Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques

 
Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
Travailler l’oral
      dans le cadre de l’Enseignement de spécialité
Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
                      1ère générale

                   Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
Travailler l’oral (Extraits de programme)
 « Organisation du programme
 (…) Les jalons peuvent être traités de diverses manières, notamment par une présentation conduite par le
 professeur comme par des exposés et/ou des dossiers individuels ou collectifs à l’initiative des élèves,

 « Mise en œuvre du programme
 (…) L’enseignement donne aussi aux élèves l’opportunité (…) d’élaborer des projets qui les invitent à se
 documenter et à développer leurs capacités d’expression, écrite et orale.

 « Une spécialité qui prépare à la réussite dans un grand nombre de cursus
 (…) Grâce à cet enseignement, l’élève développe en effet les compétences utiles à la réussite des études
 dans le supérieur : (…) qualité de l’expression écrite ou orale, curiosité intellectuelle

 « Une spécialité déployée sur le cycle terminal
 L’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques prend en compte les
 acquis des enseignements communs de seconde, particulièrement en histoire-géographie et en sciences
 économiques et sociales.
                            ➔ Capacités travaillées et méthodes acquises en histoire et en géographie
                            (…) Cet enseignement contribue au développement des compétences orales à travers
                            notamment la pratique de l’argumentation. Celle-ci conduit à préciser sa pensée et à expliciter
                            son raisonnement de manière à convaincre.

                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
Travailler l’oral (Extraits de programme)

  Capacités travaillées et méthodes acquises
  Outre les compétences et méthodes travaillées dans l’enseignement commun d’histoire-géographie,
  l’enseignement de spécialité d’histoire-géographie, géopolitique et sciences politiques est l’occasion de
  mettre l’accent sur quelques capacités et méthodes particulièrement utiles.
  (…)

  S’exprimer à l’oral : tout en consolidant l’expression écrite, l’enseignement de spécialité est un moment
  privilégié pour développer une expression orale construite et argumentée. La prise de parole en cours est
  encouragée, tout comme les exposés individuels et collectifs. En première, il convient de s’assurer d’une
  prise de parole régulière, structurée et pertinente. En terminale, les élèves sont encouragés à prendre la
  parole pendant une durée plus longue, afin de se préparer à l’épreuve orale de l’examen.

                                        Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
Travailler l’oral – une nouvelle épreuve
  Extrait du BO n° 29 du 19 juillet 2018

  Article 8 - Une épreuve
                     obligatoire orale terminale de vingt minutes (20 minutes)
  est préparée pendant le cycle terminal. Elle porte sur un projet adossé à un ou
  deux enseignements de spécialité choisis par le candidat.
          Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal : savoir s'exprimer dans un
          français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle. Parce que
          l'aisance à l'oral constitue un marqueur social, il convient justement d'offrir à tous les élèves
          l'acquisition de cette compétence. L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès
          la classe de première par l'élève.
          Cet oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à un ou deux enseignements
          de spécialité choisis par l'élève et un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer la capacité de
          l'élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment
          scientifiques et historiques. Le jury sera composé de deux professeurs.

                                           Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Travailler l'oral dans le cadre de l'Enseignement de spécialité Histoire-Géographie, Géopolitique et Sciences Politiques
L’ORAL : UN OUTIL AU SERVICE DES APPRENTISSAGES

EPREUVE OBLIGATOIRE ORALE DE TERMINALE
                                                                                                                  ● un oral pour échanger,
« un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer la                                                           réagir, convaincre
capacité de l'élève à analyser en mobilisant les                                                                       EPREUVE OBLIGATOIRE ORALE DE TERMINALE
connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment                                                             « un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer
scientifiques et historiques. »                                                                                        la capacité de l'élève à analyser en mobilisant les
                                                                                                                       connaissances acquises au cours de sa scolarité,
    ● un oral pour penser,                                                                                             notamment scientifiques et historiques. »
pour argumenter, analyser
                                                                 L’ É P R E U V E O R A L E T E R M I N A L E

                                                      Des capacités langagières
                                                       multiples à construire

        ● un oral pour faire état,
        pour présenter, restituer                                                                                             ● un oral de réflexivité, de
                                                                                                                               retour sur ses pratiques
         EPREUVE OBLIGATOIRE ORALE DE TERMINALE                                                                                         EPREUVE OBLIGATOIRE ORALE DE TERMINALE
 « la présentation du projet, adossé à un ou deux                                                                               « un échange à partir de ce projet permettant
 enseignements de spécialité choisis par l'élève. »                                                                             d'évaluer la capacité de l'élève à analyser … »
                                                             Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
                                                                                                                                                                D’après MEN, 14 janvier 2019.
                                                                                                          http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html
ORAL : GRILLE D’EVALUATION
RESPECTER DES RÈGLES ET DES CONVENTIONS : les codes de la situation de communication
◼ Respecter un code vestimentaire et une posture de communication relevant de l’examen………………………………………………………………………………………
◼ Gérer le temps : le temps de préparation, le temps d’intervention. ……………………………………………………………………………………………………………………
◼ Utiliser un niveau de langue et les codes langagiers appropriés à la situation. ………………………………………………………………………………………………………

ARGUMENTER : les exigences de l’élaboration du discours
(compétences en lien avec la rhétorique)
◼ Présenter une problématique / un projet / une direction en fonction de la /des spécialité(és) évaluée(ées). …………………………………………………………………
◼ Utiliser / faire valoir des données pertinentes (documents, arguments,…) en lien avec le projet initial…………………………………………………………………………
◼ Établir un circuit cohérent, dynamique et progressif du propos. …………………………………………………………………………………………………………………………
◼ Savoir utiliser les divers modes de raisonnement déductif / inductif. …………………………………………………………………………………………………………….........
◼ Utiliser un mode de discours adapté au propos : narration / description / explication / argumentation. ………………………………………………………………………
◼ Être persuasif : utiliser des figures de rhétorique, prendre en compte l’auditoire, choisir et manipuler un support adapté. ………………………………………………
◼ Rendre compte d’un projet personnel : affirmer et défendre un point de vue, une démarche, justifier ses choix et ses sources. ………………………………………..
◼ Utiliser des termes techniques et un vocabulaire spécifique en rapport avec la/les spécialité(és) évalué(ées) et le sujet traité. ………………………………………….

COMMUNIQUER
(compétences en lien avec l’éloquence)
◼ Respecter le code langagier : maîtriser le langage, utiliser un registre de langue approprié, maitriser la syntaxe (coordination / subordination / phrases
complexes). . …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………….
◼ Être audible et compréhensible : parler assez fort, articuler, adopter un phrasé adapté à la situation, maitriser l’intonation, le rythme et le débit de
parole (gestion des pauses, de périodes de latences entre les mots). . ……………………………………………………………………………………………………………….......
◼ Maîtriser la communication non verbale : maîtriser le langage du corps (posture debout, assise, circulation et investissement de l’espace), établir un contact
visuel avec l’auditoire. . ……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………........................
SAVOIR RÉAGIR et TIRER PARTI DE SON EXPÉRIENCE
◼ Comprendre les questions du jury et se les approprier. Maitriser les aspects cognitifs. . ……………………………………………………………………………………………..
◼ Interagir : entrer dans la discussion et prendre en compte l’avis de l’autre. . ……………………………………………………………………………………………………….......
◼ Réorienter sa pensée. . …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...........................
◼ Savoir reformuler. . . …………………………………………………………………………………………………………………………………………………………...............................
◼ Prendre le temps de la réflexion……………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………
◼ Exercer un regard et une réflexion critique face à son sujet / son projet et analyser les limites éventuelles……………………………………………………………………..
◼ Prendre du recul réflexif sur soi. Retour d’expérience…………………………………………………………………………………………………………………………………………
Travailler l’oral - vigilances
• Bien accompagner les élèves dans la mise en œuvre de cette capacité et donc ne
   pas
systématiquement externaliser complètement le travail

• Etre précis dans les consignes pour bien délimiter le travail et/ou le baliser. En
  lien avec une progressivité des apprentissages construites

• Faire travailler cette capacité sous plusieurs formes et selon plusieurs modalités
  tout au long de l’année

• Faire travailler cette capacité autant en groupe ou qu’individuellement

• Avoir une/des grille(s) d’évaluation (sur le fond et la forme) / auto évaluation

• Réinvestir les exercices et travaux, les reprendre
                        Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Modalités pédagogiques, évaluations et organisation du programme

                                                                                  « en fin d’année »                                                                BO : « au cours du 2e trimestre »
                                                                                                                                                                 « Retour des vacances de printemps »
 Évaluation des résultats en CC en
 HGGSP = 0,9% du baccalauréat (1/11e coef. 10)                                                                                                                                                     « en fin d’année »

                       P R E M I È R E                                                                              T E R M I N A L E

                    ENVIRON 120 HEURES                                                                            ENVIRON 180 HEURES
          PRIVILÉGIER LES ÉVALUATIONS FORMATIVES                                                   PRIVILÉGIER LES ÉVALUATIONS FORMATIVES et MISES EN SITUATION

                                    HGGSP en épreuve CCC = 5% du baccalauréat        É PREUVE                                        HGGSP en épreuve terminale
                                                                                                                                                                           É P RE U V E                GRAND
                                                      si abandon en fin de 1ère
                                                               (1/6e coef. 30)
                                                                                    É C RITE C C                                           = 8% du baccalauréat              É C RIT E                  ORAL
                                                                                                                                                  (1/2 coef. 16)
                                                                                  S I AB AN D O N                                                                        T E RM INA L E                  20’
                                                                        ÉVALUATION SOMMATIVE                                                HGGSP au Grand Oral
                                                                                                                         épreuve terminale = 10% du baccalauréat
                                                                                                                                                                          ÉVALUATIONS SOMMATIVES
                                                                           ET CERTIFICATIVE                                                            (coef. 10)             ET CERTIFICATIVES

« L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève. »
                                                                                                                                                                                           Source : MEN, 14 janvier 2019.
                                                                                                                                            http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html
Des possibilités d’activités nombreuses
S’exprimer à l’oral pour chercher et restituer  une présentation orale comme
travail introductif et préalable à une leçon,
ex dans le cadre du thème 1 « Comprendre un régime politique : la démocratie » (axe
2), faire un point sur le fonctionnement et les caractéristiques des dictatures
portugaise et espagnole

S’exprimer à l’oral pour argumenter et communiquer  une présentation orale
comme travail conclusif et d’ouverture après une leçon (permettre de renforcer la
culture générale des élèves)
ex dans le cadre du thème 1 « Comprendre un régime politique : la démocratie » (axe
2), faire un point sur le Chili après 1973 : Comment ce pays redevient-il une
démocratie ? (en comparant avec ce qui aura été étudié pour le Portugal et
l’Espagne)

                           Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
S’exprimer à l’oral pour analyser et restituer  une présentation orale pour
résumer d’un article scientifique
ex un article d’un magazine comme L’Histoire ou Carto ou Questions internationales

S’exprimer à l’oral pour communiquer et restituer  un commentaire en guise de
synthèse du cours (type vidéo Youtube)
ex sur l’axe 2 du thème 3 « Etudier les divisions politiques du monde : les frontières »
et le cas de la frontière germano polonaise, à l’issue du cours, on pourrait imaginer
que l’enseignant prépare un diaporama avec différentes cartes sur l’évolution de
cette frontière (qui formerait un storyboard simple) et que les élèves réinvestissent le
cours en préparant le commentaire pour accompagner ces images dans un temps
restreint

                             Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
S’exprimer à l’oral pour restituer et communiquer : faire réaliser aux élèves un travail
conclusif de reprise du cours : « un jalon en moins de 3 min »
     On peut imaginer :
     - un passage à l’oral devant toute la classe
     - des passages en parallèle devant la classe divisée en plusieurs groupes (avec une évaluation par les pairs)
     - une capsule audio (avec Audacity ou Apowersoft par ex) qui peut se faire soit à l’avance, soit sur un temps de
         cours
     on peut aussi imaginer que tous les élèves le préparent mais que seuls certains soient évalués
     on peut aussi envisager que certains élèves refassent l’exercice après évaluation pour s’améliorer
     Différenciation : repréciser les passages obligés, les grandes dates et/ou le plan de l’intervention aux élèves en
     difficultés

     dans le cadre du thème 2 « Analyser les dynamiques des puissances internationales » (axe 1), faire la fiche de
     révision sur le jalon « L’empire ottoman, de l’essor au déclin »
     Différenciation :
     4 éléments attendus :
               Localisation
               Les facteurs expliquant l’affirmation de la puissance de l’empire ottoman
               L’empire ottoman à son apogée
               Les raisons du déclin
     Dates à donner impérativement : 1299, 1453, 1830, 1916, 1922
                                         Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
S’exprimer à l’oral pour analyser, restituer et communiquer : un travail de mutualisation

ex sur le jalon « Unilatéralisme et multilatéralisme : un débat international » du thème conclusif sur la puissance des Etats-
Unis du thème 2 « Analyser les dynamiques des puissances internationales »

Ce travail peut être préparatoire au jalon pour amener à définir unilatéralisme et multilatéralisme

2 élèves ont préparé une intervention orale :
• Les EU et l’intervention en Afghanistan en 2001
• Les EU et l’intervention en Irak en 2003

Etape 1 : La classe est divisée en 2 et les 2 interventions ont lieu en parallèle, dans l’idéal dans 2 salles différentes pour ne
pas se gêner. Les élèves prennent des notes.
Ils peuvent évaluer leur camarade sur la forme.

Etape 2 : Les élèves se mettent en binôme, chacun ayant assisté à une présentation différente : ils doivent se les expliquer
et rédiger un bilan précisant en quoi ces deux interventions sont différentes et quel rôle les EU y ont joué
(en complétant un tableau de synthèse par ex)

Etape 3 : Reprise pour aboutir à la définition de unilatéralisme / multilatéralisme

                                               Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Travail de l’oral
dans le cadre de la préparation d’un débat
      et d’une pédagogie de projet.

              Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
P R E M I È R E   T E R M I N A L E
DEMOCRATIE

  Vacances d’automne                                                                    GRAND
                                                                                         ORAL
  AUTO-
                                                                                          20’
EVALUATION
FORMATIVE                                            HGGSP au Grand Oral
                                  épreuve terminale = 10% du baccalauréat
                                                                             ÉVALUATION SOMMATIVE
                                                                (coef. 10)      ET CERTIFICATIVE
DEBAT : GRILLE D’AUTO-EVALUATION                                                      Je suis d’accord pour apparaître à l’écran lors du visionnage
                                                                                                                            collectif du débat : OUI / NON.

 Thème traité : Le fonctionnement de l‘Union européenne :
               démocratie représentative et démocratie déléguée.
 Problématique : Peut-on parler d‘un affaiblissement de la démocratie européenne?                                                               1. Oui
                                                                                                                                                2. Un peu
ARGUMENTER: les exigences de la maîtrise des connaissances                                                                                      3. Pas vraiment
                                                                                                                                                4. Non
◼ Je maîtrisais le contenu du cours et je connaissais le projet créé au cours de la séquence......................
◼ J’ai utilisé les termes techniques et le vocabulaire spécifique en rapport avec la problématique............
◼ Je savais les utiliser pour donner du poids à mes arguments....................................................................
◼ Je suis resté.e dans le cadre du sujet. ........................................................................................................

 FORME : adapter son comportement au cadre du débat.
◼ J’ai posé toutes les questions préparées.....................................................................................................
◼ J’ai souvent parlé, en demandant la parole................................................................................................
                       en interrompant mes camarades..................................................................................
◼ Je me suis exprimé.e clairement.................................................................................................................

 SAVOIR REAGIR
◼ Je me suis emporté.e...................................................................................................................................
◼ Je suis resté.e calme. ...................................................................................................................................
◼ J’ai accepté les critiques et / ou les avis contraires au mien........................................................................
◼ J’ai fait évoluer mon opinion en prenant en compte les différents points de vue.......................................
 COMMENTAIRES PERSONNELS :
P R E M I È R E   T E R M I N A L E
DEMOCRATIE

  Vacances d’automne                                                                    GRAND
                                                                                         ORAL
  AUTO-      EVALUATION
                                                                                          20’
EVALUATION    FORMATIVE
FORMATIVE    (note bonus)                            HGGSP au Grand Oral
                                  épreuve terminale = 10% du baccalauréat
                                                                             ÉVALUATION SOMMATIVE
                                                                (coef. 10)      ET CERTIFICATIVE
DEBAT : GRILLE D’EVALUATION
 Thème traité : Le fonctionnement de l‘Union européenne :
               démocratie représentative et démocratie déléguée.
 Problématique : Peut-on parler d‘un affaiblissement de la démocratie européenne?

ARGUMENTER: les exigences de la maîtrise des connaissances
 ◼ Maîtrise des contenus du cours et connaissance du projet créé au cours de la séquence.......................
 ◼ Utilisation des termes techniques et du vocabulaire spécifique en rapport avec la problématique.........
 ◼ Utilisation des arguments pour donner du poids à mes arguments..........................................................
 ◼ Cadre du sujet respecté………………..........................................................................................................

 FORME : adapter son comportement au cadre du débat.
◼ Interventions préparées………………….......................................................................................................
◼ Prise de parole, en la demandant...............................................................................................................
◼ Expression claire…………………...................................................................................................................

 SAVOIR REAGIR
◼ Comportement adapté................................................................................................................................
◼ Prise en compte des avis contraires et des critiques……….........................................................................
◼ Evolution du point de vue............................................................................................................................
 NOTE ................................................................................................................................................................................... ... / 10
La pédagogie de projet est une pratique de pédagogie active
qui permet de générer des apprentissages à travers la
réalisation d’une production concrète.

Développée progressivement au cours du cycle terminal, elle
permet aussi de répondre à l’une des attentes principales du
grand oral:
                        Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
« en fin d’année »

           P R E M I È R E                                                        T E R M I N A L E
« L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès la classe de première par l'élève. »
                                                                                                                                                        Source : MEN, 14 janvier 2019.
                                                                                                         http://www.education.gouv.fr/cid126438/baccalaureat-2021-tremplin-pour-reussite.html

                                                                                                                                                               GRAND
                                                                                                                                                                ORAL
           Extrait du BO n° 29 du 19 juillet 2018                                                                                                                20’

           Article 8 - Une
                      épreuve obligatoire orale terminale de vingt minutes (20 minutes) est
           préparée pendant le cycle terminal. Elle porte sur un projet adossé à un ou deux
           enseignements de spécialité choisis par le candidat.
                  Un oral d'une durée de 20 minutes préparé tout au long du cycle terminal : savoir s'exprimer dans un
                  français correct est essentiel pour les études, pour la vie personnelle et professionnelle. Parce que
                  l'aisance à l'oral constitue un marqueur social, il convient justement d'offrir à tous les élèves
                  l'acquisition de cette compétence. L'épreuve orale repose sur la présentation d'un projet préparé dès
                  la classe de première par l'élève.
                  Cet oral se déroulera en deux parties : la présentation du projet, adossé à un ou deux enseignements
                  de spécialité choisis par l'élève et un échange à partir de ce projet permettant d'évaluer la capacité de
                  l'élève à analyser en mobilisant les connaissances acquises au cours de sa scolarité, notamment
                  scientifiques et historiques. Le jury sera composé de deux professeurs.

                                                    Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
étape 1 : fin de l’introduction (semaine 2)

répondre à l’appel à projet de l’association

     http://www.pejfrance.org/qui-sommes-nous/
ARGUMENTER
    (compétences en lien avec la rhétorique)
               Être persuasif.

                 COMMUNIQUER
     (compétences en lien avec la rhétorique)
Être audible et compréhensible : parler assez fort,
articuler, adopter un phrasé adapté à la situation.

                   SAVOIR REAGIR
                      Interagir.

                Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
étape 2 : semaine 4

présentation du projet (10 mn maximum)

        ARGUMENTER
        Présenter un projet en fonction du
        concours scolaire et des attentes de
        l’oral final.
             Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
SAVOIR RÉAGIR
Comprendre les questions du jury et se les
approprier.

        Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
fin de la séquence 1 (semaine 7)

                            DEBAT

Peut-on parler d’un affaiblissement de la démocratie
                   européenne?

                   Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
P R E M I È R E                     T E R M I N A L E
DEMOCRATIE                  MEDIAS

  Vacances d’automne     Vacances de printemps                                                            GRAND
                          AUTO-                                                                            ORAL
  AUTO-
             EVALUATION EVALUATION                                                                          20’
EVALUATION
             FORMATIVE FORMATIVE                                       HGGSP au Grand Oral     ÉVALUATION SOMMATIVE
FORMATIVE                                           épreuve terminale = 10% du baccalauréat
                                                                                  (coef. 10)      ET CERTIFICATIVE
DEBAT : GRILLE D’AUTO-EVALUATION                                                     Je suis d’accord pour apparaître à l’écran lors du visionnage
                                                                                                                            collectif du débat : OUI / NON.

 Thème traité : Le fonctionnement de l‘Union européenne :
               démocratie représentative et démocratie déléguée.
 Problématique : Quelles solutions pourrait-on développer pour consolider la démocratie européenne?                                             1. Oui
                                                                                                                                                2. Un peu
 ARGUMENTER: les exigences de la maîtrise des connaissances                                                                                     3. Pas vraiment
                                                                                                                                                4. Non
 ◼ Je maîtrisais le contenu du cours et je connaissais le projet créé au cours de la séquence......................
 ◼ J’ai utilisé les termes techniques et le vocabulaire spécifique en rapport avec la problématique............
 ◼ Je savais les utiliser pour donner du poids à mes arguments....................................................................
 ◼ Je suis resté.e dans le cadre du sujet. ........................................................................................................

 FORME : adapter son comportement au cadre du débat.
◼ J’ai posé toutes les questions préparées.....................................................................................................
◼ J’ai souvent parlé, en demandant la parole................................................................................................
                       en interrompant mes camarades..................................................................................
◼ Je me suis exprimé.e clairement.................................................................................................................
  SAVOIR REAGIR
◼ Je me suis emporté.e...................................................................................................................................
◼ Je suis resté.e calme. ...................................................................................................................................
◼ J’ai accepté les critiques et / ou les avis contraires au mien........................................................................
◼ J’ai fait évoluer mon opinion en prenant en compte les différents points de vue.......................................
◼ J’ai pris en compte les points à améliorer formalisés lors du visionnage du premier débat........................
COMMENTAIRES PERSONNELS :
P R E M I È R E                     T E R M I N A L E
DEMOCRATIE                  MEDIAS

  Vacances d’automne     Vacances de printemps                                                            GRAND
                          AUTO-                                                                            ORAL
  AUTO-
             EVALUATION EVALUATION EVALUATION                                                               20’
EVALUATION
             FORMATIVE FORMATIVE FORMATIVE                             HGGSP au Grand Oral     ÉVALUATION SOMMATIVE
FORMATIVE                                           épreuve terminale = 10% du baccalauréat
                                                                                  (coef. 10)      ET CERTIFICATIVE
DEBAT : GRILLE D’EVALUATION
Thème traité : Le fonctionnement de l‘Union européenne :
              démocratie représentative et démocratie déléguée.
Problématique : Quelles solutions pourrait-on développer
                 pour consolider la démocratie européenne?
ARGUMENTER: les exigences de la maîtrise des connaissances
◼ Maîtrise des contenus du cours et connaissance du projet créé au cours de la séquence....................... OUI / NON
◼ Utilisation des termes techniques et du vocabulaire spécifique en rapport avec la problématique............ OUI /
◼ Utilisation des arguments pour donner du poids à mes arguments..........................................................

 FORME : adapter son comportement au cadre du débat.
◼ Interventions préparées…………………....................................................................................................... OUI / NON
◼ Prise de parole, en la demandant................................................................................................................... OUI / NON
◼ Expression claire…………………................................................................................................................... OUI / NON
◼ Cadre du sujet respecté………………........................................................................................................... OUI / NON

SAVOIR REAGIR

◼ Comportement adapté................................................................................................................................
◼ Prise en compte des avis contraires et des critiques……….........................................................................
◼ Prise en compte des points à améliorer formalisés lors du visionnage du premier débat..........................

 NOTE SUR ... / 10
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet /les théories du complot :
               comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?

                                                                 https://jean-jaures.org/
                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet /les théories du complot :
               comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?

                                                Objectif : proposer un objet de travail conclusif :
                                                « appliquer sur un objet de travail conclusif les connaissances et les
                                                méthodes acquises antérieurement »

                                               ➔réinvestir les connaissances acquises dans l’introduction :
                                               - « des médias et des supports de communication qui n’ont jamais été
                                                  aussi nombreux et aussi divers »
                                               - « Des pratiques d’information différenciées selon les individus, les
                                                  groupes sociaux (…) »
                                                ➔réinvestir les connaissances acquises dans l’axe 1 :
                                                - « L’information mondialisée et individualisée : naissance et extension du
                                                   réseau internet »
                                                ➔réinvestir les connaissances acquises dans le travail conclusif :
                                                - « vers une information fragmentée et horizontale »

                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet /les théories du complot :
               comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?

                                                Objectif : proposer un objet de travail conclusif :
                                                « appliquer sur un objet de travail conclusif les connaissances et les
                                                méthodes acquises antérieurement »

                                               ➔satisfaire à l’objectif majeur du thème : aider les élèves à saisir les enjeux
                                               de l’information (liberté, manipulation, contrôle) et les amener à réfléchir
                                               sur leurs propres manière de s’informer dans la continuité de l’éducation
                                               aux médias et à l’information. Leurs pratiques de l’information seront
                                               décisives dans les études supérieures et supposent pour être maitrisées une
                                               culture relative aux médias
                                                ➔habiter les capacités et méthodes spécifiques à l’enseignement de
                                                spécialité :
                                                - Adopter une démarche réflexive
                                                - Se documenter
                                                - Travailler de manière autonome
                                                - S’exprimer à l’oral
                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet / les théories du complot :
                comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?

                                                Objectif : produire une capsule vidéo / audio courte mettant les
                                                élèves en situation d’analyse d’une théorie du complot.
                                                En un temps donné volontairement court et contraignant (2 à 3
                                                minutes) les élèves (groupes) devront :
                                                - Exposer une théorie du complot
                                                - Évoquer en quoi cette théorie a pu bénéficier d’une caisse de
                                                   résonnance dans le contexte de la nouvelle offre
                                                   informationnelle.
                                                ➔la forme choisie pourra reproduire une forme type « médiatique » de
                                                traitement de l’information :
                                                - Reportage / Documentaire
                                                - Analyse
                                                - Interview
                                                - Revue de presse
                                                - Parodie
                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet /les théories du complot :
               comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?
                                 Modalités de travail :

                                 Etape 1 : temps d’analyse de l’enquête Jean Jaurès Conspiracy Watch. Prend
                                 la suite d’un échange oral avec la classe sur les théories du complot
                                 (représentations). Donne lieu à une clarification des termes (fake news,
                                 théorie du complot, conspirationnisme…) (séance 1)

                                 Etape 2 : identification de quelque théories du complot qui vont donner à la
                                 réalisation d’un projet.
                                 Officialisation du cahier des charges (temps, forme, compétences) (séance 1)

                                 Etape 3 : accompagnement des productions (séances 2 et 3)

                                 Etape 4 : mutualisation des capsules et visionnage critique avec évaluation
                                 par les pairs (séance 4)

                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
EXEMPLE DE MISE EN ŒUVRE PÉDAGOGIQUE

● un objet de travail conclusif : l’information à l’heure d’internet /les théories du complot :
               comment trouvent-elles une nouvelle jeunesse sur internet ?
                                           Pistes de réflexions :

                                           Le site Spicee et les scenarii contre les théories du complot :
                                           http://formation.ac-clermont.fr/video/2018_info/2018_info_desinfo_5_huchon.html
                                           https://www.reseau-canope.fr/notice/conspi-hunter-la-reaction-des-eleves.html#bandeauPtf

                                           Les ateliers Declic Critique du CLEMI
                                           https://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-videos/ateliers-declic-critique.html

                                           France TV Education et les théories du complot
                                           https://www.clemi.fr/fr/ressources/nos-ressources-videos/ateliers-declic-critique.html

                                           Former l’esprit critique des élèves – Eduscol
                                           https://eduscol.education.fr/cid107295/former-l-esprit-critique-des-eleves.html

                                           Outils en ligne de fact checking
                                           https://adioma.com/@graphicatie/infographic/les-outils-en-ligne-du-fact-checking

                                     Nicolas ROCHER, Florence CLEMENT, Philippa MARGUIN
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler