Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes

 
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
Nantes                                                     Poursuivons

passion
Le magazine de la Ville de Nantes   N° 284 octobre 2018
                                                           la conversation

                                                                     www.nantes.fr

                                                          DES MESURES
                                                          NOUVELLES
                                                          POUR LA
                                                          PROPRETÉ
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
sommaire                                                                                                         poursuivons
     En savoir +
                                                                                                                      la conversation !
     retrouvez l’essentiel de l’actualité sur nantes.fr
                                                                                                                      Envie de collaborer à la fabrique du magazine ?
     et sur l’appli Nantes dans ma poche
                                                                                                                      Participez au comité édito des habitants
                                                                                                                      sur Facebook,Twitter et Instagram pour voter,
                                                                                                                      témoigner, envoyer vos photos ou poser vos questions
                                                                                                                      à Johanna Rolland.

          06

                                                                                                 04 en visite avec...
                                                                                                            Les Archives de Nantes
                                                                                                 06 vous y étiez !
                                                                                                            Derniers feux pour le Voyage à Nantes,
                                                                                                            fin de la saison pour Transfert et les festivals…
                                                                                                 09 	nous débattons
                                                                                                            Comment aider les « invisibles » de la nuit ?
                                                                                                 12 	maintenant
                                                                                                            Johanna Rolland : les priorités de la rentrée 2018
                                                                                                 16 Des mesures nouvelles pour la propreté
                                                                                 09
                                                                                                 20 à vivre
                                                                                                            Les résidences autonomie
                                                                                                 22 	en projet
                                                                                                            Le renouveau de la Chantrerie
12                                                                                 22            24 dans ma rue
                                                                                                            Rue Fouré
                                                                                                 26 vous agissez
                                                                                                            Un regard neuf sur le passé de la ville
                                                                                                            et ses habitants
                                                                                                 30 tribunes politiques
                                                                                                 33 	cultures
                                                                                                            Les belles découvertes du festival SOY
                                                                                                 34 Ces impressionnistes, quel scandale !
                                                                                                 36 	des idées pour sortir
                                                                                                 38 histoire
                                         34                                                                 Les riches heures du Palais des sports de Beaulieu

 Nantes
 passion
 Directeur de la publication : Johanna Rolland. Codirecteur de la publication : Xavier Crouan. Rédactrice en chef : Isabelle Robin. Journalistes : Loic Abed-­
 Denesle, Charles Centofanti, Pierre-Yves Lange, Claire Lelong, Ophélie Lemarié, Isabelle Robin, Julien Ropert. Pigistes : Jeanne Ferron, Nolwenn Perriat
 et Frédéric Veronneau. Photographes : Rodolphe Delaroque, Patrick Garçon, Stéphan Menoret, Régis Routier. Photo de couverture : Emile Loreaux.
 Secrétariat et suivi de fabrication : Régine Le Clec’h. Conception et direction artistique :                  . Impression : Maury imprimeur. Dépôt légal :
 octobre 2018. Régie publicitaire : Sphère Publique, 2 place d’Estienne d’Orves, 75009 Paris, 01 45 63 28 28. Éditeur : Direction générale à l’Information
 et à la Relation au Citoyen. Mairie de Nantes, 2, rue de l’Hôtel de Ville, 44094 Nantes cedex 1. Standard général : 02 40 41 90 00. www.nantes.fr – courriel :
 contact@mairie-nantes.fr – Tirage : 189 000 exemplaires. ISSN : 1164-4125. Ce magazine est imprimé sur un papier 100 % recyclé.

 2 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
Madame le Maire, dans
                                                                     ma rue comme dans             Johanna Rolland : Nantes offre
                                                                                                   800 places de stationnement
                                                                      beaucoup d’autres,           aménagées et réservées pour les
                                                                   les places handicapés           titulaires de la carte européenne
                                                                  sont occupées par des            de stationnement pour personnes
                                                                                                   handicapées. Nous sommes très
                                                                 véhicules de personnes            vigilants au respect de ces places et
                                                              valides. La Ville doit faire         les patrouilles de police municipale
                                                               plus pour faire respecter           n’ont aucune tolérance pour les
                                                                                                   personnes qui y stationnent sans
                                                                 ces places et la prise en         y être autorisées. Elles verbalisent
                                                                    compte du handicap.            systématiquement (135 €) et mettent
                                                                           Patrick (Facebook) le véhicule en fourrière. Nantes est très
                                                                                                   investie pour l’accessibilité universelle,

                                             © C. Blanchard
                                                                           car sur ces questions, ce qui est nécessaire à certains est
                                                                           bénéfique à tous pour mieux vivre la ville. Sur les questions

              vos
                                                                           de mobilité, par exemple, 100 % des tramways et Busways et
                                                                           88 % des bus du réseau sont accessibles. Nous intégrons aussi
                                                                           toujours cette réflexion dans nos aménagements d’espaces

questions
                                                                           et d’équipements publics, grâce entre autres aux travaux et
                                                                           réflexions du conseil nantais pour l’accessibilité universelle.

 à Johanna
       Rolland
                                                                       À quand l’enfouissement
                                                                           des lignes électriques          Johanna Rolland :
                                                                          et téléphoniques dans            Aujourd’hui, près
                                                                                                           de 80 % des lignes
                                                                                   tout Nantes ?           électriques et 90 % des
                                                                                    Laurent (nantes.fr) lignes téléphoniques
  Les travaux autour de                                                                                    sont enfouies sur
  Désiré-Colombe n’ont           Johanna Rolland : Désiré-Colombe                     Nantes. L’enfouissement permet de
   vraiment pas facilité         est un élément phare du patrimoine                   sécuriser les réseaux électriques et
                                 et de l’histoire nantaise (Bourse                    téléphoniques pour qu’ils soient moins
    la vie des piétons ces       du travail, ancien lycée Livet                       vulnérables aux intempéries, mais aussi
  dernières semaines…            et Salon Mauduit) auquel nous                        d’embellir les rues et les quartiers mettant
      À quand la fin de ce       avons voulu redonner vie en                          en valeur les façades et les paysages. C’est
                                 réinventant ses usages. Ce chantier                  pour cela que la Ville met à profit, dès
chantier pour retrouver          ambitieux s’achèvera à la fin de                     qu’elle en a l’occasion, les différents
un peu plus de sérénité ?        l’année 2018 et le site accueillera                  travaux sur la voirie (aménagement,
              Anna (nantes.fr) désormais des logements, un                            assainissement, eau potable) pour
                                 parking de 200 places, une crèche                    poursuivre l’enfouissement des réseaux
        (60 enfants) et le pôle associatif le plus important de la                    tout en optimisant les coûts et les
        Ville au sein duquel sera reconstitué le Salon Mauduit. Le                    nuisances pour les habitants.
        jardin Say sera lui désormais ouvert à tous. Bien entendu,
        j’ai conscience qu’un tel chantier peut créer des nuisances,
        c’est pourquoi nous avons veillé à informer au mieux
        les riverains du plan de circulation mis en place et nous
        renforçons la sécurité des cheminements piéton, en veillant
        à ce que les entreprises impliquées sur le chantier les                  Posez vos questions
        respectent aussi. Nous allons aussi, en concertation avec
        les parents d’élèves, mieux sécuriser les cheminements
                                                                                 à Johanna Rolland
                                                                                 sur nantes.fr/jaiunequestion,
        piétons et vélo aux abords de l’école André-Lermite,                     par mail (contact@mairie-nantes.fr / Objet :
        dans le cadre du dispositif d’écomobilité scolaire. Désiré-              Nantes passion), sur les réseaux sociaux
        Colombe est un projet atypique qui apportera un nouveau                  ou par courrier à la rédaction
                                                                                 Nantes passion, 2, rue de l’Hôtel-de-Ville
        souffle à ce quartier.                                                   44094 Nantes cedex.

                                                                                                                        Nantes passion — 3
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
en visite avec…

                                                                                                           © Photos : Roberto Giangrande
Les Archives
de Nantes
présentées par un historien amateur

                                                           A
         Après un an de fermeture pour rénovation,     «              près avoir travaillé sur les abat-
                                                                      toirs, je m’intéresse à l’ancienne
            les locaux de la rue d’Enfer ont rouvert                  usine à gaz de Talensac », confie
             en septembre. Yves-Marie Rozé, qui y                     Yves-Marie Rozé. Ce retraité pas-
           effectue régulièrement des recherches,          sionné d’histoire a retrouvé le mois dernier
                                                           le chemin des Archives de Nantes. Son sé-
             nous fait découvrir les ressources des        same : une carte de lecteur permettant la
                               Archives de Nantes.         consultation gratuite. Installé dans la salle
                                                           de lecture, seul espace accessible au public,
                                                           l’érudit local compulse méthodiquement
                                                           les dossiers qu’un archiviste lui a apportés.
                                                           Ils proviennent des « magasins » où sont
                                                           classés et conservés des millions de docu-
                                                           ments : registres d’état civil, documents
                                                           d’urbanisme, journaux, correspondances,
                                                           affiches, photos, et jusqu’à des édits royaux
                                                           sur parchemin !
                                                           Les archives s’enrichissent constamment.

4 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
LE MAGASIN PRINCIPAL
                                                                                          Rénové pour optimiser la conservation
                                                                                          des documents papier, ses rayonnages

8
                                                                                          abritent les documents les plus consultés –
                                                                                          notamment la presse locale, depuis
                                                                                          le 18e siècle. Chaque boîte porte une cote
millions                                                                                  permettant d’identifier son contenu.
de pages consultées                                                                       Le service dispose d’autres magasins pour
sur le site des                                                                           les documents contemporains, plans,
Archives en 2017.                                                                         affiches, photos, dans les bâtiments de la rue
                                                                                          d’Enfer et d’un deuxième site de conservation
                                                                                          dans l’agglomération.

22
agents
                                                                                          LA PHOTOTHÈQUE
                                                                                          C’est un travail sur la durée qui s’effectue
travaillent                                                                               dans cette pièce à l’écart du public :
aux Archives                                                                              la numérisation de documents conservés
de Nantes.                                                                                aux Archives, en vue de leur mise en ligne.
                                                                                          Des scanners permettent de traiter
                                                                                          photos, plans, pièces administratives,

1344
                                                                                          commerciales... Parmi les trésors rendus
                                                                                          accessibles à tous : 5 000 plaques de verre
                                                                                          photographiques provenant de services
c’est la date                                                                             d’urbanisme, retraçant l’évolution de Nantes
du plus vieux                                                                             des années 1930 à 50.
document conservé,
un édit de Charles
de Blois, duc                                                                             LE SERVICE ÉDUCATIF
de Bretagne.                                                                              C’est ici que se rendent chaque année environ
                                                                                          80 classes, du CP à la Terminale, pour
                                                                                          découvrir les Archives et travailler sur des
                                                                                          documents. Qu’ils abordent une période
                                                                                          historique ou le patrimoine de leur quartier,
                                                                                          l’étude des sources peut s’accompagner
                                                                                          de visites sur le terrain avec une guide-
                                                                                          conférencière. Une professeure d’histoire-
                                                                                          géographie est présente dans le service
                                                                                          pour faciliter les projets des enseignants.

                                        « Nous recevons des versements de la Ville de       s’enthousiasme Yves-Marie Rozé. « Notre
                                        Nantes, de Nantes Métropole, mais aussi de          site internet et nos bases de données étant
                                        leurs “ satellites ” comme le Voyage à Nantes,      devenus notre première salle de lecture, nous
                                        explique Véronique Guitton, directrice du           pouvons assurer un accueil personnalisé aux
                                        service. Nous conservons aussi des archives         usagers qui se rendent rue d’Enfer », note Vé-
                                        privées acquises par don, dépôt ou achat. »         ronique Guitton.
                                        Des documents numériques sont égale-                Si la conservation reste l’activité première
                                        ment versées au service, dont la mission            du service, celui-ci s’emploie aussi à valo-
                                        est de transmettre ce patrimoine aux                riser ses trésors. C’est le cas avec Histoire
  Yves Marie-Rozé,                      générations futures et d’en faciliter l’accès       et mémoires des quartiers – une initia-
    ingénieur retraité des Ateliers     au public.                                          tive unique en France –, le travail réalisé
        Chantiers de Bretagne,                                                              auprès des scolaires (lire ci-contre), et de
    habite le quartier Hauts-Pavés/
       Saint-Félix depuis 2002.         DES FONDS VALORISÉS                                 multiples animations comme l’exposition
      Passionné par l’histoire et le    La numérisation et la mise en ligne de do-          sur 1918 visible actuellement square du
     patrimoine nantais, il a rejoint   cuments ont bouleversé le métier d’archi-           Maquis-de-Saffré.
     en 2013 le groupe Histoire et
    mémoires des quartiers, animé       viste, mais aussi le mode de recherche des                                      Pierre-Yves Lange
     par les archives municipales.      usagers. « Je peux y trouver tous les plans de
                                        mon quartier et des photos... c’est génial ! »,      EN SAVOIR PLUS WWW.ARCHIVES.NANTES.FR

                                                                                                                        Nantes passion — 5
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
Automne 2018
                                                   @analine_v
                                                   Le village Transfert et son
                                                   emblématique Remorqueur
                                                   a terminé le 8 septembre
                                                   sa première saison.
                                                   @prilaga #nantesmacity
                                                   #nantesjetaime

                                                   vous
@pamspolaroids
« La nouvelle gare de Nantes
sort de terre... magnifique »
#polaroids #gare #tram #nantespassion

                                                       y
        @curiocity44
        L’aviez-vous remarquée ? « L’Éloge de la
        paresse de Philippe Ramette se trouvant
        dans le Passage Pommeraye flotte au
        dessus des promeneurs. »
        #artcontemporain #levoyageanantes
        #NantesPassion

6 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
Derniers feux pour                                2 480
                            le Voyage à Nantes,                               PHOTOS ONT
                                                                              ÉTÉ POSTÉES
                            fin de la saison                                  CE MOIS-CI              @nantes.fr

                            pour Transfert
                            et les festivals…
                            L’automne s’installe,                                             CONTRIBUEZ À CETTE
                            mais restent de                                                  PA G E E N P U B L I A N T V O S

                            beaux souvenirs                                                  P H O T O S S U R FA C E B O O K
                                                                                                    E T I N S TAG R A M
                            ensoleillés publiés                                                  # N A N T E S PA S S I O N

                            sur les réseaux
                            sociaux. Vous
                            aussi, partagez
                            vos plus belles
                            photographies
                            avec le mot-clé
                            #nantespassion !

                             @flaneries_nantaises
                             « Résonances du cercle polaire pour le dernier
                             concert du mardi @auxheuresete »
                             #lvan #ete2018 #nantespassion

étiez
@maximepvrt                                                              @lesptitsbonheursanantes
                                                                         « Ouh les beaux nouveaux #bicloo ! » Plus
Début septembre, les bateaux longent l’île                               légers, plus pratiques, les nouveaux vélos libre
de Versailles et le quai Barbusse, un des                                service ont été déployés en une seule nuit !
beaux moments capturés lors des Rendez-                                  #bike #NantesPassion
vous de l’Erdre.
#iledeversailles #Erdre #nantespassion

                                                                                                                    Nantes passion — 7
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
nous débattons

                                                                                                                                             © Jean-Félix Fayolle
         COMMENT AIDER
     les « invisibles » de la nuit ?
     Depuis le début de l’année, associations, citoyens et services de la Ville,
    vont au devant des sans-abri et des personnes prostituées qui habitent les
     nuits nantaises. Objectif : mieux comprendre le quotidien de ces publics
      encore plus vulnérables la nuit pour améliorer leurs conditions de vie.

« Le plus dur dehors la nuit, quand on n’a plus de domicile,          publics, de l’offre associative ou de la mobilisation citoyenne. »
c’est la peur du passant. Il ne faut pas être seul, on n’est jamais   De février à avril, une trentaine de personnes prostituées ont
à l’abri », se souvient Fred. Ancien sans-abri, aujourd’hui           ainsi été rencontrées par la direction de la santé publique
bénévole de l’association Brin de Causette qui accueille              de la Ville de Nantes dans les permanences et les sorties
les plus démunis autour d’un petit déjeuner, il regarde avec          nocturnes de l’association Paloma, qui accompagne ce public
intérêt l’avis citoyen sur les publics vulnérables la nuit qui        au quotidien. Dans le même temps, une quarantaine de
vient d’être livré à la Ville de Nantes.                              personnes sans-abri ont été questionnées par la direction
Lancé dans le cadre du Conseil de la nuit, cet avis citoyen           de l’inclusion sociale à la Halte de Nuit des Eaux-Vives,
est l’aboutissement d’un travail de terrain de plusieurs mois         aux bains-douches ou lors des maraudes et distributions
au cours duquel services de la Ville, associations et citoyens,       alimentaires de la Croix-Rouge et du Samu social.
sont allés enquêter auprès des sans-abri et des personnes             Ce diagnostic a été complété par des ateliers d’écriture
prostituées qui vivent dans la rue la nuit. L’objectif ? « Capter     partagée entre citoyens nantais et sans-abris, organisés par
la parole de ces publics qui sont au cœur de la ville et que l’on     La Nizanerie, une association sur l’Île de Nantes, qui œuvre
rencontre rarement en direct, explique Marie Annick Benâtre,          à tisser des liens entre les habitants de ce quartier bigarré.
adjointe à la santé publique et à la précarité. Pour mieux            « L’objectif était de donner la parole aux sans-abris pour
répondre ensuite à leurs besoins, qu’ils relèvent des services        qu’ils puissent livrer leur formidable connaissance de la nuit,

                                                                                                                        Nantes passion — 9
Nantes passion - DES MESURES NOUVELLES POUR LA PROPRETÉ - Poursuivons la conversation - Ville de Nantes
nous débattons

                                                                         « Il est rare de donner la parole aux personnes
                                                                         concernées. Je veux vraiment souligner l’intérêt
leurs ressentis, leurs galères, leur coups de cœur », indique            de ce travail initié par la Ville de Nantes. Être venu
Mathieu Cirou de l’association. Une carte a été éditée                   à la rencontre des travailleuses du sexe pour
à l’issue de ce travail, qui a été remise aux participants. Elle         leur demander leur avis et leur donner une place
est consultable au CCAS ou à la Halte des Eaux-Vives.                    comme citoyennes à part entière est une grande
                                                                         avancée. »
SANS-ABRI : RIEN N’EST SIMPLE LA NUIT !                                  Maïwenn Henriquet, association Paloma
En fin d’année, les élus nantais apporteront une réponse
aux différents points soulevés par cet avis citoyen. Côté
sans-abri, se pose par exemple la question de la protection            nous substituer à l’action publique ! » Ouvrir les bains-douches
des effets personnels la nuit. Pour Jo Dailleux, travailleur           le soir, augmenter l’amplitude horaire des toilettes publiques,
social à la Halte de nuit des Eaux-Vives, « une des solutions          ce sont de vraies attentes.
est d’installer des casiers pour pouvoir se libérer de la maison
qu’ils portent sur le dos. Nous prévoyons d’ailleurs ce principe    PERSONNES PROSTITUÉES :
de consigne dans le projet 5Ponts, un lieu d’accueil des sans-abri  SURVIVRE EN DÉCALÉ
qui verra le jour en 2020 sur l’Île de Nantes. » La recharge        La grande précarité la nuit, c’est aussi ce que subissent les
de leur téléphone est aussi un point essentiel, le seul lien        personnes prostituées présentes dans l’espace public nantais.
qui reste parfois avec leurs proches.                               La plupart sont dans un parcours migratoire, originaires
L’avis citoyen pointe aussi le manque de places d’hébergement       du Nigeria, de Roumanie ou d’Amérique du Sud et ce statut
temporaire à Nantes et appelle à interpeller l’État, compétent      les rend aussi plus vulnérables.
dans ce domaine. Mais Sébastien Perrinel, directeur du SIAO44       Selon l’association Paloma, « 2017 a marqué une augmentation
qui gère le numéro d’urgence 115, insiste : « Il faut que ce soit   de la violence envers les travailleuses du sexe, ce qui les précarise
vraiment un accueil inconditionnel qui s’adapte mieux au mode de vieénormément ». En cause selon elle : l’entrée en vigueur
des sans-abri et organise, notamment, l’accueil des chiens. »       de la loi sur « l’interdiction de l’achat d’un acte sexuel ».
Autre difficulté : l’accès à l’eau et à l’hygiène. Les fontaines    « La pénalisation du client a modifié le rapport de force : comme
des parcs sont inaccessibles la nuit, les bains-douches             le client prend un risque, il impose ses pratiques, ses tarifs et met
municipaux sont ouverts tous les jours dès 8h15 du matin,           en concurrence les personnes. Pour pouvoir travailler, certaines
mais ferment leurs portes à 15 h 45 et la majorité des toilettes    acceptent des clients avec lesquels elles ne seraient pas parties
publiques ne sont accessibles qu’en journée. Quelques               avant », précise Maïwenn Henriquet, coordinatrice de
initiatives citoyennes apportent d’autres réponses, à l’image       Paloma. Des passants ont aussi parfois des comportements
des cafetiers arborant le macaron « Café citoyen » du collectif     agressifs la nuit.
Culture bar-bars. Nina Yvergniaux, cafetière de rue de la           L’avis citoyen propose de « mieux sensibiliser les citoyens
Paix, témoigne : « On dépanne les sans-abri en leur permettant      aux comportements à adopter pour aider ces personnes en cas
de remplir une bouteille d’eau, de recharger un portable. À notre   d’agression ». Mais également de mieux informer la police,
petit niveau, on prend le relais la nuit. Mais nous ne pouvons pas  un service que les personnes prostituées ne perçoivent pas
                                                                    toujours comme un recours protecteur.
                                                                    Rythme de vie en décalage, complexité administrative,
      Participation,                                                sentiment de stigmatisation, barrière de la langue... Les
                                                                    personnes prostituées rencontrent aussi de nombreux freins
      mode d’emploi                                                 pour accéder aux différents droits et ne savent pas toujours
      — Février à avril 2018 —                                      où s’adresser pour être aidées. « Avec un accompagnement
       diagnostic de terrain                                        adapté, un accueil institutionnel bienveillant et l’aide de pairs
       sous forme d’ateliers                                                                  ayant vécu la même situation, de
              citoyens                                                                        nombreux obstacles pourraient pourtant
                                                                                              être levés », note Paloma. Mieux former
           — Juin 2018 —                          « Travailler dans la rue, c’est
        avis citoyen présenté                                                                 les professionnels d’accueil, valoriser
                                                  une étape, une solution pour
        en Conseil de la nuit                     survivre et avoir des revenus.              les services d’interprétariat, renforcer
               le 27 juin                         Mais c’est une vie violente :               la transversalité entre les services, etc,
                                                  certains agresseurs se font                 autant de pistes d’amélioration
             — Fin 2018 —                                                                     soulevées par l’avis citoyen.
           réponse des élus                       passer pour des clients. Des
            à l’avis citoyen                      passants nous demandent
                                                  aussi ce qu’on fait là et                   DES CITOYENS À PART ENTIÈRE
           — 2019 —                               certains nous jettent même                  Après la réponse des élus, les premières
  mise en œuvre des premières                     des œufs... »                               préconisations tirées de ce diagnostic
         préconisations                           Savanna, travailleuse du sexe               partagé devaient entrer en vigueur
                                                                                              en 2019. Si les besoins diffèrent entre

10 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
QUESTIONS À
  BENJAMIN MAUDUIT, DÉLÉGUÉ À LA VILLE LA NUIT.

                 Qu’attendez-vous                 en charge de la santé publique et        mieux former les personnels, mieux
                 de cet avis citoyen ?            de la précarité, nous avons donc         informer sur les services disponibles,
                 La politique publique            proposé cette démarche citoyenne,        mieux aménager l’espace public avec
                 « La Ville, la nuit » vise       ciblée sur deux publics – les            l’accès à l’eau, à l’électricité pour
                 à trouver les bons               personnes sans-abri et les               recharger son portable, l’éclairage...
  équilibres entre la ville qui dort, celle       travailleuses du sexe – pour faire       Il y a ce que peut faire la Ville, mais
  qui s’amuse, celle qui travaille mais           émerger collectivement des solutions     aussi l’action de citoyens engagés
  aussi la ville des personnes fragiles,          et améliorer leur quotidien.             et solidaires, le travail partenarial avec
  encore plus vulnérables et plus                                                          les associations, les professionnels
  « invisibles » la nuit. Dès le départ,          Comment faire avancer la situation ?     et l’interpellation d’autres acteurs
  le Conseil de la nuit a identifié ce            Réaliser ce diagnostic, c’est déjà       publics. Ensemble, nous allons
  volet solidarité, avec un sentiment             une vraie prise de conscience qui fait   expérimenter, évaluer. Avec humilité,
  d’impuissance de la part des                    avancer la question. De manière très     mais dans l’idée de créer un peu plus
  citoyens. Avec Marie Annick Benâtre,            pragmatique, nous allons pouvoir         d’universel pour tous les Nantais.

  « Ce qui manque le plus ?
  Un véritable lieu d’accueil
  de jour pour pouvoir
  se poser après la nuit,
  décharger la “ maison ” de
  30 kg que l’on porte sur le
  dos. Un lieu repère, comme
  un port pour son bateau,
  où l’on peut échanger
  autour d’un café, dans un
  petit jardin, et réussir à
  envisager “ l’après-rue ”. »
  Fred, ancien sans-abri, bénévole
  à Brin de Causette

                                                                                                                                             © Jean-Félix Fayolle

                                                                                      « Pour moi, une nuit idéale,
personnes sans-abri et personnes prostituées, le travail de                           c’est une nuit sous tente ou à
terrain qui a été mené converge sur un point : la nécessité                           la belle étoile, pour un sans-abri
de modifier le regard sur ces publics vulnérables, de la part                         c’est plutôt une nuit au Formule 1 !
des citoyens mais aussi de la part des institutions publiques.                        Prendre le temps de parler
                                                                                      ensemble, c’est un début très
Marie Annick Benâtre en est convaincue : « Ce travail a changé                        concret pour mieux se comprendre
le regard de chacun. Il a ouvert une brèche dans notre action.                        et agir ensemble. »
La porte ne pourra plus se refermer, c’est un processus
                                                                                      Jeanne Mingant, habitante ayant participé
d’amélioration qui s’engage pour longtemps. »                                         aux ateliers d’écriture de la Nizanerie
                                                         Claire Lelong

EN SAVOIR PLUS HTTPS://WWW.NANTES.FR/DIAGNOSTIC-PUBLIC-
VULNERABLE-NUIT

                                                                                                                       Nantes passion — 11
maintenant

                                        Johanna Rolland
                  les priorités
               de la rentrée 2018
                                Transformations de la ville, sécurité, propreté,
                            continuité du service public, quartiers prioritaires…
                              les sujets de préoccupation sont nombreux pour
                            les Nantaises et les Nantais. Le maire de Nantes fait
                                        le point pour Nantes passion.

La rentrée a été très riche en                « Oui, Nantes                                  évolue. Mais Nantes ne fait pas table
nouveautés : nouveaux bicloos,                                                               rase du passé. Au contraire, nous vou-
nouvelles stations de tramway,                se transforme,                                 lons mettre en valeur notre histoire,
avancée sur de nombreux projets
(gare, bords de Loire / Petite-               Nantes évolue.                                 notre singularité, en nous appuyant sur
                                                                                             nos atouts et en construisant ces projets
Hollande, projets de rénovation
urbaine)… Mais cela veut dire aussi
                                              Mais Nantes ne                                 avec les habitants. La transformation des
                                                                                             bords de Loire et de la place de la Petite-
beaucoup de chantiers.
Pour quels bénéfices ?
                                              fait pas table rase                            Hollande, que nous démarrons cet au-
                                                                                             tomne, illustre parfaitement cela. C’est un

Oui, c’est vrai que les nouveautés sont
                                              du passé. »                                    projet de transformation de longue durée,
                                                                                             sur 15 ans, pour retrouver la Loire et la na-
nombreuses en cette rentrée. Les Nan-                                                        ture en centre-ville, gagner en attractivité
taises et les Nantais vont désormais pou-     recréé. Mais aussi au Jardin extraordinaire    et en qualité de vie pour toutes et tous.
voir louer des vélos électriques à l’année    dans la carrière de Chantenay, au trans-       Chaque Nantaise et Nantais est invité à
dans le cadre de l’offre bicloo ; nous com-   fert du MIN au début de l’année 2019.          participer à la concertation sur ce projet.
mençons à avoir un premier aperçu de la       Il y a d’ailleurs des choses plus « invi-
transformation du quartier de la gare avec    sibles », comme le fait que ce nouveau         Au quotidien, les Nantaises et les
la nouvelle station de tramway, rebaptisée    MIN sera le plus grand toit photovol-          Nantais veulent habiter une ville sûre,
d’ailleurs Gare nord-Jardin des Plantes ;     taïque de l’Ouest.                             propre et agréable à vivre. Quelles
nous avons inauguré le parc de Capucins       Tout cela s’inscrit dans le projet que je      actions menez-vous pour garantir
et les aménagements des berges de Loire       porte pour Nantes : faire une ville à taille   ce niveau d’exigence sur ces sujets ?
juste avant l’été et installé 1 000 arbres    humaine et à dimension internationale,
à Quai des Plantes, le long du quai de        qui prend le chemin des transitions et         Je l’ai toujours dit : la sécurité est une de
la Fosse ; le Palais des sports de Beaulieu   d’abord celui de la transition écologique.     mes préoccupations majeures, parce que
a rouvert après une première phase de         Faire une ville dynamique et agréable à        c’est une des conditions de l’égalité réelle
rénovation.                                   vivre, une ville qui offre de l’emploi, de     entre tous les habitants de cette ville.
Beaucoup de chantiers ambitieux vont          la formation, des services de très haute       Je crois qu’il faut de l’humain d’abord. C’est
encore aboutir d’ici la fin 2019. Je pense    qualité, tout en permettant à chacune et à     pourquoi nous avons recruté 20 policiers
par exemple à l’inauguration prochaine        chacun de se loger correctement, une ville     municipaux supplémentaires qui assurent
de Désiré-Colombe, en centre-ville, un        qui respire grâce à la nature omniprésente,    l’îlotage dans les quartiers, mis en place la
projet atypique mêlant logements, crèche      une ville où la vie est facile.                Maison de la tranquillité publique et le nu-
et pôle associatif avec un Salon Mauduit      Oui, Nantes se transforme. Oui, Nantes         méro Allo tranquillité publique. C’est aus-

12 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
« C’est par souci
                                                                                                    d’équité que
                                                                                                    nous nous
                                                                                                    engageons pour
                                                                                                    la transformation
                                                                                                    des quartiers
                                                                                                    populaires. »

                                                                                                    certains quartiers. La Ville s’est fortement
                                                                                                    mobilisée pour soutenir les habitants, les
                                                                                                    commerçants et les associations touchés,
                                                                                                    et assurer la continuité du service public
                                                                                                    dans tous les quartiers – en particulier
                                                                                                    pour continuer d’offrir des activités de
                                                                                                    qualité aux enfants durant les grandes
                                                                                                    vacances.
                                                                                                    Nous sommes une ville et une métropole
                                                                                                    dynamiques, mais nous constatons en ef-
                                                                                                    fet que certains quartiers présentent plus
                                                                                                    de fragilités alors même qu’ils regorgent
                                                                                                    de talents, de potentiels, d’énergie, d’en-
                                                                                                    vies. C’est par souci d’équité que nous
                                                                                                    nous engageons pour la transformation
                                                                                                    de ces quartiers.
                                                                                                    Un quartier avec des commerces de proxi-
                                                                                                    mité diversifiés, avec des entreprises, avec
                                                                                                    des écoles de qualité, des activités pour les
                                                                                                    jeunes, un accès facile à la formation, avec
si le sens de notre candidature auprès de        après-midi par exemple. Nous luttons aussi         plus de nature, c’est un quartier qui faci-
l’État à la police de sécurité du quotidien,     contre les dépôts sauvages d’encombrants           lite la vie, qui permet de ne pas avoir le
qui a été retenue sur certains quartiers         dans tous les quartiers, mettons en place          sentiment qu’il faut en faire deux fois plus
nantais. Depuis le printemps, nous avons         une action « zéro mégot » avec les commer-         pour obtenir la même chose que les autres.
aussi mis en place la vidéoprotection pour       çants du centre-ville.                             Je crois profondément qu’en travaillant
renforcer prévention et résolution de faits      Nous menons une action offensive, mais la          sur tous les enjeux simultanément, on
de délinquance. Plusieurs auteurs de vols        propreté, c’est l’affaire de tous ! Il faut sans   permet une vraie transformation de nos
et cambriolages de commerces ont ainsi           cesse sensibiliser sur ces questions. C’était      quartiers populaires, une transformation
été déférés à la justice grâce à ce disposi-     tout le sens de la journée propreté, qui a         positive où chacune et chacun peut mener
tif. Il s’agit aussi de renforcer les moyens     remporté un franc succès. Et quand cela ne         une vie sereine.
d’investigation de la police nationale : j’ai    suffit pas, on peut aller jusqu’à verbaliser si    C’est à partir de cela que nous voulons
interpellé le ministre de l’Intérieur sur        nécessaire, ce sera le cas à partir de janvier     construire et c’est toute la philosophie
ce sujet afin que nous ayons les moyens          prochain pour les dépôts sauvages.                 des quatre projets de rénovation urbaine –
de lutter contre les trafics.                                                                       Grand Bellevue, Nantes Nord, Bottière-Pin
Je sais aussi que les Nantaises et les Nan-      À Nantes, certains quartiers                       Sec et les Dervallières – dont j’ai défendu
tais sont très attachés à la propreté de leur    connaissent des fragilités.                        le financement à l’ANRU le 24 septembre
ville. C’est bien normal, c’est essentiel à      Que fait la Ville pour remédier à                  dernier. Nous avons construit ces projets
la qualité de vie. C’est pour cela qu’il faut    cette situation ? Où en sont                       avec, pour et par les habitants, autour des
constamment adapter le service, et nous y        les opérations de rénovation urbaine               questions essentielles du logement et de
mettons les moyens en investissant 5 mil-        et quels moyens sont mobilisés ?                   l’habitat mais aussi autour des enjeux de
lions d’euros sur 3 ans. Dans le centre-ville,                                                      cadre de vie. Comme ces maisons de santé
le service de nettoiement est désormais          Je ne peux pas répondre à cette question           qui vont voir le jour à Bellevue et Nantes
assuré jusqu’à 22 h en semaine contre            sans évoquer les violences et les dégrada-         Nord ou l’ouverture d’une crèche l’année
19 h aujourd’hui, ainsi que le dimanche          tions qui ont eu lieu au début de l’été dans       prochaine sur l’îlot Lippmann à Bottière.

                                                                                                                               Nantes passion — 13
maintenant

                                                                NANTES ERDRE

                                                              Un circuit
                                                              fléché pour
                                                              favoriser
                                                              le running
                                                              Le « running » - ou course à pied - attire
                                                              de plus en plus d’adeptes. Pour faciliter cette
                                                              activité, la Ville a décidé de créer des circuits
                                                              dans les quartiers. « C’est une réponse
                                                              concrète à l’engouement pour les pratiques
                                                              sportives libres », souligne Ali Rebouh,

Gazon, nouvelles
                                                              adjoint aux sports de la Ville. La première
                                                              boucle a été aménagée cet été entre Tortière
                                                              et la Jonelière. Longue de six kilomètres,

stations : le                                                 elle est jalonnée d’une signalétique dédiée
                                                              pour guider les runners, notamment
                                                              les nouveaux pratiquants et arrivants.
parvis de la gare                                             Des équipements permettent également
                                                              de s’étirer sur le parcours ou de souffler.

se met au vert
Des abris en forme de corolles de lotus à la gare, d’autres
                                                              L’association Free Athlètes Nantes, dans
                                                              le cadre de « Nantes, terrain de jeux »,
                                                              a été associée pour la réalisation de cette
                                                              boucle « nature » qui permet ainsi de courir
avec des airs de canopées à Duchesse-Anne : depuis
                                                              sur les rives de l’Erdre.
la rentrée, les nouvelles stations « Gare nord-Jardin
des plantes » et « Duchesse-Anne Château » ont un look        + d’infos : www.nantes.fr/terraindejeux
inspiré du végétal. Ces abris, qui offrent trois à quatre
fois plus de surface couverte pour se protéger de la pluie
ou du soleil, symbolisent la volonté de Nantes
Métropole de faire davantage de place à la nature en
ville. En écho à la structure arborescente de la nouvelle
gare SNCF, réalisée à 40 %, les voies de tramway,
rénovées cet été, ont également été engazonnées sur
1725 m2.
Les ouvriers s’attaquent à présent au pavage du parvis
                                                                        5 000
                                                                 collégiens étaient attendus
et aux travaux préparatoires pour la découverte du                    au forum des métiers Place
canal Saint-Félix. Le parking silo va lui aussi se mettre             Ô Gestes, les 4 et 5 octobre
au vert. Une fois ravalée, sa façade sera recouverte de              aux Dervallières. Psychologue,
treilles où viendront grimper les plantes. Petit à petit,                fleuriste, gendarme...
le Jardin des plantes va ainsi « sortir de ses murs ».                  L’occasion de découvrir
La fin des aménagements et des plantations est prévue                et d’essayer son futur métier !
fin 2019.
EN SAVOIR PLUS WWW.NANTES.FR

14 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
400
                                                                                 œuvres d’art
                                                                                contemporain
                                                                        sont proposées au prêt et peuvent
                                                                             être livrées à domicile par
                                                                        l’école des Beaux-Arts de Nantes
                                                                            Saint-Nazaire. Les habitants
                                                                            de la métropole bénéficient

Quai des plantes s’enracine !                                                du tarif le plus bas : 30 €
                                                                             par œuvre pour trois mois.
L’été n’est pas terminé sur le quai de la Fosse transformé                 Infos sur http://artdelivery.fr
en Quai des plantes. La pépinière, avec ses 1 000 arbres et sa
guinguette, joue les prolongations jusqu’au 4 novembre. Après
une période d’hivernage, Quai des plantes reviendra ensuite au
printemps 2019 pour s’immerger dans la richesse botanique
nantaise. Avec 270 000 visiteurs, entre l’ouverture en avril
et fin août, ce nouveau lieu de détente et de balade en bords        ET AUSSI                  AU FIL DES MOTS
                                                                                               Le Guide de
                                                                                               la saison littéraire
de Loire a trouvé son public. Objectif : faire découvrir les quais   RENTRÉE ÉTUDIANTE         nantaise 2018-2019
de Nantes sous un jour nouveau, avant leur transformation            Pour faciliter            est sorti ! Il présente
                                                                     l’installation des        une vingtaine
dans le cadre du projet bords de Loire.                              nouveaux étudiants        de rendez-vous
Programmation de la guinguette :                                     à Nantes, la Ville les    autour de l’écrit :
www.facebook.com/40Pieds                                             invite le 18 octobre      festivals Atlantide,
                                                                     à découvrir les           Utopiales, Fumetti,
                                                                     coulisses de plusieurs    Midiminuitpoésie,
                                                                     équipements : Château     mais aussi des

Après les destructions,                                              des ducs, musée
                                                                     d’Arts, Trempolino,
                                                                     Planétarium... Avec
                                                                                               conférences,
                                                                                               expositions,
                                                                                               rencontres…
la mobilisation du service                                           en clôture, une soirée
                                                                     étudiante à l’école
                                                                                               Disponible dans
                                                                                               les équipements

public local
                                                                     d’architecture.           publics et sur
                                                                     Visites sur inscription   www.nantes.fr
                                                                     auprès d’Allô Nantes
En juillet dernier, les violences consécutives au décès              (02 40 41 9000),          LES LISTES
                                                                     soirée sur invitation.    ÉLECTORALES
d’un jeune au Breil ont provoqué d’importantes destructions          www.nantes.fr             SERONT CLOSES
dans les quartiers prioritaires. Depuis, la collectivité s’est                                 LE 31 MARS
mobilisée pour trouver des solutions de relogement pour              FOCUS SANTÉ :             Vous avez déménagé
                                                                     DES EXPERTS VOUS          ou vous venez d’arriver
les associations à Bellevue, aux Dervallières et à Malakoff,         INFORMENT                 à Nantes ?
et assurer le maintien des activités. Au Breil, les kinés et         Asthme, écran et santé    Pensez à vous
l’orthophoniste ont été relogés et des solutions sont à l’étude      des enfants, maladie      inscrire sur les listes
                                                                     de Parkinson...           électorales avant
pour le cabinet médical, en lien avec les médecins.                  Sept focus santé sont     le 31 mars prochain
La mairie de quartier de Nantes Nord a rouvert ses portes            programmés d’octobre      afin de pouvoir voter
le 17 septembre, celle de Bellevue accueillera le public à partir    2018 à juin 2019.         lors des élections
                                                                     Organisés par la Ville    européennes
de la mi-octobre, au rez-de-chaussée de la Maison des                de Nantes en              du 26 mai 2019.
habitants et du citoyen, place des Lauriers. Quant à la mairie       partenariat avec          En savoir plus :
de quartier des Dervallières, elle sera hébergée dans les            les professionnels du     www.nantes.fr/
                                                                     CHU, ce sont autant       listes-electorales et
anciens locaux du CEFRES, situés sur la place centrale               d’occasions d’échanger,   https://eservices.
où la Ville envisage différentes solutions pour le maintien          gratuitement, avec des    nantesmetropole.fr/
du centre commercial, entièrement sinistré.                          experts sur des sujets    elections
                                                                     de santé quotidienne.
En savoir plus : www.nantes.fr                                       www.nantes.fr/
Rubrique Dans votre quartier                                         focus-sante

                                                                                                       Nantes passion — 15
maintenant                                Avec son nouveau
                                            plan propreté, la Ville
                                            et Nantes Métropole
                                            accélèrent sur un sujet
                                            qui compte pour ses
                                            habitants. Ce programme
                                            ambitieux représente
                                            un investissement
                                            de 5 millions d’euros
                                            sur trois ans.

                                            S
                                                       aviez-vous que 227 agents de la
                                                       Métropole étaient chaque jour
                                                       sur le terrain pour assurer la
                                                       propreté et l’entretien des rues
                                            de Nantes ? Un budget de 15 millions
                                            d’euros pour nettoyer les rues, rénover
                                            la chaussée, vider les poubelles, effa-
                                            cer les graffitis… Plus peuplée, plus
                                            fréquentée, la ville connaît aussi de
                                            nouveaux usages. « Le sentiment que la
                                            ville est propre peut aussi être écorné très
                                            vite par quelques points noirs, par un dépôt
                                            sauvage », ajoute Nicolas Guillaume,

                        Des
                                            directeur du département territoires et
                                            proximité de Nantes Métropole.
                                            La Ville a décidé de prendre le problème
                                            à bras le corps. Le nouveau plan propreté
                                            va permettre, grâce à un investissement
                                            de 5 millions d’euros supplémentaires sur

                    mesures
                                            trois ans, de mettre en œuvre des actions
                                            nouvelles. Et si le centre-ville, fréquenté
                                            par une majorité de Nantais, fait l’objet
                                            d’une attention particulière, le reste de la
                                            ville est aussi au cœur des préoccupations.

                   nouvelles
                                            « Qu’on habite à Bellevue, qu’on habite à
                                            Doulon ou dans le centre-ville, on a le même
                                            droit à la propreté, martèle Johanna
                                            Rolland, maire de Nantes. Et c’est ensemble
                                            que l’on va pouvoir gagner cette bataille. »

                     pour la
                                            HALTE AUX DÉPÔTS SAUVAGES
                                            Le plan propreté cible en particulier les dé-
                                            pôts sauvages, qui se constituent souvent
                                            à proximité des colonnes enterrées ou
                                            aériennes. L’idée est de traiter prioritaire-

                    propreté
                                            ment trois de ces points noirs par quartier
                                            d’ici la fin de l’année. Par exemple, dans le
                                            centre-ville, une équipe de six agents a été
                                            constituée dès juin dernier dans cette op-
                                            tique. Et parce que ce sujet est important
                                            et que la prévention ne suffit pas toujours,
                                            les indélicats s’exposeront désormais à
                                            des amendes (lire encadré).
                                            Par ailleurs, un nouveau mode de ramas-
                                            sage des cartons sera expérimenté dans
                                            le centre-ville, et 100 collecteurs de verres

16 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
QUESTIONS À
  — THOMAS QUÉRO, ADJOINT À LA QUOTIDIENNETÉ ET À L’ESPACE PUBLIC.

                Pourquoi la propreté                 Le plan propreté représente un
                est-elle une priorité pour           effort conséquent pour la ville...
                la mairie de Nantes ?                Cela demande des budgets
                D’abord, cela fait partie            importants, avec 5 millions
                des services de base                 d’euros supplémentaires sur
  que la ville doit rendre aux Nantais.              3 ans, des mobilisations de
  Les attentes des habitants sont de                 moyens techniques et humains
  plus en plus fortes sur ce sujet.                  supplémentaires. Et une attention
  Ensuite la fréquentation des espaces               poussée, quartier par quartier,
  publics est en augmentation                        avec une liste des points noirs
  constante avec de nouveaux usages                  que l’on va suivre, étudier, avec
  et de nouveaux espaces.                            l’objectif d’en traiter trois par
  Le service public doit accompagner                 quartier d’ici la fin 2018.
  ces changements et s’adapter.                      C’est un engagement concret.

supplémentaires seront installés sur l’en-           pas seule. « Nous participons à des ateliers
semble de la métropole. Plus d’excuses               sur l’attractivité du centre-ville, explique      La verbalisation
donc pour déposer ses déchets au mau-                ainsi Olivier Dardé, président de l’associa-
vais endroit.                                        tion de commerçants Plein centre. Nous            des dépôts
La problématique des encombrants est
aussi dans le viseur : 17 locaux de pré-tri
                                                     avons validé le choix des rues qui ont été net-
                                                     toyées pendant l’opération ma rue propre. »
                                                                                                       sauvages
seront créés d’ici à 2020, avec l’objectif de        Les cafetiers ont eux pris part à l’opération     renforcée
diviser par deux sur la même période les             zéro mégot et distribué des cendriers je-
points de dépôt sur l’espace public. Côté dé-        tables. Enfin, le 15 septembre les citoyens,      Aujourd’hui, les auteurs
chetteries, un nouvel éco-point sera créé à          les associations et les élus se sont mobili-      de dépôts sauvages
la Patouillerie, alors que ceux de Chantenay         sés pour ramasser des déchets à l’occasion        peuvent être sanctionnés
et de la Beaujoire seront réhabilités.               de la journée citoyenne de la propreté.           de deux façons.
                                                     Signe que la propreté est bien l’affaire de       La police municipale
UN EFFORT COLLECTIF                                  tous.                                            peut intervenir si elle
Mais si la ville se mobilise, elle ne le fait                                          Julien Ropert
                                                                                                       constate un dépôt
                                                                                                       de déchet ou un jet
                                                                                                       d’immondice en flagrant
                                                                                                       délit. La Ville, elle,
                                                                                                       peut facturer le coût du

  2,5                                             10 000                            1 borne
                                                                         dédiée au dépôt du textile
                                                                                                       nettoiement du dépôt
                                                                                                       sauvage à son auteur.
  millions                         cendriers jetables                    pour 2000 habitants
  d’euros seront investis          distribués à partir de cet été dans   d’ici à 2020 sur tout         Un dispositif qui sera
  pour la réhabilitation des       le cadre de l’opération zéro mégot.   le territoire nantais.
  écopoints de La Beaujoire
                                                                                                       renforcé en janvier 2019
  et de Chantenay, et                                                                                  avec la création
  la création d’un nouvel
  équipement à Patouillerie.                                                                           d’une brigade verte de
                                                                                                       cinq agents assermentés.
                                   17
                                   locaux
                                                                         3 points noirs
                                                                         concentrant des dépôts
                                                                                                       Ils pourront verbaliser
                                                                                                       directement les auteurs
                                   de pré-tri des encombrants            sauvages traités en
                                                                                                       de dépôts sauvages,
  5 500                            seront créés, pour arriver à          priorité par quartier
                                   30 locaux en 2020 et supprimer        d’ici la fin de l’année       par procès verbal
                                   progressivement les points            2018, avec un objectif
  tonnes de déchets                de dépôts sur l’espace public.        zéro déchets sur ces          électronique.
  sont ramassés chaque                                                   emplacements.
  année par les agents                                                                                 Le prix de l’amende
  de l’entretien.
                                                                                                       a été fixé à 68 euros.

           6 nouveaux
                                                  5
                                                  nouveaux               6 rues
                                                                                                       La brigade couvrira
                                                                                                       l’ensemble de
                                                                                                       la ville de Nantes.
                                                                         du centre-ville ont été
           agents     recrutés                    uritrottoirs           nettoyées de fond en
           pour traiter les         ont été installés, et 8 sanitaires   comble l’été dernier dans
           dépôts sauvages          automatiques gratuit le seront       le cadre de l’opération
           dans le centre-ville.    d’ici à 2020.                        Ma rue propre.

                                                                                                                    Nantes passion — 17
« 15 lieux à réinventer » :
                   les Nantais ont choisi !
À l’issue de la votation citoyenne   départager, le « Mur du Cens »     de Versailles, non loin du
en juin, 7 015 Nantais ont           porté par Sami Mimouni a été       « Champignon urbain » qui
départagé les 41 projets encore      choisi par les Nantais. Rue        cultivera ses shiitakes dans
en lice pour 14 des 15 lieux         Babonneau, « l’espace B’Bn »       la chapelle du Martray.
nantais à réinventer.                de l’association Bio T Full a été  Les premières réalisations seront
Il faudra toutefois patienter        préféré au projet « Babonheur »    accessibles en 2019 : la Ville doit
jusqu’en 2019 avant de profiter      mais les porteurs des deux         encore réaliser des travaux de
des premières réalisations.          projets ont décidé de fusionner    mise en sécurité indispensables
                                     leurs énergies !                   avant de confier les clés aux
Il y en a pour tous les goûts :                                         lauréats.
une cantine de quartier, un jardin   Pari gagné !                       « 15 lieux à réinventer, c’était
partagé et récréatif, une            Du côté des cinq lieux bâtis, les  le pari de mettre du rêve, de
coopérative solidaire, une galerie   initiatives étaient nombreuses     la poésie et de l’imaginaire au
zéro déchet et même une              avec 30 propositions à             cœur de la fabrique de la ville,
champignonnière ! Conviviaux,        départager. « La Coopérative :     souligne Johanna Rolland, maire
ludiques, partagés... les projets    vivre, travailler et consommer     de Nantes. Ce pari, nous l’avons
lauréats de l’appel à projets        solidaire » de l’Ouvre-Boîte a été gagné et je ne regrette pas
« 15 lieux à réinventer » ont été    préférée aux Bains-Douches         un instant d’avoir pris cette
dévoilés le 25 juin à la carrière    Baco. « Le 23 », lieu de vie, à    décision. Nous en sortons
Miséry de Chantenay. 7015            vocation artistique et culturelle  tous gagnants : ensemble,
Nantais de plus de 16 ans se sont    porté par l’association Big City   nous avons agrandi la fabrique
exprimés, au cours de la votation    Life, a eu la faveur des votants   citoyenne. » Et l’aventure
citoyenne du 9 au 23 juin,           pour la salle Bretagne, tandis     ne s’arrête pas là : plusieurs
dont 59 % de femmes et 64 %          que la « Galerie du zéro déchet » porteurs de projets veulent
de moins de 40 ans.                  rejoindra le site de l’ancienne    construire leur projet avec
Les sept projets seuls en lice sur   école des Beaux-Arts. Avec « La les habitants du quartier.
des espaces extérieurs sont tous     Cocotte solidaire », quatre amies Avis aux volontaires !
lauréats. Sur l’espace Barberie-     d’enfance vont pouvoir créer
Cens où deux projets étaient à       leur cantine de quartier sur l’Île  EN SAVOIR PLUS WWW.NANTES.FR/15LIEUX

                                                                                                    Nantes passion — 19
à vivre

Les
résidences
autonomie
Vieillir dans un environnement
stimulant et sécurisant, tout en
continuant à vivre de manière
indépendante ? C’est possible
au sein des cinq résidences autonomie
de la Ville de Nantes. Destinées aux
retraités modestes, elles proposent
logements, services et animations
collectives.

UN LOGEMENT                                                    UNE VIE SOCIALE
                                                               Ateliers et sorties,
Entre 415 € et 485 €                                           selon ses envies
pour une personne seule
                                                               En journée, il est proposé un programme varié dans
Les résidences autonomie de la Ville proposent 315 logements   les lieux de vie collectifs de la résidence : ateliers
sociaux. Au-delà du critère d’âge (60 ans minimum) et          mémoire, gym douce, cuisine, bricolage, art-thérapie,
de la nécessité d’être retraité, des conditions de revenus     chorale… Le programme est établi avec les résidents
doivent être remplies : 1 592 € mensuels maximum pour          volontaires au sein d’une commission d’animation.
une personne seule et 2 259 € pour un couple (ensemble         Des temps forts inter-résidences sont aussi organisés,
des revenus, y compris pension d’invalidité, d’ancien          comme les traditionnelles olympiades au stade
combattant...). La plupart des logements sont individuels,     Pierre-Quinon ou le quizz annuel. Aucune obligation
quelques appartements sont ouverts aux couples. Il faut        de participer à ces temps collectifs, mais ils font le petit
compter entre 415 € et 485 € pour une personne seule,          plus des résidences autonomie : des lieux de vie
de 473 € à 551 € pour un couple. Selon la résidence,           chaleureux où l’on prend plaisir à partager du temps
le locataire peut bénéficier de l’allocation logement social   avec ses voisins.
(ALS) ou de l’aide personnalisée au logement (APL).

5      résidences autonomie municipales
       (Bout-des-Landes, Croissant, Pirmil,
       Port-Boyer, Sylvain-Royé)                               80      ans,
                                                                       c’est l’âge moyen des locataires
                                                                       des résidences autonomie

20 — Nantes passion — #284 — octobre 2018
Vous pouvez aussi lire