnectés de l’économie réelle.        investisseurs, bien que le paysage politique fragmenté     d’assouplissement quantitatif en 2021. Cette politique                  l’effondrement de l’activité économique risque, en
C’est la confiance dans des mesures constantes de          aux États-Unis puisse conduire à des mesures de            maintiendra plus longtemps encore les taux sur les                      effet, de provoquer des abaissements de notations.
stimulation monétaire qui nourrit le sentiment positif     soutien moins importantes que prévu.                       marchés des capitaux européens à un niveau bas.
des investisseurs. Cette situation pourrait perdurer
un certain temps encore, mais nous restons prudents        Tenant compte de notre approche fondamentale, nous         Graphique 2 Bilan des principales banques centrales - total des actifs (x 1.000 milliards de dollars US)
car il y aura incontestablement un moment où les           restons prudents et ne participons pas au « relief
                                                                                                                        10
marchés devront faire face à la réalité, avec toutes les   rally ». L’incapacité des banques centrales à répondre,
conséquences que cela implique.                            par leurs politiques, aux attentes des investisseurs           9
                                                           constitue un risque majeur, qui pourrait conduire à un
                                                                                                                          8
                                                           retournement d’opinion du marché. Ceci pourrait se
La politique monétaire reste dominante                     produire également en cas de retard important dans             7
                                                           la disponibilité des vaccins, ou d’augmentation des
                                                                                                                          6
En 2020, la confiance des investisseurs a, une             avertissements sur les bénéfices et du nombre de
nouvelle fois, été stimulée par d’énormes dispositifs      faillites. Ce sont, selon nous, des raisons suffisantes        5
de relance monétaire et budgétaire. Cette fois, c’est      pour que nous maintenions une légère sous-
                                                                                                                          4
une véritable crise qui a justifié ces mesures. Elles      pondération en actions et une position neutre en ce qui
ont provoqué une hausse rapide des cours de Bourse,        concerne les obligations.                                      3
certains marchés dépassant même les sommets
                                                                                                                          2
atteints avant la pandémie de Covid-19. Cette évolution
est inquiétante compte tenu de l’état désastreux           Les rendements obligataires resteront                          1
de l’économie mondiale et de l’énorme incertitude          probablement proches de leur niveau                            0
concernant l’avenir. Nous restons convaincus du fait       historique le plus bas
                                                                                                                               2006              2008              2010                2012       2014           2016           2018           2020
que les valorisations ont leur importance et estimons
                                                                                                                               Réserve fédérale          Banque centrale européenne            Banque du Japon       Banque populaire de Chine
donc que cette situation n’est pas tenable sur le long     La récession provoquée par la Covid-19 a accru le
terme. Nous reconnaissons que plein de mesures de          besoin de valeurs refuges et entraîné des mesures          Sources : Refinitiv Datastream / Triodos Investment Management

10
Perspectives d’investissement

Dans l’ensemble, ces considérations nous amènent à          strictes. Les marchés d’actions en Europe et au Japon       Allocation tactique des actifs
maintenir une position neutre vis-à-vis des obligations.    semblent bon marché par rapport aux États-Unis,
                                                            mais restent toujours (tout aussi) chers en termes
                                                            absolus. Les risques politiques dans la zone euro              Classe d’actif                    Évaluation         Cycle          Opinion           Total
Les marchés d’actions restent dépendants                    semblent s’être quelque peu atténués après l’accord            Obligations d’État                    –                0                +               0
des banques centrales                                       des dirigeants européens sur un fonds de relance
                                                                                                                           UEM                                   –                0                +               0
                                                            commun, mais l’incertitude relative aux relations
Malgré des corrections temporaires en 2020, les             commerciales avec le Royaume-Uni demeure un risque             Royaume-Uni                           –                0                +               0
niveaux de valorisation des actions sont restés élevés      majeur. En ce qui concerne le Japon, le problème               États-Unis                            –                0                +               0
au niveau mondial. Les estimations de bénéfices ont         le plus important est le manque de confiance et
                                                                                                                           Japon                                 –                0                +               0
baissé, mais nous pensons que la reprise générale           la faiblesse de la demande extérieure émanant de
et robuste des bénéfices attendue pour 2021 est             régions où le virus continue de circuler. Compte tenu          Crédits                               –               –/0               +               0
irréaliste. Une économie mondiale plus faible               de toutes ces circonstances, nous maintenons un avis           Crédits aux entreprises Euro IG       –               –/0               +               0
combinée à beaucoup d’incertitude offre un terreau          négatif concernant les actions américaines, neutre à
                                                                                                                           Actions                               –               –                 +              –/0
propice aux surprises négatives. Si ce scénario se          légèrement positif au sujet des actions européennes,
concrétise, une baisse des cours des actions et             et positif à propos des actions japonaises.                    Europe (hors R.-U.)                   0               –                0/+              0
des valorisations serait pleinement justifiée. La                                                                          Royaume-Uni                           +               –                –/0              0
poursuite de la tendance haussière sur les marchés
                                                                                                                           États-Unis                            –               –                 +              –
boursiers dépend principalement de nouvelles                Possibilités d’impact
mesures d’assouplissement budgétaire et surtout                                                                            Japon                                 +               –/0              0/+             +
monétaire, s’ajoutant à la poursuite des bonnes             Nous décelons encore des opportunités dans le                  Pays émergents                        +               –                 +              +
nouvelles concernant l’approbation, la distribution et le   domaine des investissements durables. Le Green Deal
déploiement des vaccins.                                    européen, qui est la feuille de route de l’UE pour rendre
                                                            son économie durable, devrait prendre de l’ampleur.         + = positif   0 = neutre   – = négatif
Le marché des actions américaines semble toujours           Le développement connexe d’une taxonomie verte
surévalué, tant par rapport à d’autres zones                permettra aux investisseurs d’orienter davantage
géographiques que d’un point de vue historique.             leurs investissements vers les technologies et les          pourra servir d’exemple pour le reste du monde. En              contribuent à l’atténuation du changement climatique
Le désaccord des autorités américaines limite               entreprises durables, tandis que l’élaboration d’une        dehors de l’Europe, nous espérons encore toujours               et à la réalisation des Objectifs de développement
la possibilité d’un gigantesque plan de relance             norme européenne pour les obligations vertes leur           pouvoir réaliser des investissements à impact au                durable durant les dix prochaines années.
budgétaire, mais rend également plus difficile pour         fournira un outil uniforme pour évaluer ces mêmes           Japon également. De manière générale, nous espérons
l’administration Biden d’augmenter l’impôt sur les          obligations. Le Green Deal contraindra également            qu’un sentiment d’urgence accru contribuera à
sociétés et d’introduire des réglementations plus           les entreprises à se montrer plus transparentes et          mettre à nouveau l’accent sur les investissements qui

11
Perspectives pour les marchés émergents en 2021
Après la pandémie : surfer sur la vague du redressement de la Chine                                                                                                                                 Maritza Cabezas Ludena

Pour les marchés émergents et les pays en                premier plan engagé dans la course technologique.            La distribution mondiale du vaccin prendra du temps et        qui emploient principalement des jeunes femmes.
développement, nous prévoyons une reprise prudente       Bien que cette situation ait entraîné certaines              cette incertitude va probablement ralentir la croissance      Selon le FMI, en Amérique latine et en Afrique
et inégale en 2021, avec des risques de baisse           difficultés au sein de l’ordre géopolitique établi, elle a   de la consommation et des investissements en 2021.            subsaharienne, la plupart des licenciements ont
principalement. Au terme de près d’un an d’une           également renforcé les liens commerciaux et financiers       En outre, nous nous attendons à ce que le revenu              concerné la main-d’œuvre féminine dans des secteurs
double crise mondiale - sanitaire et économique          avec de nombreuses économies émergentes et pays en           disponible diminue en raison de la baisse des aides           à forte intensité de contacts.
- et de plans de relance sans précédent, la fin des      développement.                                               d’État. Il y a toutefois lieu d’être optimiste. Le commerce
mesures de soutien approche dans la plupart des                                                                       extérieur a connu une croissance rapide à partir du           Une croissance inférieure à la croissance potentielle
pays. Néanmoins, l’incertitude quant à l’évolution                                                                    troisième trimestre de 2020 et cette tendance devrait         est synonyme de pression inflationniste moindre à
future de la pandémie persistera, surtout en ce qui      Perspectives à court terme                                   se poursuivre en 2021. Ceci s’explique en partie par la       court terme pour la plupart des pays émergents et en
concerne la disponibilité à grande échelle d’un vaccin                                                                relance relativement rapide du secteur de la production       développement. Mais dans les pays où la pandémie
Covid-19. Entre-temps, les gouvernements devront         Pour nos projections de référence concernant les             de biens, où la distanciation sociale peut être plus          a eu un impact plus important sur les chaînes
payer la facture de la pandémie et fixer d’autres        marchés émergents et les pays en développement,              facilement appliquée, ainsi que par l’augmentation des        d’approvisionnement, la pression inflationniste a
priorités en matière de dépenses, ce qui créera des      nous partons du principe que la pire phase de la             importations de produits liés à la santé. Le caractère        augmenté. Certains pays, comme le Nigeria, l’Inde et la
tensions sociales. Les pays qui sont en mesure de        crise est passée et que l’impact le plus important           durable de la relance commerciale à moyen terme               Turquie, connaissent une inflation à deux chiffres, ce
lever des capitaux pour répondre à leurs besoins de      a été ressenti au cours du premier semestre de               dépendra de la demande des grandes économies, dont            qui réduit encore plus le pouvoir d’achat des ménages.
financement auront un pouvoir d’achat plus important.    2020. Toutefois, la pandémie de coronavirus ne               la Chine, et des évolutions géopolitiques.                    En Russie et au Kazakhstan, l’inflation est inférieure
Les pays à faible revenu qui ont été les plus durement   s’interrompra pas subitement. Il est probable qu’elle                                                                      à 10%, mais elle a augmenté ces derniers mois. ².
touchés par la pandémie tenteront d’éviter de pousser    s’affaiblisse progressivement et ce processus pourrait       Jusqu’en 2021, la croissance économique dans la               Les devises de la Turquie et de la Russie subiront la
encore plus de personnes dans une extrême pauvreté.      se poursuivre au-delà de 2021. Nous prévoyons qu’un          plupart des pays émergents et en développement sera           pression des prises de position plus sévères attendues
                                                         vaccin Covid-19 efficace sera disponible pour le grand       inférieure à son niveau potentiel ou à la tendance à          aux États-Unis, tandis que les monnaies chinoise et
Un facteur décisif pourrait aider certains pays à        public au cours du premier semestre 2021, mais il            long terme. Même avant la pandémie, la majorité des           sud-coréenne continueront d’évoluer favorablement
compenser quelque peu l’impact de la pandémie en         faudra plus de temps à certains pays émergents               économies émergentes disposaient déjà d’importantes           grâce au solide redressement de ces deux pays.
2021 : le redressement de la Chine. Deuxième plus        pour l’obtenir. Une fois le vaccin disponible, il devra      capacités inutilisées. Et, aujourd’hui, le chômage
grande économie au monde, la Chine génère environ        être stocké et distribué, ce qui nécessitera la              augmente. Les personnes qui ont perdu leur emploi
16% du PIB mondial. Dès lors, elle joue également        construction de nouvelles infrastructures en certains        en raison de la pandémie auront plus de difficultés à         Conséquences en termes de pauvreté
un rôle fondamental en ce qui concerne la demande        endroits. Il faudra également établir une politique          réintégrer le marché du travail dans les secteurs les
de matières premières, en tant que pourvoyeur de         claire concernant les personnes prioritaires pour la         plus touchés - à savoir les secteurs à forte intensité de     La pandémie laissera des cicatrices importantes,
financements à l’étranger et comme fabricant de          vaccination.                                                 contacts, comme le tourisme/l’horeca et l’alimentation,       selon l’état du système de santé, la marge de

12
Perspectives pour les marchés émergents en 2021

     L’essor de la Chine : un coup de fouet pour les marchés émergents
     Bien que les perspectives de relance des marchés             les modèles des chaînes d’approvisionnement et des     production industrielle et la construction, ainsi que   Il n’est toutefois pas uniquement question de
     émergents dépendent fortement de l’évolution de la           flux de capitaux.                                      par une plus forte demande de produits agricoles        commerce : la Chine est également devenue, et de
     pandémie, une reprise économique rapide en Chine                                                                    importés. L’appréciation de la monnaie chinoise a,      loin, le principal investisseur dans plusieurs pays en
     constitue également un facteur important. Depuis un          L’économie chinoise affiche une croissance             en partie, renforcé cette tendance, car une monnaie     développement, en y finançant la construction de
     certain temps déjà, la Chine s’emploie à renforcer son       constante depuis la forte contraction du premier       plus forte rend les biens importés moins chers.         routes, de ports, de réseaux de télécommunications
     intégration commerciale et ses liens financiers avec         trimestre de 2020. Cette reprise est stimulée par      Un glissement plus rapide vers la consommation          et de projets énergétiques. La Chine représente le
     les pays émergents. Les performances économiques             la forte croissance des importations, imputable à      fournirait un soutien encore plus important à           plus grand prêteur bilatéral vis-à-vis de l’Afrique et
     chinoises à court et moyen termes sont importantes           la demande croissante de matières premières liées      la reprise mondiale, mais la consommation des           elle a dépassé à la fois la Banque mondiale et le Club
     pour la croissance des marchés émergents et pour             à l’activité d’extraction (hard commodities) pour la   ménages chinois reste modeste. Celle-ci représente      de Paris en tant que financier des pays émergents
                                                                                                                         environ 39% du PIB, contre une moyenne mondiale de      et en développement. Le rôle de la Chine en tant que
                                                                                                                         63%. Le renforcement des filets de sécurité en Chine    prêteur de premier plan s’est accru avec la Belt and
     Graphique 3 Part des exportations des pays en développement vers les États-Unis et la Chine (en %)
                                                                                                                         contribuerait à réduire l’épargne de précaution et à    Road Initiative (« nouvelle route de la soie »), lancée en
                                                                                                                         stimuler la consommation, mais cela ne peut pas être    2013 et qui cible l’Asie, l’Europe et le Moyen-Orient.
         30
                                                                                                                         mis en place du jour au lendemain.
                                                                                                                                                                                 Le rôle de la Chine en tant que principal prêteur à
         25                                                                                                              Le commerce avec la Chine fait déjà la différence,      certains pays à faible revenu a suscité des critiques
                                                                                                                         mais certains pays émergents et en développement        de la part de politiciens américains, qui y voient
                                                                                                                         en profitent plus que d’autres. Ces dernières           une stratégie pour accroître l’influence mondiale
         20
                                                                                                                         années, la Chine a accaparé une part croissante du      de la Chine et imposer aux pays bénéficiaires
                                                                                                                         commerce avec les pays en développement (voir           un endettement excessif. Le Center for Global
         15                                                                                                              graphique) et devient un acteur important en matière    Development classe les pays prêteurs en fonction
                                                                                                                         d’infrastructures et de technologies. Les pays          de diverses dimensions politiques qui contribuent au
                                                                                                                         disposant d’abondantes ressources naturelles sont       développement : la Chine se classe dernière parmi 40
         10
                                                                                                                         fortement dépendants de la demande chinoise en          pays en raison de l’opacité de ses financements, de la
                                                                                                                         matières premières. Certains pays africains tels que    petite taille des crédits en comparaison avec la taille
           5                                                                                                             l’Angola, l’Érythrée et la Gambie exportent vers la     du pays, et de leur structure non concessionnelle.
                                                                                                                         Chine plus de 50% de leurs exportations totales. La     Il est positif de noter que, depuis la pandémie, la
                                                                                                                         relance des exportations vers la Chine entraîne même    Chine a participé, avec d’autres créanciers du G20,
           0
                                                                                                                         une hausse de la croissance du PIB dans des pays        à des programmes de réduction de la dette pour les
          Q3 1981 Q3 1985          Q3 1990     Q3 1995      Q3 2000      Q3 2005      Q3 2010     Q3 2015      Q3 2020
                                                                                                                         comme le Chili, le Brésil et la Russie.                 remboursements dus en 2020. Elle démontre ainsi
                  Exportations vers la Chine   Exportations vers les États-Unis
                                                                                                                                                                                 sa capacité à mettre de côté sa préférence pour les
                                                                                                                                                                                 accords bilatéraux.
     Source : Refinitiv

13
Perspectives pour les marchés émergents en 2021

manœuvre budgétaire, la structure de l’économie et                 sentir dans les sociétés les plus inégalitaires.         Parallèlement, les inégalités vont également se creuser   devraient probablement enregistrer les taux de
le degré de numérisation de chaque pays. Selon les                 En 2021, entre 110 et 150 millions de personnes          à cause des pertes d’emplois touchant les personnes       croissance les plus faibles, suivies par l’Amérique
estimations de la Banque mondiale, la pauvreté et les              supplémentaires seront poussées dans l’extrême           faiblement qualifiées ou celles qui travaillent dans      latine. Les marchés émergents qui disposent d’une
inégalités de revenus vont inévitablement augmenter.               pauvreté et contraintes de vivre avec moins de 1,90      l’économie informelle et les métiers de services, où      marge de manœuvre budgétaire et de conditions
Le ralentissement de l’activité économique impacte                 dollar US par jour. Près des deux tiers de la partie     la distanciation sociale est plus difficile à mettre en   de financement abordables, peuvent envisager des
plus durement les couches les plus pauvres de la                   extrêmement pauvre de la population mondiale             œuvre.                                                    mesures d’incitation fiscale supplémentaires en 2021.
population. Les effets s’en feront particulièrement                vivent en Asie du Sud et en Afrique subsaharienne.                                                                 Les pays asiatiques émergents ont fait appel avec
                                                                                                                            Sans les programmes d’aide d’urgence, le nombre de        succès au marché des capitaux courant 2020, et ils
Graphique 4 Pays enregistrant la plus forte croissance de l’extrême pauvreté en 2020 (en millions de personnes)             personnes vivant dans une pauvreté extrême aurait         pourraient récidiver en 2021. D’autres pays à revenu
                                                                                                                            toutefois été beaucoup plus important encore. Selon       intermédiaire et avec un important déficit budgétaire
                  Inde                                                                                                      le FMI, ces programmes ont permis d’éviter que            voient leurs coûts d’emprunt augmenter et ont déjà
                                                                                                                            l’augmentation de la pauvreté ne double au Brésil. Au     un accès plus limité au marché. C’est le cas des pays
              Nigeria
                                                                                                                            Pakistan, 12 millions de familles ont reçu un versement   exportateurs de pétrole, encore toujours confrontés à
Rép. dém. du Congo                                                                                                          en espèces de 75 dollars US. La Banque mondiale           un prix du pétrole plus bas qu’avant la pandémie et à
                                                                                                                            estime qu’environ 55 pays ont effectué des versements     des dépenses publiques élevées.
             Éthiopie
                                                                                                                            du même type par voie électronique, soutenant ainsi
                Kenya                                                                                                       quelque peu la consommation des ménages dans de           Parallèlement, plus de la moitié des pays à bas salaires
                                                                                                                            nombreux cas (Bangladesh, Éthiopie, Kenya et Nigeria).    sont très exposés au risque de surendettement,
         Bangladesh
                                                                                                                                                                                      selon le FMI. Les dépenses en soins de santé restent
           Venezuela                                                                                                                                                                  une priorité pour ces pays, et nous espérons que
                                                                                                                            Les restrictions budgétaires limiteront le                les versements en espèces se poursuivront aussi
       Burkina Faso
                                                                                                                            soutien des autorités                                     longtemps que possible. Le FMI soutient les efforts
                  Mali                                                                                                                                                                visant à accélérer, aussi vite que possible, la réduction
                                                                                                                            Dans certains pays, la relance de l’activité économique   de la dette des pays à faible revenu. Plus vite les
          Philippines
                                                                                                                            dépendra de la disponibilité de financements              gouvernements se mettront d’accord sur la future
                         0     10    20     30   40      50   60   70     80    90    100   110    120   130   140    150   étrangers. En raison de leurs importants déficits         restructuration de la dette de ces pays, plus vite ils
                             Octobre 2020    Pré-Covid                                                                      budgétaires et de leur accès limité aux crédits           pourront réaffecter leurs ressources.
Sources : FMI/Banque mondiale, Brookings                                                                                    étrangers, l’Afrique subsaharienne et l’Asie du Sud

14
Vous pouvez aussi lire