CADRES : LE " CHOC DÉMOGRAPHIQUE " MAÎTRISÉ

 
Couv_retraites.qxd   25/07/07   16:49   Page 2

     CADRES : LE « CHOC

                                                                                     les études de l’emploi cadre - juillet 2007
     DÉMOGRAPHIQUE » MAÎTRISÉ

              • PERCEPTION ET ENJEUX
              • PERSPECTIVES 2010

              Enquête auprès de 500 entreprises

                                        ON N’A PAS TROUVÉ MIEUX POUR TROUVER MIEUX
Couv_retraites.qxd     25/07/07   16:49    Page 3

        Cet ouvrage est créé à l'initiative de l’Apec, Association Pour l’Emploi des Cadres, régie par la loi du 1er juillet 1901 et publié
        sous sa direction et en son nom. Il s’agit d’une œuvre collective, l’Apec en a la qualité d’auteur.

        L’Apec a été créée en 1966 et est administrée par les partenaires sociaux (MEDEF, CFE-CGC, CFDT CADRES, UGICA-CFTC, UCI-FO,
        UGICT-CGT).

        Toute reproduction totale ou partielle, par quelque procédé que ce soit, sans l’autorisation expresse et conjointe de l’Apec,
        est strictement interdite et constituerait une contrefaçon (articles L122-4 et L335-2 du code de la propriété intellectuelle).

        Cette étude repose sur les résultats d’une enquête téléphonique réalisée entre le 30 janvier et le 7 février 2007 par la
        société ATOO à la demande du département Études et Recherche de l’Apec.

        La conception de l’étude et l’élaboration finale du document ont été réalisées par le pôle Recherche et Développement
        du département Études et Recherche de l’Apec :
        Arnaud Echelard, chargé d’études
        Hélène Alexandre, responsable d’études
        Raymond Pronier, manager du pôle Recherche et Développement

        Juillet 2007
int_retraites.qxd                           25/07/07   16:52    Page 1

                                          SOMMAIRE
                                                                                                                  PRÉSENTATION

                                          2006 : pas d’explosion des départs                                                 p. 7
                                          2006 : stabilité globale des départs en retraite de cadres                         p. 7
                                          83 % des entreprises ont remplacé totalement ou partiellement
                                          leurs effectifs cadres partis en retraite                                          p. 7

                                          Le « choc démographique » : perception et enjeux                                  p. 11
                                          L’augmentation des départs en retraite, principal enjeu
                                          du « choc démographique »                                                         p. 11
                                          Seule une minorité d’entreprises se déclare « non concernée »                     p. 11
                                          L’emploi cadre est le moins concerné par le « choc démographique »                p. 12

                                          La Réforme des retraites de 2003                                                  p. 13
                                          Un effet globalement limité sur la gestion des effectifs                          p. 13
                                          Un impact reconnu sur la gestion des compétences                                  p. 14

                                          La prolongation de la durée d’activité : perception
                                          des responsables RH sur l’opinion des cadres                                      p. 15
                                          Maintenir les séniors dans l’emploi : les entreprises sous pression ?             p. 15
                                          L’opinion des cadres séniors sur la réforme des retraites
                                          vue par les responsables en GRH                                                   p. 16
                                          L’opinion des jeunes cadres sur la réforme des retraites vue
                                          par les responsables en GRH                                                       p. 17

                                          Les perspectives d’ici 2010                                                       p. 19
                                          Vers une progression des départs en retraite des cadres d’ici 2010                p. 19
                                          79 % des entreprises pensent remplacer totalement ou partiellement
                                          leurs départs de cadres des prochaines années                                     p. 20
                                          30 % des entreprises prévoient que leur effectif cadre va augmenter               p. 20
                                          Seules 5 % des entreprises pensent que les fonctions d’encadrement
                                          vont évoluer « totalement »                                                       p. 23

                                          Zoom sur le dernier départ en retraite d’un cadre                                 p.   25
                                          Le profil du cadre partant                                                        p.   25
                                          Les circonstances du départ                                                       p.   25
                                          Les modalités du remplacement                                                     p.   25
                                          Le profil du remplaçant                                                           p.   26
  © Apec - Les études de l’emploi cadre

                                                                                                                       ANNEXE
int_retraites.qxd   25/07/07   17:00   Page 2
int_retraites.qxd   25/07/07   16:52   Page 3

                               PRÉSENTATION

                               PROBLÉMATIQUE : LE CHOC DÉMOGRAHIQUE,
                               FANTASME OU RÉALITÉ ?
                               Au début des années 2000, il avait été annoncé qu’il fallait s’attendre à une augmenta-
                               tion forte et durable des départs en retraite, tant cadres que non cadres, à partir de l’an-
                               née 2006. Dans les projections, ce phénomène du papy-boom était associé à un fort ralen-
                               tissement de la progression de la population active, avec même la prévision inédite d’un
                               recul net de cette population à partir de 2008.
                               Conjoncturellement, la période 2000-2001 était alors très favorable aux embauches et à la
                               création d’emplois. Forte augmentation des départs à prévoir d’une part, et marché de
                               l’emploi en tension d’autre part, ont conduit à annoncer des risques de tension, voire de
                               pénuries.

                               À ce moment-là, les entreprises ont été alertées sur la nécessité d’évaluer les conséquen-
                               ces inédites de la fin d’une main-d’œuvre considérée comme abondante et de l’anticiper en
                               termes de gestion des ressources humaines : prévisions des besoins quantitatifs et qualita-
                               tifs, anticipation des départs par la formation et le recrutement, etc.

                               Simultanément, il a été rappelé qu’une grande partie des futurs retraités n’était pas en acti-
                               vité au moment de leur départ. L’impact direct pour les entreprises devait donc être relati-
                               visé, une « entrée en retraite » n’étant pas toujours égale à un « départ de l’emploi ».
                               Par ailleurs, divers travaux ont alors insisté sur la complexité des phénomènes de « ten-
                               sions » ou de « pénurie(s) » sur le marché de l’emploi, généralement liés à des problèmes
                               d’attractivité et/ou de concurrence (sectorielle, territoriale…) et résultant rarement d’un
                               manque absolu.

                               En 2003, la réforme des retraites a conduit à la mise en place de dispositions visant à
                               atténuer le choc financier de la forte progression du nombre de retraités (augmentation du
                               nombre de nouveaux retraités + allongement de l’espérance de vie).
                               L’allongement de la durée d’activité et la remise en cause des dispositifs permettant
                               d’organiser les départs anticipés avaient eu alors officiellement pour but d’accroître la base
                               des cotisants mais aussi de maintenir à nouveau les salariés de plus de 55 ans en emploi,
                               alors qu’ils en avaient été largement évincés pendant plusieurs années.

                               Trois ans plus tard, les effets de cette réforme sont divers et partiellement contradictoires.
                               On observe bien la présence plus importante de salariés et de cadres âgés de plus de 55 ans,
                               mais cette progression est globalement attribuée au report des âges d’activité en raison de
                               l’allongement des durées d’études.
                               Actuellement encore, de nombreux plans sociaux prévoient un volet « départs anticipés ».
                               Quant aux mesures concernant les « carrières longues », elles ont conduit à une forte
                               augmentation des demandes de liquidation, et donc des départs, situation qui n’avait pas
                               été anticipée.
                               Enfin, la réforme a semble-t-il renforcé l’individualisation du choix de la date de départ en
                               retraite, augmentant sensiblement le degré d’incertitude du côté des responsables RH et
                               donc leurs possibilités d’anticipation.

                                                                                © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé   3
int_retraites.qxd    25/07/07   16:52     Page 4

                    PRÉSENTATION

                                2006 ne semble donc pas avoir correspondu à ce qui avait été prévu au début des
                                années 2000. Si l’augmentation des départs en retraite reste une perspective certaine, une
                                partie a été partiellement reportée, tandis que les « carrières longues » figurant dans la
                                réforme des retraites ont brutalement fait exploser les départs dès 2004.
                                En même temps, la progression de la part des salariés les plus âgés est restée en dessous
                                des objectifs souhaités.
                                Cette contradiction reste donc au cœur des débats sur la gestion des retraites et des retrai-
                                tés : d’un côté, les objectifs officiels sont de prolonger la durée d’activité, de l’autre, la
                                part des actifs les plus âgés en emploi reste relativement faible, malgré une progression
                                indéniable.
                                Par ailleurs, la conjoncture économique est restée relativement moins créatrice d’emplois
                                qu’il y a six ans, et le nombre de chômeurs ne recule que lentement 1.
                                Par contre, à la mi-2006, l’INSEE a revu son scénario central de prévision des évolutions de
                                la population active : le scénario 2003 d’une diminution nette des effectifs de la population
                                active à partir de 2008 a été remplacé par celui d’une progression, suivie d’une stabilisation.

                                L’absence de « choc » en 2006 ne tiendrait donc pas tant à une erreur des prévisionnistes
                                qu’aux évolutions conjoncturelles du marché d’une part, et, d’autre part, à la sensibilisa-
                                tion d’une partie des entreprises sur ce dossier, tandis que le retrait de la vie active tend à
                                devenir financièrement de plus en plus problématique pour les cotisants.

                                LES PRINCIPAUX RÉSULTATS DE L’ENQUÊTE

                                Si l’année 2006 n’a pas été marquée par un « choc » quantitatif puisque la majorité des
                                entreprises déclare ne pas avoir enregistré une forte augmentation des départs en retraite,
                                la période 2000-2006 semble néanmoins avoir été un tournant en ce qui concerne les
                                approches de la gestion des compétences. L’alerte donnée au début des années 2000, puis
                                les débats autour de la réforme des retraites en 2003 et le début de mise en application de
                                cette dernière sont autant de moments qui marquent les évolutions encore en cours.

                                Les prochaines années sont donc abordées selon des approches partiellement renouvelées,
                                mais sans rupture spectaculaire attendue, y compris semble-t-il quant à la prospective qua-
                                litative des emplois.

                                Ainsi, loin de l’affirmation radicale de « changements permanents de métiers » ou de « rup-
                                tures » entre les besoins actuels et futurs, les entreprises traduisent pour la plupart leurs
                                besoins à venir en cadres en termes de « capacités » d’adaptation et de polyvalence, et non
                                de « savoirs » spécialisés.

                                Enfin, si l’on prend pour exemple leur gestion des remplacements récents, elles régulent
                                déjà largement le nécessaire équilibre entre la continuité des missions et l’évolution des
                                profils.

                                1. Pour la première fois, la période récente a vu apparaître le motif des départs en retraite pour expliquer en
                                partie le recul du nombre de demandeurs d’emploi.

        4   © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd   25/07/07   16:52   Page 5

                               PRÉSENTATION

                               Bilan

                               L’année 2006 ne semble pas avoir été marquée par une explosion générale des départs en
                               retraite de cadres telle qu’annoncée au début des années 2000. Seules les plus grandes
                               entreprises ont été touchées, un tiers d’entre elles déclarant une augmentation, voire une
                               forte augmentation de ces départs.

                               Dans la majorité des cas, le départ a fait l’objet d’un remplacement.

                               Dans leurs réponses, les entreprises assimilent généralement la notion de « choc démogra-
                               phique » à l’augmentation des départs en retraite. Seule une minorité d’entre elles se
                               déclare sensible à la question de la raréfaction des plus jeunes.

                               Alors que 2006 n’a pas été marquée par une augmentation brutale des départs en retraite,
                               les deux tiers des entreprises déclarent néanmoins qu‘elles sont ou ont été concernées par
                               ce « choc démographique ». Par contre, les emplois cadres sont les moins touchés par rap-
                               port aux emplois ouvriers ou aux employés.

                               Seul un tiers des entreprises déclare que cela n’a jamais été une préoccupation pour elles.

                               La réforme des retraites de 2003 n’a pas fondamentalement changé les situations, les
                               « départs des carrières longues » étant le principal élément perturbateur apporté par cette
                               réforme jusqu’à présent.
                               Par contre, elle a contribué à l’évolution des perceptions et des politiques de gestion des res-
                               sources humaines, en particulier en termes d’anticipations et de transferts de compétences.

                               Alors que les entreprises sont très partagées quant à leur implication dans le respect des
                               objectifs de maintien en emploi des séniors, ni les cadres séniors ni encore moins les jeu-
                               nes cadres ne semblent satisfaits de la perspective d’un allongement des durées d’activité.

                               Perspectives 2010

                               41 % des entreprises prévoient que les départs en retraite de cadres vont augmenter d’ici
                               2010. Cette progression par rapport à 2006 est surtout marquée dans le secteur des
                               Services.
                               La grande majorité prévoit de remplacer ces départs, sachant que moins de 30 % antici-
                               pent une augmentation nette des effectifs.
                               Les remplacements devraient surtout se faire par recrutements externes (60 %).
                               Il n’y aurait pas d’évolutions majeures ni encore moins de ruptures dans les profils recher-
                               chés, les entreprises mettant en avant la polyvalence et l’adaptabilité.
                               54 % des responsables RH interrogés n’envisagent pas de difficultés de recrutement.

                               Les modalités d’un départ récent de cadre

                               Les cadres qui sont partis en retraite étaient dans l’entreprise et dans leur poste depuis
                               longtemps.
                               Ils étaient considérés généralement comme « experts », en majorité avec des compétences
                               clés ou rares.
                               Pour les remplacer, la majorité des entreprises a opté pour la mobilité interne.
                               Si le profil du poste n’a pas été modifié dans 59 % des cas, le profil du cadre remplaçant

                                                                                 © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé   5
int_retraites.qxd   25/07/07     16:52    Page 6

            PRÉSENTATION

            est sensiblement différent : tant pour l’âge (sensible-
            ment plus jeune), pour l’expérience (différente dans
            49 % des cas), pour la personnalité (très ou assez dif-
            férente dans 62 % des cas), que pour la formation, mais
            dans une moindre mesure (différente dans 43 % des
            cas).

            Méthode : enquête quantitative auprès
            des entreprises
            500 entreprises ont été interrogées (terrain télépho-
            nique du 30 janvier au 7 février 2007). Les personnes
            interrogées devaient avoir connaissance des dossiers
            RH dans l’entreprise.
            L’échantillonnage a été déterminé selon trois critères :
            – le secteur : regroupement final en trois secteurs ;
            – la taille : regroupement final en trois tailles ;
            – l’ancienneté de la création : à partir de 1987 et
            antérieurement, l’hypothèse étant que ce sont dans
            les entreprises les plus anciennes que la proportion de
            salariés « âgés » est la plus élevée.

            Dès le début de l’enquête, deux catégories d’intervie-
            wés sont apparues :
            – ceux qui avaient suivi un départ de cadre ;
            – ceux qui n’en avaient pas suivi.
            Il a été décidé d’atteindre un objectif 50/50.

        6    © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd   25/07/07       16:52     Page 7

              2006: PAS D’EXPLOSION DES DÉPARTS

              2006 : STABILITÉ GLOBALE DES DÉPARTS EN RETRAITE
              DE CADRES
              Dans 52 % des entreprises, il n’y a pas eu de départs en
              retraite de cadres.

                                                 100-249 salariés          250 à 499 salariés         500 salariés et plus               Ensemble

              Aucun départ en retraite
              de cadre                                   59 %                   44 %                          27 %                        52 %

              Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              Deux tiers des entreprises interrogées déclarent que                PAR RAPPORT AUX 5 ANNÉES ANTÉRIEURES,
              les volumes de départs en retraite les concernant ont               LES DÉPARTS EN RETRAITE DE 2006 ONT ÉTÉ…
              été stables en 2006 par rapport aux cinq années pré-
              cédentes. Seules 18 % des entreprises déclarent que                                             En forte progression 5 %
              les volumes ont augmenté, dont 5 % dans de fortes                           nsp 7 %
              proportions.                                                                                                En légère progression 13 %
              L’explosion des départs en retraite annoncée au début
              des années 2000 n’a donc pas eu lieu.
                                                                                                                               En diminution 10 %

                                                                                   Stable 65 %

                                                                                  Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              L’augmentation des départs a concerné surtout les                   égard sont cependant contrastées puisque la propor-
              plus grandes entreprises (de 500 salariés et plus),                 tion de départs s’élève à 10 % et plus pour 9 % des
              33 % d’entre elles ayant connu une progression soit                 entreprises interrogées.
              forte, soit légère.                                                 Par ailleurs, un quart (24 %) des entreprises déclare
              Les effectifs cadres partis en retraite en 2006 s’élèvent           avoir connu des départs anticipés ou des mises en pré-
              en moyenne à 8 par entreprise ce qui, en moyenne,                   retraites entre 2003 et 2006, ces départs concernant
              représente 3 % des effectifs cadres. Les situations à cet           moins de 5 personnes dans 64 % des cas.

              83 % DES ENTREPRISES ONT REMPLACÉ TOTALEMENT OU
              PARTIELLEMENT LEURS EFFECTIFS CADRES PARTIS EN RETRAITE
              En 2006, le remplacement des cadres partis en retraite              ment dans 44 %. Quand le remplacement a été déclaré
              a été la pratique majoritaire : seules 16 % des entre-              partiel, le taux de remplacement s’est élevé globale-
              prises n’ont opéré aucun remplacement.                              ment à 62 %.
              Ces départs de cadres ont été remplacés totalement                  Au global, le taux de remplacement des départs en
              dans 39 % des entreprises interrogées, et partielle-                retraite a donc été de 67 %.

                                                                                       © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé            7
int_retraites.qxd      25/07/07      16:52     Page 8

            2006 : PAS D’EXPLOSION DES DÉPARTS                                    COMMENT AVEZ-VOUS GÉRÉ CES DÉPARTS
                                                                                  EN RETRAITE DE CADRES ?

            Les pratiques ont été toutefois très variables selon les               Ensemble        39 %               44 %          16 % 1 %
            secteurs. Alors que la proportion des entreprises qui
            déclarent avoir remplacé tous les départs atteint 53 %
            dans les Services, elle n’est que de 29 % dans le secteur
            de l’Industrie.                                                                   0     20       40       60       80       100
            Par contre, la part des entreprises ayant remplacé par-                                Tous les cadres partants sont remplacés
            tiellement les cadres partis s’est élevée à 54 % dans                                  Une partie des cadres est remplacée
            l’Industrie, contre 36 % dans les Services et 28 % dans                                Il n’y a eu aucun remplacement
            le secteur Commerce-Transport.                                                         nsp

                                                                                  Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

            COMMENT AVEZ-VOUS GÉRÉ CES DÉPARTS EN RETRAITE DES CADRES ?

                                                                 Industrie        Commerce/transport                Services                 Ensemble

             Tous les cadres partants
             sont remplacés                                        29 %                     49 %                      53 %                    39 %
             Une partie des cadres
             a été remplacée                                       53 %                     28 %                      36 %                    44 %
             Il n’y a eu aucun remplacement                        18 %                     18 %                      11 %                    16 %
             nsp                                                         -                    5%                           -                   1%
             Total                                                 100 %                   100 %                     100 %                    100 %

            Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

            Ce sont les postes cadres liés à la Production industrielle           Les postes cadres de la Communication et des Res-
            qui ont été le plus fréquemment remplacés (ils sont                   sources humaines sont cités par 21 % des entreprises
            cités dans 48 % des cas), suivis par les postes commer-               parmi les « principaux postes remplacés ».
            ciaux (37 %).

            QUELS PROFILS DE CADRES ONT ÉTÉ REMPLACÉS ?                           Attention : cette hiérarchie des postes cités comme
            (EN % DE CITATIONS)                                                   ayant fait l’objet d’un remplacement doit être lue au
                                                                                  regard des effectifs et des structures par âge : les cadres
             Gestion/administration :                                    28 %     de Production et de la fonction commerciale sont à la
             Finances/comptabilité                                       26 %     fois relativement plus nombreux et plus âgés que les
             Recherche et développement                                  32 %     autres, ce qui explique que les départs en retraite les
             Production (dont les activités                                       concernent prioritairement, ainsi que les remplacements.
             annexes telles que la Maintenance,
             Logistique, etc.)                                           48   %   C’est la présence d’actions de réorganisation interne
             Commerce                                                    37   %   (restructuration) ou externe (fusion) qui est la plus fré-
             Informatique                                                25   %   quemment évoquée par les entreprises qui ne rempla-
             Communication, Ressources humaines                          21   %   cent pas les départs en retraite (16 % de l’ensemble).
             Autres                                                      11   %   La redéfinition des postes liée aux évolutions techno-
             nsp                                                          7   %   logiques est également avancée alors que l’externalisa-
                                                                                  tion apparaît comme source de non-remplacement plus
                                                                                  marginale.

        8     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd   25/07/07       16:52     Page 9

              LE « CHOC DÉMOGRAPHIQUE »: PERCEPTION ET ENJEUX

              L’AUGMENTATION DES DÉPARTS EN RETRAITE,
              PRINCIPAL ENJEU DU « CHOC DÉMOGRAPHIQUE »
              D’un point de vue général, les entreprises lient priori-                         Les entreprises du secteur Commerce-Transport sem-
              tairement la notion de « choc démographique » à                                  blent particulièrement sensibles aux départs en
              l’augmentation des départs en retraite.                                          retraite (53 % d’entre elles les citent), tandis que les
              À des niveaux nettement moins importants, les thè-                               entreprises des Services s’attachent relativement plus
              mes de la raréfaction des plus jeunes et de la stagna-                           à la question de la raréfaction des plus jeunes : 30 %
              tion de la population active arrivent aux deuxième et                            contre 23 % en moyenne.
              troisième rangs des citations.

              QUELS SONT, SELON VOUS, LES PRINCIPAUX ENJEUX DU « CHOC DÉMOGRAPHIQUE » POUR LES ENTREPRISES ?

                                  L’augmentation des départs en retraite                                                                                  49 %
                                           La raréfaction des plus jeunes                                          23 %
                                   La stagnation de la population active                                        21 %
                Des problèmes de compétences/Transfert des compétences               6%
                                             Recrutements plus difficiles       2%
                                          Plus de formations nécessaires        2%
                                                                   Autre        2%
                                           Pas concerné pour le moment          2%
                                                                     nsp                         12 %

                                                                            0             10               20             30             40              50

              Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              SEULE UNE MINORITÉ D’ENTREPRISES SE DÉCLARE
              « NON CONCERNÉE »
              Seul un tiers des responsables RH déclare que les                                CE CHOC EST-IL, POUR VOTRE ENTREPRISE,
              conséquences du choc démographique n’ont jamais                                   UNE PRÉOCCUPATION…
              été une préoccupation pour leur entreprise.
              Pour la majorité, il s’agit donc bien d’une problémati-                                                       nsp 1 %
              que réelle mais à laquelle ils ont été sensibilisés.                               N’a jamais été une
                                                                                                 préoccupation 32 %
              Cette anticipation du « choc » a probablement contri-                                                               Actuelle mais déjà résolue 9 %
              bué à en atténuer les effets réels.

                                                                                                                                              Actuelle et en cours
                                                                                                                                              de résolution 40 %

                                                                                                    À venir 17 %

                                                                                               Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

                                                                                                   © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé              9
int_retraites.qxd     25/07/07         16:52        Page 10

           LE « CHOC DÉMOGRAPHIQUE » : PERCEPTION ET ENJEUX

           L’EMPLOI CADRE EST LE MOINS CONCERNÉ
           PAR LE « CHOC DÉMOGRAPHIQUE »
           La portée de ce « choc démographique » est inégale                                  phénomène que les autres catégories de salariés.
           selon les différentes catégories d’emplois.                                         43 % avancent ainsi que les cadres sont susceptibles
           D’un point de vue général, les entreprises déclarent                                d’être affectés par ce « choc », alors que la proportion
           que les emplois cadres sont moins concernés par ce                                  correspondante est de 62 % concernant les ouvriers.

           SELON VOUS, LES ENJEUX DE CE « CHOC DÉMOGRAPHIQUE » CONCERNENT PLUTÔT…

                          Les cadres       11 %                   32 %                                    38 %                     18 %         1%

                    Les techniciens/
                                            14 %                            46 %                                  27 %                12 %      1%
                  agents de maîtrise

                       Les employés           17 %                         39 %                                  31 %                  13 %

                        Les ouvriers                 27 %                               35 %                      23 %                13 %      2%

                                       0                    20                     40                    60              80                   100

                                           Tout à fait        Plutôt        Plutôt pas           Pas du tout     nsp

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Les entreprises des Services se démarquent cependant                                taux d’encadrement est très élevé dans une partie des
           très nettement : 56 % d’entre elles considèrent que le                              entreprises (conseil, ingénierie, informatique…) ;
           « choc démographique » concerne les cadres. On peut                                 – du côté du secteur des Services à la personne, la pro-
           donner deux explications à cet écart :                                              portion de salariés âgés, dont les cadres, est relative-
           – du côté du secteur des Services aux entreprises, le                               ment élevée.

           SELON VOUS, LES ENJEUX DE CE CHOC DÉMOGRAPHIQUE CONCERNENT PLUTÔT LES CADRES

                                                                       Industrie               Commerce/transport         Services             Ensemble

            Oui, tout à fait                                             11 %                           10 %                  13 %                  11 %
            Oui, plutôt                                                  24 %                           34 %                  43 %                  32 %
            Non, plutôt pas                                              43 %                           36 %                  33 %                  38 %
            Non, pas du tout                                             21 %                           19 %                   9%                   18 %
            nsp                                                          1%                              1%                   2%                    1%
            Total                                                       100 %                          100 %                  100 %                 100 %
           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      10     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd     25/07/07    16:52     Page 11

              LA RÉFORME DES RETRAITES DE 2003

              UN EFFET GLOBALEMENT LIMITÉ SUR LA GESTION DES EFFECTIFS

              Seules 29 % des entreprises considèrent que la réforme              LA RÉFORME DES RETRAITES EN 2003, DITE LOI
              de 2003 a « tout à fait » ou « plutôt » « changé la                 FILLON, A-T-ELLE CHANGÉ LA DONNE DANS VOTRE
              donne ».                                                            PROPRE ENTREPRISE ?
              Les effets de la réforme sont cependant contrastés :
              Les grandes entreprises et celles du secteur industriel
              sont nettement plus concernées, avec respectivement
              45 % et 38 % d’entre elles qui déclarent que la réforme             Ensemble 10 % 19 %           26 %                    43 %              1%
              a changé « tout à fait » ou « plutôt » la donne.

                                                                                           0          20           40          60         80         100

                                                                                               Tout à fait          Plutôt          Plutôt pas
                                                                                               Pas du tout          nsp

                                                                                  Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              RÉSULTATS PAR SECTEUR

                                                             Industrie           Commerce/transport                     Services            Ensemble

              Oui, tout à fait                                  13 %                        7%                             7%                    10 %
              Oui, plutôt                                       25 %                       11 %                           16 %                   19 %
              Non, plutôt pas                                   21 %                       31 %                           31 %                   26 %
              Non, pas du tout                                  39 %                       49 %                           44 %                   43 %
              nsp                                                2%                         2%                            2%                     2%
              Total                                            100 %                      100 %                          100 %                   100 %

             Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              RÉSULTATS PAR TAILLE D’ENTREPRISE

                                            100-249 salariés              250-499 salariés         500 salariés et plus                     Ensemble

              Oui, tout à fait                       8%                        10 %                          21 %                                10 %
              Oui, plutôt                           16 %                       24 %                          24 %                                19 %
              Non, plutôt pas                       26 %                       27 %                          25 %                                26 %
              Non, pas du tout                      48 %                       37 %                          30 %                                43 %
              nsp                                   2%                          2%                             -                                 2%
              Total                                100 %                       100 %                         100 %                               100 %

             Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              Parmi les changements apportés par la réforme les                      – loin derrière, 43 % citent la fin des possibilités de
              plus cités par les entreprises :                                       départs anticipés ;
              – 79 % citent le départ des carrières longues ;                        – l’allongement des durées d’activité est cité par seu-
              – la meilleure anticipation des départs est avancée par                lement 37 %.
              63 % d’entre elles ;

                                                                                         © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé                 11
int_retraites.qxd     25/07/07       16:52      Page 12

           LA RÉFORME DES RETRAITES DE 2003

           On notera que les changements perçus par les entrepri-                        DE QUELLE MANIÈRE LA RÉFORME FILLON A-T-ELLE
           ses appartiennent à des registres très différents : les                       CHANGÉ LA DONNE DANS VOTRE ENTREPRISE ?
           uns renvoient à des éléments factuels (départs des car-                       VOTRE ENTREPRISE A-T-ELLE CONNU… ?
           rières longues, remise en cause des politiques de                             (EN % DE CITATIONS)
           départs anticipés ; les autres aux problématiques RH
           proprement dites, comme l’anticipation des départs).                          La fin des possibilités de départs anticipés                43   %
           Par contre, le principal objectif officiel de la réforme –                    L’allongement des durées d’activité                         37   %
           l’allongement des durées d’activité – n’a eu un impact                        Le départ des carrières longues                             79   %
           immédiat que dans une minorité d’entreprises (37 %).                          Une meilleure anticipation des départs                      63   %
                                                                                         Rien de tout cela                                            3   %
                                                                                         nsp                                                          1   %

                                                                                        Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           UN IMPACT RECONNU SUR LA GESTION DES COMPÉTENCES

           Seul un quart des entreprises (26 %) déclare que la                          Ce sont surtout les plus grandes entreprises qui mettent
           réforme n’a eu aucun impact sur leur pratique de ges-                        en avant ces évolutions :
           tion des compétences.                                                        – 61 % des entreprises de 500 salariés et plus déclarent
                                                                                        que la réforme a entraîné une meilleure anticipation des
           Les changements les plus fréquemment cités ont trait à                       besoins en compétences ;
           la meilleure anticipation des besoins en compétences à                       – 57 % qu’elle a provoqué davantage de transferts de
           venir et aux transferts de compétences vers les juniors.                     compétences vers les juniors ;
           Une entreprise sur deux évoque de tels effets.                               – 36 % estiment que la réforme a complexifié les dispo-
                                                                                        sitifs de gestion des ressources humaines.

           QUEL A ÉTÉ L’IMPACT DE LA RÉFORME SUR VOTRE POLITIQUE DE GESTION DES COMPÉTENCES ? (EN % DE CITATIONS)

                   Une meilleure anticipation des besoins en compétences à venir                                                       51 %
                                          (départs, recrutements/remplacements)
                         Davantage de transferts de compétences vers les juniors                                                  48 %

                              Une complexification des dispositifs de gestion RH                           24 %

                                 Une redéfinition des missions des cadres seniors                   18 %

                    Une remise en cause des recrutements qui avaient été prévus                    17 %

                                                                D’autres impacts        5%

                                                                   Aucun impact                             26 %

                                                                                    0     10        20        30        40        50          60

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      12     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd    25/07/07       16:52      Page 13

              LA PROLONGATION DE LA DURÉE D’ACTIVITÉ:
              PERCEPTION DES OPINIONS

              MAINTENIR LES SÉNIORS DANS L’EMPLOI : LES ENTREPRISES
              SOUS PRESSION ?
              Des rapports récents suggèrent que la progression de
              l’emploi des séniors dans les entreprises françaises                        DES RAPPORTS RÉCENTS SUGGÈRENT QUE
              n’est pas suffisante au regard des objectifs fixés                          LA PROGRESSION DE L’EMPLOI DES SÉNIORS DANS
              officiellement 1.                                                           LES ENTREPRISES FRANÇAISES N’EST PAS SUFFISANTE
              42 % des responsables RH déclarent que la situation                         AU REGARD DES OBJECTIFS FIXÉS OFFICIELLEMENT.
              de leur entreprise ne correspond pas à ces objectifs,                       ÊTES-VOUS D’ACCORD AVEC CE CONSTAT EN CE QUI
              soit une minorité.                                                          CONCERNE VOTRE ENTREPRISE ?

                                                                                          Ensemble       17 %           25 %             33 %           22 %    3%

                                                                                                     0           20            40          60         80       100

                                                                                                          Tout à fait           Plutôt          Plutôt pas
                                                                                                          Pas du tout           nsp

                                                                                          Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              55 % considèrent atteindre ces objectifs, mais la part                      SERIEZ-VOUS PRÊT À GARDER VOS SALARIÉS
              de ceux qui se déclarent prêts à garder leurs salariés                      AU-DELÀ DE 65 ANS ?
              au-delà de 65 ans passe à 39 %.

                                                                                          Ensemble       14 %           25 %             37 %           18 %    6%

                                                                                                     0           20            40          60         80       100

                                                                                                          Tout à fait           Plutôt          Plutôt pas

                                                                                          Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              Ces deux résultats pointent toute la difficulté à faire                       et la très grande majorité des personnes âgées entre
              cadrer les caractéristiques de la gestion des âges dans                       60 et 65 ans n’est plus classée parmi les actifs, qu’ils
              les entreprises françaises avec les normes fixées par                         soient ou non en emploi.
              l’Europe.                                                                     Dans les normes européennes, on désigne comme
              En effet, l’âge officiel de départ en retraite en France                      « séniors » les personnes actives âgées entre 55 et
              est toujours fixé à 60 ans et, selon la nouvelle loi, les                     64 ans : rapportées au cas français, il s’agit donc de per-
              entreprises ne peuvent imposer un départ avant                                sonnes qui sont fréquemment sans emploi même si elles
              65 ans : dans la réalité néanmoins, une grande partie                         sont « actives », mais surtout en retraite, et donc ne
              des actifs âgés entre 55 et 60 ans n’est pas en emploi,                       sont plus comptées parmi les actifs.

              1. Le plan national d’action concerté pour l’emploi des séniors, adopté le 6 juin 2006, a confirmé l’ambition de favoriser le maintien et le retour
              à l’emploi des plus de 50 ans pour atteindre un taux d’emploi de 50 % des 55-64 ans à l’horizon 2010, conformément aux objectifs fixés par
              l’Union européenne en 2001 (Conseil de Stockholm, mars 2001).

                                                                                                 © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé                13
int_retraites.qxd      25/07/07           16:52     Page 14

           LA PROLONGATION DE LA DURÉE D’ACTIVITÉ : PERCEPTION DES OPINIONS

           L’OPINION DES CADRES SÉNIORS SUR LA RÉFORME DES RETRAITES
           VUE PAR LES RESPONSABLES EN GRH

           Les questions suivantes ont été posées aux responsables                           Nous faisons cependant l’hypothèse que ces opinions
           RH et non aux cadres eux-mêmes. C’est donc une opi-                               rendent compte du climat dominant régnant dans les
           nion à la fois globale et personnelle qui est exprimée :                          entreprises sur ce sujet.
           la part de projection de l’opinion personnelle de la per-
           sonne interrogée n’est probablement pas totalement                                Selon les responsables en ressources humaines, seule
           absente, tandis que la diversité du point de vue des                              une petite minorité de cadres séniors – 21 % – semble
           cadres disparaît dans la représentation du groupe.                                satisfaite de « pouvoir » travailler plus longtemps.

           SELON VOUS, LES CADRES LES PLUS ÂGÉS DE VOTRE
           ENTREPRISE SONT-ILS SATISFAITS DE POUVOIR
           TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS ?

            Ensemble         16 %             45 %                  24 %      10 %
                           5%

                       0           20         40           60          80       100

                            Tout à fait           Plutôt         Plutôt pas
                            Pas du tout           nsp

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Le taux de satisfaction supposé des cadres est corrélé                            salariés au-delà de 65 ans sont aussi celles qui estiment
           avec la politique des entreprises vis-à-vis de l’emploi                           le plus fréquemment que leurs cadres sont satisfaits de
           des séniors. Celles qui se déclarent prêtes à garder leurs                        devoir travailler plus longtemps.

           LES CADRES ÂGÉS SONT-ILS SATISFAITS DE DEVOIR TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS ?

           Seriez-vous prêt à garder vos                                          Oui,            Oui,          Non,       Non,
                                                                Ensemble                                                                     nsp
           salariés au-delà de 65 ans ?                                        tout à fait       plutôt      plutôt pas pas du tout

           Oui, certainement                                      14   %          29 %            18 %           12   %        13   %        11   %
           Oui, probablement                                      25   %          30 %            28 %           26   %        27   %        13   %
           Non, probablement pas                                  37   %          36 %            37 %           40   %        34   %        33   %
           Non, certainement pas                                  18   %           2%             11 %           18   %        24   %        24   %
           nsp                                                     6   %           3%              6%             4   %         2   %        19   %
           Total                                                 100   %         100 %           100 %          100   %       100   %       100   %

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      14     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd   25/07/07     16:52   Page 15

           LA PROLONGATION DE LA DURÉE D’ACTIVITÉ : PERCEPTION DES OPINIONS

           Près de 60 % des responsables interrogés estiment que         ET PENSENT-ILS QU’ILS SERONT TOUJOURS
           les cadres séniors de leur entreprise se voient encore en     EN EMPLOI AU MOMENT DE LEUR RETRAITE ?
           emploi au moment de leur retraite.
           Pour indirecte qu’elle soit, cette question recueille des
           réponses qui sont le reflet de la politique de gestion des
           séniors : manifestement, une partie des responsables           Ensemble       19 %            40 %                 22 %        9 % 10 %
           RH, à l’instar d’une partie des cadres séniors, pense que
           les départs « anticipés » vont continuer à se réaliser.
                                                                                     0           20            40        60          80         100

                                                                                          Tout à fait           Plutôt         Plutôt pas
                                                                                          Pas du tout           nsp

                                                                         Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           L’OPINION DES JEUNES CADRES SUR LA RÉFORME DES RETRAITES
           VUE PAR LES RESPONSABLES EN GRH
           Si la perception des responsables RH de l’opinion des
                                                                         SELON VOUS, LES JEUNES CADRES SONT-ILS SATIS-
           cadres séniors va dans le sens d’une faible satisfaction
                                                                         FAITS DE POUVOIR TRAVAILLER PLUS LONGTEMPS ?
           de ces derniers quant à la perspective de travailler plus
           longtemps, le résultat est encore accentué en ce qui
                                                                                        2%
           concerne les plus jeunes.
           Seuls 9 % des responsables déclarent que les jeunes
           cadres sont satisfaits de la perspective de travailler plus    Ensemble 7 %                  48 %                  29 %          14 %
           longtemps.

                                                                                    0            20        40            60          80         100

                                                                                         Tout à fait           Plutôt         Plutôt pas
                                                                                         Pas du tout           nsp

                                                                         Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Cette opinion est d’autant plus intéressante à prendre        SELON VOUS, LES JEUNES CADRES ONT-ILS
           en compte que les responsables RH ne pensent pas que          LE SENTIMENT D’ÊTRE ÉCARTÉS DE CERTAINS POSTES
           les jeunes se positionnent de manière « concurren-            OCCUPÉS PAR LES SÉNIORS ?
           tielle » vis-à-vis des cadres plus âgés.
           Il avait en effet été suggéré par certains observateurs                   3%                                                       4%
           que le maintien en emploi des cadres les plus âgés ris-
           quait d’être perçu comme une source de « blocage » des
           carrières pour les plus jeunes, voire comme la cause          Ensemble        13 %           41 %                    39 %
           possible de tensions « intergénérationnelles ».
           La réponse des responsables interrogés est en ce sens
           conforme au modèle classique de gestion des mobilités
                                                                                    0           20         40            60          80        100
           dans les entreprises : la probabilité qu’un cadre parti en
           retraite soit remplacé par un « junior » est relativement                     Tout à fait           Plutôt         Plutôt pas
           faible, même si elle n’est pas nulle.                                         Pas du tout           nsp

                                                                         Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

                                                                                © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé                  15
int_retraites.qxd   25/07/07    16:52    Page 16

      16    © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd    25/07/07      16:52     Page 17

              LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

              VERS UNE PROGRESSION DES DÉPARTS EN RETRAITE DE CADRES
              D’ICI 2010
              41 % des entreprises interrogées déclarent que les              DE MANIÈRE PROSPECTIVE, D’ICI 2010, LES DÉPARTS
              départs en retraite de cadres vont fortement (13 %)             EN RETRAITE DE VOS CADRES VONT-ILS… ?
              ou légèrement augmenter (28 %) dans les prochaines
              années.
              Rappelons qu’elles ne sont que 18 % à avoir déclaré                               nsp 7 %            Fortement augmenter 13 %
              que le nombre de ces départs avait augmenté en 2006
              par rapport aux années antérieures.                                                                              Légèrement
              L’idée d’une accélération de ce mouvement est donc                                                               augmenter 28 %
              assez largement partagée, même si la majorité (52 %)
              des entreprises table sur la stabilité.

                                                                                                                         Diminuer 4 %
                                                                                 Rester stables 52 %

                                                                              Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              La prévision d’une croissance des départs en retraite             d’entre elles. Cette orientation ne fait d’ailleurs que
              de cadres est particulièrement marquée dans les gran-             prolonger la tendance déjà observée puisque ce sont
              des entreprises (500 salariés et plus) : 57 % d’entre             ces mêmes entreprises qui déclarent le plus fréquem-
              elles prévoient une telle augmentation d’ici 2010,                ment avoir connu en 2006 une augmentation des
              augmentation qui devrait être « forte » pour 26 %                 départs par rapport aux 5 années précédentes.

              DE MANIÈRE PROSPECTIVE, D’ICI 2010, LES DÉPARTS EN RETRAITE DE VOS CADRES VONT-ILS…

                                                         100 à 249 salariés   250 à 499 salariés 500 salariés et >                 Ensemble

               Fortement augmenter                               10 %                   14 %                    26 %                    13 %
               Légèrement augmenter                              28 %                   29 %                    31 %                    28 %
               Diminuer                                           4%                    4%                       2%                     4%
               Rester stables                                    53 %                   52 %                     40 %                   52 %
               nsp                                                5%                     1%                      1%                     3%
               Total                                             100 %                 100 %                    100 %                   100 %

              Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

              Selon le secteur d’activité, ce sont les entreprises des          devrait être de faible intensité puisque pour 30 % de
              Services qui anticipent le plus fréquemment une aug-              ces entreprises, l’augmentation prévue devrait être
              mentation (pour 46 % d’entre elles) des départs en                « faible ».
              retraites de leurs cadres. Toutefois, ce mouvement

                                                                                     © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé       17
int_retraites.qxd     25/07/07      16:52     Page 18

           LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

           DE MANIÈRE PROSPECTIVE, D’ICI 2010, LES DÉPARTS EN RETRAITE DE VOS CADRES VONT-ILS…

                                                                Industrie          Commerce/transport          Services        Ensemble

            Fortement augmenter                                   10 %                    13 %                  16 %             13 %
            Légèrement augmenter                                  30 %                    24 %                  30 %             28 %
            Diminuer                                               4%                         6%                 2%               4%
            Rester stables                                        52 %                    55 %                  47 %             52 %
            nsp                                                    4%                         2%                 5%               3%
            Total                                                 100 %                   100 %                 100 %            100 %

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Les entreprises qui ont déclaré une forte augmentation de               précédentes sont aussi celles qui prévoient le plus fré-
           leurs départs en retraite en 2006 par rapport aux années                quemment une augmentation des départs à horizon 2010.

            LES DÉPARTS EN RETRAITE                    DE MANIÈRE PROSPECTIVE, D'ICI 2010, LES DÉPARTS EN RETRAITE
            DE 2006 ONT ÉTÉ…                           DE VOS CADRES VONT-ILS…

                                                       Fortement        Légèrement                   Rester
                                                                                      Diminuer                         nsp     Ensemble
                                                       augmenter        augmenter                    stables

            En forte augmentation                          37 %             19 %          7   %       33 %             4   %      100   %
            En légère augmentation                         22 %             38 %         11   %       29 %             0   %      100   %
            En diminution                                  10 %             44 %         10   %       36 %             2   %      100   %
            Stable                                         10 %             26 %          2   %       61 %             2   %      100   %
            nsp                                             9%              21 %          0   %       44 %            24   %      100   %
           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      18     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd     25/07/07         16:52     Page 19

           LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

           79 % DES ENTREPRISES PENSENT REMPLACER TOTALEMENT
           OU PARTIELLEMENT LES FUTURS DÉPARTS DE CADRES

           Pour l’année 2006, 39 % des entreprises ont déclaré             effet qu’elles vont remplacer tous les cadres partant en
           qu’elles avaient remplacé tous les départs et 44 %              retraite dans les prochaines années et 34 % qu’elles
           qu’elles l’avaient fait partiellement.                          feront des remplacements partiels.
                                                                           Dans ces cas de remplacements partiels, le taux de rem-
           La part des entreprises qui envisagent de remplacer tous        placement serait plus élevé : 73 % contre 62 % en 2006.
           les départs d’ici 2010 progresse par rapport au résultat        Le taux de remplacement projeté d’ici 2010 est donc de
           pour l’année 2006. 45 % des entreprises déclarent en            79 % parmi les entreprises.

           DE MANIÈRE PROSPECTIVE, D’ICI 2010, COMMENT
           ALLEZ-VOUS GÉRER LES FUTURS DÉPARTS EN
           RETRAITE DE VOS CADRES ?

              Ensemble         45 %               34 %       9 %12 %

                         0       20       40       60       80       100
                             Tous les cadres partants seront remplacés
                             Une partie des cadres sera remplacée
                             Il n’y aura eu aucun remplacement
                             nsp

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           La comparaison des réponses portant sur les départs de          ont été 43 % à avoir remplacé tous les cadres en 2006
           2006 et sur les départs d’ici 2010 montre un change-            ne sont plus que 34 % dans ce cas dans les prochaines
           ment selon la taille des entreprises.                           années.
           Alors que les entreprises de 250 à 499 salariés n’ont été       En ce qui concerne la prospective, il faut tenir compte
           que 28 % à remplacer tous leurs cadres en 2006, leur            de la proportion de non-répondants qui s’élève à 12 %.
           proportion s’élève à 45 % pour les prochaines années.
           À l’inverse, les entreprises de 500 salariés et plus qui

           30 % DES ENTREPRISES PRÉVOIENT QUE LEUR EFFECTIF CADRE
           VA AUGMENTER
           30 % des entreprises prévoient une augmentation de              mentations, seules 28 % des entreprises de l’Industrie
           leurs effectifs cadres à l’horizon 2010. Toutefois, seuls       sont dans ce cas.
           4 % des interrogés s’attendent à une « forte augmenta-          Les pratiques de remplacement des départs sont indis-
           tion » de leurs cadres.                                         sociables des prévisions sur l’évolution des effectifs
           Les prévisions sont hétérogènes selon les secteurs. Si          cadres.
           les entreprises des Services sont 38 % à prévoir des aug-       En rapprochant les entreprises qui prévoient une aug-

                                                                                © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé   19
int_retraites.qxd   25/07/07    16:52    Page 20

           LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

           mentation de leurs effectifs (30 %) et celles qui antici-    COMMENT VOYEZ-VOUS L’ÉVOLUTION
           pent une augmentation des départs en retraite (79 % du       DE VOS EFFECTIFS CADRES À L’HORIZON 2010 ?
           total), on constate que :
           – 59 % des entreprises qui anticipent une diminution de                    4%
           leurs effectifs d’ici 2010 prévoient une croissance de
           leurs départs en retraite ;                                     Ensemble        26 %      8%         59 %              3%
           – inversement, 47 % des entreprises qui anticipent une
           augmentation de leurs effectifs prévoient aussi une
           augmentation des départs en retraite.
                                                                                      0         20    40       60       80      100
                                                                                            En forte augmentation
                                                                                            En légère augmentation
                                                                                            En diminution
                                                                                            En stagnation
                                                                                            nsp

                                                                        Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           60 % des entreprises misent en priorité sur les recrute-     PAR QUEL PRINCIPAL MOYEN ALLEZ-VOUS
           ments externes. À noter cependant, les entreprises des       RECRUTER ?
           Services et les entreprises de 500 salariés et plus décla-
           rent plus fréquemment vouloir se tourner vers la mobi-                                          nsp 2 %
           lité interne : respectivement 45 % des entreprises des         Plutôt par mobilité
                                                                          interne 38 %
           services et 57 % des entreprises de 500 salariés et plus.

                                                                                                                       Plutôt par embauche
                                                                                                                       externe 60 %

                                                                        Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      20    © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd     25/07/07       16:52      Page 21

           LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

           SEULES 5 % DES ENTREPRISES PENSENT QUE LES FONCTIONS
           D’ENCADREMENT VONT ÉVOLUER « TOTALEMENT »

           Seule une petite minorité de responsables RH (5 %)                    SELON VOUS, LES FONCTIONS D’ENCADREMENT QUE
           considère que les fonctions d’encadrement vont forte-                 VOUS ALLEZ RECHERCHER DANS LES PROCHAINES
           ment évoluer dans les prochaines années.                              ANNÉES VONT…
           41 % pensent au contraire qu’elles vont rester proches                       p
           des caractéristiques actuelles.

                                                                                    Ensemble            41 %                 50 %         5% 4%

                                                                                               0           20      40      60       80      100
                                                                                                   Rester proches des fonctions d’encdrement actuel
                                                                                                   Évoluer en partie
                                                                                                   Évoluer totalement
                                                                                                   nsp

                                                                                 Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Deux évolutions qualitatives sont attendues : plus de                 lité renforcées constitue probablement une réponse à
           management mais, au premier rang des citations, plus                  l’incertitude des entreprises quant à l’évolution de leurs
           d’adaptabilité et de polyvalence.                                     activités, et traduit leurs difficultés à prévoir précisé-
           Le premier axe d’évolution cité correspond au rôle tra-               ment leurs besoins.
           ditionnellement attendu des cadres. On constate qu’il                 Viser la polyvalence et l’adaptatiblité pour l’encadrement,
           supplante le besoin d’un renforcement de l’expertise, au              c’est vouloir des responsables prêts à gérer le change-
           troisième rang des citations.                                         ment avec des équipes qui, elles, auront des profils spé-
           La mise en avant d’une polyvalence et d’une adaptabi-                 cialisés et experts, et potentiellement changeants.

           QUELS TYPES D’ÉVOLUTION LES FONCTIONS D’ENCADREMENT VONT-ELLES CONNAÎTRE ?

                 Davantage d’adaptabilité et de polyvalence                                                     88 %

                                Davantage de management                                                    85 %

                                     Davantage d’expertise                                 63 %

                      Davantage de mobilité internationale               30 %

                                                              0     20      40        60              80           100

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

           Si elles n’imaginent pas de rupture forte quant aux pro-              qu’elles vont recruter facilement leurs futurs cadres, ce
           fils dont elles vont avoir besoin dans les prochaines                 qui apparaît au final comme une faible majorité.
           années, la majorité des entreprises (54 %) pensent

                                                                                        © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé          21
int_retraites.qxd       25/07/07       16:52        Page 22

           LES PERSPECTIVES D’ICI 2010

                                                                                     La capacité à recruter semble faiblement tributaire de
           PENSEZ-VOUS QUE VOUS ALLEZ RECRUTER
                                                                                     l’évolution future des fonctions. Pour celles qui vont
           FACILEMENT CES CADRES ?
                                                                                     dans le sens d’un renforcement de l’expertise, du
                                                                           2%        management, de l’adaptabilité-polyvalence, respecti-
                                                                                     vement 51 %, 52 % et 53 % des entreprises pensent
                                                                                     trouver tout à fait ou plutôt facilement les profession-
           Ensemble 15 %               39 %                 42 %                2%   nels correspondants.

                    0           20        40           60           80      100

                         Tout à fait          Plutôt          Plutôt pas
                         Pas du tout          nsp

           Source : Apec, Enquête sur le « choc démographique », 2007

      22     © Apec - Les études de l’emploi cadre
int_retraites.qxd    25/07/07        16:52      Page 23

              ZOOM SUR LE DERNIER DÉPART EN RETRAITE D’UN CADRE

              Cette méthode d’analyse des pratiques des entreprises                            prises optent généralement pour le changement. Tel est
              à partir d’une expérience concrète permet de repérer                             le principal enseignement à tirer de cette approche.
              au plus près les différenciations.
              La moitié des responsables RH interrogés a pu rendre                             Si le contenu du poste n’est pas modifié dans la majo-
              compte d’un cas de départ en retraite de cadre 1.                                rité des cas, le cadre choisi est souvent nettement
                                                                                               plus jeune. Sa formation, son expérience et sa per-
              Pour remplacer un cadre partant en retraite, les entre-                          sonnalité sont en outre généralement différentes.

              LE PROFIL DU CADRE PARTANT
              Les cadres dont le départ a été suivi occupaient en                              Les cadres partants issus des fonctions de Production
              majorité des postes de Direction, de Production indus-                           industrielle, de Gestion administrative et de Direction
              trielle et de Commerciaux, ce qui correspond aux carac-                          correspondaient plus fréquemment à des profils de
              téristiques démographiques de ces fonctions où l’on                              « manager ».
              trouve généralement les cadres les plus âgés.                                    On peut donc penser que la distinction entre les deux
              Ces cadres avaient une ancienneté relativement élevée :                          profils fait plutôt consensus.
              – tant dans l’entreprise (25 ans d’ancienneté en
              moyenne),                                                                        54 % des responsables RH considèrent que ces cadres
              – que dans leur poste (18 ans d’ancienneté en                                    partants avaient une compétence clé ou rare, cette
              moyenne).                                                                        proportion atteignant 69 % pour les postes de Ges-
              70 % des responsables RH leur attribuent un profil                               tion administrative et 64 % pour ceux d’Études-
              « expert » plutôt que « manager » (26 %). On peut évi-                           Développement.
              demment donner plusieurs définitions à cette notion,
              mais on constate que pour les postes Informatique,                               Leur âge moyen de départ s’est situé à 60 ans.
              Études-Développement et Commercial, la proportion                                – 57 % avaient 60 ans,
              d’experts parmi les partants atteint respectivement                              – 20 % moins de 60 ans,
              95 %, 87 % et 85 % de l’ensemble.                                                – 23 % plus de 60 ans.

              LES CIRCONSTANCES DU DÉPART
              Les responsables RH ont été informés du départ en                                90 % des responsables interrogés déclarent néanmoins
              moyenne 1 an à l’avance.                                                         avoir préparé ce départ.
              La part de ceux qui ont été informés moins d’un an
              avant le départ n’est cependant pas négligeable :
              – 11 % moins de 6 mois ;
              – 35 % entre 6 mois et moins d’un an.

              LES MODALITÉS DU REMPLACEMENT
              Dans 83 % des cas, le cadre partant a été remplacé. Les                          Le mode de remplacement :
              « experts » sont un peu plus fréquemment remplacés                               – 57 % par la mobilité interne
              (88 % d’entre eux) que les managers (82 %).                                      – 43 % pour un recrutement externe.
              Ce taux fléchit dans les entreprises de 500 salariés et                          C’est pour les postes de Direction, de Gestion adminis-
              plus pour atteindre 75 %.                                                        trative et de Production industrielle que la mobilité

              1. L’échantillon étant de taille réduite, les résultats sont à interpréter avec les précautions d’usage.

                                                                                                    © Apec - Cadres : le « choc démographique » maîtrisé   23
Vous pouvez aussi lire