La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux Réseau local d'intégration des services de santé d'Érié St-Clair, 2016-2019 PLAN DE SERVICES DE SANTÉ INTÉGRÉS 4

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux
La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) i Table des matiéres Section 1 : Résumé 1 Section 2 : Introduction et contexte 6 Réseau local d'intégration des services de santé d'Érié St-Clair – Contexte 6 Le RLISS d'Érié St-Clair 6 Influences provinciales et locales 8 Plan de services de santé intégrés 3 9 Consultation et participation 9 Participation communautaire 11 Répondre à de nouvelles attentes : PSSI 4 14 Survol des gains de rendement du RLISS d'Érié St-Clair pour 2014-2015 15 Perspective stratégique du PSSI 4 19 Section 3 : Contexte et priorités de la province 22 Contexte provincial 22 Harmonisation avec les priorités provinciales 22 Priorité aux patients : Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé 22 Visées de l’ensemble des RLISS et Priorités aux patients : Plan d'action de l'Ontario en matière de soins de santé 24 Section 4 : La vision du RLISS d’Érié St-Clair du système de soins de santé local 26 Vision 26 Élaboration du PSSI 26 Contexte local 31 Section 5 : Aperçu du système de santé du RLISS d'Érié St-Clair 34 Caractéristiques de la population 34 Enjeux économiques 38 État de santé et maladies chroniques 38 Utilisation des services 40 Réussites 41 Section 6 : Priorités et tactiques ciblées pour le système de santé local 49 Aperçu 49 Partie 1 : L'évaluation des points chauds 50 Partie 2 : Approche tactique unifiée locale (de 12 à 36 mois) 59 Section 7 : Conclusion et prochaines étapes 79 Conclusion 79 Prochaines étapes – Objectifs d'amélioration du rendement des services 79

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 1 : Résumé RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) ii Figure et Tableau Figure 1 : Plan de services de santé intégrés 2016-2019 du RLISS d’Érié St-Clair 28 Figure 2 : Cadre de responsabilisation des RLISS de l'Ontario 30 Figure 3 : Cadre des soins aux patients du RLISS d’Érié St-Clair 31 Figure 4 : Secteurs (et sous-secteurs) géographiques des maillons santé de la région d'Érié St-Clair 51 Figure 5 : Carte de l'indice de défavorisation de Windsor/Essex 56 Figure 6 : Carte de l'indice de défavorisation de Chatham-Kent 57 Figure 7 : Carte de l'indice de défavorisation de Sarnia/Lambton 58 Tableau 1 : Affectation des fonds du RLISS d'Érié St-Clair, 2014-2015 7 Tableau 2 : Méthodes de participation communautaire employées dans le cadre du PSSI 4 et participants 12 Tableau 3 : Caractéristiques démographiques des répondants au sondage 13 Tableau 4 : Participation communautaire – principaux thèmes 14 Tableau 6 : Rendement du RLISS d'Érié St-Clair, principales mesures provinciales (2015-2016) 16 Tableau 7 : Congés d'hôpitaux par habitant (35 ans et +) et visites aux SU par 100 000 habitants du RLISS d'Érié St-Clair (2014-2015) 17 Tableau 8 : Taux de réhospitalisation dans les 30 jours pour les patients atteints de MPOC et d'ICC selon la sous-région du RLISS (2014-2015) 17 Tableau 9 : Rendement du RLISS d’Érié St-Clair relativement à l'intégration du système et à l'accès (2015-2016) 18 Tableau 10 : Orientations stratégiques actuelles et émergentes du RLISS pour 2016-2019, priorités annuelles 20 Tableau 11 : Priorités émergentes du RLISS pour 2016-2019, priorités annuelles 21 Tableau 12 : Caractéristiques démographiques d'Érié St-Clair 36 Tableau 13 : Espérance de vie dans Érié St-Clair 39 Tableau 14 : Taux de prévalence de maladies chroniques sélectionnées, Érié St-Clair et Ontario, 2013 et 2011 40 Tableau 15 : Taux d'admission de patients atteints d'une maladie chronique par 100 000 habitants (2013), par sous- secteur géographique des maillons santé 52 Tableau 16 : Taux d'utilisation des SU par 100 000 habitants (2014) selon les conditions propices aux soins ambulatoires 52 Tableau 17 : Taux d'utilisation selon le nombre de visites répétées aux SU sur deux ans (selon les principaux groupes ambulatoires) 54 Tableau 18 : Mesures de rendement potentielles de la réforme des soins primaires du RLISS d’Érié St-Clair 80 Tableau 20 : Capacité / types de lit de l'ensemble du système du RLISS d’Érié St-Clair – Cibles/changements axés sur une amélioration d'ici 2019 82 Tableau 21 : Objectif d'amélioration du rendement communautaire du RLISS d’Érié St-Clair d'ici 2019 pour des populations particulières atteintes de maladies chroniques 82 Annexe A : Analyse environnementale Annexe B : Activités de participation communautaire

La personne d'abord : Notre base pour le changement dans les soins de santé locaux

RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 1 Section 1 : Résumé Le Réseau local d'intégration des services de santé (RLISS) d'Érié St-Clair est l'un des 14 RLISS établis en 2006 en tant que sociétés de la Couronne de l'Ontario. Les RLISS sont responsables de la planification, du financement et de l'intégration des services de santé dans l’ensemble de la province. Celui d'Érié St-Clair dessert les communautés de Chatham-Kent, de Sarnia/Lambton et de Windsor/Essex, soit une population d'environ 640 000 personnes, et gère un budget annuel de 1,14 milliard de dollars pour les services de soins de santé locaux (voir le tableau 1).

Le présent document expose notre quatrième Plan de services de santé intégrés (PSSI 4). Ces plans, que tous les RLISS sont tenus de produire, tiennent compte :  des visées du système de soins de santé provincial;  des orientations stratégiques et des objectifs locaux;  des tactiques et des mesures d'amélioration précises pour le système de soins de santé dans la région d'Érié St-Clair.

Le système de soins de santé de l'Ontario entre actuellement dans une période de transformation exceptionnelle qui modifiera considérablement la façon dont les services sont établis, fournis, gérés et gouvernés. Cette nouvelle orientation fait appel à une approche axée sur la santé de la population pour concentrer les efforts sur l'amélioration de l'état de santé des gens, et vise à procurer un accès plus équitable à tous les résidents par une meilleure intégration du système. Une approche axée sur la santé de la population s'applique à une population entière ou à une sous-population définie plutôt qu'aux individus.

En recourant à cette approche, le système peut se concentrer sur des populations précises, de façon à aborder plus efficacement les inégalités en matière de santé et à améliorer les déterminants sociaux de la santé. Les résultats ou avantages d'une approche axée sur la santé de la population comprennent la création d'un système de santé durable et intégré.

Les principales visées provinciales appuyant le cadre pour la prochaine phase de la transformation du système de santé sont :  une réorganisation complète des soins à domicile et en milieu communautaire, de sorte que ceux-ci soient plus en mesure répondre aux besoins des patients et mieux conçus pour y répondre;  Un virage vers des soins intégrés et coordonnés centrés sur le patient, avec un processus de changement s'articulant autour d'une réforme des soins primaires;  une attention renouvelée à la promotion de la santé et du mieux-être, les adultes profitant d'un accès facile à de l'information destinée à promouvoir la prise de décisions fondées sur des données probantes relativement à leurs soins;  la transparence, de façon qui fait participer les patients à tous les niveaux de la prise de décisions.

Nos objectifs locaux, qui appuient ces visées provinciales, concordent avec Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé, publié en février 2015 par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée (MSSLD) de l'Ontario.

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 1 : Résumé RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 2 Plus précisément, les objectifs locaux du RLISS d'Érié St-Clair comprennent entre autres :  Accès : fournir un accès plus rapide aux bons soins;  Contact : prodiguant des soins mieux coordonnés et intégrés dans la communauté, près du domicile des patients;  Information : soutenir les gens et les patients en offrant l'éducation, l'information et la transparence dont ils ont besoin pour prendre les bonnes décisions concernant leur santé;  Protection : prendre des décisions fondées sur la valeur et la qualité, afin de veiller à la viabilité du système pour les générations à venir.

Notre PSSI 4 s’ajoute aux travaux antérieurs et donne un aperçu détaillé des orientations stratégiques du système de santé local que nous suivrons au cours des trois prochaines années (de 2016 à 2019). Il décrit aussi de façon détaillée comment ces orientations stratégiques seront mises à exécution dans le cadre de différents projets et différentes mesures tactiques visant à atteindre les cibles de rendement établies pour le système de santé. En cette période de transformation, nous avons dû intégrer de nouvelles lignes directrices provinciales aux orientations stratégiques que nous suivons depuis un certain temps déjà.

De plus amples détails sur les nouveaux objectifs provinciaux seront communiqués à mesure que nous progresserons dans le PSSI 4.

Orientations stratégiques émergentes Nos priorités stratégiques demeureront fondées sur les efforts de planification antérieurs, y compris :  les priorités stratégiques locales énoncées dans le PSSI 3, qui couvrait les années 2013 à 2016;  les priorités du MSSLD, telles qu'elles sont exposées dans Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé;  la vision stratégique du RLISS d'Érié St-Clair : « Meilleurs soins, meilleures expériences, meilleure valeur ».

Le RLISS d'Érié St-Clair commence actuellement, dans une perspective de soutien à la transformation du système de santé et à une approche d'amélioration de l'accès aux soins de santé et de l'équité axée sur la santé de la population, à discuter des priorités stratégiques émergentes et des plans à l'échelle locale pour :  effectuer une réforme des soins primaires;  faire progresser une stratégie locale d'équité en matière de santé;  élargir l'initiative des maillons santé;  restructurer les soins communautaires et à domicile;  élaborer une stratégie concernant les soins de santé en milieu rural.

Ces stratégies s'harmonisent aussi avec les commentaires reçus dans le cadre de nos activités de participation communautaire auprès de partenaires des soins de santé et de membres de la communauté d'Érié St-Clair. On s'attend à ce que ces priorités stratégiques soient plus pleinement opérationnalisées dans le cadre de notre processus annuel de planification des activités, mené en février de chaque exercice financier.

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 1 : Résumé RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 3 Pour le présent PSSI, le RLISS d'Érié St-Clair a établi huit priorités stratégiques : 1) Amélioration des résultats dans les services des urgences des hôpitaux Dans la région d'Érié St-Clair (et en Ontario en général), les services des urgences (SU) des hôpitaux continuent d'être le portail par défaut par lequel beaucoup trop de consommateurs accèdent aux soins de santé. La congestion des SU qui en résulte est un indicateur du rendement global du système de santé, qui montre avec quel degré d'efficacité nos soins de santé primaires, soins communautaires, services de santé mentale et programmes hospitaliers collaborent pour desservir les patients.

2) Amélioration des résultats en matière de gestion des autres niveaux de soins Trop souvent, les gens restent à l'hôpital alors qu'il existe un autre niveau de soins (ANS) qui répondrait mieux à leurs besoins. Par exemple, ils pourraient être à leur domicile ou dans un foyer de soins de longue durée (SLD), où les services peuvent être mieux adaptés à leurs besoins. Cette situation a des répercussions négatives à la fois sur le flux des patients et sur l'expérience des patients, en plus d'accroître les coûts globaux des soins de santé. Si les taux d'ANS (pourcentage des lits occupés par des patients hospitalisés en attente d'un ANS) au sein du RLISS d'Érié St-Clair ont diminué au cours du plus récent exercice, notre région continue à subir d'importantes pressions en matière d’ANS attribuables aux personnes présentant des besoins spéciaux complexes.

Il est par ailleurs connu que les patients se rétablissent mieux et plus rapidement s'ils peuvent être transférés des soins actifs aux soins pour conditions subaiguës ou réintégrer leur communauté. Notre objectif au cours des trois prochaines années consistera donc à améliorer le transfert des patients vers le bon milieu de soins, qu'il s'agisse notamment des soins de réadaptation, des services communautaires et même de leur domicile.

3) Amélioration des résultats en matière de prévention et de gestion des maladies chroniques Les problèmes de santé chroniques augmentent rapidement le fardeau général de la maladie dans la région d'Érié St-Clair. Comparativement au reste de la province, la population d'Érié St-Clair présente de plus hauts taux d'arthrite, d'asthme, de diabète, d'hypertension, de troubles de l'humeur, de maladie pulmonaire obstructive chronique (MPOC) et de maladies cardiaques. Parmi ces maladies, la plus grande proportion de visites aux SU est associée à l'arthrite, aux maladies cardiaques et à la MPOC.

Les meilleurs résultats pour les patients surviennent lorsque les gens sont soutenus dans leur parcours à travers le système de soins de santé et dans l’autogestion des soins.

Il s'avérera très avantageux, tant pour les patients que pour le système de santé, de trouver des façons de simplifier les processus d'accès et de parcours liés à la prévention et à la gestion des maladies chroniques, ainsi que d'assurer un accès plus rapide aux soins aux personnes qui en sont atteintes. Parallèlement, la capacité des patients à autogérer leurs soins avec assurance s'améliorera également.

4) Amélioration des résultats en matière de soins de santé mentale et de lutte contre les dépendances

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 1 : Résumé RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 4 La santé mentale et la lutte contre les dépendances sont traditionnellement des domaines insuffisamment desservis et exercent, par conséquent, un effet important sur les SU, les établissements de soins actifs et les ressources communautaires. La prévalence des troubles de santé mentale et troubles de dépendances dans la région d'Érié St-Clair est de 18 %, ce qui représente quelque 120 000 personnes.

Il s'agit là d'un taux supérieur à la moyenne provinciale de 16 %.

5) Amélioration des résultats en matière de soins de réadaptation Dans la région d'Érié St-Clair, l'accès opportun aux soins de réadaptation destinés aux patients hospitalisés dans les délais fixés demeure problématique, ce qui contribue à la fois aux jours ANS en soins actifs ou postactifs et à des retards dans le rétablissement. 6) Amélioration des résultats en matière de soins palliatifs et résidentiels Nous savons que des soins de fin de vie de qualité donnés avec compassion aident à atténuer les souffrances des personnes mourantes et de leurs proches. Le taux de mortalité annuel par millier de personnes dans la région d'Érié St-Clair est considérablement plus élevé que celui de la province prise dans son ensemble (81,3 %, comparativement à 64,9 %); quelque 5 200 décès ont été recensés au cours de l'exercice 2011-2012.

Notre population compte aussi un nombre supérieur à la moyenne de personnes âgées et de personnes atteintes de maladies chroniques. Cela signifie malheureusement que nos besoins en services locaux de qualité augmenteront. Bien que notre région excelle dans certains domaines, il y a toujours des possibilités d'amélioration dans les soins palliatifs, et par l'entremise d'autres points de contact le long du continuum de soins de santé.

7) Amélioration des résultats en matière de soins aux Autochtones La recherche a révélé des inégalités frappantes dans les résultats en matière de santé des Autochtones, y compris des espérances de vie de cinq à dix ans inférieures à celles de la population générale, tant chez les hommes que chez les femmes. Cette réalité reflète les effets de l'histoire, combinés aux déterminants sociaux de la santé.

8) Amélioration des résultats en matière de soins de santé en français L'accès à des services de santé en français et l'accessibilité de ces services demeurent, dans la région d'Érié St-Clair, limités.

Cette lacune s'explique essentiellement par une pénurie de professionnels de la santé bilingues et des faiblesses dans le processus de détermination du bilinguisme chez le personnel existant. On continue par ailleurs de noter un manque de sensibilisation parmi les fournisseurs de services de santé quant à la nécessité d'offrir des services appropriés sur les plans linguistique et culturel.

Enfin, les priorités stratégiques définies ci-dessus sont appuyées par une évaluation des points chauds. Il s'agit là d'une tentative, de notre part, de localiser, d’identifier et de confirmer les populations prioritaires et (ou) aires géographiques précises au sein de notre région pour lesquelles une intervention intensive immédiate s'avérerait le plus bénéfique. Le RLISS d'Érié St- Clair utilise aussi un outil appelé l'indice de défavorisation sociale, permettant d'évaluer qui se trouve relativement désavantagé dans des domaines tels que :

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 1 : Résumé RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 5  le revenu;  l'emploi;  la santé et l'invalidité;  l'éducation;  le logement et les services;  la criminalité;  le milieu de vie.

Pour chacune de nos priorités stratégiques, nous avons élaboré plusieurs tactiques précises (consulter la section 6 pour plus de détails). Enfin, pour atteindre de meilleurs résultats en matière de santé et mesurer la réussite, nous avons fixé des cibles de rendement et défini des indicateurs de rendement clés. Certains de ces indicateurs comprennent des mesures directement attribuables aux possibilités d'amélioration du système de soins primaires telles que : Amélioration de l'accès  Patients avec un fournisseur de soins primaires  Possibilité de consulter un fournisseur de soins primaires le jour même ou le lendemain  Accès aux soins de santé primaires le soir ou la fin de semaine Soins intégrés et meilleur flux des patients  Rendez-vous avec un fournisseur de soins primaires dans les sept jours suivant le congé de l'hôpital  Réadmission à l'hôpital dans les 30 jours pour certains troubles médicaux  Visites évitables aux SU Efficacité accrue  Activités de soins préventifs, taux de dépistage du cancer et vaccination Système de soins de santé plus centré sur le patient  Mesures de l'expérience des patients, y compris en ce qui a trait à la qualité, la satisfaction et la participation à la prise de décisions

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 6 Section 2 : Introduction et contexte Réseau local d'intégration des services de santé d'Érié St-Clair – Contexte En 2006, le gouvernement de l'Ontario a créé 14 RLISS pour gérer la planification, l'intégration et le financement du système de soins de santé à l'échelle de la province. Cette responsabilité englobe les services fournis par :  les hôpitaux;  les foyers de soins de longue durée (SLD);  les centres d'accès aux soins communautaires (CASC);  les organismes de services communautaires de soutien;  les organismes de services de santé mentale et de lutte contre les dépendances;  les centres de santé communautaire (CSC).

Les RLISS ont été créés pour aider le système de soins de santé de l'Ontario à mieux répondre aux priorités et aux besoins locaux et à satisfaire le besoin croissant d'une meilleure intégration entre les organismes de soins de santé, les fournisseurs de services de santé et les différents secteurs. En tant que sociétés de la Couronne travaillant en partenariat avec le MSSLD, les RLISS assument un leadership et une responsabilité à l'égard du système de soins de santé à l'échelle locale et veillent à ce que les besoins des Ontariens en matière de soins de santé soient cernés, coordonnés et satisfaits au sein d'un système véritablement intégré.

La responsabilisation locale donne aux gens l'occasion de participer à la planification de leurs propres soins de santé et fait en sorte que les RLISS gèrent les systèmes de soins de santé locaux en conformité avec la vision globale de la province.

Dans le cadre de leur mandat, les RLISS doivent, en vertu de la Loi de 2006 sur l'intégration du système de santé local, produire des PSSI triennaux pour leur région. Le présent document est le quatrième PSSI du RLISS d'Érié St-Clair et expose ses priorités et stratégies pour la période de trois ans allant du 1er avril 2016 au 31 mars 2019. Le RLISS d'Érié St-Clair Notre vision : « Meilleurs soins, meilleures expériences, meilleure valeur » Le RLISS d'Érié St-Clair dessert les communautés de Chatham-Kent, Sarnia/Lambton et Windsor/Essex. La population totale au sein du RLISS est d'environ 640 000 personnes, et le RLISS d'Érié St-Clair gère un budget annuel de 1,14 milliard de dollars (voir le tableau 1).

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 7 Tableau 1 : Affectation des fonds du RLISS d'Érié St-Clair, 2014-2015 Secteur 2014–2015 (en millions) Hôpitaux 681,4 $ Soins de longue durée 211,4 $ CASC d'Érié St-Clair 138,2 $ Organismes de santé mentale 35,6 $ Centres de santé communautaire 31,5 $ Services communautaires de soutien 21,2 $ Organismes de traitement des dépendances 10,3 $ Services d'aide à la vie autonome 11,6 $ Lésions cérébrales acquises 1,5 $ Total partiel 1 142,7 $ Activités du RLISS d'Érié St-Clair 5,9 $ Total 1,15 milliard de dollars Le RLISS d'Érié St-Clair croit que le système de santé doit être :  axé sur le patient;  de qualité supérieure, financé par la province, durable, universellement accessible et fondé sur les résultats;  exploité de façon transparente, avec honnêteté et intégrité, dans un souci de responsabilité par rapport à notre communauté;  coordonné avec nos fournisseurs de soins de santé, en recourant à des pratiques exemplaires et en visant l'excellence.

Le RLISS d'Érié St-Clair a pour mandat de créer un système de soins de santé local qui :  offre au patient une expérience harmonieuse;  mène à une meilleure correspondance entre les services fournis et les nombreux besoins des patients et des familles;  utilise les ressources et la capacité du système de façon efficace.

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 8 Influences provinciales et locales Au cours des dernières années, plusieurs documents clés concernant la planification et l'orientation des soins de santé ont été publiés par des organismes locaux et provinciaux.

Le RLISS d'Érié St-Clair a tenu compte de ces documents pour déterminer et harmoniser ses priorités stratégiques et pour cerner les principales populations à inclure dans le PSSI 4. Les documents examinés comprenaient notamment les suivants :  « Groupes de soins : Un nouveau modèle de soins primaires à la population de l'Ontario », Comité consultatif d'experts en matière de soins primaires, mai 2015.  « Amener les soins au domicile », rapport du Groupe d'experts pour l'examen des soins à domicile et en milieu communautaire, mars 2015.

 Priorité aux patients : Plan d'action en matière de soins de santé, MSSLD, février 2015.  « Centres d'accès aux soins communautaires – Opérations financières et prestation des services », Bureau de la vérificatrice générale de l'Ontario, septembre 2015.  « Windsor-Essex Community Impact Model », Community Trust Network of Windsor- Essex, mai 2015.  Qualité des services de santé Ontario, rapport annuel 2013-2014 Notre examen de ces documents nous a permis de recueillir de précieux et d'intéressants renseignements que nous avons regroupés en un certain nombre de thèmes, notamment :  améliorer la situation financière;  améliorer les résultats pour les patients;  améliorer l'accès aux services de soins de santé;  permettre aux patients de jouer un rôle plus important dans la gestion de leurs soins de santé;  offrir plus de soins axés sur le client et la famille;  accroître le soutien offert aux soignants membres de la famille;  assurer la transparence du processus décisionnel en matière de soins de santé;  mettre l'accent sur l'accès accru aux soins de santé primaires;  prendre des décisions relatives à la prestation de soins de santé fondées sur des données probantes et sur la valeur;  offrir des soins mieux coordonnés et intégrés près du domicile des patients;  améliorer en général l’approche de la prestation des soins;  veiller à ce que le système de soins de santé ait la capacité d'offrir des services efficaces et dispose des ressources nécessaires à cet effet.

Nos découvertes ont fait l'objet d'une évaluation approfondie visant à identifier les populations prioritaires importantes qui devraient être ciblées dans le PSSI 4 (conformément aux orientations provinciales). Les populations prioritaires englobent :  les grands utilisateurs du système de soins de santé, c'est-à-dire le 1 % des patients qui sont à l'origine du tiers (34 %) des dépenses en soins de santé, ainsi que les 5 % suivants (personnes risquant de devenir de grands utilisateurs) qui sont à l'origine des deux tiers (66 %) des dépenses en soins de santé;

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 9  les personnes âgées de 65 ans et plus, surtout celles atteintes d'une maladie chronique comme l'insuffisance cardiaque congestive (ICC), la MPOC ou le diabète;  les personnes ayant besoin de ventilation chronique;  les personnes ayant des taux de réadmissions à l'hôpital élevés;  les patients en attente d'un ANS dont le séjour aux soins actifs serait abrégé s'ils recevaient des services de réadaptation appropriés;  les Autochtones n'ayant pas actuellement accès à un fournisseur de soins primaires, présentant des maladies chroniques et ayant des problèmes de santé mentale et (ou) de dépendance;  la population francophone, y compris les personnes âgées, les personnes atteintes de maladies chroniques et aux prises avec des problèmes de santé mentale et (ou) de dépendance;  les personnes atteintes de lésion cérébrale acquise (LCA) qui nécessitent des mesures de soutien spécialisées;  les personnes aux prises avec des problèmes de santé mentale et (ou) de dépendance, y compris celles qui utilisent souvent les SU pour recevoir des soins de santé mentale et (ou) de traitement de la dépendance, celles qui sont atteintes de dépendance aux opiacés et les personnes âgées présentant des comportements réactifs;  les personnes ayant besoin de soins de réadaptation, y compris celles qui ont subi un AVC, qui ont un trouble orthopédique, notamment une fracture de la hanche, et les personnes âgées fragiles ayant des besoins médicaux complexes;  les personnes ayant besoin de soins palliatifs et de soins en fin de vie.

Plan de services de santé intégrés 3 Le PSSI 4 s'inspire du travail accompli dans le cadre du PSSI précédent et s'appuie sur les nombreuses réalisations ayant découlé de ce plan au cours des trois dernières années. Les quatre priorités stratégiques du PSSI 3 étaient les suivantes :  meilleurs résultats en matière des autres niveaux de soins;  meilleurs résultats dans les services des urgences;  meilleurs résultats dans la gestion des maladies chroniques;  meilleurs résultats en santé mentale et la lutte contre les dépendances. Le RLISS d'Érié St-Clair a investi des millions de dollars dans des initiatives communautaires ciblées afin de faire progresser ces priorités stratégiques.

Cela s'ajoute au financement annuel que nous accordons à nos 82 fournisseurs de services de santé (FSS).

Consultation et participation Le RLISS d'Érié St-Clair prend très au sérieux son engagement à tenir compte des besoins et des priorités des communautés qu'il dessert. À cette fin, une grande partie de son travail repose sur la consultation et la participation des patients, des fournisseurs, des cliniciens, des dirigeants du domaine de la santé et des autres intervenants. Nous continuons de travailler avec nos réseaux consultatifs établis et des groupes d'intervenants qui :

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 10  agissent en tant qu'experts locaux afin de favoriser les possibilités d'intégration clinique;  fournissent des conseils pour favoriser une meilleure compréhension de notre système de santé local;  formulent des recommandations concernant la planification, les tactiques et les mesures du rendement visant à améliorer le système de soins de santé.

Les intervenants avec lesquels le RLISS d'Érié St-Clair a travaillé au cours des trois dernières années comprennent notamment les suivants :  Réseau consultatif sur la santé mentale et les dépendances  Comité des soins de réadaptation  Réseau régional sur le diabète  Réseau sur les soins en fin de vie / soins palliatifs  Réseau rénal de l'Ontario  Réseau ontarien de soins cardiaques  Comité directeur de Chez soi avant tout  Réseau des fournisseurs de services en français Comités spécialisés et législatifs  Entités de planification des services de santé en français  Comité sur l'équité en matière de santé pour les nouveaux immigrants  Comité local sur la santé des Autochtones  Conseils des dirigeants du RLISS d'Érié St-Clair  Conseil des soins primaires  Conseil de la qualité Autres groupes d'intervenants clés  Infirmières et infirmiers praticiens  Médecins  Équipes de santé familiale et centres de santé communautaire  Forums des dirigeants de foyers de soins de longue durée  Directeurs généraux des fournisseurs de services de santé  Chefs des soins infirmiers  Personnel de première ligne des fournisseurs de services de santé Responsables du RLISS d'Érié St-Clair  Dr Eli Malus, soins aux malades en phase critique  Dr David Ng, services d’urgence  Dr Martin Lees, soins primaires  Paul Audet, cybersanté

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 11  Dr Chris Licskai, prévention et gestion des maladies chroniques  Dr Tyceer Abouhassan, endocrinologie et soins aux diabétiques  Dre Tam Doey, santé mentale et dépendances  Helen Johnson, soins de réadaptation En plus des sources de rétroaction et d'information susmentionnées, le RLISS d'Érié St-Clair examine la prestation des services dans chacun des comtés afin :  de comprendre la nature de la demande, de l'offre et de la répartition des services dans chaque comté;  de viser les domaines où les besoins sont les plus importants et de remédier aux disparités régionales;  de comprendre les besoins des populations à risque élevé locales et d'y répondre;  de comprendre les caractères géographiques uniques et l'incidence de la géographie sur la prestation des services de base et les résultats;  de tenir compte des obstacles et des enjeux connus;  d'étudier la disponibilité des ressources;  de s'associer à d'autres organismes intéressés pour favoriser les améliorations.

Participation communautaire Au cours de la préparation du PSSI 4, le RLISS d'Érié St-Clair a entrepris un vaste processus de participation communautaire pour s'assurer qu'il disposait des renseignements et des perspectives dont il avait besoin pour concevoir le meilleur plan possible pour la région. Le processus de participation était axé sur l'identification des populations, des groupes et des participants prioritaires du système de soins de santé, sur la sollicitation active de leurs commentaires à l'égard des priorités clés du PSSI 4 et sur l'obtention de commentaires au sujet des obstacles potentiels à la mise en œuvre de ces stratégies.

Le tableau 2 ci-après présente les activités de participation communautaire entreprises en vue d'établir les priorités du PSSI 4 et d'élaborer le plan d'action proposé ainsi que les participants ayant pris part au processus. (Consulter l'annexe A pour voir un rapport plus complet des activités de participation communautaire du RLISS d'Érié St-Clair.)

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 12 Tableau 2 : Méthodes de participation communautaire employées dans le cadre du PSSI 4 et participants Méthodes Participants Nombre de participants/son dages Séances de planification avec les réseaux, réunions des conseils, comités consultatifs des patients et séances communautaires  Comité des soins de réadaptation  Conseil des soins de santé primaires  Comités consultatifs des patients (BWH, Alliance pour la santé de Chatham-Kent, CASC et Hôpital régional de Windsor)  Comité sur l'équité en matière de santé pour les nouveaux immigrants de Windsor/Essex  Conseil consultatif des responsables cliniques et infirmières exécutives / infirmiers exécutifs  Réseau des exploitants de foyers de soins de longue durée  Comité local sur la santé des Autochtones  Réseau sur la santé mentale et les dépendances  Fournisseurs et séances publiques de Chatham-Kent, Sarnia/Lambton et Windsor/Essex 230 Sondage auprès des intervenants – Versions papier et en ligne Le sondage en ligne a été envoyé par courriel aux fournisseurs de services de santé et aux intervenants communautaires de la région.

On a également fait la promotion sur le site Web du RLISS d'Érié St-Clair et les médias sociaux. La version papier du sondage pouvait être remplie par les résidents dans les CSC, les bureaux des équipes de santé familiale et les cliniques dirigées par du personnel infirmier praticien.

 Fournisseurs de services de santé  Consommateurs / grand public 1 019 Total 1 249 La préparation du PSSI 4 comprenait également une vaste consultation publique et l'analyse des sondages en ligne et des sondages imprimés remplis par 1 019 résidents d'Érié St-Clair. Le tableau 3 présente une évaluation du type de sondage selon les caractéristiques des répondants.

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 13 Tableau 3 : Caractéristiques démographiques des répondants au sondage (N = 1 019) par méthode de sondage (octobre 2015) Nombre total de sondages remplis Consommat eurs Fourniss eurs Région rurale Région urbaine Anglais (préférence de langue) Français (préférence de langue) Autochtone 1 019 54 % 46 % 35 % 65 % 90 % 10 % 3 % Le sondage de participation communautaire visait à recevoir les commentaires des répondants relativement à quatre questions clés : 1.

Si vous pouviez changer une chose afin d'améliorer les services de soins de santé locaux, quelle serait-elle?

2. Au cours des trois à cinq prochaines années, quels sont les aspects du système de santé de la région d'Érié St-Clair qui nécessitent le plus d'amélioration? (Classez les objectifs suivants du plus important au moins important) :  Meilleur accès aux services de soins de santé (l'accès comprend la disponibilité, la suffisance de l'offre et l'élimination des obstacles)  Meilleure coordination des soins de santé (services offerts à une personne par au moins deux fournisseurs de services de santé appropriés qui répondent aux besoins de la personne)  Davantage d'importance accordée à la promotion de la santé et à la prévention des maladies (programmes qui favorisent les comportements sains et qui réduisent le risque de développer des maladies chroniques)  Davantage de soutien à domicile (offrir des services à l'endroit où une personne préfère être, peu importe où elle vit dans la communauté)  Amélioration de la rentabilité des approches en matière de soins de santé (services qui offrent la meilleure valeur pour les sommes investies aux personnes qui utilisent les services de l'ensemble du système) 3.

Si vous pensez qu'un autre objectif relatif aux soins de santé devrait être étudié, veuillez le décrire ci-dessous.

4. Est-ce qu'il y a autre chose que vous voulez nous dire au sujet de l'amélioration des soins de santé locaux? De façon générale, les réponses ont indiqué que le plus grand nombre de répondants (29 %) jugeaient que l'accès aux services de soins de santé devrait être amélioré à tous les niveaux et que cela pourrait être accompli grâce à une meilleure coordination des services à l'échelle du système (24 ( Le tableau 4 présente le classement des principaux thèmes examinés dans le cadre de la participation communautaire selon la région géographique.) Ces deux réponses clés sont ressorties de toutes les questions, y compris « Que changeriez-vous pour améliorer le système de soins de santé? » et « Est-ce qu'il y a autre chose que vous voulez nous dire au sujet de votre expérience qui pourrait contribuer à l'amélioration du système de soins de santé? ».

PSSI 4 du RLISS d’Érié St-Clair – Section 2 : Introduction et contexte RLISS d’Érié St-Clair – PSSI 4 (2016-2019) 14 Pour ce qui est des autres questions du sondage, 10 pour cent des répondants ont indiqué qu'ils voulaient davantage de soins à domicile, 9 pour cent estimaient que des stratégies relatives à la prestation de soins de santé plus rentables étaient nécessaires et 7 pour cent jugeaient que la plus grande importance devrait être accordée à la promotion de la santé et à la prévention des maladies. Les réponses des autres 20 pour cent étaient variées et elles sont présentées plus en détail ci-dessous.

Tableau 4 : Participation communautaire – principaux thèmes Classement de 1 (le plus important) à 5 (le moins important) par sous-région géographique du RLISS Thèmes Sarnia/Lambton Chatham-Kent Windsor/Essex Meilleur accès aux soins de santé 1 1 1 Meilleure coordination des services 2 2 3 Davantage de soutien à domicile 3 3 2 Davantage d'importance accordée à la promotion de la santé et à la prévention des maladies 4 4 4 Amélioration de la rentabilité des soins 5 5 5 Répondre à de nouvelles attentes : PSSI 4 Des gens en meilleure santé, des communautés saines Au cours de l'année 2013 et au début de l'année 2014, directeurs généraux des 14 RLISS se sont réunis fréquemment afin d'élaborer des orientations stratégiques pour guider la planification future des soins de santé.

Il en a résulté un cadre d'orientation qui a contribué de façon essentielle à l'élaboration du PSSI 4. Ce cadre vise à harmoniser l'orientation des 14 régions autour d'une vision et d'un programme communs : des gens en meilleure santé, des communautés saines. Il repose sur quatre piliers interreliés conçus pour être souples et adaptables aux réalités géographiques et démographiques de chaque RLISS. Voici ces piliers : 1) Transformer l'expérience des patients en mettant sans relâche l’accent sur la qualité Les RLISS mettront l'accent sur l'amélioration de l'expérience des patients en adoptant un programme commun d'amélioration de la qualité qui repose sur neuf aspects de la qualité déterminés par Qualité des services de santé Ontario.

Ceux-ci visent à rendre le système de soins de santé accessible, efficace, sécuritaire, axé sur le patient, équitable, efficient, doté de ressources suffisantes, intégré et centré sur la population.

Vous pouvez aussi lire