Manuel sur le FOREX - www.xtb.fr

 
Manuel sur le FOREX - www.xtb.fr
Manuel sur le FOREX

      www.xtb.fr
Manuel sur le FOREX - www.xtb.fr
1

Le marché des changes communément appelé Forex est un marché prisé par
de nombreux investisseurs et qui s’est fortement développé ces dernières
années. Ce marché offre de nombreux avantages et opportunités mais il
convient d’en maitriser les principes et spécificités pour optimiser vos
investissements.

Longtemps réservé aux institutionnels et grandes entreprises financières, le
Forex présente certaines caractéristiques que ce manuel va vous présenter. Le
marché des changes est un marché de gré à gré (ou OTC : Over the Counter),
ainsi il n’est pas centralisé sur une place boursière et ses règles diffèrent de
celles que peuvent connaitre les investisseurs sur d’autres marchés. Le fait que
Forex soit un marché de gré à gré a pendant longtemps exclu les investisseurs
particuliers. Aujourd’hui grâce à des courtiers comme XTB, vous pouvez
librement investir sur le marché des changes grâce aux CFD sur le Forex à des
tarifs compétitifs.

Les CFD sur Forex de XTB permettent aux investisseurs d’accéder au marché le
plus liquide au monde dans des conditions similaires à celles des traders
institutionnels. Ce manuel vous présentera des informations précieuses sur le
système     de      cotation         des       devises         mais        également             sur      les      principaux
déterminants des taux de changes. Vous y découvrirez également des conseils
ainsi que les stratégies les plus connues et utilisées sur ce marché.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
Manuel sur le FOREX - www.xtb.fr
2

                                        SOMMAIRE

Historique du marché des changes
       L’étalon-or
       L’après Bretton-Woods
       Le système actuel

Cotation des taux de change
       Cotation directe et indirecte
       Séniorité des devises
       Relation entre les devises
       Spread sur le Forex
       Effet de levier et marge

Les déterminants d’un taux de change
       Analyse fondamentale
       Analyse technique
       Relations intermarchés
       Annexe : Big Mac Index

Stratégies de trading
       Carry & Trade
       Autres stratégies

Conclusion

Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
Manuel sur le FOREX - www.xtb.fr
3

       Historique du marché des changes

La conversion des devises devient nécessaire avec l’essor du commerce
international. Un importateur Américain achetant un produit en Angleterre doit
échanger ses Dollars pour des Livres Sterling afin d’effectuer cette transaction.
Cependant, avant la fin de la seconde guerre mondiale aucune organisation
internationale ne coordonne les systèmes monétaires des différents pays. Il
n’existe alors aucune cotation pour les taux de change.

       L’étalon-or

Avant 1944, le système monétaire international est principalement basé sur
l’or. Le système d’étalon-or permet la convertibilité de certaines devises pour
un montant d’or fixé et oblige donc un état à détenir un niveau d’or en réserve
pour pouvoir emmètre de la monnaie. Le taux de change entre deux devises
est donc fixé par rapport à l’or, permettant ainsi un taux de change stable
entre les participants du système. De plus l’obligation de détenir une garantie
en or pour emmètre de la monnaie permet de contrôler son émission,
l’inflation, et de maintenir la confiance dans la devise.

Toutes les devises n’étant pas convertibles, pendant de nombreuses années ce
système a perduré grâce à la forte influence de la Livre Sterling et la volonté
du Royaume-Uni de conserver ce principe.

Cependant la première guerre mondiale demande des efforts humains et
financiers considérables à certains états qui ne disposent plus de réserves d’or
suffisantes, il commence donc à se créer un déséquilibre mondial entre les
devises. Une évolution du système étalon-or est décidée en 1922 et n’oblige
plus les pays à détenir des réserves d’or en garantie de l’émission de monnaie
mais seulement de s’assurer de la convertibilité de la devise en or. Chaque
pays   se     fait     concurrence              en      argumentant               sur      la     supposée            meilleure
convertibilité de leur devise en or, Londres n’est donc plus le garant du

        Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
4

système. Cette concurrence amène une défiance vis-à-vis de certaines devises
et fragilise encore un peu plus le système monétaire.

La crise de 1929 scellera le sort du système étalon-or. Cette crise amène les
pays à prendre des mesures de protection de leur économie provoquant une
restriction sur la convertibilité des devises. De nombreux pays abolissent la
convertibilité de leur devise en or et mettent en place un système de contrôle
des changes. Afin de relancer leur économie de manière seulement nationale
et non en coopération avec les autres pays, de nombreux états décident de
dévaluer leur devise.

Malgré les tentatives d’ententes entre certains pays pour créer des zones de
coopération       monétaires,              le     système           de       l’étalon-or          est       définitivement
abandonné renforçant la crise économique de 1929.

L’absence d’un système monétaire international et les dévaluations successives
de   certains       pays        entrainent            l’économie             mondiale            dans        une        période
déflationniste (décroissance et inflation). Ces problèmes économiques amenant
également des changements politiques dans quelques pays et la montée de
l’extrémisme. La seconde guerre mondiale qui s’en suivra ne fera que
déstabiliser encore plus le système, le Royaume-Uni dépensant la quasi-totalité
de son stock d’or pour financer l’effort de guerre. A l’approche de leur victoire,
les alliés prennent conscience de l’importance de mettre en place un nouveau
système monétaire pour construire les bases de la reprise économique de
l’après-guerre et éviter les erreurs faites à la fin de la première guerre
mondiale.

Dans cette optique, les représentants des nations alliés ainsi qu’un observateur
soviétique se réunissent à l’été 1944 à Bretton Woods aux Etats-Unis.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
5

      L’après Bretton-Woods

Les accords signés à Bretton Woods en 1944 transforment alors le système
monétaire mondial. Les 44 nations présentent lors de la négociation de ses
accords actent la création de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire
International pour surveiller les politiques nationales et s’assurer qu’elles
permettent de préserver le système mis en place basé sur le Dollar Américain.

Ce système fixe un taux de change de chaque devise avec le Dollar Américain,
seul le Dollar restant convertible en or. La préservation du système tient donc
à la volonté des Etats-Unis de maintenir la valeur de leur monnaie et de ne pas
procéder à des dévaluations ou émissions de monnaie abusives. A la signature
de l’accord, la base est de 35 Dollars Américain l’once d’or. Avec ce système le
taux de change entre les devises est donc fixe, il est cependant ajustable à la
demande d’un état et sous réverse d’acceptation des autres partenaires.

La confiance envers les Etats-Unis à respecter leur engagement de contrôler
leur émission de monnaie mais aussi de celle des états partenaires à ne pas
demander la conversion des dollars américains en or est indispensable à la
préservation de ce système.

Le système mis en place à Bretton Woods sera la règle durant toute la période
des trente glorieuses et du développement du monde occidental. Son efficacité
tient au contrôle des émissions de Dollars de la part des Etats-Unis jusqu’à la
fin des années 60. Cependant avec la guerre du Viêtnam et la Guerre Froide,
les   problématiques              monétaires             des      deux        premières            guerres          mondiales
ressurgissent. Les Etats-Unis mènent une politique monétaire inverse de celle
qui avait suivi les accords de Bretton Woods et utilisent la « planche-à-billet »
pour financer ces guerres. Les banques centrales des pays exportateurs
accumulent des montants considérables de devises américaines s’en suit une
montée de l’inflation. La première condition à la préservation du système de
Bretton Woods est donc violée (contrôle de l’émission de Dollars).

        Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
6

Les états disposant de grandes réserves de Dollars demandent leur conversion
en or craignant un effondrement de la valeur de la devise, violant ainsi la
deuxième condition (ne pas demander la conversion en or). Devant la
possibilité de voir disparaitre leur réserve d’or, les Etats-Unis suspendent la
convertibilité du Dollar Américain en or le 15 Aout 1971.

Les accords signés en 1973 actent définitivement la fin des taux de change
fixes et met en place un régime de change flottant avec un libre échange des
monnaies et donc d’un taux de change déterminé par l’offre et la demande.
Cependant tous les pays n’y participent pas et certains continuent à préserver
un contrôle du taux de change fixé par l’intervention des banques centrales.
Les pays Européens essayent également de contrôler les taux de change entre
leurs monnaies avec la mise en place du Serpent Monétaire Européen (de 1972
à 1978). Ce système doit permettre une fluctuation des devises européennes
entre elles mais dans une fourchette de ±2,5% par rapport à la parité fixée.

La volonté des pays Européens était de préserver leurs échanges commerciaux
mondiaux des mouvements spéculatifs, en effet si la devise française
s’appréciait face au Dollar Américain alors toutes les autres devises participant
au Serpent Monétaire devaient aussi s’apprécier. Cependant face à la forte
dépréciation du Dollar Américain, il devient impossible de préserver la stabilité
des taux de change entre les devises et les pays quittent peu à peu le Serpent
Monétaire Européen, ce système est ainsi abandonné ouvrant les négociations
pour la mise en place d’un nouveau système monétaire.

En 1979, après de longs mois de négociation, les Européens mettent en place
le Système Monétaire Européen toujours dans le but de stabiliser les monnaies
européennes. La création du SME repose sur l’instauration de l’European
Currency Unit (ECU) qui n’est pas une monnaie commune mais un panier de
valeurs constitué au prorata des devises du SME. L’ECU étant une réunion de
différentes devises, sa volatilité était plus faible et donc le contrôle facilité. En

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
7

effet devant l’impossibilité de contrôler la fluctuation des taux par rapport à
chaque devise, le SME instaure un contrôle de fluctuation des devises autour
de l’ECU avec une fourchette initiale de 2.25%.

Le SME prévoyait la possibilité de dévaluer certaines devises cependant le
système de fourchettes de fluctuation autour de l’ECU atténuait ses variations,
de fait le cours des devises n’était pas en relation avec la réalité et les besoins
économiques du pays. Certains spéculateurs se rendent compte de ces
incohérences et commencent à « attaquer » les devises Européennes. Les pays
Européens n’ayant pas mis en place des mesures suffisantes pour contrer ces
spéculations, la fourchette de variations des cours est élargie à + ou – 15%.
De fait, cet élargissement signe la fin du SME à l’été 1993 et ouvre la voie à la
mise en place d’une monnaie commune : l’Euro.

Georges Soros contre la Livre Sterling

Au début des années 1990 la situation économique de l’Angleterre est fragile
au contraire de la situation allemande qui pour ralentir son économie                                                       mène
une politique de taux d’intérêt élevés. Les investisseurs attirés par cette
rémunération du Mark achètent massivement la devise Allemande qui
s’apprécie de plus de 30% face au Dollar Américain. Conformément à
l’engagement du SME, les partenaires Européens de l’Allemagne doivent
également augmenter leur taux d’intérêt pour maintenir la stabilité des
devises. La Banque d’Angleterre augmente donc les taux d’intérêts de 10 à
15% et s’adonne à un rachat de Livre Sterling sur les marchés pour soutenir
les cours de la devise. Cependant ces actes amènent à une surévaluation de la
devise Anglaise et n’est plus en adéquation avec la réalité économique du
pays.

Georges Soros se rend compte de cette situation et prend le 16 Septembre
1992 une série de positions contre la Livre Sterling (vente de 10 milliards de
livres, achat 6 milliards de dollars en mark et 500 millions de francs).

        Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
8

La réaction de la Banque d’Angleterre ne se fait pas attendre et achète 50
milliards de livres pour contrer la chute de sa devise liquidant une partie de ses
réserves. Malgré cela, l’équivalent du Ministre des finances anglais annonce
dès 19h la sortie de la Livre Sterling du SME.

En une seule journée Soros fait plus de 1 milliards de dollars de profits, la Livre
Sterling se dépréciant de 15%, le France et le Mark s’appréciant de près de
10%. Malgré les critiques dont a fait l’objet Soros, la dévaluation de la livre a
rendu l’économie britannique plus compétitive en adaptant le cours de la
devise avec la réalité économique du pays. En conséquence certains n’hésitent
pas à renommer le jour de l’attaque de Soros en « White Wednesday ».

      Le système actuel

Aujourd’hui les grandes puissances économiques ont presque toutes adoptés
un régime de change flottant. Cependant suivant les pays, les gouvernements
ou banques centrales se réservent le droit d’intervenir sur les marchés pour
modifier le taux de change de leur devise. Même la Chine longtemps décriée
pour maintenir le Yuang à un taux artificiellement bas à quelque peu modifiée
sa politique de change. Si le Yuang est toujours côté par l’intermédiaire d’un
régime de change lié avec le Dollar Américain, les autorités chinoise autorisent
depuis 2005 une fluctuation du cours de ±0.3% autour d’un cours pivot
déterminé par la Banque Populaire de Chine.

Depuis 2006 ce cours est toujours celui de la veille ainsi le taux du change du
Yuang est virtuellement un taux de change flottant mais dont les variations
quotidiennes ne peuvent être supérieures à 0.3%. C’est pourquoi l’on assiste
depuis cette date à une lente réévaluation du Yuang comparativement au
Dollar Américain. Cependant la Banque Populaire de Chine peut à tout moment
revenir sur cette décision comme on le voit entre juillet 2008 et juillet 2010.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
9

                Taux de change Dollar Américain/Yuang Chinois

                                                                                                      Source : Yahoo Finance

L’histoire du marché des changes est mouvementée, le niveau d’une devise
étant un paramètre important pour le commerce d’un pays et donc sa
croissance, de nombreux pays ont tenté de contrôler le niveau de leur devise
pour en tirer un avantage sur ses concurrents. On assiste cependant depuis
plusieurs dizaines d’années à une fluctuation libre des devises avec peu
d’intervention des banques centrales.

Ainsi, avec XTB toutes les devises que vous pouvez négocier fluctuent
librement sur un marché des changes flottant. Ces taux de change fluctuent
selon plusieurs facteurs et le marché du Forex présente certaines spécificités
qu’il est important de connaître et que nous allons découvrir avant de négocier
sur ce marché.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
10

     Cotation des taux de change

Un taux de change permet d’exprimer le prix d’une devise en fonction d’une
autre devise. Cependant devant l’apparente simplicité de cette cotation il est
nécessaire de bien comprendre comment le taux de change entre deux devises
est exprimé.

En effet, supposons que l’on vous annonce que le taux de change entre l’Euro
et le Dollar Américain est de 1.25, cela ne vous informe pas suffisamment car
vous ne savez pas si cela est le prix d’un Euro en Dollars ou d’un Dollar en
Euros. Ainsi pour pouvoir utiliser correctement un taux de change il est
nécessaire de connaitre la devise de base et la devise cotée. La devise de base
est la première devise de la paire ainsi pour le taux de change de l’EUR/USD,
la devise de base est l’Euro. La devise cotée est donc la deuxième devise de la
paire, le Dollar Américain dans notre exemple. Un taux de change exprime
donc la devise de base en unités de la devise cotée.

Si vous découvrez la cotation suivante : EUR/USD = 1.25 cela signifie que 1
Euro vaut 1.25 Dollars, on peut également trouver la formule 1.25 Dollars par
Euro. Mais puisqu’un taux de change est l’expression d’une devise en fonction
d’une autre, il est également possible de déterminer le prix d’un Dollar en
Euro. Dans ce cas la cotation de l’USD/EUR sera de 0.8 soit 1/1.25. En effet, si
l’on détient 1€ on peut le convertir en $ avec la cotation EUR/USD dans ce cas
1€=1.25$ on peut ensuite convertir les 1.25$ en € avec la cotation USD/EUR,
1.25$x0.8=1.00€.

Euro, EUR, €, il est possible d’utiliser au moins trois manières différentes pour
la même devise. La norme internationale ISO 4217 qui définit les codes de
trois lettres pour les devises est la méthode communément utilisée par les
traders et que trouverez dans toutes les plateformes d’XTB pour identifier une
devise.

          Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
11

    CODE ISO 4217     Nom de la devise                                                           Symbole
       AUD              Dollar Australien                                                           $A
       CAD              Dollar Canadien                                                            $CA
       CHF                Franc Suisse                                                              Fr.
       DKK             Couronne danoise                                                             kr.
       EUR                    Euro                                                                   €
       GBP               Livre Sterling                                                              £
       HKD           Dollar de Hong Kong                                                           HK$
        JPY              Yen Japonais                                                                ¥
       NOK         Couronne Norvégienne                                                             kr.
       NZD        Dollar de Nouvelle Zélande                                                         $
       PLN               Zloty Polonais                                                             zł
       SEK            Couronne Suédoise                                                             kr.
       USD              Dollar Américain                                                             $

Comme nous l’avons vu précédemment, il est possible d’avoir deux taux
différents pour la même paire de devise (EUR/USD=1.25 et USD/EUR=0.8) ce
qui peut induire en erreur certains investisseurs. Il existe cependant certaines
règles pour déterminer quelle est la devise de base et la devise cotée.

     Cotation directe et indirecte

Reprenons notre exemple sur l’EUR/USD, si vous êtes un investisseur
Européen alors l’EUR est la devise domestique et l’USD est la devise étrangère,
on définit cette cotation comme une cotation indirecte. La cotation indirecte
exprime combien de Dollars un investisseur Européen peut acheter avec 1
EUR. Par exemple si on a EUR/USD = 1.25 alors l’investisseur peut acheter
1.25$ avec 1€. Ainsi la cotation indirecte donne le montant de devise
étrangère nécessaire pour acheter une unité de devise locale (ou domestique).

Cependant       en      tant       qu’investisseur              Européen            vous        êtes       principalement
intéressé par le prix de la devise étrangère en devise nationale, c’est la
cotation directe. Du point de vue d’un Européen la cotation directe est donnée
par le taux USD/EUR représentant combien de Dollars Américain il est possible
d’obtenir avec 1€. Dans notre exemple, le prix d’un Dollar Américain est donc
de 0.8€ car USD/EUR=0.8.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
12

      Séniorité des devises

Puisque la cotation directe et indirecte est différente selon la nationalité de
l’investisseur, cette convention n’est pas suffisante pour déterminer clairement
comment annoncer un taux de change.

Dans le cas du taux de change entre la Livre Sterling et le Dollar Américain il
est inutile de maintenir une cotation dans les deux sens (GBP/USD et
USD/GBP) mais vous verrez principalement seulement l’information sur le taux
GBP/USD, plus communément appelé le « Cable ». Le sens de la cotation pour
laquelle on donne la priorité est souvent déterminé de façon historique.

L’ordre de priorité (ou séniorité) est donné à la Livre Sterling, c’est-à-dire que
dans le cas où un taux de change fait intervenir la devise anglaise alors elle
sera toujours choisie comme devise de base et donc le taux exprime la valeur
d’une Livre Sterling dans une autre devise. Cela tient à la place historique de la
Livre dans le système monétaire mondiale et donc les cotations exprimées
seront les suivantes : GBP/USD, GBP/JPY, GBP/CHF,….

Avec l’arrivée de l’Euro en 1999, le système international a donné priorité à
l’Euro. Ainsi l’Euro est exprimé comme devise de base dans toutes les
transactions dans lequel il intervient : EUR/USD, EUR/GBP, EUR/YEN,…
Finalement le Dollar Américain est devise de base lorsque ni l’Euro ou la Livre
Sterling ne font partie de la transaction (USD/CAD, USD/ JPY, USD/AUD,…).

D’après la Banque des Règlements Internationaux (BRI) qui publie des
statistiques sur le marché des changes, en 2010 le Dollar Américain intervient
dans plus de 85% des échanges, l’Euro dans 39%, le Yen dans 19%, la Livre
dans 13% et toutes les autres devises mondiales comptent pour 44% des
transactions (Chaque transaction impliquant deux devises, le total est de
200%). Cette approche de 200% reste peu conventionnelle, mais elle est
évoquée de cette manière selon la BRI.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
13

De plus les principales parités traitées sont :

    EUR/USD - 28%

    USD/JPY - 14%

    GBP/USD - 10%

Ainsi les règles de priorité énoncées pour la Livre Sterling, l’Euro et le Dollar
Américain vous permettront de connaître dans quel sens est coté la devise
pour la grande majorité des transactions.

      Relation entre les devises

Il existe plus d’une centaine de devises différentes dans le monde entier,
sachant que chaque paire de devise peut être cotée de deux façons différentes
et que chaque devise peut théoriquement s’échanger dans toutes les autres
devises cela nous amène donc à des milliers de taux de change possibles. Pour
diminuer ce nombre, sans pour autant limiter les possibilités de change, il est
possible de déterminer un taux de change entre deux devises différentes à
partir d’une troisième.

On divise communément toutes les devises mondiales en trois groupes, les
devises majeures, mineures et émergentes. Les devises majeures sont les plus
négociées sur le marché, elle représente la grande majorité des transactions et
sont très liquides rendant les conditions de négociation très appréciés pour les
traders et investisseurs. Les devises mineures sont donc moins négociées mais
font tout de même l’objet d’une forte spéculation même si leur liquidité est
plus faible que les devises majeures. Enfin les devises exotiques ou
émergentes constituent le dernier groupe de devises, mais comprenant
néanmoins le plus grand nombre de devises.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
14

          Majeures                                Mineures                                      Emergentes
USD   Dollar Américain            PLN      Zloty Polonais                       MXN          Peso Mexicain
EUR   Euro                        DKK      Couronne Danoise                     RON          Leu Roumain
GBP   Livre Sterling              SEK      Couronne Suédoise                    HKD          Dollar Hongkongais
CHF   France Suisse               NZD      Dollar Nouvelle Zélande TRY                       Lire Turque
CAD   Dollar Canadien             SAR      Riyal Saoudien                       CLP          Peso Chilien
JPY   Yen Japonais                HUF      Florint Hongrois                     RUB          Rouble Russe
AUD   Dollar Australien           ZAR      Rand Sud-Africain                    CZK          Couronne Tchèque

Cette liste n’est pas exhaustive et certaines devises peuvent appartenir à une
autre catégorie suivant les courtiers.

De plus, étant donné que les devises fonctionnent par paires il est possible que
pour deux devises majeures la paire échangée soit considérée comme une
paire mineure. Par exemple, le Franc Suisse et le Dollar Australien sont deux
devises majeures mais la paire CHF/AUD est souvent considérée comme une
paire mineure. Ainsi il est rare d’avoir la possibilité de négocier directement
deux devises émergentes ou mineures car ce type de transaction étant trop
peu souvent négocié il est impossible de garantir un marché suffisamment
liquide. Dans ce cas on utilise les relations croisées entre les devises pour
déterminer un taux de change puisqu’elles sont toutes convertibles en Dollars.

Prenons le cas d’un investisseur qui souhaite négocier la Couronne Danoise
DKK contre le Rouble Russe RUB. Il est peu probable que son courtier lui offre
directement la possibilité de négocier la paire DKK/RUB, cependant il peut
trouver les paires USD/DKK et USD/RUB avec les cotations suivantes :

                                                              Source : xStation, la plateforme 100% en ligne d’XTB

En utilisant les relations avec entre les différentes devises il est possible de
déterminer une cotation pour la paire DKK/RUB. En effet, il suffit à
l’investisseur de premièrement échanger ses devises danoises en Dollars
Américain puis de changer ses Dollars Américain en Roubles Russe.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
15

Un investisseur voulant échanger ses Couronnes Danoises en Roubles Russes
devra donc effectuer les deux opérations suivantes :

  1. Acheter la paire USD/DKK

  2. Vendre la paire USD/RUB

En achetant la paire USD/DKK l’investisseur achète des dollars américains pour
vendre ses Couronnes Danoises. Ensuite en vendant la paire USD/RUB, il vend
ses Dollars pour acheter des Roubles Russes. Au terme de ces deux
transactions, l’investisseur a donc échangé des Couronnes Danoises en Rouble
Russes.

Déterminons maintenant le cours de cotation entre la devise danoise et la
devise russe. Lors de la première transaction (achat USD/DKK), notre
investisseur a obtenu 1 Dollar Américain pour chaque 5,6547 Couronnes
Danoises échangées, soit 0.1768 USD pour 1 DKK. Ensuite lors de la deuxième
transaction, il peut échanger chaque Dollar pour 29.6817 Roubles, en
conséquence 0.1768USD donneront 5.2477RUB. A la fin de ces deux
transactions, l’investisseur aura échangé 1 Couronne Danoise contre 5.2477
Roubles      Russes.           Le       cours         d’échange             de        ces       devises           est       donc
DKK/RUB=5.2477.

Il est donc possible de trouver toutes les cotations entre des devises mineures
ou exotiques en les convertissant d’abord en Dollar Américain. Pour certaines
devises il est également possible de les convertir dans une autre devise
majeure comme l’Euro ou la Livre Britannique. En effet un investisseur
Européen voulant échanger ses Euros en Roubles trouvera facilement un taux
de change EUR/RUB sans être obligé de passer par une conversion en Dollar
Américain.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
16

      Spread sur le Forex

Dans notre exemple précédant sur la relation entre les devises nous avons pu
calculer un troisième taux de change à partir de deux autres. Cependant nos
taux de change ne faisaient apparaitre qu’un seul cours, en réalité un courtier
vous fournira toujours deux cours différents pour la même devise.

                                                              Source : xStation, la plateforme 100% en ligne d’XTB

Le prix « bid », ou cours acheteur, est le taux auquel le courtier accepte
d’acheter la devise. A l’inverse le prix « ask », ou cours vendeur, est celui
auquel le courtier accepte de vendre la devise. Cet écart entre le bid et le ask
est appelé le « spread » ou fourchette de cotation. Ce spread est d’une valeur
de 2pips (1.3137-1.3135=0.0002). Un pip représente la plus petite variation
dans le prix d’une devise, c’est donc le dernier chiffre d’un cours.

Généralement le dernier chiffre est la 4ème décimale pour                                                la majorité des
paires de devises. Les cotations faisant intervenir le Yen font exception à cette
règle puisque il n’y a pas de centimes pour la devise japonaise, ainsi la plus
petite différence de cotation possible se situe à la 2ème décimale.

Ci-dessus un exemple de cotation EUR/JPY et EUR/USD sur la plateforme
xStation d’XTB. Dans les deux cas le spread est de 2pip.

                                                              Source : xStation, la plateforme 100% en ligne d’XTB

La taille d’un spread dépend de nombreux facteurs et principalement des
conditions de trading et de la rémunération du courtier.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
17

      Effet de levier et marge

Offrant un marché très liquide, le Forex permet aux courtiers comme XTB de
fournir à leur client un effet de levier important sur les transactions concernant
les devises.

L’effet de levier permet d’augmenter votre exposition sur le marché et donc les
possibilités de gains ou de pertes, avec le même niveau de capital initial. XTB
propose à ses clients un levier de 100 sur le Forex c’est-à-dire qu’un client
disposant de 1 000€ sur son compte peut prendre une position de 100 000€.

Prenons l’exemple d’un investisseur qui ouvre une position acheteuse sur
l’EUR/USD à 1.3150 puis clôture cette position à 1.3216, le cours s’est
apprécié de 0,50%. Sans l’utilisation de l’effet de levier, les gains de
l’investisseur ne s’élèvent qu’à 5€ sur les 1 000€ investis, cependant avec
l’utilisation de l’effet de levier son exposition sur le marché est de 100 000€
ainsi les gains de 0,50% portent sur ce montant et non sur les 1 000€. Au
final, les bénéfices de l’investisseur sont de 500€ ce qui représente un gain de
50% sur son capital initial de 1000€.

L’effet de levier est donc un multiplicateur de gain très apprécié des
investisseurs sur le Forex mais il multiplie également les pertes. En effet si le
cours de l’EUR/USD avait chuté de 0,50% alors les pertes de l’investisseur se
seraient élevées à 50% sur son capital de départ de 1000€.

La marge et l’effet de levier sont directement reliés. Un effet de levier de 100
signifie que la marge pour ouvrir la position, c’est-à-dire le montant de capital
que vous devez immobiliser sur votre compte, doit être de 1%. Ainsi pour une
exposition voulue de 50 000€, avec un levier de 100 le capital immobilisé sera
de seulement 500€. Un levier maximal de 100 présente un bon compromis en
bénéfices possibles et prise de risque, il est donc préférable d’éviter un effet de
levier supérieur à 100.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
18

      Les déterminants d’un taux de change

Puisque les taux de change sont maintenant sous un régime de change
flottant, ils sont définis par l’offre et la demande pour chacune des deux
monnaies. A l’instar des actions, si la demande pour une devise augmente,
toutes choses étant égales par ailleurs, le cours augmente également.
Cependant          différents           facteurs         provenant             des       conclusions            de       l’analyse
fondamentale, l’analyse technique et des autres classes d’actifs affectent l’offre
et la demande pour une devise.

      Analyse fondamentale

L’analyse fondamentale, à la différence de l’analyse technique que nous allons
aborder ensuite, porte directement sur l’étude des fondamentaux économiques
et non sur les comportements boursiers. Le trader utilisant l’analyse
fondamentale essaye de déterminer quelle est la « vraie valeur » de la devise
à partir des informations dont il dispose et des hypothèses qu’il formule. Pour
l’aider    dans        cette        tâche,        l’analyste          dispose          de      nombreux              indicateurs
susceptibles d’influencer la valeur d’une devise. On constate alors que le trader
se basant sur l’analyse fondamentale a un horizon de placement à plus long
terme puisqu’il se base sur les changements du climat économique général
pour en tirer des conclusions.

De plus, l’analyse fondamentale demande souvent une longue expérience et
expertise. Ainsi plutôt que de trader sur l’environnement et le climat
économique à long terme, vous pouvez prendre vos positions en vous
concentrant sur les nouvelles économiques.

En consultant le calendrier économique d’XTB, vous aurez un aperçu des
nombreuses nouvelles quotidiennes qui peuvent avoir un impact sur les
marchés financiers en général et les devises en particulier. Une stratégie
consiste à évaluer l’impact d’une nouvelle économique sur le cours de la

          Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
19

devise. Contrairement à une analyse essayant d’estimer la valeur d’une devise,
une estimation de l’impact d’une nouvelle économique vous permet de trader
facilement et rapidement sur les marchés.

Tradez les nouvelles économiques nécessite de connaitre quel impact auront la
publication de certaines statistiques économiques. Les principaux indicateurs à
surveiller sont les taux d’intérêts, la balance commerciale et l’inflation. Ces
nouvelles économiques font parties des principaux déterminants des taux de
change. De nombreux concepts théoriques (Parité des taux d’intérêts, Parité
du pouvoir d’achat,…) justifient l’évolution d’une devise suivant ces indicateurs,
nous allons voir qu’il est possible de tirer bénéfice des annonces de ces
nouvelles sans pour autant avoir des connaissances avancées de ces théories.

Les taux d’intérêts : Ces taux sont déterminés par les banques centrales des
zones monétaires, par exemple la Banque Centrale Européenne (BCE) pour
l’Euro et la Réserve Fédérale (FED) pour le Dollar Américain. Ces banques
fixent différents taux, les investisseurs portant une plus grande attention au
taux directeur. Par l’intermédiaire de ce taux les banques centrales contrôlent
la quantité de monnaie en circulation et donc l’inflation. En effet, une variation
du taux directeur se répercute sur les taux d’emprunt et de dépôts auprès des
banques commerciales.                    Par exemple une hausse de ces taux encourage
l’épargne et décourage le crédit ainsi la quantité de monnaie dans l’économie
diminue tout comme l’inflation.

Analysons maintenant la conséquence du taux directeur sur le cours d’une
devise. Les devises évoluant par paire il faut comparer les taux directeurs
entre deux banques centrales. Par exemple supposons que la Réserve Fédérale
Américaine décide d’abaisser son taux directeur, au contraire la Banque
Centrale Européenne le laisse inchangé. Pour un investisseur disposant de
liquidités, l’investissement en Dollars Américain est désormais moins rentable.
Il s’en suit donc une demande moins forte pour le Dollar que pour l’Euro. Le
Dollar se déprécie face à l’Euro et l’Euro s’apprécie face au Dollar.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
20

Retenez ceci, d’une manière générale une hausse du taux d’intérêt entraine
une appréciation de la devise. N’hésitez pas à surveiller l’annonce de ces taux
pour négocier sur les devises.

L’inflation : Nous avons vu que le contrôle du taux d’intérêt et l’inflation
étaient en relation. Cependant cette relation n’étant pas parfaire, l’annonce de
nouvelles économiques concernant le taux d’inflation peut être une source
d’opportunités de trading pour les investisseurs.

En effet sans entrer dans la théorie, d’après la Parité du Pouvoir d’Achat, les
taux de change entre les devises tendent à rendre le prix d’un panier de biens
égal entre les deux pays. Ainsi si l’inflation dans un des deux pays est plus
forte qu’attendue alors le pouvoir d’achat des consommateurs de ce pays s’est
contracté. Pour conserver l’égalité de prix du panier de biens entre les deux
pays, une dépréciation de la devise doit compenser cette hausse des prix.

Un investisseur doit retenir que, toutes choses étant égales par ailleurs, une
hausse de l’inflation a pour conséquence une dépréciation de la devise.

La balance commerciale : Elle représente l’écart entre les exportations et les
importations d’un pays. Par conséquence cet indicateur économique a une
grande importance dans la détermination du taux de change entre deux
devises.

Par exemple, un pays qui importe plus qu’il exporte aura une balance
déficitaire et devra vendre de sa devise pour pouvoir payer aux pays
exportateurs les biens qu’il importe.

Prenons l’exemple d’un importateur Européen et d’un exportateur Américain.
L’Européen devra vendre de l’Euro pour pouvoir acheter de la devise
américaine afin de payer son fournisseur. Ainsi la demande pour le dollar

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
21

augmente alors que la demande pour l’Euro diminue, il s’en suit une
dépréciation de l’EUR/USD.

En général une détérioration de la balance commerciale a pour conséquence
une dépréciation de la devise. Il faut bien sur regarder la balance commerciale
totale de la zone monétaire. En effet la balance commerciale de la France est
fortement déficitaire ce qui devrait produire à une dépréciation de sa devise
cependant la balance commerciale de la zone Euro étant à l’équilibre l’Euro
reste une monnaie forte.

Autres indicateurs : Le taux de change d’une devise pouvant être considéré
comme le reflet de l’économie d’un pays et de nombreux autres indicateurs
macro-économiques peuvent avoir un effet sur les taux de change. Par
exemple la publication de chiffres sur le chômage meilleurs que prévus aura
comme conséquence une appréciation de la devise, les investisseurs étant
confiant sur les perspectives économiques du pays ou de la zone monétaire.

Ainsi la négociation sur le FOREX est très stimulante et ouvre de nombreuses
opportunités. Les clients XTB ont de plus accès à de nombreuses informations
(calendrier de publication des nouvelles économiques, flux d’information des
agences de presse, …) et formations afin d’avoir toutes les chances de leur
côté pour tirer profit de ce marché.

     Analyse technique

Nous avons évoqué dans la partie précédente les forces intervenant dans la
variation des taux de change. Cependant les variations concernant la parité du
pouvoir d’achat ou les cycles économiques ne sauraient expliquer les variations
que nous vivons tous les jours et ceci 24h/24 sur le marché des devises. En
effet, la volatilité du taux de change est bien plus forte que celle des forces
économiques servant comme base de variation à long terme des taux. Ces
nouvelles macro-économiques n’interviennent que quelques fois par jours, je

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
22

vous invite à consulter le calendrier économique sur le site internet d’XTB pour
avoir une vue détaillée des événements importants sur les marchés.

Cependant, le marché des changes fluctue à chaque secondes, d’autres
facteurs interviennent donc pour déterminer les variations à court terme du
marché des changes.

En tant que trader sur les devises avec un objectif de placement à court ou
moyen terme (de quelques minutes à quelques semaines) l’analyse technique
prendra une part importante de votre base de négociation sur les devises.

L’analyse technique est une forme d’étude d’actifs qui utilise à la fois les
données sur les prix et les volumes. Un des avantages de l’analyse technique
pour les investisseurs est qu’elle ne nécessite pas une connaissance détaillée
du sous-jacent investi. Ainsi en plus de pouvoir être mise en place rapidement,
l’analyse technique est utilisable pour tous les instruments financiers proposés
par XTB et est particulièrement performante sur le FOREX, du principalement
au fait que c’est un marché très liquide.

Nous allons vous présenter quelques informations sur l’analyse technique mais
nous vous conseillons de lire le « Manuel d’Analyse Technique » fournit par
XTB pour en découvrir davantage.

Les graphiques boursiers : Devant son apparente simplicité, un graphique
boursier représentant le prix d’un actif peut refléter des informations très
précieuses et seront la base de départ pour comprendre l’analyse technique.
Apprendre à les lire et déchiffrer les informations est donc une étape
primordiale. Un graphique peut être présenté sous forme de ligne continue (les
prix de clôture sont reliés entre eux), en barres ou en chandeliers. Ces deux
derniers types d’illustration des prix sont très utiles et pratiques car ils
permettent d’accéder à l’information sur le prix d’ouverture, de clôture ainsi
que le prix minimum et maximum sur la période.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
23

Supports, résistances et droites de tendance :

Ce sont les points fondamentaux de
l’analyse technique qu’aucun trader ne
peut ignorer. Un support est un niveau ou
le marché est amené à rebondir à partir
d’un plus bas sans le casser. A l’inverse,
une   résistance        est      un      niveau         ou      le
marché est amené à buter pour revenir à
la baisse à partir d’un plus haut. Ces
supports et résistances sont souvent des
lignes horizontales, cependant lorsqu’elles
sont obliques
sont obliques ont
              ont défini
                  définisalors
                          alorsune
                                unedroite
                                    droitede tendance (haussière ou baissière).
Rappelez-vous
de            que la tendance
   tendance (haussière        est votre amie, l’investissement contre la
                        ou baissière).
tendance est rarement
Rappelez-vous          profitable.est votre
               que la tendance
amie, l’investissement contre la tendance
Lesrarement
est  figures profitable.
              graphiques : il existe des dizaines de figures graphiques
différentes qui peuvent être des figures de continuation d’une tendance ou des
figures de retournement de tendance. Les figures principales de continuation
sont les drapeaux et les triangles qui représentent une pause dans le marché.
La figure de retournement la plus connue et la plus fiable est la « tête-

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
24

épaule », elle est constituée de deux sommets sensiblement égaux (les
épaules) qui encadrent un sommet plus élevée (la tête). La droite qui relie les
deux creux entre les épaules et la tête est appelée la « neckline », ou ligne de
cou. Lorsque le cours vient casser cette ligne de cou, le signal de retournement
est alors amorcé et donc validé.

Indicateurs et oscillateurs : Les indicateurs et oscillateurs techniques sont
une série d’outils mathématique permettant d’anticiper le futur mouvement du
cours d’une paire de devises. L’utilisation des moyennes mobiles, de la
Convergence et Divergence de Moyennes Mobiles (MACD), de l’Indice de Force
Relative (RSI), des ratios de Fibonacci,… fournit une information importante
pour les investisseurs concernant les signaux d’achats et de ventes. Tous ces
instruments sont facilement paramétrables dans les différentes plateformes de
trading d’XTB. Il existe de nombreux instruments différents avec différents
paramétrages possibles que vous pouvez consulter dans le « Manuel d’Analyse
Technique » par XTB.

     Relations intermarchés

Les taux de change étant d’une certaine manière le reflet de l’économie d’un
pays ou d’une zone monétaire, les variations des taux de change présentent
une forte relation avec d’autres variables économiques ou marchés. Ainsi on
peut trouver une relation entre le cours de devises et celui d’autres classes
d’actifs, cependant la plus forte relation est celle existant entre le marché des
changes et les matières premières.

Nous avons vu qu’une partie du taux de change entre deux devises est
expliqué par la différence entre les balances commerciales des deux pays.
Etant donné que le commerce des matières premières fait partie des échanges
commerciaux affectant la balance commerciale il est donc possible qu’il y ait
une corrélation entre prix des matières premières et de la devise d’un pays. En
effet si le pays est exportateur d’une matière première, alors une appréciation

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
25

du prix de cet actif produira une augmentation de la balance commerciale du
pays et donc une appréciation de la devise.

A l’inverse un pays importateur sera négativement impacté par une hausse des
produits qu’il importe et donc sa devise se dépréciera. Ainsi la corrélation
dépend fortement de la place de la matière première dans l’économie du pays.

Prenons l’exemple de l’Australie et des Etats-Unis concernant le commerce de
l’or. L’Australie est l’un des plus gros producteur et exportateur d’or au monde,
à l’inverse les Etats-Unis sont un importateur net de cette matière première.
En conséquence, une hausse du prix de l’or aura un impact positif sur la devise
australienne. Il existe donc une forte corrélation entre le cours du Dollar
Australien et le prix de l’Or comme nous le montre le graphique ci-dessous
(AUD/USD en noir, OR en bleu) les prix évoluent dans le même sens.

                                                            Source : ChartStation, l’outil d’analyse graphique d’XTB

Cette relation se confirme avec toutes les devises dont les pays sont
importateurs ou exportateur de matière première. Par exemple, il existe
également une forte corrélation entre le prix de l’or et le Dollar de Nouvelle-
Zélande car comme l’Australie, la Nouvelle Zélande est un exportateur                                                           d’or.

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
26

En conséquence il existe également une très forte relation entre ses deux
devises puisqu’elles exportent les mêmes matières premières.

Concernant le pétrole, c’est la devise canadienne qui présente une forte
corrélation avec l’or noir et ceci pour les mêmes raisons que l’Australie avec
l’or. En effet, le Canada est l’un des principaux fournisseurs de pétrole des
Etats-Unis. Ainsi une hausse du cours du brut favorise l’économie et la devise
canadienne au détriment du Dollar Américain.

D’une manière générale il existe une corrélation négative entre le cours du
billet vert et le prix des principales matières premières. Une des raisons est
due au fait que les Etats-Unis sont importateur pour la grande majorité des
matières premières mais une deuxième raison qui explique cette corrélation
est que les matières premières sont cotées en Dollar quelque soit le pays
producteur. Ainsi en cas de dépréciation du Dollar Américain les pays
exportateurs cherchent à maintenir leurs revenus par une hausse du prix des
matières premières. Le graphique ci-dessus montre bien cette corrélation
négative entre le Dollar Américain (en vert) et le cours du pétrole (en bleu).

                                                            Source : ChartStation, l’outil d’analyse graphique d’XTB

       Manuel sur le FOREX – XTB France 146 Boulevard Haussmann 75008 Paris – commercial@xtb.fr - 01 53 89 60 30 – www.xtb.fr
Vous pouvez aussi lire
DIAPOSITIVES SUIVANTES ... Annuler