Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...

 
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
Nemo Invest

Résumé non technique de l’étude d’impact relative à un projet d’entrepôt logistique et
                  de son siège social sur la commune d’Izon (33)

                                   Mise à jour de décembre 2019
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                                                Nemo Invest
                                                                                                                                                                                 Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

1      PRESENTATION DU PROJET .................................................................................................................................3
    1.1       Justification du projet ..................................................................................................................................3
    1.2       Localisation du projet ..................................................................................................................................3
    1.3       Description des principales caractéristiques du projet ...............................................................................4
       1.3.1         Présentation générale du projet .........................................................................................................4
       1.3.2         Activités du site ...................................................................................................................................5
       1.3.3         Bilan des surfaces, des profondeurs et des hauteurs .........................................................................7
       1.3.4         Défense incendie .................................................................................................................................7
       1.3.5         Alimentation en eau potable ...............................................................................................................7
       1.3.6         Assainissement ....................................................................................................................................7
       1.3.7         Solution énergétique ...........................................................................................................................8
       1.3.8         Eclairage ..............................................................................................................................................8
       1.3.9         Les déplacements et les stationnements ............................................................................................8
       1.3.10        Sécurité et surveillance .......................................................................................................................9
       1.3.11        Les aménagements paysagers .............................................................................................................9
       1.3.12        Estimation financière...........................................................................................................................9
2      PRESENTATION DE L'ETUDE D'IMPACT .............................................................................................................10
    2.1       Analyse de l'état initial du site et de son environnement .........................................................................10
       2.1.1         Milieu physique .................................................................................................................................10
       2.1.2         Milieu naturel ....................................................................................................................................13
       2.1.3         Paysage et Patrimoine .......................................................................................................................14
       2.1.4         Milieu humain....................................................................................................................................16
    2.2  Analyse des impacts du projet sur l'environnement et mesures d'évitement, de réduction ou de
    compensation associées........................................................................................................................................20
    2.3       Analyse des incidences cumulées potentielles .........................................................................................26
    2.4   Appréciation de la compatibilité du projet avec l'affectation des sols et articulations avec les plans,
    schémas et programmes .......................................................................................................................................27
       2.4.1         Compatibilité avec les documents d’urbanisme ...............................................................................27
       2.4.2         Compatibilité avec les documents de planification sur l’eau ............................................................28
    2.5       Méthodes utilisées et difficultés éventuelles............................................................................................29
3      CONCLUSION .....................................................................................................................................................30

Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                                                    Page 2 sur 30
Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                          Nemo Invest
                                                                                                                                                            Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

1 PRESENTATION DU PROJET                                                                                                 équipes actuelles, ces deux sites concentrant aujourd’hui la majorité des salariés du groupe. Implanter le siège
                                                                                                                         social à Izon permettra également de rapprocher l’entreprise de Bordeaux et donc de renforcer l’attractivité du
                                                                                                                         groupe, et ainsi attirer de nouveaux profils nécessaires au développement de l’activité, comme souhaité
1.1 JUSTIFICATION DU PROJET                                                                                              originellement.
                                                                                                                         De plus, les marchandises provenant majoritairement de la métropole bordelaise (à 99%), implanter le futur siège
Le groupe Nemo Invest un le leader français de l’univers « sport et loisirs outdoor » au sein des Grandes Surfaces
                                                                                                                         logistique sur la commune d’Izon permet de diminuer de près de moitié le transport effectué par les poids lourds
Alimentaires (GSA).
                                                                                                                         à l’heure actuelle jusqu’au site de Saint-Médard-de-Guizières, et donc par conséquent de réduire les émissions de
Il a été fondé en 1985 et est basé actuellement à Saint-Médard-de-Guizières, en Gironde (33), en région Nouvelle-        GES liés aux déplacements de ces derniers. Le rapprochement avec Bordeaux permettra ainsi de réduire le bilan
Aquitaine.                                                                                                               carbone de l’entreprise.
                                                                                                                         Cette mesure sera d’autant plus effective qu’aujourd’hui, étant données les distances entre les différents sites de
Le groupe NEMO anime un portefeuille de 26 marques propres, de 30 marques sous licence et en distribution
                                                                                                                         l’entreprise, plusieurs camions sont susceptibles de se déplacer depuis chaque site pour un même client à une
parfois exclusive.
                                                                                                                         distance importante en France. La relocalisation du groupe permettra alors de voir toutes ses marchandises
Les produits vendus sont déclinés autour de deux univers :                                                               regroupées sur un même site et donc de réduire le nombre de camions se déplaçant pour approvisionner un même
                                                                                                                         client.
    •   Les équipements et accessoires de pêche : c’est l’activité historique du groupe. Elle représente 48% du          Un appel d’offre à opérateurs avait préalablement été lancé sur ce site, pour la réalisation d’un bâtiment
        chiffre d’affaire, avec une liste de plus de 6 000 références dont des cannes, moulinets, hameçons, leurres,     regroupant bureaux et activités logistiques. C’est l’entreprise IDEC qui s’est révélée la mieux-disante en faisant des
        appâts, etc… ;                                                                                                   propositions à l’achat ou à la location. Elle est donc en charge de la construction du projet et de l’élaboration des
    •   Les articles de sport et de loisirs outdoor : cette activité est en forte croissance et représente aujourd’hui   plans VRD.
        52% du chiffre d’affaire. Le groupe propose plus de 1 600 références : ballons, natation, sports de
        précision, sports de raquettes, etc…                                                                             Le futur site comportera donc à la fois le siège social du groupe, et le siège logistique.

Le Groupe jouit d’une position de leader sur ses principales lignes de produits et est présent dans la plupart des
points de vente de la grande distribution alimentaire. Il est également le seul intervenant du marché en capacité
de fournir et d’agencer un rayon sport et pêche complet.                                                                 1.2 LOCALISATION DU PROJET
Il exploite 5 sites complémentaires en France et dispose d’une force commerciale de près de 35 personnes lui             Le projet porté par le groupe Nemo Invest est localisé sur la commune d’Izon dans le département de la Gironde
permettant d’être référencé auprès de plus de 2500 clients GSA. En effet, outre le siège situé à Saint-Médard-de-        (33), à 20 km à l’est du centre de Bordeaux et à 8,5 km à l’ouest du centre de Libourne.
Guizières, le groupe compte également des sites à Moulin Neuf (24), Issy-les-Moulineaux (92), à Marckolsheim (67)
et un site externalisé à Balbigny (42).                                                                                  Il concerne une superficie de près de 4,1 ha au sud-est du centre-bourg de la commune, au niveau du lieu-dit « Les
Le groupe Nemo Invest souhaite restructurer son fonctionnement, notamment en matière de rationalisation de               Places Bédat ». Le site est accessible via la route d’Anglumeau, située au sud-ouest de l’opération et desservant
ses gammes d’articles, de mise à niveau de son système d’information, de la réorganisation de sa force                   d’ores et déjà la zone d’activité existante.
commerciale…
                                                                                                                         L’aire d’étude immédiate est cadastrée section BD parcelles n°123p à 130, 190p et 275p, et section BH parcelles
De fait, le groupe a décidé de rassembler l’ensemble de ses 4 sites actuels au sein d’un même lieu, et ce de manière     n°13 à 19, 57 et 58.
à optimiser les flux logistiques, rassembler les équipes administratives et le développement de produits. Regrouper
toutes les activités logistiques sur un même site permettra ainsi d’augmenter la productivité, et pouvoir atteindre
l’objectif d’augmentation du chiffre d’affaire de 30 M€ à 50 M€ à moyen terme. La volonté du groupe reste
cependant d’assurer la pérennité de son activité et celle des emplois associés (150 emplois équivalents temps
plein).
Un nouveau site a donc été recherché par le groupe afin d’y assoir son nouveau siège logistique et social.
La recherche d’un nouveau site s’inscrit également dans la volonté de la société d’être géographiquement plus
attractive à l’embauche, ce qui ne peut plus aujourd’hui se faire sur le site du siège actuel de Saint-Médard-de-
Guizières (33).

De fait, la recherche du site a permis d’identifier un terrain sur la commune d’Izon, situé entre Libourne et
Bordeaux, à proximité de la nationale à 2x2 voies N89, à 25 min de la gare Bordeaux-Saint-Jean, à 35 min de
l’aéroport Bordeaux Mérignac et à seulement 15 min de Libourne.

Ainsi, le site d’Izon se situerait au barycentre des deux sites actuels du groupe Nemo Invest de Saint-Médard-de-
Guizières (33) et de Moulin Neuf (24), cette relocalisation permettra de conserver un maximum de salariés des

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                              Page 3 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                   Nemo Invest
                                                                                    Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

                       Situation cadastrale                                                Situation géographique du projet
                      Source : cadastre.gouv.fr                                                    Source : IGN Scan 25

                                                  1.3 DESCRIPTION DES PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DU PROJET

                                                     1.3.1 Présentation générale du projet
                                                  Le projet porté par la société Nemo Invest consiste en l’aménagement de sa nouvelle plateforme logistique et des
                                                  nouveaux locaux de son siège social sur la commune d’Izon. L’entreprise réalisera la réception et le stockage
                                                  d’articles, la préparation des commandes et la distribution sera assurée par camions.

                                                  Le projet prendra place sur un terrain d’assiette d’environ 4,1 ha (41 336 m²).

                                                  Les aménagements prévus dans le cadre de ce projet sont les suivants :

                                                      •   Un entrepôt logistique composé de quatre cellules, d’une superficie de 11 667 m² dont 11 107 m² environ
                                                          de cellules de stockage présentant un volume d’entrepôt au sens de la rubrique 1510 des Installations
                                                          Classées de 131 063 m3,
                                                      •   Des quais de chargement à destination des camions de transport (poids lourds et petits porteurs),
                                                      •   Un local attenant constituant le siège social de l’entreprise, avec des bureaux et des salles de showroom
                                                          sur une superficie de 1 465 m² répartis sur deux niveaux,
                                                      •   Des zones de stationnement pour les véhicules du personnel et des visiteurs (123 places),

Décembre 2019                                                                                                                                                       Page 4 sur 30
Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                     Nemo Invest
                                                                                                                       Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

    •   Une voirie d’accès depuis la route d’Anglumeau desservant les quais de chargement et le parking véhicules
        légers, ainsi qu’une voie de retournement poids lourds,
    •   Une voirie (piste) réservée à la défense incendie tout autour de l’entrepôt au nord,
    •   Un bassin étanche de rétention des eaux pluviales et gestion des eaux polluées en cas d’incendie,
    •   Une réserve souple dédiée à la défense incendie complétant les poteaux incendie,
    •   Des espaces verts à créer ou constitués par des habitats naturels existants (chênaies) à hauteur de 15 833
        m² soit 38,3% de la surface du projet.

   1.3.2 Activités du site
Le site fonctionnera sur 250 jours ouvrés de travail par an, et sur 5 jours par semaine, voire 6 en période de forte
activité logistique (février). Les amplitudes horaires s’étendent de 7h à 19h.

Sur le site, la société emploiera 60 personnes au siège logistique en période d’activité maximale, et 65 personnes
au sein des locaux du siège administratif, soit un total de 125 salariés.

L’entrepôt logistique permettra le stockage des produits du groupe. Ils seront entreposés au sein de palettes de
dimensions 80 x 120 x 170 cm (lxLxH), pour un poids moyen de 300 Kg.

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                         Page 5 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                   Nemo Invest
                                                                    Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

                      Plan masse retenu par la maîtrise d’ouvrage

Décembre 2019                                                                                                                                       Page 6 sur 30
Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                      Nemo Invest
                                                                                                                                                        Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

   1.3.3 Bilan des surfaces, des profondeurs et des hauteurs                                                              •   En cas d’incendie, les eaux de ruissellement seront recueillies au sein du bassin d’orage étanche destiné
                                                                                                                              au recueil des eaux pluviales (cf. § suivant). Le besoin de stockage au sens de la rétention incendie est
L’ensemble des différentes surfaces du projet sont les suivantes :                                                            estimé à 763 m3.

                                                                                                                         1.3.5 Alimentation en eau potable
                                                                                                                      Le site sera alimenté en eau potable collective. Il sera raccordé au réseau public existant le long de la route
                                                                                                                      d’Anglumeau à l’aide d’une fosse à compteur et d’un dispositif de déconnexion.

                                                                                                                      La consommation en eau potable du site sera estimée à 1 600 m3/an ce qui représente environ 6,4 m3/jour. Ces
                                                                                                                      volumes n’incluent pas les tests relatifs aux poteaux incendie, ni le remplissage initial de la réserve incendie.

                                                                                                                      Par ailleurs, les sanitaires seront équipés de dispositifs hydro-économes.

                                                                                                                         1.3.6 Assainissement

                                                                                                                                  1.3.6.1 EAUX USEES

                                                                                                                      Les eaux usées générées dans le cadre du projet de développement sont exclusivement des eaux usées provenant
                                                                                                                      des sanitaires, de la purge de la chaudière, des eaux de dégivrage des frigorifères liés au local des appâts.

                                                                                                                      Le volume rejeté serait sensiblement similaire à la consommation en eau potable, augmenté des eaux de dégivrage
                                                                                                                      des frigorifères du local Appâts ; soit un rejet global estimé à environ 1660 m3/an et environ 6,6 m3/j.

                                                                                                                      Les canalisations de collecte des eaux usées sur site pourraient alors être renvoyées à l’aide d’une pompe de
                       Tableau 1 : Détail des surfaces du projet, au sol et des deux bâtiments                        relevage jusqu’au réseau d’eaux usées existant le long de la route d’Anglumeau.
                                       Source : Cabinet d’architecture HOBO
                                                                                                                      Comme justifié dans le chapitre « analyse des incidences du projet », le dimensionnement initial de la station
De plus, pour les besoins du projet, et compte tenu de la nature du sol et sous-sol, les terrains seront remblayés.
                                                                                                                      d’épuration intercommunale Izon Vayres qui traite les eaux usées de la zone d’activité d’Anglumeau est compatible
La cote finie du projet sera alors de +8,25 mNGF.
                                                                                                                      avec une augmentation du volume journalier, celle-ci n’étant utilisée à l’heure actuelle qu’à 24% de ses capacités
La hauteur maximale du bâtiment à l’acrotère est de 12,85 m.                                                          volumiques initiales.

Les fondations de la plateforme logistique se situeront à une profondeur de 2 m.                                                  1.3.6.2 EAUX PLUVIALES

                                                                                                                      Les eaux de ruissellement du site sont essentiellement liées aux surfaces imperméabilisées représentées par les
                                                                                                                      toitures, les voiries d’accès et les stationnements.
   1.3.4 Défense incendie
                                                                                                                      La maîtrise d’ouvrage prévoit une collecte séparative des eaux de toiture et de voiries/stationnements, mais une
Un système de défense incendie sera mis en place sur ce projet de la manière suivante :                               rétention des eaux commune au sein d’un bassin d’orage étanche localisé au sud-est des terrains du projet.

    •   Un réseau de poteaux incendie privés est envisagé tout autour du projet. Ces derniers seront alimentés        La dispersion est prévue par rejet à débit régulé à raison de 3L/s/ha au sein du fossé existant route d’Anglumeau
        par le réseau public d’AEP délivrant 120 m3/h. Chaque poteau incendie sera desservi par une aire              au sud de l’opération, soit 12,4 L/s
        d’aspiration de 4x8 m située à moins de 5 m du PI.                                                            Compte-tenu de la topographie locale, le rejet gravitaire n’est pas envisageable compte-tenu du niveau fini du
    •   Une réserve souple de 360 m3 sera créée au sud du projet, et desservie par 3 aires d’accueil de camions       projet, et de la profondeur du bassin imposée par les quais, par rapport à la profondeur du fossé.
        pompier de 4x8 m chacune.
    •   La position des points d’eau destinés à la défense incendie (réserve et poteaux) permettra de présenter       De fait, en sortie de bassin de rétention, les eaux pluviales passeront au sein d’un séparateur à hydrocarbures de
        une distance maximale de 150 m par les voies entre chaque point d’eau incendie.                               classe I. L’ensemble des eaux pluviales transitera alors au sein d’une pompe de refoulement, puis au sein d’une
    •   Une voie de desserte de la défense incendie sera créée tout autour du projet, et notamment au nord où         pompe de relevage avant rejet au fossé.
        aucune voie d’accès n’est prévue pour les besoins du projet.

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                          Page 7 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                       Nemo Invest
                                                                                                                                                         Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

L’autorisation de rejet a été demandée à la commune d’Izon, gestionnaire du réseau.                                    Sur les façades de l’entrepôt, un éclairage de dissuasion situé tout autour du périmètre du bâtiment sera constitué
                                                                                                                       de projecteurs étanches à LED, et orientés vers le sol.
Le dimensionnement du bassin a été réalisé sur la base d’une pluie trentennale, étant donnée la nature du projet.
De fait, le volume de stockage nécessaire est de 1 237 m3, et le bassin aura une emprise au sol de 1 420 m².           Enfin, en extérieur, les aires de stationnement et les voies d’accès seront éclairées par des candélabres également
                                                                                                                       équipés de projecteurs étanches à LED et orientés vers le sol. L’éclairage extérieur sera équipé d’une horloge
Ce bassin d’orage servira également au stockage des eaux souillées utilisées pour la défense incendie le cas
                                                                                                                       crépusculaire permettant d’éteindre celui-ci une partie de la nuit, hors fréquentation du site par les salariés du
échéant, après arrêt de la pompe de relevage.
                                                                                                                       groupe.
Le plan des principaux raccordements aux réseaux envisagés est présenté sur la figure en page suivante.
                                                                                                                       L’éclairage sera conforme à l’arrêté du 28/12/2018 concernant les nuisances lumineuses. Les mesures seront prises
                                                                                                                       afin de limiter tout dérangement de la faune locale par l’éclairage du projet.

   1.3.7 Solution énergétique
Deux ambiances thermiques distinctes se dégagent du projet de construction : le bâtiment de bureaux et les                1.3.9 Les déplacements et les stationnements
volumes d’entrepôts logistiques.
                                                                                                                       Des déplacements liés aux entrées et sorties de véhicules légers et de poids lourds sont à prévoir sur ce site.
Le bâtiment de bureaux :
                                                                                                                       D’après les estimations fournies par la maîtrise d’ouvrage, les flux maximaux journaliers à prévoir en période de
Le bâtiment de bureaux a fait l’objet d’un choix constructif favorisant une forte inertie des matériaux et d’une       pic de l’activité sont les suivants :
isolation renforcée. Un travail spécifique sur la qualité de l’éclairage naturel a été mené pour réduire les
                                                                                                                           •   125 véhicules légers,
consommations énergétiques. Des protections solaires extérieures adaptées ont été retenues pour limiter les
                                                                                                                           •   41 poids lourds.
problématiques de surchauffes estivales.
                                                                                                                       Hors période de pointe, le flux de poids lourds est estimé à 15 véhicules journaliers.
La production de chaud et de froid sera assurée par la mise en place d’une PAC Air/Air en toiture des bureaux.
                                                                                                                       Ces derniers se répartissent de la manière suivante :
Le rafraichissement sera limité aux périodes les plus critiques de l’année. La forte inertie de la construction
permettra la mise en œuvre d’une ventilation de type freecooling pour décharger le bâtiment la nuit.                       •   Véhicules destinés à la réception : 8 containers, 7 camions et 8 petits porteurs,
                                                                                                                           •   Véhicules destinés à l’expédition : 13 semi-remorques et 5 porteurs.
La réglementation RT2012 sera respectée pour ce bâtiment.
                                                                                                                       La voie d’accès sera alors adaptée au type de véhicules susceptibles de se rendre sur le site et respectera les normes
                                                                                                                       de construction en vigueur. Elle aura une emprise de 10 m de large et une chaussée de 7 m permettant une
Les volumes d’entrepôts logistiques :                                                                                  circulation à double sens.

Cette activité n’est pas concernée par la réglementation thermique. Les choix constructifs suivants ont cependant      Concernant les stationnements, un parking destiné à accueillir les véhicules légers des salariés et des visiteurs sera
été retenus : la mise en œuvre de panneaux sandwich isolés permettant de réduire les éventuels besoins de              réalisé sur la partie ouest des terrains. Il comportera 123 places.
chauffage. Une température de confort pour les travailleurs (11 degrés) sera cependant assurée par une chaudière       Les poids lourds pourront stationner au sud de l’entrepôt, sur des quais de chargement.
eau chaude alimentée au gaz naturel, qui desservira les aérothermes eau chaude présents dans les cellules de
stockage.                                                                                                              Une voirie d’accès réservée aux pompiers sera également prévue en prolongement de l’accès autres véhicules, à
                                                                                                                       l’est et au nord de l’entrepôt.
Les activités logistiques feront l’objet d’un éclairage zénithal naturel pour réduire les consommations électriques.
                                                                                                                       Par ailleurs, le projet souhaite favoriser les déplacements doux.

                                                                                                                       En effet, un abri à vélos sera prévu à côté de l’entrée du siège social permettant aux salariés du groupe de garer
   1.3.8 Eclairage                                                                                                     leur véhicule aisément.

                                                                                                                       De plus, la société Nemo Invest prévoit à ses frais la mise en place d’une navette entre le futur site d’Anglumeau
Les éclairages intérieur et extérieur seront réalisés à l’aide de LED.
                                                                                                                       et la gare ferroviaire de Saint-Sulpice-Izon, localisée à 3 km au sud-ouest du projet afin d’encourager ses salariés à
Au sein des locaux, une détection de présence et de luminosité sera mise en place et sera asservie à l’éclairage.      prendre le train et non leur véhicule personnel. Celle-ci permet de desservir les communes de Libourne et
                                                                                                                       Bordeaux, mais également Périgueux ou encore Bergerac.
Dans les bureaux, pour le confort des salariés, un éclairage basse luminance est prévu.

Au sein des cellules de l’entrepôt logistique, l’éclairage sera composé de réflecteurs industriels de grande hauteur
de type LED, et commandés depuis le tableau de bord principal.

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                           Page 8 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                            Nemo Invest
                                                                                                                                                              Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

   1.3.10 Sécurité et surveillance                                                                                             1.3.12 Estimation financière
Un système de surveillance et de sécurité important sera mis en place sur ce site.                                          Le coût global de construction du projet est estimé à 11 millions d’euros.

En effet, tout d’abord, le terrain d’assiette sera entièrement clôturé (clôture de 2m) et l’accès se fera via un portail.   Plus précisément, les enveloppes prévisionnelles des coûts liés à la protection de l’environnement et à la sécurité
Un contrôle des accès au site sera réalisé depuis le siège social du groupe.                                                sont les suivantes :

D’autre part, un système de télésurveillance sera prévu sur ce site, en dehors des périodes d’exploitation.                     •   Bassin eaux pluviales et incendie, séparateur à hydrocarbures, réseaux liés à la défense incendie : 250 000
                                                                                                                                    €,
Les locaux seront tous équipés d’une détection incendie avec report d’alarme.
                                                                                                                                •   Clôture périphérique, portail, détection incendie, alarme : 190 000 €,
La sécurité des installations sera également assurée par sa conception en cellule recoupées par des parois coupe                •   Murs et portes coupe feu, écran thermique : 550 000 €,
feu 2 heures.                                                                                                                   •   Eclairage zénithal dans les cellules (réduction besoin énergie) : 28 000 €,
                                                                                                                                •   Traitement paysager : 60 000 € (ce tarif ne tient pas compte des coûts liés à la préservation de sujets
1.3.11 Les aménagements paysagers                                                                                                   existants, de la protection en phase chantier, etc…),
                                                                                                                                •   Protection contre la foudre : 30 000 €.
Un soin particulier sera mis en œuvre pour les espaces verts projetés, de manière à intégrer au plus près le projet
dans son environnement boisé.
De nombreux arbres seront plantés et sélectionnés parmi les essences locales du site. Les essences valorisées dans
le programme de replantation sont le chêne pédonculé, le bouleau verruqueux, le frêne commun entre autres
essences.

Au droit de la zone de stationnement, un arbre par tranche de 6 places de stationnement sera planté.

                       Projection du traitement architectural et paysager envisagé sur ce projet
                                         Source : IDEC et HOBO Architecture

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                                Page 9 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Nemo Invest Résumé non technique de l'étude d'impact relative à un projet d'entrepôt logistique et de son siège social sur la commune d'Izon (33) ...
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                        Nemo Invest
                                                                                                                                                             Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

2 PRESENTATION DE L'ETUDE D'IMPACT                                                                                             nécessaire de conserver au maximum les boisements existants, et de créer de nouveaux écrans visuels avec
                                                                                                                               les secteurs les plus sensibles de manière à garantir l’intégration paysagère du projet.
Une étude d’impact consiste en premier lieu à établir l’état initial du site et de son environnement, pour                 •   Au niveau des réseaux : plusieurs réseaux (eau potable, eaux usées, eaux pluviales) sont présents à proximité
déterminer une variante préférentielle et en évaluer les risques d’incidences liés aux effets du projet, qu’ils soient         du site étudié. Il conviendra néanmoins d’étudier la capacité de ces derniers à alimenter et desservir le futur
temporaires (chantier) ou durables (exploitation), et ainsi déterminer les mesures adéquates d'évitement, de                   projet. Celui-ci étant situé en ZRE, l’alimentation en eau potable devra prendre en compte cette contrainte et
réduction ou de compensation de ces incidences potentielles.                                                                   préserver cette ressource profonde.
                                                                                                                               De plus, concernant les eaux pluviales, un schéma directeur existe sur la commune d’Izon, et devra être pris
                                                                                                                               en compte dans le projet, notamment en termes d’acceptabilité du milieu récepteur.
2.1 ANALYSE DE L'ETAT INITIAL DU SITE ET DE SON ENVIRONNEMENT
                                                                                                                           •   Au niveau des nuisances : le projet n’est que très faiblement concerné par les nuisances sonores liées au réseau
Les principaux enjeux qui ont été étudiés concernent :                                                                         routier et ferré à proximité. Néanmoins, le site du projet est sujet au bruit émis par l’usine de traitement du
                                                                                                                               verre localisée au sud-est de l’aire d’étude immédiate. De fait, le projet devra prendre en compte cette
       •   Le milieu physique (prise en compte des contraintes hydrogéologiques),
                                                                                                                               contrainte et proposer des mesures permettant de s’y adapter et de limiter ses effets.
       •   Le milieu naturel (préservation des habitats, de la faune présentes et des continuités écologiques),
       •   Le milieu humain (nuisances sonores liées à l’environnement du site).                                           •   Au niveau des énergies : la réduction des émissions de GES et la vulnérabilité au changement climatique
                                                                                                                               constituent aujourd’hui des enjeux sur les projets d’aménagement. La consommation d’énergie du futur
Le tableau et les figures présentés en pages suivants synthétisent l’ensemble des enjeux environnementaux                      bâtiment devra prendre en compte ces derniers.
concernant le projet. Les principaux enjeux qui découlent de l’analyse de l’état initial sont :
                                                                                                                                      2.1.1 Milieu physique
•      Au niveau des caractéristiques hydrogéologiques : d’après les cartes géologiques et les sondages de sol réalisés
       dans le cadre de l’étude géotechnique, les sols sont plutôt sablo-limoneux, à sablo-graveleux, et présentent de     Le tableau suivant s’attache à présenter, de manière synthétique, les enjeux environnementaux associés au milieu
       bonnes capacités d’infiltration. Néanmoins, la nappe souterraine peut être présente à des faibles profondeurs       physique.
       sur ce secteur. La gestion des eaux pluviales devra être adaptée pour prendre en compte ces caractéristiques.
       De plus, des risques liés à des épandages d'hydrocarbures à partir des engins de chantier ou d'aires de stockage
       peuvent être présents lors de la réalisation du chantier. Il est donc recommandé d’inscrire des mesures
       restrictives dans le plan général des travaux.
       De plus, l’aire d’étude immédiate est localisée en zone de répartition des eaux, dans laquelle des mesures
       restrictives d’un point de vue quantitatif s’imposent.

•      Au niveau des risques naturels : le projet se situe hors zone rouge du PPRi lié à la vallée de la Dordogne,
       néanmoins, des secteurs où le risque de remontée de nappe est important sont situés à proximité.
       Le risque sismique est faible, de même que le risque de retrait-gonflement des argiles. Les choix constructifs
       devront tenir compte de ces éléments.

•      Au niveau du milieu naturel : des enjeux écologiques ont été relevés lors des campagnes d’inventaire
       naturaliste. Des zones humides sont présentes au centre des terrains étudiés, et abritent de fait une faune
       constituée notamment d’amphibiens, dont certains protégés au titre de l’individu et de l’habitat (crapaud
       calamite). De plus, les boisements de chênes abritent de nombreux oiseaux, et sont également susceptibles
       d’être favorables aux chiroptères. Au niveau de la flore, une espèce protégée localement, la Jacinthe des bois,
       a été relevée en 2018 mais pas en 2019. Cela est probablement dû aux remaniements du site et aux passages
       fréquents d’engins motorisés.

•      Au niveau du paysage : l’aire d’étude immédiate est localisée dans une zone boisée permettant de bénéficier
       d’écrans naturels d’ores et déjà implantés sur site et masquant de fait celui-ci des habitations présentes au
       nord et à l’ouest. Des co-visibilités partielles peuvent tout de même subsister avec quelques habitations situées
       au sud-ouest, et avec les entreprises déjà implantées dans le secteur de la zone d’Anglumeau. Il sera donc

    Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                           Page 10 sur 30
    Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                         Nemo Invest
                                                                                                                                          Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

          Thème environnemental                                                Diagnostic de l’état initial                                      Niveau de l’enjeu                      Recommandation éventuelle
                                         •   Climat de type aquitanien.
                                                                                                                                                                               Prise en compte des conditions climatiques
                                         •   Hivers doux et pluvieux et étés frais et relativement humides.
                                                                                                                                                                                 locales et de la possibilité d’évènements
              LA CLIMATOLOGIE            •   Précipitations importantes et plus fortes en hiver, avec un minimum en été.                               MODERE
                                                                                                                                                                               climatiques extrêmes dans la conception du
                                         •   le vent est orienté Ouest, Nord-Nord-Est et Est-Sud-Est à une vitesse de 3 m/s.
                                                                                                                                                                                                   projet.
                                         •   Possibilité de phénomènes météorologiques extrêmes.
                                                                                                                                                                               Intégration du projet au plus près du relief
                                                                                                                                                                            existant (éviter l’aplanissement, la création d’un
                                         •   Aire d’étude élargie marquée par la présence de la vallée de la Dordogne au nord.
                                                                                                                                                                              relief, l’ouverture dans un relief existant…).
              LA TOPOGRAPHIE             •   Aire d’étude immédiate présente une altitude comprise entre +7,6 et +8,4 m NGF.                            FAIBLE
                                         •   Topographie relativement plane, pentes moyennes de 1%.
                                                                                                                                                                                Gestion des déblais/remblais sur le site en
                                                                                                                                                                                      limitant les intrants/sortants.
                                         •   Aire d’étude immédiate située sur des formations fluviatiles datées de l’Holocène et du
                                             Pléistocène moyen.
                           Géologie      •   Alluvions récentes formées de sables, argiles sableuses, tourbes.
                                         •   D’après les sondages de sol locaux, les sols sont plutôt sablo-limoneux, sablo-graveleux plus en
                                             profondeur, et marno-calcaire au-delà de 8 m/TN.
                         Les usages de   •   Aire d’étude élargie comprend 3 captages destinés à l’EDCH.
                          l’eau et les   •   Aire d’étude immédiate non concernée par un périmètre de protection associé à ces captages.
                            captages     •   Un point de rejet associé à la STEP communal dans la Dordogne.
                           concernés     •   Un point de rejet industriel dans le ruisseau des Prades.                                                                          Eviter toute pollution des masses d’eau
                                                                                                                                                         FORT               souterraines et des sols, notamment pendant la
                                         •   Aire d’étude immédiate et élargie concernées par 5 masses d’eau souterraines.
       LES                                                                                                                                                                      phase de travaux : inscrire des mesures
                                         •   Masse d’eau superficielle « Alluvions de la Dordogne » en mauvais état chimique, lié aux
 CARACTERISTIQUES  Les paramètres                                                                                                                                             restrictives dans le plan général des travaux.
                                             nitrates et pesticides.
  GEOLOGIQUES ET  hydrogéologiques
                                    •        Nappe pouvant remonter à 60 cm/TN d’après les sondages pédologiques.
HYDROGEOLOGIQUES                                                                                                                                                            Prise en compte de la gestion des eaux pluviales
                                    •        Bonne perméabilité de l’ordre de 3*10-5 m/s.
                                                                                                                                                                                    ruisselant sur les futures surfaces
                                    •        Aire d’étude immédiate située à proximité du « Ruisseau des Prades ».                                                                     imperméabilisées du projet.
                                    •        Etat écologique médiocre, objectif d’atteinte du bon état en 2027.
                    L’hydrologie
                                    •        Ruisseau du Bédat également recensé à l’ouest de l’aire d’étude immédiate.
                                    •        Fossé le long de la route d’Anglumeau.
                     Les zonages    •        Aire d’étude immédiate située dans une zone sensible à l’eutrophisation.
                                                                                                                                                       MODERE
                   réglementaires •          Aire d’étude immédiate située dans une zone de répartition des eaux.
                                    •        SDAGE Adour-Garonne.
                   Les documents
                                    •        Aire d’étude immédiate concernée par le futur SAGE « Dordogne Atlantique » et par le SAGE                 MODERE
                   de planification
                                             Nappes profondes de Gironde.
                                         •   Risque sismique faible (zone 2).
                                         •   Risque d’inondation, PPRI « Vallée de la Dordogne, secteur de Bourg à Izon » et TRI de
                                             Libourne.
                                                                                                                                                                              Prise en compte des risques naturels majeurs
                                         •   Risque d’inondation par remontée de nappe moyen à faible.
           LES RISQUES NATURELS                                                                                                                        MODERE                    dans la conception du projet (risque de
                                         •   Commune d’Izon non concernée par le feu de forêt, néanmoins préconisations du SDIS à
                                                                                                                                                                                          remontée de nappe).
                                             respecter.
                                         •   Pas de risque lié aux mouvements de terrain.
                                         •   Risque faible de retrait-gonflement des argiles.
                                                                                 Synthèse des enjeux associés au milieu physique

Décembre 2019                                                                                                                                                                                                            Page 11 sur 30
Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                       Nemo Invest
                                                                        Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

                      Synthèse des enjeux associés au milieu physique

Décembre 2019                                                                                                                                          Page 12 sur 30
Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                              Nemo Invest
                                                                                                                                                                Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

2.1.2 Milieu naturel

             2.1.2.1 HIERARCHISATION DES ENJEUX ECOLOGIQUES PAR HABITATS NATURELS
Le tableau ci-dessous vise à hiérarchiser et localiser les enjeux par habitats naturels en fonction de leurs caractéristiques intrinsèques (zone humide ou non, inscrite à la directive « Habitats » ou non) mais aussi de leur capacité à héberger
la reproduction des espèces protégées identifiées au cours des investigations de terrain ou dans la bibliographie. Les enjeux sont accentués lorsque le milieu accueille la reproduction d’une espèce à forte valeur patrimoniale, c’est-à-dire
une espèce ayant un enjeu qualifié de modéré ou de fort.

                     Thématique                                                                                Diagnostic de l’état initial                                                                                 Niveau de l’enjeu
                                                 •   Site d’étude inclus dans une réserve de biosphère ;
               Patrimoine naturel                •   4 ZSC à moins de 3 km de l’aire d’étude, dont une à 670 m (Palus de Saint-Loubès et d'Izon) qui possède un lien hydraulique indirect avec l’aire                             Modéré
                                                     d’étude, mais assez peu de liens écologiques.
                                                 •   Une espèce potentielle protégée (Jacinthe des bois) mais non observée lors des campagnes de 2019.
                  Habitat, Flore                                                                                                                                                                                                  Modéré
                                                 •   3 espèces exotiques envahissantes recensées sur l’aire d’étude.
                 Zones humides                   •   Une zone humide réglementaire de 6 597 m² : forêt marécageuse de feuillus.                                                                                                   Modéré
                                                 •   5 espèces d’amphibiens recensées dont 2 espèces sont protégées par l’article 2 (Crapaud calamite et Grenouille agile) ;
                     Amphibiens                                                                                                                                                                                                   Modéré
                                                 •   Certaines espèces se reproduisent sur l’aire d’étude immédiate et/ou utilisent l’aire d’étude immédiate comme aire de repos.
                     Invertébrés                 •   Aucune espèce protégée ou possédant un statut de conservation défavorable ne se reproduit sur l’aire d’étude immédiate.                                                       Faible
                                                 •   2 espèces protégées par l’article 2 se reproduisent sur l’aire d’étude immédiate et/ou utilisent l’aire d’étude immédiate comme aire de repos.
                                                     Ce sont cependant des espèces à enjeux faibles.
                       Reptiles                                                                                                                                                                                                    Faible
                                                 •   2 espèces protégées issues de la bibliographie peuvent se reproduire sur l’aire d’étude immédiate et/ou utiliser l’aire d’étude immédiate comme
                                                     aire de repos. Ce sont cependant des espèces à enjeux faibles.
        Mammifères (sans chiroptères)            •   Aucune espèce protégée ne se reproduit sur l’aire d’étude immédiate ;                                                                                                         Faible
                                                 •   Douze espèces de chiroptères protégées recensées dont huit espèces patrimoniales (enjeu patrimonial faible à fort).
                     Chiroptères                 •   Activité chiroptérologique forte à très forte pour 3 espèces au droit de l’aire d’étude immédiate.                                                                       Modéré à fort
                                                 •   Sept espèces potentiellement reproductrices dont 4 possèdent des capacités de dispersion faible représentant un enjeu fort.
                                                 •   21 espèces d’oiseaux protégées recensés se reproduisent potentiellement sur l’aire d’étude immédiate. Ce sont cependant des espèces à enjeux
                                                     faibles à modéré.
                       Avifaune                                                                                                                                                                                              Faible à modéré
                                                 •   15 espèces d’oiseaux protégées issues de la bibliographie sont susceptibles de se reproduire sur l’aire d’étude immédiate. Ce sont cependant
                                                     des espèces à enjeux faibles à modéré.
                                                 •   Site d’étude en dehors des réservoirs de biodiversité et des corridors identifiés dans le SRCE d’Aquitaine ;
            Continuités écologiques                                                                                                                                                                                               Modéré
                                                 •   Certains des habitats naturels de l’aire d’étude immédiate jouent un rôle dans les continuités écologiques locales.

                                                                                 Synthèse des enjeux écologiques par habitat naturel dans l’aire d’étude immédiate

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                                 Page 13 sur 30
 Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                                 Nemo Invest
                                                                                                                                                   Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

2.1.3 Paysage et Patrimoine
Le tableau suivant s’attache à présenter, de manière synthétique, les enjeux environnementaux associés au paysage et au patrimoine.

                Thème environnemental                                             Diagnostic de l’état initial                              Niveau de l’enjeu                             Recommandation éventuelle
                                                          •   Aire d’étude immédiate située au sein de l’ensemble paysager « La                                              Préserver le paysage local et respecter les enjeux
                             Atlas des paysages de
                                                              Vallée de la Dordogne » et dans l’unité paysagère « La Vallée de                  MODERE                        locaux, notamment liés à la réhabilitation et la
                                    Gironde
                                                              Libourne à Saint-André-de-Cubzac »                                                                                   requalification, et à l’enfrichement.
                                                          •   Nombreux boisements qui constituent aujourd’hui des écrans visuels                                              Assurer l’intégration paysagère du projet pour
                                                              importants.                                                                                                    proposer un ensemble harmonieux conforme aux
      LE PAYSAGE                                          •   Pas de visibilité du site depuis le centre-bourg ni le nord de la                                                     typologies paysagères présentes.
                                                              commune.
                           L’aire d’étude immédiate       •   Quelques co-visibilités partielles peuvent être recensées                         MODERE                           Conserver les masques visuels créés par les
                                                              principalement au sud-ouest du site le long de la route d’Anglumeau,                                                      boisements autour du site.
                                                              mais les boisements masquent toujours une partie de celles-ci. Les
                                                              grands entrepôts existants constituent déjà une gêne paysagère.                                            Créer, si nécessaire, un écran visuel pour diminuer des
                                                                                                                                                                         co-visibilités : plantations d’arbres, création de talus…
                                                    •         Aire d’étude élargie ne contient qu’un monument historique.
                          Les monuments historiques •         Aire d’étude immédiate non comprise dans un périmètre de                           FAIBLE                                                     /
                                                              protection de monument historique.
   LE PATRIMOINE
                                                                                                                                                                               Respecter les obligations réglementaires.
  ARCHITECTURAL,                                          •   Aire d’étude élargie contient une partie du site inscrit « Château de
                          Les sites inscrits et classés                                                                                         MODERE                    Conserver l’absence de co-visibilités entre le projet et
    CULTUREL ET                                               la Motte »
                                                                                                                                                                                             le site inscrit.
  ARCHEOLOGIQUE
                                                          •   Pas de ZPPA dans l’aire d’étude élargie.
                                 Le patrimoine
                                                          •   La DRAC préconise la réalisation de fouilles archéologiques                        FAIBLE                                                     /
                                 archéologique
                                                              préventives.
                                                                                     Synthèse des enjeux associés au paysage et au patrimoine

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                                    Page 14 sur 30
 Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                                Nemo Invest
                                                                                 Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

                      Synthèse des enjeux associés au paysage et au patrimoine

Décembre 2019                                                                                                                                                   Page 15 sur 30
Référence : B1CENZ2
IDE Environnement                                                                                                                                                                                                            Nemo Invest
                                                                                                                                              Résumé non technique de l’étude d’impact – Entrepôt logistique et son siège social – Izon (33)

2.1.4 Milieu humain
Le tableau suivant s’attache à présenter, de manière synthétique, les enjeux environnementaux associés au milieu humain.

                Thème environnemental                                              Diagnostic de l’état initial                        Niveau de l’enjeu                             Recommandation éventuelle
                                                          •   Aire d’étude immédiate présentant une occupation du sol forestière.
                                                          •   Aire d’étude élargie recouverte par une prédominance de tissu                                          Intégration du projet dans la composante industrielle
                 L’OCCUPATION DU SOL                                                                                                       MODERE
                                                              urbain, de vignobles et de cultures variées.                                                                         et forestière du territoire

                                                          •   Commune d’Izon compte 5 573 habitants en 2015, pour une
                                                              superficie de 15,6 km².
                                                          •   Aire d’étude immédiate située à proximité des premières
                                                                                                                                                                        Comptabilité entre le projet porté par la maîtrise
                                                              habitations.
      L’ENVIRONNEMENT DEMOGRAPHIQUE ET                                                                                                                                      d’ouvrage et les activités du territoire
                                                          •   Activité salariée liée majoritairement au commerce, transports et            MODERE
               SOCIOECONOMIQUE
                                                              services divers.
                                                                                                                                                                                  Limitation des gênes du voisinage
                                                          •   Activités prépondérantes au sein de l’aire d’étude élargie :
                                                              agriculture et sylviculture
                                                          •   Activité touristique peu développée au sein de l’aire d’étude élargie.
                                                          •   Aire d’étude immédiate accessible depuis la route d’Anglumeau au
                                                              sud du projet.                                                                                          Privilégier les accès existants pendant les travaux et
                                                          •   Pas de point de comptage sur celle-ci, mais trafic estimé sur la RD242                                                   pour la maintenance.
        LES INFRASTRUCTURES DE TRANSPORT                                                                                                    FAIBLE
                                                              qui traverse Izon entre 4500 et 5800 véh/jour.                                                          Quantifier le nombre de véhicules supplémentaires
                                                          •   Présence d’une voie ferrée à 460 m au sud.                                                               attendus sur la route d’Anglumeau dus au projet.
                                                          •   Pas d’accident mortel recensé sur la commune d’Izon.
                                                          •   Aire d’étude immédiate concernée par le SCOT du Grand Libournais
                                                              qui définit la zone d’Anglumeau comme zone d’intérêt, et prévoit son
                                                              extension sur 8 ha.
                                                                                                                                                                     Respect des réglementations en vigueur, notamment
              URBANISME ET SERVITUDES                     •   Aire d’étude immédiate soumise au règlement du PLU d’Izon, relatif           MODERE
                                                                                                                                                                        des prescriptions du règlement du PLU d’Izon
                                                              à la zone 1AU/ux.
                                                          •   Aucune servitude d’utilité publique au sein de l’aire d’étude
                                                              immédiate.
                                                          •   Risque de transport de matière dangereuse sur la voie ferrée et lié à
                                                              une canalisation de gaz DN300. Aire d’étude immédiate non
                                    Les risques                                                                                                                             Réaliser une demande de DT/DICT avant le
                                                              concernée par les servitudes d’utilité publique associées.                    FAIBLE
                                  technologiques                                                                                                                                   commencement des travaux
                                                          •   Commune concernée par le risque rupture de barrage associé à celui
                                                              de Bort-les-Orgues, situé à 280 km d’Izon.
                                                          •   Aire étude élargie comprend 8 ICPE, une est localisée à 100 m au sud-
      LES RISQUES
                                      Les ICPE                est de l’aire d’étude.                                                        FAIBLE                    Prendre en compte les nuisances sonores associées.
  TECHNOLOGIQUES ET
                                                          •   Aucune ICPE n’est classée SEVESO.
      NUISANCES
                                                          •   Un site BASOL est présent au sein de l’aire d’étude élargie, mais ne
                              Les sites et sols pollués                                                                                     FAIBLE                                                     /
                                                              présente pas de surveillance ni de contrainte particulière.
                                                          •   Route départementale 242 classée en catégorie 3 (impact 100 m                                          Respect de la réglementation acoustique en vigueur.
                                                              autour).                                                                                                Prendre en compte les nuisances acoustiques des
                                L’ambiance sonore                                                                                          MODERE
                                                          •   Voie ferrée classée en catégorie 1 (impact sonore 300 m autour).                                       nouveaux projets pour définir l’isolement acoustique
                                                          •   PPBE en cours sur la commune d’Izon.                                                                                      des bâtiments.

 Décembre 2019                                                                                                                                                                                                               Page 16 sur 30
 Référence : B1CENZ2
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler