DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt

 
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N66   Le magazine de Saint-Leu-la-Forêt I Mai-Juin 2019

DANS MA VILLE
      La Plaine et Les Diablots
           Les embellies d’un quartier qui change

                                                    1
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville    Deux mois                        Mai • Juin 2019

                        MOIS

                                     24 mars

                                      15e course
                                      des Coteaux
                                      Ensemble, à grandes enjambées,
                                      pour l’esprit du sport !

                            3
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                         Deux mois                                         Mai • Juin 2019

 9 mars

  le 58e Festival du Jazz-Club de Saint-Leu
  fait swinguer la Croix-Blanche

                                                          Le romancier saint-loupien Philippe Di Maria fait la
                                                          dictée à une soixantaine de Saint-Loupiens au CSL
                                                          Les Dourdains au bénéfice d’une action éducative
                                                          d’utilité publique
                                                            16 mars

 Du 14 au 31 mars

Exposition Rêves d’encre de
Sandrine Gatignol à la Maison
consulaire dans le cadre du
« Printemps au féminin » du Rotary

                                                          16 mars

                                                           La Soirée « Talent fou » avec l’EMJ à la Croix-Blanche
                                                           consacre 3 artistes en herbe Louann Gaudin (chant),
                                                           Thalia Charron (chant + piano) et Margot Olivier
                                                           (chant) mais aussi Aurèle Martin (batterie) ; Raphaël
                                                           Barral (chant) ; Sarah Assani-Villeneuve (chant) ;
                                                           Florian Verrier (bâton du diable) ; Sacha Ban (rap)

                                                            16 mars

  Du 14 au 17 mars
Rétrospective Gérard                                      Un flash mob pour « Une jonquille pour Curie »
Boulnois à l’Atelier des                                  avec les associations de danse de la ville au profit
Arts créatifs                                             de la lutte contre le cancer

                                                 4
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                                  Deux mois                                                Mai • Juin 2019

  20 mars      Sandra Billet reçoit en mairie           21 mars       La réunion publique organisée à la Croix-Blanche par l’ONF
               des jeunes allemands de Wendlingen                     sur la maladie de l’encre rassemble plus de 150 personnes

                                                      10e festival « Arts et swing »     Du 6 au 21 avril
                                                        21 mars

« Roméo et Juliette » à la Croix-Blanche, tout le génie de William Shakespeare         Serge Lapeyre expose et exalte la question
admirablement servi par la Compagnie Chouchenko                                        de l’équilibre à la Maison consulaire

 5 avril                                                                                 Du 6 au 21 avril

                                                                                       Les journées européennes des métiers d’art
                                                                                       célébrées dans les ateliers « Repatchit »

 20 avril                                                        21 avril

Journée consacrée au chien avec des démonstrations et un La Grande chasse aux œufs de Pâques à la Châtaigneraie
concours d’agility par le Club d’éducation canine de Saint-Leu

                                                             5
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                                                                                                                                  Mai • Juin 2019

                                                                                                                                         31
Sommaire
                                                                                                                                        MON
                                                                                                                                      SAINT-LEU
                                                                                                                                       Yanis Baybaud

                   12                                                          26
           AMÉNAGEMENTS                                                        L’INVITÉ
             URBAINS                                                           DU DMV
                 La Plaine et les                                         Les Arts martiaux
                    Diablots                                                de Saint-Leu

05 DEUX MOIS                                                 18 ENTREPRENDRE                                              30 VU À SAINT-LEU
            Le magazine en images                                         Experview accompagne                                        Ce que la photo ne dit pas
                                                                          les entreprises

08 D’ICI ET D’AILLEURS 20 LA VIE DES
                          ASSOCIATIONS                                                                                    31 LES SAINT-LOUPIENS
            Élections européennes                                         L’école de musique : de                                     Ils font l’actualité
            Budget 2019 & Actualités                                      nouvelles partitions à la clé

14 GRANDIR
   À SAINT-LEU                                               21 SOUS NOS
                                                                APPLAUDISSEMENTS 32 DES DROITS
                                                                                    ET DES DEVOIRS
             À table citoyens !                                           Les rendez-vous culturels                                   3 questions citoyennes

16 ACTIONS
   ÉCOLOGIQUES                                              25 AGENDA CULTUREL                                            34 LIBRE EXPRESSION
            Agenda 21 : votre avis nous                                  Demandez le programme                                        Tribunes des groupes
            intéresse                                                                                                                 politiques

Directeur de la publication : Sandra Billet I Directeur de la rédaction : Loïc Drouin I Rédaction : Olivier Plantecoste   Ce numéro a été imprimé à 8000 exemplaires.
Création et Mise en page : Creative Mind, Mélissa Zambrana I Photos : Mairie de Saint-Leu-la-Forêt, Adobe Stock           ISSN 1632-3203 I Papier aux normes environnementales.
Impression : Imprimerie Desbouis-Grésil 01 39 33 01 01 I Régie publicitaire : Cithéa Communication 01 53 92 09 00         www.saint-leu-la-foret.fr
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                                   Éditorial                                              Mai • Juin 2019

                                      Éditorial
                         UNE NOUVELLE FOIS, DEPUIS DIX ANS,
                         LES TAUX D’IMPOSITION COMMUNAUX
                              N’ONT PAS ÉTÉ AUGMENTÉS

                               Chères Saint-Loupiennes, chers Saint-Loupiens,

          Avec l’arrivée des beaux jours, nous allons              Plus que jamais, prévoir c’est agir ! À ce titre,
          retrouver le chemin des activités extérieures.           il appartient à la ville de donner l’exemple
          Dans la forêt, les jardins et tous ces endroits de       en faisant ce qui est juste et bon pour les
          la ville qui exhalent ce parfum du printemps,            Saint-Loupiens, mais aussi en prévenant tout
          au fil des événements que nous attendons :               risque de déséquilibre ! C’est ainsi que nous
          Tout Feu Tout Flamme, la fête des voisins,               avons voté le budget 2019. Une nouvelle
          la fête de la musique et Festiv’été qui nous             fois, depuis dix ans, les taux d’imposition
          rappellent comme Saint-Leu est une ville                 communaux n’ont pas été augmentés et
          agréable à regarder, agréable à vivre !                  une nouvelle fois, nous faisons en sorte de
          À côté de ces bienfaits du calendrier, la Ville          mieux dépenser, notamment, en favorisant
          poursuit ses actions d’utilité publique. Dans            les investissements durables.
          le cadre des aménagements programmés
          pour embellir et améliorer le cadre de vie               Il ne faut rien perdre de ce qui fait le carac-
          des Saint-Loupiens, le quartier des Diablots             tère et la force de notre commune. Conserver
          poursuit sa mue avec des opérations qui                  ses attraits tout en réinventant ses atouts.
          convergent vers une restructuration sereine              L’ambition que nous lui portons est non seu-
          et indispensable à son fort potentiel.                   lement en rapport avec son identité mais
          L’intérêt général dicte chacune de nos déci-             aussi avec les exigences d’une époque qui al-
          sions. C’est dans cet esprit que nous avons              lie si bien la bonne expertise des besoins à la
          également mis en place les 40% de bio à la               bonne échelle des travaux entrepris.
          cantine et que nous avons souhaité privilé-              C’est à cette seule condition que nous arrive-
          gier la pause-déjeuner pour les enfants de la            rons à poursuivre l’effort consenti par tous,
          ville. Dans un autre registre, les assemblées            sans dénaturer le sens de l’action publique
          consultatives des groupes de quartier consa-             à laquelle nous sommes attachés et qui pro-
          crées à la réalisation d’un Agenda 21 se pour-           met des lendemains qui chantent. D’autres
          suivront en mai, avec votre contribution.                printemps en somme !

                                                                   Avec tout mon dévouement.
                                                                   Votre maire, Sandra Billet

                                                               7
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville

                               ÉLECTIONS EUROPÉENNES :
                                 AUX URNES CITOYENS !

               Du 23 au 26 mai, les citoyens de toute l’Europe éliront leurs représentants au Parlement euro-
               péen pour les cinq années qui viennent. Des élections majeures au moment même où l’Europe
               connaît une réelle crise d’identité. Pour les Français, et donc pour les Saint-Loupiens,
               le rendez-vous est donné le dimanche 26 mai.

               Seule institution de l’Union européenne élue        puisque le parlement européen qui siège à
               directement par les citoyens, le Parlement          Strasbourg exerce trois pouvoirs fondamen-
               européen est composé de 751 députés qui au-         taux : législatif, budgétaire et contrôle poli-
               ront en charge de bâtir les textes de lois appli-   tique, devenus prépondérants, il y a tout juste
               qués par les États de l’Union européenne. En        40 ans, avec les premières élections euro-
               France, le vote aura lieu le dimanche 26 mai et     péennes au suffrage universel direct en 1979.
               pour la première fois, chaque parti en présence
               aura désigné une liste nationale unique de 79       Il faut savoir : les 10 bureaux de Saint-Leu
               candidats. Emploi, climat, immigration, libre-      seront ouverts de 8 h à 20 h. Cette année, les
               échange, alimentation seront les principaux         bureaux de vote de la Croix Blanche N° 1 et
               sujets d’une élection annoncée comme par-           4 ont été transférés vers « Le gymnase des
               ticulièrement décisive au moment où Brexit          Dourdains », Les bureaux de vote du Gymnase
               et populismes rebattent les cartes des orien-       des Dourdains N° 2 et 3 vers la salle des
               tations et du pouvoir de Bruxelles. Plus que        Ateliers des Arts Créatifs et le bureau de la
               jamais, l’impact des prochaines élections eu-       maternelle Jacques Prévert vers le Gymnase
               ropéennes sera déterminant pour l’ensemble          Jean Moulin. Si vous ne connaissez pas votre
               des nations et des politiques européennes.          bureau ou que vous n’avez pas reçu votre
               L’avenir de l’Europe, ses valeurs, son identité     carte d’électeur vous pouvez vous rapprocher
               semblent susciter une controverse cruciale          du service élection au 01 30 40 22 00.

PENSEZ À VOS PASSEPORTS !
Si vous avez prévu de voyager à l’étranger, n’oubliez pas                       Attention : les cartes d’identité des
de vérifier la validité de vos passeports ou cartes d’identité                  personnes majeures, délivrées entre
(environ 3 semaines de délai). La direction des Services à la                   le 2 janvier 2004 et le 31 décembre
population et Action Sociale vous accueille : lundi de 13 h 30                  2013 ont une durée de validité de 5 ans
à 17 h 30 - Mercredi de 8 h 30 à 12 h - Mardi, jeudi et vendredi                supplémentaires (voir au dos de la carte).
de 8 h 30 à 12 h et de 13 h 30 à 17 h 30 - Samedi de 9 h à 12 h.
Les demandes se font sur rdv au 01 30 40 22 00.
                                                                   8
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                           Actualités partagées                                  Mai • Juin 2019

                                                                           D’UTILITÉ PUBLIQUE
                                                                           C’EST BON, C’EST BIEN !

LA COURSE DES COTEAUX :                                                    RÉVISER SANS STRESS
ELLE A TOUT D’UNE GRANDE                                                   À LA MÉDIATHÈQUE
Ce fut la course de tous les records : 857 athlètes inscrits, 770          Du 1er au 15 juin, l’agglomération du Val Pa-
finishers sur les 4 courses ! On se souviendra de l’épreuve de             risis organise l’Opération Bib’Bosse dans
1 km, réservée aux moins de 9 ans et de son jeune vainqueur,               le réseau des 9 médiathèques intercom-
Luan Porchez. D’Axel Hamon qui allait battre le record de l’épreuve        munales dont la médiathèque Georges
du 5 km, détenu par Djamel Debbi (15’56 contre 16’22). Puis, le 10 km      Pompidou. Les élèves et étudiants pas-
le plus vallonné du Val-d’Oise a enregistré sa plus forte proportion       sant un concours (brevet, bac, licence…)
de non-licenciés (65% du peloton) et de Saint-Loupiens (37%)               pourront ainsi préparer au mieux leurs
depuis sa création en 2005. Record aussi pour Marie-Line Hamon             examens et programmer leurs révisions :
qui, avec sa 7e victoire, a amélioré le record de victoires sur le         en ayant accès aux ressources documen-
10 km, détenu par son mari, Maxime, sextuple vainqueur entre               taires à disposition et des équipes mobili-
2008 et 2014. Enfin, du côté des garçons, il faut retenir la très belle    sées pour les accompagner.
victoire sur 10 km du Franconvillois Jérémie Charpentier.                  facebook.com/valparisismediatheques
Résultats complets sur sportspassion95.fr et maisondurunning.com

SERVICE UNIVERSEL : C’EST PARTI !                                          DONNEZ VOTRE SANG !
3000 jeunes volontaires vont expérimenter dès juin prochain le futur       En prévision de la baisse des stocks de
Service national universel et le Val-d’Oise est l’un des 13 départements   sang, notamment avec les vacances
pilotes. Le SNU est une période d’engagement citoyen d’un mois             d’été, il est essentiel de se mobiliser
pour les jeunes de 16 ans suivi d’un engagement plus long sur la base      pour que les dons ne fléchissent pas :
du volontariat. Ils seront formés aux premiers secours, aux réactions      pour que les besoins des malades, des
à avoir en cas d’attentat ou de catastrophe naturelle, et recevront        blessés soient satisfaits. Vous avez
des modules sur la protection de l’environnement ou les valeurs de         entre 18 et 70 ans, vous êtes en bonne
la République. Renseignements : www.jeunes.gouv.fr/SNU                     santé, rendez-vous le dimanche 26 mai
                                                                           à l’espace Claire-Fontaine (9 h - 14 h)

L’ÉCOLE OBLIGATOIRE DÈS 3 ANS
À partir de la rentrée de septembre 2019, la scolarisation devient         NOTEZ LES NOUVEAUX
obligatoire en France à partir de 3 ans et non plus à 6 ans comme
                                                                           HORAIRES DE LA POSTE
c’était le cas jusqu’à maintenant. Ce n’est pas l’école qui est rendue
obligatoire dès l’âge de 3 ans mais l’instruction. Ainsi, les parents      Afin de s’adapter aux souhaits de
devront scolariser leur enfant dans une école ou un établissement          la clientèle et dans le cadre de la
d’enseignement (public ou privé) ou assurer par eux-mêmes (ou              modernisation de son espace de vente,
toute personne de leur choix) l’instruction de leur enfant, en ayant       la poste du centre-ville élargit son
soin de le déclarer au préalable au maire et à l’autorité compétente       amplitude d’ouverture hebdomadaire :
en matière d’éducation. Si votre enfant a atteint l’âge de ses             De 9 à 12 h chaque jour (le jeudi à partir
trois ans à la rentrée scolaire de l’année civile en cours, vous êtes      de 10 h) et de 14 à 18 h. Les horaires du
concerné par cette mesure. Vous devez donc vous rapprocher du              samedi restent inchangés (9 h à 12 h).
service scolaire pour procéder à son inscription, si vous ne l’avez
pas encore fait. Cette disposition ne modifie en rien la procédure
d’inscription pour la commune de Saint-Leu-la-Forêt.

                                                            9
DANS MA VILLE La Plaine et Les Diablots - Les embellies d'un quartier qui change - Saint-Leu-la-Forêt
N° 66 • Dans Ma Ville                                                                                       Mai • Juin 2019

                        BUDGET 2019 : UNE AMBITION
                        EXIGEANTE ET RESPONSABLE
            Comme l’a souligné Sandra Billet, lors du vote du budget primitif par le Conseil municipal,
            le budget 2019 est un budget de bon sens parfaitement en adéquation avec les orienta-
            tions de la ville en matière d’organisation des services publics municipaux et des priorités
            augurées par la mise en place de l’Agenda 21.

            « C’est un budget qui s’inscrit pleinement          la Ville doit aussi appréhender l’impact de
            dans la continuité, un budget qui privilégie        la suppression progressive de la taxe d’ha-
            d’abord les investissements profitables aux         bitation pour 80% des contribuables et la
            Saint-Loupiens et qui tend à diminuer du-           mise en œuvre de compensation par l’État.
            rablement les dépenses publiques ». Pour            Sans oublier une autre inconnue cruciale,
            Jean-Michel Castelli, adjoint au maire délégué      la pénalité de la loi SRU évaluée à 450 k¤,
            aux Finances et au Contrôle de gestion, le          malgré les efforts de la commune qui, au 1er
            budget de la commune reste la clé de l’action       janvier 2018, est passée au-dessus des 14 %
            publique vertueuse et efficace. « Il ne s’agit      de logements sociaux (sur les 25 % exigés
            pas d’un exercice arithmétique annuel qui           par la loi). Reste que la priorité pour l’équipe
            consiste à trouver l’équilibre à tout prix mais     municipale est la poursuite des efforts enga-
            de la juste équation qui prend en compte, à la      gés dans le cadre d’une politique cohérente
            fois, nos moyens et nos besoins ». Il faut dire     et tournée vers l’avenir. C’est dans cet esprit
            que ce budget primitif 2019 se réalise dans         conforme au futur Agenda 21 qu’ont été
            un contexte économique particulièrement             renouvelés les objectifs de maintien d’un
            contraignant et son élaboration, comme l’a          service public de qualité avec une rigueur
            acté le débat d’orientations budgétaires, a         continue dans la gestion et l’optimisation des
            tenu compte d’éléments supra communaux              ressources et par la maîtrise des dépenses
            déterminants : d’abord la stabilité des dota-       de fonctionnement et de la masse salariale.
            tions de l’État dans leur « registre minimum ».     Avec en corollaire, le maintien d’un autofinan-
            Il faut le rappeler, car cela change considéra-     cement des investissements et la poursuite
            blement la donne, en matière de dotations de        du développement des équipements publics
            l’État, Saint-Leu a dû faire face à une perte de    au service des Saint-Loupiens comme pour
            22 millions cumulés sur les 11 dernières années,    l’extension de la crèche « les Loupinous »,
            tout en absorbant toujours plus de missions !       l’aménagement du pôle médical, la réno-
            Et cela, dans le même temps, « sans augmen-         vation de la façade de l’école élémentaire
            ter les taux d’imposition communaux », pré-         Marie-Curie ainsi que l’accompagnement
            cise Sébastien Meurant, qui dès 2008, a initié      pour le projet de crèche en centre-ville et la
            une fiscalité plus juste pour les Saint-Loupiens.   reconduction des subventions aux associa-
            À côté de ce manque à gagner structurel,            tions dans un contexte contraint.

            Plus de 24 millions d’euros dépensés pour améliorer la vie quotidienne des Saint-Loupiens
            Fonctionnement : 16 832 127 ¤ I Investissement : 7 194 936 ¤

La municipalité confirme la continuité de son engagement de ne pas augmenter la pression fiscale sur les ménages de
la commune et décide ne pas modifier les taux d’imposition des trois taxes directes locales pour 2019 et de les maintenir à:
Taxe d’habitation : 16,86 % I Taxe sur le foncier bâti : 19,83 % I Taxe sur le foncier non bâti : 98,12 %.

                                                            10
N° 66 • Dans Ma Ville                                                                                             Mai • Juin 2019

                                                                                       COMMÉMORATIONS
                                                                                       Le mercredi 8 mai pour marquer le
                                                                                       74e anniversaire de la victoire sur le nazisme
                                                                                       10 h : messe paroissiale, dépôt de gerbes
                                                                                       11 h 15 : cérémonie des couleurs sur la place
                                                                                       de la Mairie suivie de la lecture de messages
                                                                                       et du dépôt de gerbes avant le départ vers
                                                                                       le Monument aux morts au cimetière
                                                                                       avec la fanfare « Le réveil de Saint-Leu ».
  DES ROUTES PLUS BELLES & PLUS SÛRES                                                  Le mardi 18 juin, pour se souvenir de
  Les prochains travaux d’envergure dans le périmètre rue de l’Église                  l’appel du général de Gaulle du 18 juin 1940.
  / rue des Écoles / rue Émile Bonnet / Rue Hoche, comprenant                          18 h : rendez-vous au square Leclerc pour la
  l’enfouissement des réseaux aériens, la réfection totale de la voirie                lecture des messages et les dépôts de gerbes.
  et des trottoirs s’annoncent contraignants mais indispensables.
  Une réunion publique était organisée le 18 mars dernier à la Maison
  pour Tous pour détailler le déroulé des travaux et aborder la question
  de la sécurité des riverains, et notamment celle des enfants, dans une
  zone particulièrement fréquentée par ces derniers. Par ailleurs, dans
  le cadre des investissements équilibrés sur le territoire, la rue Michelet
  (900 m) fera tout prochainement l’objet d’une réfection totale de sa
  voirie impliquant également les bordures, les trottoirs et les caniveaux.
  Tout comme l’ancien chemin de Paris et la rue de la Marée, dont les
  malfaçons seront réparées.

  FÊTE DES VOISINS
  Rendez-vous le 24 mai pour faire connaissance avec vos voisins !
  Comment participer ? Mettez une affiche dans votre hall ou devant
  votre maison en y inscrivant votre nom, l’heure et le lieu de l’apéritif et
  glissez des invitations dans les boîtes aux lettres ou sous les paillassons !
  Comme tous les ans, « le kit des voisins » avec affiches, ballons,
  gâteaux apéritifs, t-shirts vous sera fourni et si certains souhaitent
  privatiser leur rue avec leurs voisins, il est impératif de contacter la
  ville 3 semaines avant pour prévoir un arrêté.

                                                                                            Ils vous représentent et font remonter les
PERMANENCES DU MAIRE ET DES ÉLUS                                                            informations du quotidien de votre quartier.

                                                                                            Groupe de quartier de la Plaine
Sandra Billet, sans rendez-vous de 9 h à 11 h : les samedis 11 mai et 15 juin
                                                                                            gqplaine@gmail.com
Anne Marioli, adjointe au maire déléguée aux Affaires sociales.
                                                                                            Groupe de quartier du Centre-ville
Sans rendez-vous de 9 h à 11 h : les samedis 11 mai et 15 juin
                                                                                            gqcentre@gmail.com
Christian Malacain, conseiller municipal RBM reçoit en mairie sans
                                                                                            Groupe de quartier des Coteaux
rendez-vous tous les premiers samedis du mois de 10 h à 12 h
                                                                                            gqcoteaux@gmail.com
Permanence de la députée Naïma Moutchou : 46, avenue de la Gare.
                                                                                            Quartier des Tannières
Rendez-vous au 01 30 26 15 65
                                                                                            gqtannieres@gmail.com

Prochaines Assemblées consultatives « Agenda 21 »                                           Prochain Conseil municipal :
Mardi 14 mai : Groupe de quartier du Centre-ville, 20 h à la Croix Blanche                  les mardis 21 mai et 25 juin, 20 h 30
Jeudi 16 mai : Groupe de quartier de la Plaine, 20 h restaurant scolaire Marie Curie        à la Maison pour Tous

                                                                 11
N° 66 • Dans Ma Ville                            Aménagements urbains                                           Mai • Juin 2019

LA PLAINE ET LES DIABLOTS,
LES EMBELLIES D’UN Le quartier de la Plaine, et plus précisément Les Diablots,
QUARTIER QUI CHANGE est  en train d’opérer sa mue. Avec des aménagements
                     qui vont changer durablement sa physionomie et son
                                                                  attractivité et 9 orientations déterminantes.

01                                                                02
PRIVILÉGIER L’ENTRÉE DE VILLE                                     RÉHABILITER 194 LOGEMENTS SOCIAUX
Appréhender la ville autrement pour renforcer la                  Depuis janvier et pendant 16 mois, l’Immobilière 3F a entre-
cohésion territoriale. La construction de l’immeuble              pris une opération de réhabilitation de 194 logements so-
à l’angle du boulevard André-Brémont et de l’avenue               ciaux rue Jacques Prévert. Il s’agit de réaliser des travaux de
Jean-Rostand (85 logements) avec la police municipale             ravalement des façades, réfection des halls, des escaliers, des
au RDC devrait impacter autrement l’identité du quartier.         paliers et des locaux communs, remplacement des portes
Avec I3F (bailleur social et partenaire de l’État), en            palières et réfection des pièces humides (pour 80% des lo-
charge du projet, la Ville a souhaité privilégier une             gements). Des aménagements nécessaires à l’amélioration
architecture plus classique : avec des courbes, plus de           du quotidien des locataires. Peintures, revêtements muraux,
lumière et une inscription à la fois douce et forte dans le       carrelages, éclairages, pavés extérieurs seront à la mesure
paysage qui se détourne des formes privilégiées par les           d’un beau projet architectural. Budget total de l’opération :
grands ensembles des années 70.                                   2 570 000 ¤ HT soit un coût par logement de 13 247 ¤

03                                                                04
CONSACRER DES ESPACES DE JEUX                                     MIEUX ACCUEILLIR LES ASSOCIATIONS
ET DE LOISIRS
                                                                  Les travaux de transformation de l’ancienne boulan-
Le quartier de la Plaine est dédié aux activités de loisirs.      gerie du centre commercial « Les Diablots », plus de
La ville a élargi le dispositif à la culture, avec la construc-   250 m2 sur 2 niveaux, pour accueillir des associations
tion de la médiathèque en 2013. Depuis le quartier s’est          sportives (boxe, arts martiaux…) se terminent et l’inau-
enrichi de nouvelles installations. L’an passé, des travaux       guration est prévue pour le 15 juin. Dans le même es-
(coût 230 000 ¤) sur l’Aire des Diablots ont permis               prit, la ville va investir d’autres locaux, place Culcheth,
d’élargir la proposition de loisirs, en créant plus de            occupés précédemment par Saint-Loup Feat club.
200 m2 supplémentaires avec des jeux pour les plus                Plus de 151 m2 viendront s’ajouter aux 64 m2 attenants,
jeunes, un parcours sportif « le street workout » (entraî-        propriété de la ville. Cette surface conséquente sera éga-
nement de rue), et un nouveau terrain de pétanque qui,            lement réaménagée au profit des associations de la ville.
en cette période pré-estivale, fait de nouveaux émules.

                                                              12
N° 66 • Dans Ma Ville                           Aménagements urbains                                       Mai • Juin 2019

05                                                               06
AGRANDIR                                                          DÉVELOPPER LE CONCEPT
LA CRÈCHE                                                         D’IMMEUBLE INTERGÉNÉRATIONNEL
Les travaux d’extension de la crèche de l’avenue des             La ville a concrétisé à l’angle de la rue Cognacq-Jay et
Diablots avec la création d’une crèche collective d’une          du boulevard André Brémont le projet de construction
superficie de 204 m2 (plus de 55 m2 en plus) s’achèveront        d’un immeuble intergénérationnel, à vocation sociale,
dans quelques semaines pour une ouverture au public à            totalement en rapport avec son souci de proposer un
la rentrée prochaine. La terrasse extérieure à l’arrière du      parcours résidentiel solidaire à la mesure des besoins
bâtiment a laissé place à une verrière qui a donné lieu à        des Saint-Loupiens. Un projet d’envergure parfaitement
une redistribution de l’espace intérieur avec la création        en adéquation avec la mise en place de l’Agenda 21
d’une seconde salle d’activité et la création d’une salle        qui prévoit de mieux globaliser les problématiques
polyvalente. 24 berceaux en accueil collectif feront le          sociétales à l’avantage d’une meilleure prise en compte
bonheur de 24 nouvelles familles ! Coût : 420 000 ¤ HT.          de l’homogénéité sociale.

07
PROMOUVOIR UN NOUVEAU PÔLE MÉDICAL
Même dans les zones urbanisées, la désertification
médicale est un vrai risque et pour la collectivité,
il s’agit d’un enjeu de santé publique de proximité !
La ville est donc particulièrement satisfaite de l’ouverture
prochaine d’un cabinet médical regroupant une dizaine
de professions libérales officiant au cabinet du Lac
(médecins, ostéopathe, kiné, gynécologue, infirmière…)
au rez-de chaussée du nouvel immeuble construit en
face du bureau de poste des Diablots qui comprendra
également 19 logements sociaux livrés en juillet.

08                                                               09
AMÉNAGER UNE COULÉE VERTE                                        CONSTRUIRE UNE PISCINE OLYMPIQUE
La ville se redessine constamment en fonction de la vie          INTERCOMMUNALE
des quartiers, de leurs évolutions et de la considération de     Saint-Leu-La-Forêt et Taverny ont décidé d’unir leurs
l’environnement nécessaire à notre cadre de vie. Mais aussi      forces et leurs moyens pour construire une piscine
en rapport avec la modification du Plan local d’urbanisme.       intercommunale sur leurs territoires respectifs.
Une nouvelle coulée verte doit voir le jour, en concertation     Une ambition commune dans la foulée des Jeux
avec la population, sur l’emprise foncière de l’ex 5e avenue :   Olympiques de Paris de 2024 et un projet de bon
au niveau de l’angle Michelet/Verdun jusqu’à la prochaine        sens qui doit promptement répondre au vieillissement
résidence intergénérationnelle boulevard André Brémont.          coûteux des équipements des deux villes qui ont
Il s’agira de sanctuariser le site en aménageant les espaces     réaffirmé la pertinence de leur projet sportif qui prévoit
verts propices à favoriser une liaison douce.                    la réalisation d’un bassin de 50 mètres.

                                                             13
N° 66 • Dans Ma Ville                           Grandir à Saint-Leu                                       Mai • Juin 2019

À table citoyens !
40% de bio à la cantine, des
ateliers-découvertes dédiés aux
saveurs, aux fruits ou au pain, des
campagnes de sensibilisation au tri
des déchets.
Quand l’écocitoyenneté s’invite
aussi dans l’assiette, les enfants en
redemandent !

Qu’on se le dise ! Les déjeuners de       Une fois qu’ils ont déjeuné, chacun       tionner de nouveaux comportements
la restauration scolaires sont de plus    vient peser ce qu’il n’a pas mangé :      et tendre vers moins de gaspillage.
en plus écoresponsables. Un mou-          ce qui leur donne une idée précise        Des objectifs que les enfants ont déjà
vement vertueux qui s’inscrit dans        de la quantité du gâchis alimentaire.     perçus comme « d’utilité publique ».
la mise en place de l’Agenda 21. Les      On notera que la période hivernale        Une manière aussi de les familiariser,
élèves de Saint-Leu sont sensibilisés     semble plus propice au gâchis avec        dès le plus jeune âge, avec les
à la question du gâchis alimentaire       des entrées moins plébiscitées            exigences de l’Agenda 21. Enfin,
et à l’importance de la qualité des       comme le chou-fleur en salade ou les      avec 40% de bio à la cantine, la ville
produits qu’ils consomment grâce          betteraves. À contrario, la soupe fait    fait vraiment office de précurseur,
aux efforts conjoints de la municipa-     un tabac ! À commencer par la tradi-      au-delà des intentions de l’état et
lité et du prestataire Scolarest qui se   tionnelle « Poireaux-Pomme-de-terre »     la plupart des villes avoisinantes qui
sont entendus pour rendre la pause        qui supplante de loin le velouté aux      se situent entre 20 et 30 % de bio.
déjeuner la plus profitable possible.     champignons ! Dans le même esprit,        Livrés par la cuisine centrale de
La citoyenneté est aussi dans l’as-       un meuble « gaspi pain » a été installé   Clichy-sous-Bois, les déjeuners des
siette et s’exprime in facto dans la      au restaurant Jacques Prévert avant       petits Saint-Loupiens font la part
lutte contre le gaspillage alimentaire.   d’être également mis en place dans        belle aux fruits et aux légumes. Une
Il n’est jamais trop tard pour acquérir   les deux autres restaurants scolaires     fois par semaine les enfants profitent
les bons gestes ! Résultat, une borne     (Marie-Curie et Foch). L’étude com-       d’un déjeuner végétarien (légume et
de tri a été installée dans l’enceinte    parative effectuée à la fin de chaque     féculent sans poisson ni viande) qui
du restaurant scolaire Marie-Curie.       semaine doit permettre de condi-          les intrigue autant qu’il les séduit.

                                                LUTTE CONTRE LE GASPILLAGE ALIMENTAIRE
                                                La citoyenneté est aussi dans l’assiette et s’exprime aussi avec la
                                                sensibilisation au gaspillage alimentaire. Manger est une nécessité qui
                                                a un sens et il faut acquérir les bons gestes dès le plus jeune âge.
                                                Dans cet esprit, une borne de tri a été installée dans l’enceinte du
                                                restaurant scolaire Marie-Curie.

                                                           14
N° 66 • Dans Ma Ville                                   Grandir à Saint-Leu                                         Mai • Juin 2019

                                                    La fête du sport
                                                         se la joue
                                                         Olympique
                                                                       Dans la perspective des Jeux olympiques de Paris
                                                                       2024, la municipalité a signé une convention de
                                                                       partenariat avec le CDOS 95 pour encourager l’accès
                                                                       à la pratique sportive et sensibiliser à l’olympisme.
                                                                       Résultat, du 13 au 21 juin, les classes des 5 écoles
                                                                       élémentaires de la ville participeront à une Fête des
                                                                       sports exceptionnelle placée sous le signe de l’olympisme.

Avec la désignation de Paris pour               aux multiples actions sportives en-          de sélectionner une œuvre par ni-
l’organisation des Jeux Olympiques              gagées sur le territoire valdoisien          veau de classe du CP au CM2 : soit
et Paralympiques de 2024, toute la              et de s’unir autour de valeurs com-          25 œuvres au total pour les 5 écoles.
France, l’Île-de-France, le Val-d’Oise          munes. Pour la première opération            Les œuvres retenues seront expo-
et évidemment Saint-Leu sont der-               dans le cadre de ce partenariat,             sées au Gymnase Jean Moulin du-
rière la capitale ! Une fierté nationale        les 5 écoles élémentaires de la ville,       rant la Fête du sport puis à la maison
qui n’a pas fini de se célébrer. C’est          participeront à un concours artistique       consulaire. Par ailleurs, les compé-
dans cet esprit que le Comité Dé-               inspiré des 5 valeurs de l’olympisme :       titions sportives, expression même
partemental Olympique et Sportif                l’excellence (École Le Rosaire) ;            du sens du mouvement olympique,
du Val-d’Oise (CDOS 95) et la Ville             le respect (École Marie-curie) ;             se dérouleront sur les différents sites
de Saint-Leu, ont décidé d’agir en-             l’universalité (École Jacques-Prévert) ;     communaux : complexe Sportif Jean
semble pour soutenir le mouve-                  l’amitié (École Foch) ; le dépassement       Moulin, gymnase, terrain de football,
ment sportif et plus particulière-              de soi (École Marcel Pagnol). Chaque         plateau d’évolution et piste d’athlé-
ment l’olympisme, de collaborer                 école organisera son propre jury afin        tisme, piscine, dojo et tennis couvert.

ACCUEIL DE LOISIRS                              STAGE SPORTIF                                3e ANNUAIRE BABY-SITTING
Pour les vacances d’été, les réserva-           Du 8 au 12 juillet 2019 (5 jours), le sec-   Vous habitez Saint-Leu, vous avez
tions en accueils de loisirs auront lieu :      teur Jeunesse et Sport propose un            entre et 15 et 18 ans et vous souhai-
• pour juillet (du 8 juillet au 31 juillet) :   stage sur le thème « Défis à GOGO »          tez intégrer la prochaine publication
du lundi 6 au vendredi 24 mai                   avec comme activités : Kam Jam, es-          de l’annuaire Baby-sitting, 3e édition,
• pour août (du 1er au 30 août) :               calade, tir à l’arc, échasses urbaines,      les inscriptions se dérouleront du 6
du lundi 6 mai au vendredi 14 juin              athlétisme au gymnase Jean Moulin.           mai au 21 juin, à la Maison de l’Enfance
                                                Fin des inscriptions : vendredi 28 juin      et de la Jeunesse (14, rue de l’Église)
ACTIVITÉS PÉRISCOLAIRES ET
EXTRASCOLAIRES 2019-2O20                        24 places sont disponibles                   Contact : 01 30 40 22 92 ou
Pour les inscriptions de la prochaine           Tarifs : Saint-Loupiens : 125 ¤              emj@saint-leu-la-foret.fr
année scolaire, les dossiers remis à            Extérieurs : 175€¤
chaque élève début juin, seront à re-           (restauration scolaire incluse).
tourner le 12 juillet 2019 au plus tard.

                                                                  15
N° 66 • Dans Ma Ville                       Actions écologiques                                          Mai • Juin 2019

                        QUAND LES SAINT-LOUPIENS
                        CONTRIBUENT À L’AGENDA 21
             À l’issue des 4 assemblées consultatives des groupes de quartier, les Saint-
             Loupiens sont consultés et participent activement. Une phase fondamentale
             pour mettre en place l’Agenda 21 le plus efficient et durable.

             La phase d’élaboration du diagnostic de        tic au cours d’un espace de travail ouvert
             l’Agenda 21 de Saint-Leu a commencé.           à tous. Les habitants ont ainsi pu parta-
             Dans un premier temps, le bureau d’études      ger les « pré-enjeux » issus du diagnostic
             qui accompagne la collectivité a établi un     et l’enrichir de leurs points de vue et de
             état des lieux du territoire sur la base des   leurs attentes. Ces ateliers sont des outils
             éléments présents dans des documents           de contribution au diagnostic partagé du
             existants communaux, départementaux,           territoire. Ainsi, les habitants venus partici-
             régionaux et nationaux et en utilisant des     per, ont pu s’exprimer sur 7 thématiques :
             données statistiques. Dans ce dispositif       Biodiversité et accès à la nature, Ressource
             précis et inaugural, et pour compléter le      en eau, Consommation responsable et
             travail d’analyse en cours, Sandra Billet et   gestion des déchets, Service à la popu-
             le conseil municipal, ont souhaité associer    lation, Communauté sociale et solidaire,
             les Saint-Loupiens dont les réflexions prag-   Mobilité et impact climat et Aménagement
             matiques prennent pleinement part à la         et développement économique. Cette
             phase analytique. La première session des      concertation de la population permet de
             assemblées consultatives de groupes de         consolider le diagnostic et de hiérarchiser
             quartier (Les Tannières et Les Coteaux) a      les enjeux afin de définir une première base
             permis d’associer les habitants de chaque      de travail pour la construction de la straté-
             quartier à la co-construction du diagnos-      gie de développement durable de la ville.

                                                            Mardi 14 mai, 20 h : Groupe de quartier du
             PROCHAINES ASSEMBLÉES                          Centre-ville, à la Croix Blanche
             CONSULTATIVES « AGENDA 21 »                    Jeudi 16 mai, 20 h : Groupe de quartier de
                                                            la Plaine, au restaurant scolaire Marie-Curie

                                                        16
N° 66 • Dans Ma Ville                     Actions écologiques                                        Mai • Juin 2019

                                             LUTTE CONTRE LE FRELON ASIATIQUE :
                                             LA VILLE VOUS AIDE
                                             Avec l’arrivée du printemps, les nids de frelons asiatiques se
                                             démultiplient ! Présents depuis 2014 dans le 95, les prévisions
                                             évaluent leur nombre à plus de quatre mille nids pour 2019 dans notre
                                             département. Bien que peu dangereux pour l’homme, l’infestation
                                             de cette espèce, désormais classée espèce exotique envahissante,
                                             est exponentielle et néfaste pour la biodiversité (destruction des
                                             abeilles). Une raison suffisante pour décider la ville à lutter contre ce
                                             fléau sur son territoire en accordant une aide financière aux Saint-
                                             Loupiens touchés : soit 80 % du coût de la prestation TTC avec un
                                             plafond maximum de 200 ¤. Au cas où vous avez la présomption de
                                             présence d’un nid de frelons asiatiques dans votre environnement
                                             direct, vous ne devez pas intervenir vous-même. La destruction
                                             d’un nid de frelons asiatiques est particulièrement dangereuse.
                                             Dans un premier temps, sans vous mettre en danger, prenez une
                                             photographie du nid et envoyez-la au référent frelon identifié sur le
                                             site Internet de FREDON Île-de-France www.fredonidf.com

                                             BALADE DE PROPRETÉ
                                             Les balades de propreté en forêt sont devenues des rendez-vous
                                             réguliers en rapport avec l’engagement constant de la ville pour la
                                             protection de la forêt. La prochaine balade de propreté en forêt de
                                             Montmorency organisée aura lieu le dimanche 16 juin. Rendez-vous
                                             donc, à tous ceux qui le souhaitent, à 14 h au carrefour des Quatre
                                             Cèdres. Regroupés en brigade de bonne volonté, les participants,
                                             dans une ambiance conviviale, se transformeront en agents de
                                             propreté (gants, sacs, poubelles vous sont fournis) au service de la
                                             collectivité. Renseignements : 01 30 40 22 24 ou 06 30 49 38 01

                                             LES MOUTONS, NOUVELLES
                                             TONDEUSES ÉCOLOGIQUES
                                             7 moutons d’Ouessant sont désormais les locataires exception-
                                             nels des 15 000 m2 du bassin du Syndicat Intercommunal d’Assai-
                                             nissement de la Région d’Enghien-les-Bains (SIARE) attenant au
                                             stade municipal. Ces moutons, au plus grand plaisir des riverains
                                             qui viennent les observer, remplacent désormais la tondeuse pour
                                             entretenir les espaces du bassin. Rustiques, ils s’adaptent à tous les
                                             climats et peuvent passer toute l’année au grand air.

DÉCHÈTERIE                        La prochaine déchèterie mobile (en partenariat avec le Syndicat Tri-Action)
                                  installée sur le parking des Diablots aura lieu le samedi 25 mai (9 h – 17 h). Elle
MOBILE                            permet aux Saint-Loupiens en possession de la carte de déchèterie, de trier
Plus d’infos : 01 34 18 30 12,    et valoriser les déchets qui ne peuvent pas être pris en charge par la collecte
contact@syndicat-tri-action.fr,   traditionnelle. Profitez également de l’espace « Recyclerie » pour donner une
www.syndicat-tri-action.fr        seconde vie aux objets qui ne vous sont plus utiles.

                                                    17
N° 66 • Dans Ma Ville                               Entreprendre                                          Mai • Juin 2019

                                          Experview
              LE BON ŒIL DES CRÉATEURS D’ENTREPRISE

          Le cabinet d’expertise comptable Experview accompagne les créateurs
          d’entreprises dans leurs obligations légales et administratives. Des compétences
          indispensables et de plus en plus prisées.

          37, rue Édith-Cavell, à cet endroit jusqu’en        avec ses clients l’impérieuse question du
          2016, se trouvaient les locaux de SOS mé-           conseil. Pourtant, le plus souvent, beaucoup
          decin. Aujourd’hui, c’est une adresse pour          le sollicitent tel un service, un fournisseur qui
          un autre type d’actes préventifs : l’entreprise     vient s’ajouter aux autres. « Mon père avait
          Experview, cabinet d’expertise comptable y          une entreprise et je sais que c’est un monde
          assure les meilleurs soins dédiés aux entre-        particulièrement âpre qui n’autorise aucune
          prises. Jérôme Rozier, ancien de chez Mazard,       approximation. Même quand votre idée est
          à Paris, s’est associé à Sylvain Chiffoleau, avec   excellente, même quand votre volonté est
          lequel il s’est spécialisé dans l’accompagne-       forte, si votre management est insuffisant et
          ment des créateurs d’entreprise. Cela va de         si vous ne disposez pas des bonnes compé-
          l’expertise comptable à la fiscalité, des ques-     tences à des postes essentiels, vous risquez
          tions sociales aux conseils aux entreprises. Le     rapidement d’être disqualifié ». Son credo,
          décor de son cabinet parle bien de son incli-       c’est l’accompagnement des entrepreneurs,
          nation à trouver du ressort là où la vie se dif-    au-delà de la question fondamentale de la
          fuse encore. Le hall d’entrée aux couleurs qui      comptabilité et des obligations légales et ad-
          font la misère au gris, nous éclaire en faisant     ministratives. Trouver des financements, ai-
          la part belle à l’univers des bandes-dessinées.     der à réunir les conditions pour une meilleure
          Parce que c’’est intimidant un expert-comp-         croissance sont autant de domaines qu’il
          table qui va passer au crible la moindre de         aime investir à l’avantage de ses clients. Mais
          vos recettes et dépenses ! Des planches de          depuis un certain temps, une grosse partie
          BD, dont Nestor Burma croqué par Tardi, sont        de son travail consiste aussi à intervenir au-
          allongées sur les murs pour chasser une éven-       près du tribunal et de la chambre des métiers
          tuelle torpeur. À disposition, sur des étagères     quand une entreprise en difficulté n’est pas
          accueillantes, Gaston Lagaffe, Achille Talon        loin du dépôt de bilan. Il s’agit alors de tout
          et les autres viennent à la rescousse. Comme        faire pour aborder le mieux possible la ques-
          pour détendre l’atmosphère. Souvenirs d’en-         tion du redressement ou de la liquidation.
          fance tonitruants en parfait décalage avec ce       « Il y a 20 ans, les entreprises venaient direc-
          havre d’experts comptables. Il faut dire que        tement vers l’expert-comptable pour éviter
          Jérôme Rozier est aussi libraire à Paris, spécia-   les soucis. Aujourd’hui, pour faire des écono-
          lisé dans le 9e Art. « La BD est effectivement      mies, elles viennent souvent vers nous quand
          l’une de mes grandes passions ! Hergé tout          leur situation financière est critique. Il faut
          comme Léonard de Vinci était un incroyable          savoir que pour l’entrepreneur qui ne répond
          visionnaire ». Si un homme peut en cacher           pas à l’Urssaf parce qu’il ne peut pas payer ses
          un autre, Jérôme Rozier est d’abord un pro-         charges sociales, les pénalités sont énormes
          fessionnel qui connaît méticuleusement les          et cela va très vite ! Il vaut mieux prévenir que
          dossiers sur lesquels il veut porter toute son      guérir et l’expert-comptable peut aussi bien
          attention. C’est avec la même approche, où          parer certaines injustices sociales que relever
          écoute et analyse sont les clés, qu’il aborde       les décisions préjudiciables à l’entreprise ».

                                                          18
« Sans les bonnes
compétences,
vous risquez
d’être disqualifié »

EXPERVIEW

37, rue Édith-Cavell
01 39 60 40 53
www.experview.fr

                       19
N° 66 • Dans Ma Ville                      La vie des associations                                      Mai • Juin 2019

    LES NOUVELLES
    PARTITIONS
    DE L’ÉCOLE DE
    MUSIQUE                                 Il est loin le temps où les diktats de l’école de musique étaient
                                            fixés par la dictature du solfège ! Aujourd’hui l’école de musique
                                            revendique ses objectifs et missions de vulgarisation. « Nous
    Aller vers de nouveaux publics,         avons mis en place des pédagogies originales et adaptées à des
    dispenser un enseignement               publics différents. Il s’agit pour nous, les professeurs, d’être à la
    personnalisé et élargi pour mieux       mesure d’attentes variées. En plus de bien enseigner la musique,
    relayer l’impact de la musique dans     l’essentiel est de faire résonner la musique durablement dans la vie
    nos vies. L’école de musique se         de nos élèves. Aujourd’hui, nous le savons, l’apprentissage de la
    renouvelle pour mieux se réinventer.    musique dès le plus jeune âge contribue au bon épanouissement
    De nouveaux plaisirs à la clef à        des enfants et favorise les formations les plus difficiles ». Pour
    découvrir lors des prochaines           Rémy Salaün, le directeur de l’établissement, cet état d’esprit
    « Journées Portes Ouvertes. »           passe aussi par la polyvalence des musiques. Un avis partagé par
                                            Roger Bacri, le tout nouveau président de l’école de Musique qui
                                            est également un grand pianiste de Jazz. « Il faut éviter l’écueil
                                            des querelles de chapelles. À côté de la musique dite classique,
                                            nous nous évertuons à ne pas être sectaires et à servir toutes les
                                            musiques dans le cadre de notre département musique actuelle,
                                            dans lequel la classe de Jazz connaît un réel engouement ».
                                            Résultat, chacun, enfant ou adulte, peut trouver l’enseignement
                                            qui lui convient, dans des structures moins académiques et plus
                                            audacieuses. Les cours collectifs et semi-collectifs se développent
                                            car il est prouvé qu’ils peuvent être stimulants en permettant une
    ÉCOLE DE MUSIQUE                        émulation remarquable et positive. Bref, les 300 adhérents sont
                                            toujours plus attachés à leur école de musique, toujours désireuse
                                            d’opérer les aménagements profitables. C’est dans cet esprit
    25, avenue de la Gare                   qu’auront lieu, du 21 au 27 juin, les « Journées Portes ouvertes »
                                            qui seront l’occasion sur la lancée de la Fête de la musique de
    Renseignements et inscriptions :
                                            découvrir les nouvelles partitions de l’école de musique : concerts
    01 39 95 21 22
                                            de chants et musiques, chorales d’enfants et d’adultes, orchestres
    coordination.ecoledemusique@
                                            à vents, à cordes, ensembles de jazz et musiques actuelles. Sans
    gmail.com
                                            oublier des séances d’éveil pour les plus petits, un atelier « Je teste
    www.ecole-musique-stleu95.net
                                            ma voix », des spectacles et des présentations d’instruments.

                                                      20
N° 66 • Dans Ma Ville   Sous vos applaudissements                            Mai • Juin 2019

               Rendez                Ballets, cinéma, concerts,

                Vous
                                     théâtre, conférences, expositions :
                                     demandez le programme !

            CULTURELS

                                                    LES BEAUX JOURS

                                                    De « Tout Feu, Tout Flamme » à
                                                    « Festiv’été », la ville retrouve le
                                                    chemin de ses expositions en plein
                                                    air. Quand la culture prend l’air :
                                                    nos plaisirs en fête !

                                  21
N° 66 • Dans Ma Ville                         Sous vos applaudissements                                       Mai • Juin 2019

PRENDRE LE LARGE AVEC CHANE
Elle peint comme elle respire ! La couleur a remplacé            EXPOSITION
les mots pour exprimer ses sentiments, ses émotions.
Vous serez envoûtés par les peintures de Chane :
de la sérénité et de la poésie sans esbroufe et avec
un bel équilibre entre ombre et lumière, calme miné-
ral et souffle du vent, yin et yang. La beauté saisit
par l’artiste à travers des no man’s land et paysages
éphémères consacre un cheminement intime où la
lumière intense trouve son chemin entre ciel et terre.
« Voyage intemporel » de Chane, les 17, 18 et 19 mai
à l’atelier des arts créatifs. Vendredi 17 : 15 h à 18 h /
samedi 18 : 10 h à 19 h / dimanche 19 : 10 h à 18 h

                                       M É T I E R S D ’A R T        TOUT FEU TOUT FLAMME
                                                                     Depuis plus de trente ans « Saint-Leu Art expo »
                                                                     contribue à la mise en lumière et à la promotion de
                                                                     l’artisanat d’art en France et grâce à l’association pré-
                                                                     sidée par Pascle Guthmann, Saint-Leu est devenue
                                                                     une référence en matière de promotion des métiers
                                                                     d’art. Cette année encore vous serez émerveillés :
                                                                     Vous retrouverez le marché de céramistes (autour
                                                                     du clocher au square de Wendlingen), les créateurs
                                                                     qui consacrent le bois, le métal, le verre et les bi-
                                                                     joux. La carte blanche (Maison consulaire) exaltera
                                                                     l’esprit du métissage des matières avec« entrelacs »
                                                                     17, 18 et 19 mai, exposition « Tout Feu Tout Flamme ».
                                                                     84 créateurs présents. www.saintleuartexpo.fr

PAS SI LOIN LA CHINE !                                           BROCANTE

Le jeudi 30 mai (7 h / 19 h), venez chiner en famille
lors de la brocante de l’Ascension organisée par
« Saint-Leu Priorité Commerces » dans le quartier
des Diablots. C’est l’occasion de faire des affaires
avec plusieurs centaines d’exposants qui font valoir
des stands aussi différents qu’étonnants !

 CONFÉRENCE
                         « MON EXPÉRIENCE                       L’expérience de Bertrand Bauer est pleine d’ensei-
                   DE CHIRURGIEN MILITAIRE                      gnements. Celui qui a grandi à Saint-Leu-la Forêt est
                                                                devenu chirurgien des hôpitaux des armées et à ce
                                À KABOUL»
                                                                titre, affecté à l’hôpital d’instruction des armées Percy
                                                                à Clamart de 2004 à 2013, il a participé aux opérations
                                     Samedi 18 mai              extérieures dans lesquelles l’armée française était en-
                             Maison pour Tous à 17 h            gagée, dont 3 missions à Kaboul en 2005 et 2011.

                                                                22
N° 66 • Dans Ma Ville                      Sous vos applaudissements                                    Mai • Juin 2019

                                                                 ÉLISABETH BUFFET
                                          S P E C TAC L E        EST PHÉNOMÉNALE !
                                                                 « Les temps changent… moi aussi. Ne pouvant plus
                                                                 capitaliser sur un physique en faillite, je mise sur un
                                                                 charme intellectuel pour vous régaler de mes dé-
                                                                 bauches oratoires, de mes libertinages lexicaux ».
                                                                 Tout est dit et pourtant le plaisir des spectateurs ne
                                                                 se satisfera pas d’une intention largement dépassée
                                                                 par la performance exceptionnelle de la comédienne !
                                                                 Élisabeth Buffet est indéniablement l’une des reines
                                                                 du « One Women Show » et avec ce spectacle, elle
                                                                 se livre et nous délivre sa vision très personnelle de
                                                                 notre temps. À l’aube de ses 50 ans, elle assume
                                                                 tout, s’affranchit des conventions avec humour,
                                                                 enthousiasme et esprit. C’est une Élisabeth Buffet
                                                                 renouvelée mais fidèle à elle-même qui s’offre à
                                                                 nous. Une bouffée de liberté jouissive qui fait du
                                                                 bien à une époque qui prône la jeunesse éternelle et
                                                                 décrète prématurément le grand âge !
                                                                 Élisabeth Buffet, « Obsolescence programmée »
                                                                 Vendredi 7 juin à 20 h 30 à la croix blanche
                                                                 Réservation au 01 30 40 22 88 (places limitées)

FESTIV’ÉTÉ : ON Y VIENT, ON Y REVIENT !                      ÉVÉNEMENT

Y’a d’la joie ! Vive le temps des sourires, des barbes
à papa et des joies de l’été tout neuf ! Vous serez
encore nombreux à venir goûter les plaisirs de saison
avec des jeux et animations pour tous les âges. La
fête au village battra résolument son plein dans une
ambiance campagnarde et conviviale où chacun,
des manèges aux ateliers ludiques et instructifs,
trouvera matière à s’amuser. En perspective aussi,
un quasi bonheur de vacancier avec une terrasse où
tables et chaises seront dédiées à la consommation
de gourmandises sucrées et salées. À 18 h, les Saint-
Loupiens se retrouveront place de la Mairie pour une
dégustation des vins de l’été (offerte par la ville)
avant d’assister aux concerts qui célèbreront la Fête
de la musique : pop-Folk, pop rock, les plus belles
chansons de Michel Polnareff et les 14 musiciens
de Mélomix dans leur univers Blues Rock & Soul
vous feront vivre un moment simplement unique.

Fest’iv été : la Fête au village et Fête de la musique
Samedi 22 juin, centre-ville de 10 h 30 à 13 h et de
14 h à minuit

                                                            23
Vous pouvez aussi lire