Rapport d'expertise La Poste Pays de GABALE - PLACE DU FOIRAIL 48200 SAINT CHELY

 
Rapport d’expertise
                     La Poste Pays de GABALE

                                 PLACE DU FOIRAIL
                                 48200 SAINT CHELY

Expertise décidée par le CHSCT de l’établissement selon les dispositions
   des articles L. 4614-12 et L. 4614-13 du nouveau Code du Travail

                                                                                                Révision
                                                                                    Adjoint au Directeur
                                                                                         Pascal HUARD

                                                                                                Intervenants
                                                                                           Chef de projet
                                                                                        Philippe BOUAZIZ

                                                                                    Chargés d’expertise
                                                                                         Bertille Monniot
                                                                                   Sébastien BOURDAIS

                                                                                      Rapport remis le
                                                                                                [Date]
   Emergences                                                             Santé  Travail  Prévention
   «Le Méliès»  261 rue de Paris                                                  Tél. 01 55 82 17 67
   93556 Montreuil Cedex                                                           Fax 01 55 82 17 55

            Organisme agréé par le Ministère du Travail pour les expertises auprès des CHSCT, par arrêté
               du 3 février 1994  renouvellement du 31 décembre 2012, publié au JO le 9 janvier 2013
Préambule

Ce rapport concerne l’expertise que le CHSCT de l’Etablissement La
Poste du Pays de GABALE a bien voulu confier à Emergences.

Il a été transmis le [Date] au Président et au Secrétaire du CHSCT, pour
une prochaine réunion du CHSCT.

Emergences est à la disposition du CHSCT pour en faire une présentation
à l’ensemble de ses membres.

Les intervenants d'Emergences remercient le Président, le Secrétaire de
l’organisme ainsi que l’ensemble des personnels pour leur contribution à
la bonne réalisation de cette étude.
Table des matières

1.          DEMANDE ....................................................................................................................... 4
1.1.        DEMANDE ........................................................................................................................... 5
1.2.        CHOIX METHODOLOGIQUES ................................................................................................. 5
2.          CARACTERISTIQUES DU PROJET ........................................................................... 9
2.1.        PRESENTATION DU PROJET .................................................................................................10
2.2.        LEXIQUE.............................................................................................................................11
3.          ANALYSE DES SITUATIONS DE TRAVAIL ............................................................13
3.1.     ARRIVEE DU COURRIER AU SEIN DE LA PDC1 DE SAINT CHELY .........................................14
3.2.     LES TRAVAUX INTERIEURS (TI) ..........................................................................................15
3.3.     LES TRAVAUX EXTERIEURS (TE) ........................................................................................18
3.4.     L’ORGANISATION DU TRAVAIL ...........................................................................................21
   3.4.1. Equipe ...........................................................................................................................21
   3.4.2. Variabilité des tournées ................................................................................................23
   3.4.3. Pause repas ..................................................................................................................24
3.5.     UNE POPULATION FRAGILISEE ............................................................................................26
3.6.     UN RISQUE DE TMS IDENTIFIE ...........................................................................................27
3.7.     CONCLUSION ......................................................................................................................29
4.          ANALYSE DES CONSEQUENCES DU PROJET ......................................................31
4.1.     REORGANISATION DES TOURNEES ......................................................................................32
   4.1.1. Le découpage de tournée ..............................................................................................32
   4.1.2. Redistribution des PRE et des PDI ...............................................................................35
4.2.     REORGANISATION DES EQUIPES ET DES LOCAUX ................................................................36
   4.2.1. Allongement des temps de trajet et risque routier ........................................................41
   4.2.2. Une modification du périmètre géographique et humain .............................................44
   4.2.3. Evolution des procédures et des processus de travail ..................................................44
   4.2.4. Un changement de moyen de locomotion .....................................................................46
4.3.     MANAGEMENT ...................................................................................................................47
   4.3.1. L’encadrement : vecteur du projet................................................................................47
   4.3.2. Des compétences en management de la santé et sécurité à améliorer .........................49
   4.3.3. Des marges de manœuvre réduites pour l’encadrement ...............................................50
4.4.     DES RISQUES PSYCHOSOCIAUX A PREVENIR ......................................................................51
   4.4.1. De quoi parle-t-on ? .....................................................................................................51
   4.4.2. Conséquences de la présence de RPS ...........................................................................53
   4.4.3. Actions de préventions ..................................................................................................53
5.          SYNTHESE / CONCLUSION........................................................................................55
6.          RECOMMANDATIONS ................................................................................................57
6.1.        RECOMMANDATIONS GENERALES ......................................................................................58
7.          ANNEXES ........................................................................................................................63
7.1.        DELIBERATION DU CHSCT ................................................................................................64
7.2.        BIBLIOGRAPHIE ..................................................................................................................66

                                                                                                          Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                                                                          Rapport d’expertise  [Date]  3
1. Demande

Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                Rapport d’expertise  [Date]  4
1.1. Demande

Conformément à l'article L. 4612-8 du Code du Travail, la Direction de
l'Etablissement du Centre Courrier Pays GABALE engage un processus
d'information /consultation du CHSCT pour la mise en œuvre d'un projet de
réorganisation de l'activité sur les sites de Saint-Chély PDC1, Aumont PDC2,
Fournels PDC2 et Le Malzieu PDC2.

Pour les représentants des personnels au CHSCT, ce projet va aboutir sur des
modifications importantes des conditions de travail et impacter fortement la santé
au travail des salariés.

Ainsi le projet induit une augmentation des tournées, de la charge de travail,
renforçant la fragilisation de personnes déjà sensibles physiquement et
psychologiquement.
A titre d’exemple l’enquête conduite en juin 2013 met clairement en avant
l’existence d’un haut niveau de risque de TMS pour les personnels de
l’Etablissement.

Aussi, cette réorganisation implique, pour la représentation du personnel, des
risques, qu'il convient d'évaluer entièrement afin que conformément à la loi, le
CHSCT puisse jouer pleinement son rôle dans la démarche de prévention des
risques et de préservation de la santé des salariés.

La mission d’expertise confiée par le CHSCT a pour objectifs :

   o Analyser les situations de travail existantes sur l'ensemble des entités
      concernées par le projet ;

   o D'évaluer l'impact de la mise en œuvre du projet sur la santé physique et
      mentale des personnels ;

   o D'aider le CHSCT à formuler des propositions pour l'amélioration des
      conditions de travail, de la santé et de la sécurité des agents.

1.2. Choix méthodologiques

La méthodologie mise en œuvre par Emergences repose sur une démarche
« pluridisciplinaire » requérant l’intervention d’une équipe de professionnels de
compétences diverses, permettant une approche par des regards professionnels
« croisés ».
Cette méthodologie permet d’analyser les conditions réelles de travail en
s’appuyant notamment sur une analyse documentaire et, un recueil de données
sur le terrain, éventuellement un questionnaire, de valider les données obtenues
et d’explorer l’ensemble des déterminants de la situation.

                                                           Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                           Rapport d’expertise  [Date]  5
Une réunion d’information a été réalisée avec le président du CHSCT et le
Responsable Qualité Organisation (ROQ), pour échanger sur le projet.

Cette réunion nous a permis d’avoir à la fois une description du projet, une
présentation de l’équipe et du fonctionnement de l’établissement.

    o L’analyse documentaire permet à l’expert de prendre connaissance des
       situations de travail, du contexte et du projet.

Liste des documents demandés à la Direction, et dates de réception :

                              Documents                                       Dates de
                                                                              réception
Documents relatifs au projet                                                 21.11.13
Organigramme par site et par fonction                                        21.11.13
Caractéristiques des tournées actuelles                                      21.11.13
Charges (temps) des tournées actuelles                                       21.11.13
Caractéristiques des tournées futures                                        21.11.13
Charges (temps) des tournées futures                                         22.12.13
Plans des locaux actuels                                                     22.12.13
Plans des locaux futurs                                                      22.12.13
Données relatives à l’ ge, l’ancienneté dans la fonction, dans l’entreprise 21.11.13
des salariés concernés par l’expertise
Fiches de postes actuelles des différents emplois concernés par l’expertise 21.11.13
Fiches de poste actuelles du manutentionnaire                                Non remis à
                                                                             ce jour
Nouvelles fiches de postes des différents emplois concernés par l’expertise Non remis à
                                                                             ce jour
Document unique d’évaluation des risques (et les éventuels documents de 21.11.13
travail qui ont permis son élaboration) – (R.4121-1 du Code du Travail)
Programme annuel de prévention (L .4612-16 du Code du Travail)               21.11.13
Bilan hygiène et sécurité (bilan de la situation générale de la santé, de la 22.12.13
sécurité et des conditions de travail)
Rapport annuel du médecin du travail sur 3 ans                               21.11.13
Fiche d’entreprise rédigée par le médecin du travail                         21.11.13
Recap ATM/ATA                                                                21.11.13
Plan de formation des salariés sur 3 ans                                     21.11.13
Etat et nombre d’heures supplémentaires effectuées par mois depuis deux Non remis à
ans                                                                          ce jour
PV CHSCT                                                                     21.11.13
Résultats de l’enquête sur les TMS avec appui de la CARSAT (cf. PV 21.11.13
CHSCT 03.07.13)
Objectifs individuels                                                        22.12.13
Objectifs collectifs                                                         22.12.13
Grille entretien agents mesure impact                                        21.11.13
Récap Questionnaire Agent                                                    21.11.13

                                                           Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                           Rapport d’expertise  [Date]  6
Projet d’établissement 2013-2015                                                       21.11.13
PMR                                                                                    21.11.13
DVAN et plan d’action                                                                  21.11.13
Compte rendu de la réunion présentation étude impact                                   21.11.13
APACT Etude d’impact                                                                   21.11.13
Groupes de travail sur la réorganisation                                               21.11.13
Rapports Médecin de prévention                                                         21.11.13
Feuille de présence ETC Scénarii                                                       21.11.13
Horaires actuels et futurs                                                             21.11.13
Rapport Assistante Sociale                                                             21.11.13
Règlement Intérieur actuel et futur                                                    21.11.13
Projet d’accord temps de travail                                                       21.11.13
Charge de sécables actuelles (PDI,PRE, KM)                                             Non remis à
                                                                                       ce jour
Charge de sécables futures (PDI,PRE, KM)                                               21.11.13
Cadences                                                                               21.11.13
Points de restauration sur les tournées                                                21.11.13
Plan de l'implantation des casiers actuels                                             22.12.13
Plan de l'implantation des casiers futurs                                              22.12.13
Plan du parking actuel                                                                 22.12.13
Plan du parking futur                                                                  22.12.13

                    Figure 1: Liste et état des documents demandés

    o L’analyse du projet ou du risque porte sur les différentes fonctions
       concernées par l’activité et de leurs relations avec l’ensemble du
       fonctionnement de l’entreprise. Cette phase permet d’analyser la réalité des
       conditions de travail et les risques encourus en s’appuyant sur des
       entretiens et des observations. Nous avons réalisé :

            Une série d’entretiens individuels semi-directifs (environ 1h30) avec
             des agents occupant des postes de responsabilités, des interlocuteurs
             impliqués dans les choix, la gestion ou en relation avec les risques
             professionnels et les conditions de travail. Nous avons rencontré :

                        Le Président du CHSCT
                        L’encadrant
                        Le médecin du travail
                        Le secrétaire du CHSCT
                        Des agents des 4 sites (19 au total)

            Des entretiens collectifs semi-directifs (environ 3h30) avec des agents
             exerçant des fonctions ou des métiers similaires ; cette méthode
             permet de rencontrer un nombre relativement important de personnes
             confrontant leurs points de vue (dans un cadre de confidentialité
             garantie par la déontologie du cabinet). Chaque entretien a rassemblé,
             sur la base du volontariat, des agents, sans liens hiérarchiques entre
             eux. Les groupes ont été constitués dans un souci de représentativité

                                                                Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                                Rapport d’expertise  [Date]  7
en termes d’ ge et d‘ancienneté. Chaque entretien collectif a été
            conduit par 2 experts. Nous avons réalisé :

                       Des entretiens collectifs avec 6 à 8 Agents (2 au total)

           Des observations de l’activité de travail ont eu lieu pour évaluer les
            conditions concrètes d’intervention des personnels lors de leurs
            diverses activités. Elles sont indispensables pour évaluer les critères
            déterminants des conditions de travail.

            Les observations permettent de mieux comprendre les conditions
            d’apparition des risques professionnels.

            Les experts ont procédé aux observations afin de comprendre en quoi
            la mise en œuvre du projet modifierait les conditions de travail et les
            effets possibles du projet en termes de risques professionnels.

            Nous avons suivit 6 tournées (5 voitures et 1 piétonne) afin d’observer
            l’organisation d’une tournée et d’appréhender l’impact de la
            réorganisation sur celles-ci. Ceci a été fait en situation réelle, c’est-à-
            dire à pied ou en voiture.

Récapitulatif des entretiens et observations réalisés :

 16.12.13         17.12.13            18.12.13          19.12.13                03.01.13
  St Chély        Fournels           Le Malzieu       Aumont Aubrac             St Chély
 Entretiens      Entretiens &       Entretiens &       Entretiens &            Entretiens &
                 Observations       Observations       Observations            Observations

                Figure 2: Sites et dates de interventions réalisées

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                              Rapport d’expertise  [Date]  8
2. Caractéristiques du projet

              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                              Rapport d’expertise  [Date]  9
2.1. Présentation du projet

Ce projet s’inscrit dans le Projet Global de l’établissement 2013 (PGE) avec dans
l’axe vie au travail l’amélioration des conditions de travail.

Les objectifs et enjeux de ce projet se déclinent selon 3 axes :

   o Amélioration de la satisfaction client,

   o Adapter les moyens à la charge de travail,

   o Le rééquilibrage de l’ensemble des tournées.

Le périmètre du projet :

   o Les sites de distribution de Saint Chély PDC1, Aumont PDC2, Le Malzieu
     PDC2 et Fournels PDC2.

   o L’activité : distribution du courrier, des objets suivis (lettres
     recommandées,...), des colis et des Imprimés Publicitaires (IP).

   o Le périmètre géographique englobe 35 communes.

   o Les effectifs de l’ensemble des sites concernés par la réorganisation : 38
     agents dont 63 % sont âgés de plus de 46 ans.

             Organigramme PAYS GABALE
                                             Directeur Etablissement

                                                           Resp Clients/Esprit de
          Resp. Ressources              ROQ
                                                                 Service            Resp PROD
                                                            (mutualisé Lozère)

                                                                                                                            1 Encadrant
                                                                                          1 Encadrant                         1 Equipe
                                   1 Encadrant
                                                                                           3 Equipes
                         29 PT organisées en 4 Equipes :                                                                       14 QL
                                                                                             20 QL
          1 équipe Saint Chély en FA 7QL 1FE 1FQ et 1 Manut/IP/C/R
          1 équipe Saint Chély/Aumont en FA 7QL 1FE 1FQ
          1 équipe Le Malzieu en FA 7QL 1FEQ,
          1 équipe Fournels hors FA 4QL
                                                                                                MARVEJOLS PDC1
                                                                                                    (17 QL)                  LA CANOURGUE PDC1

                              SAINT CHELY PDC1
                              (12 QL et 1 Manut/IP)
                                                                                              NASBINALS PDC2
                                                                                            (3 QL dont une navette)
                                                              Projet de
                               LE MALZIEU PDC2             réorganisation
                              (8QL dont 2 navettes)
                                                            porte sur ces
                                                                sites
                                 FOURNELS PDC2
                                (4 QL dont 1 navette)

                                   AUMONT PDC2
                                (4 QL dont 1 navette)

                                 Figure 3: Organigramme PAYS GABALE

                                                                                                                      Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                                                                                     Rapport d’expertise  [Date]  10
Le projet de réorganisation prévoit :

   o L’aménagement des tournées

   o De nouveaux équipements

   o Une évolution des procédures et des processus de travail

   o Une modification du périmètre géographique et humain

   o Des modifications des tâches de travail

   o Des nouvelles procédures adaptées

   o Des nouveaux horaires de travail

Afin de faciliter la lecture, les caractéristiques (actuelles et futures) spécifiques à
chacune de ces thématiques sont exposées par thème.

2.2. Lexique

ACCORD : Accompagnement Création Optimisation Réseau Distribution. Outil
de découpage des Tournées
BI : Bulletin d’Itinéraire. Document établi sur la base du circuit prévu pour l’agent
distributeur ou collecteur
BP : Boites Postales
Boîte de collecte : Tout type de boîtes de relevage collectées comportant une
signalétique de prise en charge (horaire de levée, proximité bureau)
CEDEX : Courrier d’Entreprise à Distribution Exceptionnelle. Il est traité de
manière spécifique pour une remise au plus tôt au client
CHM : Casier Hybride Modulable
CM : Casier Modulaire
COLLECTE : Contrat passé avec une entreprise qui prévoit le passage d’un
agent de La Poste pour récupérer le courrier selon une fréquence et un horaire
indicatif de passage
CR : Coffre Relais. Il est implanté sur la voie publique et renferme une partie du
courrier qui n’a pu être emporté par le distributeur, pour des raisons de volumes.
Ce dernier le récupère sur son circuit pour le distribuer dans les boîtes aux lettres
DHT : Durée Hebdomadaire de Travail
DR : Dépôt Relais. Sac constitué par le distributeur ne pouvant emporter la
totalité du courrier qu’il doit distribuer, pour des raisons de volume. Il est ensuite
déposé par un autre distributeur équipé d’une voiture dans un coffre-relais
FA : Facteurs d’Avenir. Programme du Courrier lancé en 2006 visant à la mise en
place du travail à la distribution en équipe
FE : Facteur d’Equipe
FQ : Facteur Qualité
GEOPOINTS : outil du système d’information des PPDC/PDC permettant de
gérer les données géographiques
HLP : Haut Le Pied

                                                               Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                              Rapport d’expertise  [Date]  11
IP : Imprimé Publicitaire. Courrier sans adresse distribué par le facteur sur son
circuit, dans un délai définit
METOD : Méthodologie d’Evaluation des Tournées de Distribution. Outil de calcul
de charge des TI et des TE
MOLOC : Moyens de Locomotion utilisé pour réaliser la tournée de collecte ou de
distribution.
OO : Objets Ordinaires
OS : Objets Spéciaux
PDC : Plate-forme de Distribution du Courrier
PDI : Point de Distribution. Un PDI identifie un point d’arrêt de la tournée de
distribution du facteur.
PDV : Portion de Voie
PPDC : Plate-forme de Préparation et de Distribution du Courrier
PRE : Point de Remise. Point de raccordement d’un client destinataire (1 PDI = 1
ou plusieurs PRE)
PT : Position de Travail
QL : Quartier Lettre
TCP : Tri Code Postal. C’est un tri qui permet de disposer d’un produit séparé par
Code Postal
TCD : Tri Complet Distribution. C’est un tri qui permet de disposer d’un produit
séparé par Quartier ou par Tournée dans l’ordre de la distribution
TE : Travaux Extérieurs. Il s’agit d’un ensemble de circuits
TI : Travaux Intérieurs. Il s’agit des travaux de tri effectués par les agents
distributeurs sur le courrier, pour le classer dans le sens du circuit
TIC : Travaux Intérieurs Collectifs (ex TG : Tri Général)
TII : Travaux Intérieurs Individuels
TMJ : Trafic Moyen Journalier
TPD : Tri Préparatoire Distribution. C’est un tri qui permet de disposer d’un
produit séparé par Quartier ou par Tournée
4RM : quatre roues motorisées

                                                           Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                          Rapport d’expertise  [Date]  12
3. Analyse des situations de travail

                     Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                    Rapport d’expertise  [Date]  13
Afin d’étudier l’impact de la réorganisation nous avons tout d’abord analysé les
situations de travail actuelles en réalisant un état des lieux global.

D’autre part, tout travail étant situé dans un environnement donné, l’observation
d’activité des agents nous a immanquablement conduit à porter une attention
particulière à la configuration des locaux, facteurs essentiels des conditions de
travail.

3.1. Arrivée du courrier au sein de la PDC1 de Saint Chély

Le courrier des 4 sites (Saint Chély PDC1, Aumont PDC2, Le Malzieu PDC2 et
Fournels PDC2) arrive dans des bacs sur le site de Saint Chély entre 8h et 8h15
par transport routier en provenance de Mende (1 ou 2 camions selon le trafic
courrier). Nous observons que le courrier est déchargé dans une cour non
couverte exposée aux intempéries (pluie, neige). Ces mauvaises conditions de
chargement/déchargement, exposent les agents à des risques de chutes.

Les bacs sont déchargés et triés par PDC par un manutentionnaire et un agent
d’une tournée (la TM26). Lors de ce tri, les agents séparent les caisses de TPD
des 4 sites, et acheminent le TDP de Saint Chély ainsi que le reste du courrier au
niveau de la salle du Tri général (TG). Le TPD est séparé du reste du courrier et
ne passe pas par le TG car il arrive sur le Centre, déjà conditionné en liasses ou
en caissettes. En effet il a fait l’objet d’un tri par quartier de distribution en amont.

Les colis sont disposés dans l’entrepôt au rez-de-chaussée de l’établissement,
tandis que les bacs de lettres sont déposés dans des chariots, puis transportés
au premier étage via un ascenseur dont la capacité de transport est réduite et
inadaptée (un seul chariot), sans compter le risque de panne.

Lors du déchargement des camions, nous observons un pic d’activité pour les
deux agents dédiés à la manutention. Ils rencontrent alors des difficultés pour
réaliser correctement leurs tâches (décharger le camion et monter le courrier en
même temps pour le disposer au premier étage). Ce sont donc des agents non
formés à la manutention qui pallient le manque de renfort (encadrant, facteurs).

L’attention du CHSCT est attirée sur ce glissement des tâches qui semble
être un point de pénibilité.

Une fois dans l’entrepôt, les colis sont flashés et triés par 2 agents (TM99 et
TM26) permettant un traçage informatique.

Les courriers recommandés quant à eux, sont flashés par tournée par l’agent de
cabine de St Chély. Un bordereau par tournée est imprimé à destination des
facteurs, listant les recommandés pour leur tournée. Ces bordereaux doivent être
remis aux titulaires des tournées navettes avant leur départ en PDC2. Cette
butée temporelle expose l’agent cabine à une pression telle que des erreurs
d’orientation des recommandés sont quotidiennes. Elles peuvent être source de
perte de temps et de tension entre les agents : les lettres recommandées figurant
sur les bordereaux ne correspondent pas toujours à la bonne tournée. Les agents
doivent alors corriger leur bordereau à la main et prévenir l’agent cabine pour

                                                                Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                               Rapport d’expertise  [Date]  14
rectification informatique. Celui ci n’est pas toujours joignable car souvent en
double tâche, devant être disponible pour les clients au guichet et pour les agents
en cabine.

En cas de surcharge de travail, il est aidé et remplacé par des Facteurs Qualité
(FQ). Ces tâches ne sont pas prévues dans la fiche de poste des FQ et réduisent
le temps consacré à leurs missions.

L’agent cabine, qui doit effectuer ses t ches dans un temps réduit, est donc
soumis à un fort pic d’activité. L’ajout d’un agent supplémentaire au moins avant
le départ en tournée des facteurs serait une solution et permettrait ainsi aux FQ
d’effectuer leurs missions de qualité.

3.2. Les travaux intérieurs (TI)

La majeure partie des travaux intérieurs concerne le tri manuel du courrier. Il se
fait en plusieurs étapes successives : les travaux intérieurs collectifs, les travaux
intérieurs individuels, la vérification et le classement du courrier d’une tournée de
distribution.

Travaux Intérieurs Collectifs :

À Saint Chély, les facteurs débutent le travail à 8h12 et commencent par trier le
courrier par quartier-lettres (par tournée de facteur) la partie du courrier et de la
presse des 4 sites. Il s'agit du TIC (Travaux Intérieurs Collectifs, ex TG : Tri
Général).

À l'occasion de ce tri, sont également mis à part les boîtes postales (BP) et les
courriers à destination des entreprises (Cedex) qui, mal adressés ou mal aiguillés
en amont, sont parvenus mélangés avec le courrier « classique ». Les Cedex et
BP sont en effet triés à part, pour remise ou distribution rapide. Le tri, la
distribution et la collecte de ces objets sont réalisés par l’agent manutentionnaire.

Une fois le tri général terminé, quatre facteurs récupèrent les objets (courrier,
colis, etc.) des PDC2 (1 pour le site d’Aumont, 1 pour le site de Fournels et 2
pour le site le Malzieu) et l’acheminent par transport routier de St Chély vers leur
PDC2 respective. Ces tournées sont appelées « tournées navettes ».

Les agents de ces tournées sont particulièrement exposés à un travail de
manutention. En effet, en plus de leur propre courrier ils doivent charger les
lettres et colis de toutes leur PDC2 respective. D’autre part, le local destiné au tri
des colis et au stockage des IP étant très réduit, la capacité de stockage y est
très limitée. Lors de l’arrivée des IP le samedi sur le site de Saint Chély, les
agents sont alors contraints de charger les IP dans leur véhicule au retour de
tournée. Le poids total par agent peut atteindre 600 kg. Ceci est d’autant plus
pénible à la fin d’une semaine de travail et dans des conditions de chargement
difficiles (zone de stationnement étroite).

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  15
Préconisation n° 1 :

Le manque de place est une problématique à résoudre (IP, colis, etc.).

Par ailleurs, nos observations mettent en évidence des difficultés de chargement
et déchargement sur chaque site (terrain étroit et en pente, rues pavées,
escaliers). Ce sont des éléments qui aggravent la pénibilité du travail des agents.

A l’arrivée de ces tournées navettes en PDC2, chaque agent récupère le courrier
de sa tournée et le trie dans l’ordre de sa tournée (coupage) sur un casier qui lui
est propre. C’est le Tri Intérieur Individuel (TII). Sur le site de Saint Chély, le TII
est réalisé directement après le TIC.

Travaux intérieurs individuels :

Les TIC et TII sont réalisés via des casiers individuels, comprenant entre une
quarantaine et une centaine de cases. Chacune d'elles correspond à une portion
de la tournée. Il peut s'agir d'une petite rue, de quelques numéros dans une voie
(rue, avenue) ou d'un seul gros point de remise (immeuble, association).

Cependant, des mesures ont été prises pour faciliter le tri, tel qu’un triple
affichage des noms de rues (au dessus, en face, et en bas du casier).

Depuis la création des 4 tournées navettes, le TG du courrier d’Aumont, de
Fournels, et du Malzieu, se fait dans la salle de tri de St Chély, en plus du TG de
St Chély. Pour information, avant cette mesure, le TG des PDC2 était réalisé au
sein même de chaque site. Il a donc fallu ajouter 4 ces agents des tournées
navettes dans ces locaux déjà exigus, ce qui a parfois conduit à la mise en place
de 2 agents sur un même casier lors du TG. Bien que les agents qui partagent
leur casier s’entraident, nos observations ont mis en évidence le manque de
confort et la gène occasionnés par les croisements de bras et les interruptions de
tâches qui en découlent.

Notons également que parmi les casiers de St Chély, l’un d’entre eux est dédié à
la fois au TG et au TI.

                                                               Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                              Rapport d’expertise  [Date]  16
Figure 4: Plan de l'implantation des casiers actuels (Document La Poste remis le 22.12.13)

A l'issue de ce premier tri, chaque agent circule entre les différents postes de
travail pour récupérer les plis de sa tournée dans les casiers de ses collègues. A
noter que ce temps de ramassage du courrier issu du tri général n’est pas
quantifié dans l’organisation de travail.

Enfin, avoir trié tout le courrier à destination de son quartier-lettres, le facteur
reprend la plupart des cases l'une après l'autre, pour le classer de façon définitive
dans l'ordre de sa tournée (picage).

Lors du tri le facteur a également pour tâche de traiter les réexpéditions et lettres
recommandées de sa tournée. Les réexpéditions peuvent se traiter de différentes
façons en fonction des préférences du facteur. Soit il les traite directement au fur
et à mesure du tri du courrier, soit il les traite en une fois après avoir classé tout
son courrier. Le traitement consiste à glisser les lettres dans des enveloppes de
réexpédition ou à coller une étiquette de réexpédition au verso de la lettre.

Enfin, il prend en charge les lettres recommandées à destination de sa tournée
(qui ont été traitées à part par la cabine à leur arrivée dans le centre).

Lorsque toutes ces tâches ont été réalisées le facteur est alors prêt à partir en
tournée.

Charge physique :

Nous remarquons que lors du tri (TIC et TII), les agents effectuent des tâches

                                                                 Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                                Rapport d’expertise  [Date]  17
répétitives exécutées à un rythme soutenu et maintiennent des postures
statiques prolongées. De plus en raison de l’envergure des casiers, les agents
doivent effectuer une hyper sollicitation articulaire de l’épaule, du coude, et des
cervicales (angles supérieur aux angles de confort) pour placer le courrier dans
les cases situées aux extrémités du casier. Cette configuration crée également
des déplacements circulaires ainsi que des piétinements au poste de travail.

D’autre part, les agents sont obligés d’effectuer des torsions successives du
poignet pour faire rentrer le courrier dans les emplacements correspondants.
Cela augmente de façon considérable la pénibilité et le risque de TMS (Troubles
musculo-squelettiques).

Le temps collectif pour effectuer ces tâches est défini. Selon les périodes, ce
temps peut paraître suffisant ou non. Pour respecter les délais de départ pour la
tournée, l’agent doit ajuster son rythme de travail.

Plus le rythme est soutenu, et plus la sollicitation des membres supérieurs
se fera à une fréquence élevée ce qui peut favoriser voir accélérer
l’apparition de TMS.

Les causes, les conséquences ainsi que des axes de préventions pour les TMS
sont abordés à la fin de ce chapitre (cf. Partie 3.6).

Charge mentale :

En plus des composantes physiques, chaque manipulation implique une lecture,
c’est-à-dire un traitement mental qui, conjugué avec l'activité physique et le
rythme de travail (imposé et auto-imposé), est source de fatigue et de pénibilité.

La charge mentale se traduit également par les efforts de mémorisation des
parcours de tournées dans leur ensemble (rues, ordre, clients), mais également
des particularités de chacune (difficultés, caractéristiques du terrain ou des
clients).

3.3. Les travaux extérieurs (TE)

La distribution :

Les travaux extérieurs regroupent la distribution des plis pour les particuliers et
les entreprises, les courriers recommandés ainsi que les déplacements et tâches
qui y sont associés. Les tournées se font actuellement en véhicules à quatre
roues motrices, sauf pour 3 tournées qui sont piétonnes.

Le manutentionnaire dans sa tournée effectue la collecte des boîtes aux lettres
de rues de Saint Chély, la distribution des IP et colis des tournées piétonnes ainsi
que la collecte et la remise des objets pour les entreprises.

Les facteurs à pied ne pouvant pas emporter la totalité des lettres en une seule
fois, ils constituent lors du tri des « dépôts-relais ». Ils forment des liasses de
courrier mises en sac puis déposées par le manutentionnaire en voiture dans des

                                                             Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                            Rapport d’expertise  [Date]  18
«coffres dépôts relais» disposés sur la voie publique. Le facteur peut ainsi, en
des points précis de sa tournée, récupérer le courrier à distribuer.

Même si les agents sont équipés de crampons, le piéton est exposé au risque de
chute qui est augmenté par les conditions climatiques retrouvées au pays Gabale
(verglas, neige),

Les facteurs en 4RM quant à eux, distribuent les lettres, les colis, et les IP de leur
tournée.

L’ensemble de ces agents est exposé à des facteurs de pénibilité liés aux
fréquentes montées et descentes des véhicules ainsi qu’au risque routier. En
effet, le pays Gabale est sujet aux enneigements fréquents faisant obstacles à la
bonne circulation des agents. Le déneigement est effectué mais il n’est pas
toujours synchronisé avec le passage des agents.

« Parfois on apprend que le chasse neige est passé 10 min après nous, c’est
énervant.»        Un agent

Préconisation n° 2 :

Une préconisation simple serait d’établir un lien entre les facteurs et l’agent
en charge du déneigement.

Des contraintes d’horaires source de stress :

En plus des tâches de distribution, les agents des tournées navettes ont pour
mission de relever le courrier des PDC2 à des horaires précis, et de le
transporter à St Chély avant 16h. Ces contraintes temporelles sont susceptibles
de générer un stress chez ces agents. Ils craignent de ne pas avoir suffisamment
de temps pour respecter les horaires. De plus, les facteurs stressent et
s’adaptent pour arriver avant le départ de la navette afin de maintenir un haut
niveau de qualité de service (départ du courrier le jour même).

L’attention du CHSCT est attirée sur cette organisation qui est une source
de stress majeur pour ces agents.

L'heure de départ en tournée varie en fonction de la quantité de travail (TI), du
degré d'expérience du facteur, et des conditions climatiques qui conditionnent
l’heure d’arrivée du courrier au centre de tri.

Les agents des PDC2 partent plus tard que ceux de Saint Chély car ils attendent
les navettes qui elles sont soumises à l’horaire de fin du TG.

Des normes temporelles non conformes aux variations de l’activité :

La distribution des courriers recommandés, nécessite une signature de la part du
destinataire. En cas d’absence de celui-ci, le facteur laisse un avis de passage.
Les consignes sont d’aviser le moins possible. La remise de courriers
recommandés rencontre plusieurs obstacles. Le temps prévu pour la distribution

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  19
est de 1min 30 en moyenne. Cependant dans la réalité du travail, il existe une
multitude de situations particulières qui remettent en question cette norme qui est
une moyenne nationale :

Les consignes sont de sonner et de ne pas passer le portail des habitations pour
éviter notamment les attaques canines. Cependant en milieu rural les habitations
ne disposent pas toutes d’une sonnette, voire parfois de boîte aux lettres,
contraignant le facteur à aller frapper à la porte du client, ce qui lui prend plus de
temps. De même, certains clients isolés en situation de handicap demandent une
attention particulière de la part des facteurs, qui n'est pas toujours connue ou
reconnue. (par exemple : clients non voyants qu'il faut guider pour signer le reçu,
des personnes se déplaçant en déambulateurs à qui il faut amener le courrier et
prendre les lettres à envoyer…)

L’absence de prise en compte des aléas de l’activité est vécue comme une
manque de reconnaissance des réalités du travail. Ceci se traduit par un
manque de confiance des agents envers leur direction.

Retour à la PDC1 de Saint Chély :

A la suite de la tournée, lors de son retour, le facteur remet à la cabine les lettres
recommandées qu'il n'a pas pu distribuer, traite le courrier à retourner à
l'expéditeur (destinataire n'habitant pas à l'adresse indiquée, nom non inscrit sur
la boîte à lettres).

La journée du facteur se termine officiellement à 15h02 pour les agents de Saint
Chély, à 16h05 pour les agents des PDC2 et entre 15h32 et 15h57 pour les
tournées navettes. Mais en réalité, étant dépendante de la quantité du travail, elle
peut se terminer après l'heure prévue, ce qui arrive régulièrement lors des jours
de sécabilité.

En effet, lors de la création d’une tournée à l’aide du logiciel ACCORD
(Accompagnement Création Optimisation Réseau Distribution), aucune marge
n’est prise en compte. Le facteur peut donc terminer après l’heure de fin de
service si le trafic moyen journalier (TMJ) est supérieur à la TMJ d’organisation
(100%) et/ou si le facteur doit distribuer en plus de sa tournée, une tournée
partageable dite « sécable » (cf. partie 3.4.), car il a pour obligation de finir de
distribuer le courrier même si cela lui impose des heures supplémentaires qui ne
sont pas rémunérées.

En dépit des contraintes citées, les agents expriment un attachement fort à leur
métier lié notamment au lien social avec les clients. Les plus anciens font partie
du paysage familial, certains rendent des services à des personnes âgées
isolées. Cela les renvoie à un sentiment d’utilité de leur travail, qui est un élément
connu comme en limitant les effets pathogènes.

Si les travaux extérieurs sont vécus comme une liberté par rapport aux
travaux intérieurs, c’est la phase de travail la plus pénible (exposition aux
températures extrêmes (verglas et neige l’hiver), force physique nécessaire
au déplacement des bacs de courrier, fréquentes montées et descentes du
véhicule...).

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  20
3.4. L’organisation du travail

Actuellement, « les sites de Saint Chély PDC1 et Aumont PDC2 sont organisés
en Facteur d’Avenir à 36h31 avec 1 jour de repos toutes les 4 semaines. Les
repos sont pris le lundi ou mardi. Les 16 tournées sont organisées en 2 équipes
de 8 plus un facteur Qualité par équipe. Dans chaque équipe il y a 7 tournées et
une sécable. Il y a également une position IP/Manutention/Collecte et remise à
35h et une cabine à 38h10.

Le site du Malzieu PDC2 est également organisé en facteur d’avenir à 36h31
avec un jour de repos toutes les 4 semaines. Les repos sont pris le lundi ou
mardi. Les 8 tournées sont organisées en équipe de 8 dont un Facteur d’équipe
qui a sur son temps de travail les jours forts 20% de QS.

Le site de Fournels quant à lui n’est pas organisé en facteur d’avenir. Les 3
tournées sur sites sont à 37h03 avec 3 repos toutes les 9 semaines et la navette
est à 42h avec 3 repos toute les 3 semaines ».

Cette différence d’organisation est source de conflit avec les agents des autres
sites, et tend à être lissée dans la nouvelle réorganisation.

3.4.1. Equipe

Avec l’organisation en Facteur d’Avenir, La Poste a misé sur la notion d’équipe,
le principe étant de remplacer, sans moyens supplémentaires, les absences en
tout genre (allant des absences non programmées ou inopinées comme les
arrêts pour maladie, aux absences planifiées comme les jours de repos ou les
congés annuels).

Facteurs d’équipe et facteurs qualité :

Sur une équipe de facteurs, l’organisation du travail est basée sur la
« sécabilité » le lundi et le mardi ou le trafic est théoriquement moins important.
Elle est divisée en autant de parties qu’il y a de facteurs dans l’équipe. Le reste
de la semaine cette tournée est attribuée à un facteur dit « d’équipe » (FE) qui
est un facteur polyvalent car il connaît l’ensemble des tournées. Les lundis et
mardis les facteurs d’équipes remplacent les agents en repos.

Depuis l’organisation en Facteurs d’Avenir, le système de tournée dite
« sécable » accentue la pénibilité des travaux extérieurs. Elle est d’ailleurs
perçue par les agents comme une charge de travail supplémentaire.

Quand un FE est absent, la charge de la tournée sécable est répartie entre les
autres agents en plus de leur tournée. La tournée du facteur absent est alors
prise en charge par le facteur qualité (FQ). Ce dernier n’est pas titulaire d’une
tournée et assure des actions d’amélioration de la qualité auprès de l’équipe, le
développement d’un collectif de travail ou la distribution en cas d’absence
occasionnelle d’un agent.

                                                            Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                           Rapport d’expertise  [Date]  21
Facteurs titulaires :

Il existe au sein de la Poste un système qui consiste à être titulaire de sa tournée.
Ces agents ont leur tournée propre. Lorsqu’une tournée est démontée à plus de
50% (%PRE d’origine) ou qu’elle se libère à l’occasion du départ de son titulaire
(mutation, retraite...), elle est alors « mise en vente ». C’est alors l’occasion pour
les autres agents de « racheter » la tournée en vente afin d’en devenir titulaire.
L’ordre de possibilité d’achat se fait par ancienneté.

Facteurs remplaçants :

Dans une équipe, il existe également des facteurs remplaçants (appelés
« rouleurs »). Leur fonction principale consiste à remplacer en priorité les
absences programmées des facteurs titulaires et des facteurs d’équipe. Le statut
de rouleur est le premier échelon auquel accède un nouvel agent. Ils effectuent la
tournée des titulaires absents, et doivent ainsi connaître une grande quantité de
tournées (>10). Ainsi la fonction de remplaçant constitue aujourd’hui une
ressource de régulation pour pallier aux dysfonctionnement dans la gestion des
absences programmées et imprévues.

Nos entretiens rapportent que leur travail est vécu comme complexe, ils ont le
sentiment de réapprendre les tournées à chaque fois avec leurs particularités
propres. Ils mettent d'autant plus de temps à les assimiler qu'elles changent à
chaque réorganisation. Leurs difficultés par rapport aux titulaires se remarquent
notamment par le temps plus important qu'ils mettent à réaliser les travaux
intérieurs (mémoriser les casiers, les numéros de rues) et à distribuer car ils ne
connaissent pas les subtilités des tournées. Cet écart se remarque d'autant plus
que les opérations de minutage des tâches ont été prévues pour des titulaires
connaissant la tournée.

En réalité, et d’après les entretiens les « rouleurs » assurent le remplacement
des absences programmées mais aussi des absences imprévues. Il s’ensuit un
écart à la règle qui met en évidence un dysfonctionnement dans l’organisation et
en particulier dans la gestion des absences des équipes.

Cette fonction de remplacement implique qu'ils changent parfois quotidiennement
de tournées, de manière imprévisible ou informés sur des délais très courts. Ce
qui requiert une capacité d’adaptation rapide et d’apprentissage des différentes
tournées.

« Une de difficulté c’est de ne pas savoir où l’on va et combien de temps » Un
agent

« On bouche les trous »              Un agent

Les rouleurs sont par conséquent soumis à une charge mentale plus élevée que
les autres facteurs en ce qui concerne les efforts d’adaptation à fournir pour être
opérationnel et respecter les butées temporelles fixées. Ces difficultés sont
accentuées en situations de « sécabilité » qui nécessite d’apprendre et parfois
réapprendre chaque partie de la sécable en plus des tournées.

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  22
Leur travail est vécu comme complexe. Ils mettent d'autant plus de temps à les
assimiler les tournées qu'elles changent tout le temps. Leurs difficultés par
rapport aux titulaires se remarquent notamment par le temps plus important qu'ils
mettent à réaliser les travaux intérieurs (mémoriser les casiers, les numéros de
rues) et à distribuer car ils ne connaissent pas les subtilités des tournées. Cet
écart se remarque d'autant plus que les opérations de minutage des tâches ont
été prévues pour des titulaires connaissant la tournée.

La récente organisation en Facteurs d’Avenir a fait passer les agents d’un jour de
congé par semaine, à un jour par mois. Pour les titulaires, il s’agit du lundi ou du
mardi. Les remplaçants quant à eux ont moins de prévisibilité, il peut s’agir de
n’importe quel jour de la semaine.

Le changement de tournée permanent est aussi perçu comme un avantage pour
certains car il permet de diversifier le travail et d’éviter une certaine routine.
L'inconvénient majeur de l'activité de rouleur est la difficulté de créer une relation
avec le client puisqu'ils ne restent pas assez de jours d'affilés sur la même
tournée. Les objectifs des rouleurs sont donc difficilement atteignables. Cela crée
parfois de la frustration, d’autant plus que le système de remplacement est perçu
pas la Direction comme « améliorant la satisfaction des clients qui bénéficient de
la même qualité de service en l’absence du facteur titulaire (notion de continuité
de service) ».

« Je ne veux pas voler le commissionnement des collègues »               Un agent

« C’est difficile de vendre à des clients qui nous voient tous les 6 mois » Un agent

Les remplaçants peuvent anticiper en doublant en avance la tournée qu'ils vont
remplacer plusieurs semaines plus tard. La gestion de leur planning se fait en
fonction des tournées qu'ils connaissent et de celles qu'ils doivent apprendre.

Nous attirons l’attention du CHSCT devant la densité de la charge mentale
de remplaçants, l’imprévisibilité dans leur organisation/planification, les
rapports sociaux différents.

3.4.2. Variabilité des tournées

Actuellement, les tournées ne sont pas égales au regard de leur étendue, des
types de points de remise (verticales, horizontales), de la topographie
ville/campagne, des hauts de pied, etc…

Les points d’arrêt et leurs topographie :

On distingue les points de distribution horizontaux (soit un point de remise pour
un arrêt) des points de remise verticaux (soit plusieurs points de remises
regroupés pour le même arrêt). Leur répartition est différente selon la tournée et
n'implique pas les mêmes efforts à fournir pour le facteur. Un arrêt pour une
maison ne concernera qu'une boîte aux lettres, mais celle-ci peut être isolée du
reste de la tournée, et le facteur devra parcourir un long trajet pour un seul pli.
Cette particularité locale se confronte aux normes nationales prescrites.

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  23
Cette disparité de lieux et d’efforts à fournir au sein même de la tournée rend
certains points de passages plus éprouvants que d'autres.

Nous constatons également des particularités des points de remise. Les boîtes
aux lettres peuvent être difficilement accessibles, de taille non standard et poser
des difficultés pour les courriers de format spécial qui doivent alors être pliés. Sur
certaines il manque le nom du propriétaire, ce qui est d'autant plus difficile pour
les facteurs remplaçants qui ne sont pas familiers avec la tournée et ses
particularités.

L’iniquité des tournées en termes de praticabilité de terrain, de distance à
parcourir, de point de distribution horizontale ou verticale, paraît inévitable mais
représente néanmoins un risque de tensions entre les facteurs, selon la
praticabilité et la rapidité des tournées.

Le flux de courrier :

L’activité journalière d'un facteur est dépendante de la quantité et du type de
courrier, de part le nombre de plis à distribuer, la taille ou le poids des objets
(catalogues, publicités, lettres), la proportion de recommandés (qui requièrent
une signature du client ou un avis de passage du facteur donc prennent plus de
temps).

La variabilité individuelle :

Chaque facteur a un rythme propre. Ces différences de rythmes peuvent
cependant créer des tensions quand le travail individuel est dépendant de celui
des autres.

Ces facettes de la distribution ne sont pas forcément connues et prises en
compte par La Poste. Ces éléments sont exprimés par les agents à leur direction
pour les intégrer dans le projet de réadaptation des tournées, mais ne sont pas
entendues. En effet la direction locale manque de marges de manœuvre pour
influer sur les standards nationaux dans son affectation des moyens selon les
particularités des situations.

3.4.3. Pause repas

Une pause de 45 minutes est prévue dans le temps de travail des facteurs. Pour
chaque tournée, les encadrants ont établi une liste de points de restauration
situés sur le trajet des agents. Cependant, il apparaît que certains de ces points
de restauration ne sont pas ouverts durant l’hiver, ou que les horaires de services
ne sont pas toujours synchronisés avec les horaires de passage des agents.

Notons également que la plupart des facteurs est à la recherche de gain de
temps, afin :

   o d’anticiper les pertes de temps (prendre de l’avance pour compenser un
     éventuel retard)

                                                              Emergences  CHSCT La Poste Pays de GABALE
                                                                             Rapport d’expertise  [Date]  24
Vous pouvez aussi lire