CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET

 
 
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
CHAPITRE 1 – NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET



 Projet Le Bois du Roy
 Notice de Présentation – version A        1
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
Table des matières
1     Notice de présentation ...................................................................................................... 4
    1.1     Le contexte .................................................................................................................. 4
    1.2     Le Projet ...................................................................................................................... 5
      1.2.1        Présentation du projet ........................................................................................... 5
      1.2.2        Les activités du parc ............................................................................................. 6
      1.2.3        Localisation du projet ........................................................................................... 7
    1.3     Les porteurs de projet .................................................................................................. 8
      1.3.1        La SARL LE CERCLE pour le parc .................................................................... 8
      1.3.2 La COMMUNAUTE DE COMMUNE DE L’ARGONNE CHAMPENOISE
      pour la voirie ...................................................................................................................... 9
    1.4     Contexte réglementaire .............................................................................................. 10
    1.5     Rappel des procédures déjà engagées ........................................................................ 12
      1.5.1        Dossier défrichement.......................................................................................... 12
      1.5.2        Mise en compatibilité du PLU ........................................................................... 12
      1.5.3        Autorisation environnementale du parc ............................................................. 12
    1.6     Procédures à venir ..................................................................................................... 14
      1.6.1        Permis d’aménager ............................................................................................. 14
      1.6.2        Autorisation environnementale voiries .............................................................. 14
    1.7     Synthèse des rédacteurs des études ........................................................................... 15
      1.7.1        Volet parc ........................................................................................................... 15
      1.7.2        Volet voirie ......................................................................................................... 15
2     Présentation des variantes ............................................................................................. 17
    2.1     Scenarios du parc ....................................................................................................... 17
      2.1.1        Scénario 1 ........................................................................................................... 18
      2.1.2        Scénario 2 ........................................................................................................... 19
      2.1.3        Scénario 3 ........................................................................................................... 20
      2.1.4        Scénario 4 ........................................................................................................... 21
      2.1.5        Scénario 5 ........................................................................................................... 22
      2.1.6        Scénario 6 ........................................................................................................... 25
      2.1.7        Scénario 7 ........................................................................................................... 26
    2.2     Présentation des différents scénarios étudiés pour le volet voirie ............................. 28
      2.2.1        Scénario 1 : présentation du 14 décembre 2016 ................................................. 28
      2.2.2        Scénario 2 : présentation du 14 décembre 2016 ................................................. 31
      2.2.3        Scénario 3 : présentation du 1er mars 2017 ........................................................ 33
      2.2.4        Scénario 4 : présentation du 19 mars 2017 ........................................................ 35
      2.2.5        Scénario 5 : présentation et validation début 2018 ........................................... 38


Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                                                          2
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
2.2.6     Autre scénario étudié : scénario alternatif de stationnement.............................. 41
      2.2.7     Synthèse des contraintes environnementales applicables aux différents scenarios
                42
3     Présentation détaillée du projet global retenu dans son ensemble. ........................... 46
    3.1   Présentation du Parc Médiéval .................................................................................. 46
      3.1.1     Activités du Parc ................................................................................................ 46
      3.1.2     Description du projet sur le terrain ..................................................................... 47
      3.1.3     Description des installations............................................................................... 48
    3.2   Présentation de la desserte routière d’accès au parc Médiéval .................................. 51
      3.2.1     Préambule ........................................................................................................... 51
      3.2.2     Principes d’aménagements de la desserte routière ............................................. 52
      3.2.3     Gestion des eaux du site (Volet loi sur l’eau) .................................................... 55
      3.2.4     Prise en compte du patrimoine écologique existant ........................................... 69
      3.2.5     Réseau voirie projeté .......................................................................................... 70
      3.2.6     Intégration architecturale et paysagère de la voirie de desserte ......................... 73




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                                                    3
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
1 Notice de présentation
1.1 Le contexte
Le projet consiste en la création d’un de parc d’animations et de spectacles vivants dont le
thème et l’imaginaire médiéval et l’histoire de la Champagne.

Une véritable immersion par le spectacle : mêlant l’histoire et l’imaginaire médiéval qui ont
bercé notre enfance, le Bois du Roy emmènera les visiteurs à l’époque des joutes
chevaleresques, au temps des Comtes de champagne et des héros de la fantaisie médiévale.

Ce projet intègre également la création d’une voie d’accès depuis la zone artisanale de Sainte
Ménehould sur une voie ferrée désaffectée, la création de la voirie est portée par la communauté
de communes de Sainte Ménehould.

Le projet dans sa globalité intègre donc la création du parc historique et la création de la voirie
d’accès. Cette étude d’impact intègre donc les effets de l’ensemble du projet.

Le projet est en cours d’étude depuis plus de deux années, de nombreuses réunions
d’informations ont été menées pour présenter le projet.

Le projet a également fait l’objet de nombreuses réunions techniques pour caler au mieux les
besoins du projet avec les fonctionnalités du terrain. Ces réunions ont conduit à revoir le projet
au fil des études pour arriver à la situation présentée dans ce dossier.

Le projet nécessite de défricher une partie de la parcelle, la forêt étant communale, l’étude de
défrichement portée par la commune de Sainte Ménehould a fait l’objet d’une enquête publique
du 13 août au 13 septembre 2018.

Compte tenu de contraintes de calendrier, l’autorisation environnementale du parc a été déposée
avant que l’étude d’impact voirie soit terminée. De ce fait l’autorisation environnementale
déposée pour le parc ne comportait pas les impacts de la création des accès.

Cette étude d’impact intègre donc le projet dans sa globalité parc + voiries. Cette étude prend
donc en compte les remarques déjà émises par la MRAe ou les administrations lors de
l’instruction du dossier d’autorisation environnementale du parc ayant été déposé en avril 2018.

Le projet fait également l’objet d’un Permis d’Aménager, cette étude tiendra lieue d’étude
d’impact pour le permis d’aménager.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                               4
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
1.2 Le Projet
1.2.1 Présentation du projet

Les données du projet :
       • 66,5 ha : Superficie du terrain
       • 2 582 m : aménagement routier
       • 350 000 visiteurs attendus la première année
       • 188 jours d’ouverture par an, 10h30-20h sauf spectacle
       • Spectacle nocturne jusqu’à minuit en juillet et août
       • 4000 places assises pour le Grand spectacle
       • Activités : village et château médiéval, spectacles romanesques et sons et
           lumières, animations, restauration
       • 40 ha défrichés, 18ha déboisé réellement
       • Automne 2018 : Début des travaux de défrichement
       • 2022 : Ouverture du parc et développements jusque 2032




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                    5
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
1.2.2 Les activités du parc




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A   6
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
1.2.3 Localisation du projet
Le projet consiste en la création d’un parc de loisir dans le département de la Marne (51), sur
la commune de Sainte-Ménehould. La commune est elle-même située à l’Est du département,
en bordure du massif de l’Argonne.




                           Localisation du projet à l’échelle de l’aire d’étude éloignée




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                           7
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
Périmètres d’étude

L'étude d'impact s'appuie sur des périmètres d'études qui sont définis dans ce chapitre. Les
différentes tailles sont déterminées en fonction des champs d'investigation des thématiques
abordées.

On distinguera de manière générale trois aires d’étude, dont le secteur d’étude ou zone
d’implantation potentielle (ZIP).
   1. La zone d’implantation potentielle (ZIP) ou secteur d’étude : dans la présente étude,
      c’est la zone pressentie du projet de parc de loisir où pourront être envisagées plusieurs
      variantes dans le développement du projet dont la voie d’accès.
   2. Le périmètre d’étude rapproché (500 m) inclut le secteur d’étude et une zone tampon de
      500 mètres ; c’est la zone où sont menées notamment les investigations
      environnementales les plus poussées et l’analyse acoustique en vue d’optimiser le projet
      retenu. A l’intérieur de cette aire, les installations auront une influence souvent directe
      et permanente (emprise physique et impacts fonctionnels).
   3. Le périmètre éloigné (5 km) correspond, sur le plan paysager, à la zone de composition,
      utile pour définir la configuration du parc et en étudier les impacts paysagers. Sur le
      plan de la biodiversité, elle correspond également à la zone principale des possibles
      atteintes fonctionnelles et fait l’objet d’inventaires ponctuels sur les espèces animales
      protégées, les habitats les plus sensibles, les zones de concentration de la faune et les
      principaux noyaux de biodiversité.

L’aire d’étude éloignée comprend l’aire d’analyse des impacts cumulés du projet avec d’autres
projets d’aménagements ou d’infrastructures.

1.3 Les porteurs de projet
1.3.1 La SARL LE CERCLE pour le parc


 Nom :                             LE CERCLE – LE BOIS DU ROY
 Statut Juridique :                SARL
 Adresse du site :                 1 rue Victor Grignard
                                   ZAC des Escarnotières
                                   51 000 CHALONS EN CHAMPAGNE
 Adresse du siège social :         1 rue Victor Grignard
                                   ZAC des Escarnotières
                                   51 000 CHALONS EN CHAMPAGNE
                                   Téléphone : 03 26 65 38 66
 Code APE :                        9321 Z – Activités des parcs d’attractions et parcs à thèmes
 Capital :                         30 489 €
 N° Siret :                        381 635 705 00035
 Effectif site :                   Actuel - 1 personne
                                   Futur - 480 personnes



Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                             8
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
Direction :                         Monsieur Thierry FISCHESSER
                                     Directeur
 Responsable du dossier :            Monsieur Thierry FISCHESSER
                                     Tel : 03 26 65 38 66
                                     Mail : contact@alegra51.com


1.3.2 La COMMUNAUTE DE COMMUNE DE L’ARGONNE CHAMPENOISE pour la voirie


La Communauté de Communes de l'Argonne champenoise est issue de la fusion, au 1er janvier
2014, de la Communauté de Communes de la Région de Givry-En-Argonne, de la Communauté
de Communes de la Région de Sainte-Ménehould, de la Communauté de Communes du canton
de Ville-Sur-Tourbe et de la dissolution du Syndicat Mixte du Pays d'Argonne Champenoise.

La Communauté de Communes de l’Argonne Champenoise est située à l’Est du Département
de la Marne, elle compte 60 communes et 12 819 habitants. Son centre bourg est la ville de
Sainte-Ménehould qui compte 4 300 habitants.




 Carte 1 : Localisation de la Communauté de Commune de l’Argonne Champenoise au
                             sein du département de la Marne

Sainte-Ménehould concentre les principaux commerces, les services, les équipements sportifs
et de loisirs, l’hôpital, le collège, les activités industrielles et artisanales. La ville se situe en
lisière du massif forestier Argonnais qui constitue un atout majeur de développement des
activités touristiques et de loisirs.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                  9
CHAPITRE 1 - NOTICE DE PRESENTATION DU PROJET
Nom                        Communauté de communes de l’Argonne Champenoise
 Statut juridique           Communauté de communes
 Adresse du siège social    Rue Renard
                            51800 Sainte-Menehould
 Code APE                   Administration publique générale (8411Z)
 N°SIRET                    200 042 703 00013
 Direction                  Bertrand Courot
 Contact direction          Courriel :
                            contact@cc-argonnechampenoise.fr
                            stephanie.fallot@ste-menehould.fr
                            03.26.60.17.38
                            03.26.60.51.98


1.4 Contexte réglementaire
Conformément à l'article L122-1 du code de l’environnement, l'évaluation des incidences sur
l'environnement doit être appréhendée dans son ensemble, c'est à dire en tant que projet
présentant différentes opérations éventuellement portées par plusieurs maîtres d'ouvrage. Ainsi
dans le cadre du projet l’ensemble des impacts du projet doit être présenté en intégrant les études
portées par la société Le Cercle et les études menées par la commune de Sainte Ménehould et
la Communauté de Communes de l’Argonne Champenoise.

Compte tenu des contraintes de calendrier pour l’ensemble des procédures nécessaires au projet,
malgré ce que permet le code de l’environnement par la possibilité de faire une procédure
unique, il n’a pas été possible de retenir cette démarche.

Il est retenu que l’évaluation environnementale déposée dans le cadre de la création des voiries
et du permis d’aménager objet de cette étude intègre l’ensemble des impacts du projet et les
mesures associées.

La méthode ERC sera appliquée à l’ensemble du projet et les mesures prises seront précisées à
l’échelle du projet dans un chapitre de synthèse.

             Etudes                         Porteur                      Date de dépôt
 Autorisation                     Le Cercle                        26 avril 2018
 environnementale parc
 Permis d’aménager                Le Cercle                        Octobre 2018
 Dossier de défrichement          Mairie de Sainte Ménehould       Déposé le 21 mars 2018 et
                                                                   réputé complet le 13 avril
                                                                   2018
                                                                   Enquête publique du 13 août
                                                                   au 13 septembre 2018



Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                              10
Etudes                         Porteur                    Date de dépôt
 Mise en compatibilité du Mairie de Sainte Ménehould           20 avril 2018
 PLU                                                           Enquête publique du 13 août
                                                               au 13 septembre 2018
 Autorisation             Communauté de Communes Octobre 2018
 environnementale pour la de l’Argonne Champenoise
 création de voirie


Pour rappel, en terme de planning, une des contraintes majeures identifiée dans le cadre du
projet concerne le défrichement. En effet au regard de la protection des espèces présentes, le
défrichement peut se faire uniquement sur la période allant de novembre à mars. Il a donc été
nécessaire de dissocier cette procédure des autres procédures afin de pouvoir procéder au
défrichement en décalage d’une année par rapport aux travaux. Si le défrichement n’est pas
réalisé en 2018, le décalage entraine le report de l’ouverture du parc d’une année.

L’évaluation environnementale déposée pour l’autorisation de défrichement est la même que
celle du parc.

De même le dossier dérogation espèces protégées est le même pour le défrichement et pour
l’autorisation environnementale du parc, de ce fait l’autorisation environnementale du parc a
été déposée en parallèle de la demande de défrichement.

Le permis d’aménager n’a pas été déposé en parallèle de l’autorisation environnementale du
parc compte tenu de la nécessité de mise en compatibilité du PLU et d’un décalage dans le
montage du permis d’aménager.

Pour les voiries d’accès, les études faune flore étant en cours de finalisation au moment du
dépôt de l’évaluation du parc, il n’était pas possible de faire une évaluation commune sans
remettre en cause le planning général de l’opération.

Conscients de la nécessité de présenter les effets globaux du projet, d’étudier les impacts
cumulés et de retenir les mesures communes ou non à l’échelle du projet, l’évaluation
environnementale pour la création des voiries et pour le permis d’aménager intègre les effets
cumulés du projet.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                         11
1.5 Rappel des procédures déjà engagées
1.5.1 Dossier défrichement
Le dossier défrichement a été déposé le 21 mars 2018 et réputé complet le 13 avril 2018.

Le dossier a fait l’objet d’un avis de la MRAe en date du 09 juillet 2018, auquel la commune a
répondu par courrier en date du 06 août 2018 l’avis et les réponses ont fait partie du dossier
d’enquête publique.

Le dossier a fait l’objet d’une enquête publique du 13 août au 13 septembre 2018.

Le commissaire enquêteur a émis un avis favorable au projet en date du 30 septembre 2018.

1.5.2 Mise en compatibilité du PLU
L’opération n’étant pas compatible avec le PLU, la commune de Sainte Ménehould,
conformément aux articles L.153-54 et suivants du Code de l’urbanisme, a engagé une
déclaration de projet valant mise en compatibilité du PLU.

Le dossier a été transmis le 20 avril 2018 pour examen conjoint des services de l’Etat, de
l’établissement public de coopération intercommunale et des personnes publiques associées.

Le dossier a fait l’objet d’un avis de la MRAe en date du 09 juillet 2018, l’avis et les réponses
ont fait partie du dossier d’enquête publique.

La mise en comptabilité du PLU a fait l’objet d’une enquête publique du 13 août au 13
septembre 2018, cette enquête publique était conjointe avec celle du défrichement.

1.5.3 Autorisation environnementale du parc
Le projet est soumis à la réglementation IOTA pour les rubriques :

Rubrique 1.1.2.0 – DECLARATION : Prélèvements permanents ou temporaires issus d’un
forage, puits ou ouvrage souterrain dans un système aquifère, à l’exclusion de nappes
d’accompagnement de cours d’eau, par pompage, drainage, dérivation ou tout autre procédé, le
volume total prélevé étant supérieur à 10 000 m³/an mais inférieur à 200 000 m³/an.

Rubrique 2.1.5.0 – AUTORISATION : Rejet d’eaux pluviales dans les eaux douces
superficielles ou sur le sol ou dans le sous-sol, la surface totale du projet, augmentée de la
surface correspondant à la partie du bassin naturel dont les écoulements sont interceptés par le
projet, étant supérieure ou égale à 20 ha.

Rubrique 3.2.3.0 – AUTORISATION : Plans d’eau, permanents ou non dont la superficie est
supérieure ou égale à 3 ha.

Le projet est soumis à la réglementation ICPE pour les rubriques :

Rubrique 2140 – AUTORISATION : Animaux d'espèces non domestiques (installations fixes
et permanentes de présentation au public de), à l'exclusion des magasins de vente au détail et
des installations présentant au public des animaux d'espèces non domestiques correspondant
aux activités suivantes :
-présentation de poissons et d’invertébrés aquatiques, les capacités cumulées des aquariums et
des bassins présentés au public étant inférieures à 10 000 litres de volume total brut ;

Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                            12
-présentation au public d’animaux dont les espèces figurent dans la liste prévue par l’article R.
413-6 du code de l’environnement ;
-présentation au public d’arthropodes.
Rubrique 4220 – ENREGISTREMENT : Stockage de Produits explosifs, à l'exclusion des
produits explosifs présents dans les espaces de vente des établissements recevant du public. La
quantité équivalente totale de matière active (1) susceptible d'être présente dans l'installation
étant supérieure ou égale à 100 kg, mais inférieure à 500 kg.


L’autorisation environnementale du parc a été déposée le 26 avril 2018. Le dossier a fait l’objet
de :

   •   Remarques de la DDT en date du 15 juin 2018 auquel la société Le Cercle a répondu en
       date du 13 juillet 2018
   •   Avis de la MRAe en date du 09 juillet 2018 auquel la commune a répondu par courrier
       en date du 06 août 2018
   •   Remarques de la DDT en date du 19 juillet 2018 pour lequel le pétitionnaire dispose de
       90 jours pour apporter les réponses. Les réponses seront donc apportées le 17 octobre
       au plus tard.

Le parc est concerné par les procédures suivantes :

   •   Autorisation Loi sur l’Eau
   •   Enregistrement ICPE
   •   Demande de dérogation espèces protégées.

Le dossier de dérogation est passé en commission CNPN en date du 21 septembre 2018.

L’autorisation environnementale fera l’objet d’une enquête publique. Cette enquête sera dans
la mesure du possible conjointe avec l’enquête publique voirie et permis d’aménager.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                            13
1.6 Procédures à venir
1.6.1 Permis d’aménager
Le permis d’aménager sera déposé courant octobre. Le Permis d’Aménager nécessite une étude
d’impact au titre de l’urbanisme. L’étude d’impact globale du projet composera l’étude
d’impact à joindre au Permis d’aménager.

Cette étude d’impact fera l’objet d’un avis de la MRAe (qui sera sollicité une seule fois pour le
PA et l’autorisation des voiries) et d’une enquête publique.

A noter toutefois que le permis d’aménager est déposé pour le projet à son ouverture soit sur
une configuration 2022, les phases successives d’évolution du parc feront l’objet de nouveaux
Permis. Les études d’impacts réalisées dans le cadre du projet ont été réalisées sur une
projection 2032 comme le demande la réglementation. De ce fait l’étude d’impact jointe au
Permis d’Aménager est majorante par rapport au plan projet présenté dans le Permis.

Ainsi nous attirons l’attention du lecteur sur le fait que les plans insérés dans l’étude d’impact
sont les plans situation projetée 2032. De plus le projet ayant légèrement évolué par rapport à
la projection 2022 présentée dans l’étude d’impact du parc (jointe à l’autorisation
environnementale déposée en avril 2018), le plan de composition 2022 joint au Permis
d’Aménager a légèrement évolué par rapport au plan de composition 2022 joint à l’autorisation
environnementale.

Les modifications sont :

   •   Modification du parking visiteur pour prise en compte de la protection de la Hêtraie
       neutrophile à Mélique des bois située en lisère du parking
   •   Déplacement du bassin d’infiltration pour prise en compte des remarques lors de
       l’instruction du dossier loi sur l’eau
   •   Suppression de différentes zones dont l’investissement est reporté :
           o Parking personnel,
           o Bâtiment zone technique, il reste deux zones, un bâtiment mixte (laverie,
               stockage température ambiante, froid positif et froid négatif) et un bâtiment de
               stockage (matériel)
           o Ecuries et fourrage
           o Stockage produits pyrotechniques
           o Diminution du bassin grand spectacle
           o Bâtiments au niveau de la ferme, conservation des enclos uniquement
           o Ile aux dragons

A noter que les impacts à l’ouverture du parc seront donc considérablement réduits par rapport
aux impacts présentés dans l’étude d’impact. L’ensemble des mesures d’évitement, réduction,
compensation a été pris sur la projection 2032. Ces mesures pourront donc évoluées dans le
temps, chaque phase de développement fera l’objet d’une mise à jour de l’étude afin de prendre
en compte les évolutions de l’environnement du site.

1.6.2 Autorisation environnementale voiries
L’étude d’impact voirie constituera l’étude d’impact globale du projet. Cette étude reprendra la
synthèse de l’étude du parc ayant déjà fait l’objet d’une instruction et d’avis, intégrera les
réponses aux avis apportés dans le cadre du projet et présentera les effets cumulés du projet.

Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                             14
Cette étude sera déposée courant octobre et fera l’objet d’une enquête publique. Dans la mesure
du possible cette enquête sera commune avec celle de l’autorisation environnementale du parc
et celles du Permis d’Aménager.

1.7 Synthèse des rédacteurs des études
1.7.1 Volet parc




1.7.2 Volet voirie
1.7.2.1 Maître d’ouvrage :
                                                Communauté de communes de l’Argonne
                                                Champenoise
                                                Rue Renard
                                                51800 Sainte-Menehould
                                                SIRET : 20004270300013
                                                Code APE : Administration publique
                                                générale (8411Z)
                                                Courriel : stephanie.fallot@ste-menehould.fr
                                                03 26.60.51.98




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                          15
1.7.2.2 Maitre d’œuvre :


                                               Bureau d’études GNAT Ingénierie
                                               10, rue Clément Ader
                                               51100 REIMS
                                               SIRET : 30704752200023
                                               Code APE : 7112B
                                               tboudon@gnat.fr
                                               03.26.82.43.15




                   L’étude d’impact a été réalisée par le bureau d’études

                                               Clair ‘Environnement
                                               4 rue Quinette
                                               02200 Soissons
                                               Tel 06.18.98.05.68
                                               SIRET : 49125925500033
                                               Code APE : 7112B
                                               Courriel cdautremepuits@yahoo.fr
                                               03.23.55.91.16




     Noms et qualités des auteurs conformément à l’article R.122.5 II 10° du code de
                                     l’environnement :
           Madame DAUTREMEPUITS Claire, Docteur es-sciences, Gérante
Monsieur LEBLOND Stephen, Master Sécurité Qualité Hygiène Environnement Gestion des
                                          Déchets
     Pour la conception et la rédaction du dossier d'étude d'impact environnemental.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                16
2 Présentation des variantes
2.1 Scenarios du parc
La recherche d’un site pour le projet de parc médiéval a débuté en 2012, avec pour objectif de
trouver l’espace nécessaire dans l’ancienne région Champagne-Ardenne.

Les premières recherches ont ciblé des biens immobiliers atypiques à forte empreinte historique
et surtout associés à un espace boisé. En effet un projet de parc médiéval de par sa thématique
nécessite obligatoirement un espace boisé, tant pour le thème que pour le confort de la clientèle
essentiellement familiale. Une forêt, de par son image, dégage naturellement un côté mystérieux
qui aide au développement imaginaire de la future clientèle, cette composante étant donc
indispensable au projet.

Pour son exploitation commerciale, le projet nécessite obligatoirement des accès pratiques, tant
routiers que ferroviaires et une proximité avec des pays limitrophes comme la Belgique et
l’Allemagne avec une culture médiévale très forte.

En 2015, ne trouvant pas de terrain construit avec des bâtiments historiques correspondant au
cahier des charges, le choix a été orienté vers un lieu vierge de construction, et essentiellement
constitué de bois ou une forêt.

Dans une première approche 5 scénarii ont été étudiés, les scénarii 6 et 7 ont été analysés en
scénarii alternatifs suite aux remarques émises dans le cadre de l’instruction du dossier.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                             17
2.1.1 Scénario 1
Un premier site, le château de Braux-Sainte-Cohières (51800) situé entre Châlons-en-
Champagne et Sainte-Ménehould est étudié. C’est une ancienne commanderie du XVIIe siècle
qui servit de quartier général lors de la bataille de Valmy en 1792.

L’État a mis en vente ce bien, sur 5 dossiers de proposition d’achats présentés, 2 dossiers ont
été retenus : l’acquéreur actuel et le dossier de création d’un parc de loisirs historique.

Ce site combine tout autant la présence de bâtiments historiques adaptables à l’accueil du
public, qu’un environnement boisé, recherché pour compléter la mise en situation.




Les enjeux préliminaires sont pour ce site et en premier lieu paysagers car déterminés par
l’existence d’un classement des bâtiments au titre des Monuments Historiques et ce depuis
1972. Les aménagements doivent donc être approuvés par les Architectes et Bâtiments de
France.

L’État a retenu l’acquéreur actuel, les solutions de financement ne nécessitant pas de conditions
suspensives, dues à l’octroi de prêts bancaire.

Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                            18
2.1.2 Scénario 2
Un second site a retenu l’attention des porteurs de projet à Vitry la Ville à 10 minutes de
Châlons-en-Champagne en direction de Vitry-le-François.

Le Château renaissance de 1608 est avantageusement situé non loin de la route RN 44, axe
routier très fréquenté et dans la vallée de la Marne, en bordure de village et entouré de
boisements.

Le domaine est étendu sur 17 ha dont une partie en forêt avec une extension possible sur 25 ha
géré en pâture.




Les enjeux préliminaires sont identiques au site précédent de Braux-Sainte-Cohières, il est
inscrit aux Monuments Historiques depuis 1990. De plus, le domaine est traversé par une rivière
la Guenelle, dont l’enjeu peut être à considérer si c’est une zone humide remarquable.

Lors du dépôt des plans de construction du projet, les Architectes des Bâtiments de France l’ont
rejeté, sur le motif qu’il allait dénaturer ce site.

Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                           19
2.1.3 Scénario 3
Le troisième site, les forts de Langres (52), a été proposé aux porteurs de projet.

Ces bâtiments construits au XIXème sont entourés de boisements. Leur localisation proche des
axes routiers desservant la ville de Langres, elle-même site touristique reconnu par sa qualité
architecturale. Les boisements sont équivalents à 47 ha.




L’analyse préliminaire des connaissances bibliographiques fait état de forts enjeux
patrimoniaux mais surtout naturaliste. En effet le site appartient au réseau Natura 2000 sous
l’appellation « Ouvrages militaires de la région de Langres ». De très forts enjeux chiroptères
(gîtes d’hivernage de Chauves-souris) sont répertoriés : la plus grande population hivernante
du département de la Haute-Marne : l'importance de cette population fait de ces gîtes un site
d'importance nationale.

Grand et Petit Rhinolophe, Barbastelle d’Europe, Murin de Bechtein et à Oreilles échancrées,
Grand Murin…

Le classement en site Natura 2000 arrête les investigations rapidement, le site étant classé
Natura 2000.

Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                          20
2.1.4 Scénario 4
Comme quatrième site, la ville de Châlons-en-Champagne (51 000) propose sur le territoire de
son agglomération, un terrain de 61 ha nommé « la Butte des Fusillés ».

Ce terrain appartenait à l’armée et a été cédé à la ville de Chalons après le départ du régiment
qui gérait le site.

Rapidement le choix de ce site n’a pas validé, étant donné les problématiques majeures
répertoriées en amont de tout développement de projet.

L’absence complète d’arbres et de véritable boisement nécessite la création d’une ambiance
boisée, opération qui aurait été couteuse en temps et en coût. La visibilité prégnante dans ce
paysage dégagé peut être contraignante.




Ce site connu du Conservatoire des Espaces naturels de Champagne-Ardenne présente de très
forts enjeux en insectes, surtout les papillons de nuit (plus de 50 espèces) dont plusieurs
protégées avec une population régionale et nationale importante d’Azuré de la croisette (espèce
PNA, protégée et très menacée). De même l’avifaune et les chauves-souris présentent une
diversité en lien avec les habitats naturels peu courants dans ce secteur géographique, plaçant
l’ensemble en enjeu régional fort.

Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                           21
2.1.5 Scénario 5
La région biogéographique de la Champagne crayeuse, dominante dans la Marne, n’offre que
très peu d’espaces forestiers, l’agriculture (céréales, betterave, vignes) y est très développée et
couvre la majorité des espaces communaux.

La forêt d’Argonne a donc été sélectionnée pour cibler de nouvelles recherches. La mairie de
de Sainte-Ménehould a indiqué être très intéressée par le projet.

Les prérequis dans le choix de la parcelle étaient l’implantation en lisière de la forêt afin d’éviter
le cœur de la forêt, et l’accessibilité à la zone afin d’en faciliter l’accès. De plus la forêt
communale ayant été impactée par la tempête, les choix se sont orientés vers les zones touchées.

La première recherche présentée dans ce scénario 5 correspond à la parcelle sélectionnée pour
développer le projet finalisé. Les deux autres pistes (scénarios 6 et 7) sont étudiées ci-après
mais ont été écartées.

Les trois sites proposés sont semblables dans leur localisation dans le massif forestier
d’Argonne, en marge du massif, ils réduisent le phénomène de morcellement du massif en
s’implantant en lisière, plutôt que dans le massif. En amont de tout inventaire sur site, ces trois
secteurs peuvent a priori héberger une diversité spécifique et une densité écologique
comparable, avec un fonctionnement écologique semblable.




                                                      6                       7




                                                  5




Les images suivantes ont été prises par satellite en 1999 avant la tempête et en 2002, trois années
après la chute des arbres.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                 22
On remarque que le site du scenario 6 et celui du scenario 5 ont subi des chutes d’arbres (zones
plus claires dans le massif et que le site du scenario 7 est certainement le plus épargné. Des
coupes forestières ont toutefois été entreprises avant la tempête et sont bien visible pour les 5
et 7.

Ce site a donc subi des coupes forestières et des chutes d’arbres visibles sur le rebord ouest du
plateau surplombant la vallée de l’Aisne.

Ce site est donc plus favorable par rapport que les deux autres pour établir le projet de
parc médiéval.




Image de 1999, saison de végétation (source : Géoportail)




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                            23
Image de 2002, saison de végétation (source : Géoportail)




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                          24
2.1.6 Scénario 6
Ce site est localisé dans le massif forestier à l’est de Sainte-Ménehould, sur un plateau boisé de
la commune, à hauteur du hameau de la Grange aux Bois, sur une surface de 33.5 ha.

Ce site est déjà occupé par des activités de loisir en forêt (accrobranche, paintball, projet de
cabanes dans les arbres).

Comparativement au site du scenario 5, le site est très proche des habitations du hameau, le
risque de dérangement sonore et de perturbation du trafic est plus important.

En effet, l’étude trafic a démontré que le tracé traversant la ville depuis les dessertes d’autoroute
n’est pas envisageable car il engorgerait totalement la ville aux heures d’arrivée et de départ.




Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                25
2.1.7 Scénario 7
Ce site est localisé dans le massif forestier à l’est de Sainte-Ménehould, sur un plateau boisé de
la commune, à l’est du hameau de la Grange aux Bois, sur une surface de 47 ha.

Les caractéristiques techniques de desserte de ce site sont identiques à la problématique du site
précédent, celui de l’engorgement et du dérangement pour la circulation dans la ville.

D’un point de vue écologique, le site reste celui qui a été le moins touché par la chute des arbres
pendant la tempête de 1999. Il est de plus délimité par les deux sources amont du ruisseau de
l’Aléval, secteur connu pour ses sensibilités vis-à-vis de la faune aquatique (Ecrevisse à pattes
blanches, entre autres).




Ce site n’a donc pas pu être retenu.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                              26
Château de Braux-Sainte-                                                                                                            Le plateau forestier au Sud de
Description                                                       Château de Vitry-la-Ville        Forts de Langres                   La Butte aux Fusillés                                                Site 1                              Site 2
                                    Cohière                                                                                                                             Sainte-Ménehould
                                                                  Entre Châlons-en-
                                    Commune à 5 min de Sainte-                                                                        Proche de Châlons-en-
Localisation                                                      Champagne et Vitry-le-           Autour de Langres                                                    Proche de Sainte-Ménehould         Proche de Sainte-Ménehould          Proche de Sainte-Ménehould
                                    Ménehould                                                                                         Champagne
                                                                  François
                                                                                                                                      Zone de pelouses et de
                                    Ancienne commanderie du       Château Renaissance du           Ancien forts militaires du         friches sur un ancien site        Plateau boisé de la ville,         Plateau boisé de la ville           Plateau boisé de la ville
Type de site
                                    XVIIème siècle                XVIIème siècle                   XIXème siècle                      militaire au milieu des           proche des zones de loisir         33,5 ha                             48,7 ha
                                                                                                                                      cultures
                 Bien immobilier    OUI                           OUI                              OUI                                NON                               NON                                NON                                 NON
                 Boisement          OUI                           OUI                              OUI                                NON                               OUI                                OUI                                 OUI
                                    OUI                           OUI moindre que les autres                                          OUI
                                                                                                                                                                        OUI                                OUI                                 OUI
                                    Village d’accès aisé proche   sites                            OUI                                Site isolé (hors village) à
                 Accessibilité                                                                                                                                          Desserte très proche de            Desserte très proche de             Desserte très proche de
                                    de l’ancienne N3              Accès par la RN44, axe           A proximité de Langres,            proximité de l’ancienne N3,
                 (desserte                                                                                                                                              l’autoroute A4                     l’autoroute A4                      l’autoroute A4
                                    Desserte proche de            routier très fréquenté par les   accès proche de l’A5 et de         et de l’autoroute A4
                 routière)                                                                                                                                              Proche de l’ancienne N3            Le long de l’ancienne N3            Le long de l’ancienne N3
Critères de                         l’autoroute A4                locaux.                          l’A31                              proche de Châlons-en-
                                                                                                                                                                        Entre deux gares TGV               Entre deux gares TGV                Entre deux gares TGV
sélection au                        Entre deux gares TGV          Accès autoroute à env. 40 km                                        Champagne
démarrage du     Suffisance de la
projet           zone de            OUI                           OUI                              OUI                                OUI                               OUI                                OUI                                 OUI
                 chalandise
                                                                                                                                                                                                           Site déjà occupé par des
                                    11 ha de domaine et forêt –   17 ha de domaine et de forêt                                                                          66 ha de forêt avec un secteur     activités de loisir en forêt
                 Surface                                                                                                                                                                                                                       Surface réduite, topographie
                                    extension sur de la terre     – extension sur terre agricole   47 ha de forêt                     61 ha de milieux ouverts          boisé abîmé par la tempête de      (accrobranche, paintball,
                 disponible                                                                                                                                                                                                                    accidentée
                                    agricole cultivée sur 40 ha   en pâture sur 25 ha                                                                                   1999.                              projet de cabanes dans les
                                                                                                                                                                                                           arbres)
                                                                                                                                                                                                           Proximité trop grande des
                 Paysage et         Classement aux MH depuis      Inscription aux MH depuis        Patrimoine historique de           Visibilité prégnante dans un
                                                                                                                                                                        /                                  habitations de la Grange aux        /
                 patrimoine         1972                          1990                             fortification                      paysage dégagé
                                                                                                                                                                                                           bois
                                                                                                                                                                        Site en bordure du massif
                                                                                                                                                                                                                                               ZNIEFF du « Massif forestier
Enjeux                              Domaine traversé par un       Zone inondable                   Réseau de sites Natura 2000 :                                        forestier d’Argonne (ZNIEFF
                                                                                                                                      Site connu du Conservatoire                                                                              d’Argonne »
préliminaires                       fossé                         Domaine traversé par une         « Ouvrages militaires de la                                          II), en limite avec la plaine de
                                                                                                                                      des Espaces naturels de                                              ZNIEFF du « Massif forestier        Boisements non touchés par
                 Ecologie           Zone humide : douve et plan   rivière : La Guenelle            région de Langres » pour ses                                         Champagne
                                                                                                                                      Champagne-Ardenne : Très                                             d’Argonne »                         la tempête de 1999
                                    d’eau sur 0.8 ha.             Zone humide : plan d’eau et      habitats naturels et ses gîtes à                                     Présence de l’Aisne hors site
                                                                                                                                      forts enjeux faune et flore                                                                              Proximité du ruisseau de
                                    ZNIEFF I jouxtant le site     douve sur 1.5 ha                 Chauves-souris                                                       et à proximité (zone humide
                                                                                                                                                                                                                                               l’Aléval
                                                                                                                                                                        reconnue)
                                                                                                   Non recherché, ces forts           Disponible auprès de la
                                    Dossier de proposition        Jugement du projet de                                                                                 Proposition par la mairie d’un
                                                                                                   constituent des sites de           commune de Châlons-en-
Démarche effectuée                  d’achat suite à la mise en    développement du site classé,                                                                         secteur boisé abîmé pendant        Expertise globale synthétique
                                                                                                   conservation de la                 Champagne car cédé par
                                    vente par l’Etat              par les A.B.F.                                                                                        la tempête de 1999
                                                                                                   biodiversité                       l’Armée
                                                                  → Rejet du projet                                                                                     →Forte volonté locale de
                                                                                                                                                                                                                                               →Site nécessitant la
                                                                  architectural proposé pour       → Ecarté en amont de toute         → Ecarté en amont de toute        soutien à un projet
                                    → Candidature non retenue                                                                                                                                              →Site non disponible                traversée de la ville pour sa
                                                                  motif de dénaturation du site    proposition                        proposition                       économiquement valorisant
                                                                                                                                                                                                                                               desserte
                                                                  classé                                                                                                pour le territoire
                                                                                                                                                                        Possibilité d’exploitation et
CONCLUSION
                                                                                                                                      Correspond le moins aux           de soutien local                   Non disponible à                    Sa surface réduite ainsi que la
                                                                  Enjeu sur le patrimoine
                                    Site non disponible à                                          Enjeu écologique très fort :       critères de définition initiaux   Pas d’enjeux concernant le         l’acquisition ou à l’utilisation,   proximité du ruisseau et sa
                                                                  historique et paysager fort :
                                    l’acquisition                                                  rhédibitoire                       et enjeux préliminaires           patrimoine historique et           surface réduite.                    desserte contraignante
                                                                  rhédibitoire
                                                                                                                                      écologiques très forts            paysager                                                               limitent l’intérêt de ce site
                                                                                                                                                                        Enjeux écologiques forts




 Projet Le Bois du Roy
 Notice de Présentation – version A                                                                        27
2.2 Présentation des différents scénarios étudiés pour le volet voirie
Suite à la consultation engagée en septembre 2016, la réalisation de la desserte routière du futur
parc médiéval, portée par la communauté de communes de l’Argonne Champenoise (CCAC),
a été confiée à la société GNAT INGENIERIE en tant que maître d’œuvre et à la société
CLAIR’ENVIRONNEMENT pour la rédaction des dossiers réglementaires.

Sur la base des différentes réunions réalisées dans le cadre de ce projet, plusieurs scénarios
représentant différentes options de tracé, ont été étudiés au regard des contraintes
environnementales, techniques et budgétaires qu’ils pouvaient soulever.



2.2.1 Scénario 1 : présentation du 14 décembre 2016

Ce premier scénario, présenté le 17 décembre 2016, s’appuyait sur l’actuelle voie ferrée qui
traverse la commune de Sainte-Menehould selon l’axe Ouest-Est. Il suppose que la voie ferrée
soit déclassée, afin de réutiliser l’emprise libérée.

D’après le courrier de SNCF Réseaux en date du 24/03/2016, l’entreprise est favorable à la
libération de l’emprise car il n’y a plus aucun trafic ferroviaire sur le territoire de la commune
de Sainte Menehould. Cependant, il subsiste un trafic en amont et en aval de la gare qui
nécessitera une adaptation de l’infrastructure (télécommunication et signalisation). Ce courrier
précise également que la fermeture de la ligne nécessitera l’accord du ministère de la défense
car l’itinéraire est classé stratégique pour l’armée de Terre.

Il nécessite donc le dévoiement des réseaux de signalisation, la dépose de la voie ferrée et la
démolition du bâtiment voyageur (gare ferroviaire). Les frais de dévoiement sont à la charge du
porteur de projet.

L’extrémité ouest du projet se raccorde à la sortie de l’échangeur de l’autoroute, il franchit
l’Auve par un premier pont et rejoint ensuite le tracé de la voie ferrée. Les ponts existants
nécessitent des remises à niveau (Reprise de l’étanchéité, pose de dalle de répartition,
reconstruction de tabliers, etc.).

En aval du raccordement avec le parking du parc médiéval, il nécessite la création d’un pont
au-dessus du fossé de Géraudel, au niveau du lieu-dit « Etang de maître Gérard » pour ensuite
remonter vers le parc avec une pente inférieure à 4%.

Comme le montre la carte ci-après, ce scénario implique le remblaiement d’une partie des zones
humides « Formations forestière humides et/ou marécageuses » et la traversé du périmètre de
protection rapprochée d’un champs captant d’eau potable. En fin de parcours, il s’appuie sur un
sol vierge de toute artificialisation, et nécessitera d’avoir recours au défrichement au Nord de
la voie ferrée et en marge du Fossé de Géraudel.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                             28
Ce scénario, en plus d’impliquer une procédure lourde et sans aucune maitrise du temps
nécessaire pour obtenir le déclassement de l’actuelle voie ferrée, nécessite la création de deux
ouvrages d’art au-dessus de deux cours d’eau, l’Auve et la Fossé de Géraudel.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                           29
Carte 2 : scénario 1




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                          30
2.2.2 Scénario 2 : présentation du 14 décembre 2016


Contrairement au scénario 1, le scénario présenté également le 14 décembre 2016 ne s’appuie
pas sur la dépose de la voie ferrée.

Il se décompose en deux variantes :

    -   La variante A se raccorde au niveau de la Camuterie, elle intercepte la D63 (par un
        giratoire), passe en aval de la ferme de Norval et par l’intermédiaire d’un viaduc de 600
        m de long rejoint la Côte Billon.
    -   La variante B est plus courte en linéaire de voirie. Elle vient en prolongement de la rue
        de la sucrerie et se raccorde en aval du même viaduc.

Pour la seconde partie de la desserte au parc, le tracé est la même pour les deux variantes. Le
projet prévoit un raccordement sur la D3, afin de descendre avec un lacet dans le trou Berton,
de traverser la voie ferrée et la zone humide pour ensuite remonter vers le parc avec une pente
inférieure à 4%.

Comme le montre la carte ci-après, comme pour le scénario n°1, ce tracé implique le
remblaiement d’une partie des zones humides « Formations forestière humides et/ou
marécageuses » et la traversé du périmètre de protection rapprochée d’un champs captant d’eau
potable. En fin de parcours, il s’appuie sur un sol vierge de toute artificialisation, et nécessitera
d’avoir recours au défrichement au Nord de la voie ferrée en marge du Fossé de Géraudel.

Financièrement, ce scénario est fortement impacté par la création du viaduc.

La variante A permet de dévier totalement du centre-ville le trafic de transit car elle se raccorde
à proximité immédiate de l’échangeur autoroutier.

La variante B ne résout que partiellement la problématique de déviation.




Projet Le Bois du Roy
Notice de Présentation – version A                                                                31
Vous pouvez aussi lire
Partie suivante ... Annuler