JALICOT - haute-loire.gouv.fr

 
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
JALICOT
                              DEMANDE D’AUTORISATION D’EXPLOITATION
                                 D’UNE INSTALLATION CLASSEE ICPE

                 RENOUVELLEMENT ET EXTENSION DE L’EXPLOITATION
                 D’UNE CARRIERE DE ROCHES MASSIVES

              RESUME NON TECHNIQUE
              ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL

              Lieu-dit «LE CHAUSSE»
              Commune de Monlet (Haute-Loire)

                                                                                                    Rn°12-139
                                                                                                    Septembre 2015

                   Siè ge : Rou te d e S a in t-P on s – E copa rc P horos – 34 600 BE DARI EUX
                   Tél / (Fax) : 04 67 23 33 66 (60) – siege.herault@mica-environnement.com
                   Agence Lyon : 582, allée de la Sauvegarde – 69009 LYON
MICA Environnement
                Tél–:12-091  – Etude
                      04 78 64 84 75 –d’Impact  Environnemental – Unité PV au sol – Pourrières (83)1
                                       E-mail : agence.lyon@mica-environnement.com
                   MICA Environnement NC : 204, route des deux communes, Yahoué – 98809 MONT-DORE
                   Tél / Fax : (+687) 44 18 20 – E-mail : contact@mica.nc
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                           MICA Environnement       2015

                                              RESUME NON TECHNIQUE
                                    ETUDE D’IMPACT ENVIRONNEMENTAL

          Référence Dossier :                   Rn°12-139

                                                JALICOT
          Pétitionnaire :

                                                M. PHLIPPOTEAU François
          Coordination :
                                                (Responsable Foncier Environnement)

   Approbations

            Rôle                              Nom - Fonction                                  Visa et Date
   Rédacteur(s)                                J. CALESTREME                                       X

   Vérificateur(s)                                C. CAILLE                                        X

   Approbateur                                    C. CAILLE                                        X

   Dernière mise à jour

        Indice               Date                                            Evolution

          00              30/09/2015                                          Création

          01              27/01/2016                                Complément & Corrections

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                   2
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                                                                                        MICA Environnement                2015

                                                                                                             SOMMAIRE
1 - PREAMBULE ET PRESENTATION DU PROJET ............................................................................................................................................................................................. 4

2 - OBJET DE LA DEMANDE ET NOMENCLATURE............................................................................................................................................................................................ 5

3 - IMPORTANCE DES GRANULATS POUR LA COLLECTIVITE ........................................................................................................................................................................... 6

4 - SITE D’IMPLANTATION DE LA CARRIERE ................................................................................................................................................................................................... 7

5 - LE PROJET EN QUELQUES CHIFFRES .......................................................................................................................................................................................................... 8

6 - JUSTIFICATIONS ET PROJET D’EXPLOITATION ..........................................................................................................................................................................................12

7 - SERVITUDES ET CONTRAINTES .................................................................................................................................................................................................................14
8 - COMPATIBILITE ET PLANS PROGRAMMES ...............................................................................................................................................................................................16

9 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : CLIMAT ..............................................................................................................................................17

10 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : SOLS & SOUS-SOL ............................................................................................................................18

11 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : RESSOURCES EN EAUX .....................................................................................................................20

12 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : MILIEU NATUREL & EQUILIBRES ECOLOGIQUES ..............................................................................23

13 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : SITES & PAYSAGE .............................................................................................................................27

14 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : MILIEU ATMOSPHERIQUE & COMMODITE DU VOISINAGE ..............................................................32

15 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : ENVIRONNEMENT HUMAIN, SOCIAL ET ECONOMIQUE & SANTE ....................................................34

16 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : TOURISME, PATRIMOINE CULTUREL & ARCHEOLOGIE .....................................................................38

17 - SYNTHESE ET EVALUATION DU COUT DES MESURES .............................................................................................................................................................................39

18 - PROJET & EFFETS CUMULES ...................................................................................................................................................................................................................42

19 - PROJET DE REAMENAGEMENT ..............................................................................................................................................................................................................43
20 - LIMITES METHODOLOGIQUES ...............................................................................................................................................................................................................46

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                                                                                               3
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                       MICA Environnement     2015

                                                     1 - PREAMBULE ET PRESENTATION DU PROJET

La société JALICOT exploite actuellement la carrière de basalte dite du "Le
Chausse" sur la commune de Monlet en Haute-Loire. Cette carrière est                L’article R.512-8 III du Code de l’Environnement spécifie « afin de faciliter
autorisée jusqu’en septembre 2016 pour une production de 140 000                    la prise de connaissance par le public des informations contenues dans
tonnes par an au maximum (arrêté préfectoral D2-B1-2004/86 du 25 mars               l’étude d’impact, celle-ci fera l’objet d’un résumé non technique ».
2004 complété par l'arrêté n°D2-B1-2008/286 du 31 juillet 2008).
                                                                                    Ce document, volontairement succinct, présente donc la demande
La société JALICOT souhaite poursuivre l’exploitation du gisement de                d’autorisation d’exploitation au titre des Installations Classées déposée
roches massives (basalte) par renouvellement et extension de son                    par la société JALICOT.
périmètre d’autorisation actuel.
                                                                                    Il s’adresse au lecteur désireux d’appréhender rapidement et dans son
Ainsi, la société JALICOT demande l’autorisation de renouveler les                  ensemble les caractéristiques générales du dossier et les principaux points
activités de traitement des matériaux, ainsi que l’extension du périmètre           de l’étude d’impact relative à l’exploitation du site.
d’exploitation autorisé par arrêté du 25 mars 2004, sur une surface totale
de 11,58 ha sur la commune de Monlet (43) pour une durée de 30 ans.                 Pour une information plus complète, les lecteurs pourront se reporter à
                                                                                    l’étude d’impact et aux études techniques spécifiques dans lesquelles
                                                                                    sont traitées de façon exhaustive les incidences du projet sur le milieu
                                                                                    physique, les eaux, le paysage, le milieu naturel et les populations
                                                                                    concernées.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                              4
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                          MICA Environnement        2015

                                                    2 - OBJET DE LA DEMANDE ET NOMENCLATURE

Le secteur d’implantation du projet de renouvellement de l’exploitation                         CARACTERISTIQUES DE LA DEMANDE D’AUTORISATION ICPE
est situé au sein du plateau de la Chaise-Dieu, sur la commune de Monlet                           Demande d’autorisation d’exploiter une carrière de roches massives
(43). La carrière se trouve dans le Nord du département de la Haute-Loire,          Rubrique       pour 30 ans.
à environ 30 km de la ville du Puy-en-Velay. Elle est située à environ 2,5           2510.1        Exploitation annuelle moyenne de 120 000 tonnes par an (max :
km au Nord du centre-ville de Monlet. L’exploitation s’enfonce dans un                             140 000 t/an).

plateau pour se développer en dent creuse au sein d’un ancien lac de                               Demande d’autorisation pour exploiter une installation de
                                                                                    Rubrique       traitement mobile des matériaux par concassage-criblage d’une
lave.                                                                               2515.1a        puissance cumulée supérieure à 550 kW pour 30 ans. (Puissance des
                                                                                                   installations : environ 1 100 kW)

Le gisement considéré, d’une réserve proche de 3 800 000 tonnes, est                               Demande d’autorisation pour exploiter une station de transit de
                                                                                    Rubrique       produits minéraux de surface supérieure à 10 000 m² mais
constitué de matériaux basaltiques compacts, de couleur gris bleuté à                2517.2
                                                                                                                                   2
                                                                                                   inférieure ou égale à 30 000 m pour une durée de 30 ans. (station
                                                                                                                                2
noirâtre présentant un grain assez fin (structure microlitique). Il s’agit                         de transit d’environ 15 000 m )
d’une exploitation rationnelle pour ce type de gisement avec un rapport                            Commercialisation de matériaux élaborés à destinations des
surface consommée/tonnes extraites faible assurant donc une                         Objectifs      fabrications d’enrobés, des bétons de roches massives, et des
                                                                                                   graves naturelles non traitées.
optimisation de l’utilisation de l’espace. L’importance de cette réserve
permettra de participer à l’alimentation du marché local dans ce type de
matériau pour les 30 prochaines années.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                       5
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                 MICA Environnement   2015

                                           3 - IMPORTANCE DES GRANULATS POUR LA COLLECTIVITE

Le granulat est un fragment de roche, destiné à entrer dans la
composition des matériaux destinés à la fabrication d'ouvrages de travaux
publics, de génie civil et de bâtiment. C'est la première ressource du sous-        Il est important de rappeler l’importance des granulats pour les
sol exploitée en France avec près de 379 millions de tonnes extraites en            collectivités et le développement de projet d’utilité publique :
2011.

                                                                                    Chaque personne consomme en moyenne 7,2 tonnes de granulats
Il existe plusieurs types de granulat en fonction de leur origine ou de leur                                 par an.
composition : Granulats de roches meubles, Granulats de roches
massives, Granulats issus du recyclage et Granulats marins (siliceux et               Le granulat constitue le 2ème produit de consommation après
calcaires).                                                                                                       l’eau.

L’extraction de minéraux, industriels ou à usage principal dans la                  Chaque jour, il faut produire 1 million de tonnes de granulats sur
construction, représente le premier flux de matières premières entrant               l’ensemble du territoire français pour répondre à la demande
dans l’économie. Les produits des carrières constituent le matériau de                                     économique du pays.
base pour construire des routes, des chemins de fer, des voies d’eau
navigables, des aéroports, ...

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                        6
JALICOT - haute-loire.gouv.fr
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                      MICA Environnement    2015

                                                         4 - SITE D’IMPLANTATION DE LA CARRIERE

Le projet est implanté sur le territoire de la commune de Monlet, dans le           Le périmètre de la demande d’autorisation est également appelée zone
département de la Haute-Loire (Région Auvergne), aux lieux-dits "La                 d’étude ou site d’étude dans le présent dossier.
Gazelle – Le Chausse". La carrière est située à 5 km au Nord d’Allègre,
chef-lieu du canton d’’Allègre, en bordure de la RD 133, à proximité du
hameau de Varennes situé à 375 m au Nord-Est et à 2,5 km du centre-ville
de Monlet au Nord. L’entrée de la carrière est positionnée en fond de
vallon. L’exploitation s’enfonce dans un plateau pour se développer en
dent creuse au sein d’un ancien lac de lave.

                                                                                                    Localisation de la zone d’étude sur carte IGN

                                                                           Monlet

                                 Localisation de la zone d’étude
                                                                                                     Photographie aérienne de la zone d’étude
JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                          7
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                MICA Environnement       2015

                                                              5 - LE PROJET EN QUELQUES CHIFFRES

                                                                Rappel synthétique des données de l'exploitation
                                                   Superficie cadastrale de la demande d’autorisation :                                          11,58 ha
                                                   Superficie « renouvellement »                                                                  8,55 ha
                                                   Superficie « extension »                                                                       3,03 ha
               Emprise du projet                   Superficie de la zone d’extraction :                                                           9,75 ha
                                                   Superficie de la plate-forme technique :                                                       1,37 ha
                                                   Superficie de la piste d’accès :                                                                0,3 ha
                                                   Superficie des merlons de terre végétale :                                                     0,56 ha
                                                   Cote maximum du terrain naturel :                                                         1 013 m NGF
      Altimétrie (TN) avant exploitation
                                                   Cote minimale du terrain naturel :                                                         960 m NGF
                                                   Cote minimale d’extraction :                                                               970 m NGF
                 Réserve totale                                                                                                                            3
                                                   Réserve du gisement :                                                                    1 650 000 m
                                                   Nature :                                                        Terre végétale et altération de surface
                   Découverte                      Epaisseur moyenne :                                                                                  4m
                                                                                                                                                           3
                                                   Volume total :                                                                             110 000 m
                                                   Pourcentage :                                                                                     15 %
                     Stériles
                                                                                                                                                           3
      (en % de la réserve totale diminuée du       Volume total :                                                                             247 500 m
             volume de découverte)                                                                                                                   3
                                                   Volume annuel :                                                                          16 500 m /an
                                                                                                                                                           3
                                                   Réserves commercialisables :                                                             1 402 500 m
         Matériaux commercialisables               Densité des matériaux :                                                                               2,7
                                                   Tonnage commercialisable :                                                                3,8 Mtonnes

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                              8
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                      MICA Environnement    2015

            Capacité de traitement                 Installation mobile :                                              150 t/h
                                                   Durée :                                                             30 ans
                                                   Phasage :                                         6 phases quinquennales
                   Production
                                                   Production moyenne par an :                                      120 000 t
                                                   Production maximale par an :                                     140 000 t
                                                   Nombre de jours travaillés :                                 220 jours/an
                                                   Tonnage quotidien :                                             636 t/jour
                                                   Tonnage horaire :                                               53 t/heure
           Evacuation des matériaux
   (sur la base du tonnage annuel maximal de       Capacité maximale des camions                                           44 t
                  140 000 t/an)
                                                   Nombre d’heures d’ouverture par jour :        8h/jour du lundi au vendredi
                                                   Nombre de rotations moyennes par jour :                                  20
                                                   Nombre de rotations moyennes par heure :                                2,5

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                 9
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                        MICA Environnement   2015

                                                     PLAN D’ENSEMBLE DE LA CARRIERE DE MONLET

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                           10
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                           MICA Environnement      2015

DESCRIPTION DU PROJET D’EXPLOITATION :
Après le décapage de surface, l’extraction des matériaux sera effectuée
par abattage à l’explosif à un rythme moyen de 1 tir par mois.

Les matériaux seront traités sur place au niveau de groupes mobiles de
concassage-criblage des matériaux. L’installation a une capacité d’environ
150 tonnes/h. Au vu des matériaux produits, aucun lavage des matériaux
n’est prévu, hormis en cas de chantier particulier.

Les produits issus de l’installation de concassage-criblage sont stockés sur
les plates-formes, puis repris par chargeurs pour le chargement des «
camions clients ». Les produits finis sont des granulats. Ils présentent
                                                                                                      Plan des installations de la carrière de Monlet
différentes granulométries pour répondre aux exigences des usages
auxquels ils sont destinés. Les sables et gravillons produits servent
                                                                                    ACCES AU SITE :
principalement à alimenter les centrales d’enrobés du secteur et
                                                                                    L'accès à la carrière se fait depuis la
différents chantiers de travaux publics de la région : production de
                                                                                    RD 133 qui borde le Sud-Ouest de la
matériaux pour centrale à béton (0/4, 4/10, 10/20) et production de
                                                                                    carrière. Face à la carrière, de
graves routière (0/31,5, 0/60 et 0/120).
                                                                                    l'autre côté de la RD 133, se trouve
                                                                                    une ancienne plateforme de
Les horizons d’altération de surface et de sub-surface (110 000 m3) et les
                                                                                    stockage des matériaux de la
stériles (15 % des roches extraites soit 247 500 m3) serviront à la remise
                                                                                    carrière,      en       cours       de
en état de la carrière et au réaménagement paysager.
                                                                                    réaménagement. Cet axe (RD 133)
                                                                                    est dimensionné pour autoriser la
Une seule personne est présente en permanence sur la carrière, avec un
                                                                                    circulation de poids lourds.
PTI (protection du travailleur isolé). 1 à 2 campagnes de concassage sont
effectuées par an, pour lesquelles 2 personnes supplémentaires sont
nécessaires.

                                                                                                                                          Entrée de la carrière
JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                 11
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                     MICA Environnement    2015

                                                    6 - JUSTIFICATIONS ET PROJET D’EXPLOITATION
CONTEXTE ET ECONOMIE :
                                                                                    Le renouvellement de la carrière de Monlet produira 120 000 tonnes de
Il est important d’avoir un taux de renouvellement constant des capacités           matériaux par an et participera ainsi à la pérennisation de l’alimentation
de production afin de satisfaire la demande et de soutenir les activités            du marché de granulats pour l’industrie locale et régionale pour les 30
économiques régionales. En effet, en considérant une stabilisation des              prochaines années.
besoins en matériaux au cours des prochaines années, il s’avère qu’en
                                                                                    Au-delà des problématiques environnementales, il est important de
l’état actuel des autorisations, la région est à l’équilibre. Toutefois, sur le
                                                                                    maintenir une offre de matériaux au plus proche des secteurs de
département de la Haute Loire, on observe une diminution de la capacité
                                                                                    consommation. Dans le cas présent, la carrière de Monlet est localisée à
du département à s’autoalimenter en granulats, ce qui laisse présager un
                                                                                    30 km du secteur du Puy en Velay.
risque de pénurie dans l’avenir.
                                                                                    Le présent projet répond aux Orientations Régionales pour la gestion
Par ailleurs, le gisement de matériaux de roches massives, notamment
                                                                                    durable des granulats et des matériaux de carrière, notamment aux
éruptives, doit être considéré comme une véritable alternative à
                                                                                    points suivants :
l’utilisation de matériaux alluvionnaires, notamment pour les usages à
faible valeur ajoutée (remblais, sous-couches routières) mais aussi pour la               Assurer un approvisionnement sur le long terme des bassins
fabrication de béton, et permettre de réduire en partie l’exploitation de                  régionaux de consommation par la préservation des capacités
carrières alluvionnaires.                                                                  d’exploitation des gisements existants;

Aujourd’hui en Haute-Loire, 8 carrières de roches massives arrivent en fin                Garantir un principe de proximité dans l’approvisionnement de
d’autorisation en 2015, ce qui induit une perte de production par rapport                  matériaux ;
à la production de 2010 de 26% devant être compensées soit par de                         Garantir les capacités d’exploitation des carrières de roches
nouvelles autorisations soit par des extensions.                                           massives et privilégier leur développement en substitution aux
                                                                                           carrières alluvionnaires ;
Il paraît donc justifié de maintenir la situation dans une perspective
durable, principalement dans un contexte de réduction de l’exploitation                   Orienter l’exploitation des gisements en matériaux vers les
des gisements alluvionnaires au profit des gisements de roches                             secteurs de moindres enjeux environnementaux et privilégier
massives.                                                                                  l’extension des carrières sur les sites existants

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                          12
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                       MICA Environnement    2015

CONTEXTE ENVIRONNEMENTAL :                                                          L’exploitation de la carrière de Monlet, en respectant les orientations
Le fait de ne plus produire, dans une zone économique donnée,                       générales en matière d’industries extractives, permet de garantir un
suffisamment de granulats pour alimenter les industries locales, a pour             approvisionnement en matériaux à un coût environnemental acceptable :
conséquences immédiates le recours à l’importation de ce déficit depuis
                                                                                           exploitation existante à proximité de la zone à approvisionner ;
d’autres zones économiques, départements, voire régions voisines. Cette
importation a pour conséquences directes :                                                 carrière située en dehors de tout périmètre de protection, de
                                                                                            gestion, d’inventaire du milieu naturel ;
        l’allongement des distances de transport, la multiplication des
         camions sur le réseau routier public,                                             production matériaux        de    substitution    aux    matériaux
                                                                                            alluvionnaires ;
        l’augmentation parallèle des coûts d’entretien de ce réseau
         routier,                                                                   Le projet est compatible avec les orientations du Schéma Départemental
        l’augmentation des nuisances aux riverains de principaux axes              des Carrières de la Haute-Loire, notamment en terme de réduction de la
         routiers,                                                                  part de l‘exploitation de matériaux alluvionnaires, au profit de matériaux
                                                                                    recyclés et de l’exploitation de gisements de roche massive. Le projet est
        l’augmentation significative des émissions de gaz à effet de serre,
                                                                                    également compatible avec le Schéma Directeur d’Aménagement et de
        l’augmentation du coût d’achat des granulats.                              Gestion des Eaux (SDAGE) Loire-Bretagne.

Le bilan environnemental de l’importation de granulats depuis d’autres              En outre, le projet d’exploitation, les techniques d’extraction présentées
zones éloignées est très défavorable. Le choix du maintien de                       et l’orientation du projet de réaménagement global de la zone ont été
l’exploitation de roches massives pour 30 ans sur le site de Monlet à               choisis après l’évaluation environnementale des impacts du projet sur
proximité de la ville du Puy en Velay permet donc, tout en répondant à              l’ensemble des thématiques majeures, mais aussi conformément aux
une demande économique locale, de limiter dans l’avenir proche, les                 orientations relatives à la remise en état des carrières préconisées par les
impacts environnementaux liés au transport.                                         principaux schémas directeurs (SDAGE, SDC).

Les principaux enjeux environnementaux ont été identifiés et étudiés                Globalement, le projet ne présente pas d’impact environnemental
dans le respect du principe de proportionnalité. D’une manière générale,            résiduel majeur. Le projet présenté a pris en compte les principaux
                                                                                    enjeux et les a intégrés afin de minimiser au maximum ses effets
aucun enjeu environnemental n’a été identifié comme rédhibitoire.
                                                                                    négatifs et maximiser ses effets positifs.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                              13
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                       MICA Environnement    2015

                                                                 7 - SERVITUDES ET CONTRAINTES
SERVITUDES :                                                                           Aucun Réserve Naturelle, arrêté de protection biotope ou autre
 Au titre de la Santé publique : Le site d’étude n’est concerné par                   espaces bénéficiant d’une protection réglementaire n’est recensé au
  aucune servitude liée à des périmètres de protection des eaux de                     droit de la zone d’étude (source : DREAL). De la même manière, le site
  captage AEP.                                                                         n’est présent dans aucun périmètre de gestion Natura 2000 ou
                                                                                       d’inventaire (ZNIEFF, ZICO).
 Au titre du code Rural et du code Forestier : Le projet n’est concerné
  par aucune servitude spécifique relative au Code Rural et au Code                  Au titre du Patrimoine culturel et du Paysage :
  Forestier. Le site est situé hors périmètre de protection des espaces
                                                                                       Le site est localisé en dehors de tout site classé ou inscrit, et aucun
  agricoles et naturels (PAEN), hors zone agricole protégée (ZAP) et hors
                                                                                       monument historique n’est recensé dans un périmètre de 500 m autour
  Espaces Boisés Classés. Dans le cadre de l’extension, aucune opération
                                                                                       du site.
  de défrichement ne sera nécessaire.
                                                                                       Le Service Régional de l’Archéologie mentionne une grande sensibilité
   Au titre des appellations d’origine contrôlée : Selon l’INAO, la
                                                                                       archéologique localement du fait de la découverte d’un site
   commune de Monlet appartient aux aires géographiques de l’AOC
                                                                                       archéologique aux environs du projet d’extension de la carrière. En
   (Appellation d’Origine Contrôlé) « Lentille verte du Puy », des IGP
                                                                                       application des articles L.531-14 et R.531-8 du code du Patrimoine,
   (Indication Géographique Protégée) « Volailles du Velay », « Porc
                                                                                       toute découverte archéologique faite lors des travaux devront faire
   d’Auvergne » et « Volailles d’Auvergne ». Le présent dossier sera
                                                                                       l'objet d'une déclaration immédiate au maire de la commune qui la
   soumis pour avis par le Préfet à l'Institut National de l'origine et de la
                                                                                       transmet sans délai au préfet (DRAC - SRA).
   qualité et à l'établissement national des produits de l'agriculture et de
   la mer en application de l'article L.515-1 du Code de l'Environnement.            Au titre des Voies de communication : Aucun aérodrome, réseau ferré,
   Au vu de la faible emprise de l’extension de la carrière et de la nature           fluvial, ainsi qu’aucun réseau de télécommunications n’est présent aux
   de ces terrains (pas de culture de lentilles, pas d’élevage de volaille ou         abords du site.
   porc), le projet n’aura aucune conséquence sur les productions                    Au titre de la loi Littoral et de la loi Montagne : La commune de
   susnommées.                                                                        Monlet n’est pas soumise à l’application de la loi Littoral. En revanche,
 Au titre du Patrimoine naturel : Le site est localisé au sein du Parc               elle est soumise à l’application de la loi Montagne et au principe de
  Naturel Régional Livradois-Forez.                                                   continuité avec l’urbanisation. Les parcelles de la carrière sont

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                           14
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                       MICA Environnement    2015

   concernées par cette loi, mais les impacts du projet sur le milieu               RISQUES :
   agricole, le paysage et les milieux naturels sont limités. De plus le projet
                                                                                     Inondation : L’ensemble des parcelles concernées par le projet se situe
   consiste en l’extension d’une carrière existante, dans la continuité de la
                                                                                      hors zone inondable.
   zone d’extraction actuelle.
                                                                                        Incendie : Le site n’est pas concerné par le risque « Feux de forêts ».
 Au titre de la Défense nationale : Le projet n’est concerné par aucune
                                                                                        Aucun Plan de Prévention des Risques d’Incendie de Forêts n’existe sur
  servitude spécifique au titre de la Défense Nationale.
                                                                                        la commune.
 Au titre des Activités industrielles : Il n’existe pas d’autre ICPE sur la
                                                                                     Mouvements de terrain : L’aléa mouvement de terrain est faible au
  commune. Aucune autre entreprise ou activité industrielle susceptible
                                                                                      droit de la zone d’extraction à moyen au niveau du carreau.
  de porter atteinte à l’intégrité du projet ou susceptible, par synergie,
  d’augmenter un aléa particulier vis-à-vis de la sécurité du public n’est           Sismicité : Monlet est située en zone de sismicité faible.
  présente aux abords du site.                                                       Transport de marchandises dangereuses : La commune de Monlet
 Au titre des Réseaux de distribution et servitudes : Une ligne                      n’est pas concernée par le risque de « transport de marchandises
  électrique HTA alimentant la carrière et les installations de traitement            dangereuses ».
  ainsi qu’une ligne téléphonique arrivant à la carrière traversent                  Risque climatique : La commune de Monlet est soumise aux risques
  l’ancienne plateforme Sud de stockage. Une ligne électrique BT                      climatiques suivant « tempête et grains » (vents).
  alimentant l’antenne relais TDF traverse une parcelle incluse dans le
                                                                                     Risque technologique : Le site n’est concerné par aucun risque
  projet d’extension de carrière. Cette antenne est présente à proximité
                                                                                      technologique.
  immédiate de la carrière au Nord. Non fonctionnelle depuis 1 an, TDF
  souhaite démanteler prochainement cette infrastructure ainsi que la                Affaissement minier : La commune de Monlet n’est pas concernée par
  ligne BT et le local technique. En conséquence, les servitudes                      le risque « Affaissement minier ».
  inhérentes à cette antenne ne sont plus applicables.                               Radon : Monlet est concernée par le risque « radon » du fait de la
   Avant toute intervention, la société JALICOT devra prendre contact avec            classification de la Haute-Loire dans un secteur où les activités
   les exploitants afin de prendre connaissance de l’ensemble des                     volumiques du radon dans les habitations sont supérieures à 150Bq/m3.
   dispositions à respecter, de valider la conformité du projet avec ces
                                                                                    Le site d’étude ne présente aucune contrainte ou servitude rédhibitoire à
   dispositions, de repérer sur site le passage des réseaux et de valider les
                                                                                    la poursuite de l’exploitation et à l’extension de la carrière, notamment au
   éventuels déplacements de réseaux.
                                                                                    titre de la sécurité et la santé publique, du Code Rural et forestier, du
                                                                                    patrimoine naturel, des monuments historiques ou des risques naturels.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                            15
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                                      MICA Environnement            2015

                                                       8 - COMPATIBILITE ET PLANS PROGRAMMES

COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LES REGLES D’URBANISME :                                               Plan, programme, schéma                             Articulation avec le projet
La commune de Monlet ne possède pas de Plan d’Occupation des Sols ni
                                                                                    Schéma directeur d'aménagement et de gestion des
de Plan Local d’Urbanisme. Les parcelles concernées sont soumises au                                                                               La compatibilité avec le SDAGE Loire-
                                                                                    eaux prévu par les articles L. 212-1 et L. 212-2 du code de
                                                                                                                                                          Bretagne est vérifiée
Règlement National d’Urbanisme.                                                     l'environnement

                                                                                    Schéma d'aménagement et de gestion des eaux prévu
                                                                                    par les articles L. 212-3 à L. 212-6 du code de                La compatibilité avec le SAGE « Haut
Le projet d’autorisation de renouvellement et d’extension de la carrière            l'environnement                                                       Aliier » est vérifiée

concerne une superficie de 11,58 ha. Le projet d’extension couvre
                                                                                    Schéma régional du climat, de l'air et de l'énergie prévu         La compatibilité avec le SRCAE
essentiellement des terres agricoles (céréales et pâturages). Le secteur            par l'article L. 222-1 du code de l'environnement                      Auvergne est vérifiée

concerné par la carrière n’est pas inclus dans une carte communale. Le              Charte de parc naturel régional prévue au II de l'article L.    La compatibilité avec la charte du
site ne concerne aucun Espace Boisé Classé.                                         333-1 du code de l'environnement                                 PNR Livradois-Forez est vérifiée

                                                                                    Orientations nationales pour la préservation et la
                                                                                                                                                   La compatibilité avec les orientations
                                                                                    remise en bon état des continuités écologiques prévues
Sur la commune, le règlement d’urbanisme des secteurs concernés par le              à l’article L. 371-2 du code de l’environnement
                                                                                                                                                         nationales est vérifiée

périmètre de demande d’autorisation d’exploiter semble compatible avec
                                                                                    Schéma régional de cohérence écologique prévu par                  La compatibilité avec le SRCE
l’exploitation de la carrière.                                                      l'article L. 371-3 du code de l'environnement                          Auvergne est vérifiée

                                                                                    Schéma mentionné à l'article L. 515-3 du code de                  La compatibilité avec le SDC de
COMPATIBILITE AVEC LES PLANS-PROGRAMMES :                                           l'environnement (Schéma Départemental des carrières)                  Haute-Loire est vérifiée

Le présent chapitre vise à préciser l’articulation du projet avec les               Plan national de prévention des déchets prévu par              La compatibilité avec le plan national
                                                                                    l’article L. 541-11 du code de l’environnement                     de prévention des déchets est
principaux plans, schémas et programmes mentionnés à l'article R. 122-17                                                                                          vérifiée
du code de l’environnement, tel que détaillé dans le tableau suivant.               Plan départemental ou interdépartemental de
                                                                                                                                                    La compatibilité avec le Plan de la
                                                                                    prévention et de gestion des déchets non dangereux
                                                                                                                                                         Haute-Loire est vérifiée
                                                                                    prévu par l’article L. 541-14 du code de l’environnement
Un plan, programme ou schéma est concerné dès lors qu’il est en vigueur
sur le territoire d’étude et que les objectifs de celui-ci peuvent interférer       Plan départemental ou interdépartemental de
                                                                                    prévention et de gestion des déchets issus de chantiers         La compatibilité avec le Plan de la
avec ceux du projet.                                                                du bâtiments et des travaux publics prévu par l’article L.           Haute-Loire est vérifiée
                                                                                    541-14-1 du code de l’environnement

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                                        16
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                         MICA Environnement   2015

                            9 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : CLIMAT

Les stations météorologiques de référence en fonctionnement les plus                      La pluviométrie annuelle moyenne est de 670,5 mm à la station du Puy-
proches sont celles du Puy en Velay (Le Puy-Loudès et le Puy-Chadrac) qui                 Loudès. Les crues de type cévenol apparaissent de septembre à
sont situées respectivement à 15 km au Sud et 25 km Sud-Est de la zone                    décembre. Les crues de type océanique ont lieu de janvier à fin mai.
d’étude. Le département de la Haute-Loire appartient à la zone dite
tempérée. Dans ce département montagneux, dont une grande partie se                       Sur la station météorologique de
trouve à plus de 800 m d'altitude, le relief joue un rôle important.                      Météo France de Chaspuzac
Toutefois, la proximité de la Méditerranée et des côtes de l'Atlantique,                  située à 17 km de la carrière, les
assure un effet stabilisateur. Ainsi, ce département bénéficie d'un climat                mesures reflètent des vents
semi-continental et montagnard atténué par les influences océaniques et                   dominants de secteur Nord-
méditerranéennes.                                                                         Ouest – Ouest et des vents de
                                                                                          plus forte intensité de secteur
Les températures moyennes minimales et maximales observées à Puy                          Sud-Est.
Loudès sur une période de 26 ans sont respectivement de 3.1°C et de
14.0°C L’ensoleillement journalier moyen dans les alentours est de
5h25min.

Le tableau suivant synthétise les principaux effets du projet et les mesures d’atténuation associées :
                                                                                                                                           EFFET        EFFET
                                                                                         EFFET     EFFET
    THEMES                                   NATURE DE L’EFFET                                                         MESURES           RESIDUEL     RESIDUEL
                                                                                          +           -                                      +            -
                    Peu d’engins sont utilisés pour l’exploitation de la carrière « Le
Consommation                                                                                        Très
                    Chausse », les effets sur la consommation énergétique sont                                                                        Très faible
 énergétique                                                                                       faible
                    limités.
                    Les effets microclimatiques (augmentation de l'amplitude
                                                                                                    Très
     Climat         thermique, diminution de l'humidité relative, …) ne seront même                                                                   Très faible
                                                                                                   faible
                    pas mesurables.
                                                     Pas d’effet négatif significatif résiduel du projet sur le climat.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                              17
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                      MICA Environnement    2015

                 10 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : SOLS & SOUS-SOL
TOPOGRAPHIE                                                                         SOUS-SOLS
A l’échelle du territoire, la topographie varie relativement peu. La                Le gisement de Monlet est localisé à la bordure Nord-Ouest du massif du
commune se situe en moyenne entre 1 000 m et 1 100 m, avec des                      Velay, dans la Haute-Loire. Il est situé au sein de terrains dont l'âge est
altitudes proches de 900 m le long des deux cours d’eau qui traversent la           compris entre le Précambrien supérieur et le Carbonifère, qui
commune du Nord au Sud : la Borne Occidentale et la Borne Orientale. Le             correspondent en fait à la zone profonde de la chaîne de montagnes
site présente des altitudes comprises entre 1 013 et 957 m NGF.                     nommée « chaîne Varisque » qui s'est formée à travers l'Europe entre
                                                                                    4 000 et 300 millions d'années.
SOLS
                                                                                    Deux grandes périodes volcaniques au Miocène (entre 13 et 6 millions
La zone d’étude se situe dans un secteur dominé par des sols ocres-
                                                                                    d'années) et au Plio-quaternaire (entre 3 et 0,8 millions d'années) ont
podzoliques et sols bruns acides. On observe ces sols sur des roches-
                                                                                    donné naissance à des cônes volcaniques uniformément répartis dans la
mères acides, éruptives ou métamorphiques Les sols concernés par le
                                                                                    région. La carrière de Monlet correspond à l'un de ces édifices volcanique.
projet présentent une valeur agronomique peu élevée pour la mise en
                                                                                    Les principaux affleurements basaltiques observés en carrière sont les
culture (texture grossière du sol, charge caillouteuse importante). Les
                                                                                    suivants :
terrains étudiés restent intéressant pour le pâturage.
                                                                                         Coulées de débris basaltiques : Elles correspondent à un niveau
                                                                                          argilo-limoneux emballant de nombreux éléments de basaltes de
                                                                                          différentes tailles (graviers à blocs). Son épaisseur visible en
                                                                                          carrière est de l’ordre de 1 à 3 m ;
                                                                                         Basalte très altéré : La structure de la roche mère (basalte) est
                                                                                          préservée. Ce niveau correspond à une roche à teinte gris clair de
                                                                                          faible résistante déstructuré en éléments centimétriques. Elle est
                                                                                          lardée de diaclases ferreuses argilisées ;
                                                                                         Basalte fracturé : Cet ensemble correspond à des basaltes à
                                                                                          prismation irrégulière ou absente. On le retrouve souvent en
                                                                                          périphérie de l’ancien lac de lave ;

                        Visualisation du contexte altimétrique

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                           18
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                                         MICA Environnement   2015

      Basalte massif : Ce niveau de basalte compact sombre est affecté                          A l’affleurement autour de la carrière les affleurements sains sont rares.
       par une prismation, c’est-à-dire un débit en prismes de la lave. Les                      On observe principalement les altérites de ces roches correspondant à un
       prismes apparaissent lors du refroidissement de la lave par                               faciès sableux beige clair, bien visible au Nord vers Varennes et à l’Est de
       contraction thermique. Ces prismes ou orgues (colonnades) sont                            la carrière.
       verticaux, longs et réguliers ;
      Projection phréatomagmatique : On les observe à l'entrée de la                            Le socle très altéré est visible à l'entrée de la carrière, à l’Ouest de la
       carrière. Ce sont des blocs de basaltes et de socle très altérés                          bascule. Il s'agit d'Orthogneiss dit de Fix, de teinte claire jaunâtre.
       emballés dans une matrice terreuse rouge.

       Le tableau suivant synthétise les principaux effets du projet et les mesures d’atténuation associées :
                                                                                                                                                                EFFET          EFFET
                                                                               EFFET   EFFET
      THEMES                         NATURE DE L’EFFET                                                                     MESURES                            RESIDUEL       RESIDUEL
                                                                                 +       -
                                                                                                                                                                  +              -
                    Le projet d’exploitation va modifier la                                         ME 01 : Emploi d’une aire étanche lors de l’entretien
                    topographie des terrains existants sur 3 ha                                     léger et ravitaillement des engins sur site (opérations
  Topographie                                                                          Faible                                                                                 Faible
                    supplémentaires, sans effet majeur en raison de                                 mobiles)
                    l’encaissement de la carrière et du contexte local.
                                                                                                    ME 02 : Mise en place des réserves d’hydrocarbures et
                    Les terres considérées par le projet d’extension                                des stockages d’huiles sur une aire de rétention
                    présentent des potentialités agronomiques peu
                    élevées notamment en raison de la présence                                      ME 03 : Mise en place d’une aire étanche fixe avec
                    d’une charge caillouteuse importante. Elles                                     collecte des eaux pluviales pour les opérations à
                    présentent un aléa d’érosion faible et sont                        Faible/      localisation fixe
       Sols                                                                                                                                                                   Faible
                    aujourd’hui à vocation agricole (principalement                    Modéré       ME 04 : Utilisation de pompes à arrêt automatique
                    pâturage). La perte de terres agricoles sur la                                  pour le carburant
                    commune est évaluée à 0,25 % de la SAU. Le
                    projet d’exploitation présente un impact direct et                              ME 05 : Mise aux normes des sanitaires
                    temporaire faible à modéré sur les sols.                                        MR 06 : Kits anti-pollution disponibles sur site
  Stabilité des     L’exploitation de la carrière et le réaménagement                               MR 07 : Emprise du chantier limité au strict nécessaire
    terrains/       du site lié à cette activité conduiront à une
                                                                                       Faible       MR 08 : Mise en œuvre du projet de réaménagement                          Faible
 déstructuration    stabilité à tout endroit conforme aux exigences
     des sols       de mise en sécurité du site.                                                    MR 09 : Respect de la bande des 10 mètres

                                                  Pas d’effet négatif significatif résiduel du projet sur le sol et le sous-sol.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                              19
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                      MICA Environnement    2015

             11 - ETAT INITIAL, EFFETS DU PROJET ET MESURES D’ATTENUATION : RESSOURCES EN EAUX

EAUX SUPERFICIELLES :                                                               EAUX SOUTERRAINES :
Le site est situé dans le bassin versant du ruisseau de Moullys, affluent de        La carrière le Chausse de Monlet se situe dans la masse d’eau souterraine
rive gauche de la Sénouire.                                                         « Margeride BV Allier » (code FRGG049). Cette masse d’eau de type socle
                                                                                    à écoulement libre a une superficie de 3 238 km². Elle est classée en « bon
Le projet de carrière, prévoit une extension de l’emprise de la carrière. La        Etat » par la Directive Cadre sur l’Eau.
cote du carreau de l’exploitation restera inchangée à la cote actuelle
(970 m NGF). Les eaux pluviales de la carrière s’infiltrent et sont drainées        Un aquifère est une formation géologique retenant de l'eau du fait de la
par un drain, en direction du bassin situé à l’entrée de la carrière et dont        porosité du terrain et de la présence d'une couche imperméable sous-
la surverse rejoint le ruisseau Moullys. Le projet prévoit que la gestion des       jacente ou de la présence de cavités et de fissures (aquifères karstiques).
eaux de la carrière ne changera pas.                                                Deux types de terrains aquifères sont présents sur le site et ses abords :
                                                                                           Un aquifère de socle siégeant dans le substratum d’orthogneiss et
L’exploitation ne nécessitant pas de lavage des matériaux, aucune eau liée
                                                                                            de granites,
au fonctionnement de la carrière n’est rejetée dans le milieu naturel
(uniquement eaux de ruissellement).                                                        Un aquifère siégeant dans les formations basaltiques au toit du
                                                                                            substratum d’orthogneiss.
L’exploitant fait réaliser un contrôle régulier de la qualité des eaux de
rejet, associé au drain de la carrière. La dernière campagne de                     Les deux seuls points d’accès à l’eau recensés dans le secteur étudié sont
prélèvements pour la surveillance de la qualité des eaux de surface a été           deux captages pour l’alimentation en eau potable (AEP). Ils se situent au
réalisée le 09/03/2015. Les paramètres analysés correspondent aux                   lieu-dit Malaguet, au Nord-est du site, à une distance de 1 350 m en
exigences de la surveillance fixée par l’Arrêté préfectoral n°D2B1 / 2004-          amont hydraulique, par rapport à l’emprise du périmètre d’autorisation
86 du 25/03/2004 encadrant les activités exercées sur le site. Les                  ICPE actuel.
paramètres contrôlés (MES, pH, température, hydrocarbure et DCO)
sont conformes au seuil de l’arrêté d’exploitation.

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                           20
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                       MICA Environnement   2015

FONCTIONNEMENT HYDROLOGIQUE DE LA CARRIERE

Dans la zone d’étude, 3 sous-bassins versants qui alimentent le ruisseau
Moullys, ont été identifiés :
        Bassin Versant BV1 (39,27 ha) dont l'exutoire se trouve dans le
         virage en épingle de la RD 133 au Sud-Est de l'entrée de la
         carrière. L'extrémité amont de ce bassin versant correspond au
         hameau de Varennes. Au droit de la route RD 133 l'écoulement se
         fait par un ouvrage empierré rectangulaire (0,8 m X 1,2 m). En
         aval de la RD 133, le ruisseau longe la RD 133 et l’ancienne
         plateforme de stockage sud et emprunte un fossé de section
         trapézoïdal de base 0,80 m et de hauteur 1 m ;
        Bassin Versant BV2 (12,23 ha) qui correspond au bassin versant
         de la carrière de basalte en amont de la RD133. Les eaux de
         ruissellement s'infiltrent dans les terrains et le carreau
         d’exploitation (basaltes fracturés) jusqu’à la base de l’édifice
         volcanique, correspondant au contact avec le socle gneissique.
         Elles sont ensuite drainées vers une buse de Ø 500 à l'extrémité
         Sud de la carrière. Cette buse se déverse dans le fossé Nord de la
         RD133. Ce fossé rejoint par la suite le ruisseau Moullys 340 m vers
         le Nord-Ouest ;
        Bassin versant BV3 (83,6 ha) qui correspond au bassin versant
         limitrophe au Nord de la carrière de basalte. Ce bassin versant
         rejoint le ruisseau de la Moullys environ 500 m en aval du rejet de
         la carrière.
                                                                                    Bassins versants interceptés à l’état actuel

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                          21
RESUME NON TECHNIQUE DE L’ETUDE D’IMPACT                                                                                                            MICA Environnement     2015

Le tableau suivant synthétise les principaux effets du projet et les mesures d’atténuation associées :
                                                                                                                                                                  EFFET      EFFET
                                                                                     EFFET     EFFET
                    THEMES                        NATURE DE L’EFFET                                                            MESURES                          RESIDUEL   RESIDUEL
                                                                                      +           -                                                                 +          -
                                       Le projet présente un impact faible sur
                                                                                                           ME 01 : Emploi d’une aire étanche lors de
                                       les eaux souterraines du fait du contexte                           l’entretien léger et ravitaillement des engins sur
                                       géomorphologique et hydrogéologique                                 site (opérations mobiles)
                                       du site avec la position marginale de la
                                       carrière au cœur d’une butte de basalte                             ME 02 : Mise en place des réserves
EAUX SOUTERRAINES

                                                                                                           d’hydrocarbures et des stockages d’huiles sur une
                                       associé à un ancien lac de lave et qui ne
                    Qualité des eaux                                                                       aire de rétention
                                       recoupe aucune émergence. De plus, la                 Très faible                                                                   Très faible
                     souterraines
                                       taille du bassin versant de la carrière (12                         ME 03 : Mise en place d’une aire étanche fixe
                                       ha) ne variera pas au cours de                                      avec collecte des eaux pluviales pour les
                                       l’exploitation et l’aléa vis-à-vis de la                            opérations à localisation fixe
                                       qualité des eaux (pollution accidentelle)                           ME 04 : Utilisation de pompes            à   arrêt
                                       est négligeable et ne persiste que durant                           automatique pour le carburant
                                       l’exploitation.
                                                                                                           ME 10 : Gestion des hydrocarbures de manière
                                       Hors zone d’influence sur les captages                              restrictive lors des travaux
                     Captage AEP                                                                Nul                                                                           Nul
                                       AEP dans le secteur. Aucun effet possible.
                                                                                                           ME 11 : Produits phytosanitaires proscrits
                                       L’infiltration en fond de fosse permet
                                       d’absorber des volumes bien supérieurs                              MR 12 : Optimisation du système de gestion des
                                       au volume ruisselé pour une pluie de 24                             eaux sur le site
                    Fonctionnement     h de période de retour cent ans. Le rejet
EAUX DE SURFACES

                                                                                               Faible      MR 13 : Décantation et suivi de la qualité des                  Très faible
                     hydrologique      de la carrière s’effectuera comme à l’état                          eaux de ruissellement rejetées dans le milieu
                                       actuel par une buse de diamètre 500                                 naturel
                                       mm, alimenté par un drain existant à
                                       l’entrée de la carrière.                                            MR 14 : Végétalisation herbacée des talus et du
                                                                                                           carreau
                    Qualité des eaux                                                          Faible à                                                                     Très faible
                                       Risque potentiel de pollution limitée.
                      de surface                                                                Nul        MR 15 : Accès au site interdit                                    à Nul
                        Risques        Les terrains sont situés hors zone                                  MR 16 : Gestion des matériaux extérieurs au site
                                                                                                Nul                                                                           Nul
                      inondation       soumise au risque inondation.                                       pour le réaménagement

                                            Pas d’effet négatif significatif résiduel du projet sur les eaux souterraines et superficielles

JALICOT – Renouvellement et Extension de la Carrière « Le Chausse » - Monlet (43)                                                                                                   22
Vous pouvez aussi lire