1ER SEMESTRE 2018 - CCI Corrèze

 
1ER SEMESTRE 2018 - CCI Corrèze
1ER SEMESTRE 2018
INTRODUCTION
       Dans un contexte de reprise économique mondiale,
       la croissance française à son meilleur niveau depuis 6 ans

       Le contexte international :                  conjonction de facteurs qui proba-
       le FMI optimiste pour la croissance          blement ne sont pas amenés à durer
       mondiale en 2018                             longtemps». Il poursuit : «la crise finan-
                                                    cière semble être fermement derrière
       Le Fonds Monétaire International (FMI)       nous, mais sans une action rapide pour
       a révisé à la hausse sa prévision de         résoudre les obstacles structurels à
       croissance de l’économie mondiale,           la croissance et rendre celle-ci plus
       qui devrait progresser de 3,9%, tant en      inclusive, le prochain retournement à
       2018 que l’année suivante. La reprise        la baisse pourrait intervenir plus vite
       économique mondiale, ainsi, n’a jamais       que prévu et s’avérer plus difficile à
       été aussi large depuis ces dix dernières     combattre».
       années. Le FMI met en avant principa-
       lement deux facteurs explicatifs à cette
       hausse qui touche pratiquement tous
       les continents : d’une part «la dyna-        Le contexte national :
       mique générale de la croissance» selon       un redémarrage généralisé de l’activité
       un processus assez classique lors des
       reprises, d’autre part une baisse de         En France, la croissance du Produit
       la fiscalité des ménages et des entre-       Intérieur Brut (PIB) a atteint 1,9 % en
       prises aux États-Unis, de nature à favo-     2017, soit son plus haut niveau depuis
       riser l’investissement. Pratiquement         six ans, a annoncé mardi 30 janvier der-
       l’ensemble des pays du monde bénéfi-         nier l’Institut National de la Statistique
       cient de l’amélioration globale, avec une    et des Etudes Economiques (INSEE).
       révision à la hausse particulièrement        Ce chiffre, conforme aux dernières
       marquée pour l’Allemagne (de 0,5 point       prévisions publiées par l’INSEE et par
       en 2018 et en 2019). Ces données ont         la Banque de France, est de loin supé-
       été présentées fin Janvier, de Davos.        rieur à celui de 2016, où la croissance
       Commentant ces indicateurs, Maurice          économique avait été estimée à 1,1 %.
       Obstfeld, économiste en chef et direc-       Selon l’INSEE, l’accélération de l’acti-
       teur de la recherche du FMI, se veut         vité en 2017 s’explique essentiellement
       prudent : il s’agit «de bonnes nouvelles,    par l’investissement : celui des entre-
       mais les dirigeants politiques et les        prises (+4,3% en 2017, après +3,4% l’an-
       responsables de la politique écono-          née précédente) et celui des ménages
       mique doivent être conscients que la         (+5,1% en 2017, après +2,4% en 2016). La
       dynamique actuelle repose sur une            production, ainsi, a augmenté dans

            FÉVRIER 2018
2           BAROMÈTRE ÉCO
            Enquête auprès des chefs d’entreprise
l’industrie (+2%), dans la construction           laissent entrevoir une certaine stabi-
(+2,4%), et dans le secteur agricole              lité, voire une amélioration des CA (hors
(+2,3% après un recul de 5,6% en 2016             activités commerciales où les antici-
en raison des intempéries). Les exporta-          pations sont plus mitigées). Les entre-
tions ont enregistré une hausse de 3,5%           prises toutefois continuent d’exprimer
(après +1,9% en 2016). Les échanges               certaines craintes au sujet de l’évolution
commerciaux ont cependant conti-                  de leurs marges, dans un contexte de
nué de peser sur l’activité, amputant la          renchérissement des prix d’achat. Les
croissance de 0,4 point de PIB (contre            trésoreries présentent des situations
0,8 point de PIB en 2016), en raison du           assez hétérogènes. Des projets d’inves-
dynamisme des importations (+4,3%).               tissements sont à noter dans l’ensemble
                                                  des secteurs d’activités, en particulier
                                                  dans l’industrie et les services.

L’activité vue par les entreprises de Corrèze :
59% des dirigeants interrogés ont
confiance dans l’économie française

Dans la continuité de notre précédent
« Baromètre Eco 19 » (résultats pré-
sentés en septembre dernier), les 412
entreprises de Corrèze ayant participé,
du 3 au 21 Janvier 2018, à notre nou-
velle enquête de conjoncture, font état
dans leur ensemble d’une bonne orien-
tation de leurs Chiffres d’affaires (CA)
au cours du 2e semestre 2017, y com-
pris dans le BTP où un certain redémar-
rage de l’activité est perceptible, dans
un contexte néanmoins de contraction
des marges et d’allongement des délais
de paiement. Les investissements se
sont également poursuivis à un rythme
soutenu au 2e semestre 2017. Les pers-
pectives pour le 1er semestre 2018

                                                                                     FEVRIER 2018
                                                                                 BAROMÈTRE ÉCO           3
                                                                 Enquête auprès des chefs d’entreprise
SOMMAIRE

                         Vue d’ensemble				p. 5

                         Industrie					p. 8

                         Bâtiment et Travaux publics		    p. 9
                         Commerce					p. 10

                         Services					p. 11

                         Café-Hôtellerie-Restauration		   p. 12

                         Méthodologie				p.13

        FÉVRIER 2018
4       BAROMÈTRE ÉCO
        Enquête auprès des chefs d’entreprise
LES GRANDES TENDANCES
                     VUE D’ENSEMBLE
Vue d’ensemble
Les 412 entreprises interrogées du 3 au 21 Janvier 2018 notent, concernant le 2e semestre 2017, une activité correctement
orientée, dans le prolongement des tendances recueillies lors nos précédentes enquêtes. En matière d’évolution du chiffre
d’affaires, une amélioration est relevée par près d’1 entreprise sur 2 et le solde d’opinion est positif (+26). Une certaine érosion
des marges est toutefois à nouveau constatée par 3 entreprises sur 10 (solde négatif, -14), avec un impact négatif sur la trésorerie
pour un quart des entreprises (solde néanmoins équilibré, -1), sous l’effet notamment d’un certain renchérissement des prix
d’achat (solde négatif, -8) et d’un allongement des délais de paiement dans 1 entreprise sur 4 (solde négatif, -20). Dans ce contexte,
les dirigeants notent néanmoins un maintien des effectifs salariés, et même une légère progression dans 1 entreprise sur 5 (solde
positif, +9) et une poursuite des investissements (solde positif, +25).
Les perspectives pour le 1er semestre 2018 laissent entrevoir une certaine stabilité, et même une amélioration des CA dans
4 entreprises sur 10 (solde positif, +17). Des craintes sont exprimées cependant concernant l’évolution des marges par un quart
des entreprises (solde négatif, -7) et également en matière de la trésorerie par 1 entreprise sur 5 (solde légèrement positif, +3).
Près d’1 entreprise sur 10 prévoit des effectifs en hausse (solde positif, +5). Enfin, 4 entreprises sur 10 envisagent d’investir dans les
3 à 6 prochains mois.
Par rapport à leur entreprise, 71% des dirigeants de notre panel se déclarent plutôt confiants même si 29% sont d’un avis
contraire, solde de ce fait positif (+42). Concernant l’économie française, 59% se disent relativement confiants et 41% sont d’un
avis contraire, solde néanmoins positif (+18).

                                                      OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                    PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

  LES GRANDES TENDANCES                                                                                                      Soldes d’opinion*
                              Chiffre d’affaires                                    26                                                17
                              Marges                                   -14                                                  -7
     Des CA et des
                              Trésorerie                                   -1                                                     3
   investissements
                              Prix d’achat                              -8                                                  -8
   dans l’ensemble
      correctement            Délais de paiement                      -20                                                   -10
           orientés.          Effectifs                                         9                                                 5
                              Investissements                                       25

  CONFIANCE DANS L’AVENIR DE L’ENTREPRISE                                                                                     Soldes d’opinion

                                                                Vue d’ensemble                                               42
                                                                Industrie                                                            62
                   Des dirigeants plutôt confiants              BTP                                                                  62
                concernant leur propre entreprise.              Commerce                                               18
                                                                Services                                                          56
                                                                CHR                                                8

  CONFIANCE DANS L’AVENIR DE L’ÉCONOMIE FRANÇAISE                                                                             Soldes d’opinion

                                                                Vue d’ensemble                                         18
                                                                Industrie                                                   40
                  Dans l’ensemble, une confirmation             BTP                                                      30
                          de la confiance par rapport
                                                                Commerce                                     -10
                           au contexte économique.
                                                                Services                                                     42
                                                                CHR                                                6

* C’est la différence entre la proportion de répondants ayant exprimé une opinion                                FEVRIER 2018
positive et la proportion de répondants ayant exprimé une opinion négative.                                  BAROMÈTRE ÉCO                       5
                                                                                             Enquête auprès des chefs d’entreprise
LES GRANDES TENDANCES
                      PAR SECTEUR
                                                         OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017          PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

    INDUSTRIE Une bonne orientation des CA et des investissements
                             Chiffre d’affaires                                             55                            32

                             Marges                                     -8                                       6

                             Trésorerie                                           16                                 17

                             Prix d’achat                           -20                                     -6

                             Carnets de commande                                        52                                32

                             Délais de paiement                         -9                                  -8

                             Effectifs                                            21                             4

                             Investissements                                           37

    BÂTIMENT ET TRAVAUX PUBLICS Un certain redémarrage de l’activité
                             Chiffre d’affaires                                    30                            12

                             Marges                                -24                                      -8

                             Trésorerie                                -13                                       4

                             Prix d’achat                                -7                                      4

                             Carnets de commande                                   28                            11

                             Délais de paiement                  -37                                      -14

                             Effectifs                                        8                                  6

                             Investissements                                      23

    COMMERCE Des résultats mitigés
                             Chiffre d’affaires                               2                             -1

                             Marges                                 -19                                     -8

                             Trésorerie                                 -8                                  -5

                             Prix d’achat                               -5                                  -4

                             Délais de paiement                        -17                                  -7

                             Effectifs                                   -1                                      3

                             Investissements                                  14

                 FÉVRIER 2018
6                BAROMÈTRE ÉCO
                 Enquête auprès des chefs d’entreprise
LES GRANDES TENDANCES
                  PAR SECTEUR
                                         OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017              PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

SERVICES Une activité toujours relativement soutenue
                    Chiffre d’affaires                           34                                                34

                    Marges                             -4                                               -5

                    Trésorerie                              5                                                 10

                    Prix d’achat                       -6                                           -19

                    Délais de paiement             -26                                                -14

                    Effectifs                               15                                                12

                    Investissements                              31

CAFÉS-HÔTELS-RESTAURANTS Une activité satisfaisante mais une profitabilité en baisse
                    Chiffre d’affaires                          22                                            10

                    Marges                          -21                                         -33

                    Trésorerie                        -11                                            -16

                    Prix d’achat                                                                    -18

                    Délais de paiement                -10                                              -11

                    Effectifs                               3                                           -5

                    Investissements                             23

                                                                                              FEVRIER 2018
                                                                                          BAROMÈTRE ÉCO                 7
                                                                          Enquête auprès des chefs d’entreprise
INDUSTRIE
         INDICATEURS DE CONJONCTURE
                                                             OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                             PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

                                                           Chiffre d’affaire : une activité relativement soutenue
                                                                          64                       27      9                 43           46       11

                                                           Marges : une érosion constatée par 1 entreprise sur 3
                                                                25               42                  33                 26           54          20

                                                           Trésorerie : une amélioration pour près du tiers des entreprises
                                                                 32                     52                16            29              59         12

                                                           Prix d’achat : une hausse dans 4 entreprises sur 10
                                                              18              44                    38                 18          58            24

                                                           Carnets de commandes : dans l’ensemble, une bonne orientation
                                                                        57                       38            5            42            48       10

                                                           Délais de paiement : vers une relative stabilité ?
                                                            8                    75                       17       1               90                  9

                                                           Effectifs : pas de changements majeurs en perspectives
                                                                25                       71                    4       14            76            10

                                                           Investissements : en hausse dans près d’1 entreprise sur 2
                                                                     45                       47           8

                                                           % d’entreprises constatant ou prévoyant une
                                                              Amélioration
                                                              Stabilité
                                                              Détérioration

                                                           Les dirigeants du secteur industriel notent, concernant le 2 e semestre 2017, une
                                                           augmentation certaine des chiffres d’affaires (pour 6 entreprises sur 10) (solde
                                                           positif, +55). Une érosion des marges est toutefois à nouveau relevée par 1 entreprise
                                                           sur 3 (solde négatif, -8), sous l’effet essentiellement d’un renchérissement des prix
                                                           d’achat (solde négatif, -20) et d’un allongement des délais de paiement dans près
                                                           d’1 entreprise sur 5 (solde négatif, -9). Une dégradation de la trésorerie est constatée
                                                           par près d’1 entreprise sur 5 (solde néanmoins positif, +16). Dans ce contexte,
                                                           les entreprises notent néanmoins un niveau d’effectifs salariés relativement
                                                           constant, voire en progression pour 1 sur 4 (solde positif, +21) et une poursuite des
                                                           investissements, en hausse dans près d’1 établissement sur 2 (solde positif, +37).
                                                           Les perspectives pour le 1er semestre 2018 laissent entrevoir une certaine stabilité,
                                                           et même une amélioration des CA. Une hausse du CA est en effet prévue dans 4
                                                           entreprises sur 10 (solde positif, +32). Des craintes sont exprimées cependant
                                                           concernant l’évolution des marges par 1 entreprise sur 5 (solde néanmoins positif,
                                                           +6). En matière de trésorerie, près de 3 entreprises sur 10 prévoient une amélioration
                                                           (solde positif, +17). Près de 8 entreprises sur 10 prévoient une stabilisation des
                                                           effectifs (solde positif, +4). Enfin, 6 entreprises sur 10 envisagent d’investir.
                                                           Par rapport à leur entreprise, 81% des dirigeants de notre panel se déclarent
                                                           plutôt confiants même si 19% sont d’un avis contraire, solde de ce fait positif (+62).
                                                           Concernant l’économie française, 65% se disent relativement confiants et 35% sont
                                                           d’un avis contraire, solde néanmoins positif (+30).

                   JANVIER2018
                   FÉVRIER 2017
8    CCI CORRÈZE   BAROMÈTRE ÉCO
                   Enquête auprès des chefs d’entreprise
BÂTIMENT    ET TRAVAUX      PUBLICS
     INDICATEURS DE CONJONCTURE
                OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                               PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

              Chiffre d’affaire : un certain redressement de l’activité
                        45                    40             15               28                      56    16

              Marges : une érosion constatée par 1 entreprise sur 3
               11               54                     35                   18                  56         26

              Trésorerie : des situations relativement hétérogènes
                 20                47                   33                  22                      60      18

              Prix d’achat : un certain renchérissement noté par 1 entreprise sur 3
                  23                47                  30                  19                      66      15

              Carnets de commandes : dans l’ensemble, une meilleure orientation
                       44                     40             16                31                     49   20

              Délais de paiement : un allongement pour 4 entreprises sur 10
                             63                        37               4                      78           18

              Effectifs : une hausse dans 1 entreprise sur 5
                  21                     66                  13          12                          82          6

              Investissements : des investissements en hausse
                       37                   49               14

              % d’entreprises constatant ou prévoyant une
                 Amélioration
                 Stabilité
                 Détérioration

              Les dirigeants du bâtiment et des travaux publics de notre panel notent, concernant
              le 2e semestre 2017, une certaine amélioration des chiffres d’affaires (pour près
              d’1 entreprise sur 2) (solde positif, -30). Une érosion des marges est cependant
              relevée par 1 entreprise sur 3 (solde négatif, -24), sous l’effet notamment d’un
              renchérissement des prix d’achat (solde négatif, -7) et d’un allongement des délais
              de paiement dans 4 entreprises sur 10 (solde négatif, -37). Une dégradation de la
              trésorerie est constatée par 1 entreprise sur 3 (solde négatif, -13). Dans ce contexte,
              les dirigeants notent des effectifs salariés en hausse dans 1 entreprise sur 5 (solde
              positif, +8) et des investissements en augmentation dans 4 établissements sur 10
              (solde positif, +23).
              Les perspectives pour le 1er semestre 2018 laissent entrevoir une certaine stabilité
              des CA pour plus de la moitié des entreprises et même une amélioration pour plus
              du quart (solde positif, +12). Des craintes sont exprimées cependant concernant
              l’évolution des marges par 1 entreprise sur 4 (solde négatif, -8) et également en
              matière de trésorerie par 1 entreprise sur 5 (solde néanmoins positif, +4). La majeure
              partie des entreprises prévoit une stabilisation des effectifs et 1 sur 10 projette une
              hausse (solde positif, +6). Elément notable, 4 entreprises sur 10 envisagent d’investir.
              Par rapport à leur entreprise, 81% des dirigeants de notre panel se déclarent plutôt
              confiants (solde positif, +62). Concernant l’économie française, 66% se disent
              relativement confiants et 34% sont d’un avis contraire, solde de ce fait positif (+32).

                                                                                      FEVRIER 2018
                                                                                  BAROMÈTRE ÉCO                      9
                                                                  Enquête auprès des chefs d’entreprise
COMMERCE
         INDICATEURS DE CONJONCTURE
                                                                  OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                      PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

                                                                 Chiffre d’affaire : des situations relativement hétérogènes
                              TOTAL COMMERCE                              33         36            31                 28             43                29
                                Commerce de détail                        32         35            33                 28            40                 32
                                 Commerce de gros                         39              39        22                29                  57                14
                                                                 Marges : une érosion relevée par 1 commerce sur 3
                              TOTAL COMMERCE                     12            57                  31             15              62                     23
                                Commerce de détail               10            60                  30            14                65                     21
                                 Commerce de gros                    22         43                 35            11            57                      32
                                                                 Trésorerie : une dégradation pour 1 entreprise sur 4
                              TOTAL COMMERCE                         18         56                 26                22              51                 27
                                Commerce de détail                   17         52                 31                20           49                   31
                                 Commerce de gros                     26                 70              4            30                  60                 10
                                                                 Prix d’achat : des situations hétérogènes d’un commerce à l’autre
                              TOTAL COMMERCE                         22             51             27                16             64                    20
                                Commerce de détail                   23             50             27             15                65                    20
                                 Commerce de gros                 18            55                 27                20              60                   20
                                                                 Délais de paiement : un allongement dans 1 entreprise sur 4
                              TOTAL COMMERCE                     6              71                  23           5                 83                        12
                                Commerce de détail               6              73                      21       4                   89                        7
                                 Commerce de gros                9             56                  35            9              61                     30

                                                                 Effectifs : vers une relative stabilité
                              TOTAL COMMERCE                     13                  73                  14      9                   85                        6
                                Commerce de détail               10                  79                  11      9                    86                       5
                                 Commerce de gros                    23             50              27           9                   77                     14
                                                                 Investissements : des investissements malgré tout
                              TOTAL COMMERCE                          25                 64              11
                                                                                                                             % d’entreprises constatant ou prévoyant une
                                                                                                                                Amélioration
                                Commerce de détail                   23                  65              12                     Stabilité
                                                                                                                                Détérioration
                                 Commerce de gros                         35                  59             6

 Les dirigeants commerciaux de notre panel font état, concernant                     équilibré, -1). Des craintes sont exprimées cependant concernant
 le 2e semestre 2017, de situations assez hétérogènes en matière de                  l’évolution des marges par également 1 entreprise sur 4 (solde
 CA. Une baisse des chiffres d’affaires est toutefois notée dans près                négatif, -8). Les anticipations en matière de trésorerie sont hétérogènes
 d’1 entreprise sur 3 (solde équilibré, +2). Une érosion des marges est              (solde néanmoins négatif, -5). Les effectifs salariés devraient se
 relevée également par près d’1 entreprise sur 3 (solde négatif, -19). Les           stabiliser tandis que 32% des entreprises commerciales prévoient des
 situations en matière de trésorerie se dégradent dans 1 entreprise sur 4            investissements.
 (solde négatif, -8). Dans ce contexte, les entreprises notent néanmoins
 un niveau d’effectifs salariés constant (solde équilibré, -1) et une                Par rapport à leur entreprise, 59% des dirigeants se déclarent plutôt
 poursuite des investissements, en hausse dans 1 établissement sur                   confiants même si 41% sont d’un avis contraire, solde de ce fait positif
 4 (solde positif, +14).                                                             (+18). Concernant l’économie française, 45% se disent relativement
                                                                                     confiants et 55% sont d’un avis contraire, soit un solde négatif (-10).
 Les perspectives pour le 1er semestre 2018 en matière de CA sont très
 hétérogènes, en baisse cependant dans plus d’1 entreprise sur 4 (solde

                         JANVIER2018
                         FÉVRIER 2017
10      CCI CORRÈZE      BAROMÈTRE ÉCO
                         Enquête auprès des chefs d’entreprise
SERVICES
      INDICATEURS DE CONJONCTURE
                                                            OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                                   PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

                                                           Chiffre d’affaire : une orientation satisfaisante de l’activité
                              TOTAL SERVICES                        50                   34              16                       46                          42         12
                             Services à la personne                 39                   41             20                        45                      35         20
                            Services aux entreprises                 60                   28             12                       47                           49          4
                                                           Marges : une érosion pour 1 prestataire sur 4
                              TOTAL SERVICES                   22               52                  26                      19                  57                  24
                             Services à la personne            16              57                   27                      20                    60                 20
                            Services aux entreprises            27                  48              25                      18                  55                  27
                                                           Trésorerie : un mieux pour 1 entreprise sur 4
                              TOTAL SERVICES                    26                  53                  21                   27                      56               17
                             Services à la personne             25              48                  27                      22                     60                 18
                            Services aux entreprises            28                   58                  14                   32                         51           17
                                                           Prix d’achat : vers une détérioration pour plus du quart des prestataires
                              TOTAL SERVICES                   18               58                  24                  9                   63                      28
                             Services à la personne            17              49                  34                  6                   61                       33
                            Services aux entreprises           18                   66                  16              11                    66                     23

                                                           Délais de paiement : le constat d’un certain allongement
                              TOTAL SERVICES               4               66                      30                   7                     72                     21
                             Services à la personne        7                   72                       21              8                       76                       16

                            Services aux entreprises       2              61                       37                  6                     70                     24

                                                           Effectifs : une hausse des effectifs dans plus d’1 entreprise sur 4
                              TOTAL SERVICES                    29                    57                 14              16                          80                    4
                             Services à la personne             28                  51                  21                  18                           78                4
                            Services aux entreprises                31                   61                  8           15                          81                    4
                                                           Investissements : un mieux pour 4 entreprises sur 10
                              TOTAL SERVICES                        37                     57                6                          % d’entreprises constatant ou prévoyant une
                                                                                                                                           Amélioration
                             Services à la personne                  40                       54             6                             Stabilité
                                                                                                                                           Détérioration
                            Services aux entreprises                33                    62                 5

Les prestataires de services de notre panel notent, concernant le                   sont exprimées cependant concernant l’évolution des marges par
2e semestre 2017, une amélioration des chiffres d’affaires dans 1                   1 entreprise sur 4 (solde négatif, -5). Les anticipations en matière de
entreprise sur 2 (solde positif, +34). Une érosion des marges est relevée           trésorerie sont hétérogènes, mais une amélioration est anticipée dans
par 1 entreprise sur 4 (solde négatif, -4). Les situations en matière de            1 entreprise sur 4 (solde positif, +10). Les effectifs salariés devraient
trésorerie traduisent en revanche une amélioration pour 1 entreprise                être stables (solde positif, +12) tandis que 33% des prestataires de
sur 4 (solde positif, +5). Dans ce contexte, les effectifs salariés se sont         services de notre panel prévoient des investissements.
améliorés dans plus d’1 entreprise sur 4 (solde positif, +15), ainsi que
les investissements, en hausse dans 4 établissements sur 10 (solde                  Par rapport à leur entreprise, 78% des dirigeants de notre panel se
positif, +31).                                                                      déclarent plutôt confiants mais 22% sont d’un avis contraire, solde
                                                                                    de ce fait positif (+56). Concernant l’économie française, 71% se
Les perspectives pour le 1er semestre 2018 laissent entrevoir une                   disent relativement confiants et 29% sont d’un avis contraire, solde
hausse des CA dans 1 entreprise sur 2 (solde positif, +34). Des craintes            néanmoins positif (+42).

                                                                                                                                     FEVRIER 2018
                                                                                                                                 BAROMÈTRE ÉCO                                        11
                                                                                                                 Enquête auprès des chefs d’entreprise
CAFÉS-HÔTELS-RESTAURANTS
         INDICATEURS DE CONJONCTURE
                                                              OBSERVATIONS 2ND SEMESTRE 2017                             PRÉVISIONS 1ER SEMESTRE 2018

                                                            Chiffre d’affaire : dans l’ensemble, une activité satisfaisante
                                                                      43                  36               21                33             44        23

                                                            Marges : une érosion des marges pour 1 établissement sur 2
                                                                 26            27                 47                13            41             46

                                                            Trésorerie : des tensions redoutées dans un tiers des entreprises
                                                                   33             23               44                   16             52         32

                                                            Prix d’achat : des situations très hétérogènes
                                                                   31               38                    31            16         50             34
                                                             Délais de paiement : le constat d’une certaine stabilité
                                                            3                     84                           13                      89              11

                                                            Effectifs : pas de changement majeur
                                                              13                     77                        10   3                   89                 8

                                                            Investissements : en hausse dans 4 établissements sur 10
                                                                    37                    49                   14

                                                            % d’entreprises constatant ou prévoyant une
                                                               Amélioration
                                                               Stabilité
                                                               Détérioration

                                                            Les professionnels du secteur des Cafés-Hôtels-Restaurants (CHR) de notre panel
                                                            notent, concernant le 2e semestre 2017, une amélioration des chiffres d’affaires
                                                            pour 4 entreprises sur 10 (solde positif, +22). Une érosion des marges est relevée par
                                                            près d’1 entreprise sur 2 (solde négatif, -21). Les situations en matière de trésorerie
                                                            sont extrêmement hétérogènes (solde néanmoins négatif, -11). Dans ce contexte,
                                                            les effectifs salariés ont été stables dans 8 entreprises sur 10 (solde néanmoins
                                                            légèrement positif, +3), et les investissements ont été en hausse dans près de 4
                                                            établissement sur 10 (solde positif, +23).
                                                            Les perspectives en matière de CA pour le 1er semestre 2018 sont très hétérogènes.
                                                            Une hausse du CA est néanmoins prévue dans 1 entreprise sur 3 (solde positif, +10).
                                                            Une détérioration des marges est cependant anticipée par près d’1 entreprise sur 2
                                                            (solde négatif, -33), tout comme en matière de trésorerie par 1 établissement sur 3
                                                            (solde négatif, -16). Les effectifs salariés devraient être relativement stables (solde
                                                            toutefois négatif, -5) tandis que 38% des professionnels de notre panel prévoient des
                                                            investissements.
                                                            Par rapport à leur entreprise, 54% des dirigeants de notre panel se déclarent
                                                            plutôt confiants même si 46% sont d’un avis contraire, solde de ce fait positif (+8).
                                                            Concernant l’économie française, 53% se disent relativement confiants et 47% sont
                                                            d’un avis contraire, soit un solde positif malgré tout (+6).

                    JANVIER2018
                    FÉVRIER 2017
12    CCI CORRÈZE   BAROMÈTRE ÉCO
                    Enquête auprès des chefs d’entreprise
MÉTHODOLOGIE

  Cette enquête a pour objectif de vous proposer une mesure en temps réel de l’activité des TPE
  et PME du département de la Corrèze à partir de la perception des dirigeants d’entreprises.
  La consultation des entreprises dont les résultats sont présentés dans cette plaquette a été
  réalisée du 3 au 21 Janvier 2018, essentiellement en ligne. Un panel de 412 entreprises a été
  constitué, employant 7 000 salariés dans le département, représentatif de 5 grands secteurs
  d’activités. Comparativement aux enquêtes antérieures, le questionnaire en 2017 a fait l’objet
  d’une refonte dans le cadre de la mise en œuvre d’un « Baromètre Eco Nouvelle-Aquitaine », sous
  l’égide de la CCIR, avec l’appui du réseau des 14 CCI territoriales. La consultation a été étendue
  à toutes les entreprises inscrites au RCS, quels que soient leurs effectifs salariés (pas
  seulement les entreprises >= 10 salariés comme c’était le cas auparavant). D’une périodicité
  annuelle, notre enquête est devenue semestrielle. Un nouveau sondage sera réalisé auprès
  des entreprises en Juin prochain. Nous exprimons tous nos remerciements aux dirigeants
  d’entreprises ayant participé à cette consultation.

  Secteurs d’activités :

  - Industrie : industrie agroalimentaire, industrie des biens de consommation, de biens
    d’équipement, de biens intermédiaires
  - Bâtiment et Travaux publics : génie civil, construction de bâtiments, travaux spécialisés
  - Commerce : commerce de détail et commerce de gros
  - Services : services à la personne et services aux entreprises
  - Café-Hôtellerie-Restauration

  Solde d’opinion :

  - Il correspond à la différence entre la proportion de répondants ayant exprimé une opinion
    positive et la proportion de répondants ayant exprimé une opinion négative.
  - Le solde d’opinion est d’usage classique dans les enquêtes de conjoncture et permet
    d’appréhender, rapidement et simplement, les évolutions de l’activité économique.

  Baromètre Eco Nouvelle-Aquitaine :

  - Le baromètre de l’économie régionale, sous l’égide de la CCIR Nouvelle-Aquitaine, est une
    enquête réalisée semestriellement avec l’appui du réseau des 14 CCI territoriales.

                                                                                           FEVRIER 2018
                                                                                       BAROMÈTRE ÉCO           13
                                                                       Enquête auprès des chefs d’entreprise
PÔLE ÉTUDES ET OBSERVATION ÉCONOMIQUE

                              Anne MAMBRINI
                                Responsable
                               05 55 18 94 51
                            amambrini@correze.cci.fr

Tulle
Immeuble consulaire du Puy Pinçon
Avenue Albert Schweitzer - CS 50030
19001 Tulle Cedex
T. 05 55 21 55 21 - F. 05 55 21 55 03

Brive
Immeuble consulaire
10 Avenue du Maréchal Leclerc - BP 60118
19103 Brive Cedex
T. 05 55 18 94 00 - F. 05 55 18 94 01

Ussel
Immeuble consulaire de l’Odine
Avenue de la Résistance
19200 Ussel
T. 05 55 46 78 40 - F. 05 55 46 78 41

CCI CORRÈZE                                            www.correze.cci.fr
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler