2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec

 
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
2014 -
       PLAN
STRATEGIQUE    2016
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
2
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
« Avoir des objectifs est non seulement nécessaire pour nous motiver, mais
                              c’est essentiel pour que nous restions en vie. »
                                                          Robert H. Schuller
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
4
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
Table des matières

 7   Préambule

     Fil conducteur de la stratégie : le Management par la Qualité

11   Les Thématiques :
         1. Eau
         2. Energie
         3. Environnement et urbanisme
         4. Création et gestion d'Infrastructures d'accueil
         5. Développement Economique Technologique et Touristique
         6. Services et outils de support

47   Les indicateurs d’évaluation

57   Les comptes de résultats prévisionnels
     Les budgets d’investissements

65   Annexe au Plan Stratégique 2014 - 2016
     Modalités des droits de consultation et de visite des conseillers communaux des
     communes associées

                                                                                       5
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
6
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
Préambule

En vertu de l’article 1523-13 § 4 du Code       énergétiques.
de la Démocratie Locale et de la
Décentralisation introduit par le décret du     En effet, au fil des décennies écoulées,
19 juillet 2006, IGRETEC a procédé à la         notre association a connu de multiples
réalisation d’un nouveau Plan Stratégique       adaptations dont la dernière importante en
pour les années 2014 à 2016 ainsi qu’à la       date concerne le développement de
3ème évaluation de son Plan Stratégique en      services énergétiques.
vue de les soumettre à sa seconde
Assemblée Générale de l’année 2013.             Notre positionnement stratégique sera
                                                essentiellement déterminé par 3 enjeux
Pour rappel, le CDLD prescrit que ce Plan       majeurs rencontrant les missions définies
Stratégique est « un plan stratégique pour      dans nos statuts coordonnés :
trois ans, identifiant chaque secteur           1. le     renforcement    des      services
d'activités et incluant notamment un               d’assistance à nos associés (Villes et
rapport permettant de faire le lien entre les      Communes, CPAS, Zones de police,
comptes approuvés des trois exercices              …) ;
précédents et les perspectives d'évolution      2. l’adaptation de nos services et métiers
et de réalisation pour les trois années            aux évolutions réglementaires et
suivantes, ainsi que les budgets de                légales ;
fonctionnement et d'investissement par          3. l’intégration forte du paramètre
secteur d'activités. Le projet de plan est         environnemental et l’inscription de nos
établi par le Conseil d'Administration,            actions dans une approche de
présenté et débattu dans les conseils des          développement durable.
communes et provinces associées et arrêté
par l'Assemblée Générale. Il contient des       La diversification de la gamme de services
indicateurs de performance et des objectifs     proposés dans le cadre du « In house »
qualitatifs et quantitatifs permettant un       sera poursuivie afin de répondre encore
contrôle interne dont les résultats seront      davantage aux besoins de nos associés.
synthétisés dans un tableau de bord. »
                                                Il est important de souligner que l’ampleur
Il est important de signaler d’emblée que       d‘une partie des actions qui pourront être
ce nouveau Plan s’inscrit dans la continuité    menées au travers de ce nouveau Plan sera
des actions entamées lors des 3                 conditionnée      par      la    prochaine
précédentes années tout en tenant compte,       programmation des fonds structurels
bien entendu, des dernières évolutions          2014-2020. Afin de s’inscrire au mieux
socio-économiques et des nouveaux               dans ce futur programme, le Comité de
enjeux davantage encore liés aux aspects        Développement Stratégique de la région de

                                                                                              7
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
Charleroi et du Sud Hainaut a approuvé, le         développe les objectifs et les plans
    29 juin 2012, son Plan d’actions, document         d’actions pour les trois prochaines années,
    de référence qui reflète de manière très           elle, a volontairement été rédigée par
    concrète et détaillée les ambitions de notre       thématique.
    territoire pour l’avenir, à moyen et long
    terme.                                             En effet, IGRETEC étant un bureau d’études
                                                       intégré, bien que chaque secteur ait ses
    Fruit de la mobilisation de l’ensemble des         comptes propres, les interactions entre ses
    acteurs du développement de notre région,          différents métiers et secteurs sont
    il synthétise plus de 200 contributions,           nombreuses. Une lecture transversale des
    tous secteurs confondus (développement             projets s’avère donc plus intéressante
    économique, recherche, environnement,              qu’une lecture secteur par secteur.
    politiques urbaines et rurales, tourisme,
    enseignement, formation, culture, mobilité,        Pour la facilité du lecteur, rappelons
    inclusion sociale,…).                              toutefois les objets des différents secteurs:

    Des « grappes thématiques » pilotées par           Secteur 1 : BUREAU D'ETUDES ET DE
    différents chefs de file ont permis de             GESTION ET CENTRALE D’ACHAT
    rassembler ces multiples projets. Citons, à         bureau d’études intégré (architecture,
    titre d’exemple :                                     stabilité, techniques spéciales, maîtrise
                                                          d’ouvrage      déléguée,    coordination
       la création d’un Centre d’excellence en
                                                          sécurité-santé, distribution d’eau,
        efficacité énergétique et développement
                                                          voiries,      égouttage,    hydraulique,
        durable ;
                                                          environnement,                urbanisme,
       le Master-Plan de la Ville Haute,
                                                          aménagement           du        territoire,
        nouvelle opération de rénovation
                                                          assainissement,…) ;
        urbaine ciblant essentiellement le cœur
        historique de Charleroi ;                       gestion administrative et technique des
                                                          intercommunales ;
       la mise en œuvre de la Cité des métiers;
                                                        conception et exploitation des ouvrages
       Différents projets en matière de
                                                          d’épuration et de démergement.
        rénovation urbaine portés par les
        communes ; …
                                                       Secteur         2:         DEVELOPPEMENT
                                                       ECONOMIQUE, SOCIAL ET TOURISTIQUE
    La nouvelle période de programmation
                                                       DE LA REGION DE CHARLEROI ET DU SUD
    s’alignera sur la stratégie « Europe 2020 »
                                                       DU HAINAUT
    dont l’objectif est de développer une
                                                        aménagement du territoire ;
    économie intelligente, durable et inclusive.
    Le Comité de Développement Stratégique              développement économique, social et
    continuera dès lors à informer les                    touristique;
    différents opérateurs concernés et à suivre         création et gestion d'infrastructures
    l’évolution de l’ensemble des projets afin            utiles au développement économique,
    de préparer au mieux l’appel à projets qui            industriel, touristique, commercial,
    devrait être lancé par la Région wallonne             culturel et social ;
    dans le courant du premier trimestre 2014.          animation             économique     et
                                                          technologique          en    vue   du
    Si les comptes sont repris par secteur                développement endogène du tissu
    d’activités, la partie littéraire de ce Plan qui      économique de la zone d’activités.

8
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
Secteur       3    :      PARTICIPATIONS
ENERGETIQUES
 participation au capital de l’IPFH ;
 financement d’investissements en
   efficacité    énergétique      dans   le
   patrimoine des associés ;
 investissements dans le secteur de
   l’énergie renouvelable sur le territoire
   des Villes et Communes du secteur.

Secteur      4    :     DEVELOPPEMENT
ECONOMIQUE           DES        ACTIONS
IMMOBILIERES LIEES AUX ACTIVITES
AEROPORTUAIRES DE L'AEROPORT DE
CHARLEROI
 gestion et développement des actions
   immobilières liées aux activités
   aéroportuaires de l'aéroport de
   Charleroi, en fonction de ses
   spécificités, en vue d'une gestion
   durable de la zone aéroportuaire et des
   zones environnantes.

Le Plan Stratégique 2014-2016 contient,
sous forme de tableau :
 les comptes approuvés des trois
   exercices précédents ;
 les perspectives d'évolution et de
   réalisation pour les trois années
   suivantes ;
 les budgets de fonctionnement et
   d'investissement       par  secteur
   d'activités.

                                              9
2014 2016 PLAN STRATEGIQUE - Igretec
obtenait la recertification selon le référentiel
     Fil conducteur de la stratégie :                    ISO 9001: 2000 et ISO 9001 : 2008.
     Le Management par la Qualité
                                                         Aujourd’hui, après plus de 15 ans
     Le 29 avril 1998, IGRETEC lançait                   d’engagement continu dans la démarche, la
     officiellement sa démarche de certification «       déclaration initiale de la Direction Générale
     Qualité », en ces termes, par la déclaration de     reste plus que jamais d’actualité.
     la Direction Générale :
                                                         Le maintien de notre certification n’est pas le
     « La meilleure défense, c'est l'attaque. Notre
                                                         fruit du hasard, mais résulte d’un effort
     environnement, nos clients directs ou indirects
                                                         collectif.    A cet égard, nous sommes
     (Région, Communes, autorités politiques,
                                                         particulièrement attentifs à la sensibilisation du
     riverains des travaux, citoyens, services
                                                         personnel et à son implication dans le bon
     internes) exigent, chaque jour davantage, une
                                                         fonctionnent du système au travers,
     organisation globale et sans faille de la qualité
                                                         notamment, de la dynamisation des équipes
     de nos services afin de nous conserver leur
                                                         d’audit interne et de l’activation de groupes de
     confiance.
                                                         travail.
     N'est-ce pas le meilleur moyen de répondre à
                                                         La méthodologie d’organisation par dossier
     leur souhait que de mettre en place un service
                                                         étant au cœur de notre système, notre premier
     qualité, de bâtir une organisation de nos
                                                         objectif est d’améliorer encore sa maîtrise et
     services ayant en permanence cet objectif de
                                                         de la rendre plus efficiente afin de satisfaire
     qualité globale, de le prouver en acquérant et
                                                         toujours plus nos clients.
     en conservant la certification ISO 9001 qui
     correspond à notre type d'activités ?
                                                         Enfin, le maintien d’une dynamique
                                                         d’organisation par objectif avec comme
     Le respect d'une norme internationale est sans
                                                         corolaire l’amélioration continue reste au cœur
     doute le meilleur moyen de faire partie de
                                                         de nos préoccupations.
     l'élite des bureaux d'études, de montrer à nos
     amis et à nos détracteurs, qu'une
     intercommunale, un organisme public comme
     le nôtre, est un outil équivalent, sinon meilleur
     que tous les autres existant sur le marché.

     La satisfaction de notre client doit donc être
     pour chacun d'entre nous l'objectif essentiel de
     son action : ce n'est pas le client qui se plie à
     notre volonté, à notre organisation, à notre
     savoir, c'est nous qui devons répondre à ses
     préoccupations, ses objectifs, ses attentes
     formulées ou non. »

     Le 22 mai 2000, la certification ISO 9001:
     1994 nous était délivrée pour trois ans, délai
     fixé par le référentiel international.

     En 2003, 2006, 2009 et en 2012, IGRETEC

10
PLAN STRATEGIQUE 2014 - 2016
              Les thématiques

                                11
1. L’eau                                                 baignade, prévention de captage, …).

                                                         A ce titre et dans un premier temps, 11 dossiers
     IGRETEC       est    active      en     matière
                                                         prioritaires ont été retenus, à savoir :
     d’assainissement, de collecte et de distribution
                                                           collecteur gravitaire PAE Lobbes-Thuin ;
     de l’eau.
                                                           rénovation de la station d’épuration –
     Afin d’œuvrer davantage encore dans le respect
                                                              Avigroup ;
     des principes du Code de l’Eau – livre II du
                                                           rénovation de la station d’épuration de
     Code de l’Environnement, l’effort sera poursuivi
                                                              Lobbes, Chemin d’Hourpes ;
     pour gérer les aspects du domaine de l’eau,
                                                           rénovation du collecteur de Soleilmont ;
     dont IGRETEC a la charge d’une façon globale et
                                                           rénovation de la station d’épuration de
     intégrée.
                                                              Souvret-Chenoit ;
                                                           collecteur de Velaine ;
     1.1.    Assainissement des eaux                       réhabilitation du bassin d’orage et de la
             usées domestiques                                station de pompage du Lac de Féronval ;
                                                           refoulement du quartier Champ de Justice ;
     En tant qu’Organisme d’Assainissement Agréé           station d’épuration de Thuillies ;
     (OAA), nous nous sommes vu confier par la             reprise des eaux de la station de pompage
     Société Publique de Gestion de l’Eau (SPGE),             "Réunion" vers la station de pompage
     différentes missions en matière de collecte et           "Roosevelt" à Marchienne-au-Pont ;
     d’épuration des eaux usées domestiques.               station d’épuration de Saint-Amand.

     Dans ce cadre et concernant les eaux urbaines       Dans un deuxième temps, et pour autant qu’il
     résiduaires des agglomérations supérieures à        soit fait état d’un niveau d’avancement suffisant
     2.000 habitants, IGRETEC assumera, avec la          des études des dossiers prioritaires, d’autres
     SPGE, la poursuite des actions proposées pour       dossiers pourraient être étudiés au programme
     les périodes 2005-2009 et 2010-2014 et le           2010-2014.
     programme      relatif   à    l’épuration   des
     agglomérations inférieures à 2.000 habitants.       IGRETEC tiendra compte, pour la conception
                                                         des nouvelles installations, des enseignements
     La priorité a été, dans un premier temps, mise      tirés de l’expérience de l’exploitation des
     sur les dossiers faisant actuellement partie des    nouvelles technologies mises en place.
     contentieux européens.
                                                         IGRETEC poursuivra également les opérations
     Les programmes 2005-2009, 2010-2014 ont             d’achat de terrains ou tréfonds et actes
     été traduits en objectifs et plans d’actions dont   nécessaires à l’exécution des travaux de
     les indicateurs d’évaluation sont repris en         réalisation des ouvrages d’épuration.
     annexe.
                                                         De plus, un inventaire détaillé des réseaux
     A ce jour, IGRETEC a rempli ses obligations vis-    d’égouttage de l’aire géographique de la station
     à-vis des contentieux européens. Dès lors, les      d’épuration de Montignies-sur-Sambre est en
     programmes d’investissement de la SPGE ont          cours de réalisation. D’autres communes dont
     été revus à la baisse avec les incidences           Châtelet et Thuin ont également inscrit dans
     suivantes :                                         leur plan triennal le budget nécessaire pour
       le programme d’investissement 2010-2014          réaliser ce travail sur leur territoire.
          a été prolongé jusqu’en 2016 ;
       les priorités d’investissements ont été          IGRETEC poursuivra également sa collecte
          revues afin de finaliser l’assainissement      d’informations sur les techniques d’épuration
          des agglomérations de plus de 2.000 EH et      des eaux pluviales.
          également les zones prioritaires visées par
          la Directive Code de l’Eau (zone de

12
1.2.    Distribution d’eau                            (réparation voirie, matériaux, …).

Afin de conserver l’expérience et le savoir-faire     En outre, IGRETEC lance la notion « d’audit »
acquis durant plus de 60 ans, IGRETEC sera            des voiries afin de permettre à ses communes
particulièrement attentive à rester compétitive       une      objectivation   de     leurs   choix
dans le cadre des marchés de service relatifs au      d’investissement.
métier de la conception de réseaux d’adduction
et de distribution d’eau.                             IGRETEC examinera également les possibilités
                                                      de financement en matière de mise à niveau du
1.3.    Egouttage prioritaire                         réseau d’égouttage défectueux des Villes et
                                                      Communes.
La poursuite du programme de l’égouttage
prioritaire permettra à IGRETEC, pouvoir              1.5.    Etudes Hydrauliques
adjudicateur délégué de la SPGE, de poursuivre,
avec les communes, les études et le suivi des         La maîtrise et l’utilisation progressive de
travaux, en ce compris la gestion financière des      logiciels de modélisation et de simulation de
investissements, qu’elles voudront bien lui           réseaux d’écoulement contribueront également
confier, tant en égouttage exclusif qu’en             à parfaire la qualité des projets. Ceci nous
égouttage conjoint avec des travaux de voirie         permettra également d’être performants lors du
dans le cadre de l’exécution du droit de tirage.      suivi des avis de marchés publics au bulletin
                                                      des adjudications, pour des études à caractère
La concertation sera assurée avec les                 hydraulique.
communes pour convenir, dans l’intérêt
respectif de chacun des pouvoirs adjudicateurs,       Plusieurs communes nous consultent afin de
de la désignation de l’autorité ou de l’organe qui    prévoir des protections contre les inondations,
interviendra en leur nom collectif, à l’attribution   l’expertise d’IGRETEC dans le domaine est une
et à l’exécution du marché.                           priorité au vu des défis en la matière.

1.4.    Espaces publics et voiries                    1.6.    Assainissement Autonome

Suite au défi du renouveau de nos espaces             Compte tenu des objectifs et des échéances
publics tels que les places, squares et voiries,      européennes relatifs à la gestion de l’Eau, le
les projets développés par IGRETEC, se                Gouvernement wallon a procédé à une révision
concentrent sur les notions de durabilité,            de la législation relative à l’assainissement
d’entretien, d’harmonisation des lieux et de          autonome.
soucis d’éclairage sécuritaire et esthétique, et
cela pour procurer à l’usager des espaces             La priorité est dorénavant donnée aux
urbains et publics de qualité.                        habitations existantes situées dans des zones
                                                      dites prioritaires, c'est-à-dire là où les eaux
Pour ce faire, une collaboration étroite avec les     usées     rejetées      ont     une    incidence
services environnementaux et architecturaux           environnementale importante (zones de
régionaux et communaux est mise en place.             baignade, zone de captage, …).
                                                      Dans ces zones, le régime d’assainissement le
L’esthétisme et la technique se réunissent au         plus approprié (assainissement groupé ou à la
profit de l’environnement global.                     parcelle) est fixé au terme d’une étude
                                                      technique et environnementale.
De plus, le partage d’expertise entre Maître
d’Ouvrage, Bureau d’Etudes et entrepreneurs           IGRETEC a été chargé, par la SPGE, de la
sera organisé afin que chaque étude soit              réalisation de ces « études de zones » sur
adéquate aux besoins et aux contraintes réelles       l’entièreté de son territoire d’assainissement.

                                                                                                         13
L’ensemble de ces études ayant été finalisé en
     2009, IGRETEC assure à présent le suivi               1.7.    Exploitation
     technique et administratif de celles-ci, en
     collaboration avec les communes et la SPGE.
                                                           En matière d’épuration des eaux usées,
     Parallèlement,    IGRETEC      entreprend    la
                                                           IGRETEC est reconnu en qualité d’Organisme
     réalisation « d’études de zones » pour les
                                                           d’Assainissement Agréé selon l’arrêté du
     secteurs inscrits en assainissement transitoire
                                                           Gouvernement wallon (AGW) du 01 janvier
     au Plan d’Assainissement par Sous-bassin
                                                           1987, modifié par l’AGW du 06 mai 2004 sur le
     Hydrographique (PASH). Ces dernières
                                                           territoire de 23 villes et communes associées :
     permettront de fixer définitivement le régime
     d’assainissement, autonome ou collectif, de ces       Aiseau-Presles, Beaumont, Charleroi, Châtelet,
     zones.                                                Chimay, Courcelles, Erquelinnes, Farciennes,
                                                           Fleurus,     Fontaine-l’Evêque,   Froidchapelle,
     Depuis 2009, de nouvelles dispositions                Gerpinnes, Ham-sur-Heure, Les Bons Villers,
     réglementaires       relatives   aux     systèmes     Lobbes,      Merbes-le-Château,     Momignies,
     d’épuration individuelle précisent le régime de       Montigny-le-Tilleul, Pont-à-Celles, Sivry-Rance
     contrôle des installations (Art R.304 et R.307        et Thuin, ainsi que les anciennes communes de
     du Code de l’Eau).                                    Tamines et Moignelée.
     Parmi les trois types de contrôle prévus
     (installation, fonctionnement et exploitation), la
     réglementation stipule que ceux liés à
     l’installation sont du ressort de l’Organisme
     d’Assainissement        Agréé     dont      dépend
     l’immeuble en assainissement autonome.
     Pour rappel, dans le cas d’IGRETEC, les
     communes concernées sont Aiseau-Presles,
     Beaumont, Charleroi, Châtelet, Chimay,
     Courcelles, Erquelinnes, Farciennes, Fleurus,
     Fontaine-l’Evêque, Froidchapelle, Gerpinnes,
     Ham-sur-Heure – Nalinnes, Les Bons Villers,
     Lobbes,       Merbes-le-Château,       Momignies,
     Montigny-le-Tilleul, Pont-à-Celles, Sivry-Rance
     et Thuin. A celles-ci s’ajoutent les anciennes
     communes de Tamines et Moignelée.
     Sur ce territoire, IGRETEC restera donc
     également le contrôleur officiel des systèmes
     d’épuration individuelle lors de leur installation.

     Enfin, IGRETEC participe activement aux travaux
     du Comité d’experts chargé de l’agrément des
     systèmes d’épuration individuelle.

     D’une manière générale, pour tous nos métiers,
     l’accroissement    de     nos    connaissances
     technologiques, des réglementations diverses et
     de notre maîtrise des règles de sécurité, alliés à
     un personnel bénéficiant de formations
     théoriques      et     pratiques    spécifiques
     contribueront à l’amélioration de la qualité du
     service. La gestion des risques en sera
     renforcée.

14
Sur ce territoire d’environ 1.200 km², nous         La capacité totale actuelle de nos ouvrages est
exploitons, à l’heure actuelle, 45 stations         de 605.500 EH, ceux-ci sont épurés au moyen
d’épuration dont la taille varie de 100 à 200.000   de techniques variées (boues activées, procédé
équivalents-habitants (EH) ; 104 stations de        SBR, biodisques, lagunage, lit bactérien).
pompage ainsi qu’un réseau de 335 km de
                                                    En 2012, le volume total d’eaux usées traitées
collecteurs.
                                                    dans nos ouvrages atteignait les 44,5 millions
                                                    de m3.

                                                                                                      15
Certains de nos ouvrages sont équipés              Au cours des trois prochaines années, notre
     d’installations spécifiques permettant de rendre   objectif principal sera de maintenir et
     des services annexes. Ainsi, les stations          d’améliorer la qualité de nos prestations.
     d’épuration de Roselies, Marchienne, Viesville,
                                                        Ainsi l’année 2014 sera l’année de notre 4ème
     Beaumont et Virelles disposent d’unités de
                                                        recertification ISO 14001 et de l’enregistrement
     réception de gadoues de fosses septiques et
                                                        EMAS de nos ouvrages. Pour rappel, notre
     moyennant la signature préalable d’une
                                                        première certification 14001 remonte au 2
     convention, les vidangeurs agréés peuvent venir
                                                        octobre 2002.
     y décharger gratuitement ce type de produit
     collecté auprès de particuliers.
     De même, la station d’épuration de Marchienne-
     au-Pont est équipée d’une unité de traitement
     des curures d’avaloir. Moyennant également la
     signature d’une convention, les communes
     peuvent y amener les produits issus de
     l’entretien de leur réseau d’égouttage.
     En outre, IGRETEC est également reconnue
     comme organisme de démergement agréé
     selon l’arrêté du Gouvernement wallon du 09
     juillet 1987 sur le territoire des communes
     d’Aiseau-Presles, de Charleroi, de Farciennes et
     de Sambreville (Tamines).
     A ce titre, nous exploitons 9 stations de
     pompage qui permettent de protéger des
     inondations les terrains qui ont subi des
     affaissements miniers.

                                                        Il faut noter ici qu’une réflexion est actuellement
                                                        menée au sujet du scope des certificats EMAS.
                                                        De nouveaux ouvrages seront proposés à
                                                        l’enregistrement et ce, conformément aux
                                                        décisions qui seront prises.
                                                        Dans ce cadre, nous envisageons également de
                                                        revoir, au cours de ce cycle de 3 ans,
                                                        l’ensemble des analyses environnementales et
                                                        de sensibiliser à nouveau l’ensemble du
                                                        personnel à notre Système de Management
                                                        Environnemental.
                                                        Nous continuerons à veiller à l’application des
                                                        textes légaux. Ainsi, nous veillerons au respect
                                                        de la nouvelle réglementation relative à
                                                        l’utilisation de produits « phytosanitaires » et à
                                                        la mise en conformité de nos installations
                                                        électriques par rapport au RGIE1 (échéance le
                                                        31/12/2016).
                                                        1
                                                            Règlement général sur les installations électriques

16
Courant 2014, notre enregistrement en tant que       Ceci facilitera davantage les réponses aux
transporteur de déchets autres que dangereux         demandes d’impétrants, la gestion courante des
et inertes devra également faire l’objet d’un        collecteurs ainsi que la gestion des futurs
renouvellement.                                      investissements nécessaires pour maintenir les
                                                     installations opérationnelles.
De même, les demandes de renouvellement de
nos permis d’exploiter venant à échéance seront
introduites auprès des autorités responsables.
En     termes     de     communication, nous
maintiendrons les actions visant à sensibiliser le
jeune public à la nécessité de préserver la
ressource naturelle en eau. Cette sensibilisation
repose principalement sur les visites de la
station d’épuration de Montignies-sur-Sambre,
organisées les 1er et 3ème mardis de chaque mois
(sauf juillet et août), à destination des écoles
ainsi que sur notre participation aux Journées
Wallonnes de l’Eau.
Sur le plan plus technique, nous reprendrons en
exploitation les ouvrages étudiés par notre
bureau d’études.
Ainsi, début 2014, nous finaliserons la reprise
en exploitation de la station d’épuration de
Fontaine-l’Evêque (7.000 EH), réhabilitée en vue
de permettre l’élimination de l’azote et du
phosphore.

Courant 2015, c’est la nouvelle station
d’épuration de Fleurjoux qui devra faire l’objet
d’une reprise. Et pour finir, en 2016, ce sera la
nouvelle station d’épuration de Lobbes Bonnier
(600 EH).
En ce qui concerne les nouveaux collecteurs et
les nouvelles stations de pompage (notamment
tous les ouvrages concernés par les contentieux
européens), ils seront mis en service au fur et à
mesure de leur achèvement.
Afin d’optimiser la gestion de nos ouvrages,
nous poursuivrons la mise en place de notre
GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par
Ordinateur).
Enfin, nous poursuivrons également la
caractérisation de notre réseau de collecte et
l’encodage des données dans la base Infonet©.
Cet outil permettra à terme de disposer d’un
cadastre précis des réseaux ainsi que de leur
état général et des problèmes particuliers
rencontrés.

                                                                                                      17
2. L’énergie                                       termes de diversification des participations, a
                                                        contribué à atteindre cet objectif depuis de
                                                        nombreuses années.
     2.1.    Gestion des Participations
                                                        Villes et Communes associées à l’I.P.F.H.

                                                        2.1.2. Secteur 3
     2.1.1. Gestion de l’IPFH
                                                        Depuis 2008, IGRETEC, au travers de son
     En 2008, suite à la restructuration de             Secteur 3, verse ainsi aux Villes et Communes
     l’actionnariat de l’Intercommunale Pure de         les dividendes relatifs aux participations dans le
     Financement du Hainaut (en abrégé I.P.F.H.),       secteur de l’énergie.
     IGRETEC a intégré le capital de cet outil
     financier au service des communes, à l’instar      En 2012, le Secteur 3 a attribué aux Villes et
     des intercommunales IDEA et IDETA.                 Communes associées un montant de
                                                        20.327.909,45 €
     A travers ce changement de structure, les Villes
     et Communes, via leur intercommunale de            En outre, le Secteur 3 s’est vu confier la
     développement économique, ont ainsi vu leur        diversification des participations énergétiques
     rôle évoluer vers un rôle d’acteur dans des        au niveau local, ainsi que la création et le
     projets locaux de production d’énergie initiés     développement de services en matière
     sur leur territoire.                               d’efficacité énergétique, au profit de ses Villes et
                                                        Communes associées. Il faut en effet noter que
     Rappelons également que l’I.P.F.H. est le relais   les défis à relever par le secteur public, en
     des participations communales dans le secteur      termes d’efficience énergétique et de recours à
     de l’énergie au niveau européen, fédéral et        l’énergie renouvelable sont très ambitieux.
     régional. En quelques chiffres, cette
     intercommunale qu’IGRETEC gère depuis des          Les projets décrits par ailleurs poursuivent
     décennies, possède un portefeuille de              l’objectif d’aider les villes et communes du
     participations, acquis pour plus de 467 millions   Secteur 3 à les relever.
     d’euros, dont la valeur actuelle dépasse le
     milliard d’euros. En 2012, l’I.P.F.H. a versé un   2.2. Services énergétiques
     montant de 48.812.500,00 € à ses associés, au
     titre de dividendes.
                                                        2.2.1. Centrale d’achat d’énergie
     La stabilité des revenus issus du secteur de
                                                        Ce regroupement, réalisé sous forme de
     l’énergie et versés chaque année aux
                                                        marchés conjoints de gaz et d’électricité, a pour
     communes, reste un enjeu primordial pour
                                                        but de réaliser des économies d’échelle en
     IGRETEC. Sa politique proactive, menée en
                                                        termes de gestion et de réalisation des marchés

18
publics mais également d’atteindre une stabilité     Les choix qui ont été posés lors de
budgétaire dans la composante négociable des         l’établissement des cahiers des charges ont
prix de l’électricité et du gaz.                     permis d’éviter un éclatement budgétaire suite à
La Centrale d’achat d’énergie, c’est aussi une       la crise de 2008 et aux hausses continues des
plate-forme web, mise à la disposition des           prix de l’énergie connues en 2011 et 2012.
adhérents. Elle permet de suivre l’évolution des     Aujourd'hui, la Centrale d’achat gère quelque
consommations des différents points de               9000 points de fourniture pour une
fourniture et ce, quel que soit le fournisseur qui   consommation annuelle de 300 GWh
remporte les marchés.                                d’électricité verte et 500 GWh de gaz.

Les derniers marchés, qui couvrent la période        Les prix 2013 – 2015 de l’électricité, 100%
2013-2016, s’inscrivent dans un objectif de          verte, subissent une diminution de 4,02 % par
sensibilisation des adhérents au suivi des           rapport à 2012 ; c’est donc un prix fixe qui
consommations.                                       s’appliquera pour l’ensemble des adhérents
                                                     pendant les 3 prochaines années. Pour le gaz,
Évolution des marchés                                les prix sont d’ores et déjà fixés pour une durée
                                                     de 4 ans et leur l’augmentation n’excède pas
                                                     0,10 % par rapport au marché précédent. Nous
                                                     avons ainsi obtenu un prix stable du gaz
                                                     pendant près de 10 ans.

                                                     Les résultats des marchés ont donc rencontré
                                                     les objectifs fixés :
                                                         limiter les hausses de prix ;
                                                         prouver l’utilité et la rentabilité des
                                                          marchés conjoints ;
                                                         offrir aux adhérents une stabilité
                                                          budgétaire dans la composante négociable
                                                          du prix de l’électricité et du gaz.

                                                     Les marchés 2013-2016 s’inscrivent donc dans
                                                     la pérennisation du concept d’achat groupé
                                                     d’énergie et garantissent aux adhérents des
                                                     coûts rencontrant leurs attentes en termes de
                                                     stabilisation des prix.

                                                     Les engagements pris par rapport aux
                                                     adhérents seront bien entendu maintenus. Dans
Les premiers marchés 2007-2009 ont réuni 205         ce cadre, le choix d’une énergie issue d’une
adhérents, les seconds marchés 2010-2012 ont         production renouvelable sera privilégié.
rassemblé 216 adhérents, et 239 adhérents
sont concernés par les marchés 2013-2016.            La quatrième génération de marchés pour des
                                                     fournitures à partir du 1er janvier 2017 est déjà à
Notre souci est d'adapter les cahiers des            l’étude.
charges d’achat d’électricité et de gaz à
l'évolution de l'offre de fourniture. C’est ainsi    2.2.2. Efficacité énergétique : solutions
que, notamment, de nouveaux services ont été                pour les Villes et Communes
proposés aux adhérents comme la vente de
certificats verts et des kWh produits par les        Aujourd’hui, les Villes et Communes doivent
unités de production décentralisées.                 faire face à de nombreux défis, la gestion

                                                                                                           19
durable de l’énergie constitue un élément             grâce au remplacement des luminaires
     stratégique de développement local.                   et/ou l’installation de systèmes de
                                                           détection de présence ;
     Grâce aux fonds propres constitués par le
                                                           placer des systèmes de cogénération, ce
     secteur 3, IGRETEC aide les Villes et
                                                            qui permet de pourvoir à une partie des
     Communes, affiliées à ce secteur, en matière de
                                                            besoins en chaleur et électricité d’un
     gestion durable de l’énergie du patrimoine
                                                            bâtiment.
     communal en mettant en œuvre des solutions
     visant l’efficacité énergétique dans les              placer des panneaux photovoltaïques ou
     bâtiments publics.                                     des chauffe-eau solaires. Même si la
                                                            priorité est donnée aux investissements
     IGRETEC propose aux Villes et Communes une             relatifs à l’isolation et au remplacement des
     analyse des performances énergétiques du parc          systèmes HVAC avant d’envisager
     de bâtiments communaux identifiant les plus            l’utilisation d’énergie renouvelable, ces
     énergivores. Après la sélection des bâtiments          techniques pourraient être envisagées dans
     prioritaires, IGRETEC peut alors concevoir,            certains cas ;
     mettre en œuvre et financer des solutions            agir sur les systèmes de ventilation en
     assurant des économies d’énergie. A l’issue           plaçant de préférence des systèmes double
     des      investissements,  un     suivi    des        flux avec récupérateur de chaleur. En cas
     consommations est alors mis en place ainsi que        d’impossibilité technique de mettre en
     des campagnes de sensibilisation.                     œuvre ce système, un système plus simple
                                                           est envisagé dans le respect des normes
     Quels sont les investissements visés par ce           en vigueur.
     service ? En voici quelques exemples :
        agir sur l’enveloppe du bâtiment en isolant   Le potentiel d’investissement s’élève à quelque
         les murs, les sols, les planchers de          75.000.000 €, hors subsides, cette enveloppe
         greniers et toitures. Le remplacement des     étant reconstituée via les économies réalisées
         châssis/vitres constitue souvent un           pour être de nouveau investie.
         investissement important associé à un
         temps de retour sur investissement élevé.     À l’heure de la rédaction de ce Plan Stratégique,
         IGRETEC est en mesure d’en financer une       9 villes et communes ont adhéré à ce nouveau
         partie, mais peut difficilement prendre       service. Près de 20 chantiers seront initiés en
         l’ensemble du budget du projet à sa charge    2014 pour un budget d’investissements de
         pour des questions de rentabilité. Un co-     l’ordre de 4.000.000 €.
         financement est alors envisagé en parallèle
         à la recherche de subsides ;                  2.2.3. Production d'énergie
        agir sur les installations de chauffage en
                                                       En termes de diversification des participations
         remplaçant les chaudières, en optimalisant
                                                       dans le secteur de l’énergie, IGRETEC
         les systèmes de régulation et de
                                                       ambitionne notamment de soutenir les appels à
         distribution de la chaleur, en isolant les
                                                       partenariat afin de cofinancer des projets de
         tuyauteries et        les accessoires en
                                                       production d’énergie renouvelable, notamment
         chaufferie et dans les locaux non-
                                                       la production éolienne, sur les Parcs d’Activités
         chauffés ;
                                                       Économiques.
        agir sur les systèmes de production d’eau
         chaude sanitaire en adaptant les              La réforme menée par le Gouvernement wallon
         installations en fonction des besoins réels   dans le cadre du plan Qualiwatt et Solwatt ne
         des utilisateurs ;                            nous a pas permis de lancer des appels à
        agir sur les systèmes d’éclairage en          partenariats dans cet environnement législatif
         optimalisant les installations existantes,    instable. IGRETEC envisage donc de relancer les

20
appels à partenariat dans le courant 2014 afin      travers de la participation à des salons à
de maximiser les chances de réussite de ces         thématique "habitation "et en assurant le suivi
projets.                                            des actions promotionnelles, en matière
                                                    d’énergie, menées par le SPW.
Début 2014, une nouvelle campagne
d’information sur les services proposés par le      2.2.5. Energie grise
secteur 3 d’IGRETEC aux Villes et Communes
associées sera lancée. Nous y rappellerons          Dans la continuité de l’écoconstruction, du bilan
notre expertise pour la concrétisation de projets   carbone et récemment de la Performance
à caractère innovant en matière énergétique         Énergétique des Bâtiments (PEB), l’approche de
dans le cadre du droit de tirage pour les           la notion de cycle de vie d’un produit où
investissements relatifs aux travaux subsidiés.     "l’énergie grise" est clairement promue par les
                                                    directives européennes.
Cette campagne sera répétée en fonction du
calendrier de programmation du droit de tirage      Cette approche est fondée sur la prise en
ainsi que de l’évaluation subventionnelle           compte des impacts des produits de
d’innovations     en    matière      d’énergie      construction tout au long de leur cycle de vie,
renouvelable.                                       des ressources naturelles dont ils proviennent,
                                                    depuis leur fabrication, leur utilisation et leur
Une fiche relative à la récupération de l’énergie   commercialisation jusqu’à leur éventuelle
calorifique des eaux usées domestiques sera         transformation en déchets.
introduite dans le cadre de la programmation
FEDER 2014 – 2020 « grappe de projets               Notre Bureau d’Etudes a l’ambition de s’inscrire
énergie » dans le but d’une opération pilote et     pleinement dans la connaissance des analyses
innovante.                                          d’énergie grise et de les prendre en
                                                    considération dans ses futures études.
2.2.4. Guichet de l’Energie                         Pour ce faire, l’application première sera basée
                                                    sur l’étude de l’impact environnemental de la
L’expérience d’IGRETEC dans le secteur              reconversion du bâtiment sis boulevard
énergétique résidentiel se concrétise également     Mayence, ce qui permettra à notre bureau, à
dans le conseil au particulier au travers d’un      l’instar "d’Eole" pour l’écoconstruction, d’établir
guichet ouvert au public mais également en          une base de données réelle et pratique.
allant à la rencontre du citoyen et ce, depuis
1987.                                               Outre le bilan de l’énergie grise de la
                                                    construction, nous procèderons, une fois le
Les conseillers IGRETEC du Guichet de l’Energie     bâtiment réalisé, aux mesures et bilans concrets
assurent ainsi le relais vers les citoyens de la    de sa maintenance, éléments qui nous
région de Charleroi, tant en ce qui concerne les    serviront, sur base de l’expérience que nous
primes, les systèmes de chauffage, les              allons acquérir, à offrir consultance et expertise
matériaux d’isolation ainsi que les techniques      dans les domaines de l’écoconstruction dans
de mise en œuvre, la performance énergétique        leur globalité.
des bâtiments et la certification de ceux-ci.
                                                    Cela nous conduira, dans les années à venir, à
De plus, le Guichet de l’Energie assure la          mettre en place une structure dotée d’outils
gestion des dossiers introduits par les CPAS        adéquats et performants qui nous permettront
pour l’opération "MEBAR "subsidiée par le           de collaborer avec l’industrie et les pouvoirs
Service Public de Wallonie (SPW) en faveur des      publics. Cette structure constituera le support
ménages à revenus modestes.                         méthodologique des pratiques d’achats ou de
                                                    constructions "vertes".
Il contribue également à assurer la transmission
de l’évolution technologique à la population au

                                                                                                          21
2.2.6. Diagnostics énergétiques

     Les mesures prises ces dernières années en
     matière d’énergie sont souvent l’apanage des
     grosses sociétés, le gaspillage énergétique étant
     plus difficile à maîtriser par les petites et
     moyennes entreprises et les administrations.

     Or, des solutions existent pour diminuer la
     facture énergétique. C’est dans ce cadre
     qu’IGRETEC continue d’assister les entreprises
     et administrations dans les démarches
     suivantes :
       Analyse de la situation existante :
     Établissement de profils de charges, examen
     des installations et activités énergivores,
     détermination de l’efficience énergétique,
     analyse des pratiques de l’entreprise (éclairage,
     chauffage, ventilation, ...), etc.
       Recherche de solutions alternatives :
     Récupération d’énergie, appareillages moins
     énergivores, recours à des énergies de
     remplacement moins coûteuses (panneaux
     solaires, éoliennes, biogaz, etc.), lissage des
     pointes horaires, changement des mentalités
     (campagne de sensibilisation, habitudes moins
     énergivores), etc.
         Obtention de subsides permettant la mise
          en œuvre des solutions alternatives :
     Aide à la consultance, à l’obtention de subsides
     pour l’installation de capteurs solaires, etc.

     D’autre part, nous avons obtenu du SPW
     l’agrément en qualité de responsable PEB
     (Performance Énergétique des Bâtiments).

22
3. L’Environnement et                                  A travers le premier Plan Marshall et sa suite, le
                                                       Plan Marshall 2.Vert, le Gouvernement wallon a
   l’Urbanisme                                         libéré d’importants moyens financiers pour
                                                       l’éradication des friches en Wallonie.
Rencontrer durablement les besoins sociaux,
                                                       L’essentiel de ces moyens est dévolu à la
économiques,              patrimoniaux            et
                                                       dépollution des sites qui seront traités par la
environnementaux de la collectivité est une
                                                       SPAQuE ou par les communes.
mission      clé    d’IGRETEC.       Une      équipe
                                                       En tant que partenaire privilégié des communes
pluridisciplinaire travaille à ce territoire durable
                                                       de notre territoire d’action, nous poursuivrons
en réalisant des études environnementales et en
                                                       notre rôle de conseiller auprès d’elles, que ce
concevant des projets d’aménagement et
                                                       soit en termes de projet de réaménagement de
d’urbanisme, tant pour des clients publics ou
                                                       ces sites ou en termes d’accompagnement tout
privés que pour les besoins propres de
                                                       au long des différentes procédures.
l’intercommunale.
                                                       En      s’appuyant     sur     cette     expertise
En 2015, IGRETEC renouvellera son agrément
                                                       environnementale et urbanistique, IGRETEC
pour poursuivre sa mission d’auteur d’études
                                                       poursuivra la conception de Parcs d’Activités
d’incidences sur l’environnement partout en
                                                       Economiques durables et attractifs, en
Wallonie.
                                                       privilégiant, dès l’avant-projet, l’utilisation
Par ses évaluations environnementales,                 parcimonieuse du sol, l’intégration au cadre de
IGRETEC continuera à fournir une aide à la             vie, la préservation du milieu, l’efficience
décision aux autorités chargées de la délivrance       énergique et la maîtrise de la mobilité.
de permis, un appui technique aux maîtres
d’ouvrage pour l’intégration environnementale          L’agrément en tant qu’expert en pollutions du
de leurs projets et un outil d’information pour        sol et du sous-sol sera renouvelé afin de
tout tiers concerné par ces projets (riverains,        poursuivre l’accompagnement des sociétés
services publics, …).                                  privées et des organismes publics dans la
En complémentarité avec cette approche                 caractérisation et l’assainissement de sites
environnementale et en parfaite coordination           pollués. Cette compétence sera bien entendu
avec les pouvoirs locaux et régionaux, IGRETEC         mise à profit par l’intercommunale lors de ses
continuera de concevoir des projets                    opérations immobilières ou de maîtrise
d’urbanisme et d’aménagement du territoire et          d’ouvrage.
ce,     conformément       aux      dispositions       IGRETEC poursuivra le recensement des friches
réglementaires qui seront mises en place par le        du Grand Charleroi et accompagnera ses
nouveau Code du Développement Territorial              communes pour le montage de projets
(CoDT). Dans cette optique, IGRETEC                    d’assainissements, en coordination avec les
consolidera ses agréments et visera l’octroi de        opérateurs publics de référence, la SPAQuE et le
nouveaux agréments éventuellement exigés par           Service Public de Wallonie - Direction générale
le CoDT, en vue de continuer sa mission                opérationnelle Aménagement du territoire,
d’assistance aux communes et aux promoteurs            Logement, Patrimoine et Energie (DG04).
privés pour mener leur projet à bien.
                                                       En suivant de près toutes les évolutions du
En aménagement opérationnel, IGRETEC                   cadre réglementaire de l’environnement et de
continuera à fournir toute la chaîne de services       l’urbanisme, IGRETEC restera un conseil de
permettant d’aboutir à la réhabilitation d’une         référence pour tous les porteurs de projets en
friche industrielle ou à la rénovation d’un            Wallonie. IGRETEC continuera de fournir son
quartier : depuis les premiers croquis                 appui pour l’élaboration de demandes de permis
d’intention jusqu’à la réception définitive des        d’environnement      ou     unique  et    pour
travaux.                                               l’accompagnement administratif de ces
                                                       dossiers.

                                                                                                            23
4. Création et gestion                               La sortie principale du nouveau PAE de
                                                          Charleroi-Airport II, dernière phase des travaux
        d’Infrastructures d’accueil                       d’infrastructures, sera réalisée à la fin de l’année
                                                          2014 et permettra de rejoindre le réseau
     4.1. Les Parcs d’Activités                           autoroutier via la chaussée de Bruxelles.
          Economiques

     IGRETEC gère aujourd’hui 20 Parcs d’Activités
     Economiques. Représentant quelque 1000
     hectares de terrains à vocation économique, ils
     accueillent environ 650 entreprises pour plus de
     20.000 travailleurs.

     Parmi ceux-ci, on recense 16 Parcs
     généralistes,   1     Parc      scientifique  et
     technologique, 2 Parcs logistiques et une plate-
     forme multimodale permettant des solutions de
     transport combiné : eau, rail et route.

     Inaugurés en mai 2013, les Parcs d’Activités
     Economiques de Charleroi-Airport I et II, d’une
     superficie globale de 60 hectares, ont offert une
     première réponse à la quasi saturation des
     Parcs existants. En effet, seuls l’Aéropole et les
     Parcs d’Activités Economiques de Fleurus-
     Farciennes, Thuin-Donstiennes et Solre-sur-
     Sambre présentent encore quelques parcelles
     disponibles.
                                                          4.1.2. L’ECOPOLE
     Il s’agit là des premiers fruits d’un programme
                                                          Ce nouveau Parc d’Activités Economiques, pôle
     de développement portant sur 500 nouveaux
                                                          régional du développement durable, est situé
     hectares et pour lequel nous mettrons à profit la
                                                          sur les territoires communaux de Farciennes,
     période 2014-2016 afin de poursuivre et
                                                          Aiseau-Presles et Sambreville, le long de la
     finaliser les projets détaillés ci-dessous,
                                                          route de la Basse Sambre (N 90). Sa vocation
     l’objectif étant toujours de pouvoir proposer aux
                                                          sera d’accueillir aussi bien des entreprises, que
     entreprises une gamme variée d’infrastructures
                                                          des centres de formation et des centres de
     d’accueil adaptées à leurs besoins.
                                                          recherches ayant tous pour objectif de tendre
                                                          vers un meilleur respect des principes du
     IGRETEC Nord                                         développement durable.
     4.1.1. Les Parcs d’Activités Economiques
            « Charleroi-Airport I» et « Charleroi-
            Airport II »
     Localisés au Nord de Charleroi, le long de
     l’autoroute Charleroi Bruxelles, ces deux Parcs
     offrent 60 ha de terrains supplémentaires.
     Ils font actuellement l’objet d’aménagements
     complémentaires de convivialité. Les chantiers
     seront terminés respectivement en 2014 et en
     2015.

24
Traversé par la Sambre, le parc a un potentiel       de base a été étendu en termes de sources
foncier de 150 ha.                                   d’approvisionnement, principale (existante) et
Les terrains seront disponibles en 2014.             additionnelles (en projet), et de bénéficiaires
                                                     (les habitations situées le long du réseau de
Le chantier du raccordement direct de la voirie
                                                     chaleur).
de désenclavement à la RN 90 sera lui terminé
                                                     La deuxième partie, la faisabilité technique, est
au second semestre 2014.
                                                     en cours d’études pour tous les scénarii.
Suite à l’appel à projets Eco zoning du
                                                     Concernant la prospection des investisseurs, les
Gouvernement wallon du 31 janvier 2011, des
                                                     entreprises qui souhaitent s’installer dans
études pilotes ont été initiées sur deux sites,
                                                     l’ECOPOLE        devront    d’abord     prendre
l’ECOPOLE et le PAE de Chimay-Baileux.
                                                     l’engagement de respecter la chaine de valeur
Les différentes thématiques de l’écologie            prédéfinie :
industrielle abordées visent à :                       Conformité au Plan de Secteur ;
1. Développer une plateforme de valorisation              Conformité aux secteurs d’activités
   de matières secondaires mutualisées ;                      autorisés ;
                                                              Conformité à la philosophie du
2. Favoriser la production d’énergie verte                        développement durable ;
   (électricité et chaleur), notamment au départ                    Obtention du Passeport Vert.
   de la biomasse locale, et développer un           Ensuite, la prospection des investisseurs
   réseau de chaleur visant à optimiser              s’établira en partenariats avec l’Office for
   l’utilisation de l’énergie produite (énergie de   foreign Investors (OFI) et avec les pôles de
   chauffage et/ou chaleur de process                compétitivité Mecatech et Greenwin en vue de
   industriel) ;                                     rencontrer la thématique de développement
3. Développer un outil de gestion intégré, en        durable de l’ECOPOLE.
   ligne directe avec les principes d’écologie
   industrielle et assurant une mutualisation        4.1.3. L’extension du parc logistique de
   maximale de services.                                    Courcelles
4. Echanger l’énergie sous forme de froid et/ou      L’extension du parc logistique de Courcelles,
   de chaleur par l’utilisation des matières         localisée au Nord de l’autoroute E42, une des
   secondaires du site par la bio méthanisation      autoroutes majeures de Wallonie, permettra à
   et la création d’unité de cogénération.           terme     d’offrir  193     ha    de   terrains
                                                     supplémentaires. Elle sera principalement
5. Gérer les eaux : estimer les consommations,
                                                     dédicacée à l’accueil d’entreprises nécessitant
   identifier et diversifier les sources
                                                     une connexion rapide et aisée aux grands axes
   d’approvisionnement.
                                                     de transports autoroutiers.
Suivant les résultats des études en cours, les
                                                     Les années à venir seront consacrées à la
projets identifiés seront mis en application en
                                                     réalisation des diverses études (étude
fonction de leur faisabilité technique,
                                                     d’incidences    sur    plan,     dossier  de
administrative, commerciale et juridique.
                                                     reconnaissance, études techniques…). Ces
                                                     étapes franchies, l’acquisition des terrains
Plus particulièrement, dans le cadre du projet
                                                     pourra débuter avant l’équipement et la
d’Eco zoning ECOPOLE, la pertinence de la mise
                                                     commercialisation des parcelles.
en place d’un réseau de chaleur a été étudiée.
Un premier scénario retenu utilise une source
d’approvisionnement existante pour fournir du        4.1.4. Extension du Parc d’Activités
chauffage et de l’eau chaude sanitaire aux                  Economiques de Fleurus-Farciennes
bâtiments publics situés à proximité du              L’extension du Parc d’Activités Economiques de
périmètre et à des entreprises qui s’installeront    Fleurus-Farciennes est localisée au sud de
prochainement dans l’ECOPOLE. Ce scénario            l’E42. Cette extension couvrira 100 ha et sera

                                                                                                         25
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler