Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail

 
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Lieux de travail sains. Un acquis pour vous. Un atout pour l’entreprise.

                                                                            #EUManageStress
Les risques psychosociaux

                  mieux prévenir
                   pour mieux
                    travailler

                               www.healthy-workplaces.eu

Guide de la campagne
Prévention du stress et des risques psychosociaux
au travail
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Guide de la campagne

                          Mieux prévenir
                           pour mieux
                            travailler

Europe Direct est un service destiné à vous aider à trouver des réponses aux
questions que vous vous posez sur l’Union européenne.
Un numéro unique gratuit (*): 00 800 6 7 8 9 10 11
(*) Les informations sont fournies à titre gracieux et les appels sont généralement
gratuits (sauf certains opérateurs, hôtels ou cabines téléphoniques).
Les photographies utilisées dans la présente publication illustrent une série d’activités professionnelles. Elles
ne sont pas nécessairement représentatives des meilleures pratiques ou conformes aux exigences législatives.
De nombreuses autres informations sur l’Union européenne sont disponibles sur l’internet
via le serveur Europa (http://europa.eu).
Une fiche catalographique figure à la fin de la publication.
© Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2013
Concept et design: ROS, Espagne
Photographies: © EU-OSHA, Shutterstock
Printed in Luxembourg
2Reproduction
   | EU-OSHA —   Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
              autorisée, moyennant mention de la source
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

Sommaire
Introduction                                                                             4
Définition du stress lié au travail et des risques psychosociaux                          4
Pourquoi est-il si important de prévenir le stress et les risques
psychosociaux?                                                                            5
Pourquoi l’EU-OSHA lance-t-elle cette campagne?                                           6
Quelle est l’ampleur du problème?                                                         8

Prévention des risques psychosociaux                                                   10
Le rôle des cadres dans l’amélioration de l’environnement psychosocial                   11
L’importance de la participation des travailleurs                                       12
Les principes de la prévention                                                          15
Définition d’un bon environnement de travail psychosocial                               16
Quels sont les avantages de la prévention des risques psychosociaux?                    16

La campagne 2014-2015: «Les risques psychosociaux:
mieux prévenir pour mieux travailler»                                                   19
À propos de cette campagne                                                              19
Outils et aides pratiques pour la réduction du stress                                   20
Qui peut participer à la campagne?                                                      20
Participation dans la pratique                                                          20
Programme «Prix européens des bonnes pratiques»                                         23
Notre réseau de partenaires                                                             25
Réussite de la précédente campagne                                                      26
Autres informations et ressources                                                       28
Réseau de points focaux de l’EU-OSHA                                                    29

                     EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 3
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Guide de la campagne

Introduction

La prévention efficace de la sécurité et de la
santé au travail est bénéfique pour le travailleur,
                                                              Définition du stress lié au travail
pour l’entreprise qui l’emploie et pour la                    et des risques psychosociaux
société en général. Il est tout particulièrement
important de le rappeler en cette période                     Le stress lié au travail apparaît lorsque les
marquée par l’incertitude économique, où il est               exigences du poste dépassent la capacité d’un
essentiel pour les entreprises de maintenir la                travailleur à les satisfaire. Le stress est l’une des
productivité, où le personnel est contraint de                principales conséquences d’un environnement
travailler sous pression pour satisfaire les délais           de travail médiocre sur le plan psychosocial,
et où la probabilité d’erreurs et d’accidents                 notamment parce que les travailleurs soumis à
est la plus élevée. Il serait tentant, dans des               un stress prolongé sur le lieu de travail risquent
environnements professionnels modernes sous                   de présenter par la suite de sérieux problèmes
tension, de reléguer la sécurité et la santé au               de santé physique et mentale.
travail (SST) au rang de «charge administrative»
qui répond simplement à une obligation légale,                Les risques psychosociaux sont, quant à eux, liés
mais cela serait contre-productif. Il est toujours            aux conséquences psychologiques, physiques et
important de connaître et de prévenir les risques             sociales négatives qui découlent d’une gestion
sur le lieu de travail.                                       et d’une organisation défavorables sur le lieu de
                                                              travail, ainsi que d’un mauvais contexte social au
Cette brochure est le principal guide de la                   travail, tels que, sans s’y limiter:
campagne 2014-2015 «Les risques psychosociaux:                •• travail très exigeant et/ou manque de temps
mieux prévenir pour mieux travailler», organisée                 pour réaliser des tâches;
par l’Agence européenne pour la sécurité et                   •• demandes conflictuelles et manque de clarté
la santé au travail (EU-OSHA). Son principal                     sur le rôle du travailleur;
objectif est d’aider les employeurs, les cadres,              •• disparité entre les exigences du poste et les
les travailleurs et les représentants de ces                     compétences du travailleur, une sous-utilisation
derniers à reconnaître et à prévenir le stress et                des compétences d’un travailleur pouvant
les risques psychosociaux sur le lieu de travail.                être source de stress au même titre qu’une
La prévention efficace des risques psychosociaux                 surexploitation de ses compétences;
crée un environnement de travail sain où les                  •• manque d’implication dans la prise des décisions
travailleurs se sentent appréciés et où la culture               affectant le travailleur et manque d’influence sur
du lieu de travail est plus positive, et, par                    la manière d’accomplir le travail;
conséquent, elle augmente les performances de                 •• travail isolé, surtout en cas de confrontation
l’entreprise.                                                    avec des clients et des membres du public, et/ou
                                                                 actes de violence de la part d’un tiers, sous la
                                                                 forme d’une agression verbale, d’un harcèlement
                                                                 sexuel et menace de violences physiques, voire
                                                                 passage à l’acte;

                                                              Le stress lié au travail survient lorsque
                                                              les exigences sur le lieu de travail
                                                              dépassent la capacité d’un travailleur
                                                              à les satisfaire.

4 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

•• manque de soutien de la part des cadres et                                    travail peut avoir des effets négatifs majeurs sur la
   des collègues, relations peu cordiales entre les                              santé des travailleurs.
   membres du personnel;
•• harcèlement psychologique ou sexuel sur le                                    Pour l’individu, une mauvaise prévention des
   lieu de travail, tel que brimades, humiliation,                               risques psychosociaux s’accompagne d’effets
   dénigrement ou menaces émanant de                                             négatifs tels que: stress lié au travail, mauvaise
   superviseurs ou de collègues à l’encontre                                     santé mentale, épuisement, difficulté de
   d’un employé ou d’un groupe d’employés;                                       concentration et augmentation des erreurs
•• répartition inéquitable du travail, des                                       commises, problèmes d’ordre privé, consommation
   récompenses, des promotions ou des                                            excessive de médicaments et d’alcool et
   opportunités de carrière;                                                     mauvaise santé physique, notamment maladies
•• communication inefficace, mauvaise gestion                                    cardiovasculaires et problèmes musculo-
   des changements d’organisation et précarité                                   squelettiques.
   de l’emploi;
•• difficultés à concilier vie privée et vie                                     Pour la société, les effets négatifs incluent de
   professionnelle.                                                              mauvaises performances globales, un absentéisme
                                                                                 accru, un phénomène de «présentéisme»
Il est important ici de souligner qu’il ne faut                                  (travailleurs se présentant malades au travail et
pas confondre risques psychosociaux et                                           incapables d’être efficaces) et des taux accrus
environnement de travail sain, dynamique et                                      d’accidents et de dommages corporels. Les
rempli de défis qui stimule les travailleurs et les                              absences sont généralement plus longues que
encourage à se surpasser et à exploiter au mieux                                 celles consécutives à d’autres causes (1), et le stress
leurs capacités.                                                                 lié au travail peut contribuer à des niveaux accrus
                                                                                 de retraite anticipée, surtout chez les cols blancs (2).
                                                                                 Le coût estimé pour les entreprises et la société en
Pourquoi est-il si important                                                     général est considérable, et se chiffre en milliards

de prévenir le stress                                                            d’euros au niveau national.

et les risques psychosociaux?
De nombreux facteurs influencent la santé mentale
et le bien-être du travailleur, mais il est avéré que
l’environnement du lieu de travail y contribue
largement. Dans un environnement psychosocial
de bonne qualité, le travail peut être très
bénéfique pour la santé mentale des travailleurs,
dans la mesure où il structure leur vie et leur
procure un sentiment accru d’identité, de statut
et d’inclusion sur le plan social, il leur offre des
opportunités de développement et augmente leur
confiance en eux. À l’inverse, un environnement
psychosocial de mauvaise qualité sur le lieu de

(1) Health and Safety Executive, 2009-2010, disponible à l’adresse: www.hse.gov.uk/statistics/causdis/stress/
(2) Enquête de l’Observatoire autrichien de la santé des employés, 2009, Chambre du travail de la province de Haute-Autriche (AK OÖ) et Institut autrichien
    des études sociales empiriques IFES, Vienne.

                                                                 EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 5
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Guide de la campagne

Pourquoi l’EU-OSHA lance-t-elle                                                     Les employeurs en Europe sont légalement
                                                                                    contraints d’évaluer et de prévenir les risques
cette campagne?                                                                     psychosociaux sur le lieu de travail (5). Par ailleurs,
                                                                                    le pacte européen pour la santé mentale et le
Les risques psychosociaux sur le lieu de travail                                    bien-être (6) reconnaît que les exigences évoluent
constituent un thème sensible qui suscite de                                        et que les pressions augmentent sur le lieu
nombreux malentendus. La santé mentale                                              de travail. Il encourage les employeurs à mettre
demeure un sujet tabou. L’enquête européenne                                        en œuvre d’autres mesures spontanées pour
des entreprises sur les risques nouveaux et                                         promouvoir le bien-être mental.
émergents (ESENER) a révélé que plus de 40 %
des employeurs considèrent que les risques                                          En ce qui concerne les employeurs, le but de
psychosociaux sont plus difficiles à prévenir que                                   cette campagne est de les convaincre que
les risques «traditionnels» en termes de SST. Les                                   leurs obligations légales peuvent les aider à
principaux obstacles cités sont la «sensibilité du                                  gérer une entreprise prospère et à conserver
sujet» et le «manque d’expertise» (3). En outre, une                                une main-d’œuvre motivée et en bonne santé,
enquête réalisée auprès de cadres supérieurs a                                      et que la prévention du stress et des risques
révélé que près de la moitié d’entre eux pensaient                                  psychosociaux exige la mise en œuvre de mesures
qu’aucun de leurs employés ne souffrirait d’un                                      organisationnelles.
problème de santé mentale pendant leur vie
active (4). En réalité, une personne sur six souffrira                              Quant aux travailleurs, le but est de les rassurer sur
de maladie mentale. Les travailleurs présentant un                                  le fait que le stress lié au travail est un problème
trouble de santé mentale sont parfois considérés                                    organisationnel. Ils ne doivent pas avoir peur de le
comme un «risque» pour l’organisation, alors qu’en                                  signaler ni craindre que cela soit perçu comme un
réalité, même ceux qui souffrent d’un trouble                                       signe de faiblesse de leur part.
mental non lié au travail peuvent se révéler
efficaces dans un lieu de travail assorti d’un bon
environnement psychosocial.

Cette campagne entend améliorer la
compréhension du problème et combler les
manquements en aidant et en conseillant
les travailleurs et les employeurs et en les
encourageant à utiliser des outils pratiques
                                                                                    Le stress au travail est un problème
et conviviaux.
                                                                                    organisationnel et non pas individuel.

(3) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2010, enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents (ESENER),
    disponible à l’adresse: https://osha.europa.eu/en/publications/reports/esener1_osh_management
(4) The Shaw Trust, 2006, Mental Health: The Last Workplace Taboo, Shaw Trust, Londres.
(5) Directive-cadre 89/391/CEE du Conseil. L’accord-cadre sur le stress au travail (2004) et l’accord-cadre sur le harcèlement et la violence au travail (2007)
    prodiguent des conseils permettant aux employeurs de gérer ces questions.
(6) Pacte européen pour la santé mentale et le bien-être, 2008, disponible à l’adresse: http://ec.europa.eu/health/mental_health/docs/mhpact_en.pdf
( ) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2013, sondage d’opinion paneuropéen sur la sécurité et la santé au travail, 21 mars 2013,
 7

    disponible à l’adresse: https://osha.europa.eu/en/safety-health-in-figures

6 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Que pensent les travailleurs
européens du stress au travail?
Un récent sondage d’opinion paneuropéen (7)
a souligné les points suivants:

•• 72 % des travailleurs estiment que les
   restructurations et l’insécurité de l’emploi
   sont l’une des causes premières du stress
   lié au travail;
•• 66 % attribuent le stress «aux horaires
   ou à la charge de travail»;
•• 59 % attribuent le stress à «des
   comportements inacceptables, tels que
   le harcèlement ou l’intimidation»;
•• 51 % des travailleurs précisent que le stress
   lié au travail est courant sur leur lieu de
   travail;
•• environ 4 travailleurs sur 10 pensent
   que le stress n’est pas pris en charge
   correctement sur leur lieu de travail.

                                  © EU-OSHA/Michel Wielick
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Guide de la campagne

                                                                                                           Quelle est l’ampleur du problème?
                                                                                                           Les statistiques donnent à réfléchir.

                                                                                                           Selon certaines études, 50 à 60 % de l’ensemble
                                                                                                           des journées de travail perdues peuvent être
                                                                                                           imputées au stress lié au travail et aux risques
                                                                                                           psychosociaux (8). Il s’agit du deuxième problème
                                                                             © EU-OSHA/Cristina Vatielli   de santé lié au travail le plus fréquemment cité en
                                                                                                           Europe, après les troubles musculo-squelettiques.
                                                                                                           Sur une période de neuf ans, près de 28 % des
                                                                                                           travailleurs européens affirment avoir été exposés
                                                                                                           à des risques psychosociaux qui ont affecté leur
                                                                                                           bien-être mental (9).
                                                                             © EU-OSHA/Luigi Lauria

                                                                                                           Les recherches indiquent que les risques
                                                                                                           psychosociaux et le stress lié au travail engendrent
                                                                                                           des coûts importants pour les entreprises et les
                                                                                                           économies nationales. En général, les travailleurs
                                                                                                           souffrant de stress lié au travail et d’autres
                                                                                                           problèmes psychologiques risquent d’accumuler
                                                                                                           de nombreuses absences au travail. Il arrive aussi
                                                                                                           fréquemment que des travailleurs se présentent
                                                                                                           au travail alors qu’ils ne sont pas en mesure
                                                                                                           d’être pleinement efficaces (phénomène appelé
                                                                                                           «présentéisme»).

                                                                                                           Le coût total des troubles mentaux en Europe (liés
                                                                                                           ou non au travail) est estimé à 240 milliards d’euros
                                                                                                           par an (10). Moins de la moitié de ce montant
                                                                                                           provient des coûts directs comme les traitements
                                                                                                           médicaux, tandis que 136 milliards d’euros
                                                                                                           sont liés à la perte de productivité, notamment
                                                                                                           l’absentéisme pour maladie.

(8) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2000, recherche sur le stress au travail, disponible à l’adresse: http://osha.europa.eu/en/
     publications/reports/203/view
(9) Commission européenne, 2010, Health and safety at work in Europe (1999–2007): A statistical portrait, Office des publications de l’Union européenne,
     Luxembourg, disponible à l’adresse: http://epp.eurostat.ec.europa.eu/cache/ITY_OFFPUB/KS-31-09-290/EN/KS-31-09-290-EN.PDF
(10) Réseau européen pour la promotion de la santé au travail (ENWHP), A guide to the business case for mental health, 2009, disponible à l’adresse: http://www.
     enwhp.org/fileadmin/downloads/8th_Initiative/MentalHealth_Broschuere_businesscase.pdf
(11) Trontin, C., Lassagne, M., Boini, S., et Rinal, S., 2007, Le coût du stress professionnel en France en 2007, Institut national de recherche et de sécurité, Paris.
(12) Health and Safety Executive, 2009-2010, disponible à l’adresse: www.hse.gov.uk/statistics/causdis/stress/
(13) Enquête de l’Observatoire autrichien de la santé des employés, 2009, Chambre du travail de la province de Haute-Autriche (AK OÖ) et Institut autrichien
     des études sociales empiriques IFES, Vienne.

8 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Intérêt commercial — Exemples
•• En France, on estime que les coûts
   nationaux du stress professionnel se sont
   situés entre 2 et 3 milliards d’euros en
   2007 (11).
•• Au Royaume-Uni, on estime que
   9,8 millions de journées de travail, environ,
   ont été perdues en 2009-2010 en raison
   du stress lié au travail. Les travailleurs
   ont été absents, en moyenne, pendant
   22,6 jours (12).
•• En Autriche, les troubles psychosociaux ont
   été désignés comme la principale raison
   des départs anticipés à la retraite des cols
   blancs, entraînant plus de 42 % de départs
   anticipés à la retraite parmi cette catégorie
   de travailleurs (13).

                            © Shutterstock, Inc./Rehan Qureshi
Mieux prévenir pour mieux travailler - Guide de la campagne Prévention du stress et des risques psychosociaux autravail
Guide de la campagne

Prévention des risques psychosociaux

Toutes les organisations doivent prendre en

                                                                                                                                                             © EU-OSHA/Emmanuel Biard
compte le stress lié au travail et les risques
psychosociaux. En moyenne, 51 % des
travailleurs considèrent que le stress lié au
travail est courant sur leur lieu de travail, et ce
pourcentage est élevé dans les organisations de
toutes tailles. Dans les très petites organisations
(micro-organisations) de neuf personnes
ou moins, 45 % des travailleurs considèrent
que le stress lié au travail est fréquent. Dans
les organisations de plus grande taille, ce
pourcentage passe à 54-58 % (14).
                                                                                 petites sont supérieurs aux coûts de sa mise en
L’enquête ESENER de l’EU-OSHA a révélé que 79 %                                  œuvre (16). Le succès de cette prévention réside
des cadres en Europe se préoccupent du stress au                                 dans la participation de chacun à la promotion
travail (15). Dans le même temps, moins de 30 % des                              d’un environnement de travail psychosocial
organisations en Europe disposent de procédures                                  de qualité. En d’autres termes, les cadres et les
permettant de traiter le stress, le harcèlement et la                            travailleurs disposent de moyens pour prévenir
violence de la part d’un tiers sur le lieu de travail.                           efficacement toute situation délicate. Une
                                                                                 expertise psychologique ne s’avère nécessaire
L’enquête ESENER a montré que, si 40 à 50 % des                                  que dans des cas exceptionnels.
organisations plus grandes (comptant plus de
250 employés) ont adopté des mesures visant
à prévenir les risques psychosociaux, seulement
20 à 30 % des entreprises plus petites (10 à
49 employés) se sont dotées de telles mesures.
Ces dernières font souvent état d’un manque
de soutien, de conseils ou d’expérience.

Toutefois, même avec des ressources limitées, il
est possible d’évaluer et de prévenir les risques
psychosociaux dans les petites organisations.
Les avantages que présente une prévention du
stress lié au travail dans les organisations plus

(14) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2013, sondage d’opinion paneuropéen sur la sécurité et la santé au travail, 21 mars 2013,
     disponible à l’adresse: https://osha.europa.eu/en/safety-health-in-figures
(15) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2010, enquête européenne des entreprises sur les risques nouveaux et émergents (ESENER),
     disponible à l’adresse: https://osha.europa.eu/en/publications/reports/esener1_osh_management
(16) Health and Safety Executive, 2007, The Suitability of HSE’s Risk Assessment Process and Management Standards for Use in SMEs, disponible à l’adresse:
     www.hse.gov.uk/research/rrpdf/rr537.pdf

10 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

                                                                                                                   © EU-OSHA/Adam Skrzypczak
Le rôle des cadres dans l’amélioration                   Une bonne direction peut contribuer à réduire le
                                                         stress lié au travail et les risques psychosociaux.
de l’environnement psychosocial                          Il est faux de penser que la capacité à diriger
                                                         est une qualité innée. Comme toutes les autres
Il incombe à l’employeur de mettre en œuvre un           compétences, la capacité à bien diriger et à gérer
programme visant à prévenir/réduire les risques          du personnel peut s’apprendre et se développer.
psychosociaux, de permettre aux travailleurs
d’apporter leur contribution et de créer un              Un bon dirigeant joue un rôle de modèle dans
environnement de travail psychosocial sain.              le but d’inspirer les travailleurs et de les motiver
En se montrant accessibles et sensibilisés et            à réaliser leur plein potentiel. Il est ouvert et
en contribuant à un environnement de travail             disponible et comprend les atouts et les faiblesses
stimulant, les cadres permettront non seulement          des membres de l’équipe. Un bon dirigeant motive
aux travailleurs de signaler des problèmes, mais         et encourage les membres de l’équipe à travailler
les encourageront aussi à trouver des solutions.         à la réalisation d’objectifs communs et pour le
Comprendre les difficultés des travailleurs en           bien de tous. Il endosse la responsabilité de leur
dehors du lieu de travail ne fait certes pas partie      travail. Il favorise l’esprit d’équipe, encourage ses
des responsabilités légales des employeurs à             membres et fait en sorte qu’ils donnent le meilleur
l’égard des travailleurs, mais cela contribue à          d’eux-mêmes.
favoriser un environnement de travail stimulant
et crée des opportunités d’interaction sociale en
dehors du lieu de travail. Les cadres moyens ont un
rôle crucial à jouer à ce niveau étant donné qu’ils
interagissent quotidiennement avec les travailleurs:
ils doivent être encouragés à développer leur
aptitude à créer un environnement de travail
psychosocial favorable.

Chaque lieu de travail
comporte des risques
psychosociaux.

                                           EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 11
Guide de la campagne

L’importance de la participation
des travailleurs
Certes, les employeurs sont légalement contraints
de veiller à l’évaluation adéquate et au contrôle
des risques professionnels, mais il est essentiel

                                                                                                                                                                      © EU-OSHA/Marcos Oliveira
que les travailleurs soient impliqués. En effet, ce
sont les travailleurs et leurs représentants qui
comprennent le mieux les problèmes susceptibles
de survenir sur le lieu de travail. En partageant ces
connaissances avec les cadres et les employeurs,
ils peuvent contribuer à concevoir un planning et
à mettre en œuvre des solutions.

Toutefois, la participation des travailleurs ne saurait
se limiter à un simple retour d’informations du bas
vers le haut. Elle nécessite un dialogue réciproque
entre employeurs et main-d’œuvre, qui suppose
que les deux parties:
•• dialoguent;
•• écoutent chacun exposer ses préoccupations;
•• partagent des avis et des informations, et
•• prennent des décisions ensemble (17).

L’implication des travailleurs est particulièrement
importante pour la bonne prévention du stress
et des risques psychosociaux sur le lieu de travail
car, en consultant les travailleurs, les cadres
                                                                                                                                                                      © EU-OSHA/Tomas Bertelsen

contribuent à créer un climat de confiance dans
lequel les travailleurs se sentent à l’aise pour
dénoncer les éventuels problèmes. L’implication
des travailleurs dans le développement de mesures
de prévention va également améliorer le moral
général et garantir que les mesures mises en place
sont appropriées et efficaces.

(17) Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail, 2012, Participation des travailleurs au processus de promotion de la santé et de la sécurité au travail:
     guide pratique, disponible à l’adresse https://osha.europa.eu/en/publications/reports/workers-participation-in-OSH_guide

12 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

           ÉTUDE DE CAS

            Rigshospitalet, Copenhague

           Une étude de cas réalisée au Danemark
                                                                                    d’informations, et les tâches des groupes de
           démontre clairement les effets positifs
                                                                                    travail existants ont été réorganisées pour
           de la collaboration et de l’implication
                                                                                    améliorer ces deux aspects. Les représentants
           des travailleurs dans l’amélioration de
                                                                                    des travailleurs ont été impliqués dans la
           l’environnement de travail (18).
                                                                                    rédaction de guides et de politiques axés sur la
                                                                                    prévention de l’intimidation et du harcèlement
           Comptant quelque 8 500 travailleurs,
                                                                                    sexuel et sur la réduction du stress; un réseau
           Rigshospitalet, un hôpital public, est l’un
                                                                                    de prévention a été mis sur pied pour éviter
           des principaux employeurs du Danemark.
                                                                                    les comportements abusifs, et le bulletin
           Une étude sur la satisfaction au travail
                                                                                    d’information électronique de l’hôpital a
           réalisée en 2011 a cependant révélé que
                                                                                    présenté des exemples d’unités spécifiques qui
           le stress, l’intimidation et le harcèlement
                                                                                    avaient amélioré leur environnement de travail.
           sexuel étaient des problèmes importants sur
           le lieu de travail.

           L’amélioration de l’environnement de
           travail est devenue une priorité pour les
           cadres supérieurs. Toutefois, plutôt que
           d’appliquer une approche descendante,
           ils ont travaillé avec des groupes afin
           d’analyser l’environnement de travail au                                         Des résultats concrets ont
           sein de services spécifiques de l’hôpital et                                     été obtenus: amélioration
           avec des représentants des syndicats et                                          globale de la satisfaction
           du personnel afin de mettre en place de
                                                                                            au travail et réduction
           nouvelles pratiques visant à réduire le stress
           lié au travail, l’intimidation et le harcèlement                                 importante des niveaux de
           sexuel. Ils ont insisté sur l’importance du                                      stress chez les secrétaires
           partage des connaissances et des retours                                         et les infirmières.

(18) Lauréat du concours des bonnes pratiques 2012-2013 récompensant les lieux de travail sains, «Ensemble pour la prévention des risques».

                                                               EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 13
                                                                                                                                     © Hay que poner el pie de foto
Guide de la campagne

14 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
                                                                           © EU-OSHA/Mário Marques
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

Les principes de la prévention                               les cadres ont tendance à interagir régulièrement
                                                             avec les travailleurs et à les connaître. Dans les
                                                             organisations de plus grande taille, les cadres moyens
Être proactif et mettre en œuvre un programme
                                                             auront un rôle important à jouer dans la mesure où
pour prévenir les problèmes est la manière la plus
                                                             ils interagissent avec les travailleurs quotidiennement.
efficace de prévenir les risques psychosociaux sur
le lieu de travail. L’expérience montre que, dès
                                                             Cette campagne vise à aider les employeurs, les
l’instant où le stress lié au travail, les problèmes de
                                                             cadres et les travailleurs en les encourageant à
santé et l’absentéisme augmentent, la productivité
                                                             utiliser des approches et des outils simples et
et l’innovation diminuent déjà, et l’impact sur les
                                                             conviviaux pour évaluer et prévenir les risques
performances des entreprises sera important.
                                                             psychosociaux sur le lieu de travail. Cette
                                                             approche peut commencer par des enquêtes et
Les risques psychosociaux peuvent être évalués et
                                                             des entretiens avec les membres du personnel
gérés de la même manière systématique que les
                                                             dans le but d’évaluer l’environnement de travail
autres risques SST à l’aide du modèle d’évaluation
                                                             actuel et se poursuivre par des discussions visant
des risques et de l’approche participative:
                                                             à identifier des améliorations pratiques. Le respect
 •• identification des dangers et de ceux susceptibles
                                                             de cette procédure garantit la participation des
    de présenter un risque. La connaissance est la
                                                             travailleurs et met l’accent sur la résolution des
    clé: assurez-vous que les cadres et les travailleurs
                                                             causes sous-jacentes du stress lié au travail et
    sont conscients des risques psychosociaux et
                                                             d’autres problèmes psychosociaux. Disposer d’un
    des signes de détection précoces du stress lié au
                                                             cadre pour structurer la procédure permettra aussi
    travail, et que les deux parties sont impliquées
                                                             aux entreprises de contrôler le succès des mesures
    dans l’évaluation des risques;
                                                             préventives. Il importe d’intégrer la prévention des
 •• évaluation et hiérarchisation des risques;
                                                             risques psychosociaux dans la gestion de la SST en
 •• planification d’actions préventives: s’il n’est pas
                                                             général et non de l’exécuter séparément.
    possible d’éviter les risques, comment peut-on
    les minimiser?
 •• mise en œuvre du programme: indication des
    mesures à prendre, des ressources requises, des
    personnes impliquées et des délais;
 •• analyse et surveillance permanentes avec
    modification du programme en fonction des
    résultats de la surveillance.

Il convient de garder à l’esprit que les réactions
peuvent être différentes face aux mêmes
circonstances; par exemple, certaines personnes
réagiront mieux que d’autres face à des périodes de
demande intense ou des délais serrés. Si possible,
l’évaluation des risques psychosociaux devrait tenir
compte des capacités et des besoins psychologiques           Le modèle d’évaluation des risques peut
des travailleurs (par exemple ceux liés au sexe, à
                                                             être facilement appliqué à la prévention
l’âge ou à l’expérience). Dans les micro-organisations,
                                                             du stress lié au travail.

                                              EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 15
Guide de la campagne

Définition d’un bon environnement                                              •• des mesures sont en place pour éviter le stress
                                                                                  lié au travail, le harcèlement et la violence de
de travail psychosocial                                                           tiers, et les travailleurs ont la sensation que les
                                                                                  problèmes qu’ils soulèvent seront traités avec
Dans un bon environnement de travail, les                                         attention;
travailleurs sont satisfaits sur le plan professionnel,                        •• les travailleurs parviennent à associer
ils sont motivés et stimulés à exploiter leur plein                               efficacement vie privée et vie professionnelle.
potentiel. Pour l’entreprise, cela génère de bonnes
performances et de faibles taux d’absentéisme                                  En outre, les employeurs peuvent mettre en œuvre
et de rotation du personnel. Les facteurs clés qui                             des mesures spontanées pour promouvoir la santé
contribuent à un bon environnement de travail                                  mentale des travailleurs.
psychosocial sont les suivants:
•• les travailleurs sont bien formés et ont
   suffisamment de temps et d’autonomie pour                                   Quels sont les avantages
   organiser et effectuer leurs tâches;
•• les tâches monotones sont minimisées ou
                                                                               de la prévention des risques
   partagées, et les travailleurs sont encouragés à                            psychosociaux?
   assumer la responsabilité de leur travail;
•• les travailleurs comprennent exactement ce que                              Les arguments sont irréfutables:
   l’on attend d’eux et reçoivent régulièrement un                             •• pour les travailleurs: une amélioration du bien-
   feedback constructif (qu’il soit positif ou négatif);                          être et de la satisfaction au travail;
•• les travailleurs sont impliqués dans la prise de                            •• pour les cadres: une main-d’œuvre productive,
   décision concernant leur travail et encouragés à                               motivée et en bonne santé;
   contribuer au développement, par exemple, de                                •• pour les organisations: une amélioration
   méthodes de travail et de plannings;                                           des performances globales, une réduction
•• la répartition du travail, des récompenses, des                                de l’absentéisme et du présentéisme, une
   promotions ou des opportunités de carrière est                                 diminution des taux d’accidents et de
   équitable;                                                                     dommages corporels et un maintien des
•• l’environnement de travail est convivial et                                    travailleurs dans l’entreprise;
   stimulant, des ressources supplémentaires sont                              •• pour la société: une réduction des coûts et des
   mises à disposition aux heures de pointe;                                      charges sur les individus et la société en général.
•• la communication est ouverte et réciproque,
   et les travailleurs sont informés des
   développements, surtout en cas de
   changements organisationnels;
                                                                               Dans un bon environnement de travail,
                                                                               les travailleurs sont satisfaits sur le
                                                                               plan professionnel, ils sont motivés
                                                                               et encouragés à exploiter leur plein
                                                                               potentiel.

(19) Organisation mondiale de la santé, disponible à l’adresse: www.who.int/mediacentre/factsheets/fs220/en/

16 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

                     Promotion de la santé mentale
                     La santé mentale est une partie intégrante
                     et essentielle de la santé. Selon l’Organisation
                     mondiale de la santé (OMS), «la santé est un
                     état de complet bien-être physique, mental
                     et social, de bien-être et non pas simplement
                     l’absence de maladie ou d’infirmité».
                     La santé mentale permet à une personne de
                     réaliser son plein potentiel, de surmonter les
                     tensions normales de la vie, d’accomplir un
                     travail productif et de jouer un rôle positif
                     dans sa communauté (19). Sa promotion peut
                     contribuer largement à un lieu de travail sain.
                     Exemples de mesures pouvant être prises:
                     •• autoriser les horaires de travail flexibles;
                     •• procurer des aides pour relever les défis de
                        la vie quotidienne, par exemple l’accès à
                        des services de garde d’enfants;
                     •• proposer des formations pour sensibiliser
                        les cadres et les travailleurs aux problèmes
                        de santé mentale;
                     •• prodiguer gratuitement des conseils
                        et une assistance psychologiques;
                     •• fournir aux travailleurs des aides pour
                        qu’ils puissent faire de l’exercice physique.

EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 17
                                                      © EU-OSHA/David Tijero Osorio
Guide de la campagne

   Le saviez-vous?
   •• Environ la moitié des travailleurs considèrent
      le stress lié au travail comme un problème
      fréquent sur leur lieu de travail. C’est le
      deuxième problème de santé lié au travail
      le plus fréquemment cité en Europe.
   •• 50 à 60 % de l’ensemble des journées de travail
      perdues peuvent être attribuées au stress lié au
      travail et aux risques psychosociaux.
   •• Un travailleur sur six souffrira d’une maladie
      mentale au cours de sa vie active.
   •• Au niveau national, le coût des risques
      psychosociaux au travail s’élève à des millions
      d’euros.
   •• La prévention du stress et des risques
      psychosociaux au travail en vaut la peine, les
      avantages pour l’entreprise sont supérieurs aux
      coûts de mise en œuvre.

   18 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
© Shutterstock, Inc./wavebreakmedia
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

La campagne 2014-2015: «Les risques psychosociaux:
mieux prévenir pour mieux travailler»
À propos de cette campagne                                 La seconde année de la campagne sera marquée
                                                           par le lancement d’un guide multilingue qui
                                                           fournira des informations simples et factuelles
Les risques psychosociaux peuvent apparaître
                                                           sur les risques psychosociaux, destinées aux
sur n’importe quel lieu de travail, et la qualité
                                                           employeurs et aux cadres des petites et micro-
de ce dernier est largement associée au niveau
                                                           entreprises. Ce guide a pour objectif de motiver les
de stress ressenti par les travailleurs.
                                                           employeurs à prévenir les risques psychosociaux
                                                           liés au travail en leur prouvant que la prévention
Bien que la prévention des risques psychosociaux
                                                           de ces risques dans les petites et micro-entreprises
et du stress lié au travail puisse représenter
                                                           est non seulement possible mais aussi très utile. Ce
une difficulté, cette campagne a pour but de
                                                           guide encourage les petites entreprises en Europe
démontrer qu’il est possible de les prévenir de
                                                           à utiliser des outils nationaux ou sectoriels pour
la même manière logique et systématique que
                                                           assurer une prévention systématique et efficace
tout autre problème de SST. Avec cela à l’esprit, la
                                                           des risques psychosociaux.
campagne «Lieux de travail sains» 2014-2015 vise
les objectifs clés suivants:
                                                           Cette campagne se base sur la campagne 2012-
•• attirer l’attention sur le problème croissant du
                                                           2013 pour des lieux de travail sains, «Ensemble
   stress lié au travail et des risques psychosociaux;
                                                           pour la prévention des risques», qui soulignait
•• fournir des outils et des conseils simples et
                                                           l’importance de combiner bonne prévention et
   pratiques pour la prévention du stress et des
                                                           participation des travailleurs. Cette approche se
   risques psychosociaux au travail et promouvoir
                                                           reflète dans la campagne 2014-2015, qui préconise
   la mise en œuvre de ces outils et conseils;
                                                           que les travailleurs et les cadres jouent un rôle actif
•• mettre en évidence les effets positifs de
                                                           et travaillent ensemble pour prévenir efficacement
   la prévention du stress et des risques
                                                           les risques psychosociaux et le stress lié au travail.
   psychosociaux au travail, y compris l’intérêt
   commercial.

Pour le lancement de cette campagne, l’EU-OSHA
a développé plusieurs ressources afin de faire
connaître le stress lié au travail et les risques
psychosociaux et de permettre leur bonne
compréhension.

                                                                       Dates clés
                                                                       •• Lancement de la campagne: avril 2014
                                                                       •• Semaines européennes pour
                                                                          la sécurité et la santé au travail:
                                                                          octobre 2014 et octobre 2015
                                                                       •• Cérémonie de remise des prix
En travaillant ensemble, les employeurs,                                  de bonnes pratiques: avril 2015
les cadres et les travailleurs peuvent                                 •• Sommet «Lieux de travail
                                                                          sains»: novembre 2015
prévenir le stress lié au travail et les
risques psychosociaux pour le bénéfice
de tous.

                                             EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 19
Guide de la campagne

Outils et aides pratiques                                     Qui peut participer à la campagne?
pour la réduction du stress                                   Toutes les entreprises et les individus sont
                                                              encouragés à participer à cette campagne:
Des outils pratiques permettent de
mesurer, de traiter et de réduire les risques                 ••   les employeurs des secteurs public et privé;
psychosociaux.                                                ••   les cadres, les superviseurs et les travailleurs;
                                                              ••   les professionnels de la SST;
Plusieurs outils pratiques, efficaces et conviviaux,          ••   les syndicats et les représentants de la sécurité
destinés à évaluer et à réduire le stress et les                   et de la santé;
risques psychosociaux sur le lieu de travail, sont            ••   les associations d’employeurs;
disponibles en ligne:                                         ••   les organisations professionnelles;
•• le manuel Stress Prevention at Work Checkpoints            ••   les prestataires d’enseignement et de formation;
   du Bureau international du travail inclut des              ••   les services d’assurance et de prévention des
   points de contrôle faciles à utiliser pour identifier           risques SST.
   les facteurs de stress et atténuer leurs effets
   préjudiciables;
•• les normes de gestion de l’organe exécutif de              Participation dans la pratique
   la santé et de la sécurité au Royaume-Uni pour
   le stress lié au travail présentent les bonnes             Les individus et organisations peuvent
   pratiques dans six domaines clés et fournissent            participer à la campagne de diverses manières:
   une référence permettant aux entreprises de
                                                              •• en diffusant des informations et des supports
   mesurer leurs performances;
                                                                 en rapport avec la campagne;
•• le logiciel «Faire le point» de l’Institut national de
                                                              •• en organisant des événements et activités tels
   recherche et de sécurité (INRS) fournit des clés
                                                                 que des séminaires et des ateliers;
   pour évaluer les risques psychosociaux dans les
                                                              •• en utilisant et en faisant la promotion des outils
   petites entreprises et des conseils pratiques pour
                                                                 pratiques disponibles pour prévenir le stress lié
   les éviter;
                                                                 au travail et les risques psychosociaux;
•• la stratégie belge Sobane applique la stratégie
                                                              •• en participant au concours «Prix européens
   participative Sobane en quatre étapes à
                                                                 des bonnes pratiques»;
   l’évaluation et à la prévention des risques
                                                              •• en participant aux semaines européennes pour
   psychosociaux;
                                                                 la santé et la sécurité au travail 2014 et 2015;
•• le site internet «SOS in the workplace — A
                                                              •• en devenant un partenaire officiel de campagne,
   guide to improving the health and well-being
                                                                 au niveau national ou de l’UE.
   of employees in the workplace» a été mis en
   service en Slovénie;
•• d’autres outils nationaux pour la prévention
   du stress et des risques psychosociaux sont
   proposés par les points focaux de l’EU-OSHA et
   disponibles sur le site internet de la campagne.

20 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

             Boîte à outils de la campagne
            La boîte à outils de la campagne de l’EU-OSHA est
            une vaste ressource destinée aux employeurs, aux
            cadres, aux représentants de la sécurité et, en réalité,
            à quiconque entend lancer sa propre campagne SST.
            Elle offre des conseils pratiques sur tous les aspects
            de l’organisation d’une campagne, notamment:
            —— des conseils sur la planification d’une campagne:
            •• définition des objectifs de la campagne,
            •• choix du message principal de la campagne,
            •• choix du logo et de la manière de toucher
               le public cible,
            •• évaluation du succès de la campagne;
            —— des conseils sur les ressources et les réseaux:
            •• budgets,
            •• travail en partenariat,
            •• exploitation maximale des opportunités
               de diffusion des messages de la campagne;
            —— des exemples d’outils et de techniques
                pour promouvoir la campagne:
            •• communiqués ou articles de presse,
            •• publicité et promotion,
            •• réseaux sociaux et marketing en ligne,
            •• organisation d’événements.
         Des exemples de la manière dont d’autres entreprises
         ont mené leurs propres campagnes sont également
         disponibles comme aide à la planification d’une
         campagne.

         osha.europa.eu/en/campaign-toolkit

EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 21
                                                        © iStockphoto /ImageegamI
Guide de la campagne

Les avantages d’être partenaire
d’une campagne
Les partenaires officiels assurent la promotion
et la publicité de la campagne; en échange,
ils bénéficient d’un encart publicitaire
dans une section spéciale du site internet de
la campagne avec mention honorable chaque
fois que l’EU-OSHA assure la promotion de
la campagne «Lieux de travail sains» au niveau
de l’UE. Les partenaires sont également invités
aux manifestations de l’EU-OSHA.

  22 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
                                                                             © EU-OSHA/Eric VIDAL
Les risques psychosociaux: mieux prévenir pour mieux travailler

Programme «Prix européens
des bonnes pratiques»
Le concours «Prix des bonnes pratiques pour lieux
de travail sains» récompense les contributions
exceptionnelles et novatrices pour la santé et

                                                                                                                 © EU-OSHA/Media Consulta Ireland
la sécurité sur le lieu de travail et démontre les
avantages que présente l’adoption de bonnes
pratiques SST. Toutes les organisations et
entreprises des États membres de l’UE, des pays
candidats, des pays candidats potentiels et de
l’Association européenne de libre-échange (AELE)
peuvent participer.

Les candidatures doivent démontrer les éléments
suivants:
•• une prévention efficace combinée à une
   participation des travailleurs qui assure la
   promotion du thème de la campagne «Les

                                                                                                                 © EU-OSHA/Susan Kennedy
   risques psychosociaux: mieux prévenir pour
   mieux travailler»;
•• la réussite de la mise en œuvre des interventions
   dans le but d’améliorer la sécurité et la santé sur
   le lieu de travail;
•• des résultats démontrables en termes
   d’amélioration de la sécurité et de la santé
   sur le lieu de travail;
•• la durabilité des interventions;
•• la transférabilité des interventions à d’autres
   organisations qui peuvent être situées dans
   d’autres pays ou être de taille différente.

Le réseau de points focaux de l’EU-OSHA collecte
les candidatures et nomme les lauréats nationaux
du concours paneuropéen. Les partenaires
officiels de la campagne de l’EU-OSHA peuvent
envoyer leur candidature directement à
l’EU-OSHA. La cérémonie de remise des prix
des bonnes pratiques se déroulera au cours de la
seconde année de la campagne. Elle permettra de
promouvoir et de partager les bonnes pratiques,
d’annoncer les lauréats du concours et de mettre à
l’honneur les réalisations de tous les participants.

                                             EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail | 23
Guide de la campagne

Campagnes «Lieux de travail sains»
en un coup d’œil
•• Dans le cadre de chaque campagne, l’EU-OSHA
   met gratuitement à la disposition du public des
   informations, guides pratiques, outils et documents
   publicitaires traduits dans 25 langues.
•• Chaque campagne est assortie d’un programme
   «Prix européens des bonnes pratiques».
•• La semaine européenne pour la santé et la sécurité
   au travail est un événement phare de la campagne.
   Elle est organisée chaque année en octobre.
•• L’EU-OSHA peut compter sur le soutien d’un réseau
   de points focaux pour la promotion des campagnes.
   Les points focaux sont généralement les autorités
   nationales compétentes en matière de SST.
•• Chaque campagne implique un programme
   européen pour partenaires de la campagne qui
   donne l’opportunité aux organisations de devenir
   partenaires de l’EU-OSHA, pour contribuer à faire
   connaître le thème de la campagne et accroître
   la visibilité de cette dernière ainsi que celle de
   l’organisation du partenaire.

 24 | EU-OSHA — Agence européenne pour la sécurité et la santé au travail
                                                                            © EU-OSHA/EU-OSHA
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler