Campagnes de communication sur la sécurité routière - MANUEL POUR L'ÉLABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET L'ÉVALUATION (VERSION ABRÉGÉE)

 
Campagnes de communication sur la sécurité routière - MANUEL POUR L'ÉLABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET L'ÉVALUATION (VERSION ABRÉGÉE)
Campagnes de
                               communication sur
                               la sécurité routière

 MANUEL POUR L’ÉLABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET L’ÉVALUATION
 (VERSION ABRÉGÉE)

Campaigns and
Awareness-Raising Strategies                           ON THE MOVE
in Traffic Safety                                     Pour des routes
                                                 plus sûres en Europe
Campagnes de communication sur la sécurité routière - MANUEL POUR L'ÉLABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET L'ÉVALUATION (VERSION ABRÉGÉE)
Ce rapport a été rédigé par le consortium CAST pour un projet cofinancé par la Commission européenne
et représente l’avis du consortium concernant les campagnes de communication sur la sécurité routière.
Ces avis n’ont été ni adoptés ni approuvés par la Commission et ne doivent pas être considérés comme
une déclaration de l’opinion de la Commission.

La Commission européenne ne garantit pas l’exactitude des données contenues dans ce rapport et n’accepte
aucune responsabilité quant à l’usage qui en serait fait.

Auteurs:

Patricia Delhomme, Werner De Dobbeleer, Sonja Forward, Anabela Simões, Giannis Adamos, Alain Areal, Julien
Chappé, Chloe Eyssartier, Peter Loukopoulos, Teti Nathanail, Suzanne Nordbakke, Heiko Peters, Ross Phillips,
Maria Pinto, Marie-Frédérique Ranucci, Gian Marco Sardi, Jose Trigoso, Truls Vaa, Knut Veisten, Esther Walter.

Coordinateur du projet:

Ankatrien Boulanger
Belgian Road Safety Institute
tel.: +32 2 244 15 11
e-mail: info@ibsr.be
web: www.ibsr.be

Luxembourg: Office des publications de l’Union européenne, 2010

ISBN 978-92-79-15435-5
doi: 10.2832/76918

© Union européenne, 2010
Reproduction autorisée, moyennant mention de la source.

© (version complète) Institut belge de la sécurité routière (IBSR-BIVV), 2009

Printed in Belgium
Campagnes de communication sur la sécurité routière - MANUEL POUR L'ÉLABORATION, LA MISE EN ŒUVRE ET L'ÉVALUATION (VERSION ABRÉGÉE)
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Preface

Nous présentons ici une version courte en français du Manuel
pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer une campagne de
communication en sécurité routière (1) réalisé dans le cadre du
projet CAST.

A propos du projet CAST

CAST (*) (campagnes et stratégies pour mieux sensibiliser les
usagers à la sécurité routière) est un projet de recherche
ciblé, financé par la Commission Européenne. Il a été élaboré
à la demande de la Commission afin d’améliorer la sécurité rou-
tière au moyen de campagnes de sécurité routière plus effi-
caces. Le projet CAST (2006-2009) a développé trois guides
dans le but de fournir une aide pratique aux professionnels
des campagnes. Ensemble, ces guides présentent des instruc-                                             3
tions claires sur la conception et l’évaluation des campagnes
de sécurité routière. Ces guides sont:
>> un Manuel pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des
     campagnes de communication en sécurité routière (1);
>> un guide sur l’Evaluation (2) pour aider les professionnels
     à évaluer l’efficacité des campagnes; et
>> un guide sur les normes de présentation des Comptes rendus(3)
     qui fournit des recommandations claires pour rédiger un
     rapport de campagne complet et standardisé.

Le projet CAST, mené par un consortium de 19 partenaires,
a été coordonné par l'Institut Belge de Sécurité Routière (IBSR-
BIVV). Il inclut la plupart des organismes européens reconnus
pour leurs compétences et leur expérience dans le domaine
des campagnes de communication en sécurité routière,
rassemblant par là l'expertise de toute l'Union Européenne.

Pour plus d’informations sur le projet CAST, consulter le site
Web, www.cast-eu.org

(*)   CAST: Campaigns and Awareness-Raising Strategies in Traffic Safety.
Introduction

    Pourquoi un manuel sur les campagnes                                  Notre point de vu est optimiste quant à l’efficacité des futures
    de communication en sécurité routière?                                campagnes dans le sens où nous sommes convaincus qu’à
                                                                          l’avenir, les campagnes de communication pourront davantage
    Les gouvernements mais aussi les autorités régionales et              bénéficier des enseignements issus de la recherche et des
    locales investissent d’importantes sommes d’argent et fournis-        bonnes pratiques dans le domaine des campagnes en sécu-
    sent de nombreux efforts pour modifier le comportement                rité routière. Les études descriptives et les méta-analyses, dont
    des usagers de la route. Les campagnes de communication en            l’objectif est de bâtir un savoir cumulé à partir de l’évaluation
    sécurité routière représentent l’un des moyens les plus impor-        de plusieurs campagnes, permettent d’identifier les éléments
    tants pour convaincre les usagers de la route d’adopter des           clés de futurs succès. Elles ont ainsi montré qu’une campagne
    comportements sécuritaires. Elles font partie des vecteurs-clés       a plus de chance de réussir si elle cible un seul thème bien
    pour accroître la sécurité routière, comme l’ingénierie du            défini auprès d’un public spécifique. De même, il est essentiel
    véhicule et de la route, ou les opérations de contrôle routier.       que la campagne soit fondée sur des résultats de recherche et
    Toutefois, que sait-on vraiment de ces campagnes, au-delà             des modèles théoriques pertinents, non seulement pour déter-
    des spécificités nationales? Peut-on vraiment dire qu’elles sont      miner les meilleurs prédicteurs du comportement à risque mais
    efficaces alors que l’évaluation rigoureuse des campagnes est         également pour aider à concevoir le message de la campagne.
4   relativement rare? De notre point de vue, la réponse est non.         Le marketing social peut être utilisé comme cadre de travail
    Sans une évaluation et un compte-rendu rigoureux des cam-             pour intégrer ces éléments dans une stratégie pour influencer
    pagnes, il est tout simplement difficile de tirer les leçons qui      le changement de comportement. Un pré-requis important
    nous aideront à mieux les concevoir dans le futur. Les évalua-        est que les décideurs, professionnels, et chercheurs, travaillent
    tions rigoureuses permettent réellement de dire si l’investis­        ensemble pour accroître les chances de succès de la cam-
    sement a été rentable, ce qui peut affecter en retour les             pagne. Chacun d’entre eux doit être capable d’adopter le point
    financements futurs.                                                  de vue des autres acteurs.

    Le but du manuel(1) réalisé dans le cadre du projet CAST est de       Que la campagne ait ou non des effets positifs, les résultats
    présenter un guide détaillé et fonctionnel pour concevoir,            doivent être publiés sous la forme d’un rapport final standar-
    mettre en œuvre et évaluer des campagnes de communica-                disé à diffuser auprès d’un large public. Un compte rendu sys-
    tion en sécurité routière. A notre connaissance, il existe très peu   tématique des campagnes passées peut fournir des données
    de manuels sur les campagnes de communication en sécurité             utiles aux initiatives futures, sans parler des analyses descrip-
    routière, et il n’existe aucune version courte. A l’heure actuelle,   tives et méta-analyses qui permettent d’identifier des éléments
    peu d’informations sont accessibles sur les meilleures pratiques      clés pour le succès de futures campagnes.
    pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer une campagne de
    communication en sécurité routière. Il était donc important
    d’avoir un manuel spécifique au domaine de la sécurité routière
    pour aider les commanditaires des campagnes de communi-
    cation à améliorer l’efficacité de leurs futures campagnes.
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Sur quel type de campagnes nous                                       Six étapes essentielles pour vous guider
sommes-nous focalisés?                                                dans le processus

Nous nous sommes focalisés sur les campagnes qui dépassent            Généralement, le point de départ de toute intervention des-
le cadre de la communication de masses. Dans le cadre du              tinée à améliorer la sécurité routière est d’identifier le pro-
consortium de CAST, nous avons défini les campagnes de com-           blème, le plus souvent au moyen de statistiques (ex. accidents
munication en sécurité routière comme: des actions signifi­           de la route, infractions). Le problème doit alors être analysé en
catives pour informer, persuader ou motiver des individus,            profondeur pour décider si une campagne de communi­cation
dans le but de changer leurs croyances et/ou leur comporte-           en sécurité routière peut aider à résoudre le problème iden-
ment afin d’améliorer la sécurité routière auprès de l’ensemble       tifié. Si oui, vous devez alors chercher s‘il peut être résolu par
des usagers de la route ou d’un groupe cible bien défini,             une campagne isolée de communication en sécurité routière,
au cours d’une période donnée bien définie, au moyen d’acti-          ou si la campagne doit être combinée avec d'autres activités
vités de communication coordonnées impliquant des canaux              de support.
médiatiques spécifiques souvent combinés avec des supports
interpersonnels et/ou d’autres actions de support telles que          Même si vous arrivez à la conclusion qu'une campagne de
les contrôles routiers, l’éducation, la législation, l’augmentation   communication en sécurité routière peut vous aider à résoudre        5
de l’engagement personnel, les récompenses, etc.                      le problème, ou au moins vous fournir une partie de la solu-
                                                                      tion, il se peut que vous doutiez encore de la manière de pro-
Les campagnes de communication en sécurité routière peu-              céder pour réaliser une campagne efficace. Peut-être redou­-
vent chercher à atteindre au moins cinq buts principaux:              tez-vous que la tâche ne soit trop difficile? Soyez rassurés, vous
1) informer de l’existence d’une nouvelle loi ou de la modifi-        avez probablement plus de connaissances et de savoir-faire
    cation d’une loi;                                                 que vous ne l’imaginez. Vous travaillez peut-être déjà avec des
2) améliorer les connaissances et/ou la conscience du risque,         collègues et des partenaires qui peuvent vous aider, ou mieux,
    des comportements de prévention appropriés, de nouveaux           faire partie de l'équipe de la campagne.
    systèmes d’aide à la conduite, etc.;
3) changer les facteurs sous-jacents au comportement,
    connus pour influencer l’usager de la route;
4) changer les comportements à risque ou maintenir les com-
    portements en faveur de la sécurité;
5) diminuer la fréquence et la gravité des accidents.

D'un point de vue pragmatique, un but supplémentaire inten-
tionnel ou non intentionnel peut être
6) d'informer les usagers de la route que les autorités ont
    identifié un comportement routier à risque et qu’elles se
    sont fixées pour priorité de le diminuer.
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

                                                                          Diagramme 1: Étapes pour
                                                                          concevoir, mettre en œuvre
                                                                          et évaluer une campagne de
                                                                          communication en sécurité routière

    Pour actualiser vos connaissances, gagner du temps et de                                    1
    l'argent, et acquérir une meilleure organisation, vous pouvez                          Se mettre
    suivre six étapes essentielles qui vous guideront à travers le                          en route
    processus de conception, de mise en œuvre, et d'évaluation
    de votre campagne de communication en sécurité routière
    (voir le Diagramme 1). Pour plus de clarté, les étapes sont pré-
    sentées dans un ordre séquentiel. Cependant, elles sont inter-
    dépendantes et le déroulement des étapes peut ne pas suivre
    un chemin linéaire. En effet, une campagne de communi­cation                                 2
    en sécurité routière est guidée par des décisions clés prises                            Analyser
    à toutes les étapes, du but général aux objectifs spécifiques,                         la situation
    de la stratégie au lancement de la campagne, en passant par
    les étapes concernant son évaluation. Or les décisions efficaces
    et le travail optimal à une étape donnée peuvent dépendre de
    va-et-vient avec l’étape précédente. Ce qui signifie qu'une
6   étape donnée peut au besoin être révisée à plusieurs reprises.
                                                                                               3
    Une fois les six étapes réalisées, le cycle est complet. L’évalua-                     Concevoir
    tion de la campagne et ses conclusions amorceront alors les                          la campagne
    nouvelles connaissances nécessaires pour lancer le prochain                        et son évaluation
    cycle d’une autre campagne.

    Dans les prochaines sections, chaque étape sera présentée de
    manière succincte et décomposée en sous-étapes que nous
    vous recommandons de suivre.                                                                  4
                                                                                       Réaliser l’évaluation
                                                                                        de la phase Avant
                                                                                         la campagne et
                                                                                        mettre en œuvre
                                                                                           la campagne

                                                                                                5
                                                                                           Compléter
                                                                                          l’évaluation
                                                                                           et émettre
                                                                                        des conclusions

                                                                                                6
                                                                                             Rédiger
                                                                                         le rapport final
Étape 1 | Se mettre en route

Avant de concevoir la campagne, vous devrez rassem-                      4 Prévoir le budget
bler les informations relatives au problème. Il faut
recueillir les données concernant tous les facteurs                      Vous devrez définir le budget prévisionnel ou réel de la cam-
ayant une possible contribution, le type d’usagers de                    pagne, en incluant le coût de la recherche et de son évaluation.
la route impliqué, et le contexte dans lequel le pro-
blème survient. Vous aurez ensuite à rechercher les
partenaires et stakeholders (*) capables de soutenir                     5 Rassembler les partenaires de la campagne
votre campagne et/ou susceptibles de faire partie                          au cours d'une réunion de lancement
de l’équipe de la campagne.
                                                                         Lors de la première réunion, il s’agira de préciser l’objectif géné-
                                                                         ral de la campagne, et de discuter de la stratégie de la cam-
                                                                         pagne afin de connaître vos besoins. En vous basant sur ces
1 Identifier et définir le problème                                      besoins, la réunion avec les partenaires de la campagne vous
                                                                         permettra d’identifier les ressources dont vous disposez déjà
L’identification et la définition du problème doivent se baser           en interne et celles que vous devrez trouver à l’extérieur. Vous
sur des données concernant les accidents, les infractions, les           rédigerez la première ébauche du brief créatif (**), en tenant          7
comportements observés, et les problèmes de société actuels.             compte de toutes les informations recueillies jusque là. Le brief
                                                                         créatif servira de document de référence pour la campagne
                                                                         et sera constamment actualisé au cours de son déroulement.
2 Analyser le contexte

Une analyse des contextes général et spécifique de la situation          6 Lancer les appels d’offre et mettre en place
problématique vous indiquera si la campagne peut ou doit                   l’équipe de campagne
être combinée à d’autres actions.
                                                                         L’équipe de la campagne devra réunir des personnes travail­
                                                                         lant dans l’organisme du commanditaire de la campagne,
3 Repérer les partenaires et                                             les partenaires de la campagne, et les agences extérieures et
  les stakeholders et les impliquer                                      sous-traitants ayant remportés l’appel d’offre. Ces derniers
                                                                         peuvent être des agences de publicité, de production, d’achat
Cela peut être des autorités publiques et/ou des organismes              d’espace, de relations publiques, et des chercheurs. La parti-
privés. Leur participation dans la campagne peut être finan-             cipation de chercheurs extérieurs peut être nécessaire selon
cière, logistique ou autre.                                              que l’organisme du commanditaire dispose ou non en interne
                                                                         d’un département de recherche. Toutefois, dans le but de
                                                                         garantir l’indépendance des résultats nous recommandons
                                                                         de sous-traiter l’évaluation.

(*)		 Stakeholder signifie littéralement «porteur d’enjeux» et est généralement traduit en français par le terme «partie prenante», qui, selon
       le domaine d’application, peut renvoyer aux autorités publiques, aux acteurs économiques, aux actionnaires ou aux acteurs internes,
       etc. Aussi en absence de traduction satisfaisante, nous gardons dans le texte le terme anglo-saxon original.
(**)		 Cahier des charges incluant la dimension créative de la campagne.
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

    Étape 2 | Analyser la situation

    Une fois l’étape 1 réalisée, vous pouvez commencer                      3	Déterminer comment agir sur les principales
    à analyser la situation de façon plus détaillée (***).                     motivations et atteindre la population
    A ce stade, vous aurez à mener une analyse approfon-
    die du problème, des solutions envisagées, et du public                 Vous aurez à trouver quels facteurs contribuent à l’identifica-
    ciblé par votre campagne. Ce qui vous permettra                         tion du comportement problématique. Tout d’abord, rensei-
    de définir les objectifs spécifiques de la campagne,                    gnez-vous sur le caractère intentionnel ou non intentionnel du
    et de rassembler des informations utiles à la concep-                   comportement. Ensuite il est important de comprendre les
    tion du message ainsi qu’à l’évaluation de la campagne.                 motivations sous-jacentes au comportement problématique.
                                                                            Dans certains cas, il vous faudra mener des études complé-
                                                                            mentaires pour obtenir cette information. En particulier si vous
                                                                            vous trouvez dans une des situations suivantes:
    1	Analyse méthodique du problème                                       >> vous disposez d’informations suffisantes sur les facteurs
       et de ses solutions possibles                                             principaux du comportement problématique et/ou du
                                                                                 comportement sécuritaire mais vous voulez savoir lequel
    Il vous faudra compléter l’analyse du problème en recherchant                a le plus de poids auprès du public cible;
8   les informations disponibles à partir de quatre sources:                >> vous n’avez trouvé que quelques informations et vous êtes
    >> des études quantitatives et qualitatives pour analyser en                 conscient que certains éléments sont manquants; ou
         profondeur le comportement problématique;                          >> vous n’avez aucune information sur les principaux prédicteurs.
    >> des recherches sur les modèles théoriques pour expliquer             En fonction des résultats de ces études, vous pouvez choisir le
         les motivations sous-jacentes au comportement;                     modèle théorique pertinent sur lequel baser votre stratégie de
    >> des campagnes et autres actions antérieures;                         campagne, que vous utilisiez un modèle préexistant tel quel, ou
    >> des études marketing sur le public cible.                            que vous en adaptiez un. Dans tous les cas, vous devez vous assu-
    Ensuite, synthétisez les informations dont vous disposez sur le         rer que le modèle contienne les facteurs permettant d’identifier
    comportement à risque et ses solutions. Il est fort probable            les principaux déterminants du comportement de votre cible.
    que les données existantes soient insuffisantes, au moins pour
    ce qui concerne un public cible particulier. Des recherches             4 	Définir les objectifs spécifiques
    complémentaires seront alors nécessaires.                                    de la campagne

    2	Décider s’il faut segmenter la population                            Cette sous-étape permet de traduire le but général en objectifs
                                                                            principaux, à savoir:
    Il s’agira de déterminer si le public cible de la campagne doit         >> les objectifs primaires: qui définissent quel comportement
    d’être segmenté ou non. Il est souvent recommandé de seg-                   doit être adopté par le public cible pour permettre d’at-
    menter la population afin de toucher chaque sous-groupe en                  teindre le but général de la campagne;
    fonction de ses besoins et caractéristiques propres (style de           >> les objectifs secondaires: qui identifient d’autres facteurs
    vie, culture, etc.). Une fois les différents segments définis,              pouvant contribuer à l’atteinte des objectifs primaires tels
    leur évaluation permettra d’en sélectionner un ou plusieurs                 que la connaissance, les attitudes et les normes.
    à cibler. En plus du groupe cible le plus évident – celui pour
    lequel le comportement doit être modifié (la cible primaire ou          5 Rassembler les informations issues
    principale) – il peut également être utile de chercher à atteindre        d’évaluations de campagnes ou
    une cible secondaire qui pourrait influencer la cible primaire.           d’autres actions antérieures
    Ensuite, vous devrez déterminer comment atteindre ces cibles
    et leurs sous-groupes particuliers, à partir des informations           Il vous faudra choisir une méthode d’évaluation qui soit appro-
    obtenues à la sous-étape précédente.                                    priée à chacun des objectifs spécifiques définis précédem-
                                                                            ment. Dans ce cas, il sera judicieux d’utiliser les informations
                                                                            issues de recherches passées en lien avec la campagne actuelle.

    (***) Plusieurs bases de données internationales sur les campagnes de sensibilisation en sécurité routière peuvent vous aider à obtenir
          des informations (ex. l’Observatoire Européen de Sécurité Routière www.erso.eu, ou RoadSafetyWeb www.roadsafetyweb.net)
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Étape 3 | Concevoir la campagne et son évaluation

Au cours des deux étapes précédentes, des données                       discussions avec l'agence de publicité et le commanditaire
ont été recueillies et analysées dans le but de mieux                   de la campagne. Le message doit être aussi concret et com-
définir le comportement problématique et le public                      préhensible que possible. Vous pourrez vous appuyer sur
cible; les objectifs spécifiques de la campagne ont été                 une stratégie de marketing social et prendre en compte les
définis, et la méthode d’évaluation a été spécifiée.                    objectifs spécifiques de la campagne; les caractéristiques
Il est temps maintenant de commencer à concevoir                        du comportement problématique et/ou de son pendant
la campagne elle-même – peut-être combinée avec                         sécuritaire; les principaux prédicteurs du comportement
d'autres actions – et à planifier son évaluation. A ce                  problématique pour le public cible (fréquence et lieu);
stade, il vous faudra répondre aux questions suivantes:                 les bénéfices et les coûts perçus de l'adoption du compor-
«Que devrons-nous faire?», «Comment devons-nous                         tement sécuritaire; le lieu et le moment où le comportement
le faire?», et «Comment saurons-nous si la campagne                     sécuritaire doit être adopté; les caractéristiques du public
est efficace ou pas?».                                                  cible, ceux de l’émetteur, et les facteurs environnementaux.
                                                                        Pour développer le contenu du message et la stratégie
                                                                        d'exécution, des études qualitatives telles que des entretiens
                                                                        individuels et de groupes, ou des brainstormings pourront
1 Développer la stratégie de la campagne                                être employés.                                                   9
La stratégie de la campagne doit être basée sur ses objectifs       >> Choisissez les identifiants de la campagne. Ce sont des élé-
spécifiques, qui définissent de manière plus opérationnelle            ments visuels ou auditifs qui donnent de la consistance
comment atteindre le but général de la campagne. Elle déter-           à une campagne ou à un ensemble de campagnes; ils four-
minera comment vous allez influencer le public cible pour,             nissent également une identité à une campagne et signa-
soit changer des connaissances, des croyances et/ou un com-            lent les organismes qui y sont impliqués. Les personnages
portement, soit lui en inculquer. La stratégie de la campagne          principaux, les logos, les mascottes et les marques peuvent
devra se baser sur des modèles théoriques.                             être utilisés comme identifiant de la campagne.

>> Définissez la stratégie. Ce qui comprend de définir le type      >> Choisissez les médias et définissez le plan média. Le plan
   de campagne (campagne de communication, campagne                    média doit être établi en fonction du budget, du moment
   combinée ou campagne intégrée) et son échelle (natio-               et de la durée de la campagne, des coûts publicitaires de
   nale, régionale et/ou locale), en fonction des secteurs             chaque média et support (titre de journal, programme
   où le problème survient, du public cible, et de comment             radio, etc.), des statistiques démographiques de la zone
   il peut être atteint. Vous pouvez également étudier les             couverte, et des inaugurations (périodes et lieux où le
   campagnes et autres actions passées pour obtenir des                public cible peut être atteint le plus facilement).
   directives vous permettant de développer la stratégie.
   Une fois la stratégie de campagne définie, le brief créatif      >> Développez et pré-testez les messages et les slogans dans leur
   doit être actualisé en ajoutant les nouveaux éléments.              contexte. Le test du message vous informe de ses points
                                                                       forts, de ses faiblesses, et de sa capacité à atteindre la
>> Développez le contenu du message. Le contenu du message             population ciblée. Il existe des outils susceptibles de vous
   comprend le contexte, la structure et le style du message           aider à améliorer et à optimiser le message avant le lance-
   conformément à la description qui en est faite dans le brief        ment de la campagne (ex. l’échelle de diagnostic de com-
   créatif. Ce qui implique d'établir une procédure claire et des      portement à risque).
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

     2 Concevoir l’évaluation de la campagne

     L'évaluation doit être conçue avec autant de soin que la cam-        >> Développer les mesures pour l'évaluation (données d’acci-
     pagne elle-même. Pour ce faire, il vous faut:                           dents de la route, comportements observés, données sub-
                                                                             jectives, et données concernant les coûts).
     >> Définir les objectifs de l'évaluation. L’évaluation de votre
        campagne doit vous permettre, au minimum, de détermi-             >> Définir les méthodes et les outils de recueil des données.
        ner si la campagne est efficace ou pas, et si elle est rentable      Choisissez les méthodes (qualitatives ou quantitatives)
        ou non. Plus spécifiquement, elle doit également identifier          et les outils nécessaires à l'évaluation, en considérant leur
        les aspects de la campagne qui fonctionnent et ceux qui              faisabilité, le temps nécessaire, et les ressources dispo-
        ne fonctionnent pas, et dire pourquoi. Chacun de ces                 nibles. Le pré-test des outils d'évaluation est fortement
        objectifs correspond à un type différent d'évaluation –              recommandé. Le recueil des données doit être effectuée
        l’évaluation du processus, l’évaluation des résultats, et            de manière identique pour chaque phase.
        l’évaluation économique.
                                                                          >> Planifier l'évaluation. Constituer votre évaluation selon le
10   >> Choisir le plan et l'échantillon de l’évaluation. Vous devez         type de données à recueillir.
        choisir un plan d'évaluation pertinent avec au moins une
        mesure Avant et une mesure Après la campagne ainsi qu’un
        groupe témoin ou un groupe de comparaison. Il vous
        faudra choisir un échantillon qui s’adapte au calendrier,
        au budget, à la taille du public cible, au type et au thème
        de la campagne, et à toutes les activités de support.
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Étape 4 | Réaliser l’évaluation de la phase Avant la
          campagne et mettre en œuvre la campagne

Il est maintenant temps d'effectuer l'évaluation de la                      3 Mettre en œuvre la campagne
phase Avant la campagne, qui précède le lancement
de la campagne (combinée ou non avec d'autres acti-                         Le moment du lancement est très important puisqu'il crée
vités de support). La phase Avant la campagne doit                          des occasions uniques d'obtenir de la publicité gratuite pour
être utilisée comme mesure de référence pour les                            la campagne. Si la campagne est combinée avec d'autres
autres phases de l'évaluation. Vous devez également                         actions, une coordination minutieuse de toutes les activités est
produire le matériel de la campagne et lancer la cam-                       importante pour que l’on soit certain que chaque élément
pagne. Naturellement, il est nécessaire que le dérou-                       de l’ensemble est mis en œuvre selon le programme établi.
lement de la campagne soit soigneusement contrôlé                           Ceci exige une organisation très stricte et une bonne commu-
de façon à pouvoir traiter tous les problèmes qui                           nication entre l'initiateur, les partenaires de la campagne et
pourraient surgir au cours de la campagne (****).                           les médiateurs.

                                                                            4 Contrôler la parution du matériel                                  11
1 Effectuer l’évaluation de la phase                                          de la campagne et retourner vers
  Avant la campagne                                                           les étapes précédentes au besoin

L’évaluation de la phase Avant la campagne sera effectuée                   Vous pouvez utiliser les premiers résultats de l'évaluation du
selon les objectifs de la campagne et la méthode choisie pour               processus pour déterminer si la campagne a été mise en œuvre
l'évaluer. Ceci impliquera de vérifier les outils et le matériel            comme prévue, si le public cible a été atteint, et le cas échéant
d'évaluation, et d'engager et de former les enquêteurs. La pro-             dans quelle mesure. Ce qui exige une coordination et un suivi
cédure d'évaluation doit être identique pour chaque condition               précis du déroulement des opérations. Si les premiers retours
mise en oeuvre, c.-à-d., mettre en œuvre la même procédure                  indiquent des problèmes dans la mise en œuvre de la cam-
pour chaque groupe de participants (groupes expérimental,                   pagne, il est toujours possible de corriger le problème en cours
témoin, ou de comparaison).                                                 de campagne. D'ailleurs, il se peut que vous ayez à négocier
                                                                            des mesures correctrices avec l'agence de publicité et/ou
                                                                            l'agence d’achat de media. Dans le cas où la campagne est
2 Produire le matériel de la campagne                                       combinée avec d'autres actions, le contrôle de la mise en
                                                                            œuvre de la campagne exigera une implication accrue de
Les agences extérieures qui ont été engagées produiront le                  la part de l'initiateur et/ou des partenaires de la campagne.
matériel de la campagne et réserveront les espaces de média
afin que tout soit prêt au moment du lancement de la campagne.

(****) Pour plus de détails sur l’évaluation du processus, le lecteur peut se référer au guide CAST sur l’Evaluation des campagnes en sécurité
       routière (2) en plus des informations contenues dans le manuel (1) CAST.
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

     Étape 5 | Compléter l’évaluation
               et émettre des conclusions

     Afin de déterminer si la campagne que vous avez lan-               2 Traiter et analyser les données d’évaluation
     cée a été efficace, vous devez compléter l'évaluation
     de la campagne avec une comparaison des mesures                    Vous aurez à comparer les données obtenues Avant à celles
     prises Avant et Après la campagne. Nous recomman-                  obtenues Pendant et/ou Après la campagne. Ces comparaisons
     dons également d’effectuer une mesure Pendant la                   vous permettront de déterminer si la campagne a atteint les
     campagne. Votre analyse des données récoltées au                   objectifs primaires et secondaires fixés en début de campagne.
     cours de ces étapes vous dira si la campagne a eu un
     ou plusieurs effet(s), et si oui, sur quelle(s) dimension(s).
     Qu’il y ait ou non des effets, les résultats doivent être          3 Rassembler les informations de coût
     systématiquement présentés. L'évaluation doit être                   et de rentabilité
     faite de façon indépendante et ne doit être sujette
     à aucun type de biais ou d'influence. Le comité d'éva-             Après avoir mené les évaluations du processus et obtenu des
     luation veille à sauvegarder l'objectivité de l'évalua-            résultats, les informations sur le coût et la rentabilité seront
12   tion, bien que l'impartialité ne puisse jamais être                recueillies et analysées.
     totalement garantie.

                                                                        4 Émettre des conclusions claires à propos
                                                                          de la campagne
     1 Mettre en œuvre la méthode d’évaluation
       choisie pour les phases Pendant et/ou                            Dans tous les cas, il est très important d'établir clairement
       Après la campagne                                                quels éléments de la campagne ont eu un effet prouvé en
                                                                        termes de résultats, après de quel public cible et dans quelles
     En fonction de la durée de la campagne et du type de don-          circonstances (c.-à-d., les points forts de la campagne). Il est
     nées à recueillir, vous avez déjà défini:                          éga­lement important d'indiquer quels éléments n'ont pas
     >> la période Pendant la campagne, y compris l'intervalle          fonctionné (c.-à-d., les limites de la campagne). Cette infor-
          temps compris entre le lancement de la campagne et            mation vous permettra d'éviter de répéter ces erreurs ou de
          le début de l'évaluation;                                     commettre des erreurs similaires à l'avenir et d'améliorer ainsi
     >> la ou les période(s) Après la campagne, y compris l'inter-      les nouvelles campagnes.
          valle temps compris entre la fin de la campagne et le début
          de la première période Après la campagne, et si besoin est,
          entre les deux périodes Après la campagne.
     Quand les types de données à recueillir sont identiques pour
     les trois périodes d'évaluation, les conditions de recueil des
     données ainsi que les outils doivent bien sûr être identiques
     d’une phase à l’autre.
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Étape 6 | Rédiger le rapport final

Le rapport final clos le cycle de la campagne, au moins                    Il devra répondre aux questions suivantes:
temporairement. Un des objectifs principaux de la                          >> Pourquoi avoir mené cette campagne?
rédaction d’un rapport est de fournir des informations                     >> Comment a-t-elle été menée?
importantes et d’effectuer des retours non seulement                       >> Les effets (s’il y en a) sont-ils dus à la campagne?
aux partenaires impliqués dans la campagne, mais éga-                      >> Quels types d'évaluations ont été menées (du processus,
lement aux stakeholders, aux chercheurs, et au grand                            des résultats, et/ou économique)?
public. Il est essentiel de diffuser les résultats de la cam-              >> Sur quelles dimensions la campagne a-t-elle été évaluée?
pagne, de s'assurer que l'information est largement                        >> Quels éléments de la campagne ont été particulièrement
distribuée et facilement accessible. En effet, toute amé-                       efficaces, et lesquels ne l’ont pas été?
lioration de campagnes futures dépend de la disponibi-                     >> Les effets ont-ils été mesurés à court, moyen, et/ou long
lité de rapports d'évaluation complets et rigoureux.                            terme?

Le cœur du rapport final doit présenter une vue d'en-                      2 Structure et contenu du rapport
semble détaillée du background et du contexte de la
campagne, du comportement problématique et de                              Nous vous encourageons à suivre le plan donné ci-dessous
ses solutions possibles, du public cible, de la stratégie                  pour votre rapport final:                                         13
de campagne et de son cadre théorique, du contenu                          >> page de titre (titre, auteurs, etc.);
du message et du plan média, du plan d’évaluation                          >> remerciements;
et des principaux résultats, ainsi que des conclusions.                    >> résumé et mots-clés;
Pour faciliter la lecture de ces informations elles peu-                   >> table des matières;
vent être structurées en 4 sections: background, straté-                   >> résumé général;
gie de la campagne, évaluation et recommandations (*****).                 >> cœur du rapport:
Pour faciliter la lecture de ces informations elles peu-                      >> background;
vent être structurées en 4 sections: background, straté-                      >> stratégie de la campagne;
gie de la campagne, évaluation et recommandations.                            >> évaluation;
                                                                              >> principales conclusions et recommandations;
                                                                           >> références;
                                                                           >> annexes;
1 Caractéristiques du rapport                                              >> index des auteurs.

Pour répondre aux exigences requises, le rapport devra: être
dans un format standard afin qu’aucune information impor-
tante ne soit omise; être disponible sur Internet, habituellement
sur le site Web de l'initiateur de la campagne et/ou apparaître
dans une base de données internationale ou européenne
(pour la diffusion des résultats).

(*****) Outre les informations contenues dans le manuel (1) CAST, le lecteur pourra se référer au guide sur les normes de présentation des
        Comptes rendus de campagne (3) développé dans CAST.
Conclusion

     Ce guide de recommandations présente des informations pra-          6) Rédiger le rapport final. La dernière étape consiste à rédiger
     tiques pour concevoir, mettre en œuvre, et évaluer des cam-            le rapport final selon un plan standardisé fournissant les
     pagnes de communication en sécurité routière. Dans cette               informations nécessaires au lecteur pour avoir une bonne
     version courte nous avons décrit les six étapes clés à suivre          compréhension de la campagne et de ses résultats.
     pour développer une campagne:
                                                                         Enfin, vous trouverez ci-dessous quelques recommandations
     1) Se mettre en route. La première étape permet d'identifier le     d’ordre plus général formulées à partir des éléments présentés
        problème, d’analyser le contexte organisationnel et socio-       dans le «Manuel pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des
        économique de la sécurité routière, de déterminer le bud-        campagnes de communication en sécurité routière»(1).
        get y compris le coût pour les recherches et l'évaluation de
        la campagne, de choisir les partenaires et les stakeholders
        pouvant être impliqués dans le processus de la campagne,         Baser la campagne sur des statistiques
        de développer le brief créatif, et d’examiner la contribution    et des recherches
        possible d’agences extérieures et leurs interactions avec
        l'initiateur de la campagne.                                     Nous recommandons que les campagnes reposent sur des
14                                                                       fondements solides: des bases de données de statistiques
     2) Analyser la situation. La seconde étape intègre une analyse      d'accidents de la route, des infractions, et sur des recherches
        détaillée du problème et de ses solutions possibles basée        (observations, enquêtes, études de marché, modèles théo-
        sur la recherche et des initiatives antérieures, l’identifica-   riques permettant de prédire et d’expliquer le comportement,
        tion du public cible et la mise en place de recherches           modèles du changement de comportement). Les campagnes
        permettant de déterminer la façon de l'atteindre et de           peuvent également provenir de problèmes de société émer-
        l’influencer au mieux, et enfin la traduction du but global      geants. Les statistiques sont généralement les premières
        de la campagne en objectifs spécifiques.                         aides à la définition du thème d'une campagne parce qu'elles
                                                                         fournissent les premières informations sur le public cible.
     3) Concevoir la campagne et son évaluation. Cette étape             Cependant, elles ne sont pas suffisantes à elles seules. Il est
        implique de définir la stratégie de la campagne, de conce-       donc essentiel de fonder la campagne sur des études dispo-
        voir le contenu et le style du message, de choisir les sup-      nibles, et/ou, à chaque fois que l'information nécessaire est
        ports média et le plan média, de développer et pré-tester        manquante, d'entreprendre des études complémentaires qui
        le message et les slogans dans leur contexte et de planifier     s’appuient sur des modèles théoriques. De telles études faites
        et pré-tester l'évaluation de la campagne.                       sur mesure peuvent fournir des informations détaillées sur
                                                                         le comportement problématique et sur ses facteurs prédictifs,
     4) Réaliser l’évaluation de la phase Avant la campagne et mettre    tandis que la littérature existante aide à identifier précisément
        en œuvre la campagne. Au cours de cette étape l’évaluation       le public cible et à le segmenter en plus petits groupes.
        Avant la campagne est menée, le matériel de la campagne
        est produit, et le lancement de la campagne a lieu.

     5) Compléter l’évaluation et émettre des conclusions. La cin-
        quième étape implique la mise en œuvre de la méthode
        choisie pour les périodes d’évaluation Pendant et/ou Après
        la campagne, y compris du contrôle de qualité de chaque
        évaluation, elle comprend l’analyse et le traitement des
        données, ainsi que les évaluations de coût et de rentabi-
        lité; ceci permettra aux professionnels d’émettre des
        conclusions valides et d’établir les limites de la campagne.
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Sélectionner le public cible spécifique                                 Concevoir la stratégie et le planning
                                                                        de la campagne
Pour atteindre le public cible et augmenter la probabilité
de modifier son comportement, les professionnels doivent                La stratégie de la campagne affine le but et les objectifs
définir ce public avec minutie. Définir le public cible exige           spécifiques de manière opératoire. Elle fait partie de la straté-
d’être attentif au détail, et peut être fait au moyen de tech-          gie globale de marketing social dont la finalité est de changer
niques de segmentation. Ces techniques peuvent se baser sur             un comportement. La stratégie de la campagne s’adosse aux
des variables démographiques, géographiques, psycho­                    modèles théoriques utilisés pour définir les objectifs spéci-
métriques, et/ou comportementales, des modèles théoriques,              fiques, ce qui est décisif pour déterminer le type de campagne
ou les caractéristiques des cibles primaires et secondaires.            à effectuer. En effet, la campagne peut être une campagne
Croiser différents critères de segmentation peut être utile             purement médiatique ou être combinée avec d'autres actions.
pour atteindre une plus grande précision. Les cinq éléments             Elle peut être menée à différents niveaux: national, régional,
du marketing mix, ainsi que le message de la campagne,                  ou local, selon le comportement problématique, le public cible,
doivent être adaptés à chaque segment. La sélection d'un                et les secteurs où le problème se pose le plus. La stratégie
public cible spécifique permet également aux professionnels             de la campagne permet également de définir comment
des campagnes de créer des groupes de comparaison pour                  le public cible peut être atteint et influencé. Il est important       15
évaluer la campagne. Lors de telles évaluations, les usagers            que la campagne, la stratégie de communication, et toutes
de la route exposés à la campagne (le groupe expérimental)              les activités de support soient soigneusement planifiées.
sont comparés aux usagers de la route d'une population sup-             Le message, le choix des médias, le media plan, et les activités
posée semblable mais non exposée à la campagne (groupe                  de support doivent servir la stratégie en interactions avec
de comparaison qui n’a pas été affecté de façon aléatoire dans          le public cible choisi.
un des deux groupes). D’autre part, une population non spé-
cifiquement ciblée mais qui est néanmoins exposée à la cam-
pagne peut être comparée à une population spécifiquement                Formuler le message
visée par la campagne, notamment pour une campagne
de niveau national.                                                     Un message a plus de chance d’avoir un effet si l’individu qui
                                                                        le reçoit est motivé pour le traiter. Ce qui en retour augmente
                                                                        les chances du message d’être traité en profondeur, et implique
Traduire le but général en objectifs                                    que l’individu y pense activement de manière à élaborer son
spécifiques                                                             contenu. Cependant, la motivation seule ne suffit pas. Un indi-
                                                                        vidu doit également avoir la capacité cognitive de traiter le
Le but général de la campagne a été défini sur la base de               message, ce qui ne peut se produire que si le message est com-
recherches précédentes, qui offrent une première idée de ce             préhensible. De plus, un message efficace doit être crédible pour
que le thème de la campagne doit être, ainsi qu'une notion              le public, être honnête et évoquer un comportement qu’il est
du public cible envisagé. Cependant, une information générale           possible d’entreprendre (digne de confiance), avoir été répété
de ce type ne fournit habituellement pas le niveau de spécificité       plusieurs fois (consistent), facile à comprendre (clair), capable de
exigé pour développer une stratégie de campagne. C'est pour-            produire un changement (persuasif), approprié à la personne
quoi il est utile de définir des objectifs spécifiques à la campagne.   (pertinent), et engageant (attrayant). Le message doit donc être
Les objectifs spécifiques de la campagne doivent identifier pré-        basé sur des modèles généraux de persuasion et des modèles
cisément le comportement problématique destiné à être modi-             spécifiques comme que le cadrage. Pour tester un message,
fié en comportement sécuritaire (l’objectif spécifique primaire),       la tâche de listage d’idées est un outil valable pour déterminer
aussi bien que d'autres facteurs (les objectifs secondaires) qui        le message qui mène à de plus grands changements de connais-
pourraient contribuer à atteindre ce premier objectif, c.-à-d., qui     sance, de croyance, et/ou de comportement.
amènent le public cible à adopter le comportement sécuritaire.
En plus d'être les fondements de la stratégie de la campagne,
ces éléments seront la base de l'évaluation de la campagne,
et les critères permettant de savoir si la campagne est réussie
ou pas (c.-à-d., si elle a atteint son but et ses objectifs).
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

     Soigner la mise en œuvre de la campagne                              Diffuser les résultats

     Le moment du lancement est très important puisqu'il crée des         Il est nécessaire de présenter les résultats dans un rapport final
     occasions uniques d'obtenir de la publicité gratuite pour la         comportant les données relatives à la conception et à l’organi-
     campagne. Si la campagne est combinée avec d'autres actions,         sation de la campagne ainsi que des résultats détaillés.
     une coordination soignée de toutes les activités est importante      Il devra être présenté dans un format standardisé et conclure par
     pour s'assurer que chaque élément de l’ensemble est réalisé          une discussion des points forts et des limites de la campagne
     selon le programme établi. Ceci exige une organisation très          et comment les résultats doivent être employés pour améliorer
     stricte et une bonne communication entre le commanditaire,           les campagnes futures. De tels rapports aident les profession-
     les partenaires de campagne et les médiateurs. Pour détermi-         nels à construire à partir des expériences antérieures au moment
     ner si la campagne a été mise en œuvre comme prévue, si elle         de préparer, rechercher, et concevoir de futures campagnes.
     a atteint le public cible et le cas échéant dans quelle mesure,      Quelque(s) soi(en)t le ou les effets de la campagne, le rapport
     vous pouvez utiliser les premiers résultats de l'évaluation du       final doit être disponible en bibliothèque et apparaître dans une
     processus. Ce qui exige une coordination et un suivi précis          base de faits et de connaissances valides. Les bases de données
     de son déroulement.                                                  internationales mises en ligne qui indexent les rapports de cam-
16                                                                        pagne et les résultats quantitatifs sont utiles pour les spécialistes
     Assurer une évaluation rigoureuse                                    de la communication et les chercheurs en sécurité routière dési-
                                                                          reux de concevoir, mettre en œuvre et évaluer une campagne
     L'importance d'évaluer des campagnes en sécurité routière            de communication en sécurité routière à l'avenir. Ils permettent
     ne doit pas être sous-estimée. L'évaluation peut être coûteuse,      à des décideurs de développer des politiques de sécurité rou-
     mais c'est la meilleure façon de savoir si une campagne a été un     tière efficaces, et aident des autorités nationales, régionales et
     succès ou pas, et si l'argent a été bien utilisé. Pour émettre des   locales, à prendre des décisions concernant l'aide financière
     conclusions valides au sujet de l'efficacité et de la rentabilité    à apporter aux campagnes de sécurité routière.
     de la campagne, celle-ci doit être évaluée en fonction de ses
     objectifs spécifiques, tout en prenant en considération le niveau
     initial de connaissance ou le taux d’adoption du comportement
     sécuritaire avant la campagne. D'ailleurs, afin d’être conforme
     aux bons principes de méthodologie, l'évaluation doit:
     >> se référer au modèle théorique (ou aux meilleurs prédic-
          teurs du comportement à risque) sur lequel la campagne
          se base;
     >> utiliser un ou plusieurs groupes témoin(s) ou de comparai-
          son; et
     >> utiliser un plan approprié, intégrant au moins deux
          mesures, prises avant et après la campagne.
     De plus, des phases supplémentaires Pendant et/ou Après la
     campagne peuvent être effectuées pour obtenir plus d'infor-
     mation sur la stabilité des effets de la campagne.
MANUEL POUR CONCEVOIR, MET TRE EN ŒUVRE ET ÉVALUER UNE CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

Les guides développés dans CAST

                                     Manuel pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer des
                                     campagnes de communication en sécurité routière (1)

                                     Ce Manuel de 324 pages rédigé en anglais, contient à la fois des connaissances théo-
                                     riques et un guide détaillée pour concevoir, mettre en œuvre, et évaluer une campagne
                                     de communication en sécurité routière, basés sur des résultats de la recherche et de nou-
                                     veaux résultats issus du projet CAST. Il est destiné aux chercheurs et aux professionnels
                                     des campagnes. Le manuel CAST est complété par un guide sur l’Evaluation des cam-
                                     pagnes et un guide sur les normes de présentation des Comptes rendus (voir ci-dessous).

                                                                                                                                   17
                                     Guide sur l’Evaluation des campagnes en sécurité routière (2)

                                     Ce guide présente des recommandations pratiques pour effectuer des évaluations effi-
                                     caces ajustées aux caractéristiques spécifiques de chaque campagne en sécurité rou-
                                     tière. Il aidera quiconque est concerné par l’évaluation des campagnes de sécurité routière
                                     à prendre les bonnes décisions relatives aux différents éléments à prendre en compte
                                     pour une évaluation des résultats.

                                     Guide sur les normes de présentation des Comptes rendus (3)

                                     L’objectif de ce guide est de fournir des recommandations pour réaliser un compte-rendu
                                     de campagne complet et standardisé. Un tel rapport doit présenter de manière standar-
                                     disée une vision claire et précise de l’ensemble du processus de la campagne et de son
                                     évaluation. En suivant ce guide étape-par-étape, des rapports plus appropriés, plus appro-
                                     fondis, et normalisés seront disponibles en Europe et au-delà.

Les versions complètes de ces guides sont disponibles en anglais sur le site internet de CAST, www.cast-eu.org
CAMPAGNE DE COMMUNICATION EN SÉCURITÉ ROUTIÈRE

     Références des outils développés dans CAST

     (1) Delhomme, P., De Dobbeleer, W., Forward, S., Simões, A. (Eds.), Adamos, G., Areal, A., Chappé, J., Eyssartier, C., Loukopoulos, P.,
         Nathanail, T., Nordbake, S., Peters, H., Phillips, R., Pinto, M., Ranucci, M. -F., Sardi, G. M., Trigoso, J., Vaa, T., Veisten, K., Walter, E.
         (2009). Manual for Designing, Implementing and Evaluating Road Safety Communication Campaigns. Bruxelles: IBSR-BIVV.

     (2) Boulanger, A., Daniels, S., Divjak, M., Goncalves, I., Meng, A., Moan, I., Nathanail, E., Orozova-Bekkevold, I., Schepers, P., Tamis,
         K., Van den Bossche, F., & Zabukovec, V. (2009). Evaluation tool for road safety campaigns, CAST EU FP6 project. Bruxelles: BIVV.

     (3) Boulanger, A., Hels, T., Larsen, L., Meng, A., & Orozova-Bekkevold, I. (2009). Reporting tool for effects of a single campaign,
         CAST EU FP6 project. Bruxelles: BIVV.

18
Commission Européenne

Manuel pour concevoir, mettre en œuvre et évaluer une campagne de communication en sécurité routière

Luxembourg: Office des publications de l’Union européenne

2010 — 16 pp. — 21 x 29,7 cm

ISBN 978-92-79-15435-5
doi: 10.2832/76918
MI-32-10-229-FR-C
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler