Livret d'accueil des assistants familiaux - Édition 2018 - Conseil ...

 
Livret d'accueil des assistants familiaux - Édition 2018 - Conseil ...
Livret d’accueil
                      des assistants
                        familiaux

                            Édition 2018

Direction
enfance et famille
Livret d'accueil des assistants familiaux - Édition 2018 - Conseil ...
Édito           2

Le Département des Côtes-d'Armor fait de la protection de l’enfance une priorité.
Dans ce cadre, la prise en charge des enfants qui le nécessitent se situe donc au
premier plan de notre action sociale.
Les assistants familiaux accueillent à leur domicile des enfants ou de jeunes ma-
jeurs placés de manière permanente, 7 jours/7 et 24h/24. Ils en assurent la vie
quotidienne, le soin ou encore la scolarité afin de leur garantir le meilleur déve-
loppement et le plus grand équilibre personnel.
Le métier d'assistant familial est avant tout une vocation. Apprécier le contact
des enfants et être en mesure d'en accueillir à son domicile dans de bonnes
conditions s'avèrent indispensables. Patience, aisance relationnelle, capacité de
prise de recul, notions de puériculture, formation aux gestes de premiers secours
sont en outre des atouts indispensables. La profession a beaucoup changé ces
dernières années et c'est pour répondre à cette évolution que nous cherchons
à améliorer d'une part les conditions de travail, mais également à apporter des
réponses concrètes aux questions des futures assistantes et assistants.
Au quotidien, nous cherchons à bâtir un département solidaire à l'égard de tous
les publics vulnérables. Cela est encore plus vrai quand il s'agit des enfants et de
l'avenir de nos jeunes générations.
C'est en ce sens que nous avons rédigé ce livret avec un souci de clarté et de pré-
cision, à destination des personnes intéressées par ce métier d'assistant familial,
dont vous faîtes partie. Vous y trouverez toutes les informations utiles sur le sta-
tut, la formation, la rémunération ou encore les droits.
Je vous en souhaite une bonne lecture !

                                                          Alain CADEC
                                                   Président du Département
                                                       Député européen
Livret d'accueil des assistants familiaux - Édition 2018 - Conseil ...
Sommaire                                    3

Le Conseil départemental des Côtes d'Armor.............................................. 5
    Le fonctionnement politique................................................................................................................................. 6
    Les compétences du Conseil Départemental................................................................................................ 6
    Les services du Conseil Départemental........................................................................................................... 6
    Le Service Placement Familial (SPF).................................................................................................................... 6

Le métier d’assistant familial............................................................................ 9
    Un engagement familial............................................................................................................................................ 10
    Le rôle de l’assistant familial.................................................................................................................................. 10
    L’assistant familial, un travailleur social .......................................................................................................... 11
    La formation professionnelle au cœur du métier........................................................................................ 12
    Les obligations de l’assistant familial................................................................................................................ 14

Les enfants confiés.............................................................................................. 17
    Qui sont ces enfants ?................................................................................................................................................ 18
    Le statut juridique des enfants confiés............................................................................................................. 18
    La santé des enfants confiés.................................................................................................................................. 19

L’accès au métier.................................................................................................. 21
    Un agrément obligatoire .......................................................................................................................................... 22
    Le recrutement au Conseil départemental des Côtes d’Armor............................................................... 23

Le statut................................................................................................................. 25
    Le contrat de travail et le contrat d’accueil..................................................................................................... 26
    Les différents types d’accueil................................................................................................................................ 27
    Période d’essai............................................................................................................................................................... 27
    Démission......................................................................................................................................................................... 27
    Licenciement................................................................................................................................................................... 28
    Retraite............................................................................................................................................................................... 28
    Cumul d’activités.......................................................................................................................................................... 28

La rémunération................................................................................................... 29
    Salaire de base............................................................................................................................................................... 30
    Indemnités versées aux assistants familiaux................................................................................................. 32
    Indemnisation des frais engagés par les assistants familiaux ............................................................. 33
    Autres frais engagés pour les enfants confiés............................................................................................... 33
    Les œuvres sociales.................................................................................................................................................... 35

Absences autorisées........................................................................................... 37
    Congés Annuels............................................................................................................................................................. 38
    Les vacances avec les enfants confiés.............................................................................................................. 38
    Congés pour événements familiaux................................................................................................................... 39
    L’arrêt maladie ou accident de travail................................................................................................................ 40

Les contacts........................................................................................................... 44
Livret d'accueil des assistants familiaux - Édition 2018 - Conseil ...
Le Conseil
départemental
des Côtes d'Armor
Le Conseil départemental des Côtes d’Armor                                                     6

“ Pour mieux
   comprendre
                     Le fonctionnement                               Les services
   l'organisation    politique                                       du Conseil
   du Conseil
   Départemental     Le 2 avril 2015, Alain Cadec a été élu          Départemental
   des Côtes         président du Conseil départemental des
                     Côtes d'Armor. Élu par les conseillers dépar-   Le Conseil départemental des Côtes d’Armor
   d'Armor et ses    tementaux pour 6 ans, il représente l’exécu-    emploie environ 3 400 personnes qui dis-
   missions, voici   tif du département, élabore et fait voter le    posent de statuts très variés (fonctionnaires,
   quelques          budget départemental.                           contractuels, assistants familiaux,…) et exer-
   repères :         Chaque année, le président rend compte au       cent leur métier dans des domaines mul-
                     Conseil départemental de la situation du        tiples (administratif, technique, social, médi-
                     Département, de l'activité et du financement    cal, culturel, sportif, animation).
                     des différents services et des organismes qui
                     en dépendent.                                   La Direction Enfance
                     Le président et l'ensemble des conseil-
                     lers départementaux sont aidés dans leurs
                                                                     et Famille
                     tâches par les services départementaux.         Le Conseil départemental est l’acteur princi-
                                                                     pal de la solidarité départementale. L’orga-
                                                                     nisation de l’action sociale est sa première
                                                                     mission.
                     Les compétences                                 Secteur phare des interventions départe-
                                                                     mentales, la politique enfance et famille va
                     du Conseil                                      au-delà de l’accueil du suivi des tout-petits,
                                                                     la planification familiale, suivi des modes
                     Départemental                                   d’accueil. Ces actions concernent essen-
                                                                     tiellement la prévention, la protection de
                     Les compétences du département sont de          l’enfance par l’aide matérielle, éducative aux
                     deux ordres :                                   familles et aux enfants en difficulté…

                     les politiques obligatoires
                                                                     L’accueil familial dans le Département
                     • l’action sociale
                                                                     des Côtes d’Armor :
                     • l’enseignement,
                     • les infrastructures de communication,
                     • le développement économique,
                                                                     Le Service Placement
                     • l’environnement,
                     • la culture et le sport.
                                                                     Familial (SPF)
                                                                     Les principaux employeurs des assistants
                     Les politiques volontaristes                    familiaux sont les Départements (au tra-
                     (non obligatoires)                              vers de leur service de l’aide sociale à l’en-
                                                                     fance), les établissements publics sociaux ou
                     • recherche et de développement,               médico-sociaux, voire les associations pri-
                     • enseignement supérieur,                      vées qui agissent sur délégation du service
                     • coopération européenne et internationale,    de l’aide sociale à l’enfance.
                     • le logement social
                                                                     75 % des enfants placés dans les Côtes
                     • l’agriculture
                                                                     d’Armor le sont à l’accueil familial. Cela
                                                                     représente 1 100 enfants pour 560 assis-
                                                                     tants familiaux en 2016.
                                                                     Le service placement familial (SPF) dépend
                                                                     de la Direction enfance et famille. Son bud-
                                                                     get est de 30,4 millions d’euros en 2016.
Le Conseil départemental des Côtes d’Armor                                                      7

    Le SPF exerce à la fois une mission de ser-          souhaité… Les travailleurs sociaux cherchent
    vice public, la protection de l’enfance et une       aussi des solutions d’accueil relais pour per-
    mission de gestion des ressources humaines           mettre aux assistants familiaux de prendre
    pour les assistants familiaux employés par le        des congés, en lien avec les référents éduca-
    Conseil départemental des Côtes d’Armor.             tifs des enfants en MDD.
    À ce titre il doit :
    • garantir la qualité et la sécurité de l’accueil
                                                         La formation initiale et référence des
       des mineurs et jeunes majeurs confiés au          240 heures
       Président du Conseil départemental                Les référents professionnels participent à
    • garantir une gestion statutaire des assis-        l’organisation du stage préalable à l’em-
       tants familiaux respectueuse de leurs droits      ploi (60 heures) et sont référents de for-
       et obligations.                                   mation lors de la formation obligatoire de
                                                         240 heures.
    Le SPF se compose d’une cheffe de service et
    de 4 équipes :
                                                         L’accompagnement professionnel indi-
    • les assistants familiaux                          viduel et collectif
    • l’équipe statut-paie                              Il a pour but de soutenir les assistants fami-
    • l’équipe de placement familial                    liaux et leur famille dans l’exercice de leurs
    • le Réseau des assistants familiaux res-           missions, tout au long de leur carrière.
       sources                                           L’équipe de référents professionnels est sou-
                                                         tenue dans ses missions par le secrétariat du
    L’équipe de placement                                placement familial qui s’articule quotidien-
                                                         nement avec l’ensemble des équipes du ser-
    familial                                             vice.
    Elle est composée de référents profession-
    nels, éducateurs spécialisés ou assistants           Le réseau des assistants
    de service social qui exercent leurs missions        familiaux ressources (RAF)
    sur l’ensemble du département, par secteur
    géographique d’intervention en respectant            Il s’articule autour d’une coordinatrice insti-
    au plus près la correspondance avec les terri-       tutionnelle et de 6 assistants familiaux res-
    toires des Maisons du département.                   sources (AFR).
                                                         Le RAF est une modalité d’accompagnement
    Les missions des référents                           des assistants familiaux en complément de
                                                         celui des référents professionnels. Sur un vo-
    professionnels                                       let écoute, conseils et échanges entre assis-
                                                         tants familiaux.
    Le recrutement des assistants familiaux              Les AFR sont des assistants familiaux expéri-
    Après l’obtention de l’agrément, les assis-          mentés qui exercent une double mission :
    tants familiaux qui postulent auprès du SPF          • exercer leur métier d’assistant familial
    font l’objet d’une évaluation, menée par             • participer à l’accompagnement profession-
    deux référents professionnels et dont l’objet           nel de leurs collègues assistants familiaux.
    est de mesurer la capacité du candidat et sa
    famille à répondre aux besoins des jeunes            Les missions du RAF
    confiés à l’ASE.
                                                         • Rompre l’isolement professionnel des assis-
    La recherche de places d’accueil                         tants familiaux
    Les travailleurs sociaux du SPF sont en charge          L’assistant familial travaille à distance du
    de la recherche de places d’accueil perma-              service qui l’emploi et des autres pro-
    nent et intermittent. Ces demandes sont                 fessionnels mobilisés autour de l’enfant.
    transmises par le service enfance et famille            Chaque AFR propose donc régulièrement
    des MDD au référent professionnel du sec-               des temps individuels (permanences) et
    teur à l’aide d’une fiche profil qui présente           collectifs (GEPEP) d’échanges profession-
    les besoins du jeune et le profil d’accueil             nels entre assistants familiaux de son sec-
                                                            teur.
Le Conseil départemental des Côtes d’Armor                                                  8

                                                     Les Maisons du Département
    •
     Accompagner les assistants familiaux
     dans un processus de professionnalisation
     et d’intégration au sein des différentes        Cinq lieux d’accueil pour un service
     équipes                                         public de proximité
     Le RAF accompagne l’assistant familial dans     Avec ses cinq Maisons du Département, à
     l’évolution de ses pratiques, de ses postures   Lannion, Loudéac, Guingamp/Rostrenen,
     professionnelles avec les enfants confiés et    Saint-Brieuc et Dinan, le Département ren-
     avec l’ensemble de l’équipe pluridiscipli-      force sa présence sur les territoires, et pro-
     naire dont elle fait partie.                    pose un service de proximité plus efficace,
                                                     pour faciliter les démarches de chacun.

    L’équipe statut-paie                             Des professionnels aux missions dé-
    La gestion statutaire et la réalisation de la    diées
    paie des assistants familiaux sont entière-      65 % des agents du Département travaillent
    ment réalisées au service placement familial     dans cette proximité des territoires. Ils inves-
    par les agents de l’équipe statut-paie.          tissent des domaines aussi variés que les
    Cette particularité apporte une plus grande      solidarités, les routes, les collèges...
    fluidité entre les assistants familiaux et le    Les Maisons du Département réunissent
    service, notamment dans la gestion des           tous ces métiers de contact.
    situations individuelles.                        Les référents éducatifs des services enfance
                                                     et famille des cinq Maisons du Département
                                                     assurent au quotidien, sur place, à domicile, à
                                                     l’école ou chez l’assistant familial un accom-
                                                     pagnement et un suivi des enfants confiés et
                                                     de leur famille.
Le métier
d’assistant familial
Le métier d’assistant familial                                       10

Un engagement                                        Il faut distinguer la profession d’assistant
                                                     familial de celle d’assistant maternel. En
familial                                             effet, l’assistant maternel est un profession-
                                                     nel de la petite enfance qui, moyennant
                                                     rémunération, accueille habituellement et
Une décision à mûrir et à prendre en famille         de façon non permanente, des mineurs à
La décision d’accueillir un enfant concerne          son domicile, qui lui sont confiés par leurs
toute votre famille. Chacun doit y réfléchir,        parents ou par l’intermédiaire d’un service
en mesurer les conséquences pour pouvoir             d’accueil.
ouvrir sa porte au nouvel arrivant avec tolé-        Le rôle de l’assistant familial auprès de l’en-
rance et respect, et participer pleinement à         fant ou de l’adolescent est de :
son accompagnement.
                                                     • l’accompagner au quotidien en lui assurant
Une responsabilité qui engage toute la                  attention, soins et un cadre éducatif stable,
famille d’accueil                                       favorisant son insertion sociale, scolaire et
Accueillir un enfant confié au service de               professionnelle ;
l’Aide sociale à l’enfance implique un enga-         • favoriser son intégration dans la famille
gement de votre famille.                                d’accueil en fonction de son âge, de ses be-
L’enfant partage votre vie de famille au                soins, de veiller à ce qu’il y trouve sa place,
même titre que vos propres enfants. Votre               de respecter son histoire et ses origines ;
conjoint, vos enfants, votre cercle familial         • l’aider à grandir, à trouver ou retrouver un
entrent en relation avec lui, lui font une              équilibre en bénéficiant d’un mode de vie
place, l’intègrent, sans toutefois oublier que          familial chaleureux et sécurisant ;
cet enfant n’est pas le vôtre et qu’il main-
                                                     • l’accompagner dans ses relations avec sa
tient, le plus souvent, des contacts réguliers
                                                        propre famille et ce jusqu’à ce qu’un retour
avec ses parents.
                                                        soit possible.

                                                     Devenir assistant familial c’est :
                                                     • avoir du temps, de la disponibilité, un
Le rôle de l’assistant                                  espace de vie suffisant ;

familial                                             • être autonome dans les déplacements ;
                                                     • avoir de la patience, de l’affection, de la
                                                        compréhension à partager avec un enfant
La profession d’assistant familial est définie          ou un adolescent ;
par l’article L.421-2 du Code de l’action so-
ciale et des familles : « L’assistant familial est   • avoir des capacités d’organisation, d’ana-
la personne qui, moyennant rémunération,                lyse, d’initiative et de remise en cause per-
accueille habituellement et de façon perma-             mettant une prise en charge quotidienne
nente des mineurs et des jeunes majeurs de              adaptée aux besoins de l’enfant ;
moins de 21 ans à son domicile.                      • avoir des dispositions à engager et accom-
Son activité s’insère dans un dispositif de             pagner sa famille dans un projet.
protection de l’enfance, un dispositif médico-       • avoir la capacité à s’inscrire dans un travail
social ou un service d’accueil familial théra-          en équipe.
peutique. […] L’assistant familial constitue,
avec l’ensemble des personnes résidant à
son domicile, une famille d’accueil ».
Le métier d’assistant familial                                        11

L’assistant familial,                                  familiaux. Ces groupes de parole sont ani-
                                                       més par les AFR, au rythme d’une réunion
un travailleur social                                  par trimestre.
                                                    • les groupes de travail sont proposés deux
                                                       à trois fois par an. Ils sont animés par le
Depuis la loi du 27/06/2005, un accent est
                                                       référent professionnel du secteur de l’assis-
mis sur la professionnalisation des assistants
                                                       tant familial. Les différentes thématiques
familiaux.
                                                       travaillées répondent aux demandes des
                                                       assistants familiaux ou du service.
L’assistant familial est un membre de
l’équipe pluri-professionnelle.                     L’accompagnement individualisé
L’assistant familial n’a pas une simple fonc-       Il a différentes finalités :
tion d’accueil. Il est le membre à part entière
                                                    • l’aide à la réflexion sur les attitudes profes-
de l’équipe de professionnels de l’Aide
                                                       sionnelles et le travail en équipe
sociale à l’enfance (ASE) du Département.
Il participe à ses côtés à l’évaluation de la       • le soutien dans des situations profession-
situation de l’enfant, à la construction et à la       nelles difficiles ou traumatisantes
mise en œuvre, du projet individualisé pour         • le soutien dans des situations personnelles
chaque enfant accueilli.                               ou familiales difficiles
À ce titre, l’assistant familial participe aux      Il prend différentes formes :
commissions pluri-professionnelles de terri-        • les rencontres entre référent professionnel
toire qui se réunie lors de l’évaluation de la         et assistant familial.
mesure de placement.
                                                    • les permanences physiques et télépho-
                                                       niques du RAF
Un accompagnement professionnel
dédié aux assistants familiaux.                       - les assistants familiaux d’un territoire
                                                         peuvent rencontrer ou contacter par té-
L’accompagnement professionnel des assis-                léphone et échanger avec leur AFR ou la
tants familiaux constitue une des missions               coordinatrice du réseau.
du service placement familial.
                                                      - ce dispositif a pour but de permettre aux
L’équipe des référents professionnels et                 assistants familiaux de pouvoir parler à
l’équipe du réseau des assistants familiaux              un collègue pratiquant la même activité,
Ressources (RAF) proposent différentes mo-               de ses difficultés ponctuelles. L’équipe du
dalités d’accompagnement. Celui-ci peut                  RAF apporte en premier lieu une écoute et
être collectif ou individualisé.                         un soutien. Il peut également répondre à
En complémentarité de cet accompagne-                    certaines questions d’ordre administratif,
ment de proximité la collectivité propose aux            orienter l’assistant familial vers le profes-
assistants familiaux des interventions soute-            sionnel le mieux à même de l’aider.
nues, sur un temps limité, avec des profes-           - les permanences téléphoniques sont éga-
sionnels extérieurs au SPF grâce au dispositif           lement assurées en dehors des heures
« ETAPE » et à la supervision.                           d’ouverture du service.
                                                    • l’accompagnement renforcé de « l’ETAPE »
L’accompagnement collectif
                                                       apporte :
Il comprend les groupes d’échanges entre
                                                      - une aide à la prise de fonction durant la
paires et les groupes de travail :
                                                         première année
• les groupes d’échanges entre paires aident
                                                      - un soutien dans des situations profession-
   les assistants familiaux qui choisissent d’y
                                                         nelles difficiles grâce à une équipe déca-
   participer, à rompre l’isolement, à partager
                                                         lée du SPF, donc sans risque de consé-
   en toute confidentialité leurs expériences,
                                                         quence négative sur son emploi.
   à surmonter certaines difficultés, à réfléchir
   sur leur propre pratique. Ce sont également      • le dispositif de la supervision a recours à
   des temps privilégiés pour recevoir les             des professionnels extérieurs à la collecti-
   réponses de premier niveau à des question-          vité ; il est proposé à l’assistant familial qui
   nements, des informations sur le service et         rencontre des difficultés professionnelles
   relayer à celui-ci les attentes des assistants      qui peuvent impacter sa vie privée.
Le métier d’assistant familial                                    12

La formation                                      • Des apports juridiques et statutaires, des
                                                     études de cas et mises en situations ainsi
professionnelle                                      que le témoignage d’assistants
                                                  L’assistant familial qui participe au stage
au cœur du métier                                 de 60 heures s’engage dans ce contexte à
                                                  réserver une place d’accueil pour le Conseil
                                                  départemental des Côtes d’Armor pendant
Le droit à la formation s’exerce tout au
                                                  5 ans.
long de l’activité professionnelle et revêt 3
aspects :
                                                  La formation 240 heures
• la formation initiale et obligatoire
                                                  Dans les 3 ans qui suivent le 1er contrat de
• la formation continue                          travail, les assistants familiaux doivent suivre
• la formation individuelle                      une formation adaptée aux besoins spéci-
                                                  fiques des enfants accueillis. Il s’agit d’une
                                                  formation en alternance d’une durée totale
La formation initiale                             de 240 heures (soit 40 jours) sur une ampli-
et obligatoire                                    tude de 18 mois.
Depuis la loi du 27 juin 2005, un accent est      Le non-respect de cette obligation est sanc-
mis sur la professionnalisation des assis-        tionné par le non-renouvellement de l’agré-
tants familiaux avec une formation enrichie,      ment.
construite autour d’un référentiel métier qui     Le service de placement familial à recours à
débouche sur une Diplôme d’État (DE AF).          un organisme de formation. La formation se
La formation s’articule autour de 300 heures      déroule au rythme de 2 à 4 jours de forma-
de formation dont 60 heures suivies avant         tion par mois. Le relais à la journée des en-
l’accueil du 1er enfant et 240 heures dans les    fants accueillis est assuré par le service sur
3 ans qui suivent.                                ces temps de formation.
Cette formation est obligatoire et permet         L’architecture de la formation découle du
à l’assistant familial qui le souhaite de se      référentiel professionnel et de sa déclinai-
présenter aux épreuves du Diplôme d’État          son en 3 domaines de compétences (DC) :
d’Assistant Familial (DEAF).                      DC1 : Accueil et intégration de l’enfant dans
L’organisation et le financement de la forma-            sa famille d’accueil (140 heures)
tion sont à la charge de l’employeur.                    Indicateurs de compétences :
                                                         - répondre aux besoins physiques et
La formation préalable à l’accueil                          psychiques de l’enfant. Intégrer l’en-
                                                            fant dans sa famille d’accueil.
La durée du stage est de 60 heures. La for-
mation est dispensée sur 10 jours. Elle est       DC2 : Accompagnement éducatif de l’enfant
organisée par le service de placement fami-              (60 heures)
lial qui prend en charge, le coût de la forma-           Indicateurs de compétences :
tion et la rémunération des stagiaires.                  - favoriser le développement global de
Les stagiaires perçoivent une indemnité dès                 l’enfant et contribuer à son insertion
leur entrée en formation d’un montant de :                  sociale, scolaire ou professionnel.
               50h de SMIC/mois                   DC3 : Communication professionnelle
             (au prorata du nombre                       (40 heures)
             de jours de formation)                      Indicateurs de compétences :
                                                         - communiquer avec les membres de
Le contenu est varié. Il vise
                                                            l’équipe de placement familial et avec
• à appréhender le contexte de travail des                 les intervenants extérieurs.
   assistants familiaux recrutés par le Conseil
   départemental des Côtes d’Armor ; présen-
   tation du Conseil départemental, ses mis-
   sions, l’organisation de ses services.
Le métier d’assistant familial                                    13

Pendant la durée de la formation, est nommé        Deux voies d’accès au DEAF
pour chaque stagiaire, « un référent de for-       Il peut être obtenu après réussite aux exa-
mation » parmi les référents professionnels        mens présentés à l’issue de la formation
du service placement familial. Ce référent         initiale de 240 heures ou au bout de 3 ans
est personne ressource pour les stagiaires,        d’exercice du métier d’assistant familial grâce
essentiellement pour le DC3 et propose des         à la Validation des acquis de l’expérience
temps de rencontre, individuels et collectifs.     (VAE). Un accompagnement à la démarche
À l’issue de la formation, les stagiaires auront   de VAE est également proposé par le service
le choix :                                         placement familial aux assistants familiaux
• de tenter de valider cette formation en se      intéressés.
   présentant aux épreuves du Diplôme d’État
   d’Assistant Familial (DEAF) ;                   La formation professionnelle continue
• d’opter pour la simple délivrance par l’orga-   Les actions de formation continue proposées
   nisme d’une attestation de présence à la        par le service placement familial répondent à
   formation qui les mettra en règle au regard     des besoins d’adaptation, d’évolution au mé-
   de leur obligation de formation et leur per-    tier et de développement de compétences
   mettra de solliciter le premier renouvelle-     nouvelles.
   ment de leur agrément.                          Chaque année, le service placement familial
                                                   propose aux assistants familiaux, un plan de
Une profession reconnue par                        formation continue :
                                                   • des modules thématiques de 2 jours (en
un Diplôme d’État (DEAF)                              petits groupes) : Il appartient à chaque as-
Le Diplôme d’État d’assistant familial (DEAF)         sistant familial de s’y inscrire.
de niveau V, atteste des compétences né-           • des conférences réunissant les assistants
cessaires pour accueillir de manière perma-           familiaux, chefs de service enfance, réfé-
nente, à son domicile et dans sa famille, des         rents éducatifs et professionnels. Ces ren-
mineurs ou jeunes majeurs de moins de 21              contres permettent une réflexion pluri-
ans.                                                  professionnelle sur des thèmes en relation
Les épreuves du DEAF sont organisées au               avec l’enfant et de sa famille.
niveau régional par la Direction régionale         • des formations spécifiques ou sensibilisa-
de la jeunesse, des sports et de la cohésion          tions, organisées en fonction des attentes
sociale.                                              spécifiques exprimées par les assistants
Seul le suivi de la formation initiale de             familiaux (sensibilisation aux stupéfiants,
300 heures est une condition de renouvelle-           formation aux gestes de 1er secours, pré-
ment de l’agrément. L’échec aux épreuves du          vention de la radicalisation…)
Diplôme d’État n’est donc pas un obstacle à
la poursuite de la profession d’assistant fami-    La formation individuelle
lial.                                              Les assistants familiaux ont accès à des for-
L’assistant familial titulaire de ce diplôme       mations individuelles. Possibilité leur est
bénéficie après une première demande, du           offerte de formuler des demandes de prise
renouvellement automatique et sans limita-         en charge de formations individuelles auprès
tion de durée de son agrément.                     du service, en vue de développer des com-
                                                   pétences professionnelles en lien avec le
                                                   métier d’assistant familial.
Le métier d’assistant familial                                       14

Les obligations de                                  Respect de l’autorité
                                                    parentale
l’assistant familial
                                                    « Les père et mère de l’enfant bénéficiant
                                                    d’une mesure d’assistance éducative conti-
                                                    nuent à exercer tous les attributs de l’auto-
Le secret professionnel                             rité parentale qui ne sont pas inconciliables
« L’assistant familial comme toute personne         avec cette mesure... » L’article 375-7 alinéa 1
participant aux missions du service de l’aide       du Code Civil.
sociale à l’enfance et dès lors qu’elle ac-         Un assistant familial peut se voir confier des
cueille un mineur au titre de l’aide sociale        enfants qui ont été éloignés de leurs parents
à l’enfance est soumis au secret profession-        sur décision administrative ou judiciaire.
nel ». L’article L.221-6 du Code d’action           Cette mesure n’entraîne pas systématique-
sociale et des familles.                            ment le retrait de l’autorité parentale.
Toute révélation d’une information à carac-         Les titulaires de l’autorité parentale conti-
tère secret par une personne qui en est             nuent à exercer leur droit sur toutes les déci-
dépositaire du fait de sa profession est punie      sions importantes ou inhabituelles pour leur
d’un an d’emprisonnement et de 15 000 €             enfant.
d’amende.                                           Pour tout acte pouvant engager la sécurité
                                                    ou l’avenir de l’enfant, les titulaires de l’au-
L’obligation de transmettre                         torité parentale sont consultés pour donner
                                                    leur accord préalable.
les informations préoccu-                           Exemples : voyage, orientation scolaire,
pantes                                              décisions médicales, pratiques religieuses...
                                                    L’assistant familial gère la vie quotidienne de
L’atteinte au secret professionnel n’est pas        l’enfant. Il peut accomplir les actes de tous
punissable dans le cas où la loi impose ou          les jours qui ne correspondent pas à une
autorise la levée du secret.                        prise de décision essentielle.
Ainsi, les assistants familiaux sont dans l’obli-   Exemples : un rafraîchissement de coupe de
gation de transmettre sans délai, au Président      cheveux n’entraînant pas un changement de
du Conseil Départemental, par délégation,           physionomie de l’enfant, inscription activités
aux référents éducatifs en charge du suivi          sportives (hors sports à risque), choix des loi-
de l’enfant confié, toute information néces-        sirs familiaux avec la famille d’accueil (piscine,
saire pour déterminer les mesures dont les          cinéma…)
mineurs et leur famille peuvent bénéficier, et      Pour toute décision entraînant une nuitée
notamment toute information sur la situation        en dehors du domicile de l’assistant familial
des mineurs maltraités et toute information         (week-end familial, nuit chez un camarade…)
préoccupante sur un mineur en danger ou             un accord des parents et du service enfance
risquant de l’être.                                 est requis mais peut être anticipé.
Le métier d’assistant familial                                    15

Le départ de l’enfant.                            Obligation d’assurance
                                                  L’Assistant familial a l’obligation d’être
À la demande du service                           assuré pour son habitation et le véhicule qu’il
L’assistant familial s’engage à remettre sans     utilise. Une information à son assureur est
formalité ni délai au Président du Conseil        recommandée mais ne doit pas engendrer
Départemental (service enfance et famille de      une augmentation de la prime d’assurance
la Maison du Département) le ou les enfants       car :
qui lui ont été confiés dans le cas où ce der-    • le contrat automobile comprend nécessai-
nier serait amené à envisager de nouvelles           rement l’option « personne transportée »
modalités d’accueil en raison de sa respon-
                                                  • les éventuels dommages causés par les
sabilité vis-à-vis des enfants relevant du ser-
                                                     enfants accueillis au domicile sont couverts
vice enfance et famille.
                                                     par l’assurance de l’employeur.
                                                  Précisions :
À la demande de                                   un enfant mineur ou majeur confié à l’aide
l’assistant familial                              sociale à l’enfance est couvert par le Conseil
                                                  départemental au titre de sa responsabilité
Cette demande s’accompagne de beaucoup            civile, pour les dommages causés à un tiers
de précaution tant pour l’enfant que pour         ou dont il serait victime.
la famille d’accueil. Un accompagnement           Au même titre, il est également assuré dans
est nécessairement réalisé par les référents      le cadre des activités scolaires et extrasco-
professionnels du service.                        laires.
En dessous de six mois d’ancienneté, l’assis-
tant familial qui souhaite rompre le contrat
d’accueil doit avertir le service placement
                                                  La sécurité du lieu d’accueil
familial au minimum 15 jours avant la date        Le lieu de travail de l’assistant familial est
de rupture.                                       aussi son domicile.
À partir d’une ancienneté de six mois, ce         Il doit répondre aux règles élémentaires de
délai est porté à un mois.                        sécurité pour l’accueil d’enfants de tous âges.
                                                  Ces conditions d’accueils seront évaluées,
                                                  lors de la demande d’agrément mais l’assis-
                                                  tant familial devra rester vigilant à maintenir
                                                  son logement en l’état tout au long de l’exer-
                                                  cice de sa profession.
Les enfants
confiés
Les enfants confiés                           18

Qui sont ces enfants ?                               Le statut juridique
Ils sont âgés de 0 à 21 ans, fille ou garçon,        des enfants confiés
ils sont accueillis sur décision du juge des
enfants ou après accord ou sur demande
de la famille, pour une période déterminée,          L’accueil provisoire (AP)
renouvelable suite à la décision du Juge des
enfants.                                             L’Accueil provisoire (AP) concerne les enfants
Ils arrivent de chez leurs familles ou d’un éta-     que les parents confient au service de l’aide
blissement (MECS, CDEF...) dans le cadre de la       sociale à l’enfance et qui ne peuvent être, de
protection de l’enfance.                             ce fait, provisoirement maintenus dans leur
                                                     milieu de vie habituel.
Ils peuvent être aussi pupilles de l’État, ou
mineurs non accompagnés, de culture ou               Il s’agit d’une décision prise sur demande
religion différentes.                                ou en accord avec les parents. Ces derniers
                                                     conservent l’autorité parentale et toute déci-
Ils seront amenés à repartir quand la situa-
                                                     sion concernant leur enfant est prise en ac-
tion le permettra.
                                                     cord avec eux.
Ils arrivent avec leur histoire, leur culture, ils
                                                     La prise en charge peut prendre fin à tout
ont été blessés par la vie. Ils peuvent avoir
                                                     moment sur leur demande.
vécu des carences éducatives, affectives,
manque de soins.
Parfois, ils n’ont pas pu se développer au ni-       Le placement judiciaire (PP)
veau physique, intellectuel, cognitif, affectif,     C’est une décision prise par le juge des
ils peuvent présenter un retard des appren-          enfants, au titre de l’assistance éducative,
tissages et de la scolarité ou un handicap.          lorsque la santé, la sécurité ou la moralité
Ils ont pu vivre dans des contextes chao-            d’un enfant sont en danger, ou si les condi-
tiques, insécurisants voire violents et mal-         tions de son éducation ou de son développe-
traitants                                            ment physique, affectif, intellectuel et social
C’est également un accident de la vie de leur        sont gravement compromises.
famille qui peut les amener à être protégé,          Pendant la durée du placement, le juge est
à un moment problématique où le parent,              tenu informé régulièrement de l’évolution de
sans autre aide familiale, sollicite de l’aide et    la situation par les services enfance et famille
qu’une séparation est nécessaire (une hospi-         et les attributs de l’autorité parentale autres
talisation...).                                      que la résidence de l’enfant à leur domicile
Ils ont aussi, comme tous les enfants, une           sont conservés par les parents.
capacité à surmonter les épreuves, des               La situation de l’enfant est revue régulière-
ressources pour continuer leur chemin en             ment par le juge, au vu de l’évaluation du ser-
s’appuyant sur d’autres personnes que leurs          vice enfance et famille.
parents, et ce peut être la famille d’accueil.       Le juge peut prendre une ordonnance pro-
                                                     visoire de placement (OPP) et décider de la
                                                     suite à donner à la mesure dans les 15 jours
                                                     ou un jugement dont la durée ne peut excé-
                                                     der 2 ans (Sauf exceptions).
Les enfants confiés                           19

Dans ce cas, il précise les motifs et les objec-
tifs du placement, les participations finan-       La santé des enfants
cières de la famille au placement, les condi-
tions dans lesquelles les relations entre          confiés
l’enfant et l’ensemble de sa famille se dérou-
leront.
                                                   La couverture sociale
Le juge des enfants peut accorder des droits
de visite en journée (l’enfant ne dort pas la      Tous les enfants confiés au service enfance
nuit dans sa famille) ; des droits d’héberge-      et famille bénéficient de la couverture ma-
ment (l’enfant dort au domicile de ses pa-         ladie universelle (CMU) et sont détenteurs
rents ou dans la famille élargie) et enfin des     d’une carte Vitale avec un numéro personnel
droits de visite médiatisée qui se déroulent       d’immatriculation.
dans un lieu neutre et en présence d’un            Le service enfance et famille de la MDD
travailleur social.                                de rattachement qui en fait la demande
                                                   reçoit l’attestation d’immatriculation, elle est
                                                   transmise à l’assistant familial qui accueille
L’accueil provisoire de jeunes                     l’enfant dans l’attente de la délivrance de la
majeurs (APJM)                                     carte Vitale.
                                                   La durée de validité de l’attestation est d’un
Les majeurs âgés de 18 à 21 ans peuvent
                                                   an. Le service comptabilité de la Direction
être pris en charge par le service de l’aide
                                                   enfance et famille se charge d’effectuer la
sociale à l’enfance s’ils éprouvent des diffi-
                                                   demande de renouvellement auprès de la
cultés d’insertion sociale faute de ressources
                                                   CPAM à réception de la prolongation des
ou d’un soutien familial suffisant.
                                                   droits, il appartient à l’assistant familial de
Les modalités de cette prise en charge sont        mettre à jour la carte Vitale de l’enfant sur
concrétisées par la signature d’un contrat.        une borne CPAM disponible sur le départe-
L’aide porte sur les plans matériels et édu-       ment.
catifs et peut être prolongée, si le projet du
                                                   Lors du retour définitif de l’enfant au domi-
jeune nécessite une prise en charge dans la
                                                   cile de ses parents, la carte Vitale doit impé-
durée, et ce jusqu’à ses 21 ans.
                                                   rativement être restituée au service enfance
                                                   et famille concernée qui se charge des dé-
                                                   marches auprès de la CPAM. Cette règle est
                                                   valable également pour les jeunes majeurs
                                                   qui quittent le service.

                                                   Les soins médicaux
                                                   Sur présentation de la carte Vitale de l’en-
                                                   fant, l’assistant familial ne doit pas effectuer
                                                   l’avance des frais médicaux. Ils sont directe-
                                                   ment remboursés au praticien.
                                                   Certaines dépenses non prises en charge
                                                   par la CPAM sont remboursées par le ser-
                                                   vice comptabilité de la Direction enfance et
                                                   famille sur prescription médicale avec accord
                                                   préalable du service enfance et famille en
                                                   MDD.
L’accès
au métier
L’accès au métier                       22

Un agrément                                            • Renvoyer le formulaire signé, accompagné
                                                          des pièces justificatives demandées par
obligatoire                                               lettre recommandée avec accusé de récep-
                                                          tion.
                                                       • Le service envoie un récépissé au candidat
Pour exercer cette profession, un agrément
                                                          dès lors que le dossier est complet. Ce récé-
délivré par le Président du Département de
                                                          pissé indique la date du début d’instruction
résidence du candidat est obligatoire.
                                                          de la demande.
L’agrément est accordé si les conditions
                                                       • Le délai est de 4 mois. À défaut de notifi-
d’accueil garantissent la sécurité, la santé et
                                                          cation dans ce délai, l’agrément est réputé
l’épanouissement des mineurs et majeurs de
                                                          acquis.
moins de 21 ans accueillis, en tenant compte
des aptitudes éducatives du candidat.                  • Au cours de cette période, des entretiens au
                                                          domicile du candidat seront réalisés en pré-
                                                          sence du conjoint et des enfants et toute
La démarche à suivre                                      autre personne vivant au domicile.
• Adresser une demande écrite auprès du
    Conseil Départemental des Côtes d’Armor            L’attribution d’agrément :
             Direction Enfance Famille                 Le Président du Conseil Départemental ac-
                    Service P.M.I.                     corde l’agrément d’assistant familial pour
             1 rue Voltaire - CS 42371                 une durée de 5 ans.
              SAINT -BRIEUC CEDEX 1                    L’assistant familial reçoit une attestation
                                                       qui mentionne le nombre de mineurs ou de
  Le formulaire CERFA de demande d’agré-
                                                       jeunes majeurs qu’il est autorisé à accueillir.
  ment sera envoyé par courrier postal.
                                                       Le nombre ne peut être supérieur à trois.
• Assister à une réunion d’information obli-
                                                       L’agrément peut faire l’objet d’un renouvelle-
   gatoire sur l’agrément au cours de laquelle
                                                       ment, d’une modification, d’une suspension
   sont présentées les conditions d’attribution
                                                       ou même d’un retrait si les conditions d’ac-
   d’agrément, les modalités d’exercice de la
                                                       cueil ne sont plus remplies.
   profession, le rôle et les responsabilités de
   l’assistant familial, les relations avec les pa-
   rents ou les responsables de l’enfant.
L’accès au métier                        23

Le recrutement au                                 Campagne de recrutement :
                                                  Pour les assistants familiaux nouvellement
Conseil départemental                             agréés, des recrutements sont organisés plu-
                                                  sieurs fois par an, en fonction des besoins du
des Côtes d’Armor                                 service placement familial.
                                                  Sont conviées à une réunion d’information,
Le recrutement est organisé par le service        les personnes agréées depuis le dernier re-
placement familial de la Direction enfance        crutement ou ayant fait acte de candidature
famille.                                          auprès du service de placement familial. À
                                                  l’issue de cette réunion, un dossier de candi-
Au niveau national, le nombre d’assistants
                                                  dature est remis aux assistants familiaux sou-
familiaux est en baisse. Compte tenu de
                                                  haitant candidater au Conseil départemental.
l’âge moyen de ces professionnels en acti-
vité, l’enjeu aujourd’hui, pour les employeurs    Les candidatures seront examinées sur une
est de compenser par l’embauche, les futurs       période de 2 à 3 mois. Des entretiens seront
départs en retraite.                              menés au domicile de l’assistant familial,
                                                  dont au minimum un en présence du conjoint
                                                  et des enfants vivants au domicile.
La procédure de recrutement                       Ces entretiens sont réalisés afin :
La demande de recrutement est à adresser au       • d’établir un projet d’accueil de début de
  Conseil Départemental des Côtes d’Armor            carrière de l’assistant familial en fonction
          Direction Enfance Famille                  de ses souhaits et ceux de sa famille.
         Service Placement Familial.              • mettre en adéquation le profil d’accueil de
                                                     la famille d’accueil et les besoins du service
          1 rue Voltaire - CS 42371                  de Placement Familial.
           SAINT -BRIEUC CEDEX 1                  À l’issue de cette période d‘évaluation, si la
                                                  candidature est retenue, l’assistant familial
Le recrutement est réalisé tout au long           sera recruté par le biais d’un contrat de tra-
de l’année                                        vail et débutera sa formation obligatoire pré-
Les assistants familiaux agréés, expérimen-       alable à tout accueil, organisée par le Service
tés ou à jour de leur formation préalable de      placement familial.
60 heures, peuvent postuler auprès du ser-
vice. Les candidatures seront évaluées par
l’équipe de référents professionnels.
Le statut
Le statut                 26

Le Droit statutaire qui s’applique aux assis-       Le contrat de travail est généralement pris
tants familiaux trouve sa source dans les do-       pour une durée indéterminée mais un
cuments suivants :                                  contrat à durée déterminée est également
• le Code de l’action sociale et des familles,     possible.
   qui comprend les dispositions les plus           Le contrat à durée indéterminée prévoit une
   nombreuses et les plus importantes sur le        période d’essai d’une durée maximale de
   statut des assistants familiaux.                 trois mois, au cours de laquelle l’employeur,
• le Code du travail, notamment en matière         comme l’assistant familial, peut mettre fin au
   de dialogue social ou de licenciement.           contrat de travail, sans préavis ni indemnité.
• le Code de la santé publique                     Il est proposé en fonction du projet d’accueil
                                                    de l’assistant familial
• certains textes qui concernent les agents
   non titulaires de la Fonction publique ter-      • en CDI pour l’accueil de 1, 2 ou 3 enfants à
   ritoriale.                                          titre permanent (en référence à la capacité
                                                       de l’agrément délivré) ou intermittent.
• Les délibérations prisent par l’Assemblée
   départementale.                                  • en CDD pour des accueils ponctuels sur les
                                                       temps de vacances scolaires ou week-ends
Les assistants familiaux employés par les Dé-
                                                       (nécessite également l’agrément)
partements sont des agents non titulaires de
droit public. En cas de litige, les contentieux
sont portés devant le tribunal administratif.       Le contrat d’accueil
                                                    Pour chaque enfant accueilli, l’assistant fa-
                                                    milial conclut avec son employeur un contrat
                                                    d’accueil qui est distinct du contrat de tra-
Le contrat de travail                               vail mais annexé à celui-ci. Il est porté à la
                                                    connaissance de toute la famille d’accueil.
et le contrat d’accueil.                            Ce contrat d’accueil définit
                                                    • les conditions d’accueil de l’enfant compte
Deux contrats distincts sont établis.                  tenu de ses besoins,
                                                    • le mode de rémunération en lien avec la
Le contrat de travail                                  modalité d’accueil de l’enfant (continu ou
Il traite de la relation entre l’assistant fami-       intermittent)
lial et son employeur.                              • le rôle de l’assistant familial et chacun des
L’assistant familial est recruté par le Conseil        autres membres de l’équipe pluriprofes-
départemental des Côtes d’Armor par le biais           sionnelle dans la mise en œuvre et dans le
d’un contrat écrit.                                    suivi du projet individualisé pour l’enfant.
Ce contrat comporte certaines mentions obli-
gatoires :
• il fixe la date d’effet du recrutement,
• définit les conditions statutaires de l’assis-
   tant familial.
Vous pouvez aussi lire
Diapositive suivante ... Annuler