Forum Hydromet et Plateforme Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) de la CEDEAO - September 19-21, 2018

 
Forum Hydromet et Plateforme
               Réduction des Risques
               de Catastrophes (RRC)
               de la CEDEAO
                                 September 19–21, 2018

ECOWAS_CVR_French_50084.indd 3                           4/25/19 11:32 AM
LA PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE
                                   CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO

                                                         FORUM
                                                  HYDRO-MÉTÉOROLOGIQUE
                                                      DE LA CEDEAO
                                                     19–21 septembre 2018

                                                   Proces-Verbal

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 1                             4/30/19 6:39 AM
Publié par :
             La Commission Économique des États d’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO)
             Direction des Affaires humanitaires et sociales
             Commission de la CÉDÉAO
             101 Yakubu Gowon Crescent
             Abuja, Nigeria
             Octobre 2018

             Avis de non-responsabilité

             Le compte rendu du Forum Hydromet et Plateforme Réduction des Risques de Catastrophes (RRC) de la
             CÉDÉAO est une publication de la Commission de la CÉDÉAO, avec les contributions du gouvernement de
             Côte d’Ivoire, de l’Organisation météorologique mondiale, de l’AMCOMET, de la Banque mondiale, de la
             Banque africaine de développement, de l’Union européenne, de l’UNISDR, du PNUD, du PAM, de l’AFD, du
             WASCAL, de l’ACMAD, du CILSS et de la Commission de l’Union africaine (« partenaires contributeurs »).

             Le Forum Hydromet et la Plateforme RRC de la CÉDÉAO se sont notam-
             ment appuyés sur la composante du Résultat 2 du programme de Renfor-
             cement de la résilience aux aléas naturels dans les régions, les pays et les
             communautés d’Afrique subsaharienne, une initiative du Groupe d’États
             d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique, financée par l’Union européenne et
             mise en œuvre par la Banque mondiale/Facilité mondiale pour la préven-
             tion des risques de catastrophes et le relèvement (GFDRR).

             Le Forum Hydromet et la Plateforme RRC ne constituent pas nécessairement les vues ou les recommanda-
             tions formelles des partenaires contributeurs ou de leurs États membres.

             Les constatations, conclusions et recommandations exprimées dans le procès-verbal ne garantissent pas
             l’exactitude des données figurant dans cette œuvre. Les frontières, couleurs, dénominations et autres infor-
             mations indiquées sur toute carte de cette publication n’impliquent aucun jugement de la part des parte-
             naires contributeurs concernant le statut juridique de tout territoire ni l’approbation ou l’acceptation de
             telles frontières.

             Droits et permissions

             Le contenu de cette œuvre est protégé par le droit d’auteur. Cette œuvre peut être reproduite à des fins non
             commerciales, en totalité ou en partie, à condition d’en mentionner la source.

             Les actes du Forum of Hydro-Meteorologique de la Plateforme RRC de la CEDEAO ont été réalisés et révisés
             par : Adama Bamba, Zirra Banu, David Cheney, Carl Dingel, Alima Djuma, Gerald Fukuor, Malam Soumaila
             Ibrahim, Malan Ketcha Armand Kablan, Kouakou Valentin Koffi, Kouakou Kouadio, Bossombra Kouame,
             Thembi Kumapley, Jean Baptiste Migraine, Toure N’Datchoh, Salomon Mawenami Obahoundje, Prashant
             Singh, and Josephine Wilson.

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 2                                                                             5/22/19 12:18 PM
Avant-Propos

                    Au cours des trois dernières décennies, plus de 75% de la population de l’Afrique de l’Ouest a vécu dans des
                    zones touchées au moins une fois tous les deux ans par les inondations, les tempêtes de sable et la sécheresse.
                    Avec le changement climatique, les catastrophes hydrométéorologiques sont susceptibles de se produire fré-
                    quemment et plus sévèrement. En outre, la plupart des pays de la région disposent de ressources et de capa-
                    cités limitées pour investir dans les services liés au climat et aux catastrophes et ne disposent que de peu de
                    moyens financiers pour financer les activités de secours et de redressement après une catastrophe majeure.

                    De nombreux pays d’Afrique de l’Ouest ne disposent pas encore de capacités météorologiques et hydrolo-
                    giques suffisantes pour collecter, traiter et diffuser des informations sur le climat et des alertes précoces aux
                    communautés vulnérables. Ceci est l’objet de l’appel lancé pour la modernisation et pour l’amélioration
                    des services hydrologiques et météorologiques dans nos États membres respectifs. Tous ces défis sont encore
                    aggravés par l’absence de données et d’informations adéquates et fiables en temps réel sur les catastrophes et
                    le climat pour une meilleure planification et une prise de décision. Il en résulte un besoin urgent d’améliorer
                    les informations météorologiques, hydrologiques et climatiques ainsi que les conseils pour éclairer la plani-
                    fication de l’adaptation en vue de renforcer la résilience des communautés et des économies de la région au
                    changement climatique et aux catastrophes.

                    Ces dernières années, la CEDEAO a joué un rôle plus important dans l’intégration des initiatives régionales
                    sur la réduction des risques de catastrophes par le biais de diverses politiques, stratégies et plans d’action,
                    notamment : la Politique de réduction des risques de catastrophes et Plan Action 2015–2030, la Politique de
                    l’environnement, la Politique agricole, la Politique de gestion des ressources en eau, la Stratégie de l’alerte
                    précoce. En outre, la CEDEAO a adopté en 2017 le programme de météorologie de la CEDEAO, dont la mise
                    en œuvre comblera les lacunes en capacités hydrométéorologiques de la région et conduira à l’amélioration
                    de services climatologiques précis et adaptés.

                    Ces politiques, stratégies et plans d’actions sont alignés sur l’Agenda africain 2063, les objectifs de dévelop-
                    pement durable et le Programme d’action pour la mise en œuvre du Cadre Mondial pour les services clima-
                    tologiques à l’échelle mondiale et nationale, ainsi que du Cadre de Sendai pour la réduction des risques de
                    catastrophes, l’Accord de Paris sur les changements climatiques.

                    Dans le cadre de la consolidation de ses efforts des dernières années, la CEDEAO a organisé avec le soutien
                    de la Banque mondiale, le Forum Hydromet pour l’Afrique de l’Ouest et la plateforme sous régionale de
                    réduction des risques de catastrophe dans le cadre du projet « Renforcement des capacités des Communautés
                    Economiques Régionales africaines et des Etats Membres dans la coordination, la planification et le conseil
                    politique pour la réduction des risques de catastrophes », financée par l’ACP-UE.

                    Le forum a fait l’objet de présentations clés et de partage de bonnes pratiques du secteur privé, du monde
                    universitaire, de la société civile, des médias et d’autres parties prenantes non étatiques et d’organisations
                    de bassins hydrographiques. Les résultats de ces engagements démontrent clairement la nécessité de leur
                    pleine et active participation à l’amélioration et à la modernisation des services hydrométéorologiques et de
                    réduction des risques de catastrophes en Afrique de l’Ouest.

                                          FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   iii

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 3                                                                                              4/30/19 6:39 AM
Avant-Propos

             Ce forum constitue une bonne initiative qui créera une plateforme visant à renforcer et à soutenir les services
             de météorologie, d’hydrologie et de gestion des catastrophes afin de contribuer aux initiatives et programmes
             de la région pour une amélioration de l’adaptation au changement climatique et celle de la résilience du
             développement économique et social en Afrique de l’Ouest. Merci à tous les partenaires et participants qui
             ont contribué à la réussite de l’évènement.

             La CEDEAO réaffirme son engagement collectif à soutenir la fourniture de services climatologiques aux utili-
             sateurs finaux des différents secteurs en Afrique de l’Ouest, tout en tenant pleinement compte des priorités
             de développement national.

             Dr. Siga Fatima JAGNE                                    Mr. Sékou SANGARE
             Commissaires, Affaires Sociales et Genre                 Commissaire Agriculture, Environnement
             Commission de la CEDEAO                                  et Ressources Naturelles
                                                                      Commission de la CEDEAO

             iv  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 4                                                                                4/30/19 6:39 AM
Abréviations et sigles

                    ACMAD : Centre africain pour les applications de la            FEWS : Système d’alerte précoce de crue
                    météorologie au développement
                                                                                   FFGS : Système d’indications relatives aux crues
                    ACP-UE : Groupe des États d’Afrique, des Caraïbes et           éclair
                    du Pacifique – Union européenne
                                                                                   GFCS : Cadre         mondial     pour    les   services
                    AFD : Agence française de développement                        climatologiques

                    AGRHYMET : Centre d’AGRrométéorologie, HYdro-                  GFDRR : Dispositif mondial de réduction des effets
                    logie, MÉTéorologie                                            des catastrophes et de relèvement

                    AMCOMET : Conférence ministérielle africaine sur               Hydrohub (OMM) : Centre d’appui pour l’hydromé-
                    la météorologie                                                téorologie mondiale de l’OMM

                    AMCOW : Conseil ministériel africain sur l’eau                 IFRC : Fédération internationale des sociétés de la
                                                                                   Croix-Rouge et du Croissant-Rouge
                    ASECNA : Agence pour la sécurité de la navigation
                    aérienne en Afrique et à Madagascar                            IRD : Institut de recherche pour le développement

                    CBLT : Commission du Bassin du Lac Tchad                       IRI : Institut international de recherche sur le climat
                                                                                   et la société
                    CCR : Centres climatiques régionaux
                                                                                   KNMI : Institut royal météorologique des Pays-Bas
                    CÉDÉAO : Communauté économique des États de
                    l’Afrique de l’Ouest                                           LDAS : Système d’assimilation des données au sol

                    CILSS : Comité inter-États de lutte contre la séche-           NWP : Numerical weather prediction (prévision
                    resse au Sahel                                                 numérique du temps)

                    CREWS : Système d’alerte précoce aux risques                   OMM : Organisation météorologique mondiale
                    climatiques
                                                                                   OMVS : Organisation pour la mise en valeur du
                    DRF : Cadre de relèvement à la suite d’une                     f leuve Sénégal
                    catastrophe
                                                                                   ONG : Organisation non gouvernementale
                    DWD : German meteorological service (Deutscher
                                                                                   PAM : Programme alimentaire mondial
                    Wetterdienst)
                                                                                   PNUD : Programme des Nations Unies pour le
                    EMM : Entreprise météorologique mondiale
                                                                                   développement
                    EUMETSAT : Organisation européenne pour l’ex-
                                                                                   PRESASS : Prévisions saisonnières en Afrique de
                    ploitation des satellites météorologiques
                                                                                   l’Ouest
                    FANFAR : Coopération renforcée pour fournir des
                                                                                   ROPPA : Réseau des Organisations Paysannes et des
                    prévisions et des alertes opérationnelles sur les inon-
                                                                                   Producteurs Agricoles
                    dations en Afrique de l’Ouest

                                           FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   v

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 5                                                                                              4/30/19 6:39 AM
Abréviations et sigles

             SIPC : Stratégie internationale des Nations Unies        UE : Union européenne
             pour la prévention des catastrophes
                                                                      UFHB : Université Félix Houphouet Boigny
             SMHN : Services de météorologie et d’hydrologie
                                                                      WACE : West African Climate Extremes Database
             nationaux
                                                                      (Phénomènes climatiques extrêmes en Afrique de
             SODEXAM : Société d’exploitation et de développe-        l’Ouest)
             ment aéroportuaire, aéronautique et météorologique
                                                                      WA-FFGS : West Africa Flash Flood Guidance System
             SWFDP : Projet de démonstration de prévisions de
                                                                      WA-SWFDP : Severe Weather Forecasting Demons-
             phénomènes climatiques extrêmes
                                                                      tration Project (Projet de démonstration de pré-
             TAHMO : Trans African Hydro Meteorological               visions de phénomènes climatiques extrêmes en
             Observatory (Observatoire hydrométéorologique            Afrique de l’Ouest)
             transafricain)
                                                                      WASCAL : Centre ouest-africain de services scienti-
             TAMSAT : Tropical Application of Meteorology             fiques sur le changement climatique et l’utilisation
             Using Satellite Data and Ground-Based Observations       adaptée des terres
             (Application tropicale de la météorologie à l’aide de
                                                                      WHYCOS : World Hydrological Cycle Observing
             données satellitaires et d’observations au sol)
                                                                      System (Système mondial d’observation du cycle
             UA : Union africaine                                     hydrologique)

             vi  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 6                                                                              4/30/19 6:39 AM
Table des matières

                    Avant-Propos                                                                                                     iii
                    Abréviations et sigles                                                                                             v
                    Résumé analytique                                                                                                 ix
                    Communiqué                                                                                                       xii

                    Chapitre 1 : Introduction                                                                                          1
                          1.1 Objectifs                                                                                                2

                          1.2 Participants                                                                                             3

                    Chapitre 2 : Programme du forum                                                                                    5

                    Chapitre 3 : Compte rendu des séances                                                                              9
                          3.1 Séances plénières                                                                    9
                              3.1.1 Situation des services météorologiques et de gestion des catastrophes
                                     en Afrique de l’Ouest		  9
                              3.1.2 Vers une intégration plus poussée des politiques, stratégies et institutions
                                     à l’appui de l’alerte rapide efficace en Afrique de l’Ouest		                11
                              3.1.3 Financement des services météorologiques, climatiques, hydrologiques
                                     et d’alerte précoce en Afrique de l’Ouest		                                  13
                              3.1.4 Renforcement des initiatives, projets et programmes régionaux                 15
                              3.1.5 Exploitation des partenariats et du secteur privé                             16

                          3.2 Cercle de professionnels                                                            18
                              3.2.1 Mettre en place un cercle de professionnels d’« alerte précoce du changement
                                     climatique »		18
                              3.2.2 Cartographie et renforcement des réseaux d’universités, de recherche
                                     et de formation pour les services d’hydrométrie et la RRC 		                 21

                          3.3 Dialogue sur l’action à mener, connaissances et apprentissage                                           22
                              3.3.1 Dialogue sur l’action à mener : défis et possibilités d’amélioration
                                     des services hydrologiques 		                                                                    22
                              3.3.2 Cadre mondial pour les services climatologiques (GFCS) : investir dans des
                                     cadres nationaux de services climatologiques pour soutenir le développement
                                     de ces services et en faire bénéficier l’utilisateur final		                                     24
                              3.3.3 Partage des meilleures pratiques des collectivités à l’appui de services de réduction
                                     des risques météorologiques, climatologiques, hydrologiques et de catastrophes
                                     qui associent les femmes et les jeunes		                                                         27
                              3.3.4 Applications dans le domaine de l’agriculture et de la sécurité alimentaire                       28

                                         FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   vii

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 7                                                                                             4/30/19 6:39 AM
Table des matières

                   3.4 Sessions consacrées aux projets                                                            31
                       3.4.1 Éléments du projet CREWS en Afrique de l’Ouest : base de données climatologiques,
                              agrométéorologie, prévisions des conditions météorologiques extrêmes, procédures
                              d’alerte précoce, crues éclair, interfaces des utilisateurs		                       31
                       3.4.2 Pour l’établissement d’un système de prévision des crues à l’échelle de l’Afrique    33

                   3.5 Plateforme sous-régionale de réduction des risques de catastrophes                         35
                       3.5.1 Financement des risques en Afrique de l’Ouest : introduction                         37
                       3.5.2 Suivi et mise en œuvre du cadre de Sendai                                            39
                       3.5.3 Planification et gestion du relèvement au niveau de la région                        41

             Chapitre 4 : Session de haut niveau sur l’action à mener (tenue conjointement
                           avec AMCOMET) : pour un financement durable du programme
                           Hydromet, des services d’alerte précoce et des programmes
                           de réduction des risques de catastrophes                                               43

             Chapitre 5 : Communications et articles publiés dans les médias                                      45

             viii  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 8                                                                        4/30/19 6:39 AM
Résumé analytique

                    Le Forum Hydromet et la Plateforme RRC de la                      Les objectifs du Forum Hydromet et de la Plateforme
                    CÉDÉAO ont réuni quelque 225 participants – des                   RRC de la CÉDÉAO consistaient à :
                    représentants des gouvernements de l’Afrique de
                                                                                      1. Souligner le rôle que doivent jouer les dirigeants
                    l’Ouest, des institutions universitaires, des organi-
                                                                                         régionaux dans le renforcement des services
                    sations régionales et de bassins hydrographiques
                                                                                         météorologiques, hydrologiques et climatiques
                    ainsi que des institutions mondiales comme les
                                                                                         dans leur fonction de bien public mondial pour
                    organisations de l’ONU, des banques de développe-
                                                                                         la gestion des risques climatiques, l’adaptation au
                    ment et des partenaires bilatéraux, des institutions
                                                                                         changement climatique et la gestion des risques
                    techniques, la société civile, le secteur privé et des
                                                                                         de catastrophes.
                    groupes d’utilisateurs – du 19 au 21 septembre à
                                                                                      2. Servir de plateforme d’échange de connaissances,
                    Abidjan (Côte d’Ivoire), pour discuter et fixer des
                                                                                         d’informations et d’idées – et recenser les pro-
                    priorités en matière de renforcement des stratégies
                                                                                         grès réalisés dans la modernisation des services
                    et services d’information sur la météorologie, l’hy-
                                                                                         d’hydrométéorologie de la région.
                    drologie, le climat et la gestion des risques et l’amé-
                                                                                      3. Devenir un poste d’écoute pour les partenaires
                    lioration de la prestation de services, en vue de
                                                                                         au développement, leur permettant de se renseig-
                    réaliser un développement durable et de réduire les
                                                                                         ner sur les besoins des secteurs et des groupes
                    risques de catastrophes/climatiques dans la région.
                                                                                         d’utilisateurs, d’adapter les programmes et les
                    Le forum a été convoqué et organisé sous la direction                investissements et d’examiner les initiatives et les
                    de la Communauté Économique des États d’Afrique                      programmes régionaux et nationaux concrets en
                    de l’Ouest (CÉDÉAO), en partenariat avec la Répu-                    vue de répondre à ces besoins.
                    blique de Côte d’Ivoire et la Banque mondiale et avec             4. Organiser une plateforme pour les gouverne-
                    le soutien et les contributions techniques d’AMCO-                   ments, les organisations régionales, les donateurs,
                    MET1, de l’OMM2, de CREWS3, d’EUMETSAT, de SIPC,                     le secteur privé, la société civile, les universités,
                    du CILSS, du WASCAL, de la GFDRR, de la Banque                       la communauté technique, les groupes de jeunes
                    africaine de développement, de l’AFD, du PNUD et                     et de femmes pour examiner et concevoir la tra-
                    du PAM. Le forum a été organisé en étroite coordina-                 jectoire future de la modernisation des services
                    tion avec les réunions techniques du Bureau d’AM-                    d’hydrométéorologie et du renforcement de la
                    COMET et le forum des utilisateurs d’EUMETSAT et                     gestion des risques de catastrophes en Afrique de
                    la plateforme sous-régionale de la CÉDÉAO pour                       l’Ouest.
                    la réduction des risques de catastrophes. Le Forum                5. Mettre en rapport les initiatives universitaires,
                    Hydromet et la Plateforme RRC de la CÉDÉAO ont                       mondiales et régionales à l’appui de la météoro-
                    été appuyés par le Programme ACP-UE pour le                          logie, de l’hydrologie et du climat.
                    renforcement de la résilience aux catastrophes en
                    Afrique subsaharienne.                                            Le programme
                                                                                      Le Forum Hydromet et la Plateforme RRC de la
                                                                                      CÉDÉAO ont réuni des représentants de ministères
                    1Conférence  ministérielle africaine sur la météorologie
                    2Organisation
                                                                                      et d’organismes gouvernementaux responsables de
                                   météorologique mondiale
                    3Risques climatiques et systèmes d’alerte précoce — Initiative   la météorologie, de l’hydrologie, de la gestion des
                    conjointe de l’OMM, de l’UNISDR et de la Banque mondiale/GFDRR    risques de catastrophes et des finances, des milieux

                                          FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   ix

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 9                                                                                                  4/30/19 6:39 AM
Résumé analytique

             universitaires, de la société civile, y compris des       La séance plénière de clôture de haut niveau, orga-
             groupes de jeunes et de femmes, ainsi que du sec-         nisée conjointement avec AMCOMET, a comporté
             teur privé. Ils ont été accueillis conjointement par le   la présentation et l’adoption du communiqué de
             Ministre des Transports de Côte d’Ivoire et les Com-      la conférence, suivies des observations finales du
             missaires de la CÉDÉAO chargé des Affaires majus-         Secrétaire général de l’OMM.
             cule et du Genre ainsi que le Commissaire de la
             CÉDÉAO chargé de l’Agriculture, l’Environnement           Principaux résultats et messages
             et les Ressources en majuscule, en plus des chefs de
             délégation de l’Union européenne et du bureau de          L’essentiel du Forum Hydromet et de la Plateforme
             la Banque mondiale en Côte d’Ivoire.                      RRC de la CÉDÉAO (« forum ») a été présenté lors
                                                                       de la séance plénière de synthèse sous forme de
             Le premier jour du Forum s’est déroulé en séance          communiqué.
             plénière, au cours de laquelle ont été examinés l’état
             et les défis des services d’hydrométéorologie et de       a) Les services météorologiques, hydrologiques
             gestion des risques de catastrophes dans la région,          et climatiques ainsi que les services d’alertes
             ainsi que les possibilités de renforcer la collabora-        rapides sont essentiels pour les secteurs qui sont
             tion entre les institutions régionales et de financer        le moteur des économies de la région et qui
             les services d’hydrométéorologie et d’alerte précoce.        appuient directement
                                                                          • l’agriculture à l’épreuve du climat et la sécu-
             Le deuxième jour a consisté en une série de discus-              rité alimentaire ;
             sions techniques et d’activités d’échanges et d’ac-          • les ressources en eau pour l’irrigation, l’hy-
             quisition des connaissances sur des questions telles             droélectricité, l’énergie renouvelable et l’ap-
             que l’alerte rapide aux inondations dans la région,              provisionnement en eau ;
             les applications météorologiques à la sécurité ali-          • une meilleure planification pour les services
             mentaire, le cadre mondial pour les services clima-              de santé ;
             tiques, l’échange des meilleures pratiques pour les          • l’amélioration de l’accès en sécurité au trans-
             services de gestion de la météorologie, de l’eau et              port aérien, maritime et routier ;
             des catastrophes axés sur les communautés tenant             • la réduction des effets socioéconomiques
             compte des femmes et des jeunes, et liant les réseaux            des inondations, de la sécheresse et d’autres
             universitaires aux pratiques météorologiques et                  risques naturels ; et
             hydrologiques et d’alerte rapide, au financement             • le renforcement de la prise de décision effi-
             des risques de catastrophes et à la planification du             cace en matière de risques météorologiques,
             relèvement, ainsi qu’à plusieurs sessions spécifiques            hydriques et climatiques.
             aux projets.                                              b) Les efforts conjugués des gouvernements natio-
             Le troisième jour a vu la réunion du Bureau d’AM-            naux, des institutions régionales, y compris la
             COMET et la séance plénière du Forum/de la Plate-            CÉDÉAO, le CILSS et les organisations des bassins
             forme qui se sont déroulées simultanément et qui             f luviaux, ainsi que des partenaires techniques
             ont mis l’accent sur les solutions éventuelles, les          et financiers sont nécessaires pour renforcer et
             innovations et l’engagement du secteur privé. Les            moderniser ces services et combler les lacunes
             discussions de haut niveau ont été menées conjoin-           cruciales en matière de capacités. Le forum a exa-
             tement avec une session sur une collaboration plus           miné au cours de diverses sessions techniques
             étroite entre les institutions de la région, notam-          comment des projets et initiatives comme CREWS
             ment la CÉDÉAO et le CILSS/AGRHYMET, qui est en              Afrique de l’Ouest, FANFAR (Coopération renfor-
             passe de devenir le centre régional pour le climat en        cée pour fournir des prévisions d’inondations opé-
             Afrique de l’Ouest et au Sahel.                              rationnelles et des alertes en Afrique de l’Ouest),

             x  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 10                                                                                4/30/19 6:39 AM
Résumé analytique

                       Renforcement des capacités de la CÉDÉAO en                     en place une Initiative Hydromet adéquate de la
                       matière de politiques, de planification et de coor-            CÉDÉAO a été reconnue.
                       dination de RRC, Initiative Hydromet et le Pro-             f) Le forum a reconnu que le secteur privé, les
                       gramme Hydromet de la CÉDÉAO peuvent aider                     milieux universitaires, la société civile, les médias
                       à combler l’écart et bénéficier des synergies entre            et les autres parties prenantes non étatiques ont
                       différentes initiatives en vue de contribuer à une             un rôle essentiel à jouer dans le renforcement
                       alerte rapide efficace.                                        des services régionaux et nationaux d’hydro-
                    c) Le forum a salué les réalisations enregistrées                 météorologie, d’alerte rapide et de gestion des
                       dans la région, tandis que ces dernières années                risques de catastrophes. Le forum a servi de plate-
                       la CÉDÉAO a joué un rôle plus solide dans l’inté-              forme pour discuter des meilleures pratiques en
                       gration des initiatives régionales sur la réduction            matière de services de gestion de la météorologie,
                       des risques de catastrophes grâce à sa politique de            de l’eau, du climat et des risques de catastrophes
                       RRC et son Plan d’Action 2015–2030, à sa Poli-                 en Afrique de l’Ouest axés sur les collectivités
                       tique Environnementale, à sa Politique Agricole,               et tenant compte des femmes et des jeunes et a
                       à sa Politique des Ressources en Eau, à sa Straté-             pris acte de la déclaration conjointe des organi-
                       gie d’Alerte Précoce et à son Programme Hydro-                 sations de la société civile. Un certain nombre
                       met et en se fondant sur l’Agenda Afrique 2063,                d’initiatives du secteur privé à l’appui de l’hydro-
                       les Objectifs du Développement Durable et le Pro-              météorologie et des services d’alertes rapides ont
                       gramme d’Action Africain pour la Mise en Œuvre                 été présentées, comme Raincell, une initiative
                       du Cadre de Sendai pour la réduction des risques               conjointe d’Orange Mali, de l’IRD et du Service
                       de catastrophes et les engagements découlant de                météorologique national du Mali.
                       l’Accord de Paris.                                          g) Le forum s’est félicité de la forte présence de
                    d) Le forum a noté que la CÉDÉAO devrait jouer                    réseaux de recherches et universitaires et de par-
                       un rôle de premier plan dans l’élaboration d’un                tenaires de toute l’Afrique de l’Ouest, y compris
                       cadre de politique pour les services de gestion                le réseau WASCAL, et lancé un appel en faveur
                       des risques météorologiques, hydrologiques, cli-               du renforcement de l’interface science-politique
                       matiques et de catastrophes, assurer une coor-                 et de coordination pour rendre la recherche
                       dination plus étroite ainsi qu’une intégration                 appliquée aussi pertinente que possible pour la
                       horizontale et verticale des politiques et institu-            CÉDÉAO et ses États membres. Le forum a appelé
                       tions dans la région. Il s’agira notamment de faire            à professionnaliser les initiatives de renforcement
                       du CILSS/AGRHYMET un centre climatique régio-                  des capacités en matière de RRC dans la région et
                       nal pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel.                     à promouvoir les échanges entre les chercheurs
                    e) Le forum a reconnu la nécessité permanente d’in-               de la région.
                       vestissements suffisants dans la modernisation et           h) Le forum a lancé un appel en faveur d’un appui
                       l’intégration des systèmes, programmes et initia-              technique pour l’élaboration des stratégies adé-
                       tives de partenariat d’hydrométéorologie, comme                quates de financement des risques ainsi qu’une
                       le Programme Hydromet en Afrique, qui est un                   stratégie de planification du relèvement et un
                       partenariat entre la Banque mondiale, l’OMM, la                appui pour le suivi du cadre mondial de Sendai
                       BAD et d’autres organisations. L’idée de mettre                pour la RRC dans la région.

                                          FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   xi

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 11                                                                                              4/30/19 6:39 AM
Communiqué

                                                        Abidjan, Côte d’Ivoire
                                                         21 septembre 2018

             Nous, représentants des institutions des États membres de la CEDEAO, membres du Bureau d’AMCOMET et
             d’autres parties prenantes dans l’édification de la résilience aux catastrophes et au climat; représentants les
             pratiques de météorologie, d’hydrologie et de gestion des risques de catastrophes en Afrique de l’Ouest, les
             délégués au Forum Hydromet et de la Plateforme Sous-Régionale RRC de la CEDEAO, la plate-forme sous-
             régionale RRC, réunis du 19 au 21 septembre 2018 d’Ivoire avec le soutien des partenaires au développement ;

             Apprécions l’hospitalité et l’accueil chaleureux que le Gouvernement et le peuple de la République de Côte
             d’Ivoire ont réservés aux délégués de la Conférence et les félicitons pour leur engagement en faveur de la
             réduction des risques de catastrophes ;

             Reconnaissant que 70% des catastrophes dans la région de la CEDEAO sont causées par des phénomènes
             météorologiques et climatiques extrêmes; que les services hydrométéorologiques (météo, eau et climat) sont
             transfrontaliers et multidisciplinaires; qu’il y’a une demande croissante de services météorologiques, hydro-
             logiques et climatologiques sur mesure pour renforcer la résilience des communautés et des économies et
             fournir des alertes rapides efficaces dans la région de la CEDEAO ;

             Convaincus que moderniser chaque aspect de la chaîne de valeur des systèmes et services hydrométéorolo-
             giques avec des modèles avancés de prévisions numériques du temps apportera une innovation à la région
             de la CEDEAO pour mieux répondre aux besoins des utilisateurs; notant en outre que le renforcement ciblé
             des capacités des services météorologiques et hydrologiques nationaux, axé sur la prestation de services et la
             connectivité directe du dernier mille, est essentiel pour la fourniture de services météorologiques, hydrolo-
             giques et climatologiques pour le développement durable et la résilience climatique ;

             Considérant les avantages comparatifs, les mandats et les capacités des différentes parties prenantes; qui
             visent collectivement à améliorer la coproduction, la provision et l’utilisation de services météorologiques,
             hydrologiques, climatiques et d’alerte précoce afin de réduire l’extrême pauvreté et de créer une prospérité
             partagée, en favorisant le développement socio-économique durable pour faire face aux impacts du change-
             ment climatique dans la région de la CEDEAO ;

             Reconnaissant le besoin continu d’investir pertinemment dans la modernisation et l’intégration de sys-
             tèmes, programmes et initiatives de partenariat tels que le programme Africa Hydromet, qui est un partenariat
             entre la Banque mondiale, l’Organisation Météorologique Mondiale, la Banque Africaine de Développement,
             et d’autres organisations ; et les réalisations actuelles dans la région de la CEDEAO relatives aux perspectives
             climatiques efficaces et aux alertes précoces, notamment le Cadre Harmonisé pour la Sécurité Alimentaire
             (PRESASS), la collaboration en matière de météorologie, d’eau et d’alerte rapide, informé par plusieurs poli-
             tiques nationales et régionales ;

             Reconnaissant que le secteur privé, le monde académique, la société civile, les médias et d’autres groupes
             non-intervenants, ont un rôle essentiel pour le renforcement des services régionaux et nationaux d’hydro-
             met, d’alerte rapide et de gestion des risques de catastrophes ;

             xii  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 12                                                                                4/30/19 6:39 AM
Communiqué

                    Notant l’importance des services de gestion des risques de catastrophes et hydrométéorologiques pour
                    atteindre les objectifs de la Stratégie de RRC de la CEDEAO et du Plan d’Action de la CEDEAO pour la RRC
                    2015–2030 ; de la Politique Environnementale de la CEDEAO, Politique Agricole de la CEDEAO, Politique
                    des Ressources en Eau de la CEDEAO, Politique d’Alerte Précoce de la CEDEAO ; le programme Hydromet de
                    la CEDEAO, et s’appuyant sur l’Agenda Afrique 2063, les Objectifs de Développement Durable, le Programme
                    d’Action de l’Afrique pour la mise en oeuvre du Cadre de Sendai pour la Réduction des Risques de Catas-
                    trophes, et l’Accord de Paris ;

                    Ayant examiné les discussions approfondies et les recommandations des parties prenantes internationales,
                    régionales et nationales, et des experts ayant participé au Forum ;

                    • Exhortons les Partenaires au Développement, notamment la Banque mondiale, la Banque Africaine de
                      Développement, l’Union Européenne et les Organisations des Nations Unies, à renforcer leur soutien à la
                      modernisation des services de gestion des risques hydrométéorologiques et des catastrophes, en fonction
                      des besoins et priorités exprimés par la CEDEAO, le CILLS, les Organismes de Bassin et les Gouvernements
                      Nationaux en Afrique de l’Ouest ;
                    • Appelons à un soutien supplémentaire de nos gouvernements respectifs pour faire en sorte que les ser-
                      vices météorologiques, hydrologiques et de gestion des risques de catastrophes disposent de l’environne-
                      ment politique et financier nécessaire pour s’acquitter convenablement de leur mandat et tout autre
                      aspects de la société, en particulier envers les personnes vulnérables et les pauvres ;
                    • Demandons aux partenaires régionaux concernés de collaborer étroitement à la convergence des services
                      météorologiques, hydrologiques et systèmes d’alerte rapide; demandons en outre une solide coopération
                      avec d’autres organisations régionales travaillant sur le terrain afin de maximiser la synergie, les écono-
                      mies d’échelle et l’efficacité au profit des communautés et des populations d’Afrique de l’Ouest ;
                    • Appelons à une intégration horizontale et verticale plus forte des politiques, stratégies et programmes
                      en faveur de la gestion des risques météorologiques, hydrologiques, climatiques et des catastrophes aux
                      niveaux national, régional de la CEDEAO et continentale, et un renforcement de la collaboration entre les
                      institutions, et la promotion des partenariats, en particulier entre la CEDEAO et Organisations du CILSS et
                      des Bassins Fluviaux ; L’établissement de CILSS/AGRHYMET en tant que Centre Climatologique Régional
                      pour l’Afrique de l’Ouest et le Sahel ;
                    • Demandons la promotion d’un environnement propice à la création et à l’échange d’expertise univer-
                      sitaire et de recherche, ainsi qu’une formation professionnelle continue sur la réduction des risques
                      météorologiques, hydrologiques, climatiques et de catastrophe dans les États membres de la CEDEAO ;
                    • Promouvoir une intégration solide et significative du genre et l’inclusion des jeunes et des organisations
                      communautaires dans la conception et la mise en oeuvre d’approches intégrées pour les services de ges-
                      tion du temps, de l’eau, du climat et des risques de catastrophe à l’appui du développement durable ;
                    • Réaffirmons notre appui à la promotion de l’appropriation nationale et régionale pour le renforcement
                      des services nationaux de météorologie, d’hydrologie et de gestion des risques de catastrophes; nous nous
                      engageons davantage à veiller à ce que la modernisation des services météorologiques figure parmi les
                      priorités des Plans de Développement Nationaux et, à oeuvrer au sein de nos gouvernements et organisa-
                      tions respectifs pour assurer un financement durable de cette priorité ;
                    • Demandons aux Commissaires de la CEDEAO présents au Forum de porter ce Communiqué à l’attention
                      du Président de la Commission de la CEDEAO et du Président du Parlement de la CEDEAO pour approba-
                      tion et action ;

                                         FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   xiii

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 13                                                                                             4/30/19 6:39 AM
Communiqué

             • Demandons au Commissaire de l’Union Africaine pour l’Economie Rurale et l’Agriculture et à la Prés-
               idence du Bureau d’AMCOMET de porter ce Communiqué à l’attention de la Quatrième Session d’AM-
               COMET et des Chefs d’Etat et de Gouvernements de l’UA pour approbation et action ;
             • ADOPTONS à l’unanimité ce communiqué pour montrer l’engagement collectif à soutenir le dévelop-
               pement durable et fiable des services météorologiques, hydrologiques et climatiques ainsi que, leurs
               provisions aux utilisateurs finaux en Afrique de l’Ouest; tenant pleinement compte des priorités de dével-
               oppement nationales, des stratégies météorologiques régionales et mondiales et d’autres cadres pertinents.

             Abidjan, Côte d’Ivoire, le 21 septembre 2018

             xiv  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 14                                                                            4/30/19 6:39 AM
CHAPITRE 1

                    Introduction

                    L’Afrique de l’Ouest a souvent été touchée par des                         à l’épreuve du climat et à une planification effi-
                    inondations, des sécheresses, des tempêtes de pous-                        cace de l’alerte rapide et de l’adaptation. Il est donc
                    sière et de sable, qui affectent les moyens d’exis-                        urgent de renforcer les services météorologiques,
                    tence et les économies et compromettent les acquis                         hydrologiques, climatiques et de gestion des catas-
                    récents en matière de développement. En raison du                          trophes en Afrique de l’Ouest afin d’appuyer la
                    changement climatique, les catastrophes hydromé-                           planification de l’adaptation et la résilience face au
                    téorologiques sont potentiellement plus fréquentes                         climat et aux catastrophes des communautés et des
                    et plus graves. De plus, l’augmentation des tempéra-                       économies de la région.
                    tures peut affecter la disponibilité de l’eau et la pro-
                                                                                               Les services météorologiques, hydrologiques et cli-
                    duction d’énergie dans la région. Un bon nombre de
                                                                                               matiques fournis par les SMHN, qui comprennent
                    catastrophes qui touchent l’Afrique de l’Ouest ont
                                                                                               les alertes précoces et conseils pour l’adaptation aux
                    des répercussions régionales, par exemple, dans les
                                                                                               changements climatiques, sont essentiels pour les
                    pays riverains du bassin du Niger ou encore le long
                                                                                               secteurs qui stimulent les économies de la région
                    des grandes villes du Golfe de Guinée, où l’on trouve
                                                                                               en appuyant i) l’agriculture et la sécurité alimen-
                    une prévalence de l’insécurité alimentaire et de la
                                                                                               taire ; ii) la planification des ressources en eau pour
                    sécheresse, en particulier dans la ceinture du Sahel.
                                                                                               l’irrigation, la production d’énergie hydraulique
                    Ces dernières années, la Communauté économique
                                                                                               et renouvelable et l’approvisionnement en eau ;
                    des États d’Afrique de l’Ouest (CÉDÉAO),4 avec
                                                                                               iii) une meilleure planification des services sani-
                    d’autres organisations régionales et continentales,
                                                                                               taires ; iv) une meilleure accessibilité des transports
                    notamment l’Union africaine et le Comité perma-
                                                                                               aériens, marins et routiers; v) la réduction des inci-
                    nent inter-États de lutte contre la sécheresse dans le
                                                                                               dences socioéconomiques des crues, de la sécheresse
                    Sahel (CILSS),5 œuvrent de concert en vue de trouver
                                                                                               et autres risques naturels, grâce à une cartographie
                    des réponses, des politiques et des appuis régionaux
                                                                                               efficace et des solutions de financement et d’assu-
                    dans toute l’Afrique de l’Ouest pour mieux gérer les
                                                                                               rance climatiques.
                    risques météorologiques et climatiques de la région.
                                                                                               Ces dernières années, la CÉDÉAO joue un rôle plus
                    Les 15 États membres de la CÉDÉAO, qui comptent au
                                                                                               solide dans l’intégration des initiatives régionales
                    total plus de 300 millions d’habitants, disposent en
                                                                                               sur la réduction des risques de catastrophes par
                    grande partie de services météorologiques et hydro-
                                                                                               le biais de sa majuscule de réduction des risques
                    logiques nationaux (SMHN) ainsi que de services de
                                                                                               de catastrophes (RRC) et de son Plan d’Action RRC
                    gestion des risques de catastrophes et de protection
                                                                                               2015–2030. En outre, différentes initiatives de
                    civile ayant une capacité limitée à fournir des ser-
                                                                                               renforcement des services d’hydrométéorologie,
                    vices adéquats qui contribuent à un développement
                                                                                               d’alerte précoce et de gestion des risques de catas-
                                                                                               trophes dans la région ont bénéficié de la contribu-
                    4CÉDÉAO    les membres sont Benin, Burkina Faso, Cabo Verde, Côte         tion du Programme météorologique de la CÉDÉAO,
                    d’Ivoire, Le Gambia, Ghana, Guinea, Guinea-Bissau, Liberia, Mali, Niger,
                    Nigeria, Senegal, Sierra Leone, et Togo                                    ainsi que des décennies de progrès en matière de
                    5Comité permanent Inter-États de lutte contre la sècheresse dans
                                                                                               consolidation du suivi de l’agrométéorologie et de la
                    le Sahel

                                           FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   1

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 1                                                                                                          4/30/19 6:39 AM
Chapitre 1: Introduction

             sécurité alimentaire par le biais du CILSS, des obser-   peuvent atténuer les pertes liées aux catastrophes et
             vations des bassins f luviaux des principales orga-      stimuler leurs économies. Au cours du Forum, les
             nisations des bassins f luviaux d’Afrique de l’Ouest     ONG représentant les utilisateurs de la société civile
             (OMVS, ABV, ABN, CBLT), du Centre ouest-africain         ont exhorté l’OMM, le GFCS, les CCR, les SMHN et
             des services scientifiques sur le changement clima-      d’autres parties prenantes hydrométéorologiques à
             tique et l’utilisation adaptée des terres (WASCAL) et    produire des services axés sur les utilisateurs finaux
             de l’appui aux centres régionaux sur le climat fourni    du climat, principalement au niveau des collectivi-
             par la BAD et l’OMM.                                     tés et largement engagés dans des moyens de subsis-
                                                                      tance vulnérables au climat, comme l’agriculture à
             En outre, les initiatives et les efforts continentaux
                                                                      petite échelle, le pastoralisme.
             ont créé la dynamique nécessaire pour appuyer la
             modernisation et le renforcement des capacités de        Le Forum Hydromet de la CÉDÉAO et la Plateforme
             ces services en Afrique, notamment la Conférence         RRC se sont appuyés sur cette dynamique et accueilli
             ministérielle africaine sur la météorologie (AMCO-       un forum régional qui a mis en relation différentes
             MET), la Conférence ministérielle africaine sur l’eau    initiatives dans la région et créera une plateforme
             (AMCOW), le Cadre mondial pour les services clima-       pour renforcer et soutenir les initiatives sous-régio-
             tologiques (CMSC) de l’Organisation météorologique       nales et nationales d’hydrométéorologie, d’alerte
             mondiale (OMM), le Centre africain pour l’applica-       précoce et de gestion des risques de catastrophes
             tion de la météorologie au développement (ACMAD)         afin de connecter les programmes régionaux, les
             et l’appui de la Banque africaine de développement       compétences techniques mondiales et les parte-
             (BAD) aux services du climat en Afrique.                 naires financiers. Le Forum Hydromet de la CÉDÉAO
                                                                      et la Plateforme RRC se sont tenus en étroite collabo-
             L’OMM, la BAD et le Groupe de la Banque mondiale
                                                                      ration avec la réunion du Bureau AMCOMET à Abi-
             ont lancé un programme cadre de collaboration
                                                                      djan (Côte d’Ivoire).
             pour appuyer la modernisation des services d’hy-
             drométéorologie en Afrique, aux niveaux national,
             sous-régional et régional, le Programme Hydromet         1.1 Objectifs
             en Afrique, en partenariat avec d’autres institutions,   Les objectifs du Forum Hydromet et de la Plateforme
             comme l’Agence Française de Développement (AFD),         RRC consistaient à :
             le Programme alimentaire mondial (PAM) et le Pro-
             gramme des Nations Unies pour le développement           • Mettre en évidence le rôle que doivent jouer les
             (PNUD) et avec l’appui du gouvernement du Japon,           dirigeants régionaux dans le renforcement des
             de l’Union européenne, de l’initiative du Système          services météorologiques, hydrologiques et clima-
             multilatéral d’alerte précoce aux risques climatiques      tiques dans leur fonction de bien public mondial
             (CREWS) et de la Facilité mondiale pour la préven-         pour la gestion des risques climatiques, l’adapta-
             tion des catastrophes et le relèvement (GFDRR).            tion au changement climatique et la gestion des
                                                                        risques de catastrophes ;
             En 2017, le Forum Hydromet en Afrique de l’AMCO-         • Servir de plateforme pour l’échange des connais-
             MET, tenu à Addis-Abeba (Éthiopie), a réuni environ        sances, de l’information et des idées – et recenser
             500 délégués, dont des dirigeants africains issus des      les progrès accomplis dans la modernisation des
             gouvernements, des secteurs pluriel, de la société         services d’hydrométéorologie de la région ;
             civile et des partenaires de développement, qui ont      • Devenir un poste d’écoute pour les partenaires
             convenu que l›amélioration des services météoro-           au développement sur les besoins des secteurs
             logiques, hydrométéorologiques et climatiques,             et des groupes d’utilisateurs en matière d’adap-
             connus collectivement sous le nom Hydromet,                tation des programmes et des investissements et

             2  FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 2                                                                                4/30/19 6:39 AM
Chapitre 1: Introduction

                      d’échange de vues sur les initiatives et les pro-              privé, la société civile, les milieux universitaires,
                      grammes régionaux et nationaux concrets visant                 la communauté technique, les groupes de jeunes
                      à répondre à ces besoins ;                                     et de femmes pour examiner et concevoir la tra-
                    • Organiser une plateforme pour les gouverne-                    jectoire future de la modernisation des services
                      ments, les organisations régionales, les donateurs,            d’hydrométéorologie et la gestion des risques de
                      le secteur privé, la société civile, les universités, la       catastrophes ;
                      communauté technique, les groupes de jeunes et               • Possibilité offerte aux partenaires de dévelop-
                      les groupes de genre pour examiner et concevoir                pement de comprendre les besoins des divers
                      la trajectoire future de la modernisation des ser-             secteurs et groupes d’utilisateurs pour adapter
                      vices d’hydrométéorologie et du renforcement de                les programmes et les investissements dans les
                      la gestion des risques de catastrophes en Afrique              services climatiques et la gestion des risques de
                      de l’Ouest :                                                   catastrophes ;
                    • Mettre en rapport les milieux universitaires, les            • Consensus et sensibilisation des parties prenantes
                      initiatives mondiales et régionales pour appuyer               sur les avantages des investissements dans les
                      les services météorologiques, hydrologiques et                 services météorologiques, hydrologiques et cli-
                      climatiques ;                                                  matiques, les systèmes d’alerte précoce et les
                    • Mettre en lumière les initiatives du secteur                   interventions rapides ;
                      privé à l’appui des services d’hydrométéorolo-               • Bonne pratique illustrée sur les initiatives du sec-
                      gie, d’alerte rapide et de gestion des risques de              teur privé à l’appui des services d’hydrométéorol-
                      catastrophes, échanger les bonnes pratiques de                 ogie et d’alerte précoce.
                      soutien du secteur privé et mettre en relation les
                      partenaires commerciaux potentiels avec les ini-             1.2 Participants
                      tiatives en cours.
                                                                                   Le Forum Hydromet et la Plateforme RRC de la
                    Réalisations                                                   CÉDÉAO ont attiré des participants d’horizons divers
                                                                                   et comprenaient des experts des États membres
                    • Un forum créé pour les prestataires et les utili-            représentant les services nationaux responsables de
                      sateurs de services climatologiques en vue de                l’hydrologie, de la météorologie, la GRC et autres
                      mettre en évidence des solutions et des mécanis-             organismes gouvernementaux, les institutions uni-
                      mes potentiels pour la construction et la consoli-           versitaires régionales, le secteur privé, la société
                      dation du réseau par l’échange de connaissances,             civile, la Commission de la CÉDÉAO, les organisa-
                      d’informations et d’idées sur la modernisation,              tions régionales, les partenaires de développement
                      le renforcement et le maintien des services d’hy-            et les organisations internationales. Le tableau et la
                      drométéorologie et la prestation de services en              figure ci-dessous donnent un aperçu de la participa-
                      Afrique de l’Ouest ;                                         tion des différents contextes des participants.
                    • Une plateforme créée pour les gouvernements, les
                      organisations régionales, les donateurs, le secteur

                                           FORUM HYDROMET ET PLATEFORME RÉDUCTION DES RISQUES DE CATASTROPHES (RRC) DE LA CEDEAO 2018   3

ECOWAS Hydromet Proceedings_French_50084.indd 3                                                                                              4/30/19 6:39 AM
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler