DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...

 
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
DOSSIER DE DEMANDE
D’ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE

                  Rubrique 4220

                        Bondoufle (91)

                         7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
SOMMAIRE

AVANT-PROPOS ............................................................................................................................................... 3
1       IDENTITE DU DEMANDEUR ...................................................................................................................... 3
2       LOCALISATION ET PRESENTATION DU PROJET ......................................................................................... 4
    2.1     PLAN DE SITUATION..................................................................................................................................... 4
    2.2     PRESENTATION DU PROJET............................................................................................................................ 5
       2.2.1 Le site ................................................................................................................................................ 5
       2.2.2 La zone pyrotechnique....................................................................................................................... 5
       2.2.3 Le bâtiment principal bureaux & dépôt ............................................................................................. 6
    2.3     CLASSEMENT ICPE...................................................................................................................................... 6
    2.4     MESURES D’EVITEMENT ET DE REDUCTION ....................................................................................................... 6
3       COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LE MILIEU HUMAIN ET NATUREL ......................................................... 6
    3.1     LOCALISATION DU SITE ................................................................................................................................. 6
    3.2     ETAT INITIAL DU SITE ................................................................................................................................... 6
       3.2.1 Milieu humain ................................................................................................................................... 7
       3.2.2 Milieu physique ................................................................................................................................. 8
       3.2.3 Milieu naturel .................................................................................................................................... 8
       3.2.4 Activités industrielles ......................................................................................................................... 9
    3.3     COMPATIBILITE AVEC LE PLU ........................................................................................................................ 9
       3.3.1 Occupations et utilisation du sol ....................................................................................................... 9
       3.3.2 Conditions de desserte par les voies publiques et privées ................................................................. 9
       3.3.3 Conditions de desserte par les réseaux ............................................................................................. 9
       3.3.4 Implantation des constructions par rapport aux voies et emprises publiques ................................ 10
       3.3.5 Implantation des constructions par rapport aux limites séparatives .............................................. 10
       3.3.6 Implantation des constructions les unes par rapport aux autres sur une même propriété ............. 10
       3.3.7 Emprise au sol des constructions ..................................................................................................... 10
       3.3.8 Hauteur maximale des constructions .............................................................................................. 10
       3.3.9 Aspects extérieur des constructions et aménagement de leurs abords .......................................... 10
       3.3.10     Espaces libres et plantations ....................................................................................................... 11
    3.4     COMPATIBILITE DU PROJET AVEC LES PLANS, SCHEMAS, PROGRAMMES ................................................................ 11
       3.4.1 Schéma Directeur d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SDAGE) du bassin Seine-Normandie de
       2009 11
       3.4.2 Schéma d’Aménagement et de Gestion des Eaux (SAGE) de la nappe de Beauce de 2013 ............. 11
       3.4.3 Plan Régional d’Elimination des Déchets Dangereux (PREDD) d’Ile-de-France de 2009 ................. 12
       3.4.4 Plan Régional d’Elimination des Déchets Ménagers et Assimilés (PREDMA) Ile-de-France 2009 ... 12
       3.4.5 Plan Régional d’Elimination des Déchets d’Activités de Soins (PREDAS) Ile-de-France de 2009 ..... 12
       3.4.6 Plan Régional de Prévention et de Gestion des Déchets de Chantiers (PREDEC) Ile-de-France de
       2015 12
       3.4.7 Plan de Protection de l’Atmosphère (PPA) Ile-de-France de 2017 ................................................... 12
       3.4.8 Schéma Départemental des Carrières ............................................................................................. 12
       3.4.9 Programmes d’action pour la protection des eaux contre la pollution par les nitrates .................. 12
    3.5     INCIDENCE DU PROJET SUR L’ENVIRONNEMENT ............................................................................................... 13
       3.5.1 Sensibilité environnementale du projet ........................................................................................... 13
       3.5.2 Effets du projet sur l’environnement et la santé humaine .............................................................. 13
4       CONFORMITE DU PROJET AVEC L’ARRETE MINISTERIEL DU 29 JUILLET 2010.......................................... 13
    4.1         ANALYSE DE LA CONFORMITE DU PROJET A L’ARRETE MINISTERIEL DU 29 JUILLET 2010 .......................................... 13
    4.2         CARTE DES ZONES D’EFFETS ........................................................................................................................ 37
5       RISQUE FOUDRE..................................................................................................................................... 38

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                                                                           2
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
Avant-propos
La société Soirs de Fêtes est installée à Bondoufle depuis plus de 15 ans et y exploite déjà un dépôt
d’artifices de divertissement. Suite aux évolutions règlementaires et au développement de l’activité, celui-
ci n’est plus adapté. Pour répondre à ces nouveaux besoins, il est nécessaire de trouver un nouveau site.

Les données techniques du projet jugées sensibles ont été communiquées à la Préfecture de l’Essonne
pour l’instruction de la demande d’enregistrement.
Le présent dossier, mis à la disposition du public, se compose d’une présentation générale du projet, d’un
résumé de la compatibilité du projet avec le milieu humain et naturel, ainsi que d’un résumé non technique
de la conformité du projet avec l’arrêté ministériel du 29 juillet 2010.

1 Identité du demandeur
Ce dossier est destiné à présenter le projet de la SAS Soirs de Fêtes qui consiste en l’implantation d’un
dépôt d’artifices de divertissement sur la commune de Bondoufle. Le site sera exploité par la SAS SOIRS
DE FETES.

Pétitionnaire et futur exploitant :                    SAS SOIRS DE FETES

Siège social :                                         17/19 rue Gustave Eiffel
                                                       ZI de la Marinière
                                                       91070 Bondoufle

Adresse du projet :                                    rue des Bordes
                                                       91070 Bondoufle

                                   Exercice :           du     Exercice :           du     Exercice :           du
                                   01/01/2015           au     01/01/2016           au     01/01/2017           au
                                   31/12/2015                  31/12/2016                  31/12/2017
 Financier
             Chiffre d’affaires                 1 566 802 €                 1 592 345 €                 1 740 794 €

             Résultat                            166 800 €                   176 745 €                   150 593 €

 Effectifs   Effectif      moyen
                                                          7                           7                           8
             annuel
                                                     6 ETP                       6 ETP                       7 ETP
             Encadrement
                                          (121 chefs de tir)          (121 chefs de tir)          (142 chefs de tir)

             Artificiers                                275                         275                         287

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                          3
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
2 Localisation et présentation du projet
       2.1   Plan de situation

                                 Figure 1: Plan de situation au 1:25 000e

                                                             Rond-Point
                                                            Vert le Grand

                                    Rue des Bordes
                                                                    D31

                                 Figure 2: Plan de localisation au 1:2 500e

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                     4
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
2.2   Présentation du projet
         2.2.1 LE SITE
Le projet consiste en l'aménagement d'un nouveau dépôt de produits d'artifice de divertissement. Le
projet est situé sur un terrain de 6 890 m² (actuellement non aménagé) situé à l’entrée de la zone
d’activité des Bordes à Bondoufle (91070). Il est constitué des parcelles cadastrales 69 et 82.

Le projet comprend la réalisation des aménagements suivants :
    - Une zone de stockage d’explosifs pyrotechniques au nord de la parcelle (cellules de stockage
        pyrotechnique),
    - Un bâtiment (entrepôt et bureaux),
    - Les aires de manœuvre pour poids lourd et les parkings.

Le site sera clôturé sur l’intégralité de sa périphérie, par une clôture en grillage renforcé.
La zone pyrotechnique bénéficie, conformément aux échanges avec le référent sûreté de la Préfecture du
91, de protections spécifiques, notamment vidéosurveillance et portail d’accès spécifique.

                                       Figure 3: Plan masse du projet

         2.2.2 LA ZONE PYROTECHNIQUE
La zone de stockage pyrotechnique a une superficie d’environ 191 m².
Les produits stockés sont des catégories 1.4S, 1.4G et 1.3G (explosifs pyrotechniques).
Ils sont stockés dans 5 cellules de stockage et 1 cellule de contrôle/préparation des commandes et
stockage des déchets dangereux. La quantité totale de matière active est inférieure à 500 kg (150 kg par
cellule de stockage).

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                             5
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
Les cellules de stockage auront une surface de 25m² chacune. La structure et les matériaux des murs et
des portes d’accès auront une tenue au feu de 60 minutes. Le sol sera constitué d’une dalle béton.
.
         2.2.3 LE BATIMENT PRINCIPAL BUREAUX & DEPOT
Le bâtiment principal accueillera les bureaux et l’entrepôt de produits inertes et de matériels. Sa superficie
totale est de 544 m². Les matériaux de construction auront une tenue au feu de 60 minutes.

L’aménagement extérieur comprend l’aire de manœuvre pour les poids-lourds devant accéder à la zone
de stockage de produits pyrotechniques, ainsi que des parkings constitués de 8 places véhicules légers et
2 roues.

        2.3    Classement ICPE
La nomenclature ICPE concernée par l’activité prévue sur le site est la rubrique 4220, au niveau de
l’enregistrement (moins de 500 kg équivalent matière active).

        2.4    Mesures d’évitement et de réduction
La zone de stockage pyrotechnique sera équipée d’un dispositif de protection complémentaire contre les
effets thermiques, constitué d’un merlon entourant la zone de stockage sur 3 côtés, d’une hauteur de
3,60m et dont l’épaisseur sera de 0,90 m à 1,60 m de hauteur et 0,50 m à 3,60 m de hauteur (crête).

Ce merlon est représenté sur la carte des zones d’effets reprise au 4.2. Il sera constitué de terres
provenant majoritairement du site lui-même, en couches successives de terres intercalées avec du feutre
spécial pour maintien des terres de façon à garantir la hauteur de 3,60 m nécessaire pour contenir les
effets en cas d’incident.

La zone de stockage pyrotechnique sera également équipée d’équipements de détection incendie
adéquats et de dispositifs d’alerte.

3 Compatibilité du projet avec le milieu humain et naturel
        3.1    Localisation du site
La commune de Bondoufle se situe à environ 5 km à l’ouest de la ville d’Evry et environ 25 km au sud de
Paris. Elle est intégrée dans l’agglomération Grand Paris Sud.

Le site du projet est situé au sud de la ville de Bondoufle, à proximité des communes de Vert-le-Grand
et du Plessis-Pâté. Il se situe sur les parcelles cadastrales 69 et 82 de la feuille AZ.

        3.2    Etat initial du site
Cf. compléments dossier ICPE

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                   6
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
3.2.1 MILIEU HUMAIN
Le terrain du projet de dépôt est situé sur la commune de Bondoufle (91), dans la zone d’activité des
Bordes. Il est situé à 2,5 km de la N104 et près de 5km de l’autoroute A6.
La zone d’activité des Bordes est située sur d’anciennes terres agricoles (voir Figure 4), urbanisées dès
les années 1990 comme en témoigne la Figure 5.

   Figure 4: Localisation du projet - photo aérienne 1950-1965
                      (source: Géoportail)

                                                                      Figure 5: Vue aérienne - 1999 (source: IAU IDF)

                      Figure 6: Occupation du sol - Evolution entre 1982 et 2012 (source : IAU IDF)

A l’échelle locale, le site s’inscrit au sein d’une zone fortement urbanisée. Sur le site lui-même, aucune
végétation remarquable n’a été identifiée parmi celle présente sur les espaces verts existants.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                               7
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
3.2.2 MILIEU PHYSIQUE
Dans l’Essonne, la densité de foudroiement (Ng) est de 1,7 impacts/an/km² (en France, la densité de
foudroiement varie de 0,5 à 5 selon les départements, la moyenne se situant autour de 1,2
impacts/an/km²).

L Le projet est concerné par les Zones de Répartition des Eaux des nappes de l'Albien-Néocomien et de
la Beauce mais ne présente pas de sensibilité géotechnique particulière.

D’après les informations du Ministère de la Transition écologique et solidaire, le site est concerné par les
risques naturels suivants :
    - Transport de matières dangereuses : canalisation située à plus de 500m du terrain
    - Aléa faible au retrait-gonflement des argiles
Le site n’est soumis à aucun risque naturel reconnu par un PPRN.

        3.2.3 MILIEU NATUREL
Le terrain n’est situé à proximité d’aucun site environnemental sensible :
    - Aucun site du réseau Natura 2000 n’est identifié à proximité immédiate du projet de dépôt. Les
         zones les plus proches du projet se situent à environ 5km au sud (Zone de protection spéciale
         « Marais d’Itteville et de Fontenay-le-Vicomte » et Zone Spéciale de conservation « Marais des
         basses vallées de l’Essonne et de la Juin »)
    - Aucun arrêté Préfectoral de protection de Biotope n’a été recensé à proximité du projet de dépôt.
         La zone la plus proche est située à environ 5km au sud (Marais de Fontenay le Vicomte)
    - Aucune réserve naturelle (nationale ou régionale) n’a été identifiée à proximité du projet de dépôt
         ni à moins de 10km du projet.
    - Une ZNIEFF de type 1 est située à plus de 2 km au nord (« Bois de Saint Eutrope »). Les ZNIEFF
         de type 2 les plus proches sont situées à plus de 5km.
    - Aucune zone importante pour la conservation des oiseaux (ZICO) n’est située à proximité du
         projet de dépôt. La ZICO la plus proche se trouve à environ 5km au sud (Marais de Fontenay le
         Vicomte).
    - Le Parc Naturel Régional le plus proche se situe à plus de 10km (Parc Naturel Régional du
         Gâtinais Français).
Le terrain n’est pas concerné par un plan de prévention des risques naturels ni technologiques

                     Figure 7: Réseau hydrographique et emprises forestières (source : Géoportail)

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                 8
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
3.2.4 ACTIVITES INDUSTRIELLES
Le site est situé dans la Zone d’Activités des Bordes qui compte plusieurs sites industriels et d’activités
de services (voir Figure 8) ainsi que plusieurs ICPE soumises à autorisation.

                                                                                                  Légende
                                                                                                     Sites ICPE

                         Figure 8: Sites industriels et activités de service (source: DRIEE-IF)

        3.3    Compatibilité avec le PLU
Le projet est situé sur la commune de Bondoufle, dans la zone UI du PLU.
La zone UIc, qui comprend le terrain d’assiette du projet, correspond à la ZAC des Bordes ; les
constructions et installations sont à usage industriel.

         3.3.1 OCCUPATIONS ET UTILISATION DU SOL
Le projet ne comprend aucun des types d’occupation ou d’utilisation du sol interdites sur la zone UIc.
L’exploitation du projet, soumis à enregistrement au titre de la rubrique ICPE n°4220, est compatible
avec les activités existantes du secteur.

Le projet comprend des constructions à usage d’entrepôt. Le trafic poids-lourds reste limité (2 à 3 poids-
lourds par semaine maximum). Les voiries internes au projet sont conçues de manière à permettre les
manœuvres et le stationnement des poids-lourds à l’intérieur du site, de façon à ne pas impacter le réseau
viaire du secteur.

         3.3.2 CONDITIONS DE DESSERTE PAR LES VOIES PUBLIQUES ET PRIVEES
Le projet est prévu sur un terrain riverain de deux voies publiques : la RD312 et le rond-point de Vert le
Grand à l’Est et la rue des Bordes au Sud. L’accès au site est prévu sur la rue des Bordes (voie présentant
un trafic moindre que la RD312), au plus loin du rond-point, et qui est dimensionné pour permettre le
passage des poids-lourds et leur accès au site (rayons intérieurs).
Le projet comprend une voirie interne lourde, dimensionnée pour le passage et les manœuvres des poids-
lourds. Le retournement des poids-lourds sera possible à l’intérieur du site.

        3.3.3 CONDITIONS DE DESSERTE PAR LES RESEAUX
Le site sera raccordé aux réseaux publics d’alimentation en eau potable et d’assainissement, et ce
conformément aux règlements des services publics gérés par la Communauté d’Agglomération.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                         9
Version 2 du 7 juillet 2018
DOSSIER DE DEMANDE D'ENREGISTREMENT POUR UNE ICPE - Rubrique 4220 - Les services de l'État dans l ...
Les eaux de pluies seront gérées à la parcelle, avec une surverse dans le réseau public en cas de pluies
exceptionnelles, en conformité avec les demandes de la communauté d’agglomération. Pour cela, un
massif drainant sous la zone centrale en enrobé sera réalisé.

La collecte des eaux usées et pluviales sera réalisée via des réseaux distincts. Le réseau d’eaux pluviales
est dimensionné conformément aux surfaces des voiries imperméabilisées et des bâtiments construits.

8 places sont aménagées sur la zone centrale en enrobé. Du fait de l’activité de l’exploitant (spectacles
pyrotechniques du 14 juillet), un besoin très ponctuel sur 3 jours dans l’année prévoit de pouvoir «
stocker » 55 véhicules utilitaires sur la zone Est du site. Etant donné ce caractère très ponctuel, ces places
ne sont pas de vraies places, juste l’espace en pleine terre, engazonné qui est utilisé. Aucun séparateur
n’est prévu dans le projet.

Les réseaux divers sont prévus en souterrain.
L’enlèvement des ordures ménagères et le tri sélectif seront réalisés selon les dispositions mises en place
par la collectivité compétente. Les déchets liés à l’activité sont traités par une filaire spécifique en marge
des ordures ménagères.

       3.3.4 IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX VOIES ET EMPRISES PUBLIQUES
Les constructions projetées sont en retrait de 4,0 m minimum de la limite de propriété.

       3.3.5 IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS PAR RAPPORT AUX LIMITES SEPARATIVES
Les constructions projetées sont en retrait des limites séparatives comme suit :
    - Le bâtiment de bureaux est implanté à 10,8 m de la limite séparative Ouest,
    - Les cellules de stockage sont implantées à 16,0 m de la limite séparative Nord.

        3.3.6    IMPLANTATION DES CONSTRUCTIONS LES UNES PAR RAPPORT AUX AUTRES SUR UNE MEME
                 PROPRIETE
Les deux bâtiments projetés sur le terrain (entrepôt/bureaux et dépôt d’artifices) sont en retrait l’un de
l’autre de 29,5 m environ.

        3.3.7 EMPRISE AU SOL DES CONSTRUCTIONS
L’emprise au sol des deux bâtiments représente une surface totale de 733 m² soit 10,6% de la surface
totale du terrain (6 890 m²).

        3.3.8 HAUTEUR MAXIMALE DES CONSTRUCTIONS
Les bâtiments présentent une hauteur maximale de 8,10 m.

        3.3.9 ASPECTS EXTERIEUR DES CONSTRUCTIONS ET AMENAGEMENT DE LEURS ABORDS
L’aspect extérieur des constructions est uniforme et harmonieux et s’intègre dans l’environnement local.
Le projet a fait l’objet d’un traitement architectural soigné. Les façades de l’entrepôt seront en bardage
métallique à onde acier pré laqué, coloris noir, avec un sous bassement béton brut et bardage inox. Les
façades des bureaux (RDC) seront en polycarbonate et verre au Rez-de-Chaussée et en bardage en bois
brulé (technique Shou Sugi Ban) à l’étage. Les façades des cellules de stockage (casemates) seront en
enduit ciment ton gris béton.

Le bâtiment de bureaux sera pourvu d’une toiture terrasse.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                  10
Version 2 du 7 juillet 2018
L’entrepôt sera équipé de toitures à pente, en bac acier masquées derrière un acrotère horizontal.
Les cellules de stockage seront équipées d’une toiture monopente.

L’ensemble des façades des bâtiments (y compris les façades latérales et postérieures) sera traité selon
le même concept architectural.

Le terrain sera entièrement clos par une clôture en grillage renforcé.

        3.3.10 ESPACES LIBRES ET PLANTATIONS
Les espaces libres seront engazonnés et plantés à l’aide d’arbres de hautes tiges dans les proportions
exigées (2 arbres de haute tige pour 100 m² et 20% de la surface libre en arbustes dont 50% d’essences
persistantes).

Le projet intègre l’aménagement paysager des aires de stationnement conformément aux dispositions du
PLU dans la limite de la surface disponible et des aménagements nécessaires pour le projet (soit 1 arbre
de haute tige pour 4 places de stationnement). Le site compte 8 places de stationnement véhicules légers
en enrobé devant le bâtiment de bureaux, le reste des places (55) étant utilisées seulement trois jours
par an, reste en pleine terre engazonnée, mais constitue une zone impossible à planter. Il en est de même
pour la zone d’effet thermique située autour des cellules de stockage, zone dans laquelle aucune
végétation ne peut être plantée. Celle-ci intègre la zone emprise par le merlon de terre aux 3 côtés de la
façade ouvrante desdites cellules.

        3.4     Compatibilité du projet avec les plans, schémas, programmes

L’analyse de la compatibilité du projet avec les plans, programmes et schémas mentionnés à l’article
R122-17 du Code de l’environnement a été examinée.

        3.4.1    SCHEMA DIRECTEUR D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX (SDAGE) DU BASSIN SEINE-
                 NORMANDIE DE 2009
Les éléments clés à retenir sont les suivants :
    - Limitation au maximum du ruissellement des eaux pluviales du terrain vers le réseau public en
        réduisant au maximum la surface imperméabilisée (66% de la surface totale du terrain ne sera
        pas imperméabilisée) ;
    - Rejet d’eaux usées uniquement domestiques ;
    - Raccordement aux réseaux d’eaux usées et pluviales selon les dispositions prescrites par les
        gestionnaires ;
    - Equipement du réseau d’eaux pluviales d’une vanne d’isolement avant raccordement au réseau
        public ;
    - Pas d’émission de substances dangereuses dans les eaux superficielles.

        3.4.2    SCHEMA D’AMENAGEMENT ET DE GESTION DES EAUX (SAGE) DE LA NAPPE DE BEAUCE DE
                 2013
Les principales conclusions sont les suivantes :
    - Rejet d’eaux usées uniquement domestiques, envoyées directement dans le réseau public d’eaux
        usées ;
    - Aucun rejet dans le milieu naturel.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                              11
Version 2 du 7 juillet 2018
3.4.3    PLAN REGIONAL D’ELIMINATION DES DECHETS DANGEREUX (PREDD) D’ILE-DE-FRANCE DE
                 2009
Les principales conclusions sont les suivantes :
    - Enlèvement des ordures ménagères et tri sélectif réalisés selon les dispositions mises en place
        par la collectivité compétente ;
    - Réduction des déchets à la source, valorisation des déchets non dangereux et traitement des
        déchets dangereux via une filière adaptée ;
    - Suivi des déchets industriels et dangereux grâce aux bordereaux de suivi des déchets.

        3.4.4    PLAN REGIONAL D’ELIMINATION DES DECHETS MENAGERS ET ASSIMILES (PREDMA) ILE-DE-
                 FRANCE 2009
Les principales conclusions sont les suivantes :
    - Ordures ménagères générées par le site principalement liées aux locaux sanitaires et sociaux
        prévus sur le site ;
    - Réalisation du tri sélectif selon les dispositions mises en place par la collectivité compétente ;
    - Traitement des déchets verts par compostage privilégié.

        3.4.5   PLAN REGIONAL D’ELIMINATION DES DECHETS D’ACTIVITES DE SOINS (PREDAS) ILE-DE-
                FRANCE DE 2009
Non concerné

        3.4.6    PLAN REGIONAL DE PREVENTION ET DE GESTION DES DECHETS DE CHANTIERS (PREDEC) ILE-
                 DE-FRANCE DE 2015
Les principales conclusions sont les suivantes :
    - Réalisation du merlon de terre prévu autour de la zone de stockage d’artifices à partir de la terre
        issue des remblais existants sur le terrain ;
    - Choix de matériaux de qualité (bardage acier galvanisé avec sous-bassement en béton et bardage
        inox pour l’entrepôt) et innovants (bardage bois brûlé – technique Shou Sugi Ban- à l’étage des
        bureaux) dans la conception du projet.

        3.4.7 PLAN DE PROTECTION DE L’ATMOSPHERE (PPA) ILE-DE-FRANCE DE 2017
Principales actions applicables :
    - Limitation des déplacements au strict nécessaire (développement du télétravail, de la
        visioconférence, etc.) ;
    - Utilisation de véhicules plus propres par le renouvellement progressif de la flotte et la négociation
        des mêmes objectifs pour les véhicules de location ;
    - Groupage des commandes pour limiter le transport de marchandise et l’usage de la messagerie.

       3.4.8    SCHEMA DEPARTEMENTAL DES CARRIERES
Sans objet

        3.4.9   PROGRAMMES D’ACTION POUR LA PROTECTION DES EAUX CONTRE LA POLLUTION PAR LES
                NITRATES
Sans objet

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                               12
Version 2 du 7 juillet 2018
3.5    Incidence du projet sur l’environnement
        3.5.1 SENSIBILITE ENVIRONNEMENTALE DU PROJET
Le projet n’est concerné par aucun des cas suivants :
        ZNIEFF de type I ou II, zone de montagne, zone couverte par un arrêté de biotope, commune
        littorale, parc national, parc naturel marin, réserve naturelle, zone de conservation halieutique,
        parc naturel régional, zone humide, commune couverte par un plan de prévention des risques
        naturels (PPRN) ou technologiques (PPRT), site ou sol pollué, périmètre de protection rapproché
        d’un captage d’eau, site inscrit.

Le projet n’est pas situé à proximité d’un site classé ou d’un site Natura 2000.

Le projet est concerné par le Plan de Prévention du Bruit dans l’Environnement du réseau routier national
dans le département de l’Essonne dont le trafic annuel est supérieur à 3 millions de véhicules (approuvé
le 25 avril 2016 par arrêté préfectoral 2016-DDT-SE n°449).
Le projet est également concerné par les Zones de Répartition des Eaux des nappes de l'Albien-
Néocomien et de la Beauce.

         3.5.2 EFFETS DU PROJET SUR L’ENVIRONNEMENT ET LA SANTE HUMAINE
Les incidences du projet sont les suivantes :
    - Prélèvements en eau pour la consommation d’eau pour les besoins sanitaires uniquement :
         alimentation en eau potable depuis le réseau public ;
    - Risques technologiques : présence de 15 ICPE sur la commune de Bondoufle, pas de PPRT
         approuvé
    - Déplacements domicile/travail des salariés permanents et visiteurs (environ 10 allers/retours en
         véhicule léger par jour) et fret routier (3 poids-lourds par semaine). Les nuisances sonores sont
         considérées comme négligeables au regard du trafic routier dans la ZA des Bordes et au droit de
         la RD312.
    - Rejet d’eaux usées de type domestique uniquement.
    - Les déchets pyrotechniques seront stockés dans une cellule dédiée de la zone de stockage
         pyrotechnique et éliminés via une filière de traitement adaptée.

Les dispositifs constructifs (présentés au 2.2.2) et les mesures d’évitement et de réduction (présentées
au 2.4) garantissent l’absence d’effets dangereux hors des limites de propriété du site en cas d’incendie
au droit de la zone de stockage pyrotechnique.

4 Conformité du projet avec l’arrêté ministériel du 29 juillet 2010
Relatif aux prescriptions générales applicables aux installations soumises à enregistrement sous la
rubrique 4220
        4.1    Analyse de la conformité du projet à l’arrêté ministériel du 29 juillet 2010

                             Prescriptions                             Dispositions site     Conformité
 1. Dispositions générales

 Définitions                                                                   -                  -

 Au sens de la présente annexe, on entend par :

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                              13
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                               Dispositions site    Conformité
 « Site » : zone où aucune personne étrangère à l’exploitation de
 l’installation n’a libre accès.
 « Timbrage » : masse maximale de matière active autorisée.
 « Réaction quasi simultanée » : réaction en chaîne de plusieurs
 masses de matière active engendrant des effets similaires à ceux qui
 seraient engendrés par la réaction d’une masse égale à la somme des
 masses ayant réagi.
 « Fractionnement » : division pérenne et garantie dans le temps par
 tout moyen contrôlable du stockage des produits en plusieurs parties
 et permettant d’éviter toute réaction explosive quasi simultanée
 entre ces parties.
 « Découplage » : disposition ou dispositif mis en place pour éviter
 toute réaction explosive quasi simultanée entre deux charges
 identifiées.
 « Réaction et résistance au feu » : ces définitions sont celles figurant
 dans les arrêtés du 21 novembre 2002, du 22 mars 2004 et du 14
 février 2003 susvisés.
 « Locaux connexes » : locaux présents à proximité de l’installation et
 nécessaires à son exploitation.
 « Front de neige » : espace plat ou en faible pente, servant d’aire de
 réception à un ensemble de pistes et de départ de remontées
 mécaniques et sur lequel les pratiquants se déplacent à faible vitesse.
 « Opération » : toute action impliquant une manipulation de produits
 telle que le chargement, déchargement, reconditionnement, etc.
 1.1. Conformité de l’installation au dossier d’enregistrement

 L’installation est implantée, réalisée et exploitée conformément aux
 plans et autres documents joints à la demande d’enregistrement.                 Procédure
                                                                            d’enregistrement en       -
 L’exploitant énumère et justifie en tant que de besoin toutes les                 cours
 dispositions prises pour la conception, l’implantation, la construction
 et l’exploitation des installations afin de respecter les prescriptions
 du présent arrêté.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                  14
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                        Dispositions site       Conformité
                                                                               Dossier ICPE à établir,
                                                                               tenir à jour et mettre à
                                                                                    disposition de
                                                                                   l’inspection des
                                                                                installations classées,
                                                                                     comprenant :

                                                                                -Dossier de demande
                                                                                   d’enregistrement,
 1.2. Dossier installation classée
                                                                               -Arrêtés préfectoraux
                                                                                    relatifs aux ICPE,
 L’exploitant établit et tient à jour un dossier comportant les
                                                                              -Echanges avec la DRIEE
 documents suivants :
                                                                                  (notifications, etc),
 - une copie des demandes administratives effectuées et des dossiers
                                                                                -Registre des stocks,
 qui les accompagnent ;
                                                                                 -Plan des stockages,
 - ces dossiers tenus à jour et datés en fonction des modifications
                                                                                -Plan d’intervention à        Oui
 apportées à l’installation ;
                                                                              destination des secours,
 - tout acte administratif pris en application de la réglementation des
                                                                              -Cartographie des zones
 installations classées et relatif à l’installation ;
                                                                                         d’effets,
 - les différents documents prévus par la présente annexe.
                                                                                 -Modes opératoires,
                                                                                       -Consignes
 Ce dossier est tenu à la disposition de l’inspection des installations
                                                                              d’exploitation (entretien,
 classées.
                                                                                maintenance, gestion
                                                                                      des déchets),
                                                                                -Consignes d’urgence
                                                                              (mise en sécurité, alerte,
                                                                                 moyens de première
                                                                                   intervention, etc).
                                                                                      -Toute pièce
                                                                               mentionnée à l’annexe I
                                                                              de l’arrêté du 29/07/10
 1.3. Intégration dans le paysage

 L’exploitant prend les dispositions appropriées qui permettent
 d’intégrer l’installation dans le paysage.
                                                                               Un contrat d’entretien
                                                                               paysager du site sera
 L’ensemble des installations est maintenu propre et entretenu en                                             Oui
                                                                                   prévu avec un
 permanence.
                                                                               prestataire spécialisé.
 Les abords de l’installation, placés sous le contrôle de l’exploitant,
 sont aménagés et maintenus en bon état de propreté. Les éventuels
 émissaires de rejet et leur périphérie font l’objet d’un soin particulier.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                           15
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                   Dispositions site         Conformité
 2. Risques
 2.1. Généralités
                                                                              La zone de stockage
 2.1.1. Surveillance de l’installation
                                                                           d’explosifs sera délimitée
                                                                               sur 3 côtés par un
 Les opérations se font sous la surveillance permanente, directe ou
                                                                            merlon de 3,60 mètres
 indirecte, d’une personne nommément désignée par l’exploitant et
                                                                                  de hauteur.
 ayant une connaissance de la conduite de l’installation et des dangers
                                                                           Le site sera entièrement
 et inconvénients que son exploitation induit ainsi que des produits
                                                                           clos par une clôture (> 2
 utilisés ou stockés dans l’installation. Les personnes étrangères à
                                                                             m) périphérique et un          Oui
 l’établissement n’ont pas l’accès libre aux installations.
                                                                                portail sécurisé.
                                                                            Les cellules de stockage
 En dehors des heures où des opérations ont lieu dans l’installation,
                                                                               d’explosifs seront
 celle-ci est fermée à clé et une surveillance est mise en place afin de
                                                                           accessibles aux engins de
 permettre notamment sa mise en sécurité, la transmission de l’alerte
                                                                              services de secours.
 aux services de secours ou d’urgence compétents ainsi que leur
                                                                             Le site sera éclairé et
 accueil par une personne compétente dans un délai compatible avec
                                                                                 vidéosurveillé.
 leurs délais d’intervention, notamment pour leur permettre l’accès en
 cas de besoin.
 2.1.2. Clôture

 Une clôture est installée sur le site afin de signaler l’interdiction
 d’accès dans les zones d’effets Z1 et Z2 définies par l’arrêté du 20
 avril 2007 susvisé. Cette clôture est maintenue en bon état, lequel
 est garanti par des contrôles périodiques. Cette clôture n’est pas        Les zones d’effets Z1 et
 requise dans le cas où les zones précitées sont contenues dans le(s)        Z2 sont circonscrites à
 bâtiment(s) de l’installation.                                            l’intérieur des cellules de
                                                                             stockage (murs REI60
 Cette clôture est artificielle, résistante et d’une hauteur minimale de    de 3,60 m de hauteur).
                                                                                                            Oui
 2 mètres.
                                                                           Le site sera entièrement
 Cette clôture peut être confondue avec la clôture exigée au titre du      clos par une clôture (> 2
 chapitre I de l’arrêté du 13 décembre 2005 susvisé dès lors que cette       m) périphérique et un
 dernière respecte les dispositions et objectifs fixés par le présent           portail sécurisé.
 point.

 Les conditions d’application du présent point aux stockages
 d’explosifs en stations de sports d’hiver sont précisées au point 5.1
 de la présente annexe.
 2.1.3. Entretien de l’installation
                                                                               Les locaux et les
 Les locaux sont maintenus propres et régulièrement nettoyés,                installations seront
 notamment de manière à éviter les amas de matières dangereuses             maintenus propres par
 ou polluantes et de poussières. Le matériel de nettoyage est adapté          une entreprise de             Oui
 aux risques présentés par les produits et poussières. Toutes les          nettoyage spécialisée ou
 précautions sont notamment prises pour enlever toute trace de             par le personnel SOIRS
 matière active ou toute composition dangereuse tombée à terre ou                 DE FETES.
 souillant les parois.
 Par ailleurs, du fait des risques d’incendie, les abords immédiats des
                                                                              Le débroussaillage et
 bâtiments pyrotechniques et des zones pyrotechniques ainsi que les
                                                                           l’évacuation des déchets         Oui
 merlons de terre et les stockages recouverts de terre sont
                                                                           verts au droit du merlon
 débroussaillés et débarrassés de toute matière combustible (herbes

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                         16
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                       Dispositions site          Conformité
 sèches, etc.) et les produits utilisés pour ces opérations sont de            sera prévu au contrat
 nature telle qu’ils ne peuvent provoquer des réactions dangereuses            d’entretien paysager.
 avec les matières présentes dans les installations.

 Les remblais employés à la construction de dépôts enterrés ou
 merlonnés ne sont pas susceptibles de s’échauffer spontanément.
 2.2. Implantation
 2.2.1. Distances d’éloignement
                                                                                 Absence de locaux
 2.2.1.1. Installations nouvelles                                             d’habitation ou occupés          Oui
                                                                              par des tiers sur le site
 L’installation ne se situe pas au-dessus ou au-dessous et n’est pas
 mitoyenne de locaux habités ou occupés par des tiers.
 Pour les installations de stockages d’explosifs situés dans les réserves
 attenantes des établissements recevant du public mentionnées au
                                                                               Absence d’ERP sur le            Non
 point 5.2 de la présente annexe, les tiers mentionnés au premier
                                                                                      site                   concerné
 alinéa du présent point n’incluent pas les tiers présents dans
 l’établissement recevant du public auquel est attenante l’installation.
 L’installation est implantée à une distance minimale des limites du
 site (distance d’éloignement) calculée de sorte que les dispositions
                                                                                   Zones Z1 et Z2
 suivantes soient respectées :
                                                                                   contenues dans              Oui
                                                                                  l’enceinte du site
 1. Les zones d’effets Z1 et Z2 définies par l’arrêté du 20 avril 2007
 susvisé sont contenues dans l’enceinte du site.
 2. La zone d’effets Z3 définie par l’arrêté du 20 avril 2007 susvisé ne
 touche ni les voies routières où le trafic est compris entre 200 et 2
                                                                               Zone Z3 contenue dans
 000 véhicules par jour autres que celles nécessaires à la desserte ou
                                                                              l’enceinte de site (voiries      Oui
 à l’exploitation de l’installation, ni le tracé des remontées mécaniques
                                                                                   non impactées)
 situées dans les stations de sports d’hiver, ni les installations
 mentionnées aux deux alinéas suivants.
 3. La zone d’effets Z4 définie par l’arrêté du 20 avril 2007 susvisé ne
 touche ni les constructions à usage d’habitation et les zones
 destinées à l’habitation, ni les locaux occupés par des tiers (à
 l’exclusion des locaux connexes à l’installation), ni les établissements
 recevant du public, ni les gares de départ et d’arrivée des remontées
 mécaniques, les fronts de neige et les jardins d’enfants implantés sur
                                                                              Zone Z4 contenue dans
 neige dans les stations de sports d’hiver, ni les voies ferrées ouvertes
                                                                                  l’enceinte de site
 au trafic de voyageurs, les voies routières où le trafic est supérieur à
                                                                              (habitations, ERP, voies
 2 000 véhicules par jour autres que celles nécessaires à la desserte                                          Oui
                                                                                ferrées voyageurs et
 ou à l’exploitation de l’installation, ni les infrastructures dont la mise
                                                                                 voies routières non
 hors service prolongée en cas d’accident pyrotechnique serait
                                                                                      impactées)
 dommageable pour la collectivité (installations non enterrées
 d’alimentation ou de distribution d’eau, d’énergie telles que réseaux
 électriques sous haute et moyenne tension, réservoirs et conduites
 de produits inflammables, ensembles de production et de
 transmission d’énergie pneumatique, etc.), ni les installations
 mentionnées à l’alinéa suivant.
 4. La zone d’effets Z5 (ou la zone d’effets Z4 dans le cas où les
                                                                              Zone Z5 contenue dans
 dispositions constructives permettent de considérer que les
                                                                              l’enceinte de site (lieux        Oui
 personnes mentionnées ci-après ne sont en réalité pas exposées aux
                                                                                 de rassemblements,
 effets « indirects par bris de vitre ») définie par l’arrêté du 20 avril

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                               17
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                    Dispositions site      Conformité
 2007 susvisé ne touche pas les lieux de grands rassemblements                 EHPAD, IGH non
 ponctuels de personnes, les agglomérations denses, les lieux de                  impactés)
 séjour de personnes vulnérables et les structures particulièrement
 sensibles à la surpression, telles qu’immeubles de grande hauteur ou
 formant mur rideau.
                                                                            Absence de PPRT sur la
 5. Les effets dominos de toute installation, équipement ou bâtiment
                                                                            commune de Bondoufle
 externe au site, présentant un risque caractérisé d’explosion ou                                        Oui
                                                                                selon DDRM de
 d’incendie ne touchent pas l’installation.
                                                                              l’Essonne de 2008
 En complément des dispositions précédentes, les installations de
 stockages d’explosifs situés dans les réserves attenantes des
 établissements recevant du public mentionnées au point 5.2 de la
 présente annexe sont implantées de telle sorte que :
                                                                             Absence d’ERP sur le        Non
 - les zones d’effets Z1 à Z5 définies par l’arrêté du 20 avril 2007
                                                                                    site               concerné
 susvisé ne touchent pas l’espace de vente de l’établissement ;
 - les zones d’effets Z1 à Z4 définies par l’arrêté du 20 avril 2007
 susvisé ne touchent pas les zones accessibles au public, notamment
 les parkings.
 La détermination des effets susmentionnés tient compte entre
 autres :
 - des quantités maximales susceptibles d’être concernées par une
 réaction explosive quasi simultanée ;
 - des quantités maximales susceptibles d’être présentes dans
 l’installation (zones de stockage des déchets incluses) ;
 - de tous les effets redoutés (surpression, projections, flux thermique,
 émanations toxiques) suivant les produits susceptibles d’être
 présents en tenant compte, le cas échéant, des moyens de protection
 mis en place ;                                                             Règles respectées dans
 - des conditions d’activité, qu’elles relèvent du fonctionnement                le cadre de la
                                                                                                         Oui
 normal ou du fonctionnement dégradé ;                                      modélisation de la zone
 - de la règle suivante : dans le cas d’un local abritant des produits de           d’effets
 plusieurs divisions de risque de la classe 1, les interdictions de
 stockage en commun étant respectées conformément à l’annexe III
 du présent arrêté, les effets sont calculés comme si la totalité des
 produits appartenait à la division conduisant aux zones d’effets les
 plus étendues ;
 - des effets engendrés par les installations, équipements ou
 bâtiments internes au site, présentant un risque caractérisé
 d’incendie ou d’explosion, dans le cas où celles-ci sont touchées par
 les effets dominos engendrés par l’installation.
 2.2.1.2. Installations existantes

 1. Lorsque les distances d’éloignement mentionnées au point 2.2.1.1
 ne sont pas respectées par une installation existante, l’exploitant
 effectue des fractionnements ou réduit ses stockages jusqu’au
                                                                                                         Non
 respect de ces dispositions.                                               Installations nouvelles
                                                                                                       concerné
 2. L’exploitant transmet au préfet un bilan de la conformité de son
 installation et, le cas échéant, l’échéancier des mesures qu’il prévoit
 pour sa mise en conformité dans les délais prévus à l’annexe II du
 présent arrêté.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                         18
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                      Dispositions site        Conformité
                                                                              Distance minimale entre
 2.2.2. Implantation interne                                                         installations
                                                                                 pyrotechniques de
 Lorsque les produits explosifs présents dans l’installation peuvent           4 mètres (0,5.Q1/3)
 présenter un régime de décomposition rapide (de type détonation),              sans protection. Les
 les distances d’isolement entre deux bâtiments ou installations                murs coupe-feu des
 pyrotechniques respectent a minima les distances (en mètres au               cellules (REI 60 et 3,60
 niveau du sol, en terrain plat et sans protection particulière et où Q            m de hauteur)
 représente la masse nette de matière explosible exprimée en kg) de             permettent que les
 0,5.Q1/3 et de 2,4.Q1/3 s’il y a un risque de projections.                   cellules soient accolées.       Oui

 L’exploitant s’assure en permanence du maintien des conditions de              Les matières et objets
 manipulation, de stockage et d’environnement qui ont été retenues             de la division de risque
 pour la détermination des distances d’éloignement et d’isolement.            1.3 présentent un risque
                                                                               léger de projection. Les
 Les distances d’éloignement prévues aux points 2.2.1 et 2.2.2 sont           matières et objets de la
 respectées entre les éléments internes aux limites du site pendant           division de risque 1.4 ne
 toute la durée d’exploitation.                                                  donnent pas lieu à la
                                                                              projection de fragments.
                                                                               Signalisation claire des
 2.2.3. Voies de circulation internes
                                                                                   voiries internes
                                                                                 notamment pour les
 Les voies de circulation et d’accès aux bâtiments sont clairement
                                                                              opérations de livraison /
 définies et délimitées. Les bâtiments sont clairement signalés et la
                                                                                     chargement.
 signalétique mise en place sur le site évite toute confusion et toute
 manœuvre non prévue par un véhicule de livraison.
                                                                              Zone de déchargement
                                                                              entourée du merlon sur
 Ces voies sont implantées et aménagées en tenant compte des
                                                                                deux côtés et du mur          Oui
 hypothèses retenues dans le calcul des zones d’effets définies au
                                                                               coupe-feu de la cellule
 point 2.2.1 de la présente annexe, notamment, le cas échéant,
                                                                              déchets/commande sur
 l’éventuel découplage prévu entre les véhicules de livraison et de
                                                                              un côté (PL stationnant
 transports internes et les bâtiments de stockage. Leur implantation
                                                                               en marche arrière avec
 permet d’éviter également toute transmission d’une explosion ou la
                                                                              ouverture des portes de
 propagation rapide d’un incendie des produits transportés à des
                                                                               chargement orientées
 produits situés dans des bâtiments autres que celui de départ et celui
                                                                                vers le merlon vers le
 d’arrivée.
                                                                                    Nord-Ouest)
 2.3. Construction – Accessibilité
 2.3.1. Accessibilité au site

 L’installation dispose en permanence au moins d’un accès pour                 Accès au site depuis la
 permettre l’intervention des services de secours ou d’urgence                voirie publique accessible
 compétents.                                                                    aux engins de secours         Oui
                                                                                   (voirie portante
 Au sens de la présente annexe, on entend par « accès à l’installation         dimensionnée pour PL)
 » une ouverture reliant la voie de desserte ou publique et l’intérieur
 du site suffisamment dimensionnée pour permettre l’entrée des
 engins de secours et leur mise en œuvre.
 Les véhicules dont la présence est liée à l’exploitation de l’installation     Terrain aménagé de
 stationnent sans occasionner de gêne pour l’accessibilité des engins            manière à pouvoir            Oui
 des services de secours ou d’urgence depuis les voies de circulation         accueillir simultanément

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                           19
Version 2 du 7 juillet 2018
Prescriptions                                     Dispositions site        Conformité
 externes à l’installation, même en dehors des heures d’exploitation et       2 PL sans gêne de la
 d’ouverture de celle-ci.                                                      circulation interne
 Les conditions d’application du présent point aux stockages                  Site non implanté au
                                                                                                            Non
 d’explosifs en stations de sports d’hiver sont précisées au point 5.1        sein d’une station de
                                                                                                          concerné
 de la présente annexe.                                                           sports d’hiver
                                                                             Spécificités des cellules
 2.3.2. Structure des bâtiments
                                                                             de stockage (exigences
                                                                                CCTP Travaux) :
 Les bâtiments abritant les installations présentent les
                                                                              -Matériaux de classe
 caractéristiques de réaction et de résistance au feu minimales
                                                                                      Bs2d0.
 suivantes, à l’exception des éventuelles surfaces de décharge :
                                                                                - Structure R 60.
 - matériaux : Bs2d0 ;                                                                                      Oui
                                                                            - Murs et portes REI 60.
 - structure : R 15 ;
                                                                            - Toitures et couverture
 - murs extérieurs : REI 15 ;
                                                                              de classe Croof (t3),
 - murs séparatifs : REI 15 ;
                                                                            - Skydomes/fenêtres de
 - portes et fermetures : REI 15 ;
                                                                                    classe d0,
 - toitures et couvertures de toiture C roof (t3).
                                                                            - Plafond à 2,60 m min.
 Des surfaces de décharge (toiture, façade) peuvent être prévues sous
 réserve que les distances calculées en application du point 2.2.1 de la
 présente annexe en tiennent compte. Elles sont conçues et installées
                                                                               Toiture légère des
 de manière à ne pas diminuer les caractéristiques de réaction et de                                        Oui
                                                                                    cellules
 résistance au feu des installations minimales susmentionnées. Elles
 sont implantées de façon à réduire au minimum les risques d’impact
 liés à leur projection.
 Les ouvertures effectuées dans les éléments séparatifs (passage de
 gaines et canalisations, de convoyeurs) sont munies de dispositifs            Portes des cellules
                                                                                                            Oui
 assurant un degré coupe-feu équivalent à celui exigé pour ces                       REI60
 éléments séparatifs.
                                                                                Les justificatifs de
                                                                              résistance au feu des
                                                                                    matériaux de
 Les justificatifs attestant des propriétés de résistance au feu sont
                                                                               construction seront
 conservés et tenus à la disposition de l’inspection des installations                                      Oui
                                                                            conservés par SOIRS DE
 classées.
                                                                                 FETES et tenus à
                                                                                    disposition de
                                                                                l’inspection des IC.
 Les matériaux utilisés pour l’éclairage naturel ne produisent pas, lors       Cf. exigences CCTP
                                                                                                            Oui
 d’un incendie, de gouttes enflammées.                                            Travaux ci-avant
 Pour les installations de stockages d’explosifs situés dans les réserves
 attenantes des établissements recevant du public mentionnées au
 point 5.2 de la présente annexe, en complément des dispositions
                                                                             Absence d’ERP sur le           Non
 susmentionnées, le mur séparant la partie de l’établissement où du
                                                                                    site                  concerné
 public est présent et la réserve répond au critère de résistance
 minimal REI 120, sauf dans le cas où les zones d’effets mentionnées
 au point 2.2.1 de la présente annexe ne touchent pas celui-ci.
 2.3.3. Locaux de stockage
 (Arrêté du 11 mai 2015, article 17 2°)                                           Artifices de
                                                                            divertissement stockés          Oui
 Les produits explosifs sont stockés dans des locaux strictement             dans cellules dédiées
 réservés à ces produits.

Soirs de Fêtes – Demande d’enregistrement                                                                            20
Version 2 du 7 juillet 2018
Vous pouvez aussi lire