Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr

 
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
ma ville
Avril 2021
               Argenteuil-en-Seine
N°24

SANTÉ
p. 16

JO 2024
p. 30

   En première ligne
   p. 6 et 7
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
Sommaire
                                                           DOSSIER

                                                                                                                                                         PORTRAIT
    3

                                                                                                                  16
    Questions à

     4
     Retours sur
                                                           Santé                                                                                                                28
                                                           Partenariats locaux                                                                       Hervé
    ACTUALITÉS                                                                                                                                       Jouanneau
                                                           Au centre des processus de soins, le patient.
                                                           Autour de lui, les soignants. Dont le travail
                                                           s’organise de plus en plus de manière collective.                                             30 SPORT
                                                           Argenteuil l’expérimente quotidiennement, avec                                                31 JEUNESSE
                                                           les centres municipaux de santé, les intervenants                                             32 CULTURE

                                      6                    libéraux (médicaux et para-médicaux), les
                                                           équipes du centre hospitalier Victor-Dupouy, les
                                                           services de secours, l’Agence régionale de santé,
                                                           la Caisse primaire d’assurance maladie…
                                                                                                                                                     33
     en 1ère ligne                                                                                                                                   Pratique
                                                           Un réseau de proximité devenu indispensable,
                                                           à renforcer encore, pour pouvoir répondre aux
     10 QUARTIER                                           enjeux d’aujourd’hui, qui vont de la lutte contre                                         34
     13 ASSOCIATION                                        les déserts médicaux jusqu’à l’actuelle couverture                                        Travaux
                                                           vaccinale en passant par une offre de soins
                                                           diversifiée et accessible à tous.
                                                                                                                                                     35
                                                                                                                                                     En bref
                                                            23 ÉCONOMIE
                                                            24 TRAVAUX
                                                            26 TRIBUNES

                           Logo signalant les politiques publiques, dispositifs, travaux ou réflexions favorisant
                           la transformation et la modernisation de l’image ou du paysage de la commune,                                                  Une : Sincère et cordial merci à tous
                           afin de préparer aux défis et enjeux de l’Argenteuil de demain.                                                                pour la pose du sujet En 1ère ligne……

ma ville mensuel
Directeur de la publication : Georges Mothron • Directrice de la Communication et des Relations publiques : Katia Guérin • Rédacteur en chef : Samuel
Degasne • Rédactrice en chef adjointe : Claudine Algret • Pigistes : Manon Beauvillain, Noémie Fossey-Sergent, Stéphane Legras • Photos (sauf mentions
                                                                                                                                                                        Contact
contraires) : Damien Baumal, Manon Caveribère • Régie publicitaire : contact@citheacommunication.fr. Tirage : 46 000 exemplaires - Impression : sur
                                                                                                                                                               redaction@ville-argenteuil.fr
papier Pefc (Programme de reconnaissance des certifications forestières) - Disponibilité : boîtes aux lettres et accueils municipaux • Impression :
                                                                                                                                                                   12-14 bd Léon-Feix
Public Imprim - ISSN : 0990-7793. Création en 2019 • Édition : Ville d’Argenteuil • Conception graphique : Les 4 Lunes • Maquette : Sophie Berlioz.           Ne pas jeter sur la voie publique.
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
QUESTIONS À

                       ©
                           J.
                              Ha
                                nn
                                  ot

Georges Mothron
Maire d'Argenteuil,
président de                           La santé représente un enjeu important.
Boucle Nord-de-Seine                   Quelle est l’action municipale dans ce domaine ?
                                       Une offre de santé de qualité est effectivement – la crise sanitaire est venue nous le rappeler –
                                       indispensable aux Argenteuillais.
                                       Notre première action passe par les deux Centres municipaux de santé (CMS) dans lesquels
                                       nous ne cessons de travailler à la qualité et la diversité des spécialités et des soins proposés.
                                       Au-delà, notre action, sous l’impulsion de mon adjointe Carine Gonçalves, a pour ambition
                                       de diversifier l’offre de soins dans tous les quartiers. L’installation de centres médicaux, ces
                                       prochains mois, constitue une première étape encourageante. Nous allons ainsi accueillir
                                       prochainement une plateforme de SOS Médecins et un centre privé de santé, dans un quartier
                                       qui en avait vraiment besoin (jonction des Val-d’Argent-Sud et Val-Notre-Dame).
                                       Enfin, le projet qui verra le jour à la place de la friche Balzac comportera lui aussi un cabinet
                                       médical. Ces bonnes nouvelles ne sont qu’une étape.
                                       Nous mettons aussi en place une politique d’aide à l’installation de nouveaux praticiens, grâce
                                       à des dispositifs comme celui que nous avons voté en Conseil municipal pour inciter les jeunes
                                       diplômés en kinésithérapie et maïeutique à s’implanter à Argenteuil.

                                       Comment la Ville a-t-elle utilisé ses moyens et ceux
                                       des professionnels de santé pour faire face à la crise sanitaire ?
                                       Tout d’abord en mobilisant dès le début du confinement nos CMS avec l’ouverture de
                                       consultations spéciales Covid. Plus de 5 000 consultations ont été assurées par les profes-
                                       sionnels des CMS.
                                       Ensuite, en luttant pour obtenir l’autorisation d’ouvrir, tout d’abord un centre de dépistage
                                       (opérationnel depuis fin septembre : plus de 20 000 dépistages) et, bien entendu, l’ouverture
                                       d’un centre de vaccination, depuis fin mars.
                                       Je tiens d’ailleurs à saluer la mobilisation de toutes les équipes, dont les professionnels de
                                       santé libéraux et municipaux, grâce auxquels nous pouvons accueillir, dépister et vacciner dans
                                       d’excellentes conditions les Argenteuillais. Ce sont ces mobilisations qui nous permettront de
                                       lutter contre la pandémie.

                                       La santé à Argenteuil, c’est aussi le centre hospitalier Victor-Dupouy.
                                       Quelle est sa place dans l’offre de soins ?
                                       Une place centrale, bien entendu. Argenteuil a la chance de disposer sur son territoire d’un grand
                                       hôpital. En tant que président du Conseil de surveillance, j’ai pu constater le formidable travail réalisé
                                       par la direction de l’hôpital et toutes ses équipes pour le redresser. Ce travail a payé puisque, depuis
                                       sa visite il y a quelques semaines, le premier ministre a confirmé le financement de la seconde
                                       tranche de modernisation. Une ville de plus de 110 000 habitants se doit de disposer d’un hôpital sur
                                       son territoire comme la crise l’a montré, et je tiens encore à remercier l’ensemble des personnels qui
                                       luttent chaque jour contre le virus. Au-delà, c’est une brique essentielle apportée à l’offre de soins
                                       pour nos concitoyens et l’attractivité de notre ville. Cette modernisation offrira des conditions de
                                       travail idéales pour les équipes et un plateau médical de premier plan pour les habitants. L’hôpital sait
                                       qu’il trouvera toujours la municipalité à ses côtés pour le défendre et l’aider dans sa mission.

                                                                                                                     Avril 2021 • Ma Ville      3
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
RETOURS SUR

                                                            SENIORS :
                                                            TOUJOURS SPORT !
                                                            Marche dynamique, renforcement musculaire,
                                                            exercices d’équilibre… Pour pouvoir garder la
                                                            forme, des séances adaptées aux 65 ans et
                                                            plus sont proposées gratuitement par le Ccas
                                                            (Centre communal d’action sociale, service
                                                            Générations). Jusqu’au 30 juin, des éducateurs
                                                            sportifs de la Ville en assurent l’animation,
                                                            dans différents quartiers – lundi, parc du
                                                            Cerisier ; jeudi, parc des Berges ; vendredi,
                                                            jardin des Justes.
                                                            Inscription obligatoire auprès de :
                                                            Orlane.francois@ville-argenteuil.fr

 NATIONALITÉ FRANÇAISE

 L’OBTENTION
 Environ 200 dossiers ont été enregistrés à Argenteuil,
 pour les années 2018-2019. Un sésame à la résonance
 forte, lorsque l’on vient d’obtenir la nationalité du
 pays où l’on vit et travaille. Habituellement, c’est une
 cérémonie unique, familiale et amicale qui rassemble
 autour du maire les récipiendaires et leurs proches.
 Ces temps-ci, une autre organisation a dû être
 montée, séquencée en trois rencontres pour éviter
 des rassemblements importants. Georges Mothron
 a félicité les heureux détenteurs du décret, leur
 remettant en mains propres ce document si important
 pour leurs démarches.

4       Ma Ville • Avril 2021
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
LA FIN
D’UNE GUERRE
Chaque année, la Ville s’associe à la Fnaca
(Fédération nationale des anciens combattants
d’Algérie-Maroc-Tunisie), pour rendre hommage
aux victimes civiles et militaires de la guerre
d’Algérie. Le 19 mars 1962 à 12h, entrait en
vigueur le cessez-le-feu signé la veille à Évian
par les autorités françaises et la délégation
algérienne. Il mettait fin à “la guerre sans
nom”, qui avait duré huit ans, faisant des
milliers de victimes dans les deux camps.
Le maire et le Comité d’entente des anciens
combattants leur ont rendu hommage, en comité
restreint selon les restrictions en vigueur.

                                                   PLACE
                                                   AUX MARCHÉS !
                                                   Beaucoup de restrictions, ces dernières semaines, pour
                                                   les commerces… Mais ceux qui concernent l’alimentation
                                                   sont maintenus, y compris pour les marchés.
                                                   Continuez de respecter les gestes barrières, portez le
                                                   masque, ne touchez pas les denrées…
                                                   En centre-ville, le marché Héloïse est l’un des plus
                                                   importants d’Argenteuil (vendredi et dimanche). Et à
                                                   chaque quartier, son marché : Coteaux (samedi matin) ;
                                                   La Colonie (Orgemont, mercredi et samedi matin) ;
                                                   Joliot-Curie (Orgemont, mardi, jeudi et samedi matin) ;
                                                   Champioux (Val-Notre-Dame, mercredi et samedi matin) ;
                                                   Fernand-Léger (Val-d’Argent-Nord, vendredi après-midi).

   EMPLOI

   UN JOB
   À LA CLEF ?
   Repérez le bureau, il est original… Installé
   sur le parvis de la gare du Val-d’Argent,
   un container coloré et tout confort vous
   accueille si vous recherchez un emploi
   ou une formation, si vous souhaitez
   vous engager dans une reconversion
   professionnelle… De nombreux secteurs
   sont concernés. N’hésitez pas à vous
   renseigner, venez avec votre cv et votre
   lettre de motivation, des agents de Clef-
   Job-City vous guideront.
   Du lundi au vendredi, 8h -18h.
                                                                        Mars 2021 • Ma Ville          5
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
6   Ma Ville • Mars 2021
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
ACTUALITÉS

En première
ligne

L
           Il a fallu s’organiser, trouver des solutions, affronter une réalité
           dont personne ne maîtrisait ni ne maîtrise encore les impacts.
           Oui en un an, elles sont nombreuses, ces conséquences, liées
           à la pandémie et les mesures qui vont avec.
            La Ville souhaitait saluer et d’une certaine façon, dire son
soutien, son admiration même, à celles et ceux qui tiennent, malgré
les incertitudes. Ils et elles ont continué, résisté, dans l’exercice de leur
métier, à Argenteuil.
Impossible de réunir, pour les besoins de la photo, tous les métiers
très exposés ces derniers mois – il y en a tant d’autres : livreur, coiffeur,
musicien, pharmacien, comédien, caissier, policier, imprimeur…
Neuf visages racontent ici neuf professions. Ces prises de vue veulent
simplement dire que l’on pense à vous et à ceux qui vous entourent.

   Abdellah, 32 ans, pâtissier
     > boulangerie-pâtisserie La Millésime, 46 av. Gabriel-Péri
   Anne, 42 ans, infirmière
     > centre hospitalier Victor-Dupouy
   Bakary, 37 ans, professeur des écoles
     > Éducation nationale (école Ambroise-Thomas)
   Gilles (et Catherine), 63 ans, libraire
     > Le Presse-papier, 28 av. Gabriel-Péri
   Hadjira, 55 ans, assistante maternelle indépendante

   Laetitia (et Yann), 46 ans, fleuriste
     > Je Pense aux fleurs, 8 rue Louis-Blanc
   Mohamed, 37 ans, conducteur de bus
     > Transdev-TVO, 18 rue Jean-Poulmarc’h
   Rachid, 49 ans, chauffeur-rippeur
     > syndicat Azur, 2 rue du Chemin-Vert
   Youssef (et Sabrina), 39 ans, cuisinier
     > Pause Miamiam, 49 bis av. Gabriel-Péri.
                                                                         ◗ C.A.

                                                         Avril 2021 • Ma Ville    7
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
ACTUALITÉS
© J. Hannot / A. Rimond

                                                                                                              Cérémonie d’hommage au Conseil national de la Résistance, printemps 2019

                          La Résistance aujourd’hui ?
                          L’une des prochaines Passerelles citoyennes rendra hommage, le 27 mai,
                          aux héros argenteuillais de la Résistance, notamment grâce à un film
                          réalisé par le grand reporter Frédéric Crotta.                                          • Actuellement en ligne : Être une femme en 2021

                          «C
                                                                                                                  • À partir du 27 avril : Libertés d’expression
                                            ela m’intéresse de raconter à des jeunes de 2021 ce que fut           > Argenteuil.fr          Ville d’Argenteuil (officiel)
                                            la Résistance. » Alors quand la ville d’Argenteuil a proposé
                                            à Frédéric Crotta de participer à la Passerelle citoyenne
                                                                                                                                                 © A. Rimond

                                            évoquant ce tragique et héroïque pan de l’Histoire, il n’a pas
                          hésité. Producteur, reporter longtemps pour France Télévisions, il a réalisé
                          un documentaire, toujours pour favoriser l’échange autour de la culture
                          citoyenne. Journaliste, il était déjà intervenu lors de la Passerelle consacrée
                                                                                                                     HOMMAGE
                          aux fausses infos ou fake news, tenue en février.                                          ET ÉMOTION
                          L’objectif du film ? Valoriser les héros argenteuillais de la Résistance Roland            107 ans. Roland (ou Orlando) Del Zappo
                          Del Zappo [lire ci-contre] et Charlotte Barillet, ou évoquer ses figures comme             ne les aura pas atteints. Mais le cœur de
                          Rino Della Negra, espoir du football d’Île-de-France qui, refusant en 1942                 beaucoup d’Argenteuillais est touché, tristes
                          le Service du travail obligatoire (STO), s’engage dans la clandestinité aux                d’apprendre la disparition, le 16 mars, de ce
                          côtés des Francs-tireurs et partisans (FTP) et du groupe Manouchian. On y                  monsieur malicieux, à l’histoire personnelle si
                          retrouve également des images de la remise des prix à un groupe d’élèves du                particulière. Les deux guerres mondiales auront
                          lycée Julie-Victoire-Daubié, lauréats du Concours national de la Résistance et             rythmé son existence : la Première parce qu’il
                          de la Déportation [lire p. 31].                                                            naît en 1914 de parents inconnus, dans un train
                                                                                                                     en partance pour l’Allemagne ; la Seconde,
                          Tout en se basant sur des documents provenant des archives municipales,
                                                                                                                     parce qu’il entend par hasard le discours du
                          Frédéric Crotta a interviewé quatre adolescents « pour recueillir leurs                    Général de Gaulle, le 18 juin 1940, alors qu’il
                          réactions face à ces documents ou la statue de Jean Moulin, rue Paul-                      essaye de rejoindre Bordeaux après l’écrasement
                          Vaillant-Couturier ; qu’ils évoquent leur ressenti de façon spontanée, afin de             des armées françaises par les allemandes. Sa
                          transmettre la mémoire de ces résistants. » Où l’on retrouve un des aspects                résistance contre l’occupant nazi commence là,
                          clés des Passerelles : toucher les jeunes et échanger avec eux. Le mode de                 comme une évidence.
                          diffusion, les réseaux sociaux, devant encore élargir le public déjà capté.                Il a toujours fait face, jusqu’à son dernier
                                                                                                                     souffle.
                                                                                                    ◗ S.Le.

        8                 Ma Ville • Avril 2021
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
Vo t r e p u b l i c i t é d a n s l e p r o c h a i n m a v i l l e : 0 1 5 3 9 2 0 9 0 0

                                                                                             Avril 2021 • Ma Ville   9
Ma ville - En première ligne - Argenteuil.fr
QUARTIER

     Un crayon pour rêver
          De jeunes argenteuillais participent une nouvelle fois au concours international de dessin Eurojeunes. Organisé par
          le Crédit mutuel dans sept pays européens, il est bien connu des structures municipales.

        C’
                           est la quatrième année que la Maison de           permettre le vote des internautes. Les années précédentes,
                           quartier (MQ) Val-d’Argent-Sud propose à des      deux jeunes déjà ont fini 2es au niveau européen, et deux
                           jeunes de présenter leur travail. L’objectif ?    autres ont gagné le national… », souligne le directeur. Les
                           Se confronter au monde dans lequel ils vivent.    jeunes argenteuillais du cru 2021 pourraient de nouveau
          Pour cette 51e édition, les artistes en herbe ont planché sur      avoir de belles chances de se hisser aux premières places…
          “Construis ton monde”, décliné en différents sous-thèmes           Pensez à les soutenir !
          selon les tranches d’âge. « Pour les 6-10 ans, c’était : “À quoi                                                                                           ◗ N.F.-S.
          ressemble la maison de tes rêves ?”, détaille le directeur
                                                                              Votez ! > EuroJeunes.CreditMutuel.fr
          de la MQ. Douze jeunes de notre stage d’arts plastiques
          ont travaillé durant quatre séances avec la professeure
          Marie-Odile Inghelaere.
          Petite ou grande ? Ancienne et charmante, moderne et
          optimisée ? Minimaliste ou suréquipée ? Installée en ville,
          à la campagne ou carrément dans un monde imaginaire ?
          D’abord, évocation du sujet en lançant quelques idées, sans          « Ce concours, renouvelé d’année
          filtre. La professeure guide un peu, puis les participants           en année, est stimulant. Faire
          couchent sur le papier quelques traits, selon des tech-              appel à la créativité des jeunes, à
          niques différentes – fusain, collage, pastel, aquarelle…             travers notamment les arts plastiques,
          Seule contrainte : le format, une feuille A3.                        m’apparaît comme une richesse qu’il faut à la fois
          Début avril, les œuvres étaient remises au jury. Localement,         faciliter, préserver et mettre en valeur. Saluons la
          un premier niveau distingue les trois les plus “méritantes”          démarche, l’engagement et je croise les doigts pour
          dans chaque tranche d’âge. Puis, en mai, le niveau national          que ces jeunes argenteuillais soient récompensés ! »
          sélectionne dix dessins par tranche d’âge. Ceux-ci sont              Bienvenu Lukunku Kasango, conseiller municipal
          mis en ligne avant début juin sur le site du concours pour           délégué au quartier du Val-d’Argent

                                                                                                       Assurée par la rédaction, la sélection de ces 2 dessins ne présage en rien le classement.
      Mohamed-Amine Aït-Iflach, 10 ans
      “Ville de la maison municipale”

                                                                                 Nadine Hayoun, 7 ans
                                                                                 “Ma ville dans le futur”

10   Ma Ville • Avril 2021
QUARTIER

Jeunes pousses en action
Les enfants mobilisés pour le bien-être de tous. Des actions écocitoyennes s’organisent dans les quartiers.

M
               algré le report de certains rendez-vous, la          l’importance du respect des espaces communs. Vivre
               Maison de quartier (MQ) Orgemont ne baisse           ensemble, grandir dans un environnement sain : c’était la
               pas les bras. Courant avril, l’équipe tient à        promesse et tout l’enjeu de l’opération. Durant la mission
               rassembler les habitants du secteur Joliot-Curie     de nettoyage, les enfants ont pu rencontrer des riverains qui
autour d’événements liés à la qualité du cadre de vie. « Pour       les ont encouragés et félicités pour la démarche. Les enfants
créer une prise de conscience individuelle sur l’importance         ont aussi montré aux adultes que cette période n’est pas
de s’investir collectivement là où l’on habite, explique la         une fatalité et qu’il faut continuer d’œuvrer pour améliorer
directrice de la structure. Pour les enfants, la MQ organise        la qualité de vie de chacun. » Un message souvent relayé par
deux actions. Nous avons décidé de coupler chaque                   la direction municipale de l’Enfance vers tous les membres du
opération Propreté avec une animation. Les enfants ont              Conseil des enfants, dans leur quartier respectif.
besoin de plus qu’un ramassage de déchets : il faut qu’ils                                                                              ◗ M.B.
puissent comprendre l’intérêt de leur participation. C’est
                                                                     En avril, parc Joliot-Curie
pourquoi nous y associons des activités ludiques, pour à la
                                                                     • 23 : sensibilisation au respect de l’environnement et chasse aux œufs
fois rendre l’intervention plus légère et se faire plaisir. Ainsi    • 30 : sensibilisation au respect de l’environnement et olympiades.
le 23 avril, au sein du parc Joliot-Curie, une grande chasse aux
œufs est organisée. C’est quand même mieux de chercher               ANNULATIONS EN AVRIL (attente d’un report de date)
des chocolats dans un endroit propre et sécurisé !                   • 7 : opération Propreté, avec l’association Néo Orgemont -
                                                                        autour de la résidence Champguerin
Sur le même principe et dans le même lieu, après le nettoyage
                                                                     • 24 : initiation avec le Coma-boxe.
du 30 avril, sont proposées des olympiades. Y sont associés
les adultes. Les enfants n’ont pas à porter seuls ces tâches :
nous sommes tous responsables de laisser traîner des
détritus ! Tout le monde doit se sentir concerné, pour que
chacun puisse s’épanouir dans un cadre sain et soigné, qui
devrait donner envie d’être respecté. »                             « Nous connaissons la sensibilité des
Le respect du quartier                                              enfants et des jeunes aux questions
Mi-mars, aux côtés de la MQ Val-d’Argent-Sud, l’initiative          d’environnement. S’appuyer sur leur
du Conseil des enfants “Je nettoie mon quartier” a remporté         motivation et leur énergie me semble
un vif succès. « Les enfants se sont concentrés sur le              une excellente manière de convaincre les
square de La-Colombe, espace de jeu très utilisé, rappelle          adultes d’agir, de se sentir concernés aussi par
le coordinateur du Conseil des enfants. Environ 25 enfants          le respect du lieu où ils vivent. Le chemin est long
des accueils de loisirs Marcel-Cachin et Paul-Langevin              mais il y a des résultats. »
ont participé à l’action, dont le but était de sensibiliser         Célia Rezgui, conseillère municipale
l’ensemble des habitants, enfants comme adultes, à                  déléguée au secteur Joliot-Curie

                                                                                                                        Avril 2021 • Ma Ville    11
QUARTIER

     Être bien
     La Maison du quartier Val-Notre-Dame maintient ses séances de
     yoga du rire et de qi gong. Crise sanitaire oblige, elles se déroulent à
     distance, en vidéoconférence.                                                   PRATIQUE

     L
                                                                                     • D imanche 2 mai, 11h : yoga du rire, seul·e ou
            a crise sanitaire se prolonge et se double pour certains d’une
                                                                                        en famille à partir de 5 ans - à l’occasion de
            crise psychologique. Ce qui rend d’autant plus précieuses les               la Journée mondiale du rire
            actions en lien avec le bien-être, proposées régulièrement par           • Les 2es mardis de mai et juin, puis de septembre
            la maison de quartier (MQ) Val-Notre-Dame. Or, les mesures                  à décembre : ateliers qi gong ; et 4 ateliers prévus
     gouvernementales empêchent de réunir plusieurs participants dans un                cet été
     même lieu. Que faire ? L’équipe de la MQ s’est adaptée et les propose à         Inscription par courriel :
     distance.                                                                       val.notre.dame@ville-argenteuil.fr
     Yoga du rire ou qi gong permettent toujours de soigner son mental et
     de cultiver les énergies positives, y compris sous une forme différente.
     Le premier, créé il y a 25 ans en Inde, fait la démonstration que l’on peut
     rire sans avoir recours à l’humour. Grâce à des exercices de respiration, on
     peut provoquer le rire, qui se transforme rapidement en un rire contagieux
     facile à reproduire. Il est reconnu que se marrer, que ce soit de manière       « L’équipe de la Mai-
     forcée ou naturelle, libère la bonne humeur, l’optimisme et favorise le         son de quartier reste
     lâcher-prise en impulsant vitalité et dynamisme.                                mobilisée et, s’adap-
     Quant au qi gong, il s’agit d’une gymnastique douce et lente issue de           tant aux contraintes
     la médecine traditionnelle chinoise. En chinois, “qi” signifiant “énergie”      sanitaires actuelles,
     et “gong”, “le travail”, la discipline propose donc un travail de l’énergie     elle conserve un lien avec
     via le corps. Composée d’exercices pratiqués quotidiennement, elle              les habitants et veille à leur bien-être.
     permet de retrouver son équilibre spirituel, psychique et physique. Sous        Ces ateliers contre la morosité
     la houlette de Marie-Louise Vinel, ostéopathe et praticienne en massage         en sont un exemple. S’ils vont bien (ou
     énergétique chinois, les participants enchaînent les mouvements                 mieux), les participants deviennent
     très lentement, adoptent des postures immobiles et pratiquent des               aussi vecteurs d’apaisement auprès de
     étirements, des exercices respiratoires, de visualisation et de méditation.     leur famille et de leurs amis. Un effet
     Y voir deux précieuses pistes pour le bien du corps et de l’âme en ces          ricochet intéressant et très positif. »
     temps perturbés.                                                                Aliatte Chiahou, conseiller municipal
                                                                           ◗ S.Le.   délégué au quartier Val-Notre-Dame

12   Ma Ville • Avril 2021
ASSOCIATION

              1 contrat,
              1 engagement
              Chaque année, les associations argenteuillaises peuvent solliciter une subvention de la Ville. Dépôt de dossier,
              instruction, vote en conseil municipal… Rappel des étapes et règles, en toute transparence.

              L
                      e soutien aux associations, partenaires essentiels     Une fois les montants attribués, ceux-ci sont soumis au
                      de la vie locale, est un axe important de l’action     vote du conseil municipal. Les associations sont ensuite
                      municipale. Il peut concerner plusieurs aspects :      informées par courrier de l’avis rendu et, si celui-ci est
                      mise à disposition de locaux, soutien logistique et/   favorable, des montants alloués et modalités de versement.
              ou octroi de subventions.                                      En contrepartie, les associations subventionnées, liées à la
              Chaque année, à l’automne, les associations                    Ville par convention, s’engagent à la réalisation des actions
              argenteuillaises peuvent en effet déposer un dossier           présentées ; la transmission des bilans d’actions réalisées…
              de demande de subvention auprès de la Ville. Pour cela,        Dernier point : pas de reconduction tacite des subven-
              elles doivent remplir un formulaire – téléchargeable sur >     tions octroyées. Chaque année, les associations doivent
              Argenteuil.fr, onglet “Mes démarches” ; puis “Je suis une      déposer un nouveau dossier si elles souhaitent solliciter
              association” ; plusieurs pièces administratives à joindre,     une aide. En revanche, des subventions exceptionnelles
              sont également listées.                                        peuvent être votées dans le cadre de projets particuliers :
              Dans un deuxième temps, la direction Sports-Vie                séjour, événement, compétition, achat de matériel…
              associative-Relations internationales instruit les dossiers,
                                                                                                                                  ◗ N.F.-S.
              eux-mêmes soumis aux commissions. Ces dernières
              évaluent les montants attribués en fonction de critères,        + d’infos ? > Argenteuil.fr
              qualitatifs et quantitatifs, tout en tenant compte de la
              spécificité de l’association.
              L’examen du dossier, traité individuellement comprend…
              • nombre d’adhérents/licenciés
              • part d’Argenteuillais
              • personnes en situation de handicap
              • résultats budgétaires de l’année précédente                     « Lors du Conseil municipal de mars,
              • participations aux événements municipaux                        ont été votées les subventions à
              • actions à destination des quartiers prioritaires                41 associations sportives et à 85
                                                                                dites de “droit commun”.
              • interventions en milieux scolaire/périscolaire.
                                                                                Le soutien de la Ville est important pour
                                                                                beaucoup d’entre elles et traduit la volonté de la
                                                                                municipalité de rester à leurs côtés. Passer le cap
© A. Rimond

                                                                                de 2020 a été difficile et celui de 2021 ne s’annonce
                                                                                pas mieux, puisque nous ne pourrons sans doute
                                                                                pas nous retrouver lors de grands évènements
                                                                                comme les Fêtes des berges, de l’enfance et de la
                                                                                musique ou Air’genteuil. Nous le regrettons bien sûr
                                                                                mais ne prenons aucun risque. Préparons ensemble
                                                                                de belles initiatives, pour proposer très bientôt aux
                                                                                Argenteuillais des rassemblements festifs. »
                                                                                Marie-France Le Nagard, adjointe au maire
                                                                                déléguée à la Vie associative

                                                                                                                      Avril 2021 • Ma Ville   13
ASSOCIATION

     Emmenez-moi…
        Avec “Voyager sans sortir”, l’artiste Catherine Rebeyre a conçu de quoi s’évader, au-delà des restrictions de
        mouvements.

       E
                  st-elle en lutte ? À sa manière oui. Avec le            « Cinq voyages merveilleux et écologiques, sans quitter
                  2e confinement, la peintre et illustratrice Catherine   Argenteuil : une vraie source d’intérêt, d’étonnement »,
                  Rebeyre s’est de nouveau* mobilisée, cette fois         lance la deuxième. Et les dernières de décrire : « Sortir de la
                  pour ses élèves de La Fabrique créative. Pour que       grisaille, de l’isolement, de l’inquiétude ambiante… ; « Une
        la création reste une bouffée d’oxygène. « J’organise des         belle manière de s’évader avec un crayon, trois pinceaux,
        ateliers de création, un dimanche par mois, à la Maison de        une boîte de couleurs… » ; « Au fil des semaines, j’avais
        quartier Coteaux, pour dix femmes, assidues depuis une            hâte de découvrir les voyages des autres, remplis de
        dizaine d’années. Comme beaucoup d’entre nous, elles              surprises… »
        n’avaient pas le moral. Il fallait trouver un projet qui donne    Commencé à l’automne 2020, le projet aboutit à une
        envie de “s’envoler” malgré les interdictions. Ce sera            cinquantaine d’œuvres, mises à l’honneur lors d’une
        “Voyager sans sortir”, à travers une création originale. On       exposition au Bôcal, espérée possible à l’automne
        a commencé par l’Afrique, un pays à choisir en 15 jours et à      prochain.
        représenter. Et elles ont sélectionné leur pays, continent
                                                                          « Une journée sans création, c’est comme une journée sans
        après continent, jusqu’au 5e. Mais exit les clichés, trop
                                                                          soleil. Créez et vous verrez, vous vous sentirez beaucoup
        faciles. L’objectif ? Se surprendre soi-même et surprendre
                                                                          mieux », rappelle l’énergique Catherine, dont le projet a
        la personne qui découvrirait le tableau ou la création. »
                                                                          surtout permis aux dix femmes d’avoir une activité bien
        Pari tenu. Les artistes amatrices ont même cherché des            à elles. Seules, jeunes retraitées, actives ou en recherche
        adresses, hôtels, restaurants… comme si elles partaient.          d’emploi… toutes ont pu donner du temps à leur rêverie, et
        Quel partage !                                                    préparer – qui sait – leur prochain vrai voyage.
        « Bien que confinée physiquement, je me suis sentie               *“S’en sortir sans sortir”, projet artistique mené pendant le 1er confinement, toujours
                                                                           visible au centre commercial Côté Seine
        complètement ailleurs psychiquement, et en même
        temps reliée aux autres », témoigne une participante.                                                                                                  ◗ M.B.

                                                                                                                                       Le Bôcal,
                                                                                                                                       130 rue P.-V.-Couturier -
                                                                                                                                            boutiquelebocal
                                                                                                                                       La Fabrique créative,
                                                                                                                                       association pour les
                                                                                                                                       artistes et artisans d’art -
                                                                                                                                       06 74 91 77 38

14   Ma Ville • Avril 2021
Vo t r e p u b l i c i t é d a n s l e p r o c h a i n m a v i l l e : 0 1 5 3 9 2 0 9 0 0

                                                                                             Avril 2021 • Ma Ville   15
DOSSIER

      SANTÉ

      Partenariats
      locaux à
      développer
      18 AVEC LES CMS
      19 AU CENTRE MUNICIPAL DE VACCINATION
      20 AVEC LE CENTRE HOSPITALIER
      22 ENTRETIEN AVEC L’ÉLUE

      EN CHIFFRES
      Au centre municipal de vaccination, sont mobilisés…

      4     INFIRMIERS
            DES CMS                        10         MÉDECINS
                                                       DES CMS
                                           (par rotation)

      1   SAGE-FEMME
           DES CMS
                                           1   ÉTUDIANTE
                                               EN MÉDECINE

      10        INFIRMIERS ET
                SAGES-FEMMES
                LIBÉRAUX                   7     MÉDECINS
                                                  LIBÉRAUX

      À terme, lorsque le centre aura atteint sa pleine capacité de vaccination,
      d’autres renforts pourront venir compléter les équipes selon les besoins.

      7 PERSONNES                          40 AGENTS TERRITORIAUX,
      COORDINATRICES                       VENUS DE DIFFÉRENTES
      DES ÉQUIPES                          DIRECTIONS MUNICIPALES
      5 de la direction de                 (Santé, Sport, Évènementiel, Culture,
      la Santé, par rotation et            Relations publiques…) : accueils
      2 d’autres directions                sur place et au téléphone, sécurité,
      (Sport et Évènementiel)              logistique…

16    Ma Ville • Avril 2021
Au Centre de santé
 Fernand-Goulène

Mars 2021 • Ma Ville   17
DOSSIER

                                                                                                         Au Centre municipal de santé Irène-Lézine

      Action(s) !
      Plus que jamais mobilisés. Les centres municipaux de santé (CMS) assurent le maintien des services à
      la population. Les équipes soignantes, très investies, rappellent que la pandémie ne doit pas empêcher
      les habitants de se faire suivre sur le plan médical, patients chroniques ou pas.

     M
                  algré la situation sanitaire actuelle et la mise en place de la campagne de vaccination contre
                  le virus Covid-19, les consultations continuent. En médecine générale ou spécialisée, soins
                  infirmiers, soins dentaires…
                Avec des protocoles extrêmement lourds (personnels, temps, produits), les locaux
      des deux CMS sont régulièrement désinfectés.
      • maintien des flux séparés, pour éviter aux patients symptomatiques de croiser ceux qui ne le sont pas
      • cabinet nettoyé et aéré pendant 10 min. entre chaque passage de patient (service dentaire)
      • consultation fenêtre ouverte si la température extérieure le permet (service dentaire et
      consultations Covid)
      • maintien des tests PCR, dans la foulée des consultations Covid
      • 2 demi-journées/semaine, vaccination (doses Astra-Zeneca) pour les 55-59 ans avec comorbidités
      assurée au sein de chaque CMS, uniquement. Ces personnes n’étant pas éligibles à la vaccination au
      centre Jean-Vilar, qui accueille d’autres profils [voir page suivante]
      • maintien des prélèvements sanguins au CMS Irène-Lézine
      • maintien de la fabrication des prothèses dentaires.
      Sans oublier tous les services plus “traditionnels” ou “habituels” des CMS, qui continuent eux aussi à assurer
      le service au public : centre d’appels, accueil, logistique-équipement, administration (finance, secrétariat,
      relations avec les partenaires comme l’Assurance maladie, l’ARS)…
      Les personnels des CMS, soignants ou non, ont dû adapter de nombreuses procédures pour faire face à
      l’afflux des cas Covid, les protéger et rester eux-mêmes mobilisés. Ceci depuis maintenant plus d’un an…

                                                                                                               ◗ C.A.

18    Ma Ville • Avril 2021
DOSSIER

Le centre municipal
de vaccination
Depuis le 29 mars, il est opérationnel, espace Jean-Vilar. Après plusieurs semaines de démarches, la Ville a obtenu
de l’ARS (Agence régionale de santé / Île-de-France) de pouvoir ouvrir un 2e centre de vaccination à Argenteuil.
Il vient ainsi renforcer celui ouvert à l’hôpital depuis mi-janvier.

U
          n 2e centre de vaccination, dans une ville qui      la direction de la Santé. Les équipes accueillantes et
          réunit près de 115 000 habitants ? « C’était        soignantes ont trouvé leurs marques. Mais elles restent
          une évidence, pour l’équipe municipale, même        en flux tendus, selon le nombre livré de doses de vaccins.
          si tous les âges et profils ne sont pas encore      Sachant que la conservation des flacons est limitée dans
pris en charge. C’est soulager la pression exercée sur        le temps… Les doses décongelées, conservées dans un
les personnels du centre hospitalier et participer plus       réfrigérateur, doivent être rapidement utilisées (dans les
largement à l’accélération de la couverture vaccinale         6h, après ouverture du flacon). Surtout, ne rien gâcher ! »
contre le virus Covid-19. »                                   En ce moment, c’est l’obsession des équipes logistiques
Sous la responsabilité de la direction municipale de la       et soignantes : administrer chaque dose tirée des flacons.
Santé, qui assure organisation et fonctionnement, le centre
                                                                                                                                    ◗ C.A.
de vaccination reçoit uniquement sur rendez-vous, selon
des critères encore très encadrés. Ceux-ci devraient           Le vaccin, pour qui ?
être assouplis au fil des semaines, selon les directives du    Tous les profils et âges ne sont pas encore éligibles à la vaccination.
ministère de la Santé.                                         Mais les critères s’élargissent progressivement. Respectez bien les
                                                               critères quand vous prenez rendez-vous…
« La maîtrise des flux – commandes, livraisons, gestion
du personnel, plannings, agenda de rv… – a été intense         INTENSIFICATION DU RYTHME
les premiers jours de fonctionnement, précise-t-on à           3 200 injections, réalisées après 3 semaines d’ouverture.
                                                               À partir du 26 avril, la 2e injection pourra commencer.

                                                                                                        PRATIQUE
                                                                                                        • Espace Jean-Vilar,
                                                                                                          9 bd Héloïse
                                                                                                        • Lundi-samedi, 9h-13h ;
                                                                                                          14h-18h
                                                                                                        • Rendez-vous obligatoire
                                                                                                           > Doctolib.com
                                                                                                           ou 01 34 23 43 53
                                                                                                        • Créneaux ouverts de manière
                                                                                                          échelonnée, en phase avec
                                                                                                          l’approvisionnement des
                                                                                                          vaccins. Livraison organisée
                                                                                                          avec le centre hospitalier
                                                                                                          d’Argenteuil.

                                                                                                                Avril 2021 • Ma Ville        19
DOSSIER

      HÔPITAL

      Adaptations
      permanentes
         Entretien croisé avec Bertrand Martin, directeur de l’établissement, et Corinne Appéré-De Vecchi, pneumologue,
         cheffe de pôle "Spécialités médicales" et cheffe de service Pneumologie-Oncologie thoracique. Retour sur
         l’organisation adoptée par les équipes pour accueillir les patients Covid et non Covid.

         État des lieux                                                     aggravations de certains cas, pour ne pas se retrouver
         C.A. « L’hôpital d’Argenteuil se trouve très engagé dans la        coincés [18 lits disponibles pour des patients Covid
         prise en charge des patients Covid. Depuis octobre, il s’est       très lourds].
         organisé pour permettre l’accessibilité en urgence des
         patients Covid comme non Covid, en séparant les lieux en           Mobilisation du « quotidien sur le quotidien »
         deux espaces.                                                      B.M. Chaque semaine, une cellule de crise [16 person-
         La situation est très différente de la 1ère vague : les patients   nes, dont 9 médecins responsables de service] évalue
         non Covid avaient disparu, 90 % des cas étaient Covid et           les chiffres de l’intérieur et de l’extérieur (activité, filière,
         pour nous, ça a été un tsunami ! Cette fois, il faut gérer les     ressources médicales et non médicales…) et nous adaptons
         autres patients, non Covid. Pour diverses raisons – peur,          en permanence nos organisations, selon les fluctuations
         gêne… –, ils ont tardé à venir et se retrouvent dans des           des contaminations.
         situations aggravées.                                              C.A. L’engagement sur la vaccination paye : celle des
         Ici, nous nous sommes mis dans la capacité de gérer                habitants à risque, celle des soignants, vaccinés à plus
         les deux profils, ce qui n’est pas le cas de tous les              de 60 %. Un très bon chiffre mais il faut rappeler sans
         établissements hospitaliers.                                       cesse, même vacciné, de conserver les précautions
                                                                            recommandées.
         Leçons de la 1ère vague                                            B.M. Enfin, nous sommes très heureux de l’ouverture d’un
         Pour ne pas surcharger les services et maintenir leur              second centre de vaccination à Argenteuil. C’est la seule
         disponibilité à l’intérieur, y compris pour continuer              ville en Île-de-France, hors Paris, qui bénéficie de deux
         d’accueillir des patients non Covid, plusieurs outils sont         centres. Avec sa grande capacité de vaccination qui va
         progressivement mis en place, grâce à…                             monter dans les semaines à venir… »
         C.A. L’organisation et la capacité de réaction des
         urgences, avec des méthodes très efficientes, utilisées
         avant la pandémie pour améliorer l’accueil des patients et
         redéployées pour s’adapter à des patients Covid.
         B.M. Les interventions à domicile, d’abord assurées par
         nos personnels. Puis devant la progression des cas, nous
         avons passé la main à Fondation santé service. Jusqu’à
         115 patients ont été suivis début avril.
         C.A. La télésurveillance, permet aux médecins urgen-
         tistes de monitorer à distance la prise en charge quoti-
         dienne par les infirmières, pendant les trois premières
         semaines sous oxygène. Quand le patient va mieux, il est
         suivi par un pneumologue pour surveiller s’il n’a pas de
         séquelles du Covid.
         Avec les médecins généralistes de ville, c’était important
         de rappeler aux patients non Covid que l’hôpital peut
         continuer de les suivre. Les patients l’ont désormais
         compris. Nous anticipons également au maximum les

20    Ma Ville • Avril 2021
DOSSIER

                                                                                                                                                 © C. Emond
AGRANDISSEMENT & RÉORGANISATION

Une ambition
collective
Soulagement. Après les réadaptations demandées par le
ministère de la Santé, puis la pandémie, le projet du second
monobloc vient d’être relancé. Le premier ministre lui-même l’a
récemment soutenu, lors d’une visite à l’hôpital…

B.M. Rapprochez-vous d’une conception d’hôpital vraiment neuf,
en vous extrayant de l’ensemble des bâtiments dont vous disposez
déjà. Soyez plus ambitieux, nous ont indiqué les experts du
                                                                                               Situation actuelle. Au centre, le bâtiment M.-Brès,
ministère (…) Nous avons donc refait un schéma directeur, en                                   1ère partie de la modernisation, auquel va s’amarrer
travaillant avec un nouveau programmiste, pour redéfinir un                                    l’extension à partir de 2024
projet plus proche de l’idéal d’un hôpital moderne. Nous arrivons,
dans un seul bâtiment, à regrouper l’ensemble des services de
l’hôpital (court séjour, soins de suite-réadaptation, administration,
logistique/médico-technique) et ainsi, nous réduisons les
circulations pour l’ensemble des filières de soins et des personnels,
dans une organisation spatiale qui s’est simplifiée, réduisant les
déplacements, les transferts.
                                                                           CALENDRIER
C.A. C’est du plus pour les patients. S’ils ont une détresse, ils          • Mi-avril 2021 : dossier complet du projet transmis par
se trouvent dans un espace où toutes les spécialités critiques                l’ARS au ministère de la Santé, qui en suivra l’instruction
(cardiologie, réanimation…) sont réunies ; même chose pour                 • Début juin : résultats de l’instruction (avec éventuelles
l’hôpital de jour.                                                            demandes d’ajustements)
Finalement, nous avons adapté cet hôpital à l’évolution médicale :         • Début septembre : dépôt des candidatures (groupements
en 10 ans, la prise en charge des patients s’est beaucoup modifiée,           d’architectes et entreprises) et admission à concourir ;
                                                                              9 à 12 mois de travail pour proposer un projet (discussions
notamment sur l’ambulatoire et les examens polypathologiques.
                                                                              avec les équipes de l’hôpital)
Il y a beaucoup d’interactions entre les différents médecins : c’est
                                                                           • Été 2022 : choix du lauréat
bien pour les patients mais aussi pour les équipes. Ce second
                                                                           • 2024-2025 : livraison partie Est (urgences…)
projet est très apprécié par les soignants, qui le suivent avec des
                                                                           • 2026-2027 : livraison du parking de 600 places (silo, c’est-
groupes de travail. Et il y a encore de la souplesse possible, pour
                                                                              à-dire à étages) ; démolition des bâtiments Amandiers et
permettre des évolutions internes.
                                                                              Léonard-de-Vinci
B.M. Il faut que nous apprenions à nous projeter. Dans 10 ans.             • 2028-2029 : livraison partie Ouest
Il faut travailler pour le futur, se détacher de son exercice
personnel car ce sont des projets longs. J’ai l’impression que
s’est consolidée une ambition qui concerne TOUT l’hôpital.
Ça c’est nouveau ! Le projet emmène beaucoup de personnes,
                                                                           EN CHIFFRES
même si la vie à l’hôpital est très dure, encore plus visible              Sur 73 000 m2
aujourd’hui.
                                                                            20 000 m2 déjà réalisés         53 000 m2 à venir
C.A. Tout en mettant beaucoup d’espoir dans la revalorisation                 (actuel bâtiment                  90 % des surfaces réunis
attendue du soignant… Nous avons besoin d’elle, tant sur le plan              Madeleine-Brès),                  dans un seul bâtiment
financier que social. Ce projet nous donne de l’air… »
                                            ◗ Propos recueillis par C.A.   300 millions d’€ (totalité).

                                                                                                                 Avril 2021 • Ma Ville          21
DOSSIER

      «Diversifier l’offre de soins,
      dans tous les quartiers»
      La mère de famille et cheffe d’entreprise endosse depuis quelques mois une nouvelle casquette. Carine
      Gonçalves est adjointe au maire, déléguée aux Affaires sociales, à la Santé et à l’Hygiène. Des domaines
      évidemment exposés en période de crise sanitaire mais celle-ci n’a pas empêché l’élue de concrétiser
      d’autres dossiers.

      A
                vec la crise sanitaire actuelle, la Ville         SOS Médecins 95 rejoint aussi notre territoire, 54 rue
                s’efforce de répondre aux besoins des             Vigneronde (centre-ville). C’est le premier réseau d’ur-
                habitants.                                        gence et de permanence de soins en France, dont vous
                « Au cœur de toutes nos préoccupations,           connaissez les principes : réponse téléphonique 7j/7,
      la pandémie. Les cas positifs au virus Covid-19 ne          24h/24, visites à domicile et consultations sur site jusqu’à
      cessent d’augmenter.                                        23 h [CMU, AME, patients invalides ou en affection longue
      Il y a plusieurs mois déjà, avec le maire et la direction   durée acceptés]. Ouverture fin avril ou début mai. »
      municipale de la Santé, nous sommes intervenus auprès
      de l’Agence régionale de santé (ARS) pour qu’elle           Aides et soutiens pour une offre médicale diversifiée
      autorise la Ville à ouvrir un centre de dépistage PCR.
                                                                  « Inciter des professionnels de santé à s’installer à
      En septembre, c’était fait, salle Pierre-Dux. Dans la
                                                                  Argenteuil, voilà notre volonté. Avec la Région, qui
      continuité, nous avons réclamé l’autorisation d’ouvrir
                                                                  finance, la Ville aide à l’installation de jeunes diplômés
      un centre municipal de vaccination pour permettre
                                                                  en kinésithérapie et en maïeutique. En contrepartie, le
      aux Argenteuillais de se protéger et participer à la
                                                                  signataire s’engage à exercer son activité à Argenteuil
      lutte contre la pandémie. C’est chose faite depuis
                                                                  pour 3 ans minimum. Une convention est signée depuis
      le 29 mars, salle Jean-Vilar. Le dispositif permet
                                                                  décembre avec deux kinésithérapeutes, d’autres vont
      de vacciner près de 900 patients les premières
                                                                  bientôt l’être. Notre objectif ? Que chaque quartier
      semaines, pour passer à 2 000 par semaine d’ici
                                                                  puisse bénéficier de différentes offres médicales, de
      fin d’avril. Ceci en plus des vaccinations réalisées au
                                                                  manière égale.
      centre hospitalier Victor-Dupouy depuis janvier. C’est
      une grande victoire ! Je ne peux que vous recommander       Enfin, la Ville a monté un dispositif d’accompagnement
      cette vaccination, pour l’instant ouverte sous certaines    des personnes souhaitant débuter ou reprendre une
      conditions. » [voir pages 18 et 19].                        activité physique et sportive, en cas de surpoids, obésité,
                                                                  handicap, pathologies engendrant la sédentarité… Un
                                                                  agent municipal en charge du Sport-santé vient
      De nouvelles structures médicales                           d’être recruté, pour faire le lien entre professionnels
      vont s’installer                                            du sport et de la santé pour pouvoir proposer un suivi
      « Fin 2021, au Val-Notre-Dame, ouvrira un centre            personnalisé et sur mesure [âge, état de santé, niveau de
      Ramsay Santé . Cette structure permettra aux                la personne à accompagner]. Un
      Argenteuillais de bénéficier de soins, dans un quartier     partenariat est déjà engagé
      en manque de structures médicales. S’y ajoute une           avec le centre hospitalier
      spécificité inspirée du modèle suédois : la rémunération    d’Argenteuil (service de
      des soins est établie au forfait – selon l’âge et les       chirurgie bariatrique) et
      antécédents du patient – et non à l’acte, sans avance       les centres municipaux
      de frais. Des généralistes, des infirmiers, des sages-      de santé. »
      femmes… y exerceront. Tout est basé sur la prévention
      et l’éducation thérapeutique des patients, selon une
      démarche tout à fait innovante.

22    Ma Ville • Avril 2021
ÉCONOMIE

           RÉNOVATION THERMIQUE

           Accompagner
               En plus d’un guichet unique d’amélioration de l’habitat destiné aux particuliers, la Ville souhaite renforcer son
               action auprès des artisans du bâtiment labellisés RGE*. Le dispositif Facilaréno leur permet de rassembler des
               compétences sur les pratiques de la rénovation énergétique.

              D
                        epuis janvier dernier, les Argenteuillais peuvent       grouper ; et devenir des professionnels référencés dans
                        être accompagnés dans la rénovation énergé-             la commune.
                        tique de leur logement. Un guichet unique, pour         Selon une formation en deux temps, les artisans obtiennent
                        tous les habitants du territoire Boucle-Nord-           une connaissance théorique (2 jours) et pratique (chantier
               de-Seine, permet en effet d’être conseillé gratuitement,         rémunéré)
               techniquement et financièrement, sur les travaux, aides,
                                                                                • les 14 et 15 juin, 1ère session ; puis partie pratique en
               subventions...
                                                                                septembre.
               Facilaréno
                                                                                • Des questions ? Rv en webinaire les 5 mai, 18h30 ; et
               La Ville vient de passer une nouvelle étape, en proposant        6 mai, 9h.
               un dispositif aux artisans qui interviennent chez les            *Reconnu garant de l’environnement.
               propriétaires de maisons individuelles pour des chantiers                                                                     ◗ N.F.-S.
               de rénovation thermique. En partenariat avec la Métropole
               du Grand Paris et le réseau Dorémi, le dispositif s’adresse        PRATIQUE
               à des entreprises locales déjà labellisées RGE*. Pour aller
               plus loin, il leur propose de se former en groupement, sur         • Particuliers
                                                                                  prise de rv > SoliProjet.fr - puis permanences par téléphone les
               chantier, à la rénovation globale avec les objectifs du
                                                                                  mercredis, 9h-12h ; & jeudis, 14h-17h.
               label BBC (Bâtiment basse consommation). Les artisans
                                                                                  + d’infos ? 0 800 006 075 ou Habitat.BoucleNordDeSeine@soliha.fr
               seront mis en relation directe avec des ménages repérés
               via le guichet unique.                                             • Artisans
                                                                                  Renovation-Doremi.com/ je suis artisan/nous contacter.
               L’enjeu pour ces entreprises ? Apprendre à travailler plus
               efficacement avec différents corps de métiers, sur un
               même chantier, dans le but de parvenir à une rénovation
               thermique complète et véritablement performante ; se
                                                                                                       « La Ville tient à
                                                                                                       aider les habitants à
                                            VENTILATION
                                                                                                       s’engager dans des
                                                                                                       travaux performants de
                                                                                                       rénovation thermique de
                TOITURE
                                                          COMBLES
                                                                                                       leur logement. Pour améliorer
                                                                                                       la confiance dans les sociétés travaillant
                                                                    ÉTANCHÉITÉ À L’AIR
                                                                    ET MIGRATION                       en groupement et offrir de nouvelles
                                                                    DE VAPEUR D’EAU
                                                                                                       opportunités aux entreprises locales
                                                                            ISOLATION                  en leur permettant de se former pour
                                                                            EXTÉRIEURE
           CHAUFFAGE
           EAU CHAUDE
                                                                            OU INTÉRIEURE              accéder à des chantiers plus qualitatifs,
                                                                                                       la Ville et l’EPT se sont inscrits dans la
MENUISERIES                                                                                            démarche Facilaréno. N’oublions pas
                                                                                                       que des travaux de qualité sont signes
                                                                                                       d’un avenir énergétique peu coûteux et
                                                                                                       d’une valorisation de patrimoine… »
© Dorémi

                                                                               ISOLATION               Jean-François Ploteau, adjoint au maire
                                                                               DU SOL
                                                                                                       délégué au Développement durable

                                                                                                                               Avril 2021 • Ma Ville     23
Vous pouvez aussi lire