LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

 
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE
  ET LES PERSONNES LES
     PLUS VULNÉRABLES
Guide de prévention pour votre organisme,
   votre personnel, vos bénévoles et votre
        clientèle en prévision de la grippe
               saisonnière ou pandémique

      LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | i
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
Le présent document constitue un projet de collaboration entre le
        Centre international des maladies infectieuses, le Centre de santé
        publique mondiale de l’Université du Manitoba ainsi que des organismes
        gouvernementaux et des organismes du secteur bénévole. Il a été réalisé
        grâce au soutien financier de l’Agence de la santé publique du Canada.

        Les opinions exprimées dans le présent document ne représentent
        pas nécessairement la politique officielle de l’Agence de la santé
        publique du Canada.

ii | MARCH 2010
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
TABLE DES MATIÈRES

Remerciements	                                                            2

Qui sont les personnes les plus vulnérables?                              3

Introduction	                                                             4

Quels sont les défis particuliers auxquels les
personnes les plus vulnérables sont confrontées?                          5

Raisons pour lesquelles votre organisme
doit faire de la planification en cas de grippe                           7

Vaccination au sein de votre organisme et dans la collectivité            8

Stratégies de soutien aux personnes les plus vulnérables                  10

Planification en cas de grippe                                            13

Leçons tirées par les organismes communautaires	                          18

Ressources de planification supplémentaires	                              19

Coordonnées et ressources des ministères de
la santé fédéral, provinciaux et territoriaux                             22

Glossaire                                                                 24

Annexes	                                                                  26

Annexe A : De quelle façon prévient on la grippe?                         26

Annexe B : Responsabilités en santé publique du gouvernement canadien     27

Appendix C : Mythes sur la vaccination                                    28

Appendix D : Liste de vérification de la planification                    30

Appendix E : Système de gestion des situations d’urgence                  38

Appendix F : Politiques et procédures relatives aux ressources humaines   39

Appendix G : De quelle façon mon organisme peut il établir
des communications efficaces relativement à la grippe?                    40

                       LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
REMERCIEMENTS

        Le présent guide est le fruit de l’engagement du Flu Planning Guidebook Reference Group (groupe de
        référence du guide de planification en cas de grippe), composé de représentants des organismes suivants :

            SIDA Moncton Inc.

            Access Alliance Multicultural Health and Community Services, à Toronto (Ontario)

            Agence de la santé publique du Canada

            Centre for Global Public Health, Université du Manitoba

            Centre international des maladies infectieuses

            Healing our Spirit, à Vancouver (Colombie Britannique)

            Mobile Outreach Street Health, à Halifax (Nouvelle Écosse)

            Conseil multiconfessionnel d’aide à l’établissement des immigrants au Manitoba

            The Mustard Seed Society, à Calgary (Alberta)

            Foyer pour femmes autochtones de Montréal (Québec)

            Section des services sociaux d’urgence du ministère des Services communautaires
            de la Nouvelle Écosse

            Services de santé publique de Capital Health (Nouvelle Écosse)

            Société Saint Léonard de la Nouvelle Écosse

            Région sanitaire Vancouver Coast

2 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
QUI SONT LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES?

Les professionnels en santé publique s’entendent sur le fait qu’il n’existe pas de désignation unique satis-
faisante pour décrire des groupes aussi diversifiés que les « population marginalisée », « population sous
desservie » et « population à risque ». Dans le cadre de la planification et de l’intervention en cas de grippe,
les personnes nécessitant des services de prévention et de soins spécialement adaptés à leurs besoins sont
désignées d’après certains éléments de la définition suivante employés dans de nombreux ministères au
pays : Groupes dont les besoins ne sont pas entièrement satisfaits par les services traditionnels ou qui ne
bénéficient pas d’un accès sûr et aisé aux ressources standard en matière de planification, d’intervention et
de rétablissement en cas d’urgence.

Dans le présent document, on a retenu l’expression          • les personnes ayant un handicap physique ou
« personnes les plus vulnérables » pour désigner une          mental (malvoyantes ou malentendantes, ayant des
population jugée marginalisée, sous desservie ou à            problèmes de mobilité ou une déficience cognitive);
risque. Lorsqu’il y a éclosion de grippe, ces personnes     • les personnes qui parlent peu ou pas le français
peuvent devenir plus à risque, marginalisées ou sous          ou l’anglais;
desservies en raison de la possible rationalisation des
ressources et services en santé en fonction d’approches     • les personnes géographiquement, culturellement
traditionnelles (grand public) ou standard destinées à        ou socialement isolées;
joindre la masse, ce qui, du coup, peut compliquer leur     • les toxicomanes (dépendance aux drogues
compréhension des renseignements et des services,             ou aux médicaments);
et limiter leur accès à ceux ci.
                                                            • les sans abri ou les personnes vivant dans la rue;
Cette population peut comprendre, sans s’y limiter :        • les personnes âgées confinées à la maison ou frêles;
                                                            • les nouveaux arrivants;
                                                            • les réfugiés.

                                                       LA
                                                       LASAISON
                                                          SAISON
                                                              FLUDE
                                                                 DE
                                                                  SEASON
                                                                    LA
                                                                    LAGRIPPE
                                                                       GRIPPE
                                                                          ANDET
                                                                              ETTHE
                                                                                 LES
                                                                                 LESMOST
                                                                                     PERSONNES
                                                                                     PERSONNES
                                                                                          VULNERABLE
                                                                                               LES
                                                                                               LESPLUS
                                                                                                   PLUS
                                                                                                     PEOPLE
                                                                                                       VULNÉRABLES
                                                                                                        VULNÉRABLES
                                                                                                            |3      ||33
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
INTRODUCTION

        En mars 2010, le Centre international des maladies infectieuses, avec le soutien technique du Centre de santé
        publique mondiale de l’Université du Manitoba, a mené un projet intitulé : Interventions contre les pandémies
        de grippe pour les populations urbaines marginalisées. Le but du projet, d’ailleurs financé par l’Agence de la
        santé publique du Canada (ASPC), était d’évaluer et de synthétiser les plans de prévention et d’intervention
        existants et d’élaborer d’autres ressources pour aider les travailleurs de première ligne à régler les problèmes
        relatifs à la grippe chez les populations vulnérables. Puis, en réaction aux besoins des organismes servant
        ces personnes, on a recommandé l’utilisation d’un guide national de planification des ressources.

        Le présent guide a donc été conçu par une équipe               En cas d’éclosion de grippe, de grands pans de la
        pluridisciplinaire ayant de l’expérience en planification      population risquent l’infection. Cela dit, d’après les
        en cas de grippe; il est destiné aux organismes                caractéristiques du virus (comme le taux d’attaque
        communautaires qui œuvrent auprès des personnes                ou les taux de morbidité et de mortalité), on sait que
        les plus vulnérables afin de les aider à mieux comprendre      certaines personnes risquent davantage de souffrir
        le phénomène de la grippe saisonnière et les possibilités      d’une maladie grave si elles sont infectées. On juge qu’il
        de grippe pandémique, puis de s’y préparer et d’y réagir,      s’agit de personnes à risque du point de vue médical.
        si nécessaire.
                                                                       Toutefois, certaines personnes peuvent éprouver
        Ce document propose aux organismes communautaires              des difficultés supplémentaires selon leur statut
        des stratégies de planification en cas de grippe saisonnière   socioéconomique, des facteurs liés aux déterminants
        ou pandémique. La pertinence de ses différentes sections       sociaux de la santé (p. ex. l’absence de logement,
        peut toutefois varier pour votre organisme. On vous invite     l’éducation limitée ou le chômage) et les affections
        donc à utiliser ce guide comme outil de référence pour         chroniques préexistantes. Ces personnes ont souvent
        la conception d’un plan d’intervention spécialement            besoin de messages ciblés ou de stratégies de
        adapté aux besoins uniques de votre organisme et               sensibilisation spéciales et peuvent être jugées encore
        pour étayer votre intervention en cas de grippe.               plus vulnérables. Leurs vulnérabilités par rapport à
                                                                       leur statut socioéconomique peuvent changer au fil
        La planification est une activité importante qui,
                                                                       du temps et selon les contextes environnementaux,
        lorsqu’elle est faite annuellement en prévision
                                                                       politiques, culturels et sociaux. On doit en tenir compte
        de la grippe saisonnière, facilite la planification
                                                                       dans le contexte précis des mesures d’urgence en
        et les activités en cas de pandémie.
                                                                       santé publique et du soutien social actuellement
        Ci après, on utilise le mot « grippe » pour désigner           offerts dans la collectivité.
        à la fois la grippe saisonnière et la grippe pandémique,
                                                                       Les personnes les plus vulnérables ne reçoivent
        sauf lorsque les activités ou recommandations sont
                                                                       pas nécessairement les messages importants de
        propres à la grippe pandémique.
                                                                       santé publique, soit parce qu’ils sont à l’extérieur
        L’objectif du guide est donc le suivant :                      des principaux réseaux de communication ou qu’ils
                                                                       font face à des obstacles culturels ou linguistiques.
        • Favoriser l’élaboration de plans locaux efficaces
                                                                       D’autres ne sont peut être pas en mesure d’accéder
          de préparation et d’intervention en cas de grippe.
                                                                       aux services dont ils ont besoin pour maintenir ou
          Ces plans devraient tenir compte des besoins et de
                                                                       améliorer leur santé en raison d’obstacles physiques
          la contribution potentielle des personnes vulnérables
                                                                       ou économiques.
          de la collectivité afin de minimiser l’incidence de
          la grippe saisonnière ou pandémique sur eux.

4 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
QUELS SONT LES DÉFIS PARTICULIERS
                                      AUXQUELS LES PERSONNES LES PLUS
                                       VULNÉRABLES SONT CONFRONTÉES?

Les personnes les plus vulnérables sont
confrontées à des défis uniques, dont les suivants :           Durant la pandémie de grippe A (H1N1) de 2009, on
                                                               a constaté des difficultés accrues chez les femmes
• Obstacles à la communication, ce qui comprend les            victimes de violence. Pour celles dans les refuges,
  obstacles linguistiques, les problèmes liés à l’écoute       il y avait des problèmes liés à l’espace restreint et
  des annonces, à la vision ou lecture des affiches,           à l’entassement de personnes vulnérables (soit des
  à la lecture des renseignements ou à l’accès aux             enfants de moins de cinq ans). Dans le cas de femmes
  formes traditionnelles de communication, comme               en situation de violence conjugale ou fuyant une telle
  les journaux, la télévision, la radio et Internet.           situation, leur capacité à accéder à des services de
• Besoin permanent de soins médicaux spécialisés               santé était entravée par divers facteurs, dont leur
  en raison d’un état instable, d’une maladie                  incapacité à quitter leur domicile ou leur refus de
  contagieuse, comme la tuberculose, ou de                     quitter le milieu sûr où elles avaient trouvé refuge.
  la nécessité de soins de fin de vie.
• Besoin d’articles ou de services spéciaux
  permettant d’atteindre l’autonomie dans leurs
  activités quotidiennes ou de la préserver, qu’il
  s’agisse de la livraison de fournitures médicales
  ou d’équipement non durable (p. ex. des
  médicaments, des bandages ou de l’oxygène)
  ou de l’accès à un prestateur de soins.

• Besoin d’une supervision constante, par exemple
  pour les personnes âgées frêles ou confinées à la
  maison et les personnes ayant des troubles mentaux
  (comme la démence, l’Alzheimer ou l’anxiété grave).
• Obstacles au transport, comme le fait de ne
  pas pouvoir conduire ou de ne pas avoir accès
  au transport en commun.
• Obstacles économiques ou isolement social,
  ce qui peut être lié à un manque de ressources
  et de fournitures, voire à un accès limité à du
  soutien social, de l’information et des soins.
• Isolement géographique, dans le cas de personnes
  vivant dans des collectivités éloignées ou isolées
  où l’accès aux services et renseignements en
  santé peut être difficile.
• Absence de logement pour la convalescence
  (rétablissement).
• Incapacité alimentaire, soit à gérer les besoins
  nutritionnels ou à obtenir de la nourriture.

                                                       LA SAISON
                                                              FLUDE
                                                                  SEASON
                                                                    LA GRIPPE
                                                                           ANDETTHE
                                                                                 LESMOST
                                                                                    PERSONNES
                                                                                         VULNERABLE
                                                                                              LES PLUS  MARCH
                                                                                                    PEOPLE  | 5 2010 | 55
                                                                                                       VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
Les jeunes et jeunes adultes n’ont peut-être plus de
liens avec l’école ou ne bénéficient peut-être pas
du soutien familial et médical habituel. Cela peut se
traduire par une vulnérabilité accrue, surtout si ces
problèmes sont liés au mode de vie, à une maladie
et à l’accès à des services sociaux et de santé.

  6 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
RAISONS POUR LESQUELLES VOTRE ORGANISME
       DOIT FAIRE DE LA PLANIFICATION EN CAS DE GRIPPE

Nombre de personnes vulnérables comptent sur des organismes communautaires, sans but lucratif et
bénévoles pour un éventail de services essentiels qui demeureront nécessaires en cas d’urgence sanitaire.
Vous devez donc élaborer un plan global de maintien des services qui décrit ce qu’il faut faire en cas
d’éclosion de grippe. Ce plan devrait fournir des stratégies quant aux aspects suivants :

• Prévenir la propagation de la grippe au sein de votre
  organisme et de la collectivité. Consultez l’Annexe A,          Sur le plan de la santé publique, on recommande
  à la page 26, pour de plus amples renseignements                généralement de prendre du repos à la maison en cas
  sur la prévention de la grippe.                                 de syndrome grippal. Il est toutefois difficile de suivre de
                                                                  tels conseils si on n’a pas de toit au-dessus de sa tête.
• Poursuivre la prestation des services essentiels à
  la clientèle, surtout les services clés aux personnes           Points à considérer dans la planification pour les
  les plus vulnérables (comme ceux relatifs aux                   sans-abri :
  repas, à l’hébergement et au soutien social).                   • Veiller à l’instauration d’un processus d’évaluation
• Offrir un milieu de travail plus sain au personnel                pour déterminer qui a besoin d’hébergement pour
  et aux bénévoles.                                                 se rétablir.
                                                                  • Savoir isoler les malades dans des installations
• Renforcer les relations de travail entre les
                                                                    bondées (y compris l’utilisation de toilettes
  organismes et les autorités (soit l’administration
                                                                    distinctes, si possible).
  municipale, le gouvernement et l’autorité locale
  de santé publique).                                             • Envisager l’aménagement d’installations distinctes
                                                                    pour permettre aux malades de se rétablir à l’écart
• Établir des liens entre les prestateurs de services
                                                                    des personnes en santé.
  (publics, privés et sans but lucratif), puis renforcer
  la capacité communautaire en planification et                   • Changer les politiques afin de permettre aux
  intervention en cas de grippe.                                    clients malades de se reposer dans les refuges
                                                                    en journée.
• Renforcer la capacité de la collectivité à
  planifier la lutte contre la grippe et à intervenir.            • Donner accès à de la nourriture, à des boissons
                                                                    et à des fournitures (y compris de l’équipement
• Réduire le niveau de stress chez le personnel,
                                                                    de protection individuel, si nécessaire).
  les bénévoles et les clients.
                                                                  • Veiller à ce que les clients aient accès à
                                                                    des médicaments d’ordonnance (comme
                                                                    des antiviraux, de la méthadone et des
                                                                    médicaments pour conditions chroniques).
  Les gouvernements provinciaux et territoriaux                   • Veiller à ce que le personnel connaisse les
  disposent tous d’un plan d’intervention en cas                    politiques en matière de gestion des malades et
  d’éclosion de grippe. Le plan des organismes                      d’aiguillage de ceux-ci vers des professionnels de
  devrait compléter celui de leur gouvernement.                     la santé pour fins d’évaluation et de traitement.

                                                           LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | 7
LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
VACCINATION AU SEIN DE VOTRE
                                             ORGANISME ET DANS LA COLLECTIVITÉ

        Ce sont les gouvernements provinciaux et territoriaux qui assurent la prestation des soins de santé au
        pays. Ainsi, l’Agence de la santé publique du Canada formule des recommandations sur la vaccination et le
        déploiement des programmes correspondants, mais ce sont les gouvernements provinciaux et territoriaux
        qui établissent les échéanciers et le processus d’administration des programmes. Consultez l’Annexe B,
        à la page 27, pour plus de détails sur les secteurs de compétence en santé publique.

        Qui devrait se faire vacciner?                                 le vaccin contre la grippe saisonnière. La disponibilité
                                                                       des vaccins dépend du moment où on détecte le virus
        Le vaccin contre la grippe saisonnière est
                                                                       de la grippe pandémique et de la rapidité avec laquelle
        habituellement recommandé à toute personne qui
                                                                       on peut les produire.
        veut réduire ses risques de la contracter. Cela dit, la
        vaccination est particulièrement importante chez celles
        pouvant transmettre le virus à des personnes très à            Où peut on se procurer les vaccins
        risque ou risquant de développer une maladie grave. Il         contre la grippe?
        est important de souligner que c’est aux gouvernements         Les cliniques de vaccination sont habituellement tenues
        provinciaux et territoriaux d’établir la nécessité de          dans les bureaux des prestateurs de soins de santé ou en
        financer un programme public de vaccination. Il est            milieu communautaire, comme dans les écoles ou milieux
        donc possible qu’ils ne fournissent pas le vaccin              de travail. Chaque gouvernement provincial ou territorial
        contre la grippe saisonnière gratuitement aux groupes          doit établir des plans de mise en œuvre et de distribution.
        recommandés1 et que les clients aient à payer pour             Pour de plus amples renseignements sur l’obtention
        l’obtenir. Dans ce cas, l’accès à la vaccination peut          du vaccin contre la grippe, communiquez avec votre
        être un obstacle pour certaines personnes.                     prestateur de soins de santé ou le service de la santé
        Communiquez avec votre autorité locale de santé                local. Consultez la section « Ressources », à la page 19.
        publique pour connaître les critères d’admissibilité           En cas de pandémie, ce sont les autorités locales de
        de votre province ou territoire. Consultez la section          santé publique qui établissent les plans de mise en
        « Ressources », à la page 19. Si votre personnel, vos          œuvre et de distribution, puis qui en font l’annonce.
        bénévoles ou vos clients ne savent pas s’ils devraient
        recevoir le vaccin contre la grippe saisonnière, incitez les
        ou aidez les à communiquer avec un prestateur de soins
                                                                       De quelle façon mon organisme peut il
        de santé pour obtenir de plus amples renseignements.           soutenir les campagnes de vaccination?
                                                                       • Renseignez le personnel, les bénévoles et les
        Quel est le meilleur moment pour se faire                        clients sur l’innocuité des vaccins. Consultez
        vacciner contre la grippe saisonnière?                           l’Annexe C, à la page 28, pour de plus amples
                                                                         renseignements sur les mythes liés à la vaccination.
        L’idéal est de se faire vacciner tôt, soit entre octobre et
        décembre, avant l’augmentation du nombre de cas de             • Fournissez des renseignements objectifs et à jour
        grippe au Canada. Le vaccin reste toutefois efficace s’il        sur les vaccins, les mesures de prévention et la
        est reçu plus tard en saison. Il faut environ deux semaines      planification communautaire. Envisagez de travailler
        après la vaccination pour que la protection soit totale.         avec des personnes connues et de confiance issues
                                                                         de votre organisme ou de votre collectivité, voire
        A-t-on besoin à la fois du vaccin contre                         avec un professionnel de la santé local. Consultez
                                                                         l’Annexe A, à la page 26, pour de plus amples
        la grippe saisonnière et de celui contre                         renseignements sur la prévention de la grippe.
        la grippe pandémique?
                                                                       1
                                                                        Pour les toutes dernières recommandations, voir la déclaration
        Dans le cas d’une pandémie, il est possible qu’on offre        annuelle la plus récente sur la grippe du Comité consultatif national
        le vaccin contre la grippe pandémique à part ou avec           de l’immunisation (CCNI), accessible à l’adresse suivante http://
                                                                       www.phac-aspc.gc.ca/naci-ccni/index-fra.php.

8 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
• Avisez les membres de la collectivité des lieux
   Les refuges pour sans-abri pourraient afficher                     et heures de vaccination. Procurez vous ces
   des renseignements, organiser des séances                          renseignements auprès du service de la santé local.
   d’information et tenir des cliniques de vaccination
   aux files pour les repas ou aux endroits où les                  • Organisez le transport à destination et en
   clients se réunissent.                                             provenance des cliniques de vaccination.
                                                                    • Aidez les personnes à comprendre les groupes
• Étudiez la possibilité de demander à l’autorité locale de           ciblés pour la vaccination durant une pandémie.
  santé publique s’il est possible de tenir une clinique de
  vaccination dans vos locaux pour le personnel ou les              • Faites un suivi auprès des membres de la
  clients. On recommande aux organismes d’entamer                     collectivité pour veiller à ce qu’ils comprennent
  de telles discussions avec l’autorité locale de santé               bien les recommandations en matière de
  publique le plus tôt possible avant la saison de la grippe.         vaccination contre la grippe et la façon
  Consultez l’annexe B, à la page 27, pour plus de détails            d’accéder aux services.
  sur les secteurs de compétence en santé publique.                 • Recrutez et formez des pairs pour favoriser
                                                                      les comportements sains dans la collectivité.
   Les personnes les plus vulnérables sont plus sus-
   ceptibles d’utiliser des renseignements si elles les            Dans les collectivités où la langue peut être un obstacle :
   obtiennent de quelqu’un en qui elles ont confiance
   ou qu’elles connaissent bien. Vous pourriez donc                • Utilisez des messages et un langage appropriés
   envisager l’organisation de groupes pour se rendre                du point de vue culturel et de l’âge, ou encore le
   aux cliniques de vaccination, accompagnés d’un                    braille ou le sous-titrage codé pour malentendants.
   membre du personnel en qui elles ont confiance,                 • Utilisez des diagrammes et des images.
   ou encore la tenue d’une clinique dans un envi-
   ronnement où elles sont à l’aise.                               • Utilisez du matériel traduit.
                                                                   • Envisagez la sensibilisation des membres plus jeunes
• Sachez où et de quelle manière votre personnel, vos                de familles multilingues, qui agiraient comme agents
  bénévoles et vos clients vont chercher de l’information            de liaison essentiels et de confiance.
  sur les recommandations en matière de vaccination et
  sur l’emplacement des cliniques. En cas de pandémie,
  il est probable que des renseignements, des rumeurs et
  des mythes répandus sur les vaccins soient véhiculés             N’oubliez pas les obstacles que les clients
  par les médias, sur Internet (p. ex. YouTube) et au sein         peuvent rencontrer, donc les suivants :
  de la collectivité. Sachez où obtenir de l’information           • Aucune carte d’assurance-santé ou maladie
  fiable et de quelle façon la transmettre au personnel,
                                                                   • Alphabétisme ou capacités langagières limités
  aux bénévoles et aux clients.
                                                                   • Compréhension et confiance limitées par
• Incitez les membres de la collectivité à se
                                                                     rapport aux services de santé traditionnels
  faire vacciner contre la grippe d’après les
  recommandations en santé publique applicables.                   • Horaire trop chargé pour se rendre aux
  Voici quelques idées :                                             cliniques (en raison d’une cumulation de
                                                                     rôles ou d’emplois ou du soutien familial)
   • Tenez une séance d’information sur la vaccination
     contre la grippe pour votre collectivité. Demandez            • Obstacles liés au sexe (c’est-à-dire
     à un professionnel de la santé de votre collectivité            l’accès des femmes aux soins de santé)
     ou d’un organisme local de donner un exposé.
                                                                   • Âge de consentement ou consentement des
   • Affichez des renseignements, y compris des                      parents (surtout pour les jeunes dont le soutien
     affiches colorées, fournis par le service de la                 familial ou du dispensateur de soins est limité)
     santé local ou d’autres sources fiables dans
     des aires très fréquentées de vos installations
     et dans celles d’autres organismes locaux.
   • Ajoutez un rappel sur la vaccination dans vos
     communications et à vos activités habituelles.

                                                            LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | 9
STRATÉGIES DE SOUTIEN AUX
                                               PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES

        • Faites du réseautage avec d’autres groupes                • Aidez les personnes à comprendre les documents
          communautaires, des hôpitaux et les autorités               de la clinique et à les remplir (p. ex. le questionnaire
          de la santé publique.                                       de préévaluation).
        • Les organismes communautaires peuvent devoir
          recourir à leurs travailleurs de proximité pour trouver     Les Autochtones en milieu urbain (et non
          certains clients et leur fournir les renseignements         seulement dans les collectivités éloignées
          nécessaires sur la vaccination et l’emplacement des         et isolées) qui sont touchés par des déterminants
          cliniques. Dans le cas des refuges pour sans abri,          sociaux de la santé peuvent aussi être inclus dans
          les travailleurs peuvent devoir joindre leurs clients       le groupe des personnes les plus vulnérables.
          dans la rue.
        • Renseignez vous sur l’emplacement des cliniques           • Discutez des attentes et des considérations
          de vaccination dans votre secteur. Envisagez                spéciales avec les prestateurs en santé publique,
          d’accueillir une clinique de vaccination mobile             puisqu’ils ne connaissent peut être pas bien les
          dans vos installations, si c’est possible.                  circonstances propres à votre organisme; cela
           • Le recrutement par les pairs est important. Le           permet d’assurer le maintien du lien de confiance
             jour de la vaccination, demandez aux personnes           avec les clients et la protection de leur vie privée.
             présentes dans le refuge de rappeler à leurs pairs        • Encadrez le personnel de l’extérieur sur les
             la tenue de la clinique dans vos installations. Dans        particularités culturelles des clients, entre autres.
             certains cas, il est préférable que les personnes
             soient avisées par quelqu’un qu’elles connaissent         • On doit tenir compte des questions et
             et en qui elles ont confiance.                              préoccupations en matière de confidentialité.
                                                                         Les personnes qui administrent le vaccin contre
                                                                         la grippe savent si quelqu’un utilise des drogues
                                                                         injectables ou vit dans un refuge. On croit
                                                                         toutefois à tort que ces renseignements sont
                                                                         transmis au médecin de famille. Le personnel et
                                                                         les clients doivent savoir que ces renseignements
                                                                         ne sont pas communiqués à qui que ce soit.

                                                                       Contribuez à atténuer la propagation de l’infection
                                                                       chez les sans-abri ou les personnes vivant dans
                                                                       la rue en leur permettant de rester plus longtemps
                                                                       dans un refuge, ce qui réduit les mouvements
                                                                       entre les refuges.

10 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
Lorsqu’il n’y a pas d’eau courante et que l’utilisation d’un
désinfectant pour les mains n’est pas possible, on peut se
laver les mains en utilisant deux contenants ouverts distincts
(p. ex. seau et bol) : le premier contient la réserve d’eau et le
deuxième sert à se laver les mains. Bouger les mains dans
un contenant d’eau peut reproduire l’effet de l’eau courante.
Il importe de nettoyer le contenant qui a servi à se laver
les mains et de le laisser sécher chaque fois. L’exercice
mécanique qui consiste à se laver les mains avec du savon
et de l’eau – sans égard à sa qualité – éliminera toujours
des matières organiques et certains germes. C’est pourquoi
le lavage des mains au savon et à l’eau constitue toujours
la méthode privilégiée en milieu communautaire.

                                                         LA
                                                         LASAISON
                                                            SAISONDE
                                                                  DELA
                                                                     LAGRIPPE
                                                                       GRIPPEET
                                                                              ETLES
                                                                                LESPERSONNES
                                                                                    PERSONNESLES
                                                                                             LESPLUS
                                                                                                 PLUSVULNÉRABLES
                                                                                                     VULNÉRABLES ||11
                                                                                                                   11
• Offrez des incitatifs (récompenses, chaussettes,           • Cernez les rôles de l’administration municipale
          articles de santé ou condoms), et planifiez ces              et des organismes communautaires, puis la façon
          dépenses dans votre budget.                                  dont les gouvernements fédéral et provincial peuvent
                                                                       les soutenir. Consultez l’Annexe B, à la page 27, pour
        • Si c’est possible, prévoyez l’emplacement et l’heure des
                                                                       plus de détails sur les secteurs de compétence en
          cliniques de vaccination en fonction des déplacements
                                                                       santé publique.
          quotidiens des personnes ciblées. Collaborez avec
          l’autorité locale de santé publique pour veiller à ce
          que les cliniques aient lieu à un endroit où les gens      Collaboration avec d’autres organismes
          peuvent être à l’aise et se sentir en sécurité.            communautaires et en santé
        •    La participation de membres du personnel ou de          • Établissez qui dans votre collectivité devrait
            bénévoles bien connus du public cible à des cliniques      participer à la planification et à l’intervention
            de vaccination mobiles est un moyen efficace de            en cas de grippe. Par exemple, les installations
            joindre les clients éloignés ou qui n’ont pas accès        médicales ou les pharmacies peuvent être un
            à un moyen de transport et de les inciter à venir.         bon endroit où diffuser l’information.
                                                                     • Communiquez avec l’autorité locale de santé
            Les organismes qui fournissent des services                publique pour savoir où obtenir des soins médicaux
            alimentaires peuvent offrir des sacs à lunch pour          si cela s’avérait nécessaire pendant la saison de
            limiter la durée des repas et le nombre de clients         la grippe. C’est particulièrement important durant
            dans la salle à dîner à un moment donné.                   une pandémie de grippe, puisque l’on peut créer
                                                                       des points de traitement temporaires pour gérer
        • Utilisez des stratégies de promotion et de                   le volume des malades et prévenir le débordement
          communication créatives pour la diffusion des                des salles d’urgence dû aux cas moins urgents.
          renseignements sur la lutte contre la grippe
                                                                     • Associez vous à des organismes offrant des
          et la prévention, la prestation des services
                                                                       services semblables aux vôtres afin de créer une
          et les cliniques de vaccination.
                                                                       chaîne de services pour les clients et, peut être, de
            • Fournissez des communications appropriées                partager ressources et stratégies de sorte à réduire
              du point de vue culturel. Les organismes                 la pression exercée sur votre organisme et votre
              communautaires et leurs partenaires jouent un            clientèle, puis à faciliter l’accès aux autres formes
              rôle vital dans les communications, puisqu’ils           de soutien disponibles dans la collectivité.
              entretiennent déjà des relations avec les clients.
                                                                     • Quand c’est approprié, faites des échanges avec
            • Pensez à des façons de surmonter les obstacles           des organisations sœurs et d’autres organismes
              connus en intégrant des communications sous              communautaires, qu’il s’agisse de personnel,
              diverses formes (p. ex. l’utilisation de photos,         d’outils de planification, de fournitures de
              du braille ou du format numérique DAISY).                prévention ou opérationnelles, ou encore
                                                                       de services de vaccination et d’évaluation.
            • Offrez divers documents aux clients,
              puisque certains pourraient souhaiter
              avoir des renseignements plus détaillés.
            • Il est possible que vous ayez à inclure des
              rappels de dernière minute aux clients dans
              les plans promotionnels.

12 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
PLANIFICATION EN CAS DE GRIPPE

Prévoir l’interruption des services ou d’autres urgences sanitaires est la première étape dans le maintien
des services essentiels. La planification devrait viser le maintien des services usuels le plus longtemps
possible, puis la mise en œuvre d’une intervention proportionnelle à tout virus de la grippe. Vous trouverez
une liste de vérification de la planification à l’Annexe D, à la page 30.

Étape 1 – Commencez la planification                             • Pensez à d’autres personnes au sein de votre
                                                                   organisme qui devraient jouer un rôle dans le
Dans le cadre des premières activités de planification,
                                                                   processus de planification, comme les gestionnaires,
les points suivants sont susceptibles d’être envisagés :
                                                                   les chefs d’équipe, le personnel, les bénévoles,
• Cernez les personnes les plus vulnérables dans                   les membres du conseil d’administration, les
  votre collectivité et collaborez avec des partenaires            représentants syndicaux ou les clients.
  communautaires et les gouvernements pour établir
                                                                 • Soyez au fait des rôles et responsabilités du
  leurs besoins et les défendre. Essayez autant que
                                                                   gouvernement provincial ou territorial, de
  possible de les faire participer afin d’assurer leur
                                                                   l’administration municipale et de tout autre partenaire
  inclusion dans les plans en cas de grippe saisonnière
                                                                   communautaire dans la planification en cas de
  ou pandémique.
                                                                   grippe. Consultez l’Annexe B, à la page 27.
• Communiquez avec l’administration municipale,
  l’autorité locale de santé publique et les associations        Étape 3 – Évaluezles effets
  communautaires et de bénévoles relativement à
  la planification en cas de grippe. Discutez de la              • Cernez les services essentiels pour vos clients
  contribution de votre organisme à l’intervention globale.        et envisagez de suspendre ceux qui ne le sont
                                                                   pas (p. ex. les excursions).
• Réfléchissez aux services que votre organisme
  pourrait offrir au delà de ses activités courantes.            • Cernez, le cas échéant, la façon dont la grippe peut
                                                                   influer sur la demande (hausse, baisse ou maintien)
• Associez vous au gouvernement provincial                         pour les services de votre organisme (p. ex. besoins
  ou territorial ou à l’administration municipale                  alimentaires ou liés à l’hébergement ou aux services
  pour coordonner vos efforts d’intervention                       de proximité).
  dans votre collectivité avec les leurs.
                                                                 • Tenez compte du fait que l’absentéisme chez
• Envisagez de travailler avec des bailleurs de fonds              le personnel ou les bénévoles peut influer sur
  ou des associations pour connaître les activités de              vos activités. Planifiez les donc en conséquence.
  planification en cas de grippe qu’ils ont en cours.              Le personnel et les bénévoles peuvent en effet
                                                                   s’absenter parce qu’ils sont malades, parce qu’ils
Étape 2 – Définissez les                                           s’occupent de quelqu’un qui est malade, parce
rôles et responsabilités                                           qu’ils veulent éviter la contagion, parce que le
                                                                   transport en commun est touché par la grippe ou
• Créez une équipe de planification et d’intervention              parce qu’ils doivent travailler davantage ailleurs.
  et cernez les rôles et responsabilités de chacun
  au sein de votre organisme (vous devez établir
  qui est responsable de l’élaboration du plan, de la
  sensibilisation du personnel et de la logistique).

                                                           LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | 13
Étape 4 – Cernez l’incidence                                             Étape 5 – Revoyez vos politiques et procédures
        sur l’approvisionnement                                                  en matière de ressources humaines
        La grippe peut favoriser l’absentéisme                                   Élaborez un plan pour les ressources humaines qui
        chez vos fournisseurs, ce qui peut nuire à                               cerne les employés ou services essentiels et les
        l’approvisionnement régulier de votre organisme.                         exigences liées à la capacité de pointe (voir le glossaire,
                                                                                 page 24). Toutes les tâches d’un poste ou certaines
        • Dressez la liste des fournitures régulièrement                         d’entre elles peuvent être réparties entre les employés
          commandées pour assurer le maintien des                                et les bénévoles qualifiés encore au travail. Si vous
          activités de votre organisme.                                          adoptez de telles approches, vous devez veiller à
        • Passez en revue les contrats d’approvisionnement                       ce que vos plans aillent dans le même sens que les
          et de services et assurez vous de connaître vos                        contrats de travail et conventions collectives en vigueur.
          obligations mutuelles.                                                 Consultez l’Annexe E, à la page 38, pour un exemple
                                                                                 d’organigramme de système de gestion des urgences.
        • Dressez la liste des fournisseurs et des
          fournisseurs d’appoint, si nécessaire.
                                                                                   Envisagez les limites adéquates pour le personnel et les
        • Établissez des stratégies de maintien                                    bénévoles dans l’offre de soins de soutien par rapport
          des services essentiels :                                                aux soins de santé. L’évaluation et le traitement adéquats
            • Consolidez les services.                                             nécessitent en effet la formation et la certification
                                                                                   adéquates. Le personnel, les bénévoles et les clients
            • Commandez des fournitures en ligne.                                  devraient donc consulter le service de la santé local ou
            • Envisagez de faire des réserves.                                     un prestateur de soins de santé pour obtenir des conseils.

        N’oubliez pas d’inclure dans votre liste les fournitures                 C’est principalement parce qu’il a peur de subir une
        nécessaires durant la saison de la grippe, comme                         perte de salaire qu’un employé malade revient au
        l’équipement de protection individuel, la nourriture, les                travail trop tôt. Tenez compte du fait que le personnel
        papiers mouchoirs et du désinfectant pour les mains à                    et les bénévoles ont peut être besoin de rester à la
        base d’alcool. Consultez Votre guide de préparation au                   maison pour soigner un proche qui a la grippe. Si vous
        virus H1N15 de l’Agence de la santé publique du Canada                   n’offrez pas de congés de maladie payés, vous pourriez
        pour de plus amples renseignements sur la création de                    envisager une stratégie où ces congés seraient payés
        réserves et le Plan canadien de lutte contre la pandémie                 dans des circonstances spéciales.
        d’influenza5 pour plus de détails sur l’approvisionnement                Consultez l’Annexe F, à la page 39, pour d’autres
        en fournitures des organismes fournissant des services                   considérations en matière de politiques et procédures
        de santé.                                                                liées aux ressources humaines.

        • Collaborez avec d’autres organismes
          (des secteurs public, privé et bénévole) pour
          coordonner l’approvisionnement en fournitures
          et en équipement afin d’assurer les fonctions
          essentielles dans la collectivité.2

        Saviez-vous que l’absentéisme du personnel
        et des bénévoles durant les éclosions de grippe
        peut atteindre 20 à 25 % en période de pointe?

        2
          Voir le Guide sur la résilience communautaire, accessible sur le
        site Prêt pour la crise.ca à http://www.pretpourlacrise.ca/resilience/

14 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
PLANIFICATION EN CAS DE GRIPPE
Étape 6 – Protégez le personnel,                                               Voici quelques exemples qui vous aideront
les bénévoles et les clients                                                   à évaluer l’ampleur des contacts personnels
                                                                               au sein de votre organisme :
Il y a plusieurs mesures simples et évidentes
à prendre pour réduire les risques de propagation                              • Risque élevé : Nombre considérable de contacts
de la grippe dans le milieu de travail.                                          personnels. S’applique à des organismes comme
                                                                                 les refuges, les garderies et les prestateurs de
                                                                                 soins de santé.
Il est important d’offrir des renseignements objectifs
au personnel, aux bénévoles et aux clients. Par                                • Risque moyen : Présence de clients avec maintien
exemple, vous pourriez demander à une personne                                   d’une certaine distance entre eux et le personnel
de confiance au sein de votre collectivité de fournir                            ou les bénévoles, ou encore d’interactions entre
des renseignements en santé et sur la vaccination.                               le personnel et les bénévoles. S’applique à des
N’oubliez pas de respecter les choix personnels des                              organismes comme les services à domicile, les
employés, bénévoles et membres de la collectivité.                               programmes de livraison de repas, les comptoirs
                                                                                 alimentaires et les services de visite aux personnes
                                                                                 âgées, de même qu’aux conseillers en intervention
• Commencez par vous renseigner sur les                                          d’urgence.
  comportements à adopter pour la prévention                                   • Risque faible : Nombre limité de contacts personnels,
  de l’infection et y sensibiliser le personnel et les                           voire aucun. S’applique aux bureaux où il n’y a qu’un
  bénévoles. Consultez l’Annexe A, à la page 26, pour                            employé ou encore aux installations où il y a peu
  de plus amples renseignements sur la prévention de                             d’interactions entre le personnel et les bénévoles;
  la grippe. L’Annexe F (« Lignes directrices relatives au                       téléphonistes des lignes d’aide.
  contrôle de l’infection et à la santé au travail durant
  une pandémie d’influenza dans les établissements de                          Le risque varie selon les organismes, chacun ayant une
  soins de santé traditionnels et non traditionnels »)3                        exposition variable à la population et à l’entassement.
  et l’Annexe G (« Mesures et lignes directrices                               Pour obtenir d’autres lignes directrices applicables aux
  relatives aux soins cliniques »)4 du Plan canadien de                        organismes courant un risque élevé ou moyen, consultez
  lutte contre la pandémie d’influenza dans le secteur                         le Document d’orientation en matière de santé publique
  de la santé comprennent des lignes directrices sur le                        relatif à la prévention et à la prise en charge des cas de
  dépistage et le contrôle de l’infection, de même que                         syndrome grippal, y compris de la grippe pandémique
  l’utilisation générale de l’équipement de protection                         (H1N1) de 2009, dans les milieux de vie en communauté6
  individuel (comme les masques).                                              et les Lignes directrices sur les mesures de prévention
                                                                               individuelles et collectives destinées à prévenir la
• Téléchargez des ressources (comme des affiches)                              transmission des syndromes grippaux (SG), notamment
  qui peuvent être imprimées et affichées au travail.5                         du virus de la grippe pandémique (H1N1) de 2009,
• Évaluez les risques pour le personnel, les bénévoles                         dans la collectivité.7
  et les clients en fonction de l’ampleur des contacts
  personnels. Fournissez leur des renseignements afin
  qu’ils puissent prendre des décisions éclairées et
  minimiser leurs risques.

3
 Voir l’Annexe F, « Lignes directrices relatives au contrôle de l’infection    6
                                                                                 Voir le Document d’orientation en matière de santé publique relatif
et à la santé au travail durant une pandémie d’influenza dans les              à la prévention et à la prise en charge des cas de syndrome grippal,
établissements de soins de santé traditionnels et non traditionnels »,         y compris de la grippe pandémique (H1N1) de 2009, dans les milieux de
dans le Plan canadien de lutte contre la pandémie d’influenza dans le          vie en communauté, accessible sur le site Web de l’Agence de la santé
secteur de la santé, sur le site Web de l’Agence de la santé publique du       publique du Canada, à http://www.phac-aspc.gc.ca/alert-alerte/h1n1/
Canada, à http://www.phac-aspc.gc.ca/cpip-pclcpi/annf/index-fra.php.           guidance_lignesdirectrices/commun-fra.php.
4
 Voir l’Annexe G, « Mesures et lignes directrices relatives aux soins          7
                                                                                 Voir les Lignes directrices sur les mesures de prévention individuelles
cliniques », dans le Plan canadien de lutte contre la pandémie d’influenza     et collectives destinées à prévenir la transmission des syndromes
dans le secteur de la santé, sur le site Web de l’Agence de la santé           grippaux (SG), notamment du virus de la grippe pandémique (H1N1) de
publique du Canada, à http://www.phac-aspc.gc.ca/cpip-pclcpi/                  2009, dans la collectivité, accessibles sur le site Web de l’Agence de la
ann-g-fra.php.                                                                 santé publique du Canada, à http://www.phac-aspc.gc.ca/alert-alerte/
                                                                               h1n1/hp-ps-info_health-sante-fra.php.
5
    Ces ressources sont disponibles à : www.combattezlagrippe.ca.

                                                                         LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | 15
Stratégies de réduction des risques d’infection                3. Soutien à la prise de mesures
        du personnel, des bénévoles et des clients durant                 de précaution personnelles
        une éclosion de grippe dans votre collectivité                 • Favorisez les stratégies de prévention et de contrôle
                                                                         de l’infection. Consultez l’Annexe A, à la page 26.
        1. Réduction des contacts personnels
                                                                       • Demandez aux personnes présentant un syndrome
        • Voyez s’il est possible d’introduire des horaires              grippal et demeurant sur place de porter un masque
          flexibles, en ajoutant ou en étalant les quarts de travail     chirurgical afin de limiter la propagation du virus.
          de manière à réduire le nombre d’employés ou de                Assurez vous que ces personnes comprennent bien
          bénévoles présents au travail en même temps. Tenez             les procédures adéquates quant au port du masque
          compte des dispositions pertinentes de la convention           et à son élimination.
          collective relativement aux heures de travail et aux
          changements de quarts de travail, entre autres.              4. Consultez les avis et mises en garde aux
                                                                          voyageurs afin de toujours être au courant
        • Annulez ou limitez les réunions en personne;
                                                                          des restrictions qui s’appliquent.9
          ayez plutôt recours à des téléconférences ou
          à des vidéoconférences, si c’est possible.
                                                                       Étape 7 – Communiquez votre plan
        • Envisagez le recours au télétravail quand c’est possible
          et établissez le soutien nécessaire (comme l’accès à des     Les organismes peuvent jouer un rôle essentiel dans
          portables ou encore à un serveur ou à un réseau virtuel).    la communication efficace de renseignements justes
                                                                       en santé publique. Quand des renseignements sont
        2. Nettoyage additionnel des surfaces communes                 transmis par des personnes de confiance, on a tendance
                                                                       à mieux y réagir et à changer de comportement.
        • Mettez en œuvre des mesures additionnelles
          de nettoyage dans votre milieu de travail.                   En période d’éclosion, les organismes peuvent
                                                                       donc devoir communiquer avec diverses
        • À l’aide de produits de nettoyage courants, augmentez
                                                                       personnes, y compris les suivantes :
          la fréquence d’entretien de toutes les surfaces
          communes, comme les téléphones, les postes de                • Employés
          travail, les comptoirs et les poignées de portes.            • Clients
        • Si le matériel est utilisé par plusieurs personnes,          • Bénévoles
          nettoyez le entre les changements de quarts de travail.8
                                                                       • Membres du conseil d’administration
                                                                       • Décideurs communautaires

        8
          Voir l’Annexe F, « Lignes directrices
        relatives au contrôle de l’infection
        et à la santé au travail durant une
        pandémie d’influenza dans les
        établissements de soins de santé
        traditionnels et non traditionnels »,
        dans le Plan canadien de lutte contre
        la pandémie d’influenza dans le
        secteur de la santé, sur le site Web
        de l’Agence de la santé publique du
        Canada, à http://www.phac-aspc.
        gc.ca/cpip-pclcpi/annf/index-fra.php.
        9
          Voir le site Web d’Affaires
        étrangères et Commerce international
        Canada, à http://www.international.
        gc.ca/international/index.
        aspx?lang=fra.

16 | LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES
PLANIFICATION EN CAS DE GRIPPE

• Autres partenaires ou organismes communautaires              Étape 8 – Transmettez ce que vous avez appris
• Fournisseurs                                                 Après avoir élaboré ses plans en cas de grippe,
• Responsables de la santé publique                            votre organisme devrait :
                                                               • mettre à jour ses plans au moins une fois l’an en
Communications avec le personnel, les bénévoles                  collaboration avec le personnel afin de remédier
et les clients                                                   aux préoccupations et questions soulevées et
• Informez le personnel et les bénévoles des moyens              veiller à ce que tout soit exact;
  à prendre pour se protéger. Consultez l’Annexe A,            • mettre à l’essai ses plans régulièrement (annuellement)
  à la page 26.                                                  par l’intermédiaire d’exercices de simulation12;
   • Communiquez les mesures destinées                         • communiquer ses plans au personnel et à
     à améliorer la sécurité individuelle du                     d’autres organismes de sa collectivité.
     personnel et des bénévoles (p. ex. étiquette
     lors des rencontres ou conditions de travail).
• Examinez les plans avec les représentants
  syndicaux pour veiller à ce qu’ils soient
  conformes aux conventions collectives.
• Incitez le personnel et les bénévoles à élaborer
  leur propre plan d’urgence à la maison (p. ex.
  prévoir d’autres solutions pour la garde des
  enfants et se constituer une réserve).
• Établissez les autres organismes bénévoles
  ou communautaires qui servent votre quartier.
• Assurez vous que la liste des coordonnées
  du personnel et des bénévoles est à jour10
• Envisagez la mise en œuvre d’une chaîne
  téléphonique pour communiquer avec le
  personnel et les bénévoles11
• Communiquez ce que vous faites pour poursuivre
  vos activités, ou les changements apportés à
  vos méthodes habituelles.
• Communiquez les moyens que vous prenez pour
  protéger votre organisme, et ce que vous faites pour
  soutenir le personnel, les bénévoles et les clients.
• Élaborez un plan de communication pour transmettre
  les renseignements sensibles (comme une maladie              10
                                                                  Des exemples sont accessibles sous « Outils et ressources » sur le site
                                                               Plancontrelagrippe.ca, à http://plancontrelagrippe.ca/tools-and-resources.
  grave ou un décès) au personnel, aux bénévoles
                                                               11
                                                                  Des exemples sont accessibles sous « Outils et ressources » sur le site
  et aux clients.                                              Plancontrelagrippe.ca, à http://plancontrelagrippe.ca/tools-and-resources.
Diverses méthodes s’offrent à votre organisme                  12
                                                                  Voir la Boîte à outils pour un exercice en prévision d’une pandémie
pour communiquer avec les clients (p. ex. annonces             d’influenza pour les secteurs de la santé et les services sociaux d’urgence,
                                                               accessible sur le site Web de l’Agence de la santé publique du Canada, à
publiques, appels directs, annonces dans les journaux,         http://www.phac-aspc.gc.ca/publicat/2008/influenza_et-bo/index-fra.php.
panneaux d’affichage, médias, courriels, télécopies
et contacts personnels).
Consultez l’Annexe G, « De quelle façon mon
organisme peut il établir des communications
efficaces relativement à la grippe? », à la page 40.

                                                         LA SAISON DE LA GRIPPE ET LES PERSONNES LES PLUS VULNÉRABLES | 17
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler