CADRE DE RÉFÉRENCE ET DE PRATIQUE EN ORGANISATION COMMUNAUTAIRE - CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE-SAINT-LAURENT

 
CADRE DE RÉFÉRENCE ET DE PRATIQUE
               EN
 ORGANISATION COMMUNAUTAIRE

CSSS DE BORDEAUX-CARTIERVILLE–SAINT-LAURENT

                  AVRIL 2013
TABLE DES MATIÈRES
1.    Introduction .................................................................................................................................... 1

2.    Le nouveau contexte de la pratique d’action communautaire en CSSS ............................................ 2

3.    L’organisation communautaire ........................................................................................................ 3
      3.1    Définir la pratique d’organisation communautaire .......................................................................3
      3.2    Les modèles d’intervention en action communautaire ..................................................................4
      3.3    Les axes majeurs de l’offre de services ...........................................................................................6
             3.3.1 Développement local et développement des communautés .............................................6
             3.3.2 Soutien aux organismes du milieu ......................................................................................7
             3.3.3 Contribution aux programmes de santé publique et aux programmes-services du CSSS ..7

4.    Les types d’intervention et les rôles de l’organisateur communautaire ........................................... 8
      4.1    Les types d’intervention .................................................................................................................8
             4.1.1 Analyse du milieu ................................................................................................................8
             4.1.2 Sensibilisation et conscientisation du milieu ....................................................................10
             4.1.3 Soutien aux ressources existantes ....................................................................................11
             4.1.4 Création de nouvelles ressources......................................................................................12
             4.1.5 Concertation et mobilisation des ressources du milieu ....................................................13
             4.1.6 Action politique .................................................................................................................14
      4.2    Les rôles professionnels ................................................................................................................16

5.    Les valeurs clés de l’action communautaire ................................................................................... 17
      5.1    Les valeurs ....................................................................................................................................17
      5.2    L’éthique professionnelle .............................................................................................................17

6.    Les enjeux de la pratique en organisation communautaire............................................................ 19
      6.1    Les OC, des acteurs essentiels ......................................................................................................19
             6.1.1 Au sein de l’établissement ................................................................................................19
             6.1.2 Dans la communauté.........................................................................................................20
      6.2    Le rôle d’interface, un défi à plusieurs niveaux ............................................................................21
             6.2.1 Des liens privilégiés avec les équipes cliniques et l’équipe de direction du CSSS .............21
             6.2.2 Des liens privilégiés avec la communauté .........................................................................22
      6.3    Une intervention enracinée dans les communautés ....................................................................22

     Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                                                                          i
     Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
7.    Cadre de pratique .......................................................................................................................... 23
      7.1    L’organisation des services...........................................................................................................23
             7.1.1 Offre de services et programmation .................................................................................24
             7.1.2 Bilan annuel .......................................................................................................................24
             7.1.3 Tenue de dossier ...............................................................................................................24
      7.2    Les outils.......................................................................................................................................25
             7.2.1 Cheminement de la demande ...........................................................................................25
             7.2.2 Critères d’admissibilité ......................................................................................................26
             7.2.3 Demande de service en organisation communautaire .....................................................27
             7.2.4 Critères de priorisation......................................................................................................29
             7.2.5 Analyse et décision quant à l’engagement de l’équipe .....................................................31
             7.2.6 Modèle de discussion clinique ..........................................................................................32

8.    Conclusion ..................................................................................................................................... 32

9.    Références ..................................................................................................................................... 33

     Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                                                                        ii
     Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
1. INTRODUCTION
  La production d’un cadre de référence et de pratique en organisation communautaire
  résulte d’une volonté de l’équipe en organisation communautaire du CSSS de Bordeaux-
  Cartierville–Saint-Laurent de revisiter et de reformuler les fondements et les fonctions de
  cette pratique en regard des nouveaux mandats dévolus au CSSS, de leur positionnement
  dans la structure administrative de l’établissement et de l’évolution des réalités territoriales.
             « L’élaboration d’un cadre de référence local permet à la fois d’harmoniser les
             pratiques et de formaliser les processus d’intervention. L’équipe dispose aussi
             de critères clairs pour admettre les demandes, établir des priorités et des plans
                                                                                          i
             d’intervention conformes aux principes de l’organisation communautaire. »
  Il constitue donc un outil précieux pour les OC1, mais aussi pour le personnel du CSSS et les
  partenaires. Ceux-ci pourront mieux saisir ce qu’est l’organisation communautaire en CSSS
  et par le fait même, établir des liens de collaboration plus efficaces avec cette équipe afin de
  contribuer au développement des communautés que nous desservons.
  Ce cadre de référence et de pratique rappelle les principes et les fondements de
  l’organisation communautaire en CSSS et décrit les actions liées à cette pratique :
  approches, types d’intervention et actes professionnels. Il convient de mentionner que ce
  document s’inspire largement du cadre de référence du RQIIAC, publié sous le titre :
  « Pratiques d’organisation communautaire en CSSS : cadre de référence du RQIIAC ». Des
  aspects liés à l’organisation du travail et à son encadrement sont aussi abordés.
  Ce document est le résultat d’une démarche de réflexion collective, menée de 2009 à 2011,
  par les organisateurs communautaires du CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent :
  Manon Boily, Abdou Lat Fam, Catherine Franzidis, Dorothée Lacroix, Sandra Lalancette et
  Marjolaine Larocque. Danielle Thériault, adjointe à la direction de santé publique et du
  développement des communautés2 et Nathalie Caissy, conseillère à la qualité des pratiques
  professionnelles, ont aussi contribué à alimenter les travaux.

  Note : Veuillez noter que le masculin est utilisé pour alléger le texte

  1
      OC : organisateurs communautaires
  2
      La santé publique est désormais rattachée à la Direction de la prévention,
         des services généraux et spécifiques

  Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                 1
  Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
2. LE NOUVEAU CONTEXTE DE LA PRATIQUE D’ACTION COMMUNAUTAIRE EN CSSS
   Comme toute pratique professionnelle, l’organisation communautaire est appelée à évoluer
   et ce, surtout depuis l’avènement des CSSS.
   Depuis l’adoption de la Loi 25, en 2003,
             « Les établissements de santé sont dorénavant responsables non seulement de
             l’ensemble des individus qui utilisent leurs services, mais de la santé et du bien-
             être de toute la population qui réside sur leur territoire d’action, qu’elle utilise
                                    ii
             ou non les services ».
   Selon l’article 100 de la Loi sur les services de santé et les services sociaux,
             « Les établissements ont pour fonction d'assurer la prestation de services de
             santé ou de services sociaux de qualité, qui soient continus, accessibles,
             sécuritaires et respectueux des droits des personnes et de leurs besoins
             spirituels et qui visent à réduire ou à solutionner les problèmes de santé et de
             bien-être et à satisfaire les besoins des groupes de la population. À cette fin, ils
             doivent gérer avec efficacité et efficience leurs ressources humaines,
             matérielles, informationnelles, technologiques et financières et collaborer avec
             les autres intervenants du milieu, incluant le milieu communautaire, en vue
             d'agir sur les déterminants de la santé et les déterminants sociaux et
             d'améliorer l'offre de services à rendre à la population. De plus, dans le cas
                                                                                                 iii
             d'une instance locale, celle-ci doit susciter et animer de telles collaborations. »
   En bref, chaque CSSS doit:
   a) Définir une vision locale des besoins sociosanitaires de la population basée sur une
      analyse de l’état de santé et du bien-être de sa population;
   b) Établir l’offre de services requise pour répondre à ces besoins;
   c) Convenir les modes d’organisation et les contributions attendues des autres partenaires;
   d) Développer des réseaux locaux de services avec ses partenaires.
   Des changements en lien avec la pratique d’organisation communautaire :
    Intervenir sur les déterminants sociaux de la santé
     La responsabilité populationnelle sous-tend une vision élargie, globale et
     multidimensionnelle de la santé. Bien plus que l’absence de maladie, la santé est ici
     abordée tant dans ses dimensions biologique, psychologique, sociale
     qu’environnementale.
     Ainsi, le MSSS, dans la foulée des travaux de l’Organisation mondiale de la santé, appelle
     tous les acteurs sociaux dont les CSSS à intervenir conjointement sur les habitudes de
     vie, l’éducation, le logement, le transport, l’aménagement urbain, l’environnement
     physique, l’environnement social et la pauvreté.
    Recourir à une stratégie de développement des communautés
        Réduire les inégalités sociales et de santé se pose alors comme un défi incontournable
        malgré sa grande complexité. Cela suppose des modèles d’intervention ayant le
        potentiel de tenir compte de cette complexité et d’articuler les pratiques citoyennes, les
        pratiques cliniques et les pratiques communautaires.

   Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                     2
   Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
C’est précisément dans cette perspective que le Programme national de santé publique
        2003-2012 réitère l’importance que l’ensemble des acteurs de santé publique aient
        recours au développement des communautés comme une stratégie d’intervention.
            « un processus de coopération volontaire, d’entraide et de construction de liens
            sociaux entre les résidents et les institutions d’un milieu local, visant
            l’amélioration des conditions de vie sur les plans physique, social et
                           iv
            économique. »
        Cela signifie également que des membres d’une communauté locale se réunissent pour
        agir, pour trouver des solutions à des problèmes communs, pour renforcer leurs
        capitaux (économique, social, environnemental, culturel ou humain).
   Développement des réseaux locaux de services
            « Aux fins de définir son projet clinique et organisationnel, une instance locale
            doit, pour le territoire de son réseau local, mobiliser les établissements offrant
            des services spécialisés et surspécialisés, les divers groupes de professionnels,
            les organismes communautaires, les entreprises d'économie sociale, les
            ressources privées et les intervenants des autres secteurs d'activité ayant un
            impact sur les services de santé et les services sociaux et s'assurer de leur
                            v
            participation.»
        Le CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent a amorcé la mise en place de plusieurs
        réseaux locaux de services. Comme la mobilisation multi-réseaux et le partenariat sont à
        la base de l’intervention de l’organisation communautaire, les OC seront mis à
        contribution pour soutenir ce développement.
        Dans ce nouveau contexte, ce cadre de référence permet de mieux situer les
        contributions de cette profession à la réalisation de la mission CSSS.

3. L’ORGANISATION COMMUNAUTAIRE
  3.1     Définir la pratique d’organisation communautaire
          Il y a quelques définitions de l’organisation communautaire auxquelles les
          organisateurs communautaires réfèrent pour expliquer le domaine de l’action
          communautaire. Bien que l’on constate évidemment certaines différences entre les
          définitions avancées par le MSSS et par le Regroupement québécois des intervenants
          et intervenantes en action communautaire en CSSS (RQIIAC) toutes réfèrent à
          quelques mots-clés qui sont à la base de l’action communautaire : les déterminants
          sociaux de la santé, les communautés locales, territoriales, la justice sociale et les
          changements sociaux.

  Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                3
  Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Ainsi, le RQIIAC définit l’organisation communautaire comme :
          « Un mode d’intervention en support aux communautés, leur permettant d’agir
          sur les facteurs collectifs qui ont une incidence sur leur santé et leur bien-être.
          Elle s’adresse prioritairement aux populations désavantagées et dépourvues de
          ressources dans une optique de justice sociale et d’équité, de démocratie et de
          redistribution du pouvoir, d’enracinement et de participation sociale. La mission
          CLSC dans les établissements de santé et de services sociaux renvoie à cette
          approche communautaire qui ajoute à la continuité des services une capacité de
                                                                                      vi
          prendre en compte les caractéristiques d’une communauté territoriale. »
        Du côté du ministère de la Santé et des Services sociaux, il est mentionné que
        l’organisation communautaire fait partie des interventions du CSSS dans le milieu,
        mais qu’elle se déploie aussi en réponse aux demandes du milieu :
          « L’intervention communautaire devrait généralement faire partie d’une action
          planifiée du CSSS et être instaurée par cette dernière. L’intervention
          communautaire peut aussi être amorcée à partir d’un besoin observé ou d’une
          demande formulée par un individu ou un groupe d’individus, un organisme ou
          un regroupement d’organismes communautaires ou, encore, par une
          organisation ou un organisme responsable d’une démarche de concertation. »
          vii

        Le MSSS ajoute que la contribution des organisateurs communautaires, de par leur
        connaissance globale de la communauté, est importante dans l’exercice de
        programmation des services des CSSS.
        Bourque et coll. résument le tout comme suit :
          « Une intervention de changement social planifiée dans et avec des
                                viii
          communautés locales.»

3.2     Les modèles d’intervention en action communautaire
        Dans ses interventions, l’équipe d’organisation communautaire du CSSS utilise des
        modèles théoriques reconnus. Depuis les années 80, la majorité des CLSC au Québec
        ont adopté le modèle théorique de la typologie de l’américain Rothman, comme
        modèle de référence. Celui-ci propose une typologie incluant trois approches
        majeures, soit le développement local communautaire, l’action sociale et le planning
        social.

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                 4
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Plus récemment, Bourque et coll. (2007) ont proposé une nouvelle typologie des
        approches en organisation communautaire qui, tout en tenant compte des travaux de
        Rothman, s’en distingue afin de mieux rendre compte de l’expérience québécoise.
          « L’utilisation d’une typologie comme celle-ci, requiert une bonne dose de
          souplesse puisqu’au cœur de l’action, il n’est pas rare que les approches se
                                              ix
          succèdent ou même s’entrecroisent. »

             L’approche sociopolitique ou action sociale
             Elle vise l’affirmation et la défense des droits des groupes défavorisés. Les
             organisations d’action sociale mobilisent des membres et forment des militants par la
             conscientisation et le renforcement des capacités individuelles et collectives. Elle se
             concrétise par la revendication, l’établissement d’un rapport de force et l’exercice
             d’une pression sur le pouvoir. En action sociale, l’organisation communautaire
             s’investit dans la mobilisation, l’éducation populaire et le développement d’une
             conscience critique par l’analyse politique.
             L’approche du développement local des communautés
             Elle vise la prise en charge par la population des actions pour corriger les problèmes de
             dévitalisation socio-économique et la détérioration des conditions de vie. En ayant
             comme prémisse l’intérêt d’une collectivité locale, la concertation d’acteurs locaux
             utilise la coopération et la négociation pour dénouer des enjeux conflictuels. Le
             développement local des communautés mobilise des citoyens pour renforcer leur
             autonomie et leur capacité d’initiative, particulièrement au profit des populations
             défavorisées. En développement local, l’organisation communautaire exerce des rôles
             de liaison, de soutien à la mobilisation, de formation et de soutien à la négociation,
             allant jusqu’à la résolution de conflits.
             L’approche socio-institutionnelle
             Elle vise à mettre les membres de la communauté au centre des décisions et de l’action
             sur les déterminants sociaux de la santé identifiés par les institutions publiques.
             L’approche socio-institutionnelle place la participation au premier rang de ses
             préoccupations. L’organisation communautaire valorise l’expression des intérêts
             citoyens et promeut l’association des communautés aux choix stratégiques qui les
             concernent. D’une part, elle favorise l’appropriation des savoirs experts par les
             citoyens et, d’autre part, elle négocie avec les experts la reconnaissance de l’expertise
             citoyenne.
             L’approche sociocommunautaire
             Elle vise à contrer la fragilisation des liens sociaux et la dilution des solidarités. Elle se
             propose de redonner aux populations démunies du contrôle sur leur environnement et
             repose sur la continuité d’intervention depuis le renforcement des compétences
             personnelles jusqu’à l’exercice de la citoyenneté dans le cadre de services de proximité
             et de réseaux d’appartenance. Dans cette approche, l’organisation communautaire
             soutient le développement de services, renforce les savoir-faire individuels et collectifs
             et encourage la prise de parole citoyenne.

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                               5
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
3.3     Les axes majeurs de l’offre de services
        Les axes de l’offre de services constituent la base de la planification des interventions
        de l’équipe d’organisation communautaire. Dans un cadre dynamique de réflexion
        collective et de consultation, cette planification permet d’identifier les besoins,
        d’établir les priorités, d’équilibrer les ressources et les énergies investies, d’organiser
        les divers plans d’action qui répondent à la mission du CSSS, aux besoins et aux
        attentes du milieu.
        Le RQIIAC définit les axes majeurs de l’offre de services en organisation
        communautaire de la façon suivante : le développement local et le développement
        des communautés, les actions transversales sur les déterminants de la santé, le
        soutien aux organismes du milieu et le soutien aux programmes de santé publique et
        aux programmes-services.
        Toutefois, compte tenu de la parentalité entre plusieurs de ces axes, l’équipe
        d’organisation communautaire du CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent définit
        ses interventions selon les trois axes suivants :
         3.3.1     Développement local et développement des communautés
                   Le développement local et le développement des communautés sont des
                   concepts qui renvoient au territoire d’appartenance et contribuent à
                   l’amélioration des conditions de vie de la population.
                   Ainsi, le développement local renvoie à toutes les actions visant à améliorer
                   la situation de la communauté territoriale tant aux plans économique et
                   environnemental que social et culturel dans une perspective de
                   développement durable. Ce concept souligne qu’il s’agit d’un processus
                   émergeant du milieu (bottom-up process).
                   Le concept de développement des communautés s’intéresse davantage aux
                   processus et aux rapports de collaboration qu’il implique. Le développement
                   des communautés est une stratégie de la santé publique, mais c’est d’abord
                   une démarche des communautés locales pour améliorer leur capacité d’agir
                   (empowerment).
                   La concertation et la mobilisation des ressources du milieu est le mode
                   déterminant en développement local et développement des communautés.
                   Les OC contribuent à la mobilisation des partenaires, à la circulation de
                   l’information, à la sensibilisation des partenaires sur des enjeux ou des
                   opportunités qui peuvent influencer leurs orientations ou leurs projets. Ils
                   peuvent agir également en soutien aux tables et aux comités.

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                  6
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
3.3.2    Soutien aux organismes du milieu
                   L’équipe d’organisation communautaire croit fondamentalement au respect
                   de l’autonomie des groupes communautaires et à la participation active de
                   leurs membres dans les processus décisionnels. Ainsi, l’organisation
                   communautaire offre un soutien professionnel aux ressources du milieu dans
                   leur organisation interne afin de renforcer leur capacité à agir de façon
                   autonome et efficace. Si l’apport peut être ponctuel pour répondre à des
                   besoins immédiats de résolution de problèmes, il exige souvent de la
                   continuité.
                   Les organisateurs communautaires agissent parfois comme facilitateur pour
                   permettre aux groupes du milieu de connaître et participer à des
                   concertations et démarches de partenariat. Les OC peuvent favoriser la
                   mobilisation des partenaires, les sensibiliser et les informer des enjeux et des
                   occasions pouvant influencer leurs plans d’action et les soutenir dans la
                   réalisation de ces actions concertées.
                   Le soutien en organisation communautaire peut prendre différentes formes
                   mais se traduit souvent par un rôle conseil auprès de la direction de
                   l’organisme ou personne-ressource pour le conseil d’administration. Cet
                   apport est particulièrement demandé par les organismes en démarrage ou
                   ceux qui connaissent des difficultés.
          3.3.3    Contribution aux programmes de santé publique et aux programmes-
                   services du CSSS
                        Les programmes de santé publique
                         Le CSSS a la responsabilité de mettre en œuvre sur son territoire les
                         programmes nationaux et régionaux de santé publique. La santé publique
                         mise sur l’expertise déductive, les données probantes et la recherche de
                         pratiques scientifiquement documentées tandis que l’organisation
                         communautaire s’appuie sur les compétences des citoyennes et citoyens,
                         les réponses innovantes et la prise en compte des particularités des
                         communautés.
                         L’intervention des OC est particulièrement pertinente dans les
                         programmes qui visent les déterminants sociaux de la santé et les milieux
                         de vie. Le programme SIPPE3, dans son volet « création d’environnements
                         favorables » et l’approche Écoles et milieux en santé sont de bons
                         exemples d’interventions qui peuvent mettre à profit l’expertise de
                         l’organisation communautaire, notamment pour que les acteurs locaux
                         puissent s’approprier ces programmes.

3
    Services intégrés en périnatalité et petite enfance

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                  7
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
L’organisation communautaire ne se réduit pas à l’animation ou à la
                            promotion de programmes. La contribution spécifique de l’organisation
                            communautaire aux programmes ciblés de santé publique passe donc par
                            des interventions qui partent des personnes à rejoindre et prennent en
                            compte la culture des acteurs locaux. L’organisation communautaire en
                            CSSS doit maintenir un espace de négociation entre la santé publique qui
                            a besoin d’apprendre des communautés, et des communautés qui
                            peuvent grandement profiter des expertises de la santé publique.
                           Les programmes-services
                            Les OC doivent avoir des liens avec les programmes services du CSSS, ce
                            qui les amène à développer une connaissance dans les domaines comme
                            la petite enfance, les jeunes, les personnes en perte d’autonomie, la
                            santé mentale, etc. L’équipe d’organisation communautaire est à la
                            jonction entre les interventions cliniques, le milieu et l’action
                            communautaire.
                            Les équipes des programmes services jouent un rôle important dans
                            l’identification des problématiques présentes sur le territoire. La
                            collaboration entre les OC et ces équipes est primordiale et peut varier
                            d’une équipe à l’autre.

4. LES TYPES D’INTERVENTION ET LES RÔLES DE L’ORGANISATEUR COMMUNAUTAIRE
   4.1     Les types d’intervention
           Selon le RQIIAC, il existe six types d’intervention en organisation communautaire. Il ne
           s’agit pas d’interventions réalisées de manière séquentielle puisque plusieurs peuvent
           être menées concurremment dans un milieu donné. Elles peuvent aussi être reprises
           périodiquement dans un même dossier. Cette typologie identifie en fait le caractère
           dominant d’une intervention.
            4.1.1     Analyse du milieu
                      L’analyse du milieu fait référence au fait de réaliser ou de participer à des
                      recherches, d’effectuer une collecte de données et d’en faire l’analyse afin de
                      développer une connaissance fine du milieu. Au-delà des analyses
                      statistiques et de l’identification de problèmes, l’organisation communautaire
                      cherche à mettre en valeur la dimension qualitative des données. Le point de
                      vue de l’organisation communautaire dans l’étude du milieu s’apparente à la
                      recherche-action. L’identification des problématiques d’un milieu est
                      destinée soit à la sensibilisation et la conscientisation, soit à
                      l’accompagnement d’un groupe dans sa propre démarche d’analyse ou bien à
                      l’élaboration d’interventions publiques mieux ajustées à la réalité.

   Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                     8
   Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Étude sur le logement social
                                En 2006, le Comité de développement du logement social d’Ahuntsic-
                                Cartierville, auquel participait une organisatrice communautaire, était
                                préoccupé par la place du logement social dans un arrondissement
                                dont la population est perçue comme étant plus favorisée que la
                                moyenne montréalaise. Afin de résoudre ce problème d’image et
                                connaître l’ampleur des besoins en logement social, une recherche fut
                                réalisée, en collaboration avec le Département d’études urbaines et du
                                tourisme de l’Université du Québec à Montréal. Cette recherche a
                                permis de faire l’inventaire des habitations en logement social, d’établir
                                l’ampleur des besoins, d’estimer l’écart entre les besoins et les
                                ressources disponibles (logement locatif privé et social) et d’évaluer le
                                développement potentiel. La recherche nous a aussi permis de décrire
                                et de comprendre l’impact du logement social sur les individus et sur
                                les collectivités tout en nous donnant un portrait de notre population.
                                Des recommandations furent l’objet de revendications concertées.
                                Une démarche similaire a été réalisée sur le territoire de Saint-Laurent
                                par le COSSL, l’arrondissement Saint-Laurent et le CSSS. Cette étude a
                                mené à la mise sur pied d’un organisme communautaire, le Comité
                                logement de Saint-Laurent.
                                - 2006 -
                                Portrait des ainés
                                Sur le territoire du CSSS de Bordeaux-Cartierville–Saint-Laurent, 19 %
                                de la population est âgée de 65 ans et plus. Toutefois, nous avons peu
                                de données sur cette population, mis à part celles qui concernent les
                                usagers du CSSS. La Table de concertation des aînés de Bordeaux-
                                Cartierville et le Comité des aînés du COSSL ont ainsi décidé de réaliser
                                un portrait des aînés, en collaboration avec la Direction de la qualité et
                                de la mission universitaire du CSSS. Ce portrait a permis une meilleure
                                lecture des problématiques, des besoins et des habitudes propres aux
                                aînés pour mieux circonscrire nos interventions sur le territoire. Ces
                                données statistiques seront accompagnées par un volet plus qualitatif
                                qui permettra d’approfondir nos connaissances. L’organisation
                                communautaire accompagne les tables dans ce processus, mobilise les
                                acteurs, favorise les contacts avec le service de recherche et anime les
                                rencontres.
                                - 2012 -

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                              9
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
4.1.2     Sensibilisation et conscientisation du milieu
                   La mobilisation d’une communauté repose sur la sensibilisation et la
                   conscientisation. L’organisation communautaire utilise les principes de
                   l’éducation populaire en visant un changement d’attitude des personnes
                   affectées par la collectivisation d’un problème social. Ce changement passe
                   par une information juste, une meilleure compréhension des enjeux collectifs
                   et le renforcement de la capacité d’agir des personnes concernées.

                                Villa Raimbault
                                Créer des milieux de vie et bâtir des quartiers solidaires sont des
                                principes auxquels tous devraient adhérer mais ce n’est pas toujours le
                                cas, surtout pour les projets d’habitation communautaire. Le syndrome
                                du      « Pas dans ma cour» persiste toujours. Pour Villa Raimbault, un
                                projet d’habitation communautaire pour aînés, l’organisatrice
                                communautaire a accompagné le conseil d’administration et l’agent de
                                développement du Groupe de ressources techniques pour mobiliser les
                                résidants du secteur afin de faire signer une pétition demandant la
                                réalisation du projet et le renoncement à la tenue d'un référendum.
                                Par cette démarche, de nombreuses personnes ont été sensibilisées et
                                conscientisées aux enjeux du logement social et une résidence
                                communautaire de 63 logements pour aînés autonomes ou en légère
                                perte d’autonomie a vu le jour.
                                - 2008 -
                                Maturité scolaire
                                En 2008, la Direction de santé publique de Montréal lançait le rapport
                                régional « En route pour l’école! » Cette enquête a permis d’évaluer le
                                nombre d’enfants qui présentent des difficultés dans un ou plusieurs
                                domaines de la maturité scolaire. Les résultats démontrent que la
                                proportion d’enfants vulnérables dans au moins un domaine sur le
                                territoire du CSSS est nettement supérieure à la moyenne montréalaise
                                (41,6 % par rapport à 34,6 %).
                                À la suite de la diffusion des résultats de l’enquête sur la maturité
                                scolaire, le CSSS a coordonné une démarche de réflexion collective. La
                                première phase du sommet local a consisté en une présentation des
                                résultats qui a permis aux acteurs de prendre connaissance des
                                résultats de l’étude et de se l’approprier. Les objectifs de la deuxième
                                rencontre (le sommet local sur la maturité scolaire) étaient d’identifier
                                les actions à développer et à consolider au niveau local et les
                                recommandations à porter au niveau régional.
                                L’organisation communautaire a activement participé à toutes les
                                étapes de ce processus.
                                - 2009 -

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                         10
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
4.1.3     Soutien aux ressources existantes
                   Ce type d’intervention comporte : le soutien professionnel, le conseil et l’aide
                   technique à l’organisation interne d’organismes du milieu. L’organisme
                   communautaire autonome peut avoir besoin de soutien aussi bien pour
                   consolider ses réalisations que pour en développer de nouvelles. De plus, l’OC
                   peut soutenir une organisation en favorisant la participation active de celle-ci
                   au sein de la concertation, en l’informant des enjeux ou des occasions
                   pouvant influencer positivement son plan d’action.

                                Ressources Habitation de l’Ouest
                                Les Places l’Acadie et Henri-Bourassa étaient un secteur enclavé avec un
                                complexe immobilier délabré, insalubre, d’une vingtaine d’immeubles
                                appartenant à un seul propriétaire qui connaissait tous les rouages pour
                                ne pas respecter ses responsabilités de propriétaire. En 2000, une
                                concertation a vu le jour pour tenter de répondre aux besoins de cette
                                population résidante immigrante et défavorisée.
                                En 2000, Ressources Habitation de l’Ouest a été créée pour développer
                                du logement social dans ce secteur. Un premier immeuble a été acheté
                                par l’organisme. En 2006, un deuxième immeuble a également été
                                acheté, rénové et transformé en logement social. Depuis 2010, les
                                Places l’Acadie-Henri-Bourassa sont en chantier pour devenir Cité
                                l’Acadie. Les anciens immeubles insalubres ont été remplacés par de
                                nouveaux logements dont de nouvelles unités de logement social,
                                                                                  4
                                gérées par deux organismes communautaires, RHO et Maison CACI.
                                Afin de soutenir l’organisme Ressources Habitation de l’Ouest,
                                l’organisation communautaire a été présente à tous les niveaux de ce
                                développement : au conseil d’administration, dans les comités de
                                partenaires, dans les comités de chantier, dans les comités de
                                négociation avec la Ville et la Société d’habitation du Québec, avec
                                l’entrepreneur, dans les comités de relocalisation des anciens locataires
                                du site et dans les comités de sélection des nouveaux locataires.
                                - 2011 -

4
    Ressources habitation de l’Ouest

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                         11
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
4.1.4     Création de nouvelles ressources
                   Il peut s’agir de la création d’un nouvel organisme ou du développement d’un
                   nouveau projet. La mise sur pied de nouveaux organismes demande de
                   longues démarches pour faire reconnaître de nouvelles problématiques et de
                   nouvelles réponses collectives à certaines situations. La mise en place de
                   nouvelles ressources suppose une évaluation de leur viabilité, en particulier
                   en termes de ressources humaines et financières, et de leur complémentarité
                   avec les ressources existantes.

                                Épicerie solidaire
                                Une épicerie solidaire, le RELAIS Laurentien (Regroupement d’Éducation
                                Locale en Alimentation et en Insertion Sociale) a été mise sur pied à
                                Saint-Laurent pour améliorer l’accessibilité alimentaire. Elle est située
                                au 1480, rue de l’Église à Saint-Laurent et est ouverte depuis l’hiver
                                2012. En plus d’offrir des denrées alimentaires de qualité à faible coût,
                                cette épicerie permet de référer les clientèles vulnérables vers les
                                services appropriés ou de les intégrer dans des programmes
                                d’employabilité offerts par diverses instances.
                                L’organisateur communautaire a travaillé au niveau du processus de
                                développement de l’épicerie solidaire. Il s’est impliqué comme un
                                leader pour mener à bien le projet. Il a mobilisé les partenaires, travaillé
                                à la recherche de financement, contribué à l’écriture du plan d’affaires
                                et participé au conseil d’administration pour supporter le nouvel
                                organisme.
                                - 2012 –
                                Samedis sans soucis
                                Les « Samedis sans soucis » est un projet qui vise à ouvrir les portes
                                d’un CPE le samedi pour les parents qui travaillent la fin de semaine
                                mais, aussi, et surtout, pour accueillir 6 enfants qui ne fréquentent pas
                                de services de garde et qui connaissent des difficultés (difficultés de
                                comportement, troubles émotifs, problèmes d’adaptation, difficultés de
                                langage, milieu familial peu stimulant, défavorisé ou négligent, etc.)
                                L’objectif est d’offrir du support aux familles et de favoriser le
                                développement optimal des enfants en leur offrant des services de
                                stimulation et de socialisation dans des locaux sécuritaires et adaptés
                                aux besoins des tout-petits.
                                Ce projet rattaché au comité 0-5 ans de la Table de concertation
                                jeunesse de Bordeaux-Cartierville, est coordonné par une organisatrice
                                communautaire. L’OC a mobilisé les acteurs locaux et ministériels,
                                évalué les besoins via des sondages et favorisé la mise en place de
                                mécanismes de collaboration entre les acteurs. Elle coordonne
                                également le comité de travail et les actions dans toutes les étapes de
                                développement de ce projet.
                                - 2012 -

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                            12
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Maison des familles
                                Depuis novembre 2008, un groupe de partenaires membres du Comité
                                petite enfance de la Table de quartier de Saint-Laurent, le COSSL,
                                œuvrent ensemble à la concrétisation d’une Maison de l’enfance. Ce
                                projet d’envergure intégrera trois volets sous un même toit : un
                                nouveau CPE, un centre de pédiatrie sociale et une maison des familles.
                                L’organisatrice communautaire a grandement participé à la planification
                                et à la mise en œuvre de l’ensemble du projet. En outre, elle s’est
                                particulièrement impliquée dans le développement de la Maison des
                                familles de Saint-Laurent qui est le premier organisme ayant une
                                mission dédiée aux familles de l’arrondissement. Au sein du conseil
                                d’administration, elle a participé au développement de la vision de cet
                                organisme et au développement de ses services. Elle a également pris
                                en charge l’embauche de ressources humaines, les suivis administratifs
                                et la recherche de financement.
                                - 2012 -

         4.1.5     Concertation et mobilisation des ressources du milieu
                   L’organisation communautaire joue un rôle important dans l’émergence et le
                   maintien de plusieurs de ces réseaux de mobilisation. Ce type d’intervention
                   comprend un ensemble d’actes reliés à la planification et à l’organisation de
                   services dans le but d’optimiser les interventions et de favoriser la
                   complémentarité et la continuité des services offerts par les différentes
                   ressources et acteurs de la communauté.
                   Les démarches de concertation sont aussi une avenue d’innovation sociale
                   lorsqu’elles permettent à différents acteurs d’unir leurs moyens pour
                   soutenir la réponse à des besoins émergents ou demeurés sans réponse
                   satisfaisante. L’arrimage des partenaires dans une démarche de solidarité
                   exige de la durée, mais aussi une expertise de l’organisation communautaire.

                                Comité des organismes sociaux de Saint-Laurent
                                Les organisateurs communautaires sont impliqués à plusieurs niveaux au
                                sein de la table de concertation en développement social de Saint-
                                Laurent, le COSSL. Cette table regroupe l’ensemble des comités
                                sectoriels du milieu soit : petite-enfance, jeunesse, immigrants, femmes,
                                aînés et sécurité alimentaire. C’est via cette table de quartier que
                                s’orchestre le développement local. Le projet de revitalisation urbaine
                                intégrée de Place Benoît, la démarche en saines habitudes de vie, la
                                Maison de l’enfance et l’épicerie solidaire le RELAIS ne sont que
                                quelques-unes de ces réalisations auxquelles les OC contribuent de
                                façon soutenue et significative. De plus, les OC alimentent le conseil
                                d’administration et coordonnent plusieurs comités rattachés au COSSL.
                                - 2012 -

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                        13
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville
                                Depuis plus de vingt ans, l’organisation communautaire soutient la
                                Table de concertation jeunesse de Bordeaux-Cartierville via la
                                réalisation et l’analyse d’études sur les besoins et les habitudes de vie
                                des 0-25 ans, la coordination des divers comités de concertation (0-5
                                ans, 6-12 ans et 12-25 ans), la coordination de comités de travail, la
                                réalisation d’une planification stratégique, etc.
                                L’implication d’un grand nombre d’intervenants du milieu au sein de la
                                Table de concertation jeunesse a permis un meilleur arrimage entre les
                                ressources et la mise sur place de projets structurants. C’est ainsi que la
                                Maison des jeunes de Bordeaux-Cartierville et que le projet « Un milieu
                                ouvert sur ses écoles » ont vu le jour.
                                - 2012-

         4.1.6     Action politique
                   Lorsque l’on parle de changement social ou d’empowerment collectif, il peut
                   être question de partage du pouvoir dans une communauté. L’organisation
                   communautaire accompagne des personnes et des groupes qui exercent des
                   droits en tant que citoyennes et citoyens engagés dans un processus
                   démocratique. Dans le cadre de ses fonctions, un OC peut être interpellé
                   pour soutenir une action qui vise à influencer les décisions politiques ayant
                   un impact sur les déterminants sociaux de la santé (rédaction d’un mémoire,
                   organisation d’une conférence de presse, rencontre avec des élus, etc.).

                                Des infrastructures sportives et communautaires
                                En 1994, le Comité de citoyens de Cartierville demandait à son conseil
                                de quartier, l’ancêtre des arrondissements, d’avoir des gymnases
                                adéquats et une piscine intérieure pour de meilleures habitudes de vie.
                                Quinze ans plus tard, ce comité devenu un organisme (le CASC de
                                Cartierville) a réussi, à force de persévérance, de rencontres politiques,
                                de représentations aux différentes instances gouvernementales et
                                municipales, de mobilisation citoyenne, de conférence de presse,
                                d’autofinancement et d’études à implanter dans le quartier, ces
                                infrastructures manquantes. Le Y Cartierville a ouvert ses portes en
                                2010.
                                Aujourd’hui, le CASC est dissout mais une représentation citoyenne
                                perdure au sein du Y Cartierville qui offre, conjointement avec
                                l’arrondissement Ahuntsic-Cartierville, une programmation variée et
                                pour tous les âges.
                                Depuis le début, l’organisatrice communautaire a aidé le comité citoyen
                                et par la suite l’organisme à organiser les actions de revendications, à
                                mobiliser les acteurs du milieu et les citoyens, à se mobiliser comme
                                administrateurs et à encourager ces derniers à persévérer dans leurs
                                démarches qui se sont faites sur une très longue période et avec des
                                changements politiques réguliers.

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                           14
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Mémoires – services de garde
                                Lors de l’annonce du développement de nouvelles places de garde par
                                le Gouvernement du Québec en 2008, les communautés ont été
                                invitées à manifester leurs besoins et attentes en vue d’une
                                augmentation de places subventionnées. Le Comité petite enfance du
                                COSSL et le Comité petite-enfance/famille de la Table de concertation
                                jeunesse de Bordeaux-Cartierville ont alors produit des états de
                                situation démontrant le besoin de développer des places de qualité,
                                majoritairement en CPE. Les documents ont été envoyés au Ministère
                                de la famille et au Conseil régional des élus de Montréal. De plus, des
                                représentantes de ces tables de concertation ont participé à une
                                rencontre de consultation en février 2009, pour revendiquer
                                l’augmentation du nombre de places pour ces deux quartiers. Résultat
                                pour Saint-Laurent : les places ont été augmentées de 26 à 246
                                nouvelles places. Pour Bordeaux-Cartierville, 90 nouvelles places ont
                                été annoncées.
                                - 2009 -

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                       15
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
4.2     Les rôles professionnels
        La pratique d’organisation communautaire demande une grande polyvalence. Elle fait
        appel à des compétences variées afin d’exercer plusieurs rôles et types d’action
        déterminés par la nature de la demande, la dynamique du milieu, le choix des
        approches et les types d’interventions à réaliser. Une nomenclature plus complète
        pour l’évaluation des pratiques devrait comporter, outre les types d’intervention déjà
        définis, les rôles professionnels suivants :

           Évaluer et analyser
           Ensemble d’actions réalisées avec un groupe ou une organisation soit pour établir la
           pertinence d’une demande de services en organisation communautaire, soit pour faire
           le point sur leur situation en vue d’élaborer un plan d’intervention.
           Animer
           Ensemble d’actions visant à stimuler, à coordonner ou à soutenir le travail d’un groupe en
           réunion.
           Informer
           Ensemble d’actions visant la transmission de données à des personnes, des équipes ou des
           groupes concernant les compétences, les services et le fonctionnement du CSSS et des
           organisations du milieu.
           Former
           Ensemble d’actions visant le développement des compétences nécessaires à l’action
           communautaire pour une ou des personnes actives dans une organisation du milieu.
           Mobiliser
           Stimuler des intervenants et des citoyens afin qu’ils agissent ensemble dans la collaboration
           et la négociation.
           Accompagner, offrir de la consultation-conseil
           Ensemble d’actions en soutien à une organisation en période de définition ou de révision de
           sa mission ou de ses modes de fonctionnement ou en difficulté au niveau de sa vie
           associative.
           Organiser une activité
           Ensemble d’actions requises avec un groupe pour réaliser une activité de quelque nature
           qu’elle soit.
           Rédiger
           Ensemble d’activités de recherche et d’écriture de documents de toute nature, reliées aux
           plans d’intervention en organisation communautaire : rapports, portraits, analyses, articles,
           feuillets, plans d’action, plans de communication, lettres, ordres du jour, procès-verbaux,
           bilans, demandes de subvention, etc.
           Créer des liens
           Ensemble d’actions de prise de contact, de rencontres et d’autres démarches visant à établir
           des relations avec ou entre des acteurs du milieu.

Cadre de référence et de pratique en organisation communautaire                                     16
Direction de la prévention, des services généraux et spécifiques
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler