INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D

 
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
Une plateforme animée par l'Agence française de développement

INÉGALITÉS
É TAT D’URGENCE
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
SOMMAIRE
                      Des systèmes fiscaux pensés pour réduire les inégalités
     02               peuvent-ils augmenter la pauvreté ?
                      ENTRETIEN AVEC NORA LUSTIG – directrice du Commitment to Equity Institute, Tulane University

     06               « Il n’y a pas de fatalité des inégalités »
                      ENTRETIEN AVEC CÉCILE DUFLOT – directrice générale d’Oxfam France

     10               « Les inégalités pèsent sur la croissance économique »
                      ENTRETIEN AVEC MURRAY LEIBBRANDT – professeur, École d’économie de l’université du Cap

                      Le changement climatique influence la lutte contre
     14               les inégalités
                      ENTRETIEN AVEC CÉLINE GUIVARCH – chercheuse en économie, CIRED

                      « Les pays arabes sont marqués par des écarts de
     17               revenus très importants »
                      ENTRETIEN AVEC SAMIR AITA – économiste franco-syrien, président du Cercle des économistes arabes

                      « La raison profonde des inégalités de genre,
     24               c’est le rôle que la société assigne à la femme »
                      ENTRETIEN AVEC RACHA RAMADAN – maître de conférences, université du Caire

                      « Comment réduire la pauvreté et les inégalités ? »
     28               ENTRETIEN AVEC GAËL GIRAUD – chef économiste de l’AFD – ET GABRIELA RAMOS – directrice de cabinet
                      du Secrétaire général de l’OCDE

                      Des fractures villes-campagnes et Nord-Sud
     32
                      en Afrique de l’Ouest
                      PAR GILLES YABI – économiste, fondateur du West African Think Tank

                      20 ans de baisse des inégalités en Amérique latine
     36               ENTRETIEN AVEC STEPHAN KLASEN – professeur d’économie du développement, université de Göttingen

                      « S’il y a bien un correcteur juste des inégalités,
     39               c’est l’école »
                      ENTRETIEN AVEC FRANCIS AKINDÈS – professeur de sociologie, université de Bouaké

                      La protection sociale, cœur de la lutte contre
     42
                      les inégalités
                      ENTRETIEN AVEC NADINE POUPART – référente Protection sociale de l’AFD

Direction de la publication : iD4D. Réalisation des interviews : Sabine Cessou, Aurélie Darbouret, Animal pensant. Conception éditoriale et graphique : Animal pensant.
Crédits photo : p. 3 © Didier Gentilhomme, p. 8 et 13 © Cyril Le Tourneur d’Ison, p. 14 © Benjamin Petit, p. 19 © Paul Keller, p. 24 © Augustin Le Gall, p. 26 © Francisco Zizola,
p. 30 © Patricia Willocq, p. 35 © James Keogh, p. 37 © Jorge Cardoso, p. 40 © Jacques Kouao, p. 43 © Shankar S.
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
L U T T E C O N T RE
                                L E S INÉ G A L I T É S
                                ÉTAT D’URGENCE
                                par RÉMY RIOUX, directeur général de l’AFD

Entre 1980 et 2016, au niveau mondial, les 1 % les plus     santé, du genre, du marché du travail, des réformes
riches ont profité deux fois plus de la croissance que      fiscales, des dynamiques territoriales, etc. C’est pour-
les 50 % les plus pauvres. Les inégalités se creusent       quoi nous avons lancé en 2017 sur financement de la
au sein des sociétés. Elles pèsent sur la croissance        Commission européenne une facilité de recherche de
et sur le lien social, mènent à l’instabilité politique,    4 millions d’euros pour mieux comprendre les inégalités
réduisent l’efficacité des politiques publiques et          dans les pays en développement et émergents : une
entravent le développement. On estime que les pays          vingtaine de projets de recherche sont déjà en cours.
de l’OCDE ont perdu près de 5 % de taux de croissance
du fait des inégalités entre 1985 et 2005.                  En parallèle, nous avons fait de la lutte contre les iné-
                                                            galités et du lien social des priorités opérationnelles de
En septembre 2018, j’ai entendu le Président de la          notre plan stratégique 2018-2022. Nous voulons être
République française Emmanuel Macron évoquer avec           à la fois une agence « 100 % Accord de Paris » pour
force, à la tribune de l’Assemblée générale des Nations     préserver les biens communs environnementaux et
unies, l’urgence « de s’attaquer aux causes profondes       « 100 % lien social » pour que toutes nos interventions
des inégalités sociales que nous n’avons pas su régler      contribuent à renforcer la cohésion sociale. Les enjeux
et dont nous payons le prix ». Les inégalités seront        de justice et de lien social, entre les générations,
en 2019 la priorité de la présidence française du G7.       entre les territoires, entre les individus et entre les
                                                            groupes sociaux au sein des populations sont des
Depuis plus de 75 ans, l’Agence française de déve-          facteurs clés d’un développement économiquement
loppement (AFD) lutte contre la pauvreté, en accom-         et socialement équilibré.
pagnant ses partenaires dans la mise en œuvre de
politiques publiques ciblant les populations les moins      L’AFD est la plateforme française pour un développe-
favorisées. Mais qu’en est-il de l’impact de nos actions    ment durable partagé. Une plateforme de financement,
sur la réduction des inégalités ? Et comment rendre         bien sûr, mais aussi une plateforme de recherche et
ces actions plus efficaces ? Ces questions sont au          d’expertise, active dans le débat d’idées et le dialogue
cœur de la réflexion de la communauté internationale,       entre experts et citoyens, notamment via iD4D. Pauvreté,
notamment depuis l’adoption en 2015 de l’Objectif de        genre, accès à l’éducation, protection sociale, fiscalité,
développement durable 10 relatif à la lutte contre les      etc., les spécialistes du développement qui prennent
inégalités.                                                 la parole dans ces pages abordent toutes les facettes
                                                            des inégalités. Et leur constat est sans appel : seule
La première chose à faire, c’est d’analyser l’ampleur et    la réduction des inégalités permettra, à l’échelle
la nature des inégalités auxquelles nos partenaires font    mondiale comme au sein de chaque société, de relever
face pour pouvoir trouver les leviers les plus à même       les défis démographique, économique, technologique
de les contrer dans les domaines de l’éducation, de la      et climatique qui font l’urgence de notre siècle.

       Affinez votre regard sur le développement grâce à la plateforme iD4D
                animée par l’Agence française de développement :

                                                     id4d.fr

                                                           @iD4D
                                                                                                                         1
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
FISCALITÉ

                    Des systèmes fiscaux
                   pensés pour réduire les
                     inégalités peuvent-ils
                   augmenter la pauvreté ?

                                      D
                   TIEN A                          onner accès à des services                 sociaux (aides sociales, aides à l’accès
             TRE          VE
        EN                                         d’éducation et de santé                    à la nourriture et aux ressources
                             C

                                                   gratuits est l’un des                      énergétiques, dépenses publiques pour
                                                   outils fondamentaux des                    l’éducation et la santé) et des impôts
                                      gouvernements pour combattre les                        (sur les revenus et TVA) sur les inégalités
                                      inégalités, particulièrement les inégalités             de revenus et sur la pauvreté. L’étude
                                      des chances. Mais dans les pays à                       s’intéresse à plus de trente pays à
       NORA LUSTIG                    faibles revenus, financer les dépenses                  faibles et moyens revenus sur tous les
                                      d’éducation et de santé grâce aux impôts                continents, du Brésil au Guatemala, de
    Titulaire de la c h a ir e        peut aggraver la situation des                                  l’Éthiopie à l’Afrique du Sud, de
        Samue l Z. S t o n e          plus pauvres en diminuant                                             l’Indonésie au Sri Lanka et
         d’é c o no m ie d e
                                      leur pouvoir d’achat sur                                                  de la Russie à la Géorgie.
      l’Amé rique la t in e ,

                                                                              736
          dire c tric e d u           la nourriture et les                                                        Pour analyser l’impact
        Co mmitme n t t o             biens de première                                                             des politiques fiscales
       Equity Ins t it u t e à        nécessité. Si la                                                               sur la répartition
    l’univ e rs ité d e Tu la n e     majorité de la                                                                 des richesses, il est
    (L a No uv e lle O r lé a n s ,                                   millions de personnes
                                      population est                                                                 utile de distinguer la
     États -Unis ). Me mb r e                                             dans le monde
       no n ré s ide n t e d u
                                      pauvre, il est difficile                                                       partie en liquidités
                                                                           vivent avec moins
       Ce nte r fo r G lo b a l       de la taxer, même si                                                           du système et la
                                                                         de 1,9 dollar par jour
       De v e lo pmen t a n d         le but ultime est de                                                          partie en nature. Cette
         Inte r-Ame r ic a n          l’aider. En combattant                 Source : Banque mondiale             partie en liquidités
            Dialo gu e .              les inégalités par le biais                                               inclut les impôts et les
                                      d’investissements dans                                                aides, directs et indirects.
                                      l’éducation, les infrastructures                                 La partie en nature comprend
                                      et la santé, les gouvernements peuvent                  la valeur monétisée de l’éducation et de
                                      nuire aux pauvres à court terme. C’est à                la santé publiques. Les résultats de nos
                                      cet effet paradoxal des politiques de lutte             recherches montrent que les politiques
                                      contre les inégalitaires que s’intéresse                fiscales réduisent toujours les inégalités.
                                      l’économiste argentine Nora Lustig.                     Cependant, en calculant les niveaux de
                                                                                              revenus en bas de l’échelle sociale avant
                                      Vos recherches montrent que, dans les                   et après les impositions et les aides,
                                      pays en développement, les politiques                   nous avons remarqué que les pauvres
                                      fiscales peuvent accroître la pauvreté                  peuvent devenir plus pauvres à cause de
                                      au lieu de la réduire. Comment est-ce                   ces mêmes politiques.
                                      possible ?                                              En Éthiopie, au Ghana, au Guatemala, au
                                      Au Commitment to Equity Institute, nous                 Nicaragua, en Tanzanie et en Ouganda,
                                      avons analysé l’impact des transferts                   par exemple, le nombre de pauvres est

2
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

plus élevé après imposition directe et        l’accès à l’éducation de leurs enfants.
indirecte, nette d’aides (voir tableau        Dans la mesure du possible, il faudrait
page 7). Dans ces six pays, les politiques    modifier le système pour ne pas appauvrir
fiscales augmentent la pauvreté : le          ces populations. Notre objectif devrait
système aide moins de pauvres à sortir        être que les tranches les plus pauvres
de la pauvreté qu’il n’en enfonce dans        soient des bénéficiaires nets – et non des
la pauvreté. Si on met de côté les efforts    contributeurs nets – du système fiscal.
gouvernementaux dans les secteurs
de la santé et de l’éducation, les plus       Par quel mécanisme les pauvres payent-
pauvres auraient de meilleurs revenus         ils plus d’impôts qu’ils ne reçoivent
sans impôts et sans aides. En d’autres        d’aides ?
termes, surtout dans les pays à faibles       Ce sont principalement les taxes à la
revenus, les pauvres sont souvent des         consommation qui appauvrissent les
contributeurs nets au système : ils           pauvres. Ceux-ci payent les impôts
payent plus en taxes qu’ils ne reçoivent      indirects comme la TVA, les frais de
d’aides. C’est l’un des principaux            douane sur les biens importés qu’ils
résultats de notre recherche. Nous            achètent ou encore les taxes sur le tabac
appelons cela la paupérisation fiscale.       et l’alcool. Ces prélèvements peuvent
                                              entamer sérieusement leurs maigres
Est-il acceptable, d’un point de vue          ressources. On peut, bien sûr, toujours
éthique, que les pauvres soient des           arguer que les taxes sur les cigarettes et
contributeurs nets du système fiscal ?        sur l’alcool ont pour but d’améliorer la
Certains pensent que oui, dans la             santé d’une population. Mais nous devons
mesure où les pauvres bénéficieront sur       tout de même mesurer les impacts de
le long terme de la croissance amenée         ces politiques avec précision et avoir les
par les dépenses publiques en matière         idées claires sur ce que nous sommes
d’infrastructures et d’éducation, par         prêts à accepter et à tolérer en tant que          En Éthiopie, suite aux travaux du CEQ,
exemple. Mais les pauvres, en particulier     société. C’est nécessaire pour prendre             le seuil d’imposition a été relevé et la
                                                                                                 couverture sociale étendue pour que les
les très pauvres, ne peuvent pas attendre     une décision éclairée.                             pauvres ne soient plus contributeurs nets
que cette croissance prenne effet. Ce sont                                                       du système socio-fiscal.
des personnes très vulnérables, qui vivent
sous le seuil de pauvreté de 1,9 dollar
par jour défini par la Banque mondiale.
Pour elles, une baisse de revenus –
même faible – peut avoir de graves
conséquences : des revenus plus bas
peuvent aggraver leur nutrition et impacter

                                                                                                                               3
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
INÉ GA L IT ÉS, ÉTAT D’URGEN C E

                                   Ces effets négatifs du système             de politique était important pour réduire
                                   fiscal sont-ils dus à des erreurs des      l’ampleur de la paupérisation.
                                   législateurs ?
                                   Le fait que la politique fiscale           Les pays développés rencontrent-ils
                                   appauvrisse les pauvres, lorsque cela      également ce problème ?
                                   arrive, n’est pas le résultat d’un plan    Il n’y a pas de recherche équivalente
                                   diabolique. Les gouvernements n’ont        pour les pays développés, mais ils
                                   pas l’intention d’appauvrir les pauvres.   reposent plus largement sur des impôts
                                   Jusqu’à ce que les résultats de notre      directs progressifs. Le risque que les
                                   étude soient publiés, ces conséquences     pauvres soient appauvris par un système
                                   étaient largement méconnues. Avec ces      progressif est moindre.
                                   nouvelles informations, nous pouvons
                                   maintenant évaluer les cas dans lesquels   Que doivent retenir en priorité
                                   ces effets négatifs sont le résultat       les législateurs de cette étude ?
                                   d’erreurs involontaires et ceux qui sont   Premièrement, les législateurs doivent
                                   les conséquences inévitables de choix      être conscients que les politiques
                                   politiques conscients et plus vastes.      fiscales peuvent avoir des effets néfastes
                                                                              sur les inégalités et sur la pauvreté : les
                                   Des pays en développement ont-ils          inégalités peuvent se réduire mais la
                                   changé leurs politiques d’imposition       pauvreté peut augmenter avec les impôts
                                   et d’aides après avoir pris connaissance   et les aides. De fait, certaines politiques
                                   de vos recherches ?                        faites pour s’attaquer aux inégalités en
                                   Oui, l’Éthiopie, par exemple. Le           investissant dans l’éducation et la santé
                                   gouvernement a été surpris par les         peuvent augmenter la pauvreté si elles
                                   résultats montrant qu’une partie           font des pauvres les contributeurs nets
                                   considérable des pauvres étaient des       du système.
                                   contributeurs nets du système. Cela        Deuxièmement, les gouvernements
                                   l’a convaincu de prendre des mesures.      doivent conduire des études minutieuses
                                   Dans ce pays, les impôts directs étaient   pour comprendre qui subit les impôts
                                   payés quasiment par toute la population,   et qui bénéficie des aides, et doivent
                                   même par les pauvres. La situation         augmenter les ressources domestiques
                                   de bon nombre d’entre eux a empiré         afin de réduire l’appauvrissement. Ils
                                   à cause de deux facteurs : le seuil        doivent aussi s’attaquer à l’évasion et à la
                                   minimal d’imposition était bas à cause     fraude fiscales des élites de leur pays, ne
                                   de l’inflation et le programme de filet    pas subventionner les multinationales et
                                   de sécurité productif (ou Productive       les biens principalement consommés par
                                   Safety Net Program, PNSP), principal       les riches, et minimiser le plus possible
                                   système d’aide du pays, était bien ciblé   (si ce n’est annuler) les taxes sur les
                                   mais couvrait trop peu de foyers et        biens de consommation de première
                                   pour trop peu de bénéfices. En 2016, le    nécessité. Les aides doivent bénéficier
                                   gouvernement a étendu la couverture        en priorité aux personnes pauvres et
                                   du PNSP pour y inclure des foyers vivant   vulnérables.
                                   en zone urbaine et a relevé le plancher
                                   des revenus personnels imposables.         Si l’augmentation des ressources
                                   Si ces changements n’ont pas éliminé       dédiées à l’éducation et à la santé dans
                                   totalement le problème, cet ajustement     les pays à faibles revenus risque de
                                                                              nuire aux populations pauvres, quelles
              « Les gouvernements doivent aussi                               sont les alternatives ?
                                                                              À l’Assemblée générale des Nations
              s’attaquer à l’évasion et à la fraude                           unies en septembre 2015, les pays du
                 fiscales des élites de leur pays. »                          monde entier se sont engagés à atteindre
                                                                              les Objectifs de développement durable
                                                                              d’ici 2030. Ces propositions ont omis
                                                                              le fait que ces objectifs impliquent de

4
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

                    C O N T R I B U T E U R S O U B É NÉFICIAIRES DU SYSTÈM E FISCAL
                                                       C o n t r ib u t io n a u s y st èm e f i scal par t r anche de r evenus

                                                         Catégories sociales en fonction du revenu journalier (R)
                                  R < 1,25 $              1,25 $ < R < 2,5 $              2,5 $ < R < 4 $              4 $ < R < 10 $              10 $ < R < 50 $              R > 50 $
 Iran
 Indonésie
 Jordanie

 Équateur
 Venezuela
 Uruguay
 Tunisie
 Afrique du Sud
 Russie
 Mexique
 Géorgie
 Costa Rica
 Colombie
 Chili
 Brésil
 Argentine
 Sri Lanka
 Pérou
 Honduras
 Salvador
 République
 dominicaine
 Bolivie
 Guatemala
 Éthiopie
 Arménie
 Ouganda
 Tanzanie
 Nicaragua
 Ghana

                              B é n é f ic ia ir e s n e t s                                                           C ont r i but eur s net s

Ce table au mo nt r e q u e ls g r o u p e s d ’in d iv id u s , e n f o n ct i on de l eur s r evenus, devi ennent cont r i but eur s net s du sy st èm e dans
29 pays à faibles r e v e n u s e t à r e v e n u s in t e r mé d ia ir es. C e cal cul pr end en com pt e uni quem ent l es r evenus des i ndi vi dus et
e xc lut le s mé c anis me s d e t r a n s f e r t s c o mme l’é c o le gr at ui t e ou l a sant é.

Exe mple s de le c tu r e : A u G h a n a , a u N ic a r a g u a , e n Ta nz ani e et en O uganda, l es pl us pauvr es, ceux qui gagnent ent r e 0 et
1,25 do llar par j o u r, s o n t d é jà d e s c o n t r ib u t e u r s n e ts du sy st èm e. En I r an, seul s l es pl us r i ches ( r evenu supér i eur
à 50 do llars par jo u r ) s o n t c o n t r ib u t e u r s n e t s d u s y st èm e.

Source : CEQ Data Center on Fiscal Redistribution. Issu de « Fiscal Policy, Income Redistribution and Poverty Reduction in Low and Middle Income Countries », Nora Lustig

faire des compromis. Ainsi, la nécessité                                            Les pays avancés et le système
d’augmenter les revenus domestiques                                                 multilatéral devront faire en sorte
pour atteindre des objectifs d’éducation                                            que les ressources (aides et capitaux
et de santé dans des pays à faibles                                                 compensatoires) et les opportunités
revenus peut se traduire indirectement                                              (échanges commerciaux et politiques
par la réduction des revenus dédiés                                                 migratoires) soient accessibles aux
à l’achat de nourriture et de biens de                                              populations pauvres, en particulier
première nécessité dans les foyers les                                              à celles vivant dans les pays les plus
plus pauvres. Dans un tel contexte, les                                             défavorisés du monde. •
ressources devront provenir d’ailleurs.

                                                                                                                                                                                                         5
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
AC T I O N P U B L I Q U E

                   « Il n’y a pas de fatalité
                         des inégalités »

                                  D
                 TIEN A
           TRE          VE                     epuis 2015, malgré                   Le Danemark, par exemple, a une longue
      EN
                                               l’adoption des Objectifs de          tradition d’égalité mais la situation du
                           C

                                               développement durable par les        pays se dégrade, preuve que les décisions
                                               États membres des Nations            politiques ont des impacts concrets. C’est
                                  unies et les engagements pris en faveur de        le cœur du sujet. Il est toujours possible
                                  la lutte contre les inégalités, ces dernières     d’agir, de changer les choses, d’inverser
                                  augmentent. Cécile Duflot revient sur les         la tendance, comme on a pu le voir par
    CÉCILE DUFLOT                 dynamiques de répartition des richesses           exemple en Amérique du Sud dans les
                                  dans le monde et sur l’importance de la           années 2000. Il n’y a pas de fatalité des
    Dire c tric e gé n é r a le
                                  lutte contre les inégalités, dans les pays        inégalités. Reste que les performances
     d’Oxfam Fr a n c e ,
    anc ie nne m in is t r e      émergents et en développement comme               de 112 pays sur les 157 que nous avons
     de l’Égalit é d e s          dans les pays riches.                             étudiés sont aujourd’hui moitié moindres
          te rrito ir e s                                                           que celles des pays qui présentent les
      e t du L o g e me n t       Oxfam vient de publier un classement              meilleurs résultats.
        (2012-2 0 1 4 ) .
                                  des États en fonction de leur engagement
                                  dans la réduction des inégalités (ERI).           Quelles sont, pour vous aujourd’hui,
                                  Quels résultats observez-vous ? Quelles           les inégalités les plus criantes contre
                                  sont les tendances actuelles dans la lutte        lesquelles il faut lutter en priorité ?
                                  contre les inégalités, au Nord comme au           Il faut se rendre compte que plusieurs
                                  Sud ?                                             types d’inégalités se croisent. Mais le
                                  Les inégalités s’accroissent de manière           genre est un facteur qui surdétermine
                                  considérable. Selon nos calculs, 82 % de la       tous les autres. Les inégalités femmes-
                                  richesse créée l’an dernier a été accaparée       hommes se répercutent dans de nombreux
                                  par 1 % de la population mondiale tandis          domaines, qu’il s’agisse de l’accès au
                                  que rien n’a changé pour la moitié la plus        travail qualifié, du travail contraint ou du
                                  pauvre de l’humanité. La force de notre           temps partiel, par exemple.
                                  index ERI développé avec le Development
                                  Finance International Group (DFI) est             Vous tenez compte des dépenses
                                  qu’il mesure l’efficacité des politiques          publiques sociales dans le calcul de
                                  publiques.                                        l’indice d’engagement à réduire les
                                  Au cas par cas, nous observons des                inégalités. Mais comment activer des
                                  résultats très variés et parfois des              leviers financiers contre la pauvreté
                                  changements dans la mauvaise direction.           et les inégalités dans les États où les
                                                                                    ressources sont faibles ?
                                                                                    Une des raisons de la pauvreté est
             « Le commerce triangulaire                                             l’évasion fiscale, qui ampute les budgets
          n’existe plus aujourd’hui, mais                                           nationaux de ressources en quantité
                                                                                    non négligeable. Elle peut avoir lieu à
       l’accaparement des ressources                                                l’intérieur des pays en développement et
         perdure. Le Nord ne paye pas                                               émergents, par une sous-déclaration des
                                                                                    revenus des plus aisés. Elle s’organise
         ce qu’il prend au prix normal. »                                           aussi à l’extérieur des frontières, via des
                                                                                    multinationales qui s’approprient les
                                                                                    richesses naturelles sans les payer à

6
INÉGALITÉS ÉTAT D'URGENCE - ID4D
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

                          E N G A G E M E N T DES ÉTATS
                 D A N S L A R É D U C T I O N DES INÉGALITÉS
                                 S e lo n l’in d ic e c a lc u l é par O x f am

                                                                                                           Ef f or t s des Ét at s pour
                                                                                                        com bl er l es écar t s ent r e
                                                                                                    r i ches et pauvr es cal cul és
                                                                                                        en f onct i on du ni veau de
                                                                                                             dépenses publ i ques,
                                                                                                          de l a pr ogr essi vi t é des
                                                                                                              i m pôt s et des dr oi t s
                                                                                                                           du t r avai l .

                                                                                                          Fai bl e per f or m ance
                                                                                                          Per f or m ance m odér ée
                                                                                                          B onne per f or m ance
                                                                                                          Pas de données

leur juste valeur et ne génèrent donc pas               part, agir tout de suite, sur le terrain,
l’impôt normalement dû. Le commerce                     pour mener et appuyer des politiques de
triangulaire n’existe plus aujourd’hui, mais            développement. Quand nous aidons des
l’accaparement des ressources locales                   femmes paysannes au Sahel à mener
perdure. Le Nord ne paye pas ce qu’il                   un projet agroécologique qui leur permet
prend au prix normal.                                   de nourrir leur famille, nous luttons
Oxfam a montré dans le rapport « Derrière               contre les inégalités. D’autre part, nous
le code-barres » sur l’industrie                                voulons changer les règles grâce
agroalimentaire que des                                               à notre travail d’expertise, en
travailleurs des pays                                                    produisant des rapports et

                                        85 %
en développement et                                                         des recommandations
émergents produisent                                                         de manière engagée.
des aliments que                                                               Dire les choses,
nous mangeons, sans                  des paysans                               en somme, et en
manger eux-mêmes                 producteurs de riz                            parler. Oxfam est
à leur faim. Il faut               sont en grave insécurité                    une ONG apartisane,
donc dire comment                  alimentaire au Pakistan                     prête  à dialoguer
sont faits les produits                  Source : « Derrière le              avec  tout  le monde,
que nous achetons                        code-barres », Oxfam               chefs d’entreprise
ici pour responsabiliser                                                  comme responsables
l’ensemble de la chaîne,                                               de gouvernement. Nous
des centrales d’achat des                                         sommes transparents et nous
hypermarchés aux consommateurs. Par                     acceptons la controverse.
ailleurs, le rôle des pays développés est
aussi de créer une juste solidarité par                 Dans un autre registre, quel est l’impact
l’aide au développement.                                du changement climatique sur les
                                                        inégalités ?
Quel est justement le rôle qu’Oxfam                     Les 10 % des pays les plus riches émettent
souhaite jouer dans la lutte contre les                 50 % des gaz à effet de serre (GES). Tout
inégalités ?                                            le monde sera un jour ou l’autre victime
Oxfam a une double perspective. D’une                   du réchauffement climatique mais pour

                                                                                                                                              7
INÉ GA L IT ÉS, ÉTAT D’URGEN C E

                    80 % de la population
              malgache est rurale. Depuis
               plusieurs années, elle pâtit
                des effets du changement
                 climatique. L’adoption de
               pratiques agroécologiques
                 permet aux exploitations
             familiales d’augmenter leurs
                  rendements de manière
                                  durable.

                                              l’instant, il provoque une nouvelle forme                       pas à la hauteur de leurs engagements.
                                              d’inégalités : l’Asie du Sud-Est et l’Afrique,                  Le réseau Action climat, qui fédère les
                                              qui ne sont pas les principaux émetteurs                        associations françaises impliquées dans la
                                              de GES, en subissent plus violemment les                        lutte contre les changements climatiques,
                                              conséquences. Le changement climatique                          a élaboré neuf indicateurs de suivi de ces
                                              a un impact plus fort et plus immédiat                          engagements pris pour le climat. En ce qui
                                              dans les pays en développement.                                 concerne la France, huit d’entre eux sont
                                              Pendant 15 ans, par exemple, la faim                            toujours dans le rouge !
                                              a régressé dans le monde. Depuis                                Les grandes paroles n’impressionnent
                                              trois ans, elle augmente à nouveau à                            personne aujourd’hui. Ce qui
                                              cause des sécheresses dans les pays en                          impressionne, ce sont des politiques
                                              développement et émergents, qui sont                            efficaces. Mais peut-être qu’il y a de
                                              plus longues et plus fréquentes                                 l’inquiétude chez les responsables
                                              qu’autrefois et provoquent                                            politiques qui redoutent de devenir
                                              des crises agricoles.                                                     impopulaires, et une part de
                                              Le dérèglement                                                                déni. Cela fait pourtant 20 ans
                                              climatique, pour                                                                qu’un consensus politique
                                              toute une partie
                                              du monde, c’est                       16          p ay s
                                                                                                                               a été trouvé autour de la
                                                                                                                                nécessité d’agir. On pensait

                                                                                      197
                                              aujourd’hui.                                                                       alors que nos enfants
                                                                               sur                                               seraient confrontés au
                                              Pourquoi les                 respectent l’Accord de Paris                          changement climatique.
                                              engagements                                                                       Mais c’est nous qui devons
                                                                               Source : World Resources Institute
                                              en matière de                                                                    y faire face. Le dernier
                                              lutte contre les                                                               rapport du Giec recommande
                                              inégalités et de                                                             des décisions de très grande
                                              climat sont-ils si longs                                                 ampleur. Il est technologiquement
                                              à prendre effet alors que                                           possible de contenir l’évolution des
                                              l’Accord de Paris est signé et les ODD                          températures à 1,5 degré mais il faut des
                                              adoptés depuis trois ans ? Autrement dit,                       choix radicaux et immédiats. Chez Oxfam,
                                              pourquoi les États n’agissent-ils pas plus                      nous restons convaincus que les citoyens
                                              vite sur ces deux fronts ?                                      sont prêts, qu’ils partagent l’urgence de
                                              Ce n’est pas seulement lent. Souvent, ce                        l’action.
                                              n’est même pas fait. Il y a une discordance
                                              grave entre les discours et les actes. Nous                     Êtes-vous optimiste ?
                                              ne voyons pas se développer les fonds                           Je suis optimiste car j’observe l’espèce
                                              d’investissement verts, les économies                           humaine, qui n’a pas beaucoup
                                              d’énergie, les mesures de transition                            d’avantages biologiques. Nous n’avons
                                              énergétique, le changement dans les                             pas de carapace, pas de griffes, nous ne
                                              transports… Les pays signataires ne sont                        creusons pas de terrier, nous ne montons

8
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

      pas bien aux arbres... : nous pouvons                                                                          rapport à des gens qui vivent de l’autre
      être assez démunis. L’être humain utilise                                                                      côté de la Méditerranée, par exemple.
      d’autres compétences, cérébrales, dans                                                                         Quand on sait que les autres ont des
      une logique de coopération, qui a toujours                                                                     enfants comme nous, des chagrins
      assuré sa survie face aux grands enjeux.                                                                       comme nous, rigolent et veulent être
      Quand on s’interroge pour savoir si nous                                                                       heureux eux aussi, alors on les considère
      avons les ressources cognitives, la réponse                                                                    comme égaux. C’est fondamental. Voilà
      est oui. Et si nous avons les compétences                                                                      l’essence de ce qui nous fait humains.
      techniques ? Assurément aussi, ce qui                                                                          A contrario, la déshumanisation est
      n’était pas le cas il y a 20 ans. Donc nous                                                                    toujours un moyen d’éviter la solidarité.
      avons des solutions pour l’humanité.
      Cela me rend optimiste et encore plus                                                                          Défendre le lien social, est-ce lutter
      déterminée !                                                                                                   contre les inégalités ?
                                                                                                                     Oui, car c’est reconnaître que nous
      Que recouvre la notion de lien social pour                                                                     vivons dans une seule société, où nous
      vous, dans une approche internationale ?                                                                       sommes capables de tisser des liens qui
      C’est le simple fait de reconnaître que                                                                        font du bien. Les inégalités, elles, font du
      nous sommes des humains, que nous                                                                              mal. Richard Wilkinson, épidémiologiste
      avons besoin d’interactions, de relations,                                                                     anglais, a prouvé que les sociétés les plus
      que nous ne vivons pas seulement dans                                                                          inégalitaires affichent des résultats plus
      un monde tourné vers l’efficacité ou la                                                                        médiocres que les autres en termes de
      seule satisfaction des besoins primaires.                                                                      santé. Le même riche dans une société
      Le lien social est cette capacité à être plus                                                                  inégalitaire est en moins bonne santé que
      intelligents ensemble que tout seul, et à                                                                      dans une société égalitaire. Le niveau
      partager des objectifs communs. C’est                                                                          de stress subi ou de violence potentielle
      fondamental pour les atteindre comme                                                                           redoutée dégrade la santé de tous, et pas
      pour avoir une vie plus agréable. Le sujet                                                                     seulement des plus pauvres. Cela permet
      est planétaire, par principe.                                                                                  de mesurer à quel point les inégalités sont
      Il s’agit de dire comment nous nous                                                                            un fardeau, même dans les pays riches. •
      reconnaissons dans l’altérité, dans le

                                   LE S P R O B L È M E S S O C IAUX ET DE SANTÉ
                       S O N T P L U S I M P O R TA N T S D A N S LES PAYS PLUS INÉGAUX
      Pire
                                                                                                                                                 États-Unis
I ndi c e de s pro blè me s s oc i aux et de s anté

                                                                                                                                 Portugal

                                                                                                               Royaume-Uni
                                                                                                                                                                      L’indice prend en compte
                                                                                                            Grèce                                                     et compare les indicateurs
                                                                            Allemagne             Irlande                Nouvelle-Zélande                             sociaux des 23 pays les
                                                                       Autriche                                                                                       plus riches : l’espérance
                                                                                         France
                                                                   Belgique                                                                                           de vie, le niveau scolaire,
                                                                                                     Canada            Italie                                         la mortalité infantile, le
                                                                   Danemark                                                                                           taux d’homicides, le taux
                                                                                                   Espagne
                                                        Finlande                                                                                                      d’emprisonnement, les
                                                                                                      Suisse
                                                                                                                                                                      grossesses adolescentes,
                                                           Norvège                      Pays-Bas                                                                      la confiance, l’obésité,
                                                                          Suède                                                                                       les maladies mentales, la
                                                                                                                                                                      mobilité sociale.

                                                              Japon                                                                                                   Source : Pourquoi l'égalité est
      Mie ux                                                                                                                                                          meilleure pour tous, Richard
                                                      F aible s iné g a lit é s                                                             I négal i t és él evées   Wilkinson et Kate Pickett, 2009

                                                                                                                                                                                                        9
AC T I O N P U B L I Q U E

       « Les inégalités pèsent sur
      la croissance économique »

                                    L’
                   TIEN A
             TRE          VE                      Afrique du Sud est un des           s’enrichir. Une classe moyenne noire a
        EN
                                                                                      commencé à émerger et l’État a engrangé
                            C

                                                  pays les plus inégalitaires du
                                                  monde. Malgré une période           des recettes fiscales supplémentaires qui
                                                  de grands espoirs en 1994           lui ont permis d’agir contre la pauvreté et
                                    avec la fin de l’Apartheid et l’arrivée de        les inégalités. Mais cette progression était
                                    la démocratie sous Nelson Mandela,                décevante, nous nous attendions à mieux !
          MURRAY                    le pays a eu du mal à lutter contre les           Cette croissance n’a pas profondément
        LEIBBRANDT                  inégalités économiques entre les groupes          changé la société sud-africaine. Au
                                    ethniques. Murray Leibbrandt revient sur          contraire, beaucoup d’inégalités se sont
     Pro fe s s e ur à l’É c o le   les causes de ces inégalités persistantes         accrues. Les Blancs, qui ont le capital
          d’é c o no mie d e        et sur le rôle de ceux qui sont pour lui la       humain et les compétences, ont vu leur
      l’univ e rs ité d u C a p
                                    solution vers un nouvel équilibre social :        niveau de vie progresser plus vite que
       e t dire c te ur d e la
        So uthe rn A f r ic a       les pouvoirs publics.                             le taux de croissance de l’économie.
     L abo ur De v elo p me n t                                                       Mais pour les classes moyennes,
       and Re s e ar c h U n it     La croissance économique est souvent              gagner davantage reste un combat.
            (SAL DR U ) .           considérée comme le levier le plus                Les entreprises demandent une main-
                                    efficace pour réduire la pauvreté et              d’œuvre de plus en plus qualifiée comme
                                    les inégalités. L’avez-vous constaté en           en France ou aux États-Unis, alors qu’au
                                    Afrique du Sud, pays où la croissance est         bas de l’échelle, les besoins en personnel
                                    assez élevée ?                                    peu qualifié n’augmentent pas. Ce sont
                                    L’Afrique du Sud est un cas d’étude très          toujours les mêmes groupes qui ont accès
                                    concret pour illustrer les complexités            à une éducation de qualité et trouvent de
                                    de ce lien entre croissance, pauvreté             bons emplois, et toujours les mêmes qui
                                    et inégalités. Le pays a connu une                restent au chômage.
                                    progression annuelle moyenne de son
                                    PIB proche de 3 % dans la période post-           Selon vous, la persistance des inégalités
                                    Apartheid. Ce rythme est loin de ceux             résulte-t-elle de mauvais choix
                                    observés en Chine ou au Mozambique                politiques ou des relations sociales ?
                                    mais, lorsque la progression s’approchait         Le gouvernement a fait beaucoup pour
                                    des 5 %, de nombreux emplois ont été              l’éducation et la santé. Mais pas assez
                                    créés et une partie de la population a pu         pour faire participer les Sud-Africains
                                                                                      noirs de façon plus inclusive au marché du
                                                                                      travail. En parallèle, nous vivons toujours
             « Il y a un sentiment assez                                              avec un héritage psychosocial que nous
                                                                                      avons choisi d’ignorer. La croissance
      partagé de ne pas participer à la                                               économique est utile et nécessaire, mais
        construction de cette “nouvelle                                               elle est trop faible pour provoquer une
                                                                                      transformation et elle ne renforce pas
      Afrique du Sud” décrite par ceux                                                automatiquement la cohésion sociale.
      qui pensent que tout va mieux. »                                                Les relations entre les individus dans les
                                                                                      entreprises, les gouvernements ou les
                                                                                      communautés constituent le principal
                                                                                      sujet de préoccupation. Malgré la liberté

10
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

                      D E S I N É G A L I T É S P ERSISTANTES
          E N T R E G R O U P E S E T H N I Q U ES EN AFRIQUE DU SUD
           Se lo n le r e v e n u a n n u e l e t le g r o u p e e t h n iq u e de l a per sonne r esponsabl e du f oy er

Revenu annuel en rands
(100 rands = 6 euros)
                                                                                                     365 134
350 000                                                                                                                           2001
                                                                                                                                  2011
300 000

                                                                          251 541
250 000

200 000                                                                                   193 820

150 000

                                                  112 172
                                                                102 606                                                 103 204
100 000

                           60 613
                                         51 440                                                                48 385
 50 000
                  22 522

      0
                       NOIRS                  MÉTIS             INDO-ASIATIQUES                    BLANCS         MOYENNE

                                                   Source : Census 2011, Statistics South Africa

et les droits politiques acquis en 1994*,                                    Cette situation est-elle prise en
les privilèges et les désavantages raciaux                                   compte par les élites économiques et
demeurent. La société sud-africaine est à                                    politiques ?
90 % noire et seuls 10 à 15 % de ce groupe                                   À travers les dialogues sociaux auxquels
ont profité de la croissance économique.                                     nous avons participé ces dernières
Les autres, la majorité, demeurent très                                      années, il apparaît clairement que les
vulnérables.                                                                 capitaines d’industrie sont parfaitement
Dans le cadre du projet de recherche                                         au courant des dangers de ce grand écart.
sur la cohésion sociale mené avec l’AFD,                                     Ils savent que nous perdons énormément
nous avons interrogé des personnes de                                        en productivité à cause d’un manque de
groupes socio-économiques différents,                                        relations de confiance entre les personnes
vivant en ville, à la campagne, etc. Tout le                                 au sein des entreprises. C’est tout le
monde nous a parlé du grand écart entre                                      cœur du problème : les gens vivent loin
le discours répandu sur la construction                                      les uns des autres, ne se côtoient pas en
d’une nation et la réalité de la vie                                         dehors du travail et n’accèdent pas aux
quotidienne.                                                                 mêmes niveaux de responsabilité dans
                                                                             les entreprises Pourtant, on attend d’eux
                                                                             qu’ils interagissent très bien au travail.
* 1994 marque la fin de l’Apartheid en Afrique du Sud et le
début de la réconciliation. La première élection à laquelle tous             Il y a un sentiment assez partagé de ne
les citoyens sont autorisés à voter est organisée et environ                 pas participer à la construction de cette
20 millions de personnes votent contre 2 millions en 1989. Nelson
Mandela est élu et décide de former un gouvernement d’union
                                                                             « nouvelle Afrique du Sud » décrite par
nationale.                                                                   ceux qui, du sommet de l'échelle, pensent

                                                                                                                                                                     11
INÉ GA L IT ÉS, ÉTAT D’URGEN C E

                                   que tout va mieux. Et cela pèse sur                  et d’éducation. Les recettes fiscales
                                   l’économie dans son ensemble.                        étaient investies dans le social. Le
                                                                                        système redistributif a bien fonctionné,
                                   Vous voulez dire que la croissance                   qu’il s’agisse des aides directes ou de la
                                   économique serait plus forte si la                   structure des taxes. Mais la disponibilité
                                   société était plus solidaire ?                       en services publics de qualité n’a pas
                                   Exactement ! Notre économie est en                   suivi et nous en voyons les conséquences
                                   permanence contrainte par l’absence de               aujourd’hui. Les gens n’ont pas confiance
                                   changement dans nos relations sociales.              dans l’administration. C’est un chantier
                                   Cela détermine qui parle à qui dans                  colossal pour le gouvernement. Il lui faut
                                   presque toutes les situations. Résultat,             une vision claire de ce qu’il veut faire.
                                   l’esprit d’initiative est peu développé.             Or, la population est dans l’incertitude
                                   Je ne parle pas au sens strict d’esprit              sur ses intentions et les cadres de la
                                   entrepreneurial, mais d’engagement                   fonction publique sont démotivés : ils se
                                   individuel au service d’un collectif,                       font vilipender par les usagers mais
                                   d’une entreprise ou de la                                          ne savent pas ce que veulent
                                   société. Nous ne formons                                               leurs responsables.
                                   pas une nation où l’on
                                   s’encourage les uns                           Seuls                           La lutte contre les
                                   les autres à résoudre                                                           inégalités passe par
                                   les problèmes ou
                                   à mieux faire. Cela
                                                                     10 % à 15 %                                    le management du
                                                                                                                    secteur public ?
                                   nous empêche de                         des Noirs                                Pour moi, c’est une
                                   dépasser les 4 % de                       o n t b é n é fi c i é                 évidence. Prenons
                                                                           d e l a c ro i s s a n c e
                                   croissance.                                                                    l’exemple de la région
                                                                         e n A fri q u e d u S u d .
                                   Ce problème n’est pas                                                         pauvre du Kwazulu-
                                   spécifique à l’Afrique                                                      Natal, à l’est du pays.
                                   du Sud. On touche là                                                     Les résultats scolaires des
                                   aux frontières de l’analyse                                          enfants d’un quartier étaient
                                   sociale contemporaine : le lien entre                          exécrables. Les relations entre les
                                   croissance, inégalités et pauvreté est une               habitants, l’administration de l’école
                                   question clé en sociologie, en économie et               et les enseignants étaient aussi très
                                   en sciences politiques.                                  mauvaises : les familles considéraient
                                   Il n’y a malheureusement pas de recette                  que l’établissement n’aidait pas leurs
                                   miracle en économie. Mais au niveau                      enfants et que les professeurs ne
                                   politique, nous avons besoin d’une vision                pensaient qu’à obtenir de meilleurs
                                   qui transforme les électeurs en citoyens.                salaires grâce à leurs syndicats. Le
                                   Il faudrait peut-être un autre 1994                      gouvernement a fait intervenir des
                                   pour que le pays se dise : « Maintenant,                 médiateurs pour comprendre les tenants
                                   nous devons changer pour inclure tout                    et les aboutissants de cette situation.
                                   le monde et régler notre problème                        Finalement, de l’argent a été investi à
                                   d’inégalités. »                                          la fois pour les infrastructures et pour
                                                                                            faciliter la compréhension entre les
                                   Les gouvernements successifs n’ont                       acteurs. Les enseignants se sont sentis
                                   donc pas transformé les fruits de la                     compris et ont été encouragés à faire des
                                   croissance en outils de la lutte contre les              heures supplémentaires pour montrer
                                   inégalités et la pauvreté.                               leur investissement auprès des élèves.
                                   Dans les années 1990, l’État a réduit                    L’issue de cette histoire est positive,
                                   son déficit budgétaire, remboursé des                    mais cela prend beaucoup de temps.
                                   dettes publiques élevées et augmenté                     Les infirmières et les docteurs de
                                   parallèlement les dépenses de santé                      nos cliniques ont aussi des relations

12
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

mauvaises et dysfonctionnelles avec leurs
communautés. Nous voulons tous un
meilleur système éducatif et un meilleur
système de soins, mais il faut commencer
par tenir compte des réalités et construire
de meilleures relations au niveau local.
En même temps, comme je l’ai dit, ces
changements peuvent s’accélérer s’ils
font partie d’une vision nationale pour une
nouvelle société, productrice et inclusive.

L’Afrique du Sud vient d’instaurer un
salaire minimum, c’est une bonne
chose ?
Ce salaire minimum national va être
établi dans tous les secteurs de façon
à s’appliquer avant tout aux travailleurs
les plus vulnérables. J’ai été membre
de la commission qui a conseillé le
gouvernement sur ce projet et ce travail
a été passionnant. Nous soutenions la
mise en place dans tout le pays d’un
salaire minimum dont le montant était
pensé pour maximiser le soutien aux
travailleurs vulnérables sans pour
autant menacer leurs emplois. Pour
les syndicats, le montant du salaire
minimum décidé n’est pas assez élevé :
il est bien en dessous des minima qui
existent dans certaines branches depuis
1997, mais ces derniers ne sont pas
remis en question. Ce salaire minimum
est de 20 rands de l’heure (environ
1,15 euro). On peut penser que c’est
faible mais c’est le mieux que nous avons
pu faire. Et surtout, 47 % de la main-
d’œuvre est couverte ! Symboliquement,
c’est aussi le signe que la société bouge
et se soucie des plus vulnérables. •

                                              Soweto, en périphérie de
                                              Johannesburg. Ce township est
                                              depuis 1951 le symbole des
                                              inégalités sociales et raciales
                                              en Afrique du Sud. Aujourd’hui
                                              encore, plus de 1,2 million de
                                              personnes y vivent dans des
                                              conditions précaires.

                                                                                 13
C L I M AT

           Le changement climatique
            influence la lutte contre
                  les inégalités

                                         L
                    TIEN A
              TRE          VE
         EN                                          a question de la lutte contre le   plus les impacts du changement
                                C

                                                     changement climatique n’est        climatique sont ceux qui contribuent le
                                                     pas assez mise en corrélation      moins au problème. Même si les effets
                                                     avec la réalité économique.        du changement climatique (vagues de
                                         Céline Guivarch est spécialiste de             chaleur, sécheresses, montée du niveau
                                         l’économie du changement climatique.           de la mer…) touchent également les pays
            CÉLINE                       Pour elle, la lutte contre le changement       riches.
           GUIVA RCH                     climatique est indiscutablement liée à la      Les pays dits riches, ou développés,
                                         lutte contre les inégalités.                   sont responsables de près de 70 %
          Ingé nie ur e d e s
          Po nts , Eau x e t
                                                                                        de l’accumulation de GES depuis la
     F o rê ts e t c h e r c h e u s e   Comment climat et inégalités mondiales         révolution industrielle. Et les émissions
         e n é c o no mie a u            sont-ils liés ?                                restent aujourd’hui très liées au PIB des
     Ce ntre inte r n a t io n a l       Changement climatique et inégalités sont       pays. Rapportées à la population, les
         de re c he rc h e s u r         doublement liés. D’une façon générale, tant    émissions des États-Unis atteignent près
      l’e nv iro nneme n t e t
        le dé v e lo pp e me n t
                                         au niveau des pays qu’à celui des individus,   de 20 tonnes équivalent CO2 (teqCO2)
              (CIRE D ) .                les moins riches sont les plus vulnérables     par personne et par an, celles de l’Union
                                         au changement climatique, tandis que           européenne et de la Chine sont proches de
                                         les plus riches sont responsables de la        8 teqCO2 par personne et par an, celles de
                                         majorité des émissions de GES. Il y a donc     l’Inde atteignent à peine plus de 2 teqCO2
                                         une sorte de « double peine » : souffrir       par personne et par an et celles du
                                         des inégalités économiques, c’est être         Sénégal ou du Burkina Faso par exemple
                                         aussi victime d’inégalités climatiques.        se situent entre 1 et 2 teqCO2 par personne
                                         Ceux qui subissent – et subiront – le          et par an.

      Le quartier précaire
          de la Barquita à
       Santo Domingo est
         particulièrement
       sensible aux effets
          du changement
               climatique.

14
I N ÉG ALI TÉS, ÉTAT D’ URGENCE

                     L E S P AY S L E S P LUS RICHES
             S ON T L E S P L U S É M E T T E URS DE CARBONE

                                                                                                             Ém i ssi ons de C O 2 e n
                                                                                                             t onne m ét r i que par
                                                                                                             habi t ant et par an

                                                                                                                  7, 4 à 28
                                                                                                                  2, 9 à 7, 4
                                                                                                                  1 à 2, 9
                                                                                                                  0, 4 à 1
                                                                                                                  0, 1 à 0, 4
                                                                                                                  Pas de données

                                    Source : Banque mondiale, chiffres 2014

Les inégalités sont-elles aussi visibles au                Ces inégalités face aux conséquences
sein des pays ?                                            climatiques sont-elles prises en compte
Tout à fait. Au sein des pays, cette même                  dans l’analyse économique ?
dynamique se retrouve : les ménages                        Non. Bien souvent les outils de calcul
les plus pauvres sont en général les                       économique utilisés prennent mal en
plus exposés et les plus vulnérables aux                   compte ces questions de répartition des
impacts du changement climatique. Le                       dommages. Imaginons deux projets de
niveau de richesse d’un individu n’est pas                 même coût qui réduisent les dommages du
le seul déterminant de ses émissions de                    changement climatique pour un quartier,
carbone, mais il reste le premier devant                   deux projets d’investissement dans une
tous les autres déterminants comme la                      infrastructure de protection par exemple.
localisation (urbaine ou rurale), l’âge, etc.              L’un éviterait 100 000 euros de dommages
Ainsi, aujourd’hui, à l’échelle mondiale,                  aux ménages de classe moyenne, l’autre
les 10 % les plus riches sont responsables                 éviterait 50 000 euros de dommages aux
d’environ 50 % des émissions de GES                        ménages les plus pauvres. Si on a de quoi
tandis que les 50 % les plus pauvres ne                    financer un seul de ces projets, lequel
représentent que 10 % des émissions. De                    choisir ? Les outils d’analyse coût-bénéfice
plus, les capacités d’adaptation des pays                  les plus simples privilégieraient le premier
moins développés sont moindres et le                       parce qu’il apporte plus de bénéfices.
changement climatique vient aggraver les                   Mais il existe aussi des outils issus de
tensions et les difficultés préexistantes.                 l’économie du bien-être ou de l’économie
La répartition des dommages relie ainsi                    du choix social qui permettent de prendre
fortement le changement climatique aux                     en compte l’effet des dommages sur le
questions d’inégalités, très prégnantes                    bien-être et pourraient privilégier le second
aujourd’hui.                                               projet. De tels outils existent, encore faut-il

                                                                                                                                           15
INÉ GA L IT ÉS, ÉTAT D’URGEN C E

                                   les mettre en place dans les cas pratiques.      La croissance économique et
                                   Une autre implication importante des             l’amélioration des niveaux de vie sont-
                                   inégalités de répartition des dommages           elles compatibles avec la maîtrise du
                                   concerne les modèles utilisés pour               réchauffement climatique, notamment
                                   calculer la valeur de l’atténuation, c’est-      dans les pays en développement ?
                                   à-dire la valeur de projets réduisant les        Sans action pour limiter le changement
                                   émissions de GES. Cette valeur correspond        climatique, ses impacts pourraient
                                   à la valeur des dommages évités. Selon           compromettre le développement et
                                   la façon dont sont représentées les              l’éradication de la pauvreté. La maîtrise
                                   inégalités, elle peut varier de 1 à 10. C’est    du réchauffement climatique est donc
                                   important car cette valeur est utilisée dans     une condition pour une amélioration
                                   les choix d’investissements publics et entre     durable des niveaux de vie. Par ailleurs,
                                   en ligne de compte pour dimensionner les         les études montrent que la sortie de
                                   politiques climatiques comme la fiscalité        l’extrême pauvreté comme l’accès
                                   carbone.                                         universel à l’énergie peuvent être atteints
                                   Le changement climatique est ainsi un            sans entraîner de hausse importante des
                                                                                    émissions de GES. De plus, nombre de
                                                                                    cobénéfices sont liés à des actions de
                          « Sans une action rapide                                  réduction de ces émissions. Par exemple,
                       de réduction des émissions,                                  l’utilisation de fourneaux efficaces les
                                                                                    réduit mais améliore surtout la qualité de
                   le changement climatique aura                                    l’air, et donc la santé. De même, réduire
                             un effet amplificateur                                 les émissions de CO2 dues aux véhicules
                                                                                    motorisés dans les villes réduit aussi les
                      des inégalités entre les pays                                 émissions de particules fines et d’autres
                             et au sein des pays. »                                 polluants qui asphyxient les grandes villes
                                                                                    et leurs habitants.
                                                                                    Pour autant, il serait naïf de penser qu’il
                                                                                    n’y a que des cobénéfices et des synergies
                                   multiplicateur des inégalités, alors même        entre atténuation du changement
                                   que celles-ci atteignent déjà aujourd’hui        climatique et développement. Il y a
                                   des niveaux intolérables. Sans une action        également des antagonismes qu’il faudra
                                   rapide de réduction des émissions de GES,        gérer, des perdants de la transition qu’il
                                   le changement climatique aura un effet           faudra protéger et accompagner. Par
                                   amplificateur des inégalités entre les pays      exemple, certaines solutions d’atténuation
                                   et au sein des pays.                             qui recourent plus aux bioénergies sont
                                   Pour autant, les actions pour réduire les        susceptibles d’aggraver les tensions
                                   émissions de GES ne doivent pas négliger         d’usage des sols et de l’eau, et de
                                   leur propre effet sur les inégalités, et sur     pousser à la hausse le prix des denrées
                                   la pauvreté et la précarité. En effet, il faut   alimentaires, fragilisant les ménages les
                                   faire attention à ce que les politiques de       plus pauvres.
                                   réduction des émissions n’aggravent pas          Enfin, les émissions sont tellement faibles
                                   des situations de précarité énergétique ou       dans les pays les moins avancés qu’il
                                   n’empêchent pas l’accès à l’énergie. Une         est illusoire de penser qu’ils pourront
                                   fiscalité carbone est à ce titre intéressante    se développer sans augmenter leurs
                                   puisqu’une partie des revenus qu’elle            émissions. Cela veut dire que la toute-
                                   génère peut être utilisée pour lutter contre     puissance de l’indicateur « croissance du
                                   la précarité énergétique.                        PIB » doit donc être remise en cause et
                                                                                    qu’une action très forte de réduction des
                                                                                    émissions dans les pays développés est
                                                                                    nécessaire. •

16
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler