INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org

 
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
1

                               INTRODUCTION GENERALE

                                   L’informatique moderne provient du
mélange de deux conceptions opposées : d’abord celle de John Von
Neumann qui est à la base des ordinateurs, conçus comme des outils de
traitement de données, ensuite celle de Norbert Wiener qui privilégie la
communication. Les deux idées à priori opposées fusionnent dans la
conception du web et du réseau internet.

                                    Les ordinateurs conçus n’avaient donc
pas la seule fonction de manipuler ou traiter les données, mais aussi de
servir de support pour l’échange des différentes ressources à travers le web
ou la communication en tant que processus.

                                 C’est pourquoi l’homme étant un être de
communication a vite compris qu’il fallait mettre au point un moyen pour
permettre à ces ordinateurs de pouvoir échanger leurs ressources ou de
présenter une organisation tant nationale qu’internationale à travers le
réseau internet.

C’est dans cette perspective d’idées que nous essayons de faire une approche
présentative du sujet qui a fait l’objet d’un travail scientifique élaboré et
réalisé en vue de faire montre des capacités et connaissances acquises à
l’Université.

                                       Le sujet faisant l’objet de ce travail
s’intitule : « Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la
réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest House Wood Land
Kananga ».

                                      Ce qui fait la force d’un travail
scientifique digne de son nom, c’est son contenu, alors pour ce faire, les
recherches faites, les études menées pour la réalisation de ce travail sont
basées sur les différents points essentiels qui sont en fait de savoir : le site
web qui aujourd’hui fait partie des grands services proposés sur le réseau
internet, qu’est-ce à dire ? Quelle est son origine, quelle importance a-t-il
aujourd’hui dans les différents domaines de la vie, de combien des types se
constitue t-il, comment fonctionne t-il, quelles méthodes pouvant être
utilisées pour sa conception et quelle conduite à suivre pour sa réalisation,
une fois réalisé, comment le mettre à la portée du public mondial.

                                    Ce sont ces différentes questions
qui font l’idée générale de la problématique de ce travail.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
2

                                     En effet, nous proposons en quelques
termes clés une solution à toute cette problématique dans les lignes qui
suivent.

                                      Un site web n’est tout simplement
qu’un ensemble composé de documents structurés nommés pages web,
stockés (hébergés) sur un ordinateur (serveur) connecté au réseau mondial
(internet).

La notion de web (site web) date du début des années 1990, mis au point
par un Co-inventeur du nom de Timothy Berners-Lee avec son collègue
Robert Cailliau afin de permettre à leurs collègues physiciens d’échanger
rapidement des données, des informations et        des images, où qu’ils
pouvaient être dans le monde.

                                  La période actuelle implique l’accès à
l’information en direct, répondant au besoin du tout et tout de suite, une
page web contient des informations, généralement pour informer ou faire
connaitre.

                                  Les sites web se distinguent en deux
grands types sur le plan personnalisation et du contenu, il s’agit en fait des
sites statiques et des sites dynamiques, ils se distinguent aussi de part
leurs fonctionnalités.

                                     Le web est un système client-serveur
dont le fonctionnement s’apparente à des relations client-fournisseur. A cet
effet, nous parlons des fonctionnements de deux grands types. Pour un site
statique : le schéma est très simple et se passe en deux temps :

   1. Le client demande au serveur à voir une page web ;
   2. Le serveur lui répond en lui envoyant la page réclamée.

Mais lorsque le site est dynamique, il y a une étape intermédiaire, c’est que
chaque fois du coté serveur la page web est générée par un programme tel
que JSP (Java Server Page) avant d’être renvoyée du coté client.

                                    La conception d’un site web nécessite la
connaissance et la maîtrise de certains langages informatiques tels que le
(X) HTML et CSS pour un site statique, le PHP et MySQL pour rendre un
site web dynamique.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
3

                                    La réalisation d’un site web n’est pas
un rêve nocturne qui peut se concrétiser en un clin d’œil, mais c’est plutôt
un projet qui pour se réaliser, il est vraiment nécessaire de suivre les
étapes de la conduite d’un projet de site web.

                                      L’intérêt d’un site web, c’est de pouvoir
être vu à travers le réseau internet, une fois sa réalisation finie, la dernière
étape la plus importante, c’est la mise en ligne qui est au fait une opération
de se procurer un hébergement.

                                      Vu les difficultés que présentent
actuellement les hôtels de la ville de Kananga, notamment à chaque
atterrissage d’avions transportant les passagers, nous avons constaté la
présence des différents agents des hôtels à l’aéroport local en vue de
prendre    chaque fois    contact, négocier, accueillir ou intéresser   les
passagers ou les touristes de la location des chambres de leurs hôtels.

C’est pour cette énorme difficulté que nous avons opté de produire un
travail scientifique, évidement sur la conception d’un site web dynamique
pour la réservation des chambres d’hôtel.

                                     Ce dernier constitue un atout majeur
pour le Guest House Wood Land en vue de marquer sa présence sur la toile
mondiale, de développer son image et notoriété, de faire passer ses
informations et publicités, de montrer sa capacité d’ouverture et d’évolution.

                                   En prospective de ce travail, les
données constituant le troisième chapitre sont issues de deux techniques
utilisées à savoir : la technique d’interview ainsi que la technique
documentaire, et la méthode Merise nous a servi pour concevoir les
différents modèles conduisant à la base de données.

Les données sont récoltées en un intervalle de temps allant du 21 décembre
2013 au 15 Mai 2014.
                                    Notre travail se subdivise en quatre
chapitres essentiels dont le premier est intitulé : Généralités sur le site web,
le deuxième : Système d’information et base de données, le troisième :
Analyse et modélisation de la réservation des chambres d’hôtel, et enfin le
quatrième : Réalisation du site web.

                                  Il est question au premier chapitre
d’exposer une idée générale sur le site web, notamment sa définition, son

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
4

historique, ses concepts   proches, ses différents types, ses modes de
fonctionnement, la conduite à suivre pour la réalisation de son projet, les
différentes méthodes de conception ainsi que sa mise en ligne.

                                  Pour ce qui concerne le deuxième
chapitre, nous essayons de donner les brèves définitions : du système
d’information et de la base de données, de faire une approche notionnelle
d’un Système de Gestion de Base de Données (SGBD en sigle) en insistant
beaucoup plus sur le SGBD MySQL, de donner les différents types de
bases de données, de parler du système d’information dans une entreprise,
du système automatisé d’information, de l’architecture et conception d’un
système d’information avec l’approche Merise, du système d’information et
système informatique, et pour clore, nous évoquons les avantages que
peut avoir le système d’information aujourd’hui notamment dans une
entreprise.

                                 Le troisième chapitre se constitue de
données récoltées au sein du Guest House Wood Land Kananga, pour ce
faire, nous   avons procédé par faire une analyse préalable tout en
définissant une problématique afin de connaître le problème à informatiser,
et également une analyse fonctionnelle pour trouver la structure de
données à informatiser .

                                Le quatrième chapitre se constitue des
différentes pages web conçues en langages (X) HTML et CSS, et rendues
dynamiques avec le langage PHP et MySQL. La plus importante opération
sur l’une de ces différentes pages web, c’est la réservation faite en ligne
d’une chambre d’hôtel grâce au formulaire de contact connecté à une base
de données MySQL.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
5

              CHAPITRE I : GENERALITES SUR LE SITE WEB

I.1 DEFINITION

      Un site web est un ensemble composé de documents structurés
nommés pages web, stockés (hébergés) sur un ordinateur (serveur) connecté
au réseau mondial (internet). [6]

Une page web contient essentiellement du texte, et est souvent enrichie
d'images, de sons, de vidéos et de liens vers d'autres pages web. [6]

I.2 HISTORIQUE         [19]

                                                Figure 1.1 (Timothy Berners-Lee)

      Le web a été mis au point par Timothy Berners-Lee (le Co-inventeur
de nationalité Britannique) au début des années 1990 avec son collègue
Robert Cailliau, pour permettre à leurs collègues physiciens du CERN
(Laboratoire européen de physique des particules) d'échanger rapidement
des données, les informations et des images, où qu’ils soient dans le monde.

En 1993, Timothy Berners-Lee quitte cette organisation pour se rendre
aux États-Unis, où il enseigne l'informatique et les sciences de la
communication au Massachusetts Institute of Technology (MIT). Il a
fondé et dirigé le World Wide Web, consortium (W3C), une association
regroupant des entreprises et des particuliers désirant promouvoir un
développement sûr et démocratique du web.

I.3 NOTIONS DE WEB

1. Internet

      Les débuts d’internet remontent à la fin des années 1960 et au début
des années 1970, où l’internet était au stade de projet expérimental du
ministère de la défense américain, nommé ARPANET (Advanced Research
Projects Agency Network) pour tenter de mettre en place des réseaux

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
6

capables de survivre à une destruction partielle (due selon le contexte
géographique de l’époque à une attaque nucléaire). [13]
L’internet signifiant : « Interconnected Networks», c’est-à-dire interconnexion
de plusieurs réseaux par l’intermédiaire du protocole TCP/IP, est donc un
réseau informatique qui relie les ordinateurs du monde entier et qui leur
permet d’échanger les informations. [20]

Les services proposés sur internet sont entre autres : le web, le courrier
électronique (courriel ou e-mail en Anglais), la vidéo conférence, le
commerce électronique ainsi que la faculté d’accéder à des ordinateurs
distants (envoyer et recevoir des fichiers). [13]

2. Web

C’est ce que les anglophones appellent : « World Wide Web », d’où l’acronyme
www, et les francophones la « toile mondiale » n’est qu’un moyen simple de
cliquer pour explorer un volume gigantesque des pages d’informations
situées sur internet.

Le web est aussi une des possibilités offertes par le réseau internet de
naviguer entre des documents reliés par des liens hypertextes. [13]

3. Accès

Chaque site web dispose de son nom de domaine, communément                                          appelé
« adresse URL » (Uniform Ressource Locator).

Un site web est hébergé sur un serveur web, alors l’accès à un site web se
fait via un navigateur web tels que : Mozilla Firefox, Microsoft internet
explorer, Apple Safari, Netscape, Mosaïc, etc. Il suffit alors de taper l’adresse
URL du site voulu dans votre navigateur et valider à l’aide la touche du
clavier « Entrée », puis attendre que le serveur vous affiche votre page
web. [6]

Un navigateur appelé en Anglais : « Browser » est un logiciel utilisé pour
naviguer sur les réseaux informatiques, en particulier sur internet et le
web.

4. Importance [6]

     Dans la vie quotidienne, Internet est devenu aussi actuellement
indispensable que la télévision, le téléphone, le réfrigérateur, etc. Lorsque
vous arrivez sur un site web, c'est dans un but précis : trouver les réponses

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
7

à vos questions, partager les                  ressources, communiquer                  avec     d’autres
personnes, s'amuser, etc.

L'ère numérique implique l'accès à l'information en direct, répondant au
besoin du tout et tout de suite. Une page web contient des informations,
généralement pour informer ou faire connaître.

Dans le cadre d'une utilisation privée, une page web permet par exemple de
communiquer et de partager des ressources telles que des photos, des
vidéos, des messages, etc. Pour accéder à ces ressources, il suffit d'être
connecté à l’internet, n'importe où dans le monde.

Les entreprises, quant à elles, ont tendance à vouloir développer leur image
et notoriété, et utiliser le web comme support de diffusion d'information et de
publicité : cela consiste à présenter l'entreprise, son activité et ses
produits.

C'est le meilleur rapport                 qualité/prix par excellence d’être visible pour
l’ensemble de la planète.

L'intérêt d'un site web est de pouvoir être vu par tout le monde. Son
potentiel, quel que soit l'usage qu'on en fait, est illimité. Pour une entreprise,
un site web, c'est faire du marketing ciblé à moindre coût, mettre en avant
votre image et affirmer votre présence sur le réseau internet. C'est surtout
une façon de démontrer votre capacité d'ouverture et d'évolution : les
possibilités sont illimitées en termes de différenciation, de marketing et de
séduction des visiteurs.

I.4 TYPES DE SITES WEB

      Il existe deux types de sites web sur le plan personnalisation et
du contenu. Il s’agit : des sites statiques et des sites dynamiques :
1. Les sites statiques :

         Ce sont des sites réalisés uniquement à l’aide des langages (X) HTML
et CSS. Ils fonctionnent très bien mais leur contenu ne peut pas être mis à
jour automatiquement : il faut que le propriétaire du site (le webmaster)
modifie le code source pour y ajouter des nouveautés. Ce n’est pas très
pratique quand on doit mettre à jour son site plusieurs fois dans la même
journée. Les sites statiques sont donc bien adaptés pour réaliser des sites «
vitrine », pour présenter par exemple son entreprise, mais sans aller plus
loin. Ce type de site se fait de plus en plus rare aujourd’hui, car dès que l’on
rajoute un élément d’interaction (comme un formulaire de contact), on ne
parle plus de site statique mais de site dynamique. [5]

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
8

Exemple 1.1
Présentation d'une société ou d'un organisme, page de contact, présentation
d'un produit ou d'un service, conditions générales de vente… [7]

2. Les sites dynamiques :

     Ils sont plus complexes, ils utilisent d’autres langages en plus de (X)
HTML et CSS, tels que le PHP et MySQL. Le contenu de ces sites web est dit«
dynamique » parce qu’il peut changer sans l’intervention du webmaster. La
plupart des sites web que nous visitons aujourd’hui, sont des sites
dynamiques. [5]

Exemple 1.2
Les news, les annonces de recrutement, la liste des points de vente, un
blog, les pages produits d'un site marchand. [7]

Les sites web sont nombreux sur la toile et peuvent être distingués les uns
des autres de par leurs fonctionnalités. Un site a une ou plusieurs fonctions,
et généralement un but, celui auquel son concepteur le destine. Dans ce but,
les fonctions découlent ainsi la structure du site, voire les pages web et la
navigation dans ses pages. [10]
Analysons alors ces types de sites et voyons comment ils vivent sur la
toile :

A. Les sites vitrines :

      Ce sont des sites qui présentent une activité, un métier, une
compétence. L’accent est mis sur l’identité visuelle du site, son ciblage afin
que les internautes intéressés prennent contact avec le site.

B. Les sites associatifs :

      Ce sont des sites qui présentent les activités de leur association ou de
leur club. Les fonctions sont relatives à la publication d’articles ou des
nouvelles, ainsi que les événements sur l’année et le bulletin mensuel
(newsletter).

C. Les blogs :

      Ce sont des plateformes internet où le rédacteur publie à la manière
d’un journal de bord, ses sujets personnels très régulièrement. Le blog est

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
9

généralement très orienté vers les autres blogs de la même thématique. Côté
fonctionnalités, il permet notamment aux internautes de publier des
commentaires relatifs aux articles.

D. Les forums :

    Ce sont des sites web orientés discussions sur une thématique donnée.
Ces forums sont alimentés en contenu par le webmaster, ainsi que par les
membres. La newsletter est également utilisée pour fidéliser les membres.

E. Les sites de publications :

     Ce sont des sites orientés publications d’articles, gestion de contenu.
Les pages sont regroupés en rubriques thématiques sur un sujet donné. Un
système de commentaires sur les articles est généralement attaché à cette
fonction de publication.

Dans le cadre de ces différents sites énumérés ci-haut du point de vue
fonctionnalités, l’accent doit être beaucoup plus mis sur les sites « vitrine »
que nous essayons de détailler dans les lignes suivantes :

Un site vitrine est un portail web utilisé par les particuliers et des sociétés
afin de mettre en valeur des choses qui ont de l’intérêt ou de la valeur. Ils
diffèrent des sites de revues car ils offrent peu ou pas d’interaction avec
l’utilisateur, et ils n’essaient pas de traquer l’activité internet d’utilisateurs.
[10]

Certains sites vitrines offrent un bulletin d’information qui peut être envoyé
à une adresse e-mail. Dans la plupart des cas, ces sites sont complètement
ouverts à tout visiteur. Les sites web vitrine s’expliquent dans ces catégories
principales :

1. Les sites web qui mettent en valeur d’autres sites web pour diverses
raisons parmi l’appréciation, le marketing et la génération d’idée, en
particulier dans les environnements collectifs.

2. Ceux mettant en vedette des objets matériels comme des peintures rares,
bijoux, automobiles de luxe et destination de vacances exclusives ou
exotiques.

3. Les sites web qui mettent en valeur toute personne morale comme les
célébrités, les entreprises et les ministères gouvernementaux, des ONG,
etc.

   Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                         House Wood Land Kananga.
INTRODUCTION GENERALE - Achatlivre.org
10

4. Les internautes créatifs peuvent mettre en valeur, présenter les résultats
et leurs écrits : art ou l’utilisation de tout autre talent

I.5 FONCTIONNEMENT

         Le Web est un système client-serveur dont le fonctionnement
s'apparente à des relations client-fournisseur. L'ordinateur personnel, doté
de son logiciel de navigation tels que Mozilla Firefox, Internet Explorer, etc.
joue le rôle du client. L’ordinateur distant sur lequel est hébergé le site
web est un serveur. [5] Avant de donner le détail, il sied de parler de client
et de serveur en tant que processus :

La communication entre processus sur une même machine ou sur des
machines différentes à travers des protocoles TCP/IP est un mode de
communication point-à-point asynchrone. La fiabilité des transmissions est
assurée par le protocole TCP. Il est néanmoins possible de simuler une
diffusion à un ensemble de processus en effectuant des communications
point-à-point sur tous les récepteurs.[12]

Le rôle des différents processus entrant en jeu dans la communication d'une
application est en règle générale asymétrique. C'est le cas pour les
architectures client-serveur. Un serveur est un processus (ou plusieurs)
acceptant des requêtes et tâchant d'y répondre. Le client lui-même un
processus, envoie une requête au serveur en espérant une réponse. [12] Par
extension, on assimile la machine qui contient le programme client au client
et celle contenant le programme serveur au serveur.

1. Le client :

      C’est l’ordinateur de l’internaute, cet ordinateur fait donc partie de la
catégorie des clients. Chaque client représente un visiteur d’un site
web.
Cette figure ci-dessous illustre bien le client :

                                         Figure 1.2 (Client)

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
11

2. Le serveur :

     C’est un ordinateur puissant qui stocke et délivre des sites web
aux internautes, c’est-à-dire aux clients. Bref : c’est une machine
indispensable au bon fonctionnement du web.
Le serveur web est schématiquement représenté par la figure ci-
dessous:

                                             Figure 1.3 (Serveur).

NOTA :
    La plupart du temps, le serveur est dépourvu de l’écran, il reste
allumé et travaille tout seul sans une intervention humaine, 24
heures/24, 7jours/7. Un vrai forçat du travail. [6]

La communication entre les clients et le serveur, connectés au réseau
internet est résumée par cette Figure1.4:

                               Figure 1.4 (communication Client-serveur) [7]

Comme nous l’avons parlé dans le point précédent (I.4), il existe deux
types de sites web du point de vue de leur personnalisation et de leur
contenu. Il est alors très important de parler du fonctionnement de
l’un puis de l’autre.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
12

I.5.1 CAS D’UN SITE STATIQUE

         Lorsque le site est statique, le schéma est très simple. Cela se passe
en deux temps, et s’explique bien dans le schéma qui suit :
1. le client demande au serveur à voir une page web;
2. le serveur lui répond en lui envoyant la page réclamée.

                            Figure 1.5 (fonctionnement d’un site statique).

La communication est donc plutôt basique :
– « Bonjour, je suis le client, je voudrais voir cette page web. »
– « Tiens, voilà la page que tu m’as demandée. »

Sur un site statique, il ne se passe rien d’autre. Le serveur stocke des
pages web et les envoie aux clients qui les demandent sans les
modifier.[4]

I.5.2 CAS D’UN SITE DYNAMIQUE [5]

    Lorsque le site est dynamique, il y a une étape intermédiaire : la page
est générée par un programme tel que JSP (Java Server Page), (Figure 1.6).

– Le client demande au serveur à voir une page web;
– le serveur prépare la page spécialement pour le client;
– le serveur lui envoie la page qu’il vient de générer.

La page web est générée à chaque fois qu’un client la réclame. C’est
précisément ce qui rend les sites dynamiques vivants : le contenu d’une
même page peut changer d’un internaute à l’autre.
Le schéma suivant détaille bien la théorie expliquée ci-haut :

                             Figure 1.6 (fonctionnement d’un site dynamique).

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
13

Etant donné que le serveur génère une page à chaque fois qu’on lui en
demande une, il peut la personnaliser en fonction des goûts et des
préférences du visiteur, et affiche entre autre son pseudonyme.

Les pages dynamiques telles qu’elles sont vues de l'utilisateur, ne sont pas
différentes des pages statiques. Cependant le mécanisme de transmission,
plus complexe, est réalisé en deux temps. A partir de la demande du client,
le serveur interroge une base de données, récupère les données souhaitées,
construit la page, la retranscrit en (X) HTML, puis la renvoie au client

                   Figure 1.7 (Mécanisme de transmission de données Client-serveur) [6]

Par contre, une fois la mise en page créée par l'agence web, la mise à jour
des données, très simple, se fait dans un espace privé appelé back-office mis
à la disposition de l’administrateur, qui bénéficie alors d'une autonomie
complète pour sa gestion quotidienne.

A partir d'un simple accès Internet, l’administrateur peut créer, mettre à
jour, supprimer ses données au moyen d'un formulaire qui alimentera la
base de données. Les données peuvent être un article, une petite annonce,
un produit ou une famille de produits de site marchand. [7]

                               Figure 1.8 (Mise à jour de données backoffice)

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
14

I.6 CONDUITE DE PROJET WEB

        La mise en place d’un projet de réalisation de site web demande un
travail d’organisation et de rigueur, c’est pourquoi il est d’une grande
importance de connaitre les points saillants pour le succès d’un projet
web tels que :

1. Définitions des besoins

        Il est important à ce stade de définir nos besoins. Bien définir ce
dont nous avons besoin est très important : les différentes manières de
présenter notre structure, nos services ou nos produits ; les points les plus
importants à mettre en avant ; les différentes fonctionnalités que nous
souhaitons avoir ; comment nous souhaitons administrer ou gérer notre
site web par la suite ; quelle partie nous souhaitons être accompagné et
conseillé et enfin comment lancer le projet une fois réalisé.[10]

2. Les étapes d’un projet web                 [11]

Le projet web se décompose donc en 10 étapes importantes qui sont :

Etape 1: Cahier de charges web et étude préalable

    La rédaction du cahier de charges web et la formalisation de l’étude
préalable se fait par la méthode QQOQCP :

   ▪   Qui : ciblage et profil des visiteurs ;
   ▪   Quoi : type de site, description du contenu du site, mots clés.
   ▪   Où : vocation locale, nationale, internationale…
   ▪   Quand : échéances pour la mise en ligne.
   ▪   Comment : en propre, ou hébergé, technologies privilégiées…
   ▪   Pourquoi : objectifs du site, rentabilité, valeur attendue…

La réalisation du livrable de cette étape est un pré requis pour toutes les
autres.

Etape 2: Analyse fonctionnelle

     Réaliser une analyse fonctionnelle pour un site web consiste à identifier
les besoins des visiteurs, les besoins des administrateurs du site (les
fonctions de backoffice), les contraintes et les fonctions dites d’estime. Pour
ces dernières, il s’agit des fonctions offertes aux visiteurs pour qu’ils
prennent du plaisir à naviguer sur le site.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
15

Etape 3: Prototype et maquette du site web

     Pour cette étape, il convient de définir la charte graphique du site web
en commençant par travailler avec le crayon, la gomme et les ciseaux, ça
marche toujours pour les travaux créatifs. Sinon utilisez un outil comme :
protoshare, pencil, balsamiq ou encore adobefireworks.

Etape 4 : Infrastructure et environnement technique

     L’environnement principal, celui qui permet aux visiteurs d’accéder à un
site est l’environnement dit de production. A cela on ajoute un
environnement de test et un environnement de développement, avec des
accès restreints, et qui par définition sont réservés aux développements
informatiques et aux tests avant les mises en ligne définitives.

Ces environnements se composent des serveurs web type serveur LAM ou
Windows Server 8, de serveur des e-mails de type aweber ou YMLP, de
serveurs de bases de données type Oracle, MySQL, Microsoft SQL Server ou
encore IBM DB2, de firewalls et de liaisons télécoms pour offrir de la bande
passante aux visiteurs, sans oublier la connexion avec les banques pour le
paiement en ligne via par exemple Ogone, RBS Worldpay ou encore PayBox.

Etape 5 :       Développements informatiques

     Les développements informatiques portent aussi bien sur la partie
visible par les internautes, que sur la partie réservée à l’administration
du site web.

Selon le type et la complexité du projet web, deux grandes possibilités sont
proposées pour réaliser ce livrable :

a. S’appuyer sur un Framework web, c’est-à-dire une solution logicielle qui
intègre la plupart des fonctionnalités que l’on rencontre pour un site web et
à personnaliser à moindre cout. Parmi les plus répandues on retrouve
Drupal ou encore Wordpress.

b. Faire appel à un service propre, informatique ou une société des services
informatiques spécialisée dans la réalisation de sites web (une webagency).

Etape 6: Contenu

      Dans cette étape, il est recommandé de produire tout le contenu du
site, de rédiger le contenu des pages web, de tourner et monter les vidéos
web, de mettre en forme les images et publications téléchargeables. Un site
web est vivant

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
16

Etape 7:       Tests :

Les plateformes informatiques web sont des mille feuilles de logiciels et de
technologies hétérogènes qui imposent un test d’ensemble, même quand il y
a eu pratiquement aucune programmation.

L’expérience montre que cette étape est indispensable, même pour les projets
web les plus simples.

Etape 8:       Sécuriser internet

     Sécuriser les accès à un site web, sécuriser les données et les serveurs,
sécuriser son site internet est devenu une obligation. C’est un livrable à part
entière qui inclus le plan de sauvegarde du site et de données qu’il convient.

Etape 9:       Mise en ligne du site

     L’avantage avec un projet web c’est que bien souvent la première mise
en ligne peut être réalisée rapidement, toutes choses égales par ailleurs. Des
mises en lignes successives viennent enrichir le site au fil du temps.

Etape 10:        Marketing et Webmarketing

     Référencer le site web pour qu’il soit facilement accessible par les
différents moteurs de recherche, cela permet de faire la promotion directe
auprès de prospects et clients.

En définitive pour réussir un projet de réalisation de site web dans les
meilleures conditions, il est également important de faire les choses
suivantes :

   ▪   Décomposer le travail à faire en taches élémentaires et gérables ;
   ▪   Identifier et traiter les risques projet ;
   ▪   Réaliser le planning du projet en suivant simplement un
       avancement pour corriger immédiatement en cas de dérive ;
   ▪   Estimer précisément le budget, sans rien oublier ;
   ▪   Identifier clairement les compétences, experts et prestataires qui
       vont faire gagner du temps ;
   ▪   Et bien d’autres choses encore.

I.7 METHODES DE CONCEPTION

      Certains programmes, appelés WYSIWYG (What You See Is What You
Get), permettent d’aider les plus novices à créer un site web statique sans
connaître les langages informatiques qui se cachent derrière. [5]

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
17

I.7.1 POUR UN SITE STATIQUE [4]

     Des nombreux langages ont été créés pour produire des sites web.
Deux d’entre eux constituent une base incontournable pour tous les
webmasters.

    ➢ (X) HTML (Hyper Text Markup Language): c’est le langage à la base
      des sites web. Simple à apprendre, il fonctionne à partir de
      balises.
Voici un exemple du code (X) HTML :

        Bonjour, je suis un Webmasterde l’U.KA !

Explication :

      Toute la phrase : Bonjour, je suis un Webmaster de l’U.KA ! sera
affichée sur la page web comme un paragraphe, parce qu’elle est entre la
balise ouvrante  et fermante , sauf le terme Webmaster sera lui en
italique, parce qu’elle est entre la balise ouvrante  et fermante .

   ➢ CSS : c’est le langage de mise en forme des sites web. Alors que le
      XHTML permet d’écrire le contenu des pages web et de les structurer,
      le langage CSS s’occupe de la mise en forme et de la mise en page.
      C’est en CSS que l’on choisit notamment la couleur, la taille des
      menus et bien d’autres choses encore.
Voici un code CSS :
              p
            {
             Text-align : center ;
             Font-size : 12px ;
             Color : blue ;
              }

Explication :

     Ici toute la phrase : Bonjour, je suis un Web master de l’U.KA ! sera sur
la page web centrée, colorée en bleu et la taille de 12 pixels.

I.7.2 POUR UN SITE DYNAMIQUE [5]

     Quel que soit le site web que l’on souhaite créer, HTML et CSS sont
donc indispensables, ainsi pour réaliser un site web dynamique, deux
langages peuvent être à la portée des webmasters. Il s’agit de :

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
18

    ➢ PHP (Personal Home Page): c’est un langage que seuls les serveurs
      comprennent et qui permet de rendre un site dynamique. C’est PHP
      qui « génère » la page web comme on l’a vu sur la Figure 1.6

Voici un code PHP :

Explication :
    Le code php est écrit entre l’ouverture de la balise < ?php et sa
fermeture ?>, l’instruction echo permet d’afficher sur la page web la phrase
entre guillemets : je m’appelle Victor !

    ➢ MySQL (My Stuctured Query Language) : c’est ce qu’on appelle un
      SGBD (Système de Gestion de Base de Données). Pour ce faire, son
      rôle est d’enregistrer des données de manière organisée afin d’aider à
      les retrouver facilement plus tard.
Voici un code en langage SQL :

        SELECT id, nomcli FROM Client ORDER BY nomcli;

Explication:
      Ce petit code SQL permet de sélectionner dans la table Client d’une
base de données : les identifiants et les noms, les noms qui seront eux triés
en ordre croissant.
I.8 HEBERGEMENT

     En effet, pour tout webmaster ou créateur de sites internet, il arrive un
moment où il faut mettre son site en ligne pour qu'il soit accessible à
tous sur internet.

Pour ce faire quatre questions fondamentales constituent la problématique
de l’hébergement d’un site internet, il s’agit en fait de savoir : qu’est-ce qu’un
hébergeur ? Le nom de domaine ? Comment se procurer un hébergement ?
Et que faire pour envoyer son site internet chez son hébergeur ? Les
réponses à toutes ces questions seront détaillées dans les lignes qui
suivent.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
19

Un hébergeur d’un site internet est une société qui loue ou offre son espace
disque pour qu’un site web soit stocké (base de données, pages html, ...). [8]

En plus de l’hébergement, il est d’une grande importance d’avoir un nom de
domaine si on veut attirer des visiteurs sur son portail. Le nom de domaine
est en fait l’adresse URL (Uniform Ressource Locator) qu’on choisit pour
son site. Il est très important car il permet notamment de faire connaître
son site plus facilement.

Des très nombreux hébergeurs sont contactés sur internet, ils font tous la
même chose, ils louent de l’espace disque disponible sur leurs serveurs.
Cependant, d’une offre à l’autre, les services et les prix peuvent varier
énormément. Parmi ces hébergeurs nous trouvons : Mavehosting (très bonne
qualité et prix abordable), Planethoster, Ovh et tant d’autres. [9]

Une fois qu’un hébergeur déjà eu, trois choses sont fournies : une adresse de
serveur ftp (file transfert protocole) : (ftp.monsite.com), un login (nom
d’utilisateur), et un mot de passe.

Enfin, pour qu’un site soit mis en ligne, un logiciel ftp doit être téléchargé
comme FileZilla. Une fois qu’il est installé, il suffit de remplir les champs
login, ftp et mot de passe pour être connecté à un espace disque, transférez
les fichiers dans le dossier www. [8]

Si tout s’est bien passé, il est certain de s’assurer que le site est maintenant
en ligne.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
20

       CHAPITRE II : SYSTHEME D’INFORMATION ET BASE DE
                            DONNEES

II.1 DEFINITIONS

1. Système d’information :

      Un système d’information est un ensemble des moyens (humains
et matériels) et des méthodes se rapportant au traitement de l’information
d’une organisation. [17]

2. Base de données :

       Une base de données est définie comme un ensemble de données
géré par un Système de Gestion de Base de Données (SGBD en sigle) et
associé à une même application.[3]

II.2 BASE DE DONNEES ET SGBD

        Il est difficile de parler d’une base de données sans qu’on ait parlé
d’un programme qui peut gérer ces données, c’est pourquoi il semble plus
facile de définir l’outil principal de gestion d’une base de données qui est
en fait appelé Système de Gestion de Base de Données (SGBD):

Un Système de Gestion de Base de Données, SGBD en sigle, est un logiciel
de haut niveau qui permet de manipuler les informations stockées dans
une base de données.

Le SGBD est composé de trois couches successives :

1. Le système de gestion des fichiers : il gère le stockage physique de
l’information. Il est dépendant du matériel utilisé (type de support, facteur
de blocage, etc.)

2. Le SGBD interne : il s’occupe du placement et de l’assemblage des
données, gestion des liens et gestion de l’accès rapide.

3. Le SGBD externe : qui assure d’une part, l’analyse et l’interprétation
des requêtes des usagers (utilisateurs), d’autre part, la mise en forme de
données échangées avec le monde extérieur.

         La complexité d’un SGBD est essentiellement issue de la
diversité des techniques      mises en œuvre, de la multiplicité des
composants intervenant dans son architecture, et des différents types
d’utilisateurs (administrateurs, programmeurs, non informaticiens, etc.)
qui sont confrontés à différents niveaux au système. [17]

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
21

Voici quelques exemples illustrant tous les cas de figure qu’il faudrait
envisager dans un cours exhaustif:
a. Les modèles de données: relationnel, réseau, hiérarchique, orienté-objet,
modèles sémantiques.
b. Les langages de requêtes : fondements théoriques (logiques du premier
ordre, du point fixe, algèbres diverses) et les langages comme SQL, SQL3,
Datalog, OQL, etc.
c. Les techniques de stockage: sur disque (optique), sur bande.
d. L’organisation des fichiers: index, arbre-B, hachage,...
e. L’architecture centralisée, distribuée, sur d’autres bases accessibles par
réseau.
f. Les techniques d’évaluation et d’optimisation de requêtes.
g. La concurrence d’accès et les techniques de reprise sur pane.

L’utilisation d’un SGBD suppose de comprendre (et donc de savoir
utiliser) les fonctionnalités suivantes :

1. Définition du schéma de données en utilisant les modèles de données du
SGBD.
2. Opérations sur les données: recherche, mises-à-jour, etc.
3. Partager les données entre plusieurs utilisateurs. (Mécanisme de
transaction).
4. Optimiser les performances, par le réglage de l’organisation physique des
données. Ce ton spectre lève plutôt de l’administration.

Il existe une diversité de SGBD dont en voici quelques-uns existants :
a. Oracle (http://www.oracle.com)
b. DB2 (IBM http://software.ibm.com)
c. Ingres
d. Informix
e. Sybase (http:/www.Sybase.com)
f. SQL Server (Microsoft, http://www.microsoft.com)
g. Microsoft Access
h. O2
i. Gemstone, etc.

En résumé, un SGBD est destiné à gérer un gros volume d’informations
persistantes (années) et fiables (protection sur pannes), partageables entre
plusieurs utilisateurs et/ou programmes et manipulées indépendamment
de leur représentation physique.

En rapport avec la programmation web qui est en fait l’objectif de ce
travail, il est d’une grande importance de parler de Système de Gestion
de Base de Données        relationnelles nommé « My Structured Query
Language » (MySQL en sigle) qui est très utilisé pour mettre en ligne sur le
web des petites bases de données.
MySQL est la fois le nom du SGBD et le nom de la société (qui se nomme
  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
22

en fait MySQL AB décrite sur http://www.mysql.com) dont le siège se
trouve en Suède à Uppsala. [1]

Licences :

    Deux types de licences sont proposés par MySQL : commerciale et
GPL. Dans le cadre d’un développement d’application entièrement sous
licence GPL, MySQL est gratuit. Il en va de même s’il n’est pas copié,
modifié, distribué ou employé par une utilisation en combinaison avec un
serveur web (si l’on développe lui-même une application web). Dans tous
les autres cas, il est nécessaire d’obtenir une licence commerciale, par
exemple si on incluse un serveur MySQL dans une application non open
source.
Notion de schéma : (data base)

      MySQL appelle data base, un groupement logiques d’objets (Tables,
index, vues, déclencheurs, procédures cataloguées, etc.) pouvant être
stockés à différents endroits de l’espace disque. Je ferai donc souvent
référence au terme : « base de données » pour parler de cette notion.

On peut aussi assimiler ce concept à la notion de schéma, pour ceux qui
connaissent Oracle. Là où MySQL et d’autres SGBD diffèrent, c’est la
notion d’utilisateur(ou User en anglais) :
   •   Pour tous, un utilisateur sera associé à un mot de passe pour
       pouvoir se connecter et manipuler des tables (s’il en a le droit bien
       sur)
   •   Pour MySQL, il n’y a pas de notion d’appartenance d’un objet ‘table,
       index, etc.) à un utilisateur. Un objet appartient à son schéma (data
       base)

Ainsi deux utilisateurs distincts (Jules et Paul) se connectent sur la même
base (data base) ne pourront pas créer chacun une table de nom
compagnie. S’ils doivent le faire, ce sera dans deux bases différentes
(bdjules et bdpaul).

La figure suivante illustre deux utilisateurs travaillant sur différentes
bases sur une interface qui peut être la fenêtre de commande en ligne
(dans la majeure partie des enregistrements) ou un langage de
programmation comme C, Java ou PHP (utilisation d’une API). Notez déjà
l’existence de trois bases initiales (MySQL, test et information-schéma). [1]

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
23

Jules                                                                                        Paul
                                         Interface

   MySQL                                                                                   Bdpaul
                     Tests                                              Bdjules
                                                                       MySQL
                                     Information-schéma

                      Figure 1.9 (Approche méthodologique de MySQL) [1]

Notion d’hôte :

      MySQL dénomme host la machine hébergeant le SGBD. MySQL
diffère aussi à ce niveau des autres SGBD, car il est possible de distinguer
des accès d’un même utilisateur suivant qu’il se connecte à partir d’une
machine ou d’un autre, la notion d’identité est basée sur le couple nom
d’utilisateur MySQL (User) coté serveur, machine cliente. [1]

II. 3 TYPES DE BASE DE DONNEES

Il existe actuellement 5 grands types de base de données :[16]

1. Les bases de données hiérarchiques :

        Ce sont les premiers SGBD apparus (notamment avec IMS
d’IBM). Elles font partie des bases navigationnelles constituées d’une
gestion de pointeurs entre les enregistrements.

2. Les bases de données réseaux :

        Sont les bases les plus rapides, elles ont très vite supplanté les
bases hiérarchiques dans les années 70 (notamment avec IDS II d’IBM), ce
sont aussi les bases navigationnelles qui gèrent des pointeurs entre
les enregistrements.

3. Les bases de données relationnelles :

       A l’heure actuelle, c’est les plus utilisées. Les données sont
représentées en tables, elles sont basées sur l’algèbre relationnelle et un
langage déclaratif (généralement SQL).

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
24

4. Les bases de données déductives :

       Les données sont aussi représentées en tables (prédicats), le
langage d’interrogation se base sur le calcul des prédicats et la logique du
premier ordre.

5. Les bases de données objets :

        Les données sont représentées en tant qu’instances de classes
hiérarchiques. Chaque champ est un objet. De ce fait, chaque donnée est
active et possède ses propres méthodes d’interrogation et d’affectation.
L’héritage est utilisé comme mécanisme de factorisation de la
connaissance.

La répartition du parc des SGBD n’est pas équitable entre ces 5 types de
bases. 75% sont relationnelles, 20% réseaux, les 5 restants étant partagés
entre les bases déductives et objets. Ces chiffres risquent néanmoins
d’évoluer d’ici quelques années et la frontière entre les bases relationnelles
et objets risque d’être éliminée par l’introduction d’une couche objets sur
les bases relationnelles.

II.4 SYSTEME D’INFORMATION DANS L’ENTREPRISE

           L’entreprise est un système complexe dans laquelle transitent
des très nombreux flux d’informations. Sans un dispositif de maîtrise de
ces flux, l’entreprise peut être vite dépassée et ne plus fonctionner avec
une qualité de services suffisante.

L’enjeu de toute entreprise quelle que soit de négoce, industrielle ou de
services consiste donc à mettre en place un système destiné à collecter,
mémoriser, traiter et distribuer l’information (avec un temps de réponse
suffisamment bref). Ce système d’information assurera le lien entre deux
autres systèmes de l’entreprise : le système opérant et le système de
pilotage. [14]

Le système d’entreprise est schématisé comme suit :
                                                Système de pilotage
Informations traitées
                                              Système d’information
Informations collectée

                                                  Système opérant

                         Figure 1.10 (Approche systématique de l’entreprise) [15]

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
25

1. Système de pilotage :

         C’est un système qui définit la politique du développement de
l’entreprise, des stratégies qui peuvent être à court, moyen ou long terme.
Pour atteindre ses objectifs, ce système décide des actions à conduire sur le
système opérant en fonction des objectifs et de politique de l’entreprise,
aussi il a pour rôle la prise de décisions.

2. Système d’information :

       C’est l’ensemble des moyens pour traiter des informations au sein
de l’entreprise, c’est le trait d’union entre le système de pilotage et le
système opérant, son rôle est de faciliter la prise de décisions.

Un système d’information dans une entreprise est un système composé
d’éléments divers (employés, ordinateurs, règles et méthodes, etc.), chargés
de stocker et traiter les informations relatives au système opérant afin de
les mettre à la disposition du système de pilotage. Il peut en outre recevoir
de celui-ci des décisions destinées à son propre pilotage. [4]

3. Système opérant :

      Il a pour rôle d’exécuter les taches des opérations selon des ordres
provenant du système de pilotage, il est composé des exécutants.

II.5 SYSTEME AUTOMATISE D’INFORMATION (SAI) [4]

       Un SAI est un sous-système d’un système d’information dans lequel
les transformations significatives d’informations sont effectuées par des
machines de traitement automatique des informations (Ordinateurs).

Il permet la conservation et le traitement automatique des informations,
deux raisons justifient l’automatisation d’un système d’information :

1. Simplification et amélioration du travail administratif (comptabilité,
facture, paye, etc.) par l’automatisation des  procédures répétitives et
fastidieuses de simple exécution ;

2. Aide à la décision : Ici la décision appartient à l’homme et non à
l’ordinateur, celui-ci peut fournir à celui-là des éléments        qui    lui
permettront de faire ses choix en disposant un maximum d’informations
possible, l’ordinateur pouvant sélectionner à grande vitesse parmi sa grande
masse de données mémorisant les informations utiles à la prise de
décision (aide au pilotage).

Exemple 1.3 : Statistiques de vente.

  Conception et réalisation d’un site web dynamique pour la réservation des chambres d’hôtel, cas du Guest
                                        House Wood Land Kananga.
Vous pouvez aussi lire