Bernie Pauly, RN, Ph.D, Elly Carlson, MA, Kathleen Perkin, MA - University of Victoria, Centre for Addictions Research of BC

 
Bernie Pauly, RN, Ph.D, Elly Carlson, MA, Kathleen Perkin, MA - University of Victoria, Centre for Addictions Research of BC
Bernie Pauly, RN, Ph.D, Elly Carlson, MA, Kathleen Perkin, MA
University of Victoria, Centre for Addictions Research of BC

                               PA P E R S E R I E S   PA P E R # 2
Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation

Bernie Pauly, RN, Ph.D
Elly Carlson, MA
Kathleen Perkin, MA

© 2012 Réseau canadien de recherches sur l’itinérance.

Les droits d’auteur de ce rapport sont protégés par une licence Creative Commons, qui permet aux utilisateurs d’utiliser des
citations, de le lier, de le copier, de le transmettre et de le distribuer pour des raisons non commerciales, pourvu qu’ils attribuent les
droits aux auteurs et au rapport. Cette licence n’autorise pas les utilisateurs de modifier, de transformer ou de rajouter du matériel
au rapport. Vous pouvez trouver de plus amples détails sur cette licence Creative Commons à
http://creativecommons.org/licenses/by-nc-nd/2.5/ca/

Comment      faire référence
          Canadian              à ce document :
                      Homelessness
Pauly, B.,Research    Network
          Carlson, E. & Perkin, K. (2012); Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation. Toronto:
Canadian Homelessness Research Network Press.

         Le Rond-point
        Canadian        de l’itinérance (www.homelesshub.ca) est une bibliothèque de recherche et centre de ressources
                   Homelessness
        Research   Network
         électroniques soutenu par le Réseau canadien de recherches sur l’itinérance.

La série de rapports de recherche du Rond-point de l’itinérance est une initiative du Réseau canadien de recherches sur l’itinérance
visant à souligner les œuvres des meilleurs chercheurs canadiens dans le domaine de l’itinérance. L’objectif de cette série de
recherches est de veiller à ce que les recherches sur l’itinérance et les constatations de politiques pertinentes atteignent un
nouveau public. Pour de plus amples renseignements, veuillez vous rendre à www.homelesshub.ca.

          Canadian Homelessness                                                              Avec toute notre reconnaissance pour
          Research Network                                                                   le financement de la Stratégie des
                                                                                             partenariats de lutte contre l’itinérance.
   		                                                 								                                                                               1
          Canadian Homelessness
Table des matières

Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation   3

Les méthodes										4

Examen des résultats 									6
       1) Logement indépendant permanent y compris «Housing First»			             6
       2) Logements et soutiens de transition						7
       3) Planification de sortie des établissements						8
       4) Aide financière									10
       5) Médiation du logement								11
       6) Communautés thérapeutiques modifiées						12
       7) Logements supervisés								13
       8) Initiatives de politique								14

Sommaire des populations et des indicateurs					                                  14

Limites											15

Discussion										16

Conclusion										17

Références										18
Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation

Le problème de l’itinérance est présent partout au Canada, tant dans les régions rurales qu’urbaines, et tant
au sud qu’au nord (Wellesley Institute, 2010). Une estimation de l’ampleur de l’itinérance au Canada avance
qu’environ 150 000 personnes cherchent un abri dans les refuges d’urgence chaque nuit (Ressources humaines
et Développement des compétences Canada, 2009). L’itinérance est associée à une mauvaise santé physique et
mentale (Frankish, Hwang, & Quantz, 2005; Hwang et coll., 2008; Research Alliance for Canadian Homelessness
Housing and Health, 2010; Wright & Tompkins, 2005), à un décès prématuré (Cheung & Hwang, 2004; Hwang,
2000; Hwang, Wilkins, Tjepkema, O’Campo, & Dunn, 2009; Spittal et coll., 2006), à un manque d’accès aux services
de soins de santé (Ensign & Planke, 2002; Pauly, sous presse; Wen, Hudak, & Hwang, 2007), à des risques accrus
de dépression et de suicide (Buhrich, Hodder, & Teesson, 2006; Menzies, 2006) et à la victimisation (Khandor &
Mason, 2007). L’itinérance affecte un groupe varié d’hommes, de femmes, de jeunes et de familles, y compris les
autochtones, les anciens combattants, les immigrants et les réfugiés.

Au cours des dix dernières années, des voix se sont élevées en            Les sans-abri peuvent rencontrer encore plus de désavantages
faveur de l’éloignement de la gestion de l’itinérance au profit de        et de discrimination associés à l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle
son élimination (National Alliance to End Homelessness, 2000; The         ou l’ethnicité (Hankivsky & Cormier, 2009). La combinaison
Alberta Secretariat for Action on Homelessnes, 2008). La gestion          de plusieurs sortes de désavantages peuvent entraîner des
de l’itinérance se préoccupe principalement de fournir des refuges        problèmes de santé et sociaux encore pires pour certains sous-
d’urgence et des programmes de repas de bienfaisance en tant              groupes que pour d’autres. Par exemple, la colonisation et la
que mesure d’aide provisoire à ceux qui ont besoin de nourriture et       discrimination ont énormément affecté l’accès des autochtones
d’un abri. Donner trop d’importance aux interventions d’urgence           aux richesses et aux ressources, avec pour conséquence une
coûte plus cher que de placer les individus directement dans              mauvaise santé et un manque d’accès aux logements (Loppie
des logements (Larimer et coll., 2009; National Alliance to End           Reading & Wein, 2009). Les femmes et les enfants sont aussi
Homelessnes; Patterson, Somers, MacIntosh, Shiell, & Frankish,            extrêmement vulnérables face à l’itinérance. Par conséquent,
2007) et a un impact négatif sur la santé, la sécurité et le bien-être    dans le cadre de notre quête visant à élaborer des solutions qui
des gens qui vivent l’itinérance ainsi que sur les communautés            mettront fin à l’itinérance, nous posons la question suivante :
dans lesquelles ils vivent.                                               «Qu’est-ce qui marche, et pour qui?»

En réponse aux appels visant à mettre fin à l’itinérance, des             Le but de ce document est de fournir un sommaire de la
coalitions communautaires ont été mises en place dans plusieurs           recherche sur les interventions destinées à éliminer ou à réduire
villes canadiennes (Victoria, Vancouver, Calgary, Edmonton et             l’itinérance. Nos objectifs spécifiques étaient d’atteindre une
Toronto). Plusieurs de ces villes ont développé des avant-projets         certaine compréhension des différentes populations auprès
et des plans décennaux pour mettre fin à l’itinérance (Greater            desquelles des interventions ont été testées et les types
Victoria Coalition to End Homelessness, 2008; The Alberta                 d’interventions qui ont été évaluées, ainsi que de créer un
Secretariat for Action on Homelessness, 2008; Wellesley Institute,        inventaire des indicateurs utilisés pour mesurer l’efficacité des
2006). Cet appel visant à mettre fin à l’itinérance met l’accent sur la   interventions. Nous offrons un aperçu de la méthodologie
mise en œuvre d’interventions ou de solutions à long terme plutôt         utilisée pour rassembler les recherches sur les stratégies visant
que sur des interventions d’urgence à court terme. Cependant,             à mettre fin à l’itinérance. Dans les résultats, nous passons en
les sans-abri ne forment pas un groupe uniforme. Les solutions            revue les types d’interventions évaluées, nous mettons l’accent
doivent donc tenir compte des différences de sexe, d’ethnicité, de        sur les populations étudiées, et nous résumons les indicateurs
sexualité, de géographie et d’âge (Aratani, 2009; Bridgman, 2002;         d’efficacité utilisés dans ces évaluations. Enfin, nous discutons
Burt, 2010; Klodawsky, 2010; Klodawsky, Aubry, & Farrell, 2006;           les résultats de cette revue en relation avec la recherche
Lehmann, Drake, Kass, & Nichols, 2007; Menzies, 2006; Association         actuelle sur les interventions dans le cadre de l’itinérance.
des femmes autochtones du Canada, 2007; Robinson, 2002).
   		                                                   								                                                                                   3
Les méthodes
    Cette revue comprend des études publiées et qui ont fait l’objet                   suppléments de revenu, discours critique, déterminants sociaux de
    d’un examen par des pairs qui évaluent une initiative, une                         la santé, théorie de critique sociale, programme de préparation au
    intervention ou un programme visant à éliminer, réduire ou                         logement, relogement rapide, réinstallation et Housing First. Deux
    prévenir l’itinérance. Nous n’avons pas adopté une définition                      des trois auteurs ont évalué les résumés analytiques des études
    particulière de l’itinérance, mais nous avons plutôt essayé de                     à l’aide des critères d’admissibilité. Les études étaient exclues si
    trouver des recherches sur des interventions dont la description                   elles examinaient ou décrivaient un type de stratégie, de modèle
    de leur objectif était de mettre fin ou de réduire l’itinérance.                   ou de philosophie, plutôt qu’une recherche ou une évaluation
    Les études ont été identifiées grâce à des recherches sur des                      qui se penchait sur un programme précis, ou si les auteurs ne
    bases de données accessibles par l’intermédiaire des services                      traitaient que des soins ou du traitement des sans-abri sans une
    informatisés de la bibliothèque en ligne de l’Université de                        attention explicite sur l’élimination ou la réduction de l’itinérance.
    Victoria. La recherche a été restreinte aux documents publiés
    en anglais entre janvier 2000 et février 2011. Les bases de                        Au total, 66 documents ont répondu aux critères d’inclusion. On a
    données suivantes ont été étudiées : Google Scholar, JSTOR,                        ensuite passé en revue et étudié les articles qui correspondaient
    PubMed, Medline, Summon, CBCA, Sociological Abstracts,                             aux critères d’inclusion afin d’y trouver des renseignements clés
    Worldwide Political Science Abstracts et PAIS-Public Affairs. Les                  reliés à : 1) la population-cible du programme, 2) la stratégie étant
    études ont été rédigées en anglais au sujet de programmes                          évaluée, 3) les indicateurs utilisés dans l’évaluation, 4) le modèle
    offerts au Canada, aux États-Unis et au Royaume-Uni.                               de recherche et les méthodes de collecte de données, et 5) les
                                                                                       résultats de la recherche. Ces informations ont été organisées
    Initialement, la recherche avait été menée en utilisant des                        sur une feuille de calcul Excel, et les documents identifiés ont été
    termes généraux tels qu’itinérance et évaluation, puis a                           regroupés selon le type de stratégie qu’ils utilisaient dans leurs
    inclus des termes plus spécifiques reliés aux programmes                           démarches visant à mettre fin, réduire ou prévenir l’itinérance
    qui ont émergé de la recherche générale initiale. Les termes                       (voir le tableau 1). Huit stratégies ont été identifiées : 1) logement
    de recherche incluaient, parfois en combinaison, ou avec                           indépendant permanent (y compris Housing First); 2) soutiens
    une légère variation de formulation, les suivants : sans-                          de transition; 3) planification de libération institutionnelle; 4)
    abri, intervention à délai critique, recherche-action, recherche                   communautés thérapeutiques modifiées; 5) aide financière; 6)
    coopérative, logement transitoire, logement supervisé, logement                    médiation de logement; 7) logement supervisé; et 8) initiatives
    avec services de soutien, logement supervisé, suppléments de loyer,                de politique.

    Tableau 1

                                                 Stratégies pour à mettre fin à l’itinérance
         Stratégie pour mettre fin à l’itinérance                                     Nombre d’études (N=66)                           % d’études1
     Logement indépendant permanent                                                                  20                                       30 %

     Refuges et logements transitoires                                                               13                                       20 %

     Initiatives de politique                                                                         9                                       14 %

     Planification de libération institutionnelle                                                     6                                       9%

     Aide financière                                                                                  5                                       8%

     Médiation de logement                                                                            5                                       8%

     Communautés thérapeutiques modifiées                                                             4                                       6%

     Logement supervisé                                                                               4                                       6%

    1. Les pourcentages ont été arrondis à la fraction supérieure si > .5 ou inférieure si < .5, le total ne sera donc pas forcément 100 %.

4   Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation
Dans le cas de sept stratégies sur huit, une étude a été choisie     6. Coût des programmes et services : coût
et soulignée en tant qu’étude de cas pour illustrer le type             financier du programme; le coût de l’utilisation
d’intervention et d’approche à l’évaluation. Nous n’avons pas           des services de soins de santé, sociaux et
inclus d’étude de cas d’initiatives de politique en raison de           légaux.
la diversité et du manque de détails méthodologiques dans
                                                                     7.	Perception qu’ont les clients des
ces études. Cette catégorie, bien que présente dans 14 % des
                                                                         programmes : déclarations volontaires des
études, sera discutée en dernier.
                                                                         clients au sujet du programme ou des éléments
                                                                         du programme, par exemple, la satisfaction
Pour chacune des études comprises, nous avons étudié les
                                                                         avec l’environnement résidentiel, la satisfaction
résultats, les objectifs ou les mesures utilisées pour évaluer
                                                                         générale avec le programme ou l’attitude par
l’efficacité des interventions. Les résultats ou objectifs
                                                                         rapport à la participation au programme.
spécifiques, selon les initiatives évaluées, ont été codés et
classés par catégories selon leurs similitudes et différences.       8.	Perception du personnel : opinions du
Nous y faisons référence en tant qu’«indicateurs» afin de refléter       personnel au sujet des programmes, y compris
le genre de résultats évalués. Treize indicateurs sont ressortis :       leurs descriptions (perception des objectifs
                                                                         du programme, le programme atteint-il ses
   1. Situation en matière de logement :                                 objectifs, descriptions du programme par le
      la situation en matière de logement du client                      personnel).
      (logé ou sans-abri) et/ou le type de logement                  9. La qualité de vie : différentes mesures de
      avant, pendant et/ou après le programme;                          qualité de vie (par exemple demander aux
      nombre de jours passés sans abri.                                 participants au programme d’évaluer leur
   2. Fonctionnement psychologique :                                    qualité de vie à l’aide d’une échelle, ou leur
      évaluations du bien-être psychologique                            poser des questions ouvertes au sujet de la
      (p. ex. l’estime de soi) et/ou changements des                    qualité de vie).
      symptômes psychiatriques (évaluation des                       10.	État général de santé : santé et
      symptômes psychiatriques avant, pendant et                         bien-être généraux tels que l’évaluent par
      après le programme).                                               exemple des mesures normalisées telles que
   3. Consommation d’alcool ou d’autres                                  le questionnaire abrégé 12 (un questionnaire
      drogues : la consommation ou l’abstinence                          normalisé de 12 questions qui collecte des
      du client en matière d’alcool et/ou d’autres                       informations sur la santé) ou demander aux
      drogues avant, pendant et/ou après le                              participants d’évaluer leur santé à l’aide d’une
      programme (p. ex. Addiction Severity Index).                       échelle.

   4.	Autonomie : réalisation et/ou amélioration                     11. Criminalisation et victimisation :
      reliées à l’emploi, l’éducation et les aptitudes                   incidents d’activités illégales ou en tant que
      à la vie quotidienne avant, pendant et/ou                          victime d’un crime.
      après le programme; aptitude à payer le loyer                  12.	État sérologique VIH : estimation
      indépendamment.                                                    médicale de la sévérité de l’infection VIH, ou
   5.	Utilisation des services de soins de                               des comportements à risque de VIH.
      santé, sociaux et légaux : utilisation                         13. Facteurs systémiques : indicateurs
      par le client de services autres que ceux fournis                  de changement ou de progrès vers la fin de
      par une stratégie de logement spécifique, par                      l’itinérance, tels que des changements dans
      exemple, les services médicaux d’urgence,                          le nombre de personnes sans-abri, le degré
      les services de désintoxication, les séjours à                     de besoin de logements, l’amélioration dans
      l’hôpital, l’implication dans le système pénal,                    le nombre de sans-abri, ou l’amélioration
      entre autres, avant, pendant et/ou après le                        dans l’intégration des services à travers les
      programme.                                                         différentes sections (par exemple, le logement,
                                                                         les soins de santé, le système pénal).

   		                                                 								                                                               5
Examen des résultats
    1) Logement indépendant permanent y compris «Housing First»
    Par «logements indépendants permanents» ont entend des                            2011; Gilmer, Manning, & Ettner, 2009; Larimer et coll., 2009).
    logements permanents dans des sites éparpillés (et non un                         Deux écrits se penchaient sur les sans-abri chroniques, c’est-
    seul bâtiment spécialisé ou un projet d’habitation) en tant                       à-dire continuellement sans-abri depuis un an ou plus, ou
    qu’intervention pour mettre fin à l’itinérance. On donne aux                      ayant vécu quatre périodes d’itinérance en trois ans (DeSilva,
    individus des possibilités de vivre indépendamment et les                         Manworren, & Targonski, 2011; Tsai et coll., 2010). Deux autres
    services ne sont pas liés au logement. En d’autres termes, les                    études traitaient des sans-abri atteints de problèmes de santé
    services ne sont pas offerts dans un seul site de logement,                       chroniques (George, Chernega, Stawiski, Figert, & Valdivia,
    mais ils suivent plutôt l’individu partout où il vit. Au total, 20                2008; Sadowski, Kee, VanderWeele, & Buchanan, 2009). Par
    études (y compris celles portant sur Housing First) ont évalué                    conséquent, le point de mire de la plupart de la recherche sur
    des programmes qui correspondaient à la description des                           le logement indépendant permanent était des adultes seuls
    logements indépendants permanents. Sur les vingt études,                          atteints de maladies mentales avec ou sans problèmes de
    quinze se penchaient sur l’évaluation d’un seul programme,                        toxicomanie. Aucune de ces études ne portait spécifiquement
    cinq comparaient le logement indépendant permanent au                             sur les femmes, les jeunes ou un groupe ethnique particulier,
    traitement d’abord, au logement communautaire ou aux soins                        et une seule était axée sur les individus sans-abri de plus de 50
    habituels (Gulcur, Stefanic, Shinn, Tsemberis, & Fischer, 2003;                   ans ou les personnes âgées (Crane & Warnes, 2007).
    McHugo et coll., 2004; Padgett, Gulcur, & Tsemberis, 2006;
    Siegel et coll., 2006; Tsai, Mares, & Rosenheck, 2010).                           La situation en matière de logement était l’indicateur le plus
                                                                                      souvent utilisé aux fins de l’évaluation et était un résultat clé
    Parmi les vingt études, douze se concentraient sur l’efficacité                   évalué par 12 des études de cette catégorie (voir le tableau
    du logement indépendant permanent pour les gens atteints                          2). Parmi les autres indicateurs on compte les changements
    de troubles mentaux sérieux, avec ou sans problèmes de                            dans l’utilisation des services de soins de santé, des services
    consommation d’alcool ou d’autres drogues (Gulcur et                              sociaux et légaux, la consommation d’alcool et d’autres
    coll., 2003; Lee, Wong, & Rothbard, 2009; Mares, Kasprow,                         drogues rapportée par les clients eux-mêmes, les coûts des
    & Rosenheck, 2004; McHugo et coll., 2004; Nelson, Clarke,                         services et des programmes, les symptômes psychiatriques,
    Febbraro, & Hatzipantelis, 2005; Padgett, 2007; Padgett et                        la qualité de vie, les perceptions de succès du personnel et
    coll., 2006; Pearson, Montgomery, & Locke, 2009; Siegel                           l’autonomie. Neuf de ces études comparaient les résultats
    et coll., 2006; Stefancic & Tsemberis, 2007; Tsemberis &                          entre les groupes de participants se distinguant soit par leurs
    Eisenberg, 2000; Tsemberis, Gulcur, & Nakae, 2004). Mares et                      différentes caractéristiques personnelles, soit par les différentes
    coll. (2004) se sont précisément penchés sur la question des                      conditions des programmes. Par exemple, une étude sur les
    anciens combattants atteints de maladies mentales et de                           logements supervisés comparait les résultats des clients à haute
    problèmes de consommation d’alcool et d’autres drogues.                           consommation de substances à ceux des clients ne consommant
    Trois études traitaient des interventions de logement auprès                      pas de substances (Edens et coll., 2011). Les évaluations
    de personnes atteintes de problèmes de consommation                               portaient en général sur les mesures de degrés de changements
    d’alcool et d’autres drogues (Edens, Mares, Tsai, & Rosenheck,                    individuels, y compris l’accroissement de l’autonomie.

                            Tableau 2

                                                          Indicateurs de vie autonome
                            Indicateurs utilisés dans plus d’une étude                                Nombre d’études
                           Situation en matière de logement                                                      12

                           Utilisation des services de santé, de police et sociaux                               10

                           Perceptions des clients                                                                7

                           Coûts des programmes et services                                                       5

                           Fonctionnement psychologique                                                           5

                           Qualité de vie                                                                         4

                           Consommation d'alcool et d'autres drogues                                              4

6   Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation
2) Logements et soutiens de transition
Vie autonome |               Étude de cas
                                                                        La catégorie des «logements et soutiens de transition» a été
Sadowski, L. et coll. (2009). Effect of a Housing and Case Management
Programme on Emergency Department Visits and Hospitalizations           employée pour décrire des programmes qui fournissent un
among Chronically Ill Homeless Adults: A Randomized Trial. Journal      logement provisoire et/ou des soutiens dans l’espoir que les
of the American Medical Association, 301(17): 1771-1778.                clients atteignent progressivement une plus grande autonomie
                                                                        et un logement permanent. Au total, 13 études ont évalué les
                                                                        programmes qui rentraient dans cette catégorie. Dans les 13
ProgramME : un programme de gestion de cas et de
                                                                        études, 4 programmes étaient orientés vers les jeunes de moins
logement pour les personnes sans abri quittant le milieu
                                                                        de 25 ans et dans un cas vers les jeunes GLBT (gais, lesbiennes,
hospitalier.
                                                                        bisexuels et transgenres) (Bridgman, 2001; Kisely et coll., 2008;
Population : adultes sans abri atteints de maladies                     Nolan, 2006; Senteio, Marshall, Ritzen, & Grant, 2009), quatre
chroniques.                                                             traitaient des familles à faible revenu qui étaient sans abri ou à
                                                                        risque de le devenir (Camasso, 2003; Camasso, Jagannathan, &
Type d’évaluation : évaluation des résultats2.
                                                                        Walker, 2004; Kleit & Rohe, 2005; Washington, 2002), et trois se
                                                                        penchaient sur la question des sans-abri atteints de maladies
Objectif de l’évaluation : mesurer les effets du
programme sur l’utilisation des services médicaux d’urgence.            mentales ou médicales et/ou souffraient de toxicomanie (Dordick,
                                                                        2002), y compris les anciens combattants (Schutt, Rosenheck, Penk,
Conception de la recherche : on a assigné au hasard                     Drebing, & Seibyl, 2005) et les femmes (Bridgman, 2002). Une étude
aux participants (N = 407) soit un groupe d’intervention,               se concentrait sur les survivantes de violence domestique (Baker,
soit un groupe de soins ordinaires. Le groupe d’intervention            Niolon, & Oliphant, 2009) et une autre examinait les différences de
a bénéficié de services de gestion de cas (soutien d’un
                                                                        résultats entre les hommes et les femmes bénéficiant des services
travailleur social), est sorti de l’hôpital pour être orienté vers
                                                                        d’un programme (Rich & Clark, 2005). La littérature sur les soutiens
un logement de transition sous forme de soins de relève, et
a été placé dans un logement stable en utilisant un modèle              de transition prend en considération les besoins différents de
Housing First. Les services de gestion de cas ont été fournis           plusieurs sous-groupes au-delà de ceux qui sont atteints de
sur place dans chaque hôpital, à chaque logement de                     maladies mentales y compris les femmes, les jeunes, les familles et
transition et à chaque emplacement de logement stable. Le               les anciens combattants.
groupe recevant les soins habituels a reçu des services de
sortie de l’hôpital ordinaires, y compris une interaction avec
                                                                        Les indicateurs employés pour évaluer les soutiens de transition
les travailleurs sociaux de l’hôpital, mais seulement pendant
l’hospitalisation, et si aucun arrangement n’avait été prévu            incluaient la situation en matière de logement, l’utilisation des
avant la sortie, ils ont reçu le transport jusqu’à un refuge            services de soins de santé, sociaux et légaux, les symptômes
pour une nuitée.                                                        psychiatriques, l’état de santé général, la consommation d’alcool
                                                                        ou d’autres drogues, les perceptions de succès du client, les
Méthode de collecte des données : les participants                      perception de succès du personnel, la qualité de vie et l’autonomie
ont été interrogés 1, 2, 6, 9, 12 et 18 mois après avoir quitté
                                                                        (voir le tableau 3). Une étude enquêtait sur les caractéristiques
l’hôpital. À chaque entrevue, on a évalué la situation en
                                                                        de 236 programmes de logements provisoires et une autre était
matière de logement, la qualité de vie et l’utilisation des
services.                                                               une évaluation des processus3. Une fois de plus, ces évaluations se
                                                                        concentraient sur les degrés de changements individuels.
Résultats : comparativement au groupe recevant les
soins habituels, le groupe d’intervention a passé moins de
jours à l’hôpital et a eu moins d’hospitalisations d’urgence,
démontrant qu’un logement stable et un programme de
gestion de cas peuvent réduire l’utilisation de services                   2. Une évaluation des résultats est une façon d’évaluer un programme
                                                                              en se basant sur les retombées du programme, plutôt que sur le
d’urgences médicaux chez les adultes sans abri atteints de
                                                                              processus de création et d’opération du programme.
conditions médicales chroniques.                                           3. Une évaluation du processus se consacre sur la façon dont le
                                                                              programme a été créé et exécuté plutôt que sur les résultats finaux
                                                                              du programme.

   		                                                      								                                                                                 7
Tableau 3

                     Indicateurs des logements
                      et soutiens de transition
           Indicateurs utilisés dans                         Nombre
               plus d’une étude                              d’études
         Perceptions des clients du                                7
         programme

         Situation en matière de logement                          6                   Logements et soutiens |                          Étude de cas
         Autonomie                                                 3                   de transition
         Fonctionnement psychologique                              3                   Bridgman, R. (2001). I Helped Build That: A Demonstration
                                                                                       Employment Training Program for Homeless Youth in Toronto.
         Consommation d'alcool ou                                  3
                                                                                       American Anthropologist, 103(3): 779-795.
         d'autres drogues

         Utilisation des services de santé,                        2
         sociaux et légaux                                                             ProgramME : Eva’s Phoenix, un programme de logements
                                                                                       temporaires et de formation professionnelle.
         Santé générale                                            2

         Perceptions du personnel                                  2                   Population : jeunes sans-abri de moins de 25 ans.
         Qualité de vie                                            2
                                                                                       Type d’évaluation : évaluation participative4.

    3) Planification de sortie des établissements
                                                                                       Objectif de l’évaluation : évaluer le degré avec lequel
                                                                                       les perspectives, les valeurs, les attentes et la participation
    La catégorie de la planification de sortie des établissements
                                                                                       des jeunes ont été intégrés dans le projet.
    a été utilisée pour décrire des programmes d’intervention
    utilisés pour aider les individus à effectuer la transition d’un
    milieu institutionnel (comme un refuge ou un hôpital) à un                         Conception de la recherche : étude ethnographique5
    milieu communautaire (comme un logement indépendant).                              des participants et du programme en général.
    Les programmes consistaient à placer des individus dans
    des logements après leur sortie, et dans certains cas à aider                       Méthode de collecte des données : les observations
    les participants à renforcer les liens à long terme avec les                       des participants et les entrevues avec les jeunes et les
    services médicaux, les familles et les amis comme élément de                       employés du projet ont été menées tout au long de la
    la transition. Au total, 6 études ont examiné un programme                         conception et de la création du programme.
    qui correspondait à cette description.

                                                                                        Résultats : malgré quelques conflits, les jeunes ont fait
    Les programmes de sortie des établissements inclus dans
                                                                                       l’éloge du projet. Les auteurs ont fait valoir la valeur de la
    cette étude étaient à l’intention des individus sans adresse
                                                                                       souplesse du programme et de la coopération avec d’autres
    fixe ayant quitté soit le programme psychiatrique interne
                                                                                       partenaires, tels que les employeurs.
    d’un refuge (Lennon, McAllister, Kuang, & Herman, 2005),
    un refuge d’urgence générale (Herman, Conover, Felix,
    Nakagawa, & Mills, 2007) ou le programme d’un hôpital
    psychiatrique (Forchuk et coll., 2008). Les six études traitaient                 4. Les jeunes participants sont impliqués à tous les niveaux de la planification
    de personnes atteintes de troubles mentaux. Cinq de                                  et de l’exécution de l’évaluation du programme.
                                                                                      5. L’ethnographie est une façon de collecter des renseignements sur
    ces programmes traitaient d’un modèle de Délai critique                              les aspects culturels d’un groupe ou d’un organisme qui demande
    d’intervention (DCI) (Herman et coll., 2007; Jones et coll., 2003;                   souvent, entre autres choses, de se joindre à ce groupe pour mieux se
                                                                                         rendre compte de ce que c’est que d’en être membre. Cela s’appelle
    Kasprow & Rosenheck, 2007; Lennon et coll., 2005; Susser et                          l’«observation participante». L’ethnographie peut aussi inclure des
    coll., 1997). Le Délai critique d’intervention est un modèle de                      activités telles que des entrevues et des enquêtes sans orientation précise.

8   Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation
gestion de cas à court terme (en général un soutien de service                  reçu le DCI (Herman et coll., 2007; Lennon et coll., 2005). Les
social) pour les sans-abri ou les personnes qui risquent de le                  indicateurs utilisés pour l’évaluation incluaient la situation en
devenir lorsqu’ils quittent un établissement tel un hôpital                     matière de logement, les symptômes psychiatriques, le coût
ou un refuge. Dans la sixième étude, les auteurs ont lancé                      des programmes et services, et la consommation d’alcool ou
une intervention pilote pour empêcher l’itinérance chez les                     d’autres substances (voir le tableau 4).
gens sortant de soins psychiatriques (Forchuk, Ward-Griffin,
Csiernik, & Turner, 2006).                                                      TABLEAU 4

Les résultats des individus qui ont fait l’objet d’un programme
                                                                                       Indicateurs de planification de sortie
de DCI ont été contrastés à ceux qui ont reçu un traitement                                    des établissements
ordinaire. Le traitement ordinaire allait de la planification                       Indicateurs utilisés dans                        Nombre
de libération avec des travailleurs sociaux, des demandes                               plus d’une étude                             d’études
de consultations avec un gestionnaire de cas, des services
                                                                                 Situation en matière de logement                          6
communautaires de santé mentale et de réadaptation, à l’aide
réduite pour trouver un logement. Dans deux des études, les                      Coût des programmes et services                           2
participants au traitement ordinaire avaient aussi reçu des
                                                                                 Fonctionnement psychologique                              2
placements de logement directs, alors que l’autre groupe avait

Planification de sortie des établissements |                                      Étude de cas

ProgramME : un Délai critique                     Conception de la recherche :                         Méthode de collecte des
d’intervention fournit des soins                  un essai clinique randomisé6 à l’aide de             données : les participants ont été
continuels dans la communauté,                    la comparaison de deux groupes (96                   interrogés lors de leur admission au
renforce les liens avec les familles et           participants) : un groupe expérimental               programme puis 6 mois plus tard
les amis et offre un soutien émotionnel           recevant le DCI et un groupe de référence            pour examiner leurs symptômes
et pratique au long de la transition              recevant le traitement ordinaire. Les                psychiatriques. Les renseignements sur
d’un individu entre un environnement              deux groupes ont reçu un logement,                   la rentabilité et les nuits passées sans
institutionnel et un environnement                mais le groupe avec traitement ordinaire             abri ont été collectés sur une période
communautaire.                                    a reçu une planification de sortie et                de suivi de 18 mois.
                                                  des demandes de consultation limitées
Population : adultes sans-abri                    avec une équipe psychiatrique sur place              Résultats : les individus qui avaient
atteints de troubles mentaux quittant             en vue de la transition vers un milieu               reçu le DCI ont passé moins de
un refuge.                                        communautaire. Le groupe expérimental                nuits sans abri (30 comparé à 91)
                                                  a reçu le DCI, dont un élément important             pendant la période de 18 mois et
Type d’évaluation :                               sont les soins continus apportés dans                ont présenté moins de symptômes
évaluation des résultats.                         la communauté par des travailleurs                   psychiatriques lors de l’entrevue
                                                  qui apprennent à connaître les clients               des 6 mois. Les participants DCI et
Objectif de l’évaluation : évaluer                pendant leur séjour à l’hôpital. Les deux            le groupe à services ordinaires ont
l’efficacité d’un programme DCI sur               groupes avaient accès aux programmes                 respectivement accumulé des coûts
un nombre de nuits passées sans abri,             de réadaptation communautaire,                       de services moyens de 52 374 $ et
les symptômes psychiatriques et la                au traitement et aux services de                     51 649 $. Néanmoins, vu le nombre
rentabilité (utilisation des services             coordination de cas s’ils étaient                    considérablement réduit de nuits
d’urgence, des soins de santé aux                 disponibles dans leur communauté.                    passées sans abri, les auteurs concluent
malades externes, des services de                                                                      que le DCI était efficace.
logement et d’hébergement, et des
services légaux).
                                                  Herman, D. el. al. (2007). Critical Time Intervention: An Empirically Supported Model for
                                                  Preventing Homelessness in High Risk Groups. Journal of Primary Prevention, 28:295–312.

   6. Un essai clinique randomisé est une conception de la recherche destinée à tester l’efficacité d’une intervention en assignant de façon aléatoire des
      participants à un groupe témoin ou groupe expérimental. Les chercheurs appliquent l’intervention au groupe expérimental et non pas au groupe
      témoin. Ensuite ils comparent les résultats des deux groupes pour voir si l’intervention a produit une différence.

   		                                                       								                                                                                         9
4) Aide financière

     Les programmes d’«aide financière» fournissent des soutiens
     tels que des suppléments au loyer pour les locataires, ou
     des subventions au logement destinées aux propriétaires.
     Au total, cinq études ont examiné un programme qui
     correspondait à cette description. Cette stratégie était utilisée
     auprès de plusieurs populations différentes. Un programme                         Aide financière |             Étude de cas
     était destiné à des individus sans abri atteints du VIH/SIDA
                                                                                       Deverteuil, G. (2005) The Relationship between Government
     et logés de façon instable (Wolitski, Pals, Kidder, Courtenay-
                                                                                       Assistance and Housing Outcomes among Extremely Low-income
     Quirk, & Holtgrave, 2009), deux étaient destinés aux sans-abri,                   Individuals: A Qualitative Inquiry in Los Angeles. Housing Studies,
     ou personnes auparavant sans-abri avec des antécédents de                         20(3): 383-399.

     consommation d’alcool ou d’autres drogues (Casper, 2004;
                                                                                       ProgramME : aide gouvernementale sous forme de
     Fisk, Sells, & Rowe, 2007), un était destiné aux femmes à                         subventions au logement et de prestations d’aide sociale.
     faible revenu (DeVerteuil, 2005), et un autre aux anciens
     combattants autrefois sans abri (O’Connell, Rosenheck, &                          Population : femmes à faible revenu résidant dans les
     Kasprow, 2008). L’indicateur le plus communément utilisé                          refuges d’urgence de Los Angeles, É.-U.
     pour mesurer l’efficacité d’un programme était la situation en
                                                                                       Type d’évaluation : évaluation des résultats.
     matière de logement, et a été employé dans les cinq études;
     trois études ont examiné l’utilisation d’alcool et d’autres                       Objectif de l’évaluation : évaluer la relation entre l’aide
     drogues, et deux études ont enquêté sur l’autonomie (voir                         gouvernementale et les résultats du logement.
     le tableau 5). Les indicateurs supplémentaires incluaient
                                                                                       Conception de la recherche : comparaison
     l’utilisation des services de santé, sociaux et légaux, l’état
                                                                                       ethnographique qualitative/structurée des groupes de
     sérologique VIH, les symptômes psychiatriques et la qualité
                                                                                       femmes recevant différentes combinaisons de subventions
     de vie.                                                                           au logement et d’aide gouvernementale.

                                                                                       Méthode de collecte des données : l’auteur utilise
     TABLEAU 5                                                                         l’«ethnographie structurée», qui comprend des entrevues
                                                                                       structurées et des entrevues sans orientation précise, ainsi
                  Indicateurs d’aide financière                                        que de l’observation participante. Les données ont été
                                                                                       collectées dans un refuge pour femmes.
         Indicateurs apparaissant                          Nombre
           dans plus d’une étude                           d’études                    Résultats : les meilleurs résultats de logement ont
       Situation en matière de logement                          5                     été atteints par des femmes qui recevaient à la fois des
                                                                                       subventions de logement et l’aide sociale. Les femmes ne
       Consommation d’alcool ou                                  3                     recevant qu’une seule sorte d’aide s’en sortaient moins bien,
       d’autres drogues                                                                surtout si les prestations d’aide sociale étaient imprévisibles.
                                                                                       L’auteur décrit le California’s General Relief Program, une
       Autonomie                                                 2
                                                                                       condition de participation aux programmes d’emploi à
                                                                                       délai imparti, qui n’apporte qu’un soutien «erratique». Les
                                                                                       femmes sans aucune sorte d’aide n’échouaient pas toujours
                                                                                       si leur manque de logement était dû à des circonstances
                                                                                       temporaires. L’aide sous forme de subventions au logement
                                                                                       et de programmes gouvernementaux est distribuée de
                                                                                       façon irrégulière, et les réformes de l’assistance sociale ont
                                                                                       rendu l’accès à l’aide gouvernementale plus difficile. Il existe
                                                                                       un manque de politiques d’habitations à loyer modéré
                                                                                       soutenues par le gouvernement. En général, les politiques
                                                                                       d’assistance sociale et d’aide au logement actuelles rendent
                                                                                       l’accès au soutien difficile pour les personnes à faible revenu.

10   Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation
5) Médiation du logement

Les programmes de «médiation du logement» fournissent aux                         perception du client et celle du personnel ont été utilisées dans
sans-abri et à ceux qui risquent de le devenir des aptitudes et des               deux études. La consommation d’alcool ou d’autres drogues et
conseils directement reliés à la recherche d’un logement, ainsi                   le fonctionnement psychiatrique ont été utilisés dans une étude.
que les soutiens initiaux pour les locataires et les propriétaires. Au
                                                                                  TABLEAU 6
total, cinq études ont évalué un programme qui correspondait à
cette description. Un programme étudiait des sans-abri atteints de                      Indicateurs de médiation du logement
maladies mentales ou médicales et de problèmes de consommation
                                                                                      Indicateurs utilisés dans                          Nombre
d’alcool et d’autres drogues (Bowpitt & Harding, 2008), deux ont
étudié des jeunes sans abri (Hennessy, Grant, Cook, & Meadows,
                                                                                          plus d’une étude                               d’études
2005; Slesnick, Kang, Bonomi, & Prestopnik, 2008), un autre des                     Autonomie                                                  3
personnes âgées de 54 ans ou plus (Ploeg, Hayward, Woodward, &
                                                                                    Situation en matière de logement                           2
Johnston, 2008), et un autre des familles à risque de devenir sans-
abri en raison d’une expulsion des logements sociaux (Mulroy                        Perception des clients                                     2
& Lauber, 2004). L’autonomie était l’indicateur utilisé dans deux                   Perception du personnel                                    2
études (voir le tableau 6). La situation en matière de logement et la

                                                                                       Mulroy, E. and Lauber, H. (2004). A User-Friendly Approach to
Médiation du logement |                           Étude de cas                         Program Evaluation and Effective Community Interventions
                                                                                       for Families at Risk of Homelessness. Social Work, 49(4).

ProgramME : Parents for Children and the Family Center                        Résultats : les participants à la recherche ont trouvé le
USA, un programme financé par le gouvernement fédéral                         modèle logique édifiant. Il a démontré que les objectifs
et dirigé par un organisme à but non lucratif et qui aide                     du programme initial étaient trop ambitieux et que par
les familles d’un projet de logements sociaux à éviter                        conséquent le modèle a aidé à épurer le concept et la pratique
l’itinérance en leur apportant des services de soutien.                       du programme. À l’origine, le personnel du programme
                                                                              envisageait d’offrir des services aux 2 500 résidents de
Population : familles antérieurement sans abri ou à                           l’ensemble résidentiel, mais basé sur les discussions avec les
risque de le devenir.                                                         évaluateurs, ils ont décidé de se concentrer sur 93 personnes
                                                                              étant les plus à risque d’itinérance. De plus, le personnel du
Type d’évaluation : étude de cas Design7 utilisant un                         programme a réduit le nombre d’interventions qu’ils avaient
modèle logique8.                                                              prévu pour offrir 75 interventions dans 5 champs d’activités
                                                                              générales. Avec le recul, il a été déterminé qu’insuffisamment
Objectif de l’évaluation : mesurer l’efficacité                               de données avaient été rassemblées sur les participants au
du programme en prévenant l’itinérance grâce à la                             début du programme, et sur les façons dont ils accédaient
promotion du logement indépendant, de l’emploi et de la                       aux services. En général, les résidents ont eu des expériences
fierté civique au sein des logements sociaux.                                 probantes avec la préparation à l’emploi et les programmes
                                                                              de formation des bénévoles. Sur les 24 clients qui ont donné
Conception de la recherche : l’évaluation était                               des renseignements sur l’évaluation, 67 % étaient employés au
basée sur les résultats qui ont émergé du modèle logique.                     moins à temps partiel, et presque tous les autres faisaient des
                                                                              études ou se portaient bénévoles. Une personne avait quitté
Méthode de collecte de données : les données                                  le marché du travail pour raison de maternité. Les auteurs ont
du modèle logique ont été collectées à partir de dossiers                     aussi conclu que l’évaluation aidait le personnel du programme
de programme, de groupes de discussion, d’observations                        à améliorer ses capacités organisationnelles.
participantes et d’entrevues.

   7. Une évaluation utilisant une étude de cas prend en considération le processus et les résultats du programme, ainsi que le contexte dans lequel le
      programme opère. Ce sont des moyens de découvrir des facteurs spécifiques au programme en cours d’évaluation, au lieu de produire des résultats
      généralisables au sujet du type de programme en cours d’évaluation.
   8. Les auteurs décrivent un modèle logique comme une représentation graphique d’un programme d’une page décrivant les éléments essentiels de ce
      programme et les réalisations attendues, et transmet la relation logique entre ces éléments et leurs résultats.» (Conrad, Randolph, Kirby, & Bebout, 1999),
      (Mulroy & Lauber, 2004), page 573.

   		                                                         								                                                                                              11
6) Communautés thérapeutiques modifiées

     La catégorie des «communautés thérapeutiques modifiées» (CTM)                     l’étude, et variait d’une étude à l’autre. Par exemple, le traitement
     a été utilisée pour décrire les programmes d’intervention qui se                  ordinaire peut comprendre un refuge d’urgence, un autre des
     concentrent sur le développement d’une communauté sociale de                      programmes de logements supervisés, des programmes de
     soutien par le biais de l’auto-assistance, les modèles de rôle et une             traitement, ou de la gestion de cas. Les indicateurs comprenaient :
     routine quotidienne structurée qui encourage les changements                      le logement; l’utilisation des services de santé, sociaux et légaux; la
     en matière de consommation d’alcool ou d’autres drogues, le                       consommation d’alcool ou d’autres drogues; la criminalisation et la
     fonctionnement psychologique et le comportement social visant à                   victimisation; le coût des programmes et services; les symptômes
     mettre fin à l’itinérance (French, McCollister, Sacks, McKendrick, & De           psychiatriques, l’état sérologique VIH; l’autonomie; et les perceptions
     Leon, 2002; Sacks et coll., 2004). Les communautés thérapeutiques                 des clients des programmes (voir le tableau 7).
     aident habituellement les gens touchés par des problèmes d’abus
     de substances, alors que les CTM dont il est question ici sont                    TABLEAU 7
     conçues pour les sans-abri souffrant de troubles concomitants, c’est-
     à-dire des gens qui ont des problèmes d’abus de substances et des                             Indicateurs des communautés
     problèmes de santé mentale, et qui sont aussi sans-abri (Skinner,                               thérapeutiques modifiées
     2005). Bien qu’il existe une vaste littérature sur les communautés
     thérapeutiques, seules les études qui avaient pour objectif explicite                Indicateurs utilisés dans plus                       Nombre
     d’aborder l’itinérance ont été incluses. Au total, quatre études ont                         d’une étude                                  d’études
     évalué un programme qui correspondait à cette description.
                                                                                        Logement                                                     2
     Deux études traitaient d’individus sans abri atteints de troubles                  Utilisation des services de santé, sociaux                   2
     mentaux et de problèmes d’abus de substances (De Leon, Sacks,                      et légaux
     Staines, & McKendrick, 2000; French et coll., 2002), un programme
     traitait spécialement des anciens combattants sans abri atteints de                Consommation d’alcool ou d’autres drogues                    2
     maladies mentales et de problèmes d’abus de substances (Skinner,
                                                                                        Criminalité/victimisation                                    2
     2005), et un autre traitait des mères sans abri avec des problèmes
     de consommation d’alcool ou d’autres drogues (Sacks et coll., 2004).               Coûts des programmes et services                             2
     Dans trois des quatre études, les résultats des individus dans les
                                                                                        Fonctionnement psychologique                                 2
     communautés thérapeutiques modifiées ont été comparés avec
     ceux des individus qui ont reçu le traitement ordinaire (De Leon                   État sérologique VIH                                         2
     et coll., 2000; French et coll., 2002; Skinner, 2005). Le traitement
     ordinaire consistait en services disponibles dans le cadre local de                Autonomie                                                    2

       Communautés thérapeutiques modifiées |                                             Étude de cas
       Skinner, D. (2005). A Modified Therapeutic Community for Homeless Persons with              Méthode de collecte de données : les ob-
       Co-Occurring Disorders of Substance Abuse and Mental Illness in Shelter: An                 servations des participants et les entrevues ont été
       Outcome Study. Substance Use & Misuse, 40:483-497.
                                                                                                   menées tout au long de la conception et création du
      ProgramME : une communauté thérapeutique modifiée.                                           programme. Les données ont été collectées à partir de
                                                                                                   dossiers de cas individuels.
      Population : adultes sans abri atteints de maladies mentales et souf-
      frant de problèmes concomitants de consommation d’alcool ou d’autres                         Résultats : dans l’ensemble, cette étude s’est mon-
      drogues.                                                                                     trée prometteuse en ce qui concerne l’approche CTM.
                                                                                                   Le refuge de la CTM a eu nettement moins de sujets
      Type d’évaluation : évaluation des résultats.                                                hospitalisés ou transférés vers un niveau de soins plus
                                                                                                   intensifs après avoir quitté le refuge. En ce qui a trait à
      Objectif de l’évaluation : évaluer l’efficacité des communautés                              la fidélité au traitements prescrits, le refuge de la CTM
      thérapeutiques modifiées sur la sobriété, la fréquentation des hôpitaux                      comptait également plus de sujets qui prenaient leurs
      psychiatriques, l’observation de la prise de médicaments prescrits, la                       médicaments comparé au refuge général. En ce qui
      fréquentation et sortie des refuges, et le placement en logements.                           a trait au placement dans un logement approprié au
                                                                                                   niveau de fonctionnement des individus, l’abri CTM a
      Conception de la recherche : étude comparative entre deux                                    assigné tous ses clients au logement approprié, alors
      groupes : un groupe expérimental (70 participants) vivant dans une CTM, et                   que le refuge général a assigné 14,3 % de ses clients à
      un groupe de référence (70 participants) vivant dans un refuge général.                      des placements inappropriés.

12   Stratégies pour mettre fin à l’itinérance : approches actuelles de l’évaluation
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler